Issuu on Google+

rég en to C ion ut ha Au es b que xo oît m nn es ois e - au , Do x le le - ttr Arb es ois

www.area-constructions.com

ENSEMBLE CONSTRUISONS L’AVENIR 53, avenue Eisenhower 39100 - DOLE

Un vrai journal

GRATUIT d’informations - n°137 - Avril 2012

03 84 72 34 34

Musiques et chorales dans le Jura Un succès qui ne s’essouffle pas Le Jura offre un terreau particulièrement fertile au mouvement orphéonique. Les chorales du département se démarquent par leur densité et leur subsistance, notamment dans le bassin dolois. Des paramètres sociologiques expliquent ce phénomène, et ont contribué au fil des années à cette richesse.

P. 11 à 14

Grand Dole Lancement de la première tondeuse hydrogène - p. 2

Carte scolaire

Exposition sur la guerre Le nouveau collectif d’Algérie - p.24 s’organise - p. 6

Le spécialiste de la motoculture Du 1er au 15 avril

Tondeuse autotractée Modèle : MB 248 T Moteur : B&S Série 450 Puissance : 1,9 kW à 2900 tr./mn Hauteur de coupe : 25 à 70 mm Contenance du bac : 45 L Hauteur de coupe centralisée Autotractée 1 vitesse

349€

Arbois

s Nous possédon un atelier de réparation

Tondeuse tractée Modèle : CubCadet CC 42 SPB Moteur : B&S 575 EX Séries, 140 cc Carter acier + alu Largeur de coupe : 42 cm Hauteur de coupe centralisée 6 pos. Bac souple + Had top 75 L 3-in-1 519 €

499€

Tondeuse autoportée essence Modèle : SN12/63 Moteur : Briggs & Stratton - OHV AVS, 12,5 CV - 5 vitesses. AV à changement instantané / 1 AR Largeur de coupe : 63 cm Essieu articulé Éjection latérale Kit mulching et ramassage en option. Superficie ≤ 3000 m2

Motobineuse 639 €

599€

Modèle : HB585 Largeur de travail : 85 cm Moteur : Courage Kohler XT6 OHV* Puissance : 2,4 kw à 3000 tr/mn Diam. des fraises : 32 cm Nb. de fraises : (2+1)x2 * Moteur à soupapes en tête

Guidon réglable 3D 2 roues arrières repliables

Pont garanti 6 ans

2279 €

1999€

Jardinerie Jurassienne - 184, avenue du Maréchal Juin - DOLE - Tél. 03 84 70 81 00

Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h.


2

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012



C. Line Coiffure

Coiffeur visagiste

10e anniversaire - 20 ans d’expérience Essentiellement BIO ® opf avec les produits Schwarzk Spécialiste Mèches et balayage Coiffure Mariées - Soirées

- 15 %du 10 au 30 avril 2012

sur toutes prestations hors produits à la vente sur présentation de ce coupon

16, avenue de la Paix - DOLE - Tél. 03 84 72 28 56 - Ouvert de 8 h à 20 h - Avec ou sans rendez-vous - Fermé le lundi

Grand Dole e t u o R La es des Villag

Mise en route de la première tondeuse à hydrogène

C’est une innovation à l’échelle européenne. Le Grand Dole et la société Mahytec lançaient le 15 mars dernier la première tondeuse autoportée thermique fonctionnant à hydrogène.

Abergement-La-Ronce Puces et Vide-greniers Dimanche 29 Avril De 6h à 18h. Parkings salle des fêtes et place Joseph Gaudillier. Inscriptions au 0384-81-12-10 ou 03-84-72-38-40. Exposants : 2 € le mètre et gratuit pour les visiteurs.

Auxonne Bourse Militaria Samedi 14 Avril 511° Régiment du train. Quartier Marey-Monge. Le samedi 14 avril de 8h30 à 17h. Entrée 2 €. Organisé par l’Amicale des casernes. Renseignements : 06 77 65 33 53

Champvans Foire aux puces Dimanche 15 Avril Vide-greniers au Champ de fêtes (rue de Miarle. Entrée libre pour les visiteurs, 2 € le mètre linéaire pour les exposants. Accueil à partir de 5h. Renseignements heures repas : 03 84 82 62 59 ou 03 84 79 15 81

Stage théâtre Du 23 au 27 Avril Pour ados. Animé par une professionnelle : Chantal Mairet (Cie 2 pièces cuisine) du 23 au 27 avril. Renseignement au 03.84.72.44.78

Chaussin Loto du Foot Vendredi 6 Avril Salle des fêtes à 20 h. Ouverture des portes et vente de cartons à partir de 18 heures LOTO animé par Dominique Organisation CAC (Foot)

Dampierre Expo-concert “Les Arts à l’ombre” Le 14 et le 15 Avril A la salle de fêtes de 10h à 18h. Exposition : peintres et sculpteurs locaux. Entrée gratuite expo. Concert samedi soir avec 3 groupes régionaux : Adrénaline (néo métal) Los Bleros 16Theday. Entrée 3 euros.

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

www.paysdolois.fr Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

www.paysdolois.fr

Malgré quelques couacs au démarrage – les aléas de la tech­ nologie dirons­nous – la toute première tondeuse hydrogène autoportée thermique a été mise en service le 15 mars dernier. Un pas en avant dans les innovations de production, stockage et distri­ bution d’une énergie annoncée comme prometteuse, l’hydro­ gène. La société Mahytec, implantée au Centre d’activités nouvelles du Grand Dole, s’est spécialisée dans l’étude, la pro­ duction et la caractérisation de réservoirs d’hydrogène destinés aux applications mobiles. Avec le soutien de l’agglomération doloise qui a misé sur le dévelop­ pement de la filière hydrogène, l’entreprise a conçu la tondeuse Bahya, quatre ans après avoir expérimenté une première ton­ deuse hydrogène, cette fois­ci

autotractée. Le stockage de l’hy­ drogène est effectué dans un réservoir basse pression solide, assurant une sécurité maximum pour l’utilisateur. Elle ne rejette ni gaz à effet de serre, ni le fameux smog, ni CO2 ou CO. Seules de la vapeur d’eau et de l’eau sont rejetées par ce véhicule du jardi­ nier de demain. Côté rendement, pas de mauvaise surprise. “L’hy­ drogène est trois fois plus énergé­ tique que l’essence” assure Domi­ nique Perreux, directeur de Mahytec. “Elle a une vitesse d’ex­ plosion six fois plus rapide que l’essence, assurant ainsi un meilleur rendement”. Il serait de 46 % avec l’hydrogène, contre 30 % pour l’essence.

Un investissement d’avenir pour le Grand Dole L’agglomération doloise a investi

plus de 120 000 € dans cette innovation technologique qui marque le point de départ du programme “démonstrateur hydrogène” du Grand Dole. “Fin 2012, on devrait pouvoir poser la première pierre d’un centre de certification des réservoirs hydrogène sur la zone Innovia” avançait Claude Chalon, prési­ dent du Grand Dole. Ce centre devrait ainsi étudier la sûreté des réservoirs à hydrogène pour les voitures utilisant ce mode de combustible. D’autres démons­ trateurs sont également prévus dans les mois qui viennent. Le Grand Dole réfléchit notam­ ment à deux navettes de bus Carpostal fonctionnant à l’hy­ drogène, ainsi qu’une voiture de service. “Avec le Pôle véhicule du futur Alsace Franche­Comté, nous avons déposé un dossier

d’appels à projets dans le cadre du Grand Emprunt” reprend Claude Chalon. “On devrait avoir

Le Forum social altermondialiste revient à Dole Dans le cadre des Forums sociaux mondiaux, européens et nationaux, un collectif de 7 associations de la région de Dole organise le 3e Forum Social à Dole les 14 et 15 avril sur le thème de l’eau.

Le thème de l’eau La Mairie de Dole ayant le projet de reprendre la distribution d’eau en régie publique à partir de 2014, les organisateurs ont voulu soutenir cette initiative parce que “l’eau est un bien commun qui est souvent traité comme marchandise. C’est un service public bafoué par la pri­ vatisation, une ressource mena­ cée par le changement clima­

centre de certification des réser­ voirs hydrogène”. Céline Garrigues

Grand Dole

Dole

“Le Forum social est un espace de rencontre ouvert à la réflexion libre des citoyens, au débat démocratique des idées, à l’échange des expériences des associations et de mouvements de la société civile qui s’oppo­ sent au néolibéralisme et à la domination du monde par le capital. Le Forum social veut montrer qu’un autre monde est possible, il se charge de trouver des alternatives aux politiques prédominantes, en vue d’une société planétaire axée sur l’être humain et non sur le profit et la finance” indique la charte des principes du Forum Social à̀ Dole.

une réponse en juillet. Cela per­ mettrait d’avoir le budget pour lancer les expérimentations et le

LE CIRCUIT DES JARDINS ROUVRE SES TRÉSORS Avec l’arrivée du printemps, le circuit des jardins de Dole est sorti de sa torpeur hivernale. Couleurs et senteurs sont au rendez-vous au détour de jardins insolites. De la collection de plus de 400 Hydrangeas (Jardin collection Annabelle, Rainans), au potager urbain qui incite à adopter une démarche éco-citoyenne (Potager d’hier et d’aujourd’hui, Dole), ce parcours est complet. Fleurs, couleurs, abondance et extravagance, pour le plaisir des sens !

LE GRAND BASSIN DE L’AQUAPARC SERA COUVERT Le Grand Dole songeait depuis quelques temps à couvrir l’aquaparc Isis. Un équipement coûteux car malheureusement ouvert que deux mois par an. L’agglomération, qui a reçu depuis le 1er janvier la compétence sur les nouveaux équipements sportifs, souhaite rentabiliser cet équipement afin de proposer toute l’année aux “Grands Dolois” une alternative à la vétuste piscine Barberousse. Une étude technique a confirmé la faisabilité du projet. Le projet présenté en bureau communautaire ce jeudi 29 mars a été adopté non sans débat. Cette couverture de l’aquaparc sera effective, au mieux, mi-2014. Se pose maintenant la question du devenir de la piscine Barberousse. Et pourquoi pas un nouveau gymnase ? En 2010, le forum social s’était déjà déroulé à Dole.

tique” indique Hacène Boudra, un des organisateurs. Et de citer l’exemple de l’état de nos rivières, au cœur de toutes les problématiques géopolitiques actuelles. A côté des conférences et tables rondes avec débats autour des thèmes “Eau, ser­ vice public et démocratie”, “Crise et dette, quelles alterna­ tives ?”, le Forum social aura

également un aspect plus festif avec des animations culturelles (pièce de théâtre et concert de rock et chansons engagés). Le dimanche, l’entrée sera libre pour tous. Un grand nombre d’associations présenteront leurs activités et leurs inten­ tions en tenant des stands. Des animations pour les enfants, la projection de films et docu­ mentaires et des mini­confé­

rences animées par les associa­ tions participeront à la réussite de ce week­end solidaire, engagé et festif. Le but de cette manifestation pour les organi­ sateurs est de démontrer la présence réelle des solutions alternatives face au système actuel, et ceci aussi bien en local qu’au niveau national, européen et international. “Agir local, penser global”.

Orchamps

TRAME DE VIES S’INTÉRESSE AUX MEULES DE LA SERRE

Le dernier numéro de Trames de vie, le bulletin de la Maison du patrimoine d’Orchamps, s’est intéressé pour ce semestre aux meules de la Serre, qui ont occupé une place centrale dans le passé, puisqu’il s’agissait de l’outil indispensable pour fabriquer de la farine, et donc préparer des aliments. Une étude menée depuis 2005 s’est penchée sur les vestiges qui subsistent, afin d’étudier comment les meules étaient extraites et acheminées. Dans un grand dossier retraçant les différentes périodes, du néolithique au XIXe siècle, l’article retrace l’évolution de ces techniques.


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Générale d’Optique Frédéric Henriet Opticien Diplômé Morez Spécialiste enfants et progressifs

Les Epenottes - Rue Léon Bel Face Intermarché 39100 DOLE Tél. 03 84 79 42 85 Du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h. www.generale-optique.com Les verres progressifs PRIMEO® symbolisent bien notre engagement : qualité optimale à un prix imbattable. Chez Générale d’Optique, on a droit à des verres de haute qualité. (2) Cette offre comprend 1 monture de la collection The one® 89 € + 2 verres progressifs Priméo® Générale d’Optique de correction -8,50 / +5,50, cylindre 4 et hors options. Prix la la monture seule = 11 €

la fin des lunettes chères

Offre valable sur présentation de ce coupon à la commande, du 02/04/2012 au 20/05/2012 pour tout achat d’une monture + 2 verres unifocaux Générale d’Optique d’une valeur minimum de 150 €. Offre non cumulable et hors promotion. Ne peut être utilisé pour payer un accompte.

Offre valable sur présentation de ce coupon à la commande, du 02/04/2012 au 20/05/2012 pour tout achat d’une monture + 2 verres progressifs Générale d’Optique d’une valeur minimum de 250 €. Offre non cumulable et hors promotion. Ne peut être utilisé pour payer un accompte.

3


4

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Routees des Villag La

Dole

Jura

L’excellence jurassienne récompensée

Le 6 mars dernier, le Conseil général du Jura mettait à l’honneur les ouvriers et apprentis récompensés en 2011 dans le cadre du concours des Meilleurs ouvriers de France (MOF) et Meilleurs apprentis de France (MAF).

Spectacle poétique Vendredi 13 Avril “Des mots d’orage et d’azur”, spectacle poétique et musical de Jane Perrin au Manège de Brack à 18 h 30.

Théâtre “Pas toutes à la fois” Du 26 au 29 Avril Les Jongleurs de Notre-Dame présentent leur pièce du printemps, une comédie en 3 actes. Mise en scène Juliette Roffet. 11 comédiens déchaînés, des portes qui claquent, 2 heures de fou rires et de gags. Les jeudi 26, vendredi 27 et samedi 28 avril à 20h30 et le dimanche 29 avril à 15h. Tarif 14 €, 10 € et 7 € (pour location). Location à partir du 3 avril au Théâtre Municipal de 13h30 à 18h du mardi au vendredi, et de 10h à 12h le mercredi et à partir du 5 avril par téléphone au 03 84 86 08 90.

Loto de la Paroisse St-Augustin de Chaux Dimanche 22 Avril Animé par Brigitte. Au Manège de Brack (salle des fêtes). Uniquement en bons d’achats de 20 à 500 euros. Dotation de 3600 euros. Début des jeux à 14h. Ouverture des portes à 12h.

La crème des artisans et appren­ tis était réunie au Conseil géné­ ral pour recevoir les médailles et diplômes des Meilleurs appren­

tis du Jura, et Meilleurs ouvriers de France. Pour cette 24e édi­ tion dont la remise officielle des médailles à Paris se déroulait en

novembre 2011, huit lauréats jurassiens sont revenus primés du concours MOF. “Ces récom­ penses montrent qu’au­delà des

Grand Dole - Tourisme

21 lieux insolites du Grand Dole à découvrir

Blandine et Philippe Sauter nous emmènent à la découverte de 250 lieux insolites de la métropole Rhin-Rhône, dont une sélection de 21 sites sur le territoire du Grand Dole. Loin des sentiers battus et des traditionnels guides touristiques, ce “Petit précis de curiosités” vous fera sans doute découvrir quelques lieux dont vous ne soupçonniez même pas l’existence… historiques, le tout sur un ton léger et humoristique. Côté pra­ tique, l’ouvrage se présente sous la forme d’un abécédaire. “Ce n’est pas un guide touris­ tique” prévient Blandine Sauter, “On a voulu des lieux insolites éloignés des grandes destina­ tions des guides”. Leur critère de sélection ? Qu’il n’y ait pas

Loto du Cercle des Nageurs de Dole et sa région Samedi 7 Avril Au manège de Brack (salle des fêtes). Ouverture des portes à 18h. Loto animé par Dominique Réservation possible au 03.84.81.46.10

La Loye

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

www.paysdolois.fr Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

www.paysdolois.fr

d’équivalent le long de la métro­ pole, à l’instar de l’église doloise St Jean l’Evangéliste. “Elle nous a totalement fascinés par son his­ toire et son architecture. Tout comme la médiathèque de Dole, l’ancien Hôtel­dieu. On y partait sans trop savoir de quoi on allait parler, on cherchait un focus. Et on a découvert l’histoire in­

ouvert depuis peu aux métiers de la haute technologie. Sur les 24 concours représentant envi­ ron 8 000 lauréats, 94 Jurassiens ont été primés, plaçant le Jura comme le 4e département de France. C’est en 1929 que la Société des Meilleurs Ouvriers de France a été fondée, regrou­ pant exclusivement des lauréats ayant reçu le diplôme. En 1953, plusieurs lauréats décident de constituer la section jurassienne MOF. Les différents présidents ont au fil des années dynamiser le mouvement. Dans trois mois, l’association tiendra son 25e congrès des MOF du Jura.

67 MAF Du côté des Meilleurs Apprentis du Jura, 67 jeunes ont reçu les médailles et diplômes. L’occasion pour le préfet de rappeler les chances supplémentaires de décrocher un emploi grâce à l’al­ ternance. “Ils font partie d’une élite” saluait­il. Les 67 médaillés départementaux recevront par la suite une récompense au niveau C.G. régional. croyable du coran…”. Entre légendes jurassiennes, sites naturels, patrimoine… 21 sites du Grand Dole sont à découvrir. Avec le seul bémol qu’on pour­ rait regretter l’absence de pho­ tos, voulue et assumée par les auteurs : “Philippe déteste les photos dans les guides touris­ tiques, qui gâchent le plaisir de la découverte et la première sen­ sation visuelle. Il préfère être interpellé par des petits mots qui font rêver, plutôt que par une photo qui résume tout…”. Céline Garrigues

“Petit précis de curiosités le long de la ligne TGV”, éditions Néo éditions. 12 €

Dole

Vide-greniers Dimanche 15 Avril Vide-greniers organisé par l’Association de Parents d’Elèves - 2 €/ml. Buvette. Petite restauration. Renseignements et réservations 06.88.96.81.17

talents, nous sommes en phase avec les techniques du futur” se félicitait Christophe Perny, prési­ dent du Conseil général. Et pour

cause, six d’entre eux ont été distingués dans le domaine de la conception graphique, une des nouvelles branches introduites au concours. Les concepteurs et développeurs Web de la société polinoise Apicius ont raflé les diplômes, recevant une recon­ naissance aussi bien profession­ nelle que par le grand public. Tous les lauréats ont été reçus officiellement à l’Elysée en novembre dernier, en présence du Président de la République. Sur les 29 candidats jurassiens, 12 femmes étaient représentées et 17 hommes. “C’est un hymne à l’excellence, à l’inventivité et à la qualité” saluait le préfet du Jura Francis Vuibert qui avait fait le déplacement. “On a décou­ vert cette année des savoir­faire insoupçonnés que beaucoup de Jurassiens méconnaissaient. C’est une excellence qui contri­ bue à l’économie du pays par l’innovation technologique”. Créé en 1924, ce concours est organisé tous les trois ans et récompense l’élite de l’artisanat, de l’industrie et des services, par catégorie de métiers. Il a été

SÉCURITÉ : LES SENIORS PLUS EXPOSÉS AUX AGRESSIONS ? La ville de Dole souhaite sensibiliser les seniors dolois aux risques d’agression et organise chaque année des séances d’information. Le 20 mars dernier, le responsable de la police municipale, David Kleisler, ainsi que la police nationale, ont mis l’accent sur la prévention.

Le coran du XIVe siècle de la médiathèque de Dole est le plus grand connu en France (1 m de hauteur).

