Page 1

Romance

"Les roses de Sumerset", l'avis de Mélissa

g a M Le / Gratuit 4 1 0 2 in u J l ri #1 / Av

l bl ab bl a a l b a bl abl abl a l l blabblablabb bl a bl abl a bl a abl abl bl

0Av1ril

Agenda

littéraire des P.O.

jeunesse

Interveiw de Bénédicte Carboneill Questionnaire

Quel lecteur êtes-vous ?

Nos coups de coeur et Déceptions

La famille dans tous ses états

I Ramance I Science-fiction I Album jeunesse I Bit lit I Conte I Thriller I Théâtre I Fantasy I Poésie I Manga I Roman jeunesse I


Sommaire Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur/Déceptions I Agenda I Détente I

Sommaire Parlons Livres...................................... p.3 Nouveautés

édito

> Sélection de livres....................................... p.5 > Interview d'auteure : Charlotte Audrey Carreno.......................... p.7

Les chroniques

i Histoires i de famille... i i i i i i i i i

> "Rebecca Kean" - Bit lit............................. p.12 > "Fruits Basket"- Manga............................. p.16 > "La saga de Gunnlöd" - Fantasy............... p.20 > "Quelque part en Amérique" - Thriller.... p.23 > "Le déjeuner des loups" - Album jeun.... p.26 > "Les roses de Somerset" - Romance...... p.28 > "Le ça" - Album jeunesse ........................ p.30

Les interviews

> Interview d'auteure des P.O. : Bénédicte Carboneill................................. p.33 > Interview de libraire des P.O. : Librairie Hybrid........................................... p.47

Le dossier :

"La famille dans tous ses états"....... p.37

Coups de coeur / Déceptions.... p.54 L'agenda.............................................. p.58 Espace détente

> Enigme / Réponse............................p.32 / p.60 > Poésie........................................................... p.46 > Questionnaire / Réponses : Quel lecteur êtes-vous ?................p.50 / p.51 > Concours photos......................................p.65 Parlons Livres, le mag

n°1 - Trimestriel - Avril - Juin 2014 - Gratuit éditeur de la publication : Parlons Livres Directeur de publication : Marie Rosique : contact@parlonslivres.fr Direction artistique : Marie Rosique © Illustrations : www.rosique.fr • © Photos : D.R.

Parlons Livres le Mag #1

Pour ce premier numéro, nous avons choisi le thème riche de la famille. Souvent utilisé comme trame complémentaire d'histoires, on s'aperçoit en creusant un peu, qu'il a toute sa place en sujet principal. A partir de ce fil rouge, nous tenterons de vous faire découvrir ou redécouvrir de nouvelles lectures. Sortez vos stylos et votre bloc-note car il y a de quoi lire. Marie Rosique,

membre fondatrice de Parlons Livres

Le courrier des lecteurs

Si vous souhaitez nous écrire, c'est avec plaisir que nous les publirons dans notre prochain numéro. Nous attendons vos courriers... Envoi par e-mail.

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Bienvenue • p 2


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Qu'est que Parlons Livres ? Parlons Livres est un petit groupe de lecteurs hétéroclite, d'ici et d'ailleurs, qui se retrouve pour débattre de leurs lectures, rencontrer des auteurs, organiser des ateliers jeunsses... lors de différents rendez-vous.

P

arlons Livres a été crée en août 2011 pour rassembler des lecteurs lors de réunion dans une ambiance "comme à la maison". De fil en aiguille, il s'est agrandi et enrichi. Désormais, il se divise en 2 "grands espaces" : les adultes et la jeunesse. Il compte une vingtaine de "membres actifs" (des Pyrénées Orientales et d'Internet) et n'a pas l'intention de s'arrêter là !

> L’esprit de Parlons Livres

Depuis sa création, le maître-mot est "le partage littéraire en toute simplicité, accessible à tous". Du côté des adultes, la moyenne d'âge est de 33 ans et majoritairement féminine.

Côté jeunesse elle est de 9 ans. Pour que tout le monde puisse en profiter, les réunions et ateliers organisés par Parlons Livres sont gratuits.

> L'espace adulte

jeunesse... Chacun y trouve sa place. Ponctuellement des auteurs des P.O. se joignent à nous pour nous présenter leurs livres, faire connaissance et débattre avec nous.

• "Parlons Livres autour d'un café"

• L es lectures communes Pour les habitants des P.O., tous les via Internet premiers samedis de chaque mois, nous nous retrouvons, autour d'un café, pour "bavarder livres". Nous abordons sans gène tous les thèmes littéraires, dans la joie et la bonne humeur, tout en respectant les opinions de chacun. Entre amoureux de la sciencefiction, de développement personnel, de fantasy, de romance, de littérature

Régulièrement Parlons Livres met en place des lectures communes sur Internet. D'après un livre, un auteur ou un thème, chacun lit son livre puis envoie son avis par e-mail avant la date butoir. Le jour J, nous publiens un article sur notre blog avec tous les avis des personnes participantes. Ainsi, malgré les distances, nous partageons nos opinions.

Parlons Livres le Mag #1 • Parlons Livres / Présentation / P.O. • p 3

Page Spéciale Pyrénées Orientales

Article rédigé par Marie Rosique.


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Où suivre les actus de Parlons Livres ? • Son blog • Son forum • Sa page facebook • Sa page twitter

• à partir de 5 ans Pour les enfants qui souhaitent se perfectionner à la lecture à voix haute, nous leurs proposons un atelier mensuel d'aide à la lecture.

• De 7 ans à 13 ans

> L'espace jeunesse Page Spéciale Pyrénées Orientales

Vous pouvez également retrouver A.Z. chaque mardi matin, à la mini-crèche de Peyrestortes.

Deux membres de notre groupe, A.Z. et Langue Déliée, ont choisi de partager avec la jeunesse en créant des ateliers. Le but étant de les aider à s'exprimer, donner un avis argumenté et développer leur imagination.

• Dès 2 ans Nous organisons des lectures pour les toutpetits accueillant jusqu'à 5 enfants. Les lectures sont lues soit par les intervenantes soit par les parents qui souhaitent participer. Elles ont lieu mensuellement ou sur demande (selon disponibilités et nombre d'enfants).

Pour les plus grands, nous proposons 2 types de rendez-vous en alternance : > Une réunion "Parlons Livres autour d'un goûter" Partant du même principe que les réunions pour adultes, les enfants nous présentent à l'oral leurs livres. > Un atelier d'expression Les enfants s'expriment soit à l'écrit soit sous forme de "strip", pour réaliser des minis-chroniques, donner leur avis sur leurs lectures ou simplement imaginer leur propre histoire.

• à partir de 14 ans Pour les adolescents, différents rendezvous leurs sont proposés.

> Une réunion "Parlons Livres autour d'un soda" Ces réunions permettent aux ados de discuter de leurs lectures et d'approfondir leur sens critique. > Un atelier d'écriture Cet atelier d'écriture mensuel, permet de travailler ensemble sur des chroniques, de la création de textes, et d'autres "exercices" d'expression écrite.

i i i i i i

> Parlons Livres et Internet

Parlons Livres est accessible sur le Web. Sur notre blog, vous y trouverez des chroniques de lecteurs, des lectures communes, des interviews d'auteurs... Vous pourrez également discuter sur le forum.

Si notre groupe vous plaît, rejoigneznous ! n

Devenez chroniqueur pour Parlons Livres Parlons Livres vous propose de devenir chroniqueur bénévole pour notre blog ou/et pour notre magazine. Plus d'info : par mail.

Parlons Livres le Mag #1 • Parlons Livres / Présentation / P.O. • p 4


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur/Déceptions I Agenda I Détente I

Les nouveautés sélectionnées par Parlons Livres e s s e Jeun ns 7 à 10 a Roman / e n g Espa

"Maintenant nous sommes deux" Antonio Malpica (auteur) Mélanie Rutten (illustratrice)

4ème de couv. : "Alerte ! Alerte ! Un être vivant non identifié vient de débarquer de la planète Vénus. Il s’appelle Lulu et… c’est ma petite soeur. Depuis, tout est détraqué sur Terre. On dirait même que Lulu contrôle l’esprit de Papa et de Maman. Comment faire maintenant pour lutter contre le monstre Rol Mog qui apparaît les soirs d’orage ? Alerte ! Alerte !" A paraître le 30 avril 2014

n i a r o p m Conte Roman France /

"Mon nouvel espoir" (T2) Charlotte Audrey Carreno

4ème de couv. : "Un nouveau chapitre de "Coeurs Brisés", la suite du roman, la difficile histoire de famille continue, même après des années, les deux personages principaux se ralieront pour trouver la suite de l'histoire, tous les mensonges seront enfin révèlés, iew v r histoire familiale, émouvante avec e t In uteur un peu d'amour et d'amitié, un de ll’iare en p7 A peu de suspens pour tout finir."

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Livres • p 5


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur/Déceptions I Agenda I Détente I

e g a n g i témo

r u o m u H

oman

an

/ Rom is n U t a t E

"La famille Fang" Kevin Wilson

4ème de couv. : "Longtemps, Annie et Buster Fang ont été surnommés Enfant "A" et "B"... par leurs propres parents, artistes entièrement dévoués aux happenings qu'ils montaient un peu partout. Des mises en scènes loufoques dans lesquels leurs rejetons tenaient une place centrale, bien malgré eux : vol au centre commercial, fausse demande en mariage dans l'avion – chacun jouant son rôle pour la plus grande gloire du N'importe Quoi... Devenus adultes, les voilà réclamés encore une fois par leurs parents. L'idée ? Un dernier coup. Énorme. Délirant. Un chef-d'oeuvre. Et en famille... !"

re / R Angleter

"Ils ont laissé papa revenir" (T2) Toni Maguire

4ème de couv. : "Elle pensait être protégée des agressions physiques et psychologiques subies depuis sa petite enfance… Toni Maguire, auteur du best-seller "Ne le dis pas à maman", poursuit le récit de son enfance, racontant sa terrible vérité. Son père a abusé d’elle dès l’âge de 6 ans et ce crime n’a été révélé que lorsqu’elle est tombée enceinte et a dû se faire avorter, à 14 ans. C’est grâce au témoignage difficile de Toni que cet homme qui lui a fait tant de mal a été emprisonné. Enfin, elle a cru pouvoir vivre normalement. Jusqu’au jour où son père, sorti de prison, est revenu à la maison."

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Livres • p 6


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

A la découverte de

w e i v r Inte teur d’au

Rencontrée sur internet à la suite de la sortie de son nouveau roman "Mon nouvel espoir", Parlons Livres a eu envie d'en savoir plus sur cette jeune auteure toulousaine qui a accepté de répondre à nos questions. Depuis quand écrivezvous ?

J’écris depuis 19 ans, j’ai commencé à l’âge de 8 ans par écrire une nouvelle que je n’ai jamais publiée. J’ai écrit mon premier roman "Cœurs Brisés" à l’âge de 14 ans, que j’ai peaufiné pour sa sortie officielle en 2009.

Comment décriez-vous votre style d'écriture ?

J'ai un style d'écriture plutôt simple, de jeune âge. Je pense que les personnes qui veulent lire les livres doivent se dire que c'est une personne jeune qui les a écrits. J'ai un style d'écrivain amateur, je pense que mes livres peuvent se laisser lire facilement.

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Interviews / Auteure française / Contemporain / Roman • p 7

Page Spéciale Pyrénées Orientales

Charlotte Audrey Carreno


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

e s s e n u Je s n a 4 1 s è d France /

Roman

"Coeurs brisés" (T1) Charlotte Audrey Carreno 4

ème

de couv. : "De jeunes

adolescents partent à la recherche de la vérité. Alors qu'elle n'était qu'une enfant avec son frère, Magalie se retrouve seule suite à l'abandon de sa mère. Pourquoi sa mère est-elle partie du foyer familial quand Magalie était enfant ? Elles ne seront pas les seules à vouloir connaître tous les secrets de leur histoire familiale... Que s'est-il passé dans la vie de leurs parents ? Un livre rempli de mystère concernant une famille, amour, trahison, mensonges et rêves."

Qu'est-ce qui vous a donné le goût d'écrire ?

Un simple jeu d’enfants. Nous étions petites avec ma sœur, nous adorions inventer des histoires, toutes les deux avec des personnages qu’on faisait vivre un simple jeu. Puis un jour, j’ai voulu écrire moi aussi des histoires sans les jouer, et depuis je n’arrête pas d’écrire. Je me levais le matin, je voulais écrire, je m’endormais en voulant écrire encore. Le goût pour l’écriture même après des années, il est toujours là.

Quel est le conseil le plus important que l’on-vous-ai donné ?

Vous avez surement des habitudes, des rituels... Comment travaillezvous ?

Au tout début, je faisais mes écrits sur des cahiers de brouillon que j’ai toujours en ma possession, puis après vers mes 20 ans, j’ai commencé par ordinateur directement selon le fil de mon inspiration, il m’est arrivé aussi de faire mes petits plans pour ne rien oublier. J’écris à peu

"Pourquoi tu ne me dis pas la vérite ? Tu préfères la garder pour toi comme tous les autres ?"

Le seul conseil qu’on m’ait donné c’est de ne jamais baisser les bras, d’y croire et de ne jamais "Coeurs désespérer. Il est très difficile de réussir dans ce domaine, c’est facile de nos jours d’éditer des livres mais très difficile de se faire connaître. Et même si, on a peu de soutien de notre entourage il est encore plus difficile d’y croire, mais si on aime vraiment notre passion il ne faut jamais baisser les bras.

brises" (T1) - Charlotte Audrey Carreno près tous les soirs, dans mes moments de détente, c’est un peu mon habitude pour me mettre dans mon monde imaginaire.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Je ne sais pas vraiment, comme j’écris un peu tous les soirs mon inspiration vient

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Interviews / Auteure française / Contemporain / Roman • p 8


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Comment construisez-vous vos personnages ? Avez-vous besoin de vous identifier à eux ?

Mes personnages ne sont pas imaginés tout le temps, souvent ils reflètent des personnes que je connais ou que j’ai connues, qui m’ont marqué, sauf que je change le prénom. Je m’identifie toujours à l’un des personnages, ce n’est pas tout le temps le personnage principal, mais j’en ai toujours un, un peu plus réservé, timide. J’ai besoin de faire remonter ce personnage identique à moi dans mes écrits.

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

Le conseil le plus important que je pourrais donner c’est de toujours croire en soi, de faire le maximum de publicité sur son

livre, de rester confiant, de ne pas se décourager face à une critique, car dans ce domaine tout est difficile. Cette passion est très difficile, mais quand on aime une chose il faut y croire, rester optimiste.

Quels sont vos auteurs préférés ?

J’adore Stéphanie Meyer, Amélie Nothomb et Virginia Andrews, le dernier auteur écrit des histoires de famille, en plusieurs tomes, j’ai adoré son style d’écriture et tout ce suspens familial qui m’a bien passionné et qui m’a aussi donné encore plus envie d’écriture sur le thème familial.

Que lisez-vous en ce moment ?

Pour le moment je lis "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus", je ne lis pas beaucoup ou par période ; tout dépend de mon envie.

