Issuu on Google+

Version numérique

K

Hippi

# 63 - 18/09/2015

Le monde des courses comme vous ne l’avez jamais vu

Un Arc de Triomphe historique ? TRÊVE, NEW BAY, GOLDEN HORN...

LEs sTARs sONT DéJà pRÊTEs

Après sa démonstration dans le Vermeille, TRÊVE (T. Jarnet), s’affiche plus que jamais comme la grande favorite le 4 octobre prochain. Mais attention à NEW BAY et GOLDEN HORN...

LONGcHAMp - AUTEUiL - ViNcENNEs - AU fiLs DEs cOURsEs - cHRONiqUE..


www. c a s a c o l o u r s . c o m SUPPORTEZVOSCOULEURS! Casacol our svousof f r el apossi bi l i t éd’ af f i cherf i èr ementvoscoul eur sdepr opr i ét ai r ehi ppi que. Por t ecl és,bout onsdemanchet t es,par apl ui e,décl i nezvot r ecasaquesurt outunpaneldepr odui t s. Por t ecl és

Enl ai t onmas s i fr hodi éav ecmous quet onet anneau Li v r éenéc r i n

30, 00€

Bout onsdemanchet t es

Par apl ui e

Enar gentmas s i f925/ 1000r hodi épour év i t ert out eox y dat i on Sy s t èmeàbas c ul e Li v r éenéc r i n

Madei nFr anc e Bal ei neenac i eràhaut et eneurenc ar bone,gagede s ol i di t éetdef l ex i bi l i t é Ouv er t ur es éc ur i s ée Ti s s upol y es t erav ect r ai t ementi mper méabi l i s é Poi gnéeboi s-Pos s i bi l i t époi gnéec ui r

120, 00€

120, 00€

Mugs

Madei nFr anc e Vendupar6pi èc esmi ni mum

72, 00€

St i cker sàvoscoul eur s Lotdedi f f ér ent est ai l l es

75, 00€

Ser vi cedet abl e Madei nFr anc e

Bi ent ôtdi sponi bl eàl avent e

CASACOLOURS-2022,r out eduBr èvedent-14130BONNEVI LLELALOUVET FRANCE Appel eznousau:+33( 0) 762984242 Emai l:i nf o. casacol our s@gmai l . com


I

k

Hippi

Edité par Panoramic Communication Images Investissements Gérant : Guy Bidorini Adresse : 34, rue Kléber 92300 Levallois Perret Tel : 0177635594 contact@hippik-mag.fr

TOUR DE PISTE par

Eddy Eyrignoux

Directeur de la publication : Eddy Eyrignoux e.eyrignoux@hippikmag.fr redaction@hippik-mag.fr Réalisation : Stéphane Désenclos Ont participé à ce numéro : Guy Mislin, Allison Nicolleau et Kevin Nicolle. Relecture : Guy et Marc Bidorini, Allison Nicolleau Photos : Panoramic, Federico Pestellini, Michael Baucher, sauf mention spéciale Magazine exclusivment disponible en version numérique Toute reproduction ou utilisation des textes et photos sans autorisation sont interdites.

QUEL DUEL EN PERSPECTIVE !

D

eux semaines. Toutes petites semaines si on les ramène à l’échelle du calendrier des courses. Dans 15 jours, ce sera l’heure du plus formidable duel que les hippodromes proposent en Europe : le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Et cette année, nous avons rendez-vous avec l’histoire. Celle qui peut devenir légende, si TRÊVE le décide. Mais aussi celle qui peut marquer les esprits en permettant à Vincent Cheminaud de remporter la plus grande course de plat, après avoir remporté la plus grande course d’obstacles. D’Auteuil à Longchamp, il n’y a finalement qu’un pas, que le prodige jockey chéri par André Fabre a franchi d’un galop si léger et débordant de talent qu’il provoque notre admiration. Les stars du 4 octobre (TRÊVE, NEW BAY, GOLDEN HORN et les autres) sont déjà prêtes pour le grand jour. A tel point qu’on se demande ce qui va pouvoir les départager dans deux

semaines. Le terrain ? (GOLDEN HORN n’aime pas les terrains lourds), l’expérience ? (TRÊVE est comme chez elle à Longchamp), la fougue (NEW BAY et V. Cheminaud seront parmi les plus jeunes au départ), la tactique ? (on peut compter sur Soumillon, Peslier, Guyon et les autres pour chercher comment perturber les favoris). Quoi d’autre encore ? Même s’il est analysé, décortiqué, épluché jusqu’à la dernière goutte de sueur qui s’échappe des chevaux, le monde des courses a aussi ses raisons que la raison ignore. Une incertitude presque jubilatoire. > Si vous êtes passionné d’hippisme, venez nous rejoindre. Dans le but d’étoffer sa rédaction Hippik recherche des étudiants en journalisme (ou autre du reste), désireux de se lancer dans le grand bain, sous la forme d’un stage ou autre collaboration. Merci d’écrire à e.eyrignoux@hippik-mag.fr

Deuxième plus jeune vainqueur de l’histoire du Grand Steeple Chase de Paris (en 2014), à l’âge de 20 ans, Vincent Cheminaud est un des grands favoris dans l’Arc, sur NEW BAY.

