Issuu on Google+

Votre Constructeur…

53,avenue Eisenhower

DOLE

03 84 72 34 34

GRATUIT d’informations - n°66 - Nov. 2005

E 6,80 € L ADBOOMU RA ÉI N- RO I

Mercurey 2003

6 rue Jacquard - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71 à côté du Campanile

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Pa pr rk iv ing é

Un vrai journal

s e r u e l l i e “les m affaires”

Renault

J.P. Cône

VÉHICULES NEUFS

Cone Automobiles - 8 Bd Wilson - Dole - 03 84 82 67 67

Asnans-Beauvoisin

Deux mairies pour un village !

Dans Asnans-Beauvoisin, il y a Asnans et Beauvoisin ! Deux villages qui ont uni leur destinée en 1973 mais qui ont conservé chacun leur mairie ! Histoire… P.8

Damparis

Le Tri pour 8500 enfants ■

P3

Tavaux

Cyril Roy le bénévole

Dole

Le roi du carambole

Petits prix… Joyeuses Fêtes garanties ! Guirlande électrique Longueur 6 m + rallonge 2 m

Ensemble crèche avec 11 figurines en porcelaine

6,90 €

6,50 €

Village musical avec fibres optiques

29,90 €

Ouvert les dimanches jusqu’au 18/12/05 9 h 30 - 12 h 30 et 14 h 30 - 18 h 30

P10

Complémentaire santé 3 mois gratuits c’est le pied ! à partir de 17 €/mois* Remboursement total de vos frais d’hospitalisation *Formule ESSENTIA. Salarié - 24 ans Tarif jusqu’au 31/12/05 dept Jura Point conseil

184, Avenue Maréchal Juin Dole - Tél. 03 84 70 81 00

P4

Cabinet DEPEYRE - 25 Grande Rue - Dole Tél. 03 84 72 00 87 - Mail : cabinetdepeyre@aol.com


VOTRE CAVISTE A DOLE !

Sarl LE BONHEUR CHALEUR L’art de concilier esthétique & technique

“Je vous attends avec mes vins, mes conseils et surtout mes meilleurs prix” Xavier, Caviste Caves Maurin à Dole T LES M OUS PROM ERCREDIS OTIO FONTA N SUR INE A VINS S

* voir conditions en magasin

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Une brique réfractaire haute densité au cœur du corps de chauffe

“Chaque radiateur Electro System est un véritable chauffage à lui seul”

Z.A. du Rougemont - 39100 Foucherans

Tél. 03 84 82 35 29

6 rue Jacquard - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71 à côté du Campanile

La nouvelle collection 2006 est arrivée, découvrez toutes nos nouveautés cuisines, bains et rangements…

Le Style !

14, avenue de la Paix - DOLE Tél. 03 84 70 94 98

PAOH ! Studio graphique -Dole - 03 84 82 50 21

En novembre, on plante le décor !


N AT U R E

Le tri pour 8 500 enfants !

Photo

L’opération “Le tri, c’est la classe” concerne 385 classes du Pays Dolois - Pays de Pasteur. Elle va permettre à 8 500 enfants de faire le bon geste du Tri.

A

ujourd’hui les élèves doivent bénéficier d’une éducation cohérente et progressive à l’environnement pour un développement durable sur l’ensemble de leur parcours scolaire, du primaire au lycée. A l’école primaire, celle-ci doit permettre de sensibiliser les jeunes élèves à leur environnement le plus proche. Une éducation dont l’objectif est de les conduire à mieux appréhender le monde pour qu’ils adoptent un comportement responsable et citoyen. La grande opération “Le tri, c’est la classe !” lancée dans le Jura Dolois, s’inscrit donc dans le développement durable et rassemble plusieurs partenaires : l’éducation nationale, les élus, le Sydom, le Sictom de la zone de Dole et l’Atelier Pasteur. Au niveau national, les programmes d’enseignements fondent l’acquisition de connaissances et de comportements sur la biodiversité, les changements climatiques,

la gestion des ressources. Ils intègrent également l’éducation à la santé et au risque, à la citoyenneté et, plus généralement, au développement solidaire. Ainsi, les élèves seront capables de mesurer les conséquences de leurs actes sur l’environnement.

Le papier perdu… ça froisse ! Pour l’action à mener dans le Jura Dolois, c’est après de nombreuses discussions avec les enseignants travaillant avec l’Atelier Pasteur sur le thème des déchets, que deux constatations ont été faites : la consommation de papier est de plus en plus importante dans les classes et le papier usé n’est pas toujours trié en vue d’être recyclé ! Il est donc important d’amener les petits à bien gérer leurs déchets et à mieux consommer le papier, ainsi les grands qu’ils deviendront au collège puis au lycée, pourront continuer ces gestes simples et importants pour leur avenir et celui

de leurs enfants. Pour information, en France, on utilise 1 kg de papier par personne et par jour ! Et pour être bien dans ses petits papiers, l’opération inscrite dans le développement durable dirige plusieurs actions : sensibiliser les enseignants par le biais des notes de service de l’éducation nationale, installer le tri dans les classes en distribuant à chaque classe de maternelle et primaire une petite caissette bleue destinée aux déchets recyclables de la classe, et diffuser une brochure avec “un petit guide de tri d’écolier”. A noter qu’une information délivrée aux personnes de service des écoles les renseigne également sur les visites organisées à l’usine du Sydom et au centre d’enfouissement de Courlaoux.

Distribution à Damparis Il y a quelques jours, en présence des partenaires, les enseignants des communes de Tavaux, Damparis, Abergement-la-Ronce, Foucherans

Photos vidéo numérique

Pascal Barat, photographe

21 Grande Rue - Dole et Saint-Aubin, ont reçu le matériel nécessaire à chacune des classes, ainsi qu’une brochure destinée aux enfants et à leurs familles, afin de réaliser une formidable action pédagogique en direction de l’économie (50 euros par bac bleu), de l’environnement (la planète a besoin de nous tous) et du social (le tri c’est

■ NATURE

Autour du blaireau Dans le cadre d’une mission confiée par la charte environnement du Nord Jura, l’association “Serre Vivante” organise une série de manifestations autour du Blaireau. Cohabiter avec la faune sauvage n’est pas toujours chose évidente… La crise écologique dans laquelle nous entrons, et son cortège de menaces toujours plus pesantes, sur les espèces comme sur les espaces remarquables, nous invite à agir pour protéger les ours, les tigres et les éléphants, par exemple. Mais comment demander à ceux qui en Asie ou en Afrique côtoient au quotidien des grands mammifères si nous ne

Reportages Mariages Couples Groupes

DOLE

■ DAMPARIS

démontrons pas, ici, chez nous, notre capacité à vivre avec les animaux sauvages ? Sans nier les conflits inhérents au partage d’un espace commun, il s’agit plutôt d’ouvrir le débat. En attendant le retour un jour prochain du lynx, ou qui sait, du loup dans nos contrées, apprenons à mieux connaître notre “petit ourson” local : le blaireau ! Blaireau, adoré ou persécuté En avant-première, venez découvrir un film réalisé et présenté par l’association “Meies”. Ce documentaire fait un bref rappel des éléments de la biologie de l’animal et aborde

du travail pour l’insertion de 80 personnes dans le Jura). A savoir que si l’opération fonctionne bien, c’est ensuite au niveau du département que l’on pourrait la retrouver. Oui, le Tri dans le Jura Dolois… c’est vraiment la rentrée des classes avant tout le monde !

sans tabou ni voyeurisme la question des centres de soins comme celle du déterrage. Des images exceptionnelles commentées par la réalisatrice qui sera présente. Gratuit. Samedi 26 novembre 2005, à 20 h 30, mairie d’Authume

Expo : pas tout blanc, pas tout noir… Une réédition par Serre Vivante de l’exposition réalisée par Jura Nature Environnement. Neuf panneaux 60 x 80 cm pour comprendre la biologie du blaireau, ses mœurs, ses habitudes alimentaires ou encore ses relations avec l’homme. Gratuit. Au château de Lavans-lès-Dole du lundi 21 au vendredi 25 novembre, 14 h à 17 h et à la Médiathèque de Gendrey : mardi de 14 h à 19 h, mercredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h, vendredi de 16 h 30 à 19 h, samedi de 14 h à 17 h Serre vivante - Association loi 1901 Ferme Gaec de l’Aubépine - 39290 Moissey Mail : serre.vivante@wanadoo.fr

Tél. 03 84 82 15 14 dolephoto@wanadoo.fr

JJVD

Un style venu d’ailleurs Jusqu’au 3 décembre 2005

-10 % sur l’ensemble du magasin* * à partir de 20 € d’achat

40 Grande Rue • Dole Tél. 03 84 82 40 88 www.samsara-dole.com

Plein cadre sur Noël

L’atelier d’Arlequin d’être

t r l’A unique

Encadrements - Galerie - Expositions - 20, place Nationale - DOLE - 03 84 72 42 19 Pays Dolois - Novembre 2005 - 3


VIVRE ICI

Routgees des Villa La

Goux Bal Folk avec le groupe Grands-mères et soufflets ! Le samedi 26 novembre à 21 h à la salle de la Gouvenelle à Goux il y aura bal au village. En effet, l’animation battra son plein avec le groupe “Grandsmères et Soufflets” composé de Sylvain Butté (accordéon), Philippe Murat (clarinette), Daniel Gehin (guitare), Bruno Ganivet (contrebasse) et Frédérique Cordier (percussions). De la musique à danser qui emporte et transporte. Ce sera l’occasion de découvrir les arrangements de leur deuxième CD. L’après-midi, un stage “valses asymétriques” et variantes de “mazurka” sera animé par Gérard Godon.

Damparis Les têtes en l’air à Picasso Le vendredi 25 novembre à l’Espace Picasso place du 1er mai, un trio magique viendra vous faire partager des histoires de femmes. Chants d’amour, chants du monde qui vous feront voyager à travers la Méditerranée : France, Turquie, Italie, Espagne, Europe de l’Est et au-delà jusqu’à Madagascar. Cette soirée féminine, mystérieuse et envoûtante, est l’osmose entre trois personnalités attachantes : Sandrine Bouvet (chant et percussions), Michèle Faivre (chant) et Nathalie Weksler (chant). Leurs voix tissées de manière vivante, à l’oreille, renouent avec d’anciennes traditions rurales. Ces trois identités, ces trois voix avec leurs timbres distincts, se mêlent pour parfois n’en former qu’une ! Renseignements et réservations au Centre Culturel Aragon de Damparis rue des AlliésTél. 03 84 81 16 72

Tavaux Deux rendez-vous pour les oreilles et le cœur : chansons blues et pop rock. D’abord le blues le vendredi 18 novembre à 21 h avec Rod Barthet. Imaginez une sorte de Johnny Depp prolongé par une guitare ! Oui, Rod c’est cela avec un zest de mots triturés sur fond instrumental impeccable. Autre bonheur avec le groupe Paradoxe le vendredi 25 novembre à 21 h qui interprète les standards d’hier et d’aujourd’hui de plus grands chanteurs populaires. Pour tout renseignement appeler le 03 84 81 10 33.

