Page 1

SARKOZY EN CHIFFRES

L’agriculture mise en jachère « Il n’est pas question que la France laisse tomber son agriculture. » Nicolas Sarkozy — Discours de Poligny, Jura, 27 octobre 2009

DES PRODUCTEURS LIVRÉS À LA SEULE LOI DU MARCHÉ MARGES CONSIDÉRABLES SUR LE DOS DES PRODUCTEURS EN 2009, POUR 1 KG DE POMMES :

0,36 €

1,85 €

0,21 €

coût de production

ÉVOLUTION DU COURS DU BLÉ PRIX PAR TONNE AU 1ER FÉVRIER DE CHAQUE ANNÉE EN EUROS

PAR TONNE DE LAIT EN EUROS

450

450

400

400

350

279

300 250

prix de vente moyen au détail pour les distributeurs

Des matières premières aux prix fluctuants et incertains

260 201

200

prix moyen de vente à perte des producteurs

ÉVOLUTION DU PRIX DU LAIT

138

150

350

360 321

300

113

2009

2010

2011

2009

2010

325

suppression des quotas laitiers

150 100

2008

285

250 200

100

298

2012

2007

2008

2011

UNE CRISE SOCIALE VIOLENTE POUR LES FOYERS AGRICOLES DES REVENUS AGRICOLES ALÉATOIRES + 37,2 %

+ 12 %

- 3,6 %

COMPLÉMENT D’ACTIVITÉ

PRÉCARITÉ

SUICIDES

10 %

56 083

x3

des agriculteurs exercent une autre activité en parallèle

- 20 %

foyers agricoles ont perçu le RSA en 2010, soit 11,22 % des foyers agricoles

-34 %

2007

2008

2009

2010

2011

LA PRÉCARISATION DES ÉLEVEURS BOVINS

DES PARTS DE REVENUS QUI FONDENT

RÉSULTAT COURANT MOYEN AVANT IMPÔT DES EXPLOITATIONS SPÉCIALISÉES BOVINS-VIANDE

2007

15 500

les agriculteurs se suicident trois fois plus que la moyenne des Français

SMIC en 2009 : 12 643 € nets annuels

52 %

2010

2008

10 800

PART DE REVENU DU PRODUCTEUR DE LA FILIÈRE BOVINE

2009

14 300

9 500

46 %

en 2000

en 2010

Sur 100 kg de viande vendus, le producteur de la filière bovine voit son revenu diminuer de 6 points en 10 ans.

DES INÉGALITÉS QUI EXPLOSENT NIVEAU DE VIE

DES DISPARITÉS FLAGRANTES ENTRE LES EXPLOITANTS

x5

Grandes cultures Revenu médian par actif non salarié : 28 700 € par an

Le niveau de vie des 10% des agriculteurs les plus modestes est presque 5 fois moins élevé que celui des 10% les plus aisés

30 000 €

20 000 €

10 000 €

LA CONCENTRATION DES TERRES

Éleveurs de bovins viandes et d’ovins, caprins et autres herbivores Revenu médian par actif non salarié : inférieur à 10 400 € par an

0€

10 000 €

20 000 €

36 %

C’est ce que représentaient en 2010 les plus petites exploitations sur le total des exploitations, contre 42 % en 2000

30 000 €

UNE ACTIVITÉ EN DÉCLIN MOINS D’EXPLOITATIONS

UN DÉCLIN QUOTIDIEN

GASPILLAGE DE TERRES

25 %

47

26 m

d’exploitations en moins en 10 ans

fermes cessent leur activité chaque jour

2

de terres agricoles disparaissent chaque seconde

L’AGRICULTURE FRANÇAISE EN BERNE « La France, première puissance agricole européenne, a perdu sa première place dans la transformation. Depuis 2009, les Pays-Bas et l’Allemagne sont passés devant nous. » Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, 2010

sources : DES MARGES CONSIDÉRABLES SUR LE DOS DES PRODUCTEURS : AFP. ÉVOLUTION DU COURS DU BLÉ : terre-net.fr. ÉVOLUTION DU PRIX DU LAIT : senat.fr. REVENUS AGRICOLES ALÉATOIRES : lafranceagricole.fr. COMPLÉMENT D’ACTIVITÉ : msa.fr. SUICIDES : 20minutes.fr. LA PRÉCARISATION DES ÉLEVEURS BOVINS : senat.fr. DES PARTS DE REVENUS QUI FONDENT : senat.fr. NIVEAU DE VIE : agreste.agriculture.gouv.fr. DES DISPARITÉS FLAGRANTES ENTRE LES EXPLOITANTS : agreste.agriculture.gouv.fr. LA CONCENTRATION DES TERRES : agreste.agriculture.gouv.fr. MOINS D’EXPLOITATIONS : agreste.agriculture.gouv.fr. UN DÉCLIN QUOTIDIEN : agreste.agriculture.gouv.fr. GASPILLAGE DE TERRES : latribune.fr. L’AGRICULTURE FRANÇAISE EN BERNE : lefigaro.fr.

/infographie-sarkozy-en-chiffres-l-agriculture-mise-en-ja  

http://www.parti-socialiste.fr/static/14934/infographie-sarkozy-en-chiffres-l-agriculture-mise-en-jachere-201678.pdf

Advertisement