Page 1

Votre Constructeur…

53,avenue Eisenhower

DOLE Pa pr rk iv ing é

Un vrai journal

03 84 72 34 34

GRATUIT d’informations - n°80 - Fév. 2007

Chassagne - Montrachet “Le Prieuré” 2002 7,50 € la bouteille 6 rue Jacquard - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71 (à côté du Campanile)

Renault

J.P. Cône

es r u e l l i e “les m faires”

VÉHICULES NEUFS

af

Cone Automobiles - 8 Bd Wilson - Dole - 03 84 82 67 67

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Un environnement local Petit-Noir Passe ton permis piéton !

P3

L’environnement par-ci, le développement durable par-là… Chacun est maintenant concerné. Par la signature de chartes ou la création de commissions spéciales... les Communautés de Communes du Pays Dolois tra-

Dole Une IRM à l’hôpital

P6

vaillent aussi au respect de l’environnement pour aujourd’hui et pour demain. Ainsi, un grand

Sports Le cercle d’escrime à 20 ans

P18

nombre d’actions sont mises en œuvre tant au niveau du grand public que des communes... Pages 28/29

Mont-Sous-Vaudrey Jules Grévy à la fête

P23


Découvrez une cuisine créative dans une ambiance chaleureuse et accueillante.

Mercredi 14 février la Saint Valentin Nos menus, notre carte

Une rose de bienvenue offerte aux amoureux

Les soirs de semaine* apéritif maison offert Mardi 13 février

Jeudi 15 février

Vendredi 16 février

Salade de saumon fumé tiède crème de ciboulette

Cassolette d’escargots en feuilletage

Tartines de jambon d’Aoste, confiture de tomate

Paillard de volaille au beurre de cresson

Paleron de bœuf braisé aux carottes

Gigot d’agneau à la fleur de thym

Fromage ou dessert (crêpe au chocolat)

Fromage ou panna cotta

Fromage ou île flottante

Formule à 16 €

Formule à 16 €

Formule à 16 €

* Sauf samedi

Restaurant Aux cinQ sens

34, rue des Vieilles Boucheries à Dole Tél. 03 84 72 34 59 - www.auxcinqsens.com

Déjà primés en 2005, nous sommes heureux, cette année encore, de recevoir le prix de la décoration 2007, lors des dernières Journées de l’habitat. A bientôt… L’équipe 3D Concept

14, avenue de la Paix - DOLE Tél. 03 84 70 94 98

PAOH ! Studio graphique -Dole - 03 84 82 50 21

On a encore gagné !


L A MÔME

A L’ H O N N E U R ■ PETIT-NOIR

■ TOURISME

Passe ton permis piéton !

Le guides des bonnes adresses touristiques

Samedi 27 janvier, les parents des classes de CE2 et CM1 des écoles de PetitNoir étaient conviés à la cérémonie de la remise des diplômes “Permis Piéton”. Les élèves de la classe de Monsieur Scarato se voyaient récompenser de plusieurs semaines de travail et de sensibilisation aux dangers de la route.

D

Tests d’entraînement… “Nous avons rencontré le chef Bourdin de la gendarmerie de Chaussin, explique Annabelle, élève de CM1. Le gendarme nous a apporté un livret pour apprendre le Permis Piéton, deux posters et un DVD-rom. Nous avons répondu à des questions et nous avons fait des test d’entraînement sur le DVD. Puis, le gendarme est revenu nous faire passer l’examen. Il y a peu de classes qui travaillent

sur le Permis Piéton, car cette opération sera étendue dans les années à venir. Le Permis Piéton nous apprend à faire attention aux choses qui sont dangereuses sur la route.” Flavien, élève de CE2, présentait, lui, l’affiche à tous les parents présents, ravis de cette expérience enrichissante. En effet, les enfants semblaient déjà avoir modifié leur comportement face aux dangers de la route, principalement dans les zones non protégées et lors de leur déplacement la nuit.

… et remise des permis En présence de M. le Maire et de Mme Dufrenne, directrice de l’établissement, le chef Bourdin a repris avec l’ensemble des enfants les points forts à retenir et a remis à tous ceux qui avaient obtenu l’examen, un Permis Piéton avec comme mot d’ordre : “A pied, c’est moi qui conduis”. Ce qui est sûr, c’est que ces écoliers circuleront différemment sur la route et ne manqueront pas de transmettre de précieux conseils tout autour d’eux.

Des écrivains en herbe

près Marc Noirot, c’est Jean-Paul Vernier qui a réalisé la couverture du Guides des Bonne Adresses du Pays Dolois-Pays de Pasteur. Invité d’honneur à l’exposition estivale Renc’art 2006, à Chaussin, il fut invité à exposer à l’Office de Tourisme, place Grévy, à Dole. Il y fut remarqué et accepta de travailler à la couverture du Guide des Bonnes Adresses de l’Office.

Un retour aux sources Après avoir vécu 28 ans en banlieue parisienne, JeanPaul Vernier est de retour à Dole, sa ville natale, en 1999. Il redécouvre alors l’architecture doloise, thème de prédilection de ses œuvres : “A 17 ans, on ne voit pas les mêmes choses que lorsque l’on a une cinquantaine d’années” nous explique-t-il. Depuis, il ne cesse d’exposer en Franche-Comté. Ses œuvres mettent en lumière des villes et villages franc-comtois, avec les techniques de l’aquarelle et d’encres en couleurs.

160 bonnes adresses Depuis la fusion du Jura

Avec l’aide de l’écrivain Claude Roy, les élèves de la classe de CM1/CM2 de l’école primaire, se lancent dans l’écriture d’un roman policier.

D

GLACIER

Le balnéaire est arrivé ! Rasurel

A

■ AUTHUME

epuis la rentrée des classes 2006/2007, les élèves de Mme Beucler travaillent sur un projet “les élèves écrivent”, la finalité étant la production d’un roman policier. Durant le premier trimestre, les enfants ont étudié le livre de Claude Roy, “le secret du maître des forges” où le rapt d’un instituteur, passionné d’histoire locale, mène deux élèves à enquêter, au péril de leur vie, dans le village de Foucherans, encore hanté par le secret du Maître de Forge. En s’inspirant du travail réalisé à Foucherans, pourquoi ne pas imaginer une intrigue qui se déroulerait sur le territoire d’Authume ? La réalisation du roman se fera avec l’aide de l’écrivain

Voir page 15

Claude Roy qui est venu rencontrer les enfants de la classe de CM1/CM2, samedi 3 février, afin de présenter toutes les étapes de la réalisation et de les guider dans leurs premières démarches. Très attentifs, les enfants ont compris qu’ils se sont lancés dans une grande aventure, qui va les mener à enquêter dans le village, à découvrir des sites, des personnes, des histoires. A partir de leurs recherches ils devront inventer des personnages et les faire évoluer à travers une histoire sortie de leur imagination. La rédaction du texte se fera avec l’aide technique de la maîtresse et de Claude Roy qui viendra ponctuellement faire le point sur l’avancement de l’ouvrage. Les

Jean-Paul Vernier et Jean-Pascal Fichère présentent le guide des Bonnes Adresses.

Dolois et du Val d’Amour, l’Office de Tourisme Pays Dolois-Pays de Pasteur s’attache à promouvoir une offre touristique multiple et variée. “Nous souhaitons avoir une image commune et cohérente, sur tout le bassin.” déclare Jean-Pascal Fichère, Président de l’Office. Ce nouveau guide donne, cette fois-ci, une vision inédite : les commères et la basilique de Dole, peintes à l’encre traitée en lavis !

Et les autres marques

Charline

lingerie

35, Grande Rue - DOLE Tél. 03 84 82 36 62

Claire C

Office de Tourisme du Pays Dolois – Pays de Pasteur, 03 84 72 11 22, www.tourismepaysdolois.fr Jean-Paul Vernier, 03 84 79 09 39 ou jp.vernier@wanadoo.fr

Marché couvert de Dole

GRAND

JEU

Samedi 17 février CLAUDE ROY

auteurs seront aussi associés au travail de l’éditeur, qui les rencontrera lors de la phase finale. L’intérêt pédagogique d’une telle action est de permettre aux élèves de réaliser un livre en partant de la page blanche, jusqu’à l’aboutissement final, la “sortie” d’un roman, et à travers les étapes franchies, les amener à voir, inventer,

Nouveau

MENU 6,90 € ENFANT

iage + le livret de color e ris rp su la +

écrire, réfléchir et aussi s’amuser. Après le départ de Claude Roy, les écrivains en herbe, ont attaqué la première phase de leur œuvre, appareils photos à la main, ils sont partis investir les rues du village sous le regard attentif de leur maîtresse. Nous les retrouverons en juin, lors de leur sortie littéraire ! CC

MENU 5,90 € SANDWICH

,90 € MENUS à 10 0 € PLETS et 12,9

COM

(ALIAS PIERRE GEMME) est né en 1964 à SaintClaude. Professeur des écoles, il vit actuellement à Dole. Dès dix-huit ans, il commence à publier des poèmes dans différentes revues . Après avoir publié son premier roman pour la jeunesse “Un fauve dans la ville”, il est l’auteur de la série “Axel et Nova”. On peut le rencontrer dans différents salons en France et en Suisse.

GAGNER 4 PANIERS garnis * * Jeu sans obligation d’achat

ans la rue, l’enfant piéton est particulièrement vulnérable. Un enfant piéton tué sur quatre est responsable de son accident. Sur de tels constats a été lancée une grande initiative nationale de prévention du risque piéton chez les enfants en octobre 2006 dans les écoles.

L’édition 2007 du Guide des Bonnes Adresses de l’Office de Tourisme du Pays Dolois-Pays de Pasteur est sorti ! Pour la 2e année, le tourisme et l’art s’allient… avec Jean-Paul Vernier au pinceau !

200 places de cinéma à gagner

Nom : Prénom : Adresse : Tél.

Coupon à placer dans l’urne du Marché couvert

! Tartes repas salées “maison” ! Salade repas ! Sandwicherie traditionnelle ! Spécialité fromagerie

Sur place ou à emporter 2, rue du Prélot

Du mardi au dimanche de 10 h à 22 h non stop Zone commerciale de Choisey - Tél. 03 84 82 77 25

DOLE Tél. 03 84 82 40 83 Pays Dolois - Février 2007 - 3


VIVRE ICI

ute La Ro ages des Vill Gevry Loto organisé par E.S.L. Dimanche 25 février à la salle des fêtes. Vente des cartons à partir de 13 h, début du jeu à 14 h.

Repas de la paroisse Sainte-Clerc. Dimanche 4 mars à midi

Etrepigney Soirées théâtrales Avec le comité des fêtes : 17, 18, 24 et 25 février et les 2, 3, 9 et 10 mars à 21 h à la salle des fêtes. Au programme : “Larguez les amarres”, pièce en trois actes de JeanClaude Martineau.

Rochefort-surNenon Repas-théâtre Avec Génération-Rochefort. Samedi 10 mars.

Foucherans Thé dansant

■ SANTÉ - DOLE

Une IRM à l’hôpital de Dole Un grand pas en avant dans le domaine médical : depuis le 22 janvier 2007, une IRM (Imagerie par Résonance Magnétique) fonctionne dans de nouveaux locaux construits au centre hospitalier de Dole.

D

epuis de nombreuses années, les habitants de Dole et du nord Jura devaient se déplacer pour passer les IRM prescrits par les médecins. Il aura fallu trois ans et la mise en place d’un partenariat entre le secteur public et les radiologues libéraux pour que le projet d’implantation et la mise en service de l’appareil soient possibles. Le bâtiment qui accueille l’IRM a été construit dans l’enceinte de l’hôpital et offre une ouverture sur l’avenue Thouverey. Il appartient au centre hospitalier qui loue ces locaux au G.I.E IRM 39 Nord, exploitant du système radiologique. Le G.I.E IRM 39 Nord est un groupement d’intérêts écono-

miques administré par Yves Mamie, directeur du centre hospitalier et Denis Jacob médecin radiologue et gérant. Le G.I.E a acheté l’équipement et emploie 4 manipulateurs et 3 secrétaires pour assurer le fonctionnement de l’établissement Le G.I.E IRM 39 Nord ne dépend donc pas

du secteur public, c’est une structure libérale qui applique les honoraires du secteur 1, soit sans dépassement d’honoraires. Il est prévu de recevoir une trentaine de patients par jour, 70 % de l’utilisation est destinée à la société MAGNETIX qui regroupe les médecins radiologues libé-

■ DOLE - COMITÉ DES FÊTES

Organisé par le club de la Beleine avec l’orchestre Prodance. Dimanche 18 février à 14 h à la salle des fêtes.

Théâtre Avec présentation de deux comédies : “Çà plisse au pays des vermeils” de Gérard Jaunas (2 actes) et “De vers en verres” de Yvon Taburet (3 actes). Vendredi 23 et samedi 24 février à 20 h 30 à la salle des fêtes.

Repas choucroute Organisé par l’Ajacom. Dimanche 25 février.

Repas du club de gym. Samedi 3 mars.

Foire de l’escargot et puces avec de nombreux exposants. Samedi 10 et dimanche 11 mars.

Saint-Aubin Ecole de musique Vendredi 16 février à 20 h au foyer rural. Entrée gratuite.

Loto Organisé par les majorettes saint-aubinoises. Samedi 17 février à 20 h au foyer rural.

Exposition avicole Au foyer rural. Foire du Finage. Samedi 3 et dimanche 4 mars.

La Star AC pour les 50 ans ! Thés dansant, lotos, carnaval des enfants, fêtes de Pentecôte, Jeudis en musique, randonnées de la Louis Pasteur, des Trente Clochers…, le Comité des Fêtes nous promet encore cette année, un calendrier de manifestations à ne pas manquer !

L

e Comité des Fêtes de Dole a été lancé en 1957, par un groupe de commerçants dynamiques. Laissé en sommeil pendant quelques années, il a fallu attendre les années 90, pour que ses actions et animations prennent petit à petit de l’ampleur, avec un nouveau président : Michel Petit. Alors conseiller municipal à Dole, il relance les activités du Comité des Fêtes, avec le soutien de la municipalité. Les premières Fêtes de Pentecôte, avec défilé et feu d’artifices le samedi soir, ont lieu en juin 1992.

maires de Dole, mais aussi de la région doloise. Plus de 1500 enfants sont déjà inscrits pour défiler dans les rues de Dole, de 13 h 30 à 16 h 30. Et comme le veut la tradition, le défilé s’arrêtera devant la Caserne des Pompiers, où Monsieur Carnaval sera brûlé, puis un goûter sera offert à tous les enfants.

Une exposition où chacun se retrouvera Du 21 au 26 mai, dans le hall d’accueil de la Mairie de Dole,

une exposition sera réalisée pour fêter le 50e anniversaire du Comité des Fêtes. Sur des photos de 1957 à 2007, chacun pourra constaté l’évolution des fêtes doloises... Michel Petit se souvient encore des premières Reines de Dole. Puis, il ajoute : “si les personnes qui ont des photos de ces Reines ou bien des vues ou documents ayant attrait aux actions du Comité des Fêtes, cela serait très sympathique de nous les prê-

Un carnaval attendu par les enfants Le 20 février prochain, jour de mardi-gras, le Comité des Fêtes organise un grand Carnaval des Enfants, avec les écoles maternelles et pri-

raux du secteur, les 30 % restant étant consacrés aux praticiens hospitaliers.

Quelques informations utiles Le principe de l’IRM : l’appareil permettant cet examen est un aimant très puissant dans lequel passent des ondes radio. La combinaison des énergies délivrées permet de détecter les atomes d’hydrogène contenus dans les organes. Un ordinateur reconstitue des images à partir de la répartition de l’hydrogène dans les tranches du corps. L’IRM étudie avec une grande précision de nombreux organes tels que le cerveau, la colonne vertébrale, les articulations et les tissus mous. Elle est d’une grande utilité lorsqu’une analyse très fine est nécessaire et que certaines lésions ne sont pas visibles sur les radiographies standards, l’échographie ou le scanner. Elle permet de faire des images en coupes dans différents plans et de reconstruire en trois dimensions la structure analysée. Elle ter pour l’exposition. Les grands moments du Comité des Fêtes pourront revivre le temps d’une semaine…”

Les six chanteurs de la Star Ac 6 à Dole Après Dijon et Besançon, la Star Ac débarque à la Commanderie de Dole, le 6 juillet prochain. Il y a quelques semaines, Michel Petit, Président du Comité des Fêtes est contacté par TF1 et GLEM Production, pour présenter le Tour 2007 de la Star Academy 6 à Dole. Le comité réfléchit, car c’est quelque chose de très important, le maire donne son autorisation, Didier Guéniat, administrateur de la Commanderie, super vise la signature du contrat pour le spectacle uniquement. La technique, la manutention, la promotion et la billetterie seront assurées par l’équipe de la Commanderie. Pour acheter vos places, il faudra encore un peu de patience, les billets seront en vente courant mars, dans le réseau habituel de la Commanderie. Claire C

2006 : M. Carnaval brûle devant la caserne des pompiers.

Renseignements : Comité des Fêtes, Marilyn au 03 84 79 79 48.

Un bâtiment répondant aux normes de sécurité

recherche : au niveau du cerveau, des lésions infectieuses ou inflammatoires, des anomalies des vaisseaux, ainsi que des tumeurs, au niveau de la colonne vertébrale, des hernies discales et au niveau des articulations, des lésions ligamentaires ou méniscales. L’installation d’une IRM à Dole est une grande satisfaction pour les instigateurs du projet, de part la réussite du partenariat entre le service

public et la médecine libérale et aussi pour le grand confort apporté aux praticiens qui pourront travailler sur place et aux patients qui n’auront plus à se déplacer et à attendre des rendez-vous souvent éloignés.

C.C

Une IRM en chiffre La construction du bâtiment : 1 700 000 euros L’appareil : 1 185 000 euros La cage : 80 000 euros

■ DOLE

“Info 3, un métier pour mon avenir” Le Rotary-Club Dolois et le CIO de Dole organisent le 20 février, de 9 h à 16 h 30, à la salle des fêtes de Dole, un grand forum sur les possibilités d’études après la classe de 3e : information, rencontres avec des professionnels sont au programme !

A

près deux éditions parfaitement réussies, le Rotary Club Dolois et le Centre d’Information et d’Orientation de Dole ont décidé de reconduire le forum Info 3, en février 2007. Depuis le mois d’octobre, un groupe de travail composé de professionnels et de personnels de direction se réunit pour préparer cet événement.

