Page 1

I

Paris

I

UNE_102DERDER.qxp_Mise en page 2 29/01/2016 14:28 Page2

MOMES

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

Décollage immédiat N°102 février - mars 2016 Supplément gratuit à Libération du 3 février 2016. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.


Nous gardons vos enfants, Vous gardez votre sérénité. ting 2H de baby-sit offertes * C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

20 agences en Ile de F France

trouvez la vôtre sur www.kangouroukids.fr Garde d’enfants à domicile & sortie d’école... pour parents exigeants ! * offre valable jusqu’au 30 avril 2016 dans toutes les agences du réseau Kangourou Kids pour tout nouveau contrat de garde d’enfants à domicile de 16h par mois minimum avec engagement de 3 mois avec le code PM-KGK16


SOMMAIRE102.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 18:38 Page3

Directrice de publication et rédactrice en chef: Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la rédaction en chef et iconographe:

SOMMAIRE Paris

-

-

est édité par les Éditions Paris Mômes. 5, rue de Charonne, Paris XIe. Tél. : 01 82 83 84 00.

MOMES / n°

102 février–mars 2016

Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet, Orianne Charpentier avec Gilles Avisse, Crof, et Orianne Charpentier. Chef de projet et réalisation Assistante de communication: Claire Clavelaud

Paris

I

maquette: Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr).

I

Aïcha Djarir. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet

MOMES

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 12 ANS

(claire.clavelaud@parismomes.fr). Révision: Solange Kornberg. est imprimé sur papier 100% recyclé. Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622 €. Siège social: 9-11, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations publiés dans Paris Mômes est interdite.

Publicité et partenariats Armelle Collomp 01 82 83 84 07 (armelle.collomp@parismomes.fr) Nathalie Senbel-Bakry 01 82 83 84 06 (nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr)

Décollage immédiat N°102 février - mars 2016 Supplément gratuit à Libération du 3 février 2016. Ne peut être vendu séparément.

Gratuit. A donner surtout aux parents.

PHOTO ELODIE COULON POUR PARIS MÔMES

Imprimerie: BLG-TOUL (labélisé Imprim’vert). Paris Mômes

 Suzanne et Sacha posent pour la photo de couverture à la Fondation Louis-Vuitton, au Jardin d’acclimatation. Sacha porte un pull Rykiel Enfant.

4

BONS PLANS

6

CONCOURS « PHOTOGRAPHIE TON OMBRE » : Les résultats.

8

DOSSIER FILLES-GARÇONS : Les clichés sexistes ont la vie dure.

14

ADEME : Restons mobilisés pour le climat.

16

SORTIES VERTES AU BOUT DU RER.

20

C’EST DÉJÀ DEMAIN : Retour sur le documentaire écologique et petite revue des initiatives qui s’en inspirent.

tite lape ue iq bout mes. mo paris il.com ticta

ILLUSTRATIONS CÉRAMIQUES CAHIERS TOTE-BAGS BADGES

24

TOUT-PETITS : Les initiatives culturelles se multiplient pour emmener les bébés au spectacle et au ciné.

30

FRANÇOISE-SAGAN : Visite guidée de la nouvelle médiathèque.

32

DESSINE AVEC : Alain Séchas.

36

ÉDITION : Livres et CD.

40

GUIDE 40 cinéma 42 séances spéciales 44 spectacles 46 expos 48 ados

50

AGENDA : Encore plus d’idées de sorties !

52

STAGES ET ATELIERS : Des activités à foison.

54

OPÉRA-COMIQUE : Un web-opéra pour les familles.

Prochain numéro en kiosque avec Libération : mercredi 6 avril 2016


BONS_PLANS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 10:43 Page4

avec Paris Mômes

bons plans

Ë Des entrées pour

DR

DR

© CAVAN

Avec Paris Mômes, gagnez des livres, des CD, des places de ciné... Pour participer, rendez-vous sur parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

Ë Une réduction pour

Ë Un concert familial

le musée de la Marine

un atelier Kids&Us

à la Gaîté Lyrique

Jusqu’au 26 juin 2016, le musée national de la Marine propose l’exposition Dans les mailles du filet, qui revient sur cinq siècles de pêche à la morue dans les eaux de TerreNeuve, du Labrador, de l’Islande et du Groenland, en mêlant l’Histoire et l’économie aux questions contemporaines. Pour vous guider à travers l’exposition, Paris Mômes a conçu un livre-jeu, disponible sur place. N’hésitez pas à le demander !

Le samedi 19 mars de 15 h à 16 h 30, Kids&Us propose un atelier scientifique parent-enfant, « Mad Scientist », pour des enfants de 5 à 9 ans. Pendant une heure trente, les participants pourront observer, explorer et apprendre un tas de choses incroyables, le tout en anglais ! Kids&Us vous offre une réduction de 5 € pour cet atelier, sur présentation de Paris Mômes. Inscriptions auprès de l’école, 5 rue Boulle, Paris XIe, 01 75 57 29 90 ou paris11@kidsandus.fr.

Dans le cadre du rendez-vous mensuel en famille « Capitaine Futur », la Gaîté Lyrique vous invite le dimanche 28 février à 15 h 30 au concert The One Specter Band de Ichi : un multi-instrumentiste japonais, également inventeur d’instruments japonais. A travers les ombres et la lumière intermittentes, perché sur des échasses, Ichi endosse la biographie d’un fantôme de la nuit qui arpente nos chambres sans relâche… Tout un programme ! A partir de 6 ans.

ÉVÉNEMENT PARTENAIRE

Ë La RATP invite petits et grands poètes à s’exprimer

DR

Fort du succès de la 1re édition qui avait mobilisé plus de 6 000 « métromanes » (ceux qui ont la douce manie de faire des vers), le Grand Prix Poésie RATP annonce son retour au printemps 2016. Du 14 mars au 17 avril prochain, tous les poètes en herbe, quel que soit leur âge, sont invités à participer à ce grand concours d’écriture poétique en envoyant leur texte en vers ou en prose. La thématique est libre et les textes peuvent être courts ou longs (de 5 à 14 lignes). Les gagnants verront leurs poèmes affichés sur l’ensemble du réseau RATP – quais, rames de métro… – durant les deux mois d’été. Une occasion unique d’être lus par des millions de voyageurs. Cette année, le jury sera présidé par l’actrice, réalisatrice et metteuse en scène Zabou Breitman. A vos plumes !

4

Paris

MOMES

 Pour

participer, il vous suffit de déposer vos poèmes sur www.ratp.fr/grandprixpoesie.


ir orf r d v l a u o r-W déc e n z i e e t n Ve eS i g o g a 0 à 18h0 0 la péd 0 h 14 16 de Chatou 0 2 s r 78400 2 ma

i1 amed

S

’Ep

nue d

5 ave

nil rémes

O S E T POR

E É tern N R la ma e U D al JO v e c r e

S E T R UVE éat

calaur

Bac elle au

P e l o c É

ndre appre ’ d e i o nt er la j e enfa social Cultiv u i s q n a e h s en so le nc e t e c e e n r é i a t Cro r» onfi ativi , cœu et la c la cré s n r e i i e a l m u no e, m Stim l’auto r « têt r e e i t p n p e o que t tout iologi Dével n b a e f n i n I Cant er l’e Éduqu ues dès 7 ans Deux

lang

RER A : 15 min de la Défense

PO PERCEVALV2.indd 1

29/01/2016 10:21


WARHOL2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:45 Page6

concours photo

> Tout en haut : le gagnant du concours, Nawfel, 8 ans. Puis de gauche Ă droite : Emma, 10 ans, Lisa, 12 ans, Ange, 10 ans, et Nina, 11 ans.

6

u

Paris

MOMES


WARHOL2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 13:11 Page7

-

A L’OMBRE DE WARHOL Concours photo RÉSULTATS

Plus de 700 photos nous sont parvenues en réponse au concours « Photographie ton ombre », organisé avec le musée d’Art moderne à l’occasion de l’exposition Warhol Unlimited. La difficulté provenait de la consigne très stricte – l’enfant devait photographier sa propre ombre – et le jury s’est concentré sur les images qui jouaient vraiment le jeu. Le gagnant, Nawfel, 8 ans, scolarisé dans les Yvelines, a participé avec sa classe de CE1. Les élèves ont réfléchi ensemble à ce qu’ils allaient faire ensuite, individuellement, chez eux. Nawfel a d’abord eu l’idée de se prendre à la lumière d’un lampadaire, mais voyant que ça ne marchait pas, il a demandé à son père d’allumer les phares de la voiture, ce qui a provoqué cette étonnante ombre double qui donne à voir une présence presque irréelle. Le jeu en valait la chandelle : Nawfel emmènera sa famille à New York grâce aux vols de la compagnie XL Airways pour découvrir la ville qui a tant inspiré Warhol. Nous publions également une sélection de photos parmi celles qui ont retenu l’attention du jury.  Retrouvez nos coups de cœur sur www.parismomes.fr.

Concours organisé en partenariat avec

> Ci-dessus : Tessa, 6 ans et Paloma, 8 ans.

Paris

MOMES

u

7


FILLES_GARCONS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 19:40 Page8

théma filles/garçons

Dur dur les

c

Rose pour les filles, bleu pour les garçons ? Au rayon jouets, comme au rayon vêtements et dans les cours de récré, c’est le grand retour de la séparation des genres. Comment lutter ? Quelques pistes pour réfléchir ensemble sur les stéréotypes et pour les surmonter.

© EDITIONS LA VILLE BRÛLE CLAIRE CANTAIS

Dossier par Maïa Bouteillet

8

Paris

MOMES


FILLES_GARCONS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 19:40 Page9

s

clichés Spectacle / 22 et 23 mars

NE PAS SE FIER AUX APPARENCES COMMENT PARLER D’ÉGALITÉ FILLES-GARÇONS AUX ENFANTS D’AUJOURD’HUI ? PAR LA DISTANCE DU CONTE, PARDI ! Une cote de mailles à l’endroit, une cote de mailles à l’envers, dit la pièce joliment écrite de Catherine Anne, qui passe par la voie du conte pour mieux détricoter les clichés. A partir d’une situation médiévale type — la guerre se prépare, le châtelain envoie sa fille au couvent et son fils adoptif au combat —, Sous l’armure se joue des costumes et (grâce à la mise en scène de Christian Duchange) des codes du théâtre, à des fins de réflexion militante. Méfions-nous des apparences car sous les masques se cache une réalité autrement plus complexe que la simple partition fille-garçon. Thibault, qui a échangé sa place de chevalier avec Christine, n’a pas hésité à prendre les armes pour sauver cette dernière des griffes du monstre à sept têtes… Vous suivez ? Tout cela dans une forêt digne des plus belles tragédies shakespeariennes. D’ailleurs, le ménestrel qui déroule la fable finale n’est pas un mais une, portant barbe, vêtements d’homme et voix de fille. Faut-il continuer de limiter les individus à leur genre, comme le font les clichés ? n

> Toutes les illustrations de ce dossier sont issues du Super cahier d’activités antisexistes. Ellles sont signées Claire Cantais.

 Sous l’armure. A partir de 9 ans. Le 22

mars à 20 h 30, le 23 mars à 15 h. Tarif : 13 €, réduit : 8 €. Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec (93). www.letheatredesbergeries.fr.

Livre

EGALITÉ, MODE D’EMPLOI

© EDITIONS LA VILLE BRÛLE CLAIRE CANTAIS

SÉRIEUX ET TRÈS DOCUMENTÉ, L’OUVRAGE FOURNIT DE LA MATIÈRE AUX ADULTES POUR SENSIBILISER LES ENFANTS.

 Comment parler de l’égalité fillesgarçons aux enfants. De Jessie Magana. Le Baron perché, 16 €.

C’est un format proche du manuel scolaire. Construit sous forme de fiches adressées à trois tranches d’âge (5-8 ans, 9-12 ans et 12-15 ans), le livre s’appuie de fait sur des questions posées lors d’interventions de l’auteure, Jessie Magana, dans des classes. Au nombre de 15, ces fiches très bien faites explorent la question de l’égalité filles-garçons en abordant les différences (des plus évidentes aux plus symboliques), l’histoire de la conquête de l’égalité (les femmes pendant la Révolution, le droit de vote, le droit à la contraception…), puis les domaines dans lesquels les inégalités demeurent (l’école, le travail, la politique…). Chaque fiche s’appuie sur une image qui permet de lancer le sujet. Tout cela accompagné d’un préambule fort nourri. Surtout utile aux parents. n

Paris

MOMES

9


FILLES_GARCONS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 19:41 Page10

théma filles/garçons

Livre

SUS AUX CLICHÉS ! C’est avec un livre féministe, accessible dès 4 ans, que La Ville brûle, éditeur montreuillois, a inauguré sa collection jeunesse en 2013. Depuis, On n’est pas des poupées, de Delphine Beauvois et Claire Cantais, a été réimprimé deux fois et d’autres ouvrages ont suivi : On n’est pas des superhéros, puis Ni poupées ni super-héros, qui est en fait une compilation des deux premiers. Preuve que le sujet mobilise. Les pages très colorées sont réalisées en aplats de couleur et papiers découpés. Le ton est léger, les messages simples. « Etre une fille ça ne rime ni avec balayette, ni avec robe à paillettes. Et c’est ça qui est chouette ! » lance une gamine espiègle tandis que, dans un angle de l’image, Rosie la riveteuse remonte ses manches… A la fin de l’ouvrage, on trouve quelques mots avec des explications. Et comme, décidément, La Ville brûle ne lâche pas le morceau, ils ont même édité un cahier d’activités avec jeu de l’oie, points à relier, labyrinthe et pages à colorier… Le tout ouvrant à réflexion. Le nom de la collection ? « Jamais trop tôt ». n  Ni poupées ni super-héros. A partir de 4

ans. De Delphine Beauvois, illustration Claire Cantais. 15 €.  Mon super cahier d’activités antisexiste. A partir de 6 ans. De Claire Cantais. 13 €. Ed. La Ville brûle. www.lavillebrule.com.

 Idées reçues sur les filles et les garçons. A partir de 8 ans. D’Agnès Aziza, ill. Manu Boisteau. Oskar éd., 12,95 €.

10

Paris

MOMES

© EDITIONS LA VILLE BRÛLE CLAIRE CANTAIS

IL N’Y A PAS D’ÂGE POUR DÉJOUER LES STÉRÉOTYPES. C’EST MÊME LE THÈME D’UN CAHIER D’ACTIVITÉS.

Livre

SUIVEZ LE GUIDE UN MANUEL BIEN PRATIQUE POUR DÉJOUER LES CLICHÉS LES MIEUX ENRACINÉS. Bon d’accord, il est rose, mais ne vous fiez pas aux apparences, ce petit guide des idées reçues sur les filles et les garçons n’a rien de girly. Publié dans la collection « Des mots pour réfléchir » des éditions Oskar, ce livre d’Agnès Aziza fonctionne par doubles pages bien conçues : à gauche, des affirmations tranchées du genre « Les garçons sont des scientifiques/les filles des littéraires » ou « Les filles ne savent pas conduire alors que les garçons sont des as du volant » ; page de droite, un exemple et une argumentation qui déconstruit (« Oui mais »), une conclusion et une devinette (« A toi de jouer »). Les textes sont clairs et bien réfléchis, les illustrations de Manu Boisteau rajoutent ce qu’il faut d’humour pour inviter à la réflexion. n


FILLES_GARCONS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 19:41 Page11

Interview

« CE COMBAT N’EST PAS OBSOLÈTE »

AUTEURE DU MANIFESTE ANTISEXISTE ET MILITANTE FÉMINISTE, DELPHINE BEAUVOIS EST ÉGALEMENT PROFESSEURE DES ÉCOLES. Est-ce que l’école joue son rôle sur le plan de l’égalité des chances ?

L’école n’est que le reflet de la société. A partir du moment où il n’y a pas de vraie bataille idéologique à tous les niveaux, ça ne peut pas progresser. Même s’il y a eu des prises de conscience et des avancées, ce combat n’est pas obsolète du tout. Dans notre pratique d’enseignant, nous avons tous tendance à reproduire des vieux schémas sans nous en rendre compte : dans la manière de distribuer la parole, par exemple, dans le temps d’écoute que l’on accorde aux garçons plus qu’aux filles, dans le fait aussi qu’on accepte plus facilement d’être interrompu par un garçon que par une fille, car on s’attend à ce que les filles soient sages et les garçons turbulents… La question se pose aussi par rapport aux contenus des enseignements. Une étude très récente sur la place des femmes dans les manuels de CP montre qu’elles sont soit absentes des pages, soit encore très souvent représentées à la maison. Les programmes ne pointent-ils pas cette question de l’égalité des chances ?

Bien sûr, mais on n’est pas formé à ça, c’est laissé au bon vouloir de l’enseignant. Il faut avoir une vraie vigilance sur ces questions. Même en primaire, on peut faire tout un travail de déconstruction avec les enfants, par exemple au moment de Noël avec les catalogues de jouets ou les pubs sexistes. Avant, les jouets n’étaient pas genrés, les Playmobil ou les Lego par exemple. C’est une question de marketing : si vous faites un vélo bleu et un vélo rose, vous vendez deux fois plus de vélos ! Souvenezvous de l’affaire des cahiers de vacances bleus et roses… Depuis l’an dernier, les magasins Super-U ont pris le contrepied dans leur catalogue de Noël en inversant les schémas : des garçons qui pouponnent et des filles qui jouent aux voitures.