Beaucoup ont la conviction intime, enfermés dans leurs cer­ titudes un tantinet chauvines, de connaître sur le bout des doigts et dans les moindres recoins leur “pays” d’origine. Et pourtant, en feuilletant ce “pré­ cis de curiosités”, on sera surpris de découvrir des sites du Grand Dole méconnus, et pourtant si atypiques ! “C’est le plus beau compliment que l’on nous ait

fait” s’enthousiasme Blandine Sauter, une des deux co­ auteurs. “On nous dit qu’il y a souvent un ou deux lieux non connus et qui interpellent !”. Avec son mari Philippe Sauter, tous deux journalistes profes­ sionnels franc­comtois, ils ont couché sur le papier les lieux insolites qui ont retenu leur attention durant dix années de balades dans les douze agglo­

mérations de la métropole Rhin­ Rhône. Avec l’arrivée de la ligne TGV, la métropole se cherchait une identité touristique, pas évi­ dente à créer de Bâle au Creu­ sot. “Nous avons proposé ce projet à l’éditeur, qui a été inté­ ressé”. Le résultat est une mine de bons tuyaux, balayant tous les domaines, de la gastronomie aux sites naturels, en passant par la culture et les personnages

Tavaux

“ÇA C’EST PALACE”, UN PALACE HORS DU COMMUN À TAVAUX Les Comédies Tavelloises, troupe théâtrale amateur, et le Crazy Jazz Band, groupe musical tavellois, se sont associés pour vous proposer “Ça c’est Palace”, le spectacle inspiré de la célèbre série TV de Jean-Michel Ribes. 14 comédiens et 23 musiciens vous entraînent dans une danse endiablée au cours de laquelle se mêlent théâtre et musique. Le théâtre, c’est celui de Jean-Michel Ribes, à travers les textes de la série Palace, qui nous a tant fait rire dans les années 80, avec sa célèbre réplique : “Je l’aurai un jour, je l’aurai !”. La musique, c’est celle de Nougaro, Michel Jonasz, Amy Whinehouse ou encore Glenn Miller, Aretha Franklin...

5 représentations exceptionnelles : Dimanche 1er avril à 16 h, vendredi 6 avril à 21 h, samedi 7 avril à 21 h, vendredi 13 avril à 21 h, samedi 14 avril à 21 h. Plus d’infos sur http://lescomedies.free.fr/


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

L’agence matrimoniale du Jura !

5

DOLE LONS-LE-SAUNIER SAINT-CLAUDE

I Publirédactionnel

L’agence matrimoniale

Nouvelle génération… En avriréile…SALSA

Ouverture 7/7j de 10 h à minuit et jusqu’à 1 h le week end.

So Jeudi 5 ion SALSACORAZON 39 30 avec l’associat dès 20 h

Lundi

à 20 h ! 9 Ouvert de 14 h

Jeudi

ncert JAZZ MANOUCHE 12 Co avec RITARY

Jeudi

irée ZUMBA PARTY 19 So avec E­coach

* Si la météo le permet.

dès 20 h 30

dès 20 h 30

Jeudi

26 Soirée MAGIE/CLOSE UP

dès 20 h 30

pour trouver sérieusement l’ Amour !

De mai à septembre…

Exit l’image désuète et ringarde des agences matrimoniales. Elles ont repris du terrain face aux sites de rencontres en ligne, aujourd’hui davantage associés aux rencontres éphémères. Les déçus d’Internet à la recherche d’une relation durable et sérieuse se tournent aujourd’hui vers Nathalie Beurey, conseillère Fidelio pour le Jura.

Le café Charles c'est toujours, à toutes heures : tapas, glaces, gaufres, dans un lieu unique à Dole !

L’agence matrimoniale revient en force, attirant toujours plus de personnes en quête d’une véritable relation sérieuse et durable. Dans le Jura, Nathalie Beurey, conseillère Fidelio, offre l’occasion chaque année à de nombreuses personnes de se rencontrer, opportunité que celles­ci n’auraient sans doute pas eu dans leur vie quotidienne. “Fidelio, c’est un moyen actuel et moderne pour faire des rencontres en toute sécurité” explique Nathalie Beurey. Et pour cause, pour éviter les désillusions, la jeune femme effectue une sélection rigoureuse de personnes libres, soignées, et motivées par une union durable. Autant de flèches dans son arc pour viser l’amour avec un grand A, n’en déplaise à Cupidon !

mois, dernier dimanche du *

mme chaque 29 Co BRUNCH en terrasse au soleil ! dès 10 h 30

Canal des Tanneurs DOLE (sous le restaurant Le Moulin)

www.cafe-charles.com

Réservations et renseignements

03 84 69 22 48 Infos également sur le profil Facebook : Charles de Dole Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © PD n°1347 - PL n°60

Dimanche

Un intermédiaire à l’écoute Il s’agit du véritable gage de confiance de Fidelio. Le temps d’un entretien convivial et détendu, Nathalie Beurey écoute, découvre la personnalité et la sensibilité de son interlocuteur, ses besoins, ses goûts, ses envies, sa vision de l’avenir… “Je m’assure avant tout que les personnes sont prêtes ; elles ont digéré le passé et ont fait le deuil de leur relation passée” reprend­elle. “Il s’agit de donner à chacun l’occasion de faire des rencontres pertinentes avec des personnes qui ont fait la même démarche”.

Redonner toute sa place au naturel et au romantisme Nathalie Beurey veut miser sur des rencontres naturelles. Afin de ne pas tronquer la rencontre, elle ne fait pas le choix de réunions entre célibataires, ne présente pas la photo des personnes, et veut que les personnes prennent le temps de se rencontrer et laisser l’alchimie se produire naturellement. “Il faut réapprendre à séduire sans juger uniquement sur un physique. Un face­à­face laisse la place au ressenti, et chacun de nos sens sait si c’est la bonne personne”. En quelque sorte un retour aux rapports humains, authentiques, où le romantisme reprend toute sa place. Il s’agit d’ailleurs d’un phénomène que l’on constate en France, avec un retour en force du romantisme et de ses valeurs. Mais le tout en se donnant des moyens modernes, car les codes ont changé, et les modes de rencontre de nos parents et grands­parents ne sont plus les mêmes aujourd’hui. A condition de se “prendre en main” insiste Nathalie Beurey. “Je ne suis qu’un service, c’est à chacun d’être acteur de sa vie. On n’attend plus le prince charmant (ou la princesse), on va le/la chercher !”

Tél. 03 84 72 97 43 fidelio@orange.fr - www.fidelio39.fr - Nathalie BEUREY 17, rue Mont Roland - 39100 DOLE 407, rue du Docteur Jean-Michel 39000 LONS-LE-SAUNIER

Je souhaite en savoir plus : Nom :

Prénom :

Célibataire

Divorcé(e)

Veuf(ve)

Né(e) le :

Adresse :



Téléphone :

Profession :

Coupon à renvoyer à l’une des adresses ci-dessus


6

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Jura - Enseignement

Carte scolaire : la mobilisation continue

Jamais une carte scolaire n’avait suscité autant de réactions et de mécontentement dans le Jura. Enseignants, syndicats, parents d’élèves, élus… s’élèvent d’une même voix depuis plusieurs mois pour faire entendre leurs arguments et leur sentiment d’iniquité. La carte a cependant été entérinée en février, mais un nouveau collectif vient de se créer. La mobilisation continue. constat, on a refait les calculs, et nous perdons encore plus de 300 élèves cette année”. Pour cette rentrée, l’Inspection d’Académie annonce des prévisions d’effec­ tifs s’élevant à 23 007 élèves. Logique comptable pour Jean­ Marc Milville : cette diminution s’accompagne d’une baisse pro­ portionnelle du nombre d’ensei­ gnants, mais il conçoit que cette carte demeure difficile.

“Un marché scolaire”

Pour le Jura, ce sont 61 postes qui seront supprimés à la ren­ trée 2012, dont 31 fermetures de classe. Un raz­de­marée pour le milieu enseignant. “C’est la carte la plus dure et la plus inéquitable que nous ayons connue” déplore Nathalie Pszola, secrétaire départemen­ tale du SNUipp­FSU du Jura, syn­

dicat majoritaire. “Le directeur d’académie s’est appuyé sur des bases fausses pour faire ses calculs. Il a annoncé une baisse d’effectifs de 791 élèves. C’est faux. Avec les documents de l’Inspection d’Académie, on a refait les calculs et on arrive à une baisse de 380 !”

Une baisse des effectifs Le directeur d’Académie, Jean­ Marc Milville, garantit que les conditions d’accueil ne seront pas dégradées à la rentrée, et assure que le Jura enregistre une diminution considérable d’élèves : “Déjà en 2011, 463 élèves prévus n’étaient pas là le jour de la rentrée. Au vu de ce

Du côté des syndicats, la colère ne retombe pas. Avec des seuils à 27 élèves par classe, ils redou­ tent des conditions difficiles pour enseigner convenablement dans des classes surchargées. “C’est l’idée du marché scolaire, avec une concurrence entre élèves. On ne pourra faire réus­ sir qu’une petite partie qui deviendra l’élite” tonne Nathalie Pszola. Depuis janvier, les actions s’enchaînent et on assiste à une mobilisation sans précédent dans le Jura, avec tractage, banderoles, manifesta­ tions, grève départementale, occupations d’écoles, opération escargot… Le premier CDEN en février (conseil départemental de l’éducation nationale) a été boycotté afin d’organiser en lieu et place un “alter­CDEN” à l’ap­ pel des syndicats, de l’Associa­ tion des maires du Jura, réunis­

sant plus d’une centaine de per­ sonnes. Le 20 février, un nou­ veau CDEN était à nouveau convoqué, et le directeur d’aca­ démie maintenait ses proposi­ tions de carte scolaire 2012. “J’ai écouté toutes les per­ sonnes” souligne Jean­Marc Milville qui se défend d’avoir agi inéquitablement. “J’ai reçu 23 délégations. J’ai écouté et transmis leur demande de mora­ toire. Il y a eu des modifications, mais les dotations du ministère ne sont pas de mon ressort ! Mais je maintiens que les condi­ tions ne seront pas dégradées à la rentrée. Ce qui me guide en premier, c’est l’équité. Les écoles en zone d’éducation prioritaire ont les seuils les plus faibles. J’ai continué à augmenter les efforts pour les élèves en situation de handicap, les écoles en milieu rural isolé et montagne ont été l’objet d’un traitement parti­ culier”.

“On nie les contraintes de notre département” Du côté des élus et maires du Jura, cette carte scolaire a égale­ ment fait l’unanimité. Sylvie Ver­ meillet, présidente de l’Associa­ tion des maires du Jura (AMJ), est montée au créneau avec virulence pour défendre les écoles du département. “J’ai la conviction que cette carte est la

plus rude jamais appliquée. Même avec les chiffres les plus hauts transmis par le recteur, soit une baisse de 791 élèves, on devrait rendre 30 postes, et non 60 ! Quand on demande pour­ quoi, on nous répond par solida­ rité interacadémique” ! Une réponse qui exaspère la prési­ dente de l’AMJ et les élus juras­ siens. Quand on sait que Paris, Lyon et Marseille ont une démo­ graphie scolaire en constante évolution, elle regrette que le Jura se prive d’enseignants pour abonder les écoles de ces grandes villes françaises. “On nie les contraintes géographiques et sociétales de notre départe­ ment”. En attendant le jour de la ren­ trée et le comptage des effectifs qui décidera oui ou non de l’at­ tribution de huit postes en réserve, la mobilisation conti­ nue. Un collectif a été créé le 16 mars dernier, “Vigies pour l’école” réunissant de nombreux acteurs, syndicats, parents d’élèves, enseignants, élus… Il va mettre en place des actions collectives en parallèle des actions ponctuelles des écoles. Dans les autres mesures à venir, parmi les plus “ironiques”, “une remise de chèque” au recteur le 11 avril à Besançon, afin de lui remettre sa prime annuelle. Dans cette période électorale où une écoute opportune peut se manifester, chacun ne déses­ père pas de voir les choses évo­ luer d’ici la rentrée. Céline Garrigues

Fermetures Écoles maternelles : Dole St Exupéry, St-Claude Franche-Comté, Morez Haut, Lons-le-Saunier Les Mouillères, Poligny Centre Écoles élémentaires et primaires : Monnières, Prénovel, Grozon, RPI BrérySt Germain-les-Arlay, Longwysur-le-Doubs, RPI Les Crozets Etival, RPI Goux-Villette-lesDole mat-Villette-les-Dole élém, RPI Cernans-DournonLemuy, Bletterans, St-Claude Faubourg, Viry, Dampierre, Domblans, Champagnole Hubert Reeves, Cousance, St Amour, Sampans, Messiasur-Sorne, Petit-Noir, Arbois Vincelles.

Fermetures des postes provisoires 2011/2012 Clairvaux les Lacs mat, Abergement la Ronce, RPI Chamblay-Villers Farlay.

Ouvertures Ecoles maternelles : Perrigny. Écoles élémentaires et primaires : Gendrey, Foucherans, RPI Biarne-Jouhe Confirmation des ouvertures provisoires 2011/2012 : Champvans, Longchaumois, Le Deschaux, Dole les Commards, Lons-le-Saunier Brassens, Lons-le-Saunier Richebourg, Damparis


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Réalisez votre rêve, devenez propriétaire !

Construire Rénover 19 ter, av. Maillot MONTMOROT

03 84 24 26 31 www.residences-artisanales.fr

7


RCS LONS-LE-SAUNIER 514 659 002 00018

8

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Q PEINTURE & LASURE & DEV SA Q PAPIERS PEINTS, TOILE DE VERRE NS IS G Q ENDUITS DÉCORATIFS EN RAT Q NOUVEAU ! : ENDUITS À EFFET BÉTON CIRÉ GA UI Q REVÊTEMENT DE SOLS GE TS ME Q NETTOYAGE À HAUTE PRESSION DE VOS TERRASSES, NT MURETTES, FAÇADES (avec ou sans traitement) Q PETITS TRAVAUX DIVERS : tonte, entretien extérieur, etc.

Nous sommes à votre disposition pour une prestation de qualité ! 19, rue de la Fontaine - 39700 AMANGE Contactez-nous : 03 84 70 52 73 - 06 70 72 48 00 - Courriel : rbptravauxservices@orange.fr

D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 8 4 PERSONNALITÉS LIÉES À LA COMMUNE • ROGER BOLLET : Né à Gendrey, il fit une carrière militaire, atteignant le grade de colonel. Décédé à Toulon, il résida à Vitreux où il est inhumé.

Vitreux au bord de l’Ognon furent surpris par l’apparition d’une statue de la Vierge tenant son fils dans ses bras. Alertés, les moines de l’abbaye vinrent en procession prendre la Vierge pour la conduire au monastère. Le lendemain, la statue avait repris sa place dans le chêne. Après plusieurs essais, la vierge ne pouvant être maintenue à l’extérieur de l’arbre, il fut décidé d’attendre que ce chêne plusieurs fois centenaire meurt de sa belle mort. Celle­ci arriva en 1561 et le même scénario se produisait dès que la statue était enlevée. C’est alors que le père Laurent Varin, prieur du monastère de l’abbaye eut

L’abbatiale et le monastère

l’idée de construire une chapelle pour remplacer le chêne à vierge, réussissant à maîtriser cette Vierge très attachée à son arbre. Au début du 19e siècle, cette chapelle de ND des Bois devint un lieu de fête et de réjouissance, si bien que le pré­ fet ordonna sa démolition en 1812. ND du Bois qui se trouvait à l’intérieur fut conduite à l’église du village. Une partie de cette chapelle fut reconstruite plus tard. En remerciement à Saint­Roch qui a évité de déci­ mer leur troupeau par une grave épidémie, les ascendants de la famille Merger firent ériger une autre chapelle sur la route de l’abbaye d’Acey.

L’abbaye d’Acey Attaquée sans cesse, la Franche­ Comté subissait d’énormes dégâts et l’abbaye d’Acey n’échappa pas aux destructeurs français. Avec la conquête de la

Franche­Comté par Louis XIV, elle fut à nouveau entièrement dévastée. Quelques années plus tard, dans la nuit du 24 avril 1683, alors que les bâtiments portaient encore les traces des attaques françaises, un violent incendie les réduisit en cendres, endommageant également la belle abbatiale. Ce n’est qu’en 1768 que le cloître fut recons­ truit et l’église réparée. La révo­ lution de 1789 entraînera la dis­ persion des religieux et, en 1791, leurs biens furent vendus par l’Etat. Après d’autres péripé­ ties, le monastère finit par retrouver sa réelle vocation en 1872, lorsque Dom Gabriel, abbé d’Aiguebelle vint s’installer à Acey. Aujourd’hui, 19 frères vivent à Vitreux. Parmi eux, frère Albert qui, jusqu’en 2011, a dirigé l’atelier d’électrolyse construit en 1962, lequel emploie quelques moines, mais

Au nord-est du massif de la Serre, Vitreux est en terre jurassienne, même si au nord, de l’autre côté de l’Ognon, la Haute-Saône déploie ses brumes et à deux pas à l’est, le département du Doubs et Besançon sont une attraction. Terre de croyance, l’abbaye d’Acey y est implantée depuis près de neuf siècles. Ce village que des éoliennes voudraient décorer nous ouvre ses portes… Le bourg qui semble avoir une origine gallo­romaine s’appelait Vistrivicus. Un rapprochement avec les pagus et les vicus des Romains semble évident. Cou­ lait­il une eau transparente comme le verre en ce lieu ? C’est vraisemblable ! Certains étymologistes estiment que le village tire son nom de “Vitrea aqua”.

Gendrey, le Centre autrefois Vitreux dépendait en toute jus­ tice de la seigneurie de Gendrey qui faisait partie du domaine des comtes souverains de Bour­ gogne. Cependant, les religieux d’Acey y percevaient la dime des vendanges et exerçaient leur justice sur les nombreuses terres leur appartenant. Un fief de mairie a appartenu à la mai­ son de Rye puis à diverses familles parmi lesquelles les “de Mayrot”, “Loberot” et “Paute­ net de Vereux”. Néanmoins, c’est à Gendrey que se trouvait le centre de vie, notamment au 14e siècle, lorsque le comte

Hugues de Bourgogne y résidait avec bon nombre de ses servi­ teurs. Le château construit au 18e siècle appartenait à Jose­ phine Pautenet de Vereux en 1850. Aujourd’hui, son proprié­ taire est Wolfgang Osterheld de nationalité luxembourgeoise.

Une terre de croyance Ce n’est pas un hasard si une abbaye fut fondée en bordure même de l’Ognon, sur le terri­ toire. En effet, déjà en l’an 785, au temps de Charlemagne, un modeste ermitage aurait été fondé dans le Val Saint­Jean à quelques kilomètres, sous la dépendance de l’abbaye de Saint­Oyan­de­Joux. Une com­ munauté de religieux y aurait vécu jusqu’à l’invasion nor­ mande au IXe siècle. En 1128, deux religieux, Constantin et Robert souhaitant s’éloigner du monde des vivants, s’installè­ rent dans les ruines de l’ancien ermitage pour y fonder un prieuré. Ils construisirent une petite chapelle dédiée à Notre­

Dame, sur un tertre en bordure de la rivière. Donnée à la fonda­ tion de l’archevêque de Besan­ çon Anséric en 1134, elle fut offerte à la jeune abbaye cister­ cienne de Cherlieu fondée en 1131, avec le souhait de voir en ce lieu s’édifier un autre monas­ tère de l’ordre de Cîteaux. C’est ainsi que frère Philippe fut envoyé avec quelques moines courageux en cet endroit buco­ lique, afin d’y fonder cette nou­ velle communauté religieuse et d’y occuper la fonction d’abbé. Le comte de Bourgogne Ray­ naud III fut le principal bienfai­ teur et c’est ainsi que naquit l’abbaye d’Acey en 1136. Par une bulle en date de 1182, le pape Lucius III déclara prendre le monastère sous sa protection. C’est à cette époque que fut construite la première église abbatiale.

