Page 1

Votre Constructeur…

53,avenue Eisenhower

DOLE

03 84 72 34 34

GRATUIT d’informations - n°64 - Sept. 2005

Une rentrée royale à petits prix ! NOUVEAU GNE VIN DE BOURGO

DOMAINE L A B O U R É - RO I

6 rue Jacquard - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71 à côté du Campanile

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Pa pr rk iv ing é

Un vrai journal

s e r u e l l i e “les m affaires”

Renault

J.P. Cône

VÉHICULES NEUFS

Cone Automobiles - 8 Bd Wilson - Dole - 03 84 82 67 67

Sur la rive gauche…

Transports scolaires

Le car, c’est pas la récré

P4

Frasne-les-Meulières

Au bonheur des meuniers disparus P6

Dole, l’Ilot des Templiers Trois chantiers sont actuellement en cours rive gauche. La recomposition de l’îlot des Templiers concernent les chantiers de la passerelle, la salle polyvalente de la Commanderie et la place des Templiers. Page 3

Brevans

Portes ouvertes sur le tri ■

P10

Journées du patrimoine

Visites, expositions…

P13

FRANCHE-COMTÉ PROTECTION Alain Garnier : la garantie du spécialiste SYSTEMES D’ALARME notre métier votre sécurité 22, bd des Frères Lumière - DOLE Tél. 03 84 82 42 22 Installateur de systèmes de détection intrusion homologué par les compagnies d’assurances. N° 060/01/55.1


M. et Mme Delattre Nicolas et l ensemble du personnel

Enfin ! le Val d’Amour d

iffu re Paola Vittoria

Ca the

rine

et son équip

e ed

Br ic

s uit e et l’équipe prod

fra

ca

te xt ile

J et ia S on

os et te

co

is siè res

n alo Le s

e

is

ce ren Lau

et

et l

’équipe piceri é

ar az b e

Super U • Rue de la Bolée • BANS / Mont sous Vaudrey • Tél. 03 84 81 53 58


VIVRE ICI Le cadre idéal pour les vacances, le travail, une visite, un mariage ...

Un renforcement de l’entrée sud de la ville.

Un bel ensemble architectural où se lie modernité et histoire.

■ DOLE

L’îlot des Templiers

La passerelle sur le Doubs, premier maillon fort ! Trois chantiers sont actuellement en cours rive gauche. La recomposition de l’îlot des Templiers concernent les chantiers de la passerelle, la salle polyvalente de la Commanderie et la place des Templiers plus communément appelée rond point de la porte Sud.

L

a passerelle qui relie la commanderie et le stade du Pasquier est inaugurée depuis le 9 juillet. C’est le tout premier chantier à être mis à la disposition des Dolois. La passerelle constitue le chemin le plus rapide et le plus agréable pour rallier du centreville, la commanderie et le jardin des Métamorphoses. La longueur de cette passerelle est de 76 m entre chaque pylône dont 70 m de portée. Cette réalisation a été choisie sur un concours ouvert par la ville de Dole, remporté par le cabinet Spielman, seul à proposer ce type de réalisation. L’originalité de cette passerelle consiste à être suspendue dans ses extrémités et sous pendue au centre (les câbles passent sous la charpente). Cette réalisation est d’une esthétique parfaite où se croisent la courbe des câbles et la courbe de la charpente. Notre technicien de chantier déclare “Ce chantier nous a demandé beaucoup de vigilance et surtout des contrôles rigoureux jusqu’à la fin”. On reconnaît que cet édi-

fice s’intègre parfaitement dans le paysage ce qui force au respect du site. Une passerelle secondaire d’accès côté commanderie contourne le moulin. Sur la façade de ce bâtiment, un peu d’histoire avec de nombreux rappels des différents ponts d’accès à la ville sous forme d’illustrations de Norbert Labb (1637) et autres gravures sur cuivre de 1824. On y découvre maisonnettes, usines, jardins… la vie autrefois au pied de la Bedugue. A l’autre extrémité, côté stade, on accède aux parkings jouxtant le stade du Pasquier. Cette passerelle est en effet un élément essentiel pour le fonctionnement de la commanderie car il

n’y aura pas de parking aux abords de la salle.

Place des Templiers ou “Porte Sud d’accès au cœur de la cité” Autour de cet ensemble de réalisations, on trouve le tout nouveau rond-point de la Porte Sud, un nouvel espace qui marque l’accès à la vieille ville. C’est aussi un magnifique ouvrage, un travail de voirie où l’anneau principal a été entièrement pavé et où les bordures sont aménagées avec plusieurs voies pour les différents usagers (piétons, vélos, véhicules motorisés). A ce jour, tous les travaux de gros œuvres sont terminés, restent les aménagements d’éclairage, les travaux

L’enrochement des murs !

d’enrobage coloré à l’intérieur du rond-point et les plantations qui n’interviendront qu’à l’automne. Les travaux ont un peu perturbé la circulation et du côté de la mairie, on est soulagé de rendre le rond-point à la circulation et on remercie vivement la population qui s’est avérée d’une grande patience pendant la durée des travaux.

les bruits extérieurs, que pour le voisinage. La mobilité des sièges dans la salle permettra de passer de 400 à 1 200 places. L’automne 2006 verra l’ouverture de cette salle indispensable à la cité doloise. Gageons que pour l’inauguration un spectacle de grande qualité sera proposé aux Dolois.

La commanderie

Le jardin des Métamorphoses

La commanderie, future salle polyvalente, est destinée à accueillir des spectacles, desmanifestations sportives, des congrès, des conférences… Elle reste pour l’instant l’élément majeur du réaménagement de la rive gauche. Son volume définitif qui apparaît aujourd’hui permet au visiteur d’en saisir l’importance. La phase des travaux de gros œuvres est aujourd’hui terminée. La couleur du béton qui a été mis en œuvre est de la couleur des murs de la ville. Les parements de façades que l’on commence à voir sur la face Est de l’édifice sont des rochers de calcaire naturels et reconstitués, ils ont été posés après la charpente. C’est l’originalité de ce bâtiment et ceci doit contribuer à l’intégration esthétique dans l’environnement dolois ainsi qu’à l’expression de sa puissance architecturale. Etant donné l’importance du plateau (20 m d’ouverture et 16 m de profondeur) et sa qualité technique, la commanderie pourra accueillir des spectacles de grandes envergures, grâce à la fosse d’orchestre, permettant l’accueil de 40 musiciens notamment pour des opéras ou comédies musicales. La salle sera dotée d’un isolement phonique d’exception ; tant contre

En dehors de ces 3 constructions, il faut aussi préciser le travail déjà réalisé par les services municipaux des espaces verts sur la rive gauche. La rive gauche du Doubs est arborée, aménagée en berge naturelle. C’est ce que l’on appelle “le jardin des Métamorphoses”. Des plantations ont déjà été effectuées et les tracés des allées piétonnes et cyclables apparaissent clairement et l’on peut dès maintenant disposer d’un nouvel espace de détente à deux pas du centre-ville. Au niveau du coût, la municipalité annonce pour l’ensemble du programme un budget global de l’ordre d’un peu plus de 12 millions d’euros. Les contribuables dolois n’auront pas à supporter le montant total de l’investissement car les subventions de l’Etat, le Département et la Région atteignent 45 % de l’ensemble. “L’ensemble du programme Rive Gauche fait référence aux principes de la haute qualité environnementale, et à ce titre est exemplaire”, déclare Alain Grivaux, maire-adjoint chargé de l’urbanisme, qui a suivi ces travaux avec à ses cotés Pierre Chevassu, ingénieur en chef du service de l’urbanisme de la ville de Dole.

9 rue du lavoir 39290 PEINTRE 03 84 70 38 50 47 €/nuit pour 2 petits-déjeuners compris TARIF DÉGRESSIF POUR LES LONGS SÉJOURS

http://le.lavoir.monsite.wanadoo.fr

VOUS VENDEZ ? VOUS ACHETEZ ? VOUS LOUEZ ?

SOYEZ PRIORITAIRES ! ESTIMATION GRATUITE

à Dole 60, rue des Arènes

Tél. : 03 84 820 850

6 rue de la Sous-Préfecture 39100 Dole

Tél. 03 84 79 06 54

elle était une fois Pays Dolois - Septembre 2005 - 3


VIVRE ICI

Routgees des Villa La

Authume Bourse aux vêtements Le foyer rural organise une bourse aux vêtements le samedi 1er octobre 2005 à la salle des fêtes. Emplacement 2 euros Renseignements et inscriptions au 06 62 61 33 77

Dole Le cirque Medrano Le cirque Medrano s’installe à Dole les mardi 6 septembre à 19 h 30 et mercredi 7 septembre à 15 h, avenue de Lahr. Venez découvrir Mike Sanger le dresseur de chiens, les acrobates aériens Duo Sperlich mais aussi Romain Cabon, Yan Navratif l’antipodiste, sans oublier les chameaux et chevaux présentés par Carlos Savadra, les éléphants du cirque présentés par Lee Antony, Suzan Lacey entourée de ses tigres blancs et Versace, l’un des clowns les plus célèbres d’Amérique du Sud. Visite du zoo à partir de 10 h. Location des places : carrefour et office de tourisme.

Châtenois Gymnastique Reprise des cours mercredi 14 septembre à 20 h 30, salle des fêtes de Châtenois. Cours tous les mercredis de 20 h 30 à 21 h 30 à la salle des fêtes de Châtenois. Cotisation annuelle : 40 euros/personne. Pour tout renseignement, contacter Mme Chantal Bohl au 03 84 70 68 23.

Dole Ecole nationale de musique et de danse Les inscriptions et réinscriptions pour l’année scolaire 2005/2006 ont lieu dès à présent jusqu’au mardi 6 septembre 2005, aux heures d’ouverture du secrétariat. Ensuite, les places seront attribuées en fonction des disponibilités. 11 avenue Aristide Briand, Dole

■ TRANSPORTS SCOLAIRES

Le car, c’est pas la récré ! Afin de rappeler les règles de sécurité et de civisme dans des transports scolaires, le Conseil général du Jura a édité une brochure d’information destinée aux utilisateurs et poursuit ses opérations de sensibilisation principalement dans les établissements scolaires.

D

epuis plus de 20 ans, le Conseil général du Jura finance en totalité les transports scolaires dans le département. De la maternelle au lycée, les enfants bénéficient de la gratuité pour leurs déplacements ce qui représente 23 500 élèves. Département à vocation rurale, les trajets sont nombreux. Que ce soit dans le cadre de regroupements d’écoles maternelles et primaires ou de ramassage à destination des collègues et des lycées, ce sont 6 000 000 de kilomètres qui sont parcourus à l’année. Pour effectuer ses trajets, un quart des enfants utilisent les lignes régulières de voyageurs et les autres bénéficient de réseaux spécifiques qui engendrent la location de 500 véhicules. Globalement ; le conseil général dépense 15 000 000 d’euros chaque année soit une moyenne

de 700 euros par enfant transporté. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le transport scolaire est un ser vice public important dans le département.

“Action… réaction !” Voilà ce qui est des chiffres. Mais qui dit transport dit aussi sécurité, civilité et discipline. Le temps n’étant plus à une discipline stricte et austère, il est toujours bon de rappeler quelques

règles en vigueur et c’est dans ce but que chaque élève reçoit en même temps que son titre de transport, le règlement départemental sur la sécurité et la discipline dans les transports scolaires. Et il y en bien besoin ! En 8 articles, il définit clairement les obligations de chacun et les sanctions appliquées en cas de non-respect des consignes. Cette plaquette dinamique pour les jeunes inter-

Isabelle Trouillet du Conseil Général du Jura

■ DOLE

Le 25 septembre à Dole, les Virades de l’Espoir : une grande fête

Les Virades de l’Espoir Dimanche 25 septembre, le parc Isis de Dole accueille les Virades de l’Espoir pour donner du souffle à la recherche.