Hippik # 63

03


< ZOOM >

Exceptionnel, formidable, magnifique... Il n’y a pas de mots pour définir la performance de TRÊVE dans le Prix Vermeille, la semaine de accéléré pour faire la différence et s’imposer de six longueurs. Dans le coin en bas à gauche, CANDARLIYA et Christophe So

04

Hippik # 63


< SOMMAIRE >

ernière à Longchamp. Quand elle l’a voulu, la jument de Thierry Jarnet a oumilllon ne peuvent que constater les dégâts. On appelle cela la classe (voir notre reportage, pages 06 à 11)

# 06 éVèNEMENT

Les belles promesses de Longchamp...

NEW BAY (V. Cheminaud), un sacré concurrent pour TRÊVE !

# 16 TROT

ASTOR DE QUENNE et CRISTAL MONEY stars de Vincennes CRISTAL MONEY

< ET AUSSI >

P.12 : GOLDEN HORN rassure P.14 : Prix Prince d’Orange P.20 : hommage à B. Secly P.22 : Au fil des courses... P.38 : la chronique d’Allison Hippik # 63

05


< EN DIRECT DE LONGCHAMp >

Aux portes de O

n ne va pas, bien sûr, vendre la peau de l'ours, mais ce qu'on a vu en ce 13 septembre 2015 dans la ligne droite de Longchamp est sans conteste un spectacle si rare, si enthousiasmant, qu'il restera longtemps dans la mémoire des amoureux des courses de chevaux. Des moments comme celui-ci... Tiens, au risque de jouer les plagiaires, je n'hésite pas à dire à l'entourage de TRÊVE, « merci pour ce moment » ! Et merci en premier lieu à son propriétaire, Joaan Al Thani, d'avoir laissé sa championne à l'entraînement à cinq ans, après avoir remporté deux Arc d'affilée... Merci de nous permettre d'assister aux exploits toujours plus extraordinaires de cette athlète hors du commun ! Quoiqu'il arrive dans quinze jours au terme des 2400m qui pourraient être les plus importants de l'Histoire du galop français, TRÊVE méritera d'avoir sa statue à l'entrée de Longchamp, de ce Longchamp qui aura été son jardin. Rarement, cheval de course aura causé une telle impression de force, de vitesse, d'implacabilité dans la domination de ses rivaux, de beauté aussi, et même de grâce, tant on s'est demandé tout au long de cette ligne droite si la fille de MOTIVATOR, aérienne, touchait vraiment terre...

TRÊVE est tout simplement phénoménale. L'impression visuelle laissée par son accélération dévastatrice dans la ligne droite de Longchamp dimanche dernier restera longtemps comme l'un des plus beaux spectacles offerts par un pur sang au sommet de son art. Après ce deuxième Prix Vermeille, la championne voit s'ouvrir les portes de la Légende. Le public de Longchamp qui lui a réservé une formidable ovation ne s'y est pas trompé. Mais le jeune NEW BAY s'annonce comme un sérieux rival le 4 octobre...

UNE ACCELERATION DEVASTATRICE Ah ! Il la connaît bien sa TRÊVE, Thierry Jarnet  ! Dans la fausse ligne droite, il s'est employé à réfréner ses ardeurs, car la jument marchait littéralement sur ses rivales  ! Un moment gênée par BEAUTIFUL ROMANCE, elle a attaqué le tournant final au large du peloton avant que son partenaire ne revienne vers la corde et ouvre les mains... Et là, quelle accélération, quel écart de classe entre elles et les autres ! On a officiellement chiffré à 4 longueurs son avance sur les deux méritantes CANDARLIYA et SEA CALISI, les deux meilleures 3 ans sur la distance, mais il y en avait un peu plus apparemment (voir encadré à droite)... Quant à l'une des animatrices, cette ARABIAN QUEEN qui a longtemps suivi DIHNA, le leader de TRÊVE, et qui avait eu l'impudence de faire chuter GOLDEN HORN à York, elle a dû se demander ce qu'elle venait faire dans cette galère, terminant à la dérive, 6ème, derrière FRINE, 4ème à 12 longueurs de la lauréate, et BEAUTIFUL ROMANCE, alors que la 06

Hippik # 63


e la légende... 6 longueurs !

Nombre d'observateurs présents dimanche à Longchamp se sont étonnés de l' écart « officiel » annoncé à l'arrivée du prix Vermeille : 4 longueurs et demi en faveur de TRÊVE. France Galop a depuis reconnu son erreur et a modifié l'écart, l'amenant à 6 longueurs, entre la championne et la seconde, CARNDARLIYA.