Une église très ancienne au villlage Au 11e siècle, Vitreux se trouvait être le centre d’une paroisse

importante qui regroupait Ougney, Pagney et Taxenne. Agrandie au 15e siècle, elle l’était à nouveau au 18e siècle, notamment la partie formant le chœur. Elle est dédiée à saint Léger. Le clocher que l’on voit aujourd’hui fut construit en 1653. En 1952, les habitants se mobilisèrent pour qu’une res­ tauration complète soit réalisée. Mais dans ce village où les frères de l’abbaye d’Acey sont des habitants comme les autres, c’est surtout l’histoire de Notre­ Dame des Bois qui interpelle encore. Marquiset la raconte tellement bien dans son Précis statistique de l’arrondissement de Dole que seules les per­ sonnes athées ne peuvent y croire ! Imaginons un bûcheron dans la forêt entre Vitreux et Ougney, tapant sur un chêne avec sa hache aiguisée, réussis­ sant à peine à la faire pénétrer dans le bois. Ayant reçu l’aide d’un ami, ils réussirent, après trois jours, à faire une entaille jusqu’au centre du fût lorsqu’ils

Frère Albert présente les bacs électrolytiques

Sonia Abraham : “J’ai dû démissionner du conseil municipal pour être secrétaire de mairie” Titulaire d’un BTS de mécanique, Sonia Abraham a travaillé à l’usine Idéal Standard de Dole de 2000 à 2004, en tant que techni­ cienne qualité. Au chômage, cette mère de famille fut élue au Conseil municipal en 2008. Lorsque Jocelyne Paris, secrétaire de mairie depuis 1994, fit valoir ses droits à la retraite, Sonia postula pour le poste, souhaitant ainsi passer de la mécanique à l’adminis­ tratif. “Trouver un emploi dans mon village était certes une belle occasion, quel qu’il soit” avoue­t­elle. C’est ainsi qu’elle dut démis­ sionner du Conseil municipal avant de devenir secrétaire de mairie le 1er novembre 2010. Une belle façon de rester au contact des élus sans l’être soi­même… Le siège de Sonia est d’ailleurs resté vacant…, mais elle n’est pas très loin !


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Alain Gomot : “Nous ne voulons pas d’éoliennes à Vitreux !”

En 1962, il y avait encore une fete patronale !

aussi des civils de la région. Dom Jean­Marc Thevenet en est l’abbé supérieur depuis 2003. Vitreux ne semble pas avoir un esprit très associatif, ou du moins, il a été perdu ! Seuls les chasseurs et pêcheurs sont association, une ACCA avec Pagney pour les premiers et “la Brème de l’Ognon” pour les seconds. Nous sommes donc bien loin des grandes fêtes de la Tripe qui, entre 1975 et 1991 attiraient beaucoup de monde. Quant à l’agriculture, deux exploitations sont encore en activité : le GAEC Olivier/Chris­ tophe Abraham et le GAEC Brul­ port avec notamment de l’éle­ vage, du lait et de la polyculture. Le remembrement du territoire réalisé en 1962 a dû être réac­ tualisé en 2009 pour la construc­ tion de la ligne LGV qui a eu besoin de 15 ha. Avec ses quatre kilomètres de territoire baignés par l’Ognon, le village de Vitreux est donc très attaché à cette rivière, comme il

l’est aussi à son abbaye sécu­ laire distante de trois kilomètres et à ses moines résidents. “Le décès de quatre d’entre eux, le dernier étant père Albéric (Henri Macle) a entraîné une diminu­ tion importante de l’effectif. L’abbaye n’abrite plus que 19 moines aujourd’hui” regrette Alain Gomot. Cette commune qui, dans les années 1980 était remarquée par son fleurisse­ ment, ayant même obtenu trois fleurs, a peu à peu perdu de sa motivation, même si un renou­ veau semble germer. Les dizaines de coupes exposées en mairie demeurent des témoins de cette époque héroïque. Il faut dire que les amputations successives de son territoire n’ont pas eu pour conséquence d’améliorer l’état d’esprit des habitants. Il est bien loin le temps où Maurice Migeon exploitait la tuilerie, comme aussi celui de la fromagerie, lieu de rencontre quotidien. On regretterait presque aussi le garde­champêtre familièrement

S’il est un sujet qui fâche à Vitreux et dans les villages voi­ sins, c’est bien ce projet d’im­ plantation d’éoliennes : Par­ tout, des pancartes “Non aux éoliennes” ont fleuri devant les habitations. “La LGV, ça suffit ! Qu’on ne nous parle pas d’éo­ liennes !” s’insurge le maire, visiblement soutenu par une grande majorité de ses admi­ nistrés. Il faut dire que cette ligne LGV qui a déjà fait beau­ coup de bruit avant son implantation, en fait toujours lorsque les trains passent. “Nous les entendons surtout lorsqu’ils sont à Ougney et à Pagney” précise­t­il avant d’ajouter : “les moines de l’ab­ baye entendent tous les TGV qui passent !”. Vitroullier depuis sa naissance en 1951, cet électricien en retraite est, depuis 2008, tout acquis à sa commune. “J’avais déjà été conseiller municipal et adjoint auparavant”. Parmi les grosses réalisations de ces dernières années, c’est surtout la place réalisée devant la mairie en 2000 qui a marqué les esprits.

“Jusqu’en 1970, Il y avait une belle fontaine qui a été rempla­ cée par un bac à sable avec un petit jet d’eau. En 2000, une nouvelle fontaine à été instal­ lée. C’est celle que nous voyons aujourd’hui. Dommage que les superbes marronniers aient été abattus” explique Raymond Ballot, 2e adjoint avec une pointe de nostalgie. Parmi les projets, le passage des lampes de rues en éclairage écono­ mique, la transformation de la station d’épuration en rhizo­ sphère et surtout la construc­ tion d’un groupe scolaire à Vitreux, avec l’aide de la com­ munauté de communes du Jura Nord. En effet, Vitreux Ougney et Pagney ont créé un SIVOS en 2009, chaque village conservant une école. “Vitreux étant entre ces deux com­ munes et proches d’elles, c’est évidemment ici qu’il faut construire cet établissement” déclarent les deux élus. Après tout, il y a encore un quartier latin à Vitreux… Le seul commerce demeurant au village est la pizzeria “Pizza

appelé “Chochotte”, dont le tambour dans la salle du Conseil rappelle son souvenir. Que ce projet d’implantation d’éo­ liennes vienne à nouveau per­ turber cette population se conçoit assurément, même si chacun espère se diriger vers un abandon pur et simple. Un clin d’œil quand même aux doyens Louis Pernot, Stéphanie Merger et Désiré Migeon qui, du haut de leurs 94, 91 et 90 ans se sont adaptés à cette vie moderne…, bien contrariante parfois ! JT

En 1962, il y avait encore une fête patronale (on reconnaît : Jean Gomot – Raymond Ballot – Robert Migeon – Daniel Puget – Noël Mergey – Pierre Faye – François Robardet – Gabriel Robardet – JeanPierre Mergey – Paul Gibaut).

Vitreux (39350) Altitude : 192 à 361 m Superficie : 785 ha Population : 280 habitants (les Vitrouillers)

Un vrai journal

Nath” de Nathalie Gonzalès. Ici, on ne parle même plus du bis­ trot qui a fermé vers 1939. Néanmoins, plusieurs artisans existent dans la commune : Daniel Pierre est charpentier­ couvreur, Luc Jouffroy est plombier, Samuel Gaiffe est plaquiste et peintre, Patrick Millet est artisan taxi, Karine Dubourg­Leclerc est apicultrice, Isabelle Jacon est architecte d’intérieur et Anne Cêtre est comptable. Mais il faut ajouter l’usine d’électrolyse et de gal­ vanoplastie de l’abbaye d’Acey qui emploie 17 personnes, dont trois moines. En 2011, Michel Carvalho a succédé à frère Albert à la direction de l’entreprise.

GRATUIT d’informations - n°113 - Février 2010

Tous les mois dans 46 000 boîtes aux lettres

BJF

Canton de Gendrey Communauté de communes : Jura Nord Le conseil municipal Alain Gomot : maire Catherine Sancey : 1er adjoint Raymond Ballot : 2e adjoint Didier Cabestan Marc Genty Annie Petitjean Bruno Pierre Daniel Pierre Christoph Roth dit Bettoni Les derniers maires 1929 – 1943 : Antoine Muther 1943 – 1959 : Joseph Puget 1959 – 1965 : Joseph Abraham 1965 – 1977 : Edmond Nier 1977 – 1988 : Désiré Migeon 1988 – 1990 : René Mairey 1990 – 2008 : Claude Abraham 2008 – : Alain Gomot

9

Pizzia Nath


/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

I Publirédactionnel

Un artisan ébéniste proche du client

À Belmont,

OLIVIER THOURET est un ébéniste

Fabrication et montage complet en atelier Travail sur commande en France et en Suisse

qui crée, conçoit et réalise avec le client Disposer dans sa région d’un artisan-ébéniste capable de réaliser exactement ce que demande le client est un atout particulièrement appréciable dans la région doloise. A Belmont au cœur du Val d’Amour, Olivier Thouret est incontournable. Le bois est sa passion, comme aussi la marqueterie, le placage et même la sculpture.

Le meuble au sens noble De la commode à l’armoire, du secré­ taire au bureau, du vaisselier à la sim­ ple encoignure le meuble demeure un objet d’art lorsqu’il est personna­ lisé et fabriqué par un professionnel de haut niveau. Du traditionnel au contemporain, Olivier Thouret tra­ vaille toutes les essences, même les plus fines et les bois précieux.

Tous les produits sont fabriqués et montés en atelier. A chaque étape de la réalisation, le client peut voir évoluer son projet, participant ainsi à la création d'une pièce unique. Quel que soit son style, un meuble peut naître dans l’atelier d’Olivier Thouret qui effectue également des restaurations, même les plus déli­ cates, notamment en marqueterie.

D’autres meubles de styles modernes ou anciens Entouré de quatre salariés qualifiés et d’un apprenti, Olivier Thouret effectue également des cuisines, salles de bain, dressings, agencements divers, meubles TV, bibliothèques, tables, vitrines, belles menuiseries… qui sont autant de réalisations sur mesure et personnalisées selon les goûts et les

désirs des clients. Toutes les formes et tous les matériaux sont parfaitement maîtrisés : le bois certes, synonyme d'élégance et de raffinement, mais aussi le verre, l'inox, des stratifiés contemporains qui confèrent à l'en­ semble un côté plus “design”. Les plans de travail peuvent être en strati­ fié, bois massif, inox, verre, granit… Un large choix de façades est proposé.

DEVIS GRATUITS Ebenisterie Olivier THOURET 5, rue du Val D’Amour 39380 BELMONT Tél. 03 84 81 57 98 www.ebeniste­thouret.com

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois 137

10


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Musiques et chorales

11

Toutes vos annonces immobilières en temps réel sur www.paysdolois.fr/immobilier/

dans le Jura Le Jura offre un terreau particulièrement fertile au mouvement orphéonique. Les chorales du département se démarquent par leur densité et leur subsistance, notamment dans le bassin dolois. Des paramètres sociologiques propres au département expliquent ce phénomène, et ont contribué au fil des années à cette richesse. Aujourd’hui encore, les chorales ont toujours le vent en poupe. Tour d’horizon des principales chorales et fanfares*. *Ce dossier repose sur un choix de la rédaction quant aux angles des articles, puisqu’il n’était pas possible de rencontrer toutes les chorales et fanfares jurassiennes. Cependant, de nombreuses autres structures non citées participent à la richesse du mouvement.

Franche-Comté mission voix

La riche partition musicale du département Franche-Comté mission voix a pour objectif de développer la pratique vocale dans la région. L’association accompagne les chanteurs amateurs, les chorales, soutient les projets et participe à la prévention vocale. Elle réalise également des analyses et études sur la pratique vocale en FrancheComté. Lors de son dernier recensement, elle répertoriait 98 chorales connues pour le Jura, en deuxième position derrière le Doubs. Le directeur de la structure, Frédéric Domenge, a accepté de répondre à quelques questions sur l’évolution des chorales dans le département.

Son origine remonte à la fin du 19e siècle. L’orphéon est un ensemble musical porté par des amateurs, sous la forme d’un orchestre, d’une harmonie ou d’une chorale. Il est lié à l’état de la société à la fin du 19e siècle, et ces ensembles trouvaient souvent ses origines dans le milieu industriel, agricole, minier… Pour le Jura, ils avaient des couleurs industrielles pour le Haut-Jura, et viticoles.

Où pouvait-on entendre ces ensembles ? A l’origine, il s’agit surtout d’une musique populaire qui se jouait sous les kiosques, les dimanches. Les harmonies ont connu un gros essor à cette période, et ce sont elles qui formaient l’essentiel du mouvement orphéonique. La chorale, elle, a plus une origine religieuse remontant à l’Antiquité.

Comment les chorales ontelles évolué au fil des siècles ? Elle avait déjà un aspect rituel, dans le chant antique, qui avait

une fonction bien précise chez les Grecs. Il exprimait en emphase ce qui était représenté sur scène. Dans le théâtre antique, il y avait le chœur, et au milieu le coryphée, le chef de chœur. Puis quand la religion est arrivée, les chants grégoriens se sont développés au Moyen Age. La fin du 13e et le début de la Renaissance ont marqué le début de la polyphonie, toujours liée à la messe. Le premier répertoire polyphonique profane est aussi apparu à cette période. Le répertoire sacré et le répertoire profane ont évolué progressivement pour tendre à l’équilibre au début du 20e siècle, même si l’église reste la principale institution pour faire chanter les groupes.

Dans le Jura, quelle est la typologie des chorales, et comment se répartissentelles ? Le Jura compte 69 chorales autonomes, gérées par des associations. A la différence du Doubs, il enregistre moins de chorales liturgiques, on en comptabilise une trentaine. Ces chiffres restent proches de la

réalité, même s’il existe des chorales non connues et non répertoriées.

Vente de bois de chauffage

Le bassin dolois notamment est riche d’une grande densité de chorales… ? Il est le deuxième bassin de chanteurs de la région, derrière l’aire urbaine Belfort-Montbéliard. Dole est le seul lieu où un rassemblement de chorales est organisé chaque année en mai.

au détail, livraison à partir de 3 stères Tél. Fax

% TVA 7

Comment expliquer cette richesse ? Il y a plusieurs hypothèses. L’existence d’une maîtrise publique Dole-Franche-Comté a créé une dynamique sur le territoire. Il y a aussi dans le département une forte tradition de coopérative, et du goût du travail en commun. On trouve également trois grands lieux, la Collégiale, aujourd’hui La Commanderie, et l’Eglise St-Jean. Et l’apparition à la fin de la deuxième guerre mondiale des mouvements d’éducation populaire a contribué à cet essor. Les chorales A Cœur Joie sont nées, portées par des personnes ayant reçu une éducation religieuse et qui ont déve-

03 80 39 10 96

loppé les chorales dans un esprit fédérateur. Elles furent très vivaces dans le Jura.

Pourquoi les chorales plaisent toujours autant aujourd’hui, elles se sont débarrassées de leur image un peu ringarde ? Oui, et on va trouver des répertoires très variés, ajoutés à l’habitude de se voir, de faire la fête ensemble, avec des chefs qui sont les mêmes pour plusieurs chorales, et des animateurs dynamiques. Il y a aussi une disponibilité bénévole importante dans le département. Propos recueillis par C.G.

Dans le Jura en chiffres 98 : Nombre de chorales Dont 69 : Autonomes Liturgiques : 2 répertoriées

APE 4690Z - FR 34513504589 - Siret 513 504 589

A quoi correspond le mouvement orphéonique, et quand est-il apparu ?

(celles du diocèse de SaintClaude ne sont pas connues, mais on peut au moins en comptabiliser une trentaine).

9 : Enseignements spécialisés (maîtrises) 14 : Education nationale (collèges et lycées) 4 : Education populaire

(MJC...)

France FORÊT Agriculture franceforetagriculture@orange.fr


12

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

NOUVEAU À FOUCHERANS

Décoif’fée Salon de coiffure Ouvert avec ou sans rendez-vous du mardi au samedi non-stop : 8 h 30 / 18 h.

Pose de faux ongles + French sur ongles naturels

rd a s a h e d s Pa ! e g a i r a m pour votre : 45 € s Chignon ons : 90 € ign Essai + ch mal ! p o t r o f n o Pour un c ion INOA®

Coloramtoniaque, sans

Sans a demangeaisons ! ns odeur, sa

Salon Décoif’fée - 16 rue Pasteur - 39100 Foucherans - Tél. 03 84 72 70 28

Toutes vos annonces immobilières en temps réel sur www.paysdolois.fr/immobilier/

Arbois

Un sacré chœur !

Musiques et chorales

dans le Jura (suite)

TERRITOIRE D’HOMME Pour votre mariage… Dites oui à TERRITOIRE D’HOMME ! Hugo Boss Eden Park Mc Gregor Lacoste Griffe noire Pierre Cardin

Magasin ouvert du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h et de 14 h 15 à 19 h

LA VILLE - 46 Grande Rue - 39100 Dole Tél. 03 84 82 00 95

Le chœur Opus 39, implanté à Arbois, a fait de la musique sacrée sa partition de prédilection. Sa spécificité est d’y associer orchestres et solistes, souvent de renom. Cet ensemble vocal mixte voyait le jour en 1991 sous l’égide de Christian Bachelet, figure emblé­ matique d’Arbois dans le domaine de la musique. Nul besoin de présenter aux Arboi­ siens cet organiste de renom­

mée internationale, directeur et fondateur de l’école de musique d’Arbois, fondateur du festival international d’orgue d’Arbois, de la folle semaine de l’école de musique… et qui se produit régulièrement en concert en

France et à l’étranger. Il dirigeait en 1991 le groupe vocal salinois, et a souhaité impulser un nou­ veau rythme à la pratique vocale à Arbois. C’est ainsi qu’il fonde le chœur Opus 39, composé à ses débuts de certains choristes de

Salins­les­Bains, et également d’une petite chorale arboisienne déjà existante. Tout de suite, il a voulu spécialiser cette chorale dans un domaine particulier : la musique sacrée, classique, baroque. “Mais on chante aussi du contemporain, comme Gabriel Fauré, Camille Saint­ Saëns, Carl Orff…” précise le pré­ sident de l’association Jean­ Marie Philippe. Pour chaque concert, dont le grand rendez­ vous annuel d’octobre, le groupe est accompagné d’un orchestre. Pour celui de 2012, ils seront associés au groupe Arktys, issu de l’orchestre philharmonique de Besançon. “On associe aussi des solistes” reprend le prési­ dent. “Ils sont souvent de renom, ce qui est formidable pour les choristes qui peuvent côtoyer des grands musiciens reconnus. En 2010, Clémentine Margaine, lau­ réate des Victoires de la musique, a chanté avec nous pour la petite messe solennelle de Rossini”.

Chant et découvertes Composé aujourd’hui d’une cin­ quantaine de choristes de toutes origines sociales (agriculteurs, enseignants…), le chœur Opus 39 a un rayonnement au­delà du département. Le changement de gamme s’opérait en 2000, quand le groupe s’attaquait à des œuvres majeures et gran­ dioses, comme le Requiem de Mozart. Depuis, les voyages ont été intégrés à la pratique vocale, histoire de faire se côtoyer balades et ballades. “J’attache beaucoup d’importance au fait d’apporter autre chose que le chant. L’idée des voyages est venue de là, de mêler la décou­ verte au chant, en visitant, en faisant des rencontres, et en fai­ sant des concerts”. En 2008, les choristes arboisiens ont ainsi étrenné leur organe vocal aux USA, dans l’Iowa et le Wisconsin, puis à Prague en 2011. Céline Garrigues

Rochefort-sur-Nenon

Ce que les hommes ont dans le chœur Le Chœur des Roches, basé à Rochefort-sur-Nenon, est une des rares chorales d’hommes du Jura. Une spécificité qui a fait son succès dans le département et au-delà. Cet ensemble polyphonique du bassin dolois, sans doute un des plus représentatifs du Jura par sa singularité de n’être composé que d’hommes, a été créé il y a 15 ans par Pierre Boichut. Chef de chœur d’une chorale de Choi­ sey, puis de Sermange, il a eu l’idée, face à la prolifération des chorales mixtes, de créer une chorale exclusivement mascu­ line. Rapidement, il parvient à réunir une vingtaine de choristes des chorales alentours, qui allaient être le socle du Chœur des Roches. Le recrutement s’est

ensuite élargi géographique­ ment, mais essentiellement avec des voix d’hommes issues de chorales mixtes. Rapidement, l’ensemble a pris de l’ampleur pour atteindre aujourd’hui une cinquantaine de choristes. Un parcours sans fausse note.

