Issuu on Google+

Intentions de vote aux élections législatives LH2 – Le nouvel Observateur

Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Département Opinion Institutionnel 01 55 33 21 41 06 17 45 78 98 adelaide.zulfikarpasic@lh2.fr

PUBLIÉ PAR

Erwan LESTROHAN Chef de Groupe Département Opinion Institutionnel 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012

LEVÉE D’EMBARGO : MARDI 5 JUIN 2012 À 6H


Note technique 

Sondage réalisé pour :



Dates de réalisation :

Les 1 et 2 juin 2012



Mode de recueil :

Interrogation par téléphone



Echantillon :

960 personnes, constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les intentions de vote qui figurent dans ce rapport reposent, pour chacune d’entre elles, sur la base des personnes inscrites sur les listes électorales, se déclarant certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote. Méthode des quotas : sexe, âge, profession du chef de famille après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Nous rappelons que toute diffusion des résultats de cette enquête doit être accompagnée d’éléments techniques tels que : la méthode d’enquête, les dates de réalisation, le nom de l’institut, la taille d’échantillon.

 Les

résultats d’intentions de vote ne constituent pas un élément de prévision du résultat électoral. Ils donnent une indication significative de l’état du rapport de forces à une semaine du second tour de l’élection présidentielle.

 Pour la population dont les intentions de vote sont analysées dans le présent rapport, la marge d’erreur est la suivante : +/+/+/-

2,5 points pour une intention de vote entre 5 et 10% 3,5 points pour une intention de vote entre 10 et 30% 4 points pour une intention de vote entre 40 et 60%

2 Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012


Principaux enseignements (1/2) Législatives 2012 - Les intentions de vote des Français à J-7 du premier tour Une semaine avant le premier tour des élections législatives, LH2 a réalisé pour Le nouvel Observateur une mesure des intentions de vote des Français. Cette enquête a été réalisée les 1er et 2 juin. A la suite du changement de majorité présidentielle, ces résultats font le point sur les tendances nationales du vote au premier tour des élections législatives, qui aura lieu le 10 juin dans 577 circonscriptions. Une situation favorable au Parti socialiste…qui devra peut-être composer avec le Front de gauche pour asseoir sa majorité à l’Assemblée Si l’UMP reste le « premier parti », son poids électoral marque un net recul en comparaison à 2007

 A J-7 du scrutin, l’analyse des scores des courants politiques susceptibles de composer un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale

montre que le groupe PS - PRG - Europe Ecologie - Les Verts se place au premier rang des forces politiques avec 36,5% des intentions de vote dont 30% pour le Parti socialiste, 1,5% pour les candidats « divers gauche » / PRG et 5% pour les candidats EELV. Le groupe de droite parlementaire à l’Assemblée ne se situe que très légèrement en retrait avec 34,5% des intentions de vote des Français dont 30,5% pour l’UMP, 3% pour les candidats « divers droite » et 1% pour ceux du Nouveau Centre.

 Plusieurs enseignements découlent de ces résultats serrés :  Le score du Parti socialiste, s’il est bien supérieur à son résultat de 2007 (25%), ne lui permettrait pas d’envisager une

majorité sans alliance et justifie les accords électoraux avec Europe Ecologie - Les Verts et le PRG. EELV semble fortement bénéficier de cette entente qui lui permet de dépasser très nettement le score d’Eva Joly à l’élection présidentielle (2,3%) et le score du parti au premier tour des élections législatives de 2007 (3,3%).

 Le PS réunit légèrement moins d’intentions de vote que l’UMP qui reste, d’une courte tête, le premier parti en matière de

suffrages projetés avec 30,5% d’intentions de vote. Si ce score se confirmait, le poids national de l’UMP se déprécierait cependant fortement, il était de 39,5% en 2007.

 Le score du groupe « socialiste et apparentés » est très voisin de celui du groupe de droite parlementaire et potentialise la

nécessité d’une entente avec le Front de gauche (qui réunit 8% des intentions de vote) pour assurer au groupe parlementaire du PS une majorité solide à l’Assemblée nationale. Ce scénario pourrait s’imposer si de nombreux candidats du mouvement réunissant le 3 Parti de gauche et le Parti communiste français étaient, au soir du 10 juin, en position de se maintenir au second tour ou en meilleure position que les candidats socialistes. Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012


Principaux enseignements (2/2) Avec 14,5% des intentions de vote, le Front national confirme son poids grandissant dans l’opposition

■ Dans la continuité de l’élection présidentielle, le Front national s’impose comme la troisième force politique en France. Avec 14,5% d’intentions de vote pour un candidat du FN au premier des élections législatives, les Français placent le parti de Marine Le Pen très au-delà de son score de 2007 (4,3% des suffrages). L’observation des résultats du scrutin de premier tour devra permettre de valider la « tripolarisation » de la vie politique française qui semble se dessiner alors que la capacité du FN à disposer d‘élus à l’issue du second tour sera aussi un des indicateurs de l’intensité de cette tripolarisation.

