Issuu on Google+

des lacs et du Revermont Un vrai journal GRATUIT d’informations - n°66 - Novembre 2012

DUBOIS NETTOYAGE ET SERVICE À DOMICILE

Nettoyage Lédonien

La garantie d’un nettoyage de qualité 14 av. Maillot - 39570 Montmorot

• Paiement CESU • 50% déductible d’impôt • TVA 7 %

Cages d’escaliers Nettoyage bureau Vitrerie Remise en état

03 84 47 12 71

Les ados aux urnes ! Coup de jeune au conseil Général Le conseil Général des Jeunes est désormais sur les rails, suite aux élections organisées dans les collèges du département le 10 octobre. Des élus en culottes courtes, qui, loin de se laisser impressionner par les responsabilités, fourmillent déjà d’idées pour améliorer le quotidien de leurs camarades. P.2

Bien-être Un dossier complet pour vivre zen - p. 10 à 19

Livre jeunesse Le forum du livre jeunesse et du jeu se tient à Juraparc p. 7

Sport Les ambitions du Poligny Jura Basket Comté - p.5

Service à domicile Repassage Ménage Vitrerie Espaces verts

03 84 43 49 19


2

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Routees Lons-le-Saunier - Citoyenneté des Villag La

Baume-Les-Messieurs Exposition “Histoires de famille” Du 17 au 25 Novembre Peinture : Chantal Meige / Photo : Albert Meige / Drôlipathes : Marie Meige / Sculpture bois et pierre : Dominique Gentas 7 place de la mairie de 10h à 18h

Marché de Noël Le 1er et le 2 Décembre Marché de Noël organisé par le Collectif d’associations Baumoises

Brery Diffusion du film “Entre nos mains” Mardi 20 Novembre Salle des fêtes à 20h30

Chateau-Chalon Concert Vendredi 30 Novembre “Soirée à la Maison” : Concert of “The Whole Lotta Rosette” Trio rock acoustique Reprises A 20h30 à la Maison de la Haute Seille à ChâteauChalon Entrée : 5 € - Réservation : 03.84.44.62.47

Lons-le-Saunier Bourse d’échange et Salon de la miniature Dimanche 11 Novembre Professionnels, associations, clubs, collectionneurs ou simples passionnés de modèles réduits, pourront se rencontrer au parc des expositions de Lons-Le-Saunier où se déroulera le salon de la miniature dans un espace de 3000 m. Durant toute la journée, ce salon rassemble de nombreux exposants venus de la France entière, dont l’objectif est d’échanger ou de partager leur passion de la miniature : autos, trains, avions, bateaux, tracteurs, saynètes ou dioramas, figurines, maquettes, modélisme, poupées, bois tôle et mécanique, jouets et jeux anciens… Contact : miniatures-passion@laposte.net ou 06 68 31 79 05 De 9 h à 17 h. Prix : 3 €

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

Le conseil Général des Jeunes

désormais sur les rails

Les collégiens du département viennent d’élire leurs représentants au conseil Général des Jeunes. Au cours des deux années que durera la mandature, ils devront être “forces de propositions” et relayer les attentes de leurs électeurs, tout en se pliant à l’exercice du pragmatisme et des réalités concrètes. L’initiative est toute nouvelle dans le paysage. En effet, avec un enthousiasme non feint, les collégiens du département vien­ nent de se plier au verdict des urnes et au périlleux exercice d’une campagne électorale, à l’occasion de la mise en place du premier conseil Général des Jeunes. “Les enfants ont déjà tout compris des enjeux lors­ qu’on est candidat”, s’amuse, très sérieusement, la 1re vice­ présidente du conseil Général du Jura, en charge de la jeunesse et de la culture, Danielle Brulebois. “Ils se sont beaucoup investis au cours de cette campagne”.

Leçon de “real politik” Exemple au collège Saint­Exu­ péry, où les élections avaient lieu, comme dans l’intégralité des 28 établissements publics et des 10 établissements privés du

Lons-le-Saunier - En campagne

aussi et surtout celui de devoir trancher, et donc, d’apprendre à dire non. “Si l’on pouvait dire oui à tout, ce serait très simple et formidable, mais c’est tout bon­ nement impossible”.

37 sièges à pourvoir De leur côté, les enfants ont connu là une première expérience de la démocratie. C’est d’ailleurs l’objec­ tif affiché du côté du conseil Géné­ ral : que les adolescents devien­ nent acteurs de projets à vocation départementale, à travers un “outil d’éducation citoyenne, un nouvel espace d’expression”. 37 sièges étaient à pourvoir, soit presque un par établissement. Les conseillers sont élus par binôme, au suffrage universel à un tour, pour une durée de deux ans. Avec une alternance entre titulaires et suppléants à l’issue des douze pre­ miers mois d’exercice. “Nous veillons également à ce que les binômes soient le reflet de la parité”, précise Danielle Brulebois. “Les collectivités, et même la

Christophe Perny : “Ne vous laissez pas imposer les choses, c’est comme cela qu’on avance”.

nôtre, ne donnent pas toujours le bon exemple en la matière”. Au collège Saint­Exupéry, il semblerait même que les filles aient été plus volontaires que les garçons, puisque l’on comptait 8 prénoms féminins contre… 2 masculins, sur les listes d’émargement.

Un rôle “d’agitateurs d’idées” Alors, quelle sera la mission de ce conseil Général des Jeunes ? Non pas de prendre et d’acter les décisions, qui demeurera l’apanage de la collectivité “offi­ cielle”, mais plutôt de travailler et de porter des projets selon quatre bassins géographiques représentatifs du Jura, autour

1000 et 1 idées

des quatre pôles de Dole, du Triangle d’Or, de Lons­le­Saunier et de Saint­Claude. Soit tout de même l’équivalent de 12 405 élèves. Les conseillers devront soumettre à leurs aînés des pistes de réflexion et jouer à plein leur rôle “d’agitateurs d’idées”. Comme l’explique Christophe, Perny, en aparté : “Souvent les enfants ont des idées très pertinentes, que notre œil d’adultes ne voit pas ou ne voit plus (ndlr : lire l’interview d’Anaëlle Franzetti ci­dessous).

Ce ne sont pas forcément des idées qui coûtent très cher, même si nous dégagerons un budget conséquent pour que ce Conseil des Jeunes puisse fonc­ tionner comme il le faut”. L’ar­ gent, le nerf de la guerre. Jérôme Karasz

L’installation du conseil Général des Jeunes a eu lieu le mercredi 24 octobre à Lons-le-Saunier. Sessions plénières les 13 février et 29 mai.

Lons-le-Saunier - Vie municipale

Emma Santus, élue maire La Ville de Lons-le-Saunier vient d’élire son conseil municipal des enfants. Avec à sa tête une toute nouvelle maire, Emma Santus, de l’école Aristide Briand.

Les candidats n’ont pas manqué de faire le tour des doléances au cours de leur campagne. Anaëlle Franzetti fait partie des 12 collégiens qui étaient en lice pour cette première élection au collège St-Exupéry. Elle nous parle de son programme. vie meilleure dans l’établisse­ ment. Tout simplement.

Des idées pour y parvenir ?

www.paysdelons.fr

Elève en 4e au collège SaintExupéry de Lons-le-Saunier, Anaëlle Franzetti fourmille d’idées pour améliorer la vie scolaire.

Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

Pays de Lons : Pourquoi avoir choisi de participer à cette élection ?

www.paysdelons.fr

Jura, le mercredi 10 octobre. Un collège qui recevait pour l’occa­ sion la visite… du président du conseil Général, Christophe Perny en personne. Pas un inconnu dans les couloirs de Saint­Exu­ péry, puisqu’il en fut un ancien élève. Au moment du vote, l’élu aura donné une petite leçon d’entrée en politique aux diffé­ rents candidats, en prodiguant quelques conseils éprouvés par l’expérience. “Ne vous laissez pas faire. Personnellement, j’ai toujours suivi mes idées, ce que j’avais en tête, en refusant ce que l’on voulait m’imposer. Vous voyez, il faut croire que ça m’a plutôt bien réussi. Il faut parfois se bagarrer, c’est souvent diffi­ cile, mais c’est comme cela qu’on avance”. Puis, sur le ter­ rain de la “real politik”, Chris­ tophe Perny leur a également rappelé que le rôle des élus était

Anaëlle Franzetti : J’avais envie d’aider les collégiens à avoir une

Oui, comme par exemple adapter les horaires de bus, surtout l’hi­ ver. Soient les arrêts sont trop tôt, soient ils sont trop tard, ce qui fait que certains élèves n’ont pas le temps de passer à leur casier et prendre leurs devoirs. En plus, je pense que nous sommes nombreux à vouloir que le collège accueille les élèves le mercredi après­midi, ailleurs qu’à l’Asso­ ciation Sportive. Pour des ateliers de musique, par exemple, ou dans un lieu ouvert où l’on pour­ rait s’aider pour nos devoirs.

Vous avez également d’autres projets en tête ? Oui, pourquoi pas installer une fontaine à eau. Ce serait pra­

Présidente : Luna MARCONNET (au centre). Vice-Présidente zone A : Emma SIMULA (2e à gauche). Vice-Présidente zone B : Chloé LAMY (1re à gauche). Vice-Président zone C : Ralph PARISOT (2e à droite). Vice-Président zone D : Amine ARFAOUI (1er à droite) Interview de Christophe Perny, président du conseil Général du Jura sur : http://youtu.be/FffvYTzzWHI

tique pour boire ou remplir nos bouteilles. Pour l’instant, le seul endroit, ce sont les toilettes et elles sont souvent fermées. Et le lieu n’est pas idéal.

Comment s’est déroulée la campagne ? Je n’ai pas eu beaucoup de temps, mais j’ai essayé de faire le tour d’un maximum d’élèves, pour me présenter, pendant la récréation, et voir quelles étaient

les attentes. Sinon, je n’ai pas fait campagne dans le bus, le soir, et espère que le temps que j’ai consacré à ma campagne suffira.

Vous connaissiez le rôle du conseil Général ? Pas vraiment. Mais je me suis documenté et je pense mieux cerner le rôle du conseil aujour­ d’hui, à travers les vidéos que nous avons visionnées.

Emma Santus et Jacques Pélissard, les deux maires de la ville.

C’est une nouvelle tête en politique. Et pour cause ! Emma Santus vient d’être élue maire des enfants de Lons­le­Saunier, au terme des deux tours de l’élection qui avait lieu lundi 22 octobre. En pré­ sence du maire, Jacques Pélissard, et d’Agnès Chambaret, adjointe en charge de l’éducation, la jeune élève de l’école Briand a donc reçu l’écharpe tricolore et pris ses marques dans un Hôtel de Ville qu’elle découvrait. Le 4 décembre, elle présidera le conseil qui ins­ tallera ses adjoints et initiera les premières pistes de travail. Emma Santus est élue pour une année.


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

Pompes Funèbres Regard Marbrerie Bletteranoise

Pompes Funèbres Tous transports de corps (avant et après mise en bière) Organisation complète des obsèques Prévoyance obsèques Articles funéraires

Marbrerie

Caveaux sous 24h Monuments funéraires Décors personnalisés Tous travaux de marbrerie

POMPES FUNEBRES REGARD LONS LE SAUNIER (39000) - 160 rue Regard - Tél. 03 84 47 66 08 BLETTERANS (39140) - 22 rue Louis Le Grand - Tél. 03 84 85 04 38 CHAMPAGNOLE (39300) - 634 rue Bazinet - Tél. 03 84 51 99 85

www.pompes-funebres-regard.com

MARBRERIE BLETTERANOISE VILLEVIEUX (39140) - Route Nationale - Tél. 03 84 85 09 66 www.marbrerie-bletteranoise.com

3


4

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Horaire d’ouverture : Le matin du lundi au samedi de 7 h 30 à 12 h L’après-midi du lundi au vendredi de 13 h 30 à 18 h 30. Coordonnées GPS : latitude : 46.658 Nord - longitude : 5.521 Est

NE

PRO

n M o i t O MOTIONS D’AUTDécoraurs… Sur É 12 es rie

*

0 qu é ass Amén ipement - Terr rs et ext BRE 2 agements intérieu M OVE

17 J USQU’AU

,50 € 24 l’unité

PROJECTEUR HALOGÈNE 

,52 €

2 le m

400 Watts sur trépied

2

PLAQUE DE PLÂTRE BA 13 - NF

N



2.50 X 1.20 m

Réchauffez votre intérieur !

€ 4 ,99 le m 2

LAINE DE VERRE revêtue 

6 le,90m € 2

,95 €

Epaisseur 200 R5 rouleau 1,20 x 5,40 m

7 le m

2

LAMEPLY OSB3/EP15  Rainé 4 côtés - 2,500 x 0,675 m ep 15 mm - (Existe en ep 18 mm) (Dans la limite de la quantité approvisionnée pour cette opération)

* dans la limite des stocks disponibles

Panneau GR 32 roulé  R3.15 - ep 100 rouleau de 1,20 x 2,7 m (Existe en ep 75/120/140/160)

5 le,90m € 2

Gamme ISOVER CONTACT G3

,90 €

5 le m

27la,90pièce€

ep : 200/R5- 1.20 x 4.50 m - 5.90 € le m2 Existe en ep 240/R6 - 7.60 € le m2  ep : 260/R6.5 - 1.20 x 4.50 m - 8.40 € le m2

KIT ISOLATION Porte de garage



2



POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ  ep : 40 rainé bouveté - 2,50 x 0,60 m (colis de 15 m2) Feuilluré - 1,25 x 0,60 m (colis de 7,5 m2)



(Stand 6 m2) - XLKIT - ep : 5 mm

Et encore bien d’autres promotions !

Route de Courbouzon - 39570 Messia-sur-Sorne - Tél.

Distributeur de la gamme

à votre disposition pour vos devis

03 84 47 13 89

Horaires : Le lundi de 14 h ­ 19 h. Du mardi au vendredi de 8 h à 12 h et 14 h à 19 h. Le samedi de 8 h à 12 h et 14 h à 17 h

LA CERTIFICATION A DU BON !  Publirédactionnel

Depuis son inauguration en 2009 à Courlans, à cinq minutes en voiture de Lons sur la route de Chalon, l’enseigne Caséo-Hodélia, spécialisée dans l’équipement de l’habitat, n’a eu de cesse d’améliorer sa démarche qualitative et environnementale dans laquelle se sont pleinement impliqués tous les acteurs de l’entreprise. Un investissement professionnel et personnel quotidien qui avait trouvé sa première récom­ pense en septembre de l’an dernier quand le magasin avait obtenu la certification “pose des portes et fenêtres” de la part de l’orga­ nisme indépendant Bureau Véritas. Voulue et initiée par l’Union des Fabricants de Menuise­ ries Extérieures (UFME), cette certification se démarque des labels parfois un peu fantai­ sistes qui fleurissent ça et là en ce sens qu’elle garantit aux clients une rénovation et une pose des menuiseries extérieures selon les normes et le protocole en vigueur, une démarche commerciale transparente alliée à

l’utilisation d’une menuiserie estampillée NF (Norme Française), dont le niveau élevé de performances d’isolation thermique et pho­ nique permet de réaliser de réelles économies de chauffage, ainsi que l’assurance du suivi d’un service après­vente efficace et rapide. Délivrée pour trois ans, cette certification est cependant assujettie à un audit annuel systé­ matique réalisé en bonne et due forme par les experts de Bureau Véritas. Un examen annuel très sophistiqué auquel s’est soumis cette année avec succès Caséo­Hodelia qui a vu son agrément confirmé: “En amont de visites de chantiers que nous avons réalisées dans les règles de l’art, l’audit concerne aussi la vérifica­ tion des matériaux utilisés, lesquels se doivent d’être conformes aux exigences qualitatives haut de gamme d’une certification que nous sommes les seuls à posséder dans toute la Franche­ Comté”, se félicite le responsable de l’établis­ sement, Christian Veuillot, à la tête d’une dynamique équipe composée de sept tech­ nico­commerciaux, de trois poseurs formés dans l’entreprise et d’un magasinier­livreur. Par ailleurs sensibilisée au développement durable et aux règles environnementales les plus exigeantes, l’entreprise Caséo­Hodelia a

Textes sous la responsabilité de l’annonceur ­ Reproduction interdite ­ © Pays de Lons n°66

pleinement intégré des règles draconiennes prenant en compte la gestion des déchets, la réglementation thermique et la sécurité. “Au surplus, nous avons un devoir de conseil et d’in­ formation”, souligne Nathalie Dufour une des techniciennes de l’enseigne qui a fait du « sur mesure » une des ses spécialité et dont 90 % de l’activité se concentre sur la rénovation. Pour vous donner une idée concrète de ce que sera votre futur équipement, Caséo­ Hodelia a aménagé dans le magasin un vaste show­room de 300 m2 où voisinent menuise­ ries intérieures (escaliers, dressings, portes), menuiseries extérieures (fenêtres, portes d’entrées, portes de garage, volets), cuisines modulables, classiques et contemporaines. Où, après l’établissement d’un devis gratuit, l’on comprend très vite qu’il n’est nul besoin de se lancer dans un improbableporte­à­ porte ni de jeter l’argentpar les fenêtres

pour s’offrir une installation haut de gamme posée par un personnel qualifié et présentant toutes les garanties. Plus encore qu’ailleurs, chez Caséo­Hodelia la certification a du bon !


