Issuu on Google+

Donnez-nous votre avis sur votre magazine le Paris du 20e !

Stéphane Braunschweig HIVER 2012 // numéro 57

Directeur du Théâtre National de La Colline

Nous portons la culture là où il y a de la vie.

Du nouveau sur le front des crèches !

L’économie sociale et solidaire ça marche !

Musique Ensemble 20e,

une école de musique pas comme les autres


Mais aussi : DVD - Blu Ray - Articles de Sport - Télévision - Libres - BD - Informatique - Musique - Audio - Photo - CD - Games - Sono - Téléphonie Outillage - Hifi - Électroménager - Bibelot

www.toutcash.com

en face du CASINO

35, rue de Ménilmontant - PARIS 20e Tél. 01 46 36 01 36 Métro Ligne 2 : Ménilmontant / Bus : 96 arrêt Julien Lacroix

LES HORAIRES Les ventes le lundi de 14h à 19h du mardi au samedi de 10h à19h Les achats le lundi de 14h à 18h30 du mardi au samedi de 10h à12h et de 14h à 18h30

Poissonnerie Collachot Une bouteille de Muscadet offerte pour tout achat d’un plateau de fruits de mer, sur présentation du journal.*

Poissonnerie Davy Collachot 262 bis, rue des Pyrénées – 75020 Paris Tél. : 01 46 36 25 06 Du lundi au vendredi de 9h – 13h / 15h – 19h30 Le samedi 9h – 19h30, le dimanche 9h – 13h30

* voir conditions en magasin

NOUVEAU

CASH CONVERTERS


(Edito) Par Frédérique Calandra Maire du 2Oe arrondissement

L’économie sociale et solidaire a conquis de nouveaux espaces dans notre arrondissement. De marginale, cette nouvelle vision d’une économie où priment le souci du long terme et le respect des hommes s’affirme aujourd’hui comme un acteur de premier plan de l’économie « tout court ».

Les manifestants n’hésitent pas à risquer leur vie pour dénoncer le gouvernement de Bachar Al-Assad.

«Avec le peuple syrien,  ne pas oublier, ne pas renoncer » •• L’opposition syrienne compte ses morts. Combien de pertes au juste ? Plus de 5 000 d’après l’organisme qui regroupe les principaux mouvements d’opposition. Pour la plupart ces morts, hommes femmes et enfants sont des manifestants sans arme qui n’ont commis d’autre crime que de réclamer le départ du pouvoir en place. L’équipe municipale du 20e a reçu les membres du Conseil national Syrien d’opposition pour témoigner de la solidarité de l’arrondissement avec ce peuple en lutte pour sa Pour se mobiliser et liberté. Ce témoignage pour la liberté et la soutenir le peuple syrien démocratie en Syrie fait suite à de nombreuses en lutte pour la manifestations et prises de position publique démocratie vous pouvez de la Maire du 20e en faveur de la démocratie contacter Revivre, une dans les pays arabes et partout ailleurs dans association humanitaire le monde. La municipalité continuera à indépendante. afficher sa solidarité, et à soutenir les Association Revivre, représentants des oppositions démocra15 rue des Rosettes tiques aux dictatures. Nous n’oublions 94120 Fontenay-sous-bois pas, nous ne renonçons pas n

AGIR

contact@association-revivre.fr

Cette économie, qui regroupe le développement durable, le commerce équitable et la responsabilité sociale et environnementale, est bien implantée dans le 20e. On ne compte plus les entreprises, parfois hébergées dans les pépinières, qui choisissent de partager leurs profits entre salariés et fournisseurs. Leur fonctionnement et leur activité, mettent résolument en pratique les principes de l’économie sociale et solidaire. C’est un pas dans la bonne direction.

L’économie sociale et solidaire agit pour une société plus respectueuse de l’homme. Nous devons tout faire pour la soutenir. Frédérique Calandra, Maire du 20e

le Paris du 20e •• 3


Les enfants découvrent et s’ébattent dans la piscine à balles. Frédérique Calandra est attendrie devant l’un des nouveaux «usagers» de la crèche des passerelles.

Du nouveau sur le front des crèches Arrondissement le plus jeune de Paris, nous devons répondre à une forte demande de places en crèche. Ariane Calvo, Conseillère d'arrondissement, adjointe à la Maire du 20e, chargée de la petite enfance et de l’égalité Femme/Homme.

Ouverte depuis novembre 2011, la toute nouvelle crèche des Passerelles rue des Montiboeufs accueille 66 berceaux. Elle a été inaugurée le vendredi 27 janvier dernier. C’est le Groupement des œuvres sociales de Belleville (GOSB) qui porte le projet de nouveau lieu d’accueil des tout-petits. Le GOSB, né à Belleville en 1920, gère un Institut médico-pédagogique, un centre de protection infantile et un centre de santé. Sa solide expérience de la petite enfance sera donc au service de la nouvelle crèche. Depuis sa création, l’un des objectifs du GOSB est de venir en aide aux familles défavorisées du Nord-Est parisien. Il poursuivra sa mission dans ce nouvel établissement. Le programme de création de places en crèche dans le 20e ne s’arrête pas là puisque au 162 rue de Belleville, la crèche François Lagrange, également sous la direction du GOSB, va accueillir trente berceaux supplémentaires en septembre 2013, et passera de 70 à 100 petites têtes brunes, blondes et rousses. L’arrondissement poursuit son plan de développement d’accueil pour les tout-petits : plus de 100 berceaux sont prévus d’ici à 2013.

« Engagez-vous rengagez-vous » qu’ils disaient ! Le 25 janvier, 50 jeunes du 20e se sont rassemblés dans l’enceinte de la mairie. Ils y ont été accueillis pour La Journée défense et citoyenneté. Présentation de la Défense nationale, sensibilisation au secourisme, présentation des différentes formes d’engagement étaient au programme (service civique, métiers militaires, volontariat pour l’insertion etc.). Cette journée est obligatoire pour tous les jeunes Français de 16 ans et nécessaire pour passer le baccalauréat ou encore le permis de conduire.

4 •• le Paris du 20e

Un officier présente aux jeunes du 20e les différents métiers de la Défense nationale.


Guy Marchand, Thierry Marx et Mamadou Sakho saluent les habitants du 20e venus nombreux à la cérémonie des vœux.

Des enfants célèbres du 20e à la tribune. C’est dans une ambiance

surchauffée qu’a eu lieu la traditionnelle cérémonie des vœux à la mairie du 20e, le 23 janvier. Et pour cause, Frédérique Calandra était entourée d’une belle brochette d’invités : Guy Marchand, Thierry Marx et Mamadou Sakho, tous des « enfants du 20e » devenus grands et célèbres, qui ont rejoint la Maire du 20e à l’issue de son discours.

Les musiciens palestiniens ovationnés Les chanteurs et musiciens de l’Ensemble national de musique arabe de Palestine ont été accueillis pour un concert exceptionnel à la mairie du 20e, le 22 janvier dernier. Dans la belle salle des fêtes de la mairie pleine à craquer et devant un public conquis, chanteurs et musiciens s’en sont donnés à cœur joie. Il faut dire qu’ils sont loin d’être inconnus en France. Un compagnonnage existe depuis plusieurs années entre l’association Al Kamandjâti et l’Ensemble Orchestral de Paris. Les musiciens parisiens animent bénévolement, plusieurs fois par an, des master-classes pour les musiciens de l’ensemble palestinien, des

La piscine Alfred Nakache accueille bien son public La piscine Alfred Nakache devient le premier équipement aquatique parisien à recevoir le label QualiPARIS, attestant de la qualité du service rendu au public. Cette distinction, propre à la Ville de Paris, met l’accent sur l’accueil des usagers, l’état des infrastructures, les règles d’hygiène ou encore le traitement de l’eau et de l’air.

Les musiciens et les chanteurs de l’Ensemble national Al Kamandjâti ont enchanté le public, tout acquis à la cause de la musique.

ateliers de sensibilisation en direction des enfants des camps de réfugiés, ainsi que des campagnes de collectes d'instruments pour les écoles. Des solistes palestiniens participent régulièrement, pour quelques mois, aux répétitions et aux concerts de l’Ensemble Orchestral de Paris.

Le 25 novembre 2011, la bibliothèque Saint-Fargeau, spécialisée dans le théâtre, est devenue la bibliothèque Oscar Wilde. Une cérémonie émouvante a été organisée à cette occasion en présence de Jean d’Ormesson, descendant de la famille de Saint-Fargeau et de Merlin Holland, petit-fils d’Oscar Wilde.

Plan grand froid Pendant tout l’hiver, si vous repérez une personne sans abri en situation de détresse, prévenez la mairie du 20e à l’adresse e-mail : sdf20@paris.fr. Nous pourrons ainsi transmettre ces informations à nos partenaires des maraudes, comme le SAMU Social, Les restos du Cœur, Autremonde, Charonne, etc. Les maraudes seront renforcées et les gymnases ouverts pour accueillir les sans abri pendant la nuit. En cas d’urgence vitale, appelez le 115. (n° gratuit 7j/7, 24h/24).

le Paris du 20e •• 5


FAVORISER L’ÉDUCATION POUR TOUS > Élèves, parents, enseignants, des solutions éducatives pour tous les âges.

212 rue des Pyrénées 75020 PARIS

Parlons-en.

Délégation départementale MAIF proche de chez vous 64 rue Planchat 75980 Paris cedex 20 Téléphone : 01 44 93 12 00

www.maif.fr/solutionseducatives

boucliers 92x136 75.4.indd 1

MAIF - Société d’assurances mutuelle à cotisations variables - 79038 Niort cedex 9. Filia-MAIF - Société anonyme au capital de 114 337 500 � entièrement libéré RCS Niort : B 341 672 681 - 79076 Niort cedex 9. Entreprises régies par le Code des assurances.

