Page 1

Partages Bibliques

20 ème dimanche du temps ordinaire, année C

Livre de la Jérémie 38, 4...10 Psaume 39 Lettre aux Hébreux 12, 1-4 Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12, 49-53 «Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé! »

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

1


Livre de Jérémie Chapitre 38, 4...10

Pendant le siège de Jérusalem, les chefs qui tenaient Jérémie en prison dirent au roi Sédécias : « Que cet homme soit mis à mort : en parlant comme il le fait, il démoralise tout ce qui reste de combattant dans la ville, et toute la population. Ce n’est pas le bonheur du peuple qu’il cherche, mais son malheur. » Le roi répondit : « Il est déjà entre vos mains, et le roi ne peut rien contre vous ! » Alors ils se saisirent de Jérémie et le jetèrent dans la citerne du prince Melkias, dans la cour de la prison. On le descendit avec des cordes. Dans cette citerne il n’y avait pas d’eau, mais de la boue, et Jérémie s’enfonça dans la boue. Un officier du palais, l’Éthiopien ÉbedMélek, vint trouver le roi : « Mon Seigneur le roi, ce qu’ils ont fait au prophète Jérémie, c’est mal ! Ils l’ont jeté dans la citerne, il va y mourir de faim ! » Alors le roi donna cet ordre à l’Éthiopien Ébed-Mélek : « Prends trois hommes avec toi, et retire de la citerne le prophète Jérémie avant qu’il ne meure. »

Psaume 39

D’un grand espoir j’espérais le Seigneur : il s’est penché vers moi pour entendre mon cri. Il m’a tiré de l’horreur du gouffre, de la vase et de la boue ; il m’a fait reprendre pied sur le roc, il a raffermi mes pas. Dans ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu. Beaucoup d’hommes verront, ils craindront, ils auront foi dans le Seigneur.

Lecture de la lettre aux Hébreux 12, 1-4

Ainsi donc, cette foule immense de témoins est là qui nous entoure. Comme eux, débarrassons-nous de tout ce qui nous alourdit, et d’abord du péché qui nous entrave si bien ; alors nous courrons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée, les yeux fixés sur Jésus, qui est à l’origine et au terme de la foi. Renonçant à la joie qui lui était proposée, il a enduré, sans avoir de honte, l’humiliation de la croix, et, assis à la droite de Dieu, il règne avec lui. Méditez l’exemple de celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle hostilité, et vous ne serez pas accablés par le découragement. Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang dans votre lutte contre le péché.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 12, 49-53

Jésus disait à ses disciples : « Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé ! Je dois recevoir un baptême, et comme il m’en coûte d’attendre qu’il soit accompli! Pensez-vous que je sois venu mettre la paix dans le monde ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division. Car désormais cinq personnes de la même famille seront divisées : trois contre deux et deux contre trois ; ils se diviseront : le père contre le fils et le fils contre le père, la mère contre la fille et la fille contre la mère, la bellemère contre la belle-fille et la belle-fille contre la belle-mère. »

Je suis pauvre et malheureux, mais le Seigneur pense à moi. Tu es mon secours, mon libérateur : mon Dieu, ne tarde pas ! 2

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/


« Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé! » Objectif :

Rejoindre la foule immense des témoins du Christ en se laisser embraser par le feu que Jésus est venu apporter sur terre : feu de Passion (amour et don de soi), feu de Pâques (Résurrection-Pentecôte), feu de sa Parole...

Conseils pratiques :

Lire et relire les 3 premières lectures de ce dimanche à l’aide de l’image et des 6 flammes de la Parole de Dieu. • Chercher ce qui évoque les trois premières lectures sur le chemin-labyrinthe qui part du bas de la grande image. • Chercher aussi d’où vient le salut (pour les personnages ou dans les situations évoquées). 1. des silhouettes sombres représentent ceux qui ont voulu faire mourir le prophète Jérémie. Ce dernier est sauvé par l’intervention d’un étranger: « Mon Seigneur le roi, ce qu’ils ont fait au prophète Jérémie, c’est mal. » 2. un chemin, où s’effacent des pas, évoque la supplication confiante du Psaume: « Le Seigneur m’a fait reprendre pied sur le roc, il a raffermi mes pas. » 3. la citerne de boue évoque le supplice de Jérémie et le cri de foi du Psalmiste : « Il m’a tiré de l’horreur du gouffre de la vase et de la boue. » 4. l’homme (Jérémie ou le psalmiste), plongé dans une citerne ou un gouffre, qui crie et appelle au secours est sauvé par sa supplication à Dieu : « Le Seigneur s’est penché vers moi pour entendre mon cri. » 5. l’homme en pleurs et recroquevillé sur lui-même est sauvé par sa confiance dans le Seigneur : « Je suis pauvre et malheureux mais le Seigneur pense à moi ; tu es mon secours mon libérateur. » 6. l’homme qui ploie sous le poids de ses Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

péchés fait sienne, pour se relever, cette parole de l’Epître aux Hébreux : « Débarrassons-nous de tout ce qui alourdit, et d’abord du péché qui nous entrave si bien. »

