Page 1

53,avenue Eisenhower

Un vrai journal

DOLE

GRATUIT d’informations - n°106 - Juin 2009

03 84 72 34 34

Opération vins rosés 6 bouteilles achetées = 1 offerte* *de vins identiques

6 rue Jacquard - DOLE - Tél. 03 84 82 15 71 (à côté du Campanile)

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Sapeurs-pompiers… ■

Dole

Les “P’tites plumes” découvrent la fabrication du “Pays Dolois” P.3 Incendies, secours à la personne, telles sont les missions des pompiers. Des missions souvent méconnues. Fonctionne-

La Loye

La mémoire des petits métiers P.8

Sports

ment du SDIS, tradition familiale et

transmission de la passion du métier de

Tous les résultats

P.14

pompier de père en fils et en fille à la caserne de Petit-Noir, nouvelle caserne prévue à Dole ainsi que l'ouverture d'un musée des pompiers à Saint Aubin, les pompiers répartis dans 8 casernes sur le Pays Dolois (Tavaux, Orchamps, Gendrey, Saint-Aubin, Mont-Sous-Vaudrey,

ENTRETIEN DEPANNAGE TOUT SYSTÈME DE PROTECTION

Alain Garnier : la garantie du spécialiste SYSTEMES D’ALARME notre métier votre sécurité 22, bd des Frères Lumière - DOLE Tél. 03 84 82 42 22 Installateur de systèmes de détection intrusion homologué par les compagnies d’assur ances. N° 060/01/55.1

Pages autos

Les belles de l’été…

P.17

Saint-Aubin

Dole, Fraisans, Petit-Noir) œuvrent pour

la sécurité de la population. Dans les

Ruralissimo et rockalissimo … P.22

coulisses de l’aventure…

FRANCHE-COMTÉ PROTECTION

Page 7


Publirédactionnel

La Tour de Pize

Encore plus de choix avec l’arrivée de pâtes fraîches italiennes ! Une autre image de la restauration rapide, c’est ce que nous présentaient en mars dernier Séverine et Florent Charpy, propriétaires de la Tour de Pize à Choisey.

A

toute heure de la journée, la Tour de Pize vous offre un large choix parmi les gammes de sandwiches, pizzas et repas. Des nouveautés sont arrivées ! Venez déguster des produits frais authentiques : des pâtes italiennes et des salades de saison. Les nouveaux gérants de la Tour de Pize ne manquent pas d’idées. Comme nous l’avaient laissé entendre Séverine et Florent Charpy, en mars dernier, la carte de la Tour de Pize, déjà très diversifiée, s’étoffe avec une gamme de produits plus “light”, mais tout aussi savoureux !

Nouveauté : des pâtes italiennes fraîches Depuis quelques jours, pour chaque menu pris sur place ou à emporter, l’équipe de la Tour de Pize vous propose une alternative aux frites ! Equipée d’un nouveau cuiseur, la Tour de Pize vous permet de choisir parmi trois sortes de pâtes, venues directement d’Italie : des tortellinis, des farfalles et des raviolis. Toutes sont accompagnées de sauces différentes selon les saisons. “Par exemple,

à l’automne nous proposerons une sauce aux champignons” ajoute Florent. Pour l’été qui arrive, Séverine pense également réaliser des cornets de légumes pour des repas encore plus légers.

La carte de salades renouvelée Parmi une douzaine de salades composées, la Tour de Pize vous proposera également cet été une salade différente chaque semaine.

Et comme la plupart des produits de ce restaurant rapide indépendant, ces salades seront composées avec des produits frais de

saison. “Nous préparons nos sandwiches froid et chaud, pizzas, assiettes repas, desserts… avec des produits frais. Nous sommes livrés deux fois par semaine pour toujours avoir des produits de qualité. Je prépare chaque jour la pâte à pizza. Tous nos repas sont effectués au fur et à mesure des demandes. Rien n’est préparé par avance” nous explique Florent.

des points fidélité. Ainsi, dès que votre solde atteint 80 points, vous pouvez bénéficier de 5 euros en bon d’achat ou bien continuer de cumuler des points pour atteindre le seuil des 200 points, et ainsi obtenir un bon d’achat de 20 euros !

Notre équipe au complet vous présente nos nouveaux produits

Une carte de fidélité qui rapporte Par ailleurs, pour récompenser ses clients réguliers, la Tour de Pize offre une carte de fidélité magnétique. A chaque euro dépensé, vous gagnez un point sur votre carte et à chaque visite vous cumulez

LA TOUR DE PIZE 1 rue de Fourney - CHOISEY - Tél. 03 84 82 77 25 Du mardi au dimanche de 10 h à 22 h, non-stop

PAPETERIE DU MONT BLANC Liquidation Totale Cause Retraite -50 % sur tout le stock Papeterie - Carterie

du 25 Mai au 27 Juin 2009 60 Avenue J. Duhamel - Dole autorisation N° 391 09 04 - Hors presse et librairie


VIVRE ICI

Vriange fête musique Dimanche 21 juin : organisée par l’association des P’tits anges de la vallée.

■ DOLE / LES P’TITES PLUMES

Les P’tites Plumes en immersion au “Pays dolois”

BONIN

maison

Routgees des Villa La

Falletans Rencontres sportives Dimanche 14 juin : organisées par l’APE. Dimanche 21 juin : 2e rencontres sportives de Falletans.

Brevans : Vide-greniers Dimanche 14 juin

La Loye Fête musique dimanche 21 juin : organisée par les cordiers.

pêche à l’étang communal Samedi 27 juin : un repas champêtre sous l’égide du Comité des fêtes.

Montbarrey Feux de la Saint Jean Samedi 20 juin : avec le Comité des fêtes.

Vaudrey Fête d’été Samedi 27 juin : A 20 heures, repas dansant sous chapiteau parking de la salle des fêtes.

Bans Feux de la Saint Jean Samedi 13 juin

Chaussin Vide-greniers Dimanche 28 juin : organisé par l’Association de parents d’élèves.

Pleure Fête champêtre Samedi 27 juin à partir de 20 h : fondue géante, bal et feux d'artifice, organisée par l’association Inter villages sur l’ancien quai de la gare.

Les EssardsTaignevaux Fête musique Samedi 13 juin : organisée par l'association Les "Amis de Condé".

Tavaux Cavalcade Dimanche 14 juin : organisée par les comités des fêtes de Tavaux et Damparis. Départ de Damparis à 14 h, arrivée au bois des Vernaux vers 17 h.

Une soixantaine d’enfants ont découvert les locaux du journal “Pays Dolois” le mardi 26 mai, écoutant attentivement la présentation des membres de l’équipe.

Les P’tites Plumes journalistiques des quatre classes des écoles de Gatey, Chamblay, Dole la Bedugue et Gendrey ont pu découvrir suite à leur expérience journalistique menée tout au long de l’année en partenariat avec le journal “Pays Dolois” et l’Education Nationale, les locaux du journal ainsi que les coulisses de la rédaction, de la fabrication et mise en page le mardi 26 mai avant de s’immerger au cœur de l’impression en visitant l’imprimerie LIG à Dole. L’occasion de revenir avec les enfants et les instituteurs sur leur initiation aux techniques du journalisme.

D

euxième édition des “P’tites Plumes” qui s’est terminée le mardi 26 mai par une visite des locaux du journal “Pays Dolois” et de l’imprimerie LIG. Cette deuxième édition fruit d’un partenariat entre le journal et l’Education Nationale a permis, de nouveau cette année, à quatre classes de CM1/CM2 du Pays Dolois des écoles de Chamblay, Gatey, La Bedugue et Gendrey de s’initier à l’art de la rédaction en rédigeant cha-

cune deux articles au cours de l’année. Ce sont donc 8 articles que ces graines de journalistes encadrés par leurs instituteurs et guidés par Chloé Chamouton, journaliste du “Pays Dolois”, ont rédigés.

Des graines de journalistes enthousiastes “Nous avons été ravis du travail fourni et de la diversité des sujets” a insisté Yvon Amiot, directeur du journal “Pays Dolois”. Une expérience journalistique qui a séduit les

enfants et leur a permis de découvrir la manière dont se concevait un article, du choix du sujet en passant par la rédaction sous des formes diverses (interview, compte rendu de sorties, brèves…). “Je n’imaginais pas qu’un article s’élaborait de cette façon a noté l’un des élèves”. “Ce que j’ai préféré, c’est l’interview, a renchéri un autre”. Une forme journalistique qui a connu une adhésion de la part des instituteurs.

Au cœur de la chaîne journalistique Après la théorie journalistique, place à la pratique avec une visite des locaux du journal et de l’imprimerie LIG. Très attentifs, les enfants n’ont pas hésité à poser de nombreuses questions sur les différents métiers et les étapes de la chaîne journalistique. Présentation des jour-

naux, parcours au sein du studio graphique, avec démonstration de maquettes à l’écran, les enfants ont pu, avec des yeux écarquillés plonger au cœur de la chaîne de fabrication d’un journal, de la rédaction à la mise en page finale jusqu’à l’impression avec une visite chez l’imprimeur voisin LIG, où ils ont été accueillis par Jean-Louis Cuisant et son équipe. Et en guise de récompense de leur travail, chaque enfant est reparti muni d’un stylo miniature, symbolisant la “P’tite plume” et leur travail d’écriture, et d’un Pays Dolois avant de savourer un goûter bien mérité. “Etre journaliste, ça creuse” a constaté une petite fille. Avec peut-être en prime l’envie de devenir journaliste professionnel. Cette expérience avec quatre nouvelles classes sera reconduite dès la rentrée prochaine

Rideaux - Linge de maison

CONFECTION : pose et conseil à domicile Carte de fidélité

DÉCORATION : voilage, tissus d’ameublement, tringles, stores intérieurs, stores bateaux, parois japonaises, linge de maison, jetés de lits, plaids…

Z.A. - 2, chemin de Rougemont - Foucherans Tél. 03 84 72 44 00 - Face à Netto

Chloé Chamouton

TAVAUX - EDITION

TAVAUX SE VISITE À LA CARTE Avec l’ouvrage, “Tavaux se visite à la carte”, c’est une réalisation chère au cœur de la municipalité qui a été présentée le 9 mai à Tavaux. En effet, il existe un fond local d’archives historique, photographique important qui n’était pas exploité d’où l’idée de réaliser des ouvrages de qualité rassemblant ces fonds qui devraient être composés de cinq livres. Premier tome : la visite de Tavaux avec de superbes photographies de Colin Bouriquet et agrémenté de récit de Jacqueline Sailland. “Le côté culturel de Tavaux n’est pas oublié au profit des nombreux travaux de voirie… “comme le soulignait malicieusement Jean Michel Daubigney, maire de Tavaux. L’ouvrage est en vente 15 euros en mairie et dans les points de vente habituels..

Nadège Lamy, adjointe, M. Bouriquet, Mme Sailland, M. le maire et Thierry Pilloud, adjoint présentaient “Tavaux se visite à la carte”

Du 27 mai au 27 juin 2009

GRAND JEUX CONCOURS AVEC PLUS DE 560 CADEAUX dont 3 ans de coiffure gratuite offerts, des forfaits coupes, des réductions coupes, de multiples cadeaux…

Galerie commerciale de Cora CHOISEY - Tél. 03 84 72 90 00 64 Rue de Besançon - DOLE Tél. 03 84 79 22 74 Utilisent les produits SCHWARZKOPF professional....

Sarl Mgc. Rcs Dole: B349 577 130 (entreprise indépendante membre d’un réseau de franchise)

Réglement sans obligation d’achat Pays Dolois - Juin 2009 - 3


VIVRE ICI

Routgees des Villa La

Brevans Vide-grenier

■ DOLE / AQUAPARC ISIS / OUVERTURE

■ DOLE / FORET DE CHAUX / SENTIER DE DETENTE / LOISIRS

Dans le bain de l’aquaparc

Un sentier de détente attractif et pédagogique

Ambiance estivale avec l’Aquaparc Isis qui a ouvert ses portes le 6 juin et les fermera le 30 août. Au menu des nouveautés tarifaires avec la mise en place d’une politique tarifaire commune aux Dolois et Grands Dolois et trois soirées nocturnes pour renforcer l’attractivité de cet équipement à la fois ludique et sportif qui fêtera ses 10 ans l’année prochaine.

L'association des parents d'élèves de Brevans- Baverans organise un vide-grenier le 14 juin rue des vignes à Brevans. organisé par l'APE de Brevans- Baverans, à partir de 6 heures Buvette. visiteur gratuit.

R

Jouhe Vide-grenier 14 juin. Maison d'enfance

RuralCamp 4 septembre

Les Hays

Le sentier sportif, parcours de santé, allie à la fois la détente au loisir sportif, permettant de découvrir un milieu forestier inconnu.

Puces et brocante Organisées par le foyer rural 14 juin de 6 h à 18 h place de la mairie. Entrée et emplacement gratuits

Souvans Loto organisé par le club du Temps libre de la Vieille Loye dimanche 14 juin, salle des fêtes à 14 heures Grand parking. Vente des cartes dès 12 h 30 animée par Brigitte.

Villers-Robert Repas champêtre et jeux Organisé par l'association "Le Clocher". Le 5 juillet 2009 après la messe de 11 h 00. M. Jean MARTY 03 84 71 51 19. Mme Annie BRUGNOT 03 84 71 51 20. M. Michel BARSU 03 84 71 51 37

Dole Puces Avenue de Lahr Dimanche 28 juin Orghanisées par le Secours populaire de 6 h à 19 h Inscriptions au 03 84 79 22 47 Entrée gratuite

Peseux Vide-grenier Dimanche 14 juin : organisé par le Comité des fêtes. Entrée gratuite.

Inauguré le mardi 25 mai, le nouveau sentier de détente au cœur de la forêt de Chaux allie le loisir sportif à la découverte ludique et pédagogique du milieu forestier. Agrémenté d’obstacles et de panneaux caractérisant des animaux discrets et méconnus de la forêt, ce nouveau sentier, lieu de prédilection de nombreux promeneurs participe de l’attractivité touristique du territoire. “Ici ce sont les animaux de la forêt qui accueillent le public sur le nouveau sentier de détente inauguré mardi 25 mai” a souligné le garde forestier. Un sentier de détente et de loisir de 2,2 km, au cœur de la forêt de Chaux, l’un des plus grands massifs forestiers de France, qui allie à la fois la quiétude de la forêt, le loisir sportif à la découverte d’un milieu naturel où se côtoient une faune et une flore méconnues.

Un sentier de découverte de la faune et de la flore forestières “L’objectif consiste à montrer au public des animaux insolites et sympathiques sur des panneaux qui jalonnent le sentier. Nous avions envie de parler de ces animaux discrets qui peuplent la forêt afin d’aiguiser la curiosité” poursuit le garde forestier. Ainsi blaireau, porc-épic, papillon citron, chat forestier se dévoi-

lent, révélant aux promeneurs leurs caractéristiques et leurs mœurs. Un sentier de détente qui participe de ce fait à la mise en valeur de la forêt. “C’est un atout touristique et une touche supplémentaire en terme d’attractivité de notre territoire, permettant de faire découvrir un milieu forestier inconnu et fragile” a renchéri Franck David, Président de l’office de tourisme de Dole. Autrefois nommé sentier sportif, créé en 1983 pour canaliser le flux de coureurs au sein de la forêt de Chaux, ce sentier avait déjà fait l’objet d’une rénovation en 1998 grâce aux financements de la ville de Dole.

Un équipement dolois attractif “Nous avons souhaité rendre ce sentier plus ludique et moins sportif en réduisant le nombre d’obstacles sportifs. Nous souhaitions vraiment créer une promenade plus conviviale” a insisté Claude

Chalon, Président du Grand Dole, la communauté d’agglomération possédant au nombre de ses compétences celle environnementale. Un sentier financé en partenariat avec le Grand Dole, la ville de Dole et l’ONF. “Ce sentier, lieu de prédilection pour de très nombreux promeneurs” comme l’a souligné Colette Bruand, mairesse de Goux, est un des éléments clé de la forêt. “Ce parcours de santé fait partie des équipements dolois qui rendent notre ville attractive. Cette notion de libre accès se révèle importante avec cette possibilité de suivre ce sentier en courant ou en se promenant tranquillement” a conclu JeanClaude Wambst, Maire de Dole. Alors, promenons-nous dans les bois…

enforcer et favoriser l’attractivité de l’Aquaparc Isis, telle est la volonté de la municipalité. Pour cette nouvelle saison aquatique, ludique et sportive. “Nous avons réfléchi à la mise en place d’une politique tarifaire commune aux Dolois, Grand Dolois et aux personnes scolarisées ou travaillant sur le Grand Dole” ont souligné le maire Jean-Claude Wambst et l’adjointe aux sports Pascale Epinat.

Une politique tarifaire commune Dole/Grand Dole Un tarif commun de 6 euros pour Dolois et Grands Dolois contre 7 euros pour les extérieurs. “Pour la première fois dans le cadre d’un fond d’accessibilité, la Communauté d’Agglomération du Grand Dole verse à la ville une contribution financière de 85 000 euros destinée à l’Aquaparc et à la piscine municipale” poursuit Jean-Claude Wambst. Autre mesure en faveur de l’accessibilité, la mise en place pour les Dolois d’un tarif solidaire. Pour bénéficier de ce tarif, une carte est à retirer sous conditions auprès du CCAS de la ville de Dole.

L’avenir d’un équipement ludique et sportif Outre ces nouveautés tarifaires, et quelques travaux techniques de maintenance des jeux (rochers, pentagliss) la ville de Dole réfléchit à l’avenir de cet équipement d’intérêt communautaire. “Nous souhaiterions créer des conditions d’usage permanent de la piscine olympique sans forcément la couvrir entièrement, mais à l’aide de sas, ce qui permettrait une optimisation toute l’année de la piscine. La piscine municipale ne suffit pas à satisfaire les demandes. il est donc important de se pencher sur l’évolution de l’aquaparc.

Mais cela ne reste pour l’heure qu’une réflexion.” ont commenté Jean-Claude Wambst et Pascale Epinat. Il ne manque désormais plus qu’une météo clémente pour profiter de toutes les joies de l’aquaparc. Chloé Chamouton Tarifs publics : Dolois et Grand Dolois : 6 euros Extérieurs : 7 euros Horaires d’ouverture du 6 juin au 29 juin Lundi et mardi de 12 h à 18 h Mercredi et samedi, dimanche et jours fériés de 10 h à 12 h et de 17 h à 19 h 30 Jeudi et vendredi de 12 h à 18 h Du 30 juin au 30 août Du lundi au vendredi de 10 h à 12 h, 17 h à 19 h 30 Aquaparc Isis : 03 84 69 01 69

Ambiance festive à l’aquaparc Matchs de beachfoot, beachvolley, tennis de table, pétanque, autant d’animations qui rythment l’ambiance de l’aquaparc. Cette année, trois nocturnes sont organisées pour donner à l’aquaparc une touche festive. • Ambiance salsa le 19 juin avec initiation et démonstrations de danses salsa. • Puis place aux joutes sportives le 17 juillet avec une soirée aquanight et jeux d’eau impliquant la participation de nombreux clubs sportifs dolois. • Et enfin, soirée guinguette et danses de salon le 21 août. Ces nocturnes se dérouleront de 20 h 30 à 23 h au tarif d’entrée de l’aquaparc. Quant au Pass Eldo qui se déroule du 6 juillet au 29 août, il vise à favoriser la découverte de différentes pratiques sportives en collaboration avec la ville de Dole et l’OMS. Les inscriptions peuvent s’effectuer dès le 15 juin.

Chloé Chamouton

Le sentier est accessible depuis Dole par la route du grand contour à gauche après le collège Ledoux

■ DOLE / HÔPITAL LOUIS PASTEUR / INAUGURATION

LES LUMIÈRES DE L’ESPOIR Améliorer les conditions d’accueil et de soins des enfants et de leurs familles à l’hôpital, telle est l’ambition de l’association Semons l’espoir qui organise la Nuit de l’espoir avec la troupe des Etoiles Noires à la Commanderie le 13 juin 2009 avec un nouveau spectacle : “Lumières d’étoiles”. Dans le Jura, plusieurs projets ont été réalisés à savoir la réalisation d’une aire de jeux pour les enfants de l’hôpital de jour au centre hospitalier Louis Pasteur.