L’éducation à l’orientation Lors de ce forum, tous les élèves de 3e, collèges privés et publics, du district scolaire de Dole, pourront découvrir l’exhaustivité de l’offre de formation après la classe de 3e dans l’Académie de Besançon. Un coup de projecteur sera fait sur la voie professionnelle et les formations CAP, BEP, Bac Pro, avec également une pré-

sentation des professions exercées, à ces différents niveaux. Ce 20 février, enseignants, professionnels, étudiants en CFA et lycée, élèves de 3e et parents pourront se retrouver pour échanger, s’informer… Les jeunes pourront également dialoguer avec des conseillères du CIO, qui sur demande vous présenteront les formations et professions, non présentées sur le forum. Une belle occasion pour trouver sa voie… Contact : Centre d’Information et d’Orientation de Dole, 24 place nationale à Dole, 03 84 82 01 26 ou cio.dole@ac-besancon.fr.

Les chiffres. 70 intervenants, 150 formations présentées, une cinquantaine de professionnels, 4 conseillères d’Orientation Psychologues, 1100 élèves …

Les 3 Lycées publics de Dole vous offrent des formations diversifiées

P O RT E S O U V E RT E S L E S A M E D I 1 7 M A R S 2 0 0 7

Pays Dolois - Février 2007 - 4

Lycée Charles Nodier

Lycée Jacques Duhamel

Lycée Jacques Prévert

6, Grande Rue - 39100 Dole Tél. 03 84 79 00 99

Av. Laurent Thouverey - 39100 Dole Tél. 03 84 79 78 00

Place Barberousse - 39100 Dole Tél. 03 84 79 62 63


GARAGE PAGNIER 336, Av. du Mal JUIN - DOLE Tél. 03 84 69 02 02 - Fax : 03 84 69 02 00


D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 3 7 PERSONNALITES CÉLÈBRES • Simon Recordon (1739 – 1820) : Général de brigade né à Sampans. Claude Denis Dard (1773 - 1843) : Chef de bataillon, chevalier de la légion d’honneur, il fut maire de la commune de 1830 à 1835. Jules Machard (1839 - 1900) : Peintre portraitiste né à Sampans. Grand prix de Rome en 1865 grâce à son tableau “Orphée aux enfers”, il effectue un parcours brillant, recevant la Légion d’Honneur en 1878. Il meurt à Bellevue en Saône-et-Loire. Soldats tombés au champ d’honneur : 1870/1871 : 6, 1914/1918 : 18, 1939/1945 : 2, Indochine : 1

Sampans, n’est pas

resté “de marbre” !

Le village de Sampans s’est délibérément tourné vers l’avenir et sa population devrait augmenter sensiblement dans les années futures. A proximité de Dole et de la plaine du Val de Saône, cette commune attire. Le Mont-Roland est aussi un atout non négligeable pour les promenades dominicales. Âgée de 96 ans, Paulette Bernier, bien que résidant au foyer Saint Joseph de Dole est la doyenne du village. Ses dauphins sont Jeanne Darcq, un nom révélateur, et Alfred Corne. En créant un site internet en mai 2006, la commune est complètement sortie de son isolement. Même si le marbre n’est plus exploité, il est toujours là et nombreux sont les anciens Sampantais à posséder une cheminée en pierre du pays, ou tout simplement quelques morceaux en guise de souvenir. “Que cette pierre est belle !” s’exclament encore certains habitants nostalgiques, en laissant glisser la main sur les veines orangées de ce marbre ancestral.

T

raversé par la célèbre “Route Blanche”, ancienne voie royale de Paris à Genève longtemps empruntée par les Bourguignons, les Parisiens et les gens du Nord se rendant aux sports d’hiver, le village de Sampans a toujours été considéré comme étant la véritable porte du Jura. Son sous-sol regorge de richesses car une épaisse couche de marbre s’étend sur plusieurs dizaines d’hectares au pied du Mont Roland à l’est du village. Attaquée de toute part durant plusieurs siècles cette pierre extrêmement dure aux couleurs jaunes et violacées attend que d’autres s’intéressent un jour à elle. Ce “Pays” qui a vu naître le célèbre peintre Jules Machard est en pleine expansion.

Ces Français destructeurs ! Si de nombreux villages de la région doloise furent, à différentes époques, détruits par les troupes françaises, Sampans, aux portes du duché de Bourgogne et sur la route de Dijon à Dole, a connu les pires atrocités. Durant tout le Moyen-Âge, des soldats y pratiquèrent le pillage, menaçant les braves habitants. En 1477, les guerriers de Louis XI saccagèrent tout sur leur passage et brûlèrent les chaumières. En 1582, des hordes de protestants firent de

Pays Dolois - Février 2007 - 6

même, comme en 1636, lorsque l’armée de Condé s’installa longuement pour assiéger les résistants dolois. Durant toutes ces années, avant que Louis XVI ne réussisse à annexer la FrancheComté à son royaume en 1678, les villageois de Sampans subirent une multitude d’agressions, les obligeant à quitter leur maison pour se cacher en forêt, afin de ne pas mourir. Au XVIe siécle, la seigneurie de Sampans était coupée en deux et appartenait à deux seigneurs, mais après la conquête française, l’ensemble devenait domaine royal. En 1789, M. de Champdivers en était le maître et habitait sur place.

Colonnes, frontons, portails, balustrades, cheminées… : le marbre de Sampans a la cote ! Louis Gollut, historien dolois ayant vécu au XVIe siècle, évoquait cette pierre en 1592 dans certains de ses écrits : «De ces pierres l’on fait des tables, colonnes, croix, bassins et autres choses, de telles longueurs, largeurs et épaisseurs que l’on pourrait raisonnablement désirer. » Ce marbre dont les nuances varient du jaune aux couleurs roses violacées plus tendres fait le bonheur des marbriers sculpteurs du XVIe siècle tels

Gérard Courtot, Maire de Sampans

Denis Le Rupt et Claude Arnoux dit Lulier, mais aussi au siècle suivant avec leurs descendants directs. Pas moins de quinze carrières existaient en 1812, des petites certes, mais aussi des plus importantes telles celles des Echerolles et des Chevanny. Au milieu du XIXe siècle, plus de 50 carriers y travaillaient. Des milliers de tonnes de cette pierre dure colorée ayant l’aspect de granit, que certains géologues refusent d’appeler “marbre” sont extraites. A Dole, à Besançon, à Gray, à Auxonne et dans de nombreuses communes environnantes, la pierre de Sampans est utilisée pour la construction et pour la décoration. La chaire à prêcher et le bénitier de la collégiale ont

été sculptés par Denis Le Rupt en 1556. Véritables chefd’œuvres, ils sont d’excellents témoins de la beauté du marbre de Sampans. Cependant, cette pierre a tendance à pâlir, à ternir et à s’effriter lorsqu’elle est exposée aux intempéries, d’où un emploi limité influençant considérablement son essor. La pierre de Damparis et de Belvoye se développa considérablement, parfois au détriment de celle de Sampans. En 1930, le déclin était en cours, la carrière des Echerolles, la plus importante, cessant même son exploitation. Les marbres italiens, aussi beaux et moins chers finirent par avoir raison de la pierre locale qui, d’année en année, nécessitait la dépose d’un trop grand déblai

pour accéder à la couche de bonne roche. Lorsque, en 1924, Maxime Spinga, ingénieur des Arts et Manufactures décide d’exploiter l’ancienne carrière de marbre rouge pour alimenter les marchés parisiens et certains à l’étranger, un nouvel avenir prometteur est entrevu. Malheureusement, cette société fera faillite et fermera ses portes en 1935. Violet, de Tinseau, Ardiot, Jacquin, Genty, Negrello … sont d’autres noms qui resteront dans l’histoire du marbre de Sampans. Une carrière pourrait être remise en exploitation prochainement ; peut-être relancerait-elle alors le village dans une nouvelle aventure de la pierre !

L’église dédiée à Sainte Anne Après l’incendie de 1477, le village cessa de former une paroisse indépendante et fut réuni à celle de Champvans. Il fallut attendre l’année 1539 pour que l’église soit érigée en succursale avec l’autorisation d’y avoir des fonts baptismaux et d’y faire célébrer des offices. L’église actuelle est construite à l’emplacement d’une plus ancienne, mais la nef principale datant de 1542 fut conservée. En 1815, il fut décidé de ne plus utiliser le cimetière situé autour de cette église par mesure d’hy-

Le village de Sampans s’étale le long de la Nationale 5.

giène. La nef collatérale ne fut ajoutée qu’en 1843. Elle abrite plusieurs pierres tombales, parmi lesquelles, celles de l’épouse de Joseph Pétremand, ancien seigneur de Sampans. Le presbytère fut construit en 1827 en remplacement d’une ancienne cure délabrée. A l’entrée du village, venant de Champvans, on remarque un oratoire construit en pierre du pays. Il s’agit du Dieu de Pitié, datant de la fin du XVIe siècle. Restauré en 1987, le Christ et les saints furent mutilés au moment de la révolution. Aujourd’hui, le village fait partie de la paroisse des trois Monts.

Gérard Coutrot : “Il y a de plus en plus de camions qui traversent le village !” Né à Cize en 1965, Gérard Coutrot est revenu s’installer dans le village de son grandpère. En 1995, il est élu au conseil municipal, s’installant immédiatement dans le fauteuil de maire. Cadre technique, ce jeune maire est

entouré de conseillers municipaux motivés pour développer leur commune. Les réalisations récentes sont nombreuses et parmi elles, il faut relever la transformation du presbytère en six logements, avec création d’un salon de coiffure, l’aménagement d’espaces loisirs, la réhabilitation des salles de classe, de nombreux travaux de voirie et d’assainissement, l’aménagement en cours d’une zone artisanale…. Les projets ne manquent pas non plus, avec notamment le déplacement de la mairie suivi de l’agrandissement de l’école, la construction d’une station d’épuration, la rénovation de la salle des fêtes, l’aménagement des entrées et sorties de village… Construit en 1846 à l’emplacement d’une ancienne ferme, le bâtiment mairie-école devient très exigu. Le secrétariat de mairie manque d’accessibilité et son déplacement devient nécessaire. Mais il faut être très prudent à Sampans car la RN 5 est très dangereuse. “Il


Hercule Negrello le dernier carrier Lorsque, en 1946, la famille Négrello débarque à Sampans, c’est pour investir tous azimuts. Hercule, Aristide, Antoine, Armand, Joseph…, autant de frères d’origine italienne animés d’un même esprit d’entreprise hors du commun. Ils empruntent et achètent plusieurs maisons. Joseph s’installe dans un bistrot et Hercule devient gérant de la carrière de Léon Jacquin aux Chevanny. “C’était la tribu Négrello” comme l’indique encore Christiane Feith, amie de Brigitte, veuve d’Hercule. “Ils travaillaient en famille, la journée à la carrière et chaque samedi soir, ils se transformaient en

musiciens au café familial où tout le monde allait danser” ajoute-t-elle. En entendant ce rappel de souvenirs, Brigitte, qui avait épousé Hercule en 1948, se remettrait presque à danser ! Son mari est décédé en 1994, et il a vu fermer sa carrière en 1985, alors que Robert, son fils avait tenté de poursuivre l’aventure. “Ils tiraient de la pierre pour les routes et certains bancs étaient réservés à la taille” indique Pascal, gendre de la maison. Restent les souvenirs pour Brigitte qui, nostalgiquement raconte : “Lorsqu’il y avait la fête à Dole, on entendait la musique au fond de la carrière”.

Les anciennes carrières Négréllo.

y a de plus en plus de camions” déplore le maire. Ce problème est général et il serait temps que les pouvoirs publics s’en inquiètent ! Dans ce village où de nombreux lotissements se sont créés, cette route est le point noir, d’autant plus qu’un autre grand lotissement privé est en cours de réalisation avec 40 pavillons. La commune a donc bien raison d’envisager l’extension de son école qui compte trois enseignantes : Fanny Derung-Maître, directrice, Caroline Brenot et Pascaline Bart. Intégrée au Jura Dolois, la commune ne semble pas en tirer énormément d’intérêts. “Tout avait semblé bien marché la première année” avoue Gérard Coutrot qui, se faisant le porte-parole de son conseil municipal, émet quelques réserves aujourd’hui, notamment concernant certains changements : “Le coût des ordures ménagères par

exemple ! La gestion est complètement inadaptée aux communes rurales !”.

Une commune animée Au pied du mont Roland, le village de Sampans a cependant un territoire qui s’étend jusqu’à son sommet. Le restaurant “le chalet du MontRoland” est sur son sol. D’autres activités commerciales et artisanales existent avec plusieurs menuisiers ébénistes, plusieurs entreprises de maçonnerie, un électricien, un plombier chauffagiste, un salon de coiffure, une boulangerie-épicerie également bureau postal, un paysagiste, un magasin d’informatique…. Il faut également ajouter la présence des caravanes Bidaut et de Jurapal, usine de fabrication de palettes. Une maison de retraite et des chambres d’hôtes existent dans des anciennes propriétés bourgeoises. Malheureusement,

RENÉ DELANOÉ : LE DERNIER VIGNERON Autrefois, Sampans était un pays où la culture de la vigne constituait une activité importante. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, certains coteaux produisaient le vin nécessaire aux habitants. René Delanoé, adjudantchef de l’armée de l’air en retraite est le seul à maintenir cette activité, “pour son plaisir uniquement” avouet-il. “Avec mes 10 ares de vigne, je suis le dernier vigneron du pays” regrette-t-il et d’ajouter : “Il faut que ce soit un Normand d’origine qui entretienne cette belle tradition ancestrale” ! Pinot noir, trousseau, chardonnay et même savagnin sont les cépages cultivés. “Le vin ? Je le distribue autour de moi” affirme-t-il en riant, histoire de prouver que du bon vin peut encore être fabriqué à Sampans. Conseiller municipal depuis 1977, René est le doyen de l’assemblée. Très actif dans

La Mairie et l’école de Sampans en 1907

le dernier café tenu par Mlle Fanny Cantot a fermé ses portes en 2006 et la poste a estimé devoir supprimer son agence il y a quelques années. Une dizaine d’associations sportives et culturelles animent le village. Par leurs activités diversifiées, elles sont un lieu de rencontre et contribuent à l’im-

plantation de nouvelles familles. Comme dans la plupart des communes, les fermes ont disparu. Un seul exploitant maintient la tradition agricole. Jean-Louis Caty est le dernier homme qui travaille la terre, céréales, cultures diverses et élevage étant ses activités principales.

Sampans (39100) Altitude : De 213 à 342 m Superficie : 758 ha dont 164 ha de forêts Population : 778 habitants (les Sampantais ou Sampenais) Canton de Dole nord-est Communauté de communes : Jura Dolois

Conseil municipal

certaines associations locales, il s’adonne également à sa passion favorite : la généalogie, étant membre de plusieurs sociétés généalogiques, dont l’AGRR pour laquelle il effectue la lecture d’anciens registres paroissiaux avec ses amis Marcel Glantzman et Jacky Tridard, ce dernier étant président de l’association Art et Culture. En 2000, avec Pierre Monti, Jean Rousseau et Jacky Tridard, René Delanoé publiait un ouvrage historique sur la commune intitulé : “Trois millénaires à Sampans”. Mais la découverte récente d’un manuscrit écrit par Zéphirin Monnier, instituteur au village de 1888 à 1892 pourrait bien faire l’objet d’une nouvelle édition dès 2007.

Coutrot Gérard : maire Ginet Gérard : 1er adjoint Gaudard René : 2e adjoint Holtz Hubert : 3e adjoint Bernard Renée : 4e adjoint Bernardin Jean-Pierre Bernier Michel Chaudot Bernard David Alain Delanoë René Feith-Woodtli Catherine Froidevaux Roger Leuba Martial Pinon André Virot Colette

Dole - Tél. 03 84 82 28 82 Sans eux, pas de livres ! Merci à nos points de vente Espace Loisirs Librairie Jacques - Dole Librairie “La Passerelle” - Dole Papeterie du Mont Blanc - Dole Cora - Choisey Super U - Tavaux et Bans Intermarché - Dole - Les Epenottes Colryut - Dole, Fraisans, Chaussin, Mouchard. Hall presse - Géant Casino - Dole Maisons de la Presse : Damparis, Mont Sous Vaudrey, Chaussin, Saint-Aubin, Mouchard…

Les derniers maires Emile Gaudard : 1947-1963 Lucien Bregigeon : 1963-1965 Geneviève Dromard : 1965-1971 Yves Tirquit : 1971 - 1989 Daniel Miny : 1989 - 1993 Yves Tirquit : 1993 - 1995 Gérard Coutrot : 1995 -

EST

PAOH ! Editions Siège social : 8, rue Mont-Roland - Dole Février Adresse Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 - 39102 Dole Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 - n°ISSN : 1778-820X Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 Mise en page et photogravure PAOH ! Studio graphique - Dole - Tél. 03 84 82 50 21 Imprimé en France à 33 000 exemplaires

Automobiles

Colin Frères - 155, av. Eisenhower - DOLE - Tél. 03 84 82 19 01 - estauto@lereseaufiat.com Pays Dolois - Février 2007 - 7


A L’ H O N N E U R

ute La Ro ages des Vill

■ LONGWY-SUR-LE-DOUBS

Petit-Noir

Jean Barraux a reçu des mains de Gérard Bailly la médaille régionale, départementale et communale échelon argent pour les vingt-quatre années passées au service de la commune en qualité de conseiller, d’adjoint, puis de maire. Mais qui est vraiment Jean Barraux ?

Repas familial de la paroisse Simon-Pierre des rivières Salle polyvalente. Dimanche 18 février à midi.

Repas tête de veau et jambon à l’os Organisé par la FNACA. Mardi 6 mars à la salle des fêtes.

Chaussin Bal de la FNACA Salle des fêtes. Samedi 17 février à 21 h.

Loto du club sans soucis Samedi 24 février à 20 h.

Loto Organisé par le ball-trap à la salle des fêtes. Samedi 3 mars à 20 h

Repas dansant Salle des fêtes organisé par les sapeurs-pompiers. Samedi 10 mars à 20 h.

Dole Super loto Mercredi 28 février 2007, le Chœur des Roches organisent un loto animé par Brigitte et avec 22 parties. Ventes des cartons à partir de 12 h, jeux à 14 h. Buffet, buvette nombreux lots et bon d’achats de 20 à 400 euros.

Concert Le Conservatoire de l’école de musique propose un concert ouvert à tous les seniors (violon et piano), le 20 février à 15H30 au Musée des Beaux-Arts de Dole

Loto des patients du CHS du Jura Le jeudi 15 février à partir de 14 heures, à la Salle des fêtes de l’Hôpital. Organisé par le Comité d’animation sous l’égide des la Direction des Soins et de l’Association Croix Marine.

Orchamps Super loto le mercredi 14 février, le team montagne performances organise un loto à la salle des fêtes avec des bons d’achat et nombreux lots de valeur à gagner. Anime par Brigitte et préparé par Jacky. Vente des cartons dès 12 h 30 et début des jeux a 14 h 00.