Les Opticiens Mutualistes

13/02/12 14:28

Spécialités vietnamiennes et thaïlandaises

A deux pas de la place Gambetta, poussons la porte du Royal Fata : une décoration soignée, des espaces intimistes aménagés pour dîner en amoureux, ainsi que de grandes tablées autour desquelles réunir famille ou collègues. Elles sont nappées, la vaisselle est en porcelaine, et les baguettes posées sur de délicats repose-couverts. Un soin qu’on retrouve dans l’attention d’un personnel discret et efficace. Il saura notamment nous orienter dans cette carte riche de mets traditionnels et néanmoins inconnus.

vins elle aussi bien garnie : à goûter, le Dragon Seal, un vin de Chine rosé. Repu d’une cuisine fine et généreuse, les sucreries pourraient bien tout de même vous tenter. L’alcool de riz, ou Mei Kwei Lu, viendra clore ce délicieux repas. Menus à partir de 11,80€ le midi en semaine. Le soir, des menus à 38€ et 55, 80€ à se partager à deux, et le « Variétés » tous les jours jusqu’à 22h à 22,50€.

Mais comment ne pas hésiter devant cette variété de plaques chauffantes et de cassolettes, cette diversité de recettes à destination des adeptes de la fraîcheur de la Saint-Jacques, du goût ensoleillé du basilic ou de l’amertume de l’écorce d’orange ?

PLACE GAMBETTA

RUE BELGRAND

CHE

E

PER

DU

DU

DES

R

RUE

UE

N AVE

RUE

ISE

HA LAC

ENE

PYR

N

RU E-B

ALT

NOUES RUE DE LA COUR DES PL AC EE .L AN DR

ES

Ce casse-tête résolu, la force des épices précisée au chef, l’accompagnement choisi (nouilles, riz cantonais et sa délicieuse variante thaïlandaise au Saté), on découvrira une carte des

EM RU

Les spécialités de la Maison ? Les « nids de bonheur » d’abord, préparés en fines lamelles de pomme de terre, garnis de viande, de pinces de crabe et cuisses de grenouille à la sauce épicée ou de canard. Les plats servis en « coquilles d’ananas »

ensuite : mélange très doux de salé et de sucré, ainsi que la fondue chinoise, où crevettes, lotte, coquilles Saint-Jacques et autres fruits de mer sont plongés avec légumes et vermicelles dans un bouillon de Saté. Le fameux canard laqué pékinois enfin, servi avec des petites crêpes et une sauce aux huîtres, est à commander 24h à l’avance.

RUE

IN

NDR

E LA

EMIL

IN

237, rue des Pyrénées – 75020 Paris Tél. : 01 43 66 99 86 M° Gambetta. Fermé lundi midi. A la carte 23 €. Menus à partir de 11,80 € à midi. Boisson comprise. Salle climatisée.

Publi-infos

En ce début d’année du dragon, prenons la bonne résolution de redécouvrir la vraie cuisine chinoise.


Kader Nemer agent de Pôle emploi et

ancien comédien professionnel dans le 20e, a monté, en interne, une troupe de théâtre appelée chez Popole. Son but : fédérer ses collègues de travail, tendus à cause de la fusion ANPE-Assedic, autour d’un spectacle, en avril prochain.

Béatrice Michel-Dansac a été la première citoyenne à poser

Sandrine Pialat enchante nos petits. Elle est chef costumière chez Disneyland Paris et habitante du 20e. Sandrine adapte maquettes et modèles de costumes arrivés tout droit des Etats-Unis et participe donc à l’émerveillement des petits et des grands.

le pied dans le tout nouveau service d’accueil de la mairie du 20e ! Et à goûter au chaleureux accueil qu’on lui a réservé.

Leila Bousmaha est une femme heureuse La jeune responsable de l’atelier Mosaïque au club Emeraude Mortier dédié aux retraités et personnes âgées a tellement bien réussi à intéresser son public à la mosaïque, que le nombre d’adhérents et d’ateliers a été multiplié par deux. Du coup, elle y a ajouté la peinture et la vannerie.

«deCesvraisateliers sont lieux de création. C’est extraordinaire !

» Leila Bousmaha

Aias Michos, traiteur restaurateur, ouvrait le Pikilia, il y a un an. Il ne tarit pas d’éloges sur son quartier du Père Lachaise et sa clientèle déjà fidèle. Le Pikilia - 1, avenue Gambetta - pikilia.traiteur@gmail.com

le Paris du 20e •• 7


LE

e 0 UR 2

Malgré l’imposante façade de verre, n’hésitez plus et franchissez la porte. L’univers magique du théâtre vous y attend.

Frédérique Calandra et Stéphane Braunschweig déclament-ils en duetto au cœur de la belle salle de 700 places du Théâtre de la Colline ?

En passant devant le théâtre, on peut lire le programme des spectacles sur la façade. Plus besoin du figaroscope !

De la colline de Ménilmont Stéphane Braunschweig a pris la direction du Théâtre de la Colline en 2010. Sa mission ? Donner à ce théâtre prestigieux du 20e une identité forte et en faire un lieu de découvertes jubilatoires.

L

e théâtre peut beaucoup là où du moins il y a suffisamment de vie », a écrit Bertolt Brecht. Situé à deux pas de la place Gambetta, le Théâtre de la Colline répond on ne peut mieux à cette citation du grand dramaturge allemand. Stéphane Braunschweig, directeur de la Colline et parmi les metteurs en scène français les plus en vue lit-on partout, l’a bien compris et s’est donné pour mission d’ouvrir ce lieu et de lui offrir le public large qu’il mérite. La Colline, un lieu de découvertes par excellence Car, c’est à un cercle des plus prestigieux qu’appartient ce théâtre du 20e. Jugez plutôt : fondé en 1988 et implanté dans l'Est parisien, la Colline

Will.i.am s’est exprimé Devant un parterre 8 •• le Parisdedujeunes 20e buvant ses propos.

est l'un des cinq théâtres nationaux avec la Comédie-Française, le Théâtre de l'Odéon, le Théâtre national de Chaillot et le Théâtre national de Strasbourg, que Stéphane Braunschweig a dirigé pendant huit ans. Depuis 2010 il a pris la tête du bâtiment à la façade de verre. Il y apporte un théâtre « exigeant » mais défend avec obstination l’idée de le rendre accessible au plus grand nombre. Et ça marche. Ses spectacles rencontrent du succès et drainent un public qui dépasse le seul arrondissement, jusqu’à la grande banlieue. « Etablis sement culturel pu blic, nous avons la possibilité d’appliquer une politique tarifaire et d’abonnement qui nous permet de fixer le prix des places à la portée de tous et de défendre l’audace et les risques dans nos choix de spectacles. Nous offrons ainsi un théâtre qui porte


es m BONS PLANS 20

1 2 3

C’est dans le restaurant Les Foudres que je déjeune parfois. Ils ont une bonne table et l’ambiance y est plutôt chaleureuse. Le café des banques, juste en bas du théâtre est parfait pour un café entre deux rendez-vous. Située tout près du Théâtre de la Colline, la bibliothèque Oscar Wilde a un fonds de près de 2 500 titres dédié au théâtre contemporain.

Les Foudres 4 place Martin Nadaud

1 3 2

Café des banques 13 avenue du Père Lachaise

Bibliothèque Oscar Wilde 12 rue du Télégraphe bibliotheque.oscar-wilde@paris.fr

ant au Théâtre de la Colline une forte dimension intellectuelle, qui impose réflexion et questionnement, mais toujours liée au plaisir et à l’émotion », s’enthou siasme celui qui fait de son théâtre un lieu de découvertes par excellence. Stéphane Braunschweig tient

à faire partager ce plaisir en ouvrant tout grand les portes de son antre dédiée à la création contemporaine. Et tous les moyens sont bons. « Je voudrais rompre

C’est dans ce bureau que se décide la programmation de la Colline, que se prennent les risques et que se risquent les audaces.

avec l’image d’un lieu intimidant et inaccessible. C’est pour cela que nous avons décidé d’être plus présents dans le quartier : par exemple avec nos ateliers d’écriture et de jeu ouverts aux adultes, en partenariat avec des associations d’aide à l’insertion. Nous avons aussi le projet de lancer une Amap à l’intérieur du théâtre. Nous organiserons aussi des visites, des lectures dans les cafés. Nous avons la chance d’être dans un arrondissement qui bouge, il faut donc faire en sorte de porter la culture là où il y a de la vie. » Stéphane Braunschweig a franchi le pas d’une colline à l’autre, celle de Ménilmontant où il a habité, à son théâtre, qu’il considère comme « une fierté pour le 20e » et qu’il investit résolument. n Théâtre de la Colline 15 rue Malte-Brun www.colline.fr

le Paris du 20e •• 9


SpEcial beautE Paris 20

NOUVEAU

JENNY F’HAIR Salon de coiffure Hommes et Femmes Une équipe de coiffeurs passionnés vous accueillent dans ce nouveau salon. Brushing, coupe, On vous y proposera des couleurs, coiffage, tissages, conseils en coiffure et des extensions, défrisages, produits de soins capillaires lissage brésilien sans personnalisés pour tous paraben, sans formol... les cheveux.