Vous venez de publier votre 2ème roman "Mon nouvel Espoir". De quoi s'agit-il ?

"Mon nouvel Espoir" est la suite de mon premier roman, l’histoire se déroule 12 ans après "Cœurs Brisés", c’est la suite de l’histoire familiale. Avec les mêmes per-

"On reste liées Meg comme des vraies soeurs plus de secrets. On a cru à la mort de la mauvaise personne." "Mon nouvel espoir" (T2) Charlotte Audrey Carreno sonnages, même décor, et quelques nouveaux personnages. "Cœurs Brisés" était restée avec une histoire un peu inachevée, il fallait une suite à cette petite histoire.

Peut-on lire le tome 2 indépendamment du tome 1 ?

Non, les deux tomes se suivent, on ne peut pas tout comprendre en ne lisant

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Interviews / Auteure française / Contemporain / Roman • p 9

Page Spéciale Pyrénées Orientales

facilement, je m’intéresse a beaucoup de choses du coup je m’inspire des choses aussi vécues par ma propre expérience. Et j’ai aussi pas mal d’imagination, surtout sur le thème de la famille. J’adore tout au niveau du suspense. J’aime surprendre mes lecteurs, tout simplement.


I Sommaire Nouveautés Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Où suivre les actus de Charlotte ? "On peut suivre mes actualités sur ma page Facebook, la page se nomme "Cœurs Brisés", ou mon compte Facebook

Charlotte Audrey Carreno, tout

simplement. Je n’ai pas de page Twitter, et plus aucun blog. Je compte refaire un blog prochainement sur mes livres mes futurs projets à venir, et peu de biographie de moi (projets à venir)"

que le tome 2, il faut vraiment que les lecteurs lisent le premier avant. C'est vraiment important. Ils peuvent connaître déjà tous les personnages crées, et le tome 2 reprends des détails non expliqués dans le premier.

Quels sont vos lecteurs ?

Quand j'ai écrit mon premier livre étant jeune adolescente, mon public visé était des adolescents, le tome 1 "Cœurs Brisés" étant spécialement écrit pour des ados, puis quand j'ai fait la suite le tome 2, à peu près 10 ans plus tard, mon public était plutôt des personnes adultes. Bien sûr, des personnes qui aiment le genre de romans un peu suspens et surtout dans le même genre familial.

Dans quel état d'esprit doit-on (ou pas) lire vos livres ?

Où peut-on se les procurer ?

Ils sont vendus sur plusieurs sites Internet Amazon, Ebay, et quelques librairies de France qui peuvent les commander à la demande.

Avez-vous de nouveaux projets en cours ?

J’écris toujours, je suis toujours en cours de recherche d’un éditeur pour publier le premier tome de ma biographie "Avant toi", écrit pour ma fille, qui reflète tout le début de ma vie jusqu’à sa naissance, expliquant aussi à mes lecteurs ma petite vie. Aussi d’autres histoires familiales avec encore du suspens "Les jumelles" et "Pauvres contre Riches" en cours de réalisation pour le moment. Et qui j’espère pourront sortir un jour.

Avez-vous des dates d'événements Je pense qu'il faut être bien posé, ne pas à venir ? avoir d'autres préoccupation derrière, car ce n'est pas évident pour des histoires à suspens de tout suivre, il ne faut rater aucun détail de l'histoire, car tous les détails écrits sont importants pour moi.

Aucune date importante à venir pour le moment, je continue d’écrire et je suis toujours dans la recherche d’un éditeur. n

Propos recueillis par Langue Déliée

Parlons Livres le Mag #1 • Nouveautés / Interviews / Auteure française / Contemporain / Roman • p 10


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Livre : Shôjo / Japon / Manga Chroniqueur : Ka Horus / lectrice Noté : 8/10

Livre : Thriller / Québec / Roman Chroniqueur : Sylvain / auteur Noté : 8/10

Livre : Jeunesse dès 18 mois / France / Album / Hors thème Chroniqueur : Lalo / libraire Noté : 8/10

Livre : Bit lit / France / Roman Chroniqueur : Lutinielle / lectrice Noté : 7/10

Livre : Romance / Angleterre / Roman Chroniqueur : Mélissa / lectrice Noté : 9/10

Livre : Jeunesse 3 à 6 ans / France / Album Chroniqueur : Ramettes / lectrice Noté : 9/10

Livre : Fantasy / Islande / Roman Chroniqueur : Caroline / lectrice Noté : 9/10

Les Chroniques


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

BIT LIT

oman

/R France

raquée Tome 1 : T

Family Power

Tome 2 : Pacte de sang

bl abl la bl abl ab bl a la blablabblabl bl abl a l ab bl abl ab bl bl abl a

"Rebecca Kean" de Cassandra O'Donnell

Tome 3 : Potion macabre

Chronique d’une lectrice mordue, Lutinielle Tome 4 : Ancestral Tome 5 : âmes L'armée des

D

ans un premier temps, quand les filles m’ont annoncé le thème de la famille, j’ai immédiatement pensé à "Tu vivras mon fils", récit de l’exil de Pin Yathay et de sa famille qui quittèrent Phnom Pen (capitale

du Cambodge) et essayèrent de survivre à l’enfer des camps et de la politique des khmers rouges. Peu à peu Pin Yathay vit ses proches disparaitre tandis que résonnait en lui comme un leitmotiv la phrase de son père ; "tu vivras mon fils".

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Bit lit / Littérature française / Roman • p 12


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Le meilleur moyen pour ne plus avoir peur, c'est d'éliminer celui ou ceux qui ont provoqué cette peur." "Rebecca Kean" - Cassandra O'Donnell

Même si ce récit vécut, me tient à cœur et me semble utile à lire afin que nul ne doute de l’horreur dont est capable l’être humain, il me faut admettre que ce livre traite plus de la guerre et de la folie humaine que de la famille. Mon second choix m’est apparut avec évidence au moment le moins opportun : "Rebecca Kean". Chouette de la bit lit ! Moins sérieux, certes, mais tout aussi bénéfique ! Rebecca, sorcière de guerre, recherchée par ses sœurs pour être punie de mort après s’être enfuie de France, accompagnée de sa meilleure amie une loup-garou, se retrouve bien vite chérif surnaturelle du comté de Burlington en nouvelle Angleterre dans un monde sor-

tit depuis peu d’une longue et destructrice guerre entre les êtres surnaturels… Pour compliquer le tout, elle se retrouve entourée d’êtres secrets, acariâtres ou à coté de la plaque tant chez les vampires, portionneuses, métamorphes, lycathropes ou démons... Romans alliant êtres surnaturels et enquêtes policières, l'écriture y est légère, drôle (très drôle par moments), la trame de fond complexe et les enquêtes proposées à chaque tome bien menées. Loin de la mièvrerie de certains romans de ce style, ce roman ne tombe pas pour autant dans le travers opposé de certains écrits relevant de la bit lit ; à savoir des arlequins "spicy" où le mâle y est le point d’orgue du récit… "Rebecca Kean" est

Qu'est ce que le "Bit lit" ?

La bit-lit (littéralement, « littérature mordante ») est un sous-genre littéraire de la fantasy urbaine apparu dans les années 2000. C'est un anglicisme composé de bit pour to bite ("mordre » en français), et lit pour literature (« littérature" en français), sur le modèle de l'expression chick lit qui désigne la littérature pour filles ("chick » étant un terme familier pour désigner les filles). Cette dénomination lexicale est une invention française de Bragelonne, qui en a déposé la marque, et a été popularisée par son label Milady.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Bit lit / Littérature française / Roman • p 13


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"- Je souhaite t'inviter à une réception qui aura lieu chez moi, ce soir, fit-il. [...] Chouette, une petite sauterie avec les membres du haut conseil des vampires, comment résister ? - Je préfèrerais encore accoucher sans péridurale, fis-je" "Rebecca Kean" Cassandra O'Donnell

un savant dosage de récit policier, fantastique et histoires d’amours avec pour point central une héroïne du quotidien, enfin, de son quotidien… Pourquoi choisir une telle histoire dans une thématique "famille" me direz-vous ? La réponse en est la colonne vertébrale des quatre tomes parus à ce jour ; Rebecca est en plus de tout cela une mère célibataire. Seule à élever sa fille adolescente, elle est avant tout une femme presque comme les autres élevant sa fille seule, une ado qu’elle ne voit pas grandir, qui déjà la dépasse tant par la taille que par certaines réactions très mures et c’est en plus de

son rôle de chérif une quête constante d’alliance de sa vie de femme et de son rôle de mère, protectrice sans être étouffante… Ronchonne, tordue, revancharde, débordée, inquiète et un peu nulle dans son rôle de maman d'ado très mature, ce personnage est incroyablement humain malgré ses pouvoirs et son éducation… Peu à peu d’autres êtres surnaturels entourent à leur façon cette famille monoparentale et un tissu familial original et décalé se dessine au travers des quatre tomes. Bien évidemment, en bonne sorcière de guerre élevée pour éradiquer des armées, elle est encline plus qu’une autre

Qui est Cassandra O'Donnell ?

Cassandra O'donnell est une auteure et journaliste originaire de Lille. Elle s’impose dans un paysage littéraire largement dominé par les créations d’outre-Atlantique et c’est peut-être cette différence culturelle qui amène un vent de fraicheur dans la littérature fantastique de ces dernières années. A contrario de beaucoup d’héroïnes des genres urban fantasy et bit lit, Rebecca Kean est une femme mure et ancrée dans un quotidien qui semble familier aux lectrices.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Bit lit / Littérature française / Roman • p 14


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"On a beau tenter de se convaincre qu'une voiture ne peut pas causer de dommages à un mort et qu'il est plus simple de l'écraser que de la déplacer, on a quand même du mal à appuyer sur l'accélérateur. Putain d'éducation." "Rebecca Kean" - Cassandra O'Donnell

aux pétages de plombs et à des crises de sadisme et de mauvaise foi qui sont décrites de façons succulentes ! Cassandra O'Donnell manie avec maestria cynisme et humour noir dans la bouche de notre sympathique psychopathe. Avec un humour bien à elle, l’auteure nous fait suivre les péripéties de cette femme complexe qui se débat pour allier les différentes facettes de sa personnalité, de sa vie mais aussi de son passé… Héroïne forte et puissante, parfois dépassée par ses émotions, intuitive, guerrière et féminine à sa façon, cette sorcière de guerre pourrait bien redonner le sourire à toutes les mamans ! n

: é t o N 7/10

Lutinielle

"32 ans, grande lectrice de science-fiction en tous genres, allant de la fantasy à la bit lit en passant par l’uchronie ou le planet opéra, je m’intéresse également aux récits de vies et contes, légendes et mythologies du monde entier. La piraterie et l’Asie du sud-est sont aussi des thèmes me tenant particulièrement à cœur et je fais de temps en temps des excursions dans le monde de la poésie. Ayant une formation d’anthropologue, je suis particulièrement attachée aux

descriptions psychologiques et sociales des réalités proposées par les auteurs et je suis parfois stoppée dans mes lectures par un manque de cohérence des univers. Ouverte à de nombreuses lectures, je ne suis pourtant pas très portée sur les romans réalistes et les écrits relevant du policier… Je laisse cela à d’autres de l’équipe que je sais passionnées par ces genres. Portait chinois en quelques lectures : "Les derniers hommes" de Pierre Bordage et "Seigneurs de lumière" de Roger Zelazny." Son lien Babélio : Lutinielle

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Bit lit / Littérature française / Roman • p 15


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Fruits Basket" de Natsuki Takaya auteur & illustrateur

15 Les 15 premières couvertures des 23 Tomes

o j ô h S

anga

/M Japon

Q

Chronique d’une lectrice passionnée, Ka Horus

uand on m’a annoncé le thème de la famille pour notre premier numéro, je me suis souvenue d’un manga que j’ai lu il y a une dizaine d’années. Je l’avais vu d’abord en animé, puis, ma curiosité n’étant pas tout à fait satisfaite, je me suis tournée vers les livres. Et là j’ai eu un coup de cœur. C’est

un manga de 23 tomes écrit par Natsuki Takaya dont l’histoire est la suivante :

Le Résumé

➊ Tohru Honda est une lycéenne de 16 ans qui vit seule sous une tente après la mort de sa mère. Sans le savoir, elle s’est installée sur la propriété de la famille

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Shôjo / Littérature japonnaise / Manga • p 16


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

bl abl la bl abl ab bl a a l blablabblabl a l bl ab l ab bl abl ab bl bl abl a

La légende du zodiaque chinois d’après "Fruits Basket"

➒ Sôma. Lorsqu’elle explore les alentours elle voit une maison et s’en approche. Elle y rencontre Yuki et Shiguré Sôma. Ayant appris qu’elle vivait sous une tente, ils lui proposent de loger chez eux en échange de tâches ménagères. Tohru accepte et commence à vivre avec Yuki, Kyô et Shiguré. Très vite, elle apprend le secret de la famille : 13 de ses membres sont victimes d’une malédiction. Ces personnes se transforment en l’un des douze animaux du zodiaque chinois, et le chat, lorsqu’une personne du sexe opposé se jette à leur cou ou lorsqu’ils se sentent gênés, ou encore affaiblis. Ils redeviennent humains quelques minutes plus tard (la durée de la transformation peut varier), mais réapparaissent complètement nus (ce

➓ qui peut s’avérer bien gênant surtout pour Tohru qui est souvent là lors de la transformation).

Les personnages

Et maintenant une petite présentation, dans l’ordre d’apparition dans les livres, des membres de cette famille, maudits par un des animaux du zodiaque. ➋ Shiguré, le chien ; ➌ Yuki, le rat ; ➍ Kyô, le chat ; ➎ Kagura, le sanglier ; ➏ Momiji, le lapin ; ➐ Hatori, le dragon ; ➑ Hatsuharu, le bœuf ; ➒ Ayamé, le serpent ; ➓  Kisa, le tigre ;  Hiro, le mouton ;  Ritsu, le singe ; Isuzu, le cheval ; Kuréno, le coq ;  Akito, le chef de clan.

"Un jour, le dieu des animaux les invita tous à se rendre à une grande fête le soir même. "Ne soyez surtout pas en retard", précise-t-il. Alors, le rat malicieux alla voir le chat et lui mentit : "La fête aura lieu demain, tu as bien compris ?". Le chat naïf le remercia de l’information et alla sagement dormir. Tous les animaux arrivèrent, sauf le chat, qui, trompé, dormait encore, en rêvant de la fête qu’il allait faire le lendemain. Ils firent la fête toute la nuit. Dieu récompensa les 12 premiers arrivés : le rat (qui était monté sur le dos du bœuf) sauta de son dos pour arriver en premier à la fête, puis le bœuf, le tigre, le lapin, le dragon, le serpent, le cheval, le mouton, le singe, le coq, le chien, et enfin le sanglier. Ainsi, ces douze animaux devinrent la représentation des signes du zodiaque chinois."