C

’est avant tout une grande fête conviviale organisée par des bénévoles et destinées à collecter des fonds pour vaincre la mucoviscidose. Les fonds sont affectés à la recherche, aux soins ainsi qu’à la qualité de vie des patients. Le principe est simple, il suffit de participant à une marche, une course, une randonnée pour donner, symboliquement, du souffle à ceux qui n’en ont pas. Les participants recherchent des parrains afin de financer leur parcours et apportent le jour de la Virade les dons recueillis auprès de leur entourage, les montants des dons sont reportés sur un bulletin de parrainage. A Dole, les bulletins seront disponibles chez tous les commerçants. La mucoviscidose est une maladie que l’on ne

sait toujours pas guérir, elle est une des premières maladies génétiques en France. Tous les deux jours, un enfant naît atteint de cette maladie et on estime à environ 5 500 le nombre de malades en France, aujourd’hui. Il est important de savoir que les personnes atteintes de mucoviscidose ne sont pas contagieuses et ne représentent donc aucun risque pour leur entourage. Les principaux symptômes sont des troubles respiratoires dus à un épaississement des sécrétions bronchiques et des troubles digestifs qui nécessitent la prise de médicaments, ce qui implique des soins quotidiens très astreignants pour le malade. L’association “Vaincre la Mucoviscidose” créée, en 1965, par des parents d’enfants atteints de cette maladie a permis de faire

progresser la recherche, les soins et la qualité de vie. Le signe le plus significatif réside dans l’évolution de l’espérance de vie à la naissance qui est passée de 7 ans en 1965 à 39 ans aujourd’hui. C’est à travers les Virades de l’Espoir que l’association recueille la plus grande partie des fonds qu’elle reverse principalement pour la recherche médicale, c’est pourquoi il ne faut pas manquer cette manifestation humanitaire et ludique. Contact local : Pierre Dall’arche au 03 84 81 13 47 - Contact national : 01 40 78 91 91 ou www.virades.org

Arlette boutique

vient pour faire face au nombre croissant d’incivilités relevées : impolitesses vis-à-vis du chauffeur, chahuts, cris, détériorations… Au cours de l’année 2004/2005, 128 sanctions ont été prises à l’encontre d’enfants indisciplinés. Il est nécessaire de rappeler le rôle du chauffeur lors de mauvais comportement. Bien qu’il n’ait aucun moyen de sanction directe, il se doit de signaler les faits aux responsables de l’entreprise de transport qui saisit immédiatement le Conseil général ou d’alerter directement le chef d’établissement scolaire fréquenté par les élèves incorrectes. Suivant la catégorie de fautes commises, les sanctions vont de l’avertissement à l’exclusion définitive. Les campagnes d’informations et de sensibilisation proposées par le Conseil général, sont organisées dans les établissements scolaires. Isabelle Trouillot, animatrice sécurité, met sur pied une animation qui se déroule en trois parties : une projection vidéo qui montre les différentes phases d’utilisation des transports en commun, deux parties pratiques qui abordent les règles simples de sécurité lors de la montée ou de la

Matin : randonnées pédestres et cyclo tourisme à partir de 8 h Epreuves marathon, parcours VTT. Après-midi : rallye découverte dans la ville de Dole petites motos, pêche à la truite, Calèche… Toute la journée : structures gonflables, casse boîte, vente d’enveloppes, gaule du Bas Jura, trampoline avec harnais Maya aventure, aviron, buffet, buvette. Animations sur podium de 10 h 30 à 18 h. A l’occasion des Virades de l’Espoir 2005, une exposition de tableaux, huiles et aquarelles de peintres locaux est organisée du 8 au 20 septembre dans le hall de la mairie de Dole.

Règles fondamentales à respecter pour la sécurité et le bien-être de tous

descente et la conduite à tenir en cas d’accident, d’incendie ou de panne des véhicules et finalement un débat susceptible de répondre aux questions des enfants et des adolescents. Les transports scolaires sont un moyen sûr pour se rendre à “l’école”, très peu d’accidents sont à dénombrer chaque année. Le matin, lieu de transition entre le confort du nid douillet et la concentration nécessaire aux études, il permet de retrouver les copains dans la bonne

• Attendre le car à l’arrêt de bus sans chahuter. • Ne pas bousculer son voisin pour monter. • Présenter son titre de transport au conducteur. • Rester à sa place et attacher sa ceinture de sécurité lorsque le car en est équipé. • Dans le car, ne pas fumer, ne pas crier et ne pas détériorer le matériel. • Respecter le conducteur et ne pas lui parler afin de ne pas le déconcentrer. • Ne pas quitter sa place avant l’arrêt complet du car. • Ne pas traverser ni devant ni derrière le car, attendre qu’il se soit éloigné. humeur ou de sortir tranquillement de la léthargie nocturne. Le soir : ouf repos ! A condition que chacun respecte les moyens C.C. et les personnes.

■ TAVAUX

Un funérarium à Tavaux Beaucoup de monde à l’inauguration du nouveau funérarium, inauguré à Tavaux en présence de nombreux partenaires ayant contribué à sa réalisation, ainsi que de professionnels de santé des élus..

J

ean-Marie Tannier, gérant de la société centenaire implantée à Mont-sousVaudrey, emploie environ 20 salariés avec les trois autres funérariums d’Asnans, Poligny et Mont-sous-Vaudrey. L’Espace Funéral de Tavaux est placé sous la responsabilité de Fabien Donzallaz. Lors de la présentation de l’établissement, Jean-Marie Tannier a souligné “Une forme de respect aux familles, aux défunts, avec un accès dans un lieu de recueillement adapté et à la hauteur dans des moments difficiles, dans un cadre apaisant, bousculant l’idée que chacun a eu jusqu’à présent, des funérariums”. Rimbaud, Beaudelaire, Appolinaire sont de belles réalisations tech-

niques, des salons funéraires desservis par un vaste hall d’accueil circulaire où la climatisation règne partout. Un lieu où manifestement, tout a été mis en œuvre pour accueillir les familles dans les meilleures conditions. Installé rue du Luxembourg à Tavaux, l’Espace Funéral bénéficie également d’un aménagement extérieur soigné.

s e t nfant i t ’ p x s Au

d’Arlette

Filles et garçons de 2 à 14 ans

Et bien, dansez maintenant ! Du 38 au 50 - Prêt à porter et accessoires

9 rue d’Enfer - Dole Tél. 03 84 72 20 50 Pays Dolois - Septembre 2005 - 4

6 rue d’Enfer - Dole - Tél. 03 84 82 58 49


GLACIER

Jeux d’enfants Glaces : grand choix de coupes Terrasse - Salle climatisée

Boutique

LE CHAT NOIR M et Mme Toneatti

28, rue des Arènes - DOLE

Sur place ou à emporter Zone commerciale de Choisey - Tél. 03 84 82 77 25 Du mardi au dimanche de 10 h à 22 h non stop

Liste de mariage - cristal - orfèvrerie

Véhicules d’occasion toutes marques C2 1.4i Exclusive SensoDrive, 3 p. C3 1.4 HDi 70 Pack, 5 p. C3 1.4 HDi 70 Pack clim., 5 p. C5 2.0 HDi 110 Pack Ambiance, 5 p. C5 2.0 HDi 110 SX C5 PH1 2.2 HDi 136 Exclusive auto PC C5, Ph1 2.2 HDi 136 Exclusive C5 2.2 HDi 136 Exclusive C5 2.2 HDi 136 Exclusive BA C5 Break 2.2 HDi 136 Pack Ambiance C5 2.2 HDi 136 Pack Ambiance Xantia 2.0i 16V Exclusive. Xsara 1.4i Pack ., 5 p. Xsara Ph2 Evo 1.6 16V Pack, 5 p. Xsara 1.6i Exclusive BA, 5 p. Xsara Ph2 1.9 D SX 5 p. Xsara break 1.9 TD SX Xsara Ph2 2.0 HDi 110 Exclusive, 5 p. Xsara Ph2 Evo 2.0 HDi 90 5 p. Xsara Break 2.0 HDi 90 Exclusive Xsara 2.0 HDi 90 Exclusive, 5 p. Xsara Break Ph2 2.0 HDi 90 SX

2003 2003 2004 2003 2001 2002 2002 2001 2003 2004 2003 1999 2004 2003 2000 2002 1998 2002 2003 2000 1999 2001

41 100 km 46 557 km 35 050 km 18 015 km 70 000 km 57 000 km 118 251 km 109 545 km 130 720 km 63 000 km 30 000 km 117 800 km 13 584 km 72 980 km 57 100 km 63 000 km 102 000 km 65 234 km 45 100 km 90 331 km 106 786 km 94 843 km

8 8 10 16 11 14 10 11 11 16 16 4 10 8 6 8 5 10 10 7 6 7

544 841 482 905 045 931 711 331 447 024 943 460 497 565 107 643 662 096 191 547 723 950

€ € € € € € € € € € € € € € € € € € € € € €

** **

Xsara Coupé Ph3 2.0 HDi 90 VTS 3 p. Xsara coupé Ph2 2.0 HDi110 VTS, 3p Picasso Evo. 2.0 HDi 90, Pack Berlingo 1.9 D 4 p. Berlingo Ph1 Evo2 2.0 HDi 90 Multispace 4 p. 406 2.0 HDi 110 ST 307 2.0 HDi 110 XSi 3 p. 307 2.0 HDi 110 XT Pack, 5 p. 607 2.2 HDi 136 Pack Mégane Coupé 1.6i 16V 107ch Sport Way Clio II Ph2 Evo 1.5 DCi65 Confort Authen, 5 p. Laguna II Break 1.9 DCi 110 Expression BV6 Mégane II 1.9 DCi 120 Luxe Dynamique BV6 Laguna Ph2 1.9 DTi 98 RTE Laguna 1.9 DTi 98 RXE Laguna II 2.2 DCi 150 Privilège BV6 Alfa 145 1.6i Twin Spark L, 3 p., 7 cv BMW Série 3 Compact 320 TD Pack OPEL Frontera Ph3 2.2 DTi 115 RS, cuir, 3 p. UTILITAIRES Berlingo 1.9 D Bivouac, 4 p. Jumpy Fg Cft 230C HDi 95 Club Entr

2003 2002 2003 2004 2000 2002 2002 2002 2001 2002 2004 2002 2002 1998 1999 2002 2000 2003 1999

50 500 km 99 870 km 79 920 km 27 900 km 69 801 km 82 000 km 41 000 km 83 486 km 91 000 km 27 000 km 27 000 km 106 495 km 25 420 km 133 150 km 67 500 km 67 500 km 107 500 km 52 050 km 91 800 km

11 284 € 8 683 €

2004 2003

28 740 km 80 000 km

10 611 € 9 944 €

11 9 7 10 13 11 15 8 9 10 15 5 7 14 3 15 12

145 707 317 379 647 901 539 660 275 106 902 251 125 461 667 368 684

€ € € € € € € € € € € € € € € € €

GRAND GARAGE DE DOLE

24, bd des Frères-Lumière

03 84 69 09 09 Sur internet www.citroën.fr/dole

demandez Pascal GUINAULT

H395237001360

CRÉATION PARUVENDU DOLE

* L’extension de garantie Eurocasion est proposée pour l’achat d’un véhicule d’occasion de 5 ans maximum à la date d’adhésion et de moins de 3,5 t quels que soient sa marque et son kilométrage, bénéficient de la garantie Eurocasion, et financé par Citroën Financement pour un usage privé. Tarif de l’abonnement mensuel : 16 € sous réserve d’acceptation du dossier par Citroën Financement - CREDIPART n° 317 425 981 RCS Nanterre. L’extension de garantie Eurocasion est souscrite par Citroën Financement/CREDIPAR auprès des sociétés ICARE et IMA, entreprises régies par le code des assurances. D’une durée maximale de 6 ans, elle prend effet à l’expiration de la garantie Eurocasion. www.eurocasion.fr ** Argus du 25 août 2005. Offre valable du 7 au 17 septembre 2005.

9001


D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 2 8

Frasne-les-Meulières, au bonheur des meuniers disparus On ne s’étonnera guère, après avoir découvert Frasne-les-Meulières, de l’attractivité grandissante des villages du nord du département. Il fournit l’exemple d’une communauté d’un peu plus de 100 âmes, transpirant le bonheur de vivre dans un siècle qui a balayé les traditions, les coutumes, le folklore, le café épicerie ou la laiterie, mais qui n’a pas oublié tout ce qu’il doit à son riche passé.

F

rasne, qui a retrouvé ses Meulières en 1999, est la terre d’accueil par excellence qui offre ses charmes sans retenue ni distinction, son patrimoine original et varié. Sa décision d’intégrer la communauté de communes du Jura Dolois a démontré sa capacité à dépasser les poncifs en conservant son originalité. Un village étonnant.