■ TAVAUX

Un grand collectionneur

Bénévolement vôtre

A titre plus personnel, il s’investit aussi dans le téléthon en relayant comme responsable local, toutes les actions programmées de Tavaux-Damparis vers la coordination doloise. Cyril Roy est également trésorier du club de l’Avenir Cycliste Tavaux-Damparis et Région, ainsi que trésorier du comité départemental de cyclisme. Il est encore membre du bureau de l’ADOT 39 de Lons (don d’organes), et à ce titre, il s’occupe avec d’autres bonnes volontés, d’organiser chaque année un rallye sur la commune pour défendre cette belle cause. Mais Cyril, c’est en plus et par passion depuis l’âge de 7 ans, un grand collectionneur de “camions de pompiers”, de figurines et de cartes. Car tout des soldats du feu l’intéresse. Et s’il n’a jamais rejoint ceux-ci, il n’en possède pas moins son brevet de secouriste. Et à côté de tout cela… il y a encore

Cyril Roy est commissaire national de course de vélo. C’est aussi quelqu’un de dévoué à toutes les causes, pour le Téléthon et le don d’organes notamment. Et depuis quelques semaines, il est devenu le nouveau Président du comité des fêtes de Tavaux.

Q

ui ne connaît pas Cyril Roy ? On le voit partout : discret, disponible et sympathique. Ce jeune homme de 27 ans donne beaucoup de son temps depuis pas mal d’années dans les associations de la région doloise. Son dévouement est exemplaire pour porter des idées, encadrer des manifestations et surtout bouger les choses et les personnes. Tout le passionne, et tout commence avec la petite reine “le vélo”. Pas pratiquant non, mais amateur éclairé qui apprécie l’événement local “la course du 1er mai à Damparis”, et qui en 1995 vient aider les gens du club de l’ACDTR. Il commence

par jouer les signaleurs et se met dans les “cale-pieds” grâce à Denis Courvil. En 1998, il passe son diplôme de commissaire régional de course à Besançon, puis en 2002, il devient commissaire national, ce qui lui permet d’arbitrer la réglementation sur les événements. Et depuis lors d’avril en juillet, on a pu voir presque chaque week-end Cyril Roy sur les routes de Franche-Comté pour y juger les arrivées des courses de vélo. Ce qu’il aime, c’est l’envers du décor et les coulisses de ce sport populaire. Egalement être sur la moto ou dans la voiture pour suivre les échappées, les contre-attaques, et écouter les confidences des

spécialistes du départ à l’arrivée. De juge à l’arrivée en passant par le rôle de chronométreur, il connaît tout de la course en tête. Cerise sur le “gâteau à rayons” : il a même été commissaire sur le tour de France en 1999 à Metz ! Mais malgré un emploi du temps chargé, Cyril a la volonté de faire beaucoup d’autres choses… Avec lui faut que ça bouge ! Son moteur est l’envie, toujours l’envie de faire de l’animation et d’être utile pour de bonnes causes. Membre du comité des Fêtes de Tavaux depuis 1999 comme responsable de la Cavalcade, il vient d’accéder à la présidence en octobre.

la place pour son vrai métier et sa vraie compétence : il est titulaire d’un BTS Espace Vert et vient d’être reçu 3e sur 40 au concours d’agent technique qualifié à Montbéliard. Alors aujourd’hui pour que la vie de Cyril Roy soit encore plus belle, il ne lui manque plus

que de trouver un emploi dans sa spécialité et au cœur du Jura Dolois. Ce grand bénévole qui met en couleurs le décor des autres, mériterait bien une fleur d’un employeur, juste histoire d’embellir son paysage personnel. JJVD

■ DOLE

Dampierre (Jura)

Le ballet de Lorraine

C

es cinq moments de danse ont été écrits par cinq chorégraphes des plus reconnus. Styles classique et contemporain se côtoient ou se confrontent. Beau et accessible à tous, le spectacle ne manque pas de surprises. Dans la Stravaganza, quatorze danseurs jouent l’affrontement du baroque et du contemporain. La musique est actuelle, l’interprétation poétique et dynamique. Angelin Preljocaj signe un ballet somptueux. La Somnambule est un pas de deux, plein d’une grâce mystérieuse, chorégraphié par George Balanchine, qui fut au début du xxe siècle assistant du grand Diaghilev. Dans Two, puissant solo féminin, la lumière sculpte le corps de la danseuse, qui conduit une remar-

SUPER LOTO

quable fusion entre musique et mouvement

jusqu’à

l’apogée

finale. Formé au Royal Ballet, son

ANIMÉ PAR JEAN-CLAUDE ET ORGANISÉ PAR L’ÉCOLE DE DAMPIERRE POUR UNE CLASSE DÉCOUVERTE

chorégraphe, Russell Maliphant, est connu bien au-delà du Royaume-Uni. Mama, Monday,

A gagner :

Sunday or always, ne manque pas

1 bon d’achat de 400 € 2 bons d’achats de 200 € 1 bon d’achat de 150 € 1 bon d’achat de 100 € 2 bons d’achat de 75 € 6 bons d’achat de 50 €

d’humour. Sanglés dans une jupe bouillonnante et un imperméable mastic, danseuses et danseurs ont des airs de détectives privés… Mathilde Monnier et Jean-François Duroure ont dessiné là un superbe combat contre la pesan-

2 bons d’achat de 40 € 6 bons d’achat de 30 € 2 cafetières dosettes 1 aspirateur grand confort Corbeilles beauté Paniers garnis Et autres lots…

2 cartons 16 € – 4 cartons 23 € – 6 cartons 30 €

teur; Pigmalion, ballet écrit par Rameau en 1748, est ici revisité

Samedi 10 décembre 2005

par la reine de la chorégraphie des années punk, Karole Armitage,

Salles des fêtes

avec techniques du théâtre japonais de marionnettes et trouvailles

Vente des cartons 19 h 30 - Début des jeux 20 h 30 Loto en 18 parties – 3 quines par partie

kitsch. C’est pétillant de vitalité. Théâtre de Dole - Mardi 6 décembre

N O U V E A U

À

D O L E

NATUR’L coiffure vous offre sur coupe coiffage

5€

Offre valable jusqu’au 15 décembre 2005 Non stop du mardi au vendredi 9 h - 18 h 30 Samedi 8 h 30 - 16 h

Coiffure mixte 26 Grande rue - Dole - Tél. 03 84 79 12 89 Pays Dolois - Novembre 2005 - 4


www.vileroy-boch.com

GLACIER Jeux d’enfants Glaces : grand choix de coupes Terrasse - Salle climatisée Assiette repas à 5,50 € Sur place ou à emporter Zone commerciale de Choisey - Tél. 03 84 82 77 25 Du mardi au dimanche de 10 h à 22 h non stop

Boutique

LE CHAT NOIR M et Mme Toneatti

28, rue des Arènes - DOLE Liste de mariage - cristal - orfèvrerie

Etude personnalisée gratuite Vente de produits d’entretien

Automobiles 39 Distributeur agrée Séat

12, route Nationale • Zone Commerciale Dole-Choisey Tél. 03 84 72 26 53 • automobiles39@wanadoo.fr


A L’ H O N N E U R ■ CHATENOIS

■ DOLE

Marché de Noël

“Dole Subaquatique” pour le Téléthon 2005

Le groupe "Arts en Liberté" organise un marché de Noël à Châtenois, le dimanche 11 décembre de 14 à 18 h.

cette occasion seront

A

exposés et mis en vente des tableaux et

dessins du groupe “Arts en Liberté” (cours de dessin de Maurice Humbert, le vendredi soir à Châtenois). Vous pourrez également profiter de cette occasion pour préparer vos cadeaux de Noël : photophores, plats décorés, objets utiles ou décoratifs, cartes de vœux, décorations pour votre sapin… En parallèle, un atelier “Je fabrique moi-même mes décorations de Noël” sera organisé (matériel fourni, participation de 2 euros pour deux déco-

Pour l’édition 2005 du téléthon, les samedi 3 et dimanche 4 décembre, de nombreuses associations du Pays Dolois se mobilisent afin que cette manifestation humanitaire permette de récolter des fonds destinés à la recherche médicale. Nouveauté cette année, le club “Dole Subaquatique” vous invite à la découverte de la plongée.

Q

ui n’a pas rêvé un jour d’être un poisson, d’explorer les fonds marins et d’entendre le silence de la mer… ! En attendant que ne vous poussent d’hypothétiques ouïes, il est possible de toucher le fond de la piscine harnaché en homme-grenouille, le samedi 3 décembre de 14 h à 18 h, grâce au club Dole Subaquatique qui organise des baptêmes de plongée sousmarine à la piscine municipale, place Barberousse à Dole. Cette manifestation permet à tous de s’initier en toute sécurité aux plaisirs du monde aquatique. Une participation de 5 euros par bap-

tême sera demandée, et un diplôme sera remis à tous les nouveaux plongeurs. Les bénéfices de cette journée seront reversés au profit du Téléthon.

