Issuu on Google+

POR

OUVE TES 28 - 2 RTES 9 se 2012 pt.

LE SPECIALISTE DE VOTRE SALLE DE BAINS Douche à l’italienne WC suspendu Salle de bains pour personne à mobilité réduite

des lacs et du Revermont Un vrai journal GRATUIT d’informations - n°64 - Septembre 2012

DUBOIS NETTOYAGE ET SERVICE À DOMICILE 14 av. Maillot - 39570 Montmorot

DOUVRE Christian SARL - 39570 PANNESSIERES 03 84 47 15 24 - 06 70 15 32 25

Nettoyage lédonien

La garantie d’un nettoyage de qualité • Paiement CESU • 50% déductible d’impôt • TVA 7 %

CLE EN MAINS !

Cages d’escaliers Nettoyage bureau Vitrerie Remise en état

03 84 47 12 71

Service à domicile Repassage Ménage Vitrerie

03 84 43 49 19

Chauffage : des économies renversantes

Aides régionales et départementales En plus d’aides nationales de type crédit d’impôt et écoprêts à taux 0, il existe des aides locales dont les particuliers peuvent bénéficier. P.12-15

898 route de la vallée 39210 Nevy-sur-Seille

03 84 85 29 69 06 40 11 89 01 Ramonage (46 €) création Conduit isolé ( Pour de cheminée ) Gainage Tubage

Festival de rues Les déboussolades - p. 7

Culture

Sport

A la découverte Rencontre avec Guillaume du patrimoine caché Romain, triathlète - p.16 - p. 10

TION A T R O P IM DIRECTE POÊLEISNAVES SCAND


2

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

Jura - Rentrée scolaire 2012-2013

CENTRALISATION DES DEMANDES DE TITRES DE SÉJOUR EN PRÉFECTURE

Travaux dans les collèges Le Conseil général a entamé des travaux importants dans les collèges du département, à l’image de ceux engagés au Collège Briand de Lons-le-Saunier où le chantier de rénovation est en cours depuis 2009. L’ancien lycée de jeunes filles de la ville datant de 1890, il a fallu prévoir des aménagements et rénovations importantes. “Nous avons aussi du concilier les contraintes et impératifs de l’Education Nationale avec nos moyens” explique Christophe Perny, Président du Conseil général. Travaux de maintenance Au collège Briand, Philippe Doreau, le chef d’établissement est fier de faire visiter ses nou­ veaux locaux où une salle poly­

valente flambant neuve permet d’accueillir les parents d’élèves ou des sessions de stage. La salle des profs a été rénovée, les cou­ loirs remis aux normes et les

salles de classes sont maintenant toutes pourvues d’un ordinateur pour une utilisation pédago­ gique mais aussi pour saisir en temps réel les absences. Dans la

Philippe Doreau, chef d’établissement du collège Briand de Lons-le-Saunier et Christophe Perny

Christophe Perny, Danielle Brulebois accompagné de l’architecte en visite de chantier

cour du collège, un nouveau préau accueillera les élèves en cas d’intempéries. “La popula­ tion est respectueuse de ce qui a été fait. Nous n’avons jamais connu de dégradation ni de vol de matériel” précise Philippe Doreau, le chef d’établissement. A Dole, au Collège Bastié, c’est le plateau sportif qui a été rénové. On y a construit un plateau de Basket et de Handball ainsi qu’un anneau de course. A Poli­ gny, au Collège Grévy comme à St­Claude à la cité scolaire St Sauveur, les travaux ont consisté à la restructuration de la demi­ pension. Dans tout le Jura, c’est une enveloppe de 1 500 000 euros qui a été consacrée à la maintenance des collèges.

Renouvellement de tout le parc informatique Les investissements du Conseil

général sont aussi axés sur les nouvelles technologies. Ainsi, le Conseil général va entamer des travaux afin de pouvoir propo­ ser à tous les élèves le Haut Débit et des bornes wifi indis­ pensables pour l’utilisation des tablettes numériques. A noter que tous les collèges du dépar­ tement trouveront satisfaction quant à leurs requêtes informa­ tiques que ce soit pour des por­ tables supplémentaires, des vidéo projecteurs, MP3 ou tableaux blancs numériques. “Cela représente une enveloppe de 3 millions d’euros qui seront investis dans ce domaine” pré­ cise Danielle Brulebois pour qui la qualité de l’accueil des élèves dans les établissements du département reste une priorité.

Prévention - Lutte contre la chrysomèle Dans le cadre du dispositif national de surveillance du territoire mis en place depuis 13 ans, une chrysomèle des racines du maïs a été piégée puis identifiée sur la commune de Devrouze, en Saône-et-Loire, le 24 juillet. En application de l’arrêté ministériel du 28 juillet 2008 modifié, un périmètre de lutte constitué de trois zones concentriques a été défini. territoires : www.jura.equipement­agriculture.gouv.fr. Il est rappelé que la chrysomèle des racines du maïs (Diabrotica virgifera virgifera) est un ravageur important des cultures de maïs. Les dégâts sont dus aux larves qui s’alimentent à partir des racines. Originaire d’Amérique du Sud, la chryso­ mèle s’est fortement développée aux États­Unis. Elle est apparue en Europe en 1992 et en France, en 2001 (Ile­de­France). D ans le Jura, le premier spécimen a été capturé en 2010 sur la commune de Ruffey­sur­Seille. Le préfet du Jura avait alors mis en place par arrêté le dispositif de lutte prévu par la réglementation.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le bureau des nationalités les mardis et jeudis matin de 9 h à 11 h 45 au 03 84 86 85 23

TRAVAUX SUR LA RD 42 AU NIVEAU DU CARREFOUR AVEC LA RD 1083 Des travaux vont débuter le 17 septembre sur la RD 42 au niveau du carrefour avec la RD 1 083 sur les communes de Toulouse-le-Château et Darbonnay. L’opération va consister à réaménager le carrefour pour le sécuriser. Ces travaux dureront au total 2 mois. Du 17 septembre au 23 novembre, la RD 42 entre ce carrefour et le village de Toulouse-leChâteau sera interdite à la circulation et une déviation sera mise en place dans les deux sens : Par la RD 1 083 jusqu’au giratoire avec la RD 475, puis la RD 475 Par la RD 475 jusqu’au giratoire avec la RD 1 083 puis la RD 1 083.

LE MOIS DE L’ORIGINE ET DE LA QUALITÉ

Des communes en zone tampon Dans les deux premières zones : focus (moins de 1 km autour du du lieu de capture) et de sécurité (de 1 à 6 km autour du lieu de capture), des mesures de lutte sont mises en oeuvre telles que l’interdiction de transport ou de récolte. Dans la zone la plus éloignée, dite "zone tampon" (6 à 40 km autour du lieu de capture), il est recom­ mandé de mettre en place une rotation des cul­ tures et de ne pas cultiver du maïs en 2013 sur les parcelles où il a été mis en culture en 2012. 208 communes du Jura sont incluses dans la zone tam­ pon. La cartographie des zones est consultable sur le site Internet de la direction départementale des

A compter du 1er septembre, les demandes de titre de séjour seront centralisées en préfecture à Lons-le-Saunier. Les ressortissants étrangers pourront déposer, en personne, au bureau des nationalités aux heures d’ouverture du service (du lundi au vendredi de 9 h à 11 h 45) les demandes de titres suivants : cartes de séjour temporaire, cartes de résident, cartes de retraité, cartes de résident longue durée européen, titres d’identité républicain (TIR) pour les mineurs nés en France, documents de circulation enfants mineurs (DCEM) pour les mineurs nés hors de France et suivi des demandes d’asile. Les mairies et les sous-préfectures n’accepteront plus aucun dossier de demande de titre de séjour.

La chrysomèle a été identifiée dans le Jura cet été

Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt : Jean de Sesmaisons : 03 81 47 75 70 Direction départementale des Territoires du Jura : Bernard Lyonnaz-Perroux : 03 84 86 80 72

Le “mois de l’origine et de la qualité” se tiendra du 1er au 31 octobre. Cette opération a pour objectif de mieux faire connaître au grand public les produits sous signe officiel de la qualité et de l’origine grâce à la mise en place d’animations. Dans ce cadre, un concours est organisé dans les magasins, la restauration collective ou encore les marchés pour récompenser les meilleures animations autour des signes suivant : l’appellation d’origine contrôlée/protégée, l’indication géographique protégée, le label rouge, l’agriculture biologique et la spécialité traditionnelle garantie. Les animations seront évaluées par des jurys coordonnés par les Directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF). Un jury national désignera un vainqueur national parmi les lauréats régionaux ayant réalisé la meilleure animation en partenariat avec un producteur. Vous pouvez vous inscrire (avant le 28 septembre) sur le site www.inao.gouv.fr – Rubrique actualités


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

3

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°64

Entreprise familiale et artisanale fondée en 1966, Des­ joyaux est devenue entretemps le premier construc­ teur mondial de piscines enterrées en misant sur la simplicité et la qualité dans l’installation, l’utilisation et l’entretien de ses piscines. En 46 ans, sous son label d’excellence, ce ne sont pas moins de 14 000 réalisa­ tions par an qui se sont multipliées comme les petits pains sur les cinq continents. Concessionnaire exclusif pour le Jura, Patrice Buatois a rejoint l’enseigne il y a quatorze ans comme gérant de la concession de Mes­ sia­sur­Sorne avant d’en prendre la direction en 2010. Installée à la sortie du village, dans le sens Lons­Lyon, en léger retrait de la route.

650 heureux propriétaires C’est là que Patrice Buatois et son épouse, qui travail­ lent en famille, reçoivent leurs clients et affinent avec eux le projet de leur rêve : une piscine pour goûter, en toute tranquillité et les pieds dans l’eau, le plaisir et la détente de vraies “vacances à la maison”. Un rêve par­ faitement accessible qu’ont déjà pu concrétiser les six

cent cinquante heureux propriétaires qui, en quatorze ans, ont fait confiance à l’expérience de pisciniste de Patrice Buatois et au matériel réputé de Desjoyaux piscines. Qu’elle soit “prêt à plonger” ou à monter soi­ même, de forme ovoïde ou rectangulaire (*), la struc­ ture du “coffrage perdu”, en polypropylène imputres­ cible, où l’on coule un béton armé monobloc, assure une solidité maximale à votre piscine tandis que la qualité du Liner employé lui confère une étanchéité à toute épreuve. Un mode opératoire qui a fait la renommée de Desjoyaux et lui permet d’appliquer une garantie décennale sur ses produits qui s’étend de la structure jusqu’à l’installation. Pour ajouter une touche d’originalité, vous pourrez même choisir la couleur de votre bassin et le fondre dans son environ­ nement en choisissant votre Liner parmi une riche palette de coloris autorisant toutes les fantaisies. Conçues sans local technique et sans canalisation, les piscines Desjoyaux sont équipées d’un système de filtration breveté par la marque, développant une

Du 8

Opératio n

PORTES OUVE RTE S

2

les vacances à la maison

septembre 3 2 2

01

Piscines Desjoyaux

au

I Publirédactionnel

aux

heures d’o puissance de 18 à 25 m2/heure et uvertures de la bou tique assurant une finesse de filtration de 6 microns. De quoi profiter en perma­ nence et l’esprit tranquille d’une eau lim­ OUVERT du lundi de 14 h à 18 h 30 pide tout en vous débarrassant des fastidieuses Mardi au vendredi de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h 30 corvées d’entretien. Professionnel aguerri, Patrice le samedi de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h Buatois travaille depuis quatorze ans en partenariat étroit avec une équipe de poseurs expérimentés de l’entreprise Petiot père et fils de Chilly­le­Vignoble qui a déjà réalisé pour son compte pas moins de deux Piscines Concept 39 cents bassins. Soucieux de la satisfaction de ses Patrice BUATOIS magasin ouvert clients, Patrice Buatois les accompagne dans chaque du mardi au vendredi Concessionnaire exclusif JURA étape de la réalisation de leur projet jusqu’à sa finali­ de 9 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h 45 sation et se tient à leur entière disposition, soit en se et le samedi de 9 h à 12 h déplaçant, soit au téléphone où à la boutique. (*) Outre le matériel classique de la gamme, pour ce et de 14 h à 17 h. qui concerne la forme de la piscine qui vous avez ima­ giné, Patrice Buatois étudie avec vous tous les projets 51, rue Emmanuel Vauchez et réalisations particulières.