Il était une fois les moulins… “En face de chez moi, entre le monument à nos morts et la cabine téléphonique habite un facteur d’orgues, sa femme et ses quatre enfants. Comme je lui demandais s’il y avait beaucoup d’orgues à construire ou à réparer dans la région, il m’a répondu : Non, pas vraiment, mais ce qui compte c’est de bien choisir l’endroit pour admirer le lever du soleil”. Daniel de Roulet, écrivain, habite le village depuis 2000 et résume l’esprit et la nature de ce village, perché sur un petit promontoire à 245 mètres. Frasne jouit d’une position plus que favorable pour s’offrir la Serre et le lever du soleil à

l’Est, et les premiers contreforts de la bourgogne voisine à l’Ouest. Entouré de Peintre, de Pointre et Montmirey-la-Ville, il lorgne à égale distance entre Auxonne et Dole. Rien d’original dans le nom ; Frasne dû à un élément très présent sur son territoire, le frêne (Fraxinus en latin). On ne compte plus les Frasne, Frasnée ou Le Frasnois. Une situation qui créait même des difficultés dans l’acheminement du courrier notamment avec Frasne dans le Doubs ! Alors, on a décidé de revenir en arrière et rattacher officiellement le Meulières, accordé par un décret de 1999. Car la pierre meulière fut une des stars locales, le fleuron du village. Tous les meuniers en vantaient les qualités de dureté pour leurs meules ; l’Arkose, cette roche faite de quartz et felspath, était extraite d’un gisement situé dans la Serre.

Et des croix bizarres ! La pierre était encore présente dans l’activité économique avec l’exploitation de la carrière, située au bas du village. Cette pierre de marbre rose veiné de

bleu a servi à la construction de nombreuses maisons et bâtiments avant d’arrêter son exploitation en 1987. Plus de meuniers mais toujours des meules qu’on retrouve au pied des croix pattées. Ces croix constituent encore une énigme et on n’en connaît pas la signification exacte. Au nombre de six, elles entourent le village où elles sont placées aux entrées. Le terme pattée vient de leurs extrémités évasées et elles sont bizarrement enchâssées dans une meule. On attribue cette symbolique à l’affranchissement des villages en 1348, la meule couchée représentant le servage abattu. Les inscriptions portent des dates très anciennes (1612/1666). Cet ensemble unique a été inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques, et constitue une des originalités du village. Autre bâtiment inscrit au patrimoine, l’église Saint-Michel. Car le patrimoine de ce petit village est vraiment exceptionnel. L’église du XIIe siècle s’est vraiment développée au XVe, témoin ce bénitier sous le porche indiquant 1575. Un siècle plus tard,

on construit les deux chapelles latérales dans lesquelles on trouve les pierres tombales des fondateurs, la famille Febvre. Quant au clocher, surmonté d’un dôme à l’Impériale, ses tuiles vernissées colorées, il s’inscrit dans l’architecture typique du clocher comtois. Il faut également aller visiter la source de la Sainte Rousse, au pied du mont Guérin, qui fut longtemps utilisée comme seule source d’approvisionnement en eau du village (qui employait un fontainier) et où les femmes venaient y laver leur linge. Depuis 1997, c’est le syndicat des Eaux de Montmirey-le-Château qui a repris à son compte la distribution d’eau potable, mettant fin à des siècles d’histoire. On note enfin une originale petite chapelle qu’une pieuse frasnaise, Madame Chapoutot, avait fait construire pour y être enterrée. Ce qui fut fait, mais la date de sa mort n’a jamais été inscrite !

Madame le maire assume au Jura Dolois Béatrice Javourez est arrivée un peu par hasard aux respon-

Les bienfaits de la Mauvaise Herbe

E

dith Goguely a d’abord créé l’association avec quelques bénévoles, une sorte de groupement d’achat en 1998. Le succès aidant, c’est devenu un commerce à part entière qui a trouvé un local à sa mesure. On y trouve de nombreux fruits et légumes, tous issus de l’agriculture biologique, comme 99 % des produits présentés dans la petite boutique. Et l’on s’y presse aux heures d’ouverture du mardi, vendredi après-midi et le samedi matin. “Les clients viennent du village et des villages environnants jusqu’à Pesmes. Tous les produits sont bio et labellisés et nous travaillons avec les producteurs locaux”. Depuis quelques semaines, c’est Corinne Brugnot, de la Ferme du Rossignol de Villers-Robert, qui s’est installée avec la Mauvaise Herbe et vend toute sa production de viande. Elle élève et nourrit ses bêtes ellemême, arrive avec le veau de lait, le porc fermier et repart avec ses frigos vides !

sabilités municipales à la faveur des élections de 1983. Une réunion au village, une grande liste se construit, on vote, on panache beaucoup, on barre des noms. Elle fait partie des 11 conseillers avec Georges Belard comme maire. Une première expérience qu’elle renouvelle six ans après, et le décès brutal de Georges Belard lui propose une succession inattendue en juillet 2001. “C’est un petit village mais où il faut être présent et à l’écoute. Ici, tout le monde connaît tout le monde. Avec un budget de fonctionnement de 55 000 euros, on compte au plus près ! Sur nos 420 hectares communaux, 129 sont en forêt qui assure 20 à 30 % de nos recettes. Le reste, c’est la DGF, les impôts et la location de deux logements communaux. La forêt, c’est important car, quand on ne vend pas de bois, c’est vite ressenti. Le patrimoine communal est déjà bien protégé avec l’église et les croix classés. Le dernier gros investissement a été l’aménagement du rond-point de la place de l’Eglise. Il y avait le puits communal à cet endroit.” La petite mairie aurait besoin d’un petit coup de jeune quand

LA CHALEUR VA BIEN SE TENIR

même ! Le bâtiment mairie école a conservé sa cour et ses WC dans la cour. De toute évidence, les efforts ne se sont pas portés de ce côté-ci ! Avec l’aménagement de l’école dans un autre bâtiment jumelé, la mairie est redescendue dans une salle de classe et on n’imagine encore combien d’élèves pouvaient s’entasser dans une telle pièce ! L’école ? Elle a définitivement disparu en 2004. “On n’a pas vécu cette décision comme un drame, il faut savoir relativiser, poursuit Béatrice Javourez. Ça n’a pas empêché les habitants de partir ni de nouveaux de venir s’installer. Le RPI avec Pointre, Montmirey-le-Château/la-Ville, puis Chevigny, Peintre, Bans, Dammartin s’est mis en place. Les enfants prennent le bus, les parents se regroupent devant l’arrêt, bavardent et partent au travail sans inquiétude.” Béatrice Javourez a hérité d’une décision de ses prédécesseurs sur l’adhésion au Jura Dolois et assume et soutient cette décision. “Il faut avoir une vision urbanistique claire. L’attractivité c’est Dole, pas le canton de Montmirey. Le canton s’est développé avec le bassin

d’emploi de Dole, soyons réalistes. C’est quoi une communauté de communes à taille humaine ? Vous voulez que je vous cite le grand Lyon, le grand Besançon ou le grand Dijon ? Je regrette mais on a un peu tendance à privilégier l’individu par rapport à la réalité territoriale. Bien sûr, si vous interrogez les gens ici, ils vous répondront qu’ils ne voient pas beaucoup de différence. Mais un petit village comme le nôtre de toute façon, ne va pas entrer en révolution avec l’intégration dans le Jura Dolois, on le sait bien. Mais à terme, on est gagnant”.

L’agriculture encore présente L’architecture des maisons ne trompe guère sur son passé. Grosses bâtisses, grandes portes de grange mais également entrées de caves voûtées. Car si Frasne-les-Meulières reste encore très rural avec deux agriculteurs présents mais bien d’autres terres louées, le village a connu une belle renommée avec son vignoble, ne déparant pas de ses illustres voisins Pagney ou Offlanges. Ne lit-on pas dans le Rousset de 1855 “qu’on exporte les 4/5 de la production et que les vins blancs sont des meilleurs de l’arrondissement”. Aujourd’hui, Roger Chatillon est fier de perpétuer la lignée d’une famille de paysans. L’adjoint au maire regarde l’avenir avec un certain détachement : “Moi, je n’ai jamais envisagé d’aller ailleurs ; on est bien ici. Je pratique la polyculture et suis bien

Comparez la qualité Comparez le prix

Fabricant de menuiserie PVC et Alu DREAVTIUSIT G

Ets GRZELCZYK Dole - Z.I. rue Buffon - Tél. 03 84 79 11 98 - Fax. 03 84 72 87 16 Pays Dolois Pays Dolois- Septembre 2005 - 6


E TAT C I V I L

V

occupé avec mes 55 bêtes. Je ne me fais pas de souci pour ma succession. L’exploitation sera reprise et il y aura encore des paysans à Frasne”. Il a vu la coopérative disparaître, puis la fruitière qui fabriquait d’autres meules, celle de Comté, dont la cave d’affinage a été réutilisée et aménagée, sous le bâtiment de la mairie, pour une salle de réception ou réunion. “Nous avons un terrain communal où les associations, les particuliers peuvent organiser des manifestations, ajoute Béatrice Javourez, mais on n’a pas les moyens de construire une salle”.

Le CRIC et un festival dans la Rue La vie associative est concentrée sur le comité des Fêtes, présidée par M. Lenain, qui organise le repas de la SaintMichel, la journée Beaujolais et depuis quelques années, un vide grenier dans les rues du village. Les anciens peuvent se regrouper au club du Temps Libre, animé par Michelle Foucheyrand. Mais il semble que l’impulsion soit donnée par l’investissement de nouveaux habitants, qui ont créé et animé quelques manifestations qui ont fait décoller les frasnais. Ainsi, le CRIC a-t-il mis en place une bibliothèque associative, qui a depuis aménagé à Montmireyla-Ville. Animation de la Semaine de la Solidarité, initiation aux sorties nature, soutien d’événements culturels, cet organisme intercommunal va

fêter ses 11 ans d’existence avec une grande randonnée. Marjorie Heinrich a débarqué à Frasne un beau jour avec sa passion du théâtre, des idées plein la tête. Au sein du CRIC, elle se démène pour faire bouger le village, avec d’autres bénévoles : “Je suis comédienne et metteur en scène et j’ai trouvé ici matière à réaliser des choses qu’on n’aurait pas crue possible. Un festival de théâtre dans la rue, il y a trois ans. Tout le village mis en scène, qui a retrouvé une autre vie. On a créé un coiffeur, un garagiste, une épicerie et tout le monde joua le jeu. Sans tapage, on a accueilli en un jour plus de 1500 personnes ! Et l’amalgame entre les anciens du village et les nouveaux a pu se faire”. Avec ses 120 habitants, le petit village a dû sentir un vent de folie. Mais le théâtre n’est-il pas folie et dérangeant dans sa définition ? Et puis un village de 120 habitants qui possède un facteur d’orgues, un écrivain, une violoniste renommée, une comédienne metteur en scène, un ferronnier d’art et des croix pattées pour sur veiller ses entrées et une épicerie biologique, n’est pas tout à fait un village comme les autres.

GARAGE PAGNIER

FRASNE-LESMEULIERES 120 habitants (Frasnais) 420 ha (dont 129 de forêt) Canton de Montmirey Communauté de Communes Jura Dolois A voir, la très belle église, les croix pattées, quelques belles maisons bien conservées et restaurées.