Longwy sur le Doubs Randonnée Dimanche 21 juin : La Longowycienne : organisée par le Cyclo-Club Longwy. M. THIELLET Henri 03 84 70 02 50

2 299 €

Tél. 03 81 38 26 55 - www.semonslespoir.asso.fr

HT

HR531

*CM2103

SH60C

Honda SN60 4 temps - 5,5 CV Moteur OHV Kawasaki Coupe : largeur 52 cm Hauteur de 2 à 8 cm - 32 fléaux Mancheron réglable en hauteur Embrayage par tension de courroie Poids : 124 kg

Kawasaki 641V - 4 temps - 21 CV - Largeur de coupe : 90 cm Vitesse de 0 à 10,7 km - 2 gammes lentes et rapides Hydrostatique - Blocage de différentiel 4 roue motrices permanentes - Entraînement de lame par cardan Hauteur : 2,5 à 10 cm Carter de coupe désserable Roues agraires Réservoir de refroidissement d’huile hydrostatique 4 roues directrices *

1 799 €

Kawasaki FC180 OHV 4 temps - 6 CV - 182 cm3 Vitesses : 3 AV - 1AR HT Blocage de différentiel Mancheron déportable et réglable en hauteur Coupe : largeur 60 cm Hauteur 1 à 10 cm Embrayage frein de lame Roue avant pivotante Roues arrière agraires 4.00 x 7

REPRISE € HT

2 300

MOTOCULTURE CRETENET ALAIN 6 RUE DE DOLE (

À CÔTÉ DE LA GENDARMERIE)

Pays Dolois - Juin 2009 - 4

- TAVAUX - 03 84 81 18 37


Publirédactionnel

Saveurs Tradition

&

La boulangerie-pâtisserie artisanale de Corinne et Sébastien Gagelin fête son 1er anniversaire !

Du lundi au dimanche, boulevard Wilson, à quelques pas du centre-ville, Corinne et Sébastien vous proposent un large choix parmi pains, viennoiseries, pâtisseries et salés, fabriqués de A à Z avec des produits locaux, dans leur boulangerie-pâtisserie artisanale !

S

oucieux de travailler dans la plus pure tradition boulangère, Corinne et Sébastien Gagelin nous rappellent que tous les pains de Saveurs & Tradition sont pétris et cuits dans leur fournil, visible depuis l’espace de vente. Ainsi, Saveurs & Tradition propose un savoureux pain à l’ancienne, mais aussi des

Les salés

pains au levain, des pains biologiques et une multitude de pains spéciaux, à découvrir sans plus attendre…

Un savoir-faire artisanal pour des produits “maison” Depuis un an, Corinne et Sébastien et son équipe œuvrent toute la journée pour que vous puissiez profiter quelque soit l’heure, de

pain frais, croustillant et moelleux à la fois. Les pâtisseries et les viennoiseries pur beurre sont entièrement de tradition “maison”.

Un espace détente pour une pause

sandwichs froids et chauds, salades, sur place ou à emporter. Toute la journée, un espace dédié à la détente vous propose ces produits, accompagnés ou non de boissons froides et chaudes.

Saveurs & Tradition vous propose une vaste gamme de salés pour votre pause déjeuner : pizzas, quiches,

Les pains au chocolat

Du 10 au 25 juin, Corinne et Sébastien vous proposent Pour 3 pains au chocolat achetés, le 4e est offert, Pour 3 baguettes à l’ancienne achetées, la 4e est offerte, 1 baguette meunière + 1 baguette au levain = 1,60 €, Et toujours 2 baguettes à l’ancienne pour seulement 1,50 €

Saveurs Tradition

& Le lot de baguettes

104 boulevard Wilson 39100 DOLE Tél. 03 84 69 49 03

Votre boulangerie vous accueille tous les jours : du lundi au vendredi de 6 h 30 à 19 h 30, sans interruption et les samedis et dimanches de 6 h 30 à 13 h. Juillet et août : ouvert tous les jours.


VIVRE ICI

ute La Ro ages des Vill Pagney Vide grenier organisé par les associations de l'Amicale des Anciens Pompiers et de Pagney Animation Loisirs. dimanche 28 juin 2009. 03 84 81 06 88.

Foucherans Fête de fin d’année Samedi 13 juin : à l’école. Spectacle des enfants – Kermesse et barbecue ouvert à tous.

Repas Mardi 30 juin à la salle des fêtes : repas ”Tête de veau” du club de la Belaine.

Damparis Cavalcade Dimanche 14 juin : organisée par les comités des fêtes de Damparis et Tavaux. Départ à 14 heures, place du 8 mai.

Journée Far West Samedi 27 juin : organisée par le Comité des fêtes. Repas et bal country.

Choisey Fête musique Samedi 20 juin : organisée par le Comité des fêtes.

Abergement la Ronce Journée de l’OMS Dimanche 28 juin de 10 h 30 à 17 h : avec les associations sportives de Tavaux, Damparis et Abergement. Objectif : promouvoir les sports à travers les clubs locaux.

Rainans Vide-greniers Dimanche 28 juin : organisé par l’association Village et Loisirs

Concours pétanque Samedi 4 juillet

Gredisans Concours de pêche Samedi 27 juin : organisé par l’association d’animation du village, suivi des feux de la Saint-Jean.

Frasne les Meulières Vide-greniers Dimanche 14 juin : organisé par le Comité des fêtes.

Dammartin Fête inter-villages Nojeux Dimanche 5 juillet

Pays Dolois - Juin 2009 - 6

■ LA LOYE / LES ALWATI / SORTIE DVD DES VIEUX METIERS

■ BREVANS / REMISE MEDAILLE DE LA FAMILLE

La mémoire des petits métiers

Le mérite familial

Sauvegarder le patrimoine artisanal franc comtois, mettre en valeur l’intelligence du geste et du savoir-faire manuel, telle est l’ambition de ce DVD intitulé “Mémoire du geste, les petits métiers du Val d’Amour”, réalisé par le groupe traditionnel comtois les Alwati et par l’association Amarcord. Un DVD qui rend hommage en 80 minutes à l’esprit d’invention des ancêtres en une quinzaine de séquences qui font découvrir les cordes, la laine, la broderie Richelieu, le rémoulage, le maïs, le crochet d’art, les gaudes, la lessive, la vannerie… “Préserver le patrimoine des vieux métiers à travers des gestes artisanaux filmés” telle est l’ambition du DVD “Mémoire du geste”, œuvre collective ethnologique, réalisée par les Alwati et Amarcord, association de Bernard Bellevret professeur de lettres au lycée Victor Hugo qui a filmé pendant 8 jours et effectué un montage pendant deux ans. Un DVD qui alterne séquences artisanales et live, pendant lequel les artisans parlent de leurs gestes. “Il filmait et faisait parler en même temps. Son intérêt est de suggérer”

La promotion du patrimoine sous toutes ses facettes A l’origine de ce projet, deux femmes, passionnées des gestes artisanaux Michèle Fromond et Marie Lhomme, une cardeuse matelassière. “Au départ, l’association des Alwati créée en 1979 était un groupe de danses de filles. C’est à l’occasion d’une veillée filmée par France 3 que l’aventure a commencée. Nous avions collecté six danses comtoises, quelques vieux métiers en démonstration et pour l’occasion, les gens du village avaient retrouvé leurs costumes d’antan. Danse, musique instrumen-

Henri Meunier et Michèle Fromond, des passionnés du patrimoine franc comtois qui oeuvrent à sa sauvegarde.

tale, vieux métiers, tout était déjà en germe dans cette veillée” souligne Henri Meunier.

L’intelligence du geste manuel Deux mois après, “j’ai eu l’idée de faire revivre la tradition et le métier de fileuse et de cardeuse de laine. Je n’avais jamais filé, mais j’avais en mémoire l’image de ma grand mère. Il a fallu trouver un maître d’apprentissage pour renouer avec les gestes” explique Michèle. C’est ainsi qu’au bout de 7 heures en immersion au cœur de ce savoir-faire, Michèle a pu transmettre ce geste à d’autres personnes. “Nous

avons dû acheter un rouet, le faire fonctionner lors de nos sorties” explique Michèle. “Peu à peu sont venus se greffer autour de ce premier noyau artisanal d’autres métiers. Les veillées avec les enfants à Arc et Senans nous ont permis de présenter l’artisanat. Cela nous a motivés pour les recherches”. Ce sont donc une quinzaine de petits métiers qui sont filmés sur ce DVD. “Il devenait urgent pour les générations futures de conserver et de faire perdurer tous ces gestes”. “Nous avons essayé de filmer la petite difficulté surtout” Fête des vieux métiers à Nancray, à la forêt de Chaux,

■ MASSIF DE LA SERRE/MALANGE

Il était une fois un belvédère C haque année au mois de juin, la Journée du patrimoine de pays et des moulins offre l’opportunité de découvrir des sites patrimoniaux ou des savoirfaires traditionnels grâce à de nombreuses animations : visites de sites, circuits de découvertes, expositions, dégustations, découverte de métiers... Dans le cadre de la 12e édition de la journée du patrimoine de pays et des moulins le dimanche 14 juin avec

comme thématique cette année “toits, tours, clochers, patrimoine en hauteur..”, Georges Curie présentera lors d’une conférence à Malange à 14 h 30 ses recherches sur les belvédères de la forêt de la Serre. Une conférence qui sera suivie d’une sortie pratique en forêt de la Serre vers l'ancien observatoire.

Rendez-vous dimanche 14 juin à 14 h 30, Salle des fêtes de Malange

autant de lieux où les Alwati ont pu témoigner de leur savoir-faire en matière de geste artisanal. “Il existe une intelligence du geste manuel” insiste Henri Meunier. Un DVD qui sera complété par une présentation écrite des vieux métiers entreprise par Henri Meunier il y a cinq ans. “J’ai essayé de constituer une vingtaine de métiers avec une présentation historique, chronologique et technique”. Une présentation qui sera disponible sur cancoillotte.net. Et puis les Alwati fourmillent de projets pour faire vivre le patrimoine notamment la préparation d’un 5e CD de danses comtoises avec la Mère Folle. Une démarche qui illustre la volonté des Alwati qui en s’occupant des traditions comtoises ne transmettent pas des cendres mais la flamme. Une manière de passer le flambeau de ces savoirs faires. Chloé Chamouton

Henri Meunier 119, rue du Val d’Amour 39380 La Loye - 03 84 71 75 18 hmeunier@wanadoo.fr Les Alwati présenteront leurs travaux le 9 juin à 20 h 30 à la salle des fêtes de la Loye. Entrée gratuite

Chantal Labat entourée d’une partie de ses enfants et de son mari

Avec quatre enfants, trois garçons, de 9 à 18 ans et une fille Victorine âgée de 10 mois, Chantal Labat, mère au foyer en congé parental a reçu la médaille de bronze de la famille. Une médaille qui vient récompenser le mérite au quotidien de cette maman dévouée.

C

hez la famille Labat, les quatre enfants, 3 garçons, Vincent, Tanguy et Arnaud âgés respectivement de 18 ans, 13 ans, et 9 ans, et la petite dernière, une fille de 10 mois nommée Victorine, ont le sourire. Une famille épanouie qui vit au cœur de Brevans. 4 enfants, un aquarium, un chien, une belle maison, la famille Labat correspond à l’image type que la plupart des personnes se font de la famille. Une implication au quotidien pour Chantal. Entre la cuisine, la lessive, les devoirs, le foot, être mère au foyer demande de la patience et du temps.

Une implication quotidienne “J’avais un commerce, et lorsque nous avons vendu, j’ai décidé d’arrêter de travailler. De cette façon, je peux voir mes enfants grandir et m’occuper d’eux” insiste Chantal. Une famille qui repose sur la complicité et le partage des tâches. “Mon mari qui travaille les matins et les nuits s’occupe de l’entretien extérieur et m’aide pour le ménage, je m’occupe du reste. D’ailleurs depuis que je

suis à la maison, c’est un autre rythme de vie pour les enfants. Tanguy et Arnaud apprécient de ne plus manger à la cantine et de pouvoir rentrer le midi à la maison, ça leur fait une coupure”. “Le plus grand, celui qui a 18 ans est autonome depuis qu’il a sa voiture. Cela fait des trajets en moins”. “Au début, nous voulions trois enfants. Je souhaitais être famille d’accueil, mais gérer le départ d’un enfant demande une bonne capacité émotionnelle. Nous avons donc préféré en faire un quatrième et après trois garçons, une fille était la bienvenue” souligne Chantal.

La médaille de bronze du mérite Une implication qui a été récompensée dernièrement de la remise d’une médaille de bronze de la famille. “Ça fait plaisir de recevoir cette distinction, cela récompense le mérite même si nous n’élevons pas nos enfants juste pour recevoir une médaille.” conclut Chantal. Chloé Chamouton

Une récompense pour les mères La médaille de la famille est une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement de nombreux enfants. La médaille de la Famille Française a été créée par décret du 26 mai 1920, peu après la fin de la Grande Guerre, pour honorer les mères françaises ayant élevé dignement plusieurs enfants. Afin de rendre hommage à leurs mérites et leur témoigner la reconnaissance de la Nation, la loi a prévu trois niveaux de distinction : l'or pour 8 enfants élevés et plus, l'argent pour 6 ou 7 enfants et le bronze pour 4 ou 5 enfants élevés. Dans le Jura, 22 mamans ont reçu cette récompense.


LES POMPIERS DU JURA

1750

sapeurs-pompiers volontaires répartis dans 66 centres de secours

91 sapeurs-pompiers professionnels 54 personnes - administratif et technique

400 : un parc de 400 véhicules tous engins compris parmi lesquels 50 véhicules d’ambulances.

8 nouvelles casernes livrées : Fraisans, Thervay, la Pesse-les Bouchoux, Morbier, Saint Claude, Champagnole, Mont sur Monnet, Lorette (Mouchard). En projet, après celle de Dole, la construction d’une nouvelle caserne à Lons-le-Saunier. 13 000 interventions du SDIS en 2009 dont 9 000 pour le secours à la personne.

Pompiers : tout un monde Incendies, secours à la personne, telles sont les missions des pompiers. Des missions sou- ■ RENCONTRE vent méconnues. Fonctionnement du SDIS, tradition familiale et transmission de la passion du métier de pompier de père en fils et en fille à la caserne de Petit-Noir, nouvelle caserne prévue à Dole ainsi que l'ouverture d'un musée des pompiers à Saint Aubin, les pompiers répartis dans 8 casernes sur le Pays Dolois (Tavaux, Orchamps, Gendrey, Saint-Aubin, Mont-Sous-Vaudrey, Dole, Fraisans, Petit-Noir) œuvrent pour la sécurité de la Une devise : “Courage et dévouement”. Une mission : aider et porter secours aux personnes, une exigence de proximité pour assurer la meilleure efficacité, population. Dans les coulisses de l’aventure… des personnels humains et techniques renforcés, tels sont les objectifs du SDIS

“Un esprit de corps”

(service départemental d’incendie et de secours). Comment fonctionne le SDIS ? Quelles sont ses missions ? Entretien avec Jean-François Gaillard, Président du SDIS 39 et Conseiller général de Poligny et Lucien Paulin, Vice-Président du conseil d’administration.

Qu’est-ce que le SDIS ? Le SDIS est un service départemental d’incendie et de secours chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Aujourd’hui, les pompiers sont moins sollicités pour des incendies mais interviennent davantage pour des secours à la personne qui représentent un fort pourcentage des interventions.

Quel est le rôle du Département au sein du SDIS? Il est financier à hauteur de 6 millions d’euros par an. Il est aussi présent au conseil d’administration qui est composé de 22 membres, parmi lesquels le Préfet, 14 conseillers généraux, 6 communes… Cette instance gère un budget de 16 millions d’euros dont la masse salariale représente 70 %.

Quels sont les projets et les ambitions à l’égard du SDIS ? Nous avons un programme ambitieux de construction de casernes ou de réhabilitation. Une douzaine de casernes ne répondent plus aux normes. En effet il faut des locaux spécifiques pour femmes et

hommes. Nous distinguons trois types d’investissements : l’entretien courant, les petits investissements de réhabilitation et la construction de casernes neuves pour un financement réparti à 50 % pour les communes et 50 % pour le Conseil général. En

Pays Dolois - Juin 2009 - 7


A L’ H O N N E U R ■ PETIT NOIR / CASERNE / PORTRAIT grosse réhabilitation figurent les casernes d’OrchampsGendrey, de Saint Aubin et de Chaussin. Nous renouvelons également le matériel roulant, ce qui représente un million d’euros d’investissement de matériel. Côté habillement et EPI (équipement de protection individuelle), les pompiers vont être équipés en vêtements textiles qui remplaceront les vestes en cuir pour des raisons de sécurité et de meilleure protection longue durée. Les pompiers seront plus à l’aise dans leur mouvement également.

Concernant les nouvelles casernes, pourquoi construire une nouvelle caserne à Dole ? La caserne de Dole commence à être vétuste et n’est plus fonctionnelle, elle n’est plus aux normes et c’est un gouffre au niveau du chaufSDIS : mode d’emploi Composer le

18 ou 112 est un geste simple, derrière lequel se cache un mécanisme complexe, qui exige une mobilisation des moyens techniques et humains dans les délais les plus brefs. Le SDIS qui gère toute la partie opérationnelle et administrative, s’apparente à une grosse usine, souligne Jean Michel Gensse, responsable de la communication du SDIS. Le centre névralgique du SDIS est constitué d’une salle de commande située à la direction départementale à Montmorot. C’est ici que tous les appels du département sont centralisés. Ils sont pris en charge par un opérateur qui affectionne ensuite des moyens proportionnés sur le lieu du sinistre. Un dispositif dont l’efficacité repose sur un système de gestion informatique perfectionné. L’ensemble de l’intervention se trouve ainsi géré en temps réel depuis ce centre de commande à toute heure du jour et de la nuit. “Les demandes de secours sur la voie publique sont gérées par les pompiers, les grosses interventions par le Codis, (centre opérationnel départemental d’incendie et de secours), quant aux demandes de secours médicales, elles sont régulées par le Samu” explique Jean-Michel Gensse.

Pompiers de père en petit fils, une histoire de famille fage. Le Grand Dole (compétent en la matière) a lancé une étude de faisabilité pour la construction d’une nouvelle caserne. Cette étude est en cours pour le choix du terrain et un programme des surfaces. Cette caserne sera financée par le Grand Dole et le Conseil général. Le SDIS en sera le maître d’ouvrage.