LES CHORALES DE DOLE SE RÉUNISSENT Chaque année depuis 32 ans, le grand rassemblement des chorales doloises est organisé en mai. Cette manifestation a été initiée par Pierre Boichut, fondateur du Chœur des roches. Deux concerts se déroulent dans deux lieux différents.

“Notre philosophie est de déve­ lopper un répertoire varié et éclectique” explique Guy Muet, le président de l’association. “Nous chantons du sacré, des chants basques, corses, du negro spiritual, de la chanson contem­ poraine… Toujours a cappella, et sans partition”. Une rigueur que s’impose la formation et qui en fait aussi une autre de ses spéci­ ficités. En effet, il est peu coutu­ mier de croiser des chorales opérant de cette manière. “C’est techniquement plus dur, cela nécessite plus d’apprentissage,

mais il y a plus de qualité. On restitue la mélodie en suivant le chef qui retrouve toute sa place”. Et pour diriger ces hommes, l’as­ sociation a fait confiance… à une femme chef de chœur, Florence Forgeot. Le travail d’apprentis­ sage étant plus long, aussi bien lors des répétitions qu’indivi­ duellement pour chacun des choristes, le répertoire est renouvelé de façon plus lente, à raison de trois ou quatre chan­ sons par an. Il n’en demeure pas moins que le Chœur des Roches tient à garder un rythme régulier

de concerts, à raison d’une représentation publique toutes les cinq à six semaines, avec la volonté de se déplacer bien au­ delà des frontières du départe­ ment. Les choristes ont ainsi déjà fait vibrer leurs cordes vocales en Guadeloupe, à Venise, dans le nord de la France, en Savoie, à Périgueux… seuls ou à l’initiative d’autres chorales, dans le cadre de festivals… “Cette année est particulière car nous venons d’enregistrer notre troisième CD. Nous devrions faire entre six et sept concerts par la suite”. C.G.


Tout pour votre

Fleuriste, photographe, coiffeur, traiteur, institut de beauté, confiserie, habillement…

mariage !

Votre traiteur

Philippe Baulier BOUCHER  CHARCUTIER

Bientôt

Pâques ! Pensez à réserver rapidement !

100 gigots 14,€80 Frais, français (gigotés)

“Beurre spécial gigot offert”

kg

Gamme Traiteur et menus de Pâques en boutique…

Courriel : baulier.traiteur@free.fr

Gagnez 10 kilos de saucisses à griller !



PLACE DU MONUMENT 39700 ORCHAMPS Réservations au 03 84 81 23 08 Fax. 03 84 81 27 93

Nom : Téléphone : Bulletin à déposer au magasin. Tirage au sort le samedi 7 avril 2012, à 17 h


14

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Lons-le-Saunier

La fanfare, symbole de la fête !

rivalité entre les “rouges” et les “blancs” a existé partout en France. Au fil des années, elles s’est effacée. Les deux fanfares “vivotaient” ainsi à Lons­le­Sau­ nier, et ont opéré un rapproche­ ment il y a 25 ans. D’un côté, la section musicale de l’Espérance lédonienne, et de l’autre, la bat­ terie­fanfare de Lons. Ce fut un rapprochement heureux pour ne former plus qu’une seule entité.

Musiques et chorales

dans le Jura (suite)

Sermange

L’ECHO DE LA SERRE, UNIS PAR LA MÊME PASSION

Une école du tambour

Les fanfares, au même titre que les chorales, appartiennent au mouvement orphéonique, et font partie du patrimoine musical jurassien. Les “fous des cuivres” se sont structurés et regroupés au fil des années pour former ces orchestres, souvent déambulatoires. Au-delà de l’aspect pompeux que peuvent revêtir ces ensembles dans le cadre de cérémonies commémoratives, les orphéons ont ainsi un caractère festif et animent défilées et manifestations. Zoom sur la fanfare municipale de Lons-le-saunier. Cette fanfare n’a de municipale que le nom ! Qu’on ne s’y méprenne pas, elle n’est pas gérée par la mairie lédonienne, et n’a pas non plus de statut associatif. Elle appartient en fait

au conservatoire communau­ taire de musique et de danse de Lons­le­Saunier. A l’origine, la préfecture jurassienne était dotée de deux fanfares. Rappe­ lons qu’à une époque pas si loin­

taine, avec l’avènement de la République, les tensions entre le clergé et les laïcs étaient légion. Elles aboutirent à de nom­ breuses scissions et à la création de musiques dissidentes. Cette

Aujourd’hui, la fanfare munici­ pale est composée de 25 musi­ ciens, et prend part aux cérémo­ nies commémoratives, et se produit en concert dans les villages alentours. Les cuivres (tubas, cors, clairons, trom­ pettes…) courtisent les percus­ sions (xylophones, tambours…) et sont les incontournables de la fête déambulatoire. La fanfare municipale est d’ailleurs une des rares structures françaises à pro­ poser l’enseignement du tam­ bour, et possède à ce titre un label d’enseignement. Elle dis­ pose par ailleurs d’une section “fifre et tambour”, également peu répandue, qui propose un répertoire riche et varié, à l’instar d’airs traditionnels provençaux, américains, ou de musiques de films. C.G.

ECOLES DE MUSIQUE : “UNE BONNE REPRÉSENTATIVITÉ” Créée en 1906, la Fédération musicale de Franche-Comté est la seule Fédération française où sont affiliées aussi les écoles de musique, offrant ainsi un excellent panorama de la pratique musicale dans notre région. Ses missions sont de développer la pratique musicale amateur, en permettant aux 11 000 musiciens francs-comtois d’évoluer au sein d’harmonies, d’harmonies-écoles, d’orchestres philharmoniques, de batteries-fanfares, d’écoles de musique… Elle propose également des cycles d’enseignement aux écoles de musique, et forme les cadres dirigeants d’associations, ainsi que les cadres artistiques. On comptabilise aujourd’hui autant de structures affiliées que lors de sa création, mais avec une répartition différente : en 1906, il s’agissait exclusivement d’orchestres. Aujourd’hui, on compte 50 % d’orchestres, et 50 % d’écoles de musique. Dans le Jura, on recense une cinquantaine de sociétés de musique et harmonies. Parmi celle-ci, 22 écoles de musique sont affiliées, du Conservatoire à rayonnement départemental (CRD) de Dole, aux petites écoles de musique de Nozeroy, Lajoux… Elles intègrent également les écoles de musique intercommunale, dont celle du Comté de Grimmon, du Plateau du Lizon, d’Arcade… “Il y a une très bonne représentativité dans le Jura” explique le président de la Fédération Maurice Llurda. “Un élève peut trouver dans un rayon de 20 km un lieu d’enseignement artistique”. Dans le département du Jura, les écoles de musique sont pour la plupart municipales. “Le Doubs a connu moins de difficultés à embaucher du personnel grâce au Conservatoire à rayonnement régional. Dans le Jura, le CRD ne formait pas à l’époque des professionnels, et il fallait donc aller chercher les professeurs à Besançon, ce qui entraînait des coûts supplémentaires et plus de frais. Cela a ainsi incité les élus à donner un coup de pouce pour développer la pratique musicale dans leur commune”.

Courlaoux

Bat’Macadam, un air de samba Ce groupe aux couleurs de la samba est une émanation de l’école de musique de Courlaoux. Bat’Macadam, ensemble de percussions, est une des plus grandes harmonies du département et a la particularité de sonner aux rythmes de la batucada, genre musical venu tout droit du Brésil. 50 percussionnistes avertis for­ ment cet ensemble et puisent dans un répertoire riche en cou­ leurs pour proposer des rythmes festifs. Originaires du Brésil, les batucadas se sont développées principalement pour le carnaval. La batterie de percussions est au cœur des écoles de samba de Rio de Janeiro et assure la partie ryth­ mique de leurs compositions musicales. Créé il y a sept ans par “accident”, le groupe Bat’Macadam donne aujour­ d’hui le la dans de nombreuses manifestations au­delà du département, d’Evian à Valence, et dans tout le sud­ouest. “Le groupe a été créé par hasard dans le cadre d’un stage d’Annik Meschinet” raconte Pierre Melot, le directeur. “On en a

Avec sa soixantaine de membres, l’Écho de la Serre fait partie de ces nombreuses chorales pour lesquelles le plaisir de bien chanter ensemble, dans la plus grande convivialité, demeure la raison d’être. Issue à l’origine de la Maison des Jeunes et de la Culture de Sermange, elle a perduré après la disparition de cette dernière pour devenir l’Écho de la Serre. Très large dans son recrutement (28 communes y sont représentées), elle a maintenu son siège à Sermange. La chorale donne chaque année sept à huit concerts dans la région de Franche-Comté ou dans les régions voisines. Elle propose un répertoire très éclectique, mais principalement orienté vers la chanson contemporaine.

Etrepigney-Ranchot

UNE PETITE FORMATION DEVENUE “BATTERIE FANFARE”

parlé avec les stagiaires et le for­ mateur, et comme il n’existait pas de groupe de ce style dans le Jura, c’était l’occasion ou jamais”. Petit à petit, des instru­ ments ont été achetés, le groupe s’est étoffé, a progressé et a commencé à se produire lors de carnavals ou fêtes de rues. Outre

les instruments typiques du Bré­ sil comme le surdo, le chocalho, l’apito ou encore l’agogô, les percussionnistes ont opté pour un instrument sénégalais, le sabar. L’apport d’une section de sabars du Sénégal date du prin­ temps 2009. Ces instruments ont été conçus et adaptés pour

PAOh ! Siège social : 13, rue Alexandre Vialatte 39100 Dole Adresse Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 39102 Dole - Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 - n°ISSN : 1 778-820X Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 / 06 13 04 60 19 commercial@paysdolois.fr

être portés lors des défilés. Cette nouvelle section et des arrange­ ments spécifiques donnent au groupe une couleur et un style qui se démarquent des autres batuca­ das. A chaque changement de rythme, le départ des uns et des autres se fait uniquement à partir de gestes et de codes.

Au début des années 50, Etrepigney et Ranchot possédaient chacune une petite formation d’une douzaine de musiciens qui assuraient les cérémonies patriotiques et l’animation de la fête locale. Ces formations avaient été fondées par les compagnies de sapeurs pompiers. A la fin des années 70, elles se regroupèrent pour former une société plus cohérente et devenir officiellement, treize ans plus tard, la Batterie Fanfare d’Etrepigney-Ranchot. Elle forme ellemême ses musiciens et les présente chaque année au concours régional de Franche-Comté dont elle dépend. La Batterie Fanfare d’Etrepigney-Ranchot travaille à améliorer sa qualité musicale avec deux répétitions par semaine. Elle était dernièrement présente au Carnaval Rans-Ranchot, celui de Marnay et à la parade des Soufflacul’s de Saint-Claude le 31 mars.

Vous aimez rencontrer les gens, mettre en valeur notre patrimoine, parlez de tout ce qui anime votre commune, vous aimez l’écriture et la presse Contactez­nous… nous en parlerons ensemble ­ 03 84 82 50 21 ­ contact@paoh.fr

Rédaction : redaction@paysdolois.fr Mise en page et photogravure PAOh ! Studio graphique - Dole / studio@paoh.fr Imprimé en France à 46 258 exemplaires

Prochaine sortie en toutes boîtes aux lettres le 30 avril Service commercial / 03 84 82 50 21 ­ 06 13 04 60 19


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

avec la I Publirédactionnel

Tarterie des Hallesà Rahon

A la suite d’une expérience de 22 années dans l’agroalimentaire, Philippe Chevanne ouvre une boutique spécialisée dans la tarte flambée, dans son village de Rahon (Jura). En exclusivité en Franche-Comté, Côte d’Or et Saône et Loire, ce nouveau concept nous vient d’Alsace où se vendent 20 millions de tartes flambées chaque année.

Un concept intéressant

Vente et location

En fournissant la pâte, les divers ingrédients (gar­ niture : salée ou sucrée, oignons émincés, lar­ dons, fromage râpé…), le matériel (pelles, rou­ lette, spatule, louche…) et même le four pour réaliser soi­même ses tartes, la Tarterie des Halles facilite la tâche des particuliers, mais aussi des associations, collectivités et professionnels. La tarte flambée qui est un plat pouvant être servi de l’apéritif au dessert a toutes les qualités : Simple à réaliser : Tout pouvant être fourni, la réussite est assurée. Pratique et rapide : Cuisson possible dans un four ménager (10 mn) ou un four à bois (5 mn). Convivial : Aussitôt sortie du four, sa consom­ mation est immédiate entre amis, le verre à la main. Gain de temps : Rien à préparer à l’avance. Innovant : Chacun peut faire sa propre tarte avec ses ingrédients préférés. Bon marché : Bien moins chère qu’une pizza, la tarte flambée est un plat économique. Digeste : Moins de 20 % de matières grasses.

Plus de fumée ni d’odeurs, la Tarterie des Halles propose divers modèles de fours à la vente ou en location à la journée : ­ Fours à bois de fabrication française, fixes ou mobiles d’une capacité de 1 à 6 tartes. ­ Fours électriques à 1 ou 2 chambres de cuisson. ­ Fours traditionnels en terre volcanique avec voûte ­ Four multicuissons avec foyer séparé et plaque de cuisson en pierre réfractaire permettant la cuisson en continu de divers plats (tarte flambée, pizza, pain, gratins, poissons …). ­ Bois fendu en sacs : frêne et hêtre.

Service aux Associations et Professionnels : La Tarterie des Halles propose différentes formules : Fourniture des ingrédients, des ustensiles et location

Grande flexibilité de capacité : 40 tartes (petits fours) de s nt ie éd Grand choix d’ingr à 500 tartes (fours sur remorque)

Samedi 7 et samed avril i 12 mai Journées PORTES O U de 10 h à VERTES 20 h avec dégustation !

d’un four (4 à 6 tartes, soit 24 à 36 parts de 80/90 g toutes les 3 minutes !). Mise à disposition d’une personne pour effectuer la cuisson, la préparation des tartes étant faite par l’association – 100 tartes minimum. Service clés en main : La Tarterie des Halles se charge de tout avec un minimum de 100 tartes.

Un magasin et un hall d’exposition ­ A Rahon, un magasin avec hall d’exposition de matériels et fours sera ouvert chaque vendredi et samedi de 9 h à 12 h et 14 h à 19 h. à comp­ ter du 7 avril 2012. ­ La Tarterie des Halles sera présente au marché couvert de Dole les mardis, jeudis et samedis matins. ­ Les produits et ingrédients vendus sont garantis frais. Ils peuvent donc être congelés et réutilisés.

s aux intempéries ASSOCIATIONS : Plus de soucis du estations. et à la fréquentation de vos manif vous seront facturées. Seules les quantités consommées

LA TARTERIE DES HALLES – 16 Rue des Halles – 39120 RAHON - Tél. 03 84 69 27 23 – Courriel : contact@latarteriedeshalles.fr

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°137

u a e v u o N Adoptez la tarte flambée salée ou sucrée

15


16

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

I Publirédactionnel

Maison

Bonin

Vivre dans un espace agréable, convivial et personnalisé est le souhait de chacun d’entre nous. A Foucherans, Maison Bonin conseille et propose un grand choix de tissus d’ameublement, de rideaux et voilages habillant les fenêtres harmonieusement avec les murs. Avec une gamme importante de stores et de linge de maison, une visite au magasin n’engage personne, mais donne beaucoup d’idées… 30 ans d’existence Odette Bonin ouvrait son magasin à Foucherans en 1981. En 2003, à l’âge de la retraite, sa belle­fille Carole qui avait déjà une expérience de 15 années, assurait la succession de cette maison particulièrement bien acha­ landée en tissus et autres produits d’ameublement.

Un grand choix de tissus et d’accessoires Rideaux et tissus d'ameublement sont des éléments centraux de la décoration d'une chambre, d'un salon ou de toute autre pièce d’une maison ou d’un apparte­

ment. Maison Bonin, véritable maison du rideau, dispose d’un choix considérable dans ce domaine : ­ Tissus et voilages au métrage (fabrication française et allemande) ­ Création et confection sur­mesure par une couturière professionnelle ­ Conseils à domicile et pose ­ Rayon de rideaux prêts à poser ­ Tringlerie, accessoires divers de décoration ­ Store Bateau ­ Store Parois japonaises ­ Store californien ­ Store vénitien

et linge de m aison

Maison Bonin : Une prestation de service de qu alité Une gamme importante de linge de maison Maison Bonin peut vous aider à découvrir le confort et l’esthétique au quotidien en vous proposant du linge de lit (couettes et housses de couettes, couvertures et draps, oreillers, parures et jetés de lit) et du linge de toilette de qualité (serviettes et gants de toilette, pei­ gnoirs…). Au magasin, vous trouverez également des draps de plage, nappes, torchons, plaids, coussins et autres nappes en tissu enduit au métrage.

Ouverture du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h 30 à 19 h

Tous les types de stores Les différents types de stores ne s'adaptent pas par­ tout. Certaines formes sont à privilégier selon la sur­ face à couvrir et la morphologie du support. Maison Bonin vous conseillera sur le choix du store le mieux adapté. Ils sont aussi fabriqués sur­mesure.

Grand choix de tissus d’ameublement et voilage - Confection sur-mesure ZA, 2 chemin de Rougemont (face à Netto) – 39100 Foucherans – Tél. 03 84 72 44 00 – Courriel : maisonbonin@orange.fr – www.maisonbonin.fr

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°137

Faites votre décor sur-mesure avec

Nouvelles c ollections Rideaux


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Piscines Concept 39 Patrice BUATOIS - Concessionnaire exclusif JURA

51, rue Emmanuel Vauchez 39570 MESSIA-SUR-SORNE (LONS)

Fax 03 84 24 17 43 piscinesconcept39@orange.fr

L’école et le collège Laurent Monnier à St-Aubin Chaque jour, l’école et le collège privés de Saint-Aubin accueillent de nombreux élèves de la maternelle à la troisième. Cet établissement qui a eu l’honneur de célébrer son 100e anniversaire en 2003 poursuit son chemin, maintenant des effectifs confortables. Baptisé “Laurent Monnier”, notre journal est heureux de rappeler la mémoire de ce Jurassien.