■ Avec 5% des intentions de vote pour les candidats du MoDem, la relégation de François Bayrou constatée au premier tour de l’élection présidentielle semble se confirmer, même si le MoDem est peu éloigné de son score national de 2007 (7,6% des suffrages au premier tour). Troisième force politique en 2007, le MoDem pâtit actuellement d’une la progression des extrêmes. A gauche, Lutte Ouvrière (0,5%) et le NPA (1%) obtiennent des intentions de vote inférieures au poids de l’extrême gauche au premier tour des élections législatives de 2007 (3,4%).

■ Enfin, uniquement 59% des Français inscrits sur les listes électorales ont exprimé une intention de vote, un taux qui peut laisser présager une abstention importante, très supérieure à celle constatée lors du premier tour de l’élection présidentielle du 22 avril (20,5%) et voisine de celle observée au premier tour des élections législatives de 2007 (39,5%). Un chiffre important qui peut être expliqué par la forte demande de mobilisation ayant pesé sur les électeurs depuis quelques mois et notamment sur les sympathisants de gauche, sollicités depuis la primaire socialiste d’octobre 2011. Au global, si ces résultats écartent en grande partie l’hypothèse d’une cohabitation, un doute persiste sur la composition de l’alliance parlementaire qui donnera au Parti socialiste une majorité à l’Assemblée nationale, une composition qui aura également des incidences sur la capacité du gouvernement Ayrault à accomplir son projet. Si l’UMP reste le premier parti en termes d’intentions de vote, le recul de son poids dans le paysage politique français se confirme et souligne la nécessité pour l’ex-parti de la majorité présidentielle de trouver une nouvelle dynamique. Enfin, la tripolarisation de la vie politique française dessinée le 22 avril avec l’important score de Marine Le Pen au premier tour de l’élection présidentielle se retrouve dans ces résultats : avec une part importante des intentions de vote, le Front national prend une importance très nette dans l’opposition. Sur la base des résultats nationaux et par circonscription, les résultats du premier tour permettront, au soir du 10 juin, de disposer d’informations plus claires pour répondre aux questions découlant de ces tendances nationales : De quelle majorité disposera le PS pour mener à bien son projet ? Quelles concessions vont devoir être faites pour assurer une majorité fluide de gouvernement ? Quel est l’importance 4 du FN dans l’opposition et dans quelle mesure constitue-t-il un contrepoids à l’UMP à droite ? Adélaïde Zulfikarpasic, du Département Opinion Intentions deDirectrice vote aux élections législatives - Juin 2012 Institutionnel


Intentions de vote aux élections législatives – 1er tour Le premier tour des élections législatives aura lieu le 10 juin prochain. Si les candidats se présentaient avec les étiquettes suivantes dans votre circonscription, pour lequel voteriez-vous ?

Lutte Ouvrière (LO) NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste)

0,5 1 8

Front de gauche

30

Parti socialiste Divers gauche, Parti radical de gauche

1,5

5

MoDem (Mouvement Démocrate)

1 30,5

UMP Divers droite Front national ou extrême droite

ST Gauche : 46%

5

Europe Ecologie – les Verts

Nouveau Centre

ST Gauche parlementaire : 44.5%

3

ST Droite parlementaire : 34.5%

ST Droite : 49%

14,5

Base : certains d’aller voter ayant exprimé une intention de vote. N’ont pas exprimé d’intention de vote : 19%

Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012

5


Intentions de vote aux élections législatives – 1er tour Le premier tour des élections législatives aura lieu le 10 juin prochain. Si les candidats se présentaient avec les étiquettes suivantes dans votre circonscription, pour lequel voteriez-vous ? Région Nord-est ST Gauche parlementaire : 39% dont... ...Front de gauche : 6% ...Parti socialiste : 28% Modem : 4% ST Droite parlementaire : 31% dont... ...UMP : 26% Front National : 25%

Région Nord-ouest ST Gauche parlementaire : 47% dont... ...Front de gauche : 8% ...Parti socialiste : 34% Modem : 7% ST Droite parlementaire : 35% dont... ...UMP : 32% Front National : 7%

Région parisienne ST Gauche parlementaire : 51% dont... ...Front de gauche : 10% ...Parti socialiste : 31% Modem : 4% ST Droite parlementaire : 37% dont... ...UMP : 33% Front National : 7%

Région Sud-ouest ST Gauche parlementaire : 44% dont... ...EELV : 12% ...Parti socialiste : 27% Modem : 4% ST Droite parlementaire : 28% dont... ...UMP : 23% Front National : 22%

Région Sud-est ST Gauche parlementaire : 42% dont... ...Front de gauche : 9% ...Parti socialiste : 28% Modem : 4% ST Droite parlementaire : 37% dont... ...UMP : 33% Front National : 15%

6 Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012


Intentions de vote au 1er tour Détail des intentions de vote En % UMP : 30.5%

Parti socialiste : 30%

28%

Hommes

33%

Femmes 18-24 ans

35% 23%

25-34 ans

28%

50-64 ans

26%

65 ans et + CSP+ (agriculteurs, commerçants, chefs d’entr., cadres)

Prof. intermédiaires CSP(employés, ouvriers)

Retraités

31% 29%

15% 14%

25% 36%

35-49 ans

Front National : 14.5%

15% 5%

29%

19%

33% 41%

34% 24%

27% 32% 37%

21%

29% 38%

27%

16% 12% 7% 13% 19% 15%

7 Intentions de vote aux élections législatives - Juin 2012


sondage