Dole Subaquatique Depuis 1972, Dole Subaquatique est le club de plongée sous-marine de la région doloise. Fort d’une quarantaine de membres, femmes et hommes de tous niveaux, le club accueille les plongeurs débutants et les plus confirmés à partir de 16 ans. Affiliée à la fédération française d’étude et de sport sous-marin, Dole Subaquatique propose des entraîne-

ments à la piscine municipale de Dole le mercredi de 20 h 15 à 21 h 15 et le samedi de 7 h à 9 h et des activités diverses tout au long de l’année : sorties dans les lacs du Jura, séjours en Méditerranée, voyages en mer chaudes (mer Rouge, océan Indien.), sorties canyoning, descente de rivières et une participation régulière aux manifestations locales et internationales. Avant tout club sportif et éducatif, Dole Subaquatique offre la possibilité de suivre des formations techniques, théoriques et de sécurité. Le club dispose de son propre matériel de plongée,

vérifié régulièrement par des spécialistes spécifiquement formés à cette maintenance très particulière : compresseurs pour le remplissage des bouteilles de plongée, bouteilles d’air comprimé, gilets stabilisateurs pour la fixation des bouteilles, masques, palmes, tubas, un petit bateau et sa remorque ainsi qu’une petite bibliothèque spécialisée sur la plongée et les sports sousmarins. Chaque plongeur dispose de son propre matériel : palmes, masque, tuba, combinaison néoprène, ceinture de plomb… lors des deux premières séances, ces équipements peuvent être prêtés aux futurs nouveaux membres. L’encadrement est assuré par une équipe d’animateurs diplômés qui ne “rigolent” pas avec les consignes de sécurité. Avant d’atteindre l’euphorie des grands fonds, la pratique de la plongée sous marine demande beaucoup de discipline et une formation qui progressivement conduit les adeptes de l’angoisse ressentie lors des premiers sauts dans les eaux javellisées des

piscines, au bonheur de plonger en toute sécurité vers des univers fabuleux. Pour les amateurs, les inscriptions se font avant les entraînements, la cotisation annuelle est de 100 euros.

Renseignements: Jérome Faivre 03 84 71 52 99 Marielle Legentil 03 84 82 42 19 Christine Martin 03 84 82 65 84 http://claoli.free.fr/dolesubaquatique

C.C

rations). Le samedi soir, un concert de cuivres aura lieu

■ PUBLIREPORTAGE

dans l’église de Châtenois, à

Du décor à la dentelle

20 h 30. Si vous souhaitez exposer et vendre vos créations, merci de nous contacter au plus tôt : Myriam Villar : 03 84 70 54 33, Monique Villar : 03 84 70 63 86, Myriam Mantion-Ginel : 03 84 70 68 45

■ VILLETTE

Videgrenier Encouragé par le succès 2004, le Comité des Fêtes de Villette-les-Dole organise le 4 décembre prochain une brocante videgrenier en intérieur et en extérieur. Entrée gratuite.

A l’angle des rues de l’Orveau et d’Arney, une enseigne toute fraîche, Rideau Décor, vous convie à revisiter vos intérieurs…

V

ous y serez accueillis par Mme Michelle Le Lan, artisan-décoratrice, qui a quitté son magasin “Fil et aiguille d’Art” de Saint-Jean-de-Losnes, pour venir s’installer à Dole et reprendre la succession de Mme Richard partie, de chez “Halina”, à la retraite. Michelle Le Lan met à la disposition de la clientèle doloise un savoir-faire polyvalent, forgé entre autres au rigoureux “Bitzatelier van der

musel” (Luxembourg) et qui allie parfaitement compétence et créativité. Attentive dans l’écoute de vos désirs, vigilante dans l’exécution de votre programme de rénovation et volontaire dans le respect des engagements convenus, elle vous propose un éventail très large de solutions personnalisées, dans le cadre feutré de ce petit magasin si intime et convivial. Qu’il s’agisse de travaux de couturière décoratrice en ameublement, de confection

Le “Pays Dolois” recherche

de voilages, tentures, couvrelits, housses, coussins… de réfection de sièges, canapés, banquettes, fauteuils ou autres travaux de couture ou de retouches de vêtements, le maître-mot de la maison sera : satisfaction.

Une très belle adresse pour tous vos achats et envies de cadeaux, en cette période de fêtes de fin d’année. Rideau Décor - Michelle Le Lan Artisan-décoratrice 2 rue Arney - 39100 Dole Tél. 03 84 82 78 03

DES PIGISTES SUR MONT-SOUS-VAUDREY LE VAL D’AMOUR Et SUR LE NORD JURA Pays Dolois - BP 212 - 39102 Dole

Tél. 03 84 82 50 21

X-tenso Cera thermic Défrisant : formation exclusive

>> 6 mois de lisse ultime << Etude personnalisée et devis sur demande au salon

9 et 11 place Pointaire - DOLE - Tél. 03 84 72 14 18 Pays Dolois Pays Dolois- Novembre 2005 - 6


C U LT U R E

Maison Duo aux cimaises du musée Bonin ■ DOLE

En novembre commence l’exposition dossier sur Gustave Courbet et celle des techniques mixtes consacrée à l’art contemporain.

C

■ EXPOSITION

Henri Bertand expose “Dole, 1905-2005”

C

omme chaque année, la Ville de Dole s’attache à promouvoir l’art de la photographie. Après avoir exposé des photographes réputés et présenté un photographe tchèque à la découverte de la vie locale, le Service Culturel et la Médiathèque invitent en novembre 2005, un photographe bien connu des Dolois à exprimer son art : Henri Bertand. “Dole, 1905-2005”, cent ans avant, cent ans après, toute l’histoire d’un paysage urbain en instantanés d’après une collection de cartes postales de 1905 écrites et postées chaque semaine par la grand-mère d’Henri Bertand. En regard de ces témoignages sépia, une série de photographies prises spécialement des mêmes vues par l’artiste. Cette exposition installée Salle Pallu à la Médiathèque, trouvera aussi le chemin du public en jalonnant les vitrines des commerces du centre-ville. Hôtel-dieu - Médiathèque de Dole Du 18 novembre au 17 décembre dans le cadre du mois de la photo

’est un double événement pour le musée des beaux-arts de Dole avec la présentation d’une exposition dossier sur le peintre Gustave Courbet du 5 novembre 2005 au 12 février 2006, et celle des œuvres d’art contemporain des collections du musée destinée aux enfants du 10 novembre 2005 au 12 mars 2006. La première est l’histoire d’une réhabilitation, celle d’un tableau : le chemineau de Courbet. En effet cette belle et grande peinture, ressortie récemment des réser ves du musée était considérée jusqu’à aujourd’hui comme un faux ! Heureusement, elle vient d’être restaurée et surtout réhabilitée ! Son attribution au peintre d’Ornans est en effet confirmée par les meilleurs spécialistes. La présentation de cette œuvre fera donc pour cette rentrée artistique, l’objet d’une exposition-dossier montrant les étapes de la restauration, les différentes recherches scientifiques dont elle a été l’objet (imageries scientifiques, analyses chimiques), une étude sur l’iconographie (la thématique “les grands chemins”), et une comparaison stylistique avec d’autres œuvres de l’artiste.

De nombreuses idées cadeaux pour Noël

• Lacoste • Laura Ashley • Jardin secret • Dorma • Anne de Solène • Esprit • Catimini • Zofia Rostad iebaut • Nappe Garnier Th • Nydel d • Bassetti Grandfoular

Décoration : voilage, tissus d’ameublement, tringles, stores intérieurs, linge de maison, jetés de lits, plaids… Confection : pose et conseil à domicile Carte de fidélité

Z.A. - 2, chemin de Rougemont-Foucherans Tél. 03 84 72 44 00 - Face à Netto La seconde exposition qui débutera dans la foulée de celle-ci abordera les techniques mixtes. Elle permettra de mieux comprendre l’art contemporain en s’initiant aux techniques traditionnelles et récentes (peinture, dessin, photographie, installation, collage, vidéo…) et leur application par les artistes de notre époque. Avec cette actualité multiple, les ama-

teurs d’art sont véritablement à la fête. Oui, il y a de l’émotion, de l’histoire, de la nouveauté et de la variété, accrochées aux cimaises du 85 rue des Arènes. JJVD

Lieu d’exposition : Musée des Beaux-Arts de Dole Tèl. 03 84 79 25 85 Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche : 10h-12h/14h-18h Entrée libre et gratuite Visites guidées gratuites : deux dimanches par mois à 16 h 00

■ DOLE

Les amis de l’orgue vous invitent Les Amis de l’Orgue de Dole vous invitent le vendredi 25 novembre prochain à 20 h 15, Forum Marcel Aymé à la médiathèque de Dole, pour une soirée consacrée à la relation de leur récent voyage en Hollande.

Dans cet étonnant pays qu’on peut considérer comme le “Paradis terrestre” de l’orgue, ils ont pu approcher, entendre, et jouer une douzaine d’instruments anciens extraordinaires, dont plusieurs comptent à juste titre parmi les plus fameux de la planète. Certains étaient présentés par Maître Gustav Leonhardt en personne. Lors de cette soirée, de nombreuses photos et enregistrements accompagneront les propos éclairés du facteur d’orgues Dominique Lalmand sur ce patrimoine phénoménal. Entrée libre.

REPRISE DE VOTRE ANCIEN SALON JUSQU’AU 10 DECEMBRE 2005*

TOUSALON

QUALITÉ 2 CHOIX S 3 CONSEIL E 4 REPRIS TIE 5 GARAN

1

Centre commercial - DOLE CHOISEY

(à côté de Literie de Demain) • Tél. 03 84 72 67 94

*voir conditions en magasin

5

BONNES RAISONS DE CHOISIR N O L A S U O T

Pays Dolois - Novembre 2005 - 7


D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 2 9

Asnans-Beauvoisin, un bon élève qui a du caractère ! Ce n’est pas le Galibier ou la montée de l’Alpe d’Huez mais les cyclos connaissent tous le petit raidillon qui s’élève à la sortie de Chaussin pour arriver à Asnans, qui laisse son allié Beauvoisin sur la droite.

A

snans-Beauvoisin, un nom qui sonne bien au cœur de la Plaine Jurassienne là où l’on trouve de nombreux lieux-dits et hameaux. Au fil des ans, ce village s’est installé dans son temps, souvent en avance, mais saura-t-il rentrer dans le XXIe siècle ? Un, aura de toute façon, marqué le village, quoi qu’il en pense, quoiqu’il en dise, et il parle beaucoup, c’est Jean Babet ! Baron ou marquis, seigneur ou châtelain… il “règne” sur les lieux depuis 40 ans ! Elu conseiller municipal en 1965, il a succédé à Louis Faivre en 1969 pour ne plus partir : “J’ai hésité la dernière fois, mais la prochaine, c’est sûr, la place est à prendre ! Je suis usé de la vie

publique et je veux prendre du temps pour moi”. Mais le pourra-t-il ? Ce retraité du bâtiment et des travaux publics (il était chef de chantier chez Bordigoni à Dole) aime le travail bien fait. Son CAP de tailleur de pierre obtenu à Vesoul a laissé des traces dans le village ! Il aura façonné à sa main, avec son expérience du bâtiment, toutes les structures et bâtiments collectifs d’une facture exceptionnelle pour un village de cette importance, tout en profitant des mesures d’aides ou subventions multiples pour que le budget soit supportable.