ConcerTôt ?

ConcerTea !

Quand on parle d’égalité, on pense généralement promotion des filles, alors que le problème se pose aussi pour les garçons, non ?

Notre premier réflexe a été de faire un bouquin pour les filles (On n’est pas des poupées) et quand on a publié le deuxième, donc pour les garçons (On n’est pas des super-héros), il est apparu comme une évidence que de fait on reproduisait la séparation fille-garçon, d’où, finalement, l’album Ni poupées ni super-héros !, qui compile les deux. Ça a été notre erreur, et c’est l’erreur plus générale des mouvements féministes. Le féminisme ne peut être un combat des femmes contre les hommes, tout le monde a à y gagner, ça doit être mixte. Vos livres s’adressent aux enfants très jeunes ?

Oui, dès la maternelle, on peut aborder ces questions. Nous voulions créer un outil qui provoque le débat à la maison ou en classe en mettant en avant un stéréotype par double page. C’était compliqué de ne pas retomber dans d’autres stéréotypes. L’idée, c’est de dire aux enfants qu’on a le droit d’être différent. On peut être une fille et ne pas aimer le rose, on peut vouloir être maman ou pas. C’est dans ce « ou » que tout réside. n

Dimanche 20 mars à 11 h | dès 8 ans

4e symphonie de Beethoven Dimanche 10 avril à 11 h | dès 8 ans

Le baroque : à l’abordage ! Tarif unique des concerts : 10 €, 5 € jusqu’à 15 ans. Réservation : 01 40 28 28 40 | chatelet-theatre.com


FILLES_GARCONS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 19:41 Page12

théma filles/garçons

Atelier / 12 mars

METTRE SES IDÉES EN FORME PARCE QU’IL N’EST JAMAIS TROP TÔT POUR EN PARLER, CAUSETTE CONVIE LES ENFANTS DANS SA GALERIE UN SAMEDI PAR MOIS POUR DES ATELIERS. Au programme, les questions de prédilection du magazine : sexisme, égalité fillesgarçons, promotion des filles… Ces rendez-vous, toujours assortis d’un goûter, peuvent prendre la forme de séances de pratique artistique, d’atelier d’écriture ou de temps de parole. Le 20 février, ce sera atelier dessin autour de Mortelle Adèle avec Mr. Tan. Le 12 mars, l’illustratrice Claire Cantais, auteure de Mon super cahier d’activités antisexiste édité à la Ville brûle, entraînera les enfants dans des découpages et des collages de sa façon qui déboucheront sur une discussion. n  Atelier antisexiste. 6-10 ans. Le sam 20 février de 15h à 17h et le sam 12 mars de 14 h à 16 h. Tarif :15 €.Réservation par e-mail : laboutique@causette.fr. Galerie-boutique les Arts ménagés, 121, rue de Charonne, Paris XIe. M° Charonne. www.causette.fr.

Cinéma / 7 et 17 février

ENFOURCHER LA LIBERTÉ LES AVENTURES D’UNE FILLETTE PRÊTE À TOUT POUR AVOIR UN VÉLO DANS UN PAYS OÙ C’EST INTERDIT. ÉDIFIANT ! Si vous avez manqué Wadjda à sa sortie, courez à cette séance proposée par le Forum des images dans le cadre d’un cycle « Liberté, Egalité, Fraternité ». Premier long-métrage saoudien – signé par une femme, Haïfaa alMansour —, Wadjda dresse le portrait d’une jeune Saoudienne de 12 ans, pleine de vie et d’esprit, bien déterminée à sortir du rang promis aux femmes dans son pays. Fan de rock, de jeans et de baskets, elle brave tous les obstacles pour avoir le vélo de ses rêves dans un pays où les bicyclettes sont réservées aux hommes… Une vraie combattante ! Le film est sorti en 2013 ; depuis, les femmes saoudiennes ont obtenu le droit de vote. n  Wadjda. A partir de 10 ans. Les dim 7 février à 19 h et mer 17 février

Musique / 13 mars

à 21 h. Tarif : 6 €, réduit : 5 € ; moins de 12 ans : 4 € . Forum des images, Forum des halles, porte Saint-Eustache. Paris Ier. www.forumdesimages.fr.

LES BONNES NOTES UN CONCERT-PROMENADE AVEC LA CLIQUE DES LUNAISIENS POUR DÉCOUVRIR CHANSONS ENGAGÉES ET RÉPERTOIRE MISOGYNE. Si les collections du Musée de la musique pouvaient parler, elles nous raconteraient que des compositrices il y en a eu, même si l’histoire, écrite par des hommes, ne les a pas retenues. Elles nous diraient aussi que certains paroliers n’y allaient pas avec le dos de la cuiller… Chanteur lyrique passionné par l’exploration du répertoire, Arnaud Marzorati s’emploie justement à raconter des histoires à travers la musique de différentes époques. Au fil de ce concert-promenade joliment intitulé Divas et suffragettes, on entendra les mots d’Olympe de Gouges, l’une des premières féministes de l’Histoire sous la Révolution — « La femme a le droit de monter à l’échafaud, elle doit avoir également le droit de monter à la tribune » — sur une sonate d’Hélène de Moutgeroult. Puis, dans un duo voix et piano, des textes militants (La Prière de Jeanne d’Arc, Femme à barbe, Filles d’ouvrières, etc.) pour finir en forme de contrepied avec un répertoire misogyne assumé par Marzorati lui-même en duo avec une accordéoniste. « L’idée, dit l’instigateur de cette séance, c’est de provoquer pour faire réfléchir. » De quoi lancer des débats en famille ! n

12

Paris

MOMES

 Divas et suffragettes. A partir de 11 ans. Le 13 mars de 14 h 30 à 17 h 30. Tarif : 7 €. Musée de la Musique, Philharmonie 2, parc de la Villette, av. JeanJaurès. M° Porte-de-Pantin. www.philharmoniedeparis.fr.


SALON_AGRI2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 13:00 Page13

PUBLI-RÉDACTIONNEL

Du 27 février au 6 mars 2016

Salon International de l’Agriculture

Bien preparer sa visite -

Toutes les familles sont les bienvenues au Salon International de l’Agriculture, qui reste le meilleur lieu pour voir des animaux « en vrai » quand on habite à Paris. La star du Salon Elle s’appelle Cerise, elle a 8 ans et porte une robe d’un beau gris souris. C’est l’égérie de cette 53e édition. Elle a grandi dans les Landes, au sein d’un troupeau de 160 bêtes. Cerise est une bazadaise – cette race remonterait au temps des Romains ! –, une solide vache d’élevage adaptée à tous les climats. Son mufle est légèrement rosé, vous ne pouvez pas la rater !

L’odyssée végétale Visiter une exploitation agricole végétale en vrai, c’est possible au pavillon 2.2 où vous attendent plein d’animations : l’escalade d’un mur végétal, un quiz des cultures, la visite de la ferme et un tour à bord d’une moissonneuse-batteuse… Une véritable immersion dans la filière des cultures végétales.

Asins, équins ou caprins ? Pour bien faire le distinguo entre les différentes familles d’animaux, rendezvous autour des rings du Concours Général Agricole ou dans les pavillons consacrés à chaque espèce. Vaches, moutons, chèvres et cochons sont au pavillon 1. Chats et chiens sont au 5.1, alors que les chevaux et les ânes sont dans le pavillon 6. Pour la basse-cour, c’est au pavillon 4. Au total, ce sont plus de 3 850 animaux à découvrir. Prévoyez large !

in fo s pr at iq u es

Les animaux de la ferme Au Salon International de l’Agriculture, ce qu’on préfère, c’est les animaux en vrai ! Vaches, chevaux, poules, lapins… A la ferme pédagogique, on apprend à les connaître et on découvre aussi le rôle social de chaque espèce domestique.

Rien que pour eux Des espaces sont entièrement dédiés aux enfants : ils pourront s’y installer pour profiter d’une pause goûter, participer à un atelier ou même jouer librement. Dans ces espaces, les enfants restent sous la responsabilité des parents.

Du samedi 27 février au dimanche 6 mars. Tous les jours de 9 heures à 19 heures. Tarif : 13 €, enfants de 6 à 12 ans : 6 €, gratuit pour les moins de 6 ans. Entrée réservée aux familles : porte B. Porte de Versailles, Paris XVe. M° Porte-de-Versailles.

www.salon-agriculture.com


ADEME.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:40 Page14

Climat: on tient l Après l’accord encourageant de la COP21, nous restons mobilisés et nous nous lançons des défis en famille, ou entre copains. Petit ou grand, chaque geste compte, non ? Par Maïa Bouteillet. Illustrations Stéphane Kiehl.

COP21 : UN GRAND PAS POUR L’HUMANITÉ ? Un accord a été trouvé au sommet de Paris et c’est l’essentiel. Mais est-ce suffisant ? C’est sûr, la planète se réchauffe en raison des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines. La situation est urgente et, pour la première fois, tous les pays présents (195) au Bourget lors de la COP21 se sont mis d’accord pour œuvrer ensemble à limiter ce réchauffement dans le respect des droits humains. Pour la première fois aussi, la responsabilité des pays industrialisés a été établie et ceux-ci se sont engagés à aider financièrement la transition des pays pauvres. La limite de 1,5 °C a même été fixée – les experts considèrent que le seuil limite à ne pas dépasser est de 2 °C –, notamment pour préserver les îles de la montée des eaux. Pourtant, si l’on se fie au plan d’action établi par chaque Etat, et malgré leur bonne volonté affichée, le réchauffement devrait tout de même se situer entre 2,7 et 3 °C ! Alors, irréaliste, cet accord ? C’est un peu l’histoire du verre à moitié vide et du verre à moitié plein… d’autant qu’il n’est pas contraignant et repose donc sur l’engagement de chaque pays. Disons que c’est une première étape encourageante. Restons mobilisés et rendez-vous en 2016 à Marrakech pour la COP22.  www.cop21.gouv.fr.

POSITIVEZ ! Et si, pour agir, vous participiez au défi « Famille à énergie positive » ? Alertez vos voisins, vos amis, et montez l’équipe la plus performante de votre région. « Famille à énergie positive », c’est un jeu grandeur nature. Le but est simple : il s’agit de réaliser le plus d’économie d’énergie possible. Plusieurs outils existent pour aider les participants dans leurs efforts : le Guide des 100 éco-gestes, un quiz en ligne et un animateur par région qui donnent les bons conseils en fonction de la taille du logement, des équipements, du type de chauffage et du nombre d’habitants… L’intérêt immédiat, c’est de réduire ses factures de chauffage et d’électricité, mais aussi (surtout !) les émissions de CO2, ce gaz responsable du réchauffement climatique. L’an dernier, ce sont 8 000 familles qui ont relevé le défi, c’est-à-dire 1 400 tonnes de CO2 en moins ! Ça fait réfléchir, non ?  www.familles-a-energie-positive.fr

14

Paris

MOMES


ADEME.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:40 Page15

En partenariat avec

t le cap COCKTAIL ÉCOLO Rébarbatifs, les enjeux écologiques ? Pas tant que ça, il y a même des mordus qui organisent des apéros-climat. Nom de code : « Welcome chez moi ». L’idée, c’est de causer planète autour d’un verre (avec ou sans alcool) et de jeux de société entre copains, entre voisins ou entre parents du quartier, car rien n’est plus efficace que le bouche-à-oreille pour se transmettre les bons gestes. Le site Welcome chez moi présente d’ailleurs les éco-gestes adaptés à chaque pièce de la maison et tous les conseils pour être un bon « welcomer », c’est-àdire un volontaire décidé à mobiliser son entourage sur les enjeux climatiques. Sitôt inscrit, le welcomer reçoit un kit de jeux (quiz, énigmes, chasse aux trésors, dépollueurs…) pour réussir un bon apéro-climat. Ensuite, les welcomers partagent leur expérience sur Facebook. Les apéros-climat, projet imaginé par l’association PikPik Environnement et soutenu par l’Ademe, c’est une autre façon, sympa, de se passer le mot écolo au quotidien. Sortez les chips ! www.welcomechezmoi.org.

TOUS AU CHEVET DU CLIMAT Ce n’est pas parce que la COP21 est passée qu’il n’y a plus rien à faire. Lors de la Cop21, tu as sûrement entendu des discours très alarmistes. C’est vrai, il y a urgence, mais des solutions existent. Les industriels adaptent leur mode de fabrication, utilisent des matériaux recyclables et réduisent les emballages. Les villes et les régions développent les transports en commun et les espaces verts, elles imposent aussi des normes écologiques pour la construction de nouveaux bâtiments. A ton niveau aussi, tu peux agir et convaincre ta famille et tes copains de faire pareil : prendre une douche rapide plutôt qu’un bain, se déplacer à pied ou à vélo chaque fois que c’est possible, mettre un pull plutôt que d’augmenter le chauffage, manger des fruits et légumes de saison produits localement plutôt que des aliments acheminés par avion ou par bateau, et éviter aussi les portions individuelles suremballées… Chaque geste de notre quotidien compte, et tout cela est très bien expliqué sur mtaterre.fr. Et, pendant que tu es sur ce site qui fourmille d’infos, regarde le web-documentaire (dans l’onglet « C Chaud ») sur le glaciologue Claude Lorius réalisé par Luc Jacquet (et l’association WildTouch), qui lui a également consacré un film, La Glace et le ciel, à voir au cinéma.  www.mtaterre.fr.

Qu’est-ce que l’ADEME ? L’une des missions de l’ADEME est de sensibiliser le grand public à l’environnement et au développement durable : réduction et tri des déchets, promotion des modes de déplacement alternatifs, économies d’énergie. Dans chaque région est implantée une Direction régionale de l’ADEME. Pour accéder au site de la DR Ile-de-France : http://ile-de-france.ademe.fr. Pour les jeunes, l’ADEME a conçu un site avec des fiches et des idées pour préserver la planète : www.mtaterre.fr.

Paris

MOMES

15


VERT.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:23 Page16

dossier sorties nature

Au vert en RER Les jours rallongent, on sent venir le printemps… C’est le moment de se dégourdir les gambettes en allant explorer les beaux coins de nature d’Ile-de-France : voici donc cinq idées de balades et randonnées possibles à moins d’une heure de Paris, accessibles en transports en commun. Dossier par Orianne Charpentier

La plus sauvage CES BALADES PROPOSÉES PAR NATURE & DÉCOUVERTES PERMETTENT D’OBSERVER PLEIN DE PETITES BÊTES À POILS ET À PLUMES.

 Sorties

de Nature & Découvertes. A partir de 7 ans. Jours et horaires variables selon activité. Tarif : 15 €. Infos et inscriptions sur natureetdecouvertes.com, rubrique « Activités et ateliers », sous-rubrique « Sorties et balades ».

© ÉDITIONS MEM0, 2009. EMILIE VAST

Qu’il s’agisse d’aller observer, le samedi 5 mars, les grèbes huppés sur le lac de Créteil ou les perruches à collier dans le parc de Sceau (lesquelles n’hésitent pas à venir manger dans la main !) ; de découvrir à la jumelle les mésanges, les bouvreuils et les quelques rares faucons crécerelles du bois de Vincennes (le 6 mars) ; ou encore d’aller guetter les animaux nocturnes, comme les mystérieuses chouettes hulottes ou les crapauds communs, toujours dans le bois de Vincennes (le 12 mars)…, il est temps de mettre de bonnes chaussures et d’enfiler un anorak ! Toutes ces promenades proposées par Nature & Découvertes sont accessibles en métro, en train ou en RER. Elles présentent peu de difficultés, mais durent tout de même trois ou quatre heures : elles ne sont donc pas adaptées pour les toutes petites jambes. n


VERT.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:23 Page17

La plus arty LE CADRE EST MAGNIFIQUE, LE PARC, ÉCOLOGIQUE, ET, SI L’ENVIE VOUS PREND, ON PEUT MÊME Y VOIR DES EXPOSITIONS ARTISTIQUES.

© ÉDITIONS MEM0, 2009. EMILIE VAST

On vous parle souvent du domaine de Chamarande pour ses expositions d’art contemporain, ses ateliers du mercredi ou sa programmation de spectacles vivants l’été. Mais le parc est aussi, surtout, un vaste espace d’une centaine d’hectares qui alterne bois, prairies verdoyantes et jardin bien ordonné, en plus d’un étang et d’une petite île où viennent se réfugier de multiples espèces d’oiseaux. Le parc est écogéré : on replante des arbres d’essences locales, on jardine avec des chevaux attelés, et ce sont des moutons et des chèvres qui tondent la pelouse des douves autour du château. Avec ses tables de piquenique laissées à la libre disposition des visiteurs et ses étendues de verdure où l’on peut courir, rêver et flâner, c’est une vraie bouffée d’air frais à 35 kilomètres de Paris, accessible en RER et à dix ou quinze minutes à pied de la gare. Sans compter que, s’il pleut, rien n’empêche de se réfugier dans le château, pour y contempler ces Paysages urbains aux allures futuristes que des photographes sont allés capturer aux quatre coins du monde. n  Domaine de Chamarande. A partir de 5 ans. Toute l’année, tlj de 9 h à 18 h en févriermars. Possibilité de faire du canot sur le canal à partir du 30 mai. Exposition Paysages urbains au château, les mer de 14 h à 17 h, sam et dim de 13 h à 17 h. Entrée et activités gratuites. Domaine de Chamarande, 38, rue du Commandant-Arnoux, Chamarande (91). RER C, station Chamarande, puis 15 min à pied. Chamarande.essonne.fr.