Tél. 03 84 85 08 81 Port. 06 08 33 52 33

39570 MESSIA-SUR-SORNE (LONS) Fax 03 84 24 17 43 piscinesconcept39@orange.fr


4

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

Développement durable – Du 16 au 22 septembre

Aéroport Dole/Jura

Jura

Semaine de la mobilité

Objectifs dépassés

Thierry Humbert, nouveau directeur de cabinet du préfet du Jura

Cette initiative développée par la Commission Européenne fête aujourd’hui ses 10 ans. Déclinée en France sous l’intitulé “Bouger autrement”, elle s’adresse en priorité aux entreprises exploitant un réseau de transport, aux associations et aux collectivités afin que celles-ci impulsent de nouvelles dynamiques pour réduire les problèmes de mobilité et encourager les comportements “durables” en matière de déplacement. Cet événement représente l’oc­ casion idéale pour encourager le grand public à s’orienter vers des solutions de transport alter­ natives et laisser de côté leur voiture. Comme l’an dernier, le SIDEC (Syndicat Mixte d’Ener­ gies, d’équipements et de E­ communication) participera à la semaine de la Mobilité. Le samedi 15 septembre, place de la Liberté à Lons­le­Saunier sera l’occasion d’essayer les vélos électriques que le SIDEC met à

disposition. Les essais permet­ trons de mieux faire com­ prendre ce mode de déplace­ ment doux, économique et non polluant, avec notamment un focus sur le rôle de la batterie qui fournit une assistance au pédalage et qui n’est pas un moteur. En complément, des bénévoles de Vélo qui Rit feront profiter le public de leurs expériences, l’as­ sociation AIR proposera un ate­ lier de réparation de vélos, des

véhicules électriques seront aussi présentés... n Mercredi 19 septembre : Gra­ tuité des réseaux Talis et Mallis et sur le réseau Jurago n Vendredi 21 septembre à 11 h 30, un protocole d’engage­ ment dans un Plan de Déplace­ ment InterEntreprises sera signé par les 11 établissements (privés et fonctions publiques d’état, territoriale et hospitalière) qui travaillent à son élaboration depuis 2010.

Christophe Perny, Président du Conseil général du Jura et Rémy Laurent, Président CCI Jura

L’objectif affiché était d’accueillir 20 000 passagers pour mars 2013. C’est avec 6 mois d’avance que le défi a été relevé. Pour Christophe Perny, il n’y a plus aucun doute quant à la crédibilité qui peut être donnée à l’aéroport Dole/Jura. C’est aujourd’hui “un vrai aéroport, avec une infrastructure cohérente et professionnelle” commente avec fierté le Président du Conseil général du Jura. Les investisse­ ments (près de 4 millions d’euros pour l’aménagement de la piste, l’organisation des flux dans le hall d’entrée, les comptoirs, aménage­ ments douaniers...) ont payé et les voyageurs ont répondu nom­ breux aux offres proposées par les compagnies présentes à Dole. Le socle, c’est la destination de Porto proposée par Ryan Air. Mais les autres destinations comme Nice ou la Tunisie ont aussi connu un réel succès. Les chiffres prouvent que l’aéroport Dole/Jura est devenu un pôle d’attractivité au­delà même de la région. Un tiers des passagers sont jurassiens, 27 % viennent du Doubs. Les autres passagers au départ de Dole/Jura venant du quart Nord Est et même de Suisse. La saison hivernale débute fin octobre. De nouvelles des­ tinations et de nouveaux horaires seront proposés aux voyageurs.

Suite au départ de madame Ghilbert­Bezard, Thierry Humbert vient de prendre ses fonctions en tant que directeur du cabinet du préfet du Jura. Après avoir débuté sa carrière à La Poste, il avait obtenu son détachement en 2000 pour devenir attaché à la préfecture du Territoire de Belfort où il a pu étoffer sa vision de Services de l’Etat. Passé à la tête du service des ressources humaines puis devenu secrétaire général de la sous­préfecture de Mulhouse, ce père de deux enfants cherche à développer le service aux usagers tout en garantissant une bonne ambiance de service à ses collègues. A la préfecture du Jura, Thierry Humbert assurera la sécurité de la population. Il gérera aussi la gestion des polices administratives, la lutte contre la délinquance, l’organisation de manifestations et dirigera le pôle communication de la préfecture.

Jura - Vie ecclésiastique

Nos “Petites Plumes” nous rendent visite

Nomination des vicaires généraux

Quand je serai grand…

Après une large consultation, Monseigneur Vincent Jordy, évêque de Saint-Claude a nommé le Père Laurent Bongain et le Père Raymond Monnoyeur, vicaires généraux depuis le 1er septembre 2012.

Après avoir passé une année scolaire placée sous le signe du journalisme en prenant en charge la rubrique des “Petites Plumes” de notre journal, les classes de cm2 engagées dans ce projet nous ont rendu visite pour comprendre le fonctionnement d’une rédaction. Ils ont ensuite complété leur visite chez nos voisins imprimeurs LIG.

Le Vicaire Général est le plus proche collaborateur de l’évêque. En comparaison avec le gouvernement ou le conseil municipal, il est d’une certaine manière comme le premier ministre ou le premier adjoint. Dans toutes les fonctions qu’il exerce dans le diocèse, il agit en tant que représentant de l’évêque qui lui a donné délégation. Le Père Laurent Bongain est, en outre, nommé Curé du secteur de Dole­Ville. A Champagnole­Nozeroy, c’est le Père Raymond Mer­ met, jusqu’alors Curé du secteur de Dole­Ville, qui lui succédera. Quant au Père Raymond Monnoyeur, il reste Curé du secteur de Lons­le­Saunier­Ville.

Père Laurent Bongain

Père Raymond Monnoyeur

Père Laurent Bongain

Père Raymond Monnoyeur

Né à Dole en 1965, le Père Laurent Bongain est ordonné prêtre le 30 juin 1991 en l’église Saint­Anatoile de Salins­les­Bains. De 1991 à 1994, il fait partie de l’équipe presbytérale de la paroisse de Salins, puis de 1994 à 1996 de celle des paroisses de Saint­ Anatoile, Saint­Benoit­des­ Vallées et des Monts­de­ Salins. En 1996, il rejoint l’équipe presbytérale de la paroisse de Lons­Ville. En 2002, il est nommé curé des paroisses de l’Angillon et du Val­de­Sirod. Il réside alors à Vers­en­Montagne. En 2003, se voit confier en plus les paroisses de la Combe­d’Ain et des Monts­de­Balerne. En 2004, il est nommé curé de Champagnole tout en conser­ vant les paroisses confiées en 2002 et 2003. Il réside alors à Champagnole.

Né en 1955, le Père Raymond Monnoyeur est originaire de Son­ geson. Il est ordonné prêtre le 27 juin 1982 à Mièges. De 1982 à 1986, il fait partie de l’équipe presbytérale du secteur de Noze­ roy et est aumônier des Jeunes du Monde Rural de la région des Pla­ teaux. En 1986, il rejoint l’équipe presbytérale de Notre­Dame de Dole. Après une année d’études, il est nommé, en 1990, aumônier diocésain du CMR (Chrétiens en Monde Rural) et membre de l’équipe d’animation du Centre diocésain de formation aux ser­ vices d’Eglise. En 1991, il est de plus nommé directeur du Service diocésain de la Catéchèse. En 1996, il est nommé curé des paroisses du Grandvaux et des Foncines. En 2002, il devient curé des 6 paroisses du Nord­Jura et réside à Orchamps jusqu’en 2010, date à laquelle il est nommé curé des paroisses de Lons­Ville.

Quatre classes de CM2 du sec­ teur dolois avaient été sélection­ nées en début d’année scolaire pour que chacune d’entre elles rédige deux articles à intégrer dans notre rubrique des “Petites Plumes”. D’après Jordan, Pablo

et Maeva de l’école Pasteur de Tavaux, cela a été un travail “intéressant mais pas difficile”. “On a choisi de parler des cités, du village et des Mulottes. On a fait des recherches sur Internet, préparé des questions avec la

Les élèves de l’école Pasteur de Tavaux à l’assaut de notre studio

maîtresse, fait des visites et à la fin, chacun a écrit son texte avant de mettre tout ça en com­ mun et rédiger un article tous ensemble” expliquent ces jour­ nalistes en herbe. Des vocations seraient­elles nées ?


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

Tous les produits de la ruche au meilleur prix !

Coopérative apicole du Jura Un goût de nature pour se faire du bien ! Issu des prairies et forêts jurassiennes, le miel de la Coopérative apicole du Jura offre une palette de saveurs incomparables. “Saveurs très fleuries du miel dʼacacia, goût plus soutenu du miel du premier plateau, arômes maltés du miel de sapin du deuxième plateau et goût charpenté du miel de châtaignier”

Venez découvrir également le pollen, la gelée royale, la propolis et la pommade au venin dʼabeille : tous les produits de la ruche au service de notre santé. Les principes actifs de ces magnifiques produits sont également disponibles sous forme de tisanes, pommades, shampoing, complexes fortifiants, tout comme une belle gamme de produits de soins du visage et du corps.

Venez-les (re)découvrir à la Coopérative apicole du Jura, tout près du restaurant municipal de Lons-Le-Saunier.

Rue Victor-Puiseux - ZI - 39000 LONS-LE-SAUNIER Tél. 03 84 43 20 74 - Fax. 03 84 24 84 93 cooperativeapicole@wanadoo.fr

5


6

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

FERMETURES ÉLECTRICITÉ

Artisan à votre service depuis 6 ans !

Fenêtres PVC / ALU - Volets roulants/battants - portails portes de garage - Moustiquaires - Stores intérieurs et extérieurs

Rénovez votre maison ! Venez découvrir notre hall d’exposition ! evis Étude et d

GRATUITS

Nous sommes présents au salon de l’Immobilier et de l’Habitat à LONS du 14 au 17 sept. 2012

87 Route de Beauregard - 39570 COURBOUZON 03 84 43 02 82 - 06 77 70 83 43 - www.grigi-technique.com

JF MEUBLES 336 rue Louis Remy - Z.I. 39570 Messia-sur-Sorne Direction Bourg - Sortie Messia - Tél. 03 84 47 10 58


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

7

Festival de rue – 6, 7 et 8 septembre

Les Déboussolades A la rentrée, le centre-ville de Lons-le-Saunier sera loin d’être désert. Pendant trois jours, une vingtaine de compagnies et d’artistes égaieront les rues et les cœurs lors de représentations festives et déjantées pour un adieu en couleur et en musique à l’été. Pour Christophe Perny, Prési­ dent du Conseil général du Jura, l’attractivité du territoire passe notamment par la mise en place d’événements culturels forts. Lons­le­Saunier, la capitale jurassienne, voit donc la nais­ sance d’un tout nouveau festival de rue, destiné à satisfaire un large public. L’idée a été lancée il y a seulement quelques mois mais a rapidement été dévelop­ pée, notamment grâce à la par­ ticipation du “Théatre Group” a qui l’organisation des “Débous­ solades”a été confiée”.