Un gymnase de référence et une école vide ! “Quand je suis arrivé, j’ai donné quelques priorités

Un village au cœur de la Plaine Jurassienne.

comme les travaux connexes. J’ai mis le nez dans le remembrement, fait le point sur les chemins, les ponts… Arpentez les rues du village, même les moins fréquentées, tout est en état !” Le deuxième chantier de Jean Babet fut… le cimetière. Enroulé autour de l’église, il était saturé. Dès 1972, il entreprend les démarches pour un nouvel emplacement et en 1974, on l’inaugure en inhumant l’ancien Conseiller général Paul Maizier. Un bel aménagement pour ce lieu de recueillement dont le maire a lui-même donné un nom inscrit sur l’arche d’entrée “Le Jardin du Repos”. Le cimetière est également utilisé par Beauvoisin, bien sûr, mais également Gatey.

Le quartier de la mairie est celui qui aura subi le plus de transformations. Les anciens se souviennent de ces fermes aux bâtiments dispersés. Au décès du principal cultivateur, ce quartier devient le centre de la vie associative et citoyenne en y regroupant un maximum de services. On commence par une salle polyvalente “c’était la mode à l’époque”, rappelle Jean Babet. “Mais j’étais inexpérimenté, je me suis fait avoir, j’ai fait une c… d’aller chercher des architectes ou la DDE. Aujourd’hui, je ne le referais pas comme ça.” Sans doute, mais le village est déjà en avance avec cette salle dans le début des années 70 qui aura été subventionnée pour une grande partie par la CAF ou Jeunesse et Sports. On reste dans le quartier et on lorgne sur un grand bâtiment, acheté avec la ferme, qui deviendra un superbe gymnase en 1985. Là, on est dans le 3 étoiles ! Et les associations ne s’en plaindront pas. L’école est alors dans le même bâtiment que la mairie, une mairie que le locataire trouve peu à son goût. On commence à manquer d’espace. On suit la même logique, on fera la mairie dans le corps principal de la ferme, mais là, il s’agit de gros sous et la partie ne s’annonce pas gagnée d’avance pour notre maire qui n’entend pas qu’on vienne lui mettre des bâtons dans les roues. Les élections ont entamé son hégémonie avec la présentation de deux listes et autour de la table du conseil, c’est à un seul siège qu’il tient la majorité ! Mais Jean Babet ne

fut pas perturbé, il insista et s’imposa. La mairie vit le jour en 1995. Un bâtiment 3 étoiles encore pour un village de cette taille ! Des salles de réunions, un secrétariat fonctionnel, une salle des mariages à l’étage que la salle du bal des débutantes de Vienne pourrait presque envier. Quant à l’environnement, c’est la patte du maire avec des murets en pierre de taille, de l’autoblocant juste ce qu’il faut, un fleurissement plutôt au-dessus de la moyenne. Jusqu’au monument aux morts qui fait office de référence avec une restauration réussie.

Beauvoisin, bon voisin Jean Babet aura vécu également l’association avec Beauvoisin en 1973. Une démarche peu commune dans une campagne où l’on reste attaché à son clocher. Sauf que Beauvoisin n’avait pas de clocher, mais quelques hameaux dispersés et des fermes isolées. Tout semble isolé de tout dans cette contrée pourtant agréable à parcourir. Isolé le lotissement de la Fraisière, planté au beau milieu de nulle part. “On a eu du mal à vendre la trentaine de parcelles et seules 17 sont occupées” reconnaît le maire. On s’égare dans de petits vallons, des bois, ou de petits étangs. Le château est à rapprocher plutôt d’une grosse maison de maître au style indéfinissable, qui trône au fond d’un immense et interminable parc, et propriété d’un ressortissant suisse. Auparavant, ces pérégrinations agrestes et pastorales nous ont conduits vers Vornes, l’ancienne com-

Jean Babet, l’incontournable maire d’Asnans-Beauvoisin

mune qui dévoile son ancienne école isolée sur une butte, Montalègre, et sa motte qui aurait ser vi de poste d’observation sous l’occupation romaine, Le Parolais, le Nivelet, le Moulin Boudart, les Crapitots. Il y eut également un château féodal construit près du Doubs, dont il ne reste que les traces des fossés et une vaste motte grâce à laquelle on peut jouir d’un beau panorama. L’activité viticole, liée au château, a complètement disparu. C’est sur Beauvoisin qu’autrefois s’exerçait une activité portuaire avec des chalands chargés de bois, de charbon, qui amenaient d’autres marchandises. Aujourd’hui, Beauvoisin ne peut que se réjouir du rapprochement avec Asnans. Son maire délégué, Jean Fuyard, partage le budget avec Asnans mais conserve l’état civil, les listes électorales et le bureau de vote.

L’école et le premier regroupement pédagogique La fusion avec Beauvoisin allait donner l’occasion rapi-

dement de démontrer les capacités d’adaptation du village. “Au départ, je voulais construire une maternelle dans le bâtiment de la cure en face l’église”, se rappelle Jean Babet. “Avec l’arrivée de Beauvoisin, c’est tombé à l’eau car notre partenaire avait deux écoles. Il y avait l’école de Vornes, un autre hameau intégré aujourd’hui à Asnans. On a fait le premier RPI du département et ça a marché jusqu’à ce que les effectifs diminuent”. Asnans fait encore figure de bon élève en investissant dans le bâtiment, proposant deux salles de classes bien équipées, jusqu’en 2004 (la maternelle avait déjà disparu). Ce fut l’année de la dernière classe de Mme Monamy, ultime enseignante à Asnans. Fallait-il relancer un RPI ? La décision fut vite prise : non ! Les contraintes liées à ce regroupement avec création d’une garderie, cantine, le ramassage des élèves, n’ont pas séduit les élus qui ne voulaient pas s’embarquer dans une aventure sans lendemain.

GILLES STEPCZAK Nouveau : fenêtres PVC GAMME ELEGANCE Etude personnalisée

GRATUITE

Votre fabricant verandas alu

FENÊTRE PVC ALU - VOLETS ROULANTS / BATTANTS - PORTE DE GARAGE - PORTAILS ALU - VERANDA ALU

4, rue Casimir de Persan - DOLE - Tél. 03 84 70 89 00 5, route de Genève - Poligny - Tél. 03 84 37 28 96 Pays Dolois - Novembre 2005 - 8


au de a ec é d I

Pour les fêtes offrez

Le livre de l’année !

Une Mairie à Asnans…

“Chaussin est vraiment à portée de toute famille et l’avenir ne nous garantissait pas un nombre d’élèves avec nos partenaires. Alors investir pour recréer des locaux vides et sans utilisation, non. On sait que chaque village ne peut pas avoir son école et on ne s’est pas battu contre ça”. La cinquantaine d’élèves scolarisés se rend à Chaussin en vertu d’une convention passée entre les deux communes.

Du ping-pong et des archers avec un Empereur Ceux qui auront profité de cette incroyable débauche de moyens sont bien les associations. Asnans-Beauvoisin n’a pas une liste impressionnante de clubs, mais les trois existants ont eux aussi des résultats impressionnants. Le Foyer rural n’a plus que la section Pétanque mais Emmanuel Paris peut compter sur un groupe de passionnés qui organisent régulièrement de grands concours sur le terrain de jeu aménagé derrière l’église, avec bâtiments abrités, bar et terrains éclairés ! Que vient faire une compagnie d’Arc dans un village de 600 habitants ? Et pourtant, depuis 20 ans, les Archers de Montalègre font parler d’eux en Franche-Comté et même au niveau national. Gérard Jousserandot, avec Alain Gras, fait partie des piliers fondateurs : “Nous allons fêter nos 20 ans en 2006. L’idée est venue lors de jeux communautaires avec d’autres villages voisins. Marc Biel

Et une Mairie à Beauvoisin !

avait monté un stand avec un arc et devant le succès, on s’est réuni et on a décidé de monter une Compagnie. Nous avons de nombreux titres de champions régionaux et même un vice-champion de France en 1997 à Marseille. Nous sommes environ 35 de 11 à 70 ans, passionnés et heureux de posséder les installations du gymnase. Et puis, Asnans peut se targuer d’avoir dans ses rangs, un roi de Ronde avec Alain Gras, mais qui cumule le titre d’Empereur depuis sa 3e victoire consécutive dans l’épreuve d’abat-oiseau”. Côté tennis de table, Asnans, là encore se distingue avec un club de haut niveau régional dirigé par Rémi Monneret “Le club existe depuis 1977 et compte 35 joueurs dont beaucoup de jeunes. Nous évoluons avec une équipe en Régionale II et 3 autres en départementales. Certains jeunes ont un très haut niveau et quand nous rencontrons des clubs comme Sochaux, ça peut paraître bizarre. Mais l’ambiance est excellente avec des joueurs qui ne viennent pas que d’Asnans. Et puis, les installations sont superbes”.

L’assainissement : un tour d’avance ! Quelle fierté d’avoir pu faire découvrir les multiples réalisations pour le bien de la communauté. On reste frappé de tant d’altruisme, d’abnégation et désintéressement d’un maire pour qui la gestion

d’une commune reste le bienêtre de tous. Mais le ton se fait lyrique quand on aborde l’assainissement ! La plus grande idée de Jean Babet et son plus beau fleuron. Chaussin ne disposant pas d’endroit pour implanter sa station d’épuration, Asnans en proposa un… à condition d’y être relié ! Asnans avait un coup d’avance sur de nombreuses communes et c’est sur son territoire que fut élevée la première station d’épuration pour l’assainissement de la commune. “A cette époque (début des années 70) c’était vraiment de l’innovation et les nombreuses communes qui sont confrontées à leur schéma d’assainissement se triturent les méninges pour trouver la meilleure solution. Nous, c’est fait depuis longtemps et ça marche bien”. Si ce n’est une facture un peu plus élevée mais c’est le prix à payer pour la tranquillité.