Hippik # 63

07


< EN DIRECT DE LONGCHAMp > O'Brien de service, DIAMONDSANDRUBIES, gagnante de groupe I elle aussi, finissait encore plus loin... TRÊVE venait encore de faire des dégâts ! Aux balances, l'ambiance était exceptionnelle. Rarement un pur sang n'avait déclenché autant d'entousiasme et d'admiration dans un public conquis, subjugué. Dans le clan des vainqueurs, Joaan Al Thani, d'ordinaire si discret, si réservé, avait du mal à contenir son émotion, sa satisfaction. Alec Head, l'éleveur de TRÊVE, y allait, lui, de sa petite larme. Criquette Head, entraîneur sous le charme, goûtait une fois encore ces moments si intenses qui se répètent et se répètent encore... TRÊVE est unique. Et pour bien prouver qu'elle est unique, elle sera la première double gagnante de l'Arc à tenter un troisième challenge  ! Avec des chances d'entrer dans la grande Légende des courses hippiques, dans la Légende du Sport. « Elle est incroyable ! Oui, nous pouvons aller vers l'Arc sereinement, commentait Criquette Head, mais il n'y a pas de chevaux imbattables, cela n'existe pas. Nous n'avons pas encore gagné, et j'ai vu un très bon cheval dans le prix Niel, NEW BAY, mais nous sommes sur la bonne voie.  Et merci au public  ! Venez nombreux le 4 octobre !»

Le vainqueur du Jockey Club, NEW BAY (V. Cheminaud), a fait forte impression dans le Niel.

NEW BAY, C'EST LA CLASSE AUSSI ! Les Gosden JACK HOBBS et GOLDEN HORN ayant négligé le prix Niel, le duel entre le vainqueur du Grand prix de paris, l'invaincu ERUpT, et celui du Jockey-Club, NEW BAY, allait éclaircir la hiérachie des poulains français de 3 ans sur la distance classique. En fait de duel au sommet, il n'y en eut point. Après que son leader fût rentré dans le rang après avoir bien fait son job, NEW BAY s'est rapproché d'ERUpT (Stéphane pasquier) qui avait suivi l'animateur comme son ombre, et quand Vincent Cheminaud lui a demandé d'accélérer, l'élève d'André Fabre a éclaboussé Longchamp de sa classe. pas dans le même registre que l'aérienne et implacable TREVE, mais en faisant preuve d'une efficacité aussi redoutable quand il accélère ! Ce NEW BAY qui, comme ERUpT, est un fils de DUBAWI, n'avait jamais abordé la distance classique. Mais si ERUpT a prouvé que son père ne produisait pas que des milers, en enlevant le Grand prix de paris sur 2400m, on en a eu la confirmation avec NEW BAY qui a réalisé un fameux coup d'éclat sur ce parcours qu'il découvrait et qu'il abordera de nouveau le 4 octobre ! Offert à 5/1 dans l'Arc, le partenaire de Vincent Cheminaud (qui va disputer son premier Arc de Triomphe!) s'annonce comme l'opposition la plus sérieuse à TRÊVE donnée favorite à égalité ! Derrière NEW BAY qui passait le poteau en vainqueur sans que son jockey le solli08

cite outre mesure, se permettant même de se retourner pour constater les dégâts, SILVERWAVE, monté par Frankie Dettori, a de nouveau remarquablement terminé, se classant deuxième devant

MIGWAR (Olivier peslier) et... ERUpT qui a beaucoup déçu, n'ayant pas apprécié le terrain souple apparemment. En parcourant le palmarès de ce prix Niel, on s'aperçoit que NEW BAY est le troiHippik # 63


sième lauréat du Jockey-Club « nouvelle formule » à remporter le Niel, après SAONOIS en 2012 et VISION D'ETAT en 2008, qui avaient ensuite échoué dans l'Arc... En 2005, HURRICANE RUN avait Hippik # 63

fini 2ème à Chantilly avant de remporter la préparatoire puis l'Arc de Triomphe. Si NEW BAY fait aussi bien, il sera le premier vainqueur du «  Jockey-Club réformé  » à réussir le triplé

Jockey-Club-Niel-Arc ! Ce qui, n'ayons pas peur de le dire, redorerait quelque peu le blason du sommet cantilien. Nous n'en sommes pas encore là et le 4 octobre, il faudra battre TRÊVE... On notera tout de 09


< EN DIRECT DE LONGCHAMp >

pOSTpONED (A. Atzeni, ci-dessus), beau vainqueur du prix Foy, a fait une belle impression, alors qu’ERVEDYA (C. Soumillon) s’imposait logiquement dans le prix du Moulin de Longchamp.