Culture populaire Pour Danielle Brulebois, Vice­

Présidente en charge de la jeu­ nesse, de la culture, de l’éduca­ tion et des collèges, “dans le département, il y a beaucoup d’initiatives classiques comme le soutien à la production litté­ raire, la politique culturelle aux écoles, le soutien à la création artistique et à la création cultu­ relle ou encore la valorisation et la professionnalisation de cer­ tains artistes (surtout dans le domaine musical) mais en termes de spectacle de rues, il y avait un cruel manque”. Pour­ tant, c’est ce type de manifesta­ tion qui permet de fédérer le plus grand nombre de specta­ teurs autour de la culture. Le

spectacle de rues est tout sim­ plement accessible à tous, quels que soient la génération,les centres d’intérêts ou les moyens financiers. Cela permet aussi de mettre un coup de projecteur sur de nouveaux talents. Une programmation loufoque et décalée Du jeudi 6 septembre après midi au samedi soir tard dans la soi­ rée, une vingtaine de troupes et d’artistes venus de toute la France mais aussi d’horizons plus lointains comme le Japon se succéderont aux quatre coins du centre­ville de Lons. Rendez­ vous est donné notamment

entre la Place de la liberté et le Carcom pour une programma­ tion allant crescendo jusqu’ à un concert festif et dansant de “Bortsch Orkestra” qui viendra clore le festival. Les membres du “Théâtre Group” ont su activer leur réseau professionnel pour proposer un programme de qualité et comptent sur le bouche à oreille entre les com­ pagnies pour décupler la noto­ riété du festival au niveau natio­

nal. Mélanger les idées, les com­ pagnies et le public dans diffé­ rents lieux de la vile sera forcé­ ment riche en émotion et plein de surprises. On peut d’ailleurs compter sur les organisateurs pour que certaines compagnies interviennent de façon sponta­ née dans d’autres villes du jura. En espérant que le temps soit de la partie... Anne­Sophie GIRARD

Où vont jouer les compagnies ?

Carabosse - L’Illustre Famille Burattini

Place de la Liberté- Jets d’eau

Compagnie Dynamogène ­ jeudi 6 et vendredi 7 entre 16 h 30 et 19 h 30 Compagnie Albedo ­ Vendredi entre 16 h 30 et 19 h 30 et samedi 8 entre 10 h 30 et 12 h 30 et entre 16 h 30 et 19 h 30 Fanfarnaüm ­ samedi 8 à 17 h

Compagnie Crapaud Théâtre ­ jeudi 6 à 18 h 30 Rosie Volt ­ jeudi 6 à 20 h 30 Art Sonic ­ vendredi 7 à 18 h Compagnie Joe Sature et ses Joyeux Osselets ­ vendredi 7 à 20 h 30 Immo ­ samedi 8 à 14 h 30 L’Illustre Famille Burattini ­ samedi 8 à 18 h Bat’Macadam ­ samedi 8 à 19 h

Tour de l’Horloge

Café du Théâtre

25/27 avenue Thurel

Compagnie du Petit Monsieur ­ jeudi 6 à 17 h 30 (“En dérange­ ment”) et vendredi 7 à 17 h 30 (“Deux Secondes”) Cirkatomik ­ samedi 8 à 11 h et 15 h 30

Compagnie Bras Cassés ­ ven­ dredi 7 et samedi 8 en continu de 16 h 30 à 19 h 30

Agence Quoi de neuf – jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 ­ en continu

Bar le Cygne

Jardins du Conseil général

Keiko Yokota ­ samedi 8 à 11 h 30, 14 h 30 et 18 h

Bortsch Orkestra ­ samedi 8 à 20 h 30

Bar du Tonneau

Le festival s’achèvera avec un concert de Bortsch Orkestra

Parvis du Carcom

A centre-ville et au hasard des rues

Poligny – jusqu’au 16 septembre Six artistes adhérents de l’association d’artistes Artpol exposeront leurs créations à la salle culturelle de la Congrégation de Poligny du vendredi 31 août au dimanche 16 septembre.

Une centaine d’œuvres environ garniront les cimaises de la salle d’exposition et les pavés en pierre de l’ancienne église de la Congrégation des vignerons de Poligny qui sera ouverte tous les jours de 15 h à 19 h, en présence des artistes. D’horizons différents et venants d’ateliers francs-comtois, ces

6 artistes sont des professionnels pour qui montrer leurs créations permet d’échanger avec le public. “Le Quatuor composé en quatre mouvements harmoniques, transporte les 4 notes de la vie, et l’harmonique précisément est composé du mouvement direct, contraire, parallèle et oblique… Ce mouvement direct s’enroule autour de ces roues qui en harmonie avec mon corps, ensemble montons et descendons suivant le courant des couleurs ! Roulons au fil de la vie, la direction importe

Compagnie les Cubiténistes ­ vendredi 7, en continu de 14 h 30 à 18 h 30 Scopitone et Cie ­ samedi 8, en continu de 15 h 00 à 18 h

Rue Perrin - Rue de Ronde

06 33 79 00 94 Contact Régie publicitaire des lacs et du Revermont

Muzik Ap’Passionato ­ samedi 8 à 15 h 30

44 Rue du Commerce Atelier de l’Exil ­ vendredi 7 à 19 h

LE´olienne Site classé des 7 lacs et des cascades du Hérisson

Restaurant - Chambres d’Hôtes - Gîte d’étapes “Gite du Jardin” Jardin et sentier botanique

peu, pourvu que l’harmonie persiste ! Catherine Poinot, artiste peintre explique ainsi les 4 tableaux qu’elle va exposer. Catherine Poinot, Isabelle Grandvaux, Tiffaine Gadou, Pascal Turle, Damian Tirado, René Ponsot. Salle culturelle de la Congrégation de Poligny. ARTPOL - 06 60 32 60 92 ou 03 84 37 11 20

FESTIVAL POLIZIC Samedi 22 septembre, le Stade Bonnotte de Poligny sera le théâtre de la 3e édition du festival Polizic. Au programme, Zebda, Didier Wampas & The bikini machine, DJ Zebra Live et le vainqueur du tremplin “Ze Concours”, le groupe M. Pink.

L’Éolienne, restaurant, chambres d’hôtes, gîte d’étapes, situé au cœur du site classé du pays des Lacs et des Cascades du Hérisson, vous propose gîte, couverts et découverte !

Hameau La Fromagerie - 39130 LE FRASNOIS Tél. 03 84 25 50 60 - Fax 03 84 25 50 38 www.eolienne.net - Email : vedier@wanadoo.fr


8

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

LE GRAND JEU DE LA RENTRÉE Du lundi 3 au lundi 24 septembre

“The Big Lottery”

La nouvelle coccinelle à gagner !

Tous les jours de nombreux lots à remporter

ÉTAPE 1 : Tous les jours

ÉTAPE 3 : LANCER LA GRANDE ROUE !

Grattez votre bulletin et inscrivez-vous pour participer au grand tirage au sort les 10, 17 et 24 septembre.

Le 24 sept. à 21 h : les 20 TICKETS D’OR lancez la grande roue pour remporter la Coccinelle et bien d’autres cadeaux !

N

N

ÉTAPE 2 : Grand tirage au sort les 10, 17 et 24 septembre à 20 h. LISTE DES 20 CADEAUX TICKET D’OR Lors de ces tirages, gagnez votre TICKET D’OR pour lancer > La nouvelle Coccinelle 2012 la grande roue de la chance, le 24 septembre à 21 h. 10 sept. à 20 h : 5 TICKETS D’OR seront tirés au sort 17 sept. à 20 h : 5 TICKETS D’OR seront tirés au sort N 24 sept. à 20 h : 10 TICKETS D’OR seront tirés au sort N N

THEVENOD SAS PERRIGNY Tél. 03 84 43 43 43 - www.thevenod.com

Présence obligatoire lors du tirage au sort. Jeu gratuit sans obligation d’achat. Du lundi 3 septembre au lundi 24 septembre 20 h. Réglement disponible sur simple demande au casino. Réglement déposé en l’étude Couillerot-Vormus 6 av. Aristide-Briand 39000 Lons-le-Saunier.

d’une valeur de 18 170 € > 1 week-end pour 2 au Casino “Hôtel du Béryl***” de Bagnoles de l’Orne > 3 téléviseurs > 2 appareils photos numériques > 3 VTT > 10 réservations pour 2 pers. (Dîner spectacle du 16 nov. avec Olivier LEJEUNE)

EN SEPTEMBRE… EN SEPTEMBRE… du lundi 17 au dimanche 23

TOUS AU RESTAURANT

Opération initiée par Alain Ducasse midi et soir “Un menu acheté = un menu offert” Menu à 34 € Croustade forestière aux morilles Suprême de volaille au vin jaune, pomme Anna. Duo de Comté & Morbier Vacherin glacé

Vendredi 21

SOIRÉE CONCERT

à partir de 19 h30 GRATUIT au restaurant “NO Smoking Trio”

vous fera découvrir les plus grands standards du Jazz pour une soirée musicale tout en douceur…

Du lundi 24 au vendredi 28

PANCAKE PARTY Tous les jours en salle de jeux, pancakes

à 16 h à tartiner selon votre envie :

Nutella®, sucre glace, confiture !

“Votre invité est notre invité” Sur réservation au 03 84 87 06 06

EXPOSITION

IDÉES CADEAUX ! BAST - Art abstrait Bastien Guillemin Du 7 sept. au 26 octobre 2012

Offrez des moments inoubliables avec les pochettes cadeaux Emeraude ! Renseignement aurpès du service commercial au 03 84 87 06 03

Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) - Programmation et photos non contractuelles.

795 boulevard de l’Europe - BP 30, 39001 Lons le Saunier - Tél. 03 84 87 06 06 - www.groupe-emeraude.com


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

MCG ESPACE PVC

FABRICANT MENUISERIE PVC

DEVIS GRATUIT !

Une gamme complète de qualité pour plus de confort et plus de sécurité

9

Membre du réseau

C’est la rentrée, pensez MCG !

Depuis 20 ans à votre service Fabricant poseur, standard ou sur-mesure Pose assurée par des techniciens qualifiés

Fabrication et pose de menuiserie PVC - Bois - Alu Bois/Alu - Sur-mesure - Vente directe aux particuliers Fenêtres & porte-fenêtres - Volets roulants - Volets battants - Portails - Clôtures - Portes de garage Portes d'entrée - Motorisations - Fenêtres de toits Maintenance - Dépannage - Réparation.

Portails

Garde-corps

Tous types de fenêtres & volets

Portes sectionnelles

Vente directe aux particuliers - Vente de planches

Portes d’entrée

PVC au détail

9, rue Sommier - 39570 MONTMOROT - Tél. 03 84 24 69 54 - Fax 03 84 24 73 88 - www.mcg-pvc.fr - mcg-pvc@arteba.fr

Jura - Culture

entre dans le cercle de la Scène Nationale ger et de renforcer le dévelop­ pement de projets et le soutien aux artistes.