Tous Types de cheveux

ouvert du Mardi au vendredi de 10h à 19h samedi de 9h30 à 19h

-20% -20%

Tél. : 01 43 64 42 27 6 rue Henri Dubouillon 75020 Paris

pour toute prestation jusqu’au 29 février*

Métro Saint Fargeau

pour les étudiants

* Sur présentation du journal, hors produits capillaires

Envie de changer de tête

u e vea 20 nous le dan

BEAUTY SALOON

Permanentes

Salon de Beauté et SPA

Coupes

Avec nos produits Modelage Gommage

MJ COIFFURE

Soins du visage Soins du dos

Tissages

Épilation traditionnelle Maquillage de jour et nuit

Soins

Modelage du dos à 30€ au lieu de 50€ Sur présentations du journal *

* Bon valable jusqu’au 30 avril 2012

Métro : Gambetta

ET BEAUTé

47, rue des Orteaux 75020 PARIS Défrisages Tél. : 09 51 53 81 96 Colorations Port. : 06 34 44 40 29 PRéSEnTATIOn E-mail : mjcoiffureetbeaute@gmail.com -10 % SuR du jOuRnAl NOUVEAU DANS LE QUARTIER

58 rue de Villiers de l’Isle Adam 75020 Paris 01 46 36 03 56

?

De prendre soin de vos cheveux

L’art de la coiffure Salon de coiffure mixte

-10%

sur présentation du Journal du 20e* *Hors produits et soins, jusqu’au 30 Avril 2012

52 rue Terre Neuve 75020 Paris Tél : 09 82 48 77 07


44 rue de la Chine, on se reconstruit

S

ituée au 44 rue de la Chine, la Maison de l’association de gestion des établissements des petits frères des Pauvres, fer de lance de la solidarité, propose, aux personnes de plus de 50 ans en situation d’isolement ou de grande précarité, l’un des 23 studios allant de 14 à 21 m², entièrement neuf et équipé. Si la mairie du 20e a soutenu et accompagné ce projet dès l’origne, c’est grâce au financement exceptionnel de la Ville de Paris (DASES) et de l’Etat (DRIHL), qu’un poste supplémentaire d’animateur socio-éducatif a pu être créé afin d’accueillir les résidents dans les

Cette pension de famille, au cœur du quartier de Pyrénées, a pour objectif l’insertion sociale des personnes âgées sans logement.

2 questions a votre elu de la mairie

Marc Wluczka, conseiller d’arrondissement, adjoint à la Maire du 20e, chargé de la solidarité, la famille et la lutte contre les exclusions. Le Paris du 20e : quelle est la genèse de ce projet  ? Marc Wluczka : les petits frères des Pauvres se sont portés acquéreurs de l'hôtel grâce à leurs fonds propres et à des subventions de l'Etat et de la Ville de Paris dans le cadre du plan de relogement des populations exclues. La mairie du 20e, d'emblée très favorable à ce projet, a le sentiment d'avoir toujours été écoutée et d'aboutir aujourd'hui à une réalisation dont l'utilité sociale n'est remise en cause par personne. Qu’est-ce que cette maison Relais va apporter au quartier  ? MW. : son originalité cependant est de ne pas être une simple maison de retraite, ni à l'inverse une structure de soins, mais un lieu de reconstruction individuelle et collective, de vie hors de la précarité dans une convivialité propice au soin des corps et des esprits.

meilleures conditions possibles. Des activités dans la pension de famille et, en dehors, sont proposées aux résidents sans aucune obligation de participation pour que chacun reprenne goût à la vie en collectif, et gagne en autonomie. De plus, un accompagnement précieux des bénévoles vient compléter ce travail de fond. Ici, des trajectoires de vie différentes se croisent et cohabitent dans la plus grande harmonie. « Malgré leur situation et leur histoire difficile, les résidents s’épanouissent et sont ravis d’être parmi nous », insiste Aleks Wasieczko, responsable d’établissement de la pension de famille. Et, comme par magie, une véritable solidarité de voisinage s’est mise en place au grand plaisir d’Aleks Wasieczko qui souligne son étonnement devant l’accueil des résidents. « Spontanée, saine et immédiate, voilà comment je qualifierai notre intégration dans le quartier. » L’élan de générosité est tel que l’association est pourvue en aides de toutes sortes. Dans le 20 e, la solidarité a un sens et une existence, la maison des petits frères des Pauvres en est un bel exemple.

Derrière cette façade sévère, les gens se recontruisent et se réinsèrent le temps nécessaire.

le Paris du 20e •• 11


LE PROJET

Une nouvelle résidence étudiante de 87 logements et une crèche de 60 places verront le jour au 117 rue de Ménilmontant.

CALENDRIER

Le projet devrait être livré pour début 2014.

87 nouveaux logements étudiants prévus à Menilmontant  

T

rouver un logement à Paris, lorsque l’on est étudiant, relève parfois du parcours du combattant. Bertrand Delanoë, Maire de Paris et Frédérique Calandra, Maire du 20e, ont choisi de renforcer le pôle étudiant de Ménilmontant en lançant un programme de travaux de construction d'une résidence étudiante, dont le Crous sera l’organisme gestionnaire, de 87 logements, 117/119, rue Ce projet respecte de Ménilmontant. La résidence bénéficiera d’une proximité l’équilibre entre immédiate avec le pavillon logements, Carré de Baudouin, lieu culturel équipements et gratuit dont les étudiants services publics pourront profiter pendant leur temps libre. Mieux encore, ce plan prévoit aussi la construction d'une crèche de 66 places qui comportera une entrée commune avec la résidence étudiante. Ce partage des lieux sera à n’en pas douter, source de convivialité et répondra à un objectif majeur pour l’arrondissement : le respect de l’équilibre entre logements, équipements et services publics. n

En plus Comme pour toutes les résidences étudiantes publiques à Paris, c’est le CROUS qui est en charge de la gestion des établissements. Il attribuera les logements et sera en charge d’animer la vie étudiante et les services au sein de la résidence. Des étudiants étrangers auront aussi l’opportunité d’habiter cette résidence, le temps de leur séjour en France.

12 •• le Paris du 20e

La future résidence étudiante, rue de Ménilmontant, va renforcer l’offre de logements dans l’Est parisien.

2

questions àA votre éElue de la mairie

Nathalie Maquoi, conseillère

d’arrondissement, adjointe à la Maire du 20e chargée de la jeunesse, de la vie étudiante et des jeunes travailleurs. Le Paris du 20e : comment se situe l’offre de logement étudiant dans le 20e ? Nathalie Maquoi : les étudiants ont toujours choisi l'Est parisien pour habiter, apportant ainsi leur dynamisme à notre arrondissement. Face à l'explosion des loyers privés ces dernières années, la municipalité a choisi de créer 5 résidences étudiantes dans cette mandature, soit 260 places, et permettre ainsi à toujours plus de jeunes de se loger dignement et de mener leurs études dans de bonnes conditions. Quel sera l’apport de la cohabitation logements étudiants et crèche pour  le quartier ? NM : les enfants et les étudiants s'entendent bien, même s'ils se croisent peu! En effet, quand l'un arrive à la crèche, l'autre part étudier. Le mouvement est en sens inverse le soir. L'espace est rare à Paris, construire en rez-de-chaussée une crèche et en étages des logements étudiants permet donc de satisfaire deux besoins majeurs des habitants du 20e : se loger et offrir des modes de garde collectifs pour les enfants.


LA SIRÈNE La Sirène, c’est l’improbable mariage entre le nord de la France et le Sud de l’Italie. Une union qui dure depuis 12 ans pour le plus grand plaisir de ses habitués du quartier Gambetta. Sept recettes de moules- frites, aussi originales que les moules au gorgonzola (13), se partagent la carte avec les pizzas, pâtes, salades et autres grillades. L’escalope de veau au marsala, un vin cuit au goût d’amande, retient l’attention, tout comme le cocktail de pâtes qui épargne à l’amateur l’habituelle hésitation entre lasagnes, spaghettis à la bolognaise, tagliatelles à la carbonara et tortellini. Dans une ambiance feutrée, agréable parce que sans prétention, on profitera de son repas aux chandelles en l’accompagnant d’un bon Chianti ou d’une bière italienne. Un tiramisu maison ou un café gourmand viendront le couronner. Le tout pour une addition raisonnable (formule midi à 9,50, menus à 15 et 20), l’accueil chaleureux commun aux ch’tis et aux méditerranéens compris. LE

La formule qui nous évite de choisir entre pizza et salade : ½ pizza + ½ salade italienne

la Sirène 30 avenue Gambetta Paris 20e 01 46 36 07 46 www.restaurant-lasirene.fr Ouverture du lundi au dimanche de 12h à 14h30 et de 19h à 23h (23h30 le week-end).


e l’enqueêt

e r i a d i l o e s t e 0 e l e2 l s a i n a c d e o p s u o p e i n e t m en o v e n l a o c L’é 20

u

Un vivier d’emplois L’économie sociale et solidaire (ESS) est un secteur économique à part entière qui emploie 150 147 personnes à Paris soit 8,9 % de la part totale des emplois parisiens. Vivier d’emplois pour les années à venir, 13 % des salariés de l’économie sociale sont à un âge proche de la retraite, l’ESS est marquée par le foisonnement des activités et des formes qu’elle prend. Dans le 20e, ce ne sont pas moins de sept AMAP, deux régies de quartier, huit centres sociaux, dix huits sociétés coopératives de production (SCOP) et d’innombrables associations et entreprises qui dynamisent un réseau d’acteurs des plus actifs. La 2e édition du Mois de l’économie sociale et solidaire, qui a eu lieu en novembre dernier, s’est fait l’écho de ce foisonnement avec l’organisation d’initiatives variées allant de débats sur les finances solidaires à la projection d’un film sur la reprise d’entreprise sous statut coopératif. 2012 est déclarée « année européenne des coopératives ». Ce sera est l’occasion de rappeller que d’ici 10 ans, 700 000 chefs d’entreprises partiront à la retraite. L’enjeu de la reprise d’entreprise est au cœur des débats à venir sur le développement des petites et moyennes entreprises.