Durant tout le 19e siècle, le presbytère de Saint­Aubin a abrité neuf prêtres parmi les­ quels le chanoine Laurent Mon­ nier, 6e enfant et 5e fils du maître de forges de Baudin Edmond Monnier. Curé de la paroisse de 1881 à 1895, il fut aussi un bienfaiteur particulier puisqu’il paya de ses deniers la restauration de l’église en 1888, faisant repeindre l’intérieur selon le modèle de la sainte chapelle à Paris. Né à Poligny le 23 octobre 1847, il n’a pas suivi la voie de ses célèbres ancêtres, les Jobez et les Monnier, préfé­ rant embrasser une carrière ecclésiastique. Il fut ordonné prêtre le 23 septembre 1871. Il bénéficia cependant de la richesse familiale, n’oubliant

pas sa paroisse et son église pour lesquelles il avait une affection particulière. En 1904, la loi “Emile Combes”, président du Conseil, interdisait à tout congréganiste d’enseigner. A Saint­Aubin, l’école de filles était encore dirigée par sœur Julienne, religieuse du Saint­ Esprit de Poligny qui, en 1873, avait été autorisée à ouvrir un pensionnat. Cette école fut transférée temporairement dans la grange de l’agriculteur Fanfan Mougeot. Aini naquit l’école libre de Saint­Aubin. L’ancienne propriété de la famille de Champdivers avait été achetée par Joseph­Dionis Lamy, notaire à Saint­Aubin qui, ayant acheté une autre maison, la mis en vente. Convenant

pour y installer l’école libre, une association se constitua avec de nombreux paroissiens. Laurent Monnier et la famille Lamy représentée par le fils Charles, apportèrent une somme consé­ quente permettant l’achat de cette maison. En 1902, Mlle Lamy, alors institutrice à Morez, devint la première institutrice du nouvel établissement. Réservé aux filles et aux très jeunes garçons, Mlle Reverchon arriva dès l’année suivante. Fer­ dinand Burlet avait succédé à Laurent Monnier en 1895, mais ce dernier demeura très attaché à Saint­Aubin où il comptait beaucoup d’amis. Il poursuivait d’ailleurs une brillante carrière ecclésiastique en étant sacré évêque de Troyes le 21 no­ vembre 1907. Pour des raisons de santé, il refusa même de devenir archevêque. Décédé le 7 juillet 1927 à Troyes, l’homme restera honoré à travers cette école qui fut baptisée de son nom vers 1988.

qu’il est aujourd’hui. Aux sœurs ont succédé des directeurs et pro­ fesseurs civils, hommes et femmes. C’est ainsi qu’en sep­ tembre 1982, Jean­Louis Duval prenait la direction du collège qui, depuis cette date, a toujours été assurée par un homme. Une belle histoire que cette école et ce col­ lège qui, pour accueillir quelque 300 élèves, ont dû, au fil des années, s’étendre dans l’ancien parc. Les descendants de Maître Lamy peuvent mesurer le travail accompli. Quant à Mgr. Laurent Monnier, il aurait certainement apprécié de vivre cette évolu­ JT tion…

Un collège ajouté Le 2 octobre 1958, sur proposition du chanoine Bouvet, directeur de

Dole - SEMAINE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

GRAND

NETTOYAGE

l’enseignement catholique du dio­ cèse, une classe de 6e était créée avec sœur Odile. Ainsi naissait le cours complémentaire Laurent Monnier qui, chaque année, s’en­ richissait d’un nouveau cours jus­ qu’à la 3e. Certes, l’évolution des temps a permis aux garçons de fréquenter l’école et le collège, mais il a fallu attendre l’année 1971. A partir de 1973, de nou­ veaux locaux spacieux furent construits. Si Mlle Reverchon a marqué cette école, d’autres comme sœur Odile arrivée en septembre 1958 et sœur Anne­ Monique à partir de 1980 ont per­ mis à cet établissement d’être ce

Pour la 4e année, la Ville de Dole organise sa semaine du développement durable, du 1er avril jusqu’au 7 avril.

Dole, ville propre…

DOLE LANCE SON NETTOYAGE DE PRINTEMPS Face aux doléances récurrentes des Dolois – habitants et commerçants – quant à l’état de propreté de la ville, le maire de Dole Jean-Claude Wambst a décidé de prendre le taureau par les cornes. Haro à la crasse et autres déjections canines, grâce à une grande campagne de nettoyage. Celle-ci, déjà en œuvre, se décline en plusieurs étapes. Dans un premier temps, un grand décapage à coups de nettoyeur haute pression permettra de redonner leurs couleurs aux pavés et trottoirs. Celui-ci a débuté le 26 mars. Puis, la deuxième étape passera par une campagne de sensibilisation et un appel au sens civique de chacun. Tout le monde doit y mettre du sien et “balayer devant sa porte” – dixit le slogan évocateur – pour que la propreté ne soit pas un vain mot à Dole. Ensuite, une nouvelle étape d’information et de sensibilisation prendra le relais, par le biais des équipes municipales, sur les méfaits des mégots, chewinggum, déjections canines… Pour les plus récalcitrants, le carnet à souches ne sera pas loin (compter une amende d’un montant de 35 E). Enfin, le point crucial a été l’embauche depuis le 1er avril de trois nouvelles personnes, qui viennent renforcer l’équipe déjà en place des 14 agents d’entretien. Ces nouvelles forces vives seront chargées de veiller au bon état et à la propreté des lieux publics. A noter que cet été, un premier WC public automatique devrait être installé, désinfecté et nettoyé à chaque passage. Cinq à six appareils de ce type viendront remplacer les anciennes cabines dans les quatre ans à venir. C.G.

Fort de son succès 2011, les principales lignes du réseau de bus TGD sont gratuites, sur présentation du permis de conduire. Le jeudi 5 avril sera le temps fort de la semaine, avec un grand marché bio de printemps sur le cours St-Mauris, et un forum pour l’homme et l’environnement. Un repas paysan sera servi à partir de midi. La municipalité a souhaité mettre l’accent cette année sur la préservation des variétés de semences et d’espèces, avec la participation de l’association Kolopelli qui distribuera aux écoles des semences de variétés anciennes, et des Croqueurs de pommes qui feront des démonstrations de greffes. Le maire de Dole Jean-Claude Wambst a tenu à rappeler que parallèlement à cette semaine, c’est toute l’année que la municipalité inscrit des actions durables à son cahier de route. A l’instar du développement des modes de déplacement doux, de la restauration municipale et ses menus bio, la gestion de l’eau. “Les équipes municipales n’utilisent plus de produits phytosanitaires, excepté pour le cimetière. Cet été encore, l’arrosage reprendra grâce à une calèche et un cheval comtois” rappelait l’édile. Dans le vaste programme de cette semaine verte, une initiative de l’association Serre vivante attirera sûrement l’attention, celle d’un débat sur les compagnies low cost. On peut d’ailleurs saluer la démarche honorable du directeur d’exploitation de l’aéroport de Dole-Tavaux qui sera présent pour débattre et échanger. “Nous nous sommes posé la question avant de programmer cette action” indique Jean-Claude Wambst. “Il ne s’agit pas de se positionner par rapport au Conseil général du Jura, mais de laisser la place à une tribune libre. Une part de la population débat de cette question, laissons-la débattre !” C.G.

Horaires de magasin : Lundi de 14 h à 18 h 30 Du mardi au vendredi de 9 h 30 à 12 h et 14 h à 18 h 30 Samedi de 9 h 30 à 12 h et 14 h à 17 h

Toutes vos annonces immobilières en temps réel sur www.paysdolois.fr/immobilier/

AUBERGE DE LA GOUILLETTE www.lagouillette.com

NOUVEAU teur F. VATEL restaura

* sauf le week-end

Un lieu, un nom

17

Ma spécialité ? illes nou Les cuisses de gre

Menu du jour à 12 €*

03 84 81 62 37

Ouvert tous les jours sauf le mardi soir et le mercredi midi et soir

32, route du Pont - 39120 PETIT NOIR


18

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

PORTES OUVERTES

DU LUNDI

16 AU DIMANCHE 22 AVRIL 2012

Samedi 21 et dimanche 22 avril, ouverture toute la journée non-stop ORIS 13 COL ARD STAND ONS + 13 T S BOI

• Porte de garage, Portail (PVC, alu…) • Automatisme, Interphone, Moustiquaire

• Volet roulant, Store banne • Alarme • Monte-escalier

Hall d’exposition ZI rue de Strasbourg - TAVAUX

Tél. 03 84 71 80 89 PORTAILS

PORTES DE GARAGE

AUTOMATISMES

STORES BANNES

Rochefort-sur-Nenon e t u o R La es des Villag La Loye Soirée Pot au feu Samedi 28 Avril Organisée par les Cordiers de La Loye, à partir de 19h30 à la salle des fêtes. 15 € adultes, 8 € enfants. Inscription au 03.84.71.04.20

La Vieille-Loye - Stage culinaire

C’est carnaval à l’école

de Rochefort-sur-Nenon !

Losne Soirée théâtrale Samedi 14 Avril La troupe de Théâtre Adultes de Choisey “Les Cent Répliques” présente “la Bonne Sœur a du Flair”. Comédie en 2 actes de Paule Merle. Entrée 6 €. Enfants 4 €. Salle des fêtes à 20h30.

Moissey Œufs de Pâques Dimanche 15 Avril Chasse aux œufs de Pâques organisée par le Foyer Rural.

Monteplain Soirée “dessert gourmand” Samedi 14 Avril Organisée à 21h à la salle polyvalente de Salans par l’association du Joker. Danse animée par Soraya et ses danseuses.

Ounans Théâtre “Officiellement, pas officiellement ma mère est morte” Du 13 au 28 Avril La troupe théâtrale “lé z’uns lé z’aulnes” vous présente cette pièce aigre douce inspirée de l’univers de Hanokh Levin. Mise en scène de Stéphane Poulet du “théâtre des Valises”. Avec en 1re partie 3 saynètes interprétées par les jeunes Aulnes. Les 13, 20, 27 et 28 avril à 20h30.

Petit-Noir Concert Johnny Success Samedi 21 Avril Organisé par J.G.S Club à la salle des fêtes à 21h. Johnny Success chante Hallyday. Suivi d’une soirée dansante avec D.J et karaoké géant. Entrée: 12 €. Réservations au 03 84 70 05 36 et 03 85 76 24 60 et 06 75 77 73 23

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

www.paysdolois.fr Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

www.paysdolois.fr

Comme chaque année, l’école de Rochefort-sur-Nenon a organisé son traditionnel carnaval le jeudi 15 mars dernier. Plus de 170 élèves ont défilé dans les rues. Toutes les classes, de la mater­ nelle au CM2, ont participé à cet évènement. L’école a préféré faire ce carnaval le jeudi 15 mars au lieu du mardi 21 février (jour de mardi gras) car il est plus appréciable de défiler sous le soleil et sans vent, comme ce fut le cas ce jour­là ! A partir de 14 h 15, toutes les classes se sont retrouvées dans la cour pour présenter leurs déguisements, sous les yeux des parents qui attendaient le départ du défilé. Ensuite à 14 h 30, le défilé est parti de

l’école et a fait un grand tour du village de Rochefort­sur­Nenon. Il est allé jusqu’au lotissement. Les maternelles qui nous ont quittés avant le tour du lotisse­ ment sont allées défiler autour de la nouvelle boulangerie où ils ont eu l’agréable surprise de recevoir de la propriétaire des confiseries. Enfin tous les enfants se sont retrouvés dans la cour de l’école pour y faire le goûter confec­ tionné par les parents : bei­ gnets, gâteaux, crêpes, et bois­ son fournie par l’école.

MONTE-ESCALIER

ouvert tous les après-midi de 14 h à 18 h et le samedi matin. Ou sur rendez-vous.

Nous tenons à remercier les parents pour leur coopération. Pour immortaliser ce moment, des photos ont été prises. Vive­ ment le prochain ! Sauf pour ceux qui seront au collège...

Partenariat entre le Journal “Le Pays Dolois” et l’Education nationale Le mois prochain, retrouvez la classe de Beauregard de Dole

Les trésors gustatifs de Dame Nature Cuisiner un risotto aux herbes sauvages ou une tarte à l’ortie ? Cela peut paraître saugrenu au premier abord, et pourtant on n’imagine pas les ribambelles de saveurs qu’offre la nature. Afin de redécouvrir ces parfums d’antan, l’Atelier Pasteur organise une série de stages de cuisine des plantes sauvages. Souvent oubliées et enfouies dans notre mémoire collective, les plantes sauvages regorgent de saveurs uniques et originales, fortes en caractère. C’est ce qu’Emilie Becle, organisatrice et animatrice de ces stages, ten­ tera de faire découvrir aux par­ ticipants curieux d’appréhender une autre façon de cuisiner vert. Aux baraques du 14 à la Vieille­ Loye, trois sessions de stage, dont la première se déroulera le 21 avril, feront découvrir étape par étape la détermination puis la cuisine de ces végétaux natu­ rels. Le stage débutera par une balade nature et une cueillette sur les traces de nos ancêtres. Une cueillette aux alentours proches des Baraques variée et complétée par quelques bases de botanique théorique pour apprendre à mieux connaître les plantes sauvages. “J’apprendrai les trucs et astuces pour les reconnaître, notamment grâce aux sens, l’odorat et le toucher” explique Emilie Becle. “Il faut être prudent quant aux plantes toxiques, je montrerai comment les identifier. Seul, il ne faut pas hésiter à aller voir un pharma­ cien pour éviter les erreurs”. Après cette découverte senso­ rielle, les groupes trieront ensemble la cueillette. Certaines plantes, à l’instar de l’ortie, seront ébouillantées afin d’en

éliminer le “piquant” et ainsi pouvoir les manipuler. Cinq à huit plantes seront sélection­ nées pour les cuisiner.

Atelier cuisine aux Baraques du 14 La seconde partie du stage consistera à préparer des recettes simples, dans une ambiance conviviale. Trois à quatre recettes devraient être

concoctées pour former un véri­ table repas avec entrée, plat chaud et dessert. “Beaucoup de plantes sont comestibles” reprend Emilie Becle. “Elles dis­ posent d’une grande palette de goûts. Ce sont souvent des goûts perdus de nos ancêtres qui peu­ vent surprendre aujourd’hui”. C.G.

21 avril, 11 juillet, 13 octobre. Réservation : 03 84 82 11 24

Soirée Débat - Cinéma les Tanneurs Dole “Entre les bras - La cuisine en héritage”. Un documentaire de Paul Lacoste En 2009, Michel Bras, à la tête d’un des meilleurs restaurants au monde (3 étoiles, 19,5/20), décide de passer la main à son fils Sébastien. Un père et son fils. Tous les deux à un moment crucial de leur carrière. Est-il possible de transmettre l’œuvre d’une vie ? Est-il si facile pour un fils de se faire un prénom ? Ce film est à la fois un magnifique hommage à l’un des plus grands chefs de France et une belle réflexion sur la transmission d’un savoir-faire, d’un héritage. Vendredi 6 avril à 20 h 30. Tarif : 5 euros

E TAT C I V I L NAISSANCES Iriana de Angélique GAY, Annoire Cali de Christophe PEREIRA et de Delphine PARIS, Asnans­Beauvoisin Nolan de Anthony PONCET et de Laura PANSARD, Belmont Maïana de Cédric COUTROT et de Laurie GUILLEMIN, Brevans Antoine de Damien HOFFMANN et de Laetitia MONNERET, Champdivers Julie de Nicolas GOGUILLOT et de Emilie LE BARS, Chaussin Angelo de Benjamin BOUDOT et de Adeline GROS, Chevigny Mégane de Stéphane AMIOT et de Mathilde LEHOUCK, Damparis Louis de Arnaud VUILLEMENOT et de Hélène DEMARTHE, Damparis Elijah de Djako NANDJUI et de Anissa CISSOKO, Dole Scott de Grégory COUTOT et de Jessica VOISIN, Dole Marion de Renaud CATERINI et de Sandrine ROUX, Dole

Hugo de Benjamin WAWRZYNIAK et de Alicia FLANDRINCK, Dole Ambre de Benjamin RUFFIEUX et de Lauriane ROYER, Dole Karolane de Anthony PERNET et de Alexandra LOYWYCK, Dole Tom de Laurent CHAUVIN et de Karine JACOULOT, Dole Yann de William BROUARD et de Sophie PERROUX, Dole Aaron de Jean­Marc CHAPON et de Armel BIKINDOU, Dole Safiya de Faither MOUSTEFAÏ–THIBA et de Emeline GOMEZ, Dole Maëlys de Alexandre RINGER et de Aurélie DRÉVÈS, Dole Tiago de Mario DA MOTA LOPES et de Christelle VIGNON, Dole Leticia et Jessica de Flavio DA SILVA CARDOSO et de Lucia AZEVEDO PINHEIRO, Gatey Tom de Philippe ROUSSELET et de Barbara GRANDVUILLEMIN, Jouhe Tim de Laurent GRIFFON et de Aurélie DURANTON, Jouhe

Léna de Florian ROUX et de Pauline OLDANI, La Barre Lélio de Marc FRANCAIS et de Erika CREMA, La Loye Milo de Damien TOINARD et de Mylène SCARATO, Les Essards­Taignevaux Ethan de Ernesto MARTINS­CATARINO et de Agnès MAURICE, Longwy sur le Doubs Nolande Thierry VERNIER et de Guilliane EPAILLY, Moissey Lenny de Jordan PONS et de Cindy AUGIER, Mont sous Vaudrey Juliette de Romain POIROT et de Catherine LAPOSTOLLE, Montbarrey Lou de Alexandre MARILLIER et de Nathalie MARY, Nevy les Dole Gabrielle de Jean­Baptiste GALLOT et de Jessie JEANNIN, Parcey Hugo de David LAVERSENNE et de Angélique DESVIGNE, Peseux Louna de Joseph GARNIER et de Lisa DUFRENEY, Petit Noir Albert de Franck GUERIN et de Christelle PIPIER, Petit Noir

Mathis de Ludovic BOILLEY et de Hélène SCHWAB, Pointre Louna de Nicolas BEDEAUX et de Amandine GUEUREY, Rans Laomide David VALVIN et de Stéphanie URBANO, Saint­Aubin Sophie de Jonathan KHOUYA et de Carine DEBBAH, Saint­Aubin Noam de Rodolphe HECKY et de Peggy MACQUET, Tavaux Abby de Frédéric SILFERI et de Agnès FORT, Tavaux Noélie de David CAMP et de Karine BAILLY, Tavaux Tiffen de Vincent GIRARD et de Karen DUBÉ, Villers­Farlay

DÉCÈS

Jacqueline OUDET veuve BERGOIN, Arbois, 72 ans Simone CHEVALIER épouse LE BOURGEOIS, Arbois, 82 ans Pierre CARÊME, Arbois, 81 ans Odette VAUCHET veuve PARIS, Asnans­ Beauvoisin, 88 ans

Marie MAGE épouse TRUMET, Brevans, 65 ans Colette ROCHEFORT veuve ANGONIN, Choisey, 87 ans Fernande MARÉCHAL veuve ROY, Cramans, 89 ans Andrée SIMON veuve SAGGIORATO, Dole, 7 ans Michel SONNIER, Dole, 62 ans Andrée RIDUET veuve PERRET, Dole, 92 ans Hélène GINIÈS veuve JACQUESSON, Dole, 94 ans Janine LALLEMAND veuve SCHMITT, Dole, 82 ans Denise CORIDER veuve CHIFFLET, Dole, 89 ans Silla BURATTI veuve BOUVERET, Dole, 79 ans Saber DERRICHE, Dole, 40 ans Domenico PAPANDREA, Dole, 66 ans Yvette CHAUVELOT épouse DELOGE, Dole, 90 ans Colette GRENOT, Dole, 80 ans Frédéric CHALON, Dole, 44 ans Maurice BROUTET, Dole, 87 ans Georges BONIN, Dole, 60 ans André MONNIER, Dole, 80 ans Annie GUILLEMIN, Dole, 54 ans

Marguerite GROZO veuve GREFFIER, Dole, 89 ans Augusta GALANTE veuve JACQUOT, Dole, 89 ans Marie CREVOISIER épouse POIMBOEUF, Foucherans, 77 ans Lucien BOILLON, Lavans les Dole, 84 ans Lucienne BOULANGER, Les Hays, 74 ans Candida RODRIGUES NEVES épouse MOREIRA LOPES, Malange, 79 ans Marie AUBERTIN veuve PÉLOT, Menotey, 95 ans Denise CHESSERET veuve DUBOIS, Neublans­ Abergement, 77 ans Marcelle BARILLOT épouse SCHWARTZMANN, Neublans­Abergement, 97 ans Jacky JENNY, Parcey, 69 ans Fernand MOINE, Parcey, 70 ans Catherine FAUVEAU, Romange, 48 ans Raymond MAITRE, Seligney, 99 ans Colette SCHMITT, Tavaux, 64 ans Noëlle MUNIER veuve MICHELIN, Taxenne, 88 ans Marcel MAGNIN, Villette les Dole, 76 ans


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Une spécialiste à vos côtés pour votre prêt immobilier

! r e i t é m n o Négocier, c’est m

Immo % taux Accéder à la propriété devient simple

Catherine NONNOTTE BOUTON vous conseille sur les prêts immobiliers et vous accompagne étape par étape dans l’acquisition de votre bien. Sans aucun frais de courtage, et sans engagement, Immo % taux est LA solution pour ENFIN accéder à la propriété. Alors, qu’attendez-vous ?

orter us p o v z e Laiss

tout nons e r p nous en main

SANS AUCUN FRAIS ! Catherine NONNOTTE BOUTON Courtier en prêt immobilier - 49, rue Léon-Chifflot (entre la mairie et le théâtre) - DOLE

Tél. 03 84 81 36 53 - Fax. 03 84 81 10 93 Site : www.immotaux.com - Courriel : immotaux@orange.fr

19


20

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

SALLE DE SPECTACLES

www.sallecesolvay.canalblog.com

Centre socio-culturel à Tavaux à tous ! rt e v u O N SO CHAN

AL

2012 à 21 h Vendredi 13 avril

ROCK

OK Mlle WO ai 2012 à 21 h

Fabricant installateur sur mesure depuis 23 ans

Pour l’auditeur attentif qui ne veut pas se contenter d’en rester à son admirable savoir faire verbal, il y a dans les chansons de Al, dans cette voix grave et quelquefois presque murmurée, un appel au charme, une vieille fatigue un peu nostalgique qui essuie quelques-unes de nos petites douleurs lancinantes, quelques solitudes incomprises, avec pour seule éponge, l’humour, comme une excuse, un pansement indispensable, car ça fait du bien de rire. C’est pour cela sans doute que sur scène, Christian Pillemy, son complice musicien, surdoué et irrésistible, joue, en contre point et avec intelligence, le rôle indélicat de l’éléphant dans le magasin de porcelaine. Attachants et drôles, les deux compères rassemblent les deux visages d’une même écriture, avec cette douce folie qui fait tant de bien à nos doutes.