Cet automne marque la 3e saison passée à la tête de “Scènes du Jura” pour Virginie Boccard. Le travail d’action culturelle qui motive son équipe continue. Tous travaillent d’arrache-pied à étendre le cercle de connaisseurs des créations contemporaines et à casser l’image élitiste de leur structure. Cette saison, “Scènes du Jura” prend une nouvelle dimension grâce à l’attribution par le Minis­ tère de la Culture et de la Com­ munication du label “Scène nationale”. Pour l’équipe de “Scènes du Jura”, cela repré­

2 nouveaux artistes en résidence “Scènes du Jura” accueille d’ailleurs deux jeunes artistes en résidence pour une période de

3 ans. Il s’agit tout d’abord de Jean­Baptiste André, ancien gym­ naste qui s’est ensuite tourné vers les arts du cirque et le théâtre. Présenté comme un “équilibriste, clown, danseur et artiste aux mul­ tiples talents”, il devrait rapide­ ment surprendre le public juras­

sente une reconnaissance du travail effectué ces dernières saisons pour offrir au public des spectacles de qualité. Mais l’ob­ tention de ce label est aussi un coup de pouce financier qui per­ mettra notamment de prolon­

sien avec ses créations. Il travaille actuellement à l’écriture d’un nouveau projet intitulé “Pleurage et scintillement” (création prévue pour 2013). Le second artiste en résidence est une jeune femme. Il s’agit de Marion Aubert. Cet auteur de théâtre et comédienne de 35 ans connaît bien le système de la résidence puisque, par le passé, elle a travaillé dans ce même type de cadre à Montpel­ lier (entre 2003 et 2006) avec la Compagnie “Tire pas la Nappe” qu’elle a créée en 1997, puis à Limoges en 2002 et 2004 pour le festival des Francophonies en Limousin, à la Chartreuse de Vil­ leneuve­lez­Avignon ou encore au Royal Court de Londres. D’autres projets sont déjà en cours comme la création d’un col­ lectif musical pour la saison 2013, en collaboration avec les Caves. Si le groupe n’est pas encore consti­ tué, on sait déjà que ses futurs membres pourront travailler avec le compositeur Franck Tortiller. Quant aux “Scènes méditerra­ néennes”, elles sont reconduites et mettront le Proche Orient à l’honneur. Le travail avec les jeunes conti­ nue aussi dès la rentrée avec, notamment, un jumelage avec le lycée Duhamel.

06 33 79 00 94 Contact Régie publicitaire des lacs et du Revermont

Anne­Sophie GIRARD

Staff Benda Bilili en concert à La Commanderie le 23 mars prochain

Longwy sur le doubs - 29 et 30 septembre

4 Foire de France e

Chaque année, le village de Longwy-sur-le-Doubs devient le centre d’intérêt de plus de 50 000 visiteurs venus assister à sa traditionnelle foire d’automne. D’après les archives conservées en mairie, les premières traces de la foire remontent au Moyen Age. De génération en génération, la foire accompagne la vie des Longvociens. “Les gens y sont habitués depuis tout petits et pour les jeunes qui ont maintenant quitté la campagne,, la foire est toujours l’occasion de venir retrouver leurs racines.” explique le maire, Pierre Thiébaut.

800 exposants et 50 000 visiteurs Tous les ans, le dernier week end de sep­ tembre, le village de Longwy­sur­le­Doubs est en effervescence. Le nombre d’expo­ sants se maintient aujourd’hui à près de 800 dans des domaines très variés. Le long des allées, les 50 000 visiteurs trouveront de tout : du matériel agricole, aux chaus­ settes en passant par des saucisses ou des balais magiques... “Tout le monde repart avec quelque chose, il y a de quoi faire des affaires” lance le maire. Traditionnellement, c’est avec le marché aux bestiaux du samedi que la foire débute. Même s’il a perdu un peu d’ampleur, ils sont encore nombreux à venir y assister puis à se four­ nir en matériel agricole.

Sécurité et aménagements Si la municipalité fait appel à une société privée pour l’organisation de la foire, elle supervise l’ensemble et reste en charge des questions de sécurité. Cette année comme l’an dernier, la rue de l’église ne sera occu­ pée par les exposants que d’un seul côté afin de libérer l’accès aux secours. Les expo­ sants ainsi “expulsés” seront placés dans une rue parallèle. Pierre Thiébaut et son équipe sont aussi préoccupés l’écologie. C’est pourquoi, pour la première fois, cette année, toutes les huiles de fritures usagées seront collectées. Foire de Longwy-sur-le-Doubs les 29 et 30 septembre

Le programme complet de la saison est disponible sur www.scenesdujura.com

Lons-le-Saunier GAGLIARDINI ET BUTIN AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS

BRIC A BRAC ET FRIPERIES Pour la rentrée, équipez-vous malin :

PENSEZ AU RÉEMPLOI !

L’art contemporain n’est pas seulement le fait d’une poignée d’avant-gardistes parisiens, newyorkais ou tokyoïtes. En région aussi les talents s’activent, se démènent, imaginent et innovent. Pour sa nouvelle exposition temporaire, le Musée des Beaux-arts de Lons-leSaunier a donc choisi d’ouvrir ses portes à Fanny Gagliardini et Jean-Bernard Burdin, deux artistes Jurassiens qui travaillent régulièrement ensemble et dont les œuvres sont mises en parallèle et en dialogue.

VÊTEMENTS : enfants, hommes, femmes MOBILIER : Lits, bahuts, armoires, buffets, fauteuils, chaises… LIVRES : romans brochés et poches, livres pour enfants… ET AUSSI : vaisselle, petit électroménager, bibelots…

4 SITES DE VENTE DANS LE JURA

DOLE - 51 avenue Duhamel POLIGNY - Zone des perches CHAMPAGNOLE - 46 avenue Clemenceau Ouverts du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h MOREZ - 23 avenue de la Libération Ouvert du mercredi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h


10

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

Journées du Patrimoine - 15 et 16 septembre

A la découverte du patrimoine caché Elément structurant de nos paysages urbains et ruraux, le patrimoine continue d’exercer une profonde fascination à travers les traces innombrables laissées au cours des siècles par les communautés humaines. Omniprésents, ces témoins de l’histoire surgissent souvent là où on ne les attend pas, là où le regard, parfois terni par la force des habitudes, ne les soupçonne pas, là où on ne les voit plus. Derrière chaque décor quotidien reposent des trésors ignorés, des raretés dissimulées, des histoires confidentielles. S’il n’est pas toujours directement accessible, ce paysage patrimonial n’en reste pas moins présent, partout où l’on ose la curiosité, le dévoilement, l’exploration. Tout monument, qu’il soit d’intérêt national ou qu’il vive à travers la mémoire locale, peut se lire sous un angle différent à travers ses éléments invisibles au premier regard, enfouis, cachés, insolites ou originaux. Mis à l’honneur lors de cette 29e édition des Journées européennes du patrimoine, le thème du “patrimoine caché” veut ainsi lever le voile sur un patrimoine qui se trouve derrière les portes, au fond des cours, sous nos pieds, au-dessus de nos têtes, dans l’ombre ou en pleine lumière. Il s’agit de rester fidèle à la vocation première de ces Journées – rendre accessibles le patrimoine immobilier et mobilier au plus grand nombre – et de suivre pas à pas cette injonction de Proust : “Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux”. Il permet par la même occasion de guider les publics vers des patrimoines méconnus, qu’il convient d’approcher enfin, pour mieux les connaître et les (re) découvrir. - Ministère de la Culture et de la Communication Visites commentées par C. Cretin (Office de Tourisme) Samedi à 14 h 30 Dimanche à 11h, 14 h 30, 15 h 30 et 16 h 30. Départ devant les grilles anciennes Gratuit. Tél. 03 84 24 65 01 accueil@ot­lons­le­saunier.com

Hôtel de Ville de Lons-le-Saunier

Gratuit. Tél. 03 84 47 29 16 contact@ville­lons­le­saunier.fr

MONTMOROT

Gratuit. Tél. 03 84 47 41 28 archives­jura@cg39.fr

Maison de la vache qui rit

Archives Départementales du Jura

25 Rue Richebourg Espace dédié à la vache qui rit sur le site même où furent fabriquées les premières boîtes en 1921. Exposition “O lait” Ouverture au public : Samedi de 10 h à 18 h. Dimanche de 10 h à 18 h. Payant : Adultes : 5,50 € (au lieu de 7,50 €). Tél. 03 84 43 54 14 contact@lamaisondelavachequirit.com

PERRIGNY

Impasse des Archives Visites commentées du bâti­ ment (magasins, ateliers de reliure, photographie, etc … ) à partir de 9 h 15 par groupes de 10 personnes maximum. Présentation de documents pré­ cieux ou insolites dans le cadre du thème “patrimoine caché”. Ouverture au public : Samedi de 9 h à 12 h et 14 h à 17 h

Exposition de photographies sous-marines de Michel Loup. Association de sauvegarde du patrimoine de la vallée de la Val­ lière. Caveau de Perrigny Samedi et dimanche

Visites commentées des réservoirs d’eau Samedi et dimanche Tél. 03 84 24 38 14

Chalet Colette – visite de la maison et du parc de Mancy Lycée LEGTA Mancy – Montée Gauthier­Villars Promenade contée et commen­ tée dans le parc du chalet Colette Samedi : 14 h à 18 h Dimanche : 14 h à 18 h Gratuit. Tél. 03 84 47 16 77 legta.Lons­le­Saunier@educagri.fr Le château du Pin sera ouvert tout le week-end aux visiteurs

CHILLE

LONS-LE-SAUNIER

Chapelle Saint-Michel

Eglise des Cordeliers (XIIIe siècle – XVIIIe siècle)

Lieu­dit “Le Moulard” Chapelle funéraire construite au XIXe siècle, ouverte en 1868. Ouverture au public : Samedi de 10 h à 18 h Dimanche de 10 h à 18 h Gratuit. Tél. 03 84 43 02 41 mairie­de­chille@wanadoo.fr

LE PIN Château du Pin Forteresse militaire du XIIIe siècle. Visite du donjon, de la cour et du chemin des rem­ parts. Visites commentées avec explications historiques et archéologiques. Samedi à 10 h, 11 h, 14 h, 15 h, 16 h et 17 h Dimanche à 10 h, 11 h, 14 h, 15 h, 16 h et 17 h 5 euros. Gratuit pour les – 18 ans. Tél. 03 84 25 32 95

Rue des Cordeliers Samedi de 10 h à 18 h Dimanche de 10 h à 18 h Visites commentées par Domi­ nique Brunet : Samedi à 15 h 30, Dimanche à 15 h 30 Gratuit. Tél. 03 84 24 65 01 accueil@ot­lons­le­saunier.com

Eglise Saint-Désiré Rue Saint­Désiré Eglise romane XIe crypte préro­ mane XIe siècle Samedi de 10 h à 18 h Dimanche de 10 h à 18 h Visites commentées par Domi­ nique Brunet : Samedi à 16 h 30 Dimanche à 16 h 30 Gratuit. Tél. 03 84 24 65 01 accueil@ot­lons­le­saunier.com

Musée des Beaux-arts le­Saunier en 1791. Bibliothèque municipale – 5 rue Pasteur Samedi de 14 h à 18 h Dimanche de 14 h à 18 h

Hôtel de Ville Place de l’Hôtel de Ville Hôtel de ville et ses pièces d’ap­ parat (salle du conseil municipal, bureau de Monsieur le Député Maire, etc.) Samedi de 14 h à 18 h Dimanche de 14 h à 18 h Gratuit. Tél. 03 84 47 29 16 contact@ville­lons­le­saunier.fr Exposition de pièces des archives municipales dans la salle de l’ancienne bibliothèque. Samedi de 14 h à 18 h Dimanche de 14 h à 18 h Gratuit. Tél. 03 84 47 29 16 contact@ville­lons­le­saunier.fr

Exposition “Images de clochers”

Hôtel-dieu et ses apothicaireries du XVIIe et XVIIIe siècles

Eglises et monastères de Lons­

Place de l’Hôtel de Ville

Place Philibert de Chalon Collections de peintures et de sculptures (Brueghel le Jeune, Van de Venne, Courbet, Per­ raud...) et exposition tempo­ raire. Ouverture au public : Samedi de 14 h à 18 h Dimanche de 14 h à 18 h Visites commentées de l’exposi­ tion “Fanny Gagliardini et Jean­ Bernard Butin” : Samedi à 14 h Dimanche à 15 h et 16 h Gratuit. Tél. 03 84 47 64 30 musee­beaux­arts@ville­lons­le­ saunier.fr

Musée Rouget de Lisle (donation André Lançon) 24 rue du Commerce Appartement natal de l’auteur de la Marseillaise et évocation de son œuvre majeure. Samedi de 14 h à 18 h Dimanche de 14 h à 18 h

L’Office du tourisme de Lons-le-Saunier vous propose de participer à son “geocaching” (voir notre encadré)

Geocaching sur le bassin de Lons-le-Saunier Connaissez-vous le geocaching ? Cela consiste à utiliser la technique du système de positionnement par satellites (GPS ; GLONASS ; ...) pour rechercher un contenant. Une géocache typique est constituée d’un petit contenant étanche et résistant comprenant un registre des visites et un ou plusieurs petits “trésors”. A l’occasion des journées du patrimoine, partez à la recherche des indices cachés dans les communes de Chilly-le-Vignoble, Conliège, Lons-le-Saunier, Montmorot et Revigny. Plus d’information sur : www.ot-lons-le-saunier.com


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

11

Salon

Anaellys

la coiffeuse est de mèche avec sa clientèle !