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Shôjo / Littérature japonnaise / Manga • p 17


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Définitions

Manga : BD japonaise qui peut se traduire par « dessin au trait libre »

Shôjo : mangas destinés

aux jeunes filles adolescentes

Animé : synonyme de dessin-animé

"Quelque soit le souvenir, je veux le garder dans mon coeur et y croire ! Je veux penser qu’aucun souvenir ne mérite d’être oublié. Je veux devenir un jour assez forte pour les surmonter, et surmonter plus encore, faire en sorte qu’ils deviennent des souvenirs précieux." "Fruits Basket" - Natsuki Takaya

Mon avis Ce qui m’a attiré dans un premier temps pour cette histoire, c’est le dessin. Si au début il n’est pas parfait, la mangaka s’améliore et le dessin se perfectionne. Ensuite, j’aime beaucoup la fraicheur de Tohru. Elle peut paraître un peu "bête", mais elle a une histoire assez difficile. Dès les premières pages, on apprend qu’elle est orpheline, et, son grand-père paternel ne pouvant pas l’accueillir chez lui pour "Fruits le moment, elle vit sous Natsuki une tente alors que ce n’est qu’une lycéenne. Elle a aussi un petit boulot pour subvenir à ses besoins. Si ce n’est pas une forme de courage, je ne sais pas ce que c’est.

caractère. D’ailleurs, si de prime abord j’aurais dit que Kyô était mon personnage préféré car c’est le chat et que j’adore les chats, il m’est difficile de dire avec du recul si c’est vraiment lui. Pour ça les personnages sont très bien exploités. Il n’y en a pas un qui est mis de côté, même dans les personnages secondaires. Pourtant, aussi fraiche que soit l’histoire, elle prendra un tournant au tome 6 qui reste mon préféré. On découvre "l’autre" malédiction du chat, ainsi que son enfance. Basket" C’est aussi une lecture Takaya que je conseille à celles et ceux qui voudraient se mettre au shôjo et comprendre le système social japonais.

"Fait comme tu peux Tohru, à ton rythme "

Après vient la famille Sôma dont on découvre les membres au fur et à mesure. Aussi attachant les uns que les autres, mais tous d’une manière différente. Alors que certains vont nous toucher par leur histoire, pour d’autres cela sera par leur

Bref… une lecture bien complète que j’ai eu le plaisir de relire pour vous amis lecteurs. n

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Shôjo / Littérature japonnaise / Manga • p 18

: é t o N 8/10


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Ka Horuetsà tous !

Extrait

➊ Tohru (à Kyô) : En fait peut-être que nos qualités sont collées dans notre dos. Par exemple si on s’amuse à comparer les qualités des gens à une bonne prune vinaigrée placée au dos d’une boulette de riz, derrière notre boulette de riz il y a des prunes de formes, de couleur et goûts différents, mais comme elles sont toutes à l’arrière de notre boulette, on ne peut pas bien les voir. On se dit : "je ne suis qu’une pauvre boulette de riz blanc" mais en réalité, ce n’est pas vrai du tout ! Car tout le monde a une délicieuse prune vinaigrée et salée à souhait collée sur le dos. Quand on est jaloux des autres c’est peut-être parce qu’on voit toujours leur prune, mais pas la nôtre, cette belle prune marinée

➊ ➐

je la vois très bien moi, je la vois sur ton dos ! Tu es fantastique Kyô… ➍ Kyô : C’est quoi cette idée ridicule ?! T’aurais pas pu trouver mieux qu’une prune quand même ?! […] Toi aussi tu as une très jolie prune sur le dos, je la vois parfaitement ! Tohru : Ah oui c’est vrai ? Kyô : Mouai… mais c’est une toute petit prune. ➐ Hatori : Sais-tu où va la neige, une fois qu’elle a fondu ? Tohru : Hum voyons…c’est facile, elle se transforme en un jolie Printemps. Le Printemps revient toujours… même s’il fait froid, la neige fondra, c’est sûr !

"Bonjour à toutes Je me présente, je m’appelle Henri… e je voudrais bien réussir ma vie… êtr aimééééé… Oups pardon !! trice Alors moi c’est Ka Horus, 30 ans, lec es de plusieurs styles littéraires, mais m gas favoris restent le fantastique, les man res (surtout les shôjo qui sont des lectu ur pour jeunes filles, à l’eau de rose po ssi les être précise), la science-fiction et au romans historiques. mme Dès mon enfance j’ai commencé, co hèques beaucoup de monde, avec les bibliot up de roses et vertes, je n’en ai pas beauco souvenirs, mais je sais que j’adorais. r ce A l’adolescence, je me suis tournée su es qui allait devenir mes lectures actuell ge plus celles qu’on vous impose au collè go… et lycée : Molière, Sartre, Victor Hu e les Ce ne sont pas des livres dont je gard moins meilleurs souvenirs, mais je peux au dire que j’ai lu quelques classiques. s, mais Je ne me ferme pas dans mes lecture res je ne suis pas trop biographies et liv philosophiques."

Son lien Babélio : Kahorus

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Shôjo / Littérature japonnaise / Manga • p 19


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

y s a t n a F man

o Islande / R

"La saga de Gunnlöd" Svava Jakobsdóttir 4ème de couv. : "Une jeune

Islandaise est arrêtée dans le Musée National du Danemark alors qu'elle volait une urne en or d'une valeur inestimable. La police pense qu'elle est soit une folle, soit une dangereuse terroriste. Fidèle à sa réputation d'écrivain réaliste, Jakobsdóttir nous plonge dans l'univers quotidien de la mère tout en nous maintenant, grâce aux mythes issus de l'Edda dans une sorte de magie permanente ; de tension. La Saga de Gunnlöd peut se lire comme un roman policier, un roman mythique et un roman de la folie ; c'est de ce mélange que naît le trouble persistant du lecteur."

: é t No 9/10

"La saga de Gunnlöd" de Svava Jakobsdóttir

Chronique d’une lectrice spécialiste de l'Islande, Caroline K.

R

écemment mise à l'avant dans les librairies grâce à sa nouvelle féministe "Un Locataire", publiée aux éditions Tusitala en 2013, Svava Jakobsdóttir est également l'auteure de "La saga de Gunnlöd" (editions José Corti, 2002). Ce roman à la limite du réel et du merveilleux, propose de retracer l'histoire de Gunnlöd,

héroïne oubliée de L'Edda, en réécrivant son histoire pour mieux comprendre son destin. C'est en 1987 que Svava Jakobsdóttir décide de réparer l'injustice dont fut victime la déesse Gunnlöd par le biais de l'adolescente Dis et de sa mère.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Fantasy / Littérature islandaise / Roman • p 20


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Tout commence au musée national du Ici les Nornes, divinités du destin du Danemark, lorsque Dis, ayant quitté sa monde, semblent être remplacées par terre natale, brise d'un coup une vitrine Gunnlöd (passé), Dis et sa mère (futur et pour s'emparer d'une précieuse urne. Sa présent). mère, venue d'Islande, essaye alors de faire passer sa fille comme une malade mentale aux yeux de la police danoise, pour la disculper. 
 Celle-ci se "La saga de Gunnlöd" - Svava Jakobsdóttir trouve intriguée par la question que lui posera l'avocat de sa fille "Mais qui est Gunn- Lorsque j'ai lu les premières pages de ce livre, j'ai dû m'accrocher pour comprendre löd ?". qui était le narrateur, qui était Dis, et surCette déesse était la prêtresse célébrant tout, qui était Gunnlöd. Ici, c'est la mère l'union du roi et de la terre en lui offrant de Dis qui raconte leurs histoires, comme une boisson d'immortalité. Victime du si elle en faisait un récit de ses aventures charme d'Odin, celui-ci lui volera l'art de pour son mari. Mais peu à peu, la mère de la poésie. 
Vont-elles parvenir à défendre Dis commence à s'affirmer et à jouer un rôle de plus en plus important, son mari sa cause ? Ce roman représente ainsi les liens forts s'efface du récit, et l'amène à s'approentre sa mère et sa fille, qui malgré cher de nous, lecteurs. l'égoïsme et la bourgeoisie apparents de la première et la rebellion de la deuxième, Une fois que je m'étais habituée à l'orgavont réécrire ensemble la saga de Gunn- nisation du récit, qui parle de Dis, puis de Gunnlöd, puis des deux à la fois, je n'ai pas löd afin de récupérer son bien.

pu m'arracher de ce roman que j'ai dévoré en l'espace de deux nuits, curieuse de connaître le destin de ces trois femmes auxquelles je me suis vite attaché.
Ce livre, traduit par Régis Boyer, grand professeur de civilisation et littérature scandinave, s'adresse à un public plus ou moins lettré.

"Ne laisse jamais tes ennemis te regarder dans les yeux."

Si le vocabulaire n'est pas difficile d'accès, la trame de l'histoire nécessite de la persévérance dans sa lecture ; il m'a fallu lire une trentaine de pages avant de pouvoir réellement rentrer dans l'histoire. Ce bémol ne l'empêche pas d'être placé dans mon palmarès des 10 meilleurs livres islandais parmi la cinquantaine que j'ai lu jusqu'à présent. 
 Si je devais lui donner une note ce serait un 9/10 puisqu'il allie intrigue, suspens, personnages ayant une forte personnalité, ainsi qu'une écriture fluide. Si la lecture de roman n'est, de premier abords,

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Fantasy / Littérature islandaise / Roman • p 21


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Caroline

"Caroline, 25 ans de Strasbourg. 
Diplômée d'un master en Histoire et Civilisation de l'Europe, je me prépare actuellement au Capes documentation, ayant une forte motivation à transmettre le goût des livres, une curiosité et un esprit critique aux futures générations. 
Passionnée par l'Islande, par la photographie, et par les voyages, j'ai toujours la tête dans un "ailleurs" ou dans un livre. Mes livres préférés : 
"Entre ciel et terre" Jon Kalman Stefansson • "Le moindre des mondes" Sjon •"Les frères Karamazov" Dostoïevski • "La saga des fiers à bras" Laxness Mes auteurs préférés sont : Halldor Laxness, Jon Kalman Stefansson, Sjon, Dostoïevski, Nastume Soseki, Ryûnosuke Akutagawa, et Haruki Murakami.

pas facile puisqu'il demande à la fois de bien saisir l'histoire de Gunnlöd, et de maîtriser le double récit proposé, elle vous offrira un moment inoubliable. Ainsi, je le conseille à tous les amateurs d'enquête, à la recherche d'irréel. C'est avec impatience que je compte relire ce roman une deuxième fois sans être déroutée par la prétendue folie de Dis. 
J'ai lu ce roman après avoir lu "Un locataire", ce qui m'a également donné une vision féministe de ce roman. Puisque, seules des femmes sont les personnages principales

de ce roman, les hommes y apparaissent comme des ennemis, qui ne doivent pas réussir à les regarder dans les yeux, trahissant Gunnlöd en lui dérobant l'art de la poésie, et trahissant Dis, dont le père reste lointain, en Islande, et continue à plaider la folie de sa fille sans chercher à en savoir davantage. Svava Jakobsdóttir aurait-elle réutilisé ce que l'Islande a de plus précieux afin de défendre la cause des femmes ? 
C'est avec impatience que j'attends d'autres traductions françaises ou anglaises de Svava Jakobsdóttir, encore trop peu connue en France. n

Extrait "Un roman de gare ? À toi d’en juger ! Ce n’est pas moi l’auteur. C’est Dis, notre fille. Ce n’est peut-être pas elle non plus. D’où vient-elle alors, cette fiction, si ce n’est pas l’affaire personnelle d’un esprit dérangé, comme ils le croient, ces deux hommes qui la surveillent. Est-elle dans l’air comme l’oxygène ? Est-elle dans l’eau qui rafraîchit ? Est-elle dans la terre qui nous nourrit et nous donne la force de tenir le coup jour après jour ? Est-elle le feu lui-même ?"

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Fantasy / Littérature islandaise / Roman • p 22


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Thriller Québe

c / Rom

"Quelque part en Amérique" d'Alain Beaulieu

L

Chronique d’un auteur québécois, Sylvain

e roman "Quelque part en Amérique" nous raconte une histoire particulière qui trouve sa place dans le thème de la famille. L’auteur nous convie à découvrir une petite famille composée d’une mère et de son fils, soulignant la réalité grandissante des familles

monoparentales et des difficultés qui s’y rattachent. Le duo se retrouvera au cœur d’une aventure périlleuse. Ils entreprendront un voyage vers une destination qui n’est pas nécessairement géographique, mais plu-

an

"Quelque part en Amérique" Alain Beaulieu

4ème de couv. : "Parce qu’il leur

a permis d’éviter les griffes d’un réseau de traite des femmes, Nick Delwigan se sent responsable de Lonie et de son jeune fils, Ludo. Tous deux, venus du Bélize avec l’espoir d’une vie meilleure, se retrouvent devant rien. Nick, un homme juste et bon, demande à sa sœur Maureen de les héberger pour un temps. Or, le destin leur réserve une épreuve accablante qui nous fera découvrir une Amérique aussi chaleureuse que perverse. Comment la vie pourrait-elle suivre son cours, si celui-ci coule dans le lit d’une rivière de mensonges ?"

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Thriller / Littérature québécoise / Roman • p 23


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"La question était sortie de ma bouche avant que mon esprit ait eu le temps de la retenir. Cela m’arrivait fréquemment, comme si les mots coulaient en moi sans même une petite digue pour les contenir." "Quelque part en Amérique" Alain Beaulieu

tôt vers une célébration de la vie, une découverte de la liberté que ne leur offrait pas ce pays d’origine qu’ils ont quitté. C’est un peu ce que tous recherchent, un monde meilleur, un chez soi où il fait bon vivre. C’est aux États-Unis que les deux protagonistes du récit se retrouveront, dans des endroits que l’auteur prend soin de ne jamais nommer. C’est une visite dans l’Amérique inhospitalière, mensongère et parfois pourtant si invitante. Le roman est très bien écrit et évite les pénibles utilisations du dialecte québécois pour les dialogues, un procédé qui rend parfois l’histoire difficile à lire. Les descriptions colorées dans le texte nous permettent de visualiser les paysages comme

si nous y étions vraiment. Je définirais l’écriture de cet auteur avec les termes suivants : calme, sans précipitations, sans exubérance. Un des défis relevés avec brio par l’auteur dans ce roman est de nous transporter d’un lieu à l’autre, au rythme de ses transitions, sans nous perdre, nous priver de la joie du moment. C’est ainsi que nous marchons avec quiétude sur la plage un instant, pour nous retrouver tout de suite après au cœur de la cité bétonnée et menaçante. J’ai relevé une certaine poésie dans les mots et images utilisés dans cette œuvre. Il y a une lenteur dans le texte au début, mais il ne faut pas s’arrêter. L’action se

Alain Beaulieu, un auteur québécois Alain Beaulieu est un écrivain québécois né en 1962. Il est aussi professeur

de création littéraire à l’Université Laval. Il a publié sept romans pour adultes et quatre pour les jeunes. Il dirige aussi la revue "Le Crachoir de Flaubert" consacrée à la création et à la réflexion en milieu universitaire.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Thriller / Littérature québécoise / Roman • p 24


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Le récit est aussi une critique sociale de cette belle Amérique polie qui croit se définir par l’image qu’elle projette. L’auteur nous permet habilement de nous glisser derrière le rideau des conventions, des habitudes et il nous ouvre les portes qui mènent dans ces foyers d’illusions médiatisés. "Quelque part en Amérique" c’est une tragédie, une belle histoire d’amour, un roman d’espoir et de persévérance. Quelques rebondissements insérés au cours du récit sauront vous transporter d’une émotion à l’autre. n

: é t No 8/10

Le regard de Sylvain

"Je suis né et aie grandi au Québec, avant de suivre ma femme vers son pays d’origine, les États-Unis. J’ai fait je suis sur le point et ie, ph ra og Gé , es ttr Le et ts Ar en des études ique. Je partage mon at rm fo in au se Ré de n cie ni ch Te r ni de deve marche, le vélo la , re tu lec la e or ad , re itu cr l’é et le temps entre l’éco re d’une incapacité uff so Je t. rê fo la ns da it fa se i qu ité et toute activ érapie est la route. Je th a m , ps tem ng lo s trè e ac pl r su r re à demeu llectif d’auteurs de co un , s" ve Rê de s ur ye sso Fo es "d e suis membr e Québécois. l’imaginaire. J’en suis le seul membr le thriller, l’horreur, et le re éfè pr je , ire ra té lit e nr ge e m m Co r. fantastique, sans toutefois m’y limite King, Patrick Senécal, n he ep St , ce Ri ne An : és ér éf pr s ur Mes aute istophe Grangé et Albert hr -C an Je , ut m Ca e m rô Jé t, llo Bi Romain Camus. ng. Le sortilège de Ki n he ep St de ne Zo d ea D : és ér éf Mes livres pr o Coelho. Je relis très ol Pa de e ist im lch L’a . ce Ri e nn A d’ Babylone rarement le même roman."