VERT.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:23 Page18

dossier sorties nature

Comme en forêt LE DOMAINE NATIONAL DE SAINT-CLOUD OFFRE UNE IMPRESSION DE CAMPAGNE EN PLEINE VILLE. PARFOIS, LE BONHEUR SE TROUVE AU BOUT D’UNE LIGNE DE MÉTRO…

© ÉDITIONS MEM0, 2009. EMILIE VAST

Il suffit d’aller tout au bout de la ligne 9 en métro, ou de prendre la ligne T2 du tramway, ou encore de sauter dans un train à la gare SaintLazare pour s’arrêter à Saint-Cloud… Et l’on se trouve en quelques minutes de marche devant la grille d’honneur du parc. Cet immense espace vert, qui abritait autrefois un château, apparaît d’abord comme un des ces typiques jardins dessinés par Le Nôtre, avec ses perspectives rectilignes, ses canaux, ses fontaines (l’impressionnante Grande Cascade, non loin de l’entrée, en est un bel exemple). Mais le parc a bien d’autres ressources : un point de vue assez unique sur Paris, des grands prés et une ferme pédagogique pour les plus jeunes. Il offre aussi des zones boisées, où l’on peut presque se croire en pleine forêt. On vous conseille d’imprimer le plan du parc (disponible sur le site des Monuments nationaux) à l’avance et de repartir par la gare de Sèvres. n  Domaine

national de Saint-Cloud. A partir de 7 ans. Ouvert tlj. En février de 7 h 30 à 20 h, en mars de 7 h 30 à 21 h. Gratuit. Domaine de Saint-Cloud, Saint-Cloud (92). M° Pont-de-Sèvres ou Boulogne-Pont-de-SaintCloud ; ou train, départ gare Saint-Lazare, station Saint-Cloud. Saint-cloud.monuments-nationaux.fr.

Avec des ânes de compagnie HISTOIRE DE MOTIVER LES PLUS JEUNES, POURQUOI NE PAS RANDONNER À CÔTÉ D’UN ÂNE AUX OREILLES PELUCHEUSES ? Il faut quarante minutes au départ de la gare du Nord pour arriver au village de Nointel, et encore un petit quart d’heure à pied pour trouver le lieu de l’association Anes et nature, une ancienne maison de garde jouxtant le parc du château de Nointel. C’est là que vivent Florence et ses cinq ânes, qu’elle loue à des particuliers. « La présence des ânes motive les jeunes enfants qui n’aiment pas forcément marcher en forêt, explique-t-elle. Et s’ils sont fatigués, ils peuvent monter sur leur dos. » Les ânes sont loués deux par deux, parce qu’ils aiment être ensemble, et portent au maximum entre 20 et 40 kilos, selon leur taille. Avant de partir en randonnée, il y a une petite phase de préparation, histoire d’apprendre comment se comporter avec ces animaux attachants mais non dénués de personnalité. Ensuite, plusieurs itinéraires sont possibles. A la fin, Florence propose une collation de gâteaux faits maison et de boissons, c’est ce qui s’appelle bien finir la journée. n

18

Paris

MOMES

 Balade

avec des ânes. A partir de 5 ans. Sur réservation, toute l’année. Tarif : 65 € la demi-journée (pour les deux ânes et la collation). Forfait anniversaire : 150 €. Anes et nature, 3, impasse Saint-Denis, Nointel (95). Train, départ gare du Nord, station Nointel-Mours. Tel. : 01 30 34 25 27 et www.anes-nature.com.


VERT.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:23 Page19

© ÉDITIONS MEM0, 2009. EMILIE VAST

Un air de vacances À UNE QUARANTAINE DE MINUTES DE PARIS EN TRAIN, LE PARC RÉGIONAL DE CHEVREUSE OFFRE DE NOMBREUSES BALADES, À PIED OU À VÉLO… Des abbayes, des châteaux, des rivières, des forêts, des prairies… La vallée de Chevreuse et son parc régional regorgent de paysages pittoresques. On peut y accéder même sans voiture, par le RER B ou par le train (différentes lignes y mènent), et entreprendre, par exemple, une belle balade à bicyclette en partant de Paris-Montparnasse jusqu’à Monfort-l’Amaury-Méré : le site Internet du parc régional, extrêmement riche, propose en effet des itinéraires à vélo, dont cette balade no 27, à télécharger sur le site, joliment intitulée « Sur les chemins de traverse », qui part de la gare de Méré. Elle vous y ramène trois heures plus tard, après avoir découvert les fameux étangs de Hollande, ancien réseau hydraulique qui servait à alimenter les grandes eaux de Versailles, et qui abrite aujourd’hui une faune et une flore remarquables (bien sûr, elle est plutôt adaptée aux plus de 12 ans). A partir d’avril, le parc propose même une navette gratuite, le Baladobus, au départ de la gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse, qui permet de se rendre sur divers lieux emblématiques du domaine (et notamment le château de la Madeleine, qui abrite la Maison du parc, point de départ de nombreuses randonnées organisées par les guides du parc à dates fixes, dont certaines sont tout à fait accessibles à un public familial). n  Parc naturel régional de Chevreuse.

A partir de 10 ans. Toute l’année. Gratuit. Balades à pied commentées par les guides du parc : 5 €, 3 € pour les moins de 12 ans. Balades à vélo à télécharger sur le site, dont la 27, départ de la gare de Montfort-l’Amaury-Méré (78). Pour contacter la Maison du parc : 01 30 52 09 09. www.parc-naturel-chevreuse.fr.

Les illustrations de ce dossier sont extraites du bel Herbier, d’Emilie Vast : des images stylisées, précises et poétiques, qui invitent à aller en forêt s’essayer à reconnaître frênes, charmes et châtaigniers… L’Herbier. Arbres feuillus d’Europe, par Emilie Vats. MeMo. 17,20 €.


DEMAIN2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:50 Page20

© ACTES SUD, 2015 VINCENT MAHÉ

théma développement durable

20

Paris

MOMES


DEMAIN2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:50 Page21

C’est déjà demain ! Changement climatique, épuisement des sols, pollution… Face à ce constat alarmant, il existe pourtant des solutions : inspiré par l’excellent film « Demain », ce dossier vous présente quelques exemples, à Paris et en banlieue, qui prouvent qu’une nouvelle façon de consommer est à l’œuvre. Dossier par Orianne Charpentier

Un film, un livre TOUS DEUX SIGNÉS CYRIL DION ET MÉLANIE L AURENT, À VOIR ET À LIRE POUR RENDRE LE MONDE PLUS RESPIRABLE.

: QUELQUES CLÉS

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de voir le film Demain, réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent, courez-y (le bouche-à-oreille fonctionnant très bien, le film continue d’être projeté, d’autant qu’il vient d’être nommé aux Césars) : c’est un concentré d’espoir et de solutions vitaminées ! On y découvre des hommes Comment lutter contre et des femmes qui réinventent notre avenir en mieux : ceux qui une agriculture plus respectueuse de l’environla pollution ? Préserver expérimentent nement (et plus productive), ceux qui cultivent en ville, ceux qui la faune sauvage ? repensent le système monétaire, ceux qui recyclent leurs déchets, Créer une agriculture ceux qui conçoivent des écoles où les enfants sont heureux… ce film s’adresse plus aux adultes et aux adolescents ; durable et saine ? Bref, Certes, mais le même talentueux duo a aussi conçu un livre-CD destiné comment changer le aux enfants à partir de 9 ans, également intitulé Demain. Lequel monde à petits pas ? retrace tout le cheminement du film, mais en plus accessible. Il prend la forme du récit d’une petite fille, Lou, 10 ans, qui décide d’embarquer sa famille dans un voyage autour du monde, à la recherche de réponses à sa question : comment lutter contre la pollution ? Préserver la faune sauvage ? Créer une agriculture durable et saine ? Bref, comment changer le monde à petits pas… Le texte est limpide, drôle et pertinent, et il est joliment illustré par Vincent Mahé, façon ligne claire. A la fin, on trouve en plus quelques propositions, histoire de contribuer nous aussi à la naissance de ciels plus sereins : « choisir de la nourriture qui vient d’à côté de chez vous », «acheter moins de choses et les réparer au lieu de les jeter », etc. Pour approfondir, rendez-vous sur le site Internet Demain-lefilm.com : d’autres solutions sont évoquées, et on peut télécharger le dossier pédagogique du film, très bien conçu (rubrique « Enseignants »), si on a envie d’une discussion parents-enfants. n ORIANNE CHARPENTIER

Demain, le film. A partir de 12

ans. De Cyril Dion et Mélanie Laurent. 1 h 58. En salles. Demain-lefilm.com. Livre-CD Demain. Les aventures de Léo, Lou et Pablo à la recherche d’un monde meilleur ! A partir de 8 ans. De Cyril Dion et Mélanie Laurent, illustré par Vincent Mahé. 24 €. Actes Sud Junior/Ed. de l’Amandier. > Les illustrations de ce dossier, signées Vincent Mahé, sont extraites du livre-CD Demain. Une réussite !

Paris

MOMES

21


DEMAIN2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:50 Page22

théma développement durable

Quelques idées en lien avec « Demain… »

MONNAIE LOCALE

Ayez la pêche ! UNE MONNAIE LOCALE À MONTREUIL. Comment être sûr que l’argent que l’on dépense est bien réinjecté dans l’économie locale ? La réponse est simple si vous habitez Montreuil : payez en pêches ! Cette monnaie locale existe à Montreuil depuis plus d’un an, sous la forme de jolis billets illustrés, et compte plus de 400 adhérents. L’intérêt, c’est que ces pêches restent forcément sur place, n’ayant pas de valeur hors de leur territoire. « On essaie de développer l’économie locale réelle, explique Brigitte Abel, qui a fait partie du projet dès sa naissance. On crée un réseau, des liens, et notre démarche se veut aussi écologique et solidaire. Par exemple, les euros qu’on nous échange contre des pêches sont placés à la Nef, une banque éthique, qui sert à financer des projets ayant une utilité sociale ou environnementale. » Une pêche équivaut à 1 euro, et une quarantaine de commerces montreuillois les acceptent. n  Plus d’infos : peche-monnaie-locale.fr.

PETITS PRODUCTEURS

Frais et tout près

UPCYCLING

DES FRUITS ET LÉGUMES PRODUITS À MOINS DE 100 KILOMÈTRES DE PARIS. C’est un curieux local qu’on découvre en passant rue des Dames, dans le XVIIe arrondissement : il est presque vide, à peine meublé de casiers métalliques et d’une borne automatique. Mais on y trouve… des fruits et légumes. Fraîchement cueillis, de saison, en libre service, et produits par des maraîchers franciliens (situés dans les Yvelines ou le Val-d’Oise), d’où le nom de la boutique, Au bout du champ. Deux jeunes pleins d’idées sont à l’origine de cette initiative, qui permet aux maraîchers de vendre leur production sans de trop longs trajets et surtout sans autre intermédiaire que cette structure. Certains produits sont bio ; la plupart proviennent d’une agriculture raisonnée. n  Au bout du champ. Ouvert 7j/7, de 8 h à 22 h. 20, rue des Dames, Paris XVIIe. M° Place-de-Clichy. www.auboutduchamp.com.

Les petits trésors CHOUETTE, DES CADEAUX RÉCUP’ ! Des boucles d’oreilles réalisées à partir de vieux vinyles, des meubles de rangement taillés dans d’anciens bidons, et même des chapeaux faits de papier bulle : tout cela, vous le trouvez chez Rose Bunker, une étonnante boutique d’objets « cool et recycled », comme il est dit sur l’enseigne. L’idée, c’est de redonner une seconde vie à des matériaux mis au rebut, en les retravaillant avec art — avec cette conviction qu’un déchet peut être une richesse. n  Rose Bunker, 10, rue AristideBruant, Paris XVIIIe. M° Abbesses. www.rose-bunker.fr.

Et aussi l Les fermes urbaines autour de Paris.

Il s’agit de produire des fruits et légumes en quantité et qualité et, à terme, de créer des emplois. On en trouve à Romainville, dans le bois de Vincennes avec V’île fertile, ou à encore à Colombe avec le projet R-Urban et son agrocité, aujourd’hui menacée de fermeture. l Les ateliers où l’on peut réparer soi-même. Une cafetière en panne,

un meuble cassé ? Allez dans un Repair Café (il s’en organise régulièrement dans plusieurs arrondissements). Ou bien chez René, dans son atelier de la Recyclerie. Repaircafeparis.fr, larecyclerie.com.

22

Paris

MOMES

© ACTES SUD, 2015 VINCENT MAHÉ

 Ville-romainville.fr, vilefertile.paris, r-urban.net.


Nicolas

À ÉLÉPHANTPANAME

EXPOSITION

29 JANVIER 29 MAI 2016

HORAIRES Du mardi au dimanche de 11h00 à 19h00

En partenariat avec TranscenDanses / Théâtre des Champs-Elysées : réduction sur le spectacle PARA-II-ÈLES des 11, 12 et 13 mars 2016

Photo © Ann Ray

WWW.ELEPHANTPANAME.COM

OSTA LE RICHE

ADRESSE 10 rue Volney. 75002 PARIS T. 01 49 27 83 33 - MÉTRO OPÉRA - billetterie@elephantpaname.com

Clairemarie


TOUT_PETITS3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:41 Page24

dossier tout-petits

© LUNANIME

Cultivez les b

> The Tie, d’An Vrombaut, à découvrir dans le cadre du ciné-concert Big and Tiny.

24

Paris

MOMES


TOUT_PETITS3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:41 Page25

s bébés Les initiatives se multiplient pour emmener les tout-petits à la découverte du cinéma et du spectacle vivant. Exemple au Forum des images où tout est pensé pour les bébés, dans un temps partagé avec les parents. Dossier par Maïa Bouteillet

Festival / 20–28 février

Les vacances sur grand écran DES FILMS DU MONDE ENTIER, DES TECHNIQUES TRÈS VARIÉES ET DES MUSICIENS EN DIRECT… LE FORUM DES IMAGES VA ENCORE GÂTER LES BÉBÉS !

 Tout-petits cinéma. 18 mois-

4 ans. Du 20 au 28 février. Tarif : 7 €, enfant : 5,50 €. Forum des images, Forum des Halles, porte Saint-Eustache, Paris Ier. M° Les Halles. www.forumdesimages.fr.

Des girafes qui d’un saut périlleux et néanmoins gracieux plongent dans une piscine… sous l’œil des musiciens Anthony Boulc’h (piano), de Fanch Minous (saxophone), qui avaient déjà créé Escapades en plein air, et invitent cette fois Simon Hurot (percussions) et Pierre Thary (violoncelle). Big and Tiny promet d’être l’un des ciné-concerts marquants de cette 9e édition de Tout-petits cinéma. Cette année, ce sont sept créations sur huit ciné-concerts qui sont produites par le festival, dont deux ciné-chansons — l’un de Merlot, l’autre de Lise Chemla (une artiste repérée par Dominique A) —, avec des films du Chili, de Corée, d’Iran, de Chine et de très nombreux autres pays pour faire découvrir le 7e art en douceur. A noter aussi un ciné-bruitages participatif de Jean-Carl Feldis, Mes premiers burlesques. Ingénieur du son, composi- Cette année, ce sont teur, interprète et initiateur de l’atelier « Petites créations sonores », il se lance sur scène pour la première fois avec Tout-petits cinéma. sept créations sur huit A tester au rayon des nouveaux ateliers, « Touchons du doigt le ciné-concerts qui sont cinéma », des jeux pour découvrir les nouvelles applis mises en produites par le festiplace en salle des collections. Nouveau aussi, un studio photo Polaroïd où les petits et leur famille pourront immortaliser leur premiè- val, dont deux cinére séance de ciné. La librairie La Petite Boucherie s’installera sur chansons. toute la durée du festival. Les petits pourront comme à chaque fois emprunter l’escalier musical et profiter d’un goûter lors des séances de l’après-midi. Fort d’un vrai savoir-faire, Tout-petits cinéma commence à essaimer ses créations à l’étranger. L’année prochaine, ce sera la 10e édition avec sûrement un best of des cinéconcerts et la publication d’un album des meilleures BO. D’ici là, comme c’est souvent pris d’assaut, on ne saurait trop vous conseiller de réserver ! n

Paris

MOMES

25


TOUT_PETITS3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:41 Page26

dossier tout-petits

Reportage

Comment miauler

© STUDIOS D'ART DE SHANGHAI

Aller dans le sens des images ou, au contraire, jouer le contrepied ? Telle est la question des ciné-concerts. On ne croirait pas, en voyant Qui a miaulé ?, petit film d’animation chinois de 1954 qui donne son titre au ciné-concert du 27 février, qu’il puisse se révéler un véritable casse-tête pour des musiciens d’aujourd’hui. Julien Kamoun et Laurent Bernard en ont fait l’expérience début janvier, lors de leur première séance de répétition au Forum des images. Les deux complices s’y sont elle n’est pas juste là en soutien, explique Julien Kamoun. Parfois, déjà produits, mais c’est la première fois qu’ils créent dans le on part sur une idée et on s’aperçoit que ça ne marche pas. » cadre de Tout-petits cinéma. Ils comptent de nombreux cinéLe duo piano-batterie a donc tenté les dialogues avant de s’aperconcerts à leur actif, mais jamais pour un public si jeune. Cette cevoir que trop de texte risquait de rebuter les tout-petits, et d’opter fois, ils s’adressent aux bébés dès 18 mois — le plus jeune public pour une version bruitages avec des ouah ouah et des cocorico du festival. C’est aussi eux qui en signent la bande-annonce. joyeux, très loin de la version d’origine. « Mais ce Outre une musique chinoise traditionnelle, la version d’origine de Qui a miaulé ? est plutôt « L’idée de ces créa- n’est pas gagné, est-ce que ça va être compréhensible pour les plus petits ? Est-ce que ça va être bavarde. Ce film en petites figurines animées raconte l’échappée d’un chiot qui, entendant tions, c’est d’amener drôle ? » s’interroge Julien Kamoun après la répéun miaulement pour la première fois, interroge une autre esthétique. » tition. D’autant qu’à deux musiciens seulement pour plusieurs instruments (dont un thérémine, plusieurs animaux sur leur cri. « L’idée de ces instrument électro des années 20 !) chacun doit être au four et au créations, c’est d’amener une autre esthétique, voire de prendre le moulin, tout en étant concentré sur le film pour que tout soit parcontrepied du film d’origine », précise Nathalie Bouvier, programfaitement synchronisé. Pas toujours facile, dans ces conditions, d’asmatrice du festival (avec Elise Tessarech, Estelle Chapel et Mathilde surer les bruitages en direct. n Tattegrain). « La musique a un vrai rôle à jouer dans un ciné-concert,

> Des courts-métrages tout droit sortis des studios de Shanghai.