Qu’en est-il du volontariat ? Devenir sapeur-pompier volontaire demande une grande motivation et nécessite des formations très lourdes. C’est un engagement important. La formation de base s’effectue sur 3 ans, mobilisant soirées et weekends. Le département du Jura a basé ses secours sur le volontariat. Or cela pose un souci de disponibilité en journée, les volontaires étant des gens qui travaillent. C’est

Et les femmes ? On compte de plus en plus de femmes, environ 7 %. Les jeunes recrues féminines se montrent extrêmement motivées. Secours à la personne, esprit d’équipe… les pompiers c’est une grande famille. On peut vraiment parler d’un esprit de corps et d’une discipline. Propos recueillis par Chloé Chamouton

POMPIER AU CINÉMA : L’AVENTURE HEROIQUE Le métier de pompier est un métier qui fascine. Avec dans le rôle du héros, du “soldat du feu”, le pompier qui sauve des vies et brave le feu. L'expression « soldat du feu » consacre le rôle de lutte contre les incendies ; on la trouve dans les mots fireman (anglais : “homme du feu”), firefighter (anglais : “combattant du feu”) et Feuerwehr (allemand : arme du feu”). Les sapeurs-pompiers sont l'un des pivots de la sécurité civile. Et mis en scène au cinéma dans le film Backdraft. Deux frères, Stephen et Brian McCaffrey, se destinent au métier de pompiers après avoir assisté à la mort tragique de leur père, officier d'élite de la 17e caserne des sapeurs-pompiers de Chicago. Vingt ans plus tard, si Stephen est devenu un pompier émérite, Brian vit de petits boulots. De retour à Chicago, il décide néanmoins de reprendre son entraînement sous l'œil sceptique de son frère. Celui-ci doit également se concentrer sur une nouvelle vague d'incidents criminels qui frappe la ville et qui terrasse un à un d'anciens collaborateurs du maire…

Boutique

Imagine 23 rue de Besançon 39100 DOLE VÊTEMENT PRÊT À POR TER FEMME

Numéro d’autorisation n° : 391.09.03 par arrêté préfectoral du 26/03/2009 Pays Dolois - Juin 2009 - 8

pourquoi le SDIS s’efforce de mettre en place des conventions avec les employeurs et entreprises pour un engagement de mise à disposition des pompiers. Nous avons d’ailleurs créé un réseau informatique : Dispotel où chaque sapeur-pompier signale s’il est disponible ou non. Si un sapeur-pompier volontaire souhaite devenir professionnel, il doit passer un concours.

A Petit Noir, convivialité, solidarité et bonne humeur règnent à la caserne composée uniquement de 19 sapeurs-pompiers volontaires, sous l’égide du chef de centre Guy Malfatti. Parmi eux figure une famille, pompier volontaire de père en fille, seule femme de la caserne, en fils et en petit fils. Une histoire de passion avant tout chez les Thevenin avec la même envie : celle d’aider les autres. “A Petit Noir, chez les Thevenin, être pompier, c’est une histoire de famille, du père Maurice jusqu’au petit-fils Paul âgé de 17 ans, qui passe son brevet de pompier en passant par la fille Marie caporalchef, et le fils Pierre caporalchef également”. Au total, ce sont 6 membres de la famille Thevenin qui sont sapeurs-pompiers volontaires et en sont fiers. “J’ai été pompier pendant 12 ans, c’était en 1958-1959. A l’époque, nous étions là pour faire des ser vices d’ordre, nous rendre sur des feux de cheminée ou des nids de guêpe. Il y a toujours eu un corps de sapeurs-pompiers au village” se souvient Maurice. “J’ai trouvé chez les pompiers un esprit de bonne camaraderie et le sens du devoir rendu. Autrefois, nous étions 12 pompiers volontaires”. Aujourd’hui, la caserne de Petit-Noir compte 19 sapeurs-pompiers toujours volontaires qui concilient travail et aide à la personne.

Le père Maurice Thevenin entouré de sa fille Marie, de son fils Pierre et de son petit fils Paul

Sapeur-pompier au féminin Parmi eux, une femme, Marie, fille de Maurice. “Il faut être disponible, nous pouvons être appelés à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Tout est question de motivation” souligne Marie. 14 ans déjà que cette dernière s’est lancée dans l’aventure. “C’est au cours d’accidents que j’ai eu envie d’en savoir plus sur les gestes pour sauver des vies. Tout petits, notre père nous emmenait tous les premiers dimanches du mois aux manœuvres. Notre père nous a servi de modèle.” poursuit celle-ci. Depuis, la passion a été transmise à Paul, le fils de Pierre, qui a effectué les jeunes sapeurs pompiers à Pierre de Bresse. Sapeurpompier volontaire ? Un sacerdoce ? Effectivement, si l’on considère le nombre de formations à passer et les

conditions à remplir pour y accéder. “De mon temps, nous n’étions pas aussi bien formés que maintenant” souligne Maurice.

Une exigence de formations Un parcours par étapes que Marie a gravi de 1995 à 1999. Après l’APFS (attestation de formation aux premiers secours), la FISP (formation aux actions individuelles de sapeur-pompier), la FAESP (formation aux actions en équipe de sapeurs-pompiers), Marie a passé le CFAPSE (certificat de formation aux activités de premier secours en équipe). Formations, entraînements… être sapeur-pompier volontaire nécessite une certaine discipline pour être opérationnel lors des interventions.

La départementalisation des casernes

départemental” reconnaît Guy Malfatti, le chef de centre et sapeur-pompier volontaire depuis 27 ans. Matériel, habillement… le département gère tout. Autre atout de la départementalisation, une compensation financière : “Depuis deux ans, nous sommes rémunérés pour chaque intervention. D’ailleurs nous intervenons plus souvent qu’avant. En premier appel sur Petit-Noir et Neublans, en second appel sur les communes limitrophes. “Notre bâtiment est vraiment bien équipé, avec des vestiaires séparés pour les hommes et les femmes” reconnaît Marie. Si la bonne humeur règne à la caserne, c’est avant tout le fait d’une équipe soudée avec cette même envie de venir au secours des gens. Chloé Chamouton

“Depuis le 1 janvier 2007, nous sommes intégrés au corps er

UN ÉQUIPEMENT DE CHOC Loin des petites voitures et camions miniatures, jouets pour les enfants, la caserne de Petit Noir dispose d’un bel équipement avec un parc de véhicules qui se compose d’un VPI (véhicule de première intervention qui assure toutes les missions, du nid de guêpe aux accidents de circulation en passant par les incendies), avec une MPR (moto pompe remorquable qui assure l’alimentation en eau lors d’incendies), d’un VTPM (véhicule de transport personnel et matériel) destiné au secourisme et d’un DSA (défibrillateur semi -automatique).

LIQUIDATION TOTALE AVANT TRAVAUX

Jusqu’au 12 juillet 2009* AVENTURE DES TOILES LA FÉE MARABOUTÉE ET DIEU CRÉA LA FEMME DIPLODOCUS FLEUR DE SEL

RIX DES P IÉS F SACURR IDES

S ES ARQU DES M GRAN

E U Q R A M É D E DEUXIÈM

J. C. TRIGON ROSA ROSAM SOLOLA ANIMALE LUNATISME

* Dans la limite des stocks disponibles


■ POMPIERS / SAINT-AUBIN / MUSEE DES POMPIERS

Les pompiers ont leur musée Après 6 ans de lutte, le projet lancé et porté par les deux cousins Claude et Frédéric Pouthier va enfin voir le jour. Un musée des pompiers installé à Saint Aubin à côté de la maison du patrimoine qui devrait ouvrir ses portes en octobre 2009. Histoire des pompiers, évolution du matériel, autant de thématiques qui permettront au public de partager cette passion du métier de sapeur-pompier.

Une moto pompe de 1923

“Le musée des pompiers à Saint-Aubin”, une véritable épopée, reconnaissent les deux cousins à l’origine du projet, à savoir Claude Pouthier, sapeur-pompier volontaire à la retraite et Frédéric Pouthier chef de centre à la caserne de Saint-Aubin et administrateur de l’UDSPJ (union départementale des sapeurs-pompiers du Jura).

L’histoire des pompiers en un musée “Le premier coup de pelle a eu lieu le 2 juin. Un véritable

soulagement après 6 années de galère et d’un combat acharné pour que ce projet voie le jour”. Côté financements, le musée a reçu 100 % de subventions (Commune de Saint Aubin, Conseil général, l’Etat, Le Grand Dole, la Région Franche-Comté), ce qui est exceptionnel et justifie les 6 années de lutte. A l’origine de ce musée, une idée lancée suite à Ruralissimo en 2003, qui avait consacré sa fête à la thématique des pompiers. “Après cette fête, nous nous

sommes retrouvés avec un paquet de matériel sur les bras. C’est à ce moment là que j’ai lancé l’idée de construire un musée à côté de la Maison du patrimoine”. Un musée de 950 m2 qui se donne comme ambition de faire découvrir l’histoire des pompiers ainsi que l’évolution du matériel pour une mise en valeur du patrimoine. “Nous avons collecté énormément de matériel, 30 camions assurés roulants, 40 motopompes, 4 échelles remorquables, 1 échelle de 30 mètres, 16 pompes à bras dont la plus ancienne date de 1861 sans oublier les 7200 calendriers de pompiers qu’il faut inventorier,

trier par région, département, format.

Pôle d’attractivité touristique “Ce musée participera de l’attractivité du territoire” insiste Claude Pouthier. Le choix de Saint Aubin ? “C’est la seule commune qui nous offre un terrain et l’on sait très bien que les musées ne sont plus rentables individuellement et qu’il faut proposer au public une offre touristique attractive. D’où l’idée de coupler en proposant un billet commun musée des pompiers, musée du patrimoine sur une demijournée sachant que les personnes pourront poursuivre leur journée par une croisière sur la Saône à Saint-Jean-de Losne ou sur le Doubs à Dole” insiste Claude Pouthier. “L’objectif à terme est de redonner une impulsion au tourisme à Saint-Aubin en réouvrant le restaurant, car il ne reste plus un seul café et plus de restaurant”. Chloé Chamouton

JEUNES SAPEURS POMPIERS, LE FEU SACRÉ ! “La relève commence dès le plus jeune âge. L’association départementale des jeunes sapeurs-pompiers du Jura a été créée il y a 11 ans et regroupe 14 sections soit 210 jeunes sapeurs pompiers cette année” précise le lieutenant JeanRobert Bondier Président de cette association et adjoint au chef de centre de secours à Moirans en Montagne. “Au rang des missions figurent de multiples formations au secourisme, à la culture sportive et administrative ainsi qu’au civisme. Nos objectifs consistent à encadrer les jeunes afin de les préparer au brevet national des jeunes sapeurs-pompiers. Un diplôme qui valide leurs années de formations sur trois ans et demi, quatre ans. On peut se présenter au brevet à l’âge de 16 ans.” Le creuset du volontariat

“Il s’agit d’une reconnaissance importante qui débouche sur un engagement en tant que sapeur-pompier volontaire. L’association devient ainsi le creuset du volontariat” souligne Jean-Robert Bondier. En 2008, les jeunes sapeurs pompiers représentent 45 % de nouveaux recrutements. Dès 12 ans, ils

se voient dispenser des formations (manœuvres, cours théoriques). “On a de plus en plus d’éléments féminins, plus de 15 % de jeunes filles cette année. Elles possèdent cette capacité de dialogue et d’attention indispensables lors de notre mission principale qui est celle du secours à la personne. Former des sapeurs-pompiers volontaires avec une culture complète alliant sport et civisme, telle est notre ambition.” Chloé Chamouton

Informations disponibles sur le site www.sdis39.fr ou au Service Départemental d’Incendie et de Secours à Montmorot Téléphone : 03-84-87-08-18

QUELQUES ANECDOTES : LE SAVIEZ-VOUS ? CROQUE MORTS ET FOSSOYEURS Il y a une quinzaine d’années, les pompiers étaient croquemorts et fossoyeurs, effectuant les services funèbres. Témoins de cette époque, deux corbillards (l’un des Rousses, l’autre de la Mouille) qui figurent à l’inventaire du matériel de Claude et Frédéric Pouthier. “Nous avons eu la chance de récupérer un corbillard de montagne complet comprenant le brancard, les rideaux noirs et le traîneau. C’est assez surprenant. Un jour, un enfant étonné m’a dit : “qu’est-ce qu’il est beau ce carrosse !”

DES ORIGINES DES POMPIERS En 1550, à l’époque du Moyen Âge, les pompiers n’existaient encore pas. Les prostituées et les moines, toujours présents et disponibles étaient alors réquisitionnés pour porter les seaux d’eau comme le confirme une ordonnance de Montbéliard du 9 juillet 1522 Au XVIIe siècle, ce furent les gens du bâtiment possédant échelles et gaffes qui furent réquisitionnés. La création de casernes de pompiers date de 1801 et c’est en 1850 que les premières pompes à bras apparaissent dans le Jura. Quant à la couleur rouge du matériel, elle date de 1885 et vient d’Angleterre. La bande rouge sur le pantalon des sapeurs pompiers vient de la légion d’honneur et date de 1902

SAPEURS-POMPIERS : SAPEURS ET SANS REPROCHE En 1925, les sapeurs pompiers sont désarmés. A l’origine, c’étaient des militaires, ils possédaient des sabres, d’où le nom de sapeurs.

■ GRAND DOLE - NOUVELLE CASERNE

Claude Chalon :

“Pour assurer la sécurité des habitants…” Une nouvelle et grande caserne de pompiers à l’échelle du Grand Dole ouvrira ses portes avant la fin 2011. Son installation pourrait se faire sur Choisey à hauteur de l’échangeur de l’autoroute. Rencontre avec Claude Chalon Président du Grand Dole…

Pourquoi une nouvelle caserne à l’échelle du Grand Dole? Assurer la sécurité des habitants sur le territoire du Grand Dole est essentiel et doit se placer à la hauteur des enjeux. La caserne de Dole ne répond plus aujourd’hui à tous les critères d’exigence. Pour nous le choix était clair : la construction d’une nouvelle caserne s’imposait. La nouvelle caserne est pour nous aujourd’hui une priorité. Au détriment, par exemple, d’un hôtel de l’agglomération haut de gamme.

Où pourrait être installé ce nouvel équipement ? Un positionnement proche de l’échangeur autoroutier de Choisey pourrait être intéressant. Une situation proche de Dole et à proximité de l’aéroport, de l’usine Solvay, de l’autoroute… de plus le long de la

Nationale 5 semble répondre à de nombreuses exigences pour faciliter les interventions. Là, nous pourrions construire la caserne moderne que les pompiers attendent.

Comment sera financée cette caserne ? Cette nouvelle caserne sera financée par le Conseil général du Jura et le Grand Dole. La maîtrise d’ouvrage revenant au SDIS du Jura.

On parle d’une ouverture fin 2 011 ? Même si les délais sont courts, cette éventualité n’est pas ridicule. Notre dynamisme nous a permis de monter ce projet en moins d’un an et les études peuvent maintenant commencer. On peut dire aujourd’hui que le Grand Dole disposera bientôt d’un équipement indispensable et de qualité.

L’UNION DÉPARTEMENTALE DES SAPEURS-POMPIERS DU JURA A la différence du SDIS, l’union départementale s’occupe de l’associatif. Elle compte environ 3000 adhérents et a pour buts de regrouper pour l’exercice de leurs missions tous les sapeurs pompiers, d’étudier l’ensemble des questions relatives à l’organisation de la sécurité civilie, de valoriser l’image des sapeurs-pompiers, de faire connaître leur histoire et préserver leur patrimoine, d’encourager la solidarité, de favoriser toute action, de promouvoir le volontariat, d’encourager le développement des sections de jeunes sapeurs pompiers.

sarl “isacoif” rcs dole 48760561000012 entreprise indépendante membre d’un réseau de franchise

Pays Dolois - Juin 2009 - 9


A L’ H O N N E U R ■ DOLE / LA COLLEGIALE NOTRE DAME DE DOLE/EDITION

■ TAVAUX/ THEATRE

L’épopée littéraire d’un édifice inspiré Le sonneur de Notre Dame Trois plumes universitaires, un œil de photographe, ainsi se présente l’ouvrage “De la Collégiale à la Basilique Notre Dame de Dole” , l’épopée d’un édifice inspiré qui paraîtra fin juin aux éditions DMODMO. Un hommage à la Vieille Dame qui fête cette année son 500e anniversaire. Un ouvrage collectif, documenté et esthétique, fruit de recherches de Bénédicte Gaulard, Jacky Theurot, Jean-Pierre Jacquemart sur des photos de Henri Bertand.

D

e la Collégiale à la Basilique NotreDame de Dole, un livre à 6 mains et à deux yeux, c’est ainsi que Jacky Theurot présente l’ouvrage. Un ouvrage sur “un sujet à la fois d’actualité en raison du 500e anniversaire et éternel”, fruit d’un travail collectif entre plusieurs universitaires à savoir Bénédicte Gaulard, maître de conférences, JeanPierre Jacquemart, historien de l’art, Jacky Theurot, professeur émérite, et un photographe Henry Bertand.

Une triple dimension : religieuse, architecturale, sociétale “Chacun apporte sa vision, mais le tout dans une harmonieuse complicité pour faire valoir cette Vieille Dame. C’était l’occasion également de se repencher sur l’histoire de l’édifice sous toutes ses facettes” explique Jacky Theurot. “Nous avons cherché à enraciner la basilique dans son terreau religieux, architectural et sociétal”. D’où une répartition en quatre parties rendant hom-

mage à la féminité de la Collégiale, celle-ci étant dédiée à Notre Dame : Virginité (des origines à la conception, les raisons de la construction de ce projet), maternité traitant de l’amorce du chantier (1509-1524), de la mise au monde de l’église, reposant sur une documentation comptable traitant de la question du financement, de l’approvisionnement en matériaux (pierre, bois), nativité mettant en valeur la splendeur de l’œuvre de 1524 vers 1640 et enfin maturité pour parler des aménagements et du mobilier (statuaires, vitraux) du XVIIe siècle à nos jours, telles sont les quatre thématiques de l’oeuvre. Entre retour aux sources, détails techniques, informations sur l’architecture, l’évolution des styles et des décors, ce livre se distingue par la qualité de l’information, et la richesse des illustrations. Quant aux notes, la bibliographie et la chronologie, elles se situeront à la fin de l’ouvrage, ne gênant ainsi pas la lecture. L’atout d’un tel ouvrage ? “Son unité esthétique”.

Un livre de fond Un ouvrage que les trois auteurs ont voulu extrêmement documenté et précis, érudit, Un ouvrage de fond agrémenté de photographies d’Henri Bertand.

“Par son ancrage dolois, son métier de droguiste-encadreur, ce dernier possède une connaissance extrêmement utile de multiples anecdotes. c’est un bibliophile et un collectionneur de gravures et de tableaux. Ce sont l’iconographie et les représentations qui l’intéressent”. L’œil et l’objectif, deux outils indispensables pour capter l’esprit de la Collégiale et la révéler sous des facettes méconnues ou insolites. Certaines images seront d’ailleurs extraites de la multivision consacrée à la collégiale, intitulée Notre Dame de Lumière. L’iconographie épousera ainsi le texte par endroits. Au fil de la plume, d’autres illustrations plus libres (qualité de l’édifice, restauration, vue lointaine), replaceront Notre Dame de Dole au coeur de la réflexion. “C’est un beau livre”, insiste Jacky Theurot, un livre de synthèse avec une alchimie entre le texte et l’image qui s’adressera à tous les curieux fascinés par ce splendide monument. Chloé Chamouton

éditions DMODMO 240 pages au prix de 49 euros

■ DOLE/ MUSÉE DES BEAUX ARTS / EDITION

LES TOILES DE PECHEUX : HISTOIRE D’UNE RESTAURATION L’association des Amis des musées du Jura édite, avec le soutien de la ville de Dole, l’ouvrage "Un grand décor peint restauré. Le cycle de la vie du Christ de Laurent Pécheux à la collégiale de Dole". Le livre de 48 pages est mis en vente au musée à compter du mardi 9 juin au prix de 5 euros et sera disponible dans les librairies de la ville et à la collégiale. Les auteurs du catalogue sont Sylvain Laveissière (conservateur général au département des peintures du musée du Louvre), Bénédicte Gaulard, Sylvie de Vesvrotte. L’analyse historique et stylistique des oeuvres est accompagnée d’une étude sur la restauration, rédigée par le groupe de restauratrices qui a mené cette mission.

Quand l’Histoire rencontre la fiction, autour d’un fil conducteur égrené de tranches de vie qui se sont déroulées sur 500 ans, cela donne une pièce intitulée le Sonneur de Notre Dame, interprétée par la compagnie Alter Ego. Ecrite et mise en scène par Patrice Ducordeaux, cette pièce de 2 heures, retrace dans un décor soigné la vie du sonneur Eugène Gauby et de son épouse Félicie sur fond d’histoire locale où se croisent des personnages emblématiques de l’époque. Une manière pédagogique et ludique d’expliquer le métier de sonneur

Une pièce interactive

près Charles Nodier, c’est au tour d’un autre personnage emblématique de Dole d’être le héros d’une pièce de théâtre, sous l’écriture d’un scénario de Patrice Ducordeaux : Eugène Gauby, alias le Sonneur de Notre Dame, interprétée par la compagnie Alter Ego de Tavaux.