Intercommunalité : ça tousse ! J’ai connu la Bresse Jurassienne, confie le maire. Une époque où on croyait au regroupement de communes et pour laquelle il avoue n’avoir que des mauvais souvenirs. Autre temps, autre organisation cependant. L’intercommunalité a évolué, s’est structurée, s’est dotée de moyens humains, financiers. Le maître mot est la mutualisation des moyens, pour une meilleure gestion des ressources, sans compter le rapprochement des élus et

un dialogue plus engagé et des rencontres, des confrontations d’idées pouvant générer des progrès dans de nombreux domaines. Malgré tout, et au risque de faire “vieille école”, Jean Babet s’interroge. C’est justement “nombreux domaines” qui fâchent un peu notre maire aux mandats presque aussi nombreux que les mains ont de doigts. “Moi, je suis réser vé. Les communes ne vont plus avoir beaucoup de marge de manœuvre. L’intercommunalité prend de plus en plus de compétences. C’est difficile à gérer.” Difficile à admettre pour cet homme qui n’aura connu qu’une gestion interne, indépendante, avec des réussites, certes, mais dont le contexte économique, social, a été chamboulé. Peut-on faire en 2005 ce qui était possible en 1970 ou 1980 ?

Asnans est-il riche ? On a su profiter de toutes les opportunités s’offrant aux gestionnaires de communes. Les TUC (Travaux d’Utilité Collective), contrats divers fortement aidés, ont été largement utilisés, comme une approche expérimentée des dossiers de subventions. “On nous jalouse quelque part, je le sais. La comptabilité de la mairie est excédentaire et la gestion est stricte. Ici, pas de dépenses inutiles”, lâche le maire. Comment font-ils puisque “nous n’avons rien, même pas de bois”. Pas tout à fait, car on relève depuis quelques années une

surface commerciale Ecomarché (plus près de Chaussin que véritablement intégrée à Asnans), un funérarium, une entreprise de battage gérant un parc de moissonneuses batteuses (l’occasion de rappeler qu’Asnans-Beauvoisin reste à dominante fortement agricole avec 14 exploitations). La route de Lons accueille encore le garage Brelot et un café restaurant en haut de la côte. Suffisant avec les dotations de l’Etat pour entretenir les 20 km de routes (23 000 euros y seront consacrés en 2006) et pour l’autre projet (le dernier ?) de monsieur le maire : l’aménagement de cuisines et l’agrandissement de la salle polyvalente dont le devis approche les 100 000 euros quand même, budget allégé par une subvention de 15 000 euros… de la Communauté de Communes ! Parmi ses premiers projets, figurait il y a 35 ans la création d’un cimetière, Jean Babet pourrait comme ultime projet, fermer l’ancien cimetière intercommunal, désaffecté depuis 30 ans. Les bras nous en “tombent”… par saint Victor !

49,00 €

“SOLVAY Tavaux, une usine et des hommes” Une fabuleuse aventure humaine et industrielle !

Attention tirage limité ! Ouvrage au format 240 x 285, couverture cartonnée quadrichromie pelliculée. Intérieur 312 pages en quadrichromie.

Disponible en librairies et grandes surfaces

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - 03 84 82 28 82

Asnans-Beauvoisin 553 habitants Canton de Chaussin Communauté de Communes de la Plaine Jurassienne 1617 ha A voir : l’église dédiée à Saint-Victor et son vieux cimetière

PAOH ! Editions Siège social : 8, rue Mont-Roland - Dole Novembre 2005

Adresse Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 - 39102 Dole Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 Mise en page et photogravure PAOH ! Studio graphique - Dole - Tél. 03 84 82 50 21 Imprimé en France à 31000 exemplaires

Fantaisie Canine Salon de toilettage canin et félin “toutes races”

• Coupe ciseaux espect ceUil et r c A • Epilation l de l’anima • Tonte • Bain Pour l’hygiene et la sécu rité, le salon est équipé • Accessoires divers d’un stérilisateur aux UV • Articles hygiène & beauté Lundi 13 h 45 / 18 h - Du mardi au vendredi 8 h 45 / 12 h et 13 h 45 / 18 h - Samedi ouvert sur rendez-vous

7 Avenue de Northwich - Dole - Tél. 03 84 82 05 58 Pays Dolois - Novembre 2005 - 9


A L’ H O N N E U R E TAT C I V I L ■ DOLE

Le roi de la carambole Le 19 juin 2005, Jacky Peli le champion de ligue de Franche-Comté, est devenu champion de France de billard français ou “carambole” près du Touquet à Cucq.

A

h le billard ! Voilà un sujet qui ne laisse pas indifférent et qui ravive les mémoires. Certains se rappelleront les grandes années où trônait souvent en bonne place, un billard dans presque chaque café de Dole et des villages voisins. Ils étaient nombreux ces cafés et les joueurs aussi ! D’année en année, les billards ont quitté les cafés et le dernier billard “français” a quitté le café de “La Pomme d’Or” situé en bas de la Grande Rue, il y a une quinzaine d’années. Au chapitre des souvenirs, nous n’oublierons pas l’année 1996 où anciens et nouveaux joueurs se sont retrouvés nombreux en tant que spectateurs, à l’occasion de la finale des championnats de France organisée par le billard-club dolois à la salle des fêtes. Salle des fêtes qui s’avérait être presque trop petite pour accueillir tous les spectateurs le jour des finales ! Preuve que le billard en Pays Dolois a sa place.

Un lieu d’exception Aujourd’hui, seul le billard-club dolois peut vous accueillir si vous souhaitez exercer le billard français (billard à 3 billes et sans poche). Dès que vous passez la porte du club, vous ressentez quelque chose ! “Nous disposons d’une salle extraordinaire, à n’en pas douter une des plus belles de France. La municipalité qui nous cède cette magnifique cave voûtée met tout en œuvre pour assurer notre confort, et nous, nous avons installé ce qui se fait de mieux en matière de billard. Les conditions de jeu sont donc parfaites”, indique Denis Bongain, Président du club. L’occasion de

préciser que, contrairement aux idées reçues, le billardclub est bien un club municipal et non un club privé. Il est donc ouvert à tous.

L’origine du billard Rechercher l’origine du billard revient à s’aventurer dans un domaine obscur où différentes théories essaient de s’imposer. Il n’existe pas ou peu d’informations précises sur l’évolution de ce sport, et toutes les recherches entreprises dans la littérature pour déterminer les origines du billard et toutes les hypothèses avancées reposent sur des déductions faites à partir des événements et des petites histoires… de l’histoire. Il est fort probable que la naissance du billard remonte au plus tard, au début du XIIe siècle. A l’époque, le jeu était pratiqué sur une surface de terre avec des bâtons à bout recourbé et des boules en bois. Le billard peut en effet avoir pour précurseur le palle-mail français, la vilorta espagnole ou encore le ball-yards anglais. Une anecdote parmi d’autres, permet cependant d’oser accorder cette invention à la France. En effet, le billard de terre vécut jusque sous Louis XI, pratiqué par la noblesse, la bourgeoisie et le peuple. On prête au roi Louis XI, fervent amateur de billard, la phrase suivante : “Aïe ! Mes reins vont-ils m’obliger à renoncer à jouer aux boules ? Jamais, plutôt me faire installer un terrain sur une table.” La première table de billard fut alors fabriquée par son menuisier, avec un fond en pierre recouvert de drap d’Elbeuf et des bandes de cuir. Le billard tel que nous le connaissons

aujourd’hui serait donc français et daterait de la fin du XVe siècle. A noter que du jeu primitif pratiqué sur l’herbe demeure la couleur verte du drap recouvrant la table. Le billard a connu une véritable vogue sous le règne de Louis XIV à Versailles, le roi lui réserve la salle magnifique connue depuis sous le nom du salon de Diane. Mais le jeu de billard doit son développement fulgurant à un prison-

nier politique en disgrâce qui inventa en 1823 une rondelle de cuir collée à l’extrémité de la queue. Cette rondelle (le procédé) qu’on enduit de craie permet de donner à la bille des effets antérieurement inconcevable. Il y a d’autres déclinaisons de ce jeu planétaire : le billard américain ou “pool”, le billard anglais ou “snooker”, le jeu du cochonnet, le billard russe, le billard-golf…

L’histoire retiendra… Oui, l’histoire du billard club dolois retiendra cette date du 19 juin 2005 avec ce titre de champion de France trois bandes en Nationale 2 obtenu par le joueur maison, Jacky Peli, un autodidacte passionné. Un titre inattendu qui met dans la lumière un homme et son club. Une grande fierté pour le Président Denis Bongain, et pour la trentaine de joueurs licenciés dans la cité de Pasteur. L’occasion aussi d’avoir une pensée pour Robert Guyon qui fut, en son temps, sept fois finaliste de championnats de France. Pour Jacky Peli, la passion du billard remonte à son adolescence et les flippers, les baby-foot… et les billards américains. Par la suite, c’est un ami parisien qui lui fait découvrir la version française du jeu. Mais cette passion naissante sera interrompue par les obligations de sa profession dans la restauration. Ce n’est qu’en 1984 avec la création du club dolois, qu’il reviendra à ses premiers amours pour ce jeu d’adresse. Belle récompense pour ce joueur passionné qui s’entraîne à raison d’une heure et demi par jour pour dévellopper les qualités requises pour ce sport : adresse, concentration et calme… JJVD

Tout renseignement au : Billard Club Dolois 27 rue de la Sous-Préfecture 39100 Dole Tél. 03 84 72 54 49 E-mail : bcdolois@tiscali.fr

Romain-Vigearde

Grand Loto au profit du Téléthon Samedi 27 novembre 2005 Vente des cartes à partir de 13 h 30 début des parties à 14 h 30 à la salle des fêtes de Romain. Lots à gagner : 1 bon d’achat de 300 euros, baptêmes en ULM ; 1 lecteur DVD, 1 VTT, 1 appareil photo numérique, 1 perceuse, outillages divers, set de déjeuner, des jambons, filets garnis… 2 cartons 15 euros – 4 cartons 23 euros – 6 cartons 30 euros. Organisé par le foyer rural de Romain-Vigearde.

