Page 1

des socialistes

avant le premier tour de l'élection présidentielle Reportage

Outil militant

Page 3

Page 4

DÉPLACEMENT À REIMS

SOYEZ ACTEURS DU CHANGEMENT

MEETING À MARSEILLE

« C’est au premier tour que nous devons donner au changement la capacité de vaincre ! »

N°646 DU 17 au 23 mars 2012 1,5 € 10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 hebdo@parti-socialiste.fr Directeur de la rédaction et directeur de lA publication • David Assouline • CO-Directrice de lA publication •

Marie-Emmanuelle Assidon • rédactrice en chef Stéphanie Platat • Journaliste rédactrice Charlotte Collonge (76 58) • PHOTO Mathieu Delmestre, AFP • maquette Florent Chagnon (79 44) • FLASHAGE ET IMPRESSION PGE (94) Saint-Mandé • n° de commission paritaire : 0114P11223 • ISSN 127786772 “L’hebdo des socialistes” est édité par Solfé Communications, tiré à 27 500 exemplaires

Meeting à Marseille, le 14 mars 2012

L’AGENDA

20 mars  Rassemblement

Grand meeting de François Hollande à Rennes

21 mars

24 mars

30 mars

Martine Aubry se rendra à Montbéliard

Meeting de François Hollande en Corse

Déplacement de François Hollande à Mayotte et à La Réunion

 Déplacement

 Rassemblement

 Outre-mer

Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.fr


Le chiffre de la semaine

Spécial

Sarkozy à Villepinte Bernard Cazeneuve, porte-parole de François Hollande 11/03/12

« Aujourd'hui, le candidat Sarkozy est sorti de son palais pour dire l'absurdité du monde légué par le quinquennat du président Sarkozy. Il s'est parfois montré tellement critique à l'égard de lui-même, de son bilan, qu'il donnait le sentiment de s'être autoproclamé leader de sa propre opposition. » Alain Rousset, responsable du pôle production, industrie, agriculture et pêche 11/03/12

« En réponse aux 750 000 suppressions d'emplois industriels en dix ans, à une croissance en berne et à un déficit commercial qui a atteint le record historique de 75 milliards d'euros, le candidat sortant n'a apporté aucune réponse de fond. Seule idée avancée : des règles de circulation des personnes et de protection des marchés contraires aux principes de base de l'UE. » Thierry Repentin, responsable du pôle habitat et politique de la ville 11/03/12

« Nicolas Sarkozy croit qu'en parlant fort à Villepinte, il va faire taire les millions de voix des habitants des quartiers qui connaissent la réalité de son bilan et qui ne croient plus à ses promesses ni à ses caricatures. Où sont passés Fadela Amara et son Plan espoir banlieue ? Où sont Jean-Louis Borloo et l'ANRU, non financée après 2013 ? Le budget de la ville s'effondre et les quartiers s'enlisent. »

10 millions

C’est le nombre de tracts résumant le projet présidentiel de François Hollande et ses 60 engagements qui vont être distribués dans toute la France. u   Retrouvez le projet de François Hollande sur : francoishollande.fr

reportage

Martine Aubry au Maroc Martine Aubry a effectué un déplacement au Maroc. La Première secrétaire du PS, accompagnée de Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national à l'Europe et aux relations internationales, a notamment été reçue par le Roi Mohammed VI. Elle a également rencontré le Premier ministre, Abdelilah Benkirane. La discussion a porté sur l’évolution du Maroc, la mise en œuvre de la Constitution, et le rôle de la France dans l’Euroméditerranée. Elle s’est entretenue avec le Premier secrétaire et des représentants de l'Union socialiste des forces populaires et des jeunes du mouvement du 20 février. « Le discours de Dakar et le discours de Grenoble nous ont fait honte. Ce n'étaient pas des discours dignes de la France. Quand on est en République, on doit respecter ceux qui sont en face », a-t-elle déclaré. Venue porter la candidature de François Hollande à l’élection présidentielle et

Martine Aubry avec le roi Mohammed VI

soutenir celle de Pouria Amirshahi aux législatives dans la 9e circonscription des Français à l’étranger, Martine Aubry a tenu un meeting à Casablanca devant les Français vivant au Maroc.

