Issuu on Google+

Flyer campagneLAFOND2012V3

22/05/12

12:06

Page 1

Élections législatives 10 et 17 juin 2012 3è circonscription du Rhône

Le regard de la presse sur mon engagement politique Lyon Mag, décembre 2011, “Le conseiller du 3e arrondissement de Lyon, porte-étendard du Modem dans le Rhône, où, paradoxalement, les thuriféraires de Bayrou n’ont pas d’élus à la Ville, mais sont parmi les plus productifs en terme de propositions.”

Lyon Capitale, décembre 2011, “Irréductible chef autonomiste, Éric Lafond est un homme sérieux. (…) Il travaille ses dossiers, présente des alternatives (les réserves d’eau dans les trémies de la rue Garibaldi, c’est lui), tente de préserver la cohérence et l’existence même d’une force centriste à Lyon quand certains de ses amis vont à la soupe, à la course aux places ou bordélisent (…) totalement la stratégie du parti comme lors des dernières élections régionales. Même avec ça, Eric Lafond ne dit du mal de personne.“

Capital (mai 2012), “Dans ce dossier spécial nous sommes allés à la rencontre de ceux et celles qui incarnent [le] dynamisme [de Lyon], par les projets économiques, politiques, (…) qu’ils portent. (…) Eric Lafond souhaite remettre la qualité de vie des lyonnais au coeur du débat. L’Université populaire d’économie qu’il a mise sur pied proposait un débat récemment sur la dette publique. Un thème cher à François Bayrou.”

Une alternance est inutile si nous ne changeons pas de modèle. Je suis conseiller du 3ème arrondissement depuis 4 ans. Je me suis engagé politiquement car je suis convaincu qu’il est nécessaire de construire un nouveau modèle économique et social. Celui élaboré après-guerre a rendu prospère la société française pendant trente ans. Puis nous avons commencé à nous endetter, essentiellement pour conserver nos habitudes. L’endettement public a été utilisé au-delà du raisonnable et, malgré cela, notre modèle s’est délité. Aujourd’hui la dette publique étouffe notre génération et celles à venir et il est plus que temps de réagir.

Tribune de Lyon (éditorial mai 2012) “Eric Lafond présente un avantage certain par rapport aux anciens centristes à la papa : il dispose notamment d’idées iconoclastes, modernes et originales pour développer l’emploi et l’activité économique. (…) Enfin il propose une vision moderne, (…), une nouvelle grille d’analyse de la société face à de vieux caciques qui ne la comprennent plus guère.” Roksana Naserzadeh, avocate à la Cour, suppléante.

Campagne présidentielle, nous soutenions François Bayrou parce qu’il était le plus lucide et le plus sincère sur la situation de notre pays.

Marcel Bensimon

Pierre Gauthier, chef d’entreprise

Jean-Claude Joseph, médecin

Florence Maury, cadre hospitalier

Jean-Paul Truchet, fonctionnaire territorial

Marie Lobbedez, ingénieure

Eliane d’Estaing, ancienne conseillère du 8è arrondissement

Gael Bourdin, médecin

Guy Bert-Gauthier, commercial

Hedia Berry, employée

www.eric-lafond.eu contact : 06 14 02 42 54 eric.lafond.modem@gmail.com

ne pas jeter sur la voie publique

Comité de soutien

Pour un Centre indépendant

En 2008 j’ai conduit les listes du Mouvement Démocrate aux élections municipales. Depuis, avec les adhérents et les sympathisants de cette formation politique, je construis une alternative politique à l’UMP et au PS. Une alternative modérée mais active : nous proposons toujours des solutions et des approches nouvelles sur les sujets de notre quotidien, en privilégiant l’imagination et l’innovation à la dépense. Je veux être votre député pour porter cette même voix, construire une majorité autour d’un projet de société, un changement de modèle avec une exigence accrue d’humanisme et de progrès. Sincèrement Éric Lafond


Flyer campagneLAFOND2012V3

22/05/12

12:06

Page 3

Élections législatives – 3è circonscription du Rhône, juin 2012

Élections législatives – 3è circonscription du Rhône, juin 2012

Choisir un député, c’est choisir un représentant dont on connaît les convictions, pour porter des propositions de changement Mes propositions sur les sujets prioritaires

Réduire la dépense publique

Mon engagement à Lyon Je souhaite vous représenter à l’Assemblée Nationale dans l’esprit avec lequel j’effectue mon mandat à Lyon

Des propositions, des idées neuves

Transformation de la rue Garibaldi Ce projet était nécessaire, notamment pour les riverains. Toutefois nous pouvions faire mieux que le projet porté initialement par le Président du Grand Lyon. J’ai proposé une autre approche des transports en commun sur le secteur de la Part-Dieu, une nouvelle identité économique pour cette voie en coeur d’agglomération et des innovations environnementales. Nous avons réussi à infléchir le projet sur ce dernier point ; la rue sera nettoyée avec de l’eau de pluie récupérée et non plus à l’eau potable. Lyonmag (décembre 2010) - “Et pour Eric Lafond de confirmer, avec sagesse : le contexte économique actuel ne saurait être étranger aux choix qui peuvent être faits lors d’un aménagement qui sollicite près d’une centaine de millions d’euros d’argent public.”