Jean Barraux, les pieds sur terre L

’œil vif et bonhomme au-dessus d’une moustache rustique, il se présente en affectant un débit saccadé et hésitant pour cacher sa réflexion. Il est né à Longwy-sur-le-Doubs le 1er septembre 1935, “pour l’ouverture de la chasse et la rentrée des classes”, plaisante-t-il, dans une famille longovicienne remontant au XVIIIe siècle et même avant, et qui se ramifie dans tout le Jura. Les activités changent avec les générations : le bisaïeul était charpentier, les aïeuls commerçants en vin, le père aussi plus agriculteur. “Pour son travail dès avant la guerre, il effectuait ses tournées avec son cheval avant d’acheter une camionnette Ford avec des roues à rayons, capotée en toile”. Après avoir décroché le brevet élémen-

taire à l’école Pasteur à Dole, Jean Barraux travaille dès 16 ans au commerce (vins et alcools) et à la ferme de ses parents. De septembre 1956 à août 1958 il passe 27 mois de service militaire dans le sud Oranais et à Alger “avec une seule permission”. Puis il reprend ses activités à Longwy : “J’étais très engagé dans la JAC (Jeunesse Agricole Catholique) dont j’ai été responsable départemental et régional. Là j’ai appris à agir pour le développement du milieu rural, ceci en parallèle avec la ferme et le commerce de mes parents”. La vie suit son cours avec la première voiture en 1960, “une 4CV d’occasion, dont j’étais bien content”, puis le mariage en 1965 avec Jeanne Schouvey de Vaudrey, avec qui il aura quatre enfants (Marc “foot-

balleur alors connu”, Céline psychomotricienne, Myriam institutrice à Petit-Noir, Bénédicte fromagère en Suisse) et sept petits-enfants. Professionnellement il restera agriculteur-éleveur jusqu’à sa retraite en 2000, endossant les responsabilités comme administrateur de la coopérative des silos de Chemin, comme l’initiative du remembrement avec Henri Clavier, puis la supervision du budget et des bâtiments communaux au conseil municipal dès 1971, avec un suivi de l’association foncière.

Feu sur les inondations ! L’actuel maire fait feu de tout bois pour exprimer son souci primordial, la préser vation des villages des inondations : “Nous bataillons toujours car nous sommes concernés, en

effet nous avons le plus grand linéaire de digues (il sort de nombreuses cartes pour en préciser le parcours géographique en pointant un index épaissi par le labeur sur les endroits problématiques, particulièrement la rive droite du Doubs au nord du village, les lieux-dits l’Ouie et le Bassin). Dorénavant ce sera le syndicat mixte Doubs et Loue qui gérera cette affaire”. Enfin le maire se tourne vers la situation actuelle et le possible devenir de ce village très agricole avec ses quatorze exploitations toutes assurées en succession : “Notre locatif privé maintient une population jeune pour l’école. J’aurais souhaité réaliser un lotissement, mais le dossier “a été mis à l’eau” par le PPRI en raison des risques d’inondation. Dans un prochain mandat il

serait bon de mettre à l’étude une carte communale… peutêtre aurai-je le temps de la lancer avant 2008”. Et de considérer l’engagement de ses concitoyens : “Je souhaiterais un plus grand nombre de personnes impliquées dans la vie communale. Sur les onze conseillers municipaux je pourrais être le père

de neuf, la moyenne d’âge est bien jeune”.

Jean Barraux va-t-il passer la main ? En tout cas il semble que ses activités soient en mutation : “Je jardine avec mon épouse et j’élève quelques lapins. Et je vais à la pêche avec mes petits-enfants”. Daniel Hunzinger

■ DOLE

Jean-François Parrot, un métal de plus !

Tous les ans, la Fédération des Boulangers du Jura perpétue la tradition de la Galette des Rois, en Préfecture du Jura. Depuis 2006, une galette est également offerte à la sous-préfecture.

Le 30 novembre 2006, Monsieur Parrot, président de l’Union des Industries et des Métiers de la Métallurgie de Franche-Comté recevait les insignes de Chevalier de la Légion d’Honneur, des mains du Président de l’UIMM Nationale, Denis Gautier-Sauvagnac, à la Maison des Entreprises à Dole. Revenons sur le parcours de ce grand homme de la métallurgie.

L

e syndicat de la métallurgie regroupe toutes les entreprises qui travaillent l’acier : la fabrication, la transformation, l’électronique, le traitement de surface, la lunetterie et bien d’autres. C’est le premier employeur de France dans l’industrie. JeanFrançois Parrot en est Président pour le Jura depuis plus de 20 ans, mais aussi Président régional. Aussi quand il apprit, avec surprise, que la Métallurgie avait demandée pour lui la Légion d’Honneur, ce fut un grand honneur, la reconnaissance de l’Etat et du Syndicat, avec une seule interrogation : pourquoi moi et pas les autres ?

La métallurgie une histoire de famille Né à Dole le 1er avril 1949 (et ce n’est pas un poisson), JeanFrançois Parrot travaille

depuis l’âge de 18 ans dans l’entreprise créée par son père dans le milieu des années 40. A 30 ans, il en reprend la gérance. Aujourd’hui, l’entreprise travaille toujours dans la transformation de l’acier en fil métallique pour les secteurs de l’automobile, de l’aménagement… Le site de Dole emploie 43 personnes et réalise 25 % de son chiffre à l’export. Jocelyn, fils de Jean-François, reprendra bientôt la succession. “Pour l’instant il voit toutes les facettes de l’entreprise, pour être conscient de tout. Ainsi, je pourrais partir en retraite tranquille.” nous confie JeanFrançois Parrot.

La métallurgie, un métier d’avenir Egalement vice président du CFAI de Franche-Comté,

Les boulangers jurassiens perpétuent la tradition Jean-François Parrot et Jocelyn, son fils

depuis une dizaine d’années, M. Parrot croit en la voie de l’apprentissage : “la métallurgie a formé 550 jeunes par la voie de l’apprentissage, l’an dernier, mais 121 postes d’apprentis proposés par les entreprises n’ont pu être pourvus, faute de jeunes. En métallurgie, les techniques ont évolué, les métiers sont diversifiés, plus automatisés, qu’auparavant. Les employés

des secteurs de la métallurgie ont des diplômes qui vont du BEP à celui d’ingénieur ! L’apprentissage demande beaucoup de volonté, mais c’est la voie royale : la plus dure, mais celle qui fait les hommes les plus forts…”. Claire C

Parrot Pierre et Compagnie 150 avenue Maréchal de Lattre de Tassigny 39100 Dole Tél. 03 84 82 61 51

A cette occasion M. Courderot, Président des boulangers du Jura, a annoncé une avancée sociale pour les salariés boulanger-pâtissier, figurant dans la convention collective : une complémentaire santé, mise en place et payée à hauteur d’au moins 50 %, par les artisans boulangers et pâtissiers. “C’est très important car comme la formation, de telles garanties contribuent à la pérennisation de notre métier, de son savoir-faire, aussi important que des matières premières de qualité. Les consommateurs sont toujours fidèles au rendez-vous de la galette des rois, tradition créée par la profession. Mais pour que cette tradition perdure, les dates doivent être respectées : le dimanche le plus proche du 6 janvier, date de l’Epiphanie. Je continuerai donc de refuser à vendre des galettes des rois avant Noël !” déclare Rémy Courderot.

COMPAREZ LA QUALITÉ - COMPAREZ LES PRIX Fabricant ALU • Fabricant veranda “Grandeur Nature” >>>>>>> consultez sur www.veranda-grandeurnature.com <<<<<<<

Fabricant fenêtres pvc sur mesure

DEVIS GRATUIT

NOUVELLE GAMME PVC 70 mm

Pour la rénovation 5 chambres, 3 joints, vitrage haute isolation coef. U=1.1, couleur possible ou le neuf >>> consultez sur www.aluplast.de Profitez des avantages Portes d’entrée personnalisées à PRIX D’USINE

Ets GRZELCZYK Pays Dolois - Février 2007 - 8

Dole - Z.I. rue Buffon - Tél. 03 84 79 11 98 - sa.grzelczyk@wanadoo.fr


L A MÔME

EN VISITE ■ LA LOYE

200 places de cinéma à gagner

L’enquête de recensement 2007 touche à sa fin

Voir page 15

maison

BONIN

Le dernier recensement de La Loye a eu lieu en 1999. Aussi pour la première fois, les habitants ont participé à la nouvelle méthode de recensement, qui donne une photographie régulière de la population. Presque tous les habitants ont déjà reçu la visite de Virginie Valot, agent recenseur du village.

E

n partenariat étroit avec les communes, l’INSEE organise le recensement annuel de la population. Depuis 2004, cette enquête est effectuée tous les cinq ans, dans chaque commune. Cette dernière permet de produire de nombreuses informations, fiables et récentes, sur la population française et l’évolution des communes. Ainsi, l’Etat et les collectivités territoriales peuvent adapter le nombre d’infrastructures et d’équipements aux besoins de la population (crèches, hôpitaux, logements, établissements scolaires, enseignants…).

Un acte civique Cette enquête est strictement confidentielle, les réponses

sont envoyées anonymement à l’INSEE, qui dépouille et donne les résultats à partir de janvier 2008. Au fil des années, le questionnaire évolue, des questions disparaissent, par exemple on ne demande plus aux foyers s’ils sont équipés de toilettes, car aujourd’hui tous les logements sont équipés. La loi rend obligatoire la réponse à cette enquête. Si quelqu’un ne veut pas remplir son questionnaire, il s’expose à une amende.

246 foyers à La Loye Jusqu’en 1999, c’est Mme Sauce qui effectuait le recensement des habitants de La Loye. Cette dernière étant désormais à la retraite, Virgi-

nie Valot est le nouvel agent recenseur du village. Arrivée à La Loye en 1999, Virginie complète ainsi le temps partiel qu’elle effectue dans une agence immobilière. Aussi depuis le 18 janvier, et jusqu’au 17 février, elle passe dans tous les foyers de La Loye et les aide à répondre au questionnaire concernant le logement et à celui concernant les personnes vivant dedans. Quand elle aura vu tous les habitants, Virginie remettra ses questionnaires et son carnet de tournée à la mairie, et l’INSEE viendra chercher ses documents. “La mairie m’a fourni un carnet d’adresses des foyers de la commune. Cela a facilité ma première tournée de recon-

naissance. Il y a beaucoup de personnes âgées à La Loye. Tous m’accueillent très bien. J’ai déjà réalisé plus de 70 % de mes questionnaires. Si je n’ai toujours pas trouvé de temps plein d’ici 2012, je suis prête à recommencer !”nous explique gentiment Virginie. Claire C

Mairie La Loye : 03 84 81 52 96 ou mairie.laloye@wanadoo.fr.

La population française Au 1er janvier 2007, la population de la France métropolitaine et des départements d’outre-mer est estimée à 63,4 millions de personnes. Les naissances sont en forte augmentation en 2006 et atteignent leur niveau le plus élevé depuis 1981. L’indicateur conjoncturel de fécondité atteint 2,0 enfants par femme ; la France reste ainsi l’un des pays les plus féconds de l’Union européenne. Et l’espérance de vie est en hausse : elle franchit le seuil des 77 ans pour les hommes et atteint 84 ans pour les femmes. ■ DOLE-HOTEL DE VILLE

■ DOLE

Rendez-vous du patrimoine

La Sous Préfecture accessible à tous ! Après une dizaine d’années, en attente de délocalisation, la Sous Préfecture de Dole est enfin accessible à tous. L’entrée principale a été rénovée. Elle est accessible à tous ses usagers et un pré accueil permet de répondre rapidement aux demandes.

L

a Sous Préfecture de Dole reçoit 8000 personnes par an en moyenne. Jusqu’en juin 2006, elle ne pouvait accueillir les personnes à mobilité réduite dans de bonnes conditions. Le personnel travaillait dans des bureaux exigus et l’accueil du public était très réduit.

La Sous Préfecture retrouve son cachet des années 20 Avec le départ en retraite du médecin qui l’occupait, l’Etat loue le bâtiment qui jouxte la Sous Préfecture. Après adaptation et rénovation, l’espace de travail des 23 agents s’est agrandi. Les sept agents nom-

Virginie Valot, agent recenseur de La Loye.

més aux services aux collectivités locales et de politique de la ville se sont installés dans de nouveaux bureaux. Côté public, la Sous Préfecture est désormais facilement identifiable et accessible pour tous. L’entrée principale a fait peau neuve : inscription à l’extérieur, rampe d’accès à l’entrée avec sas et hall d’accueil rénové.

Une nouvelle entrée et un service plus rapide Un nouvel agent a été recruté pour accueillir le public. Il oriente les usagers vers les bureaux d’accueil délivrant permis de conduire, permis de chasse, passeport en

Le nouvel accueil des usagers en Préfecture

urgence, création d’association et permettant de déposer une demande de carte grise. “Ce pré accueil permet de libérer l’espace d’accueil du public, le nouvel agent donne les renseignements simples. Par la même, il permet de réduire le temps d’attente des usagers qui ont besoin des services propres à la Sous Préfecture” déclare Mme Josette Michel, très satisfaite de voir les conditions de travail du personnel et l’accueil des usagers fortement améliorés.

Une modernisation respectant le patrimoine sauvegardé Le premier volet de la modernisation des services de la

Sous Préfecture est enfin en place. Mais ce n’est pas terminé. Courant 2007, dans le prolongement de cette politique de mise aux normes des locaux, des sanitaires, accessibles aux personnes handicapées, vont être installés. Un projet de restructuration de l’accueil de la Sous Préfecture est également à l’étude : “Nous projetons d’abattre la cloison entre l’accueil et les bureaux, d’installer une grande banque d’accueil avec un bureau séparé pour une confidentialité totale.” nous confie Madame la Sous Préfète. Claire C

Sous-préfecture de Dole 03 84 79 44 00

Rideaux - Linge de maison DÉCORATION : voilage, tissus d’ameublement, tringles, stores intérieurs, linge de maison, jetés de lits, plaids…

Z.A. - 2, chemin de Rougemont-Foucherans Tél. 03 84 72 44 00 - Face à Netto

Chaque mois, le service d’animation du patrimoine de la Ville propose de découvrir un monument dolois avec les acteurs qui ont participé à sa restauration ou sa construction. Après la médiathèque en janvier, le Maire de Dole vous fera redécouvrir l’hôtel de Ville, le samedi 17 février à 15 h. Le rendez-vous est donné place de l’Europe devant l’hôtel de Ville. Inscription obligatoire, accueil de la mairie, 03 84 79 79 79, dans la limite des places disponibles.

■ DOLE-MÉDIATHÈQUE

CONFECTION : pose et conseil à domicile Carte de fidélité

A l’amour, à la vie

envie by lejaby

Concours de lettres d’amour La médiathèque de Dole organise un concours de Lettres d’Amour originales. Pour participer, il faut rédiger une lettre d’amour de 30 vers, versets ou lignes, manuscrite ou dactylographiée, avant le samedi 24 février. La remise des prix aura lieu samedi 10 mars à 16 h. Les auteurs des deux meilleures lettres recevront un set de calligraphie. Ils verront également leurs Lettres d’amour publiées en recueil et exposées en salle Lettres. Médiathèque de Dole, 2, rue Bauzonnet, BP 449, 39109 Dole

Charline

lingerie

35, Grande Rue - DOLE Tél. 03 84 82 36 62

Jean Gallard Régulation - Chaudière gaz - Fuel Granulés bois - Géothermie - Aérothermie - sanitaire

Crédit d’impot de 15 à 50 % sur les fournitures

417, avenue du Maréchal Juin - Crissey - Tél. 03 84 82 76 66 Pays Dolois - Février 2007 - 9


VIVRE ICI ■ SÉCURITÉ

L’INTERNAT DU COLLÈGE MONT ROLAND SUR M6 EMISSION "ZONE INTERDITE" DU 28 JANVIER 2007

Un bilan encourageant

Au delà d’une entrée en matière quelque peu dramatisée et qui aurait pu dénaturer la réalité, j’ai découvert un document très respectueux des adolescents, avec des temps d’écoute, des moments de vie quotidienne saisis sur le vif ! Cela sonnait le vrai ! Les élèves et l’équipe éducative ont été les acteurs principaux de ce reportage, et l’architecture du bâtiment n’a pas été oubliée… Humour, prise en charge de jeunes par des jeunes, rappel aussi des sanctions quand l’adolescent sort du “cadre”, commentaires ajustés de la part des élèves : l’autonomie a été illustrée de belle manière. Quant aux échos des familles, beaucoup ont été

Janvier, c’est le mois des étrennes, mais c’est aussi le temps des bilans. Des efforts à poursuivre pour éradiquer les stupéfiants et les vols en Pays Dolois, diminuer le nombre d’accidents de la route, telles sont les résolutions prises par les services locaux de la Sécurité publique, en ce début d’année 2007 !

A

la Sous Préfecture de Dole, c’est avec plaisir qu’on a dévoilé le bilan de la délinquance et de la sécurité routière en janvier dernier. Mme la Sous-Préfète et les commandants de la Police et de la Gendarmerie se félicitent de l’augmentation du nombre de faits constatés et d’affaires élucidées. Particulièrement de faits constatés à l’initiative des ser vices, c’est-à-dire d’inter ventions sans dénonciation.

Une politique volontariste En 2006, la coordination des services de la Police et de la Gendarmerie sur l’arrondissement de Dole a été payante. Cette coopération et l’implication des agents de la force de l’ordre ont permis de multiplier les interventions sur le terrain. Ainsi, des coups très durs ont été portés à la délinquance, notamment en matière de lutte contre les trafics de stupéfiants. La Police municipale complète la police nationale pour la sécurité des habitants. La justice soutient les actions de la Police. Résultat : plus de rapidité et 43 personnes interpellées passées

E TAT C I V I L NAISSANCES

Noah de Frédéric LAURIER et de Jennie MORENO-LOPEZ, Dole Menel de Bouzid KELLIL et de Sonia BOUGHDIRI, Dole Théo de Sébastien SANTINA et de Angélique GARNACHE-CREUILLOT, Gevry Nassim de Abderrahmane KAMOUCH et de Leïla MOUSTAKIM, Dole Loïs de Lionel ROLLIN et de Karine TREFF, Mont sous Vaudrey Ymède de Abdelhadi ARIM et de Samia EL HARF, Dole Maxence de Fabien BARRELIER et de Sandrine KOLZUT, Dole Denis de Mirjana MILANOVIC, Dole Clément de David HUMBERT et de Cécile GUYOT, Tavaux Loïc de Samuel Binda et de Céline KARAS, Dole Nathanaël de Jean TROUCHE et de Véronique REVY, Pointre Mahel de Laurent TÊTU et de Ludivine MOREY, Abergement la Ronce

Josette Michel, Sous-préfète, Capitaine Sandoz, commandant de la Compagnie générale de Dole, Commandant Péchard, chef de la circonscription de sécurité publique de Dole

en comparution immédiate au Tribunal de Grande Instance de Dole.