Un spectacle qui mêle émotion et Histoire avec un grand H” souligne Patrice Ducordeaux. Autour d’Eugène Gauby, se déploient des personnages historiques qui ont marqué de leur empreinte la vie doloise : Jean Boyvin, Marguerite d’Autriche, nièce de Charles Quint et Hugues Sambin, architecte du clocher”.

Tranches de vie du Sonneur de Notre Dame

Des décors soignés

A

Une pièce de 2 heures interprétée par une trentaine de comédiens retraçant des tranches de vie de cette figure doloise, qui allie histoire et fiction. Le fil conducteur demeure la vie de la Collégiale depuis 500 ans.

Une mise en scène et une scénographie élaborées qui viennent ajouter de la crédibilité et de la véracité à ce spectacle avec des costumes d’époque élaborés par Chant a l P u g e t . “ L’ h i s t o i r e s e déroule à deux niveaux : au clocher et sur le parvis.

Une pièce qui n’oublie pas l’humour et l’interactivité. En effet, l’organiste Michel Valfrey, nommé Victor dans la pièce assure des transitions avec des chansons. “Il a d’ailleurs créé un CD sur lequel on retrouve une chanson : les mollets dolois”, une valse mise en musique. Un spectacle complet qui mêle écriture, bande son, musique et participation du public. Chloé Chamouton

Le spectacle sera créé vendredi 12 juin à la salle Gérard Philipe dans le cadre du week-end des Talents Locaux, puis au théâtre de Dole le 4 juillet, en plein air le 11 juillet à Dole, avant de prendre la direction de Champvans, Villette, Damparis et revenir à Tavaux le 5 septembre place Saint Gervais. Journée du 12 juin : 500 enfants pour les 500 ans de la Collégiale dès 9 h 15, présentation de l’histoire de l’édifice suivie d’un extrait du Sonneur de NotreDame, spectacle de la troupe Alter Ego. Concert d’orgue par Etienne BAILLOT et photo souvenir. Grand lâcher de ballons aux couleurs du 500e anniversaire.

500 ANS DE FESTIVITÉS : LA COLLÉGIALE AU RYTHME DE LA FÊTE RENAISSANCE “Je suis très satisfait des festivités liées au 500e anniversaire de la Collégiale qui pendant trois jours a été la reine des fêtes de Pentecôte. L’objectif a été atteint : il s’agissait de célébrer cet édifice et cela a été fait en beauté” n’a pas manqué de souligner Jean Claude Wambst. “Notre souci était de diversifier à la fois les genres artistiques, de mélanger théâtre, spectacles divers, concerts, fête foraine pour créer une ambiance”. Dole avait pris des allures de festival des arts de la rue avec des danses Renaissance, des scènes théâtralisées et de nombreuses animations pour divertir les visiteurs. Sur deux jours et demi, ce sont environ 53 000 personnes qui ont participé aux fêtes de Pentecôte avec 8 000 personnes venues assister au défilé et un beau succès pour les concerts d’orgue au sein de la Collégiale. Ch. C

Une inspiration littéraire et printanière au cœur d’un jardin remarquable Dolois

Un jardin “à la faulx”, un bonheur partagé Un Jardin à la faulx - 29 euros Disponible en librairie, maisons de presse et grandes surfaces

Pays Dolois - Juin 2009 - 10

Editions DMODMO 13, rue Alexandre Vialatte - 39100 Dole Tél. 03 84 82 50 21


Publirédactionnel

CYCLES BULLE Un nouvel agencement intérieur pour une meilleure visibilité du deux roues

Côté cyclomoteurs

Tout beau, tout neuf, le nouvel agencement de l’espace intérieur du magasin Cycles Bulle, sur l’espace Commercial de Choisey, favorise une meilleure visibilité des produits, permettant la découverte de l’univers du deux roues motorisé et non motorisé. Entretien avec Rémi Bulle. Depuis quand l’entreprise Cycles Bulle existe t-elle ?

L’entreprise fête, cette année, 66 ans d’existence. Elle fut créée par mon grand père après guerre en 1943, puis reprise par mon père en 1974. Il s’agit d’une entreprise familiale de grand-père en petit-fils. Nous sommes installés sur le site de Choisey depuis le 2 novembre 1995. Cela fait 14 ans que nous pérennisons cette activité. Quel est votre secteur d’activité ?

50 cm3 jusqu’à 500 cm3 de marque PEUGEOT à partir de 999 € TTC et garantie 2 ans. Vous pourrez y trouver aussi de nombreux accessoires d’équipement du cycliste et du cyclomotoriste. Nous misons avant tout sur la qualité, la fiabilité et la sécurité de tous nos équipements. Un rayon diététique y est également présent.

Quels sont les atouts de Cycles Bulle ?

Notre professionnalisme est un gage de garantie et de confiance pour notre clientèle. Conseils, services, disponibilité, efficacité et rapidité, autant d’atouts qui permettent à nos clients d’être satisfaits. Une équipe de cinq spécialistes se met au service du client, l’oriente et le guide dans ses choix.

Par ailleurs, notre pôle atelier demeure aussi un avantage. Nous réparons également toutes les marques de vélos.

rés et les réparations laissent à désirer… Ce nouvel aménagement intérieur correspondait-il à une envie ?

Que pensez-vous de l’installation de Décathlon ?

Personnellement, ça ne m’inquiète pas. Je reste persuadé que la spécialisation, et le professionnalisme font la différence auprès des

Côtés vélos

Rémi Bulle

clients. En effet, nous récupérons de nombreux clients déçus par le système de la grande distribution. Les produits y sont mal prépa-

plusieurs îlots : un espace dédié au vélo, un autre au scooter, un troisième à la bonneterie et un dernier consacré aux accessoires.

Lors de la présentation de la gamme 2009, nous avons été séduits par le nouvel agencement proposé par Cycleurope. Nous avons donc rénové l’espace intérieur pour améliorer la visibilité et permettre aux clients de se repérer rapidement. Nous avons mis en place

Propos recueillis par Chloé Chamouton

CYCLES BULLE Zone Commerciale DOLE-CHOISEY Tél. 03 84 72 19 25 Fax 03 84 82 70 97 Ouvert du lundi après midi de 14 h à 19 h au samedi (9 h-12 h, 14 h-19 h)

Nous avons deux activités complémentaires : • la vente de vélos Courses, VTT, VTC avec les marques ORBEA, GITANE, DEFINITIVE GITANE, BIANCHI, non sans oublier une large gamme enfants à partir de deux ans et les produits à assistance électrique EBIKE GITANE à essayer. • la commercialisation de cyclomoteurs, scooters de

“Le Balcon des Epenottes” A louer : local professionnel à usage de bureau ou commercial Au cœur de la zone commerciale des Epenottes Rez-de-chaussée aménagé (6 bureaux, wc, cuisine, hall d’entrée…) de 160 m 2 ouvrant sur un vaste parking privatif.

Renseignements et visites : SCI du Laoul Tél. 06 88 16 99 55


D E S V I L L A G E S E N PAY S D O L O I S - N ° 6 1 FERDINAND DE LONGWY DIT DE RYE (1556 - 1636) : Né au château de Balançon, il fit une grande carrière ecclésiastique, devenant archevêque de Besançon de 1586 à sa mort. Avec Jean Boyvin, il organisa efficacement la défense de Dole lors du siège de 1636. GUY-MICHEL DE DURFORT DE LORGES (1704 - 1773) : Duc de Lorges et de Randan, il devint maréchal de France en 1768. Chevalier du Saint-Esprit, il résida régulièrement au château de Balançon après son mariage avec Elisabeth de Poitiers, descendante de la maison de Rye. HIPPOLYTE RENAUD (1801 - ?) : Inventeur des moulins à turbine, ce mécanicien a exploité ses ateliers à Thervay jusqu’en 1845. ALBERT PELOT (1903 - 2008) : Né à Thervay, cet ancien maire de 1945 à 1951 fut chargé d’évaluer les dommages après les incendies provoqués par l’armée allemande en 1944. Décédé à 105 ans, il est celui qui a vécu au village le plus longtemps. ENFANTS DU PAYS TOMBÉS AU CHAMP D’HONNEUR : 25 en 1914/1918 - 4 en 1939/1945 - 1 en Indochine - 2 en Afrique.

Thervay à l’extrémité nord du Jura A l’extrémité du massif de la Serre et aux confins de la Haute-Saône, Thervay regarde inlassablement couler les eaux de l’Ognon. Les ruines du château de Balançon qui a vu naître la plupart des hommes illustres de la maison de Rye veillent toujours sur ce village blotti dans une abondante verdure. Trévadiers et Trévadières nous ouvrent leurs portes. Thervay l’antique Il suffit de se promener sur le territoire pour comprendre qu’un village existait déjà, il y a bien longtemps, même avant le Moyen Age. Détruit au IVe siècle, par les Barbares, il fut repeuplé par les Burgondes. Au VIe siècle, quelques religieux de l’abbaye de Condat Vue du ciel

(Saint-Oyand et Saint-Claude plus tard) s’installèrent au cœur de cette région païenne. Deux villages (Colombier et Athéis) furent ainsi créés autour de ce monastère situé au Val Saint-Jean. Au cours du XIe siècle, des bandes de Normands s’y établirent avec leurs familles et les cultures se développèrent. Le petit monastère

des moines de Condat n’était plus qu’une ruine et c’est alors que le prêtre Constantin et son frère Robert décidèrent d’en faire un ermitage et de relever ce centre religieux. Bientôt, le Moyen Age avançant, le comte Raynaud III et les différents seigneurs de la région aidèrent ces deux moines entreprenants. En 1136, une nouvelle abbaye était érigée au bord de l’Ognon et une abbatiale fut construite. C’est l’abbaye d’Acey que l’on connaît aujourd’hui avec ses quelque 23 moines et ses ateliers d’électrolyse. Quant aux deux villages, ils se dépeuplèrent, ne laissant que quelques fermes isolées ser vant de lieux d’asiles.

Les seigneurs de Thervay et de Balançon Ponce de Thervay, Guillaume, Gérard, Etienne et Perrin se sont tous qualifiés de seigneurs de Thervay aux XIIe, XIIIe et XIVe siècles. Leur château s’élevait au lieu-dit « à la Motte ». Après la mort de Perrin de Thervay, le village fut

Ruines du château de Balançon vers 1910

intégré à la seigneurie de Balançon qui, en plus du lieu, comprenait déjà Sermange, Jallerange et une partie d’Offlanges. D’abord propriété des sires de Pesmes, elle tomba dans le giron de la maison de Rye et des seigneurs de Neublans vers 1360. Dès lors, cette famille allait conser ver ces terres durant plusieurs siècles, fournissant de nombreux maîtres à Balançon. Cependant, peu avant sa mort en 1636, l’archevêque Ferdinand de Rye qui vit le jour au château, dut racheter les biens de François de Rye, son petit neveu qui se couvrit de dettes. Un testament indiqua alors les héritiers successifs. Tout se passa normalement jusqu’en 1732, quand Elisabeth de Poitiers, lointaine parente du pré-

lat, dut faire appel à la justice pour récupérer l’héritage. En 1748, elle donna sa terre de Balançon au vicomte de Durfort, neveu de son mari duc de Randan. Désormais, les seigneurs de Balançon ne furent plus issus de la maison de Rye et la terre tomba dans l’escarcelle des seigneurs de Montrambert et de Vadans.

Le château fort de Balançon A la première petite forteresse de l’époque romaine succéda une construction plus importante au XIIIe siècle par les sires de Pesmes. Malheureusement, l’édifice devait subir de nombreux sièges au cours du temps. En 1477, il fut complètement saccagé par les troupes françaises de la Trémouille.

Il faut deviner l’ancien château aujourd’hui !

Reconstruit, Tremblecourt s’en empara en 1595 et, en 1636, La Meilleraye l’assiégea à nouveau et l’occupa. Flanqué de trois tours carrées et d’une tour circulaire et couvrant une superficie de 4, 5 ha il aurait été l’un des plus beaux de Franche-Comté. Un pont-levis autorisait l’entrée. Sous l’ancien régime, l’intérieur de ce château fort luxueux était le théâtre de fêtes grandioses. Les bois voisins abritaient de grandes parties de chasse auxquelles participaient tous les

gentilshommes de la région. Le maréchal de Lorges, duc de Randan, y avait fait dessiner des jardins à l’anglaise.

Le spécialiste du modèle réduit radiocommandé loisir et compétition sur 250 m2

TOURING MODELISME Règlement jusqu’à 4 fois sans frais (de 100 € à 3 600 € par carte bancaire)

Réparation - Réglage Parking Piste en salle Location de voitures RC 2 bis Rue des Gardes - DOLE Pays Dolois - Juin 2009 - 12

(suivre foyer des Paters)

- Tél. 03 84 69 49 27 - www.touring-model.com


Roland Guilley : élu au conseil municipal en 2008, il fut maire aussitôt. Né en 1948 et originaire du village, Roland Guilley a d’emblée consacré sa retraite de l’éducation nationale au service des Trévadiers. En effet, une histoire de carrière avait sérieusement ébranlé la commune au printemps 2007, puisque le conseil municipal démissionnait en bloc. Sa réélection en novembre n’effaçait pas les problèmes et en 2008, l’enfant du pays revenait au bon moment pour s’asseoir dans le fauteuil de maire. “J’ai été sollicité” avoue-t-il humblement. Du haut de sa récente élection, il reconnaît et apprécie les réalisations effectuées par ces prédécesseurs : “L’enfouissement des lignes électriques et téléphoniques au centre et la réfection d’une partie de l’assainissement font partie des réalisations

les plus marquantes, même si de nombreux travaux furent effectués” souligne-t-il. Rendre la place centrale plus conviviale reste l’un de ses objectifs, comme aussi le problème d’accessibilité à la mairie qui, depuis la construction de la maison commune en 1836, se trouve à l’étage, au dessus de l’école. “Ce gros dossier doit être résolu avant 2015” précise-t-il. Plusieurs solutions sont à l’étude et l’aide de la communauté de communes sera certainement précieuse pour ce maire qui n’en pense que du bien. Dans ce village qui a compté près de 1000 habitants en 1840, l’école demeure un centre de vie, même si un RPI avec Brans et Offlanges fut créé en 1997. Grande section de maternelle et CP sont restés à Thervay avec Christelle Vuillemin. Il faut dire que les activités commerciales et artisanales déclinent ! Ainsi, seule l’épicerie communale gérée par Francine Berchet permet aux habitants

de faire quelques courses au village. Côté artisanat, notons la présence d’un menuisier (Jocelyn Bardouillet) et d’une activité mini BTP avec Olivier Thiou. Didier Legros doit cesser son activité d’entretien d’espaces verts en juillet. Le monde associatif est surtout regroupé autour du Comité des fêtes dont le nom “le Réveil du Cygne” résonne à chaque manifestation. La fontaine aux cygnes, seule survivante après l’adduction d’eau en 1958, fut construite en 1834. Ornée de trois signes provenant des forges de Baudin, elle fut classée IMH en 1990 et elle semble avoir inspiré le Comité des fêtes. Pêcheurs, chasseurs et Amicale des sapeurs-pompiers complètent la liste des animateurs. En effet, Thervay abrite le Centre de secours pour deux cantons. Dirigé par l’adjudant Pascal Bouchet, il vient d’être doté d’une caserne neuve.

En 1793, le domaine fut vendu nationalement comme de nombreuses propriétés de ce genre. En 1850, la partie nordouest était encore habitée, mais aujourd’hui, malheureusement seules des ruines envahies par la végétation entretiennent le souvenir du château de Balançon qui a vu naître de grands noms de la maison de Rye.

Une église et trois chapelles En 1112, il existait déjà une chapelle à Thervay. Elle était dédiée à Saint-Martin.

Eglise et presbytère accolés La chapelle du bon secours

En 1629, un nouveau clocher était construit et une nouvelle église devait suivre. Des extensions, restaurations et autres réparations ont certes été réalisées depuis ces temps lointains. « Autrefois, nous avions un clocher comtois » précise Roland Guilley, maire de la commune. Ce clocher dont la pointe défie le ciel fut fortement endommagé par la foudre en 1973 et il fut reconstruit à l’identique.

Monique Chavanon :

« Nous avions passé la nuit au fond du jardin ! » Ce village qui, lors du 60e anniversaire de la Libération du Jura recevait un diplôme d’Honneur en témoignage des sévères représailles ennemies subies le 8 septembre 1944, a vraiment connu l’horreur ! Un habitant assassiné et 25 maisons incendiées par l’occupant allemand, Monique Chavanon qui avait 12 ans a toujours les images devant les yeux. “Les vaches enfermées dans les bâtiments en flamme hurlaient !

Nous habitions dans une rue perpendiculaire à la grande route, celle où ils incendiaient les maisons. Arrivés à la petite chapelle ils sont partis, mais nous étions très inquiets ! Nous avions passé la nuit au fond du jardin !” se souvient encore aujourd’hui l’épouse de l’ancien maire, passionnée de généalogie et d’histoire locale. Combien de registres paroissiaux a-t-elle déjà relevés ? Elle ne le sait pas ellemême, mais les classeurs s’empilent…

Au début des années 1970, des bénévoles effectuèrent un décapage en règle des murs intérieurs et plus récemment, juste avant d’affronter le XXIe siècle, d’autres courageux ont peint l’intérieur de l’édifice auquel est accolé un joli presbytère dont le dernier locataire fut l’abbé Gabriel Mourey. En 2005, une souscription permettait l’électrification des anciens lustres à bougies. Mais dans ce village intégré à la paroisse du Mont Guérin, trois chapelles privées sont entretenues : Notre-Dame Auxiliatrice édifiée en 1726, Notre-Dame de bon secours érigée en 1747 et celle dédiée à Jean-Claude Guillaume construite en 1844.