Cemal de Mustafa Anik et de Emine Ugur, Monnières Lilou de Philippe Foissote et de Laetitia Goichot, La Loye Lilou de Cyril Chauvin et de Nadège Machefert, Jouhe Louis de José Hennequin et de Audrey Soufflot, Dole Mathys de Laurent Dehan et de Sylvie Petrek, Dole Ricardo de Carlos Da Silva Baptista et de Albertina de Fatima Da Silva Catarino, Chaussin Adeline de Alain Cétre et de Gaëlle Cramoisy, Choisey Lisa de Laurent Nicolas et de Nicole Vayssière, Montmirey la Ville. Décès Dincq Fernande v. Courtois Dole, 92 ans. Lanaud André, Chevigny, 91 ans. Chapeau Roger, Moissey, 91 ans. Michaud Simone épouse Guillaume, Moissey, 74 ans. Jouquey Jeanne veuve Magdelaine, Vaudrey, 82 ans. Breviglieri Andrée veuve Glab, Dole, 81 ans. Chatelain Raymonde veuve Glab, Dole, 74 ans. David André, Dole, 88 ans. Choulot Jeanne veuve Gouttefroy, Souvans, 87 ans. Georgeon René, Lavangeot, 74 ans. Cassard Raymond, Dole, 71 ans. Pelletier Madeleine veuve Card, Foucherans, 75 ans. Chantelauze Gabrielle veuve Paris, Nevy les Dole, 71 ans. Giraud Marcel, Dole, 86 ans. Saudé Jean, Abergement la R. , 75 ans. Bobant Robert, Dole, 97 ans. Gomes da Silva Mario, Choisey, 65 ans. Lance Maurice, Dole, 86 ans. Rebusoni Louis, Dole, 91 ans. Dobez Renée v. Ragain, Goux, 95 ans. Gallot Jean, Damparis, 86 ans. Bruyère Robert, Dole, 76 ans Breton Pierrette veuve Guerci, Chaussin, 91 ans. Vadot Jean-Claude, Dole, 62 ans. Marle Louise v. Gaucher, Dole, 91 ans. Delage Eugène, Dole, 95 ans. Jubon Ginette, Dole, 63 ans. Boudinet Renée v. Lambert, Dole, 76 ans. Charlot Marthe veuve Mairet, Beauchemin, 89 ans. Titart Jacques, Chaussin, 81 ans.

Maison Bonin Décoration : voilage, tissus d’ameublement, tringles, stores intérieurs, linge de maison, jetés de lits, plaids… Confection : pose et conseil à domicile Carte de fidélité

Z.A. - 2, chemin de Rougemont-Foucherans Tél. 03 84 72 44 00 - Face à Netto Découvrez la Nouvelle Collection

-20 % de réduction immédiate sur le 2e article acheté*

Centre commercial CORA Choisey - 03 84 72 74 61

PORTES OUVERTES LES 17 ET 18 SEPTEMBRE 2005 Venez découvrir le Nouvel Opel Zafira en avant-première

*offre valable sur toute la Nouvelle Collection sur le moins cher des 2 articles

oilà un singulier parcours, celui de Daniel de Roulet, ce Suisse débarqué à Frasne il y a 5 ans. Cet architecte expert en informatique a beaucoup voyagé. Depuis 1997, il est devenu écrivain à plein-temps et une douzaine de romans sont sortis de son imagination. A Frasne, il a animé quelques soirées lecture “Ça se passe à la maison au Vélo Jaune ! On l’appelle ainsi car il y a un vélo accroché sur le devant de cette superbe maison. Cet amoureux de la nature n’a pas résisté à nous dévoiler le superbe panorama apparu depuis le fond de son jardin potager et verger, alors que les notes du violon de Chiara Banchini s’échappent du 1er étage, elle qui répète un prochain enregistrement. La nature donne l’occasion à l’écrivain de pratiquer son autre passion puisqu’il se double d’un coureur de fond. Des chevauchées qui lui ont donné de belles sensations sur quelques marathons. “Le village a une configuration qui favorise les rencontres. Perché, il n’y a pas d’habitations trop éloignées”.

Naissances Maëlle de Sébastien Baud et de Ingrid Morin, Dole. Jessica de Pascal Bouillet et de Carole Defuans, Tavaux. Clémence de Emmanuel Gavignet et de Karene Guillaume, Dole. Elise de Etienne Knittel et de Sonia Debosse, Champvans. Nicolas de Gérald Alix et de Nadine Bertrand, Dole. Sam de Cyrille Combet et de Anita Viel, Dole. Baptiste de Ludovic Jacquin et de Audrey Monier, Dole. Néolia de Philippe Perrodin et de Elodie Favier, Chaussin. Héloïse de Olivier Maire et de Phanie Bouvret, Dole. Jordan de Martial Mathieu et de Sophie Davis, Dole. Maxime de Loïc Jenoudet et de Sandra Berger, Chaussin. Robin de Laurent David et de Delphine Thouilly, Nevy-les-Dole. Lilya de Mohamed Goudjil et de Fatiha Saïdani, Dole. Kylian de David Jacob et de Aurélie Pinto, Dole. Evan de José Deliot et Evelise Meroux, Rochefort sur Nenon. Fanny de Frédéric Chevaillier et de MarieAnge Untereiner, Dole. Mélina de Jean-René Curly et de Béatrice Clavez, Dole. Octave de Stéphane Collet et de Mathilde Loppé, Archelange. Lola de Bruno Dufour et de Myriam Garandet, Foucherans. Perrine de Mickaël Lamard et de Sandra Millier, Dole. Anri de Ilia Jigaourishvili et de Sofia Grdzelidze, domiciliés à Dole. Elsa de Sébastien Canale et de Stéphanie Naulot, domiciliés à Asnans Beauvoisin. Morgane de Benoit Falcou et de Barbara Guille, domiciliés à Thervay. Quentin de David Gauthray et de Ludivine Gaudillier, Tavaux. Maurine de Stéphane Vauchet et de Sandra Defert, Peseux. Adam de Arnaud Labaune et de Maria Dias, Parcey. Armand de Marc Billard et de Delphine Amiot, Archelange Chloé de Cédric Millet et de Isabelle Da Costa, Champvans Liséa de Jérôme Caillot et de Emilie Ducrot, Foucherans

McCANN

De l’écriture et de la musique

Nouvel Opel Zafira Embarquement imminent.

Opel. Des idées fraîches pour de meilleures voitures.

CONCESSIONNAIRE 336, Av. du Mal JUIN 39100 DOLE Tél. 03 84 69 02 02 FAX. 03 84 69 02 00

5 étoiles obtenues au crash-test Euro NCAP pour les occupants adultes

Conso mixte (l/100 km) 1.9 CDTI 100 ch et 2.0 T 200 ch : 6.1/9.5, CO2 (g/km) : 165/228. www.opel.fr

Pays Dolois - Septembre 2005 - 7


EDITIONS

“SOLVAY Tavaux, une usine et des hommes”

Quelle belle irie Bientôt en libra ragons, fées, lutins, vouivre, géants, gnomes et farfadets tous ces êtres mythiques ont un point commun : celui d’habiter la Franche-Comté. Partez à leur rencontre grâce à cet ouvrage richement illustré de plus d’une centaine de pages. Vous y découvrirez une Franche-Comté mystérieuse, peuplée d’une incroyable diversité de créatures qui émerveillera petits et grands. Au fil des pages, vous apprendrez où vivent les Fouletots, ces sympathiques gnomes des bois, où se cache la DameVerte et la Vouivre n’aura plus de secrets pour vous. Ce livre explore, tel un carnet de voyage fabuleux, les lieux emblématiques de nos montagnes et de nos forêts, du bord de nos rivières aux donjons de nos vieux châteaux.

D

Jean-Louis Thouard, l’auteur et illustrateur de cet ouvrage est franc-comtois. Il a écrit et illustrés plusieurs contes chez Gallimard, Nathan, Hachette, Gründ... Vous pouvez découvrir son univers merveilleux sur son site : www.lebaron-rouge.com

Bestiaire Fantastique en Pays de Comté de Jean-Louis Thouard Attention tirage limité !

n scriptio Prix sou

Ouvrage au format 210 x 297, couverture cartonnée quadrichromie pelliculée. Intérieur 100 pages en quadrichromie.

ros u € 0 0 , 0 2 BON DE COMMANDE

Prix de souscription (jusqu’au 30/10/05) ................ 20 €uros Prix de vente (après souscription) .................................. 23 €uros Nom

....................................................................................................................................

Adresse

.........................................................................................................................

....................................................................................................................................................

aventure! 2005, marque le 75e anniversaire de la présence de Solvay à Tavaux. A cette occasion, les Editions DMODMO ont relevé le défi de publier un ouvrage historique relatant cette grande aventure. Première lecture…

E

st-ce possible de relater toute la vie de Solvay à Tavaux dans un ouvrage. Bien sûr ! Et c’est aujourd’hui même une réalité avec “Solvay Tavaux, une usine et des hommes” disponible à la vente dès la fin septembre. Cette mémoire chronologique immortalise pour les générations d’hier et d’aujourd’hui, les grandes étapes du site installé sur Tavaux, Damparis et Abergement-la-Ronce.

On construit ! Depuis 1926, tout se construit, évolue ! La construction, les productions, la vie sociale, le monde syndical, les adaptations technologiques, la chimie, l’impact sur la population de toute une région… Et, depuis ce 28 septembre 1930, premier jour d’exploitation du site, qui, sur le bassin dolois, n’a pas un membre de sa famille, un ami, une connaissance… qui le rapproche, directement ou indirectement de Solvay ? Ce fabuleux livre détaille le chemin parcouru et rend hommage au millier de salariés qui se sont succédé sur le site en lui offrant son savoir-faire, ses compétences

et son dévouement. C’est un récit illustré des plus belles photos, riche en histoires techniques et industrielles, mais aussi en anecdotes humaines, individuelles et collectives. Une somme d’émotions fortes pour apprécier combien l’invention d’Ernest Solvay, soutenu à l’époque par son frère Alfred et la complicité affective et matérielle de ses proches, a bouleversé toute la vie d’une région. “Pour moi, ce livre est avant tout un récit magique ! Une belle histoire de chimie doublée d’une forte et sensible aventure humaine. Celle d’un site en perpétuel mouvement, entretenu et développé au fil du temps par une forte volonté des directions successives d’aller de l’avant et d’obtenir de nouvelles productions synonymes de pérennité. Des directeurs qui n’ont jamais manqué de souligner, haut et fort, l’engagement et les compétences sans faille d’un personnel pourtant très marqué par la détermination. Une détermination qui mènera parfois à de très âpres conflits. Je ne m’attendais pas à une aventure aussi riche, pas plus d’ailleurs que les premiers ouvriers qui construisirent les

premiers bâtiments !” précise Yvon Amiot, éditeur dolois. Le fameux procédé de fabrication industrielle de carbonate de soude déposé le 15 avril 1861 par Ernest Solvay trouva sa place à Tavaux dès 1932 et le chemin parcouru depuis est impressionnant avec des démarrages, mais aussi des arrêts, de nombreuses productions, qui ont rythmé la vie de l’usine. Tandis qu’à l’extérieur, une population devenue très abondante dans les cités mais aussi dans les villages voisins s’activait dans un environnement social rendu très agréable par Solvay. Grâce à l’actuelle direction qui a ouvert les archives et désigné des interlocuteurs pour renseigner l’équipe de rédaction, le travail de recherches a véritablement été facilité. Trois rédacteurs, Jacques Têtu, Marcel Robin et Patrice Ducordeaux se sont attelés à la tâche pour canaliser les documents et rencontrer de nombreux témoins tant à Tavaux qu’à Bruxelles.

Du sel, du calcaire, du Tri, du Per, du PVC… Au fil d’une mise en page agréable à suivre, le lecteur

Une incroyable liste de salariés.

découvre de nombreux clichés et documents anciens ainsi que des portraits, fruits de nombreuses rencontres. Il remonte le temps depuis l’achat des terrains, en passant par les premières difficultés rencontrées avec les industriels locaux : Jacob, Audemar, Moniotte… et autres industriels unis. Les matières premières sont évoquées avec notamment l’his-

Exemplaire(s) x par 23,00 € = ...................................... € A expédier - Frais d’envoi ...................................... 5,10 € A retirer chez l’éditeur (à partir du 15 octobre) Total .................................. € Fait le : Signature

chèque joint à l’ordre de DMODMO éditions

Bon de commande à retourner à l’éditeur :

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82

toire de la carrière de Damparis marquée par les pionniers de cette nouvelle ruée, les premiers recrutements, les puisatiers et même la première grève ! Puis la construction de l’usine, des cités ou encore le passage d’un tramway entre Tavaux et Dole, plantent le décor d’avant le démarrage de l’usine et de la fameuse phrase de Jean Quignard : “Enclenchez la salle !”. On sait tout de l’impact de la guerre de 1939-1944 et de l’usine à la merci des bombes, de l’occupation… De Solvay aidant les maquisards et de la Libération avec des primes, des hausses de salaires, de la création du comité d’entreprise et de la construction de la Maison Syndicale ! Et puis,

Une mise en page très aérée et très agréable.

Du 12 au 24/09/05, “Mon esthéticienne m’offre un Soin Découverte en cabine à prix très spécial” 2 soins “Star” aux Huiles Phyto-Aromatiques : Beauté Aromatique : Soin sur mesure 100 % naturel pour l’équilbre de la peau, l’éclat du visage, le bien être intense. Catiovital : Soin nettoyant et traitant pour une peau nette et éclatante de beauté.