Sept vies préservées S’élevant à 11 en 2006, le nombre de tués sur les routes de l’arrondissement de Dole est encore trop important. La lutte contre l’insécurité routière a été en 2006, et restera en 2007, une priorité pour l’ensemble des services de l’Etat. Les actions de répression continueront : 468 contrôles de vitesse et 898 contrôles d’alcoolémie, ont permis de relever 3736 infractions. Mais l’information et les actions pédagogiques sont aussi à l’ordre du jour pour que chacun prenne conscience des

Camille de Philippe MORT et de Marie-Claire CHEVASSUS, Our Suzanne de Bérenger BLANCHE et de Ségolène GENISSET, Amange Ezéchiel de Jérémie ROSAN et de Sylvie MAKOUNDJI-MALANDA, Dole Mathilde de Nicolas SCHULER et de Céline ROYO, Dole Télio de Laurent NONNOTTE et de Saliha REKKAS, Dole Louane de David MOUQUAND et de Karine THIRION, Chemin Cherine de Saïd BOUDEBIZA et de Amel SAÏB, Dole Joy de Nicolas GRAPPE et de Amandine DUCORDEAUX, Dole Thomas de Vincent FLEURIOT et de Laure MAURAGE, Dole Johanna de Joâo SOARES et de Sandrine VEZE, Belmont Charlotte de Alain METTETAL et de Isabelle CHOPARD, N.-Abergement Oksana de Fabrice COUZON et de Edith ROBIN, Choisey Élias de Benoit INGELAERE et de Florence GILLES, Peintre

dangers de la route, de la consommation d’alcool ou encore de cannabis… Claire C

Sous-Préfecture de Dole, 03 84 79 44 00. Commissariat de Police de Dole, 03 84 79 63 10.

Patrick Colle, Directeur

PUBLIRÉDACTIONNEL

La réflexologie plantaire... pour un mieux être... “Après avoir obtenu mon diplôme de Reflexologue Plantaire, j’ai décidée de m’installer en profession libérale dans ma commune. C’est ainsi que j’ai ouvert mon cabinet en Février 2005 au 16 de la rue des Halles à Rahon”.

En zone Police : 73 fonctionnaires de Police, 174 personnes interpellées, soit une augmentation de 30 %, 36,42 % de faits élucidés. Taux national à environ 34 %. Augmentation de 3,81 % de la délinquance publique En zone Gendarmerie : 96 fonctionnaires de Gendarmerie et 24,40 faits pour 1 000 habitants.

“Je tiens simplement à rappeler en quelques mots en quoi consiste la Réflexologie Plantaire. Il s’agit d’une méthode douce et naturelle qui se pratique à l’aide de la pression des doigts sur des zones Réflexes (terminaisons nerveuses) situées sur la totalité des pieds. Cette médecine naturelle est particulièrement efficace pour soulager certaines douleurs, améliorer le retour veineux, accentuer l’évacuation des toxines et surtout inciter à la détente, de plus elle est sans effet secon-

daire ni accoutumance. Après 2 années d’activité, force est de constater que de plus en plus de gens portent un réel intérêt pour cette thérapeutique naturelle, qui allie détente, relaxation et écoute. Véritable moment de repos dans un cadre chaleureux, les séances de Réflexologie Plantaire permettent d’obtenir une relaxation du corps et de ce fait une très bonne réceptivité aux soins apportés. Hommes, femmes et enfants de tous âges, dans la grande majorité des cas s’adressent à cette

Arsène de Xavier GROSJEAN et de Marie CHENU, Peintre Emmanuel de Michel POIX et de Jocelyne BRELOT, Saint Aubin Lou-Ann de Fabienne VASSEROT, Villers Farlay Mathilde de Lionel IUTZELER et de Fabienne ROBINET, Serre les Moulières Louane de Loïc COULON et de Aurélie COLIN, Bans Yara de Abdelmalek MHAMDI et de Ouarda GHEZAL, Dole Emine de Tekin OZDEMIR et de Tercan SEN, Dole Mathis de Jean-Marie BOBEY et de Elodie JACOTOT, Les Hays Kylian de Yohann AGENON et de Caroline MORILLAS, Dole Zack de Marc PONTASSE et de Amela SMAJLOVIC, Dole Séléna de Mickaël AYMONNIE et de Isabelle FICHOT, Saint Aubin Fabio de Emmanuel CHEVIGNY et de Caroline PANSERI, Annoire Théophile de Jean-Yves ROY et de Charline RAVEROT, Saint Aubin

Tristan de Sébastien BAUDIN et de Peggy HUIN, Damparis. Tyméo de Jérôme DEMANGE et de Valérie CUENOT-BATHAUD, Dole. Salomé de Jessica TOLLARDO, Rye. Camille de Xavier PARIS et de Adeline FERNOUX, Aumont. Evan de Fabrice BUATOIS et de Audrey STEPIEN, La Loye. Gaël de Silvère VAUTEY et de Claire BAZIER, Dole. Arthur de Florent AUBERTIN et de MarieSophie GOTTI, Dole. Evan de Christophe VILOTEAU et de Astride DUFOULON, Damparis. Lolita de Stéphane ROBERGET et de Gaëlle COUVELARD, domiciliés à Dole. Juline de Lilian BROCAIL et de Estelle PIDOUX, domiciliés à Monnières. Romane de Yannick RUFFAUD et de Aurélie TAGLIAFERO, domiciliés à Tavaux. Noah de Martial CHAMPONNOIS et de Nathalie DETOT, domiciliés à Rochefort sur N. Valentin de Eric DELAINE et de Sandrine VIGOT, domiciliés à Monnières.

Mathéo de Jérémy GIRARD et de Jennifer GOUR, Tavaux. Maëva de Yannick ARRAGON et de Morgane BEAZCUA, Chaînée des Coupis. Ghislain de Jonathan GOUR et de Gina COLAS, Frasne les Meulières (Jura). Tom de Hugo ROUSSEY et de Sandra ROUSSELET, Dole . Nathan de Mickaël E SILVA et de Angélique HUNION, Baverans . Noa de Jean-Philippe PATENAT et de Sandrine QUINTAINE, Dole . Evan de Jean-François FLEURY et de Delphine GEORGET, Molay . Timothée de Olivier AMARO et de Jamila EL GHOUATI, Gevry . Eden de Guy CLADY et de Joëlle HALTER, Menotey . Pauline de Franck TOINARD et de Marie VILLET Moissey . Inès de Emmanuel VOITOUX et de Laetitia NOIROT, Mont sous Vaudrey . Lily de Yannick REGAZZONI et de Estelle ROBLIN, Dole . Ambre de Sébastien BOULANGER et de Myriam SAUGIS, Tavaux .

Les chiffres

heureuses de voir concrètement se dérouler la journée d’un interne : lever, douches, repas, détente, études, activités, sorties… De nombreux parents ont relevé la présence et l’écoute des équipes, le dialogue permanent avec les adolescents, ce au point que plus de 80 demandes d’inscriptions ont été envoyées à notre secrétariat au cours des trois jours qui ont suivi ce reportage… Alors que pour cette année, notre internat est au maximum de ses possibilités. Je peux dire en accord avec un grand nombre d’acteurs des équipes du collège, “c’était bien Mont Roland” ce soir là !

L E

P O Ê L E

méthode douce pour obtenir de la détente, car, perturbés par différents facteurs de stress, ils n’arrivent plus à vivre sereinement le quotidien. En milieu d’année 2006, en parallèle de l’activité de mon cabinet, j’ai entamé une formation sur 3 ans en Naturopathie, ce qui me permettra, par la suite, de compléter progressivement les séances de Réflexologie Plantaire par des conseils d’hygiène vitale. Christelle Chevanne en téléphonant au 03 84 81 87 73. Durée de la séance : 45 minutes.

DECES

SOULIOL André, Augerans - 86 ans JEANNEAUX Hubert, Tavaux - 75 ans LESOURD Marie v. BIANCHETTI, Dole - 68 ans HERBILLON Michel, Dole - 74 ans GEORGEON Léon, Santans - 85 ans DUPARCHYJacqueline ép. PETITGUYOT, Vaudrey - 68 ans CHEIKH Ben KADDOUR Zoubert, Dole - 76 ans MAUGAIN André, Dole - 94 ans BONGAIN Josiane v. CORNE, Brevans - 67 ans ZAARA Ali, Dole - 65 ans BILLET Raphaël, Dole - 93 ans LETOT Christiane, Dole - 58 ans DOUSSOT Emile, Dole - 91 ans ECARNOT Odette, Annoire - 83 ans HAULET Marce,l Pagney - 81 ans COGNONATTO Jacqueline veuve RENARD, Dole - 81 ans SAINTE-BARBE Albert, Petit-Noir - 94 ans CHAUDERON Marcel, Dole - 69 ans MINET André, Serre les Moulières - 72 ans DEVAUX Jean, Bletterans - 65 ans DEJEUX Roger, Santans - 67 ans

S E L O N

PANNAUX Yvonne, Malange - 69 ans CLERGET Marie veuve GENCE, Dole - 86 ans SIMONIN Denise veuve BEUCLER, Dole - 93 ans CATTENOT Madeleine, Dole - 78 ans PONCHON Antoine, Mont sous Vaudrey - 79 ans BOUCHARD Jean, Foucherans - 88 ans REMY Maurice, Dole - 76 ans BIAU Paulette épouse SANTAMARIA, Dole - 80 ans NOUVELOT Louis, Mont sous Vaudrey - 81 ans VEROT Adrienne veuve KERLOC’H, Moissey - 85 ans COLLOT Henri, Saint Loup - 81 ans WEISS-SILBERT Jean, Foucherans - 70 ans ROESCH Etienne, Dole - 81 ans MAURICE Jean, Mont sous Vaudrey - 85 ans CHAVANNE Raymonde v. VUILLAMY, Dole - 85 ans VON ARX Félix, Dole - 80 ans COMBEAUX André, Dole - 87 ans DEVAUX Jean, Moissey - 71 ans SCHMIT Colette v. GERRIER, Dole - 80 ans BORNET Marie v. PERRIN, Dole - 99 ans BOUVERET Georges, Dole - 58 ans JACQUES Suzanne ép. MONTAGNY, Dole - 97 ans

B R I S A C H

MOMBOBIER Didier

Le conseil, la compétence à votre service 10, AVENUE DE LA PAIX - DOLE TÉL. 03 84 82 77 44 - FAX : 03 84 72 70 94 Pays Dolois - Février 2007 - 10


P o e r c d e s l aine e s o R

Une St Valentin

revetementscomtois@voila.fr

Tous les effets sont dans le carrelage

Effet pîerre Effet bois

Compositions florales - Fleurs coupées Fleurs exotiques - Livraisons à domicile

20 rue de Besançon - Dole Tél. 03 84 82 10 33

Effet ciment

Effet cuir

Effet métal

Le choix - Le conseil La recherche permanente de nouvelles tendances

+ 300 m2 d’exposition Entre Lons et Bletterans RD 470 à 4 mn de Lons

03 84 44 47 00

Dole ZA des Epenottes - 13, rue A. V ialatte

03 84 72 47 10

Ouvert du mardi au samedi 9 h-12 h / 13 h 30-18 h 30


Au r endez-vous des Notair es Devenez propriétaire en toute sécurité Office Notarial Coste et Maglioli

DOLE : Maison traditionnelle sur sous-sol aménagé (non enterré), au rez-de-chaussée, hall, dégagt, cuisine, séjour salon, cheminée, terrasse en balcon, 3 chambres, sdb, wc, dans combles 1 chambre aménagée, le reste aménageable. Terrain de 2 200 m2

Maisons TAVAUX DAMPARIS : Maison type cité, hall, cuisine, 2 pièces, wc, sdb, à l’étage, 2 chambres, Sous sol, garage en dépendance, terrain attenant.

215 000 € - Réf. 398

Nous consulter

PESMES : Maison traditionnelle parfait état, comprenant : Hall d’entrée spacieux, bureau, wc avec lave- main, cuisine aménagée, séjoursalon avec cheminée, terrasse, cellier, 1 chambre, lingerie, local douche, 2 garages. A l’étage : dégagement, wc, 5 chambres, 2 pièces d’eau. Cave en sous-sol. Magnifique parc de 8 700 m2 environ avec ancienne bergerie.

Nous consulter - Réf. 406

ABERGEMENT LA RONCE : Pavillon sur sous-sol, Hall, petite cuisine, séjour, salon, 2 chambres, sdb, wc, terrain de 1 600 m2, garage en dépendance.

138 000 € - Réf. 270

Notaires à Dole - 34, av. de Northwich - Tél. 03 84 79 10 22

S.C.P. Barthen-Ruiz-V andel

156 000 € - Réf. 409

DOLE : Maison sur sous-sol, au rez-dechaussée surélevé, hall, dégt, cuisine, séjour, 2 chambres, sdb, wc, terrain de 600 m2.

DOLE : Pavillon sur sous-sol, (1 pièce aménagée), comprenant : hall, dégagt, cuisine aménagée, séjour salon, sdb, wc, 2 chambres. Terrain de 700 m2 environ, clos, arboré.

MENOTEY : Pavillon traditionnel contemporain, garage incorporé. Terrain clos et arboré.

FOUCHERANS : Maison en parfait état : comprenant, sous-sol complet, garage 2 voitures, chaufferie, cave, lingerie, cellier. Au rez-dechaussée, hall, dégt, cuisine aménagée, (style moderne), sdb, wc, 3 chambres. Terrain clos et arboré de 723 m2 avec petit chalet.

DOLE : Maison comprenant au rez-dechaussée, garage, cellier, atelier, salle de jeux. Au 1er étage, hall, dégagement, séjour salon avec balcon, 3 chambres, sdb, wc. Terrain de 545 m2, clos, arboré, au calme, avec bassin d’agrément.

MOISSEY : Maison ancienne rénovée, cuisine équipée, buanderie, salon avec cheminée, 5 chambres, WC 3, Salle de bains 2, cave voûtée, remise ; Garage et grenier dans grange. Terrain de 1 400 m2

135 000 € - Réf. 408

DOLE : Maison, parfait état, sous sol complet. Au rez-de-chaussée, hall, cage d’escalier, cuisine aménagée, séjour salon, sdb wc, 1 grande chambre, à l’étage, 2 chambres, toilette, grenier. En dépendance sur cour. Terrain clos et arboré de 700 m2.

230 000 € - Réf. 387

Direction BESANÇON : Maison de plainpied, Hall, séjour, salon avec cheminée insert, cuisine, sdb, wc, 1 chambre, garage à l’étage mezzanine, 2 chambres. Terrain de 870 m2, clos et arboré.

167 000 € - Réf. 405 PHOTO

200 000 € - Réf. 390

180 000 € - Réf. 411

260 000 € - Réf.384

200 000 € - Réf. 392

Notaires à Dole - 8, rue Joseph Thoret - Tél. 03 84 72 90 39 - 06 08 58 22 83 (derrière Crédit Mutuel, av. Léon-Jouhaux) - www.immonot.com Tél. 03 84 82 99 65 - 06 76 12 86 90

Maisons

PARCEY : quartier calme, agréable maison de plain-pied (1979) sur terrain clos et arboré de 1 770 m2 comprenant : hall d'entrée, cuisine, salon-séjour, trois chambres, salle de bains, WC. Garage attenant.

165 000 €

TAVAUX : Maison de construction traditionnelle sur ssol complet comprenant : entrée - véranda, séjour, cuisine, 3 chambres, sdb, wc. Chauf fuel. Terrain clos et arboré 1 370 m2.

CHOISEY : Maison de village en pierres comprenant entrée, cuisine, salon - séjour sur terrasse, salle d'eau, wc. Etage : 3 chambres. Grenier. Garage et jardin. Chauf gaz.

160 000 €

156 000 €

DOLE : Villa dans quartier résidentiel comprenant : entrée, cuisine, double séjour, un bureau, une chambre, wc. Etage : 3 chambres, sdb wc. Ssol complet. Chauffage gaz. Petit jardin.

205 000 €

LE DESCHAUX : Maison de village à rénover , beaux volumes : entrée, séjour, cuisine, quatre chambres, salle de bains, WC, grenier. Cave, garage. Chauffage au fuel. Terrain clos de 1 144 m2.

96 000 €

Etude de Maîtr e Vieille Maisons & appartements à vendr GEVRY : Maison divisée en deux appts comprenant : 1er) cuisine, séjour, une chambre, Salle d’eau, wc. 2e) Cuisine, une chambre, salle d’eau, wc. Garages. Grenier aménageable. Terrain : 1a71ca. CC au gaz (chaudière neuve).

80 000 € GEVRY : Maison de village mitoyenne comprenant : Au RDC : Cuisine, séjour, une chambre, salle deau, chaufferie. À l’étage : quatre grandes pièces. Une cuisine. Combles aménageables. Hangar. CC au fuel pour le RDC. Terrain attenant d’une superficie de 6a68ca. 150 000 € DOLE : Appartement proche du CV situé au 1er étage comprenant cuisine, séjour/salon, une chambre, salle d’eau et wc. CC au gaz. Sup. d’env. 57 m2. 65 000 € DOLE : Appt situé au 10 e de type 4 comprenant : cuisine, wc, SDB, deux chambres, CC au gaz, sup. hab d’env. 75 m2.

77 000 €

MOLAY : Bâtisse en pierre à restaurer comprenant : cuisine, 3 pièces, salle d'eau wc, partie attenante composée de 2 pièces, cuisine. Grange aménageable. Ecurie. Grenier. Terrain 1 274 m2.

80 000 €

CRISSEY : Maison construction traditionnelle édifiée sur sous-sol et comprenant : entrée et dégagement, cuisine équipée, salon séjour avec cheminée insert donnant sur belle terrasse, 3 chambres, sdb, wc et douche. Sous sol aménagé, buanderie, une chambre, atelier, cave, garage, bûcher. Petit abri de jardin. Jardin clos et arboré 887 m2.

200 000 €

CHAUSSIN : centre ville maison de village de plain pied en bon état comprenant cuisine, séjour, 2 chambres, salle d'eau wc. Chauf gaz. Cave.Grenier aménageable. Garage. 100 000 €

Bâtiment industriel FOUCHERANS, ZONE ARTISANALE : bâtiment industriel de 302 m2 environ, comprenant : deux bureaux, sanitaires, atelier de mécanique climatisé, vestiaire, local technique, deux magasins, chaufferie. Chauffage gaz. Parking aménagé. Terrain de 2 627 m2.

200 000 €

Notaire à Dole - 22, Place de la Sous-Préfecture - Tél. 03 84 82 18 02

e

DOLE : Maison de plain-pied comprenant : cuisine équipée ouverte sur séjour , salon, une chambre, débarras, SDB-wc. Dépendances. Cave. Très beau terrain d’une superficie 15a33ca.