Séance spéciale / 13 février et 19 mars

Ecran vert C’EST UN TOUT NOUVEAU RENDEZ-VOUS MENSUEL QUI CROISE CINÉ ET BIODIVERSITÉ.

© LES FILMS DU PRÉAU

Ça s’appelle Pousse-Pousse et ça se passe au Muséum d’histoire naturelle un samedi par mois, après la sieste. L’idée, c’est d’éveiller le regard des tout-petits aux merveilles de la nature par la grâce de petits films d’animation. En février, on regardera Fables d’été, fables d’hiver, des petites historiettes autour du climat et, en mars, ce seront deux courts-métrages tout droit venus des studios d’art de Shanghai, La Flûte et le grelot. Et c’est gratuit. Raison de plus pour faire un tour ensuite à la Grande Galerie de l’évolution… n

26

Paris

MOMES

 Pousse-pousse. 2-5 ans. Les 13 février et 19 mars à 16 h. Gratuit. Auditorium de la Grande Galerie de l’évolution, 36, rue Geoffroy-Saint-Hilaire, Paris Ve. M° Austerlitz, Censier-Daubenton, Jussieu. www.mnhn.fr.


TOUT_PETITS3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:41 Page27

Festival / 19 mars–9 avril

Jeux de formes RETOUR DE PREMIĂˆRES RENCONTRES, UN FESTIVAL 100 % ENGAGÉ AUPRĂˆS DES ARTISTES ET DES BÉBÉS.

UN E COMÉ DI E MU SIC AL E AU ROYAUM E DE S IN SECT ES...

Pour les très jeunes spectateurs, on le sait, le sens passe souvent plus par le langage sensible, par les ĂŠmotions, que par la parole. Aussi, toutes les formes se croisent lors de la biennale Premières Rencontres, et souvent au sein d’un mĂŞme spectacle. Dans Un tiroir de neurones miroirs, le spectacle produit cette annĂŠe par le festival, c’est la danse et la musique d’AnneLaure Rouxel et Julie Bonnie qui occupent le plateau et libèrent la joie, la tristesse, la peur, l’Êmerveillement, la colère. Idem pour EnchantĂŠs, du Fil rouge ThÊâtre, oĂš un danseur et un musicien s’aventurent ensemble dans la couleur, le dessin et le mouvement. Dans DĂŠcoupages, Alessandro Libertini, de Piccoli Principi, crĂŠe des histoires en papier dĂŠcoupĂŠ par la grâce du mouvement de ses ciseaux. Quant Ă L’Avoir ! Ode chantĂŠe au savon, crĂŠĂŠ par Laurent Dupont lors de la prĂŠcĂŠdente biennale et repris cette annĂŠe, il s’agit d’un poème pour bassines, drap, savons, sons et projections‌ Avec 13 spectacles au total, diffusĂŠs dans 17 communes du Val-d’Oise, les tout-petits (et leurs parents) ne sont pas au bout de leurs surprises ! n ď ľ Premières Rencontres. 3 mois2 ans, âge selon spectacle. Du 19 mars au 9 avril. Dans 17 communes du Vald’Oise. www.compagnie-acta.org.

> Un tiroir de neurones miroirs est crÊÊ cette annÊe aux Premières Rencontres.

   Jannik Hastrup &

   

Š A. VILLE

AU CINÉMA LE 03 FÉVRIER


TOUT_PETITS3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:41 Page28

© MARINE DROUARD

dossier tout-petits

> Un imagier sérigraphié de toute beauté, signé Blexbolex.

Spectacle / 10–26 février

En sortant de l’école LES MARIONNETTISTES DE LA SOUPE S’EMPARENT DE L’IMAGIER DE POUR CONSTRUIRE UN FABULEUX PETIT THÉÂTRE DE PAPIER.

BLEXBOLEX

Entre conte et imagier sérigraphié de toute beauté, Romance raconte « ce qu’après l’école, jour après jour, un enfant trouva sur le chemin du retour à la maison et comment son monde si petit devint soudain très grand », dit l’auteur Blexbolex. Comme dans la vie des tout-petits où le simple quotidien se révèle plein de surprises. Chaque page associe une image et un mot. Rythmé en sept séquences, à la manière d’une suite arithmétique basée sur un jeu de répétitions, Romance s’enrichit chaque fois d’une nouvelle image qui peut faire basculer le tout, associant étroitement routine et imprévu pour renouveler l’idée du conte. Ainsi, « l’école/le chemin/la maison » devient ensuite « l’école/la rue/le chemin/la forêt/ la maison »… puis « l’école, l'inconnu, la rue, le pont, le chemin, les brigands, la forêt, la sorcière et la maison ». Bref, un vrai terrain de jeu que les protagonistes de la Soupe — auxquels on doit déjà le très beau Macao et Cosmage — élargissent en y apportant volume et chair par le biais de marionnettes, d’ombres, d’images projetées et de pop-up, mais aussi par la voix et la musique. Où le livre devient comptine. n  Romance. 2-6 ans. Du 10 au 26 février.

Théâtre Dunois, 7, rue Louise-Weiss, Paris XIIIe. M° Chevaleret. www.theatredunois.org.

28

Paris

MOMES

Et aussi (Même) pas peur du loup ! Ciné-concert

d’Ollivier Leroy et Anne-Laure Bourget. A partir de

2 ans. Le 12 mars à 10 h 30. Espace 1789, 2-4, rue Alexandre-Bachelet, Saint-Ouen (93). M° Garibaldi. www.espace-1789com.  A l’orée. Proposition

dansée pour les bébés par la compagnie de l’Eclaboussée. 3-24 mois.

Du 19 au 21 février. Le Local, 18, rue de l’Orillon, Paris XIe. M° Couronnes. www.le-local.net.  Stage musique et mouvement pour parentsbébés. 3-9 mois. Du 1er au 4 mars. Tarif en fonction du quotient familial. Maison des Ensembles, 3-5, rue d’Aligre, Paris XIIe. M° Ledru-Rollin. 01 53 46 75 10 et www.idmouvements.com.


ABONNEZ-VOUS !

CNAC ZAMPANOS

CIRQUE AÏTAL

BANG BANG ET ZOMBIE ZOMBIE

NOUVEAU CIRQUE DU VIETNAM

IÉTO KURT DEMEY NACHO FLORES

VILLETTE EN CIRQUES 15.01

17.04.2016

lavillette.com • #VilletteenCirques


FRANCOISE_SAGAN.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 13:10 Page30

nouveau bibliothèque

DR

Tout nouveau, tout beau

La nouvelle médiathèque Françoise-Sagan a tout pour plaire : un cadre agréable, des rayons bien achalandés, et plein d’activités pour les enfants et les familles. Pas si facile, quand on n’est pas du quartier, de repérer la médiathèque Françoise-Sagan. Il faut descendre la rue du Faubourg-Saint-Denis, dans le Xe arrondissement, longer un petit square et dénicher, au fond d’un cul-de-sac, la rue Léon-Schwartzenberg qui l’abrite. On se retrouve alors au seuil d’un autre monde : au-dessus d’un jardin planté de palmiers qui évoque le Sud s’élèvent de hauts murs de pierre blonde percés de grandes fenêtres. Le Carré Saint-Lazare, cette ancienne léproserie du XIIe siècle devenue couvent puis prison sous la Révolution française, avant d’être transformée en hôpital, est aujourd’hui l’une des plus belles médiathèques de Paris. « On savait que le lieu serait impressionnant, explique sa directrice, Viviane Ezratty. On a eu à cœur que l’intérieur ne soit pas intimidant, mais chaleureux. On a travaillé avec les associations du quartier, et essayé d’identifier les besoins… » Le défi est réussi : dans ses vastes salles lumineuses parsemées de poufs où bouquiner tranquillement, la médiathèque accueille, depuis son ouverture en mai 2015, des publics très variés — chercheurs, migrants, collégiens… Et, bien sûr, les familles, lesquelles bénéficient d’un étage entièrement consacré aux livres pour enfants et aux mangas, d’une belle sélection d’ouvrages d’éducation et de psychologie pour les parents, et d’un important rayonnage de livres pour ados. Tous peuvent y trouver un service ou une animation adaptés : séances de contes pour les tout-petits le samedi matin, ateliers de création numérique (« ateliers Créa’Clics ») pour les enfants le mercredi après-midi, concerts Carte blanche au conservatoire du Xe un samedi par mois, cours de conversation en français (le « Bla bla lunch » du jeudi)… Avec, en plus, des événements ponctuels ou des expositions, dont certaines permettent de présenter le riche fonds de l’Heure joyeuse (une remarquable collection de livres pour enfants datant du XVIe siècle à aujourd’hui, soit plus de 80 000 documents et dessins originaux). n ORIANNE CHARPENTIER

30

Paris

MOMES

Médiathèque FrançoiseSagan. Toute l’année. Tlj sf lun, mar, jeu et ven de 13 h à 19 h, mer de 10 h à 19 h, sam et dim de 10 h à 18 h. Gratuit. 8, rue Léon-Schwartzenberg, Paris Xe. M° Gare-de-l’Est. Tél. : 01 53 24 69 70 et equipement.paris.fr.

> Ci-dessus : la médiathèque propose des animations variées et des expositions. Aux beaux jours, on peut même lire dans le jardin.


« DU VRAI, GRAND ET BEAU SPECTACLE À VOIR EN FAMILLE » Version Fémina

JACQUES PERRIN ET JÉRÔME SEYDOUX PRÉSENTENT

APRÈS

LE PEUPLE MIGRATEUR ET ΩCEANS

20 000 ans d’histoire au cœur du monde sauvage

BATPHIL.COM - Galatée Films / Ludovic Sigaud

Un film de JACQUES PERRIN et JACQUES CLUZAUD

Page Pub Les Saisons Paris Mo˜mes.indd 1

actuellement au cinéma

21/01/2016 16:26


SECHAS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:33 Page32

JOUE AVEC

Suis chacun des fils pour trouver la couleur qui correspond aux motifs de la tenue.

© ALAIN SÉCHAS

ALAIN SÉCHAS


© ALAIN SÉCHAS

SECHAS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:33 Page33

Suis les flèches et redonne ses teintes au costume. Puis colorie chaque cadre avec la couleur complémentaire de son tableau.


SECHAS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:33 Page34

Qu’est-ce qu’il a ? Ecris-le en couleurs…

Que ce soit en sculptures dans les jardins du Mac/Val, en néons ou sur ses dernières toiles, les chats sont omniprésents dans l’œuvre de Séchas. C’est d’ailleurs à eux qu’on reconnaît sa patte car, d’une période à l’autre, ça change énormément. Alain Séchas a également peint des tableaux abstraits, et là, plus de chats du tout, bien sûr ! Vous avez remarqué ? Ces chats ont des attitudes et des attributs sacrément humains, surtout dans les dernières peintures où ils promènent même des chiens en laisse. Et si c’était une façon de ne pas se prendre au sérieux et de mettre de la distance avec la figure humaine ? M.B.  A voir : Coup de vent, une série de peintures inédites d’Alain Séchas dans les collections du musée d’Art moderne. A partir du 12 février.

© ALAIN SÉCHAS

ALAIN SÉCHAS : IL VOIT DES CHATS PARTOUT


FRANCE_PECHE3.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 12:05 Page35

JEUX

Le poisson a la pêche

Amuse-toi à répondre aux énigmes autour de la mer et de ses habitants. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le stand de Pavillon France PAVILLON FRANCE au Salon de l’Agriculture. Sur place : des ateliers culinaires est la marque des produits et créatifs, des animations et de nombreux cadeaux à gagner. de la pêche française portée

par tous les acteurs de la filière : pêcheurs, mareyeurs, grossistes, transformateurs, poissonniers Pavillon France vous attend au et enseignes de la grande Salon de l’Agriculture distribution.

du 27 février au 6 mars Hall 4, stand B 46.

1

Charade

Ma première peuple la basse-cour. Mon second est l’inverse de beaucoup. Mon tout est un céphalopode. _____________

3

2

rapido décodé

A l’aide des dessins, découvre ce que dit Marin.

A chacun sa place

A

Remets chaque produit de la mer dans son bac.

C E F

4

I J

N O

L

P

M

R

S V

Charade

Mon premier n’est pas coloré. Mon second n’est pas léger. 1 + 1 font mon troisième. Mon tout est un coquillage ____________ CÉPHALOPODES

POISSONS

CRUSTACÉS

Tu trouveras les réponses aux jeux quiz en te rendant sur le stand de Pavillon France au Salon de l’Agriculture ou sur www.parismomes.fr, rubrique « Jeux ».

COQUILLAGES

d'autres jeux sur

www.pavillonfrance.fr


LIVRES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 13:14 Page36

© LES FOURMIS ROUGES LIONEL SERRE 2016

édition

LIVRES

PAR AÏCHA DJARIR

Traits d’union

Zou bisou bisou !

Juger sur la mine

Dès les premières pages, le lecteur est parmi les étoiles, dans une nuit noire se déployant sur toute la surface du papier. S’ensuit une merveilleuse plongée depuis l’espace jusqu’au centre de la Terre. La descente se poursuit, le monde à l’envers prolonge le monde à l’endroit : un petit garçon dans la nuit et de l’autre côté de la Terre une petite fille dans son jardin tout en fleurs, au Japon. Créant le lien entre eux, se déploient le ciel, la terre, les éléments de ce grand univers qu’ils partagent. Les tons directs, les beaux aplats jaunes et noirs, les dessins aux traits forts s’allient admirablement au texte court (en français et en japonais), rythmé, agissant comme une poétique ritournelle.  Sous les étoiles.

Un tout petit album au format à l’italienne, une histoire féroce en quatre actes. Deux gros bébés face à nous, le premier veut embrasser le second, ce dernier, farouche, d’une humeur renfrognée et autoritaire, ne lui permet aucune approche. Toutes les tentatives d’embrassades sont déjouées par ce camarade hautain et orgueilleux. Une fable à la cruauté doucereuse, menée avec brio et babillages par Nicole Claveloux. Le dessin au trait noir rend avec force les caractères et les expressions de nos chérubins. Une réédition d’un album publié une première fois aux éditions du Sourire qui mord en 1990.  Quel genre de

Qui se cache derrière la trompe ? A qui appartiennent ce long cou tacheté ou ces yeux qui nous épient derrière le feuillage ? Méfiez-vous de la réponse hâtive. Dans ce bestiaire espiègle les animaux nous jouent des tours : masqués par un rabat, ils se font passer pour ceux qu’ils ne sont pas. Et c’est avec empressement que l’on tourne les pages pour s’amuser avec eux et découvrir cette surprenante nature. Chaque découverte est une réjouissance renouvelée. Le texte poétique – comme de petits haïkus –, en forme de devinette, se pose en regard de belles illustrations chatoyantes qui révèlent l’énigme. Un joli album où l’illusion joue avec la vérité !  Les Farceurs.

A partir 5 ans. Par Hubert PoirotBourdain. MeMo. 14 €.

36

Paris

MOMES

bisous ? A partir de 8 ans. Par Nicole Claveloux. Thierry Magnier. 8,90 €.

A partir de 3 ans. Par Anne-Hélène Dubray. L’Agrume. 14,50 €.