«

L’économie sociale et solidaire est une économie de proximité en pleine expansion, porteuse d’emplois et de lien social.

»

Karine Duchauchoi,

conseillère d’arrondissement, déléguée à la Maire du 20e, chargée de l’économie sociale et solidaire.

14 •• le Paris du 20e


Une structure légère permet au cirque d’être itinérant.

Les locaux partagés de Coopaname.

Coopaname, entreprendre et travailler autrement

A

u début de Coopaname, on voulait compte 530 membres. Son fonctionneoffrir une alternative à la création ment ? La coopérative est ouverte à tous. d’entreprise individuelle. AujourIl n’y a pas de sélection à l’entrée, seuled’hui on va beaucoup plus loin et ment une envie de vivre de son savoirfaire de façon autonome, mais dans un on propose de mutualiser le travail. L’inienvironnement collectif. Chaque memtiative et le projet sont majoritairement bre est accompagné et développe son individuels. La prise en charge, quant à activité à son propre rythme. Dès les elle, est collective », explique Stéphane premiers contrats, il se salarie en CDI Veyer, directeur général de la coopérative d’activités et d’emploi, Coopaname. au sein de la coopérative. Il bénéficie de Première structure de ce type en Ile-detoutes les couvertures sociales (retraite, France, elle est née dans maladie, chômage…), le 20e, en 2004. Forte de d’une assurance pour Coopaname son succès, elle a, depuis, invente au quotidien son activité, de locaux essaimé, dans le 13e, à partagés et de divers une nouvelle façon Nanterre, Aubervilliers, mécanismes de protecChevilly-Larue et au d’entreprendre tion mutuelle : formaet de travailler. tion, outils financiers, Mans. Coopaname

«

»

couverture réciproque de trésorerie… Les aspects administratifs, comptables, fiscaux, juridiques de l’activité sont mutualisés à l’échelle de la coopérative les Coopanamiens font bel et bien partie d’une seule et même entreprise qu’ils construisent ensemble et dont le développement leur permet de sécuriser leur démarche professionnelle. Ils ont vocation à rester dans la coopérative et à devenir associé. Coopaname 3-7 rue Albert Marquet www.coopaname.coop

Stéphane Veyer

Royal Boui Boui, plus solidaires

ANTiNEA, propose des emplois de proximité

Olivier et Ludovic (Les Renzo) se sont lancés dans l’aventure et ont créé Royal Boui Boui, une SCOP qui présente des spectacles itinérants de théâtre et de cirque et dont les salariés sont associés majoritaires. Son ambition ? Assurer dans un lieu convivial, à travers la diversité de ses spectacles, une foultitude d'actions culturelles. « Cette initiative s’articule autour de deux idées essentielles : remettre le cirque au centre des villes et développer des emplois de techniciens, d’agents d’accueil du public et de sécurité. »

« Notre structure, Antenne Insertion Emploi Autrement (ANTINEA) est une association intermédiaire, d’insertion par l’activité économique », explique Julie Wrona, adjointe à la directrice, chargée du développement. Au cœur du quartier des Amandiers, elle a été créée à l’initiative des habitants avec un double objectif : l’insertion sociale et économique des femmes du quartier et la création de lien social. Sa mission ? L’embauche des femmes ayant peu ou pas d’expérience professionnelle pour des emplois de proximité, principalement sur des missions de nettoyage auprès d’associations, de collectivités et d’entreprises et du service à domicile pour des particuliers.

Royal Boui Boui ludo@royalbouiboui.com, olivier@royalbouiboui.com

ANTINEA www.menage-antinea.fr

le Paris du 20e •• 15


(le billet) de Julien Bargeton

1er adjoint à la Maire, chargé de la culture, des finances et des budgets participatifs.

Musique Ensemble 20e est une école de musique et un centre de pratique amateur pour tout public.

La musique, ensemble

A

Notre Oscar Wilde Etrange paradoxe de l’histoire… Voilà un homme condamné à une peine de deux ans de travaux forcés en vertu d'une loi interdisant l'homosexualité, et dont la sépulture n’a cessé, pendant un siècle, d’être recouverte par les traces de rouge à lèvres de femmes trop aimantes. Le voilà, aujourd’hui, débarbouillé de

u 32 rue du Capitaine Marchal, l’association Musique Ensemble 20e ces marques d’amour, protégé des baisers rompt avec les habitudes traditionnelles des écoles de musique. Ici, on de ses admiratrices par une barrière de combine l’apprentissage, la pratique d’un instrument et la musique verre, lui qui jamais ne sut se défendre de sa relation d’amour et de dépendance d’ensemble. Il n’y a pas non plus d’examen. C’est une représentation réciproque avec son jeune amant, devant un public, « qui fait office d’examen. C’est plus stimulant pour les élèves », mais tellement destructrice. précise Arielle Zajde, directrice de l’association. De la théorie à la pratique il n’y En donnant le beau nom d'Oscar Wilde à la a qu’un pas que la directrice n’a pas hésité à franchir en se lançant dans le bibliothèque Saint-Fargeau, nous rendons projet Take a bow « Prends un archet » organisé par la Cité de la Musique et la l'hommage qu'il mérite à ce grand écrivain salle Pleyel. Pendant plusieurs mois, dix jeunes violonistes de l’association, de irlandais, mort à Paris dans la misère, 8 à 14 ans, ont travaillé avec les musiciens de l’Orchestre Symphonique de et enterré au Père-Lachaise. Londres. Une rencontre qui s’est achevée par un Je n’oublie pas, à mon tour d’embrasser La pratique de la concert dans la prestigieuse salle Pleyel. Loin de s’en le souvenir de son esprit libre et incisif. musique favorise tenir à des projets ponctuels, depuis 2000, Musique Le 20e est fier de l’accueillir. une vraie vie de Ensemble 20e propose aussi des cours adaptés à tous les niveaux et les quartier. styles de musique, Les lieux de pratiques de Musique Ensemble 20e très variés. Désormais, elle rassemble plus La chorale, a lieu 38 rue des Amandiers Tous les autres cours, ou ateliers de 300 élèves avec autant d’adultes que à la 20e Chaise, métro Père Lachaise. d’orchestre ont lieu 32 rue du Capitaine d’enfants et valorise la pratique artistique Marchal, métro Porte de Bagnolet, sortie L’Orchestre de musique de place Edith Piaf. en amateur. Autre spécificité : l’école s’imchambre, se déroule à la Paroisse Notre Dame de la Croix de Ménilmontant, plique, en effet, dans les projets locaux, par Accueil Musique Ensemble 20e 3 place de Ménilmontant. le lundi, mardi, mercredi, jeudi de 15 h exemple avec l’ouverture récente d’une à 18 h 30. Le Samedi de 10 h à 12 h 30. Harpe, trompette et violoncelle, les classe de violon dans une école primaire du cours d’instruments ont lieu 11 rue quartier Saint Blaise. « Notre travail, est Orfila, métro Gambetta. aussi de renforcer et de favoriser une véritable vie de quartier », conclut Arielle Zajde. n Toutes les activités sur musique.ensemble@wanadoo.fr le Paris du 20e •• 17


Les dessins de Marcel Storr ne manquent pas d’imagination. Des bâtisses religieuses, aux immeubles futuristes, ce cantonnier du bois de Boulogne, décédé en 1976, les a conçus dans le plus grand anonymat.

Marcel Storr, bâtisseur visionnaire, au pavillon Carré de Baudouin, jusqu’au 31 mars 2012

Une vie à travers

les dessins M

« L’adolescence est un royaumes d’anges déchus, ou sur le point de l’être, mais c’est encore un royaume. » James Agee

arcel Storr n’a pas eu une vie facile : né en 1911, abandonné, deve nu sourd, et condamné à l’illettrisme très tôt dans sa vie. Pourtant, de ces difficultés il en tire sa force : il commence à dessiner à l’âge de 21 ans. Un échappatoire sans doute. « Dessiner, il n’y a que ça que j’aime », disait-il. Regarder ces œuvres, c’est entrer dans son monde parallèle et, entrevoir la plus profonde intimité de Marcel Storr. Liliane et Bertrand Kempf, aujourd’hui légataires de toutes ses œuvres, font partie des rares personnes à y avoir eu accès du vivant de l’artiste : « Une fois terminés ses dessins ne l’intéressaient plus du tout, il nous les avait confiés et n’a jamais voulu les revoir », ajoute 18 •• le Paris du 20e

Liliane Kempf. Marcel Storr peut met- ristes que surprenantes. Couleurs tre jusqu’à quatre mois pour réaliser automnales, imagination débordante, un seul dessin et voue une véritable et détails abondants ; voilà comment passion aux détails, notamment les on pourrait définir le travail passionné, crosses gothiques. Plusieurs tableaux et parfois acharné, de Marcel Storr. peuvent en regrouper près de 600 000. Cette impressionnante exposition a été Durant l’exposition, une mise en scène par le spécialiste de l’art série d’agrandissements de brut, Laurent Danchin. « Dessiner, ces détails sera proposée il n’y a que cela Des séances de dédicace aux visiteurs. Cette de la biographie Storr, que j’aime. » conception de la petitesse architecte de l’ailleurs de Marcel Storr Françoise Cloarec et de côtoie le gigantisme des l’ouvrage collectif Marcel immeubles et des villes qu’il dessinait offrant un contraste des Storr (ed. Phébius, 2010, 2011) et des plus remarquables. C’est à partir de rencontres-débats ainsi que des projec1965, naissance du quartier de la tions de documentaires et courts Défense, que l’artiste a commencé ses métrages sur l’architecture utopique dessins de villes aussi colossales et futu- seront organisées. n


Marcel Storr travaillait en deux temps, dessinant d’abord, puis coloriant ensuite, parfois à mesure, sa composition. C’est sans doute pour cette raison qu’il lui arrive de signer plusieurs fois. A la fin il passait, sauf sur le ciel, un vernis qu’il égalisait au fer chaud. Chaque dessin pouvait lui prendre de deux à quatre mois, parfois davantage, et certaines œuvres ont été reprises à différentes périodes ou sont restées inachevées. Toutes ne sont pas datées et parfois celles qui le sont comportent aussi un nombre dont nous n’avons pas trouvé la clef. Pavillon Carré de Baudouin 121 rue de Ménilmontant 01 58 53 55 40 mairie20.paris.fr

le Paris du 20e •• 19


�istrot �hantefabl�

Fruits de mer sur place ou à emporter

Cuisine de nos provinces et du terroir Côtes de Bœuf 1,2 kg , Fîlet de Bœuf sur Pierrade, Planche du Boucher, Cave à fromages… Nos plats sont confectionnés dans notre cuisine.

