Page 1

La Droite creuse La Dette 75 miLLiarDs De caDeaux Fiscaux Depuis 2007...

c’est vous Qui paYeZ La note ! Depuis dix ans, la droite a multiplié la dette par deux par une politique qui ne profite qu’à une minorité de nos concitoyens les plus aisés. La crise est là, mais la responsabilité est surtout celle de M. Sarkozy. Faute d’avoir le courage de revenir sur 75 milliards de cadeaux fiscaux, le gouvernement impose au pays une cure d’austérité brutale et injuste, désastreuse économiquement et financièrement inefficace. Tous les Français s’en trouvent pénalisés. La politique Fillon/sarkozy, c’est l’injustice : augmentation de la TVA, taxe sur les mutuelles... Les mesures prises par le gouvernement pénalisent les malades, les salariés, les retraités, les chômeurs, le pouvoir d’achat, les plus fragiles. La politique Fillon/sarkozy, c’est moins de croissance et moins d’emplois : baisser aveuglément les dépenses publiques en période de crise, c’est casser la croissance, saper la consommation, vider les carnets de commandes des entreprises. La politique Fillon/sarkozy, c’est encore plus de dette et de déficit pour demain, car sans croissance, pas de redressement possible.

Le ps propose une politique déterminée pour relancer la croissance et l’emploi et des efforts justement répartis pour réduire les déficits. Retrouvez l’actualité du PS sur parti-socialiste.fr et en téléchargeant l’application PS sur Android ou iPhone disponible sur Android Market ou sur l’App Store.


La Facture De La Droite M. Nicolas Sarkozy UMP/Palais de l’Élysée 75008 Paris

2007/2011

À l’attention des Français

Veuillez trouver ci-dessous la facture de la politique de la droite pour l’exercice 2007-2011.

VOTRE FACTURE EN DÉTAIL MESURES INJUSTES ET INEFFICACES

À VOTRE CHARGE (EN EUROS)

Bouclier fiscal pour les plus fortunés

3,5 milliards

Niche Copé (baisse d’impôt pour les grands groupes mondialisés)

22 milliards

Baisse de l’impôt sur la fortune

1,8 milliard

Baisse des droits sur les grosses successions

9 milliards

Baisse des impôts sur les dividendes

1 milliard

Baisse de la fiscalité des entreprises

20 milliards

Subvention du chômage (mesures absurdes sur les heures supplémentaires)

18 milliards

Total

75 milliards

En votre aimable règlement : plans d’austérité en 2011 La politique de la droite est responsable de la moitié de la hausse du déficit (rapport de la Cour des comptes de février 2010). La crise a bon dos.


L’austérité, c’est moins d’argent dans votre porte-monnaie et plus de dette pour la France Taxe sur les mutuelles Déremboursement de médicaments

Recul de l’âge de départ à la retraite

Taxe sur les boissons sucrées, sur le tabac et l’alcool

Gel des prestations sociales

Augmentation de la TVA

Les socialistes proposent un plan pour redresser la France Des mesures de relance de la croissance et de l’emploi : - des emplois d’avenir pour les jeunes dans des secteurs innovants - une banque publique d’investissement pour relancer la compétitivité - la priorité à l’éducation, la formation et la recherche

Des mesures justes pour réduire vraiment les dépenses : - nous nous attaquerons aux 75 milliards de niches fiscales qui bénéficient aux plus privilégiés - nous rendrons à l’impôt sa progressivité pour que chacun contribue selon ses moyens - nous rétablirons les droits de succession sur les grandes fortunes et l’ISF

Nous voulons la relance de la croissance et de l’emploi, parce que sans croissance, la dette continuera d’augmenter, les Français continueront de s’appauvrir, notre souveraineté continuera d’être mise en danger.


La droite, c’est la dette Réduire la dette, c’est possible : la gauche l’a déjà fait 1997

1998

1999

2000

2001

2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

50 %

55 %

60 %

65 %

70 %

75 %

80 %

Gauche

Droite

85 %

Pour proposer, débattre et agir, rejoignez le Parti socialiste r Je souhaite prendre contact avec les socialistes

Nom .....................................................................................................................................................................................................

r Je désire adhérer au Parti socialiste

Prénom ...............................................................................................................................................................................................

r Je verse……………………euros pour soutenir l’action du PS (chèque à l’ordre de AFPS)

email ...................................................................................................................................................................................................

Selon les dispositions de la loi du 9 janvier 1995, ces sommes seront soumises à réduction d’impôt. À renvoyer au Parti socialiste, 10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 contact@parti-socialiste.fr – parti-socialiste.fr

Tél ......................................................................................................................................................................................................... Adresse

..............................................................................................................................................................................................

Code postal ........................................................................................................................................................................................ Ville ......................................................................................................................................................................................................

/la-droite-creuse-la-dette-c-est-vous-qui-payez-la-note-1  

http://www.parti-socialiste.fr/static/13227/la-droite-creuse-la-dette-c-est-vous-qui-payez-la-note-173381.pdf