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n° 141 - Pays de Lons n° 64

I Publirédactionnel

Coiffeuse diplômée stylistevisagiste, c’est au centre-ville d’Arbois, rue Courcelles, que la charmante Lidia Hunkeler a ouvert son salon, Anaellys. C’est dans cet établissement chaleureux et parfaitement équipé, reconnaissable du premier coup d’œil à son enseigne violette, que la jeune femme accueille une fidèle clientèle qui a trouvé chez elle une écoute personnalisée et une approche de la coiffure radicalement différente de ce qu’on lui propose par ailleurs. S’appuyant sur une formation de deux ans de styliste­visagiste suivie tour à tour à Paris et à Besançon, l’artiste capillaire arboisienne allie un savoir­faire traditionnel, qui lui permet de réaliser tous les types de coiffure, des plus classiques aux plus imagina­ tives, à un sens aigu de l’esthétique et

de l’harmonie des couleurs rapportés à une personnalité unique : la vôtre ! : “Ma formation de visagiste­morpholo­ giste me permet une approche beau­ coup plus personnelle et intime du visage que j’ai à coiffer. J’apprends à le regarder, à en décrypter les volumes, la couleur du teint et le grain de peau avant de proposer une coiffure à ma cliente. Nous en discutons ensemble et nous décidons de concert quelle solu­ tion nous allons retenir. Il y a toujours plusieurs approches esthétiques possi­ bles pour un même visage. C’est à moi qu’il revient de conseiller ma cliente et à tirer la quintessence de son visage en la mettant en valeur”, détaille longuement la souriante Lidia. Passionnée par son métier s’il en est, la dynamique jeune femme revendique une pratique diffé­ rente qui met la clientèle, son bien­être et sa satisfaction au centre de ses

préoccupations. Avant que vous n’ayez entendu claquer le moindre coup de ciseaux, elle pose avec vous un diag­ nostic complet et rentre dans une démarche de recherche d’harmonie qui aura comme résultat de sublimer votre personnalité et votre futur look : “Suivant les périodes de l’année et la couleur des yeux et de la peau, de l’attitude, du comportement et de la gestuelle du client, je propose des tons chauds ou froids et nous les validons ensemble”. Une démarche minutieuse et aboutie qui suscite souvent des envies de changement chez une clien­ tèle enfin assurée de tenir en Lidia la professionnelle capable de la conseiller efficacement et de réaliser ses deside­ rata. Une coiffeuse qui est de mèche avec sa clientèle, voilà de quoi être ras­ suré et cesser définitivement de se… faire des cheveux pour sa coiffure !

Lidia Hunkeler

Salon ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h 30 et le samedi en continu de 9 h à 15 h 30, avec ou sans rendez-vous. Fermé le mardi.

Salon ANAELLYS - 3 bis, rue Courcelles - 39600 ARBOIS Tél. 03 84 37 96 35 - Lidia HUNKELER - Styliste-visagiste diplômée

A partir de 517 € le week-end pour un modèle de bateau 6/8 personnes

Ouvert de fin mars à mi octobre 9 h - 12 h et 14 h - 18 h.

Location de bateau habitable sans permis, de 2 à 12 places. Tout confort à bord : chambres, salle de bains, cuisine équipée. Double poste de pilotage sur la plupart des modèles. Location week-end, mini-semaine, semaine.

Christophe Moreaux, Halte-Nautique - Rue du Prélot - 39100 DOLE

Tél. 03 84 82 65 57 - Fax. 03 84 82 49 98 nicols.dole@free.fr - www.nicols.com


12

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

Chauffage - Climatisation - Sanitaire - Cuisines - Cheminée - Piscines - Meubles de salle de bains

CHAUFFAGE TOUTES ÉNERGIES ÉNERGIES RENOUVELABLES BOIS - GRANULÉS GÉOTHERMIE - POMPE À CHALEUR SOLAIRE - PHOTOVOLTAÏQUE

Le confort maîtrisé Depuis 60 ans à votre service, et plus de 8000 chauffages réalisés !

Étude et devis gratuit

Rue du Mont Rivel 39300 CHAMPAGNOLE - Tél. 03 84 52 00 00 4 route de Lons-le-Saunier 39120 TASSENIERES - Tél. 03 84 81 44 60

Garantie 5 ans (pièces, MO, déplacements)

Dossier Chauffage

Rencontre avec les conseillers

de l’Espace Info Energie

Entretien avec Jean-Michel Joffre, l’un des trois conseillers de l’Espace Info Energie du judicieux dans une région Jura. Il revient notamment sur les gestes essentiels pour éviter le gaspillage. comme la nôtre ? Quelles sont les bonnes questions à se poser quand on veut installer un nouveau système de chauffage chez soi ? Il est d’abord important de faire un bilan, c’est-à-dire de connaître l’ancienneté de sa chaudière, d’estimer la quantité d’énergie utilisée jusque-là et d’étudier sa facture de chauffage. En réunissant ces éléments, on peut dire si le système de chauffage doit être changé. Quand on estime que la situation devient inconfortable ou que l’on paie trop cher à l’usage, malgré les apparences, changer de type de chauffage n’est pas forcément la solution miracle. Il faut surtout vérifier l’état d’isolation de son logement. A-t-on pensé à isoler le grenier ou les fenêtres, par exemple ? Si l’on est mal

isolé, quel que soit le type de chauffage que l’on utilise, on aura de la perdition. En résumé, avant de vouloir changer son chauffage, mieux vaut penser à améliorer l’isolation de son logement, qui, en plus de réduire la facture, apporte une amélioration du confort et une valorisation du patrimoine.

Et quand on a un petit budget à consacrer à son logement, que recommandez-vous ? Ce que l’on peut faire soi-même et qui ne coûte pas cher, c’est par exemple protéger tous ses tuyaux de chauffage avec des gaines isolantes. On peut aussi isoler son sous-sol en plaçant au plafond des plaques de polystyrène. De cette façon, on peut réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 10 à 15 %.

Y a-t-il d’autres gestes utiles ? Il y a de nombreux petits gestes du quotidien que j’appellerais “éco-gestes” qui peuvent faire toute la différence sur votre facture. On peut par exemple essayer de baisser la température d’un demi-degré sans prévenir le reste de la famille. S’il n’y a pas de réaction particulière, c’est qu’en temps normal on surchauffe et on gaspille. Il faut tenter l’expérience graduellement pour connaître son niveau de confort réel. Descendre la température de la maison d’un degré permet tout de même de réaliser 7 % d’économie d’énergie.

Vous parlez d’économie d’énergie et de gestes citoyens. Le photovoltaïque peut-il être un choix

Il faut voir le photovoltaïque comme un investissement quand on a déjà travaillé sur le chauffage et l’isolation de la maison. C’est une affaire de priorités. Le photovoltaïque permet de produire de l’énergie que l’on revend aux opérateurs mais cela ne permet pas de faire des économies de chauffage à proprement parler. Cela est-il toutefois un choix judicieux dans le Jura ? L’ensoleillement dans la région est suffisant pour y avoir recours. Mais il s’agit plus d’une question d’investissement que d’économie d’énergie.

Quelles sont les erreurs les plus communément commises par les particuliers pour le choix puis pour l’utilisation de leur chauffage ? Bien souvent, les gens s’enga-

L’Espace Info Energie du Jura vous propose des conseils gratuits

gent dans un contrat sans réflexion préalable. Quand on ne connaît pas le monde du bâtiment, c’est délicat de pouvoir se confronter aux arguments des vendeurs. Il ne faut surtout rien signer sans savoir de quoi on parle. J’ai envie de dire que pour éviter toute erreur quand on a un projet lié à l’énergie ou au chauffage, il ne faut pas hésiter à venir nous voir et à nous demander des conseils. Nous sommes là pour cela.

L’Association AJENA Energie et Environnement que vous représentez joue effectivement un rôle de

conseil. A quel niveau pouvez-vous intervenir auprès des particuliers ?

Et quel type de relations entretenez-vous avec les professionnels ?

Nous aidons les particuliers à définir leur projet, à faire le tri des informations qui sont mises à leur disposition et nous sommes là aussi pour faire le point avec eux. Nous pouvons les aiguiller quand un projet ou un devis nous semble trop cher, obeslète ou incohérent. On peut nous appeler ou venir nous voir avec des projets, des plans, des devis et bien entendu des questions auxquelles nous nous efforçons de répondre avec la plus grande neutralité.

Aujourd’hui, les professionnels ont pris conscience que nous apportons des conseils judicieux à leurs clients et que grâce aux informations que nous leur transmettons, nous leur permettons d’améliorer le dialogue. Nous orientons les gens vers les corps de métiers qui correspondent à leurs besoins. Les professionnels ont compris qu’un client bien informé se lancera avec beaucoup moins d’hésitation dans un projet. Propos recueillis par A.­Sophie Girard

Coût du chauffage et de la production d’eau chaude sanitaire pour les ménages Le coût de chaque énergie est exprimé en euros TTC par kWh (kilowattheure) et tient compte du rendement des appareils produisant et émettant la chaleur. Par contre il ne tient compte ni de l’investissement, ni de l’entretien (ramonage, contrat SAV) de ces appareils. Remarquons que seuls les poêles à pétrole et le chauffage électrique direct ne nécessitent pas d’entretien. La combustion de pétroles pour poêles (kerdane, kérosène, éthanol) dégage des produits susceptibles de provoquer des condensations et une mauvaise qualité de l’air. Il est indispensable de ventiler correctement les locaux chauffés par ce moyen. Ces coûts sont calculés pour

le chauffage d’une maison individuelle de 100 m2 située à Lons-le-Saunier, isolée suivant les règles de construction en vigueur en 1990 et pour la production d’eau chaude sanitaire pour une famille de quatre personnes soit un total de 16 000 kWh/an. Pour faire une comparaison du coût de chaque énergie ou obtenir un ordre de grandeur du coût de chauffage de votre habitation, il vous faut multiplier le coût de l’énergie (euros par kWh) par votre consommation (en kWh/an). Les rendements considérés sont ceux de chaudières neuves. Les prix de chaque énergie comparée sont ceux observés en mars 2012.

ARGUS DE L’ENERGIE (MARS 2012)

AJENA Energie et Environnement L’association, implantée dans le Jura depuis une trentaine d’années, est composée d’une quinzaine de membres dont 3 conseillers en énergie qui constituent l’Espace Info Energie du département (piloté et financé en partie par l’ADEME et la région). L’Espace Info Energie propose d’accompagner gratuitement les particuliers en leur proposant ses services et conseils techniques sur les questions d’énergie. Vous pouvez contacter l’un des conseillers pour lui faire part de vos projets et questions concernant l’énergie, le chauffage ou l’isolation. Leur démarche s’inscrit dans une perspective d’objectivité, d’impartialité et d’indépendance. A ce titre, les conseillers délivrent une information gratuite, d’intérêt général et neutre vis-à-vis des opérateurs d’énergie et de matériels. AJENA, 28, bd Gambetta Lons-le-Saunier - mail : infoenergie.jura@ajena.org Conseils téléphoniques au 03 84 47 81 14, le lundi de 14 h à 17 h 30 et du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Permanences : A Lons-Le-Saunier (28, bd Gambetta)- Avec ou sans rendez-vous, toute la semaine de 9 h à 12 h (sauf le lundi matin) et de 14 h à 16 h. A Dole (3 av. Aristide-Briand) Tous les vendredis de 13 h 30 à 15 h 30, sur rdv uniquement.