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

Poligny - Poligny Jura Basket Comté

Le club vise le haut du panier Le Poligny Jura Basket Comté est le club franc-comtois qui évolue dans le championnat le plus haut. Engagé en Nationale 2, ses dirigeants espèrent asseoir sa présence cette saison tout en se fixant pour objectif d’atteindre la Nationale 1, véritable antichambre du monde professionnel. Pour cela, le PJBC devra monter en puissance du point de vue de ses moyens comme du côté de ses résultats sur le terrain. Une adéquation indispensable pour que les rêves deviennent réalité. chon”, explique le président. Aujourd’hui, le Poligny Jura Bas­ ket Comté se voit dans l’obliga­ tion de faire appel à des joueurs extérieurs, la Franche­Comté ne disposant pas d’une densité suf­ fisante pour couvrir les besoins en recrutement.

Repartir de zéro, créer des automatismes

Outre ses éléments francs-comtois, le Poligny Jura Basket Comté est allé recruter des joueurs à l’étranger, dont un américain venu de Phoenix.

Ne pas s’endormir sur ses lau­ riers. Le Poligny Jura Basket Comté est certes le club qui évo­ lue le plus haut dans la sphère régionale, mais ses dirigeants continuent d’afficher de belles ambitions pour les saisons à venir. Dans un premier temps, le président, Roger Flores, compte déjà asseoir son équipe A en Nationale 2 : “Ces quatre der­ nières années, nous avons connu quatre montées et quatre des­ centes. Cette fois, nous voulons stabiliser notre présence dans ce

championnat et terminer dans les cinq premiers en fin d’an­ née”. Pour cela, les moyens humains ont été mis en branle, avec l’arrivée de Stéphane Jung, ancien coach de Lausanne, qui a tout de suite su imprimer sa patte et sa vision du jeu.

Un Américain à Poligny Avec, dans son sillage, la venue de joueurs étrangers, dont un d’Oslo, un autre de Rabat, ou encore un troisième en prove­ nance directe de Phoenix, aux Etats­Unis. La Mecque du bas­

ket, de quoi faire rêver les jeunes et les moins jeunes dans le cœur de la petite cité com­ toise. Pas une mince affaire, pourtant, car malgré ses charmes indéniables, la petite ville de Poligny peine à attirer à l’internationale. D’autant plus que le club ne dispose pas d’in­ frastructures en propre. “C’est nous qui nous nous débrouillons pour trouver un appartement aux joueurs, pour faire en sorte qu’ils se sentent bien et n’aient plus qu’à venir avec leur balu­

Pour l’heure, l’entame de saison semble porter ses fruits. Malgré l’arrivée de sept nouveaux joueurs, dont quelques anciens du club. “Il a fallu repartir de zéro, créer des automatismes. Stéphane Jung a fait un boulot énorme”, estiment les dirigeants. Résultat, les premières victoires redonnent confiance et le public suit avec un enthousiasme sin­ cère. Près de 500 spectateurs affluents en moyenne lors de chaque rencontre à domicile (lire notre encadré ci­contre). Pas mal, pour une commune de 3 000 habitants !

Vers la création d’un club affaires Mais pour ces trois prochaines années donc, la montée en Nationale 1 est dans la ligne de mire. Pour cela, outre les bonnes performances sportives,

il faudra surtout muscler le bud­ get. Et ainsi passer de 250 000 euros à près de 500 000. S’il est encore temps de voir l’avenir, les dirigeants ont déjà des cartes en main pour y arriver et savent sur quels leviers il leur faudra appuyer. Comme renforcer les liens avec leurs partenaires insti­ tutionnels. Et également créer, à l’image des autres clubs régio­ naux de bon niveau, un club affaires pour fédérer les acteurs économiques de la région, à l’horizon de la saison 2013­ 2014. “Associer des partenaires à une équipe qui gagne, c’est facile et cela apporte un véri­ table plus. Encore faut­il savoir créer la spirale vertueuse pour cela”, analyse Roger Flores. Autre piste qui devra encore être approfondie, celle du mécénat, avant de pouvoir inté­ grer… le haut du panier ! Jérôme Karasz

Toute l’info du club sur www.polignybasket.fr

PROCHAINS MATCHS À DOMICILE Le Poligny Jura Basket Comté joue toujours, à domicile, les samedis à 20 h à la salle du Champ d’Orain. Entrée 5 € et gratuit pour les - de 12 ans. A noter, les dates du : 3 novembre, contre SaintCharles-Charenton. 17 novembre, contre la Charité sur Loire.

Lons-le-Saunier - le 17 novembre

Duo de cœur Fabrice Eulry et Jacky Milliet joueront au Théâtre au profit de l’école des chiens guides d’aveugles de Lyon et du Centre-Est. Un rendez-vous musical orchestré par les membres du Lions Club.

Fabrice Eulry est considéré par ses pairs comme l’un des pianistes les plus doués de sa génération.

Deux pointures du jazz, rien que ça. Fabrice Eulry est notamment considéré par ses pairs comme l’un des pianistes les plus doués de sa génération. Influencé par le blues de Ray Charles et les salves métissées de la Nouvelle­ Orléans, il s’est également frotté au délicat exercice du ragtime dans le sillage de Scott Joplin et de James Scott. Fabrice Eulry accompagnera, sur la scène du Théâtre de Lons­le­Saunier, l’ex­ cellent Jacky Milliet (clarinette),

bien connu des amoureux de la note bleue pour avoir accompa­ gné les plus grands noms du jazz, de Bill Coleman à Claude Luter. Musicien des plus grands clubs nationaux, comme le Caveau de la Huchette et le Petit Journal Montparnasse, et habi­ tué des festivals de Marciac et de Nice, Jacky Milliet a l’habi­ tude de se produire aux quatre coins de la planète. Les béné­ fices de ce concert seront rever­ sés à l’école des chiens guides

5

d’aveugles de Lyon et du Centre­Est, dans le cadre d’un projet soutenu par le Lions Club. Pour rappel, le club service est investi dans la cause de la cécité à l’échelle internationale depuis de nombreuses années. Quand le jazz est là, l’égoïsme s’en va… Jérôme Karasz

A 20 h 30 au Théâtre Tarif : 25, 15 et 10 euros Places non numérotées, à retirer au guichet dès 20 h Contact au 03 84 24 65 01 (Office de Tourisme

NOUVEAU.

Des vidéos compléteront nos articles au fil des mois et seront diffusés en temps réel sur notre page facebook.


6

/ Pays de Lons n째66 - Novembre 2012


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

7

Ref. CEL-AC105

Espace Chantrans 39570 MONTMOROT

Tél. 03 84 44 15 72

Une constellation

99 €

d’idées…

149 €

Plafonnier Era

Chrome, G9, 6 x 40W, Diam. 55 cm, Hauteur 20 cm. Ref. MUR-A216

www.solea.fr www.aredamentocreation.fr

pour illuminer vos fêtes !

Lons-le-Saunier - Du 16 au 18 novembre

L’eau à la bouche... Le 17e forum du livre, du jeu et de la jeunesse aura pour thème “l’eau”. L’auteur jurassien Pierre Gemme, invité d’honneur de cette édition 2012, viendra notamment présenter Croc-Rouge, le dernier né de sa série Animal Totem, tandis qu’Alain Goy sera présent lors de ces trois journées avec le Grand voyage, paru en septembre aux éditions DMODMO. L’eau sera au centre des actions menées dans le cadre du forum du livre, du jeu et de la jeunesse. Au centre des lectures, dans toutes les bouches, ainsi que sur les stands des différents interve­ nants. “Les classes qui partici­ pent à la manifestation ont pour mission d’apporter une création sur ce thème, afin de décorer les allées. Mais derrière cette partie visible de l’iceberg, il y a un véri­ table projet pédagogique, tra­ vaillé en amont avec les ensei­ gnants, afin de susciter la réflexion chez l’enfant”, indique Dominique Charbonnier, de l’Of­ fice central de coopération à l’école (OCCE). La structure organise en effet l’évènement à travers un collectif, auquel parti­ cipent l’Ageem, le Clej, les Fran­

cas du Jura, la Ligue 39, la Pep, l’Inspection académique, la Ville de Lons­le­Saunier ainsi que les écoles de la commune.

Des rencontres avec les auteurs Cette année, l’invité d’honneur de la manifestation sera Pierre Gemme, qui viendra présenter ses nombreux voyages, ses dif­ férents engagements, et bien évidemment son dernier ouvrage, Croc­Rouge, ou le troi­ sième volet de sa série intitulée Animal Totem (notre encadré). Autre auteur jurassien présent sur le salon, Alain Goy pour le Grand voyage, paru au mois de septembre aux éditions DmoDmo. Ce dernier y livre à nouveau tout son amour pour la

nature, au détour de dessins emprunts de tendresse. Si le vendredi est réservé aux scolaires, le week­end sera consacré aux familles. Le forum accueille environ 70 stands, dont 200 mètres carré entière­ ment dédiés aux grands jeux. “Il y a aura des kaplas, des jeux de l’oie géants, ainsi qu’un jeu en rapport avec notre théma­ tique de l’eau” précise Domi­ nique Charbonnier. “Des ate­ liers de lecture, de création et de découverte seront égale­ ment proposés”. Au cours de ces trois journées, tout sera donc fait pour le plus grand plaisir des tout petits. Le paradis des enfants, en quelque sorte !

Pierre Gemme est l’invité de ce forum du livre jeunesse.

Du 16 au 18 novembre à Juraparc Vendredi dédié aux scolaires, samedi et dimanche ouvert aux familles Entrée : 2 euros pour les adultes, gratuit pour les enfants

LES TRIBULATIONS DE YOMI DANS LE JURA Pour le troisième volet de la série Animal Totem, Pierre Gemme emmène son héros, Yomi, sur les terres jurassiennes de sa mère adoptive. Loin de ses Amériques natales, il se liera d’amitié pour un jeune issu de la communauté des gens du voyage. Entre peur de l’autre et peur du loup, qui sème l’effroi dans le village, les deux amis parviendront-ils à déjouer le mystérieux prédateur ? Et redonner un peu de paix parmi les habitants du Haut-Jura ? En tout cas, l’histoire laisse la porte ouverte à une éventuelle suite. Plus d’infos sur www.livres­pierre­gemme.fr

Jérôme Karasz

Lons-le-Saunier - 11 novembre

Lons-le-Saunier - le 10 novembre

On relance le disque ?

Isabelle Aubret

Le salon du disque et de la bande dessinée amorce sa 18e édition. Une trentaine d’exposants, disquaires ou passionnés, attendent les curieux en quête de la bonne affaire. Fernand Piqueras, l’organisateur de l’évènement, a d’ailleurs exercé la profession de disquaire durant vingt années à Mâcon.

Le salon automnal permet aux fans et aux collectionneurs de dénicher l’objet qui leur manque.

Le disque en passe d’être relancé ? Il faut dire que le bon vieux vinyle connaît une seconde jeunesse parmi les mordus d’objets collectors. Ils devraient être nombreux, d’ailleurs, à se presser sur les stands du prochain salon du disque et de la bande dessinée organisée à Juraparc. Son orga­ nisateur, Fernand Piqueras, a tenu un magasin de disques durant une bonne vingtaine d’années à Mâcon. De quoi

satisfaire sa passion, tout en développant un bon réseau de collectionneurs et de profes­ sionnels. Cette année, une tren­ taine de stands devraient éclore dans les allées, dont un bon tiers consacré à la seule bande dessi­ née. “On peine encore à trouver des vendeurs de BD”, reconnaît Fernand Piqueras. Un appel aux intéressés ?

Pictures discs et shapes Très recherchés par les ama­

teurs, les pictures discs, dont les sillons sont recouverts d’une image, ainsi que les shapes, dénommés ainsi en raison de leur découpe, devraient rapide­ ment trouver preneurs. De plus en plus rares et donc de plus en plus chers, ils atteignent parfois de jolies cotes, “notamment lorsqu’ils font partie d’une col­ lection. Comme la série du groupe Téléphone, par exemple”, souligne l’organisa­ teur. Sur place, on trouvera éga­ lement des cd, des dvd ainsi que des blue rays. L’ambiance musi­ cale de la journée devrait, une fois la soirée venue, laisser place à du live. Un tirage au sort aura lieu à plusieurs reprises lors de ce salon, afin de faire gagner des lots en rapport avec l’intitulé de l’évènement. Jérôme Karasz

Entrée : 3 euros, gratuit pour les moins de 12 ans De 9 h à 18 h 30 Petite restauration sur place

chante Noël A l’approche des fêtes de fin d’année, Isabelle Aubret chante Noël en compagnie du Kumisa Quartet. Celle qui restera pour tous l’éternelle égérie de Jean Ferrat sait à quel point “C’est beau la vie” depuis son accident de la circulation. C’est donc comme touchée par la grâce qu’elle interprétera les plus grands standards de Noël, du gospel et de la musique clas­ sique. Hosanna, Il est né le divin enfant, l’Ave Maria de Schubert ou encore l’indémodable Ama­ zing grace seront au programme. Quatre musiciens accompagne­ ront Isabelle Aubret et ses cho­

L’éternelle égérie de Ferrat.

ristes, lors de cette parenthèse pleine d’émotions. Eglise des Cordeliers A partir de 20 h - 35 euros Contact : 03 22 47 29 00

JOURNEE DES SOLIDARITÉS

En charge de cette compétence, le conseil Général du Jura organise le 30 novembre une série d’animations dans le cadre de la Journée des Solidarités. A cette occasion, les professionnels viendront échanger et débattre autour de leurs expériences, et notamment leur ressenti à travers des ateliers cuisine ou artistique. A noter qu’au cours de cette journée, le hall du conseil Général accueillera une exposition à laquelle seront conviés les bénéficiaires de minima sociaux, tandis qu’un Arbre des Libertés, réalisé avec le concours de personnes en insertion, sera inauguré sur le parvis de l’Hôtel du Département.