ÉVÉNEMENT

Le 17 mars, la mobilisation s'intensifie ! FAITES LE CHANGEMENT Samedi 17 mars de 14h à 18h Rejoignez la campagne de Francois Hollande

Venez découvrir comment participer à la campagne près de chez vous (porte-à-porte, dons, comités de soutien, web campagne...). Ensemble, faisons reculer l’abstention. Retrouvez-nous sur toushollande.fr

Solférino vous accueille ! À l’instar des sections et fédérations socialistes, le siège du parti sera ouvert au public à partir du 17 mars. Une tente d’accueil y a été installée et y restera jusqu’au 17 juin, date du second tour des élections législatives, pour recevoir les visiteurs et les renseigner sur la campagne de François Hollande. À l’occasion de cette journée « Faites le changement » du 17 mars, des manifestations

ont ainsi été organisées dans toute la France. Des volontaires sont mobilisés durant toute la période des élections (présidentielle et législatives) pour répondre à vos questions et vous présenter comment participer à la campagne près de chez vous (comités de soutien, web campagne, porte-à-porte, dons, procurations, etc.). N’hésitez pas à nous rejoindre ! Nous avons besoin de tous pour faire le changement !

u   Rejoignez-nous sur toushollande.fr et vivement-mai.fr Pour faire un don en ligne : toushollande.fr/faire-un-don/


reportage

« J’aime Marseille, parce qu’elle rassemble » « Il n’y a qu’à Marseille qu’un accueil aussi fort, aussi beau est possible. » François Hollande a dû attendre plusieurs minutes avant de pouvoir prendre la parole mercredi 14 mars au Dôme de Marseille. Avant que le calme ne revienne parmi les 10 000 personnes assemblées à l’intérieur. « On va gagner ! » scandait la foule chauffée à blanc par Marie-Arlette Carlotti, conseillère générale des Bouchesdu-Rhône, et Aurélie Filippetti députée de Moselle. Michel Vauzelle, président du conseil régional, a également contribué à l’enflammer davantage en

l’invitant à reprendre avec lui le chant des supporters phocéens : « Aux armes, nous sommes les Marseillais et nous allons gagner… » Succès garanti, désordre assuré. Manuel Valls, directeur de la communication de François Hollande est lui aussi monté sur scène. Il a apostrophé les militants : « Allez convaincre les électeurs les uns après les autres ! ». Et les a encouragés à faire du porte-à-porte : « N’oublions jamais que le 21 avril s’est joué à deux électeurs par bureau de vote », a-t-il rappelé. Jean-Marc Ayrault, député-maire de Nantes et président du groupe

socialiste à l'Assemblée nationale a lui aussi souligné l’importance « d’être fort dès le premier tour ». François Hollande, dont le discours a notamment englobé les questions d’insécurité dans les quartiers, de laïcité et la formation des jeunes, a longuement rendu hommage à Marseille « façonnée, travaillée par des apports successifs de populations qui ont construit sa personnalité et son identité ». « J’aime Marseille parce qu’elle est diverse, parce qu’elle rassemble. » Nul doute que mercredi soir, les Marseillais ont eux aussi déclaré leur flamme à François Hollande.

soutien

Le soutien de Jean-Pierre Chevènement

Le ralliement a été officialisé mercredi 14 mars. Jean-Pierre Chevènement, président d’honneur du Mouvement républicain et citoyen (MRC) a annoncé son soutien à François Hollande pour l’élection présidentielle. « Je me suis décidé en fonction des intérêts de la France, a-t-il expliqué, dans la grave crise qui se présente et qui n'est pas derrière nous, il faut rassembler toutes les forces de la France et je pense que l'homme le mieux à même de rassembler, c'est François Hollande. » Ce soutien s’est concrétisé par un accord politique et électoral PS-MRC, « Reprendre en main notre avenir », téléchargeable sur le site internet du PS.

Reportage

À Reims, avec les femmes François Hollande s’est rendu à Reims, ville dont Adeline Hazan est maire. Il a été beaucoup question de défense des droits des femmes, notamment lors de la rencontre d’associations œuvrant dans les quartiers défavorisés de la ville. La contraception, l’IVG et le peu de médecins la pratiquant sur la région, les mutilations sexuelles, la précarité, tous les thèmes ont été abordés, sans tabou. « Il n’y a pas besoin de changer les lois, a résumé François Hollande, mais de les faire appliquer et d’améliorer les dispositifs. » Le candidat socialiste a salué le travail des associations présentes : « Sans ces engagements bénévoles ou professionnels, comment