Son blog : Sylvain Johnson

dévoile en temps voulu pour nous retenir, nous conduire avec les personnages dans un suspense réaliste et troublant. Un drame qui vient souligner la naïveté et l’insouciance de cette mère seule et perdue. En développant ses personnages, l’auteur nous a donné envie de partir sur la route avec eux, de les aider, de les protéger. De les consoler de la douleur qui les afflige.

Sylvain Johnson est auteur de thrillers. Pour découvrir cette facette de Sylvain, Parlons Livres vous invite à découvrir son interview disponible sur notre blog.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Thriller / Littérature québécoise / Roman • p 25


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

e s s e n Jeu ns 3à6a France

/ Album

"Le déjeuner des loups" Geoffroy Pennart 4ème de couv. : "Quand Lucas

(voir "Le loup sentimental") attrape un cochon dans la forêt, il téléphone vite à sa maman pour inviter la famille à déjeuner dimanche. Mais il découvre vite que le cochon Maurice - n'est pas un cochon ordinaire. Il cuisine divinement bien, il joue admirablement du piano, et il raconte des histoires merveilleusement bien. Lucas tombe dans le piège de l'amitié, ce qui n'est pas fait pour plaire à son père qui comptait sur un bon déjeuner de cochon rôti…"

"Le déjeuner des loups" de Geoffroy Pennar auteur

L

: é t o N 9/10

Chronique d’une lectrice livrovore, Ramettes

orsque le thème de la famille fut choisi pour ce premier numéro de Parlons Livres le Mag, je pensais à des romans que je n’avais pas chroniqué ailleurs, mais après réflexion je me penchais sur un autre genre. Je suis maman et je lis beaucoup d’histoires à mes enfants, certaines m’ont beaucoup marquées

comme celles de Lucas que nous avions découvert avec "Le loup sentimental". Ce pauvre loup qui n’avait pas le même instinct animal que le reste de sa tribu. "Le déjeuner des loups" est un autre épisode sur le même thème faire partie d’une famille, en adopter les coutumes, leur

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Jeunesse de 3 à 6 ans / Littérature française / Album • p 26


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Allô Maman ? C’est Lucas. Ça y est, j’ai attrapé le cochon. Non, il n’est pas gros, mais ne t’inquiète pas. Vous pouvez tous venir. Oui, oui, même la petite Chloé. Oui, bien sûr, les grands parents aussi." "Le déjeuner des loups" - Geoffroy Pennart faire plaisir, tout en essayant d’être soit même avec ses idées et son mode de vie… Les traditions familiales sont parfois un poids, raconté à travers des animaux à des enfants cela peut être un bon moyen d’aborder le thème. Comment être soi même alors que l’on fait partie d’une longue chaîne. Lucas est un loup et il doit manger des animaux pour être reconnu par sa famille… Il croit qu’il va y arriver, il fait tout pour faire plaisir aux siens, il va passer une sorte de rite initiatique… mais voilà la famille biologique n’est pas tout… un jour on se rend compte que l’on se crée une autre famille avec des affinités autres que l’ADN.

Cet album est très amusant même s’il débute avec un enlèvement. Quand aux graphismes ils expriment bien les sentiments de chacun. Et mettent en scène les différentes étapes des événements entre l’enlèvement et le repas de famille. L’instinct animal va-t-il être surmonté ? Le reste du clan va-t-il accepter Lucas tel qu’il est ? Je vous souhaite un bon déjeuner dominical en famille…n

Ramettes

"Bonjour, Je suis Ramettes, aux feuilles et crayons multicolores. Comme "j’ai la mémoire qui flanche et que je ne me souviens plus très bien", j’ai créé mon blog. J’y écris des chroniques sur mes lectures, mais on peut y voir des PAL : Piles à lire ; des LAL : Listes à lire, des Wish List : Livres souhaités, des "In My Mailbox" pour donner des nouvelles de ma BAL : boîte aux lettres, mes challenges en cours, mes lectures en cours, mes bilans de lecture, etc. J’ai mes petites habitudes sur les forums de lecture et en "vrai" mes rendez-vous avec le club de lecture Parlons livres, car j’adore découvrir et partager les bons plans et les bonnes lectures. Je lis de tout ce qui tourne autour de la Fiction !" Son Blog : Ramettes

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Jeunesse de 3 à 6 ans / Littérature française / Album • p 27


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

e c n Roma man

e / Ro gleterr

An

"Les roses de Somerset" Leila Meacham 4ème de couv. : "Howbutker,

Texas, 1916. A la mort de son père, la jeune Mary Toliver hérite de Somerset, la plantation de coton des Toliver, l'une des familles fondatrices de Howbutker. La jeune femme devra-t-elle sacrifier son amour pour Percy Warwick, magnat de l'exploitation forestière, pour faire vivre le sol de ses ancêtres ? Confrontés aux trahisons, aux secrets et aux tragédies qui les entourent, renonceront-ils à ce qui aurait pu exister, non seulement pour eux, mais aussi pour les générations futures ? "

: é t No 9/10

“Les roses de Somerset“ de Leila Meacham

J’

Chronique d’une lectrice belge, Mélissa

ai lu ce livre il y a peu de temps. De premier abord, je l’ai pris pour un roman à l’eau de rose. Et je m’étais dit qu’il finirait dans mes propositions d’échanges de livres. Mais cela n’a pas été le cas. Loin de là. Tout se déroule autour d’une propriété de coton, Somerset. Un héritage qui passe de génération en génération dans la famille

Toliver. Un commerce et une maison qui sont bien omniprésents. Mais pas seulement. A cela s’ajoute évidemment l’histoire de trois familles principales, qui ont créé la ville de Howbutker. Des fondateurs ayant mis au point un système d’équilibre bien original, et qui marque les descendances.

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Romance / Littérature anglaise / Roman • p 28


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

La jeune Mary Tolivier est attachante, de par son caractère, et ses émotions. Mais Percy Warwick, descendant et héritier d’une des deux autres familles, bouleverse également.

"Son coeur solitaire rêvait de la voir s’installer à Howbutker, dans la maison des Toliver, perpétuer l’esprit de Mary... Rachel se serait mariée, aurait eu des enfants qu’il aurait pu choyer dans ses vieux jours... Demain, tout serait terminé pour lui aussi." "Les roses de Somerset" Leila Meacham Sans vouloir vous en dire trop, et gâcher ainsi le plaisir que vous aurez à le découvrir, je tiens à dire que ce livre m’a tenu en haleine. Il aborde la même histoire à des décennies différentes, par plusieurs personnages différents. Un même fait est vu par plusieurs regards. Et vraiment, nous

nous retrouvons pris dans un tourbillon d’évènements aussi surprenants que bien construits.

Note

Si je devais mettre une note à ce livre, note bien personnelle j’en conviens, je lui attribuerais un 9/10. n

Cet auteur aura donc su remettre les sagas familiales au goût du jour.

Quelques lignes à propos de Mélissa

de toute e us rie cu is su Je de e m m fe e "Je suis une jeun Pour moi, la é. ut ea uv en no bi e lir à is pr ap i J’a s. an 31 plaisirs, avant d’entrer à l’école. L’amour lecture est source de d’émotions et de détente mais de la lecture m’a poursuivi depuis ces jours-là. également de découvertes, d’apprentissages, et de culture Plus tard, adolescente, la historique. lecture est devenue tellement importante pour moi, qu’elle est Je suis maman aujourd’ hui devenue un risque de privation e recomposée ill m fa e un d’ s te no es également : pas de bonn fants, et je m’efforce en f eu  n de  ! us pl n no s re liv de à l’école, pas donner cette même ur le de e Je me suis constituée un e de livres, de pages, vi en es ut to t an en nt co bibliothèque d’ histoires." sortes de thèmes. Son Blog : Au fil des pages

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Romance / Littérature anglaise / Roman • p 29


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Livre thème hors

e s s e n u Je ois

e" l i m E ' L e i r i a r b i La "L le nous le conseil

m 8 1 s è d / France

"Le ça" Michaël Escoffier

4 de couv. : "Maman n'est pas très contente. Il y a un ÇA sur le tapis. Qu'est-ce que c'est que ÇA ? demande-t-elle à Jules. Comment ÇA peut-il être là ? Jules ne comprend pas pourquoi maman veut jeter le ÇA ! Ouf, Jules le retrouve enfin, il aime tellement son ÇA." ème

Album

"Le ça"

de Michaël Escoffier auteur et Matthieu Maudet

H

: é t No 8/10

Illustrateur

Chronique d’une libraire parisienne, Lauriane

orreur ! La maman de Jules tombe sur "ÇA" en plein milieu du tapis. Et lorsqu'elle demande à Jules d'où ÇA vient, il lui répond "ÇA ? C'est le ÇA !". Elle lui apprend donc qu'il y a un pot pour ÇA. Or, Jules veut jouer avec son ÇA. Donc quand il finit dans les toilettes, chasse d'eau tirée.... C'est le

drame... C'est bien connu, on ne joue pas avec son ÇA ! À moins que... Cet album tout-carton, adapté dès 18 mois, est un compromis géant à lui tout seul. Mais tout en tendresse, tout en douceur, tout en humour. Michaël Escoffier, roi de ces albums pipi-caca ("La

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Jeunesse dès 18 mois / Littérature française / Album • p 30


I Sommaire I Nouveautés Chroniques Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Mouche qui pète", "Ni vu ni connu"), nous offre à nouveau une gourmandise irrésistible ! Je défie quiconque de ne pas sourire devant cette fin et ce retournement de situation à la fois loufoque et surprenant. Les illustrations colorées et rondes de Matthieu Maudet complètent parfaitement cette bulle de tendresse.

"- Ze voulais zouer avec mon ÇA. - Jules, enfin, on ne joue pas avec ÇA. ÇA n'est pas propre. - T'es pas zentille, toi ! T'as pris mon ÇA !" "Le ça" - Michaël Escoffier

La "Librairie L'Emile"

i i Lauriane i i i i i i i i i i i i

"Le Ça", c'est l'apprentissage de la propreté par l'humour, par des situations qui marquent. Quel enfant n'a jamais pleuré de ne pas être compris par ses parents ? Alors n'hésitez plus ! Amenez Jules à tous les touts-petits de votre entourage ! n

136, avenue Emile Zola • 75015 Paris 01 45 75 16 15 • www.librairie-emile.com Ouvert du lundi au vendredi de 8h à 19h et le samedi de 10h à 19h

oi ! "Lauriane, c'est qui ? Et bien c'est m Une jeune libraire parisienne, accro à la vie à 100 à l'heure, qui cumule sa passion des livres, de la littérature et de l'éducation au quotidien. Quand je je ne cours pas d'un projet à l'autre, r, trouve toujours le temps de me pose avec un bon bouquin jeunesse. Rien de tel pour décompresser un coup ! Vous l'aurez compris, je suis une experte en littérature jeunesse. Mais r cela ne m'empêche pas de me plonge dans un bon roman français, un e recueil de poèmes ou une petite pièc de théâtre de temps à autre. Et si je ne devais garder que 5 livres ? "Novecento : Pianiste" d'Alessandro de Baricco, "Maintenant, c'est ma vie" dMeg Rosoff, "Quai ouest" de Bernar s Marie Koltès, "L'Appât" de José Carlo Somoza et "Un instant d'abandon" de Philippe Besson."

Parlons Livres le Mag #1 • Chroniques / Jeunesse dès 18 mois / Littérature française / Album • p 31


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Page Spéciale Pyrénées Orientales

énigme A chaque numéro nous vous proposerons une énigme portant sur un personnage, un lieu ou un ouvrage littéraire en rapport avec notre beau département ; les Pyrénées orientales. Soyez attentifs aux jeux de mots et références cachées elles vous donneront des indices précieux ! En cas de panne sèche pas de panique : la solution ainsi qu’un résumé explicatif de l’œuvre en question se trouvent en fin de magazine afin de ne pas dévoiler trop vite la réponse pour les plus joueurs d’entre vous !

Parmi les sans noms de l’Histoire Posée sur une mer bouillonnante, Une rade contemple son philosophe : Qui scrute la mer ; éternelle attente rophe. Sa vie se rompit là comme une catast Aux portes de l’Espagne, Chambre numéro trois, Douze heures d’angoisse le gagnent ; toi !" ur po s pa ra se ne é rt be li a "l ; nt te Et lui chucho ; r eu ns pe et ur te uc ad tr , rt l’a de ux Amoure fleurs ? en es ll fi es un je s de e br m l’o à i to Que reste-il de Une image, un mirage posé sur l’écume, e. m tu er am e un e m m co , an av ar K de or Un corrid ? re oi ist l’H ns da m no n to ra nd re te i Mais qu

Retrouvez la réponse en p 60

Rédigée par Lutinielle

hors thème Parlons Livres le Mag #1 • Détente / énigme • p 32


Côté jeunesse

Bénédicte Carboneill

w e i v r Inte teur d’aues P.O. D

Si vous vous rendez au "Salon des Jeunes Lecteurs" à St Hippolyte, vous y trouverez une "Maîtresse" et directrice de maternelle cachée derrière sa montagne de livres. Bénédicte écrit toute sorte de style pour les enfants. Avec ses mots, elle se dévoile pour notre plus grand plaisir. Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Auteure française / Jeunesse / Album, Conte, Roman / P.O. • p 33

Page Spéciale Pyrénées Orientales

I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Depuis quand écrivezvous ?

J'ai commencé à écrire une petite comptine en 2005... Elle est devenue "La Vache sans tache".

Ecrivez-vous uniquement pour la jeunesse ?

Pour le moment, oui, bien que je m'oriente vers la littérature pour adolescent.