Valable selon les stocks disponibles - Luminaires vendus sans ampoules

29 €

Ouverture : 49 € lundi : 14 h - 19 h Suspension Young Mardi au samedi : Acrylique rouge, E14, 40W, 9 h 30 - 12 h / 14 h - 19 h Diam. 15 cm, Ht. 28 cm


8

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Titulaire du label “Qualité tourisme”

Entre tradition et modernité,

Nouvelle carte !

une certaine idée de l’excellence

I

déalement situé en plein cœur de Lons, accolé au théâtre à l’italienne à proximité d’un vaste parking, le Strasbourg s’est installé depuis 1850 comme un des fleu­ rons de la gastronomie jurassienne. Dans cet établissement incontournable au charme suranné, qu’ont assidûment fré­ quenté en leur temps les plus grands artistes (Mistinguett, les Compagnons de la chanson, Charles Trenet, Maurice Chevalier, Bourvil, Fernand Reynaud, Jacques Brel, Georges Brassens…), des écrivains renom­ més (Pierre Gascar, Bernard Clavel…) et des hommes politiques (Edgar Faure, Pierre Brantus…), c’est désormais une fidèle clien­ tèle composée d’hommes d’affaires, d’em­ ployés, de fonctionnaires et de touristes, chaque année plus nombreux, qui fré­ quente le prestigieux établissement de style Louis XIV repris en mai 2009 par Myriam

à partir du 20 octobre 2012

Montel. Classé à l’inventaire des monu­ ments historiques depuis 1993, s’il n’en a pas pour autant oublié son passé, le Stras­ bourg est toutefois résolument tourné vers l’avenir. Rénové, rééquipé et modernisé dans le plein respect de sa forte identité historique, l’établissement phare de la ville préfecture est aujourd’hui animé par une dynamique équipe de jurassiens. En cuisine ce sont sept employés, dont trois chefs, un pâtissier et des cuisiniers, qui s’affairent toute l’année derrière le piano, entre 11 h 45 et 23 heures pour satisfaire les gourmets les plus exigeants. Tous les jours, entre 7 heures et minuit, une brigade de huit personnes assure avec dili­ gence et professionnalisme un service impeccable qui est l’autre marque de fabrique d’un café­brasserie qui a reçu le label Qualité Tourisme en 2011. Renouve­

À midi, service possible

en 30 minutes !

En cuisine, une équipe de cuisiniers et pâtissiers réputés !

Service soigné et rapide avec du personnel compétent ! lée deux fois l’an, la carte propose une cui­ sine traditionnelle, élaborée à base de pro­ duits frais. Le tout s’inscrivant dans une gamme de prix très doux, qui débute à 9,30 euros pour le plat du jour et culmine à moins de trente euros pour le menu du chef, pour un excellent rapport qualité­prix : “En cuisine, nous mettons un point d’hon­ neur à respecter les produits. Nous nous approvisionnons auprès de producteurs locaux : la viande de Charolais vient de l’Etoile, le fromage de Saint­Claude et les truites du Moulin de Tortelet”, souligne le chef, Samuel Boucheron, qui a travaillé avec Pierre Carpentier à l’Auberge de Chavannes et ex­employé d’un hôtel “quatre étoiles” à Courchevel. A la pointe de l’innovation, le

Établissement classé aux Monuments historiques

Le soir, tous les jours…

Menu Comtois 19,90 €/personne

Kir au vin blanc et un verre de vin du mois OFFERT !

Les week-ends Suggestion : Poisson du marché et viande bovine d’origine Française.

Service non­stop de 11 h 45 à 23 h !

Strasbourg a investi depuis le mois de mai dernier dans une machine ultramoderne qui distribue et conserve des grands crus qui sont servis, au choix, dans des verres de 6 ou 12 centilitres, à la température idéale. Quatre vins blancs, trois vins rouges et un rosé ont ainsi été soigneusement sélection­ nés par Jérôme ALRAN, le responsable de salle qui a travaillé dans des établissements prestigieux. Lesquels se marieront à mer­ veille avec le filet de sandre, la noix de saint jacques qui viennent de faire apparition sur la nouvelle carte aux côtés des valeurs sûres de l’établissement que sont les spé­ cialités franc­comtoises comme le Jésus de Morteau poêlé déglacé au jus de viande, le Mont d’Or chaud de 500 gr, etc.


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

Jura - Littérature

Les belles lettres battent la campagne Les Petites Fugues déferlent sur le Jura. Initiées par le Centre Régional du Livre de Besançon, ce rendez-vous automnal de la littérature s’appuie sur des rencontres d’auteur dans les villes de la région, à travers une véritable politique de décentralisation. La littérature en goguette. Cette 11e édition des Petites Fugues réunit cette année 24 écrivains venant de toute la France et de Suisse, à la rencontre des lecteurs de la région. Chaque jour, un écri­ vain échangera avec des jeunes scolaires et en soirée, lira ses textes en toute simplicité afin de partager un moment très convivial et tou­ jours très attendu des férus de belles lettres.

Thierry Beinstingel sera présent à la médiathèque de Voiteur ainsi qu’à l’abbaye de Baume-les-Messieurs.

© Christine Tamalet

Un cadre d’exception

Jura - musiques actuelles

Le “pl1” de watts Pour sa 5e édition, My Trempl1 pousse le volume. En jeu, les premières parties du Peuple de l’herbe et d’Inna Modja, pour les meilleures formations de ce cru 2012.

La manifestation prévoit un “temps fort” par département. Pour le Jura, celui­ci aura lieu à l’abbaye de Baume­les­Messieurs, en parte­ nariat avec le conseil Général et la médiathèque départementale. Un cadre d’exception pour une rencontre qui se déroulera le samedi 24 novembre, de 15 h à 18 h, autour des auteurs Thierry Beinstin­ gel, Chochana Boukhobza, Jean­Daniel Dupuyet et Philippe Garnier. Les lectures se feront en musique, avec la Compagnie de l’Exil et la par ailleurs, soumettre aux jurés deux titres de sa composition et peut également, nouveauté de ce cru 2012, inclure un vidéo clip. Les groupes doivent enfin fournir dans leur dossier de par­ ticipation des pistes de réflexion quant à la suite de leur projet artistique.

comédienne Françoise Bénéja­ met et le comédien Michel Beu­ ret. Une belle figure de proue, qui n’occultera pas cependant les nombreux autres rendez­ vous programmés dans les vil­ lages alentours. Jérôme Karasz

Le programme complet des Petites Fugues sur www.crl-franche-comte.fr A voir dans le Jura : Jean-Pierre Martin, vendredi 23 novembre à 18 h 30 à la MJC de Dole Nathalie Kuperman, vendredi 23 novembre à 18 h 30 à la Librairie La Boîte de Pandore de Lons-le-Saunier Chochana Bouhkobza, jeudi 22 novembre à 20 h 30 à la bibliothèque d’Arbois Thierry Beinstingel, jeudi 22 novembre à 20 h à la médiathèque des Coteaux de la Haute-Seille de Voiteur Léonor de Récondo, mercredi 21 novembre à 18 h 30 à la librairie de Poligny

Inna Modja et ses mélodies soul-pop ont innondé la bande FM, de French Cancan à la Fille du Lido.

Pour cette 5e édition de My Trempl1, le conseil Général du Jura continue d’apporter son soutien aux groupes de musiques actuelles. Cette année, les meilleures formations auront la chance de se produire en première partie du Peuple de l’herbe, le vendredi 2 novembre au Moulin de Brainans (lire ci­ contre), et d’Inna Modja, dont les jolies mélodies soul­pop ont inondé les bandes FM depuis plus d’un an désormais, de la Fille du Lido à French Cancan. La chanteuse d’origine malienne embrasera les travées de La

Commanderie, à Dole, le samedi 17 novembre. Un jury composé de professionnels de la musique, de représentants du conseil Général et de journa­ listes est, cette année encore, chargé d’étudier les différents dossiers de candidature et de rendre son verdict. Le concours est ouvert aux groupes jurassiens qui disposent déjà d’une activité reconnue sur les scènes de la région, et qui peuvent justifier d’affiches, de billets, de “live reports” dans la presse et de présence sur le web. Chaque concurrent doit,

J.K.

Les lauréats assureront les 1re parties suivantes : Le Peuple de l’herbe, vendredi 2 novembre au Moulin de Brainans Inna Modja, samedi 17 novembre à La Commanderie de Dole www.mytrempl1madeinjura.com

RÉ-OUVERTURE DE LA LIGNE BESANÇONMOUCHARD-LONS-LE-SAUNIER La ligne ferroviaire assurant les liaisons entre Besançon, Mouchard et Lons-le-Saunier est de nouveau rétablie depuis le 14 octobre. Cette ligne a subi, durant près de trois mois, des travaux de rénovation au niveau du pont ferroviaire de Montferrand-le-Château, ainsi qu’un renouvellement complet de 30 km de voies entre Mouchard et Passenans. Les horaires au départ de Lons-le-Saunier sont restés inchangés. A noter que des travaux de finition auront lieu jusqu’à la minovembre notamment au niveau des ponts ferroviaires. Dans ces secteurs, les limitations de vitesse pourront engendrer des retards de quelques minutes. Tél. 0 800 802 479 (de 6 h 30 à 19 h, du lundi au vendredi).

FACE À LA MALADIE D’ALZHEIMER Le prochain café des familles, à destination des aidants confrontés à la maladie d’Alzheimer, aura lieu le jeudi 29 novembre, de 14 h 30 à 16 h 30, dans la salle de la cour de la mairie de Poligny. Le thème en sera “Pourquoi une consultation de la mémoire”, et les intervenants seront les docteurs Bruniaux et Jacques, du centre hospitalier d’Arbois. Tél. 03 84 66 55 42 (service culturel de la mairie d’Arbois). Internet : arbois.culture@gmail.com

Brainans - chanson

L’humour, leur arme “Fatals” !

pour le reste, on improvise notre set list en fonction du public et du lieu.

D’autres projets dans les cartons ? Oui, une émission sur une nou­

Les trublions de la chanson française remettent le cou- Comment définiriez-vous velle chaîne du satellite, Enorme vert au Moulin de Brainans. Le point sur la tournée avec votre univers musical ? TV, qui arrive au mois de Paul Léger, le chanteur du groupe. On fait avant tout de l’humour et du rock’n’roll. On n’a pas envie de se prendre trop au sérieux, même si par certains aspects on pourrait tout aussi bien nous classer dans la chan­ son engagée. On se définit en fait comme un groupe de scène, qui aime jouer avec le public avec une grosse dose d’interactivité.

Un accompagnement artistique Pour autant, les nouveautés que charrie cette 5e édition ne s’ar­ rêtent pas là. Désormais, le conseil Général souhaite pou­ voir accompagner les meilleurs groupes jurassiens sur la voie de la professionnalisation, pour permettre aux musiciens de franchir au mieux cette étape toujours très délicate. La collec­ tivité développera, à l’avenir, un soutien annuel, en plus de l’or­ ganisation d’un concert qui vient traditionnellement récom­ penser les lauréats depuis la création de My Trempl1. L’ou­ verture d’un volet événemen­ tiel, en plus de la soirée organi­ sée à La Commanderie, en lien avec l’ensemble des lieux de dif­ fusion du Jura, est d’ailleurs dans les tubes.

9

Les Fatals Picards donneront de larges extraits de leur dernier album, Coming out, sorti en 2011.

Joint par téléphone sur la route de leur Coming out Tour, Paul Léger, le chanteur des Fatals Picards, affiche la même fraîcheur dans le combiné que

sur les scènes qu’il foule chaque semaine. A quelques minutes d’une balance, à Blois, il évoque le quotidien de sa formation.

LE PEUPLE DE L’HERBE EN CONCERT Ce sont trois lauréats du concours My Trempl1 qui auront la rude tâche de chauffer la salle. En guise de tête d’affiche de ce vendredi 2 novembre, les Lyonnais du Peuple de l’herbe donneront un set électro que l’on espère efficace et survitaminé. Le groupe, formé il y a une quinzaine d’années, écume les dancefloors héxagonaux avec une constance qui a construit sa réputation parmi les adeptes des beats saturés. Leur collaboration avec Virginie Despentes aura certainement ajouté un soupçon d’aura à leur parcours. Le public du Moulin de Brainans pourra en tout cas s’en donner à cœur joie au rythme de leur acid-jazz et de leur drum’n’bass.

Sur quoi travaille le groupe en ce moment ? On a pas mal de boulot ! Entre la tournée Coming out et l’enregis­ trement de titres pour notre pro­ chain album en 2013, on est pas mal occupés. Déjà six titres sont dans la boîte, et il nous en reste une bonne dizaine à écrire. Petit à petit, on en incorpore dans nos concerts, pour les tester, et lorsque l’album sera sorti, on enchaînera avec une prochaine tournée pour le défendre sur scène. En fait, on est en perma­ nence sur les routes.

Le public jurassien pourra entendre des inédits ? On n’en sait rien encore. Mais ce n’est pas impossible : on sait qu’il y aura une bonne partie des chansons de Coming out, mais

décembre. On invitera une fois par mois quelqu’un de la variété pour le mettre dans des situa­ tions très rock’n’roll. L’émission durera 52 minutes.

Sinon, l’actualité chargée doit bien vous inspirer ? En même temps, c’est difficile de faire une chanson en fonction d’un sujet d’actualité. Parce qu’entre le moment où on l’écrit et le moment où le public la découvre, il peut s’être passé une bonne année. Maintenant, c’est vrai vous avez raison, il suf­ fit d’ouvrir le journal pour avoir des idées de chansons.

Des exemples actuels ? Entre le mariage gay et le can­ nabis par exemple, il y a de quoi faire ! Ce sont des sujets qui donnent envie de donner son avis. Et je ne vous parle même pas de la crise ou encore de la montée de l’intégrisme. Propos recueillis par Jérôme Karasz

Les Fatals Picards au Moulin de Brainans (Slide on Venus en 1re partie), le vendredi 9 novembre à partir de 20 h 30 (ouverture des portes). Tarif : 25 euros, 22 euros pour les étudiants, demandeurs d’emploi ou titulaires de la carte Avantages Jeunes)


10

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Nouvelle génération d’extensions Pose ultra rapide Cheveux 100 % naturels Confort maximum Durée à usage unique : 2 mois Durée repositionnable : 8 mois

Marre des frisotis ??? Pensez au lissage Brésilien ! - Sans aucune trace de formol - Durée de 3 à 4 mois - Sur tous types de cheveux

Pensez aux bons cadeaux !

28, rue lafayette - 39000 Lons-le-Saunier - 03

Routees des Villag La

Lons-le-Saunier Bourse Military Armée – Police – Pompiers Dimanche 11 Novembre Armes de collection, uniformes, casques, documents, insignes, livres, décorations, véhicules miniatures et autres petits objets sur le thème de l’armée, police et pompiers. Juraparc. – Parc des Expositions De 8h à 17h. 3 € A noter que votre billet d’entrée vous donne accès au salon de la Miniature Gratuit pour les -15ans accompagné d’un adulte Pour tous renseignements : 06 68 31 79 05 ou bourse.militaria@laposte.net

Isabelle Aubret et le Kumisa Quartet chantent Noël Samedi 10 Novembre Isabelle Aubret, entourée d’un Quartet vocal et de 4 musiciens, elle ira à la rencontre de son public dans les églises et cathédrales.

Apéro Concert avec Loosing All Mercredi 7 Novembre Au Boeuf sur le Toit à 21h

Spectacle Vendredi 9 Novembre Spectacle "Maria Dolorès y Habibi Starlight" A L’Amuserie à 21h

Théâtre “Le Cri de Zaza” Samedi 10 Novembre A L’Amuserie à 16h

Salon du Disque Dimanche 11 Novembre Salon du Disque, CD, DVD et Bandes dessinées A Juraparc de 9h à 18h30

Rendez-vous métiers Mercredi 14 Novembre Découvrez le secteur professionnel du commerce/vente Info Jeunesse Jura à la Place Perraud

84 43 07 29

Bien-être, les bons réflexes Ce n’est ni une question de génération, ni de situation. Pour les jeunes comme pour les seniors, les actifs comme les retraités, le bien-être se conjugue à tous les temps et tous les modes. “Pays de Lons” s’intéresse dans ce numéro aux bienfaits de la nature, aux plantes et aux essences dotées de vertus parfois insoupçonnées. Un zeste d’astuce et il suffit parfois de peu de chose pour les révéler, à travers des petits gestes du quotidien. Et puisque le bien-être au travail constitue l’une des principales préoccupations en la matière, cette plongée dans le bien-être reviendra sur les conseils utiles afin de bien évoluer au milieu dans sa sphère professionnelle. Enfin, les seniors ne seront pas oubliés, afin de les aider à mieux négocier les aléas du quotidien.