Un prêté pour un rendu Mélanie Gentil nous raconte l’histoire d’une correspondance continue entre l’art et la publicité : quand les artistes ont œuvré pour la publicité – Salvador Dali, Sonia Delaunay ou Magritte – et, à l’inverse, quand les communicants se sont emparés de tableaux de maîtres pour étayer leurs messages ou leurs logos (Léonard de Vinci/Manpower). Ce lien subsiste avec les détournements, cette fois, par des artistes contemporains : ainsi, les splendides bouteilles de Coca-Cola en porcelaine finement décorées de Zhang-Hongtu. Dans ce livre riche d’une iconographie incroyable, le texte, toujours éclairant, apporte une lecture complémentaire à l’image.  Art & Pub. A partir de 11 ans. Par Mélanie Gentil. Palette… 24,50 €.


LIVRES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:22 Page37

© LES FOURMIS ROUGES LIONEL SERRE 2016

1

)

&

Ā

FLASHEZ DEPUIS VOTRE TABLETTE ! Paris Mômes vous offre la lecture de quelques pages des albums présentés ici. En partenariat avec premierchapitre.fr.

Des ateliers de pratique artistique pour les enfants et les adolescents à la Maison Européenne de la Photographie. Découvrir, expérimenter, échanger autour de la photographie.

Complétement toqué

La treizième heure

Quand le soleil se lève chez Nip, il se lève aussi chez Nimp. Ces deuxlà se ressemblent comme deux gouttes d’eau. Si la vie de Nip est très banale, celle de Nimp l’est tout autant… sauf que Nimp la mène d’une manière on ne peut plus dadaïste. Chez lui, aucune logique, rien n’est fait avec raison : c’est du grand n’importe quoi ! Les saynètes se succèdent, Nip et Nimp, en face à face, font naître le décalage de la situation : Nip plante un clou, Nimp plante une fleur… à l’aide d’un marteau ! Sous le trait épais et coloré de Lionel Serre, les deux compères, impassibles et tout à leurs tâches décalées, font naître des scènes pleines de drôlerie.  Nip & Nimp.

Mis en quarantaine car son frère à la rougeole, Tom est expédié chez des parents le temps de la guérison. Chez ces derniers où il est le seul enfant, Tom écrit à son frère et lui dépeint son ennui… Une nuit, l’horloge sonne treize coups, Tom descend, découvre un incroyable jardin derrière la maison et y rencontre Hatty, une petite fille… Entre rêve et réalité, le récit, empreint d’une certaine nostalgie, évoque l’amitié, l’imagination et le désir d’évasion. Une reprise réussie du roman de Philippa Pearce dans une palette de couleurs tantôt lumineuse, parfois sépia, pour une délicate histoire de fantôme.  Le Jardin

A partir de 3 ans. Par Lionel Serre. Les Fourmis rouges. 14 €.

de minuit. A partir de 8 ans. Par Edith. Ed. Soleil. 17,95 €.

Stages-ateliers pour les enfants et les adolescents, pendant les vacances, avec un artiste photographe. “Empreintes de Lumière” avec Anne Lefebvre (pour les 6-11 ans) Du 22 au 24 février 2016 “L’image en mouvement” avec Guillaume Pallat (pour les 12-15 ans) Du 29 février au 4 mars 2016

Plus d’informations sur : www.mep-fr.org Les Ateliers du 12 de la Maison Européenne de la Photographie 12 rue François Miron, 75004 Paris reservation@mep-fr.org

Avec le soutien de

En partenariat média avec


CD.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:57 Page38

CD

© ACTES SUD JUNIOR 2016 Fanny Sintes et Marc Vittecoq.

édition

ET

LIVRES–CD

PAR GILLES AVISSE

Ah les parents !

Sors de ta tanière !

A fond les ballons

Retour vers le futur

Parents et enfants ne sont pas toujours d’accord : à l’écoute du bouquet de délicieuses chansons dénichées par Hélène Delavault et interprétées au goût du jour par la chanteuse elle-même accompagnée de Philippe Duquesne (exDeschiens), on se dit que depuis 1929, date des plus vieilles d’entre elles, non, non, rien n’a changé ! Entrecoupés de facétieuses saynètes écrites par Hélène Delavault, ces douze refrains de vie quotidienne de « Bob et Bobette » comme Le Petit Chemin de fer, Bonjour Monsieur Printemps, Le Carnaval au zoo ou La Partie de camping ont non seulement un charme rétro, mais une poésie, une drôlerie et une liberté qui mettent en joie. D’autant que les deux talentueux comédiens-chanteurs s’amusent beaucoup dans leurs rôles d‘enfants espiègles… Et nous avec !  Tout

« C’est une histoire d’ours tout à fait ordinaire. » Quoique… Prenez un ours vivant en forêt, déprimé à force de vivre seul. Le voilà parti à la recherche d’une femelle. Mais y en a-t-il dans cette forêt ? Il frappe alors à la porte d’une famille de belettes puis de castors, mais aussi de tortues et autres lapins. Sans succès. Surtout que, c’est bien connu, « un ours c’est dangereux ! ». Pas facile d’assumer son identité d’ours ! Jusqu’au jour où… Cette fable animalière contemporaine, drôle et touchante, signée Alice Zeniter, est également un joyeux moment de musique et de chansons jubilatoires composées par Lawrence Williams. Ainsi, accompagnées de guitare, clarinette, harmonica, contrebasse et soubassophone, les voix de Marc Vittecoq et Fanny Sintes créent un lien chaleureux avec l’auditeur. « On n’attrape pas les ours avec du vinaigre ! »  Un ours, of course.

Il y a des chansons qui font un bien fou ! Comme celles de Tartine Reverdy, dont les nouvelles ritournelles nous emmènent au ciel. « Allumez le brûleur, faites monter la pression, debout dans la nacelle. » Et c’est parti. D’en haut, à bord de cette montgolfière, plus de peurs, que du plaisir ! On est Léger comme une plume, Dans la lune, à l’écoute de cette quinzaine de joyeux et philosophiques refrains qui nous emmènent en voyage au-dessus des nuages, mais aussi dans l’espace, en Inde, ou même dans le temps auprès des divinités grecques. Entourée de ses deux fidèles compères, Anne List (contrebasse, trompette, duduk) et Joro Raharinjanahary (guitare, percussions, senza), la pétillante Tartine, accordéon en bandoulière et sourire dans la voix, nous communique son énorme appétit de vivre.  Une heure au ciel.

« Je serai pompier ou cosmonaute, marin-pêcheur ou garde-côte… » Dès le début du disque, le ton est donné : « Avec des mots qui dansent », ce premier opus pour le jeune public de Tony Melvil et Usmar s’inscrit pile poil dans notre époque. L’humour en plus ! Un univers musical truffé de sons électros où affleure la guitare, avec des beats toniques nés de tablettes, boîtes à rythmes et autres machines qui soulignent les voix graves et énergiques des deux auteurs-compositeurs-chanteursrappeurs qui ont su capter les interrogations, réflexions et aspirations des enfants : « Quand je serai élu maire de notre commune, pour mes concitoyens je décrocherai la lune », ou « Si je pouvais refaire le monde… ». Treize morceaux choisis, dont Tu te souviendras. Et pour les découvrir en live, rendez-vous au Café de la danse le 14 février à 16 heures.  Quand je serai petit.

A partir de 5 ans. Par Fanny Sintes et Marc Vittecoq. Actes Sud Junior.

A partir de 5 ans. Par Tartine Reverdy. L’ Autre Distribution.

A partir de 6 ans. Par Tony Melvil et Usmar. L’ Autre Distribution.

ce que les parents ne comprendront jamais. A partir de 5 ans. Par Hélène Delavault et Philippe Duquesne. Ed. des Braques.

38

u

Paris

MOMES


P_39_4Pubs.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:59 Page39

Traffix Music présente

Pascal ParIsot

AU Café de la danse 30/03

15H

LES FRÈRES CASQUETTES

« LE MONDE À L’ENVERS » / HIP-HOP - DÈS 6 ANS 02/04

17H

HENRI GODON

« LA VIE RÊVÉE » / CHANSON - DÈS 6 ANS 03/04

17H

LES GORDON

« L’ÉCUREUIL COIFFEUR... » / CINÉ-CONCERT - DÈS 2 ANS [ 11H AU CHÂTEAU ÉPHÉMÈRE À CARRIÈRES-SOUS-POISSY ]

LITTLE ROCK STORY

06/04

15H

ROCK - DÈS 6 ANS

08/04

20H30

SOPHIE FORTE

« JE DÉMÉNAGE » / CHANSON - DÈS 5 ANS

Dimannche 20 mars 2016 à 14h30 et à 17h

CA F É DE L A DA NS E - 5 PA S SAGE LOUIS-P HILIP P E, 75011 PARIS - M° B BAS TILLE www.pascalparisot.com - Points de vente habituels

Une semaine de voyage artistique entre Orient et Occident pour les 6 - 11 ans !

Du 22 au 26 février dans 6 établissements à Paris

www.momartre.com

09/04

17H

PASCAL PARISOT

« CHAT CHAT CHAT » / CHANSON - DÈS 4 ANS

www.lesax-acheres78.fr 01 39 11 86 21


CINEMA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 12:57 Page40

LE GUIDE

cinéma

PAR CROF

satiriques contre Hitler. Ferda est une coquine, mais mérite donc le respect.  Ferda la fourmi. A partir de 3 ans. De Hermina Tyrlova. Sortie le 10 février.

Letton, c’est bon !

© DIAPHANA FILMS

IL Y A PLEIN DE BÊTISES DANS LES ESPIÈGLES, MAIS CE PROGRAMME DE COURTS EST LOIN D’ÊTRE BÊTE.

> Sacha retrouvera-t-elle son grand-père ? Un beau film d’aventure qui nous entraîne… Tout en haut du monde.

Pôle position

Fourmidable !

PRIX DU PUBLIC AU FESTIVAL D’ANNECY 2015, TOUT EN HAUT DU MONDE

PETITE HÉROÏNE, GRAND SYMBOLE…

SORT ENFIN EN SALLES ET SERA DONC LE PREMIER GRAND DESSIN ANIMÉ DE 2016. UN FILM D’AVENTURES BEAU ET BON À LA FOIS.

Il y a deux héroïnes dans Ferda la fourmi. D’abord celle-ci, toujours prompte aux bévues et catastrophes, mais sympathique malgré tout. Ensuite, la réalisatrice, Hermina Tyrlova, pionnière de l’animation tchèque disparue en 1993, après plus d’une trentaine de petits films (le programme présenté en contient cinq), qui a eu maille à partir avec le régime nazi quand elle a mis en scène sa fourmi, utilisée en amont dans des campagnes

Elle a un sacré caractère, Sacha ! Qu’elle tient de son grand-père, Oloukine, célèbre explorateur porté disparu lors d’une traversée du pôle Nord. Le vieux loup de mer était le chouchou du tsar, et la petite fille menait une vie douillette au sein de l’aristocratie russe. Oui, on est passé à l’imparfait parce que là, en 1892, Sacha est une adolescente plus du tout en odeur de sainteté à force d’insister pour relancer les recherches du grand-père et de son navire dernier cri. Du coup, elle fugue et part toute seule comme une grande à la conquête du Grand Nord. Ça ressemble à du Jules Verne mais ça n’en est pas. C’est du Rémi Chayé, dont c’est le premier long-métrage. L’artiste a été à bonne école, puisqu’il fut assistant réalisateur sur Brendan et le secret de Kells. Et il y a effectivement un cousinage dans le graphisme et la mouvance. Mais avec ses couleurs pastel et son souffle épique, Tout en haut du monde a sa personnalité, son charme propre. Et en plus d’être beau, c’est intelligent. Si le film fédère, c’est par la confiance que l’auteur a en son sujet et dans celle qu’il accorde au public, capable de comprendre, même jeune, des situations dramatiques. Sans concessions, le film n’en est pas moins, parfois, poétique. Un peu de douceur dans un monde d’aventures.

Derrière ces quatre courtsmétrages, il y a le studio AB, qui n’a rien à voir avec Dorothée (ouf ?) et tout à voir avec Des animaux fous, fous, fous ou Le Bal des lucioles (youpi !). Soit des poupées lettones animées à l’ancienne, image par image, où les animaux regorgent de bon sens et où les humains aux nez proéminents (c’est plus drôle) sont souvent fauteurs de troubles – exception faite pour Le Temps des moissons, premier court de cette séance, belle évocation paysanne racontée à travers un poème aux rimes amusantes. Mention spéciale pour Les Hérissons en ville qui clôt le programme, constat édifiant sur les conséquences de la déforestation, avec un happy end plus pertinent que naïf.  Les Espiègles. A partir de 4 ans. D’Evalds Lacis, Maris Brinkmanis et Janis Cimermanis. Sortie le 10 février.

> La fourmi Ferda, maladroite, sympathique... et subversive.

 Tout en haut du monde. A partir de 7 ans. De Rémi Chayé. En salles.

40

u

Paris

MOMES

© MALAVIDA FILMS

INVITATIONS Envie d’une aventure dans le Grand Nord ? Paris Mômes vous offre des places pour le film Tout en haut du monde. Participez au tirage au sort sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».


CINEMA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:18 Page41

Collection DVD enfants d’ARTE Éditions

Grandeur nature

> Mini, petit scarabée au grand cœur.

Maxi Mini BRAVO, PETIT SCARABÉE ! Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, le Danois Flemming Quist Moller a coréalisé cette adaptation de son best-seller écrit il y a cinquante ans. L’esprit fraternel et solidaire y est donc très présent, à travers les aventures de Mini, petit scarabée d’une troupe de cirque tantôt moqué, tantôt manipulé, tantôt enchaîné même quand des abeilles en font leur jouet. Le côté artisanal des dessins accentue le côté conte, et les paroles des chansons assurent le côté fable. On a beau être dans l’univers des insectes, c’est chouette.  Mini et les voleurs de miel. A partir de 3 ans. De Jannick Hastrup et Flemming Quist Moller. Sortie le 3 février.

INVITATIONS Paris Mômes vous propose des places pour le film Mini et les voleurs de miel. Pour participer au tirage au sort, rendez-vous sur www.parismomes.fr, rubrique « Bons plans ».

En 1 h 30 chrono, les deux cinéastes racontent 20 000 ans d’histoire naturelle, celle de l’Europe à travers sa faune et sa flore. Pas de commentaires superfétatoires, pas d’esbroufe. Rien que des images somptueuses d’animaux pas forcément exotiques (renards, écureuils, loups, chevaux…), mais mis en scène de manière intelligente et pédagogique. A ne rater sous aucun prétexte.  Les Saisons. A partir de 4 ans. De Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. En salles.

© GALATÉE FILMS – PHILIPPE GARGUIL

© LES FILMS DU PRÉAU

LES SAISONS, LE PLUS BEAU FILM DU TANDEM PERRIN-CLUZAUD.

Des films venus des 4 coins du monde. À partager avec vos enfants et vos petits-enfants… À partir de 3 ans ! + un cahier plein d’activités

> Les Saisons… Juste magnifique.

Coucou la revoilà ! ENCORE UN HEIDI, RÉUSSI EN PLUS. Nouvelle adaptation des aventures de Heidi, l’héroïne de Johanna Spyri, remises au goût du jour avec moins de mièvrerie et plus de réalisme. D’ailleurs, c’est peutêtre la plus fidèle transposition, agrémentée de comédiens de premier ordre, dont Bruno Ganz dans le rôle du grand-père. Le divertissement ne révolutionne rien, mais constitue un joli moment à partager en famille.  Heidi. A partir de 6 ans. D’Alain Gsponer. 1 h 50. Sortie le 10 février.

3 courts métrage pleins de poésie dont un oscarisé !

Disponible le 1er mars

Nouveautés 2016

Un petit bijou de l’animation tchèque !

À partir de 8 ans

Ours de Cristal Festival de Berlin

En vente partout et sur www.arteboutique.com


SEANCES_SPECIALES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:36 Page42

LE GUIDE

séances spéciales PAR MAÏA BOUTEILLET

Ciné-concert / 14 février

Buster swing

© LADYBIRD FILMS

INOXYDABLE BUSTER KEATON ! ON LE RETROUVE AU FIL DE TROIS COURTS-MÉTRAGES RYTHMÉS HAUT ET FORT PAR CONTRÔLE ZÈBRE.

> Rita et le crocodile, un programme de six courts-métrages, à partir de 3 ans, au festival Ciné Junior.

Festival / 3–16 février

Voir le monde DÉJÀ LA 26e ÉDITION DU FESTIVAL CINÉ JUNIOR, AVEC 7 LONGS-MÉTRAGES EN COMPÉTITION DANS 20 SALLES. Tous les spectateurs sont invités à donner leur avis sur les films en compétition, la plupart inédits en France. A découvrir, aussi bien des films pour très jeune public, Rita et le Crocodile (à partir de 3 ans), de Siri Melchior (Danemark), que de l’animation japonaise comme Le Cas de Hana et Alice (à partir de 8 ans), de Shunji Iwai. Ou bien des histoires d’ados telles que Keeper, de Guillaume Senez, qui évoque un couple de jeunes gens de 15 ans sur le point de devenir parents, ou encore Theeb (à partir de 10 ans), qui se déroule dans un camp de bédouins au moment de la Première Guerre mondiale… Des programmes de courts-métrages adaptés aux 2-5 ans sont également proposés en compétition, ainsi qu’un focus sur les cinémas nordiques et un hommage au cinéaste Jannik Hastrup, auquel on doit l’inoubliable L’Enfant qui voulait être un ours. A découvrir, dans une jolie thématique sur les « Petites bandes d’enfants », aussi bien Aniki Bobo, premier film de Manoel de Oliveira (1942), que Mustang ou Bugsy Malone !  Ciné Junior. Age selon film. Du 3 au 16 février. Dans 20 salles du Val-de-Marne.www.cinemapublic.org.