Qu'est ce qui vous a donné le goût d'écrire ?

Page Spéciale Pyrénées Orientales

Mes enfants, mes élèves et surtout l'envie de travailler en classe avec mes histoires.

"Ranger la réserve !

Une chatte n'y retrouverait pas ses petits..."

"Le carnet secret du Père Noël" Bénédicte Carboneill

Quel est le conseil le plus important qu'on-vous-ai donné ?

Où puisez-vous votre inspiration ?

Lance-toi !

De ce que je vois, ce que j'entends, ce que je partage, de ce que la vie nous offre...

Vous avez surement des habitudes, des rituels... Comment travaillez-vous ?

Comment construisez-vous vos personnages ? Avez-vous besoin de vous identifier à eux ?

Je travaille d'abord et avant tout dans ma tête, je réfléchis pendant des heures, sous ma douche, la nuit et laisse les idées venir, partir, revenir, mûrir... ensuite je notes mes premières idées sur un cahier (je le faisais surtout au début) maintenant je passe souvent directement à l'étape "ordinateur". Je suis très "technique" : j'imagine mon histoire comme un "futur livre" (même s'il ne sortira peut-être jamais). Je découpe mon histoire en tenant compte des contraintes matérielles (11, 13, 15 ou 17 parties... pour un album en général), j'écris mon synopsis puis je commence le travail d'écriture en reprenant chaque partie. Pour les romans policiers pour adolescents, je pratique de la même manière : je veux savoir où je vais mais cela ne m'empêche pas de modifier, changer, reprendre, corriger au fur et à mesure que j'avance dans la rédaction de mon manuscrit.

Non je ne m'identifie pas forcément à eux mais je les fais vivre dans ma tête, j'ai besoin de connaître leurs secrets, leur environnement (surtout pour les romans) pour les décrire au mieux.

Pour vos albums jeunesses des illustrations partagent les pages de vos écris. Vous faites aussi les illustrations ?

Non pas du tout ! Je ne sais pas dessiner et il y a de nombreux illustrateurs et illustratrices qui font un travail formidable... Alors je les laisse faire !

Comment choisissez-vous l'illustrateur et travaillez-vous ensemble ?

Cela dépend des projets : des fois, je suis inspirée par une illustration et demande à l'illustratrice si je peux écrire une histoire

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Auteure française / Jeunesse / Album, Conte, Roman / P.O. • p 34


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Je suis Mnémo, le gardien des mots. Entrez, entrez, ne soyez pas effrayé ! Je vais vous enseigner un art très particulier... L'Art de... bien ranger les mots !" "Mnémo le gardien des mots" - Bénédicte Carboneill

Quel conseil donneriez-vous aux amateurs d'écriture ?

Il faut avant tout se faire plaisir, se lancer et rester humble... C'est un travail de longue haleine et il faut sans cesse prendre, reprendre, bichonner, améliorer et s'améliorer ! Et comme dans toute passion ou tout métier, "c'est en forgeant, qu'on devient forgeron".

Quels sont vos auteurs préférés ?

J'aime beaucoup la littérature policière et dévore les Agatha Christie, Mary Higgins Clark entre autres.

de 3 à 7 a France /

Album

Que lisez-vous en ce moment ?

"La sirène" de Camilla Lackberg.

Jusqu'à présent vous avez publié dans les 80  histoires (albums jeunesses et contes)… Quelle bibliographie ! Vous devez avoir un petit chouchou non ?

J'avoue avoir un petit préféré "Mnémo le gardien des mots" parce qu'il est dans un registre différent des autres. Mais j'aime aussi "La vache sans tache" (mon premier texte), "Je t'aime" (ma première parution)... et tous les autres !

Vos livres touchent les enfants de quel âge ?

J'écris pour les 0-15 ans avec une majorité de titres pour les bébés et les 3-7 ans.

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Auteure française / Jeunesse / Album, Conte, Roman / P.O. • p 35

Page Spéciale Pyrénées Orientales

à partir de son œuvre, des fois c'est l'inverse et des fois, c'est l'éditeur qui propose ou décide du binôme. J'aime beaucoup travailler et présenter des projets en association avec un illustrateur.

e s s e n u e J ns


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Où suivre les actus de Bénédicte ?

Dernièrement vous avez sortie l'album "Rose ou bleu ?"

• Sur sa page Facebook • Sur son blog

Jeunesses de 3 à 7 an

Page Spéciale Pyrénées Orientales

France /

Album

"Rose ou bleu ?" Bénédicte Carboneill (Auteur), et Elen Lescoat (Illustrations)

4ème de couv. : "Quentin est inquiet : maman va avoir un bébé... et si ce n'était pas un petit frère ? Avec une petite soeur, qu'est-ce qu'il va bien pouvoir faire ?"

(illustrations Elen Lescoat, éd. Tournez la page). De quoi s'agit-il ? C'est l'histoire d'un petit garçon qui va devenir grand frère : mais que doit faire un grand frère ? C'est un album tendre d'une jolie collection "Petits mots pour les maux des petits", illustré comme toujours avec douceur par Elen Lescoat. Mais depuis, il y a eu pas mal de nouveautés : la dernière en date est "Le carnet secret du Père Noël" avec Rozenne Follio-Vrel.

Où peut-on se les procurer ?

Normalement dans toutes les bonnes librairies (votre librairie pourra les commander).

Vous avez de nouveaux projets en cours ?

Un peu moins car mes nouvelles fonctions de directrice de collection m'occupent à plein temps mais je travaille sur les corrections de mon premier roman policier pour adolescent à paraître en avril et cogite à de nouvelles enquêtes !

Avez-vous des dates d'événements à venir ? Oui quelques salons se profilent avec notamment celui des "Jeunes lecteurs de St Hippolyte" les 5 et 6 avril 2014. n

i i i i

Propos recueillis par Langue Déliée

A la découverte de nouveaux auteurs

Parlons Livres réalise régulièrement des interviews d’auteurs pour le plaisir de découvrir les personnes qui nous racontent des histoires. Elles sont lisibles soit sur notre blog, soit dans notre magazine trimestrielle. Nous donnons la parole aussi bien aux nouveaux auteurs, qu'aux plus aguerris. Si vous êtes auteur et que vous souhaitez que l'on vous interviewe, contactez-nous par mail (contact@parlonslivres.fr).

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Auteure française / Jeunesse / Album, Conte, Roman / P.O. • p 36

i i i i


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Le Dossier


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

La famille

dans tous ses états Quel vaste sujet en l'occurence que celui de la famille, parce que c'est avec elle que tout commence, elle constitue nos racines. Chacun de nous avons nos propres histoires de famille, des souvenirs, des bonheurs, des tragédies peut-être aussi...

Article rédigé par A.Z. Sélection littéraire d'A.Z., Ka Horus et Langue Déliée.

A

l'aide de citations célébres et de définitions diverses, je vais essayer d'alimenter le thème de ce trimestre.

Commençons par quelques synonymes Ménage, foyer, dynastie, race, lignée, sang, espèce, classe, genre, groupe, filiation, origine, clan, génération, patronyme, patrimoine, souche...

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 38


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Toutes les familles heureuses le sont de la même manière, les familles malheureuses le sont chacune à leur façon."

Notre sélection

"Famille heureuse" "L'échapée belle" Anna Gavalda Roman

Léon Tolstoï, Ecrivain et penseur russe

Sociologie

éthymologie

Lorsque nous parlons de la famille, nous pensons, bien évidemment, dans un premier temps à ce que l'on appelle en sociologie "la famille nucléaire". Cela correspond à un groupe de deux adultes mariés ou non avec ou sans enfant, c'est le modèle familial dominant de la société occidentale.

Du latin familia, ensemble des habitants d'une maison, dont le sens premier était "réunion d’esclaves sous l’autorité d’un maître". On appelle également "famille", toutes les personnes qui vivent sous la protection d’un chef. Inevitablement, on pense directement à la smala ou à la mafia.

Vient ensuite "la famille élargie", soit un groupe de plusieurs personnes vivant dans le même foyer et ayant un lien de parenté. Actuellement, nous connaissons aussi les familles recomposées, monoparentales, voir homoparentales.

Notre sélection

"Famille fraternelle"

La Smala

La Smala ou Smalah, terme provenant de l'arabe "zmâla" désignant un ensemble de tentes abritant la famille et les équipages d'un chef de clan arabe l'accompagnant lors de ses déplacements.

"Hansel et Gretel" Andrea Petrlik Conte (album + CD)

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 39

"Soeur, je ne sais pas quoi frère" Philippe Dorin Théâtre


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Notre sélection

"Famille royale"

Quelques définitions Endogamie/exogamie

L'endogamie est une pratique rencontrée chez tous les peuples de la terre et qui consiste à choisir prioritairement et majoritairement son futur époux ou sa

future épouse à l'intérieur de l'aire géographique dont on fait partie (endogamie géographique), de la classe sociale à laquelle on appartient (endogamie sociale), du métier que l'on exerce (endogamie professionnelle) ou de la religion que l'on pratique (endogamie religieuse). Au contraire l'exogamie est une règle

La Mafia "Ramsès , Tome 1 Le fils de la lumière" Christian Jacq Roman

"Le Sang royal : La famille capétienne et l'État, France, Xe-XIVe siècle" Andrew W. Lewis Histoire

Notre sélection

"Famille d'apparence" "Les mots" Jean-Paul Sartre Roman

Il existe plusieurs théories sur l'origine du mot "Mafia", en passant par les initiales du mot qui auraient pour signification "Morte Ai Francesci Italia Anela", (L'Italie aspire à la Mort des Français). Cette signification viendrait d'un passé historique ; en effet lors des Vêpres Siciliennes en 1282, révolte de la part des habitants de l'île Sicilienne contre la dominance du roi français Charles d'Anjou, le cri des révoltés était "Mort aux Français". On raconte traditionnellement que ce qui provoqua ces Vêpres Siciliennes, serait un viol commis par un jeune soldat français provençal, sur une jeune fille. La mère, bouleversée par ce qui était arrivé à sa fille, courut à travers les rues en hurlant "mia figlia, mia figlia", (ma fille, ma fille). Le cri de la mère fut répété par d'autres et depuis Palerme le terme se diffusa dans toute la Sicile. Le terme mafia devint ainsi le mot des mouvements de résistance, émergeant ainsi de la lutte des siciliens et des italiens très pauvres. On raconte aussi que le fiancé de la jeune fille, cria "Morte alla Francia", début des initiales de MAFia.

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 40


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

"Mammifères. Famille d'animaux vertébrés dont les femelles allaitent naturellement les petits, mais dont la version instruite et civilisée utilise une nourrice ou un biberon."

Notre sélection

"Famille différente"

Ambrose Bierce, Extrait de "Le Dictionnaire du Diable" matrimoniale imposant de chercher son conjoint à l'extérieur de son groupe social (clan, groupe territorial, caste, société, milieu social).

Matrilinéaire

L a famille matrilinéaire est un système de filiation dans lequel chacun relève du lignage de sa mère. Cela signifie que la transmission, par héritage, de la propriété, des noms de famille et titres passe par le lignage féminin. > La Minangkabau La plus grande société matrilinéaire connue dans le monde se situe dans la province indonésienne de Sumatra occidental. Chez les Minangkabau, la terre,

les biens immobiliers et mobiliers sont la propriété des femmes. Les mères les transmettent à leurs filles. Les hommes n'ayant rien, ils sont contraints d'émigrer s'ils veulent faire fortune. Toutefois, leur devoir est de faire profiter le village de leur réussite et ils s’occupent de la religion et des affaires politiques. Les enfants portent le nom de clan de leur mère. L'homme qui en a la responsabilité n'est pas le père, mais l'oncle maternel. Pour le mariage, c'est la famille de la fille qui vient demander la main du garçon.

"Dis... mamans" Muriel Douru Album jeunesse

"Mes deux papas" Juliette Parachini-Deny et Marjorie Béal Album jeunesse

Notre sélection

"Famille abandonnée"

En cas de divorce, la femme garde les enfants (selon la loi islamique "la mère mérite trois fois plus de respect que le père").

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 41

"Le Petit Poucet" Charles Perrault (Auteur), Julie Faulques (Illustrations) Conte - Jeunesse


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Notre sélection

"Famille sombre"

"Vipère au poing" Hervé Bazin Roman

"Les Enfants de la violence" Claude Couderc Témoignages

"Poil de carotte" Christophe Lemoine (Scénariste) Cécile (Dessinateur) BD Jeunesse

A l'âge de 7 ans, les jeunes garçons quittent traditionnellement la maison pour aller vivre dans une maison commune, aussi devenue maison de prière ou sorte de centre social où l’on apprend les enseignements religieux et culturels. Les adolescents sont encouragés à quitter leur ville natale pour apprendre des écoles ou des expériences hors de leur communauté natale de manière à y revenir adulte enrichi d’un savoir et d’une sagesse utile pour leur famille et la société. > La famille juive orthodoxe La famille juive orthodoxe contemporaine constitue encore un modèle résiduel de la famille matrilinéaire parce que l'appartenance au peuple juif (et im-

plicitement à la religion) est assurée seulement si la mère est juive.

Quelques citations > "Où peut-on être mieux qu'au sein d'une famille ? Partout ailleurs !" Hervé Bazin, Extrait de "Vipère au poing" > " Chacun est prisonnier de sa famille, de son milieu, de son métier, de son temps. Jean d'Ormesson, Extrait de "Voyez comme on danse" > "L'éducation, c'est la famille qui la donne ; l'instruction, c'est l'Etat qui la doit." Victor Hugo, Extrait de "Actes et paroles"

"Dans la vie, on a deux familles : celle dont on hérite et qu'il faut accepter, et celle que l'on se choisit." Azzedine Alaïa, Couturier d’origine tunisienne

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 42


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

> "Tout le genre humain n'est qu'une famille dispersée sur la face de toute la terre." Fénelon, Extrait de "Les Aventures de Télémaque"

> "Dans une famille on est tous tributaire les uns des autres. Le malheur de l'un fait le malheur de tous." Germaine Versailles, Romancière québécoise

> "Un homme qui ne passe pas de temps avec sa famille n’est pas vraiment un homme." Francis Ford Coppola, Dialogue du film "Le parrain"

Proverbes d'ici et d'ailleurs

> "On appelle famille un groupe d’individus unis par le sang et brouillés par des questions d’argent." Edouard Rey, Extrait de "Maximes Morales et immorales" > "Nous tenons de notre famille aussi bien les idées dont nous vivons que la maladie dont nous mourrons." Marcel Proust, Extrait de "A l'Ombre des jeunes filles en fleurs" > "On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille. On ne se choisit même pas soi-même." Philippe Geluck, Illustrateur de BD belge

Notre sélection

"Famille combattante"

Proverbe arabe

> "L'injustice que l'on souffre de la part de ses proches parents cause une douleur plus cruelle que le fer." > "Prends garde que tes cils ne t'aveuglent." (Crains que tes proches ne t'induisent en erreur).

"Jamais sans ma fille" (T1 et T2) Betty Mahmoody Témoignage

Proverbe extrait de La Bible

> "Chacun a pour ennemi les gens de sa maison."