Cosmétiques - Des solutions artisanales

“100 % bio et local” Originaire du Haut-Jura, Marie-Laure Guerri animera, durant le festival Kaleïdoscop (lire notre reportage en page 18), un atelier de fabrication de baume à lèvres naturel. Elle organise régulièrement, près de son village de La Chaux-du-Dombief, à Champagnole et à Foncine, des ateliers de fabrication similaires ainsi que des sorties découvertes autour des plantes et de leurs propriétés.

Connaissance du Monde Mercredi 14 Novembre Connaissance du Monde “Chine, la route du thé” de Patrick Mathe Au CarCom de 14h30 à 20h30

Attachée à son Haut­Jura, Marie­Laure Guerri se montre intarissable sur les plantes et sur les vertus de la flore qu’elle admire au quotidien. Elle orga­ nise d’ailleurs, régulièrement, des sorties découvertes sur le terrain, ainsi que des ateliers de transformation. “Je n’utilise que des produits d’origine végétal et biologique. La très grande majo­ rité d’entre eux sont régionaux”, explique cette passionnée de nature.

La question des origines

Forum du Livre Du 16 au 18 Novembre Forum du Livre, du Jeu et de la Jeunesse A Juraparc

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

www.paysdelons.fr Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

www.paysdelons.fr

Vidéos sur : www.maryline-coiffure.com

Des ateliers pratiques afin de comprendre et de savoir comment réaliser des produits cosmétiques, le tout dans le respect de l’environnement.

Lors du festival Kaléïdoscop, qui aura lieu au lycée agricole de Montmorot, elle animera d’ailleurs un atelier de fabrica­ tion de baume à lèvres naturel. “J’emmène la matière première, ici en l’occurrence la cire d’abeille qui reste ma matière de prédilection et qui vient de Bourgogne, ainsi qu’une huile de macération fabriquée à partir de plantes du Haut­Jura”. Règle numéro 1, Marie­Laure Guerri connaît ses fournisseurs et tisse avec eux des relations de confiance. “J’aime beaucoup informer les gens sur l’origine des produits que j’utilise, leur

parler des hommes et des femmes qui les fabriquent, et leur donner les valeurs nutrition­ nelles, les bienfaits que peuvent apporter ces éléments”. Le principe de ces ateliers est simple. Apprendre à faire soi­ même, et repartir avec le pro­ duit fini. L’atelier en question devrait durer une heure, sur les allées du festival. “Au minimum, car je suis une grande bavarde”. Intarissable, qu’on vous disait !

Une passion communicative Avec une passion communica­ tive, Marie­Laure Guerri sait transmettre son savoir. Péda­ gogue, elle apprend par exemple aux curieux comment élaborer

des macérations de végétaux afin d’en faire les huiles qui ser­ viront de base pour toutes sortes de produits cosmétiques. Des curieux qui veulent, le plus souvent, prendre soin de leur corps, dans le respect de l’envi­ ronnement, tout en maîtrisant la qualité des matières premières introduites dans la composition des crèmes, savons, baumes et autres gels qu’ils manipulent au quotidien. Etre bien dans son corps avec du 100 % “made in Jura”, c’est possible. Jérôme Karasz

Le samedi 3 novembre au lycée agricole de Montmorot, salle Agora, à partir de 15 h 30.

Des sorties sur le terrain permettent de découvrir et de récolter les plantes nécessaires.


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

11

I Publirédactionnel

Esthetic Avenue De l’extérieur, rien ne le laisse à penser et même en passant la porte on est loin d’imaginer que l’institut de beauté Esthetic Avenue puisse dérouler ses installations ultramodernes sur près de 100 m2. Idéale­ ment située face à l’entrée principale de l’hypermarché de la zone commerciale Chantrans de Mont­ morot, près de Lons, la pimpante enseigne aisément reconnaissable au coquet lapin stylisé sorti de l’imagination graphique du mari de la maîtresse des lieux, est la propriété depuis juin 2010 de la charmante Laetitia­Hélène Josserand et de son sympathique époux, Frédéric. Dans un décor soigné, élégamment décoré et chaleureux se succèdent en

enfilade pas moins de trois cabines d’épilation*, une cabine de soins “corps”, une cabine dédiée à la manu­ cure et au maquil­ lage ainsi qu’une cabine U.V. haute technologie de dernière généra­ tion dotée d’un appareil dûment homologué, enregis­ tré et immatriculé à la préfecture du Jura. Un appareil sur lequel n’inter­ viennent d’ailleurs que des employées titulaires d’une “Attestation formation U.V.” certifiant leurs capacités professionnelles en la matière. Esthéti­ cienne diplômée, Laetitia­Hélène est à la tête d’une dynamique équipe de compo­ sée d’une apprentie en CAP, Jennifer et d’une apprentie en formation de Brevet Professionnel, Chloé. Un trio de charme qui, tout au long de l’année, s’adjoint les

services de stagiaires triées sur le volet afin de répondre au mieux aux attentes d’une fidèle clientèle qui n’hésite pas à pour parcourir des kilomètres pour venir se faire bichonner dans une ambiance des plus conviviales et des plus relaxantes : “Notre clientèle est pour par­ tie issue du bassin lédonien, mais cer­ tains viennent de la Bresse et du Haut­ Jura”, sourit Laetitia­Hélène. Et pour cause ! Outre la qualité des soins dispen­ sés, celle d’un accueil ne souffrant aucun reproche, et en sus d’une exceptionnelle disponibilité qui lui fait accepter de rece­ voir la clientèle avec ou sans rendez­ vous, la sylphide jeune femme s’est fait une spécialité de l’accueil des messieurs, pas toujours les bienvenus ailleurs. Avec enthousiasme d’ailleurs tant chez Esthetic Avenue la beauté n’a pas de sexe ! “Aujourd’hui les hommes prennent soin d’eux. Ils n’apprécient pas plus que nous les stigmates du vieillissement et, comme les femmes, ils préservent leur corps et leur capital séduction. En plus des habitués, nombreux sont ceux qui

sont envoyés par leur épouse ou leur amie. Chez nous, les hommes forment 30 % de la clientèle”, se félicite la jeune femme pour qui il n’y a pas que les cyclistes et les culturistes qui ont le doit de se débarrasser d’une pilosité disgra­ cieuse ou envahissante**. Partenaire habituelle de l’école de danse Lydie Treboz, pour qui elle réalise des maquil­ lages de gala à destination des adoles­ centes et des adultes, Laetitia­Hélène dispense son savoir­faire à l’institut durant des cours d’une heure destinés à acquérir les trucs et astuces d’un embel­ lissement naturel et… à mémoriser les erreurs à éviter ! Et comme chez les élé­ gantes les soins esthétiques et un maquillage abouti vont forcément de pair avec les effluves d’une fragrance agréable, Esthetic Avenue distribue les parfums des marques Vuarnet, Loreste Paris et Schiaparelli. Aux anges et tout à son bonheur, le petit lapin de l’enseigne n’en finit plus d’agiter son derrière et sa queue…

Epilation homme et femme, manucure, maquillage, teinture cils et sourcils, cure amincissante et anti-âge, U.V., programmes Beauté spécial ados et étudiants à tarifs réduits, soins du visage et du corps, modelage du corps, soins bio, idée cadeaux, avantages carte de fidélité… Horaires d’ouverture : Ouvert, avec ou sans rendez­vous*, du lundi au vendredi de 10 h à 19 h, sans interruption, et le samedi de 9 h à 18 h, sans interruption. * En fonction de nos disponibilités

*

Pour les épilations, l’institut n’utilise que de la cire française haut de gamme Perron Rigot. Les amateurs apprécieront ! ** Pour l’épilation intégrale du maillot, une attitude correcte est exigée. Port obligatoire du string jetable fourni par l’institut.

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°66

Au bonheur des dames… et des messieurs !

Esthetic Avenue - Centre commercial espace Chantrans - 39570 Montmorot - Tél : 03 84 24 79 20 I Publirédactionnel

Horaires d’ouverture : lundi : 13 h 30-16 h 30 sur rendez-vous Mardi : 9 h - 18 h. Mercredi : 9 h - 12 h Jeudi : 9 h - 18 h. Vendredi : 8 h 30 - 19 h 30 Samedi : 8 h 30 - 16 h.

5 euros de remise sur le forfait coloration soin-coupe-brushing !

le traitement des cuirs chevelus déréglés (cheveux gras, pellicules). A l'approche des fêtes, venez découvrir les accessoires de mode et bijoux que j'ai ramenés du salon des créateurs et des designers à Paris. Des articles et des emballages sympas et origi­ naux qui feront des heureuses !

03 84 48 17 62



C’est un bonheur de travailler dans ces condi­ tions et d’avoir pu apporter du confort, de l’es­ pace tout en restant dans une ambiance intime et décontractée : La véranda est devenue un véritable lieu de sérénité et de repos. Ouverture sur le ciel, musique relaxante. Café, petits gâteaux et parfois même casse­croûte à midi. Quelle satisfaction quand j’entends tous les jours “qu’est­ce que l’on est bien chez toi, c’est trop bien ce fauteuil massant, je resterai bien toute la journée” ou encore “cette musique relaxante, ça fait vraiment du bien, on se repose ici.” Libérez­vous du stress le lundi après­midi grâce au modelage crânien. Bien installé sur un fauteuil massant shiatsu à air, pressions, effleu­

rages, mouvements spéci­ fiques sur le cuir chevelu et la partie supérieure du visage. Cette séance de 45 minutes vous procurera un réel moment de détente et d’apaisement. J’ai choisi de travailler avec un labora­ toire italien soucieux de res­ pecter l’environnement et qui élaborent des produits sans sulfate de sodium, ni diéthanolamine, sans colo­ rants et avec des parfums hypoallergéniques. Nous proposons également une gamme de coloration et de permanente sans ammoniaque. De beaux résultats avec des formules naturelles. Je sollicite régulièrement le passage des techni­ ciennes produits qui nous permettent d’évoluer et d’être efficaces, notamment dans le traite­ ment de la chute des cheveux et dernièrement

Sur présentation de ce bon, valable jusqu’au 30 novembre 2012.

12, faubourg d’Aval (à côté de Super U)

39140 BLETTERANS

EXCLUSIF !

t 29 € Vernis permanen de brillance 3 semaines de tenue et essif absolue, pas de ponçage exc de ne pas dépose dans une solution afin gratuite). sensibiliser les ongles (dépose

OFFREZ UN NO ËL À LA CARTE ! Soyez sûr d e fair avec les carte e plaisir s cad lenticulaires 3Deaux !

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n° 133

Un salon pas comme les autres…

Bientôt un an dans mon nouveau salon, c’est avec une immense joie que nous constatons que le cadre et les prestations répondent aux attentes de nos clients et clientes.


/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

La stabilisation, une étape primordiale Beaucoup pourront en témoigner : le plus difficile n’est pas de perdre du poids, mais de stabiliser le résultat obtenu. La phase de stabilisation est donc une étape essentielle pour parvenir à votre objectif et le pérenniser. C'est pour cette raison que Natu­ rhouse accorde une attention toute particulière au suivi de ses clients(e)s. Après la première phase de rééquilibrage, une période de deux mois de stabili­ sation prendra le relais, pendant laquelle la per­ sonne sera accompagnée à raison d’une séance toutes les deux semaines. Conseillé par la diététi­ cienne, vous saurez comment réintégrer les ali­ ments “plaisir” : quelle quantité, à quel moment, quelle fréquence… Après ces deux mois, une nou­ velle phase d’entretien de six mois permettra de faire le point mensuellement sur votre poids, et sur vos nouvelles habitudes alimentaires. Grâce à ce suivi personnalisé, les kilos perdus ne réapparaî­ tront pas dans le cadre d'une alimentation équili­ brée. Mais surtout, en appliquant ces conseils, votre confiance en vous sera reboostée : votre poids idéal se maintiendra de façon durable.

bioimpédancemétrie. Ce bilan de 30 minutes réa­ lisé par la diététicienne elle­même définit un plan diététique. Chacun peut déjà avoir une idée de son indice de masse corporelle (IMC) en ouvrant le site internet www.naturhouse.fr. Notons aussi que des professionnels de santé (médecins géné­ ralistes, kinésithérapeutes…) n’hésitent pas à recommander la méthode Naturhouse. Un plan diététique personnalisé Le but de la méthode est d’atteindre son poids idéal sans restriction et sans frustration qui entraî­ nent fatigue et carences alimentaires. Elle se décline ainsi : § Le plan diététique est défini en fonction de la

personne. § Le suivi hebdomadaire est gratuit. § Un véritable accompagnement destiné à maintenir la

motivation afin que la réussite soit totale. § Prescription de compléments alimentaires Natu­

rhouse à base de plantes, selon l’évolution de la perte de poids, chacun ayant une action spécifique Êtes-vous en surpoids ? qui correspond à un objectif précis (ceinture abdo­ Votre analyse corporelle (masse graisseuse, masse minale, cellulite, digestion…). en eau et masse musculaire) est effectuée avec § Conseils adaptés. § Stabilisation du poids : cette phase marque la fin du plan diététique. § Entretien du poids destiné à préserver les résultats obtenus et à prendre en main, grâce aux effets bénéfiques des plantes, le bon fonctionnement de votre organisme. Dans ce suivi personnalisé, les consultations sont gratuites. Seuls les compléments alimentaires qui ne sont en aucun cas des substituts de repas ou des coupe­faim, sont à la charge du client. Sans contrainte… Que vous soyez femme ou homme, vous avez quelques kilos en trop, vous pouvez les perdre sans contrainte grâce à la méthode exclusive pro­ posée par Naturhouse, laquelle repose simple­ ment sur une alimentation équilibrée. Ce concept créé en 1995 a déjà permis de satisfaire plus de quatre millions de personnes grâce à la prise en charge par une diététicienne diplômée qui, après un bilan complet, met en place votre plan diété­ tique personnalisé. Travailler sur un rééquilibrage alimentaire permet d’affirmer au client qu’il entame sa dernière démarche de perte de poids.

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°143 / Pays de Lons n°66

12

Centre de Formation

Ongles en délire Plus qu’une marque…

une griffe !

www.naturhouse.fr

Votre centre de formation vous propose de devenir :

En partenariat avec Natur’House

PROTHÉSISTE ONGULAIRE

Mon Energie Santé vous propose des cours Qi Gong, Sophrologie et Taï Chi

Séances réservées aux membres de Natur’house ! 6 séances de 2 heures 2 séances possibles : à la salle de sport de Port Lesney - Le mercredi de 14 h à 16 h à partir de mi-novembre 2012. - Le samedi de 14 h à 16 h

N°Siren : 42290248600

de

Modules dispensés par Mme Anne-Marie Ducloux et par Mme Nicole PROVAIN (7 années d’expérience sur le Jura)

Vous souhaitez apprendre à gérer votre stress lors de la stabilisation, apprendre à découvrir son corps et à se relaxer, gérer sa respiration et son énergie vitale. apprendre à accepter son nouveau corps et à l’apprécier.

Renseignements : Mme Nicole PROVAIN - 06 72 35 52 82 ou au magasin Natur’House Horaires d’ouverture : Du mardi au vendredi : de 9 h à 18 h non stop. Le samedi de 9 h à 12 h.

79, rue Pasteur - 39100 DOLE (parking à proximité avec première demi-heure gratuite)

Tél. 03 84 79 26 98

en

5 jours !