LA

DE

TT A

BE AM EG

NU

al pit Hô on Ten

ES

IN

ÂT

INE CH LA DE are Squ lant Vail ON JAP DU

SG

DE

E RU

E RU

E RU

N DO OR ARD P. C SS IMBOU

AV E

L'I

SL

E-

AD

AM

E

IN

RS

CH

IE

LA

LL

T

HE

DE

GE

OD

MB

EES

CA

EN

DU

YR

VI

UC

SO

A

E RU

SP A

OR

OR

E RU

E RU

DE FIL

E RU

P. A IMRFIL O

93 avenue Gambetta 75020 Paris Tél. 01 46 36 81 76

FIL

E RU

Grande sélection de vins du terroir

VIL

Salle privée pour Noces, banquets, anniversaires (jusqu’à 45 personnes)

Mairie

RU E

PLACE du XXe GAMBETTA

RUE BELGRAND

M

AL TE

BR UN

Les Rigoles Brasserie

Voici une brasserie pleine de bonne humeur, vous y trouverez de grands classiques ainsi qu’un excellent couscous royal, des rognons de veau grillés, le fameux pavé de rumsteck et ses frites maison, ainsi que les poissons du marché... Happy Hour de 16h à 20h

Pinte à 4€ Coktail du jour à 4,50€ Mojito à 5€

Ouvert tout les jours de 7h à 2h, service en continu 334 rue des Pyrénées 75020 Paris Tél : 01 46 36 65 58

CHEZ LILETTE

127 Rue Pelleport – 75020 Paris Restaurant Bar Brasserie NOUVEAU PIZZAS à EMPORTER Commandez votre Pizza au 01 77 11 39 65


e! 0 2 le r u o p Quelle fier té

Salon de lecture à la bibliothèque Louise Michel

D’imposants rayonnages à la médiathèque Marguerite Duras

Deux bibliothèques du 20e récompensées ! La bibliothèque Louise Michel et la médiathèque Marguerite Duras ont été primées par Livres Hebdo, le magazine des professionnels du livre, qui récompense les établissements dont les initiatives les plus originales donnent envie au public d’en franchir les portes.

A

l’heure où l’on peut craindre que la lecture cède du terrain devant d’autres loisirs, il y avait urgence à promouvoir les bibliothécaires qui œuvrent quotidiennement pour favoriser la rencontre du public et du livre. C’est désormais chose faite, avec la création, en 2010, du grand prix Livres Hebdo des bibliothèques. Pour son édition 2011 et parmi les plus grands établissements nationaux, le jury a choisi la bibliothèque Louise Michel car, précise l’un des jurés, Sergio Dogliani, de Idea Stores, à Londres, « Louise Michel démontre que l’on peut combiner, dans une période de crise, la beauté, la force et la grâce, tout en étant performant. Le monde des bibliothèques françaises a de la chance d’avoir un nouveau modèle à suivre, un lieu confortable, vivant et chaleureux où les gens se sentent comme chez eux pour lire, apprendre, échanger, se respecter. » Incroyable mais vrai,

toujours dans le 20 e , la médiathèque Marguerite Duras, la plus spacieuse des bibliothèques parisiennes, ouverte il y a peu rue de Bagnolet et qui a déjà réalisé plus d’un million de prêts en un an, a reçu, quant à elle, le prix de l’Espace intérieur. Enfin, jamais deux sans trois, la bibliothèque municipale Saint-Fargeau, spécialisée dans le théâtre, est devenue la bibliothèque Oscar Wilde. C'est le premier lieu parisien à porter le nom de celui qui est l’un des auteurs favoris des lecteurs français. Une fois de plus, en matière d’établissements culturels, le 20e est à l’avant-garde ! n Bibliothèque Louise Michel 29-35 rue des Haies - 01 58 39 32 10 bibliothèque.louise.michel@paris.fr Médiathèque Marguerite Duras 115 rue de Bagnolet - 01 55 25 49 10 mediathèque.marguerite-duras@paris.fr

Les services de la bibliothèque A la bibliothèque Louise Michel, vous trouverez : un accueil personnalisé, un espace intérieur qui donne envie de s’arrêter et de s’installer et des animations variées (lectures sur les tapis, arrosage du jardin avec les enfants, histoires partagées avec des parents et enfants de la PMI et du centre d’hébergement, club de lecture, ciné-club, “café Louise” pour échanger sur les lectures).

le Paris du 20e •• 21


S’occuper des enfants après l’école

Môm’rue Ganne met à disposition des parents un service de garde d’enfants après l’école. Des bénévoles les aident à faire leurs devoirs, et leur proposent un goûter. Pendant les vacances, des ateliers artistiques sont organisés pour les enfants. Contact : Elsa Saïsset 01 43 61 06 73 elsa.saisset@gmail.com

Héberger des personnes fragiles

Créé en 1998, le centre d’hébergement temporaire Les Maraîchers, accueille des hommes et des femmes isolés et sans domicile, sortant de l’hôpital. Un accompagnement social est proposé par l’équipe éducative aux personnes hébergées pour préparer au mieux leur sortie du foyer.

«

Contact : Foyer d’hébergement post-hospitalier « Les Maraîchers » Tél. : 01 40 24 07 70 / fax : 01 40 24 07 46 maraichers@casp.asso.fr

Des associations du 20e participent à l’accompagnement et à l’accès aux soins. C’est une chance !

»

Serge Wajeman,

conseiller d’arrondissement. Délégué chargé de la santé, et des relations avec l’AP-HP»

22 •• le Paris du 20e

Pratiquer le sport

Royaume de la pratique multidisciplinaire, le CSM 20e propose ses activités depuis 1945. Les 500 adhérents sont répartis dans cinq sports différents : volley-ball, badminton, football, natation et tennis. Le CSM 20e propose des stages de perfectionnement pour les plus aguerris, à la pratique spécifique pour enfants. Contact : Benoit Gargonne 06 77 12 42 37 / 01 82 09 59 34 benoit@gargonne.com info@csm20.com

Faire du théâtre

Clac Compagnie propose des ateliers à la croisée du théâtre et de la poésie : créations, interventions poétiques, lectures, formations... Dirigée par Laurent Cyr, acteur, metteur en scène, elle rassemble une dizaine d'artistes d'horizons divers et mène ses activités mue par le désir d'être ensemble. Contact : Laurent Cyr laurentcyr@yahoo.fr www.claccompagnie.com


Favoriser la recherche d’emploi

le Paris du 20e

ADF emploi, c’est dix ans d’accompagnement, de conseil et de formation certifiés OPQF (Office professionnel de qualification des organismes de formation) pour les salariés et demandeurs d’emploi. Leur réseau de partenariats favorise les échanges et la recherche d’emploi. Contact : ADF emploi www.adfemploi.com

Découvrir l’escrime

Le Cercle d’escrime franco-cubain vise à enseigner et développer l'escrime dans un cadre communautaire ; la pratique se répartie entre les entraînements, la formation, les compétitions, les stages ; les groupes de sont constitués par niveau et par tranche d'âge (à partir de 6 ans). Des rencontres intergénérationnelles sont proposées afin de promouvoir le sport en famille et au féminin. Contact : Stéphanie Patterson 06 99 43 06 66

Enquête sur le Paris du 20e : votre avis nous intéresse Vous recevez le Paris du 20e dans votre boîte à lettres. Il y a maintenant deux ans, la maquette de ce journal a changé. De nouvelles rubriques ont vu le jour  : Ça nous cause présente une grande cause portée par la Maire du 20e, Les gens du 20e met à l’honneur des habitants. A chaque numéro, nous invitons une personnalité de l’arrondissement, acteur, chanteur, écrivain, sportif, qui raconte son 20e. Deux pages sont consacrées à de grands projets réalisés ou en cours, Enquête 20e porte un éclairage sur un thème et la rubrique Culture vous présente les grandes expositions au pavillon Carré de Baudouin. Vous êtes plus de 10 000 à être inscrits au service 20 l’info de la mairie du 20e.