LGV : Le territoire coupé en deux ! Il ne reste que quatre GAEC et exploitations agricoles au village : Val Saint-Jean, Beauregard, Benoît et Gilbert Cretin et Pascal Bouchet. Tous sont

• Porte de garage, Portail (pvc, alu…) • Automatisme, Interphone, Moustiquaire

14 COL STAND ORIS A + 3 TO RD N BOIS S

A Balançon, on ne manque pas d’humour !

spécialisés dans l’élevage, la polyculture et la production laitière. Les vaches trévadières auront d’ailleurs bientôt une nouvelle animation avec la ligne à grande vitesse ! Avec une emprise de 70 ha et 4900 mètres de voie, le paysage local est en cours de changement. Plusieurs ouvrages importants ont été construits et certains habitants n’auront peut-être pas besoin de voir le train pour savoir qu’il passe, malgré les quelque 510 mètres de protections acoustiques et paysagère prévues. En attendant, il faut redoubler de vigilance tellement les camions sont nombreux ! En conséquence, le remembrement effectué en 1953 et réaménagé en 1970, a dû être reconsidéré en 2008. Dans ce village accueillant, on peut s’étonner que le plus élégant des châteaux francs-comtois ait été laissé à l’abandon. Ferdinand de Rye aurait certainement beaucoup de regrets, comme aussi le duc de Randan qui y fit dessiner et aménager un jardin à l’anglaise qualifié d’exceptionnel. On peut se demander où il se trouvait ! Robert Bignet et Marie Sirugue, doyens du village respectivement nés en 1913 et 1916, ont pu suivre la lente dégradation de l’édifice. Néanmoins, ces ruines aujourd’hui enfouies sous la végétation, propices aux oiseaux, insectes et chauves-souris pourraient encore faire rêver les promeneurs que nous sommes ! Imaginons les belles parties de chasse organisées dans ces vallons verdoyants et tous ces gentilshommes chevauchant ! Mais là, en ces lieux inhospitaliers aujourd’hui, que d’aventures galantes

ont dû vivre le puissant duc de Randan et la savoureuse demoiselle de Chevigney, sa maîtresse ! Que de belles histoires ces vieilles pierres noircies par le temps pourraient raconter si elles en avaient la possibilité ! Balançon est devenu un hameau de Thervay. Quelques habitants y vivent paisiblement et, l’ancien château étant devenu invisible, il fallait bien signaler le lieu ! Le duc de Randan sur une barrique…, pourquoi pas JT

Thervay (39290) Altitude : 192 à 311 m. Superficie : 1575 ha dont 260 ha de forêts Population : 371 habitants (les Trévadiers) Canton de Montmirey le Château Communauté de Communes : Nord-ouest Jura Conseil municipal Guilley Roland : Maire Verdot Bernadette : 1er adjoint Vermot-Desroches Christian : 2e adjoint Billardey Anne-Lise Champonnois Alain Charleux François Cretin Christian Genestier Christian Lime Annie Maurin Paul Priolet Daniel Les derniers maires 1951-1952 : Etienne Geley 1952-1953 : Auguste Pelot 1953-1959 : Léon Antoine Thiou 1959 -1979 : Auguste Pelot 1979-1989 : Michel Paccaud 1989-1995 : Pierre Chavanon 1995-2001 : Jean Ernenwein 2001-2008 : Marie-Claude Cornu 2008 - : Roland Guilley

• Volet roulant, Store banne, Eclairage de jardin • Electricité domotique

-10%sur stores extérieurs

*

jusqu’au 11 juillet 2009 Hall d’exposition ZI r. de Strasbourg TAVAUX Tél. 03 84 71 80 89 ouvert tous les après-midi de 14 h à 18 h

PORTES DE GARAGES

PORTAILS AUTOMATISMES

STORES BANNES

*voir condition en magasin Pays Dolois - Juin 2009 - 13


SPORTS ■ VTT

■ VTT

SPORT ADAPTÉ À LA COMBE AUX LOUPS

TOUR DE LA SERRE

L’ASAL de Dole a organisé à la combe aux loups les championnats de Franche Comté de VTT en sport adapté. 75 vététistes venus de Franche Comté et de Bourgogne se sont donnés rendez vous sur les sentiers dolois pour participer à la première édition du championnat régional sur les hauteurs doloises. La partie technique et l’encadrement des coureurs ont été assurés par l’ ACDTR (Amicale Cycliste Damparis Tavaux).

LES CHIFFRES

■ CHAMPVANS/FOYER RURAL/COURSE A PIED/MANIFESTATION SPORTIVE/19 ET 20 SEPTEMBRE

La fête de la course à pied à travers le Grand Dole Faites du sport avec cette fête de la course à pied organisée par la section de l’amicale coureur du foyer rural de Champvans. La première Traversée du Grand Dole les 19 et 20 septembre ouverte à tous reliera entre elles les 41 communes du Grand Dole parmi lesquelles figureront des communes relais, le but étant de se faire plaisir. Une initiative sportive, ludique, conviviale et solidaire permettant d’allier les joies du sport à celles de la générosité, 50 % des bénéfices étant reversés à l’AFM (association française contre la myopathie). Alors qui sera lièvre, qui sera tortue ? L’essentiel étant de chausser ses baskets.

L

a tortue, logo de l’amicale des coureurs de Champvans donne la tonalité de cette manifestation : sportive, ludique et conviviale, telle se présentera la première Traversée du Grand dole les samedi 19 et dimanche 20 septembre. “Au sein du foyer rural de Champvans, nous avons crééé il y a un an une section de course à pied : l’Amicale Coureur de Champvans connue sous CAC 39”. Au menu des manifestations sportives organisées par cette amicale, la première traversée du Grand Dole non chronométrée, qui se déroulera sur des routes ouvertes à la circulation.

Une initiative sportive, conviviale et solidaire “L’objectif de cette course consiste à relier les 41 communes du Grand Dole entre elles, auxquelles il a fallu demander l’autorisation des maires pour les traverser” explique Patrick Le Bail, président du foyer rural. Une manifestation sportive qui se

contribué au bon déroulement de la course

Suivez vos équipes ! Football Division Honneur 08/05/09 Jura Dolois-4 Rivières 1-1 17/05/09 Roche/Novillars-Jura Dolos 1-2 23/05/09 Jura Dolois - Morteau 0-1

Classement au 23/05/09 1.Ornans - 2. Pont de Roide 3. Morteau/Montlebon - 4. ASM Belfort (B) - 5. Lons - 6. Jura Dolois - 7. 4 Rivières - 8. Jura Sud - 9. Bresse Jura 10. Pontarlier - 11. Roche/Novillars 12. Arbois - 13. Clémenceau - 14. Audincourt

Honneur Régional

Classement au 17/05/09 1 . Belfort Sud - 2. Besançon (C) - 3. Baume les Dames - 4. Champagnole 5. PS Besançon - 6. Morbier - 7. Noidans - 8. Plateau - 9. Fesches - 10. Saint Vit 11. Choisey - 12. Jura Dolois (B)

Une course bien structurée

Promotion Honneur 08/05/09 Jura Lacs-Jura Nord 2-1 16/05/09 Orchamps Ven.-Jura Nord 2-1

Classement au 16/05/09 1.Vesoul (C) - 2. Dannemarie 3. Jura Nord - 4. Rioz/Etuz/Cussey 5.St Loup/Corbenay - 6 Planoise St Ferjeux - 7. Lons (B) - 8. Jura Lacs 9. Arc/Gray - 10. Orchamps Vennes 11. Vallée du Breuchin - 12. Chatillon/Devecey

Les coureurs du CAC surnommés les orange

sécurité. “Ce fut notre travail le plus délicat. Il a fallu obtenir l’accord de la préfecture. Le cortège sera composé des voitures du Olds Car Club de Jean-Pierre Aulon, de motards, de voitures de sonorisation et des cars du Grand Dole”. Mais pour courir, il ne faudra compter que sur ses pieds sur les routes des communes du Grand Dole.

Promotion de Ligue

Inscription 4 juillet Foyer rural - 15 rue de Foucherans - Champvans Tél. 06 76 37 14 75 www.cac39.canalblog.com - cac39champvans@orange.fr

Retrait des dossards

12 septembre Le parcours

Départ de la course le samedi 19 septembre à Champvans à 8 h 30, arrivée au stade municipal de Dole à 19 h. Dimanche 20 septembre : Départ de Dole à 9 h, arrivée à Champvans à 18 h.

Chloé Chamouton

■ GYMNASTIQUE

■ FOOTBALL/TOURNOI DU PS DOLE

LES ACROBATES AUX MÉSNILS PASTEUR

400 JEUNES FOOTEUX AU PASQUIER À L’ASCENSION

Plus de 250 jeunes acrobates de Franche Comté avaient rendez-vous à la salle spécialisée des Mesnils Pasteur le week-end des 23 et 24 mai. Cette compétition organisée par les feux follets gym a permis aux jeunes gymnastes, notamment le jeune protégé de Florent Nardin, Nicolas Isarte de décroché une belle médaille d’argent dans la catégorie Acrobate DGAM 2002. Chez les filles il faut souligner la belle performance des doloises Morgane Dantonel, Maelle Baud qui montent également sur le podium.

vététistes et randonneurs au tour de la Serre

08/05/09 Belfort Sud-Jura Dolois (B) 8-0, 10/05/09 Besançon (C)-Choisey 1-5 17/05/09 Jura Dolois(B)-Baumes les Dames 1-7,Choisey-PS Besançon 0-7

double d’une initiative solidaire. “50 % des bénéfices seront reversés à l’AFM à savoir l’association française pour la lutte contre la myopathie. On court pour la bonne cause”. Cette première traversée est portée à la fois par le Grand Dole et le conseil général du Jura. “Cette course mixte accessible à tous en individuel ou par équipe de 6 mise avant tout sur la convivialité, chacun peut courir la distance qu’il veut, à travers la mise en place de communes relais. Pour établir ces relais, nous avions besoin de 2 cars pour pouvoir transporter les coureurs. Des cars mis à disposition par la communauté d’agglomération qui à cette occasion va faire la promotion de sa politique de son nouveau réseau bus”. Ravitaillements, animations prévues dans les communes relais (conférences, orchestres, danses), autant d’ingrédients pour rendre cette course agréable. Sans oublier pour autant la

711 92 bénévoles ont

Pour sa 12e édition, dimanche, le Tour de la Serre VTT organisé par l’Avenir Cycliste Damparis Tavaux Région (ACDTR) avec le soutien du SIVOM de la Serre a connu un vif succès avec 711 Participants. L’organisation a su réagir en modifiant des portions rendues inaccessibles par la météo de ces jours derniers, et par la dégradation des chemins et sentiers causée par les engins forestiers et tracteurs afin de proposer aux vététistes des circuits de qualité adaptés à leurs attentes.Un grand merci aux 92 bénévoles qui ont participé au bon déroulement de cette manifestation.

Le jeudi de l’Ascension c’est le traditionnel rendez vous des jeunes footballeurs sur les terrains du Pasquier. Il a rassemblé plus de 400 jeunes footballeurs venus de Bourgogne et de Franche Comté. Ce sont les équipes des PTT Dijon dans les catégories poussins et benjamins qui ont été les plus réaliste lors de cette compétition, car ils sont repartis dans leur club avec les lauriers. En 13 ans la victoire est revenue aux joueurs de Jura Dolois Football.

■ BASKET/JEUNES

10/05/09 Rochefort/Am.-Jura Lacs (B) 1-1 17/05/09 Maufaucon-Rochefort/Am. 3-2

Classement au 17/05/09 1.PTT Besançon - 2. Poligny - 3. Levier - 4. Rochefort/Amange - 5. Montmorot 6. Maufaucon - 7. Arbois - 8. Aiglepierre - 9. Velotte - 10. Coteaux de Seille - 11. Frasne - 11. Jura Lacs (B)

1ère Division de District 10/05/09 La Joux-PS Dole Crissey 3-0, Foucherans-Grimont 2-2, Mont sous Vaudrey-Sud Revermont 4-2 17/05/09 PS Dole Crissey-Chaussin 11, Sud Revermont-Foucherans 1-1, Sirod-Mont sous Vaudrey 1-2 23/05/09 Sud Revermont-PS Dole Crissey 2-1, 24/05/09 Mont sous VaudreyFoucherans 1-4 30/05/09 Morbier(B)-Foucherans 1-3, La Joux-Mont sous Vaudrey 1-2, Grimont-Chaussin 2-0

Classement au 30/05/09 1.Mont sous Vaudrey - 2. Foucherans 3. Grimont – 4. Bois d’Amont 5. PS Dole Crissey - 6. Sud Revermont - 7. Chaussin - 8. St Claude 9. Champagnole (B) - 10. Morbier (B) 11. Lajoux -12. sirod

2e Division de District Poule B 10/05/09 Choisey (B)-Molay 2-4, Jura Nord (B)-St Aubin 3-2, Trois Monts-Petit Noir 2-1, Salins-Archelange (nc), Mouchard-Damparis 2-2

17/05/09 Petit Noir-Choisey (B) 1-2, St Aubin-Mouchard (réserve), Bresse Jura (B)-Trois Monts 3-2, Archelange-Jura Nord (B) 2-0, Molay-Salins 6-0 , Chapelle Voland-Damparis 1-1 24/05/09 Choisey (B)-Salins 4-2, MolaySt Aubin 0-1, Trois Monts-Jura Nord (B) 9-4, Petit Noir-Damparis 0-3, Archelange-Chapelle Voland 2-2,

Classement au 24/05/09 1.Bresse Jura (B), - 2. Trois Monts - 3. Choisey (B) - 4. St Aubin - 5. Jura Nord (B) - 5. Molay - 6. Damparis - 7. Salins 8. Mouchard - 9. Chapelle Voland - 10. Archelange - 11. Petit Noir

3e Division de District Poule C 08/05/09 Aiglepierre-Luso Doloise 1-0 09/05/09 Jura Nord(C)Rochefort/Amange (B) 0-2, 10/05/09 Moissey-Rahon 2-2, GrimontLuso Doloise 2-2, Aiglepirre (B)-Mont sous Vaudrey (B)1-1 17/05/09 Mont sous Vaudrey (B)-Rahon 0-0, Rochefort/Amange-Grimont 3-1, Montbarrey-Abergement 1-1, Luso Doloise-Moissey 4-0 24/05/09 Abergement-Jura Nord (C) 13, Montbarrey-Rahon 1-1, Rochefort/Amange-Mont sous Vaudrey 2-1, Aiglepierre-Moissey 4-2

Classement au 24/05/09 1.Luso Doloise - 2. Rochefort/Amange (B) - 3. Grimont - 4. Aiglepierre (B) - 5. Abergement - 6. Mont sous Vaudrey (B) - 7. Rahon - 8. Jura Nord (C) - 9. Montbarrey - 10. Moissey - 11. PS Dole Crissey - 12. Arbois

Rugby Fédérale 3 1/64 de finale 10/05/09 Red Star-Dole 11-16 1/32 de finale 17-05/09 Auxerre-Dole 17-13

Handball Nationale 3 M Poule 6 09/05 Dole-Mulhouse 24-32 23/05 Palente Dole22-24

Classement final au 23/05/09 1.Villefranche - 2. Longvic - 3. Schiltigheim - 4. Troyes - 5. Dieulouard 6. Saint Doulchard - 7. Dole - 8. Gray 9. Wittelsheim - 10. Marmoutier 11. Molsheim - 12. Mulhouse 13. Marsannay - 14. Palente

Nationale 3 F Poule 5 09/05 Saint Fons-Chaussin25-20 16/05 Chaussin-Meyland 28-28

Classement au final au 16/05/09 1 .Vaulx en Velin - 2. Voiron - 3. Annecy - 4. Pontarlier - 5. Tassin - 6. Chaussin 7. Maiche - 8. ST Fons - 9. Macon 10. Meyland - 11. Perignatois 12. Saint Vit

LE RENDEZ VOUS DE CRISSEY Dimanche 24 mai la Ligue de Franche Ccomté organisait avec Jura Dolois Basket comme tous les ans à Crissey le tournoi Michel Moine. Cette manifestation organisé pour la 33 eannée à connu un franc succès plus de 45 clubs se sont retrouvés pour fêter la garnde fête du basket.

■ COURSE/FOULÉES DES « FOULETOTS »

■ EQUIPE DU MOIS

■ BILLARD

FOOT : MONT SOUS VAUDREY

OPEN DE DOLE

En tête du championnat de 1ère division de District et sûre de retrouver la Promotion de Ligue pour la saison 2009-2010 avec Foucherans, Mont sous Vaudrey est l’équipe du mois de mai 2009. Battu inextrémis dimanche dernier lors des demi-finales de la coupe du Jura, l’équipe du président Laurent a réussi une belle saison 2008-2009.

Pays Dolois - Juin 2009 - 14

Le Billard club dolois organisait son Open de billard à la Visitation. Une vingtaine de joueurs venus de Bourgogne et de Franche Comté ont participé pendant deux jours à la compétition. C’est un joueur de Vesoul, Gilles Martin qui à remporté cet Open de Dole. Il a prit le meilleur sur Alain Piedevcahe le sociétaire du Billard Club de Dole.

75 FOULETOTS AUX FOULÉES DE FALLETANS Damien Guignot à remporté dimanche 17 mai les traditionnelles foulées des Fouletot. En effet le coureur franc-comtois devançait de quelques secondes le champagnolais Stéphane Choulet. Le vainqueur 2008 Samuel Bellenoue ex sociétaire du DAC et du Vélo Club Dolois ne réussissait pas à grimper sur le podium il décrochait la 4e place. Ces foulées ont connu un bel engouement puisqu’ils étaient près de 90 coureurs à participé aux 5 et 10 km.


■ SICTOM DU JURA

Le tri a ses ambassadrices Depuis juin 2007, le Sictom œuvre à la promotion du compostage domestique à travers une opération de sensibilisation et de mise en pratique du compostage. Sensibiliser la population au tri des déchets, lui faire prendre conscience de la nécessité de ces gestes éco-citoyens à l’intérêt économique, tel est le rôle des deux ambassadrices du tri présentes au sictom depuis 2008. Promouvoir le compostage domestique En tant qu’adhérent du Sydom, retenu par l’Ademe au titre des opérations exemplaires dans le cadre du plan national de soutien au compostage domestique dans le Jura, le Sictom participe à cette opération de promotion du compostage domestique. Une opération destinée à mettre en valeur les intérêts à la fois économique et écologique du compostage. Faire son compost, c’est en effet agir pour l’environnement.

Un geste éco-citoyen Réduire le volume d’ordures ménagères à traiter par les collectivités, préserver l’environnement, enrichir son jardin, autant d’atouts du compostage, technique de valorisation des déchets biodégradables de la cuisine, de la maison et du jardin. Le compost est un processus naturel permettant d’obtenir un engrais de qualité pour votre jardin. Au cours du processus de compostage, les micro-organismes (bactéries, champignons) et d’autres organismes transforment ces Type de déchets Ordures ménagères Bacs bleus

Déchets verts

déchets en compost. Pas besoin d’être un expert pour fabriquer son compost. Les composteurs sont fabriqués par le CAT (centre d’aide par le travail) de Saint Claude dans le Haut Jura. Il s’agit de matériel local. Le Sictom achète ce matériel au CAT 55 euros et le met à disposition auprès des usagers à 15 euros. Une opération qui depuis sa mise en place en juin 2007 remporte un vif succès auprès du public. 74 composteurs ont été vendus en 2007, 1 000 en 2008 et 250 composteurs ont été vendus jusqu’à fin avril 2009.

Un geste économique Un intérêt écologique qui se double d’un intérêt économique. Les ordures ménagères comportent 40 % de produits compostables et donc réutilisables. Si ces produits ne sont pas compostés domestiquement, ils sont collectés par les camions poubelles puis transportés à Brevans dans un premier temps avant d’être acheminés par camion à Lons le Saunier pour être incinérés au centre d’incinération. Composter permet donc de réduire

les coûts de transports.

Des ambassadrices de choc pour le tri : des missions de sensibilisation Sensibiliser la population, faire prendre conscience aux personnes de la nécessité et de l’importance de trier les déchets, tel est le rôle des ambassadrices du tri du Sictom de la zone de Dole depuis 2006. Des ambassadrices du tri qui sont les maillons forts de la collecte sélective, et des vecteurs efficaces pour convaincre la population. Par leurs actions de proximité auprès des habitants, les ambassadrices du tri permettent d'améliorer l'information pratique sur les consignes de tri. Ainsi Catherine et Marilyne ont comme objectifs des missions d’information, de prévention mais aussi de contrôle. En 2008, 10 118 bacs bleus ont été contrôlés sur le périmètre du Sictom comprenant 129 communes. Des campagnes de contrôle sur le terrain leur permettent de repérer les principaux dysfonctionnements et de mieux orienter leurs actions pour corriger les erreurs de tri. Par

Tonnage/an

Destination

Coût €/tonne

16 050

Incinération à Lons-le-Saunier

125 €/T

Tonnage des apports 2008

Tri et valorisation à Lons-le-Saunier

61,58 €/T*

en déchèterie

Compostage à Brevans

47 €/T

Ferrailles Cartons

517,70 T

Papiers

258,80 T

5 300

11 000

Bois traité

2 100

Boyage et fabrication de panneaux

27 €/T

Tout venant déchèterie

3 400

Enfouissement à Courlaoux

120 €/T

Gravats déchèteries

5 000

Enfouissement à Brevans

Carton

970

Papeteries de Novillars

Vendu 8 €/T

Papier

660

Papeteries de Kaysenberg

Vendu 41 €/T

Verre

2 700

St Gobain à Chalon

20 €/T

Ferraille/batterie

1 300

Récupérateur métaux

Vendu au prix du marché 50 €/T

Démantèlement

Vendu 40 à 65 €/T

DEEE

ce type d'interventions, les ambassadeurs du tri influent directement sur la qualité des matériaux triés et donc également sur le coût de leur gestion. “Les contrôles s’effectuent tous les 15 jours, les bacs non conformes ne sont pas collectés”. Des missions pédagogiques qui se déclinent de différentes manières. Les ambassadrices interviennent également à la demande des élus lors des réunions publiques, elles font du porte à porte. Elles pratiquent aussi des interventions de sensibilisation auprès des enfants au sein des établissements scolaires (de la maternelle au lycée Nodier) pour les informer sur la problématique des déchets, sur le compostage. “nous possédons des outils pédagogiques notamment une malle de jeux Rouletaboule, le petit train des déchets pour les maternelles, et le Trivial Dechet pour les 6e sans oublier la poubelle pédagogique et les deux expositions sur la réduction des déchets et sur le compostage”. Une manière ludique de transmettre.

