Page 1

L’assistance aux handicaps

L' auxiliaire de vie sociale a un rôle de soutien et d'accompagnement social. Elle exerce au domicile des personnes fragiles, dépendantes ou en difficultés sociales. Elle intervient auprès de publics très variés : familles, enfants, personnes âgées, personnes malades ou handicapées. Elle épaule et assiste les personnes en leur apportant une aide professionnelle dans l'accomplissement des tâches et activités de la vie quotidienne y compris les loisirs. Par son action, elle rend possible leur maintien à domicile, contribue à la préservation, la restauration et la stimulation de leur autonomie, favorise leur insertion sociale et ainsi concourt à la lutte contre l'exclusion. L'auxiliaire de vie sociale établit avec la personne aidée et son entourage une relation de confiance et de dialogue. Elle assure, en liaison avec les autres professionnels intervenant au domicile, une prestation individualisée en prenant en compte l'ensemble des besoins de la personne aidée dans le respect de ses choix de vie.

Les activités de l'auxiliaire de vie L'auxiliaire de vie peut agir au domicile aussi bien qu'à l'extérieur domicile, le personnel est habilité à effectuer des actions relatives au domicile et relatives à la personne physique, elle doit aider la personne dans les actes ordinaires comme pour les actes essentiels et assumer toutes les activités dites "transversales" pour assurer à tout moment le bien-être de la personne maintenue à domicile malgré sa perte d'autonomie. C'est une fonction d'auxiliaire, elle supplée ainsi aux lacunes en autonomie. Aussi, elle veille au maintien du tissu social de la personne en perte d'autonomie. 1. les actes essentiels Les fonctions de l'auxiliaire de vie sont définies avec l'intention de stimuler l'activité intellectuelle, sensorielle et motrice de la personne handicapée lors des activités de la vie quotidienne. Toute assistance, même physique, à la personne ne peut être effectuée uniquement de façon mécanique et impersonnelle : tout acte d'aide est un acte d'échange qui vise à accroître le confort de la personne aidée en renforçant sont sentiment d'autonomie et d'existence propre. > l'aide à la mobilité prend la forme d'une aide à la mobilisation, aux déplacements et à l'installation de la personne; > l'aide à l'habillage et au déshabillage; > l'aide à la toilette; > l'aide à l'alimentation, du respect de son hygiène alimentaire à sa nutrition, à la prise de médicaments sur prescriptions médicales; > l'aide aux actes d'élimination en complément des actes infirmiers.


2. le maintien du tissu social de la personne handicapée Le rétablissement et le maintien de l'équilibre psychologique de la personne participent au sentiment d'autonomie et d'existence propre de la personne handicapée. L'auxiliaire de vie veille à organiser des sorties et/ou des rencontres avec des pairs et la famille aux moments jugés et consentis opportuns pour la vie sociale de la personne. Entre écoute et négociation, l'auxiliaire établit un plan de socialisation maintenue de la personne pour favoriser son éveil émotionnel, cognitif et moteur. L'aide consiste en un accompagnement en dehors du domicile pour toutes les activités courantes, visites médicales, visites familiales ou amicales. L'auxiliaire de vie sociale prend aussi en charge les démarches administratives de la personne, la gestion des documents familiaux en concertation avec la personne et l'entourage.

3. les fonctions transversales de l'auxiliaire de vie La personne en perte d'autonomie a besoin, pour son maintien à domicile, de plusieurs types d'aides. L'auxiliaire de vie travaille au sein d'une équipe de professionnels aidants, sa place vise à favoriser la coordination des aides en fonction des nécessités pratiques de la personne et des souhaits qu'elle aura pu récolter tout au long des journées. Les définitions de la fonction d'auxiliaire intègrent le devoir de sécurisation, d'écoute, de coordination et d'organisation, de vigilance et de discrétion pour s'adapter aux évolutions de la personne au sein d'un système d'aide au maintien à domicile. Sa place est essentielle, la nature de ses fonctions font de l'auxiliaire de vie la condition de possibilité ultime du maintien

Les + Parenteo Faire appel à une auxiliaire de vie Parenteo, c’est faire le choix de la proximité, de l’écoute et du professionnalisme. Parenteo met à votre disposition une intervenante qualifiée et assure son remplacement en cas de congés. Parenteo vous accueille en vous présentant l’intervenante, vous expliquant le fonctionnement grâce au livret d’accueil, en assurant le lien quotidien au travers du carnet de liaison. Grâce à son site Internet, son blog vous restez en contact de l’entreprise. Nous contacter : Parenteo services – 16410 Fouquebrune – 05.16.90.03.26 – www.parenteo.fr

Assistante aux handicaps  

Présentation du rôle de l'auxiliaire de vie Parenteo pour les personnes handicapées

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you