6B rue Boyvin • Tél. 03 84 82 04 67 • Dole Mary Cohr réinvente l’aromthérapie Pays Dolois - Septembre 2005 - 8


l’après-guerre nous apprend que l’usine s’est tournée vers l’avenir dès 1946 avec une 2e salle d’électrolyse mise en service. Toute une série de petits chapitres évoquent : une tonnellerie dans l’usine, une bourrellerie, une sacherie, le dur labeur des porteurs (plus de 100 kg sur le dos !), l’embauche de prisonniers allemands, l’harmonisation des retraites… Puis, le grand tournant abordé avec la chimie organique des années cinquante, sera l’occasion de parler des fabrications de “Tri” et de “Per”, de l’avènement de trois petites lettres pour un grand matériau : le PVC !

11 000 noms du personnel répertoriés ! Oui, Solvay la généreuse, est une source intarissable de sujets sur son histoire et ceux qui l’entourent. Au fil des quelque trois cents pages de l’ouvrage “Solvay Tavaux, une usine et des hommes”, on apprend toujours, encore et encore… Aujourd’hui, Solvay poursuit sa modernisation et sa

réorganisation pour atteindre d’autres objectifs auprès de clients toujours plus exigeants. En conclusion d’un récit palpitant vous aurez le plaisir de découvrir la distribution étonnante de cette belle histoire : 11 000 noms de salariés du premier embauché en 1926 au dernier en 2005. Cette extraordinaire liste est certes le résultat d’une forte ténacité de l’éditeur mais surtout de l’incroyable patience et volonté de Jacques Tétu qui a passé des heures et des heures dans les archives pour vous offrir ce véritable joyaux agrémenté de nombreuses photos de groupe de retraités !

■ PRÉSENTATION

Jean Jacques Van-Dyck

“Solvay Tavaux, une usine et des hommes”, 304 pages en quadri au format 240 x 285, est en vente par souscription au prix de 43 € chez l’éditeur et sera disponible en librairie à partir du 30 octobre au prix de 49 €. DMODMO Editions… 13, avenue Alexandre Vialatte Zone des Epenottes - Dole Tél. 03 84 82 28 82

os r u € 0 0 , 43

Ouvrage au format 240 x 285, couverture cartonnée quadrichromie pelliculée. Intérieur 304 pages en quadrichromie.

BON DE COMMANDE Prix de souscription (jusqu’au 30/10/05) ................... 43 €uros Prix de vente (après souscription) .................................... 49 €uros Nom

....................................................................................................................................

Adresse

.........................................................................................................................

....................................................................................................................................................

Exemplaire(s) x par 43,00 € = ...................................... € A expédier - Frais d’envoi ...................................... 5,90 € A retirer chez l’éditeur (à partir du 15 octobre) Total .................................. € Fait le : Signature

“Solvay Tavaux, une usine et des hommes” est édité par “DMODMO” une toute nouvelle maison d’édition. Cet automne sera l’occasion de présenter une première collection d’ouvrages pour les fêtes de fin d’année… Rencontre avec Yvon Amiot, à l’origine de cette nouvelle société mais aussi directeur du Studio Graphique “Paoh!” et du journal “Pays Dolois”.

irie Bientôt en libra

Comment est née l’idée d’une maison d’édition ? Est-ce compliqué ? Créer une maison d’édition ? Ce n’est pas compliqué. Il suffit de trouver des sujets, des auteurs et d’y croire ! Pour moi, c’est un rêve de longue date ! Le livre m’attire mais pas seulement pour la lecture. Je trouve qu’un livre est un très bel objet. Depuis de longues années, en tant que maquettiste, je participe à la réalisation d’ouvrages et chaque sortie est un moment d’émotion. Editer un livre, c’est apporter du plaisir ! Mais ce qui me passionne par-dessus tout dans un livre, c’est tout ce qui se passe avant la sortie. Le sujet, l’écriture, les photos, les doutes, les couleurs, les odeurs d’imprimerie, la promo… De tout cela dépend la qualité d’un ouvrage. C’est une ambiance magique que l’on ne peut partager avec nos lecteurs, c’est notre jardin secret. Une fois le livre en librairie, on croise les doigts et c’est le lecteur qui décide du succès !

“La souffrance morale est la douleur physique de l’esprit”. C’est un mal insupportable qui ronge la vie et qui peut toucher chacun d’entre nous à tout moment. Mon univers poétique m’a permis de le vaincre” Gérard Héchinger

Poèmes mis en image par 50 dessins et aquarelles de Gilles Gaillard, illustrateur dolois

A Hue et à Dia Gérard Héchinger - Gilles Gaillard

Vous présentez trois ouvrages dans une première collection ?

Attention tirage limité !

n scriptio u o s x i r P

“DMODMO”, toujours des mots…

chèque joint à l’ordre de DMODMO éditions

Oui en effet. J’aime bien ce côté collection qui regroupe des ouvrages très hétéroclites. Ainsi on a une chance sur une même période de toucher des lecteurs différents. L’ouvrage que nous éditons sur l’usine Solvay est à l’origine de la maison d’édition. Les deux autres se sont greffés par la suite. “Solvay Tavaux, une histoire et des hommes” est une reconstitution historique et industrielle qui touche directement la population locale. Une belle histoire d’hommes et un livre qui ne passera pas inapercu car il sort au moment où Solvay fête son 75e anniversaire. “Le Bestiaire Fantastique en Pays de Comté” est une réédition du livre du très talentueux Jean-Louis Thouard. Cet ouvrage regroupe les légendes de Franche-Comté accompagnées de magnifiques illustrations. Du vrai fantastique ! “De Hue et à Dia” est un livre plus intimiste de poésies illustrées qui ne manquent pas de surprendre. Une “autre” poésie issue de la plume de Gérard Héchinger, le tout accompagné de dessins et aquarelles de Gilles Gaillard. Une très belle association ! Un studio graphique, un journal “Le Pays Dolois” et maintenant DMODMO. Est-ce une suite logique ? Pas forcément. Chez Paoh ! on aura beaucoup de plaisir à réaliser les livres de DMODMO. Avec le “Pays Dolois” ce qui est excitant, c’est d’être lu par tous car on va chez tout le monde. Pour les livres, ce n’est pas la même ! Il faut séduire et convaincre un public plus intime qui achètera nos ouvrages. Ce n’est pas le même métier, la même démarche ! Qu’éditerez-vous par la suite ? Pour des raisons économiques, nous nous limiterons, dans un premier temps, à une édition régionale. Histoire, gastronomie, loisirs, photos, tourisme… mais aussi de la littérature avec une volonté de promouvoir de jeunes auteurs.

Bon de commande à retourner à l’éditeur :

DMODMO Editions… 13, avenue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes - Dole Tél. 03 84 82 28 82 - Fax : 03 84 72 37 81 - Mail :

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82

Salsa

Attention tirage limité !

n scriptio u o s x i r P

Ouvrage au format 150x210, couverture cartonnée quadrichromie. Intérieur 96 pages en une couleur.

€uros 15,00BON DE COMMANDE

Prix de souscription (jusqu’au 30/10/05) ................... 15 €uros Prix de vente (après souscription) .................................... 18 €uros Nom

....................................................................................................................................

Adresse

.........................................................................................................................

....................................................................................................................................................

Exemplaire(s) x par 15,00 € = ...................................... € A expédier - Frais d’envoi ...................................... 4,50 € A retirer chez l’éditeur (à partir du 15 octobre) Total .................................. € Fait le : Signature

chèque joint à l’ordre de DMODMO éditions

Bon de commande à retourner à l’éditeur :

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82

M e g a d a n s e nd week-e Stages criptions sur ins

Danses latinos, de salon et rock, modern’ jazz, danses show, hip hop… (professeur dîplomé de l’académie des maîtres de danse de France) Permanence inscriptions du 5 au 9/09 de 17 h à 19 h 30 - 21 rue Carondelet à Dole

Rock

Megadanse Dole

Megadanse Mont-sous-Vaudrey

Portes ouvertes le samedi 10/09 de 14 h à 17 h ollectifs 21 rue Carondelet Cours c rs

Salle des Fêtes Tous les mercredi à partir du 28 septembre

iculie et part

ts t enfan e s e t l Adu ns dès 4 a

Renseignements au 03 84 69 12 60 ou 06 08 58 72 83 Pays Dolois - Septembre 2005 - 9


RENDEZ-VOUS ■ BREVANS

Portes ouvertes sur le tri ! Il y avait urgence d’échafauder de nouvelles stratégies d’élimination des déchets et il faut se féliciter de la prise en compte de plus en plus marquée contre ce fléau de la société de consommation. Ce n’est pas parce que le Jura a souvent été cité en exemple qu’il faut baisser la garde ! Précurseurs du tri à la source, le département peut s’enorgueillir aujourd’hui de posséder un vrai réseau de collecte et d’établissements performants dans la gestion des déchets. A condition que tout le monde joue le jeu !

C

’est en 1995 que prit fin l’exploitation de la vieille usine d’incinération de Brevans. Désuète, polluante, prêtant le flan à des critiques de plus en plus marquées, elle n’était plus dans l’allure des technologies… C’est avec le tri des déchets qu’elle reprit vraiment son activité et la création des quais de transfert et les norias de camions qui commencent la navette vers Lons-leSaunier et son centre départemental de traitement des ordures ménagères. Depuis 1998, tout s’est accéléré avec la création d’abord d’Alpha Recyclage pour le broyage des pneus usagers, puis l’année suivante par l’aménagement d’une plate-forme de compostage. Chaque année, un nouvel élément s’inscrit dans ce puzzle jusqu’au transfert en 2005 des bureaux administratifs et de la réhabilitation des vestiaires du personnel. Désormais, tout est regroupé sur cette plateforme modèle disposant de sa propre chaufferie bois d’une puissance de 60 kw. Et comme on veut mettre ses paroles en pratique, on n’a pas hésité à instruire une étude dans le cadre d’une démarche Qualité visant à une amélioration de son image de marque et

une meilleure intégration de la plate-forme dans son environnement. Maintenir le cap ! Voilà pour les infrastructures, reste maintenant à maîtriser le tri en amont. Et là ? Les bonnes habitudes seraient-elles en train de s’étioler ? Peut-être et les élus aimeraient inverser cette tendance au laisser aller tout en rappelant la nécessité d’un bon tri pour une meilleure gestion et un prélèvement moindre chez le contribuable. Car, c’est désormais une des devises au Sictom : mieux on trie, mieux on maîtrise les coûts ! Ce sont les responsables, élus, salariés qui entendent rappeler cette première règle. Améliorer l’information, expliquer, démontrer, prouver, dialoguer, prévenir, tels seront les messages qu’on sou-

haite délivrer lors de l’opération Portes Ouvertes du samedi 17 septembre pour une découverte en détail du site de Brevans. “Les visites seront réalisées soit en groupe, soit de façon individuelle suivant un itinéraire fléché. Nous réaliserons des démonstrations de matériel (bennes à ordures ménagères - matériel de compostage industriel) ainsi que des ateliers sur le tri des matières recyclables”, résume Jean-Marie Gaire le Directeur. Mobilisation générale Jurassiens, Dolois, Damparisiens, Chaussinois, Dam-

pierrois, Pagnolots, Tavellois, Champvannais… au total le SICTOM gère 129 communes et chacun doit se sentir concerné par cette nouvelle approche environnementale responsable et pour employer un mot à la mode “citoyenne”. Alors, citoyens, au site de Brevans le samedi 17 septembre ! Vous y découvrirez les installations réparties sur 13 hectares, le parc de matériel, le circuit des déchets, les incroyables trouvailles pour valoriser ce qui vous semble pourtant perdu à jamais. Et si vous voulez être citoyen jusqu’au bout, n’oubliez

pas d’y emmener vos enfants. Ce sont eux les bons trieurs de demain. Car si les quadras ou quinquas ont découvert le tri sélectif très tard, le réflexe doit être naturel pour les plus jeunes et on aime à penser qu’ils sortiront de cette visite en futurs ambassadeurs… auprès d’autres adultes. L’occasion aussi de se remettre en question sur des gestes qu’on croit à tort bons, mais qui eux aussi, ont subi une dérive. Vous vous souvenez qu’on ne met pas de polystyrène dans les bacs bleus, ni de pots de yaourts ou vêtements ? Pas de miroir brisé dans les conteneurs à verre ? On vous expliquera également que toutes ses actions tendent à réduire l’impact sur l’environnement, à faire des économies d’énergie, et à créer des emplois.