440

Rappel sur les bacs : lors des jours de collecte, vos deux bacs (gris et bleus) doivent être présentés sur le trottoir la poignée côté route pour en faciliter la préhension.

Coûts de fonctionnement du Sictom par services en % du budget d’un montant annuel de 6 400 000 euros 9 % : frais de gestion/frais généraux 28,38 % : Collecte porte à porte 34,55 % : Traitements bleus et OM 8,26 % : compostage 19,80 % : déchèterie

1 271,03 T

Bois

2 100,44 T

Déchets verts

3 063,32 T

Gravats

4 977,81 T

Classe II

3 332,08 T

Dotées d’une grille avec différents critères, les ambassadrices du tri notent la qualité du tri dans les bacs.

Horaires des déchèteries Sictom sur la zone de Dole DOLE

CHAUSSIN

VILLERS FARLAY

SAINT AUBIN

Du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Rue Costes et Bellonte. 03 84 79 23 80

Le mardi de 13 h 30 à 17 h, le mercredi de 9 h à 12 h, le jeudi de 13 h 30 à 17 h. Vendredi et samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h Quart zone industrielle. 03 84 81 70 73

Le mardi de 13 h 30 à 17 h, le mercredi de 9 h à 12 h, le jeudi de 13 h 30 à 17 h, le vendredi de 13 h 30 à 17 h. Samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Rue du Val d’Amour. 03 84 37 70 16

Le mardi de 9 h à 11 h, le mercredi de 9 h à 12 h 30, le jeudi de 9 h à 11 h et le samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h

BREVANS Du lundi au samedi de 8 h 30-12 h et de 13 h 30-18 h. Allée du bois. 03 84 69 11 48

TAVAUX Mardi de 8 h 30-12 h et de 13 h 30 à 17 h 30, le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Du jeudi au samedi de 8 h 30-12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. 10 rue Luxembourg. 03 84 71 83 29

MONT SOUS VAUDREY Le mardi de 13 h 30 à 17 h, le mercredi de 9 h à 12 h, le jeudi de 13 h 30 à 17 h. Vendredi et samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. 18 route de Dole. 03 84 81 57 22

MONTMIREY

DAMPIERRE

SALIGNEY

Le mardi de 13 h 30 à 17 h, le mercredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h, le jeudi de 13 h 30 à 17 h. Vendredi et samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. 6 chemin Tissage. 03 84 71 12 35

mercredi et samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Rue principale. 03 84 70 92 26

Le mercredi et samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Lieux-dits Charme. 03 84 70 26 76


C U LT U R E ■ CHAMPVANS/ ARTS GRAPHIQUES / PORTRAIT

■ VILLERS ROBERT / CONFERENCE MARCEL AYME PAR ANDRE BESSON

Soufie au pays des illustrations André Besson sur les traces

Anne-Sophie a passé deux mois au sein du studio graphique Paoh pour peaufiner ses techniques de graphisme.

Sur les affiches des spectacles du conservatoire de musique de Dole, les personnages semblent vivants, comme sortis des contes de fées, prêts à prendre leur envol. Derrière ce style aux lignes empreintes de douceur, leur créatrice Anne-Sophie Regani, originaire de Champvans, âgée de 22 ans est passionnée de dessins et d’illustrations pour la jeunesse. Elle vient d’ailleurs de créer l’affiche du prochain spectacle “Chants de voyage” qui aura lieu les 11 et 12 juin à l’auditorium Karl Riepp.

S

i certains ont les mains vertes poour faire pousser les plantes, d’autres possèdent un coup de crayon assez étonnant pour imaginer, créer des personnages. C’est le cas de Soufie alias AnneSophie Regani, âgée de 22 ans, qui combine à la fois croquis, illustrations et création graphique.

Dans l’univers du graphisme “Le dessin a toujours été pour moi un exutoire. plus qu’une passion, c’est avant tout un

moyen de m’exprimer” insiste celle-ci. Préférant emprunter une autre voie que celle des Beaux Arts, la jeune fille s’est dirigée vers une formation d’arts appliqués pendant un an dans l’Allier “pour une remise à niveau complète”. (MANAA). Une formation qui l’a marquée par l’extrême polyvalence des domaines traités. “Les arts appliqués permettent de mêler des choses concrètes aux arts plastiques et de tra-

vailler en situations pratiques pour le monde de l’industrie, de la communication visuelle. Dessin d’objet, d’space, communication visuelle, autant de thèmes abordés au cours de cette année avant de présenter un BTS arts appliqués design d’objet pendant deux ans à Lyon et de poursuivre par une formation professionnalisante r yhtmée par des stages. Au cours de ses études, Anne-Sophie est sollicitée pour créer les affiches des spectacles du conservatoire de musique à Dole. “Les Fables de la Fontaine, Douce et Barbe Bleue et dernièrement Chants de Voyage, autant d’affiches sur lesquelles Anne-Sophie a travaillées. “Mon style est plutôt dirigé vers la jeunesse et le jeune public”

de Marcel Aymé

“Tu as le don” avait dit Marcel Aymé à André Besson, alors que ce dernier, un jour d’automne 1945, lui présentait l’une de ses premières nouvelles écrite de sa main chez son cousin Henri Besson. Ce compliment émanant du célèbre auteur des contes du chat perché ne pouvait qu’encourager le jeune Dolois à se lancer dans une carrière littéraire.

C

’est ce qu’il fit avec brio, imitant son aîné en s’inspirant de nos magnifiques paysages du Pays dolois. Ecrivain, il est devenu, mais aussi conteur et conférencier. Un auditoire de quelque 60 personnes s’est donné rendez-vous à l’école de Villers-Robert à l’invitation d’André. Parmi celles-ci, plusieurs membres de l’Acadé-

mie des Sciences, Arts et Lettres de Franche-Comté, dont son secrétaire perpétuel, Monsieur Théobald.

Sur les traces de la vouivre et de la jument verte Les amis de l’auteur du Village englouti ont écouté avec plaisir le récit captivant de la vie de Marcel Aymé qui, il y a tout juste un siècle, fréquentait la petite école locale,

L’auditoire devant l’école

laquelle, beaucoup plus tard, fut baptisée de son nom. L’après midi se terminait à l’ancienne tuilerie où Jacques et Hélène Sennepin, neveux de Marcel, accueillirent chaleureusement leurs hôtes pour une visite de la propriété

demeurée intacte, telle que leur oncle l’a connue. La chambre et le petit bureau sur lequel “Aller et retour” fut écrit en 1927, rapprochèrent encore un peu plus les visiteurs de l’écrivain disparu en 1967. JT

■ DOLE / MAISON NATALE DE PASTEUR

La funeste histoire d’Edgar Cassoulet

“LA PESTE OU LA COLÈRE DE DIEU”

Et Anne-Sophie ne manque pas de créativité, réalisant faire part de mariages et ayant même créé ses propres badges. Mais son envie majeure demeure l’illustration. “Cela fait partie de mes projets plus personnels”. Croquis, illustrations, scénario, autant d’ingrédients pour concocter une recette savoureuse avec comme héros un dénommé Edgar Cassoulet. “Cela faisait longptemps que le projet d’une histoire rien qu’à moi mijotait dans ma tête. Mon rêve est de pouvoir présenter par la suite ce projet à des éditeurs”. A la façon d’un guitariste qui s’accompagne et égrène ses notes au fil de ses idées, Anne Sophie met en avant l’évolution de ses projets sur son blog : le blog de Soufie. Affaire à suivre pour découvrir la funeste histoire d’Edgar Cassoulet. Un avant goût ? Juste une piste sans dévoiler l’histoire : “pas facile d’être amateur de cassoulet lorsqu’on aime les canards”.

En lien avec le 500e anniversaire de la Collégiale de Dole, une exposition inédite “La Peste ou la Colère de Dieu” est proposée au Musée Pasteur de Dole jusqu’au 27 décembre 2009. Conçue et réalisée par le Musée et l’Institut Pasteur de Paris, à la demande de la Société des Amis de Pasteur, cette exposition temporaire retrace l’histoire de ce terrible fléau dans le monde. Une importante iconographie renvoie aux pratiques religieuses et médicales, à la littérature et aux comportements des populations face au fléau de la peste .Grâce au savoir de Jacky Theurot, cette exposition apporte également un éclairage local. En effet, ce dernier aborde la peste et ses récurrences à Dole et ses alentours. Il décrit même le personnage Jean Heberling qui était un docteur en médecine et enseignant à l’Université de Dole. Contact : Musée Pasteur, 03 84 72 20 61 - www.musee-pasteur.com.

■ DOLE / EDITION/ LA PASSERELLE

LES FACETTES DU DÉRISEUR NODIER “Dérision et supercherie” dans l’oeuvre de Charles Nodier, ainsi s’intitule le recueil des actes du colloque de Dole du 18 octobre 2008 édité par la Passerelle. Un ouvrage publié avec le concours de l’association des Amis de Nodier. Ce colloque avait accueilli dans le cadre du bicentenaire de la présence de Nodier les meilleurs spécialistes de Charles Nodier : Jacques Rémi Dahan, Hermann Hofer, Vincent Laisney, Stefano Lazzarin et Jean Luc Steinmetz. Un colloque qui a permis d’aborder une nouvelle facette de Charles Nodier, celle de la dérision et de la fantaisie, revendiquée par Nodier se

Chloé Chamouton

http://soufie.over-blog.com/

qualifiant lui même de dériseur. Les actes du colloque permettent de retrouver le visage de ce dériseur à travers cinq textes : Hermann Hofer “le scribe de Nodier, un antiscribe ? Néant de l’écriture, écriture du néant”, Jean Luc Steinmetz, “la fiction du souvenir”, Vincent Laisney “Nodier libertin”, Stefano Lazzarin, “Biblio détectives, mystifications romanesques, plagiaires heureux : Nodier et le roman des livres, Jacques Rémi Dahan, Infortunes des initiales ou Charles Nodier mystifié”. Les Editions de la Passerelle, 16 bis rue de la Sous Préfecture - 39100 Dole

E TAT C I V I L NAISSANCES

Lili de Francisco FAUSTINO et de Anne DEMOULIN, Dole Nathan de Mickaël PRATA CARVALHO et de Lauriane PATOU, Dole Yanis de Cyrille FERRELA et de Céline LESAGE, Saint Aubin Léonie de Cyril MILLIER et de Marguerite DE SOUZA, Menotey Jules de Jonathan PASTEUR et de Charline ZIEGLER, Champvans Charlie de Sébastien TISSERAND et de Naomi ARBOGAST, Dole Emma de Frédéric GUILLEMIN et de Lydie CRETIN, Vaudrey Maïann de Hervé BOUCAUD et de Maryline PONCET, Bois de Gand Elsa de Christophe GINET et de Pascaline AMEYE, Amange Myriam de Sid BECHBECHE et de Malika REZKI, Dole Camille de Pascal GERVAIS et de Isabelle LAMM, Tavaux. Pays Dolois - Juin 2009 - 16

Camille de Johnny BARCELO et de Elodie BOUVARD, Dole. Lukas de Florian FALIGOT et de Aurélie PARIS, à Chemin, Hameau de Beauchemin. Aaron de Sébastien PILLOT et de Laetitia RELION, Dampierre. Margaux de Cyrille VIOLET et de Karine LECOMTE, Gendrey Lana de Gérald BARBERA et de Mélanie GOMET, Dole Achille de Grégory BARRAUX et de AnneLaure MAMIE, Choisey. Dorian de Arnaud CHAMARD et de Ilda DA COSTA, Tavaux. Tristan de Bruno LAPLACE et de Valérie ORAIN, Gatey. Clarisse de Samuel LAMOTTE et de Karine PANIGOT, Balaiseaux Robin de Sébastien PERNELLE et de Marlène COMPARET, La Bretenière.

Zoé de Emmanuel GRANDVUILLEMIN et de Ginette BUISSON, Mont sous Vaudrey Andréa de Agathon MBEMBO et de Nadège NARÇON, Dole Ethan de Roberto AZEVEDO et de Glawdys QUELHAS, Gevry. Jule de Gaël REVERCHON et de Delphine MARTY, Saint-Baraing. Chaimae de Oualid AHADI et de Audrey ROUX, Dole. Manon de Loïc COULON et de Aurélie COLIN, Annoire Nathan de Cédric AMPRINO et de Géraldine BOULLÉE, Saint Aubin Mathéo de david BAILLY et de Angélique PERNIN, Tavaux Corentin de Emmanuel CARD et de Delphine VITRE, Asnans Beauvoisin Karl de Christophe MELÜH et de Angélique BORTOT, Souvans Emile de Edouard HERTZ et de Céline TERZO, Chaussin.

Gwendal de Jean-Pierre CALON et de Magali GRAS, Dole Kassandra de Willy DELETTRE et de SariaMaria RODRIGUES, Dole. Yasser de Boualem AGHA et de Rahmouna BOUAZZA KRACHAI, Longwy sur le Doubs. Camille de Stéphan GARRIC et de Delphine FERRIER, Dole. Loona de Cédric CALINON et de Céline GHEZZI, Dole. Lucas de Sylvain BLANGIS et de Edith MARÉCHAL, Offlanges Lilou de Régis LANGRAND et de Angélique MAIRET, Tavaux Raphaël de Roméo TRASCA et de ElenaMaria MUNTEAN, Dole. Louna de Norbert CAMPIONI et de Valérie MILLION, Dole. Yanis de Mickaël DELHAYE et de Adeline SZABO, Damparis Lorenzo de Eddy COELHO et de Alexandra DUCROT, Petit-Noir.

Thélio de Frédéric MONAMY et de Sabine GUILLAMIN, Biarne. Maxime de Nicolas BONGAIN et de Carole PIFFARD, Neublans-Abergement. Paul de Christophe PANSARD et de Valérie DÉRY, Santans. Morgan de Damien LE CAER et de Adeline CHANUSSOT, Dole. Augustin de Jean-Yves ROY et de Charline RAVEROT, Saint Aubin. Mathis de Eric BAUD et de Amina EL MABSOUTE, Brevans. DÉCÈS

MORISET Albert, Dole-81 ans GANET Gaston, Dole -92 ans CHARPIOT Roland, Champvans -85 ans BARRET Etienne, Chamblay -86 ans TOPENOT épouse TRONCHETSimonne, Saint Cyr Montmalin -82 ans GAY veuve PARDON Gabrielle, Damparis -89 ans COMTE Marcel, Falletans-80 ans

MÉNÉTRIER épouse LACOUR Odette, Damparis -88 ans DALLOD veuve ATHIER Andrée, Malange- 96 ans LANAUD Jules, Archelange -88 ans DUSSOL veuve THÉDENAT Yvonne, Dole - 77 ans BALLESTER veuve CREMONA Arlette, Chamblay -83 ans FRELIN Louis, Villette les Dole -80 ans BOICHOT Albert, Chamblay -73 ans THIÉBAUD veuve BONIN Marie, Dole -88 ans COMMARET Jean, Dole -86 ans BONNIER Robert, Neublans-Abergement, -74 ans GUYON Michel, Champvans -83 ans MEROUX Annie, Dole -62 ans BUCHOLZ Eric, Chaussin -89 ans GRANDJEAN vve PASSAQUY Madeleine Dole -84 ans MATEO veuve CARLE Sylvianne, Dole -68 ans ROUX Roger, Dole -89 ans GERLAUD veuve LEBLANC Yvette, Tavaux - 84 ans

MONNIER veuve ROCQUIN Renée, Dole -82 ans LETROUBLON Fernand, Chaussin -92 ans DI DOMIZIO Albert, Falletans - 70 ans HARANCOURT ép. POINTURIER Rolande, Auxange -86 ans MOIREAUX Odile, Dole -77 ans DOS REIS Joa, Dole -42 ans BOUDEAU veuve THEURET Moïsette, Dole -83 ans MARECHAL-LYET veuve BOUILLERET Paule, Dole -92 ans LAMARRE Martine, Dole -51 ans CHANITE Angèle, Dole -54 ans VACHET Adrienne, Aumur- 83 ans BRETON Paul, Dole -83 ans RYAT André, Gevry -79 ans HERIOT Simone, - Dole -74 ans GAUDOT Marlène, Saint Aubin -67 ans GAUTHERON Suzanne veuve CHATOT, Dole -89 ans PICHON Marcel, Dole-89 ans CÔTE Jacques, Dole -85 ans GIRARD Roland, Foucherans- 66 ans


Un vrai journal

… S O T O M S O T AU

GRATUIT d’informations

Audi A3 cabriolet

■ AUTOMOBILE / DECAPOTABLES

■ DOLE / POIDS LOURS / CAMIONS

Les belles de l’été dévoilent leurs atouts

Camions : cap sur la sécurité

Décapotables, cabriolets, cap sur les belles de l’été qui chez les différentes marques automobiles font leur show. Cheveux aux vents, la décapotable incarne la liberté au volant. L’été est à nos portes, et comme dans la fable de La Fontaine, la cigale peut bien aller chanter tout l’été, au volant d’un beau cabriolet tout neuf ! Ce n’est pas l’envie qui manque lorsque pointent les rayons du soleil printanier, mais encore faut-il faire le bon choix, car l’achat d’une décapotable tient plus du coup de cœur que de la raison. Presque disparues des catalogues des constructeurs pendant quelques décennies, les décapotables ont effectué un retour marqué il y a de cela tout près de quinze ans Peugeot 208 Cabriolet, un look modernisé Le coupé se perpétue. Il faut s’attendre à une profonde évolution stylistique pour la remplaçante de l’actuelle Peugeot 207.

Mégane Renault Cabriolet : l’alliance du sport et de l’élégance

Nissan 350 Z : La sportivité sur toutes les courbes

Coupé empreint de sportivité et cabriolet à l'allure distinguée, Mégane coupé-cabriolet présente une silhouette harmonieuse sous tous ses profils. Son design élancé, et ses courbes généreuses révèlent une personnalité affirmée.

Z comme Zorro ? Non, Z comme nouveau 350 Z de chez Nissan, encore que côté vitesse et efficacité, la belle n’ait rien à envier au célèbre héros masqué. Cette voiture est une sportive affirmée et qui a été conçue comme telle.

Ce coupé associe hautes performances et technologies sportives. C’est la référence actuelle en terme de sportivité.

Cabriolet Opel Astra : latin lover La gamme Astra s’étoffe. Reposant sur la plateforme de la deuxième génération d’As-

tra apparue en 1998 et élaborée à partir du coupé, l’Astra cabriolet affiche une ligne aux accents très latins.

Fiat 500 décapotable: l’originalité d’une starlette citadine La starlette du marché automobile, c’est elle : la Fiat 500 décapotable. Suite à l'immense succès que rencontre la nouvelle petite italienne, Fiat a décidé de décliner sa gamme sur les deux années à venir afin de maintenir cet engouement. En version cabriolet la 500 conserve sa ligne et augmente encore son sex-appeal.