Cantines scolaires Depuis deux ans l’accès à la cantine est devenu plus restreint et plus coûteux pour les familles. Lyon est désormais la grande ville de France la plus chère ! J’ai proposé d’associer les restaurants de nos quartiers à l’accueil et au déjeuner de nos enfants, et trouver des restaurateurs volontaires pour expérimenter cette idée. La majorité municipale a toujours refusé cette idée. Lyon Capitale (octobre 2010) - “Depuis plusieurs semaines, les cantines scolaires de la Ville de Lyon ne sont plus en mesure d'accueillir tous les enfants inscrits. La situation ne s'améliore pas et l'opposition attaque Gérard Collomb et son équipe municipale.” Éric Lafond, élu du Modem, pense avoir trouvé une solution pour régler (…) le problème : transformer des restaurants proches des écoles en cantines.

Grève des éboueurs Elle a paralysé le ramassage des ordures ménagères mais elle était plus qu'un simple conflit social. Elle marquait la fin d’un système où l’essentiel de nos déchets est incinéré. J’ai proposé une réforme complète de cette activité afin de récupérer et valoriser l’ensemble des déchets, de développer une industrie locale de transformation et de “recyclage” et de créer des emplois. J’ai convaincu des élus écologistes et de droite de s’associer à moi sur cette proposition. Le Président du Grand Lyon a créé une commission pour étudier ce sujet mais nous n’y sommes pas invités… pour l’instant. Lyon info (mars 2012) - Le centriste Eric Lafond appelle Gérard Collomb à “sortir de la crise par le haut“. L’élu Modem demande de changer complètement “l’approche des déchets ménagers.”

C’est avec cette volonté constante de toujours proposer, avec nos convictions, que nous voulons porter votre voix à l’Assemblée Nationale.

Il n’existe pas de formule magique pour faire baisser la dette. Il faudra réduire la dépense publique. Cela nécessitera une exemplarité des élus, de l’imagination (optimisation des moyens existants), des efforts (formation des agents publics, modernisation) et des choix sur les missions prioritaires de l'Etat. Je suis convaincu que nous pouvons faire mieux avec moins.

Réformer la fiscalité pour un impôt plus efficace La réforme fiscale doit simplifier l’impôt pour les particuliers et les entreprises, faire en sorte que nous soyons plus nombreux à contribuer (suppression de niches fiscales) et demander une contribution plus importante aux hauts revenus. Elle doit surtout accompagner un changement de modèle économique. Ainsi je souhaite davantage imposer la rente et le patrimoine que la création de richesses, ou instaurer une biotaxe pour favoriser les productions locales respecteuses de l’environnement. Je suis enfin favorable à un prélèvement à la source pour impliquer chacun davantage et réduire le poids de l’administration fiscale.

Soutenir ceux qui créent des emplois Les petites et moyennes entreprises, les associations, créent la plupart des emplois depuis quinze ans. Pourtant elles ne sont pas soutenues. Je propose donc de simplifier considérablement les lois fiscales, sociales et les réglementations administratives qui s'appliquent à elles. C'est la façon la plus efficace de les aider à grandir. Je propose aussi de faire confiance aux entrepreneurs (industrie, culture, environnement) et de leur donner les moyens de développer leurs projets pendant une année sans contrainte.

Refonder l’école pour redonner confiance en cette institution Avec trois orientations fortes, nous pouvons réorganiser l’école pour l’adapter à notre époque. Nous proposons : • d’offrir plus de temps aux enfants, pour leur faciliter les apprentissages, certainement en allongeant le temps scolaire • de mieux rémunérer les enseignants, les former au début et au cours de leur carrière, et leur donner les moyens de s’impliquer davantage dans l’école • d’ouvrir l’école à d’autres professionnels, issus des mondes de l’entreprise, de la culture et du sport.

Donner un nouveau sens à l’Europe La construction de l’Europe est toujours une nécessité. Il faut lui donner de nouveaux objectifs. Nous devons cesser de nous faire concurrence entre nous et harmoniser nos règles fiscales et sociales. Nous pouvons atteindre l’autosuffisance énergétique et nous libérer progressivement des dépendances au pétrole et à l’uranium qui sont des faiblesses pour notre économie. L’Europe peut devenir le poumon vert du monde dans ce domaine et développer une industrie créatrice de nouveaux emplois.

En juin 2012, faites le choix d’une opposition constructive


profession de foie