En 2001, New York a fermé sa déchetterie et depuis, les 12 000 tonnes quotidiennes d’ordures sont acheminées vers des sites à quelque 500 km, avec 600 camions représentant 15 km de long ! Des situations qui risquent de se multiplier si des programmes de recyclage de déchets ne sont pas mis en place partout. Invitons les New-Yorkais à une visite de Brevans. Ici, on sait faire ! Les responsables du SICTOM vous y attendent nombreux. Cette nécessité socio-économique vaut bien cette campagne de sensibilisation et ces portes ouvertes devraient y contribuer. Portes ouvertes au Sictom de Dole Samedi 17 septembre 2005 de 9 h à 17 h, site de Brevans 22, allée du bois, 39100 Brevans Suivre les panneaux déchetterie à la sortie de Dole en direction de Besançon.

Chiffres clés 13 000 : en m2 la superficie de la compostière 129 : le nombre de communes concernées 80 000 : le nombre d’habitants concernés 8 000 : en tonnes, les déchets verts traités en 2004 3 000 : les tonnes de compost issues des déchets verts 5 400 : les déchets recyclables collectés en 2004 dans les bacs bleus, 16 500 : les tonnes d’ordures ménagères collectées 39 : les kg de verre collecté par habitant soit 3 100 tonnes au total 5 : les kg de papier collectés par habitant, soit 360 tonnes au total L'accueil des visiteurs sera fait par les élus et le personnel. SICTOM : tél. 03 84 82 56 19 ou 03 84 70 92 18 Internet : www.sictomdole.org

Rendez-vous au TRI ! Et notre avenir sera Propre !

PORTES OUVERTES Samedi 17 septembre 2005 de 9 h à 17 h, site de Dole/Brevans Accueil des visiteurs par les élus et le personnel. Suivre les panneaux déchetterie à la sortie de Dole en direction de Besançon.

SICTOM de Dole : Tél. 03 84 82 56 19 ou 03 84 70 92 18 Internet : www.sictomdole.org Pays Dolois - Septembre 2005 - 10


P U B L I R E P O R TA G E

Fiumana

Un traiteur au goût du jour Joël et Christiane Fiumana sont les garants du bon goût et de la bonne table à la Française, copieuse et raffinée. Un couple à l’unisson pour composer en harmonie vos repas et mettre les meilleurs souvenirs à vos palais. de la relation avec la clientèle, capacité de gestion et de management du personnel. Travaillant fréquemment sur commande et dans des délais très brefs, un traiteur doit avoir également le sens de l’organisation. Et comme tout métier de l’alimentation ou de la restauration, la fraîcheur et la qualité des ingrédients de bases sont primordiales. A l’adresse de Dol’Agape au 85, avenue Eisenhower à Dole, vous trouverez l’application de toutes ces qualités et la carte “au trésor des papilles” pour vos soirées familiales ou entre amis.

Joël Fiumana sur les tables… et sur la scène ! Notre Chef-Cuisinier : “Nous avons des activités traiteur, de plats à emporter et de services avec des livraisons à domicile, notamment en direction des personnes âgées. Nous avons également une activité restaurateur avec la salle Garibaldi du 11 rue des Templiers à Dole. Ce lieu d’accueil modulable et fonctionnel qui peut recevoir de 20 à 100 personnes est aménagé avec confort. Nous cuisinons sur place le choix de la clientèle, nous installons les tables, proposons le service et les vins. Puis après le repas, les personnes disposent du lieu jusqu’à l’heure de leur choix pour faire la fête en toute discrétion et intimité : en résumé, le restaurant “à la maison”. Nous assurons aussi le nettoyage de la salle au rendu des clés. Côté préparation, les gens nous demandent des repas plus équilibrés qu’avant, et la tendance est à la nouvelle cuisine. Les “mise en bouche”, les “carpaccio” de viande et de poisson avec des

garnitures légères, et du foie gras toute l’année sont des plats très demandés. Nous faisons également notre pâtisserie, et notre pain spécial est fourni par la boulangerie Courderot”.

Un dolois avant tout. Né à Dole, Joël Fiumana débute son apprentissage de cuisinier à l’hôtel-restaurant “Le Chandioux”, avant de poursuivre sa formation chez Jean-Claude Abréal dans les années 1966-1970. Puis, c’est chez son frère à Pouilly-enAuxois qu’il apprendra l’art de la pâtisserie. Il reviendra à Dole pour exercer dans la collectivité au collège MontRoland de 1972 à 1995. Il

débute son activité de traiteur en 1979 et s’installe zone des Epenottes en 1989. Après quelques mauvais coups du destin et la cessation de son commerce en 1998, l’aventure repart de plus belle et toujours sur Dole, grâce aux soutiens de nombreux amis qui recrée une SARL autour de lui et de sa fidèle clientèle. Aujourd’hui, il apprécie de travailler dans une petite structure plus adaptée au “village” de Dole.

Comme le temps passe vite Joël Fiumana évoque tout doucement de passer la relève d’ici quatre à cinq ans à Philippe Legrand, formé à l’école d’Arbois. Celui-ci, fidèle parmi

les fidèles, est à ses côtés depuis bientôt quatorze ans. Mais si notre aimable traiteur s’efface, car il n’y a pas deux chefs dans les cuisines, l’organisateur restera bien présent pour garder le contact et mettre son savoir-faire dans la gestion des grandes manifestations. La petite entreprise de Joël Fiumana fonctionne avec une équipe soudée de sept personnes et une vingtaine d’employés en extra. Et l’ordre de marche de la maison reste

la maîtrise, la qualité, l’adaptation et la créativité. A Dol’Agape, vous serez plus souvent accueilli par le sourire de son épouse Christiane, en effet le maître-traiteur des lieux à beaucoup de travail dans ses cuisines… et quelques fois sur la scène du théâtre municipal de Dole pour donner la réplique à l’inimitable Roby Faivre. Oui, Joël Fiumana a vraiment tous les talents ! Un grand Chef, quoi !

Joël Fiumana et Philippe Legrand • Dol’agape Traiteur - Cuisinier - pâtissier : plats à emporter sur commande Cocktail, séminaires, mariages, repas de famille, organisation de réception

85, avenue Eisenhower - Dole Tél. 03 84 82 72 91 - Fax : 03 84 82 37 80 Restaurateur : salle restaurant Garibaldi, uniquement sur commande

11, rue des Templiers - Dole

Y aura-t-il de la

neige à Noël ? Pas sûr, mais une cuisine peut-être ! Parlons-en…

Le Style !

14, avenue de la Paix - DOLE Tél. 03 84 70 94 98

PAOH ! Studio graphique -Dole - 03 84 82 50 21

J

oël Fiumana est un gourmand de la vie, un artiste des agapes qui ensoleille depuis plus de trente ans les meilleures tables et dont la renommée n’est plus à faire. C’est un maître-traiteur, cuisinier et pâtissier, exerçant avec passion un métier exigeant qui demande beaucoup de qualités. Car en effet, n’est pas traiteur qui veut. Cette profession demande une bonne maîtrise des techniques culinaires et surtout d’être gourmet et gastronome. Comme toute activité commerciale, ce métier nécessite aussi amabilité, sens


Sac’ose la nouvelle collection

23 rue de Besançon • DOLE Tél. 03 84 72 04 52

Etude

de

Maître Vieille A vendre CHAUSSIN BELLE PROPRIÉTÉ DE 1979 Comprenant Rez De Chaussez surélevé : cuisine aménagée, séjour/salon, salle de bain (état neuf), wc, 3 chambres. Soussol : cave, buanderie, garage, atelier, wc. Chauffage Central au gaz (2004), électricité refaite. 13 a 72 ca.

DAMPARIS MAISON Comprenant : cuisine, salle à manger/salon avec cheminée, trois chambres, wc, salle de bains. Sous-sol : garage, cave atelier. 7 a 60 ca. CC au fuel. 115 000 €

ROMAIN PETIT BATIMENT EN PIERRE

180 000 € Inhabitable en l’état comprenant au rez-de-chaussée : deux pièces, possibilité d’aménager deux DAMPARIS pièces à l’étage. Ancien bûcher. MAISON DES ANNÉES 55 1 a 52 ca. 20, Grande Rue

Habille du 36 au 48

50, RUE DES ARÈNES DOLE - 03 84 82 65 14

Comprenant au Rez De Chaussez : cuisine aménagée, salon, SAM, SDB, wc, 2 pièces pouvant servir de chambre, grenier. Au sous-sol, ateliers, remise, buanderie, caves, garage séparé, abris de jardin. Chauffage Central au gaz. Terrain 12 a 90 ca. Libre en mai 2006.

23 000 € FOUCHERANS PETITE MAISON D’HABITATION À RENOVER

150 000 €

61 000 €

RDC : cuisine, séjour, salle d’eau, wc. Etage : deux pièces. Terrain 0 a 53 ca. Petite parcelle de terrain à usage de jardin avec abri : 2 a 92 ca

Immeuble DOLE BEL IMMEUBLE RDC: ancienne salle de café, cuisine, réduit, cave. 2 appts: F2, 1 appt F2 bis. Pour plus de renseignements s’adresser à l’étude.

22, Place de la Sous-Préfecture 39100 DOLE • Tél.03 84 82 18 02


PA T R I M O I N E ■ DOLE - JOURNÉES EUROPÉENNES DU PATRIMOINE - 17/18 SEPTEMBRE 2005

“Le patrimoine au présent, entre conservation et création” A l’occasion de ces deux jours pour manifester son attachement au patrimoine, la ville de Dole vous propose des expositions commentées, des visites guidées, des conférences, des concerts voire des balades à vélo !

Visites et parcours commentés ■ L’hôtel-Dieu,

histoire d’une reconversion spectaculaire Samedi et dimanche : 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : parvis de l’hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet.

■ Présentation de l’orgue de la basilique Notre-Dame Dimanche : 14 h, 15 h, 16 h et 17 h (gratuit). RV : nef de la basilique Notre-Dame.

■ Cour et jardin du château d’Azans, 2 rue Charles Blind (visite libre). Dimanche : 14 h – 18 h

■ Visite

ger et salon de la Villa, 31 bd Wilson (visite libre). Samedi et dimanche : 14 h – 18 h.

moire” Samedi et dimanche : toutes les 1/ h de 14 h 30 à 17 h 30 (gratuit). 2 RV : Atelier du patrimoine, r-d-ch. de l’hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet.

du poste d’aiguillage n°1 de la gare de Dole Samedi et dimanche : 10 h, 10 h 30, 11 h, 11 h 30, 14 h, 14 h 30, 15 h et 15 h 30 (gratuit). Groupes limités à 10 personnes. RV : salle de conférence (à droite du bâtiment principal de la gare).

■ Les trésors de la Médiathèque Dimanche : toutes les 1/2 h de

Sites exceptionnellement ouverts

■ L’apothicairerie, “espace mé-

14 h à 17 h 30 (gratuit). RV : entrée de la Salle Casimir et Philibert de Persan, 1er ét. de l’hôtelDieu, 2 rue Bauzonnet. ■ Balade à vélo commentée le

long du Doubs Samedi : 14 h 30 et 16 h 30/dimanche : 10 h, 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : passerelle sur le Doubs, av. de Lahr. ■ La

basilique en chantier Samedi et dimanche : toutes les heures de 14 h à 17 h (gratuit). RV : sous le porche de la basilique Notre-Dame, Place Nationale.

■ Le

couvent des Carmélites Samedi : 14 h 30 et 16 h 30/dimanche : 10 h, 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : entrée du couvent des Carmélites, 14 rue Mont-Roland.

Patrimoine bâti, attention fragile ! Samedi : 14 h 30 et 16 h 30/dimanche : 10 h, 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : devant le marché couvert, Place Nationale.