préserver la cohésion de nos quartiers ? Je ferai en sorte qu’il y ait un contrat signé avec les associations pour stabiliser les financements car vous avez besoin de cette stabilité pour travailler dans la durée. » Après la visite de l’entreprise Transmatik dirigée par Marie-Aude Bur, une société spécialisée dans la fabrication industrielle de vérins, François Hollande avait rendezvous avec des représentantes du « capitalisme au féminin » qu’il a rassurées par son pacte productif. Le soir, un meeting a rassemblé plus de 4 000 personnes. Martine Aubry a réaffirmé l’engagement féministe de François Hollande : « Au nom de la justice, nous allons reprendre le fil du combat

pour les femmes », a-t-elle promis. Après avoir fendu la foule, François Hollande a détaillé ses propositions : un gouvernement et les instances de la République paritaires, la recréation d’un ministère des Droits des femmes : « Mon devoir, ma mission, ma responsabilité, c’est l’égalité. La France de l’après 6 mai sera une France où les femmes auront les mêmes chances, les mêmes droits que les hommes pour réussir leur vie. À toutes les femmes de France, je viens dire ma reconnaissance, ma gratitude et mon engagement. » Martine Aubry et François Hollande ont également salué Ségolène Royal, la première femme candidate à l'élection présidentielle.

Spécial Sarkozy à Villepinte

Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande 11/03/12

« Le candidat de l’UMP n’a plus la force d’entraîner vers le haut. Alors, il cherche à tirer la France, mais aussi l’Europe, vers le bas. Dans un contexte où l’extrême droite progresse dans nombre de pays européens, Nicolas Sarkozy veut ouvrir un débat délétère, où chaque pays rejette la responsabilité sur les autres, et où tout le monde pointe du doigt l’immigration. " Renier à ce point son idéal européen, c'est juste indigne ! ", nous dit le candidat Sarkozy. “ Renier à ce point son idéal républicain, c’est honteux ”, lui répondons-nous. » Aurélie Filippetti, députée de Moselle, responsable du pôle culture, audiovisuel, médias 11/03/12

« Comment le candidat sortant peut-il avoir l'impudence d'évoquer Gandrange et Florange à Villepinte alors que ces tragédies sociales resteront la marque de l'échec patent de sa politique industrielle ? À Gandrange, il avait promis que l'État investirait avec ou sans Mittal et que l'aciérie ne fermerait pas. Elle a fermé. Plus de 250 salariés ont été reclassés à Florange, aujourd'hui, à l'arrêt. Pour l'industrie comme pour le reste, son bilan c'est son boulet. »


Soyez Acteurs du Changement

Sur toushollande.fr, retrouvez toutes les actions à mener pour soutenir François Hollande

PORTE-À-PORTE : F  AISONS RECULER L’ABSTENTION dès le 22 avril Ouvrez avec nous cinq millions de portes pour faire reculer l’abstention à gauche. Donnez deux heures pour le changement et rejoignez les milliers de soutiens de François Hollande sur le terrain.

> Partagez vos idées en ligne et près de chez vous Internet est un formidable relais d’opinion : organisez des chaînes de mails, participez au débat sur Facebook, Twitter... faites circuler autour de vous les outils mis à votre disposition par exemple dans les boîtes aux lettres de vos voisins !

> Vérifiez qu’autour de vous tout le monde peut voter les 22 avril et 6 mai Cette année, l’élection présidentielle a lieu pendant les vacances scolaires. Notez bien les dates du scrutin dans votre agenda, faites-les connaître, donnez procuration à un proche si vous êtes empêché et assurez-vous que personne ne sera privé de vote. La procuration, c’est très simple et très rapide. Nous pouvons vous y aider : rendez-vous sur procuration2012.fr

> Faites un don pour le changement Pour faire vivre nos idées face aux moyens considérables dont dispose le candidat sortant, nous avons besoin de vous. 10 euros, ce sont 1 000 tracts distribués... il n’y a pas de petit don ! Pour faire un don : francoishollande.fr/faire-un-don

> Menez une campagne alternative avec le comité Vivement mai ! Envie de mener une campagne créative et impertinente ? De dénoncer en photos les dégâts de la droite ? De recueillir les 2012 raisons de voter François Hollande ? Rejoignez-nous sur vivement-mai.fr

toushollande.fr


/l-hebdo-des-socialistes-n-646-208269  

http://www.parti-socialiste.fr/static/15717/l-hebdo-des-socialistes-n-646-208269.pdf

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you