Ciné-concert / 7 février

Notre héros a reçu une maison en kit pour cadeau de mariage, mais un rival malintentionné a interverti les caisses et rien ne correspond au plan de montage… Une palissade sépare une cour en deux, Buster et sa belle échangent des billets doux, seulement voilà... Dans chacun des trois courtsmétrages qui composent le programme, on retrouve Buster Keaton et sa grâce acrobatique. A chaque fois, c’est un régal de gags en série et la musique n’est pas pour rien dans le rythme des films. Ainsi que Gwen et Erik, de Contrôle Zèbre, nous le feront savoir au fil de ce cinéconcert.  Ciné-concert Buster Keaton. A partir de 6 ans. Le dim 14 février à 14 h. Tarif : 8 €. Cinéma des cinéastes, 7, av. de Clichy, Paris XVIIe. M°Place-de-Clichy. www.cinema-des-cineastes.fr.

> La version de 1925 en ciné-concert à la Philharmonie.

Le grand jeu Le Fantôme de l’opéra en ciné-concert dans la grande salle de la Philharmonie ? Waouh ! C’est l’organiste, compositeur et improvisateur Thierry Escaich qui assurera la création musicale. Dans la grande tradition des orgues de cinéma, Thierry Escaich mêle les répertoires d’hier et d’aujourd’hui, musique écrite et improvisation. Basé sur le roman de Gaston Leroux, Le Fantôme de l’opéra narre la passion pour une jeune cantatrice d’un être à moitié fou vivant dans les sous-sols de l’Opéra Garnier… Après la séance, l’organiste Olivier Latry nous entraînera à l’intérieur de l’orgue grâce à une caméra qui filme les dessous de l’instrument.  Le Fantôme de l’opéra. A partir de 8 ans. Tarif : 10 €, réduit : 8 €. Le dim 7 février à 14 h 30. Philharmonie de Paris, 221, av. Jean Jaurès, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. www.philharmoniedeparis.fr.

42

u

Paris

MOMES

© LOBSTER FILMS

UN ÉVÉNEMENT DANS LA GRANDE TRADITION DES ORGUES DE CINÉMA.


SEANCES_SPECIALES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:36 Page43

Festival / 12 février–5 mars

Des vacances bien animées REVOILÀ LE FORMIDABLE FESTIVAL IMAGE PAR IMAGE, UN RENDEZ-VOUS MILITANT QUI PORTE HAUT L’ART DE L’ANIMATION. Avec, en invité d’honneur, Raoul Servais, dont le formidable Chromophobia, où des légions d’hommes en noir mitraillent tout ce qui porte couleurs, est à (re)voir absolument. D’ailleurs, cette année, Image par image, qui se déroule d’ordinaire dans le Val-d’Oise, se délocalise à Paris, au Studio des Ursulines, pour une soirée spéciale (15 février) Jean-François Laguionie (Le Tableau, L’Ile de Black Mor), et à la Cinémathèque. Outre le grand coup de cœur du festival, Tout en haut du monde (l’équipe du film sera présente au festival), on pourra aussi voir Adama, Phantom Boy, Avril et le monde truqué, Le Garçon et la bête, et toute une série de films courts autour de la thématique des étoiles. Au programme aussi : des ateliers, des goûters au ciné, des expos, un concours de dessins… En clôture, Dans(e) la lune, un spectacle mêlant danse et cinéma pour tous, à partir de 2 ans.  Image par image. Age selon film. Du 12 février au 5 mars. Tarif selon salle. www.imageparimage.wordpress.com.

DÈS

2 ANS

© STUDIOCANAL

GRATUIT

> Avril et le monde truqué, au festival Image par image.

Séances spéciales / février-mars

Et en quatrième vitesse ! Attention y’a du beau monde au programme : Zazie dans le métro, Fantastic Mr. Fox, L’Inconnu du Nord-Express... En février, la Cinémathèque poursuit sa belle programmation débutée en janvier : « Un animal/des animaux », d’après le film de Nicolas Philibert. L’occasion de (re)voir La Ferme des animaux, Océans, Zarafa, Le Monde de Nemo et beaucoup d’autres, dont de magnifiques documentaires. D’ailleurs, pendant les vacances de février, l’un des stages proposés portera sur « Le son des animaux » (24 février).  Séances spéciales. Age selon film. Tarif : 6,50 € et 4 €. Cinémathèque, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. M° Bercy. www.cinematheque.fr.

LE NOUVEAU RENDEZ-VOUS MENSUEL DES TOUT-PETITS AU JARDIN DES PL ANTES

Programme sur bit.ly/pousse-poussecinema

© Elena Schweitzer - shutterstock.com

POURSUITES INFERNALES, COURSES CONTRE LA MONTRE ET AUTRES AVENTURES TOP CHRONO SONT À L’AFFICHE DE LA CINÉMATHÈQUE DÈS MARS. VITE !


SPECTACLES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 12:56 Page44

LE GUIDE

spectacles

PAR MAÏA BOUTEILLET

Ce sera l’occasion de voir le crépusculaire Soleil couchant du Tof Théâtre (grand moment de complicité entre Alain Moreau et sa grande marionnette Jean) et le troublant Go, de Polina Borisova, une jeune marionnettiste russe qui se glisse dans la peau d’une toute vieille mamie. On peut aussi faire un tour dans la Caravane de l’horreur…  Festival Marto. Age selon spectacle. Du 18 mars au 2 avril. Dans 9 villes des Hauts-de-Seine. www.festivalmarto.com.

Danse / 11–12 mars © FRANK-BERGLUND

Haut les corps

FESTIVAL DE MARIONNETTES CHANGE DE CALENDRIER.

On avait été époustouflé par Gold, magnifique spectacle de la Québécoise Hélène Blackburn. Dans cette Symphonie dramatique, la chorégraphe, qui travaille avec de tout jeunes interprètes, se penche sur le cas de Roméo et Juliette et leur amour mythique. Où la passion déchaîne les corps.  Sympho-

Jusque-là réservé aux adultes, le festival s’ouvre aussi aux plus jeunes et le fait en beauté : Papa est en bas (dès 2 ans), Mamie rôtie (dès 8 ans), Mamie Watt (dès 7 ans) ou Dans l’atelier (dès 7 ans).

nie dramatique. A partir de 10 ans. Les ven 11 mars à 20 h et sam 12 mars à 15 h et 20 h. Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, pl. de la Bastille, Paris XIIe. M° Bastille. www.operadeparis.fr.

> La version franco-russe de Ils se marièrent et eurent beaucoup à voir au Théâtre des Abbesses.

Théâtre / 9 février, 30 mars–3 avril

Festival / 18 mars–2 avril

Tout un monde

Coup de printemps sur Marto

Des châteaux en Espagne, nous promet le prolixe duo Philippe DorinSylviane Fortuny dans leur nouveau spectacle. En fait de construction mirifique, c’est d’amitié et de paix qu’il s’agit sur ce plateau en constante évolution où se croisent des filles et des garçons d’ici et d’ailleurs, le français et l’espagnol, la fiction et la réalité. Au début, on se toise, on se cherche, puis on échafaude toutes sortes d’aventures et on s’invente ensemble de nouvelles destinées… Comme à chaque fois, les mots joueurs de Philippe Dorin et la belle approche scénique de Sylviane Fortuny se rencontrent à merveille pour titiller notre imaginaire. Le spectacle en est encore à ses débuts, il y a pour l’instant peu de dates (à Argenteuil aussi, au Figuier blanc, en avril). On peut se consoler en retrouvant la compagnie Pour ainsi dire au théâtre des Abbesses avec Ils se marièrent et eurent beaucoup dans une version franco-russe fort réjouissante. Là encore un projet transfrontalier où la rencontre de deux langues, et de deux cultures, ouvre grand les fenêtres de l’esprit. Ça fait du bien !  Des châteaux en Espagne. A partir de 8 ans. Le 9 février à 20 h 30. Théâtre des Bergeries, Noisy-leSec (93). www.letheatredesbergeries.fr.  Ils se marièrent et eurent beaucoup. A partir de 8 ans. Du 30 mars au 3 avril. Théâtre des Abbesses, 31, rue des Abbesses, Paris XVIIIe. M° Abbesses. www.theatredelaville-paris.com.

44

u

Paris

MOMES

LE

> La Québécoise Hélène Blackburn s’intéresse à Roméo et Juliette.

© DAMIAN SIQUEIROS

PHILIPPE DORIN ET SYLVIANE FORTUNY NOUS EMBARQUENT DANS DES AVENTURES TRANSFRONTALIÈRES.

ROMÉO ET JULIETTE, TOUJOURS JEUNES.


Š JOËLLE JOLIVET

SPECTACLES.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:26 Page45

> Sur les traces du Simorgh.

ThÊâtre / 18 et 19 mars

On embarque

Dans le brouillard

MUSIQUE,

POÉSIE, PHILO ET GRANDES QUESTIONS AU PROGRAMME D’ODYSSÉES‌

UNE DANSEUSE ET DES PETITES VOIX PERDUES DANS LA BRUME : CLYDE CHABOT ADAPTE LES AVEUGLES.

Chaque spectacle s’annonce comme une aventure. Avec Peer Gynt d’abord, première grande pièce d’Henrik Ibsen que Sylvain Maurice a adaptÊe, en prenant le biais fÊerique de la fable, pour le jeune public (dans sa totalitÊ, elle durerait huit heures !) avec acteurs, marionnettes et musiciens pour une trentaine de personnages. Le Cantique des oiseaux, chef-d’œuvre de la littÊrature soufie, crÊÊ en ombres et en marionnettes par AurÊlie Morin, nous embarque sur les traces du Simorgh, l’être suprême‌ A voir aussi, Master, sur l’histoire du mouvement hip-hop en France. Les plus grands s’intÊresseront au procès de Socrate avec Trois Songes, ou au spectacle antisexiste Elle pas princesse, lui pas hÊros, et les plus petits à Camille, Max et le Big Bang Club.

Dans ce magnifique poème dramatique de Maurice Maeterlinck, un groupe d’aveugles s’est perdu dans une forêt, sur une Île, abandonnÊ par son guide dont personne ne sait ce qu’il est devenu. Avec la nuit qui tombe, le froid et l’inquiÊtude envahissent l’espace‌ Dans la pièce d’origine, qui s’inscrit dans la Petite Trilogie de la mort, ceux qui parlent sont très vieux et la mort qui n’est jamais nommÊe est omniprÊsente. Cette version-ci nous fait plutôt entendre des jeunes gens qui seront probablement sauvÊs. Cette fois, c’est le public qui est aveugle, plongÊ dans un brouillard sculptÊ par la plasticienne Fujiko Nakaya, et immergÊ au milieu de voix d’enfants enregistrÊes. Et seule une danseuse crÊe du mouvement dans ce paysage incertain‌

ď ľ OdyssĂŠes

en Yvelines. Age selon spectacle. Jusqu’au 7 avril. www.odyssees-yvelines.com.

ď ľ Des aveugles. A partir de 10 ans. Les 18 mars Ă 20 h et 19 mars Ă  16 h et 20 h. La Nef, 20, rue Rougetde-Lisle, Pantin (93). www.la-nef.org.

la c i n Ê m at h è q u e française

â‚Ź

ille 12

ĂŠFam te Cin

mille, inĂŠFa    C e t r la Ca 

 Avec      

                  

r

La Ca Š F. Atlan - CF

Festival / jusqu’au 7 avril

La cinÉmathĂˆque française

51, rue de Bercy - Paris 12e Grands mÊcènes de La CinÊmathèque française

CINEMATHEQUE.FR


EXPOS8.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 17:14 Page46

LE GUIDE

expos

© ALBERTINA MUSEUM, VIENNE

> Une famille de lions dessinée par Jean-Baptiste Huet.

6 février–6 juin

Précieuse ménagerie TOUTE UNE FAUNE EXPRESSIVE S’INVITE AU MUSÉE COGNACQ-JAY. Des poules, des moutons, des chevaux, un loup, une famille de lions… Le bestiaire de Jean-Baptiste Huet étonne par sa variété pleine de vie. Ce peintre du XVIIIe siècle, qu’on ne connaît plus vraiment, méritait bien pourtant cette petite exposition : on y découvre tout le savoir-faire d’un homme du siècle des Lumières, né dans une famille d’artistes, qui sera peintre du roi avant de connaître le succès pour ses modèles de toiles de Jouy. Outre ses dessins animaliers, il a peint aussi beaucoup de pastorales, ces scènes de bergers idylliques. Notez que le musée organise un vernissage spécial familles le 6 février, et propose des visites-animations et des ateliers d’arts plastiques.  Jean-Baptiste Huet, le plaisir de la nature. A partir de 6 ans. Du 6 février au 6 juin. Tlj sf lun, du mar au dim de 10 h à 18 h. Tarif : 6 €, réduit : 4,50 €. Ateliers (à partir de 7 ans). Tarif : 10 €, réduit : 7 €. Visites-animations (à partir de 6 ans). Tarif : 7 €, réduit : 5 €. Musée Cognacq-Jay, 8, rue Elzévir, Paris IIIe. M° Saint-Paul. www.museecognacqjay.paris.fr.

LIVRET-JEU g

q

Jusqu’au 29 mai

Jusqu’au 7 mars

Corps de ballet

Comme à la plage

UNE RARE IMMERSION DANS LA VIE D’UN COUPLE DE DANSEURS ÉTOILE.

PROFITEZ DES DERNIÈRES SEMAINES

Comment devient-on une étoile ? Ce n’est pas une question d’astronomie… mais de danse. Et la réponse se trouve dans cette exposition très originale proposée par Eléphant Paname, qui nous plonge dans les souvenirs de Clairemarie Osta et Nicolas Le Riche, deux anciens danseurs étoile de l’Opéra de Paris. On suit les grands moments qui ont jalonné les carrières de ce couple, des premiers chaussons de danse aux costumes de scène, avec des photos, des films, des objets personnels témoignant de leur histoire, faite d’exigence, de passion, et de cette forme particulière de générosité qu’ont les artistes. Une générosité qu’on pourra même constater en vrai, au cours de quelques rencontres organisées avec eux : notez celles du samedi 6 février, du vendredi 1er avril ou du samedi 9 avril…  Etoiles. A partir de 8 ans. Jusqu’au 29 mai. Du mar au dim de 11 h à 19 h. Tarif : 9 €, réduit : 7 €. Tarif soirée : 15 € (ou 19 € soirée + expo). Eléphant Paname, 10, rue VVolney, Paris IIe. M° Opéra. www.elephantpaname.com.

© GALLIERA / ROGER-VIOLLET

PAR ORIANNE CHARPENTIER

POUR BÂTIR DES CHÂTEAUX DE SABLE EN PLEIN PARIS.

Dès l’entrée dans le Centre Pompidou, on la voit de loin, la sculpture de Dale Murdock : une haute structure ocre, avec des tourelles soigneusement façonnées. Quand on a la chance de voir travailler l’artiste, on mesure tout ce qu’il faut de temps et de souffle suspendu pour mener à bien l’ouvrage. Et justement, c’est ce que l’exposition Châteaux de sable : architectures de rêve nous invite à faire : construire notre propre palais ! D’abord, on commence dans la partie « cabanon », délimitée par des murs de rondins, où l’on trouve des tables, des feuilles et des planches de modèles d’architecture. De quoi dessiner son propre édifice, avant de passer aux choses sérieuses : les bacs à sable. Près du cabanon se trouve en effet un vaste atelier, avec des établis, des bacs, et des truelles. Parents et enfants peuvent y réaliser leurs châteaux de sable, plus ou moins extravagants. Un vrai bonheur.  Châteaux de sable : architectures de rêve. A partir de 5 ans. Jusqu’au 7 mars. Tlj sf mar, de 11 h à 22 h. Tarif : 14 €, réduit : 11 €, gratuit pour les moins de 26 ans. Centre Pompidou, galerie des enfants, Paris IVe. M° Rambuteau. www.centrepompidou.fr. > L’impressionnante sculpture de sable de Dale Murdock, au Centre Pompidou.

y

uet

COUR

S

PAR

Jean-Baptiste

46

fa

nts

JEUn

po

u r l es e

u

Paris

Pour accompagner votre visite dans l’exposition Jean-Baptiste Huet, artiste virtuose et fin observateur de la nature, Paris Mômes a conçu un livret-jeu… Pas si bête !

MOMES

© HERVÉ VÉRONÈSE CENTRE POMPIDOU 2015

6 février > 5 juin 2016

le plaisir de la nature


© GALLIERA / ROGER-VIOLLET

EXPOS8.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 17:14 Page47

Exposition >Les souliers rouges de la comtesse Greffuhle, au palais Galliera.

Jusqu’au 20 mars

Jusqu’au 31 juillet

Gravure de mode

Evolution, révolution !