Centre socio-culturel du comité d’établissement de l’UES Solvay 43 avenue Victor Hugo 39500 TAVAUX

Renseignements au 03 84 81 10 33

ETUDES ET DEVIS GRATUITS SUR DEMANDE

Véranda Alu ou Bois Alu Fenêtres PVC ou Alu Pergola - Stores Volets roulants Alu Portails et portes de garages Nombreuses réalisations à visiter sur votre secteur

Vendredi 11 m

Nouveau Hall d’exposition Prix direct d’usine OUNANS - 03 84 37 71 73 / AUXONNE - 06 75 62 85 84

Course hors stade 10 KM DE CORA Le 22 avril prochain va se courir sur l’esplanade de l’hypermarché Cora la 13e édition des 10 km de Cora. Cette course est classante aux courses hors stade du Jura. Elle débutera comme d’habitude à 9 h 15 par la course duo. Le 10 km se déroulera à 10 h. De nombreuses courses jeunes se dérouleront à l’issue de la course des as.

JDBesur la 2 marche

Il ne reste qu’un match aux basketteurs du Nord Jura pour clôturer la saison, à Damparis face à Saint Dié. Jean-Louis Cuisant, le président, dresse un premier bilan de cette exceptionnelle saison.

SPORTS Rugby / Fédérale 3

Dole et Tavaux ont retrouvé le rectangle vert

Après un mois d’inactivité en février dû aux conditions météorologiques peu favorables (terrain gelé), les rugbymen jurassiens ont retrouvé début mars les terrains.

On arrive au terme de cette saison, quel bilan tirez-vous ? Si on finit deuxième, c’est la meilleure place qu’on pouvait espérer à tout point de vue. Monter en Nationale 2 aurait été un bon challenge, mais je ne sais pas comment on aurait fait pour boucler le budget. Quand je vois que Poligny a cinq fois plus de budget que nous, mais a trois fois moins que Mirecourt qui va certainement redescendre, je ne sais pas comment nous aurions fait si nous étions montés.

Après plusieurs saisons galère en Nationale 3, comment JBD est arrivé au sommet ? Tout simplement grâce à un coach qui a fait confiance aux joueurs. Il suffit de voir la ligne de statistiques de Sté-

phane de cette année, et celle de la saison dernière… Ce n’est pas Stéphane qui s’est amélioré, mais c’est le coach qui l’a fait jouer, et il s’est très bien intégré à l’équipe, comme beaucoup.

Deux victoires, une défaite pour les Dolois et une victoire, un nul et une défaite pour les Tavellois sont au compteur du mois de mars. Pour une fois, le bilan est bien meilleur du côté dolois que du côté tavellois pour cette reprise. L’US Dole a presque sauvé sa saison en s’imposant le 18 mars dernier chez le leader Saint­ Priest. Pendant ce temps, les Tavellois partageaient les points avec Meyzieu sur leur terrain. Les Dolois pointent à la sixième place au général. Le maintien n’est pas loin d’être assuré. “Les dimanches se suivent et ne se ressemblent pas” souligne l’en­

Suivez vos équipes ! Football

Que faudra-t-il améliorer pour avoir en 2013 le même résultat ?

Divion Honneur

Faire confiance à ceux qui sont là et qui resteront là, renforcer un secteur ou deux. Il faudra faire en sorte qu’on soit plus constant lors des matchs retours. On a quand même eu cinq défaites, dont quatre lors des matchs retours. Je serai prêt à signer tout de suite pour avoir le même classement la saison prochaine. Nous avons quand même perdu la montée à Lons. Lors de cette rencontre, nous avons pris un coup au mental.

Classement au 25/03/12

10/03/12 Jura Dolois-Bresse Jura 1-3 17/03/12 Besançon RC (2)-Jura Dolois 5-0 24/03/12 Ornans-Jura Dolois 8-0 1.Roche/Novillars - 2. Lons - 3. Vesoul (2) - 4. Bresse Jura - 5. Ornans - 6. Saint Vit - 7. Champagnole - 8. Morteau/Montlebon - 9. Pontarlier (2) 10. Besançon (2) - 11. Jura Sud (2) 12. Baume les Dames - 13. Jura Dolois 14. Méziré.

Ligue Régionale 2 11/03/12 Jura Nord-Besançon PS 1-2 17/03/12 Coteaux de Seille-Jura Nord 0-3 24/03/12 Arbois-Jura Nord 1-2

Classement au 25/03/12 1.Besançon PS -2. Jura Lacs 3. Besançon PTT - 4. Coteaux de Seille 5. Besançon RC (3) - 6. Besançon/Clémenceau - 7. Arc/Gray 8. Dannemarie - 9. Arbois 10. Larians/Munans - 11. Jura Nord 12. Noidans.

Ligue Régionale 3 Poule A 11/03/12 Montmorot-Choisey 1-4 18/03/12 Choisey-Morbier 3-2 25/03/12 Choisey-Val de Loue 1-0

Classement au 25/03/12 1.Pontarlier (3) - 2. Lons (2) - 3. Bresse Jura (2) - 4. Levier - 5. Sud Revermont 6. Morbier - 7. Saint Vit - 8. Jura Sud (3) - 9. Val de Loue - 10. Choisey - 11. Montfaucon - 12. Montmorot.

Poule B 10/03/12 Les Ecorces-Chaussin 2-1 11/03/12 Rochefort/Amange-Morteau Montlebon 1-2, Plateau 25-Foucherans 1-3 18/03/12 Roche/Novillars (2)Rochefort/Amange 3-4, Foucherans-Les Ecorces 3-0, Chaussin-Pays Maichois 1-1 25/03/12 Plateau 25-Rochefort/Amange 2-1, Foucherans-Chaussin 1-0

Classement au 25/03/12 1.Morteau/Montlebon (2) - 2. Rochefort/Amange - 3. Ornans (2), 4. Plateau 25 - 5. Foucherans - 6. Orchamps/Vennes - 7. Les Ecorces - 8. Besançon PS (2) - 9. Roche/Novillars (2) - 10. Pays Maichois - 11. Chaussin - 12. Poligny.

1re Division de District 04/03/12 Saint Aubin-Grimont 2-2, ArboisJura Dolois Football (2) 3-0 10/03/12 Arbois (2)-Saint Aubin 2-1, St Laurent-Jura Dolois Football (2) (réserve) 18/03/12 Arinthod-Jura Dolois Football (2) (réserve) 25/03/12 Saint Aubin-Saint Laurent 1-0, Aiglepierre-Jura Dolois Football (2) 3-2

Classement au 25/03/12 1.Arbois (2) - 2. Aiglepierre - 3. Champagnole (2) - 4. Jura Lacs (2) - 5. Saint Aubin - 6. Aromas - 7. Grimont - 8. Mouchard - 9. Arinthod - 10. La Joux - 11. Saint Laurent - 12. Jura Dolois

2e Division de District Poule B 03/03/12 Damparis-Trois Monts 0-2 04/03/12 Montmorot (2)-Choisey (2) 2-1, Mont/Vaudrey-Molay 3-2, ArchelangeAiglepierre (2) 6-0, Rochefort/Amange (2)-Dole Crissey 5-0, Jura Nord-Coteaux de Seille (réserve) 10/03/12 Coteaux de Seille (2)Mont/Vaudrey 2-2 11/03/12 Choisey (2)-Rochefort/Amange (2) 1-3, Molay-Damparis 0-1, Trois Monts-Archelange 3-0, Dole Crissey-Jura Nord 1-3 25/03/12 Jura Nord (2)-Choisey (2) 5-0, Mont/Vaudrey-PS Dole Crissey 1-5, Damparis-Coteaux de Seille (2) 3-0, Trois Monts-Molay 2-1 , Archelange-Montmorot (2) 1-2, Rochefort/Amange (2)-Aiglepierre (2) 10-1

Classement au 25/03/12 1.Coteaux de Seille (2) - 2. Trois Monts 3. Jura Nord (2) - 4. Damparis - 5. Mont/Vaudrey - 6. Rochefort/Amange (2) - 7 Choisey (2) - 8. Montmorot (2) 9. Archelange - 10. PS Dole Crissey 11. Molay - 12. Aiglepierre (2).

traîneur Patrick Marotte. “On va gagner à Saint­ Priest et on perd à Meyzieu. Cette fin de saison sera compliquée car toutes les équipes peuvent revenir. A nous de ne pas rater notre sortie face à Saint­Geoirs (dimanche 1er avril) qui est un concurrent direct pour le maintien”. Tavaux a du mal à enchaîner les victoires. En mars, les joueurs de Didier Dejean et Christophe Vojeta ont enregistré deux vic­ toires. Depuis le début de l’an­ née, ce sont donc deux victoires, un match nul et deux défaites pour les Tavellois. “Actuellement on a du mal à installer une bonne cohésion dans la compo­

sition de l’équipe, nous avons une équipe chamboulée due aux blessures et suspensions. Cela provoque un climat tendu dans le groupe. Il n’y a pas de rébel­ lions, les leaders ne jouent pas leur rôle devant des adversaires largement à notre portée. C’est dommage car on se dirige vers une fin de saison catastrophique s’il n’y a pas de sursaut d’orgueil dans les deux matchs à venir” souligne Didier Dejean, co­ entraîneur de l’USTDA. 15 avril au Stade de la Pépinière l’USTDA reçoit Dole pour le deuxième derby de la saison.

3e Division de District

Rugby

Poule C

Fédérale 3 poule 15

04/03/12 Grimont (2)-Saint Aubin (2) 3-3, Pleure-Foucherans (2) 0-3, GevryChaussin (2) 4-1, AbergementMont/Vaudrey (2) 1-3, Salins-Damparis (2) 1-0, Rahon-Jura Nord (3) 0-1 10/03/12 Damparis (2)-Abergement 2-2 11/03/12 Saint Aubin (2)-Gevry 0-0, Foucherans (2)-Salins 2-1, Mont/Vaudrey (2)-Rahon 1-2, Chaussin (2)-Pleure 2-0, Jura Nord -3)-Grimont (2) 1-0 25/03/12 Chaussin (2)-Saint Aubin (2) 2-1, Abergement-Foucherans 1-0, Gevry-Jura Nord (3) 2-0, Grimont (2)Mont/Vaudrey (2) 2-2, Rahon-Damparis (2) 0-4

04/03/12 Dole-Saint Marcellin 21-16, Annemasse-Tavaux 11-16 18/03/12 Saint Priest-Dole 3-15, TavauxMeyzieu 9-9 25/03/12 Meyzieu-Dole 35-20, TavauxSaint Marcel 10-11

Classement au 25/03/12 1.Salins - 2. Gevry - 3. Foucherans (2) 4. Grimont (2) - 5. Abergement, 6. Pleure, 7. Damparis (2), 8. Saint Aubin (2) 9. Chaussin (2) - 10. Jura Nord (3) 11. Mont/Vaudrey (2), 12. Rahon.

Basket Nationale 3 poule K 03/03/12 Rixheim-Jura Dolois 83-77 10/03/12 Jura Dolois Chenove 81-72 24/03/12 Besançon-Jura Dolois 64-80

Classement au 24/03/12 1.Pfastatt - 2. Jura Dolois - 3. Lagnieu - 4. Autun - 5. Saint Dié - 6. Vichy - 7. Lons 8. Illfurth - 9. Rixheim - 10. Chenove 11. Sainte Marguerite - 12. Besançon.

Classement au 25/03/12 1.Vinay - 2. Saint Priest - 3. Saint Marcel 4. Tavaux - 5. Meyzieu - 6. Dole - 7. Saint Geoirs - 8. Saint Claude - 9. Saint Marcellin - 10. Annemasse.

Handball Nationale 3M poule 6 03/03/12 Semur-Dole 31-24 10/03/12 Dole-Longvic 20-32 17/03/12 Dole-Vesoul 27-29 25/03/12 Marmoutier Dole 24-26

Classement au 25/03/12 1.Marsannay - 2. Longvic - 3. Haguenau 4. Lure - 5. Plobsheim - 6. Besançon 7. Strasbourg - 8. Vesoul - 9. Colmar 10. Semur - 11. Dole - 12. Marmoutier 13. Coteaux de Mulhouse - 14. Altkirch.

Nationale 3F poule 5 03/03/12 Dole-Meylan 27-21 10/03/12 Val de Leysse-Dole 25-22 17/03/12 Pontarlier-Dole 36-26

Classement au 17/03/12 1.Pontarlier, 2. Annecy le Vieux, 3. Pérignat, 4. Tassin, 5. Saint Julien, 6. Saint Chamond, 7. Lure, 8. Val de Leysse, 9. Dole, 10. Meylan, 11. Longvic, 12. Clermont.


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

En avril… Dimanche 8 PÂQUES à 12 h Le restaurant du casino vous propose son menu spécial pour votre repas de Pâques :

35 €

Œuf mollet, espuma d’amandine, émulsion de vin jaune Agneau confit, beurre à la marjolaine et frites de polenta Œuf en duo de chocolat et framboise Vins, eaux minérales & café compris Sur réservation au 03 84 87 06 06

Maximum de jeu = maximum de chance = maximum de cadeaux !

Vendredi 13 dès 14 h

VENDREDI 13

Le jeu est à l’honneur !!!

De 14 h à 15 h : lancez les dés, faites un 421 et remportez des cadeaux surprises ! De 15 h à 16 h : la roulette de la chance : trouvez le bon numéro… c’est gagné ! De 18 h à 19 h : l’équipe du casino vous offre 1 coupe de champagne en salle des jeux

Vendredi 13 Soirées concerts GRATUITES et samedi 14

au restaurant

à partir de 19 h 30 Carte et menus habituels

Jeudi 26

“ No smoking Trio “ vous fera découvrir ou redécouvrir les plus grands standards du jazz pour une soirée musicale tout en douceur

NOUVEAUTÉ

Ouvertu exceptionnellereà 12 h

à 12 h aux Machines à sous Faites le plein d’émotions avec toujours plus de nouvelles machines ! Pour cette occasion : De 12 h à 14 h : Ambiance chaleureuse autour des spécialités italiennes : pizzas, pasta et antipasti offerts en salle des machines à sous De 16 h à 18 h : Tarte citron meringuée à l’italienne À 19 h : Cocktail Dolce Vita offert à tous

Dimanche 29 APRÈS-MIDI COUNTRY de 14 h à 19 h Le rendez-vous mensuel de la Country ! Bal CD 3 formules au choix : À ne pas manqu er ! de 14 h à 19 h 1/ 5 € l’entrée

Sur réservation 2/ 8 € l’entrée avec 5€ de jetons au 03 84 87 06 06 3/ Entrée offerte pour toute réservation au restaurant le dimanche midi

Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) - Programmation et photos non contractuelles.

795 boulevard de l’Europe - BP 30, 390001 Lons le Saunier - Tél. 03 84 87 06 06 - www.groupe-emeraude.com

21


22

/ Pays Dolois n째137 - Avril 2012


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Equipe du mois L’AS CHOISEY Dernier du classement à la trêve de Noël, les Cabotins se sont refait une santé pendant les trois mois d’inactivité. Depuis, ils sont invaincus et ont remporté trois matchs consécutivement, à Montmorot, et deux au stade Bongiovanni de Choisey face à Morbier et val de Loue.

LE CHIFFRE

246 : le nombre de concurrents le 18 mars à la “Combe aux loups” pour les qualifications aux régionaux de moto-cross

SPORTS Equitation

Rallye

MURIEL MAHIEU NOUVELLE PRÉSIDENTE DU SSHD Depuis la mi-janvier, après le décès d’Eric Lamarre, la Société des Sports Hippiques de Dole a élu un nouveau président. C’est Muriel Mahieu, qui après 27 ans de bons et loyaux services, a pris la présidence. Le nouveau bureau : vice-présidents : Michelle Bichon et Jaques Alexandre, secrétaire : Anne Catherine Gex, trésorière : Micheline Henry.

Tennis NEVEU PUISSANCE 9 Comme prévu, le sociétaire de l’ASPTT Dijon, Stéphane Neveu, n’a laissé aucune chance à l’open de Dole au Lyonnais Kévin Helmer. Une 9e victoire que le Rhodanien aura contestée jusqu’au bout puisque Neveu s’imposait difficilement dans le second set 7-5.

LE OLD CARS CLUB A FAIT LE SPECTACLE Le 3 mars dernier, le Old cars club organisait son rallye “nuit” de régularité. 33 équipages venus de Bourgogne, de FrancheComté, de la Région parisienne se sont élancés pour parcourir 180 km en deux étapes (120 km de jour et 75 km de nuit) dans le Jura avec un passage dans le Doubs du côté de Quingey. Les belles de charme étaient de sortie avec une Alfa Roméo (1966) une Triumph (1966), une DS 19 (1967) ou encore des R8 Gordini, en passant par des Mini Austina… Un beau spectacle pour les communes qui ont accueilli les anciennes voitures de collection.

Moto-cross

Le sportif du mois YVES MERCIER (VC DOLE) Le néo Dolois Yves Mercier a participé avec l’équipe de Suisse au Tour du Cameroun. Il a terminé 3e de la 3e étape, mais a remporté la 4e étape et s’est glissé à la 15e place au classement général final.

YOAN MIGNOT (UMD) REMPORTE LA CATÉGORIE 125 Pas de chance pour les amoureux de moto-cross, car le dimanche 18 mars dernier, la pluie était au rendez-vous des qualifications. Mais le spectacle était quand même de qualité puisque ce sont près de 250 pilotes qui sont venus à la “Combe aux Loups” essayer de décrocher une qualification pour la saison 2012.

23

Toutes vos annonces immobilières en temps réel sur www.paysdolois.fr/immobilier/


24

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°137

Affinez votre taille en 3 semaines seulement !