NOUVEAU C3 PICASSO DE CITROËN : LE MONOSPACE PÉRIODE CUBISTE Chez Citroën, on aime voir les choses en grand, surtout quand il s'agit de véhicules “familiaux”. On l'a vu avec le C4 Picasso, qui est l'un des plus imposants monospaces de sa catégorie. Le nouveau Berlingo a remis le couvert avec une augmentation record de ses dimensions (4,38 m). Le C3 Picasso ne remplace certes aucun modèle dans la gamme Citroën, mais avec 4,08 m de long il domine déjà les concurrents de sa longueur puisqu'il est plus long que les Grand Modus (4,03 m), Opel Meriva (4,05 m) et Fiat Idea (3,93 m). Un design original, des finitions soignées, ainsi se présente le nouveau C3 Picasso de chez Citroën. Fruit de la créativité de la Marque, C3 Picasso se démarque à la fois par un style audacieux, une architecture novatrice et une ingéniosité marquante. Caractère, visibilité, confort, habitacle qui s’adapte à vos envies de voyages, bienvenue dans l’univers de la Spacebox pratique et modulable.

Audi A3 cabriolet : la haute couture de la décapotable Sportive, élégante, pleine d’émotion, la nouvelle Audi A3 Cabriolet prend le départ à l’heure pour le printemps 2008. L’A3 décapotable est le nouveau modèle haut de gamme de la catégorie compacte. L’Audi A3 Cabriolet fascine par sa ligne empreinte d’harmonie et d’élégance et par sa sportivité de coupé.

Ford Focus Cabriolet : un cabriolet qui a du coffre Un coupé-cabriolet, c’est avant tout une histoire de design. Convertie au kineric design, comprenez dynamique de style, La Ford Focus cabriolet fait partie de ces voitures plaisir. A l'approche des beaux jours, quoi de mieux qu'un cabriolet pour rouler les cheveux au vent aux bords des plages.

Implantée depuis 1984 sur Dole, l’entreprise Dole Poids Lourds vend toutes sortes de camions, (véhicules neufs, d’occasion, utilitaires) s’occupe de l’entretien. L’occasion de faire le point sur les nouvelles réglementations en matière de sécurité et d’entrer dans les coulisses du nouveau Renault Magnum, un petit bijou de confort et de technologie. “En matière de sécurité routière concernant le domaine des poids lourds, la communication demeure insuffisante. L’image du poids lourd non respectueux des limitations fait partie des préjugés” souligne Madame Jacques, de l’entreprise Dole Poids lourds à Dole.

Poids lourds : le danger des angles morts Depuis le 31 mars 2009, une nouvelle réglementation concernant la mise en conformité des rétroviseurs a fait son apparition avec un slogan choc : “réduisons les angles morts pour sauver des vies”. Le véhicule doit désormais être équipé de rétroviseurs très grand angle et d’accostage, côté passager. Les rétroviseurs à rayons de courbures optimisés permettent ainsi de tourner à droite en toute confiance, d’avoir un champ de vision plus large. Cette directive concerne tous les poids lourds immatriculés après le 1er janvier 2000. Au rang des nouveautés en matière de véhicules figure le modèle haut de gamme Renault Magnum.

Renault Magnum, l’emblème du transport longue distance De la haute couture de camion, une véritable “petite maison” avec tout le confort nécessaire, reconnaît Madame Jacques. Un camion qui avec son design affirmé, son espace intérieur plus spacieux se place comme une référence incontournable dans le monde du transport longue distance. Avec Renault Magnum, vivez une nouvelle dimension, entrez dans l’ère de la haute technologie. Chloé Chamouton

Dole Poids Lourds Claude Cuynet SAS 66 avenue Maréchal Lattre de Tassigny. Standard/Accueil Lundi - Vendredi 8 h -12 h/14 h -18 h. Samedi : 08 h 00-12 h

Pays Dolois - Juin 2009 - 17


AUTOS-

UN DIMANCHE AVEC LES BIELLES BREVANNAISES…

… MOTOS-VELOS

■ JURA / PRIME A LA CASSE Augmentation et croissance de la vente du marché des petits modèles de voitures neuves, chute libre du marché de l’occasion, la prime à la casse ne présente pas que des atouts, entraînant chez les recycleurs du Jura des problèmes de surstockage. La prime à la casse semble donc avoir déstructuré le marché.

La prime à la casse casse le marché L

a prime à la casse incite t-elle à acheter une voiture ? “Il est évident que cette prime en période de crise a eu un réel impact sur le mode de consommation des ménages au vu du nombre de véhicules mis à la destruction auprès des démolisseurs. C’est un dispositif qui favorise les ventes surtout sur les petits modèles.” explique Sylvie Prunier, déléguée régionale FrancheComté au conseil national des professionnels de l’auto (CNPA).

Le marché des véhicules neufs en hausse En revanche, si cette prime “superbonus” a dopé les ventes de véhicules neufs, elle présente aussi des effets pervers, empêchant la vente de véhicules d’occasion. D’où des problèmes de surstockage de ces véhicules chez les recycleurs”. Un réel problème, puisque la ferraille ne se vend plus depuis quelques mois. Ces petits modèles de voitures feraient le bonheur des nouveaux conducteurs. Or, on n’en trouve plus chez

les concessionnaires. Comme le constate Marc Pagnier, président départemental du CNPA et propriétaire du garage Opel à Dole, “cette prime a un certain impact national toutes marques confondues. D’après le site auto actus.com, les ventes au client particulier ont augmenté de 10, 7 % en avril 2009. On a d’ailleurs constaté une augmentation des immatriculations des particuliers.”

Tour d’horizon de deux casses doloises

L’après-prime à la casse ?

Même si nous récupérons de la bonne camelote surtout au niveau de la carrosserie et des pièces tournantes (démarreurs, alternateurs) l’arrivée massive de véhicules d’occasion surgonfle les stocks. En plus, le parc automobile ayant rajeuni, il devient difficile d’écluser en pièces détachées. Par ailleurs, le coût de la ferraille a diminué, avec la chute des matières premières. L’an passé, on était à 215 euros à la tonne au mois de mai et on est passé à 35 euros, soit 6 fois moins. Et puis, ça fait mal au cœur de casser des voitures qui pourraient avoir une seconde vie et servir de première voiture aux jeunes.

Autre interrogation que cette prime suscite chez les concessionnaires : à la date butoir du 31 décembre 2009, date à laquelle la prime doit se terminer, quel sera le marché ? “Nous commençons à nous organiser. Car il faudra s’attendre à un boom des ventes au cours du dernier trimestre, avant l’arrêt de la prime et pouvoir répondre à la demande des clients au niveau des modèles les plus sollicités. Ce qui nécessite dès maintenant une anticipation de la part des constructeurs” souligne Marc Pagnier. Chloé Chamouton

Mode d’emploi du Super bonus

“La prime à la casse surgonfle les stocks” Que pensez-vous de la prime à la casse ? “Personnellement, je suis en cours d’agrément depuis 2 ans. Je ne peux pas recevoir les voitures qui rentrent dans ce type de prime. La prime à la casse, c’est bien dans le sens où cette mesure permet d’aider les personnes de niveau modeste à acheter des véhicules neufs.

La prime à la casse est donc une incitation à acheter du neuf ? Oui mais il s’agit tout de même de véhicules modestes, pas de haut de gamme. On voit davantage de C2, C3, de nouvelles Renault ou twingo que des 4x4.

Dimanche 23 août 2009 : bourse d’échange et exposition de voitures anciennes Place de la Mare à BREVANS (8 h à 18 h) Dimanche 20 septembre 2009 : 4e rallye des bielles au départ du Bowling de BREVANS à 8 h 30 BIELLES BREVANNAISES, MAIRIE, 39100 BREVANS

Quel est l’impact de cette prime sur votre métier ?

SARL FRANC-COMTOISE À EVANS

“On ne trouve plus de véhicules d’occasion” “Nous avons constaté un afflux considérable de voitures surtout de 8 ans et qui sont encore en très bon état. Cela pose des problèmes de dépollution et nous augmente la charge de travail. Les voitures ne sont donc pas exploitées complètement par manque de temps. Par ailleurs, du fait de cette prime, on ne trouve plus de véhicules d’occasion.” Propos recueillis par Chloé Chamouton

Destruction des véhicules hors d’usage dans le Jura : liste des démolisseurs Plusieurs recycleurs sont agréés pour détruire des véhicules, la SARL Auto Service Deniz Lons à Perrigny, la SARL Franccomtoise Démolition automobiles à Evans, la SARL Récup 39 à Saint Claude, l’EURL Auto Déannage à Petit Noir, la SARL Cambouis Auto à Courlaoux, la SARL Grut Jean-Louis à Saint Germain en Montagne, la SARL Cadet Auto-pièces à la Mouille, les Etablissements Berger à Courlaoux, la SA Guy Dauphin Environnement à EVans et la SARL Occas’auto à Dompierre sur Mont.

■ LONS-LE-SAUNIER/PARC DES BAINS LOISIRS : 7E MOBIL RETRO/14 JUIN

Ambiance retro au parc des bains De 7 h 30 à 19 h se déroulera le 7e mobil retro le 14 juin, organisé par le CJVE. Au menu, des expositions autos-motos camions et tracteurs de plus de 25 d’âge. L’occasion de découvrir des retro’deuch avec plus de 25 2CV, des expositions du Vespa Club de Franche Comté, du club des Pétrolettes de Louhans, de microcars par le passionné Denis de Souza, de la gendarmerie de Lons

le Saunier (Juvaquatre, Alpine A 310, Moto BM de 1950) du modélisme de bateaux sur l’étang du parc. Le tout dans une ambiance conviviale au son de l’orgue de barbarie. Expositions ar tisanales, bourses d’échanges, initiation aux jeux avec le casino Jeux de Lons le Saunier viendront agrémenter cette journée. Sans oublier de multiples animations pour cette journée festive.

Programmation 10 h -16 h Exposition de Ferra ri par l’écurie rouge 10 h à 12 h et 14 h à 16 h Visite guidée du centre thermal Lédonia 10 h 45 et 14 h 30 En partenariat avec l’office du tourisme, visite guidée de la ville de Lons le Saunier 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 En partenariat avec le Rotary, promenades en Anciennes et en Goldwings. Achat des tickets et départ à l’entrée du parc au profit de l’association l’Etincelle 11 h 45 Repas sous chapiteau 16 h Spectacle “Les vacances des années soixante”

Entrée gratuite participants et visiteurs www.cjve.fr. Maison des Associations, 163 rue Marcel Paul 39000 Lons le Saunier. 03 84 24 28 85

(1) (2)

voir conitions en magasin

Cette prime concerne les véhicules de plus de 10 ans, l’âge du véhicule étant décompté à partir de la date de première immatriculation indiquée sur la carte grise du véhicule jusqu’au jour de facturation d’un nouveau véhicule "propre". Cette aide est en effet attribuée à la condition qu’elle s’accompagne de l’acquisition d’un véhicule neuf dont les émissions de dioxyde de carbone sont inférieures ou égales à 160 grammes de CO2/km. Elle s’applique aux véhicules qui font l’objet d’une facturation entre le 4 décembre 2008 et le 31 décembre 2009. Ce superbonus s’ajoute au bonus si le véhicule neuf acheté émet au maximum 130 grammes de CO2/km. C’est ce que précise notamment un décret et un arrêté publiés au Journal officiel du mardi 20 janvier 2009.

RECYCLEUR DPO À DOLE

Lorsque les adhérents des bielles brevannaises se retrouvent (ceci en moyenne tous les quinze jours) c’est, en général à l’occasion d’une sortie organisée par une autre association (participation à une bourse, à une exposition ou autre fête). Ceci n’est toutefois pas une règle, car environ chaque mois en été, l’un ou l’autre des adhérents organise gratuitement sa propre sortie. Ce fut le cas ce 17 mai où l’équipe Gonthier/Perrin a connu son baptême du feu en organisant, pour la première fois, une sortie destinée aux autres membres. Rendez-vous sur le parking du collège Ledoux à Dole pour un départ en groupe (20 voitures au départ) fixé à 8 h 45. Un défi a été lancé aux participants : venir costumé… Après découverte de ces costumes (souvent très originaux), le cortège s’est dirigé vers le haut Jura, direction le lac de Clairvaux par les petites routes. Retour par Champagnole et Poligny (dernier rassemblement de la journée) vers 18 h, avant dislocation du groupe et attente de la prochaine sortie de ce genre fixée au 1er juin, direction Levier pour une course de Kart réservée au membre du club.

Journées portes ouvertes 13-14 juin EST

AUTOMOBILE

C O L I N Pays Dolois - Juin 2009 - 18

F R E R E S

155, av. Eisenhower - DOLE Tél. 03 84 82 19 01 - estauto@lereseaufiat.com


JournĂŠes portes ouvertes

13 et 14 juin 2009


AUTOS-MOTOS-

VELOS…

■ INNOVATION/VOITURES

■ RAHON/RETROMOTOR/DIMANCHE 12 JUILLET

UN NOUVEAU BIOCARBURANT

La fête de la locomotion

DÉBARQUE DANS LES STATIONS SERVICES De la betterave dans le moteur. C’est le principe de l’E10 pour rouler écolo et préserver l’environnement. l’E10, nouveau carburant comportant 10 % d'éthanol, va faire son entrée officielle dans les stations-service françaises, où il pourrait à terme remplacer l'actuelle essence sans plomb 95. Le lancement de ce nouveau produit s'inscrit dans le plan français qui vise à atteindre 7 % de biocarburants en 2010, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports routiers. Alors que le sans-plomb 95 ne peut être composé que de 5 % d'éthanol (alcool à base de betterave ou de céréales), l'E10 en contient le double. Du fait de cette plus forte teneur en éthanol, l'E10 peut avoir un effet corrosif sur certains moteurs inadaptés. Le nouveau biocarburant n'est ainsi compatible qu'avec 60 % des véhicules essence, essentiellement les automobiles immatriculées après 2 000 (soit 9 millions de voitures en France). Leur liste a été dressée par le ministère de l'Ecologie et est consultable sur le site www.carburantE10.fr.Grâce à des incitations fiscales, le nouveau carburant devrait coûter de 1 à 3 centimes de moins que le SP 95 (ce dernier valait 1,16 euro en moyenne la semaine dernière). Mais il brûlera plus vite. En théorie, une voiture roulant à l'E10 consommera aussi 1,7 % de plus qu'avec du SP 95 classique. Pour remplir les objectifs gouvernementaux en termes de biocarburants, l'E10 doit en théorie représenter 80 % des ventes d'essence en 2009 et 100 % en 2010. Un objectif qui devrait toutefois être difficile à atteindre. Très peu de stations seront équipées en E10 dans les premiers jours d'avril. Et l'Union française des industries pétrolières estime que seulement 70 % des stations le seront à la fin 2009.

La locomotion déclinée sous toutes ses facettes festives, ainsi se présente la troisième édition du Rétromotor organisée le dimanche 12 juillet par le foyer rural de Rahon. Présentation de véhicules anciens et de prestiges, démonstrations, autant d’atouts de cette fête. “Nous attendons plus de 500 véhicules de toutes sortes et quelques 4 000 visiteurs.” souligne Guy Thuilliard, président du foyer rural de Rahon. Voitures, Camions, Tracteurs, Motos, Solex, Vélos, Canoës, etc. Véhicules militaires en défilé dans le village avec installation d'un camp à proximité de l'exposition feront leur show le dimanche 12 juillet. Malgré la pluie, l’année dernière, nous avons tout de même attiré entre 1 500 et 1 800 visiteurs, souligne Guy Thuilliard.

La convivialité comme fil d’Ariane “L’idée de cette fête, c’est avant tout la convivialité. Nous voulons que cette fête de la locomotion soit populaire et acces-

sible à tous. Exposition de tracteurs, vente de pièces détachées, produits régionaux, présentation de véhicules militaires sur le stade, et de camions de pompiers, attractions diverses pour les enfants, autant d’ingrédients pour animer cette journée consacrée à la locomotion. “Une fête qui permet également de mettre en valeur des savoirs faire artisanaux, avec la présence d’un sellier de Chaussin et d’un bobineur de Saône et Loire”.

Baptêmes de l'air en hélicoptère Pour agrémenter cette exposition de véhicules d’époques, “nous organisons de baptêmes de l'air en hélicoptère. 8 minutes de vol, soit une boucle d’une vingtaine de kilomètres ou survol d'un

village situé à environ 7 à 8 km de Rahon”. C’est une idée cadeau originale, vous pouvez offrir ou vous offrir un baptême de l'air en hélicoptère. De plus, vous ferez une bonne action pour notre association.” ne manque pas de rappeler Guy Thuilliard. Chloé Chamouton

Exposants de véhicule : Entrée gratuite. Café et repas offert au conducteur jusqu'à 11 h 30

Visiteurs : Entrée gratuite. Parking Gratuit Restauration et buvette sur place Renseignements et réservations : Guy THUILLARD (Coordinateur de RETRO MOTOR) 26 Rue de la Chapelle 39120 Rahon Tél. 03 84 81 82 60 - Parcours fléché

■ CHAUSSIN/PORTRAIT SELLIER AUTOMOBILE

Les petites mains de la sellerie De père en fils, d’aiguille en aiguille, la sellerie Micassoyedoff, entreprise familiale allie l’art de la couture à celui de la restauration intérieure. Des gestes précis, un savoir faire transmis permettant de redonner éclat et seconde jeunesse aux intérieurs de voitures de collection, de bâteaux, aux selles de moto. L’occasion de découvrir ce métier artisanal lors de Retromotor.

U

n art de la précision et de la minutie, ainsi se présente la sellerie. L’occasion de découvrir ce métier manuel et artisanal assez méconnu à l’occasion de Retromotor à Rahon le 12 juillet. “Cela fait deux fois que nous participons. Nous expliquons au public ce que nous faisons, nous montrons nos réalisations, les travaux

effectués” expliquent Bernard et son fils David Micassoyedoff qui travaille depuis 16 ans au sein de l’enteprise familiale.

De fil en aiguille “Au départ, nous sommes selliers garnisseurs, c’est-à-dire que nous garnissons tout ce qui se trouve à l’intérieur d’un véhicule. Intérieurs de véhi-

■ INSOLITE

Une voiture de course qui roule au chocolat Les chercheurs britanniques de l’université de Warwick ont dévoilé le mardi 5 mai 2009 ce qui pourrait être le véhicule roulant aux biocarburants le plus rapide sur la planète. Le carburant de la “Worldfirst” provient en fait de résidus de chocolaterie et de mélanges d’huiles végétales. Le volant est en fibres dérivées de carottes et d’autres légumes racines. Le siège est en fibres de lin et en mousse d’huile de soja. Fait intéressant, le véhicule a été construit dans le but de respecter les normes de la formule 3 et les concepteurs espèrent que le véhicule atteindra 145 km/heures durant les premiers essais de vitesse. Il s’agirait de la première véritable voiture rapide, efficace et verte. Pour un peu, on en mangerait de ce chocolat biocarburant.

cules de collection, réfection de sièges, de selles de motos avec tuning et personnalisation de la garniture, fauteuil dentaire, chaises de salle d’attente, tables d’examen, capotes de bateau, bâches et toiles, banquettes de café et salon de coiffure, stores de boutiques, autant de travaux effectués par Bernard et David, témoignant des déclinaisons possibles de cet art de la réfection.

Un art de la précision “Le plus difficile réside dans la recherche des produits, des toiles pour restaurer les intérieurs d’origine. Pour une voiture, il faut compter 140 heures de travail en moyenne” souligne David. C4 Torpedo, 5 CV Citroën, 403 Cabriolet, Cadillac, jaguar, Peugeot Dalmart, autant de belles voitures qui se sont refait faire une beauté sous les mains expertes de David

et Bernard Micassoyedoff. Une paire de ciseaux, une machine à coudre, des ressorts, des mousses, des toiles, du cuir, du tissu, des expansés, beaucoup d’ingéniosité, le tout saupoudré d’une pincée de patience, tels sont les ingrédients de la restauration. De la haute couture pour intérieurs de véhicules en quelque sorte. Chloé Chamouton

27 rue de l’hôtel de ville 39120 Chaussin Tél. 03 84 81 80 61 pour tous renseignements et devis, consulter l’entreprise du mardi au samedi de 8 h à 17 h.