© HERVÉ VÉRONÈSE CENTRE POMPIDOU 2015

A voir sa somptueuse garde-robe mise en scène au palais Galliera, on se dit que la comtesse Greffuhle aimait le vert (qui mettait en valeur ses cheveux auburn), les broderies et une subtile pointe de provocation. Célèbre pour son élégance à la fin du XIXe siècle et au début du XXe (un peu à la manière de la princesse Diana il y a vingt ans ou de Kate Middleton aujourd’hui), elle a inspiré à Marcel Proust le personnage de la brillante et cruelle duchesse de Guermantes. Mais la réalité suscite plus d’empathie que la fiction ; car ce qu’on retient, c’est que la comtesse n’était pas que narcissique. Elle était aussi dreyfusarde, frondeuse, malheureuse en mariage, passionnée de musique et de science (elle a aidé Marie Curie à fonder son institut). Bref, une beauté à multiples strates, porteuse d’une conviction peu partagée à l’époque (et qu’il n’est pas inutile de redire de temps en temps aux petites filles) : que les femmes n’étaient pas que décoratives…

DÉCOUVREZ DARWIN, L’HOMME QUI A CHANGÉ NOTRE REGARD SUR LE MONDE.

 La Mode retrouvée. A partir de

Quand il était petit, Darwin n’était pas vraiment un bon élève : lui, ce qu’il aimait, c’était aller ramasser des insectes. Et soudain, à 22 ans, sa vie bascule lorsqu’il s’embarque à bord du Beagle, pour un voyage d’exploration scientifique autour du monde. Il en reviendra transformé, avec des carnets remplis de notes et des centaines de spécimens – observations à partir desquelles il produira sa célèbre théorie sur l’évolution. A l’aide de nombreuses bornes interactives, d’objets, de films, d’échantillons à observer au microscope, ce parcours nous fait découvrir à la fois l’héritage scientifique de Darwin et sa personnalité attachante. Il a en plus le mérite d’éclaircir certains malentendus : Darwin n’a pas grand-chose à voir avec la manière dont certains se sont emparés de ses écrits pour justifier l’eugénisme ou le libéralisme économique débridé.  Darwin, l’original.

8 ans. Jusqu’au 20 mars. Du mar au dim de 10 h à 18 h, les jeu jusqu’à 21 h. Tarif : 8 €, réduit : 6 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Palais Galliera, 10, av. Pierre-Ier-de-Serbie, Paris XVIe .M° Iéna. www.palaisgalliera.paris.fr.

A partir de 8 ans. Jusqu’au 31 juillet. Du mar au sam de 10 h à 18 h, le dim de 10 h à 19 h. Tarif : 12 €, réduit : 10 €. Cité des sciences, parc de la Villette, Paris XIXe. M° Porte-de-laVillette. www.cite-sciences.fr.

FESTIVAL M - 4 ANS POUR LES 18 MOIS de s ig n H a r t la nd dVi l la — i l l u s t r a t i o n : T h e T i e © L u n a n i m e

SOUVENIRS D’UNE REINE DE LA BELLE ÉPOQUE… PAS SI FUTILE.

TOUT-PPETITS CINÉM MA 9 e

ÉDITION

20 - 28 FÉVRIERR Forum des Halles forumdesimagges.fr


ADOS.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 15:53 Page48

LE GUIDE

ados

PAR ORIANNE CHARPENTIER

Expo / jusqu’au 6 mars

L’art du jeu

> Condensé d’énergie et de joie, le spectacle Autarcie (....) se rejoue à l’Espace 1789… Avec, en parallèle, un stage de hip-hop !

Stage hip-hop / 29 février–4 mars

Un petit break ? DURANT CINQ MATINÉES, LES 15-20 ANS PEUVENT S’INITIER AUX SUBTILITÉS DU HIP-HOP. En lien avec Autarcie (....), le trépidant spectacle d’Anne Nguyen présenté fin mars à l’Espace 1789, ce stage est justement animé par un danseur de sa compagnie. Il permet de s’initier à différentes techniques de hiphop : le popping, le locking, le waacking – autant de noms étranges pour les non-initiés, mais dont on peut contempler les merveilleuses interprétations dans Autarcie(....).  Découverte de la danse hip-hop. 15-20 ans. Du lun 29 février au ven 4 mars, de 11 h à 13 h. Sur inscription. Tarif : 22 €. Espace 1789, 2-4, rue AlexandreBachelet, Saint-Ouen (93). Tél. : 01 40 11 70 72 et www.espace-1789.com.

Spectacle / 16–26 mars

Le côté obscur INSPIRÉ DE L’ADVERSAIRE, D’EMMANUEL CARRÈRE, CE SPECTACLE POSE DES QUESTIONS EXISTENTIELLES À PARTIR D’UN TERRIBLE FAIT DIVERS. ll y a du défi dans ce spectacle : la compagnie la Part de l’ombre a en effet décidé d’adapter sur scène le très beau – et glaçant – texte d’Emmanuel Carrère, récit d’une enquête qu’il a menée pendant cinq ans autour de Jean-Claude Romand, cet homme qui tua sa famille pour ne pas être démasqué : il avait en effet menti pendant dix-huit ans et prétendu être médecin avec d’importantes responsabilités, alors qu’il passait ses journées dans sa voiture. Ce spectacle nous donne à voir, non le fait divers lui-même, mais le questionnement de l’écrivain face à ce fait – et tout le vertige qu’il suscite. Attention, ça risque de secouer…  L’Adversaire. A partir de 14 ans. Du 16 au 26 mars. Du mar au jeu à 20 h, ven et sam à 19 h, dim à 16 h. Tarif : 20 €, réduit : 15 €, moins de 30 ans : 12 €. Théâtre Paris-Villette, parc de la Villette, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. Theatre-paris-villette.fr.

48

u

Paris

MOMES

L’exposition L’Art dans le jeu vidéo offre une plongée inédite dans les coulisses de la création des jeux vidéo : à l’aide de croquis rarement montrés, de nombreux artworks – ces réalisations impressionnantes qui résument en tableaux l’univers du jeu – et surtout de passionnantes interviews de créateurs, on découvre les centaines d’artistes qui œuvrent au sein de cette immense industrie commerciale : dessinateurs, sculpteurs, concepteurs 3D, etc. Cet univers, numérique par essence, se nourrit pourtant d’une foule d’autres arts : haute couture, peintures de la Renaissance italienne, design Art nouveau, contes, musique, mythologie… Seul petit regret, les références citées auraient peut-être gagné à être illustrées (tout le monde ne sait pas forcément ce que c’est que l’Art nouveau ou à quoi ressemblent les tableaux du peintre espagnol Joaquin Sorolla). Mais cela reste fascinant, même pour des novices en la matière – typiquement le genre de visite qui peut réjouir parents et adolescents.  L’Art dans le jeu vidéo. Tout public, à partir de 11 ans. Jusqu’au 6 mars. Tlj sf mar, lun et jeu de 11 h à 19 h, mer et ven de 11 h à 22 h, sam et dim de 10 h à 20 h. Tarif : 15,50 €, réduit : 12,50 €, moins de 13 ans : 10 €. Art ludique-le Musée, 34, quai d’Austerlitz, Paris XIIIe. M° Gare-d’Austerlitz. Artludique.com.

> Comment la haute couture et le style Art déco inspirent le jeu vidéo…

© SPIDERS

© JEAN-VAN LINGEN

COMMENT SE CRÉENT LES JEUX VIDÉO ? RÉPONSE AU MUSÉE ART LUDIQUE.


ABONNEMENT102.qxp_Mise en page 2 29/01/2016 16:26 Page49

ABONNEZ-VOUS ! 2 18:28 Page 2 27/03/2015

I

RIS LE PA

ANS 0 A 12 TS DE

Permis de jouer

Paris

MOMES I

Pour recevoir Paris Mômes directement à la maison.

NFAN DES E

MOMES I

Paris

I

e en page 7.qxp_Mis UNE_979

LE PARIS DES ENFA NTS DE 0 A 12 ANS

Conte t r l éttéé l’é

Pour soutenir le magazine. Pour ne rater aucun numéro.

19 € Supplément

ation gratuit à Libér

être 2015. Ne peut er du 1 avril

parents. - mai 2015. N°97 avrildonner surtout aux rément. vendu sépa

1 AN

Gratuit. A

Supplément gratuit

à Libération du 3

juin 2015. Ne peut

être venduu séparém

ent.

N° 98 8 juin - juillet

5. Gratuiit. A donne - août 2015 r surtout aux x parents.

PROFITEZ DE NOTRE NOUVELLE OFFRE ! Abonnez-vous pour 19 € et recevez le cahier en édition limitée, illustré par Ilya Green.

Abonnement pour 1 an soit 6 numéros. Offre valable pour tout abonnement contracté avant le 31 mars 2016.

OFFRE SPÉCIALE cahier édition limitée Je m’abonne à Paris Mômes et je joins mon chèque d’un montant de 19 €. (frais d’envoi et participation aux frais de gestion)

Coupon complété et chèque à l’ordre des Editions Paris Mômes à envoyer à Paris Mômes, 5, rue de Charonne, 75011 Paris. Offre valable pour tout abonnement contracté avant le 31 mars 2016.

Nom - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Prénom - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Adresse - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - --------------------------------------------------------------CP - - - - - - - - - - - - - - - Ville - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Téléphone - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E-mail - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - ❑ Cochez cette case pour recevoir notre newsletter.


AGENDA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 14:23 Page50

L’AGENDA

agenda

© BNF

cirque Bang Bang avec Slow Futur (à partir de 10 ans) et Zampanos avec Le Petit Cercle boiteux de mon imaginaire (à partir de 4 ans). l Tarif : de 10 € à 26 € selon spectacle. M° Porte-de-Pantin. www.villette.com.

> Chocolat, le premier artiste noir à connaître la célébrité fin XIXe.

FÉVRIER  Jusqu’au 13 février. Théâtre. Days of Nothing. Théâtre Paris-Villette. (Paris XIXe). Un auteur en résidence d’écriture dans un collège croise deux collégiens qui vont bouleverser son projet et ses certitudes. Leurs échanges renvoient chacun à ses propres limites… Avec humour et cruauté, Fabrice Melquiot ausculte le microcosme adolescent dans une situation qu’il connaît bien... l A partir de 12 ans. M° Porte-de-Pantin. www.theatre-paris-villette.fr  Jusqu’au 14 février.

Cirque. Maintenant ou jamais. Espace cirque (Antony, 92). Musiciens qui font du cirque ou circassiens qui font de la musique ? Circa Tsuica, c’est une joyeuse bande qui n’aime rien tant que de faire

50

u

Paris

MOMES

les choses à plusieurs : du vélo, par exemple, où ils montent à trois, à six ou à neuf. Ils pratiquent aussi la voltige, le trapèze et le saut à bascule… En outre, le spectacle est très participatif ! l A partir de 6 ans. RER B, Les Baconnets. www.theatrefirmingemier-lapiscine.fr.  Jusqu’au 6 mars. Cirque. Villette en cirques. Espace chapiteaux de la Villette (Paris XIXe). Un temps fort du cirque avec un programme sympa autour du spectacle de fin d’étude de la 27e promo du Centre national des arts du cirque, Avec vue sur la piste (jusqu’au 21 février), qui rassemble 17 jeunes artistes, mené cette fois par Alain Reynaud, le clown des Nouveaux Nez. A voir aussi, le

 3–28 février. Exposition. On l’appelait « Chocolat ». Sur les traces d’un artiste sans nom. Les Métallos (Paris XIe). En parallèle du film avec Omar Sy et James Thiérrée, cette exposition retrace l’itinéraire d’un jeune esclave cubain, vendu à un marchand espagnol, et qui fut à la fin du XIXe siècle le premier artiste noir à connaître la célébrité en France, avant de tomber dans l’oubli. Paris lui rendra hommage en inaugurant une plaque commémorative à l’emplacement du Nouveau-Cirque aujourd’hui détruit. l A partir de 9 ans. Gratuit. M° Couronnes, Parmentier. www.maisonsdesmetallos.org.  6–14 février. Théâtre. Maintenant que je sais/Je ne veux plus/Me taire. Theâtre chaillot (Paris

XVIe). Artiste associé à Chaillot, Olivier Letellier (auquel on doit la très belle mise en scène de Oh boy!) a imaginé un tryptique sur l’engagement pour lequel il a réuni trois auteurs — Catherine Verlaguet, Maintenant que je sais (à partir de 15 ans), Je ne veux plus de Magali Mougel (à partir de 12 ans) et Sylvain Levey, Me taire (à partir de 9 ans) — et trois comédiennes… On peut aussi les voir séparément ! l Age selon spectacle. M° Trocadéro. www.theatre-chaillot.fr.  13 février. Petite

conférence. Comment se révolter ? Nouveau Théâtre de Montreuil (Montreuil, 93). Bonne question, non ? C’est Patrick Boucheron, historien spécialiste du Moyen Age et de la Renaissance, qui examinera cette question avec les enfants. Rappelons que, dans ces rendez-vous où les parents sont acceptés, seuls les enfants sont invités à poser des questions. l A partir de 10 ans. M° Mairie-de-Montreuil. www.nouveau-theatre-montreuil.com.

 14 février. Café-atelier. Baramino. La Maison ouverte (Montreuil, 93). C’est un tout nouveau rendez-vous pour les enfants et leurs parents imaginé à Montreuil par trois bénévoles désireuses de créer du lien. On y trouve des ateliers créatifs (« Construis ta ville », « Cultive ton jardin »), un comptoir pour manger et boire à midi, au goûter ou à tout moment, et un espace de jeux libres. C’est chaleureux, ça s’appelle « Baramino » et ça a lieu une fois par mois. Les parents du coin y ont déjà pris leurs quartiers. l De la naissance à 16 ans. M° Mairie-deMontreuil, Croix-de-Chavaux. www.baramino.com.  18–21 février. Cirque danse. Maputo Mozambique. Musée du Quai Branly (Paris VIIe). Créé à la suite de plusieurs résidences menées à Maputo par le jongleur et metteur en scène Thomas Guérineau, le spectacle rassemble six comédiens, musiciens et circassiens mozambicains dans une composition inspirée par les

Faire grandir l’l enffant en confiance : une valeur au cœurr de la pédagogie Montessori et de notre démarche depuis toujours. Découvrez notre collection de matériels et de jeux Montessori en magasin et sur www.natureetdecouvertes.com.


AGENDA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 29/01/2016 14:23 Page51

Crue Spectacle solo de et par Martin Schwietzke Cie Les Apostrophés

>Le 6 février à Musicora et le 20 mars au Café de la danse.

Salon / 5–7 février

La musique à portée de tous TROUVER LE BON INSTRUMENT, ÉCOUTER DES CONCERTS, RENCONTRER DES STARS OU ENCORE DÉCOUVRIR TOUS LES MÉTIERS DE LA MUSIQUE, TOUT ÇA C’EST À MUSICORA. Cette année, ce Salon à destination des musiciens pros comme du grand public est parrainé par Marianne James. La chanteuse présentera un grand concert participatif autour de la voix, à ne pas manquer, le dimanche 7 février. Des ateliers gratuits destinés aux enfants sont proposés durant tout le week-end, notamment des séances d’éveil musical (à partir de 3 ans) et de nombreux ateliers de pratique instrumentale. Musicora, qui est gratuit pour les moins de 12 ans, c’est aussi la bonne occasion d’assister à des concerts, dont celui de Pascal Parisot, Le Croquette Show, le 6 février, organisé en partenariat avec Paris Mômes et Didier Jeunesse autour de son dernier album Chat chat chat, soit 12 chansons pop et loufoques sur son animal favori. A ne pas rater donc !  Musicora. Tout public. Du 5 au 7 février. Tarif : 10 €, réduit : 6 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Grande Halle de la Villette, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. www.musicora.com.

artistes eux-mêmes. Ils y ont insufflé tradition orale, gestes rituels, improvisations dansées et vocales, art de la récup’… l Tout public. Tarif : 20 €, 15 €. M° Alma-Marceau, Ecole-Militaire, RER C, Pont-del’Alma. www.quaibranly.fr.  21 février. Opéra web. Le

Mystère de l’écureuil bleu. Sur Internet. Certes, ce n’est pas

une sortie, mais c’est un événement : l’Opéra-Comique étant fermé jusqu’à la fin de l’année 2016, l’institution a eu l’idée de cet opéra jeune public diffusé en direct sur le Net. Une enquête policière parlée et chantée, entièrement conçue pour l’occasion ! (On vous en dit plus p. 54…) l A partir de 8 ans. Le dim à 18 h. Gratuit. En ligne sur opera-comique.com.

 8–13 mars. Cinéconcert. Vingt Mille Lieues sous les mers. Théâtre des Abbesses (Paris XVIIIe). Un ciné-concert avec images projetées autour du chef-d’œuvre de Jules Verne, porté par les Percussions Claviers de Lyon sur des musiques de Dukas, Roussel, Saint-Saëns, et surtout Debussy avec La Mer. l A partir de 9 ans. Tarif : 14 €, réduit (moins de 14 ans) : 9 €. M° Abbesses, Pigalle. www.theatredelaville-paris.com.