même que le dernier lauréat du prix Niel à s'être imposé dans l'Arc n'est autre que RAIL LINK en 2006, qu'il était lui aussi entraîné par André Fabre, et portait les mêmes couleurs que NEW BAY... pOSTpONED CONFIRME SA VALEUR On ne peut pas dire que le prix Foy, équivalent du Niel pour les chevaux d'âge, soit la ligne la plus intéressante en vue de l'Arc. On trouve quelques placés (ORFEVRE, par exemple, double vainqueur du Foy et deux fois deuxième de l'Arc), mais des gagnants, que nenni... Que penser donc du succès du 4 ans anglais pOSTpONED, un pensionnaire de Luca Cumani, lui aussi fils de DUBAWI (!), qui n'a pas eu le même retentissement que les victoires impressionnantes de TRÊVE et de NEW BAY. Mais ce pOSTpONED avec sa tenacité, son courage à toute épreuve, nous rappelle un certain YOUMZAIN, qui fut trois fois de suite deuxième de l'Arc ! Les chevaux d'âge anglais sont durs et ne lachent rien... pOSTpONED fait, en outre, preuve d'une belle régularité, et il a tout de 10

Hippik # 63


même remporté les King George VI and Queen Elizabeth Stakes à Ascot, considéré Outre-Manche, comme «  l'Arc d'Eté  »... Dans cette course, si DOLNIYA, grande favorite, a déçu, ne pouvant finir que 4ème derrière BAINO HOpE (prix de pomone), SpIRITJIM a bien imité SILVERWAVE en terminant bon deuxième ! Il faut dire que Frankie Dettori sait transcender ses partenaires  ! Il montait d'ailleurs les deux élèves d'Alain Couétil ! 3EME GROUpE I pOUR ERVEDYA ! C'est fou le nombre de chevaux qui n'aiment pas les terrains souples et la pluie... En Irlande, GLENEAGLES a « zappé » les Irish Champion Stakes, à Longchamp, quatre concurrents ont déclaré forfait dans le prix du Moulin de Longchamp, groupe I sur 1600m ! Et non des moindres... Outre les deux Anglais AROD et DUTCH CONNECTION, les deux Fabre, ESOTERIQUE et TERRITORIES sont restés dans leurs boxes... La voie était libre et la belle ERVEDYA ne s'en est pas privée ! Au prix d'une accélération dont elle a le secret

Hippik # 63

la fille de SIYOUNI, entraînée par JeanClaude Rouget et montée par Christophe Soumillon, a remporté un troisième groupe I après la poule d'Essai et les Coronation Stakes ! Elle devançait une autre 3 ans, la Wildenstein AKATEA, et KARAKONTIE qui a beaucoup mieux couru que dans le Jacques Le Marois et semble prêt à aller défendre son titre dans la Breeders'Cup Mile à Lexington début novembre... Notons enfin le succès de MOVE IN TIME devant GENGIS et MIRZA sur les 1000m du prix du petit Couvert (gr.III). Le lauréat remettra son titre en jeu dans le prix de l'Abbaye le week-end de l'Arc. Le prix Gladiateur (gr.III sur 3100m) a vu le 5 ans d'Eric Libaud, FLY WITH ME l'emporter devant l'Allemand WALZERTAKT, et l'Anglais ORIENTAL FOX. Guy Mislin

11


< IRISH CHAMPION STAKES >

GOLDEN HORN : Lo Il sera là ! GOLDEN HORN disputera l'Arc de Triomphe le 4 octobre prochain. Bien sûr, il ne faudrait pas que la piste de Longchamp soit transformée en bourbier, mais si le terrain est souple mais pas lourd, alors le champion de John Gosden, retrouvé à Leopardstown samedi dernier, apportera une touche de classe supplémentaire au championnat du monde des pur sang ! Quant au Français CIRRUS DES AIGLES, à court de compétition, il a terminé dernier, dépassé par le rythme... Cette course lui aura ouvert les poumons.