LA CHALEUR VA BIEN SE TENIR

NAISSANCES Manon de Richard Faivre et de Laetitia Guivier, Abergement la Ronce. Yanis de Anne-Lise Berthelier, Tavaux. Marie de J. Anglerot et de Carine Crevoisier, Rahon. Anthony de Alexandre Touyard et de Nadège Bouffort, Sermange. Léo de F. Bourgeois et de V. Euvrard, Dole. Mélina de Philippe Vantard et de Clarisse Royer, Neublans-Abergement. Noé de Jérôme Brégand et de Carole Marmet, Villette-lès-Dole. Mathias de Fréderic Guibelin et de Lucinda Miguens dos Santos, Dole. Noa de Florian Palanghi et de Mathilde Pernot, Parcey. Lucie de Patrick Flan et de Stéphanie Barata-Geraldes, Dole. Kèlïan de Bachir Brick et de Soisic Georges, Nevy-les-Dole. Silverio de Damien Marguet et de Sandra Combet, Dole. Enzo de L. Thiébaud et de Agnès Soyard, Molay. Sarah de L. Colin et de Carine Cramette, Tavaux. Allan de Jérôme Perroton et de Magali Laurençot, Dole. Thibault de Laurent Rousset et de Valérie Audie, Damparis. Chloé de Frédéric Gauthier et de Aurélie Poupenez, Dole. Yasmine de S. Boudebiza et de Amel Saïb, Dole. lian de Charles Berlioz-Barbier et de Bernadette Murtin, Damparis. Esteban de Nicolas Guenon et de Aurélie Girardot, Gevry. Océane de N. Boulet et de Virginie Tetaz, Tavaux. Octave de S. Dumesnil et de Clarisse Aubut, Dole. Baptiste de Romuald Royer et de Peggy Guillemin, Saint Aubin. Marion de Pierre-Marie Guezennec et de Nathalie Jeanneaux, Audelange. Maxime de Vincent Dagneaux et de Laetitia Latouche, Orchamps. Joseph de André Gaschler et de Aline Szewczyk, Dole. Célia de Alexandre Décombe et de Alexandra Tissot, Dole. Maxime de Sébastien Défossé et de Magali Dedenon, Choisey. Solenn de Christopher Sanvoisin et de Anaïs Monnot, Choisey. Grégory de Alain Buiret et de Sandrine Touplain, Orchamps. Thomas de Ludovic Jacquet et de Christine Boffa, Dole. Killian de Thomas Létroublon et de Adeline Bonin, Chatenois. Mathéo de Bruno Lallemand et de Céline Burdet, Damparis. Ka ‘ena de Tarik Filali et de Alexandra Nolin, Dole. Pauline de Stéphane Lecoubet et de Virginie Lux, Dole. Tony de Sébastien Chanite et de Sonia Paratore, Champdivers. Lou de M. Perrot et de Hélène Conrard, Dole. Youssef de D. El Kheir et de F. Laassiri, Dole. Emma de Samuel Marilly et de Delphine Pannaux, Crissey. Elora de Olivier Gruet et de Anne-Sophie Point, Peintre.

Cléo de Peter Delbos et de Isabelle Sroka, Damparis. Baptiste de Laurent Pidancier et de Patricia Ramboz, Crissey. Raphaëlle de Philippe Raffour et de Lucile Dilly, Saint Aubin. Marjorie de Florent Hartmann et de Virginie Olivier, Dole. Alycia de Marine Valfrey, Annoîre. Manon de Olivier Crivelli et de Céline Vincent, Dole. Damien de François Bregand et de Nathalie Humblot, Tavaux. Loïs de Laurent Feriot et de Sonia Lopez, Petit-Noir. Emmie de Martial Coquelin et de Marie-Emilie Passant, Chaussin. Noah de Dimitri Girard et de Alexandrine Panouillot, Mont sous Vaudrey. Nolan de Stéphane Chauderon et de Estelle Baudard, Damparis. Théo de Thierry De Haro et de Alexandra Bonin, Annoire. Sidahmed de Abdelouahab Sekak et de Fatima Ousri, Dole. Clara de Frédéric Sigrand et de Jennifer Meunier, Tavaux. DÉCÈS Rigogne Roger, Longwy sur le Doubs, 82 ans Angonin Léone épouse Vernay, Abergement la Ronce, 71 ans Sussot Bernard, Goux, 80 ans Gallet Simone v. Thanner, Le Deschaux, 85 ans Michau Adoif, Chaussin, 84 ans Gros René, Dole, 92 ans Bricard Andrée v. Ponsot, Foucherans, 92 ans Petit Etienne, Authume, 84 ans Gissat Simone, Sergeneaux, 82 ans Lullier Fernande veuve Roetheli, Gevry, 94 ans Caminati Benito, Dole, 66 ans Peytavin Isabelle veuve Maitre, Pleure, 93 ans Gandel Paul, Dole, 83 ans De conto Jacqueline ép. Parriot, Dole, 67 ans Gaillard Claude, Dole, 67 ans Perron Camille veuve Laporte, Dole, 92 ans Gandel Julia veuve Pivard, Tavaux, 82 ans Truan Henri, Dole, 82 ans Cuynet Denise, Dole, 80 ans Mercey Christian, Dole, 53 ans Monnami Gilbert, Dole, 68 ans Bour Jeanne veuve Husmann, Dole, 85 ans Troy Serge, Dole, 80 ans Ducarme Christophe, Dole, 40 ans Roy Germaine veuve Lemasson, Tavaux, 93 ans Pernot Marcel, Chaussin, 82 ans Claudet Jacqueline, Dole, 76 ans Putelat Hubert, Damparis, 81 ans Tissot Marguerite veuve Luneau, Dole, 84 ans Girard Simone veuve Vallée, Tavaux, 82 ans Sinet Raymond, Saint Aubin, 73 ans Cretenet Roger, Dole 84 ans Poichet Daniel, Dole, 59 ans Bruckert Edouard, Dole, 84 ans Schatz Ernest, Monnières, 63 ans Vuillemin Fernand, Serre les Moulières, 84 ans Prautzsch Friedrich, Dole, 73 ans Guyon Jean, Dole, 64 ans Vacheret-Thibus Gabriel, Dole, 57 ans Dorey Yvonne veuve Rouget, Falletans, 76 ans

Comparez la qualité Comparez le prix

Fabricant de menuiserie PVC et Alu DREAVTIUSIT G

Ets GRZELCZYK Dole - Z.I. rue Buffon - Tél. 03 84 79 11 98 - Fax. 03 84 72 87 16 Pays Dolois - Novembre 2005 - 10


P U B L I R E P O R TA G E

Une équipe à votre service

Réponse Nature

Le goût des choses, comme autrefois Le magasin Réponse Nature vous fait voir la vie en couleur sépia. Oui, grâce aux 7 000 produits mis en rayons, vous retrouvez le bon goût des choses, les saveurs d’autrefois.

L’

agriculture biologique ne date pas d’hier. 1924 fut le point de départ d’une idée internationale de cette approche, qui mettait en garde contre les engrais chimiques qui peuvent tuer “la terre, organisme vivant”. La méthode d’alors était de mettre en application une culture et un compostage basés sur

l’emploi de substances végétales et minérales, capables de jouer un rôle de biocatalyseur.

Une philosophie du mieux-vivre Elle est plus que jamais d’actualité afin de nous aider à consommer mieux pour notre propre corps et pour la planète. Juste une question d’environnement ! Il faut savoir qu’aujour-

d’hui l’agriculture bio n’utilise pas de produits chimiques de synthèse, ni pour ses engrais, ni pour ses insecticides. Elle respecte l’équilibre naturel du sol. C’est pourquoi la résistance des végétaux et des animaux aux maladies et aux parasites est bien supérieure à celle de l’agriculture intensive. La bio est régie par des cahiers des charges européens et nationaux, et contrôlés par des organismes indépendants. Consommer bio, c’est faire acte d’utilité écologique et de bon sens, c’est choisir la terre de demain.

Une belle réponse depuis 20 ans ! Lorsque l’on entre dans les 300 m2 du magasin

Réponse Nature, un choix important de produits vous est offert. Tout d’abord vous découvrirez l’épicerie, la crémerie, les fruits et les légumes, les produits laitiers, dont les laits pour les personnes allergiques, à base de soja, d’orge, de riz, d’avoine, d’amande et de noisette… la charcuterie et la viande, emballées, puis viennent les thés, les tisanes et les cafés de tous les pays, les huiles d’olive également et bien d’autres, les plats cuisinés, les boissons avec les vins fins issus de l’agriculture biologique, les jus de fruits avec une très grande variété. Il y a aussi les compléments alimentaires, les gammes des produits d’entretien respectant l’environnement ainsi que la cosmétique naturelle.

N’oublions pas un rayon très prisé : l’aromathérapie ! Egalement apprécié par la clientèle, la boulangerie (surtout le mercredi et le vendredi pour la provenance du pain). Mme Marie-Odile Mignot, responsable de Réponse Nature : “Dès l’enfance j’ai vu mon père Lucien Lavry, agriculteur à Saligney, aller acheter son pain bio à Dole. Dès 1965, il participa aux voyages d’études de Raoul Lemaire, pionnier de l’agriculture bio en France. Au départ nous étions en association avec pour objectif de mettre les produits bio à la portée de tout le monde. A l’époque, nous avions déjà une cinquantaine de familles qui consommaient bio, aussi très vite avec quelques personnes très actives de l’association,

nous avons décidé d’ouvrir un magasin de 60 m2 en 1986 au 80 bd Wilson. Quatre ans plus tard, nous sommes passés à 90 m2 ! Mais déjà nous avions un problème de parking qui pénalisait l’endroit et en 1992, nous avons donc choisi de déménager ici au 65, av. Eisenhower. Aujourd’hui, nous sommes 9 personnes au service de la clientèle : 2 conseillères en produits, 2 apprenties bac pro et BTS, 3 personnes à temps plein et 2 autres à mi-temps. Et depuis nos débuts, la clientèle progresse régulièrement attirée par nos prix compétitifs, par la diversité et la qualité

Etude

des produits. Les gens qui viennent font le choix d’une vie saine en consommant des produits bio et font également une démarche écologique pour pérenniser la planète. Surtout, ils ont envie de retrouver le goût de leur enfance et privilégier une qualité de vie.” Oui, pour faire un retour aux sources et consommer des produits naturels et sains comme au temps de nos grands-parents, la meilleure démarche pour votre corps et l’environnement en général, est bien de vous rendre au 65, avenue Eisenhower à Dole, pour une réponse… nature. JJVD

65 avenue Eisenhower - Dole Tél. 03 84 82 11 29 Ouvert du lundi au vendredi

de

Maître Vieille CHAUSSIN

A vendre DOLE QUARTIER CALME PAVILLON DE 1955 RDC: petite véranda servant d’entrée, cuisine aménagée (état neuf), séjour/salon avec cheminée,wc. A l’étage : SDB, 3 ch. Ssol : buanderie, cave, garage. Vaste garage à l’extérieur. CC au fuel. Electricité, toiture, façade (2005). Huisseries neuves. Terrain 13a86ca.