■ Sur les pas de la famille Attiret

Samedi et dimanche : 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : Musée des Beaux-Arts, 85 rue des Arènes. ■ Les

dernières œuvres restaurées du Musée des Beaux-Arts Samedi et dimanche : 14 h 30 et 16 h 30 (gratuit). RV : Musée des Beaux-Arts, 85 rue des Arènes. ■ Musée de la Maison natale de Pasteur Samedi : de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h (tarif réduit pour tous)/dimanche : de 14 h à 18 h (gratuit). Visites pour enfants à 15 h 30 et 16 h 30 le samedi et à 14 h le dimanche. RV : Musée de la maison natale de Pasteur, 43 rue Pasteur.

■ Cage d’escalier, salle à man-

■ Cage d’escalier de l’hôtel Tricalet de Taxenne, 9 rue Arney (visite libre). Samedi et dimanche : 9 h – 12 h et 14 h – 18 h.

Collège (visite libre). Samedi et dimanche : 10 h – 12 h et 15 h – 17 h. ■ Cour, jardin et cage d’escalier de l’hôtel Matherot de Preigney, 6 rue du Collège. Samedi et dimanche : 9 h – 12 h et 14 h – 18 h ■ Cour et jardin de l’École d’infirmières (IFSI), 5 rue du Docteur Normand (visite libre). Samedi : 10 h – 18 h/dimanche : 14 h – 18 h

Expositions

■ Cours, jardins et cage d’escalier

■ Exposition “Michio Takaha-

de l’hôtel dit de Cîteaux, 2 rue du

shi, entre Orient et Occident”

libre de l’église SaintJean l’Évangéliste Samedi et dimanche : de 14 h à 18 h (gratuit). RV : Rue Jean-XXIII.

Maison natale de Pasteur

■ Visite libre de la Médiathèque

■ Pasteur par la Société

■ Visite

Dimanche : de 14 h à 18 h. RV : Médiathèque, 1er étage de l’hôtelDieu, 2 rue Bauzonnet. ■ Le

“Bar à Textes” Dimanche : de 14 h à 18 h. RV : cour intérieure de l’hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet.

■ Montée

libre au clocher Dimanche : de 14 h à 18 h (gratuit). RV : parvis de la basilique Notre-Dame, Place Nationale.

Ouvertures de propriétés privées Avec l’aimable autorisation des propriétaires et locataires. Les immeubles ouverts au public sont signalés de la rue par une affiche “Journées Européennes du patrimoine”. ■ Salle

de séjour, rose et jardin de l’ancienne chapelle du Saint-Esprit, 40 rue d’Azans (visite libre et présentation commentée par les propriétaires) Samedi : 14 h – 17 h/dimanche : 10 h – 12 h et 14 h – 17 h.

■ Cour, cage d’escalier et pièces intérieures de l’hôtel Richardot -Boyvin, 5 rue Jean de Vienne (Présentation commentée par le propriétaire uniquement. Groupes de 15 pers. maximum). Samedi et dim. : 14 h, 15 h et 16 h. ■ Cour et cage d’escalier de la

Cure Notre-Dame, 9 rue Carondelet (visite libre) Samedi : 14 h – 18 h

Samedi et dimanche : de 14 h à 18 h (gratuit). RV : Forum Marcel-Aymé, r-d-ch. de l’hôtelDieu, 2 rue Bauzonnet. ■ Exposition “Se réunir et se dis-

m a t é r i e l p o u r CHAUFFAGE / SANITAIRE

traire autour du canal à Dole, du XIXe siècle à la Belle Époque” Samedi : 10 h – 12 h et 13 h 30 – 18 h/dimanche : 14 h – 18 h (gratuit). RV : Salle Casimir et Philibert de Persan, 1er ét. de l’hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet. ■ Exposition permanente du patrimoine “Les clés de la ville” Samedi : 10 h – 12 h et 14 h – 18 h/dimanche : 14 h – 18 h (gratuit). RV : Exposition permanente du patrimoine, r-d-ch. de l’hôtel-Dieu, 2 rue Bauzonnet. Samedi et dimanche : 9 h – 12 h et 14 h – 18 h (gratuit). RV : salle de conférence (à droite du bâtiment principal de la gare). ■ Musée

des Beaux-Arts Samedi et dimanche : 10 h – 12 h et 14 h – 18 h (gratuit). RV : Musée des BA, 85 rue des Arènes.

“Pasteur par ses admirateurs du XXIe siècle” des Amis de Pasteur Les adhérents de la Société des Amis de Pasteur, association reconnue d’utilité publique, se proposent de partager leur passion du patrimoine scientifique et leurs savoirs pasteuriens avec le public, scientifique ou non. Vous découvrirez la vie de Pasteur, mais aussi l’art de la tannerie tel qu’il était pratiqué jusqu’au début du XXe siècle, les secrets de la fermentation ou encore les mystères de la lumière polarisée ou de la génération spontanée. La Société des Amis de Pasteur, entre conservation et création, c’est aussi l’Atelier Pasteur, structure de pédagogie scientifique et d’éducation à l’environnement. Pasteur, hier, aujourd’hui et demain, de ses pastels de jeunesse à l’Institut Pasteur et ses 29 sites dans le monde, un savoir à préserver, un patrimoine à perpétuer. ■ Un parcours à la carte

Pas de visite guidée mais des “pôles” d’intervention par des admirateurs du savant qui animent aujourd’hui l’association née en 1927 gérant la Maison natale transformée en musée. Le programme est donc à la carte : les visiteurs suivront les interventions de leur choix et continueront ensuite leur visite librement dans le musée. Le programme des interventions sera distribué à l’entrée du musée. Principe de ces deux journées : des pasteuriens convain-

65, rue Louis de la Verne - Dole -Tél. 03 84 72 65 37

cus, spécialistes ou non, faisant découvrir Pasteur au plus grand nombre. L’essentiel, pour les adhérents et les visiteurs, sera de se faire plaisir ! Samedi 17 septembre

lier Pasteur” (M. Maublanc) 16 h 30 : “Pasteur, la vaccination, la rage” (S. Chatelain) (visite pour enfants) ; “Les Instituts Pasteur” (A. Marchal) Dimanche 18 septembre 14 h : “Pasteur, la vaccination, la rage” (S. Chatelain) (pour enfants) 14 h 30 : “La tannerie de JeanJoseph Pasteur” (S. Chatelain) ; “Pasteur et la cristallographie”, (D. Deshayes) ; “Les Instituts Pasteur” (A. Marchal) 15 h : “Pasteur et la génération spontanée” (J. Saunier) ; “La philosophie de Pasteur” (J. Touzet) 15 h 30 : “Les études de Pasteur sur le vin” (Ph. Bruniaux) ; “P.V.R., petit-fils de Louis Pasteur” (J. Touzet) 16h : “Les pasteuriens célèbres” (A. Marchal) ; “La tannerie de Jean-Joseph Pasteur” (S. Chatelain) 16 h 30 : “La rage” (J. Touzet) ; “Pasteur : les années collège” (Ph. Bruniaux)

11 h : “P.V.R., petit-fils de Louis Pasteur” (J. Touzet) 14 h 30 : “Pasteur, l’artiste” (M-C Fortier) ; “Pasteur et la cristallographie” (D. Deshayes) 15 h : “Pasteur et la génération spontanée” (J. Saunier) ; “La philosophie de Pasteur” (J. Touzet) ; “La démarche expérimentale : de Pasteur à l’Atelier Pasteur” (M. Maublanc) 15 h 30 : “Pasteur, la vaccination, la rage” (S. Chatelain) (visite pour enfants) ; “Pasteur, l’artiste” (M-C Fortier) ; “Pasteur fondateur de la microbiologie” (A. Marchal) 16 h : “Pasteur et la génération spontanée” (J. Saunier) ; “La tannerie de Jean-Joseph Pasteur” (S. Chatelain) ; “La démarche Maison natale de Pasteur expérimentale : de Pasteur à l’Ate- 43 rue Pasteur à Dole

DOLOPTIC 32, rue des Arènes - Dole Tél. 03 84 72 77 08

Pays Dolois - Septembre 2005 - 13


LOISIRS ■ ART LOCAL 2005

Retour à Menotey! Les 9-10-11 septembre, Menotey ouvre ses caves à près de 60 exposants, artistes en tous genres de la communauté de communes le Jura entre Serre et Chaux.

P

our sa 9e édition, la fête “des talents locaux”, élira domicile dans le superbe village de Menotey. Les visiteurs auront le loisirs de déambuler dans les rues de la commune à la recherche de ces mystérieuses caves longtemps occupées par les vignerons, pour la circonstance, elles offriront leurs voûtes à de nombreux artistes : peintres, potiers, sculpteurs….

■ DOLE

7 forum des associations e

Samedi 1er et dimanche 2 octobre, la salle des fêtes de la ville accueillera de 10 h à 18 h une soixantaine d’associations venues présenter leurs activités au public. Depuis de nombreuses années, la ville de Dole soutient plus d’une centaine d’associations à caractère social, culturel et sportif mais également des associations agissant pour la jeunesse et le secteur postscolaire. Le forum des associations qui se déroulera les 1er et 2 octobre prochains a pour principal objectif de valoriser le travail de ces associations et de mieux les faire découvrir au grand public. L’inauguration aura lieu le samedi à 12 h en présence du sénateur-maire, Monsieur Barbier.

Afin d’animer l’exposition, les organisateurs : le Jura entre Serre et Chaux et le comité des fêtes et des fleurs de Menotey, proposent des spectacles : le vendredi 9 à 20 h 30, Botte Eric/Espire Christian (“Kelwerk”) offriront un spectacle audio et vidéo, suivi à 21 h 30 par Imbreed the absurd qui donnera un concert de musique métal. Samedi et dimanche, l’après-midi, programme de

Jazz, avec The Hot Jazz Band les Marcel Baggy et samedi à 21 h, Chikadee une compagnie de comédie musicale interprétera une comédie musicale, polyphonique et policière. Selon Daniel Bernardin, viceprésident de la communauté de communes, qui évoque cette fête de l’Art Local, “si cette richesse peut s’épanouir sous nos cieux, elle n’est pas seulement due à la diversité et à la qualité des artistes, ou encore au dynamisme des associations et des élus organisateurs, mais surtout à un public toujours présent qui s’intéresse et encourage les multiples talents.”

■ DOLE

Récital d’orgue par J. Beraza Les Amis de l’Orgue de Dole ont proposé à Jacques Beraza de donner un concert au grand orgue de la Collégiale Notre-Dame de Dole, le dimanche 2 octobre prochain à 17 h 30.

Il va s’en dire, que vous serez nombreux à venir apprécier une des dernières manifestations de l’été en Pays Dolois C.C

■ FALLETANS

Marché artisanal Quoi de plus précieux que l’artisanat ! Qui n’a jamais souhaité être artiste et de faire rêver quiconque grâce à son talent !

F

ort de son succès en 2004, l’association Avenir de Falletans vous donne rendez-vous les 8 et 9 octobre pour son 2e marché artisanal. Vous découvrirez plus d’une trentaine d’artisans et producteurs : potiers, peintres, aquarellistes, bijou-

tiers, brodeurs, tourneurs sur bois… Cette manifestation favorise la découverte de notre petit village situé à l’orée de la forêt de Chaux et le savoir-faire d’artistes locaux. Ce marché sera animé par des démonstrations d’artisa-

nat et concours de dessins pour vos jeunes bambins ! Samedi 8 de 14 h à 18 h Dimanche 9 de 9 h à 18 h Entrée libre Association Avenir de Falletans Melle Sebelon Caroline 03 84 70 66 01

■ DOLE

Le rendez-vous des collectionneurs

L

’association des collectionneurs du Jura dolois vous invite à son traditionnel salon multi-collections à la salle des fêtes de Dole le dimanche 25 septembre 2005 de 9 h à 18 h. Cette journée, comme à l’accoutumée, regroupe un grand nombre d’exposants de cartes postales, jouets anciens, miniatures, phila-

Employés de la mairie de Dole en 1901.

télie, livres, objets, disques… de toutes les régions limitrophes. Entrée public : 2 euros. Rens. 03 84 72 77 72

I

nfatigable serviteur et passionné défenseur de l’instrument de Riepp, Jacques Béraza en connaît admirablement les extraordinaires ressources. Après la monumentale “Troisième partie de la Clavierübung” jouée par Francis Jacob à Dole en juin dernier, Jacques Béraza nous fera entendre l’un des autres grands cycles de l’œuvre de J.-S. Bach : “l’Autographe de Leipzig”. Dans ce recueil, Bach a réuni un ensemble important de Chorals d’orgue, souvent des pièces de jeunesse retravaillées, développées, perfectionnées, assou-

plies. La grandeur de construction y rejoint l’intensité poétique en une synthèse parfaite. Bach a rassemblé là, pendant plus de trente ans, les plus amples et peut-être les plus belles paraphrases de chorals qu’il ait signées. Organiste de Dole depuis 1955, Jacques Beraza a donné des récitals pour de nombreux festivals : Festival du Marais, Festival Estival de Paris, Avignon, Besançon, etc. ; concerts sur la plupart des instruments historiques de France, ainsi qu’en Suisse, Belgique, Italie, Allemagne, Mexique. Sa curiosité musicale le conduit à explorer et

pratiquer un répertoire s’étendant du Moyen Age à la période contemporaine. Dès les années cinquante, il interprète la musique médiévale, vingt ou trente ans avant qu’elle devienne musique “à la mode”. Ses recherches sur la musique italienne ancienne l’ont amené à collaborer à l’Encyclopédie Fasquelle de la Musique. Entrée : 12 €. Tarif réduit : 6 € Le mercredi 28 septembre à 20 h 30, Jacques Béraza présentera son programme avec “explications sonores” à l’orgue de la Collégiale de Dole Entrée libre.