à

cent mètres du poteau, lorsque GOLDEN HORN a brusquement penché sur sa droite, « balançant »  quelque peu FREE EAGLE venu l'attaquer alors que FOUND fonçait le long de la corde, on a cru que le crack entraîné par John Gosden allait subir une nouvelle défaite. Mais en vrai cheval de course, le fils de CAPE CROSS, un moment débordé, a donné un sacré coup de reins pour revenir l'emporter ! Frankie Dettori a eu chaud mais son partenaire a retrouvé le chemin du succès et remis les pendules à l'heure dans une « vraie » course. Roger Charlton, l'entraîneur de TIME TEST, 4ème à York, avait estimé que les Juddmonte International Stakes était une course qui ne comptait pas. La surprenante lauréate, ARABIAN QUEEN, a fini à la dérive dimanche dans le Prix Vermeille... Certes, on va se poser la question de savoir pourquoi le vainqueur du Derby d'Epsom a soudain penché ainsi sous l'effort... Son mentor pense que l'ombre des tribunes est la cause de cet écart... Voire. Peu avant le départ de ces Qipco Irish Champions Stakes, Aidan O'Brien allait une énième fois déclarer forfait pour GLENEAGLES dont on se demande s'il reverra une piste cette année, dans la mesure où l'on va plus vers la grisaille et les pluies que vers la chaleur et les terrains secs... Autant Gosden fait preuve de sportivité en faisant courir GOLDEN HORN même si le terrain ne convient pas forcément à son champion, honorant ainsi ses engagements vis-à-vis du public et des organisateurs, autant l'attitude de l'entraîneur irlandais laisse circonspect... Avec ses trois ans, cette année, O'Brien n'a pas connu la même réussite que jusqu'alors, GLENEAGLES mis à part, qui est sans conteste le meilleur miler européen et un authentique champion. Il est aussi l'arbre qui a caché la forêt de Ballydoyle dont les pensionnaires ont laissé échapper les derbies d'Epsom et d'Irlande, ainsi que les Oaks, sans parler des déceptions causées 12

par les WAR ENVOY, JOHN F KENNEDY, GIOVANNI CANALETTO, OL'MAN RIVER, etc... Le St Léger de Doncaster et les trois groupes I remportés au Curragh dimanche (voir notre rubrique « Au fil des courses ») ont cependant redoré le blason de Mr O'Brien, qui a, une fois encore, privé pourtant les sportsmen du « match du siècle  » tant attendu entre les deux meilleurs trois ans britanniques.. DEUX GOSDEN DANS L'ARC ? A Leopardstown, Frankie Dettori a rapidement pris les choses en main en escortant d'emblée l'animateur HIGHLAND REELS avant de lui prendre le commandement à mi-course. Dans la ligne droite, GOLDEN HORN était en tête, attaqué par FREE EAGLE, plein de ressources. A 100 mètres du poteau, le vainqueur du derby d'Epsom et des Coral Eclipse Stakes allait pencher brusquement sur sa droite, obligeant FREE EAGLE à faire un écart. Le long de la corde, la puissante FOUND, totalement retrouvée, plaçait sa terrible pointe de vitesse et semblait en mesure de mettre les deux mâles à la raison, lorsque GOLDEN HORN est reparti sous la poigne de Frankie Dettori pour l'emporter. L'enquête qui a suivi n'allait rien changer, les commissaires se montrant assez indulgents vis-à-vis du vainqueur... Ce dernier est offert à 5/1 dans l'Arc. « Il a fait une très bonne course, commentait John Gosden, rassuré. Et il a prouvé qu'il pouvait être compétitif en terrain souple aussi. Donc, nous allons à Longchamp courir l'Arc  !  » Qui s'en plaindra  ? Pas nous en tout cas ! Si le troisième de la course, FREE EAGLE, dont on ne saura jamais s'il aurait réussi à battre le 3 ans sans cet « incident », est lui aussi inscrit dans l'Arc, il est possible également que John Gosden aligne ses deux vainqueurs de derbies le 4 octobre ! JACK HOBBS, lauréat de l'Irish Derby et récent vainqueur d'un groupe III est prêt mais Gos-

den précise que contrairement à GOLDEN HORN, qui s'exprime encore mieux sur bon terrain, il faut une piste souple, voire très souple, pour JACK HOBBS. Il y a des chances que ce soit le cas à Longchamp... L'an dernier, aucun vainqueur de derby n'était présent au départ de l'Arc. Le plateau cette année s'annonce somptueux ! Retirée des Irish Champion Stakes, LEGATISSIMO, l'autre héroïne de Leopardstown, a choisi les Matron Stakes, Hippik # 63


Toby Melville (archives)

ongchamp me voilà !

parraînées par ses propriétaires de la firme Coolmore, disputés le même jour. Elle a bien fait ! La fille de DANEHILL DANCER a remporté un nouveau groupe I après les 1000 Guinées anglaises et les Nassau Stakes. Montée par William M.Lordan, l'élève de David Wachman revenait sur le mile. Elle devance la Française CLADOCERA (Christophe Soumillon) qui court de nouveau remarquablement. G.M. Hippik # 63

13


< PRIX DU PRINCE D'ORANGE >

KARAKTAR : l’Arc Il y a deux ans, le 3 ans INTELLO, vainqueur du Jockey-Club, avait préparé l'Arc non pas dans le Prix Niel mais dans ce groupe III Prix du Prince d'Orange, disputé sur les 2000m de Longchamp. Il avait gagné et pris ensuite la 3ème place dans l'Arc derrière TRÊVE et ORFEVRE... Pas revu depuis le sommet cantilien, KARAKTAR va tenter de l'imiter samedi.