229 000 €

DOLE TERRAIN : terrains à bâtir d’une superficie d’environ 18 ares

72 000 € DAMPARIS MAISON DES ANNÉES 55 Comprenant au Rez De Chaussez : cuisine aménagée, salon, SAM, SDB, wc. A l’étage : 4 ch, wc, 2 pièces pouvant servir de chambre, grenier. Au sous-sol, ateliers, remise, buanderie, caves, garage séparé, abris de jardin. CC au gaz (2004), électricité refaite. 12 a 90 ca. Libre en mai 2006.

GARAGE PAGNIER

150 000 €

CONCESSIONNAIRE

336, Av. du Mal JUIN - DOLE Tél. 03 84 69 02 02 - Fax : 03 84 69 02 00

BELLE PROPRIÉTÉ Comprenant RDC surélevé : cuisine aménagée, séjour/salon, salle de bain (état neuf), wc, 3 chambres. Soussol : cave, buanderie, garage, atelier, wc. Chauffage Central au gaz (2004), électricité refaite. 13 a 72 ca.

FOUCHERANS BEAU PAVILLON DE 1960

180 000 €

comprenant : RDC : cuis équipée, séjour/salon avec cheminée, une chambre, SDB, wc. A l’étage : 2 chambres mansardées. Ssol : buanderie, cave, atelier, garage. 2e garage attenant à la maison. CC au gaz (2002). Huisseries neuves. Terrain : 17a54ca.

maison transformée en 3 appts : 1er appt) RDC : cuisine, séjour, wc, SDB. Etage : 3 ch, SdE, wc. Cave. Garage. CC au fuel ou bois. Terrain d’env.10 ares. 2e appt) cuisine, séjour, chambre, SdE, wc. Chauff Elec. 3e appt) cuisine, 2 petites pièces, douche, wc. Chauff Elec

comprenant : RDC : entrée, cuisine aménagée, séjour/salon (50m2) donnat sur une belle véranda, 3 chambres, SDB, wc, débarras. Etage : 3 grandes chambres, greniers, salle d’eau, wc. Cave. Garage à côté. CC au fuel. Sup. Hab. 250m2 Terrain 16a02ca.

OUGNEY APPARTEMENTS

187 000 € RYE VASTE PROPRIÉTÉ

100 000 €

230 000 € RYE DIVERS BÂTIMENTS

A rénover en totalité. RDC : cuisine, une pièce, salle d’eau, wc. Etage : 2 pièces. Cour : 0a53ca. Cave. CC au fuel. Petite parcelle à usage de jardin 2a92ca. 58 000 €

à usage d’entrepôt, hangar sis à proximité de la maison, sup.d’env.780m2. Terrain au joignant (61a98ca) goudronnée pour partie.

FOUCHERANS APPARTEMENT

200 000 €

22, Place de la Sous-Préfecture 39100 DOLE • Tél.03 84 82 18 02


EDITION ■ DOLE

Gérard Héchinger, poète - Gilles Gaillard, illustrateur

Quand le cœur est tiré “A hue et à dia” Il existe trois bonnes raisons pour lire et pour offrir "A hue et à dia", le très beau livre de Gérard Héchinger, à la femme (ou à l’homme) de votre vie. La qualité de l’objet livre, la beauté des illustrations et l’intense présence du texte. aux femmes et aux hommes de notre entourage, pour un peu qu’ils aient su ou qu’ils sachent aimer de tout leur corps et de toute leur âme.

I

l en faut du courage (et de la désespérance) pour oser un long poème en 2005 et pour s’exposer aux ricanements des tenants de l’hyper-réalisme et de la libre concurrence. À l’heure où défilent sur le petit écran des comédies un peu niaises et des soupes opéra, et sur les grands un grand nombre de pantomimes numérisées, Gérard Héchinger a su débonder la grande tristesse qui menaçait de le détruire et transformer une série de revers personnels en cette longue élégie aux accents plus ironiques et lumineux qu’il n’y paraît. Et l’on ressort de cette entreprise spéléologique les larmes proches et le cœur étreint. À s’instiller en silence et avec respect, à s’inoculer dans le clair-obscur d’un soir de décembre ou de janvier. Histoire de savoir que l’on n’est pas seul et que la salle des pas perdus réservée au dépit amoureux est déjà occupée. “Lorsqu’on tient son stylo”, a rappelé Gérard Héchinger à ses premiers lecteurs, on s’accroche déjà” de la poésie comme bouée de sauvetage. La deuxième raison tient aux illustrations de Gilles Gaillard. De la belle ouvrage, un trait, un style. Comme un chant qui monte de la porte d’à côté, du poème. Un chant, un contrechant. Parfois dans l’accentuation de la noirceur. D’autres dans le contraste et l’humour noir. Un régal en soi.

“A Hue et à Dia” de Gérard Héchinger Illustrations de Gilles Gaillard DMODMO Éditions Zone des Epenottes - Dole Tél. 03 84 82 28 82 18 euros - 96 pages

La troisième, c’est l’objet livre soi-même. Une chose chérie par ses manufacteurs qu’on garde en main et que l’on palpe : papier gaufré, teinte ivoire, format qui flatte l’intérieur de la paume, mise en page éloignée de tout tapage. Ne biaisons pas. Le premier ouvrage de Gérard Héchinger (on dit qu’il nous prépare un “Fromage de têtes” d’un tout autre genre) est une réussite, un cadeau à faire

Gilles Gaillard et Gérard Héchinger

■ DOLE

Parler anglais aux ateliers comtois Après la mise en route d’un atelier couture, les ateliers comtois d’expression proposent un nouvel atelier de conversation anglaise.

A

fin de répondre à une large demande, les Ateliers Comtois proposent depuis peu un atelier conversation anglaise. Et pour que tout le monde s’y retrouve, deux niveaux sont proposés. Pour commencer, la section débutants absolus avec

une approche ludique et concrète qui engage les sens et l’imagination ! Des Cours plein d’astuces pour mettre en confiance et parler, petit à petit un anglais de base qui permet des contacts sympathiques lors de voyages par exemple. Le deuxième niveau s’intitule : Conversation : l’An-

glais pour vos besoins ! C’est d’abord pour communiquer, sans complexes. Ensuite pour ceux qui lisent l’anglais sans trouver leurs mots pour parler ! Nous allons faire d’abord une petite révision à chaque séance, en sollicitant les sens pour repêcher et fixer les acquis…

... et ensuite parler autour de thèmes utiles, à déterminer chaque trimestre selon les intérêts des participants. Horaires : Mardi : 18 h à 20 h : conversation - Mercredi : 18 heures à 20 h : débutants. Les cours sont limités à 10 participants

DOLOPTIC 32, rue des Arènes - Dole Tél. 03 84 72 77 08

TOUTE VOTRE DÉCO EN UN COUP D’ŒIL

TISSUS • PAPIERS PEINTS • MOQUETTES • SOLS PVC •PARQUETS • TAPIS

Dans nos ateliers : Découpe mousse ■ Réfection siège ■ Confection

3 rue de Rome - TAVAUX (parking Super U) - Tél. 03 84 81 96 79 Pays Dolois - Novembre 2005 - 13


LOISIRS ■ DAMPARIS

■ BRAINANS

D’un seul trait !

Superbus au Moulin

Damien Roussel concrétise sa passion de toujours pour la BD en signant chez un éditeur lédonien, la publication d’une première aventure pour enfants. Une belle histoire de peluches réalisée d’un seul trait… de génie !

Les dix ans du Moulin de Brainans battent la mesure d’une programmation incroyable. Et avec le groupe Superbus, c’est la cadence infernale ce mois-ci !

I

l est forcément tombé dans la potion magique tout petit ! Oui, Damien Roussel est né avec des crayons plein les “menottes” et des “bulles” pleins les mirettes. Mais cela ne fait vraiment qu’une bonne vingtaine d’années qu’il cartonne, qu’il planche et qu’il s’exerce à l’anatomie des personnages, aux bonnes proportions et à l’écriture de scénarios. Et depuis, il n’a eu cesse d’explorer cet univers de l’imaginaire, du merveilleux et de la poésie, avant d’être sûr de son talent et d’oser affronter la critique et le public. Parmi ces héros préférés, on peut citer principalement Michel Vaillant et ses aventures de courses automobiles. Cette lecture assidue et répétée au fil des ans, lui a permis d’affiner son doigté pour dessiner avec précision bon nombre de bolides dans ses propres BD. Originaire de la région Belfortaine et titulaire d’un diplôme en génie électrique, Damien Roussel est venu s’installer dans la région doloise à la fin des années 80, pour travailler chez Solvay. Bien évidemment, il a dû mettre au placard ses “Rotring” et feuilles “Canson” pendant quelques années pour ouvrir une grande et belle parenthèse dans sa vie, afin d’exercer sa profession et fonder une famille. Une période pendant laquelle seuls quelques faire-parts de naissances et quelques menus de baptême, lui permettent de garder la main et de ne pas oublier les fondamentaux de sa passion. Aujourd’hui, ce papa de deux

D

e temps en fort en temps fort, l’association Promodégel donne le tournis à l’armée des ombres qui vient depuis dix ans, applaudir toute la musique de la planète en notes. Et depuis septembre, ça balance vraiment pas mal du côté de Brainans. C’est en effet, dans le bateau des anges, qui tangue ivre de décibels, que le public se régale d’une incroyable diversité musicale. Oui, tout le monde est en récréation et se réchauffe en écoutant toutes ces étoiles dans la lumière ! Et pour n’en citer qu’un exemple de feu d’artifices, alors on peut vanter “l’événement” du mois avec la venue de la formation qui surf sur la vague du succès : Superbus,

garçons a retrouvé le temps et le désir pour passer de belles nuits blanches sur sa table à dessin. C’est ainsi que régulièrement, il participe au concours de BD organisé par la ville d’Audincourt et au salon Texte et Bulle de Damparis. Ses nombreuses histoires illustrées ont déjà glané pas mal de lauriers et de critiques très favorables.