120 000 €

Aumur : Maison comprenant : RDC surélevé : cuisine, séjour/salon, 2 SDB, deux chambres. S-sol : buanderie, atelier, une pièce. Garage à l’extérieur. CC au fuel (Chaudière 2005). Terrain : 9a02ca.

135 000 €


Publirédactionnel

Un budget enfin équilibré ! Sictom de Dole

A

près deux années difficiles, le SICTOM de la Zone de Dole a réussi en 2006, à équilibrer ses comptes et à obtenir une meilleure répartition en pourcentage des dépenses et des recettes, sur le budget total du SICTOM. Les ventes des produits recyclables telles que le verre, le carton… permettent de réaliser des recettes.

LES INFOS DU TRI

Le budget 2007 du SICTOM se présente en équilibre. Ce qui n’était pas arrivé depuis quelques années. Le prix moyen par habitant est équivalent à celui des autres zones jurassiennes, et largement en dessous de la moyenne nationale.

Un prix moyen par habitant Les dépenses sont liées à l’élimination des déchets et au fonctionnement du SICTOM, notamment la rémunération du personnel, les frais inhérents aux véhicules, etc. Mais les recettes réalisées par le SICTOM ne couvrent pas les dépenses de collectes et traitement des déchets. Ainsi, la différence est répartie par habi-

tant et par an : soit 65,36 euros, en 2006. La facturation est effectuée par les communes et Communautés de Communes, qui fixent le type de paiement pour chaque habitant et le montant de la taxe ou de la redevance. Des professionnels et des agents fortement impliqués En 2005, la hausse des recettes était de 6,20 %. En 2006, les recettes du

SICTOM ont augmenté de presque 9 %. Cette évolution du nombre de produits vendus est donc très positive. Cela s’explique en partie par la hausse importante du prix de la ferraille, depuis deux ans. Mais aussi, par la forte participation des professionnels au tri : le SICTOM entretient de bonnes relations avec les professionnels du Pays Dolois, de plus en plus d’artisans et

commerçants signent des conventions avec le SICTOM, des bacs de collecte pour les différents déchets recyclables sont mis à leur disposition. L’ensemble du personnel du SICTOM est également fortement impliqué dans la politique de tri du Jura. De gros efforts, une grande rigueur ont permis d’améliorer le suivi et la gestion des déchèteries, des produits vendus…

LES RECETTES DU SICTOM

644 000 € 676 000 € 5,611 M€ 225 000 €

Produits vendus

Redevances spéciales gros producteurs

Participation des communes

Divers subventions

DERNIÈRE MINUTE

LES PLASTIQUES AGRICOLES N’Y ÉCHAPPERONT PAS ! Bientôt les plastiques des professionnels, artisans commerçants et particulièrement ceux des agriculteurs, seront également pressés pour être compactés. Dès aujourd’hui, déposez sur le site de Brevans : bâches d’ensilage, films de forçage de maraîchage, big bags, sac d’engrais, ficelles et filets de balles, plastiques d’enrubannage et bidons… à un tarif avantageux !

VOUS AVEZ DIT BIG BAGS !

Les différentes phases du traitement des cartons.

Des conteneurs souples appelés big bags permettent de collecter les déchets de polystyrène sont disponibles à la déchèterie. La presse à cartons

A la déchèterie de Brevans, l’espace dédié à la collecte des DEEE.

LA COLLECTE DES DEEE EST OPÉRATIONNELLE ! Toutes les déchèteries de la zone de Dole sont désormais équipées en bac de collecte des Déchets d’Equipements Electroniques ou Electroniques. Vous pouvez dès aujourd’hui déposer gratuitement vos équipements en fin de vie dans les déchèteries de Brevans, Tavaux, Dampierre, Chaussin, Mont-sous-Vaudrey, Villers-Farlay, Montmirey, Dole, Saligney et Saint-Aubin, qui disposent toutes d’un espace et de bacs de collecte dédiés au DEEE. Christian Barbier, président du SICTOM ajoute “Quatre grandes familles de produits ont été déterminées, en fonction du type de leur composant et surtout de leur toxicité, pour organiser au mieux leur démantèlement. Dans la famille “Les écrans”, déposez postes de télévisions, moniteurs et écrans d’ordinateurs. La famille GEM Froid ou “Le Gros Electroménager froid” comprend les appareils, tels que réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs et la deuxième famille Gros Electroménager “GEM hors froid” regroupe les appareils ne contenant pas de fluide frigorigène, tel que cuisinière, four… Les bacs de la dernière famille, et non pas moins importante, “Les Petits Appareils en Mélange” (PAM), accueillent tous les autres appareils électriques ou électroniques, du téléphone à la machine à laver, en passant par la cafetière, le fer à repasser… Et dès que les bacs seront pleins, les agents des déchèteries préviendront Juratri, qui viendra chercher les DEEE pour les emmèner sur le site de Conliège. Chaque appareil y sera entièrement démanteler. Les parties métalliques, plastiques, etc. seront recyclées et les éléments toxiques, tels que tube cathodique d’écran, compresseurs, gaz des appareils frigorifiques… seront éliminés dans un circuit spécifique. ◗

UNE PRESSE À CARTON POUR L’ÉCOLOGIE ET LA BAISSE DE NOTRE FACTURE Après quatre mois d’activité, la presse à carton donne entière satisfaction au SICTOM de la Zone de Dole. “Le carton récupéré dans les déchèteries est pressé sur le site de Brevans. Ainsi, depuis octobre 2006, nous avons déjà revendu 130 tonnes de carton. De plus, le carton est désormais revendu au prix de 220 euros, la tonne, au lieu de 150 euros

I N N O VA T I O N

comme auparavant. Sans oublier que la papeterie de Novillars, vient chercher le carton compacté directement à Brevans. Cette presse permet au SICTOM de gagner plus d’argent et d’éviter des étapes de transports inutiles…” nous explique Jean-Marie Gaire, directeur du SICTOM. ◗

Sictom de Dole

SICTOM de la zone de Dole Tél. 03 84 82 56 19 www.sictomdole.org

22, allée du Bois - 39100 Brevans

LA PREMIÈRE PRESSE À POLYSTYRÈNE DU JURA !

Le site de Brevans sera très bientôt équipé d’une presse à polystyrène. Cette presse permettra de broyer, compacter et donc de transporter plus facilement le polystyrène jusqu’aux filières de traitement adaptées. Et le résultat est vraiment incroyable : avant un mètre cube équivalait à environ 4 ou 5 kg de polystyrène. Une fois passé dans la presse,

un mètre cube équivaut à 400 kg de polystyrène ! Avec la revente du polystyrène compacté, le SICTOM de la Zone de Dole ne dépense plus d’argent pour sa destruction. Le polystyrène compacté est vendu à deux filières de recyclage : celles du polystyrène propre, revendu entre 150 et 200 euros la tonne et celles des gros volumes de polystyrène ayant été en contact avec des aliments.

Dès à présent, vous pouvez déposer vos déchets en polystyrène, dans les conteneurs souples, appelés Big bags prévus à cet effet, sur le site de Brevans et dans les 10 déchèteries du SICTOM de la Zone de Dole. Professionnels, le SICTOM vous prête également, gratuitement, des Big bags pour y déposer directement sur votre lieu de travail vos déchets de polystyrène et les ramener pleins à la déchèterie. ◗


Publirédactionnel

2007 année du

BENEVOLAT

Bénévoles infos

Le domaine de la solidarité tient à cœur au Conseil général a solidarité est un des champs d’intervention prioritaires du Conseil général du Jura. A toutes les étapes de la vie, chacun peut avoir besoin d’un soutien extérieur, moral, médical ou matériel. C’est pourquoi les élus ont choisi de remercier tous les bénévoles qui s’investissent sans compter dans les associations à vocation sociale. Ainsi, les membres d’ADOT 39 (Association pour le Don d’Organes et de Tissus humains)

L

AGENDA Jeudi 15 février > de 15 h à 20 h au Conseil général

Journée ouverte au don d’organes

seront accueillis au Conseil général, le jeudi 15 février, de 15 h à 20 h, pour renseigner tous ceux qui le souhaitent sur le don d’organes. Des Jurassiens greffés les accompagneront pour témoigner. Une conférence suivra, vers 20 h, avec Yvette Hudel, coordinatrice hospitalière des prélèvements et transplantations au CHU de Besançon. Quant aux Jurassiens de la Croix-Rouge, ils seront reçus le samedi 17 février, à 10 h, par Gérard

Samedi 17 février > A 10 h au Conseil général

Réception en l’honneur des bénévoles de la Croix-Rouge, en présence de Caroline CROSS, Vice-Présidente nationale de la Croix-Rouge. Dimanche 25 mars > A 16 h à Juraparc Concert des chorales. 1 300 choristes et Yves Duteil chantent au profit de Retina France. Jeudi 12 avril > 18 h au Conseil général Réception avec Météo France pour remercier l’ensemble de leurs correspondants bénévoles, dans le cadre de la journée mondiale de la météorologie. Vendredi 11 mai

> 20 h 30 au Conseil général Réception pour remercier les bénévoles du Rire médecin, en présence de Caroline SIMONDS, fondatrice et Présidente de l’association.

Viviane Ferrat

Bailly, Président du Conseil général, Sénateur du Jura, et Caroline Cross, Vice-Présidente nationale de la Croix-Rouge. Deux manifestations pour lancer l’année du bénévolat au Conseil général, destinée à remercier tous ceux qui ne comptent ni leur temps ni leur énergie pour rendre heureux tous les Jurassiens.

1 300 voix au secours de la vue Pour la 12e année consécutive, plus de mille Chœurs vont se rassembler dans l’espoir d’aider la recherche contre les maladies de la vue. Explication avec Jean-Paul Ratte, Président de Retina France Jura.

à la faculté Necker, essentiellement sur toute la problématique des maladies de la vue.

Monsieur Ratte, pouvezvous nous présenter votre association ? Retina France est une association nationale, créée en 1984, dont le siège est à Toulouse et qui compte plus de 20 000 membres. La finalité de cette association est double. D’une part, elle vient en assistance aux malades. D’autre part, et c’est quand même le volet le plus important, elle soutient la recherche médicale en ophtalmologie. D’ailleurs, à ce titre là, nous avons, à Paris, un centre de recherche national qui s’appelle le CERTO. Une quinzaine de chercheurs travaillent

C’est bien dans le but de les financer que se tient, depuis onze ans maintenant, le concert « Mille chœurs pour un regard » ? Absolument. Les chorales donnent bénévolement leurs voix au secours de la vue, avec comme finalité de récupérer des fonds, et l’intégralité de ces fonds remonte à la recherche médicale. Mais cette année est une année particulière car Yves Duteil viendra chanter à Juraparc. Je l’ai rencontré l’an dernier alors que nous enregistrions le CD national avec la chorale de la Doye d’Ain de Nozeroy et que lui était parrain de l’opération. Je lui ai fait part de mon projet de remercier les chorales jurassiennes qui se sont investies

depuis dix ans et de leur donner la chance de fréquenter un artiste de la chanson française. Il a tout de suite été emballé. Je suis donc allé voir le Président Bailly qui, aussi bien à titre personnel que de par ses fonctions,

a été séduit. Je savais qu’il allait nous soutenir, mais c’est allé plus loin, puisque le concert est devenu une des grandes actions du Conseil général dans le cadre de l’année du bénévolat.

Marie-Paule Tomasina et Jean-Marc Foulet aident, depuis des années, des dizaines de personnes en difficulté avec l’alcool.

L’abstinence pour retrouver le bonheur Le travail est forcément long pour aider ces personnes à refuser tout verre d’alcool jusqu’à la fin de leur vie, mais les

Depuis qu’elle est en retraite, Viviane Ferrat est bénévole. “J’étais infirmière de profession. J’avais constaté dans ma carrière que les personnes âgées en maison de retraite étaient désœuvrées. Je me suis alors dit que si j’en avais le temps je m’occuperais de ces personnes là pour rompre leur solitude, leur donner envie d’avoir envie”, explique-t-elle. Sa démarche est partie de ce constat pour la conduire à la Croix Rouge. C’est au sein de cette institution, qui, selon elle, donne plus de crédibilité et permet de mieux s’intégrer pour une action de bénévolat, qu’elle a trouvé sa place dans l’aide sociale aux personnes. Elle tient aussi une permanence à l’association d’accueil d’urgence Parenthèse. Depuis 5 ans, elle anime un atelier mémoire en maison de retraite, une activité qu’elle n’abandonnerait pour rien au monde.

“ Vous savez quand on vous dit en arrivant que vous êtes le rayon de soleil de la journée, ça fait chaud au cœur. Pour moi, si pendant les 3 heures que je partage avec eux, les personnes sont heureuses, discutent ensemble, j’ai rempli ma mission ”, commente Viviane Ferrat. “ Il y a de la chaleur humaine dans le bénévolat, on donne autant qu’on reçoit et c’est ce que je cherche ”. Un petit bémol cependant : “ les bénévoles sont utiles à condition qu’ils ne prennent pas la place des salariés ”.

Le bénévolat est un état d’esprit

“Ça apporte tellement de voir une personne bien par la suite” envie d’abandonner. En plus, on côtoie beaucoup de bénévoles de l’association et notre action nous permet de rencontrer des hommes et des femmes extraordinaires…”, explique MariePaule Tomasina.

Etre à l’écoute de ceux qui en ont besoin !

Evelyne Colombet, bénévole à l’Adot 39, pour le don d’organes

Alcool Assistance la Croix d’Or

Le vécu et l’expérience de la maladie alcoolique ont fait de ces deux bénévoles des acteurs compétents pour accueillir, écouter, comprendre et accompagner les personnes en difficulté avec l’alcool. Et ce n’est pas toujours facile… “On arrêterait bien des fois, mais c’est vrai qu’il est tellement enrichissant de voir qu’on peut aider quelqu’un, ça apporte tellement de voir une personne bien par la suite, qu’on n’a pas

DE BÉNÉVOLES

, bénévole à la Croix Rouge, animatrice en maison de retraite

Retina

> 20 h au Conseil général

Conférence avec Yvette HUDEL, coordinatrice hospitalière des prélèvements et transplantations au CHU de Besançon,

PAROLES

bénévoles d’Alcool Assistance la Croix d’Or savent faire comprendre que l’abstinence est le moyen essentiel de la liberté retrouvée pour être heureux et ils ont compris qu’il faut laisser le temps au temps. “Avoir vécu ça… Après, on apprécie tous les bons moments qui nous arrivent dans la vie”, témoigne Jean-Marc Foulet. Plusieurs centaines de personnes ne consomment plus du tout d’alcool grâce à cette

association, créée en 1910 en France, et qui existe dans le Jura depuis une quarantaine d’années. Aujourd’hui, deux millions de nos concitoyens sont dépendants de l’alcool et l’on dénombre environ trois millions de consommateurs “à risque” dont l’absorption excessive de ces boissons met la santé en danger.

Contact : Paul Poncet, 43, rue du Collège, 39 200 Saint-Claude, 03 84 48 39 77

Le bénévolat pour Evelyne Colombet, c’est un état d’esprit et une seconde nature. Depuis 1985, elle fait du bénévolat à commencer par l’association de parents d’élèves. Dans son sillage, elle a entraîné son mari Jean. “ Quand j’entends dire, je ne sais pas quoi faire chez moi, je m’ennuie, je me dis qu’on peut toujours faire plein de choses. Je n’ai jamais travaillé et j’ai trouvé dans le bénévolat une manière de sortir de la maison et de rencontrer des gens. Il faut avoir envie de s’occuper des autres ”, témoigne Evelyne Colombet. Ce couple est porté vers des associations utiles. “ On fait du bénévolat parce que ça nous plaît. C’est vrai que c’est assez familial chez nous. Je préfère aller aider ma femme pour tenir un

stand et être avec elle que rester à la maison ”, explique son mari Jean. Evelyne Colombet s’occupe de l’association de gym de son village, fait du soutien scolaire et tient le fichier de l’Adot 39, association pour le don d’organes. “ C’est vrai que c’est du temps mais ça fait du bien d’aider les autres. Je ne sais pas si l’on choisit des associations parce qu’on est concerné ce qui a été le cas pour l’Adot mais j’ai appris qu’il faut se cantonner à quelques-unes parce qu’on ne peut pas tout faire ”. Pour eux c’est aussi une manière de se tenir informé et de garder un niveau culturel. “Je ne comprends pas pourquoi les gens ne veulent plus s’investir. J’ai fait un appel pour la gym car c’est difficile à gérer seule. Je demande quelques heures dans l’année mais je n’ai pas eu de réponse. Pour moi c’est de l’égoïsme et en France sans le bénévolat, on ne ferait rien ”, conclut-elle.

Pays Dolois - Février 2007 - 7


Dole - centre-ville commercial

L A MÔME Les belles histoires d’amour mènent au centre-ville… Jusqu’au vendredi 16 février 2007 Grattez et gagnez chez les commerçants participants

200 places pour “La Môme” au cinéma Les Tanneurs. Séance privée le vendredi 16 février à 20 h 30.