Quelques repères théologiques pour animateurs :

• Le feu apporté par le Seigneur est celui de sa Passion-Résurrection, qu’il compare à un Baptême parce que ce Sacrement fait aussi passer de la mort à la vie ; le feu pascal en est un symbole... • Jésus fait allusion au mystère de sa mort et de sa résurrection qui va embraser le monde : - mystère pascal sur lequel les hommes vont buter, - mystère pascal à propos duquel des communautés, des familles, des maisons vont se diviser, - mystère pascal qui appelle chaque homme à discerner en lui ce qui est mort et ce qui est Vie. • La Parole de Dieu, écrite aussi en lettres de feu dans le cœur de l’homme, a illuminé les prophètes, le psalmiste..., illumine encore tous ceux qui l’écoutent et la mettent en pratique.

Matériel :

Agrandir, au format A3 minimum, la grande image, p 4 . Faire d’1 à 3 tirages (selon le nombre de participants) des 6 flammes (au format des flammes de la grande image), P 5. Photocopier le texte de Jérémie, le Psaume et la Lettre aux Hébreux sur 3 feuilles. Prévoir un lumignon par enfant. 3


4

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/


Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

5


1 – Lire la première phrase de l’Évangile,

le plus solennellement possible. Jésus dit : “Je suis venu apporter un feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit déjà allumé “. (Luc 12, Verset 49)

2- Regarder l’image, P 4

et la décrypter ensemble pour essayer de comprendre de quel feu parle Jésus. En haut de l’image, Jésus est au ciel, entouré d’une nuée de saints, de martyrs, de témoins qui tiennent tous une lumière à la main (comme des gens qui viennent d’être baptisés). - À quel feu l’ont-ils allumée ? Le dessin nous aide. Nous voyons une croix entourée de flammes. - De quelles flammes brille la croix ? À quoi vous font-elles penser ? Passion ? Purification ? Lumière ? Flammes de Pentecôte ? Amour ? Buisson ardent ? Feu du Sinaï ? Illumination ? Cierge pascal ? Esprit Saint ? - Est-ce que ce sont des flammes qui détruisent, brûlent ou qui épurent, fortifient, éclairent ?

3- Jeu a

Identifier les personnages de l’image grâce aux lectures de ce dimanche. Séparer le groupe de participants en trois et donner à chacun des groupes une des 3 lectures : -a- Jérémie 38 -b- Psaume 39 -c- Lettre aux Hébreux (12,1-4) Question : À quel(s) personnage(s), à quelle(s) situation de l’image correspond la lecture qui vous a été confiée ?

4- Jeu b

Apporter sur terre le feu de Jésus pour permettre aux différents personnages du dessin de passer la porte de la croix et de rejoindre dans la nuée, les témoins qui entourent Jésus. Montrer ou donner les 6 flammes pour que chaque groupe puisse choisir celle(s) capable(s) d’ «éclairer» le personnage ou la situation correspondant au texte reçu. Chaque groupe découpe la flamme correspondante et vient la coller sur la grande image.

5-Évangile (Luc 12, 49 uniquement)

[la suite est trop difficile à comprendre pour des enfants. Cf. 2ème repère théologique pour animateurs] Tracer avec le doigt, sur l’image, le trajet qui conduit à la croix, en commençant par le bas : Chacun des groupes intervient, au fur et à mesure que le doigt passe d’une situation à une autre, pour lire Jérémie, le Psaume, l’épître aux Hébreux ou, si vous n’avez pas le temps, la phrase essentielle. Chant : «Esprit de Dieu, viens nous embraser...» ou autre. On finit de tracer avec le doigt le chemin qui se resserre pour passer par la croix. Chacun reçoit un lumignon pour rentrer dans l’église ; il le dépose au pied de la croix. 6

Pascale Roze

http://www.images-pascale.eu/

Partage biblique 20ème T.O. Année C  

Activités pour aider les enfants à entrer dans les textes liturgiques des dimanches.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you