Tilou, Vovole et les autres. Et maintenant, après plusieurs milliers de dessins, des dizaines d’histoires écrites et quelques BD plus loin, Damien Roussel tient son succès avec un personnage attachant, créé pour les plus jeunes, et dont les aventures

commencent en cette fin d’année : Tilou la peluche ! Cette charmante création enfantine va nourrir avec bonheur l’imaginaire des plus petits et les border pour des nuits plus belles que les jours… elle va rappeler aussi aux plus grands, les souvenirs de Nounours, Pollux et autres Pimprenelles. JJVD

Pour réserver dès maintenant la première aventure de Tilou et ses amis : Damien Roussel, 21 rue Elsa Triolet – 39500 Damparis – 03 84 71 49 56 Damien.sandrine@wanadoo.fr Pyramide, l’édition des Rois – Jean-Louis Deléglise, 5 rue la Vallière – 39570 Conliège 03 84 24 47 18 deleglise.jean-louis@wanadoo.fr

le 26 novembre prochain. Après un premier album “Aéromusical” vendu à 80 000 exemplaires et un titre de révélation pop rock de l’année 2002, le groupe de rock français sort son nouvel album et vient vous le faire découvrir. 12 titres aux couleurs rock, ska et reggae, composés et interprétés par la jeune et pétillante chanteuse Jennifer Ayache. Avec elle, c’est une sacrée raison supplémentaire d’être au rendez-vous ce soirlà ! Alors prenez place à bord d’un Superbus ! Ouais, c’est sûr que l’anniversaire du Moulin… ça fart dur ! JJVD

Programme de novembre et décembre 25 novembre 2005 : Soirée électro “Au Four et au Moulin”

26 novembre 2005 : Superbus Du 2 au 5 décembre : Les 10 ans du Moulin, l’ANNIVERSAIRE ! Vendredi : électro-métal Samedi : world et festif Dimanche : guinguette Lundi : Les Têtes Raides et les Doliprane 9 décembre 2005 : Lofofora,

Wunjo, DJ Tagg Off feeat D’Jamal, Yoda 17 décembre 2005 : Beauté vulgaire, Baobab Tous les jeudis : soirée Bœuf ! Contact : Tel : 03 84 37 50 40 Promodegel@hotmail.com www.moulindebrainans.com

■ THÉÂTRE

L’évangile selon Pilate

É

ric-Emmanuel Schmitt est un auteur beaucoup lu et souvent primé, par l’Académie française notamment. Il a écrit ici un texte dramatique limpide, vif, nerveux, au muscle sec, qui plonge au cœur de la naissance du christianisme. Des voix se répondent, des interrogations se font jour, Pilate entreprend un passionnant cheminement intérieur. La pièce est solide, argumentée, avec ce qu’il faut de rebondis-

sements, de suspense et de mystère. La scénographie est belle, les costumes et les décors soignés : de la belle ouvrage. Jacques Weber campe un magnifique Ponce Pilate. Diction assurée, voix profonde, présence puissante : il porte avec une maîtrise aboutie l’humanité inquiète de son personnage, comme drapé dans une resplendissante humilité. Théâtre de Dole Jeudi 24 novembre à 20 h 30

Quatre séries “Design”• Rustiques • Classiques • Contemporaines

+ de 200 modèles Crédit d’impôts 40 % sur les foyers, poêles et inserts (suivant liste et conditions, loi de finance (arrêté du 9 février 2005)

10, avenue de Northwich - Dole Tél. 03 84 72 80 80 54, rue des Salines - Lons Tél. 03 84 43 34 24 Pays Dolois - Novembre 2005 - 14


EDITION

au de a ec é d I

■ HISTOIRE

Cette année c’est lecture !

11 000 “Solvay” réunis “Solvay Tavaux, une usine et des hommes”, une belle aventure humaine et industrielle qui n’oublie pas ses acteurs à savoir la quasi totalité des salariés recensés depuis 1926.

A

nnoncé pour marquer le 75 e anniversaire de l’usine Solvay, l’ouvrage “Solvay Tavaux, une usine et des hommes” est paru. “Ce sera un livre de référence qui ne laissera pas indifférent…” avait laissé entendre la maison d’édition. Et dès la prise en main, le résultat ne laisse pas planer de doute, les engagements sont tenus… ce livre impressionne. Son format n’est pas banal et il est esthétiquement beau. Au premier coup d’œil, le regard est attiré par la diversité et la quantité des images qui sont utilisées en parfaite harmonie avec les couleurs lumineuses qui habillent le texte. Une véritable invitation à la découverte ! En second lieu, le volume de texte laisse penser que la somme d’informations récoltées est le reflet d’un énorme travail et semble d’une grande précision. On a du mal à imaginer que toute l’histoire de l’usine soit là, dans ces pages. Et pourtant… “Je crois qu’il fallait un sacré culot pour se lancer dans un tel projet. Sincèrement, je ne m’attendais pas à ce résultat. Je n’ose imaginer les heures de travail, de recherche et d’écriture nécessaires… Chapeau !” s’exclame un retraité qui a déjà parcouru quelques chapitres. Tout comme cette jeune femme venu chercher ce livre pour l’offrir à ses parents, des anciens Solvay : “C’est leur histoire, celle qu’ils ont gardée secrète de si longues années. Aujourd’hui, je crois qu’ils vont être fiers de tout ce qu’il ont fait pour l’usine. C’est un brillant hommage, pas un simple remerciement… et cette liste de noms à la fin, c’est tout simplement dément !”

23,00 € ragons, fées, lutins, vouivre, géants, gnomes et farfadets tous ces êtres mythiques ont un point commun : celui d’habiter la Franche-Comté. Partez à leur rencontre grâce à cet ouvrage richement illustré de plus d’une centaine de pages. Vous y découvrirez une Franche-Comté mystérieuse, peuplée d’une incroyable diversité de créatures qui émerveillera petits et grands.

D Il fallait y croire ! Cette liste de 11 000 salariés fut, au départ, rendu possible par la direction de l’usine qui a su faire confiance à l’équipe de rédacteurs. “Sans cette confiance, ce livre n’éxisterait pas et encore moins la liste du personnel ! Je tiens à remercier publiquement Jean-Michel Mesland et ses collaborateurs pour l’aide qu’ils nous ont apportée, et la patience dont ils ont fait preuve. Dès le départ, je pensais sincèrement que sans la liste de tous les salariés, le livre n’aurait pas la même valeur sentimentale, pas la même force. Je voulais rendre hommage à tous. Cette histoire, c’est la leur ! Heureusement pour moi et pour tous, un homme a cru à ce fou challenge et l’a relevé, c’est Jacques Tétu. Il a fait un travail de fourmis au fond de caves poussiéreuses pour gagner ce pari. Un grand merci à lui” reconnaît Yvon Amiot, l’éditeur.

Les grandes lignes sont là ! Pour l’écriture globale de ce livre, Jacques Tétu était accompagné de Patrice Ducordeaux qui a signé les articles sur, entre autre, la présentation des villages, l’arrivée de l’usine, les cités, les colos, le CE, les associations… et Marcel Robin qui lui, a rédigé les articles sur la sécurité, l’environnement, les syndicats, le sel, la santé… Si il manque quelque chose, il ne manque pas grand chose ! Tant la diversité des sujets traités est grande. Aucune période de l’usine n’est oubliée et les “puristes” Solvay se retrouveront inévitablement dans le récit des fabrications successives qui ont rythmé l’usine et font de cet ouvrage une belle aven-

ture industrielle. Le “Tri”, le “P54”, le “P69”… sont autant de souvenirs pour les anciens qui ne manqueront pas d’échanger leurs impressions… et referont sans doute l’histoire ! Dans cet esprit, “Solvay Tavaux, une usine et des hommes” est un ouvrage réussi et abordable dans lequel chacun saura puisé à sa guise l’information qui le concerne.

DMODMO Editions Zone des Epenottes - Dole Tél. 03 84 82 28 82 Disponible : Librairie La Passerelle - Dole Librairie Jacques - Dole Librairie Papèterie Plein Ciel - Dole Papèterie du Mont Blanc - Dole Cora Choisey Intermarché Dole-Epenottes Super U Tavaux Super U Mont sous Vaudrey Maison de la Presse Chaussin Maison de la Presse Damparis Maison de la Presse Saint Aubin

18,00 € “La souffrance morale est la douleur physique de l’esprit”. “C’est un mal insupportable qui ronge la vie et qui peut toucher chacun d’entre nous à tout moment. Mon univers poétique m’a permis de le vaincre” Gérard Héchinger

DOLE-CHOISEY

Deux journées dédicaces

Disponibles en librairies et grandes surfaces

En présence des auteurs de l’ouvrage “Solvay Tavaux, une usine et des hommes” : Jacques Tétu, Patrice Ducordeaux, Marcel Robin et Yvon Amiot

Samedi 26 novembre et samedi 10 décembre de 14 h 00 à 19 h 00

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - 03 84 82 28 82

Utilisez les énergie nouvelles ! Chauffage - Sanitaire Fabricant installateur sur mesure depuis 15 ans

Nouveau Hall d’exposition Prix direct d’usine

◗ Véranda Alu ou Bois Alu ◗ Fenêtres PVC ou Alu ◗ Pergola ◗ Stores ◗ Volets roulants Alu ◗ Nombreuses réalisations à visiter sur votre secteur Etudes et devis gratuits sur demande

OUNANS - 03 84 37 71 73 • AUXONNE 03 80 47 10 69

Conseil et étude gratuite • • • •

Solaire Géothermie Eolienne Pompe à chaleur • Gaz-Fioul • Bois

Entretien Dépannage 7j/7 Céréales Puit de lumière VMC Purificateur eau Aspi. centralisé Hammam / Sauna Jacuzzi / SPA

• • • • • • •

Mr Maillot Pierre - 13 Rue de la lisse - Longwy sur le Doubs Extension à Damparis - Tél. 03 84 81 39 69 - 06 62 33 46 90 Pays Dolois - Novembre 2005 - 15


Location et vente matériel de sonorisation et d’éclairage pour particuliers, Location et : vente associations et professionnels. Location sono complète à partir de 159 € TTC Exemple : 2 enceintes (+ ampli 2x300w), 1 mixage, 1 PL double CD, 1 micro, 2 effets disco, 1 machine à fumée, 1 pied + T 3m, cablage de l’ensemble

L & S production 80, Boulevard Wilson - Dole Tél/fax : 03 84 79 00 96

Jean-Yves Mauvais présente

GIRE EN DOLE Photos d’hier et d’aujourd’hui Préface d’André Besson - 300 photos couleurs, noir & blanc

GIRE EN DOLE Bulletin de souscription

à retourner accompagné de votre règlement à

Arts & Littérature BP 124 39004 Lons-le-Saunier cedex Avant le 10 décembre 2005 Nom ................................................................................................. Adresse ....................................................................................... ...............................................................................................................

Prix de souscription (jusqu’au 10/12/05) ............ 25 € Prix de vente (après souscription) ............................ 30 € Nombre d’exemplaire(s) Frais de port .................................................................. 5 € Total

.....................

Ouvrage broché de 130 pages Format 21 x 29,7 cm

Parution Décembre 2005


Pays Dolois 66