Vous obtiendrez 1 certificat Nail Art Gel Grâce à la formation à au lieu de

199 €

1 111 € soit -82 %

03 84 70 12 56 - 06 74 16 39 48 Ouvert du lundi au samedi de 9h à 18 h

13, grande Rue - DOLE ongle-en-delire@orange.fr

www.ongles-en-delire.com


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

NS O TI O OM R P

13

La douceur magique des poissons

Le seul salon fish spa de la région vous propose des

idées cadeaux Bons cadeaux - Produits Biokosma© Bien-être, détente et relaxation unique 100 % naturelle Avec et sans rendez-vous 13, av. Aristide Briand - 39000 LONS-LE-SAUNIER - Du lundi au samedi, sur rendez-vous au 03

… Bien-être, réflexes s n o b s e l

LES VERTUS DE LA FLORE DU JURA

La gentiane jaune : elle est également appelée jouvansanne, quinquina des pauvres, jansonna ou, plus poétique, “lève-toi et marche”. A ne pas confondre avec le vératre blanc et l’hellébore, la gentiane fleurit du mois de juin au mois d’août. Elle est notamment utilisée comme tonique digestif, pour faciliter la digestion, pour traiter la dyspepsie atonique, pour soigner la fatigue due aux maladies chroniques ou comme antiseptique.

84 24 77 92 - Courriel : mf.herbillon@orange.fr

Cosmétiques - Les alternatives naturelles

Laver plus bio que bio Exit les produits chimiques. Certaines plantes et techniques permettent, grâce à quelques astuces de chimiste en herbe, de confectionner de la lessive naturelle. Moitié moins chère que celle du commerce traditionnel, elle permet aussi et surtout de faire un geste pour la planète tout en réduisant le risque d’allergie. ébullition durant trente minutes. Avec une base de 100 grammes par litre d’eau, on obtient là une autre alternative.

Le marron d’Inde Autre variante, sur le modèle de la luzerne. Cette fois, on estime à un kilo de marrons d’Inde la dose nécessaire pour trois litres d’eau. L’infusion doit en revanche durer une heure environ.

La centaurée des montagnes : on la retrouve également sous l’appellation bleuet et jacée de montagne. Ses fleurs contiennent des substances digestives et diurétiques.

La cendre

La plante saponaire, comme son nom l’indique, est réputée pour être utilisée dans les savons et les lessives.

Les pissenlits sont également appelés cramaillots en Franche-Comté.

Le pissenlit : autre fleur aux vertus diurétiques, comme son nom l’indique d’ailleurs, le pissenlit a également des bienfaits dépuratifs. En Franche-Comté, on l’appelle aussi le “cramaillot”. Les renoncules : les renoncules se plaisent en altitude. Les jeunes plantules contiennent beaucoup de vitamine C, et peuvent être consommées en salade. Par la suite, elles deviennent amères et toxiques, les renoncules renfermant des principes actifs âcres dont l’ingestion provoque des brûlures de gorge ainsi que des nausées.

Pour les produits lavants, savons, gels douches et autres lessives, les plantes démontrent une fois de plus toute leur effi­ cacité. A chacune ses vertus, à chacune ses propriétés. Petit tour d’horizon des différentes “potions magiques”.

La plante saponaire Cette plante, que l’on retrouve plutôt sous des latitudes médi­ terranéennes, contient de la saponine, qui a pour propriété de faire mousser l’eau. Cette saponine s’obtient par décoc­ tion de racine de saponaire, de

feuilles de lierre, ou encore de marron d’Inde. Avec 60 grammes de racines par litre d’eau, on obtient une mousse détergente naturelle utilisable en shampoing ou en savon. Avec 100 grammes par litre d’eau, on obtient après 5 mi­ nutes à ébullition une lessive idéale pour la laine et les cou­ leurs fragiles, malgré une ten­ dance à jaunir les textiles blancs.

La luzerne A ne pas confondre avec le sain­ foin, sa racine, une fois lavée et coupée en petits dés, se porte à

Pour un litre d’eau, de pluie de préférence, on compte généra­ lement quatre verres de cendres de bois entièrement fil­ trées, sans aucun résidu de charbon. La cendre et l’eau bien chaude se mélangent, avant de reposer 24 heures. Après fil­ trage, il est possible d’adjoindre à la lessive obtenue quelques gouttes d’huilles essentielles, de citron ou de lavande. Le liquide obtenu se garde trois semaines environ. A noter que lors d’un lavage en machine, il faut compter deux verres de lessive environ, à ne pas verser sur linge sec directement. Peu moussante, elle n’en demeure pas moins très efficace, y com­ pris à basse température.

Votre journal avant tout le monde sur votre mail, smartphone… Inscrivez votre adresse mail sur www.paysdelons.fr

Evelyne GREMAUD Magnétisme

Cosmétiques - Témoignage

“Je connais les produits”

s maux, e d n o ti a r é ib L s des obstacle s néfastes e c n e u fl in s e et d de la vie.

Il est un peu touche­à­tout, Serge. Et s’est récemment converti aux lessives fabriquées à base de procédés artisanaux. “J’ai eu l’idée un peu par hasard, et en cherchant autour de moi, j’ai rapidement trouvé des solu­ tions pour faire moi­même mon savon et ma lessive”, explique le père de famille, originaire de Montmirey­la­Ville. “J’achète des bases lavantes neutres et biologiques sur inter­ net, auxquelles j’ajoute des huiles essentielles en fonction de

ce que je veux obtenir”. De la lavande pour la détente ou du pamplemousse, idéal dans le shampoing antipelliculaire. Serge, lui, ne fabrique pas tant ses lessives et ses savons pour des raisons économiques. “Et pourtant, on réalise environ 50 % d’économies par rapport à une lessive industrielle”, estime­ t­il. “Mais j’ai choisi ce procédé par respect de l’environnement, et pour me sentir mieux. Je sais quels produits j’ai utilisés, et s’ils sont sains”.

Autour de lui, Serge a d’ores et déjà fait des émules dans son entourage. Alors, avec trois litres de lessive, qu’il stocke dans d’anciens bidons achetés en supermarché, il estime avoir une quinzaine de jours d’avance. “Eh oui, on lance une lessive quotidiennement ou presque. Alors, vous savez, trois litres, c’est vite parti”. Vite parti… comme les tâches sur ses vêtements grâce à sa lessive 100 % estampillée biologique. Jérôme Karasz

Siret 04 569 178 000 17

Originaire de Montmirey-la-Ville, Serge s’est essayé récemment à la fabrication de lessive artisanale. Quelques clics sur internet, des conseils glanés à droite et à gauche, et le tour était joué. Depuis, Serge sait qu’il a fait des émules autour de lui. Et il l’assure : sa lessive est d’une simplicité déconcertante à réaliser.

Des recettes simples à faire chez soi, qui demandent des ingrédients et des ustensiles faciles à manier.

us

Sur rendez-vo

03 84 86 04 1

3

28, route de Lons-le-Saunier 39570 Chilly-le-vignoble


14

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Salon de coiffure mixte

s e h c è m t Forfai coupe

* € 0 6 42 à

€* 8 2 à 19

e p u o c t i a f For poing + brushing + soins Sham à 45 € 0 3 r u e l u o c t Forfpaoi ing + coupe

ing + o p m a Sh soins + g n i h + brus

*

Les fêtes approchent ! Pensez aux chèques cadeaux ! Ouverture Non-stop du mardi au vendredi de 9 h à 18 h. Samedi de 8 h à 15 h

10b, rue Perrin - 39000 LONS-LE-SAUNIER -03 84 86 49 33

Sham soins + g n i h + brus

Yoga - Le blog d’Alexis Montpeyroux

* Tarifs selon longueur des cheveux

… Bien-être,

“J’ai testé pour vous”

les bons réflexes

Au départ, le yoga était une réponse pour soulager ses contractures et tendinites, accumulées dans sa vie personnelle et professionnelle. Alexis Montpeyroux multiplie depuis, les expériences et tient un blog consacré aux différents cours de yoga dans la région. Petit tour d’horizon avec quelques exemples, extraits de sa page internet. “J’ai eu l’opportunité d’assister à une séance de bols chantants tibé­ tains”. Comme l’explique Pasang Lama, qui est originaire du Népal, “il s’agit là de véritables massages par les vibrations”. Les bols, qui peu­ vent atteindre la taille d’une bas­ sine, entrent en résonance avec un petit maillet pour procurer une sen­ sation de bien­être physique, mais aussi et surtout intellectuelle. “Pour moi, ce n’est resté qu’une expé­ rience, très agréable au demeurant. Mais à titre personnel, ce n’est pas ce que je recherche dans ma pra­ tique du yoga”.

Isabelle Canda s’inscrit dans le sillage de l’école Ruchpaul.

“Isabelle Canda apporte un soin très particulier aux respirations et aux limites du corps. Entre deux positions, elle laisse ce qu’elle nomme des “temps pour rien”, et pratique un yoga très doux, très occidentalisé”. Ancienne élève de l’école d’Eva Ruchpaul, Isabelle Canda donne ses cours à Lons­le­Saunier. “J’ai suivi ses séances durant trois ans. Mais je sais que depuis cette année, elle propose une nouveauté, le Do in”. Eliane Flaive donne des cours à Champagnole et Perrigny. Elève de Pierre Gariel, elle s’inscrit dans le mouvement du yoga de l’énergie et dans la pratique d’inspiration “égyptienne”. Une variante aux pos­ tures assez originales. “On se situe dans ce cours à mi­chemin entre le yoga physique et le yoga tout en douceur. Les séances ne sont pas dénuées d’une certaine décontraction, et tournent beaucoup autour de triangles, d’équilibres.”

Les cours d’Eliane Flaive ne sont pas dénués d’une certaine décontraction.

Pasang Lama est installé à Montmorot.

Voiteur - Nutrition

Qui l’eut “cru” à ces vertus ? L’association Equilibre organise une conférence sur les bienfaits de l’alimentation naturelle et sans cuisson. Un véritable retour aux origines, sans les artifices de la cuisine moderne. Cette conférence sera animée par Bernard Mercier, adepte de ce mode de consommation depuis trente ans. En janvier, Equilibre proposera une journée d’expérience.

Bernard Mercier a opté pour l’alimentation naturelle il y a 30 ans.

L’association Equilibre, créée il y a bientôt deux ans, propose de nombreuses activités liées au bien­être, comme les bols chan­ tants, le yoga, le shiatsu, ou encore les massages à l’huile. Une offre qui a rapidement trouvé son public puisqu’il aura fallu ajouter des créneaux au fil des mois, l’agenda parvenant même jusqu’à trois rendez­vous hebdomadaires. La rançon de la gloire… mais qui a de quoi plei­ nement satisfaire les membres du bureau de cette jeune struc­ ture, qui ne pensait pas, à l’ori­ gine, qu’autant de Jurassiens témoigneraient de cet engoue­ ment pour le bien­être. Depuis

peu, Equilibre organise égale­ ment des cycles de conférences afin de faire découvrir d’autres pratiques, d’autres techniques qui relèvent de ce “vivre mieux”.

Tels que les donne la nature Le prochain rendez­vous sera d’ailleurs consacré à l’alimenta­ tion naturelle et sans cuisson, comme pouvaient la connaître nos ancêtres il y a quelques mil­ lions d’années. “Nous avons invité Bernard Mercier pour nous en parler. Cela fait mainte­ nant trente ans qu’il a adopté cette façon de manger, et il vien­ dra nous expliquer comment il a retrouvé équilibre en santé en

consommant les aliments tels que les donne la nature”, explique la présidente de l’asso­ ciation Sophie Coste. Une cui­ sine, donc, tels que pouvaient la concevoir les premiers hommes, il y a de cela plusieurs millé­ naires.

Savoir et saveur Cette présentation servira de prélude à une journée d’expé­ rience que proposera Equilibre au cours du mois de janvier. Le moment de confronter son corps à l’épreuve de la pratique. En attendant, les personnes intéressées peuvent se rendre à la conférence, où il leur sera offert des pistes de réflexion pour s’alimenter plus saine­ ment. Un véritable retour aux origines, au sens propre du terme. Une façon de nourrir son corps et son esprit sans les sophistications de l’époque moderne. “Savoir” et “saveur” n’ont­ils pas la même racine latine ? Jérôme Karasz

Conférence à la Salle de la Tour de Voiteur, à partir de 20 h 30, le lundi 26 novembre. Participation libre.

Alexis Montpeyroux pratique le yoga depuis quatre ans, et tient un blog consacré aux différents cours de la région.

Pierre Gariel, en pleine séance.

Pierre Gariel fait partie de ces Jurassiens qui pratiquent le yoga depuis plusieurs décennies maintenant. Adepte du courant Iyengar, il donne des cours au

centre­ville de Dole, en compa­ gnie d’Anne­Marie Meudre Cly. “Le yoga de Pierre Gariel est par­ ticulièrement physique, et l’on compte une proportion d’hom­ mes sensiblement plus forte que dans les cours traditionnels. Personnellement, c’est une approche qui me convient bien, qui correspond bien à ma recherche personnelle”. Quant au yoga de Anne­Marie Meudre Cly, il est réputé plus doux. Les séances se font en petits comi­ tés, et l’on ne compte qu’une douzaine de personnes à la fois en moyenne. Retrouvez l’intégralité des billets et photos d’Alexis Montpeyroux sur le www.bienetre-jura.com

Prévenir le burn out

Le terme burn out provient de l’anglais, qui signifie saturation. Il traduit un syndrôme d’épuisement professionnel, et conduit à des périodes de dépression. Quelques conseils pour se prémunir de ce phénomène, qui atteint de plus en plus de salariés. Parce que le bien-être se vit aussi par le travail, où l’on passe bien souvent l’essentiel de notre journée. 1) Ne pas laisser la sphère professionnelle parasiter la vie privée. Faire le point sur ses priorités et… lever le pied si besoin. 2) Se recentrer sur soi, en cultivant son jardin intérieur. Reprendre le temps de l’intériorité, flâner, réfléchir, méditer, écrire… et savoir faire le vide. 3) Cultiver ses relations avec les autres. Prendre soin de son couple, de sa famille, de ses amis, en privilégiant le dialogue et la communication. Leur consacrer du temps et provoquer les bons moments. 4) Consulter rapidement un médecin en cas de fatigue importante ou d’insomnies chroniques. Faire du sport une fois par semaine au moins, idéalement. 5) Ne pas se replier, et alerter sa hiérarchie, lorsque l’on sent que l’on n’est plus en moyen d’accomplir ses tâches professionnelles. En parler oralement, puis par écrit si nécessaire, de façon très factuelle. Ne pas hésiter à coucher noir sur blanc cette interrogation : “Que me proposez-vous comme solution” ?

Avec l’aimable concours de “L’1visible”.