Proverbe birman

> "Si tu marches sur le fer de la houe, le manche te frappera au visage." (L'injure faite à l'un sera vengée par tel autre de la famille).

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 43

"Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" Mathias Malzieu Roman

"Le miroir brisé : L'enfant handicapé, sa famille et le psychanalyste" Simone Korff Sausse Psychologie


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Notre sélection

"Famille d'adoption"

Proverbe chinois

Proverbe français

> "La femme noble ne boit pas le thé de deux familles." > "Un bon chef de famille, c'est celui qui se montre un peu sourd."

> "Il n'est pire ennemi que ses proches." > "Vilain oiseau celui qui salit son nid."

Proverbe écossais

> "On peut aimer sa maison sans en chevaucher le toit." (On peut beaucoup aimer les siens sans trop les couver).

Proverbe grec "Ensemble, c'est tout" Anna Gavalda Roman

"Pinocchio" Carlo Collodi Conte Jeunesse

> "Les parents doivent seuls être témoins des maux d'un parent." > "On ne pleurt pas un mort qui n'a pas laissé de richesses."

Proverbe espagnol

> "Il n'est pire coin que celui du même bois."

Proverbe géorgien

> "Il y a toujours une cuillère malpropre dans chaque famille."

Proverbe italien

> "Il faut laver son linge sale en famille."

Langue Déliée "Corps à l'écart" Elisabetta Bucciarelli Roman

"Jeune femme dynamique et souriante. Aime lire et écouter des histoires. Adore dire "Putain" et n'aime pas les gens qui mâchent la bouche ouverte. Ses sports préférés : râler et insulter son ordinateur. En couple depuis la nuit des temps, sans enfant. Aussi membre actif de Parlons Livres et participe aux réunions "Parlons Livres autour d'un café". Livre préféré : "Des souris et des hommes" de John Steinbeck. Son Blog : Langue Déliée

Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 44


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews Dossier Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Proverbe indien

Proverbe nigritien

> "Les enfants représentent l’avenir. Quiconque élève un enfant possède un pouvoir sur le futur, crée l’avenir." > "Un enfant sans père est semblable à une maison sans toiture" > "Le père est nécessaire pour protéger l’enfant. Dénué de père, l’enfant n’est moralement à l’abri de rien."

Proverbe turc

Finalement, il est très difficille d'écrire sur ce sujet en restant tout à fait objectif. n

> "Si vous enseignez à un homme, vous enseignez à une personne." > "Si vous enseignez à une femme, vous enseignez à toute la famille."

Proverbe libanais

> "Si ton parent te mâche, il ne t'avalera pas."

> "La querelle entre parents fume et ne flambe pas."

> "Le pied de la lampe est le plus mal éclairé." > "La main qui fait osciller le berceau gouverne le monde."

Notre sélection

"Famille sous révélation" "Le prénom" Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte Théâtre humour

Qui est Aem.Zen.t le?début et la

"AZ c'est tout simpl ux fin de notre alphabet, ou bien les de qu'il premières lettres de notre clavier et . Plus ne tiens qu'à vous d'imaginer la suite rs sincèrement, AZ regroupe un unive varié où se mêle la lecture mais aussi l'écriture. Mais aujourd'hui, je suis là pour me présenter en tant que lectrice, chroniqueuse en herbe et membre du groupe de lecture Parlons Livres. de J'ai une préférence pour les romans si science-fiction et d'anticipation ain an que les contes philosophiques. Mam ment de deux filles en bas âge, je lis égale avec plaisir des albums jeunesse et les on contes et légendes qui ont bercés m enfance. Depuis la création de Parlons Livres, j'ai redécouvert le bien-être que peut nous procurer la lecture. lons Ainsi dans le cadre d'une action "Par des Livres Jeunesse" j'inter viens auprès inuer enfants, pour leur permettre de cont issent à croire en leurs rêves afin qu'ils pu re ou les accomplir, par le biais de la lectu de l'écriture pour les plus grands."

Son Blog : A.Z. Parlons Livres le Mag #1 • Dossier / Famille / Explications et Livres • p 45


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Papa-Maman

Poésie Papa-maman, vont vivre séparément C'est mieux pour les enfants Quand ils s'adressent la parole C'est toute la cuisine qui vole... Papa-maman, sont comme en collocation J'ai les deux à la maison Mais l'ambiance est plus glacée Qu'un gigot entrain de décongeler... Papa-maman, m'ont adopté Il y a de l'amour dans mon foyer J'aime tant mes frères et soeurs Pourtant comme moi, ils viennent d'ailleurs...

Papa... Maman élève seule ses enfants Elle qui essuie mes pleurs Et quand je serai grand Elle aura toujours sa place dans mon coeur... Papa... maman est partie Tu nous a élevé et nourri Et je me souviendrai toujours De l'homme que je deviendrai un jour... Papa-maman n'ont pas la même culture, les mêmes origines Mais l'amour présent ici s'y dessine Mon ami, notre sang diffère Pourtant je t'ouvre la porte comme mon frère...

Papa-maman, m'ont abandonné J'ai grandi dans un foyer Mes amis comme ma fratrie C'est moi qui les ai choisis... Papa-maman, beau-père, belle-mère Garde partagée, la galère Mais il va falloir être solidaire Avec mes nouveaux petits frères... Papa-maman vont voir ailleurs Je suis troublé et j'ai peur L'image de l'amour que je mefaisait enfant Est troublée et ternie p  ar leurs maîtresses et amants...

Papa-maman ont démissionné de leur devoir J'ai fui les coups de l'un, cherché l'amour de l'autre Dans la rue, en pleine bagarre Entre les seins de l'une ou de l'autre...

Papa-maman sont si fragiles C'est à nous de prendre soin d'eux Leur vie ne tient plus qu'à un fil à nous de les rendre heureux... Papa-Maman... Vous êtes si différents Pourtant vos enfants Sont bel et bien devenus grands Pour les miens... "Papa-maman se sont quittés, Leur histoire ne sera pas contés... Papa voudrait se faire pardonner de ne pas avoir assumé Maman, nous a vu grandir et nous a tout pardonné... ... Mon frère, ma soeur et moi avons grandi Chacun de nous a construit sa propre famille... Mari et femme - Père et mère On assumera et sera fier..."

Papa-maman sont de si jeunes parents Ils ont pris ma mère pour ma soeur Déboussolés, ils donnent avec leurs coeurs Le meilleur pour leur enfant...

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Poésie • p 46

Amédée Zurri - 14 juin 2012 "Auteure de "L'arme de mes maux, l'encre de mes yeux", la vie m'a offert ce don de pouvoir jouer avec les mots pour peut-être en réparer les maux..." Amédée Zurri


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Une librairie Manga D

Niché rue du Docteur Pous, on trouve un endroit très spécial... Les amoureux du genre le connaisse bien. M. Matthieu Martinez, responssable de la librairie Hybrid, nous fait faire le tour du propriétaire... Hybrid n'est pas une librairie comme les autres… Pouvez-vous nous conter son histoire ?

Concernant la petite histoire, j'ai commencé à me poser la question en mars 2012. Le manga est une passion, et il n'y avait plus de spécialiste

mangas sur Perpignan depuis fin 2009. C'était l'occasion rêvée ! Pour le nom, il m'est venu en écoutant un album du groupe Linkin Park (l'album s'appel Hybrid Theory), et vu le concept que je souhaitais apporter (un mix entre les univers Mangas/Comics/SF/Fantasy) il m'a paru adapté.

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Librairie / Manga / P.O. • p 47

Page Spéciale Pyrénées Orientales

à Perpignan

w e i v r Inte raire b i L e d es P.O.


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Il me semble que vous êtes la seule librairie spécialisée manga des P.O., c'est juste ?

Hybrid est effectivement la seule librairie spécialisée "Manga" des P.O.

Pourquoi avoir choisi de vendre du neuf et de l'occasion ?

Page Spéciale Pyrénées Orientales

J'ai choisi de faire de l'occasion car lors de mon "étude", 90% des personnes sou-

haitaient que j'en fasse. Les mangas sont très souvent comme neuf, et avec un peu de chance on peut trouver de petites perles pour un prix raisonnable.

Pourrait-on dire qu'Hybrid est la caverne d'Ali Baba pour tous les amoureux de manga ? (livre, figurines…)

J'essai en tout cas que ce soit la cas ! La boutique est petite (un peu plus de 30m²) et utiliser l'espace au mieux est un défi de tous les jours. Proposant également des Comics, des livres SF/Fantasy et des jeux de société, ce n'est pas évident.

Quels sont vos 3 mangas préférés ?

Très bonne question, j'en ai lu et aimé tellement que ce n'est pas évident de trancher. Je dirais : 1 : "I"s" (histoire d'amour et d'amitiés)

2 : "Death Note" (Enquête policière dans un genre SF/Fantastique) 3 : "Hikaru no go" (un manga exceptionnel sur le "Go", jeu de réflexion originaire de Chine)

Le manga fait peur à pas mal de personnes à cause du sens de lecture. Quels conseils pourriezvous leur donner pour qu'ils se jettent à corps perdu dans leurs lectures ?

Comme beaucoup de personnes, j'ai commencé le manga car un ami m'a prêté une de ses collections. Le sens de lecture n'est gênant que les premières minutes. On s'habitue sans problème très rapidement.

Quel manga conseilleriez-vous pour un débutant ?

Pour un novice, je conseille presque systématiquement "Death Note" (à partir de 12 ans) que ce soit pour un homme ou pour une femme. C'est un manga en 12 tomes parfait pour un débutant. Suspens, rebondissements... génial !

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Librairie / Manga / P.O. • p 48


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques Interviews Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Les trois grandes familles restent le Shonen (manga pour garçon) Shôjo (manga pour fille) et le Seinen (manga pour adulte). Elles représentent plus de 90% des ventes de manga. La catégorie Shonen rassemble la plupart des "Best Sellers" et est de loin la plus appréciée des lecteurs de mangas. Personnellement, je préfère la catégorie Seinen qui offre un choix varié et bien plus mature. Il existe d'autres catégories qui peuvent se classer de cette façon : • Josei -> Manga pour femme adulte, avec des histoires plus mature que le Shôjo.

• Ecchi -> Manga osé et souvent érotique • Hentai -> Manga pornographique • Yuri -> Romance homosexuel entre filles, parfois érotique • Yaoi -> Romance homosexuel entre garçons, souvent érotique ou pornographique D'autres catégories existent, notamment pour les Manwas (Mangas Coréens) ou pour les Manhua (Mangas Chinois)

Si un choix s'imposait, quel serait votre auteur préféré ?

Mon auteur préféré est Mazakasu Katsura (Vidéo girl, I"S, Zetman...)

Il arrive que vous organisiez des "Soirée Manga". De quoi s'agit-il ?

Les Soirées Mangas sont organisées en

La librairie "Hybrid"

Mangas neufs/occasions, Comics, Livres SF, Jeux de société 9, Rue du Docteur Pous - 66000 Perpignan 04 68 53 26 78 Ouvert le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h

Où suivre les actus d'Hybrid ? "J'ai uniquement une page Facebook où je poste chaque semaine les nouveautés, et les événements à venir."

partenariat avec le MEGA CGR - RIVESALTES, lors de sorties mangas au cinéma. J'organise en général un concours (sous forme de questionnaire) sur Facebook avec à la clé plusieurs places à gagner.

Quels sont vos prochains événements ?

i i i i

Pour les prochains événements, j'espère pouvoir déplacer différents auteurs de manga français, qui gagnent à être connu. Une convention sur le japon se prépare sur Perpignan (https://www.facebook.com/perpignan.fulljapan) j'espère faire partie des exposants si le projet se concrétise. n

Propos recueillis par Langue Déliée

Parlons Livres le Mag #1 • Interviews / Librairie / Manga / P.O. • p 49

Page Spéciale Pyrénées Orientales

Le manga est structuré en différentes catégories. Lequel est le plus apprécié par vos lecteurs ?


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

e r i a n n o i t s e u Q Souvent, les interviews portent sur les écrivains afin d'en apprendre un peu plus sur eux, leur façon d'écrire, l'histoire de leur dernier livre, les endroits où nous pouvons les rencontrer, leurs projets... d’où puissent-ils leur inspiration, depuis quand et pourquoi écrivent-il ? Et finalement on se rend compte qu'il existe bien différents types d'écrivains... Mais est ce que l'on s'est déjà posé la question de savoir s'il existe plusieurs types de lecteurs... Parce que sans ce lecteur, qui lirait tout ce que l'écrivain partage avec nous ? Alors en avant ! Vous aimez les livres ? Ce questionnaire est fait pour vous...

Rédigé par A.Z.

Pour répondre simplement aux questions, cliquez dessus. à vous de jouer !

? s u o v s e t ê r u e t c e l l Que

plus ? le t en tir at us vo i qu es air ér tt li 1. Quels sont les genres me temps ? mê en es vr li s ur ie us pl re li de il 2. Vous arrive-tus le plus souvent ? vo zse li e né ur jo la de nt me mo 3. à quel 4. Où trouvez-vous vos livres ? le prêt de livres ? ou ge an ch é l' re nt co ou ur po s 5. Êtes-vou ur favori à ce jour ? te au e tr vo r te ci us no s ou -v ez uv 6. Po x pour lire ? eu mi le ez nt se us vo us vo où it ro 7. Quel est le lieu, l'end -vous ? 8. Quel format de livre préférez e choix ? tr vo e tiv mo i qu e -c st e ' qu e, vr li 9. Lorsque vous achetez un bliothèque ? bi e tr vo ns da es vr li s vo s ou -v ez 10. Comment dispos d'autres e qu , es vr li s vo à e li re us vo i qu , 11. Avez-vous un petit plus lecteurs n’ont pas ? tour du livre ? au ns io un ré s de à s ou -v ez ip ic rt Pa 12. eur-chroniqueur ? ct le un s ou -v es êt , og bl un us vo 13. Tenezment ? 14. Quel livre lisez-vous actuelle tant, lequel bu dé r eu ct le un à e, vr li un er ll 15. Si vous deviez consei serait-il ? hors thème

Nous vous remercions d'avoir participé à ce questionnaire. Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Questionnaire • p 50


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Quelle lectrice est Gaëlle ?

Gaëlle est lectrice membre du groupe Parlons Livres. Elle a répondu au questionnaire.

1

Quels sont les genres littéraires qui vous attirent le plus ? Romans (français de préférence).

2

Dans mon canapé.

12 13

Tenez-vous un blog, êtes-vous un lecteurchroniqueur ?

8

Quel format de livre préférezvous ?

Grand format.

Non.

à quel moment de la journée lisez-vous le plus souvent ?

9

 orsque vous achetez un livre, L qu'est-ce qui motive votre choix ?

14

Matin/soir.

Synopsis, couverture.

4 Êtes-vous pour ou contre 5 livres ? l'échange ou le prêt de

10

Où trouvez-vous vos livres ? Fnac.com

Pas « contre » mais pas intéressée.

6

Pouvez-vous nous citer votre auteur favori à ce jour ?

Nothomb.

 omment disposez-vous C vos livres dans votre bibliothèque ?

Pas vraiment de classement, plutôt empilés.