Reprendre ses études

L’École de la 2e chance de Paris est une institution portée par les collectivités territoriales, locales et consulaires dont l'objectif est d'assurer l'insertion professionnelle et sociale de jeunes sans diplôme ni qualification. Elle propose une formation individualisée, comportant des stages en entreprises. L’entrée est possible toute l’année. Contact : e2c www.e2c-paris.fr N° vert : 0 800 201 204

Apprendre à écrire en dessinant

Les Ateliers du Talisman-petite fabrique de poésie (ateliers d'écriture et d'expression graphique) vous proposent de « tisser sa toile », de s'engager dans la forêt des symboles, en redécouvrrant le langage avec le regard de la seule intuition. Contact : Ateliers du Talisman-petite fabrique de poésie 01 44 62 03 79 cholesky.catherine@neuf.fr

Vous avez reçu par e-mail - ou vous allez recevoir - un questionnaire d’enquête de lectorat pour donner votre avis sur le magazine. Accordez-nous quelques minutes de votre temps pour y répondre : vos réponses nous permettront de le faire évoluer. Si vous n’êtes pas inscrit, vous pourvez également répondre à cette consultation sur le site internet de la mairie du 20e. Vous êtes photographe  ? Vous avez des idées de sujet  ? Vous souhaitez écrire des articles  ? N’hésitez pas à nous faire savoir si vous souhaitez collaborer à la réalisation du Paris du 20e. Ce magazine est le vôtre. www.mairie20.paris.fr

le Paris du 20e •• 23


PROCHAINEMENT

NOUVELLE BOUTIQUE

220 RUE DES PYRÉNÉES

OFFRES SOUMISES À CONDITIONS RÉSERVÉES AUX NOUVEAUX CLIENTS PARTICULIERS. DISPONIBILITÉ SELON ZONES GÉOGRAPHIQUES, ÉLIGIBILITÉ TECHNIQUE, MATÉRIEL ET OFFRE SOUSCRITE. NUMERICABLE, SAS au capital de 1.367.522,44€ - RCS Meaux 379 229 529. Siège social : 10, rue Albert Einstein 77420 Champs-sur-Marne.


Pour une nouvelle solidarité ’année qui s’est achevée récemment aura été marquée par une crise profonde à plusieurs niveaux. Crise économique tout d’abord. C’est l’aspect le plus évident de cette année écoulée, qui a vu la précarité s’accroître, le chômage augmenter dans des proportions gigantesques et le pouvoir d’achat des Français diminuer. Crise de confiance ensuite : les annonces qui avaient été faites en matière de sécurité et de protection des Français n’ont pas été suivies d’effets concrets, les chiffres publiés récemment le prouvent. La tranquillité publique, chère aux Français ne se gagne pas à coups d’annonces et de lois spectaculaires passées semaines après semaines. Elle se gagne avec des effectifs de police bien présents sur le terrain Pour le 20e arrondissement de Paris, les élus socialistes radicaux et apparentés mettent en avant la solidarité. Ce domaine constitue une priorité de la municipalité parisienne depuis 2008 et même 2001. Bien souvent cependant, la majorité municipale regrette d’avoir à agir seule face aux conséquences de la crise. Il faut hélas rappeler que l’Etat s’est désengagé de son rôle légal de protection des plus faibles. Aujourd’hui la dette de l’Etat envers la mairie de Paris dépasse pour le seul champ

social les 1,11 milliards d’euros. Le 20e entend prendre sa part à l’aide au plus démunis. Ainsi la ressourcerie-déchetterie de la porte de Montreuil offrira-t-elle une occasion de reclassement à des personnes en grande précarité. Cet équipement ne mettra pas fin à la précarité dans le 20e mais il constituera une contribution tangible à un problème où les déclarations ne sont pas souvent suivies d’effet. Mais la crise touche l’ensemble de la population et nous nous devons de mener une politique pour tous. Notre arrondissement a des atouts, il peut se vanter de son dynamisme. En effet son immobilier relativement bas par rapport au reste de paris lui permet d’attirer les créations d’entreprises. Paris attire 40 % des créations d’entreprise de la région Ile de France. Paris résiste mieux à la crise, pour la première fois en deux décennies le chômage parisien est inférieur au taux national. Cela ne nous fait pas oublier que le nombre de chômeurs a augmenté d’un million en France en cinq ans. La politique de la gauche dans le 20e est de lancer des initiatives de soutien à la création d’emplois dans le secteur marchand. La municipalité s’est ainsi investie dans la le projet « Les Talents du 20e ». Le premier projet décliné dans ce cadre est le centre de formation aux métiers de la restauration qui verra le jour en avril 2012

grâce à l’implication personnelle du chef Thierry Marx. Nous considérons que, face à la crise, la nécessité de la culture pour tous se fait ressentir. Ce besoin n’est pas comme on pourrait e croire secondaire ou superficiel, la culture distingue entre elles les catégories sociales et nous comptons mettre les habitants du 20e sur un pied d’égalité. La municipalité du 20e a ainsi annoncé son intention de faire de 2012 l’année de la lecture pour tous. La filière du livre dans l’arrondissement (libraires, bibliothécaires, enseignants) sera réunie pour formuler des propositions qui toucheront tous les lecteurs potentiels. Par ailleurs, nous comptons que notre politique franchira les frontières de l’arrondissement, conformément à l’impulsion que que Bertrand Delanoë a initiée avec le projet Paris Métropole. Ainsi nous accueillerons pour la seconde

rand Projet de Renouvellement Urbain de la porte de Vincennes : le compte n’y est pas ! Ce GPRU s’organisait autour d’une couverture partielle du boulevard périphérique. Or, dans sa dernière version, faisant fi des nombreuses réunions de travail et de concertation avec les habitants, elle a disparu. Pourtant, au sud du pont de la rue de Lagny, il est possible de couvrir le Périphérique, pour un coût inferieur à celle de la porte des Lilas. Cette couverture créerait un nouveau jardin, protègerait les logements et les espaces verts du

bruit et de la pollution de l’air, réduirait la frontière artificielle entre Paris, Montreuil et Saint-Mandé en améliorant les liens et les échanges et augmen terait durablement la qualité de vie des riverains. Alors que dans Paris les terrains disponibles sont très rares, des milliers de m2 sont, ici, disponibles pour des jardins, des équipements publics, des liaisons piétonnes et cyclistes et des activités. Exploiter ces possibilités foncières doit être une des priorités de ce GPRU ! Une autoroute en pleine ville, c’est inacceptable :

transformer le Périphérique en boulevard urbain et limiter ses nuisances, c’est possible ! Couvrir ponctuellement le Périphérique, redessiner les bretelles, réduire la vitesse, utiliser des revêtements de chaussée « réducteur de bruit » (EELV a déjà obtenu leur expérimentation), limiter le trafic : la santé des 100 000 riverains du Périphérique est à ce prix et la Ville de Paris doit faire cet effort.

L’

urgences des hôpitaux parisiens afin d’éviter de passer la nuit dehors. Courant juillet, le président et fondateur du SAMU social, X. Emmanuelli, a démissionné de ses fonctions estimant que l’Etat ne lui donnait pas les moyens d’accomplir sa mission. La mobilisation s’est poursuivie tout au long de l’été, avec la grève des professionnels de l’urgence sociale et l’occupation du square Boucicaut par les familles sans logis.

Fin juillet, la Ville de Paris a débloqué une subvention d’urgence afin d’assurer la réouverture des places d’hébergement fermés depuis le mois de mai. Mais la Ville ne saurait se substituer à l’Etat sur la longue durée. Nous exigeons donc le réengagement de l’Etat dans le respect du principe d’inconditionnalité de l’accueil d’urgence. Elu-es communistes et du Parti de Gauche du 20e

L

G

Etat ferme les yeux sur l’urgence sociale. En mai dernier, le gouvernement a décidé de baisser de 25 % les crédits alloués au SAMU Social. En conséquence de quoi, 5 000 places d’hébergements seront supprimées sur toute l’Ile de France. Ces fermetures interviennent alors même qu’il manque 13 000 places supplémentaires sur l’ensemble de la région. Depuis, près de 150 familles se sont réfugiés aux

David Assouline (président du groupe) et les élu-es socialistes, radicaux et apparenté-es du 20e

Les élu-es Europe Ecologie Les Verts

le Paris du 20e •• 25


AiDe et SoinS à DoMiciLe AMSAD Léopold Bellan 29 rue Planchat 75020 Paris

SOMAINNET

Jusqu’au 4 janvier 2012 : 25 rue Saint-Fargeau 75020 Paris

01.47.97.10.00 du lundi au vendredi de 8h30 à 13h00 et de 14h00 à 17h30

amsad@bellan.fr

www.amsad.bellan.fr

Sortie de poubelles Nettoyage d’escaliers

UN M LA SO OIS OFFERT ABON USCRIPTIO POUR N NEME NT D’U D’UN N AN

Conventionné CNAV (tiers payant)

01 47 97 72 15

Êtes-vous sûr

que vos obsèques se dérouleront

comme prévu ? Bénéficiez gratuitement d’une étude personnalisée en vous rendant dans votre agence Dignité Funéraire

Agrément qualité : N/210207/F/075/Q/027

Nettoyage de vitres

Tél. 01 44 68 02 02 Fax 01 43 46 53 63 www.somainnet.fr FAITES VOUS PLAISIR, AVEC DU BEAU, PAS CHER !!! Cuisine - Salle de Bains Travaux de rénovation QUALITÉ PRIX SERVICE

Contactez nous,

le devis est gratuit

62 rue des Grands Champs 75020 Paris (Métro Nation) Tél. 01 53 80 01 34 Mob. 06 03 12 74 61 Marbrerie J. Poulain & Fils - agence Père lachaise 19-21, boulevard de Ménilmontant - 75011 Paris - Tél. : 01 43 79 04 32 - Fax : 01 43 79 22 33 Lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures et de 13 h 30 à 17h 30 Samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 Permanence téléphonique 24H/24 CS-04/2011-SDM - OGF - 31, rue de Cambrai 75946 Paris Cedex 19 - RCS Paris 542 076 799 - SA au capital de 40 904 385 € - Habilitation 08-75-101 - Identifiant TVA FR92 542 076 799 - Intermédiaire de mandataire d’assurance - N° Orias 11.059.967- OGF COURTAGE - Mandataire d’Assurance - SAS au capital de 37 000 € - 31, rue de Cambrai 75946 Paris Cedex 19 - RCS Paris 352 823 025 - Identifiant TVA FR 43 352 823 025 - N° Orias 07.025.990 Sous le contrôle de l’ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel) 61, rue de Taitbout 75009 Paris - www.orias.fr - AUXIA - SA au capital de 74 545 776 € - Entreprise régie par le Code des assurances - 29, rue Cardinet 75858 Paris Cedex 17 - 422 088 476 RCS Paris -* Appel gratuit depuis un poste fixe depuis une ligne de l’opérateur historique en France métropolitaine, hors surcoût éventuel appliqué par votre opérateur.

www.1devis2renovation.com - 10 % DE REMISE SUR LES MEUBLES Sur présentation de ce document


C

hargée, auprès de la Maire, de l’accueil des usagers, je suis très attentive à ce que tout citoyen qui franchit les portes de notre mairie reçoive le renseignement ou le service qu’il est venu chercher. Nous avons entrepris d’importants travaux qui rendront nos locaux plus agréables, donneront aux personnels un

meilleur confort et permettront aux PMR l’accès à tous les services de la mairie. Mais la longueur des files d’attente de l’antenne de police, qui dépend de l’Etat, reste, malgré les nouveaux dispositifs, toujours aussi préoccupante. La dernière innovation qui généralise l’obligation de prendre rendez-vous pour pouvoir

être reçu l’après-midi, inquiète fortement notre municipalité ! N’aurait-il pas été mieux de se concerter avant d’imposer ces dispositions à la population ?