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

“Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer”. A tout juste dix­ neuf ans, la souriante Lydie a fait sienne cette maxime de Guillaume d’Orange en ouvrant récemment son propre salon de détente, à un jet de pierre de Lons, face au golf du Val de Sorne. Titulaire d’un certificat de “Praticien en tech­ niques corporelles de relaxation et de bien­être”, décerné par le Centre Lyonnais de Kinésophie (CLK)* au terme d’une formation de 153 heures réparties sur un an, la jeune Jurassienne escompte bien attirer chez elle une clientèle de personnes ayant envie de se relaxer pleinement dans un cadre et une atmosphère propices à la

détente, tant corporelle qu’intellectuelle : “Kiné­ sophie signifie “sagesse du mouvement”. Il ne s’agit en aucun cas d’une pratique médicale, réservée aux seuls médecins et kinésithéra­ peutes, ni de massages à caractères érotiques, mais de “massages­bien­être” qui conjuguent plusieurs techniques”, tient­elle à préciser. De déli­ cates palpations que Lydie effectue à l’aide d’huiles biologiques, parfaitement respectueuses du P.H. de la peau : “J’utilise des huiles de sésame et de tournesol totalement neutres. Les mêmes dont on se sert pour assaisonner les salades !”, sourit­elle. Quant aux séances elles­mêmes et à leur contenu, il varie en fonction des neuf modules qui constituent la large palette de ses prestations. Les candidats à la relaxation intense dans une ambiance Zen passeront, au choix, entre quinze et quatre­vingt­dix minutes sous les doigts experts de leur charmante hôtesse. Modelage des pieds sous forme de réflexologie plantaire, massage­bien­ être du visage, du crâne, du buste où des jambes, poses de pierres chaudes et froides figurent, entre autres, au menu de ces séances de

décompression totale. De même que des mode­ lages du corps “modelage californien” et “bali­ nais” (réalisés en sous­vêtements, Ndlr) que l’ha­ bile Lydie espère bien, comme le reste, exporter au sein des entreprises : “Je peux me déplacer avec mon matériel, une chaise ergonomique que j’utilise pour des massages spécifiques en posi­ tion assise pour proposer une petite pause­ détente aux employés”. Pratiquant par ailleurs des tarifs aussi doux que peuvent l’être ses mains, Lydie ne devrait pas tarder à s’aliéner une fidèle clientèle intergénérationnelle. Ne serait­ce que pour partager avec elle une tasse de thé ou de tisane avec des petits gâteaux qu’elle propose gra­ cieusement à chaque fin de séance. De la détente, encore de la détente, toujours de la détente.

e A cours d'idé ire ? ersa pour un anniv Une fête ? Un Noël ? nte propose Pause relaxa s des chèque des bons et s tés à tou cadeaux adap e idée un les budgets : fficace ! simple mais e

Possibilité de rendez-vous du lundi au vendredi de 8 h à 20 h non stop et le samedi de 9 h à 16 h. Rendez-vous uniquement par téléphone :

06 44 29 37 82 03 84 24 18 55 www.pause-relaxante.e-monsite.com

(*) CLK est une école agréée par la Fédération Française de Massage­Bien­être (FFMBE).

Pause Relaxante - 21 rue de l’église - 39570 MOIRON - À 5 km de Lons, près du Golf du Val de Sorne

Tous les produits de la ruche au meilleur prix !

Coopérative apicole du Jura Un goût de nature pour se faire du bien ! Issu des prairies et forêts jurassiennes, le miel de la Coopérative apicole du Jura offre une palette de saveurs incomparables. “Saveurs très fleuries du miel dʼacacia, goût plus soutenu du miel du premier plateau, arômes maltés du miel de sapin du deuxième plateau et goût charpenté du miel de châtaignier”

Venez découvrir également le pollen, la gelée royale, la propolis et la pommade au venin dʼabeille : tous les produits de la ruche au service de notre santé. Les principes actifs de ces magnifiques produits sont également disponibles sous forme de tisanes, pommades, shampoing, complexes fortifiants, tout comme une belle gamme de produits de soins du visage et du corps.

Venez-les (re)découvrir à la Coopérative apicole du Jura, tout près du restaurant municipal de Lons-Le-Saunier.

Rue Victor-Puiseux - ZI - 39000 LONS-LE-SAUNIER Tél. 03 84 43 20 74 - Fax. 03 84 24 84 93 cooperativeapicole@wanadoo.fr

15


16

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Seniors - Bien être et bien vivre

… Bien-être,

Le “train-train” des seniors

les bons réflexes

dans un wagon

Récemment, le Train du Bien Vivre a sillonné la France pour aller à la rencontre des Français. Avec pour thème “bien vivre pour bien vieillir”, de nombreuses pistes de réflexion ont été présentées pour appréhender les petits tracas qui surviennent avec l’âge. Le constat parle de lui­même : en 2012, un tiers de la popula­ tion française aura au moins cin­ quante ans. C’est la génération baby­boom, aujourd’hui parve­ nue à la retraite, qui explique en grande partie le phénomène. Plus qu’une simple préoccupa­ tion, anticiper cette période de la vie relève d’un véritable enjeu de société. Illustration avec le Train du Bien­Vivre, qui a sillonné la France du 18 sep­ tembre au 3 novembre, et qui accueillait de nombreux parte­ naires, réunis sous la bannière du “bien vivre pour bien vieillir”. Toutes les générations étaient invitées à visiter les différents

wagons consacrés à cette thé­ matique, et notamment en gare de Dijon, où le train jetait l’ancre au cours de la journée du 30 septembre.

Mieux entendre, mieux s’entendre Dans une première voiture, le public a ainsi pu se renseigner sur le confort d’écoute, avec la présence des spécialistes d’Agir pour l’Audition et de FrancePres­ byAcousie. Phénomène sem­ blable à la presbytie, mais lié aux oreilles, la presbyacousie est le résultat du vieillissement. Elle se manifeste par une perte pro­ gressive de l’audition, surtout

dans les fréquences élevées, qui permettent la compréhension des mots. Aujourd’hui, les pro­ thèses auditives sont parvenues à des degrés de performance particulièrement fins. Seul pro­ blème hélas, leur prix qui ne sont pas toujours accessibles à toutes les bourses.

Un “train d’enfer” Les deux autres wagons de ce Train du Bien Vivre étaient

Retraite active - Le rôle des clubs

La quête du Yin et du Yan Le Club Dolois de la Retraite Sportive se porte à merveille. Pas étonnant, en vertu du départ à la retraite en masse des baby-boomers, et des nouvelles attentes des seniors. Une nouvelle vie qui s’envisage avec le plein de vitalité, au sein d’activités sportives traditionnelles, ou à travers la pratique de disciplines résolument portées vers le bien-être.

Le Train du Bien Vivre est passé en gare de Dijon à la fin du mois de septembre. Brigitte Fossey était la marraine de cette opération.

consacrés aux complémentaires santé, ainsi qu’aux services à la personne. Actuellement, 90 % des Français aimeraient pouvoir vieillir à la maison, d’où l’impor­ tance d’offrir des solutions en la matière. Enfin, l’apnée du som­ meil, les bienfaits d’une alimen­ tation saine et la luminothérapie faisaient également partie du

programme. Autant de réponses aux questions que se posent les seniors. Pour vivre sa retraite “à un train d’enfer” !

Gérard Card. “Leur pratique allie effort physique et détente spiri­ tuelle, et sollicite les capacités motrices avec des mouvements ronds, souples et doux. Cela per­ met de libérer l’esprit du quoti­ dien en le concentrant sur une respiration longue et profonde”. Lui et le président Joël Boivin ne peuvent qu’être satisfaits de cet engouement. D’autant que les très nombreuses autres activités se portent comme un charme elles aussi.

notre nom, puis, petit à petit, ils nous rejoignent lorsqu’ils voient toute la palette d’activités que nous proposons”. Autre élé­ ment, et non des moindres, le Club Dolois pour la Retraite Sportive offre des armes non négligeables pour combattre la solitude. Le tout dans un esprit de convivialité. “Aujourd’hui, les seniors veulent vivre le mieux possible, et savent qu’il est important de préserver son capi­ tal santé”. Gérard Card connaît son sujet : il invite d’ailleurs les seniors, mais aussi les retraités qui veulent préparer leur future retraite, à se pencher sur les questions de bien­être. A noter qu’avec l’arrivée de la saison hivernale, l’association s’ap­ prête à proposer des activités de neige. A commencer par la raquette, qui permet de décou­ vrir une autre facette de la mon­ tagne. Ces randonnées, de même que la pratique du ski de fond, s’effectuent bien évidem­ ment en fonction des conditions climatiques. “Tout schuss” évi­ demment.

Rompre la solitude et rester actif

Les cours de Qi Gong, qui ont lieu chaque jeudi à l’école Poitevin de Dole, connaissent un succès incroyable et affichent d’ores et déjà complet.

“Communiquer c’est se démarquer” Contacter notre service commercial au 03 84 82 50 21

Cela fait deux ans que le Club Dolois de la Retraite Sportive proposent ces cours, et les voilà déjà submergés par les demandes. L’association, qui a quasiment doublé ses effectifs en six ans avec 700 adhérents cette saison, ne s’est donc pas trompée avec le lancement des

séances de taï­chi et de qi gong, auxquelles il faut bien le recon­ naître assistent essentiellement des dames.

Maîtrise du corps et de la respiration Un succès qui ne doit rien au hasard, car avec le départ à la retraite des baby­boomers, c’est

toute une génération qui sou­ haite désormais vivre active­ ment, et en bonne condition physique et mentale. “Ces deux activités demandent une bonne maîtrise du corps, en développe­ ment des similitudes avec les arts martiaux”, rappelle le secrétaire de l’association,

“Le nordic walking fonctionne très bien, c’est une marche spor­ tive avec des bâtons qui séduit tout autant que les randonnées, que nous organisons quotidien­ nement”, dixit Gérard Card. Autres activités en vogue, le cyclocross, la gymnastique douce ou active, l’aqua gym, la chorale, les séances de danse, ou encore l’informatique. Alors, que viennent chercher les adhé­ rents de cette association ? Tout d’abord, une façon d’occuper sa semaine. “On est tous dans le même cas. Avec quelques dizaines d’années à avoir tra­ vaillé, et du jour au lendemain, rien, le téléphone qui ne sonne plus” évoque l’équipe diri­ geante. “Au début, certains hési­ tent à venir vers nous car ils voient le mot “sportive” dans

Plus d’infos sur cette initiative, sur www.trainbienvivre.fr Pratique : www.agirpourlaudition.fr www.francepresbyacousie.org

Jérôme Karasz

Contact au 06 26 61 06 98 ou au 06 32 22 55 70. Les bureaux de l’association se situent au 38 impasse Fagot, sur le boulevard Wilson à Dole. Plus d’infos sur www.ffrs-retraite-sportive.org


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

! s e t ê f s e l t ô t n e i B

Institut

au

17

TS BEAUTÉ E R F F O C x u Pensez a S CADEAUX, et aux BON s c adeaux

Bonheur

t idée tres soins e et plein d’au sur notre à découvrir ! site internet

des Sens

Une invitation au voyage… Dans un cadre chaleureux et reposant aux couleurs de l’Orient, laissez-vous emmener dans un voyage des sens et libérez-vous du stress quotidien. Une ambiance feutrée alliée aux mains expertes de votre esthéticienne et de ses produits bio ou naturels font de ce lieu un havre où retrouver sérénité et beauté.

e u iq d é v r u y A e é p p Echa Gommage corps aux épices, modelage aux pochons.

1h

Nouveauté !

ie is la a M n e e g a y o V

Gommage du visage et corps Kuala Lumpur Enveloppement visage, corps et cheveux au beurre de Karité chaud et lait onctueux au Champaka et modelage Malaisien

1 h 30

s e g la e d o m s e d e d n o La r Venez découvrir nos modelages de 30 minutes à 35 euros jusqu’à 1 h 30 à 75 euros. Huiles essentielles, pierres chaudes, lomi-lomi, Californien, Shiatsu…

65 €

le a t n ie r o e t n e t é d a L Gommage au savon noir visage et corps. Enveloppement Rhassoul et beurre de Karité. Modelage aux huiles précieuses

1 h 30

140 €

90 €

www.institut-aubonheurdessens.com 14, rue des Salines - Lons-le-Saunier - Tél. 03

84 47 64 88 - Email : aubonheurdessens39@gmail.com

Ouvert le lundi de 14 h à 19 h - Mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 19 h (de 12 h à 14h sur RDV) - Mercredi (Pas de soins, uniquement pour prise de RDV) - Samedi de 9 h à 16 h non-stop

Anaellys Salon

Coiffure Homme-Femme

Son

POUR LES FÊTES… PENSEZ AUX CHÈQUE S CADEAUX

SHOW DE COIFF URE le 17

TARIFS Pose avec capsules Pose ongles naturels Remplissage (env. 3 semaines) Vernis transparent Pieds naturels ou couleur

.............................

.........................

.................

................................

..........

36 € 32 € 25 € 27 € 25 €

SUPPLÉMENTS

Stickers / strass Deco gel / doigt

0,50 € 1à2€

............

.......

novemb

19 h 30

Lidia Hunkeler, coiffeuse visagiste en formation continue auprès des coiffeurs spécialisés sur la morphologie visagiste.

Salle Lo uis Past eur 3

9600 Ar bois

Le salon vous propose pour la fin de l’année : Les bons cadeaux, massage et soin du cheveux… Pour vous messieurs : le rasage sur rendez-vous !

Ouvert sur rendez-vous : Du lundi au vendredi de 9 h à 18 h. Le samedi de 9 h à 16 h. Fermé le mercredi.

03 84 37 96 35

Styliste ongulaire diplomee : pose gels, vernis permanent, decos, manucure.

3 bis, rue Courcelles - 39600 ARBOIS Lidia HUNKELER - Styliste-visagiste diplômée

26, rue des Cordeliers - LONS-LE-SAUNIER happy-nails@hotmail.fr

Salon ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30 et le samedi en continu de 9 h à 15 h 30, avec ou sans rendez-vous. Fermé le mardi.

06 45 12 16 50

re


18

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

JURAMONTS COMTÉ

Crémerie et épicerie fine SES COMTÉS ET SPÉCIALITÉS RÉGIONALES, VINS ET CHARCUTERIE…

COMME CHAQUE ANNÉE, LE COMTÉ JURAMONTS EST MÉDAILLÉ, EN 2012 : 2 MÉDAILLES OR ET 3 MÉDAILLES BRONZE AU CGA DE PARIS Toute l’équipe Juramonts vous réserve un accueil particulier au sein de sa crémerie. Faites une halte à Poligny, capitale du Comté, pour découvrir nos spécialités jurassiennes et francomtoises ainsi que d’autres AOC de notre pays. Venez déguster nos produits, dialoguer avec des professionnels de la fromagerie, possibilité de visite de caves sur rendez-vous.

Expéd i dans t tion oute France la !

VENT DIRE E CTE

Ne partez pas sans votre morceau de Comté et du Juramonts !

Ouvert du lundi au samedi : 8 h - 12 h 30 / 13 h 30 - 19 h, les dimanches et fériés : le matin de 8 h 30 à 12 h

Tél. / Fax. 03 84 37 12 22 - 21, place des Déportés - 39800 POLIGNY www.comte-juramonts.com

… Bien-être, lexes f é r s n o les b

Montmorot - Mieux vivre au quotidien

Un autre regard sur la vie avec l’Agora

Un festival pour penser à soi, aux gestes du quotidien, et aux solutions qui peuvent exister pour mieux vivre dans un monde au rythme toujours plus effréné. La 2e édition de Kaleïdoscop, les 3 et 4 novembre prochains, fait la part belle aux échanges, au partage d’expériences, tout en portant un regard différent sur la planète.

entièrement au bien­être et au mieux vivre, est d’of­ frir des pistes pour penser à soi et au monde, dans un rythme effréné qu’il est souvent difficile de maîtriser.

Joéliah et Jérômine Pasteur Cette année, l’invitée d’honneur de la manifestation sera Joéliah, auteur de plusieurs ouvrages autour du bien­être et animatrice de stages et d’ateliers. Elle aime à se définir elle­même comme une “jardinière de l’âme, et cultivatrice de bonheur”. A ses côtés, le public pourra également rencontrer Jérômine Pasteur, qui viendra présenter ses nombreux livres, et notamment le dernier, Femmes­Oiseaux. Elle évoquera son expé­ rience auprès des indiens d’Amazonie. Elle est par ailleurs l’auteur de plusieurs documentaires télévisés, et vit actuellement en Patagonie. A voir également, les démonstrations de vannerie, de travail du bois, ainsi que les séances de contes. L’association Agora espère ainsi pérenniser cette manifestation. Jérôme Karasz

Les 3 et 4 novembre, au lycée agricole de Montmorot, 614 avenue Edgar Faure. De 10 h à 19 h le samedi et de 10 h à 19 h le dimanche. Entrée : 4 euros, gratuit pour les moins de 12 ans, Pass 2 jours 5 euros. Parking gratuit

Jérômine Pasteur est l’auteur de plusieurs ouvrages, et de documentaires télévisés.