** KWh utiles - (1) Source : AJENA selon étude ADEME/EDF - (2) Source : ADEME - (3) Source : ADEME/EDF Les émissions de CO2 issues de la combustion du bois sont considérées comme absorbées par la croissance des arbres suivant le principe du cycle du carbone forestier. L’accroissement annuel des forêts, mesuré en m3 par an et par hectare, mesure la quantité annuelle de ressource renouvelable disponible (matière et énergie), dans la mesure où les forêts sont gérées durablement, ce qui est le cas dans nos régions.


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

13

www.fimad.fr

SARL

TVA 7% crédit d’impôt

Poêles et cheminées Plus de 20 ans à votre service

Présent au s alon d et de l’Habita e l’Immobiler t du Jura. Du 14 au 17 s e p te mbre 2 à JURAPARC à LONS-LE-S 012 AUNIER

Poêles à granulés

CHEMINÉES PHILIPPE 1er Fabricant européen de cheminée

LONS-LE-SAUNIER 54, rue des Salines 03 84 43 34 24

DOLE 10, av. de Northwitch 03 84 72 80 80

contact@fimad.fr I Publirédactionnel

LA MAISON DE LA POSE

PEINTRE DÉCORATEUR - SALLE DE BAIN CLÉS EN MAIN - MOBILITÉ RÉDUITE - SPA - SAUNA

Construction, rénovation, projets immobiliers : Pas de répit ni de repos à la Maison de la pose Mais qu’il s’agisse d’assouvir un désir de transformation, de tout chambouler chez vous, de créer dans votre intérieur un nouvel espace à vivre, de restructurer votre salle de bain ou encore de tout gérer, de la démolition à une reconstruction aboutie, vous trou­ verez en la personne de Christian Douvre, spécialiste de l’ergonomie et de la domotique, l’indispensable chef d’orchestre à cette symphonie domestique du changement.

Homme à tout ­bien­ faire de la Mai­ son de la pose, ce professionnel éclairé aux compétences multiples, passionné par son métier, se fait fort de vous accompagner dans votre pro­ jet, quel qu’il soit, et, en synergie avec vous, mettra un point d’honneur à vous faire toucher votre rêve du doigt. De l’aménagement à la décora­ tion, il saura vous apporter ses conseils avisés et vous guider dans vos choix. Artisan pluridisciplinaire expérimenté, Christian Douvre, qui maîtrise parfaitement les règles de l’art et les tech­ niques distinctes de nombreux corps de métiers, s’est pourtant adjoint depuis deux ans les compétences de son fils, Maxime, au sein de l’entreprise familiale. Plombier chauffagiste de métier, marchant sur les traces de son artisan émérite de père, le fiston

a de qui tenir pour ce qui a trait à l’amour du métier et du travail bien fait ! Professionnellement qualifié pour tout ce qui concerne l’installa­ tion et l’entretien des systèmes de chauffage au fioul, au bois et au gaz, le jeune homme s’est vu attribuer une qualification “Gaz” en juin 2012. Un bonheur n’arrivant jamais seul, s’y est ajouté en juillet un agrément d’installateur pour la marque PERMO ADOUCISSEUR, enseigne spécialisée dans le traitement de l’eau. Aussi impliqué que son géni­ teur dans la bonne marche et la compétitivité hors norme d’une entreprise familiale en pleine expan­ sion, l’héritier de la tradition et du savoir­faire familial s’est par ailleurs astreint à suivre une formation en électricité qui lui permettra à terme de procéder à des installations de VMC Double flux ou encore d’appor­ ter personnellement les modifica­ tions électriques nécessaires lors de travaux de rénovation ou la création de salles de bain. A ce sujet, parte­ naire des Ets AUBADE­le comptoir des fers, la Maison de la pose pro­

Salle d’exposition à Pannessières La Maison de la Pose - 80 Chemin de la Mouille - 39570 Pannessières

pose des salles de bain “clé en main”. Lors des travaux de création ou de rénovation de salle de bain, c'est le moment de penser au traitement de l'eau et à la pose d’un adoucisseur. Actuellement, vous pouvez bénéficier d'une promotion exceptionnelle ; en l’espèce, la pose gratuite de votre adoucisseur. Les différentes réalisa­ tions de la Maison de la pose sont à découvrir, à la maison, sur le site Internet http://www.lamaisondela­ pose.fr/ ou à consulter sur Facebook, sur la page répertoriée sous l’intitulé “douvrechristian”. Un petit clic qui mettra sans nul doute une grosse… claque aux idées reçues en matière de création et d’imagination dans le même temps qu’un grand coup de turbo à vos propres projets immobi­ lier. La salle d’exposition de la Maison de la pose est ouverte tous les mer­ credis après midi à partir du 19 sep­ tembre prochain ainsi que tous les samedis. Pour plus de facilité, il est conseillé de fixer un rendez vous préa­ lable en appelant au 06 37 90 94 11.

La Maison de la pose organise 2 journées PORTES-OUVERTES

le VENDREDI 28 et SAMEDI 29 SEPTEMBRE entre 10 h et 19 h. Des visites de la salle d’exposition ont lieu tous les mercredis après-midi ainsi que le samedi. N’hésitez pas à prendre rendez-vous…

Maxime Douvre, plombier chauffagiste à votre service

www.lamaisondelapose.fr

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°64

C’est déjà l’heure de remiser les maillots de bain et de reprendre le collier. Pour autant, la rentrée n’a pas annihilé chez vous vos envies de changement de votre univers quotidien.


14

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

www.pompes-funebres-regard.com

Marbrerie Bletteranoise Pompes Funèbres Regard Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°141

La discrète partenaire I Publirédactionnel

Au fur et à mesure et tout au long d’une intense carrière de bientôt quarante ans, le nom de Domi­ nique Andrique s’est gravé dans le marbre. Profes­ sionnel reconnu par ses pairs, par sa clientèle et par les autorités, qui le missionnent régulièrement pour des expertises, Dominique Andrique est le gérant fondateur de la SARL Marbrerie Bletteranoise. Une première entreprise est créée le 4 avril 1989 avec un seul et unique employé. Depuis lors, deve­ nue la Marbrerie Bletteranoise­Pompes Funèbres Regard, l’entreprise de marbrerie funéraire initiale a diversifié ses activités et compte désor­ mais pas moins de dix­neuf employés répartis sur cinq sites : un à Villevieux, siège de la société, un à Bletterans, un à Lons­le­Saunier, un autre à Champa­ gnole, auquel s’ajoute le funérarium construit en 2004 à Domblans. Figure de proue d’une entreprise familiale en pleine expan­ sion, Dominique Andrique est désormais à la tête d’une enseigne qui a su conserver une dimension

de votre deuil

humaine à laquelle il est très attaché. Le profession­ nalisme de chacun des employés se vérifie au quoti­ dien, à tous les niveaux de responsabilité. Dans le cadre d’obsèques par exemple, l’écoute des familles et leur prise en charge, le devoir d’information et l’ap­ port d’une expertise font l’objet d’un protocole empreint de tact, de discrétion et d’une respectueuse réserve. Dans des circonstances aussi douloureuses que délicates, pas question de substituer la rigueur pro­ fessionnelle à l’à­peu­près et d’ajouter au deuil la douleur et l’incompréhension : “Nous comptons dans notre effectif cinq conseillers funéraires et quatre maîtres de cérémonie. Ils ont tous suivi une formation professionnelle obligatoire validée par la Préfecture. C’est un cursus très complet qui aborde les aspects de la psychologie du deuil, les notions d’empathie et de compassion, la législation inhé­ rente à la pratique de notre métier et, bien sûr, les rites funéraires. Le personnel qui intègre l’entreprise est embauché en priorité sur des critères de qualité des relations humaines», détaille Dominique Andrique. Cette conjonction d’un savoir­faire, d’un tact bien­ séant et d’une déontologie rigoureuse justifient à

Pompes Funèbres

Marbrerie Caveaux sous 24h Monuments funéraires Décors personnalisés Tous travaux de marbrerie

eux seuls la confiance accordée depuis des années par une fidèle clientèle, chaque année plus importante. Adhé­ rente du groupement Point Funeplus, qui fédère 335 entreprises privées de Marbrerie­Pompes funè­ bres, réparties en 540 points de vente, la Marbrerie Bletteranoise­Pompes Funèbres Regard bénéficie de la synergie et de la force d’un réseau solidement implanté dans l’Hexagone.

Partenaire de votre deuil, l’entreprise jurassienne propose des services couvrant l’ensemble des pres­ tations funéraires : transport de corps, organisation de funérailles civiles ou religieuses, tous travaux de marbrerie, garanties de prévoyance obsèques A votre écoute au quotidien, la société est à votre dis­ position 24 h/24 et 7 jours/7. Pour ceux qui ont à cœur de préparer à l’avance leurs obsèques, les enseignes de la société dispo­ sent de magasins proposant des espaces dédiés au conseil en prestations obsèques et/ou à l’exposition de monuments funéraires, où ils pourront tout à loisir, dans la sérénité d'un accueil discret mais effi­ cace, fixer leur choix ou s’informer.

Tous transports de corps (avant et après mise en bière) Organisation complète des obsèques Prévoyance obsèques Articles funéraires

MARBRERIE BLETTERANOISE VILLEVIEUX (39140) - Route de Bletterans Tél. 03 84 85 09 66

POMPES FUNEBRES REGARD LONS LE SAUNIER (39000) - 160 rue Regard Tél. 03 84 47 66 08 BLETTERANS (39140) - 22 rue Louis Le Grand Tél. 03 84 85 04 38 CHAMPAGNOLE (39300) - 634 rue Bazinet Tél. 03 84 51 99 85 FUNÉRARIUM DE LA HAUTE SEILLE DOMBLANS (39210) - Les Prés Mourain Tél. 03 84 85 09 66


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

Dossier Chauffage

15

(suite)

“Un bon professionnel sait s’adapter” Nous mettant dans la peau d’un particulier en quête d’un nouveau système de chauffage pour son logement, après avoir rencontré les conseillers de l’Espace Info Energie, nous nous sommes rendus chez un chauffagiste. Monsieur Bonnin a accepté de répondre à nos questions.

Profitez d’aides financières En plus d’aides nationales de type crédit d’impôt et éco-prêts à taux 0, il existe des aides locales dont les particuliers peuvent bénéficier.

Les aides régionales Le programme “Effilogis” a pour but d’aider les FrancComtois à effectuer une rénovation BBC. Vous pouvez bénéficier de conseils gratuits, neutres et indépendants, de financements pour les diagnostics thermiques, les études et les travaux (de 7 000 à 12 000 euros) et d’un accompagnement technique. Contact : votre Espace Info-Energie ou l’équipe technique du Programme Effilogis. 03 84 73 81 52 - E-mail : tech@effilogis.fr AJENA, Énergie et Environnement - www.ajena.org 28, bd Gambetta - BP 30149 - 39004 Lons-le-Saunier Cedex Standard : 03 84 47 81 10

Les aides départementales Aide “Jura Terre Durable”. En fonction des travaux effectués, vous pouvez bénéficier de subventions du Conseil général du Jura pouvant atteindre 1 000 euros.