11

A vez-vous un petit plus, qui vous relie à vos livres, que d'autres lecteurs n’ont pas ?

Peut être cet amour pour les pages, l’odeur du papier.

Participez-vous à des réunions autour du livre ?

Oui.

 ous arrive-t-il de lire V plusieurs livres en même temps ?

Non.

3

7

Quel est le lieu, l'endroit où vous vous sentez le mieux pour lire ?

Quel livre lisez-vous actuellement ?

"Geisha" de Arthur Golden.

15

 i vous deviez conseiller un S livre, à un lecteur débutant, lequel serait-il ?

Dans le style roman français, "Métaphysique des tubes".

Questionnaire

ce i r t c e l e n u ' d e s Répon

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Questionnaire / Réponse d'une lectrice • p 51


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Quelle lectrice est BlackSky ?

BlackSky est une lectrice qui a répondu au questionnaire et a accépté de le partager avec vous.

Quels sont les genres littéraires qui vous attirent le plus ?

1

6

Pouvez-vous nous citer votre auteur favori à ce jour ?

11

Questionnaire

Réponse d'une lectrice

A vez-vous un petit plus, qui vous relie à vos livres, que d'autres lecteurs n’ont pas ?

Histoire vrai, Roman historique, Polar/ Road movie, Humour noir.

Non, je ne cible pas par auteurs mais par thèmes. Kafka. Par contre, j’ai quelques livres favoris.

Aucune idée, mes livres je les lis plusieurs fois…

2

Quel est le lieu, l'endroit où vous vous sentez le mieux pour lire ?

7

12

Non.

3

 ous arrive-t-il de lire V plusieurs livres en même temps ?

Non.

13

Tenez-vous un blog, êtes-vous un lecteurchroniqueur ?

à quel moment de la journée lisez-vous le plus souvent ?

8

Quel format de livre préférezvous ?

Pocket.

Non.

Où trouvez-vous vos livres ?

9

 orsque vous achetez un livre, L qu'est-ce qui motive votre choix ?

14

Dans le bus et aux toilettes, parfois le soir dans le lit.

4

Dans mon lit.

Bourse aux livres, brocantes, prêt (j’ai arrêté France loisirs !).

5 Pour.

 tes-vous pour ou contre Ê l'échange ou le prêt de livres ?

Le thème, parfois l’auteur, j’aime suivre les conseils.

10

 omment disposez-vous C vos livres dans votre bibliothèque ?

Par taille :D, par auteur.

Participez-vous à des réunions autour du livre ?

Quel livre lisez-vous actuellement ?

"Toinou" de Antoine Sylvere

15

 i vous deviez conseiller un S livre, à un lecteur débutant, lequel serait-il ?

"Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson.

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Questionnaire / Réponse d'une lectrice • p 52


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Quelle lectrice est Ka Horus ?

Questionnaire

Réponse d'une chroniqueuse

Ka Horus est lectrice, membre du groupe Parlons Livres, et chroniqueuse pour le magasine. Découvrez ses réponses...

1

Quels sont les genres littéraires Dur comme question, car lisant plein de style différent il y en aurait un pour chaque mais qui vous attirent le plus ?

Science-fiction, fantasy, manga shôjo (pour jeune fille), roman historique.

2

 ous arrive-t-il de lire V plusieurs livres en même temps ?

pour n’en citer qu’un je dirais Christian Jacq.

7

Quel est le lieu, l'endroit où vous vous sentez le mieux pour lire ?

Au lit ou sur le canapé avec un thé ^^

11

A vez-vous un petit plus, qui vous relie à vos livres, que d'autres lecteurs n’ont pas ?

Je ne pense pas.

12

Participez-vous à des réunions autour du livre ?

Oui à "Parlons livres autour d’un café" ^^

8

Quel format de livre préférezCela peut arriver mais rarement deux vous ? romans à la fois, c’est plutôt un manga et un Tenez-vous un blog, êtes-vous Format de poche et le numérique est roman. un lecteur-chroniqueur ? pas mal aussi, beaucoup plus sympa de Pas encore chroniqueuse mais j’y travaille. à quel moment de la journée l’amener avec nous sans avoir peu d’abimer lisez-vous le plus souvent ? Quel livre lisez-vous un livre. Le matin au réveil, le soir avant de dormir actuellement ? et parfois dans l’après-midi. Lorsque vous achetez un livre, La saga "Trône de fer" 

3 4

Où trouvez-vous vos livres ?

Librairie spécialisée (pour les mangas principalement), Internet.

5

 tes-vous pour ou contre Ê l'échange ou le prêt de livres ?

6

Pouvez-vous nous citer votre auteur favori à ce jour ?

Je peux prêter mes livres, mais rarement à une personne que je ne connais pas.

13

9 qu'est-ce qui motive votre choix ?

Cela peut être différentes raisons : la quatrième de couverture peut être intéressante, j’en ai entendu parler ou tout simplement parce que je connais l’auteur et que j’ai déjà des livres à lui.

10

 omment disposez-vous C vos livres dans votre bibliothèque ?

14

15

 i vous deviez conseiller un S livre, à un lecteur débutant, lequel serait-il ?

Encore difficile de répondre à cette question et cela dépend dans quoi le futur lecteur veut s’embarquer sinon je dirais encore les Christian Jacq car je les trouve simple à lire, ce qui n’est pas du tout une critique de ma part.

Par genre littéraire.

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Questionnaire / Réponse d'une lectrice chroniqueuse • p 53


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier Coups de cœur / Déceptions Agenda I Détente I

Les coups de cœur & déceptions sélectionnés par Parlons Livres Découvrez les livres ayant pour thème la famille qui ont marqué nos chroniqueurs. coup de coeur

e i h p o s o phil Islande /

Roman

Le choix de Caroline K.

"La place du coeur" Steinunn Sigurdardóttir "Il m'a laissé un souvenir très humain, sur le périple d'une femme et de sa fille qui vont traverser l'Islande et se retrouver au fil de leur roadtrip vers l'Est. Entre aventure et dialogue, je trouve l'histoire très belle." n Parlons Livres le Mag #1 • Coup de coeur / Philosophie / Littérature islandaise / Roman • p 54


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier Coups de cœur / Déceptions Agenda I Détente I

coup de coeur

Le choix de Mélissa

"Les 4 filles du Dr March" Louisa May Alcott

e s s e n Jeu s n a 0 1 s è d

"Depuis mon enfance, durant mon adolescence, et encore aujourd’hui, ce livre m’émeut et me plait. 4 sœurs, de caractères différents, d’ambitions parfois contraires et d’âges multiples… Pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore cette histoire, je vous en fais un bref résumé. Durant l’époque de la guerre de Sécession, 4 filles vivent ensemble avec leur mère. Leur père, le docteur March, participe à l’effort de guerre et n’est pas présent. Les moyens de la famille ne sont pas élevés, et elles se débrouillent donc toutes avec peu de moyens : la mère et les deux ainées travaillent, pendant que les deux plus jeunes s’occupent de leurs études. Mais

oman

is / R état Un

la monotonie apparente de cette vie cache parfois des surprises… Meg, Jo, Beth et Amy m’ont au fil des pages fait rire, pleurer, compatir, réfléchir…. Toutes les émotions sont présentes dans ce livre que je considère encore aujourd’hui comme un incontournable de la littérature. Il est à lire à tous les âges, et à toute période de l’année. Pour faire durer le plaisir, laissez-moi également vous dire que l’auteur a écrit ensuite trois autres livres, retraçant les années qui ont suivi l’histoire du premier tome. On y voit les jeunes devenues adultes, et ayant chacune un avenir différent." n

Parlons Livres le Mag #1 • Coup de coeur / Jeunesse dès 10 ans / Littérature américaine / Roman • p 55


i i i i i i i i i i i i i i i i

I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier Coups de cœur / Déceptions Agenda I Détente I

Un film

"La Maison aux esprits" (The House of the Spirits) en a été tiré par le réalisateur Bille August en 1993 avec au casting Meryl Streep, Glenn Close, Jeremy Irons, Winona Ryder et Antonio Banderas. Cependant cette adaptation est assez libre par rapport au roman et perd beaucoup en intensité. Ainsi, les touches de surnaturel y sont supprimées et les personnages ne m’ont pas parut aussi profonds que dans le roman.

coup de coeur

Le choix de Lutinielle

r e ll Thri iqu

Mex

an

om e/R

"La maison aux esprits" Isabel Allende "C’est vieux mais c’est bien ; "La maison aux esprits" d’Isabel Allende est un excellent roman sur la famille. Saga familiale sur quatre générations au Chili, elle relate les transformations sociales d’un pays au travers des destins torturés de la famille Trueba. Les différentes générations, entre la branche des maîtres et celle des bâtards, écrivent une histoire où se nouent et se dénouent les multiples fils d’une histoire où se croisent secrets de famille, romances et drames familiaux, changements de classe sociale et affrontement de valeurs et mœurs. Le tout dans un contexte historique et politique très proche de l'histoire du Chili avec le coup d'état de Pinochet et le régime dictatorial qui s’en suivit.

La force de ce roman réside dans l’écriture d’Isabel Allende qui nous brosse le portrait des femmes de cette famille, à la fois fortes, fantasques et pleines de caractère, entourées de leurs hommes qui ne sont pas en reste ; rebelles, ambitieux, et parfois célèbres pour leurs flamboyantes colères. Isabel Allende a quitté le Chili après le coup d'Etat militaire. "La Maison aux esprits", son premier roman, tantôt enchanteur, tantôt mordant, est à inscrire parmi les révélations de la littérature latino-américaine d'aujourd'hui. Il est traduit dans une dizaine de pays et a obtenu le prix du Grand Roman d'évasion 1984. Il est aujourd’hui considéré comme un classique de la littérature chilienne." n

Parlons Livres le Mag #1 • Coup de coeur / Triller / Littérature mexicaine / Roman • p 56


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier Coups de cœur / Déceptions Agenda I Détente I

Déception

coup de coeur

n o i t Fic

an

Rom nce /

Fra

e s s e Jeun ns a 4 1 s è D oman

/R France

Le choix de Ramettes Le choix de Lauriane

"Un de perdu" Gilles Abier

"Dans ce texte très court (63 pages), le lecteur suit deux histoires en parallèle : Mélanie, une mère dont le fils a disparu il y a 5 ans, qui a un nouvel espoir de le retrouver, et Enzo, un petit garçon de 12 ans, malheureux au sein de sa famille. Durant toute la lecture, on slalome entre malaise, suspicion, incompréhension. Et, une fois le roman refermé, il nous laisse un goût très amer. Ce texte absolument sombre et terriblement malsain est cependant destiné aux enfants. Pour ma part, je ne le conseillerais pas sans le solide accompagnement d'un adulte. Et je ne l'ai pas aimé." n

La saga Mallaussène : "Au bonheur

des ogres" • "La Fée Carabine" • "La Petite Marchande de prose" • "Monsieur Malaussène" • "Des chrétiens et des maures" • "Aux fruits de la passion" • "Monsieur Mallaussène au théâtre"

Daniel Pennac

"Savez-vous qui est la famille Mallaussène ? C’est une saga familiale créée par Daniel Pennac dans les années 80. Il a commencé par une tétralogie (4 titres) qui a eu beaucoup de succès. Une représentation de la "réalité" avec une petite touche de fantastique. Une famille atypique, qui fait penser à une tribu, qui a inspiré Nicolas Barry qui a réalisé "Au Bonheur des Ogres" sortie en 2013. Les personnages sont attachants, loufoques et chacun avec sa particularité." n

Parlons Livres le Mag #1 • Déception & Coup de coeur / Jeunesse dès 14 ans & Fiction / Littérature française / Roman • p 57


i i i i i i i i i i i

I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions Agenda Détente I

2014

Agenda Avril - Mai - Juin

> Avril

Du 03 au 06 avril

03 Avril

Gymnase - Saint Hippolyte

5

Page Spéciale Pyrénées Orientales

ème

Salon des Jeunes Lecteurs

• Les jeudi et vendredi (3 et 4) sont ouverts aux scolaires participant au Projet-Livre "Il était une fois" Infos : http://livrechelle.blogspot.fr •L  e week-end est ouvert au public Entrée Libre

Vendredi 11 avril à 17h30 Bibliothèque municipale - SAINT ESTèVE

"Contes du vendredi" : La croccinelle, de Michaël Escoffier à partir de 5 ans - Entrée libre

Vendredi 18 avril de 10h à 11h Bibliothèque municipale - SAINT ESTèVE

Partage littéraire jeunesse

Un vendredi par mois, de 10h à 11h la bibliothèque accueille les enfants de 1 mois

à 3 ans et leurs parents pour partager un moment d’échange autour du livre. Contact : Philippe Denizet à bibliothequest-esteve@wanadoo.fr Entrée Libre - Sur inscription

Samedi 19 avril > 9h-10h30 & 10h30-12h Salle Jean Jaurès - SAINT ESTèVE

Atelier créatif Sant-Jordi "Livre d’Artiste et petits trucs d’atelier"

La bibliothèque organise un atelier créatif destiné aux enfants de 8 à 13 ans qui sera encadré par l'artiste Tiffany Vailier pour la réalisation d’un Livre d’Artiste. Infos et inscriptions jusqu’au 15 avril 2014 : 04 68 92 41 26 ou bibliotheque-st-esteve@ wanadoo.fr Participation gratuite - 20 places

> à 10h10

Vendredi 25 avril à 18h Librairie Torcatis - PERPIGNAN

Dédicace de Sergi Pàmies i Bertran

Rencontre avec l'écrivain, journaliste, traducteur et critique de télévision espagnol d'expression catalane, pour la sortie de son nouveau recueil de nouvelles : "Chansons d'amour et de pluie" Renseignements : 04 68 51 10 10 Entrée Libre

"Parlons livres Jeunesse"

Mercredi 23 avril de 16h45 à 17h45 Centre de Loisirs - PEYRESTORTES

"Parlons Livres autour d'un goûter" (de 7 à 13 ans)

Petit déjeuner littéraire avec Kristian Frédéric

Les enfants s'expriment à l'oral pour nous présenter leurs livres et donner leurs avis. Ils peuvent aussi nous lire des histoires.

ELNE

Mercredi 28 mai de 16h45 à 17h45

Médiathéque - PERPIGNAN

> dès 10h

Sant Jordi - Fête du livre et de la Rose

Mercredi 23 avril dès 10h Centre du Monde - PERPIGNAN

Sant Jordi - Fête du livre et de la Rose

Centre de Loisirs - PEYRESTORTES

Atelier d'expression (de 7 à 13 ans) En partant d'une idée, les enfants inventent leur propore histoire à l'écrit, en BD, en image...