L

e passé de ce Prix du Prince d'Orange, groupe III disputé sur 2000m samedi à Longchamp nous apprend qu'il a parfois servi de rampe de lancement pour certains candidats à l'Arc de Triomphe ayant négligé les préparatoires, comme le Prix Niel ou le Prix Foy. En 1990, SAUMAREZ s'était imposé dans l'Arc après avoir enlevé ce groupe III et plus près de nous, en 2013, INTELLO qui avait remporté le Jockey-Club avant de revenir sur le mile où il échoua, avait obtenu son billet pour l'Arc en dominant le Prix du Prince d'Orange. Deux semaines plus tard, il se classait 3ème du championnat du monde des pur sang... On suivra donc avec intérêt cette année le protégé de S.A. Aga Khan, KARAKTAR, un 3 ans qui avait donné de grands espoirs à son entraîneur, Alain de RoyerDupré lors de la démonstration du poulain dans le Prix Noailles qu'il avait littéralement survolé. Malheureusement, dans le Jockey-Club, le fils de HIGH CHAPARRAL avait malencontreusement glissé dans le dernier tournant et le temps que Christophe Soumillon rééquilibre son cheval, il était trop tard. KARAKTAR avait dû se contenter d'une modeste 8ème place et on ne l'a pas revu depuis. C'est donc une rentrée après pas loin de quatre mois d'ab-

14

sence qui attend KARAKTAR. Sur sa classe, il devrait remporter ce « Prince d'Orange » et ainsi gagner le droit de disputer l'Arc dans quinze jours. Mais où en est-il vraiment ? Pour l'empêcher d'atteindre son but, il devra se méfier de SAINTE AMARANTE, la seule concurrente du Prix de Diane à s'être bien comportée par la suite, se classant notamment 2ème du Prix de Psyché, puis 3ème du Prix de la Nonette à Deauville. Le très régulier INORDINATE cherche sa course. Il sera monté par le jockey à qui tout réussi en ce moment, Vincent Cheminaud. Il faudra également suivre attentivement le parcours de SUMBAL, 5ème du Jockey-Club avant de décevoir dans le Grand Prix de Deauville. On se souviendra qu'il avait enlevé le Prix Greffulhe facilement. Enfin, du côté des visiteurs, le danger peut venir de l'Allemand INCANTATOR, un élève du redoutable Andreas Wohler qui a pris deux accessits à Munich et Berlin après avoir enlevé deux courses à conditions. L'Anglais NOT SO SLEEPY, l'Espagnol NORAY et ROYAL DOLOIS, qui a enlevé le Grand Prix du Lion d'Angers, surprendraient cependant en se plaçant dans ce lot... G.M.

Hippik # 63


en point de mire ?

Hippik # 63

15


< prix de normAndie à VincenneS >

AStor DU QUe Dans une épreuve marquée par le distancement de sa favorite AthénA De VAnDel et les malheurs d'Apprenti Sorcier, le cheval de Sébastien Guarato a profité de l'aubaine pour s'imposer dans le pendant sous la selle du critérium des 5 ans.

S

'il y a bien une chose à noter dans cette génération des "A", c'est qu'autant à l'attelé il y a des chevaux de premier plan tels AmirAl SAchA ou Akim du cAp Vert, autant au monté les choses sont nettement plus compliquées. le fait de voir une AthénA de VAndel favorite du prix de normandie alors qu'elle est totalement barrée à l'attelage, tend à confirmer cet état de fait. malgré tout, il y a de vrais soldats dans cette génération, et c'est l'un d'entre eux, AStor du Quenne, mené avec patience et sang-froid par le jeune et talentueux Adrien lamy, qui a fait sien ce grand classique pour 5 ans disputé sur les 3.000m de la grande piste. plus connu pour exceller sur les parcours réduits, il lui fallait un parcours en or à la corde pour s'illustrer, et ce sont exactement les ordres que son mentor Sébastien Guarato a donné à son jockey du jour, eric raffin ayant accordé sa confiance à Alexia qui finira 3ème. Son jeune partenaire s'est donc exécuté et est resté en dedans toute la route avant de trouver le passage sans trop de mal pour finir et s'imposer courageusement, le tout aux dépends d'un Apprenti Sorcier qui n'a pas eu la même chance qu'AStor du Quenne, étant totalement ligoté à la corde dans le dernier tournant et qui n'a jamais eu ses aises avant les 100 derniers mètres, moment où camille levesque a pu le lancer pour finir tout près du lauréat. il est clair que le cheval de l'écurie levesque est le vainqueur moral de la course et aura l'occasion de montrer son talent par la suite. mais on le sait, en sport on ne retient que le vainqueur officiel, et AStor du Quenne aura eu le mérite de se montrer présent le jour J pour dominer ses contemporains. Kevin nicolle 20