Quel est le type de chauffage qu’il vous est le plus régulièrement demandé d’installer ? Aujourd’hui, avec la crise, on est revenus aux “basiques”. Les clients ont définitivement des budgets plus restreints. De ce fait, ce qu’on peut faire, par exemple, pour un client qui se chauffe actuellement au fioul et qui a un petit budget, c’est renforcer le système déjà en place en retravaillant par exemple un vieux conduit, en complément, avec des granulés. Depuis 3 ans, le prix de ce combustible est assez constant autour de 300 euros la tonne. L’avantage, c’est qu’on peut mettre le poêle en route et n’enclencher la chaudière qu’en complément quand on juge qu’il fait vraiment trop froid. Cela permet au client de pouvoir mieux gérer sa consommation d’énergie. A l’usage, les gens s’en sortent bien financièrement avec ce type de compromis.

Dans nos régions, quelles peuvent être les meilleures solutions chauffage ? Dans le Jura, là où les nappes phréatiques sont importantes, on peut installer des pompes à

chaleur eau. On puise les calories dans le sol et on récupère l’écart de calories dans l’installation. Le coefficient de performance est important. Pour 1 kWh de pris, c’est 3 kWh dans la maison. C’est un procédé qui n’est pas nouveau mais qui est fiable et performant avec des coûts intéressants.

Cela peut-il être judicieux de passer au solaire dans le Jura ? Au niveau de l’eau chaude et du chauffage basse température, c’est possible et cohérent. Dans notre région, le solaire peut couvrir jusqu’à 60 % de nos besoins en énergie. Mais il faut un complément pour se chauffer. Le solaire est aujourd’hui en perte de vitesse alors qu’il est performant tout simplement parce que l’installation, même si les coûts ont baissé, est onéreuse et la rentabilité ne se fait pas en 2 ou 3 ans. C’est dommage parce qu’on devrait y penser sur le long terme : Le solaire est une énergie non taxée, l’installation du système est simple et sa durée de vie longue.

La “bonne température” pour son logement, qu’est-ce que c’est ?

Pour moi, la bonne température, c’est environ 21-22 degrés. Il faut savoir que chaque degré compte sur la facture. Entre 19 et 23 degrés, c’est + 30 % de consommation annuelle.

Contact : 03 84 87 33 65

Comment faire baisser sa note de chauffage

Mieux vaut-il chauffer l’ensemble des pièces d’un logement à une température moyenne ou seulement quelques pièces à une température plus importante ? Mieux vaut tempérer le logement en chauffant moyennement toutes vos pièces. Il faut absolument éviter que le système ne gèle.

Enfin, pour vous, qu’est-ce que signifie “être un bon professionnel” ? Pour moi, un bon professionnel, c’est avant tout quelqu’un qui sait s’adapter à la situation du client et qui saura l’orienter en fonction de ses besoins réels. C’est quelqu’un qui saura prendre le recul nécessaire sur les produits disponibles sur le marché et conseiller le client en fonction de son budget, de ses besoins et de son mode de vie. Propos recueillis par A.­Sophie Girard

GARAGE - ENTRETIEN - RÉPARATION

ATION E ET RÉPAR UES U IQ T S O N G DIA ARQ E TOUTES M AUTOMOBIL

umé ? Un voyant all

Isolation Isoler son logement, c’est la base de l’économie de chauf­ fage. Pensez en particulier à la toiture par où peut s’échapper jusqu’à 30% de la chaleur. Ins­ tallez du double vitrage aux fenêtres et pensez à fermer les volets la nuit.

Diagnostique Faire un diagnostic énergé­ tique

Entretien de votre installation Faire entretenir et reprotéger votre installation tous les 10 ans vous permettra d’éviter

des dysfonctionnements par­ fois coûteux.

Thermostats Installer des thermostats d’am­ biance

Aérez rapidement et efficacement Coupez le chauffage et aérez d’un coup en ouvrant les fenêtres en grand pendant 2­3 minutes plutôt que de les lais­ ser entrebâillées pendant un quart d’heure.

uissance ? Manque de p moteur ? Un problème Nous contrôlons la santé de votre véhicule. Nous vous faisons économiser sur les coûts de réparation en atelier. Votre véhicule fait certainement partie des 22 000 modèles que nous pouvons contrôler !

Du particulier au professionnel Nettoyage du filtre à particules - Additifs…

06 08 04 86 84

Christophe Moureau - 105 rue Bercaille LONS-LE-SAUNIER

06 33 79 00 94 Contact Régie publicitaire

Baisser la température du chauffage de 1 °C Cela permet une diminution de 7 % de la facture de chauffage !

des lacs et du Revermont

© 2012 Hella SAS

Au sein de l’entreprise Bonnin, le chauffage est une affaire de famille


16

/ Pays de Lons n°64 - Septembre 2012

Chalain - 9 septembre

SPORT

Rencontre avec... Romain Guillaume, triathlète Après avoir obtenu sa qualification en juillet pour le prestigieux Ironman d'Hawaii qui se tiendra en octobre prochain, le triathète lédonnien Romain Guillaume vient de franchir un cap en réalisant un de ses rêves, remporter un Ironman, celui de Mont Tremblant au Quebec.

Vous venez de remporter l'Ironman de Mont Tremblant, c'est votre première victoire sur cette distance, qu'est ce qui a fait la différence ? Par le passé, j'arrivais à être devant en natation et en vélo, par contre, en course à pied, je me faisais grignoter. J'ai beaucoup progressé en course à pied, du coup, je reste un peu plus devant. Ce qui a fait la différence à Mont Tremblant, c'est que j'ai pu déposer le vélo avec 20 minutes d'avance sur les autres concurrents. Je savais qu'il ne me restait plus qu'à gérer. Cette première victoire sur Ironman va m'ouvrir des portes, notamment avec les sponsors.

Dans quelle mesure avez-vous changé votre entraînement pour la saison 2012. Avec mon entraîneur, on a réorienté tous les entraînements course à pied sur des séances plus courtes et sur piste avec un travail axé sur la vitesse. J'ai aussi fait de la musculation pour prendre de la puissance pour le vélo et la course à pied. Je m'entraîne aussi beaucoup plus.. je suis passé de 25-30 heures par semaine à 30 ou 35 et ça paie. On a passé un cap.

Qu'est ce qui vous a fait vous orienter sur le longue distance ? J'ai fait du Courte Distance jusqu'à 18 ans et c'est un milieu

qui ne m'intéresse pas. C'est très court et il faut être tout de suite à 100 %. C'est aussi plus élitiste. Apres le court, j'ai arrêté pendant un an et mon père qui fait de l'Ironman depuis 28 ans m'a poussé à tester ce format. On y fait la course mais ça reste un milieu plutôt sympa. Ça me convient plus. Sur le “long”, c'est les notions de convivialité, de courage et de persévérance qui priment. Mon premier Ironman était un échec, j'ai abandonné mais l'effort et l'ambiance m'ont plu. On se bat contre les autres mais aussi contre soimême. C'est une longue journée, tout le monde peut craquer. Ensuite, l'objectif a été de se qualifier pour Hawaii. Je n'y suis pas arrivé en 2006, mon père si. En 2007 et 2008, c'était mon tour et il ne s'est pas qualifié. On aimerait bien y aller ensemble un jour et c'est envisageable pour 2013

Sur Ironman, à quoi pensezvous pendant toutes les longues heures de course ? Je n’en sais rien. Il y a des moments de flou. On pense à tout et à rien. Comme j'aime bien faire la course en tête en natation et en vélo, je suis obligé de rester concentré. Je ne peux donc pas penser à autre chose, sinon, derrière, ça revient. J'essaie de rester concentré. A d'autres moments, on se rattache aussi à de petites choses. Si on est sur un circuit, on se fixe sur une personne à rattraper puis une autre et ainsi de suite.

A quoi ressemble une journée ou une semaine type d'entraînement ?

Aujourd'hui, je peux envisager les prochaines années plus sereinement.

Je n'ai pas vraiment de semaine ou de journée type. Je m'entraîne une à quatre fois par jour, sans jour de repos. En général, j'atteins 5 séances de natation par semaine, pareil pour le vélo et la course à pied. J'y ajoute deux séances de musculation. Je m'entraîne seul la plupart du temps et ça commence à être dur à gérer. C'est pourquoi j'ai décidé de partir de janvier à fin avril prochain en Floride, au centre d'entraînement national. Je vais intégrer un groupe plutôt orienté sur le courte distance, tout en gardant mon entraîneur actuel , pour faire des séances de qualité en natation et course à pied.

Après votre victoire à Mont Tremblant et votre qualification pour Hawaii, vous pensez avoir franchi un cap ?

Financièrement, vous vous en sortez depuis que vous êtes devenu pro ? C'est la première année où j'arrive à vraiment m'en sortir. Mes résultas sont meilleurs et donc les sponsors plus présents.

Cette victoire sur Ironman, c'est un peu la consécration. Jusquelà, je touchais la victoire du bout des doigts mais je n'y arrivais pas, je commençais à me poser des questions. Maintenant, je me dis que si j'ai réussi une fois, j'y arriverai à nouveau. Ça me libère, ça me permet de partir confiant. Maintenant, je n'ai plus rien à prouver. Quant à Hawaii, je sais que je n'ai pas encore le niveau en course à pied pour prévoir un top10. Mais j'ai envie de me jauger par rapport aux meilleurs pros. J'aimerais me rapprocher du top 15 tout en me disant que je n'ai rien à perdre. Si je peux tenter un coup pour partir à vélo avec les meilleurs, quitte à craquer par la suite, je le ferai.

Comment votre coach arrive-t-il à vous guider pour que vous puissiez encore évoluer ? On travaille ensemble depuis 6 ans. Jusqu'à Hawaii, on continuera avec le fonctionnement actuel au niveau des méthodes d'entraînement. Après, on va couper 3 semaines, puis préparer les courtes distances. L'objectif est de progresser en CD et revenir sur Ironman à partir de fin juin prochain, à Nice. Avec mon coach, on a des contacts réguliers et on décide tout ensemble. En 2006, je savais qu'il cherchait un jeune en début de carrière à prendre sous son aile et à accompagner sur le long terme. Jusque-là, mon père m'entraînait, ça fonctionnait très bien mais il fallait quelque chose de plus structuré et scientifique.

Votre famille vous soutient aussi énormément... Oui, c'est vrai. Dans la famille, on fait tous du triathlon. Mon père court sur Ironman depuis 1984. Ma mère a fait du triathlon quelques années et mon frère qui n'en fait pas du tout s'est lancé le défi de faire un Ironman l'année prochaine. Ça serait vraiment génial qu'on se retrouvent tous sur la même course.

Comment voyez-vous la saison prochaine ? J'aime faire beaucoup de compétitions mais ce que je crains, c'est de m'épuiser psychologiquement. D'ici la fin de saison, j'aurai fait 4 Ironman en 4 mois. Après Hawaii et jusqu'en juin prochain, je ne participerai à aucun Ironman. Le programme pour 2013, ce sera du courte distance et du half Ironman aux Etats-Unis. Ensuite, je reviendrai en France pour participer aux qualifications pour le championnat du monde Longue Distance puis aux championnats du Monde LD à Belfort. Ce sera ensuite l'Ironman de Nice et celui de Mont Tremblant où je veux aller défendre mon titre. J'aimerais aussi participer à l'Ironman Winsconsin. Propos recueillis par Anne­Sophie Girard

Défi Sport 2012 Vous vous sentez capable d’enchaîner 4,5 km de course à pied, 25 km de VTT, 1,5 km de course d’orientation et 2 km de canoë ? Le Conseil Général du Jura vous propose alors de participer à une ran­ donnée multisport ouverte à tous le 9 septembre au domaine de Chalain. Il ne s’agit pas d’une compétition mais d’un moment convi­ vial à partager en famille, entre amis ou collègues. Il vous suffira de vous présenter muni de votre VTT et d’un casque. L’ensemble de cette journée est gratuit et il est possible de réserver des repas sur place au prix de 7,5 euros. En après­midi de nombreuses activités (25 au total) seront proposées gratuitement aux participants comme le golf, l’escalade, l’accro­branche, la plongée ou encore l’escrime. Les personnes en situation de handicap pourront elles aussi partici­ per à quelques activités sportives avec des moniteurs pour les accompagner. Renseignements et inscriptions par téléphone au 03 84 87 33 96 ou par mail : sportjeunesse@cg39.fr

“Communiquer, c’est se démarquer” Service commercial au 06 33 79 00 94

ou 03 84 82 50 21

Prochaine sortie toutes boîtes aux lettres le 1er octobre PAOh ! Editions Siège social : 13, rue Alexandre Vialatte 39100 Dole Adresse Pays de Lons - Zone des Epenottes BP 212 39102 Dole - Tél. 03 84 82 50 21 Fax : 03 84 72 37 81 - contact@paoh.fr - n°ISSN : 1 778-820X des lacs et du Revermont

Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 / 06 33 79 00 94 commercial@paysdelons.fr Rédaction : redaction@paysdelons.fr Mise en page et photogravure PAOh ! Studio graphique - Dole / studio@paoh.fr Imprimé en France à 30 000 exemplaires


Pays de Lons n°64 - Septembre 2012 /

17

Horaire d’ouverture : Le matin du lundi au samedi de 7 h 30 à 12 h L’après-midi du lundi au vendredi de 13 h 30 à 18 h 30. Coordonnées GPS : latitude : 46.658 Nord - longitude : 5.521 Est

us ! Renseignez-vo rer tous les

Particuliers ou professionnels…

us liv Nous pouvons vo gats nécessaires matériaux et agré tier. vre de votre chan à la mise en œu (port en sus).