Dole centre-ville,

100 commerçants à votre service

RUE DES ARÈNES : Armurerie Des Arenes- Boucherie Morizot - Bijouterie Zahnd Chaussures Rolin - Club Bouygues Télécom - Edwige Carterie - Studio Des Arenes - Coiffure Maryline - Gruet Cadeaux - Guy Hoquet Immobilier - L’amethyste - Le Central - Boutique Le Chat Noir - Le Comptoir Des Aromes - Madame 44 & + - Magasin Z - Maroquinerie Beix - Institut onglerie Charm - Passion D’antan Patisserie Bulabois - Paul Et Lola - Sym - Mercerie Armelle - Un Moment Avec L - Le Progres - Point Chaud - Lily Et Les Garcons - Autour D’elles - Chou Rose - Boucherie Paris - Iris photos RUE DE BESANÇON : Arbois Tourisme - Chocolats De Neuville - Boutique Payotte - Devred - Fagot - Feerik - Imagine - La Porteuse De Pain - Le Porcelet - Le panier Bio - Nuance Cuir - Optissimo - Clafoutine - Bijouterie Schwartzmann - Patisserie Benetot - Droguerie Chevrier - L’Orchidée - Toscane - Tout Compte Fait - Jennifer - Roses De Porcelaine - Singer - Angel’s - Bijouterie Guccini - Chaussures Dubourg - Caravelle - Jardin Secret - La Maison de la Presse - Café Du Cours - Esprit pour femmes - Terrier Sports - Petit Casino - Espace Mod - Cline Boutique 2 - Pharmacie Louis Pasteur GRANDE RUE : Boutique Charline - Justine - Territoire d’Homme - Droguerie Bertand - Phildar - Chaussures Beryl - RUE D’ENFER : Fromagerie Comtoise - La Banque Immobiliere - Arlette Boutique AVENUE JACQUES DUHAMEL : Boulangerie Laurent Maillot - Avenue Maréchal Juin : Frequence Plus - RUE BOYVIN : Capital Beauté RUE DE LA SOUS PRÉFECTURE : Art Et Couleurs - L’arbre aux fées RUE MONT ROLAND : Faran’dole - Le Pablotin - RUE ANTOINE BRUN : Coutellerie Canot - PLACE NATIONALE : Atelier l’Arlequin - AVENUE EISENHOWER : Salon Michelland - PLACE GRÉVY : Hôtel de la Cloche RUE ALEXANDRE VIALATTE : Le Pays Dolois… - RUE DU PARLEMENT : Silhouette Studio Power Plate - Avenue de Northwich : La Diva


E N V I R O N N E M E N T - PAY S D O L O I S

Les Communautés de Communes vivent l’environnement au quotidien… L’environnement par-ci, le développement durable par-là… Chacun est maintenant concerné. Par la signature de Chartes ou la création de commissions spéciales... les Communautés de Communes du Pays dolois travaillent aussi au respect de l’environnement pour aujourd’hui et pour demain. Ainsi, un grand nombre d’actions sont mises en œuvre tant au niveau du grand public que des communes... En voici quelques exemples concrets... ■ CHARTE ENVIRONNEMENT DU NORD JURA : SERRE ET CHAUX, JURA NORD, NORD-OUEST JURA

Une deuxième Charte pour poursuivre... Il y a six ans, trois Communautés de Communes du Nord Jura s’alliaient pour rédiger une charte pour l’environnement. Aujourd’hui, grâce au respect des uns et des autres, une certaine confiance s’est installée entre les différents partenaires, les associations, les élus et une deuxième charte est en œuvre.

A

vec la signature d’une Charte pour l’Environnement, en juin 2000, les Communautés de Communes : Le Jura entre Serre et Chaux, Nord-Ouest Jura et Jura-Nord, créèrent des relations étroites. Ensemble, elles ont travaillé efficacement pour préserver l’environnement et la notion de développement durable. “Il a d’abord fallu une ou deux années pour que les choses se mettent en place. Mais en l’espace de cinq ans, de nombreux

élus, personnes, associations de chasse, de pêche… ont appris a travaillé avec la charte et aujourd’hui la conscience environnementale est bien là !” nous explique Daniel Bernardin, vice-président de Jura entre Serre et Chaux et coordinateur de la charte. Un travail que les trois Communautés de Communes ont décidé de poursuivre…

Une nouvelle stratégie Fort de l’expérience et de l’évaluation de cette première Charte Environnement, un

nouveau programme d’actions a été établi pour 20062011. Avec une vision plus globale, les Communautés de Communes se sont fixé des objectifs plus restreints, mais plus facilement réalisables. En effet, de neuf grands objectifs, la Charte n’en compte désormais plus que quatre : information et dialogue entre acteurs, valorisation du patrimoine architectural et paysager, préservation des ressources, réduction de la production des déchets.

Information et communication Pour asseoir le programme de la Charte, les Communautés de Communes organisent des rencontres publiques. Des liens se tissent entre les acteurs de l’environnement pour tenter de préserver et économiser nos ressources.

Un bulletin trimestriel Le bulletin de la Charte Environnement est édité et distribué dans les boîtes aux lettres des trois Communautés de Communes pour infor-

mer la population des actions en cours et des projets. Ce lien direct, à raison de deux numéros par an permet de maintenir l’attention de chacun sur les objectifs à atteindre en vue d’améliorer et défendre notre environnement. Le dernier numéro en date retrace un bilan de la première charte et présente dans le détail les principales actions 2006/2007

L’éducation des plus jeunes Des outils pédagogiques sont aussi mis en place dans les

écoles. Les enfants apprennent à connaître, à respecter et préserver la nature qui les entoure. “Il faut du temps et du travail pour mettre en œuvre les actions. Aujourd’hui nous récoltons les fruits de ce qui a été mis en place avec la première Charte. Dans ce sens, les résultats seront enccore plus probants..” nous confie Daniel Bernardin. Charte environnement Nord-Jura 4d, rue Saint Didier - Lavans les Dole - Tél. 03 84 71 37 95 Daniel Bernardin

Cécile Bernard permanente Après le départ de Béryl Plantegenet et Emmanuel Riat qui ont largement contribué au succès de la première charte, c’est Cécile Bernard qui occupe maintenant le poste de pernatente. Son temps de travail est partagé entre le projet Natura 2000 et le suivi du programme de la Charte.

■ COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA PLAINE JURASSIENNE

Une commission “Développement Durable” pour des actions concrètes ! En matière d’environnement, la Plaine Jurassienne se veut être un précurseur, les collectivités doivent montrer l’exemple. Ses élus mettent en place des actions dès aujourd’hui pour faire des économies, limiter la pollution, mais aussi intégrer des gestes écologiques dans les habitudes quotidiennes de chacun. Rencontre avec Guy Savoie, vice président de la Communauté de Communes de la Plaine Jurassienne, chargé de la Commission Développement Durable.

Comment au sein de la Communauté de Communes de la Plaine Jurassienne, présidée par Patrick Petitjean et regroupant 21 communes, l’environnement est-il appréhendé ? Une Commission Développement Durable a été créée pour suivre particulièrement certains dossiers et projets. La dimension Environnement n’est plus seulement traitée sous l’angle “cadre de vie”. C’est la préservation de l’envi-

ronnement dans son ensemble qui est étudiée. Cette commission inclut donc les compétences en matière d’assainissement, d’ordures ménagères et toutes actions de développement durable.

Quelles ont été les premières actions de cette nouvelle Commission ? Des actions d’éducation et d’information ont été entreprises et des réunions publiques ont été organisées

dans les communes de la Plaine Jurassienne. Chaque citoyen peut faire un geste à son échelle pour réduire les déchets. Et la seule manière de faire baisser notre facture est de produire moins ! Ces réunions ont rencontré un grand succès : la population a été surprise de la démarche, mais chacun est demandeur d’information. Un partenariat avec les Ateliers Pasteur est également en place pour les plus jeunes. Aussi, depuis la

fin de l’année 2005, une opération de sensibilisation au tri est lancée dans les écoles, dès la maternelle. Les services de la Plaine Jurassienne utilisent du papier recyclé, même s’il est plus cher que le papier non recyclé, le coût finira par diminuer avec l’augmentation de la demande...

Quelles sont les actions lancées au niveau des Ordures Ménagères ? Notre ambition est de baisser

le volume des Ordures Ménagères. Nous préconisons l’installation de composteurs individuels. En ef fet, dans les villes où la population est déjà équipée, le volume des OM a diminué de 30 %. Dans la Plaine Jurassienne, 90 % des habitants sont en pavillon. S’équiper en composteur est donc tout à fait réalisable. Pour favoriser l’équipement des foyers, la Commission s’est rapprochée du SICTOM de Dole, du

SYDOM du Jura, de l’ADEME... Dès septembre 2006, le projet est lancé. Début janvier, la Plaine équipera les habitants volontaires : 120 composteurs ont déjà été demandés.

Depuis la sécheresse de 2003, les habitants de la Plaine Jurassienne ont pris conscience de l’importance de l’eau. Quelles actions sont entreprises pour protéger cette ressource ? Nous avons informé tous les foyers de l’organisation d’une réunion publique sur la récupération d’eau de pluie, en octobre 2006 et de nombreux habitants sont intéressés. La Communauté de Communes prendra en charge une partie de l’achat d’un récupérateur dans la limite de 250 euros par équipement et par foyer.

Guy Savoie

En plus de la démarche écologique, un récupérateur permet de réaliser des économies financières : c’est 2000 à 5000 litres d’eau qui ne seront pas comptabilisés sur chaque facture. La Plaine Jurassienne Chaussin Tél. 03 84 81 70 22

NOUVEAU EN 2007 LES MERCREDIS DE L’INDUSTRIE Tout savoir sur les métiers de l’Industrie Accueil - Information - Orientation - V isite Tous les mercredis de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h A Dole - 5b rue Bougauld Pays Dolois - Février 2007 - 16


■ COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU JURA DOLOIS

■ FORMATION / DOLE

Information, éducation…

Une formation post-BTS Eco-design à Dole !

Le Jura Dolois vient de lancer sa deuxième charte environnement qui fait suite à une première, initiéé de 2000 à 2005. Cette nouvelle charte fixe certaines réflexions et actions liées à l’environnement et au développement durable et à mener d’ici 2011. Le point avec le Dr Louvrier, vice-président de la Communauté de Communes, chargé de l’environnement.

A Quel niveau intervient le Jura Dolois au niveau environnemental ? L’environnement se gère au niveau international, national, local et enfin au niveau de l’individu ! Le Jura Dolois apporte ses compétences et sa proximité pour sensibiliser les habitants et les communes à l’envirronement. Nous travaillons, par exemple, beaucoup avec les Communes à améliorer les dépenses énergétiques sur le domaine public (Bâtiment, éclairage…). Le Jura Dolois participe également à l’information et l’éducation auprès des scolaires, mais aussi des adultes avec notamment la mise en place prochaine d’un point info énergie pour améliorer le comportement du particulier. Mais la collectivité ne peut agir sur tout, elle élabore les études et les approches de façon très globale et établit des préconisations.

En l’an 2000, le Jura Dolois a mis en place une charte Environnement. Cette charte a permis d’engager la discussion et de mettre en place quelques projets. Quels ont été les grands succès ?

La première charte fut écrite de façon très démocratique avec une large participation des particuliers : enquête, tables rondes, entretien avec les maires... Une foison de problémes a été soulevée et de nombreuses actions potentielles en sont ressorties... Toutes n’ont pas abouti. L’éducation à l’environnement a été mise en place avec les Ateliers Pasteur. Ces actions en directions des enfants furent remarquables, originales et novatrices. La mise en place du système de collecte des déchets verts a également été très appréciée et utilisée par la population. La politique énergétique menée en amont est aussi très importante. Quand en 2002, le Jura Dolois a créé le Salon Innovia, notre commission Environnement avait déjà cette perception des problématiques énergétiques, mais c’était un peu utopique pour les autres. La prise de conscience du réchauffement climatique est récente !

Sur cette première Charte, l’aménagement du Mont Roland, cher aux dolois, était le point paysager le plus

remarquable. Comment cet aménagement s’est-il déroulé ? Le dossier du site de Mont Roland fut difficile à monter au niveau juridique, financier… La plus grande réussite du Mont Roland, c’est le sentier qui monte dans la forêt. Il permet d’offrir à la population des espaces de promenade magnifiques. Certains regrettent encore le côté urbain, mais c’est un compromis et aujourd’hui le site est très fréquenté !

Une nouvelle charte environnementale se met en place sur cinq ans. Quelles en sont les principales actions ? Un des dossiers important est de poursuivre la réhabilitation du réseau fluvial du Jura Dolois. Lors du diagnostic des réseaux d’eau, nous nous sommes aperçus que la réhabilitation des ruisseaux devenait urgente et beaucoup plus importante que ce que l’on croyait. Sans oublier la mise en place d’un schéma intercommunal des liaisons douces en articulation avec la vélo route Nantes-Budapest, pour le côté touristique mais aussi le côté urbain avec le dévelop-

■ COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU VAL D’AMOUR

La Loue comme priorité... Depuis trois ans, via une commission Environnement, André Macchioni, viceprésident, chargé de l’environnement travaille avec Jocelyne Pape, sur un Contrat Rivière Loue pour la sauvegarde d’une ressource primordiale pour l’agriculture et le tourisme du territoire.

S

itué dans la Basse Vallée de La Loue le souci environnemental majeur du Val d’Amour, c’est la sauvegarde de La Loue et des ruisseaux affluents : la Furieuse, la Larine et la Cuisance. De plus, les actions environnementales intègrent le développement de l’activité touristique : tourisme vert, activités aquatiques, tel que le canoë kayak, sans oublier la pêche. Le monde agricole est aussi fortement impliqué dans les actions du Contrat Rivière Loue. La Communauté de Com-

munes du Val d’Amour, en partenariat avec les administrations d’Etat, le Conseil général, le Jura Dolois et la la Plaine Jurassienne, met en place un Contrat Rivière Loue, depuis trois ans. Ce contrat cadre la réalisation de protections rapprochées des habitations en cas de fortes crues, l’entretien des berges, des travaux de ripisylve, la lutte contre la Renouée du Japon et la remise aux normes d’ouvrages pour l’écoulement, le débit, l’empoissonnement…

L’assainissement La CC du Val d’Amour est également Maître d’œuvre des travaux d’assainissement : stations d’épuration et réseaux intercommunaux. Tout d’abord, les rejets de chaque station d’épuration, déversés dans la Loue ou ses affluents, ont été contrôlés. Aussi, les stations d’épurations de Port-Lesney/Pagnoz, de La Loye ont déjà été rénovées. Une nouvelle station est en cours de réalisation pour les villages de Chamblay, Ecleux et Villers-Farlay, bientôt Souvans

LAURIERS D’OR 2006 Groupe St Algue Coiffeurs officiels MISS FRANCE Tél. 03 84 72 90 00 - Galerie commerciale CORA 39100 CHOISEY

pement de pistes cyclables, qui devrait permettre de favoriser une circulation douce à usage quotidien et de mettre en place une alternative à la voiture !

On l’a vu le Jura Dolois a une mission importante de sensibilisation au niveau de l’environnement. Au niveau de la réduction des déchets et la consommation d’énergie, quels sont les objectifs du Jura Dolois, lors des prochaines années ? Tout d’abord, le Jura Dolois a récemment acquis la compétence “ordures ménagères”. En synergie avec le SICTOM de Dole, nous essayons de tout faire pour limiter la quantité d’ordures ménagères, par un travail d’information pour la réduction des déchets à la source. Au niveau de la construction de bâtiments de collectivités, la commission Environnement favorisera une réflexion autour des énergies renouvelables, le bois, le solaire, le géothermique, le photovolcanique… Ainsi, le Jura Dolois espère que les prochains bâtiments de la collectivité intégreront les énergies renouvelables ! aura aussi une station d’épuration aux normes. M. Macchioni ajoute “à Port-Lesney, les analyses ont montré que la qualité de l’eau est déjà meilleure en amont du village. Quand nous aurons achevé tous ses travaux d’assainissement, le syndicat mixte Doubs Loue reprendra la compétence assainissement et traitement des eaux usagées.”

Une réserve naturelle en projet “La Basse Vallée de La Loue, c’est aussi 80 mortes, dont une trentaine présentant un intérêt piscicole. La Morte des Fontaines de Chamblay est en travaux de terrassement pour permettre à l’eau de circuler, créer des frayères pour les poissons. Si le monde aquatique se régénère bien, ce volet continuera avec la morte Grappe de Souvans, puis une dizaine d’autres

Jean-François Louvrier

Pour terminer, au niveau de la communication, cette année la 5e édition du salon Innovia se déroulera à la Commanderie de Dole, quelles seront les nouveautés pour ce salon grand public ? La remise de trophées Innovia a été voulue pour encourager les entreprises innovatrices en matière de protection de l’environnement. L’ADEME a également soumis une idée très intéressante : réaliser un salon éco-concu. Je me suis rapproché du lycée Jacques Duhamel. Toute la promotion de la formation post BTS d’Eco-designer réfléchit à l’éco-conception du salon et une élève intègrera le Jura dolois en tant que stagiaire. C’est un vrai challenge pour les étudiants et le Jura Dolois, les consommations d’énergies et de produits doivent être les moins importantes possibles, le salon devra utiliser au maximum de l’énergie renouvelable, et des produits recyclables. Jura Dolois 54, rue André Lebon - Dole Tél. 03 84 79 78 40

Depuis la rentrée de septembre 2005, le lycée Jacques Duhamel permet à des jeunes de bac + 2, ayant des compétences en design industriel, de compléter leur cursus par une formation d’éco conception, en alternance. Le BTS Concepteur designer est né à Dole, il y a presque 20 ans. Mais depuis la réforme de 2005, le programme de ce BTS, néglige le développement durable. La même année, Michel Amphion et ses collègues enseignants en arts appliqués ont mis en place une formation post BTS Eco design pour combler ce manque. “Aujourd’hui la dimension développement durable est prépondérante, elle est préalable à toute création. Elle va devenir une notion fondamentale pour le métier de créateur !" confie Michel Amphion. Véritable cohérence D’ici 2008, M. Amphion espère que cette formation deviendra une licence professionnelle. “Avec des formations existant déjà à Besançon et Lons-le-Saunier, la Franche-Comté serait alors une région leader en matière de développement durable, de protection de l’environnement et de traitement des déchets. Et pourquoi pas, un pôle de compétence ?". Une formation d’initiative locale Ainsi, chacun des étudiants de la promotion pourra acquérir les connaissances tel que le respect de l’environnement, les problèmes de nuisance, de recyclage, d’éco-conception…

Michel Amphion

"Lorsque le designer crée un produit, il imagine de nouvelles utilisations, il améliore le conditionnement pour le réduire au minimum. C’est une nouvelle façon d’appréhender les choses. L’éco-conception implique aussi un côté psycho-sociologique important. Comment le consommateur va-t-il pouvoir utiliser ce produit tout en respectant l’environnement en économisant l’énergie, en produisant le moins de déchets possible…" Des projets ambitieux, mais réalisables ! En partenariat avec le Jura Dolois, la promotion 2006 éco-design propose des solutions basées sur le développement durable pour la conception et la réalisation du salon Innovia 2007, de l’envoi des courriers d’invitations jusqu’au démontage du salon. Les étudiants émettent des idées pour concilier énergie dépensée, consommation des matériaux et utilisation par le public. Ainsi, le prochain salon Innovia sera réalisé selon les règles de l’éco-conception ! Claire C

Contact : Lycée Jacques Duhamel, 03 84 79 78 00 ou lyc.duhamel.dole@acbesancon.fr

André Machioni

mortes.” nous explique André Macchioni. Avec le projet de création d’une Réserve Naturelle, entre le pont de Belmont et celui de Parcey, La Loue retrouverait son tracé originel et son espace naturel, constitué de nombreux lacets. Les digues de protection seraient reconstruites plus loin de la rivière et tenues avec des fascines, plus appropriées que l’enrochement.

Un environnement propre pour accueillir les touristes Durant tout l’été des gardes à cheval sillonnent les chemins et les bords de Loue pour éviter l’abandon de déchets. Ces gardes ont une mission d’information et de repérage : ils essaient de sensibiliser les promeneurs et les pêcheurs. Leur but est de laisser un environnement propre dans le Val d’Amour.