01 46 70 21 55 • theatredivryantoinevitez.ivry94.fr Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez - 1, rue Simon Dereure - 94200 Ivry-sur-Seine - M° Mairie d’Ivry

Fnac 0 892 68 36 22 (0,34 €/mn)

Théâtre soutenu par le ministère de la Culture, le Conseil Départemental du Val-de-Marne et la Région Île-de-France

© Eric Blanc

Virginia Wolf. Théâtre Paris-Villette (Paris XIXe). L’un des plus jolis spectacles de ces derniers temps : une histoire de lien indéfectible entre deux sœurs, une ode à l’amour et à l’imagination inspirée de l’histoire de l’écrivaine Virginia Woolf et de sa sœur, la peintre Vanessa Bell. l A partir de 5 ans. Tarif : 16 €, réduit (moins de 12 ans) : 8 €. M° Porte-de-Pantin. www.theatreparis-villette.fr.

Du 28 janvier au 14 février

Les inséparables Mise en scène de Léna Bréhan Texte de Colas Gutman Cie Ingaleo

A voir en famille, dès 6 ans

Du 16 au 19 mars 01 46 70 21 55 • theatredivryantoinevitez.ivry94.fr Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez - 1, rue Simon Dereure - 94200 Ivry-sur-Seine - M° Mairie d’Ivry

Fnac 0 892 68 36 22 (0,34 €/mn)

Théâtre soutenu par le ministère de la Culture, le Conseil Départemental du Val-de-Marne et la Région Île-de-France

 9 mars–5 juin. Exposi-

tion. Ceramix. Maison rouge (Paris XIIe). Une expo qui explore la place de la céramique dans la création artistique, depuis le début du XXe siècle avec Gauguin, Rodin ou Picasso, jusqu’à son renouveau dans l’art contemporain. Cette exposition, organisée en collaboration avec la Cité de la céramique de Sèvres et le musée Bonnefanten de Maastricht, présente une grande variété d’œuvres d’une centaine d’artistes d’horizons très divers. l Tout public. M° Bastille. www.lamaisonrouge.org.

Chaque jour une petite vie Conception Esther Thibault Cie Méli Mélodie

Création à voir en famille, dès 3 ans

Du 24 mars au 3 avril 01 46 70 21 55 • theatredivryantoinevitez.ivry94.fr Théâtre d’Ivry-Antoine Vitez - 1, rue Simon Dereure - 94200 Ivry-sur-Seine - M° Mairie d’Ivry

Fnac 0 892 68 36 22 (0,34 €/mn)

Théâtre soutenu par le ministère de la Culture, le Conseil Départemental du Val-de-Marne et la Région Île-de-France

© Nicolas Claveau

© KIKA TISBA

 1er –13 mars. Théâtre.

Création pour tous, dès 6 ans et sans limite d’âge

© Didier Bizet

MARS


AGENDA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:38 Page52

L’AGENDA

À Arcueil, Cachan, Champigny-surMarne, ChevillyLarue, Choisyle-Roi, Créteil, Fontenay-sousBois, Gentilly, L’Haÿ-les-Roses, Le Perreuxsur-Marne, Maisons-Alfort, Orly, Ormessonsur-Marne, Sucyen-Brie, Villejuif, Vincennes, Vitry-sur-Seine… Et dans plusieurs salles d’Ile-deFrance !

01 42 26 02 06

© ALEXANDRA YONNET

TOUT LE PROGRAMME SUR WWW.CINEMAPUBLIC.ORG

> Virginia Wolf, un merveilleux spectacle, une ode à l’amour et à l’imagination.  9 mars. Opéra. Mozart

l’enchanteur. Théâtre JeanVilar (Suresnes, 92). Un spectacle enjoué de Charlotte Escamez pour découvrir l’œuvre de Mozart en compagnie des fameux Papageno et Papagena – personnages fantasques de La Flûte enchantée – qui nous feront entendre des extraits de ses compositions les plus célèbres. l A partir de 6 ans. Tarif : 8 €, réduit : 4 €. www.theatre-suresnes.fr.  12 mars. Petite confé-

rence. Que pouvons nous apprendre des chimpanzés sauvages ? Nouveau Théâtre de Montreuil. (Montreuil, 93). C’est la spécialiste Sabrina Krief, primatologue au Muséum d’histoire naturelle, commissaire de l’exposition Sur la piste des grands singes, à la Grande Galerie de l’évolution, qui viendra nous en parler. A ne pas manquer ! D’autant que c’est (déjà) l’avant-dernière petite conférence de la saison. l A partir de 10 ans. M° Mairie-de-Montreuil. www.nouveau-theatre-montreuil.com.  16 mars. Opéra. Fidelio.

Ferme du Buisson (Noisiel, 77). Visionnaire, ce Beethoven ! Fidelio, son unique

opéra, inverse la logique du conte de fées : cette fois, c’est la princesse qui sauve son amoureux… Dans cette adaptation à la scène, des marionnettes et personnages de terre cuite incarnent l’histoire. l A partir de 6 ans. Tarif : 15 €, réduit (moins de 12 ans) : 4 €. RER A, arrêt Noisiel. www.lafermedubuisson.com.  20 mars. Café-atelier. Baramino. La Maison ouverte (Montreuil, 93). Pour en savoir plus sur ce nouveau rendez-vous, regardez page 51, à la date du 14 février !  20 mars. Concert. Chat chat chat. Café de la danse (Paris XIe). Fans de félidés, ce concert est pour vous ! Après Bêtes en stock et La Vie de château, Pascal Parisot, musicien, chanteur et compositeur touche-à-tout et bourré de talents, remonte sur scène avec Chat chat chat, 12 chansons pop et loufoques autour de son animal favori. A ne pas louper, d’autant que Pascal Parisot s’est trouvé un complice en la personne de Charles Berberian qui illustrera le concert en direct. l A partir de 4 ans. Tarif : 14 €, 10 €. A 14 h 30 et à 17 h. M° Bastille, Ledru-Rollin. www.cafedeladanse.com.

 24 mars–3 avril. Chan-

son. Chaque jour une petite vie. Théâtre AntoineVitez (Ivry, 94). La musique est au coeur de Chaque jour une petite vie, une musique presque minimaliste où se mêlent voix, sons et instruments sur des arrangements délicats. Ce spectacle de la compagnie Méli-Mélodie, conçu comme une succession de saynètes, de comptines et de chansons, a rencontré un vif succès à Tout-Ouïe en décembre à la ferme du Buisson après avoir été en résidence de création au théâtre Antoine Vitez d’Ivrysur-Seine. l A partir de 3 ans. Tarif : 10 €, réduit : 6 €. theatredivryantoinevitez.ivry94.fr.  25 mars–17 avril. Festival. Rencontre des jonglages. Dans plusieurs lieux (Paris, Saint-Denis, Aubervilliers, Evry, La Courneuve). Pour sa 9 e édition, ce festival foisonnant commence au Carreau du Temple et finit à la Maison des jonglages de La Courneuve. On pourra y voir la fine fleur des jongleurs du monde entier faire voler des œufs frais ou des balles-robots. l Tout public. Plus d’infos sur maisondesjonglages.fr.


AGENDA2.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:38 Page53

ateliers et stages

 20 et 27 février, 5 mars.

Atelier textile. Poser son baluchon. Musée de l’Histoire de l’immigration (Paris XIIe). En plus de visiter l’excellente exposition permanente Repères, chaque jeune participant pourra customiser son sac en toile sur la thématique du départ, grâce à des dessins et des collages, lors de cet atelier animé par la créatrice Michèle Obriot. Il s’adresse avant tout aux enfants, mais les parents peuvent participer ! Et n’hésitez pas à revenir au musée pour voir aussi l’exposition Frontières, et assister au spectacle du même nom. l A partir de 7 ans. Le sam à 15 h. Tarif : 10 € (adulte), 6 € (enfant). M° Porte-Dorée. Histoire-immigration.fr.  22–26 février. Stage vidéo. Dance Video Clip Project. Eléphant Paname (Paris VIIIe). Pendant cinq jours intenses, on tourne un

vrai clip vidéo ; mais attention, on ne fait pas que le filmer, on joue dedans, et on danse aussi ! Le stage, accessible pour tous niveaux (mais il vaut mieux aimer bouger) est animé par la chorégraphe et danseuse Steffi Session. l 1216 ans. Du lun 22 au ven 26 février de 10 h à 16 h (2e session du 29 février au 4 mars). Tarif : 350 € les 5 jours. M° Opéra. www.elephantpaname.com.  22 février–4 mars.

Stages d’anglais. Fun Weeks. Kids&Us (Paris XIe et Ve). Les écoles de langue Kids&Us de la rue Boulle et de la rue des Lyonnais proposent deux stages d’une semaine en anglais, pour les enfants dès 3 ans. Soit cinq matinées durant lesquelles on découvre une nouvelle langue par diverses activités amusantes : jeux, contes, chansons, activités manuelles… La thématique de la première semaine tourne autour des fameux Highlands Games, ces jeux écossais sportifs et originaux. l 3-10 ans. Du lun au ven de 9 h à 13 h (2e session du 29 février au 4 mars). Tarif : 215 €/les 5 jours. M° Chemin-Vert et M° CensierDaubenton. www.kidsandus.fr. 24 février. Atelier archéologie. Fouilles archéologiques. Musée d’Archéologie nationale (Saint-Germain-en-Laye, 78). Voilà un atelier qui fait rêver : cela commence par une visite des salles consacrées à la Préhistoire, à la découverte des objets fascinants produits par les hommes de cette période. Et ensuite, on s’entraîne à fouiller comme les vrais archéologues, dans des

mini-champs de fouilles. l 8-12 ans. Le mer à 14 h 30.

Tarif : 10 €. RER A, arrêt SaintGermain-en-Laye. www.museearcheologienationale.fr.  29 février–4 mars. Stages photo. L’image en mouvement. Maison européenne de la photographie (Paris IVe). Pour ces vacances d’hiver, la MEP propose deux super stages : l’un pour les 611 ans, du 22 au 24 février, intitulé « Empreintes de lumière » et animé par l’artiste-photographe Anne Lefebvre autour de l’ombre et de la mière ; et cet autre pour les 1215 ans, animé par Guillaume Pallat, qui propose aux ados d’imaginer de courtes fictions, puis de les réaliser en stop motion à partir de photos d’objets ou d’eux-mêmes. l 12-15 ans. Du lun au ven de 14 h 30 à 17 h 30 . Tarif : 110 €. M° Hôtel-de-Ville. www.mep-fr-org.

Le Conseil dépar temental soutient le cinéma en Val d’Oise

16

FESTIIVAL

DU 12 FÉVRIER AU 5 MARS 2016

ILLUSTRATION : ©ZOÏA TROFIMOVA

lier dessin. Fashion art. Musée d’Art moderne (Paris XVIe). Jamais à court d’idées, le MAM propose un atelier d’arts plastiques original. On commence par visiter les collections et par observer certaines œuvres : il s’agit d’y repérer « comment l’artiste fait le portrait de son époque », de croquer certains motifs et postures qui leur plaisent particulièrement… avant de compléter et d’enrichir cette collection en atelier. l 7-10 ans. Le mer de 15 h 30 à 17 h 30, ou le sam de 14 h à 16 h (et du mar au sam pendant les vac. scol). Tarif : 7 €. M° Iéna. www.mam.paris.fr.

 12, 19 et 26 mars. Visi-

te-atelier dessin. D’un volume à l’autre. Musée Picasso (Paris IIIe). Ayant pour vedette le papier et ses multiples possibles, cette visite-atelier destinée aux parents et aux enfants propose d’explorer les techniques utilisées par le génial Picasso pour donner du volume à ses dessins. On vous signale aussi, jusqu’au 5 mars, une autre visite-atelier parentsenfants tout aussi sympa (et qui a également lieu le samedi) : « Croquez Picasso ! », où l’on s’aventure au cœur du processus créatif du peintre. l A partir de 6 ans. Les sam à 15 h. Tarif : 20 € (1 adulte + 1 enfant). M° Chemin-Vert. www.museepicassoparis.fr.

Illustrations Paquita Milville Licence n°1-1049518

 10 février–2 avril. Ate-

Mer. 17 février à 14 h 30 Marionnettes

Pierre et Loulou Kham-Lhane Phu Stéphane Dangleterre

Mer. 9 mars à 14 h 30 Théâtre / Opéra

Mozart l’Enchanteur William Mesguich

Enfant : 4 € Adulte : 8 € Parking gratuit

01 46 97 98 10 / www.theatre-suresnes.fr /


OPERA_COMIQUE2bis.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:32 Page54

web opéra

UN OPÉRA E Fermé pour travaux pendant un an, l’Opéra Comique offre une création jeune public pleine de musique et de suspense : un opéra-polar à voir sur Internet le 21 février à 18 heures !

DESSINS © ALAIN BLANCHOT

«I

van et moi, on change, on réécrit. Notre travail se rapproche de l’artisanat, un peu comme un ébéniste qui raboterait une chaise. » A quelques semaines de la diffusion, en direct sur le Web, le 21 février, de leur opéra créé spécialement pour l’Opéra Comique et destiné à tous à partir de 8 ans, le compositeur Marc-Olivier Dupin et le librettiste Ivan Grinberg (qui est aussi le metteur en scène du spectacle) sont en pleine répétition. L’histoire est en place : une enquête policière au cœur même de la grande institution musicale, qui commence par une dispute et la découverte d’un petit écureuil mort, à six jours d’une grande représentation. D’où le titre énigmatique : Le Mystère de l’écureuil bleu. C’est le point de départ d’une intrigue qui conduit le (jeune) spectateur de la salle de fabrication des costumes jusqu’au plateau de la représentation, en passant par le bureau du directeur . « On a voulu faire un clin d’œil au Fantôme de l’Opéra, explique Ivan Grinberg, en évoquant la mémoire du lieu, ses secrets, son histoire. » « On s’est aussi plongés dans le répertoire de l’Opéra Comique, poursuit Marc-Olivier Dupin. Soit trois siècles de musique : on a entendu des choses merveilleuses… »


OPERA_COMIQUE2bis.qxp_Maquette_nouvelle_2008 28/01/2016 16:32 Page55

A EN LIGNE

DR

Un opéra pour petites et grandes oreilles Sur la scène provisoire, de larges tables servent de décor, à côté du piano où Marc-Olivier Dupin joue la mélodie qu’il a composée en quelques mois, en s’inspirant de ces grands airs qui ont jalonné l’histoire de l’Opéra Comique. L’aventure a commencé quelques mois plus tôt, après une commande de la vénérable institution, qui a fêté ses 300 ans d’existence en 2015, et reste fermée pour travaux toute l’année 2016. D’où cette idée originale : écrire et composer un opéra pour les familles, qui permette de faire découvrir à la fois la maison Opéra Comique (ce superbe bâtiment de pierre, de dorures et de marbre) et le genre opéra-comique (des scènes chantées qui succèdent à des passages parlés)… Le tout joué sur scène et retransmis en direct sur Internet. Ainsi, pour les six chanteurs-comédiens et le comédien en voix off, on garde le « frisson du spectacle » avec, en plus, la possibilité d’être vus par un public beaucoup plus vaste grâce à Internet. « Nous avons veillé à ce que cela puisse être écouté par tout le monde, même si l’on ne connaît rien à l’opéra, conclut Marc-Olivier Dupin. Et par ailleurs, nous aimons l’idée de nous adresser à l’enfance, avec notre part d’enfance à nous. Il nous semble que nos créations, qu’elles soient pour adultes ou pour enfants, évoquent les mêmes questions universelles ; mais bien sûr, on aborde ces questions différemment selon les âges. Ce sont des chemins différents pour aborder les mêmes choses graves ou drôles. » n PROPOS RECUEILLIS PAR ORIANNE CHARPENTIER Le Mystère de l’écureuil bleu – enquête à l’Opéra Comique, un opéra sur le Web et nulle part ailleurs. A partir de 8 ans. Le dim 21 février à 18 h. Gratuit. Création en direct sur les sites web de Arte Concert et de l’Opéra Comique : concert.arte.tv/fr et www.opera-comique.com. 

A vous de jouer ! L’Opéra Comique propose un jeu en plus : à partir du 8 février, sur son site Internet, vous trouverez des fiches à collecter, avec des questions à résoudre. Les solutions seront à découvrir le soir de la représentation du Web-opéra. Vous pouvez aussi vous inscrire à l’adresse webopera@opera-comique.com, pour recevoir ces fiches un peu à l’avance.


I

Paris

I

UNE_INVERSEE.qxp_Mise en page 2 28/01/2016 17:16 Page56

MOMES

LE MYSTÈRE DE L’ÉCUREUIL BLEU ENQUÊTE À L’OPÉRA COMIQUE Un web-opéra à découvrir en famille, en direct sur internet et nulle part ailleurs DIMANCHE 21 FÉVRIER À 18H

sur opera-comique.com et Arte Concert Direction musicale Marc-Olivier Dupin Mise en scène Ivan Grinberg Orchestre Les Frivolités Parisiennes Production Opéra Comique Captation François Roussillon et Associés À PARTIR DE 8 ANS

www.opera-comique.com tél. 01 80 05 68 60

#webopera

OPERA-COMIQUE-webopéra-ANNONCE PRESSE-195x236 indd 1

25/01/16 16:20

Paris Mômes n°102  

février-mars 2016

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you