G

nous vous accompagnons dans votre projet !

Sables et graviers - ciments - colles - enduits Conduits de cheminées et briquetterie Polystyrène - Placo et accessoires Bois et menuiseries Produits de traitement (anti-mousse, nettoyants dallage et façade) Produits d’environnement (dalles, pavés, piliers) Chevilles - Visserie et outillage PVC - Tuyaux et accessoires Revêtements (carrelage, tuiles, VELUX®) Plotets - Regards… G

G

G

G

G

G

G

G

G

Distributeur de la gamme

à votre disposition pour vos devis

Route de Courbouzon 39570 Messia-sur-Sorne

03 84 47 13 89


des lacs et du Revermont

Vos pages

Immobilier www.paysdelons.fr/immobilier/ Fabricant installateur sur mesure depuis 23 ans

Véranda Alu ou Bois Alu Fenêtres PVC ou Alu Pergola - Stores Volets roulants Alu Portails et portes de garages Nombreuses réalisations à visiter sur votre secteur

ETUDES ET DEVIS GRATUITS SUR DEMANDE

Nouveau Hall d’exposition Prix direct d’usine OUNANS - 03 84 37 71 73 / AUXONNE - 06 75 62 85 84

Etude de Maître BAVOUX Didier - Notaire 51,rue des Granges - 39140 BLETTERANS Tél. 03 84 85 03 76 - didier.bavoux@notaires.fr

LES BATISSEURS RÉUNIS Maisons traditionnelles, rénovation, agrandissement

BLETTERANS : Grande maison avec rez-de-chaussée à usage commercial — jardin et cour — nombreuses possibilités : 229.000€. classe énergie : E.

MONMOROT : Appartement de type F4 avec balcon, garage et cave : 107.000€. Classe énergie : D.

ARLAY : Maison mitoyenne sur un coté, type F4, dépendance, terrain de 6 ares 78 centiares : 132.000€. DPE F. BOSJEAN : Ferme bressane rénovée : 220.000€. Classe énergie D. CHAPELLE VOLAND : Ferme en pierres et briques à rénover avec dépendances et terrain : 120.000€ à débattre. DPE G. CHAPELLE VOLAND : Immeuble d’habitation de Type F6 habitable à rénover avec terrain-dépendances : 145.000€ à débattre. DPE F. CHAPELLE VOLAND : Maison indépendante à terminer de rénover, dépendance, terrain de 44 ares 92 centiares : 102.000€. DPE F. LE PLANOIS : Maison de plain pied récente de Type F5, dépendance séparée, sur 19a de terrain : 165.000€. DPE D. LE PLANOIS : Maison Type bressane entièrement rénovée, dépendance, terrain de 15a environ : 195.000€. DPE D COMMENAILLES : Deux terrains à bâtir de 13 ares, viabilisés : 35.000€ chacun. CHAUMERGY : Terrain à bâtir de 1867m² : 56.000€. BOIS DE GAND : Grande maison d’habitation avec box à chevaux attenant état neuf et terrain : 577.000€ à débattre. DPE D BLETTERANS : Immeuble au Centre - cinq logements différents types-cour-dépendances : 270.000€. DPE E. BLETTERANS : Terrain à bâtir de 1950m² : 35.000€. BLETTERANS : Maison sur sous-sol indépendante, rénovée. 200.000€. DPE F LONS LE SAUNIER : Appartement au calme de plain pied type F3 récent avec garage : 159.000€ à débattre.DPE D. RUFFEY SUR SEILLE : Bâtiment à rénover à usage d’habitation: 80.000€. DPE G. NANCE : Deux terrains à bâtir de 35 ares chacun : 40.000€ chacun. SAINT GERMAIN LES ARLAY : Terrain à bâtir de 1303 m² : 42.208€. CROTENAY : Immeuble à usage commercial et d’habitation, cour : 240.000€. DPE E.

Découvrez nos chantiers sur

www .mbr- const ructio n.com

Lons-le-Saunier 10, place de l’Ancien Collège

03 84 24 68 64 contact@mbr-construction.com


RÉSIDENCE DE LA TANNERIE Esplanade Lapalu, à Lons-le-Saunier n° du PC 03911J0013

24 APPARTEMENTS BBC EN CENTRE VILLE à partir de 169 000 € DU T2 AU T5 ASCENSEUR, ACCÈS PMR PARKING COUVERT ET BOX

LA TANNERIE

Consommations énergétiques (en kWh/m2/an)

TERRASSES, BALCONS ET JARDINS EN BORDURE DU PARC DES BAINS ESPACES PROFESSIONNELS EN RDC

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS

Cabinet FROISSARD Tél. 03 84 24 04 91 www.cabinet-froissard.fr

Cabinet SOGEPRIM Tél. 03 84 87 20 70 transaction@sogeprim.fr

Maîtres PROST, TESTON, PONTIROLI, MAIRE Notaires associés - 16, av. du Stade - 39000 LONS-LE-SAUNIER Tél. 03 84 24 00 38 - negociation.39059@notaires.fr LONS-LE-SAUNIER

CHILLY LE VIGNOBLE

À PROXIMITÉ DU PARC Appartement 93,50 m² hab. bon état 3e étage avec asc. dans copropriété de standing, hall d'entrée, salon salle à manger, 2 ch., salle de bains, dégagement, cuisine équipée avec loggia, rangement, cave et garage, terrasse.

Maison de village mitoyenne un côté, bon état, environ 140 m² hab., comprenant au rdc: une pièce à vivre cuisine USA équipée salon avec chem. salle à manger le tout donnant sur terrasse et terrain, 2 ch., salle de bains, WC, chaufferie, cave ; au dessus : mezzanine, 2ch., grenier aménageable, terrain de 1 100 m2.

155000€ Ref. 39059-886

DPE D - GES E

RELANS (5 min de Bletterans) CHAUMERGY COSGES AUMONT BESAIN CROTENAY CHISSEY SUR LOUE VILLEVIEUX SAPOIS COURLAOUX MONTMOROT VERS EN MONTAGNE SAINT GERMAIN LES ARLAYS DOMBLANS

127 419 € 134 610 € 135 065 € 137 026 € 137 835 € 137 846 € 138 780 € 140 382 € 139 845 € 141 357 € 145 476 € 147 971 € 149 502 € 156 178 €

200 000€ Ref. 39059-884 DPE E - GES C

SAINT LAURENT LA ROCHE

PERIPHERIE LONS

Maison de plain pied, sous sol 1/2 enterré, environ 220 m² hab., très bon état, cuisine équipée de 2012, salon salle à manger, bureau, 6 ch., 2 salles d'eau, garage double, cellier, buanderie, dépendances, chaudière gaz de ville de 2008, sols parquet et carrelage, beau terrain clos et arboré de 16a 33ca.

Maison de pierre à restaurer, mitoyenne un côté, cuisine, une grande pièce, salle d'eau, grange, grenier aménageable, chauffage central fuel, terrain clos 3a 45ca

65000€ Ref. 39059-881

343 000€ Ref. 39059-880

DPE C - GES D

DPE F - GES G

CHILLY LE VIGNOBLE

LONS CENTRE

Une maison de village composée au rez-dechaussée une cuisine équipée neuve donnant sur terrasse et terrain, salon avec poêle norvégien, salle à manger, une salle de bains, un cabinet de toilette. A l'étage : mézzanine avec dressing, 3 ch., une petite pièce. Terrain arboré d'environ 550m2.

A deux pas tous commerces, au cœur de Lons mais au calme, appart. duplex dernier étage avec asc. dans copropriété de 1999, hall d'entrée, pièce à vivre avec cuisine ouverte, deux chambres, salle de bains, 2 WC, sols carrelage et parquet, faibles charges.

110 000€ Ref. 39059-868

DPE - GES en cours

SAINT DIDIER

GEVINGEY

Maison de 2005, très bon état, environ 90 m² hab, mitoyenne un côté, hall d'entrée, salon salle à manger cuisine ouverte, terrasse, 3 chambres, salle d'eau, garage deux voitures, chauffage central gaz, beau terrain clos et arboré.

Maison de village à restaurer mitoyenne d'un côté, environ 50 m² habitables, cave et dépendances, possibilité d'aménager le grenier ou d'extension côté terrain, cour et terrain attenant.

68 000€ Ref. 39059-877

DPE C - GES E

DPE - GES en cours

CONLIEGE

105000€ Ref. 39059-872

156 000€ Ref. 39059-856

LONS-LE-SAUNIER

Maison ancienne de village mitoyenne d'un côté, bon état comprenant 2 logements: 1 appart. libre composé d'une pièce cuisine ouverte, salon, 2 ch., sdbs, + 1 appart. loué de type F3, 2 ch., cuisine ouverte sur salon salle à manger, sdbs., au sous sol dépendances, garage cave, bucher, cour et terrain en terrasse attenant de 8a 16 ca. DPE E - GES F

198 000€ Ref. 39059-878

DPE C - GES D

QUARTIER VILLAGE NEUF Maison sur sous-sol indépendante env. 180 m² habitables, très bon état, 5 chambres, salon salle à manger, cuisine avec balcon, sols parquet et carrelage, lingerie, garage, cave cellier, dépendance, chauffage central gaz de ville, terrain clos. DPE E - GES F

240 000€ Ref. 39059-858

Retrouvez tous nos biens sur le site www.immonot.com


Pour la rentrée…

Venez nous rencontrer !

de Lons” a s y a “P u d t e “Pays Dolois” er de nouvelles idées. u d e ip u q é ’ l Toute ’aérer et pêch ous êtes invités... s r u o p té é ’ l profité de rentrée !!! V a l t s e ’ c ... i u Aujourd’h

Rien à fêter… juste l’envie de vous rencontrer et de vous remercier !

Le vendredi 7 septembre

à partir de 9 h (Buffet campagnard de 11h à 14 h et à partir de 18h)

Journaux gratuits d’informations

Artisans, commerçants, restaurateurs, associations , maires et présidents de communau té de communes, vous, votre conjoint, vos am is concernés par la communica tion et la publicité

À gagner une demi-page publicitaire par tirage au sort

dans l’un de nos deux journaux gra tuits d’informations (bulletin à rem plir

Animations et dégustation avec nos partenaires TarteriHealles

La

des

Domaine Cartaux-Bougaud

sur place).

PAOh! - 13, rue Alexandre Vialatte - DOLE 03 84 82 50 21 - contact@paoh.fr


Pays de Lons 64