Notons aussi que des profession­ nels de santé (médecins généra­ listes, kinésithérapeutes…) n’hési­ tent pas à recommander la méthode Naturhouse. Un plan diététique personnalisé Le but de la méthode est d’attein­ dre son poids idéal sans restriction et sans frustration qui entraînent fatigue et carences alimentaires. Elle se décline ainsi : § Le plan diététique est défini en

fonction de la personne. § Le suivi hebdomadaire est

gratuit. § Un véritable accompagnement

Êtes-vous en surpoids ? Votre analyse corporelle (masse grais­ seuse, masse en eau et masse muscu­ laire) est effectuée avec bioimpédan­ cemétrie. Ce bilan de 30 minutes réalisé par la diététicienne elle­même définit un plan diététique. Chacun peut déjà avoir une idée de son indice de masse corporelle (IMC) en ouvrant le site internet www.naturhouse.fr.

destiné à maintenir la motiva­ tion afin que la réussite soit totale. § Prescription de compléments alimentaires Naturhouse à base de plantes, selon l’évolution de la perte de poids, chacun ayant une action spécifique qui corres­ pond à un objectif précis (cein­ ture abdominale, cellulite, diges­ tion…). § Stabilisation du poids : cette phase marque la fin du plan diététique. § Entretien du poids destiné à préserver les résultats obtenus et à prendre en

main, grâce aux effets bénéfiques des plantes, le bon fonctionnement de votre organisme. Dans ce suivi personnalisé, les consul­ tations sont gratuites. Seuls les com­ pléments alimentaires qui ne sont en aucun cas des substituts de repas ou des coupe­faim, sont à la charge du client. Sans contrainte… Que vous soyez femme ou homme, vous avez quelques kilos en trop, vous pouvez les perdre sans contrainte grâce à la méthode exclusive proposée par Naturhouse, laquelle repose sim­ plement sur une alimentation équili­ brée. Ce concept créé en 1995 a déjà permis de satisfaire plus de quatre mil­ lions de personnes grâce à la prise en charge par une diététicienne diplômée qui, après un bilan complet, met en place votre plan diététique personna­ lisé. Travailler sur un rééquilibrage ali­ mentaire permet d’affirmer au client qu’il entame sa dernière démarche de perte de poids. La stabilisation, une étape primordiale Beaucoup pourront en témoigner : le plus difficile n’est pas de perdre du poids, mais de stabiliser le résultat obtenu. La phase de stabilisation est

donc une étape essentielle pour par­ venir à votre objectif et le pérenniser. C'est pour cette raison que Natu­ rhouse accorde une attention toute particulière au suivi de ses clients(e)s. Après la première phase de rééquili­ brage, une période de deux mois de stabilisation prendra le relais, pendant laquelle la personne sera accompa­ gnée à raison d’une séance toutes les deux semaines. Conseillé par la diété­ ticienne, vous saurez comment réinté­ grer les aliments “plaisir” : quelle quantité, à quel moment, quelle fré­ quence… Après ces deux mois, une nouvelle phase d’entretien de six mois permettra de faire le point mensuelle­ ment sur votre poids, et sur vos nou­ velles habitudes alimentaires. Grâce à ce suivi personnalisé, les kilos perdus ne réapparaîtront pas dans le cadre d'une alimentation équilibrée. Mais surtout, en appliquant ces conseils, votre confiance en vous sera reboos­ tée : votre poids idéal se maintiendra de façon durable.

* pour nos 10 premières adhésions d’un mois minimum (du 5 au 30 avril 2012)

I Publirédactionnel

10 places de cinéma OFFERTES !* Venez découvrir notre nouveau site !

www.naturhouse.fr

Horaires d’ouverture : Du mardi au vendredi : de 9 h à 18 h non stop. Le samedi de 9 h à 12 h.

79, rue Pasteur - 39100 DOLE - (parking à proximité avec première demi-heure gratuite) - Tél. 03 84 79 26 98

Arbois - Jusqu’au 20 avril

Guerre d’Algérie : une exposition

La Barre - 20 avril “LÉON ET MARGOT”, HOMMAGE À BRASSENS

pour ne pas oublier

Le service culturel municipal de la Ville d’Arbois avec la collaboration de la FNACA, les associations patriotiques d’Arbois et du Canton, organise jusqu’au 20 avril une exposition “Soldat à 20 ans en Algérie, témoignages d’Arboisiens” à l’occasion du 50e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. La mairie d’Arbois a souhaité faire de cet événement un moment fort autour du 50e an­ niversaire du Cessez­le­feu en Algérie, le 19 mars 1962. Ce ces­ sez­le­feu proclamé en Algérie il y a un demi­siècle a mis fin à dix années de guerre en Afrique du Nord, durant lesquelles 30 000 Français sont morts pour la patrie en accomplissant leur devoir de citoyen. Pour ne pas oublier et honorer leur mé­ moire, une grande exposition en quatre parties retrace l’histoire de la guerre d’Algérie, et un cycle de conférences vient com­ pléter ce programme.

Le Foyer Rural de La Barre accueillera “Léon et Margot”, le 20 avril à 20 h 30. Bien plus qu’un récital de chansons de Brassens, c’est une mise en scène des personnages chers à “Tonton Georges” que nous proposent les talentueux Jean-Jacques Dorier et Catherine Chandon (Compagnie Chickadee). Dans le bistrot tenu par Léon et Margot se côtoient Jules l’anar et Félicien le poète. On y évoque aussi Oncle Nestor, Fernande, Mélanie, Grand-Père, la première fille, la fessée. C’est un bel hommage théâtral, musical et humoristique au poète disparu il y a 30 ans. Entrée : 8 € et 4 € (- de 16 ans). Réservation recommandée au 03 84 71 34 62 ou par courriel daniel.bourgeois3@wanadoo.fr

LE 12e FESTIVAL DU FILM DE JEUNESSE A SON AFFICHE !

Quatre espaces d’exposition Dans une première partie, quelques explications histo­ riques et chronologiques de la FNACA retracent la guerre ayant profondément marqué notre histoire contemporaine, et que la République Française a recon­ nue, par la loi du 18 octobre 1999. Dans un second espace, les témoignages des anciens combattants du canton ont été collectés et sont exposés. Ils permettent de mieux com­ prendre la vie des soldats fran­ çais à travers leurs anecdotes. Dans une troisième partie, “l’Al­

gérie en images 1958­2011”, des photographies de l’Algérie en 1958 sont présentées, ainsi que des photographies de l’Al­ gérie en 2011, prises par Jean­ Marie Coupriaux et Jacques Graby. Elles permettent d’avoir un aperçu du pays : scènes de vie quotidienne, paysages… Enfin, dans le cadre du jumelage

entre Arbois et la 22e Compa­ gnie d’Appui du 19e Régiment du Génie de Besançon et un par­ tenariat avec le musée des armées – Lucien Roy à Beurre, des objets, des armes, des man­ nequins en uniformes… sont également exposés. Le 13 avril, Guy Beaujard, écri­ vain et enseignant en Algérie à

Tirit Naït Oumalek en Grande Kabylie de 1959 à 1962, animera une conférence autour de son ouvrage “Les couleurs du temps – Des Andelys à la Kabylie”. Jusqu’au 20 avril, Hôtel de ville d’Arbois, tous les jours de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 45 à 18 h. Samedi-dimanche : 15 h - 18 h. Visite libre entrée gratuite.

Dans sa séance du 15 mars dernier, la commission de la MJC de Dole, organisatrice du 12e Festival du film de jeunesse de Dole, a sélectionné le visuel vainqueur du concours d’affiche 2012, parmi une quinzaine de concurrents. Ci-contre, ce visuel sera l’identité de la 12e édition. Son créateur est Jules Gort, un jeune Dolois étudiant en multimédia. Le festival se déroulera en juillet prochain, au cinéma Le Studio, à Dole et dans toute la région doloise. Comme chaque année, de nombreux films seront mis à l’honneur, des ateliers seront proposés aux enfants, des séances en plein air réjouiront les familles… Tout un programme sur un thème qui bouge : “Musique !”


Coiffeur, photographe, dragées, fleuriste…

Sur Auxonne, pour votre mariage !

Epicerie fine 100 % gourmandise Thés Cafés Tisanes Chocolats Vins et Spiritueux Coffrets gourmands G

G

G

G

G

G

La Corbeille

des Saveurs

l’Atelier gourmand Préparez votre mariage !

Dragées et décorations personnalisées pour vos événements Conception gratuite / Sur rendez-vous Cadeaux pour convives…

92 rue Emile Gruet 21130 Auxonne Tél. 03 80 55 53 36


26

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Routees des Villag La

Saint-Aubin Loto Vendredi 6 Avril Organisé par l’Amicale des pompiers au Foyer Rural

Festival de Majorettes Dimanche 15 Avril Festival de Majorettes avec 5 groupes présents : “Salut les copines” d’Annoire, “les Gyns Fizz” de Dijon, “les Cyclamens” de Moirans en montagne, “l’Etoile Montponnaise” de Montpont en Bresse et les “Majorettes” de Saint-Aubin. Entrée gratuite Début du spectacle à 14h

Loto Vendredi 13 Avril Organisé au Foyer rural par l’école de musique.

Jura - Nouvelles orientations du monde agricole

sants, et que pouvons­nous faire pour notre territoire ?”.

La Chambre d’agriculture

Une écoute renforcée des agriculteurs

plus proche des agriculteurs La Chambre d’agriculture du Jura présentait le 8 mars dernier son “projet d’entreprise” : un plan d’actions sur lequel elle planche depuis un an, afin d’être plus proche des besoins des agriculteurs, et s’impliquer davantage dans l’aménagement du territoire. Une nouvelle direction pour répondre au mieux aux problématiques économiques, sociales et environnementales du monde agricole. Le métier d’agriculteur a changé, les attentes, les besoins ne sont plus les mêmes. Afin de mieux accompagner les agriculteurs jurassiens, la Chambre d’agri­ culture a souhaité renforcer son rôle et travaille depuis un an sur de nouvelles orientations. “Cette réflexion est partie de plusieurs constats” explique Dominique Chalumeau, le président de la chambre consulaire. “D’une part,

en interne, de nouvelles per­ sonnes sont arrivées, avec de nou­ velles idées. D’autre part, la Chambre d’agriculture a été affectée par la RGPP (ndlr : Révi­ sion générale des politiques publiques), avec des diminutions de moyens. De plus, face aux besoins des agriculteurs qui évo­ luent, la Chambre est de plus en plus amenée à travailler avec les collectivités sur des probléma­

tiques liées au territoire”. En effet, que ce soit pour des questions de protection de l’espace agricole face aux projets d’urbanisme (on l’a vu récemment avec le projet de centrale solaire à Rochefort­ sur­Nenon prévu sur des terrains agricoles), pour le développe­ ment des circuits courts, la ges­ tion des déchets et de l’eau… le monde agricole doit aujourd’hui travailler main dans la main avec

les collectivités. Un travail de par­ tenariat dans lequel la structure se dit très investie. “La Chambre d’agriculture veut jouer un rôle dans l’aménagement du terri­

toire” explique le directeur Fran­ çois Gaudron. “Nous nous sommes posé deux questions : que pouvons­nous faire pour être plus proches de nos ressortis­

Face aux besoins croissants de la profession agricole, la Chambre s’est fixée plusieurs objectifs. “Sur le plan économique, nous apporterons des conseils tech­ niques pour faire face aux condi­ tions climatiques : quelles cul­ tures mettre en place, comment agir avec la réglementation…” reprend le président Dominique Chalumeau. Parmi les dispositifs prévus, d’ici deux ans, les antennes de Dole et Champa­ gnole devraient se transformer en agences. Sept équipes ont été créées, dont cinq seront sur le terrain et assureront des ser­ vices de proximité auprès des agriculteurs et des collectivités. D’ici fin 2012, les différentes actions devraient être mises en place, pour un schéma prévu jusqu’en 2014. C.G.

Retrouvailles Samedi 28 Avril Repas des classes en 2 et 7 à 12h30 au Foyer rural.

Dole - Portrait

Saligney

Jihane Samlal à Londres

Vide-greniers Dimanche 15 Avril Organisé par le Comité des fêtes.

Tavaux Théâtre Les 7, 14, 15, 27 et 28 Avril Représentation théâtrale par les Comédies Tavelloises au Centre Gérard Philipe.

Loto Mercredi 18 Avril Organisé au Centre Gérard Philipe par la caisse d’action sociale du personnel municipal.

Loto du Club JDF Vendredi 27 Avril Animé par Brigitte, organisé par le club des supporters du Jura Dolois Foot, le vendredi 27 avril à 20h, salle Gérard Philipe.

Loto du Jura Dolois Basket Samedi 28 Avril Centre Gérard Philipe.

Loto Dimanche 29 Avril Organisé par Tandem au Centre Gérard Philipe.

Votre rubrique “Route des villages” COMPLÈTE sur

www.paysdolois.fr Annoncez GRATUITEMENT vos manifestations sur

www.paysdolois.fr

Après Céline Garcia en 2000, c’est Jihane Samlal, la pensionnaire du CK Dole, qui représentera la ville de Dole aux JO sous les couleurs du Maroc de l’autre côté de la Manche en août prochain. Née à Dole il y a 28 ans, Jihane Samlal est franco­marocaine, et est professeur des écoles à Dole. Elle pratique le canoë­kayak depuis 1995. Début février 2012, elle a participé et rem­ porté les championnats d’Afri­ que qui lui ont donné son billet pour les Jeux Olympiques d’été à Londres. C’est à l’âge de 11 ans que Jihane embarquait pour la première fois sur un bateau sur la Loue, avec Philippe Jacques dit “Phil”. Son frère Nizar pratiquait déjà le canoë­ kayak au CK Dole dans les années 2000, et c’est un peu pour cela que Jihane suivait ses

traces et prenait sa première licence au sein du club dolois. “Cette activité aux sensations fortes me permettait de surmon­ ter mes peurs et de me défouler, me dépasser physiquement et mentalement” explique la jeune femme. Petit à petit la kayakiste construisait son nid au sein du CK Dole. Dans les années 2000, après avoir découvert le kayak à la section sport Etudes du Col­ lège Mont­Roland avec Armelle Chauviré, elle quittait Dole pour Besançon pour poursuivre ses études dans la capitale de l’hor­ logerie. Toujours licenciée au CK Dole, elle s’entraînait au pôle

Espoir bisontin sous la houlette d’Yves Narduzzi. Dans le même temps, son frère se qualifiait pour les JO de Sidney. Et puis la venue de la petite Juliette a redonné un moral d’acier à la pagayeuse doloise. “J’ai décidé de me prouver que je pouvais atteindre un niveau supérieur”.

Une victoire en 2011 en N2 “Avec l’aide de mon frère et de mon entraîneur Marco Rodrigues, je me lance en 2010 dans l’aventure internationale” raconte­t­elle. Comme pour son frère, ce sont les Jeux Olym­ piques qui allaient également déclencher la réussite de l’insti­ tutrice. Au niveau régional, elle était au top, championne à Pontarlier en 2009, vice­cham­ pionne en 2010 et 2011. En nationale la sociétaire du CK Dole montait sur les podiums de l’hexagone avec une victoire à Metz. Celle­ci la qualifiait pour la Nationale 1. “Aujourd’hui, je sais que le travail paie, mais les efforts fournis ou à fournir ne sont jamais négligeables. Je suis toujours aussi mordue qu’avant, mais un peu plus raisonnée et organisée, car je dois concilier mes entraînements avec ma vie professionnelle et surtout je sou­

haite assumer pleinement mon rôle de maman avec ma fille Juliette”. Jihane sera donc à Londres dans six mois sous les couleurs du Maroc puisqu’elle a décroché sa qualification aux derniers championnats d’Afri­ que à Bethléem début février 2012. Elle représentera égale­ ment son club le CK Dole, le Jura et la ville de Dole ou elle est née. “Il me reste six mois pour préparer au mieux les Jeux… Je dois encore travailler sur l’eau et veiller à ne pas me blesser. En attendant, je savoure mon titre de championne d’Afrique et j’ai de nouveaux projets plein la tête, pour l’après JO !”.

Dole - “Association des Epenottes” MISE EN PLACE D’UNE “CARTE SALARIÉS”

Regroupant Commerces et Industries de la zone des Epenottes et du Tumulus, “l’Association des Epenottes” vient de mettre en place une carte à destination de tous les salariés des enseignes installées sur cette zone ; le but étant de faire bénéficier ceux-ci de diverses réductions lors de leurs achats sur la zone. En vente au tarif de 1,20 euro, elle est en général acquise par l’employeur mais peut être également demandée à titre individuel que l’entreprise soit ou non adhérente. Président : Jean-Marie Bassoleil (magasin Latitude 39). Renseignements à contact@lesepenottes.com

Foucherans

MUSÉE : VERS LA CRÉATION D’UNE ASSOCIATION Depuis plusieurs années, les membres de la Commission Patrimoine de Foucherans travaillent à la sauvegarde et à la promotion du patrimoine métallurgique de la région doloise. Devant l’intérêt suscité par ses collections et ses expositions, la Commission souhaite élargir son audience par la création d’une association élargie, regroupant toutes les personnes du Grand Dole et d’ailleurs, soucieuses d’en promouvoir le patrimoine industriel. C’est pourquoi nous convions toutes les personnes qui sont intéressés par ce projet à une réunion d’information fondatrice de l’association.

Cette réunion aura lieu le : mardi 24 avril à 20 h à la salle des fêtes de Foucherans.


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

Réunissant plus de 100 variétés de fromages, le stand fait aussi part belle aux comtés de 9 mois en allant jusqu’au 30 mois.

Une variété de charcuterie du HautDoubs et du Jura sont à l’honneur.

le savoir-faire

transmis de génération en génération

Saucisses de Morteau, Montbéliard, chipolatas, merguez…

on Jambnc bla al n artisa g € le 9,90

ion Confect ids ts fro e f f u b e d aux et plate

k

Comté

Devis gratuit

e à partir d g ek 9,90 € l

La Maison Benoît dispose de 6 points de ventes,

Dole centre, Dole ZA Les Epenottes, Dijon, Auxonne, Gray, Parcey Ouvert du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h et de 15 h à 19 h

Tél./Fax 03 84 71 01 74 www.fromagerie-benoit.com

e i r u c é ’ L de la Petite Fée

our, m ’A d l a V u d r u Au cœ soin it t e p u a s é n n des passio Brocante ! l a v e h c e r t équestre ril pour vo e 29 av

ement, Pension, entrain oltige, e, v dressage, balad O, spectacle, S C , e g a s s re d e stag xtérieurs, intervenants e et adultes… ts n fa n e r u o p s r cou

Dimanch de 9 h à 17 h ériel Marché de mat n neuf et occasio

ège x 3 - un man 4 e e d s e x o b - 24 rond de long n u s e é ir écla - 2 carrières ux paddocks - de nombre … rès attenants - 10 ha de p

ite ! is v e r d n e r s u o Venez n

Ecurie de la Petite Fée, 9 rue de Salins - 39380 Souvans Tél. 06 80 30 69 38 - www.ecuriedelapetitefee.com

LES BATISSEURS RÉUNIS

Maisons traditionnelles, rénovation, agrandissement

Découvrez nos chantiers sur

www .mbr- const ructio n.com 2, av. Georges Pompidou - 39100 DOLE

03 84 82 55 75 contact@mbr-construction.com

27


28

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

Jura Piscines

iline Offrez-vous une piscine Mag

le rêve à votre portée ! Des Services et des Conseils

Nous pouvons vous apporter une aide dans la concrétisation de votre projet : conseils ou prise en charge complète. Dans ce cas, terrassement, maçonnerie, mise en eau sont réalisés par nos soins. Horaires d’ouverture : Lundi : 14 h – 19 h (fermé le lundi matin) Du mardi au vendredi : 9 h – 12 h / 14 h – 19 h Le samedi : 9 h – 17 h (non stop)

s SPAS Venez découvrir no

Jura Piscines – Magiline : Zone des Epenottes – 2 rue Léon Bel – DOLE - Tél. 03 84 81 08 67 – www.magiline.com – jurapiscines@orange.fr

I Publirédactionnel

EURL

GUIBELIN

Une entreprise à votre disposition pour tous travaux de terrassement

Le terrassement intervient dans tout type de constructions nécessitant une bonne assise, maisons, immeubles, cours, routes..., mais aussi dans toute installation de piscine, cuves à eau et autres. Un sol bien préparé peut éviter bien des problèmes. Installé depuis 2008 à Malange, Hervé Guibelin est au service de toutes personnes ayant de la terre à enlever et déplacer. La manipulation de terre et de remblai quelconque est devenue un travail de spécialiste. L’entreprise Guibelin dispose d’un matériel adapté permettant une intervention rapide dans un souci du travail pro­ pre et bien fait. Elle est spécialisée dans tous travaux de défrichage, décapage et viabilisation de terrains : ­ Terrassement, Travaux de génie civil et Voiries­ Réseaux Divers (VRD). ­ Nivellement et réalisation de chemins d’accès. ­ Fondations de maisons et terrassement de pis­ cines. ­ Fouilles diverses, tranchées pour raccordements, assainissements, évacuations, drainages… ­ Curage de fossés. ­ Regarnissage en terre végétale selon disponibilité.