L’asssociation Agora organise la seconde édition de son festival Kaleïdoscop les 3 et 4 novembre prochains au lycée agricole de Montmorot. Cette édition fera une fois encore la part belle aux conférences et aux débats, avec la présence de 70 intervenants réunis autour d’ateliers interactifs, consacrés à la cuisine, à la peinture, au yoga, ou encore au Qi gong.

Manger local Un lieu où sera également proposé un espace intitulé “Le voyage autrement”, pour découvrir d’autres façons d’explorer le monde (lire notre encadré). Un bis­ trot bio élira résidence sur le site, tandis que de nombreux producteurs locaux feront connaître leur savoir­faire. Idéal, pour celles et ceux qui ont à cœur de privilégier les circuits courts. L’objectif, pour les organisateurs de ce rendez­vous

Les journaux Pays dolois et Pays de Lons seront présents lors du Festival Kaléidoscope les 3 et 4 novembre prochain à Montmorot

Prochaine sortie le 3 décembre PAOh ! Editions Siège social : 13, rue Alexandre Vialatte 39100 Dole

des lacs et du Revermont

E TAT C I V I L NAISSANCES Lilie­Perle de Juan CANO et Diane PONSOT, Arlay Madeleine de Régis BARTH et Vanessa RUDENKO, Aumont Chloé de Grégory MONNIER et Stéphanie LORTON, Bletterans Alicia de Adrien GIRARD et Pauline CHOUARD, Bletterans Lily­Rose de Jean­Yves PLUBELLE et Sylvie MÉDIGUE, Bréry Chloé de Jérôme BRIDE et Nelly BRIDE, Chambéria Mathis de Laurent CANARD et Anne­Fran­ çoise GOUDEY, Châtillon Cyrielle de Antoine BORNOT et Anne­Laure FROMOND, Chille Noah de Benjamin VALLADOU et Lidwine GILLARDET, Chilly­le­Vignoble Clarisse de Emmanuel CHOULOT et Géral­ dine BANRY, Chilly­le­Vignoble Liam de Aurélien SECQ et Sylvia VANDEN­ BUSSCHE, Clairvaux­les­Lacs Amine de Omar EL HATTAB et Oulaya EL MOUDNI, Clairvaux­les­Lacs Jules de Thomas BIRBAUD et Samya ZAROUAL, Courbouzon Louane de Marc GANDELIN et Anne­Laure

PIEGZYNSKI, Courlans Louis de Julien AIME et Élise COCHET, Cour­ lans Marius de Jean­Marie TAMISIER et Stépha­ nie PRUDENT, Cousance Clémence de Samuel FOURNIER et Cécile BLAIS, Crançot Luca de Loïc DAGUISE et Victorine GUI­ CHARD, Larnaud Julia de Jérémy CART et Jennifer PERRON, Lons­le­Saunier Mathéo de Antoine BRICQUET et Charlène PRUDENT, Lons­le­Saunier Elona de Anthony LOCATELLI et Laetitia PARISOT, Lons­le­Saunier Nolhane de et Marie­Françoise BERGER, Lons­le­Saunier Soukaïna de Radouane TAFFAHI et Mina MEJAHED, Lons­le­Saunier Maxime de Nicolas ROCHE et Katarzyna NOWAK, Lons­le­Saunier Solafe de Messaoud BOUHEMBEL et Laila SAIDI, Lons­le­Saunier Tiago de Joao CARON RODRIGUES et Marie­ Caroline HABERBUSCH, Lons­le­Saunier Cyrianne de Vincent RIFFIOD et Stéphanie THÉOBALD, Lons­le­Saunier Ambre de Sébastien COLINET et Maria FER­ REIRA SOARES, Lons­le­Saunier Djena de Mohamed KENNANE et Samia KENNANE, Lons­le­Saunier

Adresse Pays de Lons - Zone des Epenottes - BP 212 39102 Dole - Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81

- n°ISSN : 1 778-820X

Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 / 06 33 79 00 94 commercial@paysdelons.fr Rédaction : redaction@paysdelons.fr Mise en page et photogravure PAOh ! Studio graphique - Dole / studio@paoh.fr Imprimé en France à 31 150 exemplaires

Studio graphique

Invitée d’honneur de cette 2e édition, Joéliah se définit comme une “jardinière de l’âme, une cultivatrice de bonheur”.

VOYAGER AUTREMENT

Le festival Kaleïdoscop propose un espace intitulé “Le voyage autrement”. Installé dans la salle Giroflée du lycée agricole de Montmorot, il réunira trois associations et une agence de voyage. Désert Egypte Sinaï, par exemple, présentera les parcours qu’elle met en place le long de la Mer Rouge. Les 4 Marches quant à elles se proposent d’utiliser la balade pour mieux vivre, au détour de randonnées organisées en France comme à l’étranger. Kombi Yinga proposera de l’artisanat traditionnel du Burkina Fasso et dévoilera ses projets humanitaires. Enfin, on retrouvera l’agence de voyage Espace Evasion, spécialisée dans les sports de montagne.

Yoann de Anthony PELTIER et Marie DECOU­ TEIX, Lons­le­Saunier Moundir de Mokhtar BERRAHOU et Dalila MOKHTARI, Lons­le­Saunier Mounir de Mokhtar BERRAHOU et Dalila MOKHTARI, Lons­le­Saunier Charles de Stéphane SERISET et Marie de GRIVEL, Macornay Célestin de Laurent OUGIER et Vanessa ZYG­ MUNT, Marigny Noeline de Pascal VARENNE et Florelle GACHE, Maynal Kélia de Yoann DION et Caroline GERMAIN, Messia­sur­Sorne Léna de Jean­Philippe ECARNOT et Florie DAGUET, Montain Mathéo de Cédric ACQUISTAPACE et Lolita BEAUD, Nance Violette de Camille VEBRE et Jessie FAKROUN, Nogna Éléna de Anthony COMPARET et Carine CHE­ VAILLER, Orbagna Arthur de Guy ANDRÉ et Marie­Claudine CLÉMENT, Orgelet Alberto de Jérôme COMAS et Agnès LOUIS, Pannessières Mattéo de Edwige CHAUVIN, Pannessières Doryan de Cédric DELIAVAL et Élodie CLERC, Perrigny Lénaïck de Raphaël AUTIN et Hélène MAIRE, Perrigny

Charly de Patrick MOTTARD et Nathalie BRESSAND, Perrigny Alicia de Christophe MOUGIN­ALBERT et Cynthia PREVOST, Poligny Tom de Benoît BASSET et Virginie VUL­ PILLAT, Publy Maëlia de Mathieu CRETIN et Magali MICONNET, Quintigny Anaïs de Frédéric GAUTHERON et Marielle CALLAND, Relans Jules de Stéphane CASSIANO et Caroline COURVOISIER, Saint­Laurent­la­Roche Léandre de Yvan LHAOUCINE et Lydie VUILLET, Saint­Lothain Lana de Damien DISS et Mélitine GROS­ PIERRE, Sarrogna Jade de Pierre­René GRAS et Cindy BIENEK, Soucia Manon de Jérémy BONDENAT et Marie MIL­ LOUX, Toulouse­le­Château Lalie de Vincent CHARRIERE et Cyrielle BOUSSON, Trenal

DÉCÈS BLONDE Paulette, Arlay, 81 ans BRENIAUX Yvette, Buvilly, 88 ans CARBONNEAUX Hélène, Chapelle­Voland, 86 ans DUBIEF Jeanne, Charcier, 83 ans UNY Angèle, Chavéria, 91 ans GUIGON Jean, Chilly­le­Vignoble, 63 ans

GUICHARDAN Roland, Conliège, 79 ans MARÉCHAL Bernard, Conliège, 86 ans MOIREAUX Serge, Courlans, 75 ans JOLY Michel, Crançot, 76 ans MONTAGNON Henri, Crançot, 87 ans BOURDERIE Juliette, La Marre, 91 ans PARIS Georges, Largillay­Marsonnay, 84 ans MOLARD Hélène, Légna, 82 ans GAY Jean, Lons­le­Saunier, 72 ans VILLEROT Serge, Lons­le­Saunier, 60 ans FRANCIOLI Patrice, Lons­le­Saunier, 59 ans CHALUMEAU Roger, Lons­le­Saunier, 93 ans DEMARS Joseph, Lons­le­Saunier, 84 ans BOYER Marie, Lons­le­Saunier, 98 ans BOUTHERIN Lucette, Lons­le­Saunier, 88 ans MOREAU Fabrice, Lons­le­Saunier, 47 ans GINDRE Anne­Marie, Lons­le­Saunier, 98 ans RAFFIN Marcelle, Lons­le­Saunier, 87 ans ANDRY Annie, Lons­le­Saunier, 75 ans BUISSON Yvonne, Montmorot, 94 ans DORRIER Marthe, Montmorot, 93 ans BOLITO Germaine, Orgelet, 66 ans PRÉVOST Maurice, Passenans, 66 ans BAILLY­MAITRE René, Poligny, 80 ans BAILLY Marie­Louise, Poligny, 94 ans BRIDE Antoinette, Présilly, 87 ans ROY Jean, Ruffey­sur­Seille, 81 ans GUINCHARD Jean­Louis, Ruffey­sur­Seille, 64 ans DALOZ Pierre, Sarrogna, 88 ans

Communiquer, c’est exister !

Pour compléter votre pub dans nos journaux… flyers, cartes de visite, sets de table, brochures, papier à entête, etc. PAOh! ­ 13, rue Alexandre Vialatte ­ BP 212 ­ 39100 Dole ­ 03 84 82 50 21 ­ contact@paoh.fr


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

19

PROGRAMME 70 acteurs du Festival à rencontrer ! ATELIERS

Dimanche

ARTISANS DU BIEN-ETRE Salles de classe tout le week-end. Ateliers interactifs tout le week-end avec chaque intervenant (inscription auprès d'eux).

•10 h 15 Fabien Moine, utiliser l'énergie pour augmenter le potentiel des aliments. •11 h 30 Stéphane Fredon, L'eau, source de vie et support d'information. •13 h Didier Rauzi, Les changements majeurs de 2012 dans la vision chamanique. •14 h 15 Joéliah, La richesse des vertus sacrées pour une vie heureuse et créative. •15 h 30 Catherine Rigal, De la constellation familiale à la constellation animale. •17 h Didier Rauzy, Voyage dans les états modifiés de conscience grâce aux sons sacrés. •18 h 15 Clôture du Festival.

SALLE AGORA Ateliers collectifs d'une heure (inscriptions sur place).

Samedi 3 novembre •11 h 30 •13 h •15 h 30 •15 h 30 •17 h

Emma Grillet, Atelier découverte du Yoga. Fabien Moine, Réalisation dʼun pâté végétal. Marielle Cuvelier, et si vous étiez un arbre. Marie Laure Guerry, fabrication de votre baume à lèvres naturel. Karine Capretti, Le QI Gong.

CONFERENCES SALLE GINGEMBRE

Dimanche 4 novembre

Samedi

•10 h 30 Emma Grillet, médiation guidée. •11 h 30 Fabien Moine, Pâte à tartiner chocolat noisettes. •11 h 30 Marielle Cuvelier, Et si vous étiez un arbre. •11 h 30 Marie Laure Guerry, fabrication de votre baume à lèvres naturel. •15 h 30 Marianne Sébastien, Concert éphémère.

•11h30 Catherine Seguin, La Conscience du souffle. •14 h Joseph Scordo, C'est de la philosophie de la médecine chinoise et du shiatsu. •15h15 Castorgéobio, Qu'est ce que la Géobiologie. •16 h 30 Isabelle Portal, La pranathérapie. •18 h Jéromine Pasteur, Partage dʼexpériences/Ici et là-bas.

Dimanche

CONFÉRENCES CONFERENCES AMPHITHEATRE

Samedi •10 h 15 Ouverture du festival, Joéliah invitée d'honneur. •11 h 30 Fabien Moine, Pourquoi manger végétal et vivant ? •13 h Gaëlle Ecoiffier voix et chants médecines. •14 h 15 Marielle Cuvelier, Re-sentir pour vivre pleinement. •15 h 30 Marianne Sebastien, Changer son regard, c'est changer le monde. •16 h 45 Emma Grillet, L'amour dans l'état canal.

•10 h 30 Empreinte de Soi, Le Feng shui. •11 h 45 Graziella Verdinini, La Numérologie conscience de soi. •13 h Eric Fournier, La Kinésiologie. •16 h Michel Gros, L'interprétation de l'influence du cosmos sur le sol et les plantes.

Heures d'ouverture : Samedi et dimanche de 10 h à 19 h Restauration et bistro bio Tarifs (à partir de 12 ans) : 1 journée : 4 € / Pass 2 jours : 5 €


20

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

Lons-le-Saunier - Beaux Arts - jusqu’au 6 janvier 2013 e t u o R La es des Villag

Le face à face des couleurs

Lons-le-Saunier Duo de jazz Samedi 17 Novembre Duo de jazz “Jacky Millet et Fabrice Eulry” au profit des œuvres sociales du Lions Club Au Théâtre à 20h30

Atelier Floral Mercredi 21 Novembre 13¤ Inscription obligatoire au 03 84 24 65 01 Au CarCom à 17h

Apéro Concert avec No Name Mercredi 21 Novembre Au Boeuf sur le Toit à 21h

Théâtre politique "Inoffensif" Vendredi 23 Novembre A L’Amuserie à 21h

Spectacle pour tout petits Dimanche 25 Novembre Spectacle pour tout petits de la Carotte Mme Berlingot Association Tom Pouce Au Centre Social

Théâtre “L’Homme qui rit” Mercredi 28 Novembre A L’Amuserie à 21h

Chorale Compagnie LABEL Vendredi 30 Novembre Chorale pas banale Compagnie LABEL A L’Amuserie à 21h

Chanson “La Lettre de Pierrot” Samedi 1er Décembre A Juraparc. 22 euros Venez nombreux….

Le musée des Beaux Arts accueille deux artistes jurassiens jusqu’au 6 janvier. Fanny Gagliardini et Jean-Bernard Butin investissent les cimaises lédonniennes avec des œuvres minimalistes, où les nuances et les lignes prennent toute leur place. Une exposition à lire en creux. Face à face, de part et d’autre d’une ligne imagi­ naire. Les œuvres de Fanny Gagliardini, côté gauche, et de Jean­Bernard Butin, côté droit, cor­ respondent, s’interrogent, se répondent. Se com­ plètent, même, à bien des égards. Jusqu’au 6 jan­ vier, le musée des Beaux Arts accueille ainsi les toiles des deux artistes jurassiens, dans la droite ligne de sa politique d’ouvrir ses cimaises aux talents régionaux. Une heureuse idée. Le travail de Fanny Gagliardini et de Jean­Bernard Butin repose sur la simplicité, la retenue, le silence. “Les deux artistes se connaissent depuis longtemps. Leurs par­ cours diffèrent et se retrouvent ponctuellement” explique Joël Blonde, président de l’Artothèque et par ailleurs auteur du catalogue de l’exposition. Au travers des seize œuvres retenues pour la compo­ ser, toutes sur grand format et réalisées au cours de ces trois dernières années, les parallèles entre les deux univers se révèlent évidents.