5 800 €

Audi A4 GPS DVD 2005

7 500 €

Ford fusion 1,4 TDCI . . . . . . . . . . . . .5 600 €

4 800 €

Honda Accord diesel break . . . . .3 800 €

7 800 €

Mercedes Classe C

3 600 €

Nissan King Cab (TTC) . . . . . . . . .10 800 €

Clio DCI

...........................

Clio DCI

...........................

Safrane 2.2DT VÉHICULE NEUF ET OCCASSIONS - IMPORT CEE RÉPARATIONS TOUTES MARQUES - DÉPANNAGE 7J/7 ACCESSOIRES AUTO-SONO - TUNING - RALLYES

Le SP 95 devrait progressivement disparaître car la plupart des stations sont équipées pour accueillir seulement deux types d'essence (actuellement le SP 95 et le SP 98). L’UFIP affirme que 75 % des stations françaises seront équipées, fin 2009. Total, un des pétroliers concernés, confirme mais prévient : les premiers servis seront l’Ouest et la région francilienne ; les autres, dont l’Alsace et la Franche-Comté, devront patienter au moins jusqu’à l’été.

....................

Scénic DCI 52 000 km Scénic DTI

...........

........................

Scénic II DCI 120 CV . . . . . . . . . . . . .8 600 € C3 1,4 HDI

9 300 €

........................

Picasso HDI 2006 GPS . . . . . . . . .11 400 € Picasso 2.0 HDI Xsara HDI

5 200 €

..............

Nissan Almera Tino 1,8 16 V

6 300 €

Nissan Tino diesel

...............

Opel Astra 2 l DTI

................

7 500 €

Opel Astra break 63 000 km . .11 300 €

5 500 €

Opel Vectra 2005 102 000 km . .9 600 €

21 800 €

.................

R O C H E F O RT S U R N E N O N - T É L . 0 3 8 4 7 0 6 0 5 1 Pays Dolois - Juin 2009 - 20

6 800 €

...

8 300 €

..................

.........................

Alfa Roméo GT

16 800 €

........


AUTOMOBILES 39

D I S T R I B U T E U R A G R É E S É AT

12, ROUTE NATIONALE - ZONE COMMERCIALE DOLE-CHOISEY Tél. 03 84 72 26 53 - automobiles39@wanadoo.fr

Garage Gérard Cuynet Zone commerciale - Choisey - Tél. 03 84 82 21 11


C U LT U R E ■ SAINT AUBIN/ ROCKALISSIMO / FESTIVAL DE MUSIQUE/ 28 ET 29 AOUT

■ SAINT-AUBIN

Le patrimoine fête ses 20 ans… et Rockalissimo fête ses 6 ans Au menu de cette édition figureront également les habituelles expositions d’art et d’artisanat, une présentation des anciens métiers au travail. Petite séance scolaire. Le maître d’école avec ses élèves fera revivre un moment de la classe des années 1900 avec des promenades en calèche et un manège pour les enfants.

Un bouquet d’accords Les Joyeux Dorés de Saint Aubin animeront le début d’après midi avant de poursuivre à 16 heures par le Grand défilé, une rétrospective des 20 ans, conduit par le groupe musical les Bousoux de Tavaux. Ch. C

“Il s’agit d’une édition exceptionnelle” souligne Roger Thivol, membre de l’association du patrimoine à Saint Aubin. Un Ruralissimo qui cette année sera placé sous le signe du 20e anniversaire de l’association le dimanche 5 juillet 2009. L’occasion d’organiser de multiples festivités avec à partir de 10 h , de nombreuses animations et expositions retraçant les 20 dernières années d’activités. La ferme des années 1920 sera animée, les acteurs costumés plongeront les visiteurs au coeur de la vie d’antan, faisant revivre des scènes d’autrefois et des battages à l’ancienne. De nombreux animaux seront en exposition et au travail. Animations gastronomiques également. La coopérative fromagère de la Ferté fabriquera du fromage. Les agriculteurs de la région

retraceront l’évolution des cultures. Sans oublier des expositions de vieux tracteurs, de véhicules automobiles et de pompier.

Entrée gratuite A 12 h restauration sous chapiteau avec les Amis de l’accordéon de Choisey Le soir, repas sous chapiteau (réservation à la boulangerie Vernerey à Saint Aubin) Tél. : 03 84 70 15 37 ou 03 84 70 12 44 (Ambiance guinguette animée par Nadine et Gaby) 22 h 30 : Grand Feu d’artifice.

6e édition du festival de musique Rockalissimo, organisé par l’association Plaine de Rock les 28 et 29 août à la maison du patrimoine. Avec une tête d’affiche très rock distillé par le trio français Deportivo. 10 groupes au menu pour deux jours de festivités musicales dynamiques. Sulfureuse programmation au menu du festival jurassien Rockalissimo. Au menu, du rock bien entendu, mais également des styles musicaux éclectiques avec 10 groupes

répartis sur deux jours de festivités. Aux manettes musicales du vendredi 28 août, Telesphore, Vallium, Crossingate, You Touff, Citizen Crew. Place à la tête d’affiche le

“Le rock, un excellent moyen de s’amuser” En tête d’affiche du festival Rockalissimo, le groupe de rock Deportivo. Entretien avec trois rockeurs unis par la même passion de la musique et la même envie de s’amuser sur scène et de faire bouger le public.

Pouvez-vous faire un point sur l’histoire du groupe ? Nous nous sommes retrouvés à trois avec les mêmes envies et la même motivation. A partir de ce moment nous avons décidé que nous serions "Deportivo". Nous avons sorti un premier disque "parmi eux" enchaîné avec une très longue première tournée puis un deuxième album, retournée, et aujourd’hui nous travaillons sur un prochain disque.

Le rock pour vous, c’est quoi ? C’est un excellent moyen de s’amuser, c’est aussi une bonne façon de rencontrer, de se défouler, de voyager, de découvrir de nouvelles choses, de se construire aussi.

Pourquoi un renard et une poule ? pouvez vous expliquer la pochette de votre nouvel album ? Un renard, une poule et la clé… Cette image nous est venue lorsque nous étions en

enregistrement près d’Angers pour le deuxième album. Il y avait quelque chose qui évoquait le doute, le défi, une tension qui collait assez à ce qu’on était en train de faire. Mais chacun de nous trois a sa propre lecture, à vous de trouver la vôtre…

Quels sont vos projets ? Tournées ? albums en cours ? En ce moment, nous travaillons dur sur notre prochain album. Nous avons aussi travaillé sur un Live vidéo qui est presque terminé.

Le Jura, vous connaissez ? Un message pour nos lecteurs ? Un souhait ? Un coup de gueule ? Il faut bien l’avouer, on ne connaît pas super bien le Jura. Mais nous avons joué à Lons-le-Saunier et Pontarlier lors de notre première tournée et on en garde un bon souvenir. On a joué pas loin de Poligny aussi. Propos recueillis par Chloé Chamouton

samedi 29 août avec Deportivo. Remarqué après leur 1er opus (Parmi Eux”), le trio a assumé son rôle porte drapeau du rock français au coté des Luke, Eiffel avec un titre phare : “les bières aujourd’hui s’ouvrent manuellement”. Exhausted, vainqueur du tremplin Dom Colme, La Phaze, Pulpalicious seront de la fiesta musicale. “La ligne directrice de ce festival

demeure la même : allier des têtes d’affiche à des groupes régionaux” souligne Eric Grüx, organisateur de ce festival. Blues, reggae, chanson française, métal, power pop rock métal, un festival qui mise sur un cocktail musical dynamique et varié. Chloé Chamouton

3 euros le vendredi en vente sur place. 9 euros le samedi (prévente) avec vendredi offert.

■ DOLE / LA COMMANDERIE / VENDREDI 26 JUIN

CITIZEN NIGHT Une citizen night placée sous le signe de Vitalic, l’artiste qui fait hurler les Dance Floor, Donovan et John Lord Fonda à la Commanderie. Vitalic présentera son tout nouveau live en filage public avant de prendre la route des festivals… Warm Up : DIRTY DZEN vs LINK FINGER Vendredi 26 juin / ouverture des portes 20 h warm up 20 h 30 tarif unique 10 euros Dole Info spectacles : 03 63 36 70 00

Fabricant : FENETRES PVC sur mesure PORTES - VERANDAS GAMME PVC 60 mm / Coef U=1,3 GAMME PVC 70 mm / Coef U=1,1 à 0,6 Pour la rénovation ou le neuf profitez des avantages à PRIX D’USINE

>>> consultez sur www.aluplast.de Portes d’entrée personnalisées

enuiserie Pays Dolois - Juin 2009 - 22

Ets GRZELCZYK - DOLE - Z.I. rue Buffon - 03 84 79 11 98

DEVIS GRATUIT


C U LT U R E ■ DOLE/ SPECTACLE DE DANSE

■ DOLE / FESTIVAL DU FILM DE JEUNESSE / 26 JUIN AU 15 JUILLET

TEMPS DANSE, TENDANCES ARTISTIQUES

9e tapis rouge du festival

Créée en septembre 2006 par Alice Reverchon professeur diplomée d’Etat qui souhaite faire découvrir l’essence et le feeling propres à la danse jazz et aux claquettes, l’école “Danse en corps” s’adresse à un large public avec des cours d’éveil (dès 4 ans), initiation à la danse, jazz et claquettes (adultes et enfants). Pas à pas les élèves ont rythmé leurs vies et leurs envies en goutant au plaisir de la scène avec leurs spectacles La Ville (juin 2007) et Entre Ciel et Terre (juin 2008), à La Fabrique à Dole. Cette année encore, ils viendront partager leur plaisir du mouvement avec Temps Danse le dimanche 28 juin 2009 à 15 h au théatre de Dole, un spectacle qui traite de notre rapport au temps, si précieux…

Cinémas d’animation japonais, soirée mangas, séance de découverte de jeunes talents, projection d’un cycle de 6 films sur la thématique Courant d’R, échanges culturels, ateliers pédagogiques d’initiation aux techniques audiovisuelles, autant d’atouts de cette 9e édition du festival du film de jeunesse qui se déroulera du 26 juin au 15 juillet. Une quinzaine cinématographique dynamique et festive. Coup de projecteur sur les jeunes talents du cinéma Faire découvrir des jeunes talents cinématographiques, tel est le fil d’Ariane de ce festival. 4 réalisateurs seront donc mis en valeur à l’occasion d’une séance découverte le dimanche 5 juillet à 20 h 30

Renseignements, réservations au 06 60 55 97 45

Sorties d’ateliers

■ DOLE / CREATION

ON A MARCHÉ SUR TON BITUME Il s’agit d’un spectacleévénement gratuit intitulé “On a marché sur ton bitume”, nouvelle création de la compagnie la Carotte qui aura lieu le 20 juin à 22 h 30 (en extérieur) à côté du Centre Horizon, 26A, rue Maréchal Leclerc, dans le quartier des Mesnils Pasteur à Dole. Ce spectacle a été conçu à partir des paroles recueillies auprès des habitants du quartier. Il propose une vision originale, à la fois métaphorique et réaliste, poétique et festive, de leur vie au sein de ce quartier. Théâtre du réel, spectacle documentaire et recherche sur l’identité collective, “On a marché sur ton bitume” est innovant par sa démarche d’écrire l’histoire du quartier et de ses habitants au présent. On assiste à l’émergence des HLM et par là même à l’histoire de chacun dans une structure scénique high-tech (projection vidéo, comédiens sonorisés, bande son omniprésente). Chaque personnage provoque un effet miroir qui permet la création d’un lien sensible avec le public.

C

omme chaque année, Dole prend un petit air de croisette avec le festival du film de jeunesse. Un évènement phare de la vie culturelle et cinématographique doloise avec comme thématique “Courant d’R”.

Courant d’R cinématographique Une thématique originale qui surfe autour de la lettre R, du son “er” ou encore de l’air. Une déclinaison de jeux de mots et de sonorités, souligne Stéphane Lepoil, organisateur

du festival. “Cette déclinaison thématique et alphabétique permet de regrouper 6 films arts et essai jeune public dans des genres divers . Pour cette 9e édition qui se déroulera du 26 juin au 15 juillet, tapis rouge aux studios avec la présentation de courts métrages dans l’univers du cinéma d’animations : celui du réalisateur Pierre-Luc Granjon des studios Folimage et celui de Jannick Hastrup. Le cinéma d’animation japonais sera également à l’honneur de ce festival avec les studios de Shangaï

Le festival présentera également des réalisations dans le cadre de séances “sorties d’ateliers” les samedi 18 juilet à 15 h et samedi 25 juillet à 15 h. Deux ateliers Télé festival devraient voir le jour avec comme objectif la mise en place de programmes TV de toute nature autour du festival. Un festival qui mise sur la convivialité et les échanges culturels avec la mise en place d’un workshop européen. Ateliers, goûters, soirées festives, autant d’atouts de ce festival qui allie découvertes cinématographiques et bonne humeur. Chloé Chamouton

MJC - 21 place Barberousse 03 84 82 00 35 www.mjcdole.com Projections au cinéma le Studio Les séances en plein air constituent un élément essentiel du festival. Dole, Mesnils Pasteurs : Arthur et les Minimoys, vendredi 26 juin à 22 h 30. Tavaux, esplanade de la piscine : Horton, samedi 27 juin à 22 h 30

■ CHAMPVANS/ SAMEDI 13 JUIN

FESTIVAL FAITES DE LA ZIK Place au festival de la Zik avec plusieurs groupes : Monsieur Z, Peanuts, Carbone 14, First of all Machines, entre autres.Depuis l’année dernière la fête de la musique de Champvans, habituellement organisée à la salle des fêtes, s’est transformée en Festival en plein air place Huffenhardt. Au programme cette année animations Cirque, Roller, Skate et BMX à partir de 14 h 30 et A 18 h 30, les jeunes de l’atelier initiation guitare, basse et batterie seront réunis pour un petit concert qui présentera les morceaux qu’ils ont travaillés au cours de l’année. A 19 h, suite du concert des initiations avec le groupe OPIUM. A partir de 19 h 30 place aux habitués de la scène avec : Monsieur Z à la croisée de l’électro, du raggamuffin et du hardcore. Peanuts pour poursuivre dans un style clown-rock. Pop rock avec le groupe Carbone 14 . Depuis 2 ans le groupe First of all Machines électro rock, se produit sur différentes scènes et fera découvrir son nouveau 4 titres “The Fail”. Après 3 années de concerts dont un en avril 2008 à Champvans, le jeune quatuor punk rock, Another Way sera de retour pour présenter leur nouveau répertoire.

Chervet Corinne Dole

Duret Aurore

Longwy-sur-le-Doubs

Besson Françoise Villers-Farlay

Gilson Valérie Belmont

Perrot Frédéric Santans

Humblot Bernard Tavaux

Morel Maryline Ougney

Ramel Bernard Dole

Bertrix Andrée Chatenois

Nouveau Hall d’exposition Prix direct d’usine

Fabricant installateur sur mesure depuis 22 ans Véranda Alu ou Bois Alu Fenêtres PVC ou Alu Pergola Stores Volets roulants Alu Nombreuses réalisations à visiter sur votre secteur Etudes et devis gratuits sur demande

PAOH ! Editions Siège social : 8, rue Mont-Roland - Dole Juin 2009 Adresse Pays Dolois - Zone des Epenottes - BP 212 - 39102 Dole Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 - n°ISSN : 1778-820X Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 Mise en page et photogravure PAOH ! Studio graphique - Dole - Tél. 03 84 82 50 21 Imprimé en France à 33 000 exemplaires

matériel pour CHAUFFAGE / SANITAIRE

65, rue Louis de la Verne - Dole Tél. 03 84 72 65 37

OUNANS - 03 84 37 71 73 • AUXONNE 06 75 62 85 84 Pays Dolois - Juin 2009 - 23


Publirédactionnel

Pousser la porte du Rendez-vous des mariés, c’est pénétrer au cœur du royaume enchanté, dans un univers romantique coloré où se côtoient ballons, dragées, rubans, chocolats pour créer toute la féerie du mariage à votre mesure. Mariages personnalisés, baptême, pack naissance, le rendez-vous des mariés allie novation et créativité pour fêter ses un an d’ouverture avec comme fil d’Ariane l’art de la personnalisation.

Le royaume enchanté du mariage “Faire de votre mariage un évènement unique, magique et inoubliable, telle est l’ambition du magasin Le rendez-vous des Mariés”, précise David Laithier, gérant de la boutique qui fête ses 1 an d’ouverture. Notre magasin se met à votre service pour vous conseiller et personnaliser votre mariage.

L’art de la personnalisation Serviettes avec prénoms, photos, ou menus, rubans avec l’impression en dorure

de vos prénoms et de la date du mariage, dragées avec prénoms, boitages personnalisés, jarretières à la couleur de votre mariage avec vos prénoms, coussins porte alliance à la couleur et au thème de votre mariage, cocardes aux couleurs du mariage, flûtes personnalisées, autant d’ingrédients qui donnent au mariage une touche personnalisée. “Pour ses un an, le rendez-vous des mariés vous offre soit l’im-

pression de vos rubans ou votre jarretière personnalisés pour un montant égal ou supérieur à 200 euros” insiste David Laithier. Décoration de salle, tulles, livre d’or, nappes, chemin de table, parapluie, pétale, serpentin, bulles de savon, guirlandes, différentes gammes de dragées déclinées en 25 coloris aux saveurs alléchantes de crème brûlée, tarte tatin, tiramisu, macaron coco, tarte citron, ananas, crumble… ces éléments concourent à donner une ambiance festive et gourmande pour vos

mariages et baptêmes. Le rende-vous des mariés propose ainsi du sur-mesure, de la haute couture du mariage adaptée à vos goûts, et vos envies pour que tous vos rêves deviennent le temps d’un instant réalité.

Un pack naissance pour une fête familiale

pack constitué d’une bouteille de crémant du Jura, de 4 coupes en verre, d’un sujet personnalisé pour la maman avec la date et le prénom du bébé, de 6 tulles remplis de dragées personnalisées, d’un cornet de dragées le tout dans un pack au nom du bébé et à la date.”

Le rendez-vous des mariés surfe sur la créativité et mise sur l’innovation avec un nouveau produit familial. “En lieu et place des traditionnelles fleurs ou des magazines, nous avions envie de proposer un pack naissance destiné aux mamans. Un

Le rendez-vous des mariés 1 rue Raguet Lépine Dole - Tél. : 03 84 79 29 14

“De la Collégiale à la Basilique, Notre-Dame de Dole”

Attention tirage limité !

ription c s u o s Prix

Ouvrage au format 225 x 280, couverture cartonnée quadrichromie pelliculée. Intérieur 240 pages en quadrichromie.

s o r u € 0 45,0BON DE COMMANDE en souscription Prix de souscription (jusqu’au 20/06/09) 45 €uros Prix de vente (après souscription). 49 €uros Nom ................................................................................................................................... Adresse ........................................................................................................................ ................................................................................................................................................... Couverture provisoire

Collégiale 2009 : le livre Tr o i s p l u m e s e t u n œ i l d e p h o t o g r a p h e … a i n s i s e p r é s e n t e l ’ o u v r a g e

“De la Collégiale à la Basilique, Notre-Dame de Dole”, à p a r a î t r e l e 2 3 m a i a u x é d i t i o n s D M O D M O . U n h o m m a g e à l a Vi e i l l e D a m e q u i

Exemplaire(s) x par 45,00 € = ............. € A expédier - Frais d’envoi ............. 5,90 € A retirer chez l’éditeur (à partir du 23 mai) Total ....................................... € Fait le : Signature

chèque joint à l’ordre de DMODMO éditions

Bon de commande à retourner à l’éditeur :

fête cette année son 500e anniversaire. Un ouvrage collectif, documenté et esthétique, fruit des recherches de Bénédicte Gaulard, Jacky Theurot, Jean-Pierre Jacquemart sur des photographies d’Henri Bertand.

13, rue Alexandre Vialatte - Zone des Epenottes BP 50374 - 39105 Dole cedex - Tél. 03 84 82 28 82

Pays Dolois 106  

Pays Dolois 106