Issuu on Google+

8 MESURES POUR des Pyrénées-Atlantiques s o l id air e s

d u r ab l e s

in n ovan t e s

Laisser les livres à la maison et doter chaque collégien d’un cartable numérique n En concertation avec la communauté éducative, nous proposons d’utiliser les manuels scolaires numérisés pour des projections sur des tableaux numériques interactifs.

Augmenter, dans une première étape, le personnel qualifié au service des personnes âgées dans les maisons de retraite publiques (création de 50 postes) n

Faire face à un manque patent de personnel qualifié indispensable à la prise en charge de la perte d’autonomie.

Créer un service public de transport à la demande n Faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite, des personnes âgées, des familles, des jeunes demandeurs d’emploi sans voiture ; produire des outils pour une mobilité durable en milieu rural et périurbain, en coopération avec les communautés de communes et les associations.

Lancer un fonds de capitalisation pour les PME, PMI et TPE Favoriser l’innovation, soutenir l’activité des plus petites entreprises, leur transmission, y compris la reprise par les salariés sous forme coopérative. Fonds abondé par le Département, la Région et des partenaires privés. n

Mettre en place un fonds de soutien à l’économie créative

(arts du numérique,

cinéma et audiovisuel...) n Ce fonds favorisera l’émergence de nouveaux emplois, de nouveaux savoir-faire et contribuera à l’attractivité du territoire.

Développer des résidences sociales et du logement adapté Faire face à la pénurie de petits logements pour les populations fragiles (jeunes, handicapés, personnes âgées…) en développant une offre spécifique en lien avec les bailleurs sociaux : résidences sociales, colocation dans le parc social de logements accessibles et bénéficiant de services de proximité. n

Créer six Maisons du Département Adossées, dans les Pays, à six Maisons de la Solidarité, elles accueilleront les citoyens de tous âges et assureront un service public de qualité, proche et solidaire.

n

Élaborer une convention cadre “Agriculture et environnement” sur 3 ans n En partenariat avec la Chambre d’Agriculture et la Fédération Départementale des CUMA, décliner chaque année des actions spécifiques : gestion des effluents d’élevage, fertilisation minérale, protection des cultures, préservation de la qualité de l’eau, transfert d’itinéraires techniques de l’agriculture bio à l’agriculture conventionnelle…


/8-mesures2