Education En partenariat avec la Maison de la Nature, de l’Eau et de la Pêche d’Ornans, un programme d’information est établi chaque année en direction des scolaires avec des inter ventions ponctuelles d’une journée réalisées dans les écoles des villages en bordure de Loue. Val d’Amour - 59 grande rue Chamblay - Tél. 03 84 37 74 74

LAURIERS D’OR 2006 Groupe Coiff & co Tél. 03 84 79 11 30 - Galerie commerciale INTERMARCHE Les Grandes Epenottes - 39100 DOLE Pays Dolois - Février 2007 - 17


Que de compétitions !

Des hauts, des bas… mais pas de victoire ! Nous avions, voilà un mois, quitté nos basketteurs du Jura Dolois sur une victoire acquise avant les fêtes, signe d’espoir pour le maintien ! La reprise fut encore difficile et le petit coup pouce du destin et de la chance n’a toujours pas changé de camp… Rencontre avec Jean-Louis Cuisant, Président.

M. le Président, voilà encore un mois qui fait mal ? Jean-Louis Cuisant - Nous savions que nous aurions deux matchs difficiles à domicile face à deux leaders de la poule, Lons et Poligny, et un match capital à Haguenau qui lutte en bas tableau avec nous. Au final nous perdons trois fois ! Nous réalisons un match correct contre Lons pour la reprise et le week-end suivant à Haguenau, c’est le cauchemar !

Vous n’avez pas apprécié le comportement de vos joueurs sur ce match ? Ils ont laissé tomber le match. Je leur ai dit que cela n’était pas sérieux. Cette équipe représente tout un club, une région, une ville, un public, des sponsors… Elle doit se battre à fond pour défendre toutes ses chances. Nous avons une image à respecter !

Vos joueurs vous ont écouté ? Oui, ils ont réagi admirablement contre Poligny. Malheu-

reusement on perd encore, de si peu… Mais quel match… Ils ne méritaient pas de perdre. Mais ils se sont battus et j’ai pu leur dire à quel point j’étais fier d’eux et ce qu’ils ont fait pour le public.

Et maintenant ? Mathématiquement c’est encore possible… Nous jouerons encore les prochains matchs avec une grande volonté de victoire, en espérant que la roue tourne un peu !

Résultats

GYMNASTIQUE - Trois week-end consécutifs de gymnastique à la salle spécialisée des Mesnil Pasteur de Dole. Après les championnats départementaux dominés par le club de Dole, ce sont les championnats régionaux par équipes qui se sont disputés ce dimanche où plus de 80 équipes régionales se sont déplacées dans la cité Pasteur. Les 24 et 25 mars prochain, place aux championnats interrégionaux dans cette même salle. ◗

SPORTS

Suivez vos équipes ! Rugby Fédérale 2 7/01/07 Dole-Cergy 14-21 14/01/07 Le Creusot-Dole 37-6 27/01/07 Dole-Saint Claude remis 04/02/07 Dole-Lons 48-16

Classement au 04/02/07 1. Cergy - 2. Lons - 3. Villefranche - 4. Macon - 5. Le Creusot - 6. Drancy - 7. St Claude - 8. Epernay - 9. Strasbourg - 10. Auxerre - 11. Dole - 12. Beaune

Handball Prénationale M 6/01/07 Dole-Lons 24-16 13/01/07 Varois-Dole 23-29 20/01/07 Dole-Semur 23-17 27/01/07 Longvic-Dole 25-29 04/02/07 Dole-Chalon 32-11

Classement au 04/02/07

13/01 Jura Dolois-Lons 75-91 20/01 Haguenau-Jura Dolois 101-65 27/01 Jura Dolois-Poligny 74-77

Classement au 28/10/06 1.Mirecourt - 2. Lons - 3. Poligny 4. Dijon - 5.Saint Dizier - 6. Rixheim 7. Haguenau - 8. Schirrheim 9. St Apollinaire - 10. Strasbourg 11.Mulhouse - 12. Jura Dolois Basket.

Venez encourager le JBD !

1. Dijon - 2. Lons - 3. Val de Gray 4. Dole - 5. Semur en Auxois 6. Luxeuil - 7. Belfort, 8.Varois 9.Chalon - 10. Vesoul - 11. Migennes 12.Saône - 13.Torcy - 14. Longvic.

Prénationale F 13/01/07 BEEX-Dole 19-18 20/01//07 Macon-Dole 15-32 28/01/07 Dole-Chaussin 14-26 03/02/07 Dole-Auxerre 21-17

Classement au 04/02/07

17 Février - 20 h 00 Salle Barberousse - Dole Jura Dolois - Strasbourg Entrée adulte : 5 euros - 12 ans : gratuit

1. Montbéliard, 2. Chaussin, 3.Lure, 4. Longvic, 5.Le Creusot, 6. Saône/Mamirolle - 7. Chenove, 8. Dole - 9. Auxerre 10. Champagnole, 11. Chevigny, 12. Macon

■ HIPPISME

NOS CADETTES FRANCE

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE La Société des Sports Hippiques de Dole a tenu son assemblée générale en janvier au centre équestre de la forêt de Chaux. Trois concours réunissant de nombreux cavaliers ont été organisés au centre équestre. Eric Lamarre, le président

■ ESCRIME

Le Cercle d’Escrime de Dole croise toujours le fer, après 20 ans de pratique Crée en 1987 par Pascal Lacote, Hubert Gardien, la famille Squinabol… le cercle d’Escrime de Dole fêtera ses vingt ans d’existence en 2007. André Stein président depuis 19 ans nous trace un bilan des vingt années d’acticités de son club.

Président vous êtes à la tête du club d’escrime de Dole depuis 19 ans comment cela se présente-il ? Nous sommes un club de 80 licenciés, où nous pratiquons l’escrime de la compétition au loisir en passant par l’escrime ancienne et l’escrime artistique. Cette année nous venons de mettre sur pied une nouvelle section pour les handisports.

Combien avez-vous de jeunes escrimeurs dans votre club, et quelle est la politique des entraîneurs ? Nous avons une quarantaine de jeunes qui pratiquent l’épée, le sabre et le fleuret sous la houlette des deux maîtres d’armes départemental Claude Mercier et

Fabien Bouvier. Mais notre discipline est plus exactement le fleuret. D’ailleurs nous avons eu dans cette discipline un champion de France en 1990 Mickaël Riche dans la catégorie minime. Notre politique est de développer ce sport au niveau départemental et régional.

fectionniste pour se produire sur la scène que nous avons improvisée depuis trois ans sur le parvis de la Médiathèque fin juin. Ils sont une dizaine de licenciés à s’entraîner toute l’année pour présenter le spectacle.

Qu’entendez-vous par escrime artistique ?

C’est la première section de l’escrime handisport dans le Jura. Pour l’instant nous avons quelques licenciés. Tous les handisports intéressés par cette discipline sont attendus le lundi soir à partir de 18 h 30 à la salle Pointelin. Pour qu’ils soient

L’escrime artistique est une discipline qui permet de réaliser des beaux gestes, comme dans les fils de cap et d’épée que l’on peut voir au cinéma. Les combattants sont déguisés. Il faut être per-

depuis deux ans reconduira les chefs de piste qui avaient été renouvelés cette année 2006. Il a souligné qu’une quarantaine de nouveaux jeunes cavaliers sont venus au centre équestre depuis septembre. Il en a profité pour honorer la plus ancienne licenciée, Georgette Lechevallier qui participe toujours au concours en tant que bénévole.

Prix direct d’usine

Etudes et devis gratuits sur demande

OUNANS - 03 84 37 71 73 • AUXONNE 03 80 47 10 69 Pays Dolois - Février 2007 - 18

à l’aise nous avons créé un vestiaire accessible aux handicapés. Nous allons développer cette discipline dans notre club tout au long de l’année 2007.

■ HANDBALL

RETOUR EN FLÈCHE DES DOLOIS EN PRÉNATIONALE Le Dole Handball qui évoluait en Nationale 3 lors de la dernière saison a débuté le championnat de prénationale sur les talons. Mais depuis le début de l’année 2007 cette formation dirigée par Virginie Moréno et Thierry Cornet ne perd plus. Même, elle s’est rapprochée des deux autres formations Lons et Gray qui jouaient le haut de tableau depuis le début de la saison. Le prochain week-end, l’équipe du président Guy Cortat se déplace à Gray pour un match capital pour la suite de la compétition dans le haut du tableau.

O F F R E

Fabricant installateur sur mesure depuis 18 ans Véranda Alu ou Bois Alu Fenêtres PVC ou Alu Pergola Stores Volets roulants Alu Nombreuses réalisations à visiter sur votre secteur Nouveau Hall d’exposition

L’escrime handisport est entrée dans votre club, pourquoi ?

D E

F O R M A T I O N

académie Besançon DOLE REVERMONT

)

DIPLOME AIDE SOIGNANT PAR LA VAE

)

Module obligatoire : 70 heures • Dates : avril mai 2007 Condition : avoir obtenu le livret 1 délivré par la DRASS

GRETA de DOLE-REVERMONT - Inscription Tél. 03 84 82 55 18 Greta.Revermont@ac-besancon.fr


3 000 euros pour le CK Dole CANOE KAYAK

L A MÔME

LE CHIFFRE

- Début décembre, le Canoë Kayak Club de Dole recevait

de la SNCF le premier coup de cœur (3 000 euros) pour son projet “ma pagaie au secours de l’eau”. Cette opération a été mise sur pied avec des jeunes écoliers de CM2 des Commards de Georges Sand et de Beauregard afin de sensibiliser les jeunes à la protection et pérennisation de l’eau. ◗

16-48 c’est le score

200 places de cinéma à gagner

du derby entre Dole et Lons le 4 février dernier en faveur de l’équipe lédonienne

Voir page 15

m a t é r i e l p o u r CHAUFFAGE / SANITAIRE

■ FUTSAL

JURA NORD EN DEMI FINALE NATIONALE Deux équipes du Nord Jura participaient le week-end dernier aux phases interrégionales de Futsal, Jura Nord qui devient pour la deuxième fois champion de Franche-Comté et SerreVèze. Les deux formations se retrouvaient à Scey-sur-Saône pour tenter de décrocher un billet pour les demi-finales France. C’est Jura Nord, l’équipe de Ludovic Riva qui a décroché le sésame pour participer aux demi-finales de la coupe Nationale de Futsal. Serre Vèze se contente de la 3e place.

■ TENNIS DE TABLE

LA MJC DOLE SUR LA VOIE DE LA PRÉNATIONALE Le Tennis de table se porte bien dans la cité Pasteur. Deux équipes, la MJC Dole et l’ASPTT Dole Foucherans évoluent Régionale 1, tout près de la Prénationale. Après deux journées l’équipe des frères Maupoil a réussi un sans faute, en s’imposant face à l’ASPTT Dole Foucherans et à l’ASCAP (Sochaux). Cette formation qui a enrôlé un jeune joueur pour son équipe 2 a toutes les capacités pour évoluer au plus haut niveau pour la prochaine saison.

L’ É Q U I P E D U M O I S

- HONNEUR TAVAUX REVIENT SUR BESANÇON RUGBY

Après trois victoires consécutives sur quatre rencontres depuis le début de l’année 2007 l’équipe dirigée par Jacky Rol et Didier Dejean poursuit sa remontée au classement Honneur de la poule Bourgogne Franche-Comté. Dimanche 4 février, c’est le leader Bisontin qui s’est incliné sur la pelouse de la pépinière à Tavaux. ◗

■ JUDO-CLUB DU VAL D’AMOUR

On r’fait le combat 30 ans après ! Le Judo-Club du Val d’Amour fêtera ses 30 ans en 2007. Ainsi appelé car situé initialement dans une salle de sport de la rue du Val d’Amour ce club formateur profitera de cet anniversaire pour retrouver ces anciens membres et revivre ces nombreux combats sur le tatami ! Le Judo-Club du Val d’Amour compte environ 170 membres sous le contrôle et la “haute” responsabilité du professeur Didier Colin. Le club prend en charge des enfants dès l’âge de 5 ans pour une initiation ludique et éducative aux rudiments du judo. Les principales règles de fonctionnement restent : • Apprendre en jouant et progresser plus par rapport à soi que vis-à-vis des autres sont les principaux éléments de motivation des jeunes. La notion de compétition ne vient que plus tard, mais là aussi, il ne s’agit en aucun cas d’un élément fondamental du fonctionnement du club. La pratique du judo en tant que sport doit permettre à tous, jeunes et moins jeunes, de se mesurer d’abord à soi-même. • Faire découvrir ce sport qui permet de se “battre” sans par-

T

2 7 B

G r a n d e

65, rue Louis de la Verne - Dole -Tél. 03 84 72 65 37

r u e

O

-

ler d’adversaire tout en donnant le maximum pour mettre un “pion” au partenaire. • Suivre les judokas de benjamins à seniors dans les compétitions, une ceinture noire pouvant assurer le cours, lorsque l’entraîneur doit aller encadrer les élèves dans les championnats du Jura, de région, interrégion ou national.

Ressortez vos ceintures ! Michel Brignot, Président du club, invite tous les anciens

membres qui souhaitent partager la manifestation du 30e anniversaire (début octobre) à prendre contact avec : Didier Colin au 06 74 54 88 87 Michel Brignot au 03 84 82 71 66 ou le site www.jcvadole.fr

Nous ne manquerons pas, à cette occasion, de retracer cette belle aventure débutée en 1987. Pour savoir plus : www.jcvadole.fr. Gymnase du Collège MontRoland - 55, bd Wilson - Dole.

Hall d’exposition

Faites-vous du bien changez de salle de bain MEGNIN BERNARD Zac de Chaucheux Foucherans Tél. 03 84 70 80 15

R

D o l e

R

-

I

T é l .

D

E

!

St Va

0 3

8 4

6 9

1 3

lentin

4 6

Pays Dolois - Février 2007 - 19


DÉCOUVERTE

Songes d’Orient

Publirédactionnel

Une invitation au voyage du bien-être… A votre entrée dans le Spa oriental et hammam “Songes d’Orient”, le temps s’arrête ! C’est le début d’un savoureux voyage en Orient. Tout est en place pour votre bien-être et une détente optimale. Un pur moment de bonheur !

S

uivez les bougies qui jonchent le sol. Au premier étage, la porte d’un autre monde s’ouvre. Tous vos sens se mettent alors en éveil. Dans le salon, installez-vous confortablement sur le canapé ou à l’orientale à même le sol. Delphine vous présente la carte des “Songes d’Orient”. Nadège, esthéticienne diplômée réalise les soins et les massages de bien-être.

et soins proposés, mais aussi les parfums, les musiques que vous appréciez, puis passez dans le

vestiaire, où vous attendent sandales, peignoir, paréo… Vous êtes alors prêts à entrer au cœur du Spa :

une pièce avec table de massage, hammam et douche… Laissez-vous tenter par un gommage au savon noir, au sel de la Mer Morte, un enveloppement au Rhassoul ou encore au chocolat, un massage de bien-être personnalisé, avec une multitude d’huiles essentielles… Vous ne serez jamais avec des inconnus dans la même pièce !

Des produits naturels

Un parcours intemporel, des soins uniques Choisissez ce qui vous plaît parmi les différents rituels

Le salon d’accueil

Passionnée par le savoirfaire et l’accueil, qu’elle a connus lors de voyages en Afrique et en Asie, Delphine vous expliquera tous les bienfaits des produits frais, qu’elle prépare

Partez à la découverte de nouveaux produits et réservez dès maintenant pour une heure et plus, seul ou avec des amis, et même en soirée.

selon les recettes traditionnelles venues d’Orient. Pour la meilleure qualité, “Songes d’Orient” se fournit auprès d’artisans locaux, tels que Le comptoir des arômes, la pâtisserie Bulabois, mais aussi directement de l’étranger.

Relaxation, sérénité et intimité Après les soins et rituels du hammam, passez dans la “tisanerie”, éclairée, à la bougie. Quatre lits vous y

■ MONTBARREY

Envie d’authenticité ? Retrouver le temps de faire, partager des connaissances, se réapproprier la nature, apprendre à connaître et respecter la faune et la flore du Val d’Amour... Que de beaux projets ! Christine et Paul vous apprendront des gestes simples, des techniques universelles, utilisées en broderie, en vannerie...

I

ssus du monde rural et très attachés aux traditions et savoir-faire des anciens métiers, Christine et Paul ont créé en 1997, l’association “l’Arbre aux Fouletots”. Restée en sommeil pendant quelques années, son activité a repris en 2005. Depuis, l’association ne cesse de prendre de l’essor. “L’échoppe du Fouletot” est ouverte depuis janvier 2007, une centaine de personnes, de tous les âges, ont déjà suivi des stages donnés par Paul ou Christine. Les enfants des écoles et centres aérés ont beaucoup apprécié les inter ventions de Paul et Christine…

Pays Dolois - Février 2007 - 20

Démonstration de confection de vannerie spiralée, par Paul.

Collecter, partager et échanger Ces stages touchent tous les domaines de la vie quotidienne et suivent le rythme des saisons. “Nous souhaitons transmettre le savoir-faire et le savoir être rural, que nous

avons acquis en FrancheComté, mais aussi lors de nos voyages en France, Louisiane, Italie, chez les Flamands… Chacun de nos stagiaires apprend à reproduire des gestes anciens et simples, à son rythme. Ainsi, nous voulons continuer à faire vivre ce savoir-faire, pour qu’il ne soit pas perdu avec les nouvelles générations” nous explique Christine.

Broder, filer Passionnée de broderie, Christine nous apprend la broderie sur toile : blanche, ruban, richelieu…, et la broderie sur filet avec le point antique, la guipure d’art, la dentelle… Depuis plus de

Christine travaille sur son métier de filetière dans l’Echoppe du Fouletot

20 ans, Christine a collecté une multitude d’informations sur les différents points qu’elle pourrait reproduire, les techniques qu’elles pourraient utiliser et transmettre : le fusain, la peinture sur soie, le travail de la laine, le cardage, le filage, la teinture et le tricot.

Connaître la flore et la vannerie Avec Paul, découvrez la vannerie, de la recherche des

matériaux naturels, à la confection de paniers, chapeaux, corbeilles à pain et ustensiles divers. L’apprentissage commence par une ballade en Forêt de Chaux ou sur les bords de Loue pour apprendre à identifier et trouver les différents végétaux utilisés en vannerie : paille de blé, de seigle, de bois Molini, laîche, herbe bleue, etc. Sans oublier de respecter la nature ! De retour à l’atelier, Paul enseigne les gestes pour

attendent. Delphine ajoute “mes clients et clientes apprécient la douceur et la pénombre de cette salle de repos, on peut y rester le temps qu’on veut pour lire, dormir…”. Boissons chaudes, thé, café, et

petites douceurs vous sont proposées… Après la chaleur du hammam, les senteurs enivrantes d’Orient, le retour à Dole se fait tout en douceur et à votre rythme !