Hippik # 63


enne en profite

Hippik # 63

21


< prix de l’étoile à VincenneS > Mené par un très inspiré Franck nivard, le petit champion permet à son mentor de signer son 8ème succès au cours des 12 dernières éditions de cette course-poursuite estivale.

p

arfois certains entraîneurs ont une histoire d'amour avec une épreuve de prestige du calendrier. c'est exactement le cas de thierry duvaldestin avec ce prix de l'etoile, un groupe i pour chevaux âgés de 3 à 5 ans qui présente la particularité de voir les plus jeunes rendre 50m à leurs cadets sur les 2.175m départ volté de la grande piste de Vincennes. depuis quelques années on le sait, il est devenu impossible pour les plus âgés de revenir sur des 3 ans toujours plus rapides, même si cette année le poulain de Franck Anne, BArJAl, excellent sur cette distance, a bien failli venir dompter les jeunes loups et finira 3ème après quelques malheurs et dans un très bon chrono sur une piste détrempée (1'11"7). le mano a mano a eu lieu un peu devant entre coQuin BéBé et JmB qui ont vite pris les devants, rejoints en haut de la montée par criStAl money et Franck nivard, à deux nez au vent depuis un moment et qui va pouvoir reloger son cheval dans le dos du leader dans l'ultime tournant, et c'est sans doute ce qui va lui permettre de venir battre son rival dans la ligne droite. le fils de cocktAil Jet (frère utérin de return money) s'était montré performant en tout début de carrière avant d'être fautif dans le critérium des Jeunes. depuis, il a montré qu'il se bonifiait en vieillissant, concluant 3ème du prix Albert Viel en juin avant de faire sien un semi-classique mi-août, et de connaître tous les malheurs lors de l'ultime préparatoire. il trouve là plus qu'une compensation et il y a fort à parier qu'il va poursuivre sur sa lancée, étant capable de tout faire dans un parcours, même s'il semble plus à l'aise en courant caché. l'avenir proche, et notamment le critérium des 3 ans début décembre, nous permettront d'en savoir un peu plus. K.n.

criStAl MoneY, 22

Hippik # 63


signĂŠ Duvaldestin Hippik # 63

23


< HOMMAgE >

ADIEU, MONSIEUR SECLY, LE géANt D’AUtEUIL Bernard Sécly, l'un des plus grands entraîneurs de chevaux d'obstacles, véritable légende d'Auteuil, nous a quittés samedi dernier à l'âge de 84 ans. Cet immense professionnel, détenteur du record de victoires dans le Grand Steeple (6) grâce à KATKO (1988, 1989, 1990), AL CAPONE II (1997), MON FILLEUL (1978) et EL PASO III (2002), était un perfectionniste, mais il savait aussi manier l'humour. Le monde des courses perd avec Bernard Sécly, l'une de ses plus grandes figures. En signe d'hommage, voici ce que j'écrivais dans « HIPPIK numéro 10 » à la mi-septembre 2014, il y a tout juste un an... Guy Mislin Dès qu'Auteuil reprend droit de cité, comment ne pas évoquer celui qui aura marqué de son empreinte les trois dernières décennies sur la Butte Mortemart, Bernard Sécly, l'un des derniers monstres sacrés de l'obstacle. Voilà quatre ans que l'homme de Lamorlaye a pris sa retraite. Voilà quatre ans qu'il nous manque. Mais comment en vouloir à celui qui nous a tellement fait rêver et qui, à 83 ans aujourd'hui, a bien mérité de prendre du repos et du recul avec ce monde des courses qui lui a tant donné et auquel il a tant apporté. Car Bernard Sécly restera à jamais classé parmi les plus grands entraîneurs de l'obstacle. A l'image d'un André Adèle par exemple. Dresseur incomparable, metteur au point sans pareil, fin tacticien, celui qui demeure toujours près des pistes de Lamorlaye où il a façonné tant de cracks, possède un palmarès exceptionnel, riche de 42 groupes I, dont 37 en obstacle et 5 en plat ! Il aura notamment entraîné deux sauteurs hors du commun, KAtKO et AL CAPONE II. KAtKO, monstre de puissance, athlétique, avalait littéralement les obstacles et écoeurait ses adversaires, même les plus huppés. Le fils de