’avenir du 20e en débat. Le Conseil du 20e a récemment débattu de l’avenir de l’arrondissement à l’occasion de la modification du Plan Local d’Urbanisme. Deux conceptions de l’action municipale se sont opposées à cette occasion. Celle de la Mairie et du groupe socialiste refusant la création de nouvelles réserves pour les équipements publics. Celle des autres groupes de la gauche municipale, faisant le constat suivant : d’un côté, la population va continuer à augmenter et à rajeunir fortement ; de l’autre, le rythme de livraison des équipements est en chute libre. Au cours de la précédente mandature, l’arrondissement avait bondi

L

de la 19e place à la 7e en terme de couverture des besoins de la petite enfance. Piscine, médiathèque, gymnases, bibliothèques, écoles, ouverture du carré de Baudouin : les équipements avaient poussés comme des champignons… Les retards accumulés du temps de la droite avaient été largement résorbés, alors que la population passait de 185 000 à près de 200 000 habitants. Prévoyante, l’actuelle Maire porte à son crédit les équipements lancés avant 2008 qu’elle a inaugurés au cours des années suivantes. On la comprend, car en 2014 le bilan des nouveaux équipements lancés au cours de cette mandature sera vite fait. Déjà les inscrip-

tions en crèche sont passées de 2 500 en 2008 à 4 000, début 2012. L’accueil en maternelle et en primaire est devenu problématique dans plusieurs de nos quartiers. A ce jour, l’afflux de 12 à 15 000 nouveaux Parisiens du 20e n’est pas pris en compte. Les élus du « 20e avant tout » tirent, depuis longtemps, le signal d’alarme. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, le 20e risque de revenir à l’ère Chirac-Bariani. Il faut offrir un autre avenir au 20e !

L

Historiquement, le 20e arrondissement accueille les métiers traditionnels – artisanat, commerces et P.M.E – et plus récemment beaucoup d’associations, d’entreprises de haute technologie ou innovantes. Les questions de la formation et de l’emploi de proximité deviennent essentielles pour notre arrondissement. Les

voies de rapprochement entre les jeunes et les entreprises de nos quartiers restent à explorer pour créer des perspectives concrètes et durables en matière d’emploi.

ul n’échappe plus à la morosité économique. Dernières victimes en date les associations du XXe dont bon nombre n’ont toujours pas reçu à ce jour les bulletins de commande leur per-

mettant d’adresser à la Mairie les demandes de remboursement des dépenses relatives aux animations 2011. Longtemps choyées par la majorité municipale les associations sont visiblement les premières

victimes de la politique d’austérité de notre municipalité.

E

d’un système destiné à apporter la sécurité à nos concitoyens qui y tiennent particulièrement. Comme toujours, une certaine Gauche s’oppose par principe à l’initiative du Gouvernement au nom de la protection des libertés individuelles. Et pourtant si ce dispositif avait été mis en œuvre plus tôt, peut-être aurait-il

permis d’identifier l’incendiaire de la rue Constant Berthaut, prévoir l’intervention des pompiers lors de la destruction par les flammes du squat de la rue des Pyrénées.

a jeunesse, un atout pour notre dynamisme. Le 20e est le premier arrondissement de Paris par le nombre de ses jeunes. A ce titre, nous sommes tous concernés par le niveau de plus en plus préoccupant du chômage qui les frappe dans la crise grave que nous traversons.

N

n inaugurant au Commissariat central du 20e arrondissement arrondissement la salle de contrôle du réseau de caméras de vidéoprotection, le Premier Ministre François FILLON et le Ministre de l’intérieur Claude GUEANT ont donné le coup d’envoi du plan de vidéoprotection pour Paris avec l’installation

Marinette Bache Elue Républicaine-socialiste

Michel Charzat, Katia Lopez, pour « le 20e avant tout »

Mouvement Démocrate XXe

Raoul Delamare - Nouveau Centre

Ariane Cerutti - UMP 20e

le Paris du 20e •• 27


z e d n e r 20 vous

3e édition du Carrefour des arts martiaux autour du handicap Des ateliers de découvertes des arts martiaux comme le karaté ou le kung fu wushu, le tai chi chuan ou le qi gong, sont organisés pour les personnes en situation de handicap moteur, mental, auditif ou visuel. Entre chaque atelier, des démonstrations ponctueront cette journée. Dimanche 11 mars, de 9 h à 18 h Gymnase Louis Lumière, 30 rue Louis Lumière

Musique

Rimes et chansons de 9 à 17 ans Samedi 25 février à 15h30 Venez écrire une chanson avec le poète David Dumortier au programme rimes, répétitions, allitérations, assonances, rimes de milliardaires et refrain. BIBLIOTHÈQUE SORBIER 17 RUE SORBIER RÉSERVATIONS ET INSCRIPTIONS 01 46 36 17 79

Michel Bühler Lundi 19 mars à 20h Concert d’un artiste majeur : chanteur, auteur, écrivain, dramaturge, compositeur, comédien, poète, il est aussi un conteur, un passeur d’histoires. VINGTIÈME THÉÂTRE 7 RUE DES PLATRIÈRES 01 48 65 97 90

28 •• le Paris du 20e

Jeune public

Seule la mer 8 et 9 mars à 20h Théâtre de papier, ombre et livres pop-up. A partir de 12 ans. Un écrivain, travaille à son bureau, il a déjà commis plusieurs livres. Il est seul avec son écriture. Cette nuit, des essais ratés, des brouillons jonchent la pièce. Mais un nom retrouvé sur un papier chiffonné va lui souffler le début d’une histoire. Son imagination prend le dessus et des personnages surgissent du papier : pantins, effigie sortie de livres, ombres. THÉÂTRE AUX MAINS NUES 7 SQUARE DES CARDEURS 01 43 72 60 28

Le Beau Temps Menace ! Du 27 au 30 mars à 14h30 Un spectacle drôle et poétique où la science côtoie le loufoque. A force de lire dans les astres et de suivre les phases de la lune pour planter, récolter, semer, un

jardinier s’est fait astronome… Jusqu’au jour où il découvre qu’il est exactement le centre de l’Univers. THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT 15 RUE DU RETRAIT 01 46 36 98 60

Théâtre

Banafsaj Du 6 au 17 mars, mardi au vendredi à 20h  ; samedi à 16h Le mari et l'amant sont amis. La femme est entre les deux. Voilà l'histoire. Mais Pinter la raconte à l'envers ! Ce qui la rend vraiment attachante. Dans la confusion des rapports amoureux de notre temps, alors que la libération sexuelle ne nous a pas donné toutes les clefs pour réussir, Trahisons fait une belle démonstration de ces contradictions. LE TARMAC 159 AVENUE GAMBETTA 01 43 64 80 80

La Passion à Ménilmontant Du 10 mars au 1er avril Vend, sam et dim à 16h La plus ancienne pièce de théâtre de Paris s’affiche depuis 80 ans. il ne s’agit pas là d’un record à battre, mais d’une véritable tradition de quartier. Celui de Ménilmontant, où des habitants deviennent acteurs. Avec 70 participants dont 35 comédiens. Récitant : Michael Lonsdale THÉÂTRE DE MÉNILMONTANT 15 RUE DU RETRAIT 01 46 36 98 60

Exposition

Peintures de l’ARPA Du 6 au 20 mars Vernissages les vendredis 9 et 16 mars, de 18h30 à 21h L'association ARPA (action, réflexion, promotion artistique) présente les œuvres de ses artistes en deux expositions successives. Attachée à une pratique de création collective, la démarche


La parole est aux jeunes

Transgressions

Le centre d’animation Les Amandiers vous proposent de participer chaque mois, jusqu’en mai, à des projectionsdébats. Une sélection de films sur le thème "Histoire et mémoire sociale et culturelle", pour favoriser une meilleure connaissance des identités qui se vivent sur un territoire. Renseignements : 01 44 62 85 40/22 ou programme sur www.mairie20.paris.fr

La transgression est avant tout un passage, une transformation, un mouvement vers ce qui est présent, bien que caché. Cette exposition présente le travail de Malgorzata Lempicka-Brian, du photographe.

artistique de ces artistes s’enrichit car soutenue par l’échange, la réflexion et le dialogue. LES HAUTS DE BELLEVILLE 43 RUE DU BORRÉGO 01 43 64 68 13

Palestine… Palestiniens… La peinture pour témoigner Du 15 au 31 mars  de 14h à 18h30 Vernissage le 15 mars à partir de 18h30 Peintures de Véronique Van Eetvelde. LES COMPTOIRS DE L’INDE 60 RUE DES VIGNOLES 01 46 59 02 12

Lecture

Instantanés 8 mars à 18h30 Lecture poétique de Didier Henry, Dans le cadre de la carte blanche à l'artiste Bertrand Henry.