Un dialogue permanent Ici, place à l’épure, au retour aux sources, aux fon­ dements de la peinture : la couleur, ses nuances, et la ligne, brute. Le cheminement s’effectue en

creux, dans les accidents de relief, au détour d’une teinte plus marquée. Loin d’y voir un duel entre les deux artistes, un affrontement, on y découvre plu­ tôt une réelle et sincère complicité. Un dialogue non pas de sourds, malgré la beauté du silence qui transpire de ces toiles, mais un dialogue perma­ nent, incessant. “Fanny et Jean­Bernard s’appli­ quent à rendre palpable la surface, énigme visuelle” estime Joël Blonde. Un mystère qui lève cependant le voile par intermittence, comme ces toiles unies et transparentes, où l’on devine le motif du châssis. Un secret certes prosaïque, mais un secret tout de même.

Sens dessus-dessous Chez les deux artistes, les notions d’envers et d’en­ droit volent en éclat, de même que celles de des­ sus et de dessous. La question du sens (à l’en­ droit ? à l’envers ?) n’a pas sa place. Mais certains pourront y voir une interrogation sur les origines, sur ce qu’il y a d’intemporel et d’éternel une fois que l’on dénude le monde. Le musée des Beaux Arts s’offre donc un détour du côté de la création contemporaine en signant là une très belle expo­

Lons-le-Saunier - Mixité - du 9 au 11 novembre

“Hand”ball et “hand”icap Trois jours pour mettre à l’honneur le handball, et notamment ses déclinaisons “sport adapté”, “hand fauteuil”, et “hand loisir”. Le club local, champion de France “hand fauteuil” en titre, devrait ainsi mobiliser près de 500 personnes à l’occasion des Nationales Hand Ensemble, qui auront lieu dans la ville du 9 au 11 novembre prochains. Une véritable fête de cet autre ballon rond, de plus en plus populaire.

Messia-Sur-Sorne Puces aux jouets et puériculture Samedi 3 Novembre Organisées par l’association "Les Ayodygaies", à la salle des fêtes rue Berthot. De 8h30 à 12h30

Marché de noël Dimanche 18 Novembre Organisées par l’association "Les Ayodygaies", à la salle des fêtes rue Berthot. De 10h à 17h00

Saint-Lothain Fête de St-Lothain Le 10 et le 11 Novembre Fête Foraine au stade Samedi 10 novembre 20 heures salle des Fêtes Fondue organisé par le comité des Fêtes de Saint-Lothain.

Porter un autre regard sur la pratique du handball, tel est l’objectif des instances dirigeantes.

En cette année olympique, le handisport n’aura peut­être jamais été autant médiatisé. Mais à Lons­le­Saunier, le club de l’Union Sportive Lédonienne n’aura pas attendu 2012 pour mettre à l’honneur ses pension­

naires handicapés, en s’impo­ sant dès 2008 comme le réfé­ rent en la matière dans le Grand Est. Sa section hand fauteuil compte déjà deux titres natio­ naux à son palmarès : pas un hasard, donc, que la capitale

jurassienne ait souhaité accueillir ces Nationales Hand Ensemble, du 9 au 11 novem­ bre, pour trois jours de fête autour de “l’autre ballon rond”. L’événement est patronné par la Fédération Française de Hand­

Chantal Lavina, du musée des Beaux Arts de Lons-le-Saunier, devant l’un des tableaux de Fanny Gagliardini qui composent cette exposition.

sition. L’équipe du musée organise par ailleurs des visites pour les scolaires, ainsi que des visites gui­ dées, un dimanche sur deux, en compagnie de la guide conférencière Elisabeth Lanczyk. Les deux artistes seront présents le vendredi 23 novembre afin de rencontrer le public et de répondre aux diverses questions qui leur seront posées. Un temps fort pour cette exposition, assurément, où la notion de partage demeure un maître­mot. Jérôme Karasz

ball, ainsi que par ses instances régionales et départementales.

Une sensibilisation en guise d’entrée en matière Ce ne sont pas moins de 500 personnes qui seront mobilisées pour l’occasion. A commencer par la centaine de bénévoles francs­comtois ayant répondu présent, les dirigeants, mais aussi et surtout les compéti­ teurs. Soit les 10 équipes de hand fauteuil, composées d’ath­ lètes présentant des déficiences physiques, les 14 équipes de hand adapté, où l’on retrouve essentiellement des personnes inscrites en IME, IMPRO et CAT, et les 12 équipes de hand loisirs, réunissant des publics valides mais qui ne sont pas engagés en compétition. “Ces rencontres ont pour but de promouvoir le hand­ ball, ses valeurs de respect et de solidarité”, explique René Gau­ ran, le porte­voix de cette mani­ festation. Concrètement, la jour­ née de vendredi sera consacrée à une sensibilisation aux handi­ caps, à la salle des Cochères de Montmorot. Le week­end, les matchs se dérouleront au com­ plexe sportif du Solvan, dans les salles du Cosec et du GES. Une cérémonie d’ouverture aura lieu le samedi matin, durant laquelle les enfants de l’école de hand­ ball de l’Union Sportive Lédo­

Jusqu’au 6 janvier 2013 Entrée : 2,10 €, 1,10 € pour les étudiants, gratuit pour les personnes handicapées, les demandeurs d’emploi et les moins de 18 ans Visites commentées les dimanches 11 et 25 novembre, ainsi que les 9 et 23 décembre, en compagnie d’Elisabeth Lanczyk, guide conférencière, à partir de 15 h. Rencontre avec les artistes le 23 novembre à 18 h (entrée gratuite) Catalogue vendu au prix de 4,50 €

nienne seront sollicités comme porte­drapeaux. Une organisa­ tion reproduite pour la cérémo­ nie de remise des récompenses, à l’image des Jeux Olympiques, qui seront d’ailleurs le thème et le fil rouge de cette édition 2012.

Une approche globale de l’environnement Ces trois journées seront égale­ ment placées sous le signe du développement durable, en cohérence avec la politique menée par le club hôte depuis ces trois dernières années. Ainsi, des navettes gratuites seront mises en place afin d’inciter le public à utiliser les transports en commun, au départ de la gare et à destination des lieux de compétition et d’hébergement. Les repas de midi seront quant à eux concoctés par le restaurant municipal de Lons­le­Saunier, à base de produits issus de l’agri­ culture biologique. Au rayon des boissons, les contenants recy­ clables seront privilégiés, ainsi que l’eau du robinet en lieu et place des eaux en bouteilles plastiques. Enfin, l’ensemble de la communication de cette manifestation fera l’objet d’un traitement spécifique : avec une préférence pour les supports dématérialisés, tandis que les impressions seront prises en charge par le service imprimerie

de l’ESAT lédonien. Au final, et en dehors de l’aspect compéti­ tion de ces Nationales Hand Ensemble, l’objectif sera de sen­ sibiliser le grand public et de pérenniser le rendez­vous. A terme, les institutionnels sou­ haiteraient que chacun des quatre départements francs­ comtois puisse compter au moins une équipe hand fauteuil et hand adapté. D’ici là, il reste encore un grand chantier pour les dirigeants et pour ces spor­ tifs qui, bien que différents, ont également à cœur de montrer leur engagement sur le terrain. Avec la gagne comme moteur. Jérôme Karasz

UN CLUB PRÉCURSEUR L’Union Sportive Lédonienne est le premier club français de handball à s’être affilié à la Fédération Française Handisport. Il porte un soin particulier à l’égalité d’accès à la pratique, en s’appuyant sur ses sections hand loisir, qui s’entraîne le vendredi au collège Rouget-de-lisle et hand fauteuil, qui s’entraîne le jeudi à la salle omnisport. Contact au 03 84 24 60 60 ou sur www.uslons.net


Pays de Lons n째66 - Novembre 2012 /

21


22

/ Pays de Lons n°66 - Novembre 2012

des lacs et du Revermont

Vos pages

Immobilier www.paysdelons.fr/immobilier/

Etude de Maître BAVOUX Didier - Notaire 51,rue des Granges - 39140 BLETTERANS Tél. 03 84 85 03 76 - didier.bavoux@notaires.fr

BLETTERANS : Grande maison avec rez-de-chaussée à usage commercial — jardin et cour — nombreuses possibilités : 229.000€. classe énergie : E.

MONMOROT : Appartement de type F4 avec balcon, garage et cave : 107.000€. Classe énergie : D.

ARLAY : Maison mitoyenne sur un coté, type F4, dépendance, terrain de 6 ares 78 centiares : 132.000€. DPE F. BOSJEAN : Ferme bressane rénovée : 220.000€. Classe énergie D. CHAPELLE VOLAND : Ferme en pierres et briques à rénover avec dépendances et terrain : 120.000€ à débattre. DPE G. CHAPELLE VOLAND : Immeuble d’habitation de Type F6 habitable à rénover avec terrain-dépendances : 145.000€ à débattre. DPE F. CHAPELLE VOLAND : Maison indépendante à terminer de rénover, dépendance, terrain de 44 ares 92 centiares : 102.000€. DPE F. LE PLANOIS : Maison de plain pied récente de Type F5, dépendance séparée, sur 19a de terrain : 165.000€. DPE D. LE PLANOIS : Maison Type bressane entièrement rénovée, dépendance, terrain de 15a environ : 195.000€. DPE D. BEAUREPAIRE EN BRESSE : Maison de type F5 sur sous-sol, terrain derrière la maison : 150.000 €. DPE E. BEAUREPAIRE EN BRESSE : Maison indépendante sur sous-sol, type F4, combles en cour d'aménagement, terrain de 2170 m2. 143.000 €. DPE E. COMMENAILLES : Deux terrains à bâtir de 13 ares, viabilisés : 35.000€ chacun. CHAUMERGY : Terrain à bâtir de 1867m² : 56.000€. BOIS DE GAND : Grande maison d’habitation avec box à chevaux attenant état neuf et terrain : 577.000€ à débattre. DPE D. LONS LE SAUNIER : Maison de type F6 sur sous-sol, terrain 6a 99ca. 225.000 €. DPE E. BLETTERANS : Immeuble au Centre - cinq logements différents types-cour-dépendances : 270.000€. DPE E. BLETTERANS : Terrain à bâtir de 1950m² : 35.000€. LONS LE SAUNIER : Appartement au calme de plain pied type F3 récent avec garage : 159.000€ à débattre.DPE D. RUFFEY SUR SEILLE : Bâtiment à rénover à usage d’habitation: 80.000€. DPE G. NANCE : Deux terrains à bâtir de 35 ares chacun : 40.000€ chacun. SAINT GERMAIN LES ARLAY : Terrain à bâtir de 1303 m² : 42.208€.


Pays de Lons n°66 - Novembre 2012 /

23

RÉSIDENCE DE LA TANNERIE Esplanade Lapalu, à Lons-le-Saunier n° du PC 03911J0013

24 APPARTEMENTS BBC EN CENTRE VILLE à partir de 169 000 € DU T2 AU T5 ASCENSEUR, ACCÈS PMR PARKING COUVERT ET BOX

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS

LA TANNERIE

Consommations énergétiques (en kWh/m2/an)

TERRASSES, BALCONS ET JARDINS EN BORDURE DU PARC DES BAINS ESPACES PROFESSIONNELS EN RDC

Cabinet FROISSARD Tél. 03 84 24 04 91 www.cabinet-froissard.fr

Cabinet SOGEPRIM Tél. 03 84 87 20 70 transaction@sogeprim.fr

Maîtres PROST, TESTON, PONTIROLI, MAIRE Notaires associés - 13, rue Louis-Rousseau - Immeuble ODYSSÉE 39000 LONS LE SAUNIER - Tél. 03 84 24 00 38 negociation.39059@notaires.fr Secteur PERRIGNY-CONLIEGE

LES BATISSEURS RÉUNIS Maisons traditionnelles, rénovation, agrandissement

249000€ Ref. 39059-895

DPE D - GES E

Secteur GEVINGEY

Découvrez nos chantiers sur

www .mbr- const ructio n.com

Lons-le-Saunier 10, place de l’Ancien Collège

03 84 24 68 64 contact@mbr-construction.com

LONS-LE-SAUNIER

Maison sur sous-sol parfait état, environ 190 m² hab, hall d'entrée avec montée d'escalier, cuisine équipée donnant sur terrasse, salon sam, 4chres, mezz., sdb (douche et baignoire), salle d'eau, dressing, garage, buanderie, chaufferie (2 chaudières fuel et bois), cuisine d'été, cavecellier, dépendance, double vitrage PVC, sol carrelage et parquet chêne, terrain env 12 ares.

Maison de village en pierre, bon état général, comprenant hall d'entrée, salon bibliothèque, salle à manger, cuisine équipée, quatre chambres, mezzanine, salle de bains, salle d'eau, pièce débarras, grenier, cave voutée, garage, chauffage central gaz de ville, cheminées, isolation, terrain clos.

160000€ Ref. 39059-887

DPE D - GES E

SECTEUR MOUILLÈRES Appartement 79 m² bon état, 3e étage avec asc. dans copropriété bonne copropriété, hall d'entrée, séjour avec balcon, deux chambres, salle d'eau, cuisine avec loggia fermée, rangement, chauffage central collectif gaz, cave et parking.

105 000€ Ref. 39059-894

DPE D - GES E

LONS-LE-SAUNIER

PROXIMITÉ TOUS COMMERCES Maison sur sous-sol demi enterré bon état env. 155 m² hab: au ss-sol chaufferie, cuisine buand., garage, cellier, cave, 1 ch., salle d'eau, WC; au rdc: hall d'entrée, salon sam avec chem. donnant sur terrasse, 3 ch., SDE, cuisine équipée donnant sur balcon et terrasse, WC; au dessus grenier, terrain clos, arboré - 06a 99ca. Dépendance.

225 000€ Ref. 39059-892

DPE E - GES F

Secteur REVIGNY

Belle maison vigneronne avec dépendances, environ 200m² habitables, 6 pièces principales dont 4 chambres, cuisine avec cheminée, hall d'entrée, salle d'eau, dégag., rangements, vaste grenier, cave voutée, garage, belle dépendance, toiture environ 15 ans, chauff. central fuel et bois, cour, terrasse et terrain clos de 16a51ca.

MONTMOROT

Murs local commercial toutes activités ou professionnel, libre, bon état, environ 121m², terrasse 25m² et parking.

63 000€ Ref. 39059-888

90 000€ Ref. 39059-891 CONLIÈGE

LONS-LE-SAUNIER

Maison ancienne de village mitoyenne d'un côté bon état: deux logements, 1 appart. libre composé d'une pièce cuisine ouverte salon, 2 chrs., s. de bs, un appartement loué de type F3, 2 chres, cuisine ouverte sur salon s.a.m., s. de bs., au sous sol dépendances, garage cave, bucher, cour et terrain en terrasse attenant de 8a 16 ca. DPE E - GES F

105 000€ Ref. 39059-872 LONS-LE-SAUNIER

PROXIMITÉ TOUT COMMERCES Maison de ville très bon état, pièces à vivre de plain pied, hall, lingerie, cellier, cave, cuis. équipée US, salon salle à manger donnant sur terrasse, 4 chres, salle de bains, 2 WC, toiture 10 ans, double vitrage PVC, chauf central gaz, terrasse avec spa, garage indépendant, terrain 300 m². DPE C - GES D

240000€ Ref. 39059-815

CENTRE - FACE AU THÉÂTRE Appartement à restaurer, 2e étage avec ascenseur, 31,91m², séjour avec coin repas, une chambre, salle d'eau avec WC, cave. DPE B - GES C

35000€ Ref. 39059-863

Secteur MONTAIGU

Belle propriété indép. environ 300m² hab., TBE, prestations de qualité, hall d'entrée, salon donnant sur terrasse et terrain, salle à manger, cuisine équipée donnant sur veranda et terrain, 4chrs, 2 SE, SdB, 2 dressing, buand., atelier, garage, cave, dépendance, chauffage c. gaz de ville, sols parquet et pierre du Jura, fenêtres dble vit., cour, terrain et piscine.. DPE - GES en cours

495000€ Ref. 39059-809

Retrouvez tous nos biens sur le site www.immonot.com


24

/ Pays de Lons n째66 - Novembre 2012


Pays de Lons 66