De la réalisation de trottoirs à l’aména- Devis gratuit sur demande gement de cours Communes, collectivités, particuliers, n’hésitez pas à L’entreprise Guibelin est également spécialisée dans d’autres travaux d’aménagements parmi lesquels : ­ Création et pose de caniveaux. ­ Construction de trottoirs, installation de bordures et pavés autobloquants. ­ Aménagement de cours en enrobé toutes cou­ leurs. ­ Installation de fosses de récupération d’eau de pluie avec kit d’aspiration. ­ Mise aux normes de l’assainissement individuel et collectif par une filière agréée (fosse toutes eaux, fil­ tre à sable drainé ou non drainé, système compacte et micro station).

contacter Hervé Guibelin avant tous travaux dans un rayon de 50 km autour de Dole. Une demande de devis n’engage pas le client. Avec l’EURL Guibelin, c’est l’assurance du travail bien fait dans un excellent rapport qualité­prix. Respect des engagements (dates, prix, contenu de la prestation…). Disponibilité et souplesse sont assurées. Cour en enrobé

le Garantie décenna pour tous travaux ilité Civile b sa n o sp e R e c n ra Assu le, gravier Transport de sab uantités sq et concassé toute

Assainissement non collectif

Plateforme de fosse à lisier

EURL GUIBELIN - 2, Rue de la Fontaine - 39700 Malange Tél. 03 84 81 09 51 – 06 15 97 93 52 - Courriel : contact@guibelin-tp.com

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n° 1347

Du décapage au remblaiement

Terrassement piscine


Pages Immobilier

Immominute www.paysdolois.fr/immobilier/ www.fimad.fr

SARL

* voir conditions en magasin

Poêles et cheminées

TVA 7 % t* pô Crédit d’im CHEMINÉES PHILIPPE 1er Fabricant européen de cheminée

Présent au Salon de l’Habitat d e Champa gnole (salle de l’ oppidum) du 20 au 2 2 avril 20 12

DOLE 10, av. de Northwitch 03 84 72 80 80

LONS-LE-SAUNIER 54, rue des Salines 03 84 43 34 24

contact@fimad.fr

Dominique GREMMEL

7, avenue de la Paix 39100 Dole

Horaires d’ouverture : Lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h - Samedi matin sur rendez-vous.

126 000 €

DPE D

Tavaux, maison en pierres rénovée

Tél. 03 84 82 76 00

  2 grandes chambres   cuisine équipée   le + : cc gaz récent

www.orpi.com

NOUVEAU ! PETIT NOIR (39)

Agréable maison plain pied – Cuisine équipée ouverte sur séjour-salon, 4 chambres. Salle d’eau. Garage. Buanderie/Chaufferie. Piscine hors sol. Sur terrain clos 700 m².

NOUVEAU ! Limite CÔTE D’OR/JURA MAISON RECENTE T6 sur 2 niveaux - plain pied. Garage. Sur beau terrain 1.400 m² A saisir !

157 500 €

162 000 €

EXCLUSIF !

DPE F

DPE en cours

169 000 €

DPE C

Dole, quartier calme

126 000 €

DPE D

DPE D

plain pied   4 chambres   cheminée insert   Le + : Terrain 1500 m²

  1er étage   3 chambres   Le + : stationnement privatif

NOUVEAU ! SECTEUR

ST-JEAN-DE-LOSNE

115 000 € à débattre

Secteur Mont sous Vaudrey,

Dole, centre Collégiale

  3 chambres   Intérieur soigné   Le + : garage et caves

230 000 €

Agréable maison de ville rénovée sur 2 niveaux. TBE - Cuisine aménagée Ouverte sur le séjour, 2 chambres, Bureau. SDB. Greniers et garage aménageables. A visiter ! DPE E

EXCLUSIF !

Pour investisseurs…

95 000 €

ST-JEAN-DE-LOSNE

EXCLUSIF !

Appartement T 3 – 4e Etage. – Cuisine, séjour, 2 chambres. Cave. Loué. Bail en cours.

59 500 €

DPE E

Nouveau ! ST-JEAN-DE-LOSNE

PROXIMITÉ DE

ST-JEAN-DE-LOSNE

Pour habiter ou investir. Dans résidence standing – STUDIO – Entrée avec placards, séjour avec coin cuisine, salle de bains avec WC. Cave. A saisir !

179 500 € Dole / Brevans, Pavillon   Quartier calme   terrain clos et arboré   Le + : garages et cave

DPE D

398 000 € Secteur Orchamps, propriété

  prestations haut de gamme   Dépendances et annexes   Le + : garages et cave

DPE C

129 500 €

DPE c

Dole, centre Grévy , appartement

  immeuble de qualité   faibles charges   Le + : 3 chambres

EXCLUSIF !

31 000 €

Belle maison ancienne en pierres en cours d’aménagement. Au RDC : 3 pièces. Etage : 2 pièces. 2 gds Garages accolés communicants. Grenier au-dessus d’un garage. Sans confort. Travaux à prévoir. Sur terrain 800 m² environ. A saisir !

DPE D

BRAZEY EN PLAINE

Ancienne ferme – BE – Beaux volumes – 5 grandes pièces – Plafonds poutres & Cheminée – Poêle à bois. Salle de bains. Grenier aménageable. Belle Grange & Ecuries attenantes aménageables. Sur agréable terrain clos arboré 1.600 m²

167 400 €

Maison récente T6 P.P. Chauffage central. Garage. Terrain. Bail en cours. A visiter !

EXCLUSIF !

168 000 €

DPE G

EXCLUSIF !

DPE en cours

www.odileperrin-immobilier.com

Code APE 6831 Z – N°SIRET : BEAUNE A 382 432 532 00010

ST-JEAN-DE-LOSNE - AU CALME


30

/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

FONCIA TO2i 51, rue Léon Chifflot - 39100 DOLE Tél. 03 84 69 02 25 - www.foncia.com Du lundi au vendredi : 9 h-12 h / 14 h-19 h Samedi : 9 h-12 h, et après midi sur rendez-vous.

vité usi l c Ex

Dole - La Bedugue

Dole - Le Boichot

Maison rénovée et soignée. 2 chambres et bureau. Terrain joliment arboré et clos de 13 ares. DPE E 165 000 €

ité siv u l Exc

vité usi l c Ex

Peseux

Dole centre

Volume et charme pour cette maison de 4 chambres. Véranda. Cuisine récente. Garage. Cave. Agréable terrain de 6 ares clos. DPE E 179 000 €

Ravissant pavillon de plain-pied entretenu. 3 chambres + bureau. Cuisine récente. Garage. Véranda. Piscine. Terrain de 10 ares clos. DPE D 184 000 €

ité siv u l Exc

ité siv u l Exc

Dole centre

Entrée sur cour et rue : En RDC, appartement en parfait état de 115 m2. Cuisine équipée, grande pièce de vie, 2 chambres. Cave voutée. DPE E 175 000 €

Un vrai cocoon pour cet appartement très soigné. Pièce à vivre, 2 chambres. Idéal pour première acquisition. DPE C 71 000 €

sivité Exclu

Dole centre Cabinet immobilier franchisé indépendant

vité usi l c Ex

Une équipe de confiance à votre service

Appartement type studio avec kitchenette, salle de bains, wc. DPE F 54 000 €

Moissey

Auxonne

Maison en pierre rénovée de 165 m2. 3 chambres + bureau. Cachet et authenticité. Terrain. Dépendances. Coup de cœur assuré. DPE D 149 000 €

Murs + fond de commerce Bar-Restaurant. Possibilité de plusieurs logements. A saisir. DPE: en cours. 115 000 €

Dole Azans Appartement de plain-pied avec terrasse et parking couvert. DPE D 85 000 €

Pavillon de plain-pied sur 12 ares de terrain. 3 chambres. Dépendances. DPE D 121 000 €

DPE F

SECTEUR LE DESCHAUX : ANNOIRE LONGWY-SUR- LE-DOUBS NEUBLANS L’ABERGEMENT SAINT-AUBIN GREDISANS MONT-SOUS-VAUDREY CHAUSSIN

119 122 125 132 133 134 134

635 € 933 € 990 € 783 € 200 € 689 € 778 €

CHAMPDIVERS PESEUX ECHENON SAMPANS DAMPARIS RAINANS FOUCHERANS

138 139 141 144 147 149 149

896 € 681 € 751 € 786 € 795 € 535 € 930 €

Saint-Aubin

Petit-Noir

En Excellent état, sur un agréable terrain clos et arboré, ce pavillon sur sous-sol comprend : 4 chambres, grande salle à manger/salon, cuisine équipée, salle de bains, WC. Belles prestations !

Prix : 147 500 €

Parcelle de terrain constructible de 685 m2 au centre du village. 26 000 €

DPE D

DOLE : Dans quartier calme et

proche écoles et commerces. Maison de plain pied bâtie en 2006, de type T5 en superbe état. Elle comprend : cuisine équipée ouvrant sur salle à manger, wc, sdb,1 chambre ; à l’étage : palier mezzanine, 2 chambres, salle d’eau, grenier. Combles aménageables.

Prix : 199 000 €

DPE E

Proche de SEURRE : Sur un

terrain clos de 18.25 ares, avec longue terrasse, maison de maçon de type 6 véranda (25m²), salle à manger (cheminée insert), cuisine équipée, SDB (baignoire, douche, lavabo), WC, 3 ch. + 1 ch. à l’étage. Combles aménageables Sous-sol carrelé avec wc, douche, Cuisine d’été, buanderie, cave. Bûcher, serre, piscine couverte (10m x 5m).

Prix : 288 000 €

APPARTEMENTS A LOUER

DPE E

Proche de Dole : Sur un terrain de 12.21 ares cette maison rénovée avec s.sol comprend : salle à m./salon (porte-fenêtre volet roulant), cuisine équipée, salle de bains (baignoire d’angle, wc, sècheserviettes) ; à l’étage : palier, 3 chs. sol parquet. Autre SDB et wc possibles. Chauffage fioul. Bon état général. Prix : 160 000 €

DPE EN COURS

DOLE : Maison ancienne sur sous-sol proposant : entrée sol carrelage, salon/séjour (30m²), cuisine sol carrelage, salle de bains (douche, lavabo), WC, 4 chambres sol parquet, salle de bains. Chauffage fioul. Fenêtres PVC. Terrasse avec pavés. Garage. Terrain de 6 ares.

Prix : 110 000 €

À LOUER T2 : au centre ville de DOLE appartement (51m²) au 2e étage, neuf. Chauffage gaz. Beau cachet ! Etiquette énergie : D. Loyer : 480 € - Charges : 50 € Caution : 480 € - Honoraires : 316 € À LOUER T2 : au centre ville de DOLE appartement (63 m²) neuf avec cachet. Au RDC. Chauffage gaz. Etiquette énergie : D. Loyer : 520 € - Charges : 60 € Caution : 520 € - Honoraires : 343 €.


Pays Dolois n°137 - Avril 2012 /

www.allianceimmobilier39.com

31

Ouvert du lundi au samedi

info@allianceimmobilier39.com

De l’évaluation à la transaction 52, rue des Arènes -

DPE E TAVAUX : Joyeuse découverte ! Maison parfaitement entretenue des années 60, avec un magnifique jardin potager de 7.5 ares. Entrée, Salon/séjour très lumineux ouvrant sur un balcon, cuisine aménagée/équipée, 3 chambres parquetées, salle de bains. Sous sol pratique avec 1 pièce, grand garage, buanderie, cave. Très bonne exposition. Ref 2422 179 000 €

DPE F DAMPARIS : PROPRIETE DE CARACTERE. Laissez vous séduire par cette maison traditionnelle conçue par un architecte. Au rdch : vaste hall en marbre ouvert sur pièce de vie en marbre avec chem., cuisine amén. équipée, sdb , 2 ch. , une véranda chauffée. A l'étage : 2 ch., dressing, 2 greniers aménag. S.sol avec garage 2 voitures (porte électrique), chaufferie, cave, cuisine d'été. Le tout sur 19 ares de terrain aménagé et entretenu. Ref 2440 230 000 €

DPE D VAL D'AMOUR : Demeure cossue, à proximité de toute commodité. Achetez maintenant et bénéficiez d'un loyer attractif d'une année... puis installez vous ! Deux belles pièces de charme, cuisine, salle de d'eau, buanderie, cellier, cave. Grenier aménageable. Stationnement privatif Ref 2403 143 000 €

Sylvie Cottet et Noëlle Gruet accompagnées de leurs collaborateurs

Dole -  03 84 69 01 40

DPE E Secteur TAVAUX : Un enchantement ! Dans un environnement paisible, cette habitation séduisante propose une prestation fort agréable et lumineuse : Dégagement, cuisine amén/éq, salon/séjour avec chem. insert et porte fenêtre sur balcon, 2 ch.,sdb. A l’étage : 2 ch., wc. Au s-sol : grde cuisine d'été donnant sur terrasse, une pièce, buanderie/chaufferie, garage. 950 m² de nature paysagée avec bonheur, complètés par un chalet de jardin Ref 2475 155 000 €

DPE E Secteur TAVAUX : Venez installer vos meubles dans cette maison traditionnelle bien rénovée. Beau salon - salle à manger traversant, cuisine aménagée / équipée, 3 chambres, salle de bains. Sous sol pratique. Le tout sur 12,21 ares de terrain closet arboré. Ref 2453 160 000 €

DPE G SECTEUR DAMPARIS : A saisir ! Sur un terrain agréable de 6 ares, maison d'habitation évolutive proposant déjà une partie rénovée tout à fait habitable : entrée, cuisine, séjour, salle d'eau, cellier. A l'étage : une chambre, bureau, grenier. Grange attenante. Ref 2287 95 000 €

DPE E

DPE C Secteur PETIT NOIR : Laissez-vous charmer par cette ancienne ferme toute rénovée : intérieur moderne et matériaux de qualité ! Cuisine aménagée/équipée ouvrant sur salon/séjour d'environ 50 m² doté d'une cheminée double foyer, chambre, salle d'eau, buanderie. A l'étage : grande mezzanine, 3 chambres, salle de bains. Grenier aménageable de 80 m², tout isolé. Dépendances, piscine sécurisée. Le tout sur terrain clos d'environ 15 ares. Ref 2476 295 000 €

DOLE : Unique ! Ensemble majestueux situé au plein centre de Dole. 3 bâtisses de qualité offrant 8 appartements et 2 locaux commerciaux loués. Possibilité d'investir 1 pas de porte, 1 appartement et de créer 2 logements supplémentaires. Renseignements complémentaires à l'agence. Ref 2389 685 000 €

DPE D CENTRE CHAUSSIN. Immeuble en très bon état général composé de 2 appartements locatifs : T2 de 45 m2 - T4 de 77 m2 sur 2 niveaux- 2 garages- combles aménageables. Revenus locatifs : 940 € sans les garages. Ref 2385 145 000 €

DPE en cours Tout proche de DOLE : Dans une commune florissante proche de tous commerces, propriété conséquente dominant un terrain de 10 ares. Hall d'entrée, salon/séjour cossu, cuisine aménagée, 2 chambres, salle de bains. A l'étage : 2 chambres salle de bainsSous-sol complet : garage, cave, buanderie. Ref 2477 190 000 €

DPE F DOLE : Centre Ville : Appartement plaisant situé au premier étage d'un immeuble ancien : cuisine, séjour, 1 chambre. Idéal premier investissement. Ref 2244 52 000 €

DPE E DOLE : A côté du centre ville. Dans une résidence idéalement placée, appartement en rez de chaussé très bien refait. Grande pièce à vivre, cuisine, 1 chambre et salle d'eau. Cave et garage. Idéal pour un premier achat ou pour un investissement locatif. Ref 2439 85 000 €

COMMERCES À DOLE…

RCS : 519 664 130 - CP : 39CP0083

DOLE : Plein centre ville. Emplacement unique, exceptionnellement stratégique pour ce pas de porte de 70 m², soigneusement rénové, idéal profession libérale ou tertiaire. Ref 2474 29 000 €

DOLE : Centre ville. Dans superbe bâtiment du centre ville, ayant pignon sur passage commerçant incontournable, pas de porte avec vitrine : surface de vente rénovée, arrière boutique, réserve, cellier, cave superbement voûtée saine Ref 2464 9 500 €

DPE E DOLE : Dans un ensemble immobilier suivi, appartement soigné situé au 1er étage avec vue paisible sur la nature : Entrée, Cuisine aménagée agrémentée d'une loggia, 2 chambres confortables, salle d'eau. Cave. Parking aisé. Ref 2408 90 000 €

DPE E DOLE : Surplombant avantageusement une place fleurie, joli appartement du centre ville : cuisine aménagée ouverte sur séjour, une chambre, salle d'eau. Un ensemble harmonieux avec vue sur la collégiale. Ref 2295 54 000 €

DPE D DOLE : Centre. Cession de bail inespéré ! Emplacement favori avec vitrines sécurisées, voisinage dynamique de commerçants motivés. Magasin opérationnel attrayant pour toute activité non alimentaire. Réserve attenante carrelée. Appelez-nous ! Ref 2438 37 000 €

DOLE : A découvrir ! Proche de tout, avec balcon et garage, desservi par un ascenseur : voici un appartement qui mérite votre attention ! Entrée, cuisine récente aménagée/équipée ouverte sur spacieux salon/séjour lumineux, 2 chambres, salle de bains très plaisante. Cave. Ref 2419 122 500 €

Retrouvez-nous aussi sur : seloger.fr - leboncoin.fr - topannonces.fr - logicimmo.fr - pagesjaunes.fr Nos annonces pour les sites internet sont régulièrement mises à jour


/ Pays Dolois n°137 - Avril 2012

E L L E V U NOOLLECTION

Lesprofessionnels professionnels du du sur-mesure sur-mesure Les www.grosfillex-fenetres.com

FENÊTRES HAUTES PERFORMANCES

r votre fenêtre pou

€ mois

(1)

(1) OFFRE POUR UNE FENETRE DE 1 000 €

TAEG fixe de 2,90 %*

UN CREDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ETRE REMBOURSE. VERIFIEZ VOS CAPACITES DE FINANCEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

nc * selo

d on

Exemple (hors assurances facultatives) : pour l’achat d’une fenêtre d’un montant de 1000 €, après un apport de 93,45 €, vous réglez 48 mensualités de 20,00 €. Montant total du crédit : 906,55 €. TAEG Fixe : 2,90 %. Taux débiteur fixe : 2,86%. Coût du crédit : 53,45 €. Montant total dû : 960,00 €. Durée maximum du crédit : 48 mois. Coût de l’assurance (s’ajoute à la mensualité) : 1,08 € pour DIM, 1,33 € pour DIM-PE et Senior.*

*Offre valable du 9 avril au 6 mai 2012, sous réserve d’acceptation de votre dossier de crédit affecté par FRANFINANCE (719 807 406 RCS Nanterre).

3 points de vente pour mieux vous servir ! Jura Fenêtres - 4 rue du Petit Mont, 39100 Dole-Monnières, 03 84 82 03 98 CODM - 6, rue de la Plucharde, 21110 Dijon-Bretenière, 03 80 36 40 70 CODF - 97, Faubourg Saint Nicolas, 21200 Beaune, 03 80 24 14 05

AIS FRANÇ

Étud e et de vis GRAT UIT

Je souhaite profiter de l’offre en cours

et sollicite un devis sans engagement de ma part

Nom : ……………………………………… Prénom : ………………………………………………… Adresse : ………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… Téléphone / Email : …………………………………………………………………………………… Coupon à envoyer à l’adresse ci-dessus

Mars2012 - PD137

20

Offres au 6 mai 2012 r il du 9 av

C

FENÊTRES - PORTES - VOLETS

itio ns

32


Pays Dolois 137