Non moins que la fraternité c’est un lien d’intelligence qui éclaire les travaux croisés de Didier Henry (écrivain, né en 1954) et de Bertrand Henry (peintre, graveur, né en 1959). La fréquentation des mêmes lieux, la traversée des mêmes paysages, réels et fictifs, réunit depuis longtemps ces flâneurs attentifs sur les pages blanches des livres très rares. MÉDIATHÈQUE MARGUERITE DURAS 115 RUE DE BAGNOLET 01 55 25 49 10 mediatheque.margueriteduras@paris.fr

Seule la mer 10 mars à 15h Rencontre à l'occasion du Printemps des Poètes avec le G5, collectif d'auteurs de théâtre composé de Bruno Allain, Dominique Paquet, Natacha de Pontcharra, Laurent Contamin et Luc Tartar. BIBLIOTHÈQUE OSCAR WILDE 12 RUE DU TÉLÉGRAPHE 01 43 66 84 29 bibliotheque.oscarwilde@paris.fr

Du 16 mars au 1er avril Plateforme 73 rue des Haies 09 54 92 23 35

Souvenirs

Commémoration des héros de la Commune de Paris Commémoration des héros de la Commune de Paris. 18 mars à 15h30 ANGLE DES RUES BISSON ET JOUYE-ROUVE

Conférences

L’Inde en Afghanistan par Douglas Gressieux. Vendredi 23 mars  à 19h

Dance

Répétition publique & fin de résidence 30 mars à 15h Snakeskins de Benoît Lachambre est le titre d’une nouvelle chorégraphie en chantier. Un solo accompagné du compositeur et multiinstrumentiste Hahn Rowe. Snakeskins parle inévitablement de la mue, souligne ce qui en résulte et se décompose au fil du temps. STUDIO LE REGARD DU CYGNE 210 RUE DE BELLEVILLE 01 43 58 55 93

LES COMPTOIRS DE L’INDE 60 RUE DES VIGNOLES 01 46 59 02 12 Directeur de la publication : Harry Chaouat - Crédits photos : Janos Kaldi/ Mairie du 20e, Nicolas Thouvenin, Malgorzata Lempicka-Brian, Emmanuel NGuyen Ngoc, Petits frères des Pauvres, Vialet Architecture, Royal Boui Boui, Liliane et Bertrand Kempf, Les Maraîchers, Môm’rue Ganne, CSM20, Clac compagnie, Cercle d’escrime franco-cubain, Ecole de la 2e chance, Atelier du Talisman, Fédération française de Wushu, Fotolia. Conception, rédaction : Opérationnelle/Brigitte Jaron, Rémi Pialat - Diffusion : Proximes Communication Impression : U.E. - Régie publicitaire : SCP 22 rue Léon Jouhaux 75010 Paris 01 53 36 84 84

Tout au long des mois d’octobre et novembre, retrouvez le programme de tous les événements sur : www.mairie20.paris.fr le Paris du 20e •• 29


Vos bonnes table sur le 20e Antoine et Olivier ont tout compris à l’esprit de la restauration. Ils ont contribué il y a quelques années, à rendre le quartier du Canal Saint Martin à la mode. Après avoir développé des établissements tels que l’Atmosphère et le Panier, ils ont fait le pari, il y a 8 mois de transformer le O’Paris en un endroit de rencontres et un espace culturel. À la croisé de la vie populaire et bobo, ils ont attiré une clientèle large dans une ambiance amicale avec des idées simples : Dans les assiettes, des plats généreux à petit prix. Sur les murs des photos, des toiles des artistes du quartier, le tout en musique et en jeux. Ici pas de boissons classiques, pas de plats surgelés. On boit des sodas maison, on mange des œufs venant du poulailler du parc voisin. O’Paris c’est aussi une terrasse idéalement située sur le parc de Belleville. Au soleil ou à l’ombre, on se croirait sur le balcon de Paris avec cette vue incroyable. Allez y, à tout moment de la journée, on vous y accueillera chaleureusement. Le O’Paris - 1 rue des Envierges, 75020 Paris Tél : 01 43 66 38 54

Restaurant

Le O’paris, bar à vue situé en haut du parc de Belleville, à plus d’un tour dans son sac.

Concerts, jeux, expositions, gastronomie, ne manquez pas ce bar/restaurant avec une vue exceptionnelle sur tout Paris. Venez boire un verre ou manger un bout avec votre famille où vos amis sur la terrasse ou en salle.

1 rue des Envierges 75020 Paris Tél : 01 43 66 38 54 Groupe O’Paris

Métros : Pyrénées ou Jourdain Tous les jours de 10h30 à 2h

Un parfum d'Inde ème au cœur du 20 A deux pas de la place Gambetta, à une minute à peine du Théâtre de la Colline, dépaysement assuré au restaurant le Jaïpur Palace. Baldev Singh, et son équipe vous proposent une gamme aussi variée que réussie de plats traditionnels, notamment de la région de Jaïpur située au Nord de l'Inde. Ainsi pour 13 €, on déjeunera en entrée de beignets d’aubergine ou d’un fameux raita, ce yaourt mêlé de légumes, puis d’un plat de curry de légumes pour les végétariens, ou d’un agneau ou d’un poulet au curry. Le soir, on aura sans doute davantage d’appétit pour apprécier le véritable repas indien ouvert par le traditionnel plateau de grillades, assaisonnées de sauces pimentées à la coriandre, au gingembre ou aux légumes confits. On dégustera un royal curry, poulet, poisson ou agneau. Jamais de bœuf dans la cuisine indienne, on le sait, et c’est certainement là une raison supplémentaire de son succès, face à des rivales dont l’origine des bestiaux n’est pas garantie sur facture. Des curries que l’on saucera, de bon cœur, avec un fameux nan au fromage, soufflé de pâte rôti au tandoor. Pour se disculper un peu de ce festin calorique, auquel on pourrait plus sagement préférer la version totalement végétarienne, on écartera en dessert les pâtisseries et salades de fruits, pour laisser craquer sous la dent les baies de fruits rouges et les coques d’anis rafraîchissantes.

Le midi : plat du jour 11€ et menu 13€ – Le soir : menu 19€ – Carte à partir de 23€. Plats à emporter. Livraison à domiCiLe

Jaïpur Palace : 11 av. du Père Lachaise - 75020 Paris

Tél : 01 47 97 65 77 - Ouvert 7 j./7 midi et soir. Service jusqu'à 23h30.

www.jaipurpalaceparis.com


Tél : 01 43 64 78 26

R E S TAU R A N T

ANCIENNEMENT «PARIS CLERMONT»

Cuisine traditionnelle

Restaurant aux spécialités des Iles Venez découvrir les spécialités de Guerda et de son équipe. Avec ses saveurs exotiques, ses couleurs et ses épices, la cuisine créole est une véritable invitation au voyage. Le livre d’or témoigne de la bonne ambiance, et de la qualité des plats.

Arrivage journalier de produits du marché

Un chalet rue de Bagnolet, des huîtres marennes d’Oléron à l’unité et du foie gras maison, les dessins des enfants entre deux toiles de peintres cotés à Drouot, une cassolette d’escargots au chèvre avant une joue de goret rôtie : Pourquoi pas ? Chez Cécile et Dominique, tout est permis.

Midi et Soir du Lundi au Vendredi

Ouvert du Lundi au Samedi, en continu, de 11h à 23h.

Samedi (sur réservation uniquement)

132 Rue Pelleport 75020 Paris

Tél. 0143 71 18 67

Une assiette d’accras vous sera offerte pour tout menu sur présentation du journal.

17 rue de bagnolet 75020 Paris

PROCHAINEMENT OUVERTURE D’UNE VRAIE

TRATTORIA RESTAURANTE À L’ITALIENNE

JARDINS D’ISTANBUL

Nutrire

vous accueillera dans un nouveau décor chaleureux tant pour le plaisir visuel que gustatif.

Vous y découvrirez la gastronomie provenant de la péninsule italienne, des saveurs méridionales des Pouilles ainsi que de nombreuses autres régions. 

Une adresse à retenir au cœur du 20

58 rue de Buzenval

Dans un décor modeste, et simple, venez découvrir ce restaurant aux spécialités turques, grecques et kurdes. Ici les patrons ont trois mots d’ordre : les produits frais, une assiette généreuse, ainsi que des vins turques de grande qualité. Excellents, les mezze chauds et froids sont accompagnés de pain servi chaud. Les autres moussakas maison parfumées et aubergines

LE

e

farcies sont de vrais délices. Pour les vins, laissez-vous guidé par l’équipe du restaurant, et surtout laissez vous tenter par un Raki bien frais. Un repas ne suffira pas pour apprécier tous les savoureux plats que le chef prépare, il faudra absolument revenir pour goûter les grillades servies avec salades, riz et boulgour ainsi que les poissons. Et pour finir dégustez les petites douceurs au miel.

Une terrasse et du Jazz les samedis soirs

Jardins d’Istanbul 294 rue des Pyrénées 75020 Paris 01 43 58 48 02

Ouvert tous les jours sauf le dimanche. Formule midi à partir de 8,50 €, Menu Plaisir (le soir) Apéritif, Mezze mix, Plat au choix, Dessert 18 €50



Paris du 20