Songes d’Orient 139 avenue Maréchal Juin - Dole Tél. 03 84 72 79 52 Ouvert tous les jours sauf le mercredi de 13 h à 20 h Dimanche réservé au hammam. Uniquement sur réservation, d’une heure ou plus, seul ou entre amis(es)

réaliser de la vannerie spiralée avec de la paille et des liens de noisetier, osier ou ronce.

DOLE ATELIER COMTOIS

Etre le maillon d’une chaîne

Du 26 février au 1er mars, les Ateliers Comtois propose un éveil au spectacle, peinture, poterie, arts plastiques. Le matin, de 10 h à 12 h pour les 4 à 7 ans et l’après-midi , de 14 h à 17 h pour les 8 à 12 ans et les 13 à 15 ans. Des week-ends de broderie à l’ancienne les 17 et 18 février, de batik les 24 et 25 février, de poterie les 24 et 25 février. Stages adultes de peinture sur tissu, soie, laine et coton du 24 au 28 février, de 10 h à 17 h, avec un repas tiré du sac. Le 18 février, de 9 h 30 à 13 h, du dessin de nu d’après modèle vivant. Pastel et fusain, les 24 et 25 février, un stage de poterie : réalisation de pots, de sculpture et essais d’émaillage, et stage de batik coton et du 24 au 28 février, stage de peinture sur tissus divers, laine ,soie et coton.

L’association conseille également, tout un chacun, sur la greffe et la taille des arbres, les soins du jardin et des fleurs, mais aussi pour les soins d’animaux de la bassecour. La durée du stage est choisie, selon le temps à y consacrer, l’approfondissement souhaité, l’expérience personnelle des gestes manuels… A domicile ou à l’atelier, Paul et Christine interviennent sur demande et à moindre coût, les matériaux sont fournis et seule une participation aux frais est demandée ! Dès aujourd’hui, il est possible de rencontrer Paul et Christine dans l’atelier de l’association : “L’échoppe du Fouletot”, à Montbarrey. Claire C

Pour un rendez-vous, un conseil ou une aide, appelez au 03 84 81 56 29 ou écrivez à arbrefouletot@yahoo.fr

Des vacances créatives

Renseignements aux Ateliers au 03 84 82 20 09.


LOISIRS

Routgees des Villa La

Saint Aubin Loto des majorettes Le samedi 17 février 2007 à 20 h 00 (ouverture des portes à partir de 18 h 00), au foyer rural Majorettes St Aubinoises. Emmanuelle BARBIER, Secrétaire de l’association, 62 rue du Muguet à Dole, 03 84 82 06 33.

Exposition artisanale Le dimanche 11 mars, à partir de 10 h, la chorale Tourne Sol présente une exposition artisanale au foyer rural. Des exposants de Saône et Loire, de Côte d’Or et du Jura présenteront leur savoir faire : peintures, pastel, meubles peints, objets en bois, lampes, bijoux... Mme Nadine François, 6 bis rue du bois, 39410 Saint Aubin. Tél. 03 84 70 18 34

Tavaux Bourse de puériculture Le 10 mars 2007, dès 8 h 30, salle Gérard Philipe organisé par le relais d’Assistantes Maternelles. Catherine Menetrier, 03 84 71 98 37

■ DOLE – MUSÉE DES BEAUX ARTS

Une exposition “Made in Dole” Du 23 février au 27 mai, le Musée des Beaux-Arts de Dole vous présente une nouvelle exposition temporaire : “Made in Dole”. Un regard rétrospectif, mais aussi prospectif, sur les expositions qui se sont déroulées ou se dérouleront dans ses murs…

L

e Musée des BeauxArts de Dole a mis en place depuis plus de 20 ans une politique d’expositions qui fait une large place aux artistes contemporains. C’est en partant du souhait de remontrer la pièce de Claude Closky “8633 personnes que je ne connais pas à Dole” créée en 1994, lors de son exposition personnelle que l’idée de cette expo a germé et éclos.

Photos, peintures… “Nous avons choisi de montrer des oeuvres qui ont été conçues à Dole afin de les mettre en scène dans un autre contexte. Ainsi les photos d’Eric Poitevin, Gens d’Arbois, créées lors de son invitation en 1990 ou

la Colonne spermatic, installation de Christiane Geoffroy pour son exposition d’hommage à Pasteur en 1995, ou encore la peinture Halle IV de Thomas Huber, commande faite par le FRAC FrancheComté à l’artiste en 2001. Didier Marcel et Bernard version.” nous explique Anne Dary, conservatrice du Musée des Beaux-Arts de Dole.

De nombreux artistes D’autres artistes, Cécile Bart, Lilian Bourgeat et Anita Molinero qui n’ont pas encore travaillé avec le Musée de Dole, sont invités à s’approprier les lieux pour réaliser des oeuvres sur place. Sans oublier, Stéphane Dafflon et Gérard Fromanger qui ont

conçu de nouvelles peintures pour l’exposition.

Un engagement avec les artistes Cette exposition est aussi une position “morale” que le Musée a vis-à-vis de l’art et des artistes : le rôle du musée se réalise à travers des invitations qui peuvent être des expositions de groupe, ou des expositions personnelles, mais aussi des acquisitions ou des commandes pour la collection… Pour tout connaître des artistes et de leurs œuvres, ne manquez pas la visite guidée, le dimanche 11 mars à 16 h. Ouvert tous les jours, sauf lundi et dimanche matin de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h Entrée libre et

■ MOULINS DE BRAINANS

La Loye Bal des Alwati

Mont-sousVaudrey Soirée Choucroute dansante du CCSVA Le samedi 17 février, à 20 h 30, à la salle des Fêtes. Christian Magdelaine, 03 84 71 76 07.

ALDEBERT LE 23 FÉVRIER

Gevry Loto Dimanche 25 février

Dole Le dimanche 18 février le collège Mont-Roland organise le vide grenier annuel. Sur une surface chauffée de 600 m2, les exposants accueilleront le public de 6 h 00 à 17 h 00. Les installations peuvent se faire le samedi 17 de 13 h 30 à 15 h 00. Réservations des places par Tél. 06 79 81 16 88

CARBONE 14 MONTE, MONTE…

Christiane Geoffroy, Colonne Spermatic, 1995 (bristol plastifié, fil nylon, plomb de pêche, collection du F.N.A.C.)

gratuite. Mercredi : ouvert jusqu’à 20 h. Musée des Beaux-arts de Dole 85, rue des Arènes Tél. 03 84 79 25 85 e-mail : musee.dole@wanadoo.fr.

clip en rotation à la TV, interviews dans les magazines spécialisés...

CEUX QUI MARCHENT DEBOUT, LE 3 MARS

Samedi 17 février avec le groupe Croque-Notes.

Vide grenier

■ CHAMPVANS

■ DOLE COMMANDERIE

CARNAVAL DES RYTHMES Pour ce premier Carnaval des Rythmes, la Commanderie va résonner aux rythmes du ska, du rock, du reggae, du roots avec pas moins de quatre groupes : La Ruda, Riké, DAAU et BigRed… Dole La Commanderie - le vendredi 23 février dès 20 h Tarifs : 30 euros - réduit 28 euros - Infos : 03 84 69 07 52.

Le retour du Prince Aldebert sur les planches du Moulin de Brainans, un beau cadeau que nous offre Los Productions pour cet hiver ! Plus grand chose à dire pour vous présenter Guillaume Aldebert, bisontin, nouvel album, tournée qui s’annonce sold out,

Avec Ceux Qui Marchent Debout, le mot “fanfare” revêt une autre signification. Du funk au reggae, en passant par la soul, aucun groove ne leur résiste. Ce groove ultime repose sur une présence rythmique impeccable et l’esprit de l’épopée funk des 70’s. Les voir jouer en live changera totalement la conception que vous vous faites des fanfares ! Moulin de Brainans : Lieu dit “Le Moulin”, 39800 Brainans Association Promodegel : BP 30045 – 39801 Poligny Cedex 1 Tél. 03 84 37 50 40 promodegel@hotmail.com www.moulindebrainans.com

Le 20 janvier dernier, un concert rock a eu lieu à la salle des Fêtes de Champvans. Après trois groupes locaux, Carbone 14 a clôt la soirée en beauté, avec ses compositions pop rock. Ces jeunes de Champvans ont déjà un album à leur actif et espèrent bien que ce concert contribuera à financer leur prochain album. www.carbone14music.com

■ DOLE

LE PRINTEMPS ARRIVE ET, AVEC LUI, MADAME LA POÉSIE, CETTE ANNÉE PARÉE PAR EROS ! Depuis 9 ans, les compagnies 2 Pièces Cuisine et les Zurbains fêtent la poésie dans tous les lieux où celle-ci peut s’infiltrer, c’est-à-dire partout ! Cette année, Madame la poésie porte les habits de l’amour, puisque le thème en est : le poème d’amour. L’amour, la poésie : deux visages d’un même mystère que nous aborderons du 12 au 17 mars dans différents lieux dolois : l’hôpital, le refuge, le foyer Saint-Jean. De plus, du 14 au 17 mars à 15 h à la Médiathèque : lectures et mise en espace de la correspondance amoureuse des “people” de la littérature, de la politique ou de la peinture : - Simone de Beauvoir et Nelson Algren, son amant américain

- André Malraux et les femmes qui ont compté dans sa vie : Clara Malraux, Louise de Vilmorin et Josette Clotis - Paul Eluard et Gala Dali… Samedi 17 Mars de 10 h à 12 h sous le kiosque du marché couvert : lecture et interprétation de poèmes d’amour par les comédiens en français, en allemand et en italien. Venez nombreux faire provision d’amour et… de poésie !

Quatre séries “Design”• Rustiques • Classiques • Contemporaines

+ de 200 modèles

Crédit d’impôts sur les foyers, poêles et inserts (suivant liste et conditions, loi de finance 2007)

10, avenue de Northwich - Dole Tél. 03 84 72 80 80 54, rue des Salines - Lons Tél. 03 84 43 34 24 Pays Dolois - Février 2007 - 22


LOISIRS ■ MONT-SOUS-VAUDREY - GRÉVY 2007

Jules Grévy, un Président Jurassien fêté les 12, 13 et 14 juillet 2007 à Mont-Sous-Vaudrey

Jean-Pierre Feuillebois sur le stand à la percée.

L’année 2007 célèbre le bicentenaire de la naissance de Jules Grévy. Aussi, le Pays dolois a rencontré Germaine Oudot, responsable de projet au sein de l’association Grévy 2007.

Pourquoi célébrer le bicentenaire de la naissance de Jules Grévy à Mont-SousVaudrey ? Jules Grévy a été Président de la IIIe République Française. Il est né à Mont-sous-Vaudrey, le 15 août 1807 et mort à Mont-sous-Vaudrey le 9 septembre 1891. L’idée est venue de l’association Amaous qui travaille à la mise en valeur du patrimoine historique de Mont-sous-Vaudrey. Rapidement, l’association s’est rapprochée de la Communauté de Communes du Val d’Amour et grâce au soutien de Jean-Marie Sermier, député-maire de Cramans, la commémoration du bicentenaire de la naissance de Jules Grévy a été reconnue célébration nationale de l’année 2007. La grande fête à Jules aura lieu à Mont-Sous-Vaudrey les 12, 13 et 14 jullet. L’association Grévy 2007 a été créée en mars 2006 pour encadrer les participants. Depuis avril, des réunions ont permis d’affiner les projets, de réaliser un cahier des charges, d’ef fectuer les démarches administratives et demandes de subventions, recherches de partenaires et de fonds financiers…

Aujourd’hui vous êtes dans une phase de concrétisation des projets, pouvezvous dévoiler les manifestations et événements prévus au cours de cette année 2007 ? Lors de ces trois jours, le programme sera très festif. Ce sera une grande Fête Nationale avec défilé militaire, feux d’artifice, concert, bal, théâtre… Cette commémoration prend une grande ampleur et les habitants de Mont-sous-Vaudrey s’investissent énormément. L’Université Ouverte de Dole a déjà commencé un cycle de conférence et en mars, le Conseil général accueillera un grand colloque et une exposition sur les valeurs de la République. Le Canard sur la Loue édite un numéro spécial Jules Grévy en mars. La Région participe au financement du concert rock et du concert philharmonique, organisés avec Spectacles Vivants. La troupe du théâtre du CCSVA, accompagnée de quelques acteurs répètent une pièce qui sera jouée dans les rues de Mont-sous-Vaudrey en juillet. Une pièce “La République de Jules” a été écrite pour l’occasion par Annie Gay et mise en scène par Chantal Mairet. Un ouvrage

documentaire sera édité par les Editions Doloises DMODMO en juin prochain. Toutes les associations et les personnes qui souhaitent contribuer bénévolement à ce grand événement sont les bienvenues.

■ CLIN D’ŒIL

GRÉVY 2007 À LA PERCÉE DU VIN JAUNE L’association a été contactée par le CIVJ d’Arbois pour intervenir dans le cadre de la 11e Percée du Vin Jaune. Aussi, lors de ce week-end les responsables du projet ont tenu un stand présentant l’année Jules Grévy, le seul Président de la République jurassien.

Est-ce que des actions sont entreprises pour rappeler aux jeunes, les lois instaurées par Jules Grévy et les valeurs de la République Française ? A la demande du Conseil général, Grévy 2007 et l’Education Nationale mettent en place un concours départemental auprès des écoles primaires et des collèges. Les élèves écriront une lettre à Jules en rapport aux lois votées à son époque. Le règlement de ce concours est disponible sur le site de l’association www.grevy2007.fr.

Au niveau de la communication, quelles sont les grandes actions mises en œuvre ? Le fait que cette commémoration ait été reconnue Célébration nationale, nous offre une communication à l’échelle nationale. L’événement figure sur le site officiel www.culture.gouv.fr, mais aussi dans

■ LE SAVIEZ-VOUS ?

LA FÊTE NATIONALE En 1880, Jules Grévy instaurait le 14 juillet, date de la prise de la Bastille en 1789, jour de Fête Nationale. Depuis, partout en France, le jour du 14 juillet ont lieu de nombreuses cérémonies officielles, défilés, feux d’artifices. Germaine Oudot devant le caveau de Jules Grévy, rénové en 2003.

la brochure des célébrations nationales. Nous souhaitons profiter de tous les moyens de communication au niveau régional et local. Un reportage a déjà été diffusé sur France 3 et la presse locale relaye nos informations. Des affiches et des flys seront distribués pour annoncer le temps fort de cette année, placée sous le signe de Grévy. Loic Guerrin, un enfant du village, en formation de Webmaster, met ses compétences informatiques au service de l’association. Un site Internet est d’ores et déjà en ligne. Propos recueillis par Claire C

Contact : Germaine Oudot, responsable de projet. Permanence assurée tous les matins du lundi au vendredi, au 14 rue Jules Grévy, au 2e étage de la médiathèque. Tél. 03 84 80 02 98. www.grevy2007.fr

Le bureau de Grévy 2007 Président : Jean-Pierre Feuillebois Vice-président : Gilles Lecuelle Secrétaire (et responsable de projet) : Germaine Oudot Secrétaire adjoint : Jo Petitjean Trésorier : Jacques Martin Trésorier adjoint : Jean-Claude Charnoz

DOLE - ENMD

L’ENSEMBLE 415 EN CONCERT Chiara Banchini, au violon et Patrizia Bovi, soprano, interprètent un concert Tartini au théâtre de Dole, le dimanche 18 février à 15 h. Patrizia Bovi, spécialisée en musique ancienne, chante dans le Quatuor de Giovanna Marini depuis 1990. Gisueppe Tartini est né en 1692, à Pirano, ville aujourd’hui Slovène. Installé à Padoue, ses sonates comportent les signes d’une écriture cryptée, où chaque lettre de l’alphabet est remplacée par un signe inventé par Tartini. Ces signes se révèlent être de brèves citations, venues des lectures de Tartini, en particulier Le Tasse et Métastase. Les sources d’inspirations de Tartini, des motti, des citations poétiques qui contribuent à rendre la musique particulièrement suggestive… Achats des places à l’ENMD et à l’Office de Tourisme. Tarifs : 18 euros, 12 euros pour adhérents et étudiants, 5 euros pour les élèves de l’ENMD.

■ DOLE -

■ A ECOUTER

CYCLE GRÉVY A L’UNIVERSITÉ OUVERTE DE DOLE L’Université Ouverte a ouvert un Cycle Autour de Jules Grévy, un président jurassien, en début d’année 2007. Deux conférences sur l’origine de l’idée républicaine et politique étrangère et coloniale au temps de Jules Grévy, ont déjà eu lieu, devant une assistance nombreuse et attentionnée. Ne manquez pas les prochaines, salle Edgar Faure à 18 h. Mercredi 14 février, conférence “Autour de la métallurgie du fer au temps de Jules Grévy”, donnée par Pierre Lamard, maître de conférences, UTBM, Université de Franche-Comté. Mercredi 21 février, conférence “L’école en Franche-Comté au temps de Jules Grévy”, avec Jean-Louis Clade, Professeur honoraire et docteur en histoire. Mercredi 14 mars, “Aspects de la peinture sous Jules Grévy (Pointelin, Tissot…), avec Chantal Duverget, docteur en histoire de l’art.

UN LOTO POUR PARTIR AU PÉROU

Pour la deuxième fois, une vingtaine d’élèves du Lycée Pasteur Mont-Roland partent au Pérou. Ces élèves dolois séjourneront au sein d’une famille péruvienne et suivront des cours au lycée d’Arequipa, en avril prochain. Ce sera l’occasion d’approfondir la langue espagnole, de découvrir les sites incas, tels Cuzco, Macchu Picchu, Lima, Lac TitiCaca, sans oublier la culture et la musique péruvienne. A l’automne prochain, les élèves péruviens pourront venir à leur tour découvrir la France. Pour financer cet échange, la section Voyages Scolaires du Lycée Pasteur Mont Roland organise un Super

Loto. Il aura lieu, le dimanche 18 février à 14 h, dans le self du lycée. A gagner : 2 700 euros en bons d’achats de 16 à 400 euros, huit jambons, paniers régionaux, apéritifs, de nombreux lots, et toujours des surprises… Ce super Loto se déroulera en trois manches de six parties avec quatre quines par carton. Il sera animé par Jean-Claude et préparé par Jean. La vente des cartons débutera à 12 h 30 : une plaque de deux : 16 euros. Une plaque de quatre : 23 euros. Une plaque de six : 30 euros. Lycée Pasteur Mont Roland - 55 boulevard Wilson - Dole

Pays Dolois - Février 2007 - 23


Etude personnalisée gratuite Vente de produits d’entretien

La location facile

L & S production

80, Boulevard Wilson - Dole - Tél/fax : 03 84 79 00 96 ls-production@wanadoo.fr - www.ls-production.fr

Pays Dolois 80  

Pays Dolois 80

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you