■ MJC DOLE

Nouvelle saison Avec la rentrée débute la quarantaine d’activités proposées par la Maison des Jeunes et de la Culture.

L

a présidente Isabelle Brocard, le nouveau directeur Ph. Doyen, et toute l’équipe de la MJC de Dole, sont prêts pour vous offrir une nouvelle saison riche en diversité. De quoi passionner le plus grand nombre et battre le record d’adhésions de la rentrée 2004 : 992 ! Les activités débutent donc ce mois-ci et s’arrêtent à la fin du mois de juin 2006(30 séances sont assurées au minimum). Elles s’interrompent pendant les petites vacances scolaires. Aujourd’hui, la Maison des Jeunes et de la Culture qui a vu le jour en 1969,

est une véritable “auberge espagnole” où chacun et chacune trouvera son bonheur, en apprenant les langues, la danse jazz, de bal, africaine ou orientale, la percussion, l’escrime, la comédie… On pourra être aussi à l’écoute de son corps en pratiquant le yoga et la gym douce par exemple ou écouter les autres en allant vivre quelques concerts d’exception et de qualité. On appréciera également la programmation “art et essai” du cinéma le Studio. En adhérent à la MJC, vous disposerez d’un panel de loisirs exceptionnel, et surtout, d’un

droit d’expression concernant votre activité et les orientations générales de la Maison. JJVD Partenaires pour vos oreilles, la MJC et Music’Boutic se mettent en quatre pour des concerts exceptionnels tout au long de la saison. Première date à retenir : le 14 octobre avec La Crevette d’Acier au théâtre de Dole. Une soirée Rock, Swing et Jazz organisée avec Scènes du Jura. Toutes les inscriptions ont lieu à la MJC, 21, place Barberousse Tél : 03 84 82 00 35

Quatre séries “Design”• Rustiques • Classiques • Contemporaines

+ de 200 modèles A découvrir au magasin : quatre cheminées d’exposition, avec aménagements, vendus avec une réduction exceptionnelle de

-30 %

10, avenue de Northwich - Dole Tél. 03 84 72 80 80 54, rue des Salines - Lons Tél. 03 84 43 34 24 Pays Dolois - Septembre 2005 - 14


A L’ H O N N E U R ■ GOUX

Joseph Ginet vous invite au voyage L’artiste participe à la manifestation proposée par l’ARCO, association pour la promotion de l’art contemporain, en ouvrant son atelier à d’autres artistes.

L

’ARCO a été fondée en 1987 à Lons-Le-Saunier par des bénévoles sur une initiative privée ; elle s’est donnée pour but de faire aimer l’art de notre époque. C’est donc une véritable mission pédagogique qui anime ses actions pour que l’art dit contemporain trouve son public. L’association organise des voyages vers les grandes expositions, adresse une lettre d’informations avec agenda des expositions trois fois par an aux adhérents, active une résidence d’artistes “Alliages”, et surtout, propose une manifestation triennale “l’Invitation au Voyage” qui donne la possibilité au public d’aller à la rencontre des artistes dans leurs ateliers, artistes jurassiens et leurs invités venus d’autres régions. Une démarche pour ouvrir les discussions et favoriser les échanges, pour ame-

ner un autre regard, une autre lecture et donner l’envie d’aimer l’audace de ces nouvelles œuvres. Joseph Ginet : “J’ai déjà participé à cette manifestation en étant l’invité de Jean-Bernard Butin, il y a trois ans. Cette année, c’est moi qui reçoit et qui ouvre mon atelier à Christiane Chemelle, peintre et graveur de Lons-Le-Saunier, et à Robert Schad, un artiste international allemand installé depuis quelques années dans la région de Besançon. Ce dernier travaille le fer pour réaliser des sculptures monumentales qui ornent beaucoup d’endroits dans le monde. De mon côté, j’exposerai mes métallisations et surtout ma toute récente création chargée de symbolisme et empreinte d’alchimie désertique. Dans le Jura, il y aura une quarantaine d’autres ateliers ouverts

pour répondre à l’objectif de l’association ARCO. Le public pourra rencontrer les artistes invités et moi-même : les 8, 9, 15 et 16 octobre de 10 h à 19 h. Entre ces deux dates, je serai ouvert toute la semaine, mais seul, pour recevoir les visiteurs. A noter également une autre date importante pour moi, celle de la biennale des Arts Plastiques en Franche-Comté du 21 au 23 octobre au Micropolis de Besançon. L’occasion de montrer pour la première fois des pièces imposantes de plus de 2,50 m : des monolithes métallisés.” Pour voyager par le plus beau des transports à savoir le rêve, il faudra réser ver pour ces deux beaux weekends d’automne, du temps et surtout retrouver le regard juste de l’enfant. Ainsi opère la magie : donner et recevoir. JJVD

VOUS VENDEZ ? VOUS ACHETEZ ? VOUS LOUEZ ?

SOYEZ PRIORITAIRES ! ESTIMATION GRATUITE

Les ateliers de la région doloise qui invitent au voyage : Jo Bardoux, graveur, sculpteur 11, rue de la Petite Forêt 39800 Aumont 03 84 37 50 63 Jean-Bernard Butin, peintre, sculpteur et Fanny Gagliardini, peintre Forges de Baudin 39230 Sellières 03 84 85 58 91 Joseph Ginet, céramiste, plasticien 35, rue de la Clauge 39100 Goux 03 84 71 06 06 Danielle Lequin, peintre 62, rue de la Motte 39380 La Vieille Loye 03 84 71 78 31

à Dole 60, rue des Arènes

Tél. : 03 84 820 850

AMBULANCES DOLE ASSISTANCE

Marcel Fernand, peintre et Anne-Marie Prillard, peintre 6, rue des Anciennes Forges 39700 Eclans 03 84 70 53 40

■ TAVAUX

Un p’tit tour avec Alain Mickaël Le magicien tavellois, Alain Mickaël alias Michel Carnot dans la vraie vie, est un adepte du “Close-Up” et de la grande illusion !

D

epuis toujours, il y a un truc que l’on ne comprend pas, et que l’on ne saura jamais. Et c’est tant mieux ! Car il faut que le rêve continue et que le mystère reste entier ! Et avec Alain Mickaël, l’illusion est parfaite. Passionné par cet art qui consiste à produire par certaines pratiques des effets contraires aux lois naturelles, il a grandi bercé par les cartes, les baguettes magiques et autres disparitions fantastiques. Aujourd’hui, cet éternel enfant trouve le temps de satisfaire ses rêves et de donner des moments “abracadabrantesques” aux autres. Alain Mickaël : “J’avais six/sept ans

quand mes parents m’ont emmené voir le spectacle d’un magicien. Et là, je suis resté complètement hypnotisé par ce que j’ai vu : une boule sous un immense foulard qui se déplaçait en toute liberté sur la scène. C’était merveilleux et tellement inexplicable que j’ai été marqué pour la vie. Je me suis toujours dit qu’un jour je ferai la même chose. Et aujourd’hui, je fais ce tour de mon enfance avec toujours une certaine nostalgie.” Tout au long de sa vie, Alain Mickael n’a eu de cesse d’apprendre par passion la magie pour en faire aujourd’hui sa profession. Il a dévoré toute la littérature sur le sujet, visionné

des dizaines de cassettes vidéo pour comprendre. Puis, comme dans toutes les plus belles histoires initiatiques, est apparue dans sa vie comme par magie, une personne importante qui l’a initié : Alban William, magicien virtuose et poète, “Monsieur Colombe”. C’est lui qui a mis notre “Fils de Houdin” sur les rails de l’illusion voilà une dizaine d’années ; qui l’a préparé à l’examen d’entrée dans le Club très fermé des professionnels de la discipline à Dijon. Un lieu de pratiques et de découvertes des plus grands tours, où l’on prête serment d’un silence absolu en direction du commun des mortels. Puis, il y a

eu un autre grand monsieur très présent pour ses conseils et son amitié : Elysée, l’homme aux panthères. Aujourd’hui, Alain Mickael, pratique avec un égal bonheur la magie de proximité, de salon ou de grande illusion, à travers la France pour divertir des comités des Fêtes, des arbres de Noël, des soirées privées, participer à des Festivals de Magie et des premières parties d’artistes confirmés. Il organise de nombreux stages en direction des jeunes des centres aérés de la région doloise. Actuellement il

constate que son métier évolue grâce à de nouveaux talents, une audience publique grandissante et des médias intéressés. Alain Mickaël s’entraîne deux heures chaque jour pour parfaire sa technique et maîtriser ses prestations futures. Et lorsque notre homme de spectacle apparaît sur la scène… c’est vraiment magique ! JJVD

Contact pour vos prochains spectacles : michelcarnot@free.fr – Tél. 06 16 43 21 04

Ambulances - VSL - Liaison SAMU Véhicules climatisés Toutes distances - Transports de corps

130, Bd Wilson - Dole 6 Bd Kennedy - Tavaux Tél. 03 84 82 66 33

PAOH ! Editions Siège social : 8, rue Mont-Roland - Dole Septembre 2005

Adresse Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 - 39102 Dole Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 Mise en page et photogravure PAOH ! Studio graphique - Dole - Tél. 03 84 82 50 21 Imprimé en France à 31000 exemplaires

Ets LAURENT TETU VOTRE SPÉCIALISTE CUISINE 33, Boulevard Léon JOUHAUX 39100 DOLE (Ancien Ets. Guerillot)

Tél. 03 84 82 38 12 Pays Dolois - Septembre 2005 - 15


Autorisation préfectorale n° 244

Location et vente matériel de sonorisation et d’éclairage pour particuliers, Location et : vente associations et professionnels. Location sono complète à partir de 159 € TTC Exemple : 2 enceintes (+ ampli 2x300w), 1 mixage, 1 PL double CD, 1 micro, 2 effets disco, 1 machine à fumée, 1 pied + T 3m, cablage de l’ensemble

Équipée de série de l’ABS, d’une direction assistée, de deux Airbag, de vitres électriques, du verrouillage centralisé avec télécommande à distance, d’un siège réglable en hauteur ainsi que d’un volant réglable en hauteur et en profondeur, la Nouvelle Fox associe les avantages d’une Volkswagen à un prix plus que raisonnable. De plus, dans la catégorie petite citadine, la Nouvelle Fox est une vraie quatre places avec comme particularité une banquette arrière coulissante sur 15 cm permettant de moduler la contenance du coffre au gré de vos besoins. Alors, à moins d’habiter sur une île déserte, sur une banquise au milieu de l’Alaska ou encore dans une navette spatiale, rien ne peut vous empêcher de rouler en Fox.

Nouvelle Fox. 8 990 €* Il faut vraiment une bonne raison pour ne pas rouler en Fox.

L & S production 80, Boulevard Wilson - Dole Tél/fax : 03 84 79 00 96

*Nouvelle Fox Trend 1.2 55, 3 portes, BVM5, au prix tarif hors options de 8 990 € au 02/06/05. Consommations mixtes (l/100 km) : 6,0. Emissions CO2 (g/km) : 144.

www.volkswagen.fr/nouvellefox

Garage Gérard Cuynet Zone commerciale - Choisey - 03 84 82 21 11


Pays Dolois 64  

Pays Dolois 64

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you