Parlons Livres le Mag #1 • Agenda / évenements littéraires dans les P.O. • p 58


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions Agenda Détente I

Quai Vauban - PERPIGNAN

26 Avril

Sant Jordi - Fête du livre et de la Rose

> Mai Samedi 03 mai de 10h à 18h Espace Méditerranée - AMéLIE LES BAINS

Convention ASFA (Association Science Fiction Amélie) - Convention de Science-Fiction Fantastique et Steampunk

Auteurs et illustrateurs BD des P.O. : Esther Robinson, Aurélien Coll, Philippe Bringel... Entrée : 2€ (gratuit pour les moins de 10 ans)

Les 13, 20 & 27 mai à 18h30 Bibliothèque Municipale - SAINT ESTèVE

Atelier "photographie/écriture"

Pour adultes et adolescent, vous vous inspirerez d’une image pour écrire un texte, en prose ou en poésie. Trois séries photographiques : "Danse", "Portraits" et "Dyptiques". En novembre, une exposition associant textes et photographies sera organisée sur la commune. Inscription : avant le 26 avril 2014 - par téléphone ou par e-mail sur l’adresse bibliotheque-st-esteve@wanadoo.fr Atelier est gratuit - 20 places

Samedi 17 mai à 10h10 Médiathéque - PERPIGNAN

Petit déjeuner littéraire Laetitia Chazel - Drôle de genre

> JUIN Les 03, 10, 17 & 24 Juin à 18h30 Salle Barnole - SAINT ESTèVE

Atelier "photographie/écriture" (Voir mois de mai)

Samedi 03 mai dès 14h30

Salon du livre de Barcarès

Perpignan

Lecture commune : Un livre ayant

Du 09 au 23 juin

sur la couverture, dans le titre ou en personnage principal le chat.

LE BARCARES

Salon du livre de Barcarès

Samedi 07 juin dès 14h30

Samedi 14 juin dès 10h

Parc Clairfont - TOULOUGES

PERPIGNAN

Samedi 05 avril dès 14h30

Auteure présente : Stéphanie Jaeger

LE BARCARES

Du 25 au 29 juin

Réunions ayant lieu tous les 1er samedi de chaque mois, réservées aux adultes (dès 16 ans). Jusqu'à 10 personnes par réunion. Réservation obligatoire. Gratuit. Plus d'informations : par mail PEYRESTORTES

Samedi 07 juin 2014

La fête du livre vivant

"Parlons Livres autour d'un café"

25 Juin

Festival international du livre d'art et du film (FILAF)

Livre d'art, prix, conférences, conférences, projections et tables rondes...

Toulouges

Thème : Nos lectures du moment

Les 27 et 28 juin AMéLIE LES BAINS

Salon du Livre Amélire "D'Art et d'Histoire" > En plus le 27 : Conférence de notre

auteur Jean Sagnes pour son livre : 1914 Jaurès contre la guerre. n

Parlons Livres le Mag #1 • Agenda / évenements littéraires dans les P.O. • p 59

Page Spéciale Pyrénées Orientales

Samedi 26 avril

i i i i i i


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Réponse de l'énigme énigme posée en p.32

Parmi les sans noms de l’Histoire

Page Spéciale Pyrénées Orientales

hors thème

"Les choses anciennes nous regardent. Nous sommes attendus par elles." Walter Benjamin

Walter Bendix Schönflies Benjamin

Homme aux multiples facettes qui a apporté sa contribution dans le monde littéraire et artistique. De parents juifs, il sera enfermé à Vernuche pendant quelques temps. Un sans nom de l'Histoire que l'on met aujourd'hui en lumière. Rédigée par Lutinielle

W

alter Bendix Schönflies Benjamin est né le 15 juillet 1892 à Berlin, au sein d’une famille bourgeoise Rhénanoise juive, et passera sa jeunesse à Paris. Mort le 26 septembre 1940 à Portbou, sa mort reste encore entourée de mystères.

> Un critique d'art

Considéré comme l’un des plus importants contributeurs à l’évolution de la critique artistique moderne dont il fut un penseur éminent, notamment au travers de ses concepts d’aura, de temps, de trace, ou encore sa réflexion sur l’histoire et l’architecture,

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / énigme / Réponse • p 60


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

On peut citer, entre autres, une réflexion sur le rapport entre les arts et les techniques modernes de reproductibilité comme la photographie ou le cinéma qui marqua d’une empreinte durable le monde de l’art. Cependant, ses écrits sur l’architecture, les arts picturaux ou encore la littérature masquent souvent de nombreux écrits sur la religion et les concepts symboliques sociaux (citons par exemple : "œdipe ou : le mythe rationnel", "Expérience et pauvreté", "La vie des étudiants", "critique de la violence".). Difficile cependant de cerner ce complexe personnage, Bretch le prend un marxiste

convaincu, Scholem comme un théologien juif, sorte de penseur messianique, Adorno l’encense, Habermas pense qu’il est tout cela, Derrida est intrigué... Cependant c’est à sa fin tragique qu’il doit sa posture de martyre intellectuel. Après de nombreux aller-retour entre Allemagne, Espagne et France, entre Berlin et Ibiza, il finira par s’installer à Paris en 1933.

> Une vie mouvementée

En juin 1940, il est enfermé au camp de Vernuche près de Nevers, puis libéré grâce à ses amis intellectuels. Un jour avant l'entrée de l'armée allemande dans Paris, Benjamin quitte la capitale et se rend à Lourdes. De là, il part à Marseille et finalement arrive à Port-Vendres le 25 septembre 1940 avec l'intention de fuir en Espagne, où il se fait connaître auprès de Hans et Lisa Fittko, deux antinazis allemands qui peuvent lui faire franchir la frontière clandestinement. Malgré son âge (Walter Benjamin a quarante-huit ans) et ses problèmes de santé, le philosophe et deux autres candidats à l'exil, Henny Gurland et son fils José, conduits par Lisa, parviennent au bout d'une dizaine d'heures

"Les citations sont dans mon travail comme des brigands qui détroussent les voyageurs à la croisée des chemins et leur enlèvent leurs dernières convictions." Walter Benjamin

à Portbou, exténués après avoir franchi les Pyrénées depuis Banyuls-sur-Mer qu’ils avaient quitté à l’aube. En effet, dés 1940, des exilés de l’Europe occupée gagnent les États-Unis via l’Espagne et le Portugal ; il leur suffit pour cela de disposer d’un visa de transit pour ces pays. Arrivé dans la petite commune des Pyrénées-Orientales, Il y écrit sa toute dernière lettre en français le 25 septembre 1940 : "Dans une situation sans issue, je n'ai d'autre choix que d'en finir. C'est dans un petit village dans les Pyrénées où personne ne me connaît que ma vie va s'achever".

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / énigme / Réponse • p 61

Page Spéciale Pyrénées Orientales

il est également un traducteur renommé notamment de Balzac, Baudelaire ou Proust. Allemand de la première moitié du XXe siècle, il est rattaché à l'école de Francfort (dont firent parti Theodor W. Adorno, Jürgen Habermas ou encore Herbert Marcuse), école de pensées et de réflexions sociologiques, linguistiques, philosophiques ou portant sur l’histoire des religions. Touche à tout, Walter Benjamin s’illustre de part ses écrits dans ces nombreux domaines.


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Le 26 septembre 1940, Walter Benjamin se suicide en absorbant une dose mortelle de morphine.

Page Spéciale Pyrénées Orientales

> Les hypothèses

• D'après Lisa Fittko, les autorités espagnoles ont avisé les trois fuyards qu'une nouvelle directive du gouvernement espagnol préconisait la reconduite des réfugiés en France. Benjamin n'aurait pas supporté la nouvelle -en fait la nouvelle réglementation ne sera jamais appliquéeet était sans doute déjà annulée quand il se donna la mort. En effet, malgré son passeport numéro 224, établit à Marseille par l’American Foreign Service le 20 août,

"Par voie de connaissance chacun libérera l’avenir de ce qui aujourd’hui le défigure." Walter Benjamin

portant le visa du consulat espagnol, une toute nouvelle directive française interdisant aux apatrides non munis d’une autorisation de sortie du territoire français vient d’être signée par le gouvernement français en accord avec Madrid quelques heures plus tôt... Benjamin se retrouve alors coincé ; pouvant entrer en Espagne sans pouvoir sortir de France ; l’Europe bureaucrate est devenue folle... Les papiers contenus dans la serviette en cuir de Benjamin qui contenait, disait-il, un manuscrit "plus important que sa vie", n'ont pas été retrouvés même s'ils ont été répertoriés comme liasse de manuscrit dans la main courante de la police de Portbou. Le philosophe a aussi écrit une lettre d'adieu à Theodor W. Adorno, dictée à sa compagne de fuite Henny Gurland. Bien que sa dépouille n'ait jamais été retrouvée, un monument funéraire lui est dédié au cimetière de Portbou. Une oeuvre commémorative du sculpteur israélien Dani Karavan intitulée "Passages" a été érigée en hommage au philosophe dans le petit port catalan. Sa mort est évoquée dans

l'opéra Shadowtime (musique de Brian Ferneyhough, livret de Charles Bernstein). "Qui a tué Walter Benjamin...", film documentaire de David Mauas sur les circonstances de l'évènement à Port Bou, présente une réflexion sur l’histoire et son discours. Si le film met en cause la théorie du suicide et la documentation existante, il reflète également une situation de frontière en donnant la parole aux "anonymes" et "sans noms de l’histoire", s’inspirant de la maxime connue de Benjamin. • Selon Stephen Schwartz, il aurait été assassiné par des agents du NKVD, les services secrets de l'URSS.

> Une biographie

Hannah Arendt en a rédigé une biographie critique, parue dans "The Newyorker" en 1968, puis en préface des "Illuminations" la même année. Gershom Scholem a également beaucoup contribué au leg benjaminien. Jacques Derrida a commenté une partie de son oeuvre, par exemple dans "Force de loi". Il nous reste également une correspondance entre Benjamin et Adorno réunie dans un recueil. n

Parlons Livres le Mag #1 • Détente / énigme / Réponse • p 62


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda I Détente I

Nos interviews de janvier, février et mars Sabine Ricote

auteure française de Lorraine roman

Eric Strasbourg

auteur québécois roman

s w e i v r e t n I r u e t u d’a Solange Deseille

auteure française des P.O. roman, poésie

Sylvain Johnson

auteur québécois roman

Plus d'interviews Retrouvez toutes nos interviews sur notre blog


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

Bibliographie de "Parlons Livres, le Mag" "Un de perdu" - Gilles Abier - éd. Sarbacane • "Les 4 filles du Dr March" - Louisa May Alcott - éd. Le livre de poche jeunesse • "La maison aux esprits" - Isabel Allende - éd. Le livre de poche • "Vipère au poing" - Hervé Bazin - éd. Le livre de poche • "Corps à l’écart" - Elisabetta Bucciarelli - éd. Asphalte • "Mnémo le gardien des mots" - Bénédicte Carboneill - éd. Alpha Book Editions • "La vache sans tache" - Bénédicte Carboneill - éd. Le Pas de l'Echelle • "Je t'aime" - Bénédicte Carboneill - éd. Auzou éveil • "Rose ou bleu ?" - Bénédicte Carboneill (Auteur), et Elen Lescoat (Illustratrice) - éd. Editions Tournez la page • "Quelque part en Amérique" - Alain Beaulieu - éd. Druide (Montréal, QC) • "Coeurs brisés" (T1) - Charlotte Audrey Carreno - éd. The book edition • "Mon nouvel espoir" (T2) - Charlotte Audrey Carreno - éd. The book edition • "Pinocchio" - Carlo Collodi - éd. Le livre de poche jeunesse • "Les Enfants de la violence" - Claude Couderc - éd. Pocket • "Soeur, je ne sais pas quoi frère" - Philippe Dorin - éd. L'Ecole des loisirs • "Dis... mamans" - Muriel Douru - Editions Gaies et Lesbiennes • "Le Ça" - Michaël Escoffier (Auteur) et Matthieu Maudet (Illustrateur) - éd. L'école des Loisirs • "L'échapée belle" - Anna Gavalda - éd. Piment • "Ensemble c'est tout " - Anna Gavalda - éd. Le Dilettante • "La saga de Gunnlöd" - Svava Jakobsdóttir - éd. José Corti • Ramsès , Tome 1 Le fils de la lumière" - Christian Jacq - éd. Pocket • "Poil de carotte" - Christophe Lemoine (Scénariste) Cécile (Dessinateur) - éd. Vents d'ouest • "Le Sang royal : La famille capétienne et l'État, France, XeXIVe siècle"- Andrew W. Lewis - éd. Gallimard • "Ils ont laissé papa revenir" (T2) - Toni Maguire - éd. Le livre de poche • "Jamais Sans Ma Fille" - Betty Mahmoody - éd. Pocket • "Maintenant nous sommes deux" - Antonio Malpica (Auteur) Mélanie Rutten (Illustratrice) - éd. L'école des loisirs • "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi" - Mathias Malzieu - éd. J'ai lu • "Les roses de Somerset" - Leila Meacham - Charleston éditions • "Mes deux papas" - Juliette Parachini-Deny et Marjorie Béal - Des ronds dans l'O éditions • "Le prénom" - Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte - éd. L'avant-scène théâtre • "Au bonheur des ogres" - "La Fée Carabine" - "La Petite Marchande de prose" - "Monsieur Malaussène" - "Des chrétiens et des maures" - "Aux fruits de la passion" - "Monsieur Mallaussène au théâtre" - Daniel Pennac - éd. Folio • "Le déjeuner des loups" - Geoffroy Pennart - éd. L’école des loisirs • "Le Petit Poucet" - Charles Perrault (Auteur), Julie Faulques (Auteur) - éd. MAGNARD • "Hansel et Gretel" - Andrea Petrlik - éd. 1,2 3 soleil • "Fruits Basket" (T1 à 15) - Natsuki Takaya - éd. Delcourt • "Le miroir brisé : L'enfant handicapé, sa famille et le psychanalyste" - Simone Korff Sausse - ayard/Pluriel • "Les mots" - Jean-Paul Sartre - éd. folio • "La Place du cœur" - Steinunn Sigurdardóttir - éd. Denoël • "La famille Fang" - Kevin WILSON - éd. Pocket n Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Bibliographie • p 64


I Sommaire I Nouveautés I Chroniques I Interviews I Dossier I Coups de cœur / Déceptions I Agenda Détente

3 de vos chroniqueurs ont joué avec le thème famille. A.Z.

Mettez vos livres en scène !

Concours photos Pour le plaisir de jouer,

participez à notre concours en mettant en scène vos livres.

Le thème de votre livre sera "La féérie". Dans notre prochain numéro, nous présenterons les 3 photos gagnantes.

Lutinielle

Ka Horus

Elles seront également présentées sur notre blog.

Vous avez juqu'au 31 mai

pour nous faire parvenir votre photo par e-mail ! Parlons Livres le Mag #1 • Détente / Concours photos • p 65

éliée D e u g n a L : o t Pho


g a M Le 4 / Gratuit 1 0 2 . t e p -S #2 / Juil.

Le n°2

sera en ligne sur www.parlonslivres.fr le lundi 30 juin 2014

Parlons Livres, petit groupe de lecteurs hétéroclite d'ici et d'ailleurs, se retrouvant pour débattre des lectures, rencontrer des auteurs, organiser des ateliers jeunsses... lors de différents rendez-vous.

I Son blog I Son forum I Sa page facebook I Sa page twitter I

Parlons livres le Mag #1  

"Parlons Livres le Mag" est un magazine trimestriel gratuit traitant de littérature. Vous y découvrirez des chroniques, des interviews d'aut...