20

Carmarthen, portant des couleurs célèbres au trot, casaque bleu clair, toque orange, appartenant au Comte de Montesson, allait remporter trois grand Steeple Chase de Paris d'affilée en 1988, 1989 et 1990, sous la monte de deux très grands jockeys, Dominique Vincent la première année, Jean-Yves Beaurain, ensuite, malheureusement trop tôt disparu... KAtKO égalait en 1990 le record de victoires dans le grand sommet d'Auteuil détenu jusqu'alors par l'exceptionnelle HYERES III. L'EXCEPtIONNEL RECORD D'AL CAPONE II ! Petit par la taille (1m62 au garrot), AL CAPONE II n'était pas facile dans sa jeunesse mais il est devenu une icône sur la Butte Mortemart. S'il n'a remporté qu'un seul grand Steeplechase de Paris, en 1997 pour deux accessits en 1995 et 1999, ce « selle français » archidoué en vieillissant, extraordinaire par sa longévité, aura établi un record inégalé à ce jour, celui d'avoir remporté sept fois d'affilée le Prix La Haye Jousselin (grande épreuve du meeting d'automne, le 2 novembre prochain) entre 1993 et 1999 avec son fidèle Jean-Yves Beaurain ! Il sera bien difficile de battre un tel record ! Cet exploit unique aura valu au protégé de Robert Fougedoire, qui fut affectueusement surnommé « Pompon », de posséder sa statue à Auteuil. Bernard Sécly allait remporter son dernier « La Haye Jousselin » en 2001 avec un autre cheval appartenant à Robert Fougedoire, EL PASO III.. On ajoutera qu'EL PASO III lui a offert le grand Steeple en 2002, dernier groupe I remporté par Bernard Sécly qui avait également enlevé l'épreuve en 1978 avec MON FILLEUL, soit six victoires dans le grand Steeple ! En haies, il a remporté la grande Course de Haies d'Auteuil en 1996 avec EARL gRANt et en 1997 avec BOg FROg. Chapeau bas, Monsieur Sécly !

Hippik # 63


Hippik # 63

21


< AU FIL DES COURSES... > SINGAPORE SLING APRES ENQUETE Moins à l'aise depuis quelques temps à Auteuil, SINgAPORE SLINg (au deuxième plan) a renoué avec le succès sur l'hippodrome d'Enghien dans le relevé steeple-chase Prix Jim Crow, une listed qui prépare au grand Steeple d'Enghien. Mais la victoire du fils de MUHtAtHIR, monté par Morgan Regairaz, s'est jouée dans le bureau des commissaires. Le pensionnaire d'Alain Bonin avait été devancé sur le fil par PYtHAgORE (vainqueur de cette épreuve en 2012, ici au premier plan), mais le jockey de celui-ci ayant donné deux coups de cravache à son rival, c'est ce dernier qui a donc récupéré la victoire sur tapis vert. MISS DIXIE terminait 3ème à 12 longueurs des deux premiers.

22

Hippik # 63


Hippik # 63

23


Retrouvez les photos des

PANORAMIC rĂŠalise pour vous tout un panel de produi


courses sur panoramic.fr

ts personnalisÊs (album, tapis de souris, pèle-mêle...)


< AU FIL DES COURSES...... > à MOSAïQUE FACE LA FINALE dES MASTERS très appliqué tout au long de la saison européenne et notamment second de l'Elitloppet, le champion de Lufti Kolgjini s'est adjugé à Mons la finale des Masters du trot, de bout en bout en 1'11"7, aux dépends de l'américain CREAtINE, et d'OASIS BI. On reverra MOSAïqUE FACE (photo) à Vincennes dès le mois de novembre dans le Prix de Bretagne, première étape sur la route du Prix d'Amérique 2016. LE RECORd dE NUNCIO La nouvelle perle de Stefan Melander, Nuncio, a battu ce dimanche à gavle (Suède), le record des 4 ans européen en trottant 1'09"6 sur 1.640m. Voilà peut-être un rival de choix pour BOLD EAgLE si NUNCIO dispute le Critérium Continental en décembre prochain à Vincennes. On en salive à l'avance.

26

Hippik # 63


Hippik # 63

27


< AU FIL DES COURSES...... > LA 1ère CHUTE dE KOTKIKOVA... Même les plus grands cracks d'Auteuil ne sont pas à l'abri d'une blague au moment où on ne s'y attend pas... C'est ce qui est arrivé mercredi dernier à la championne KOtKIKOVA, grandissime favorite du Prix the Fellow (Prix Edmond Barrachin), un groupe III sur le steeple long de 4300m. Partie résolument en tête du petit peloton comme à son habitude, elle semblait en mesure de se détacher dans la ligne d'en face. Las ! La fille de MARtALINE qui était invaincue en six courses sur les gros d'Auteuil, et n'était jamais tombée, a loupé son saut au gros open-ditch, et a chuté, éjectant son jockey, thomas Beaurain... Apparemment, l'élève de Jean-Paul gallorini aurait glissé au moment de prendre son appel. La jument semblait boitiller en regagnant les écuries. Il faut espérer que la suite de sa carrière ne sera pas handicapée par cette chute car bien des amoureux d'Auteuil espèrent non seulement la revoir en piste mais rêvent d'un éventuel duel au sommet avec le très prometteur BON AUgURE... La favorite hors course, la victoire est revenue au très courageux BANDItO CONtI (James Reveley) qui avait toujours escorté KOtKIKOVA, puis allait résister jusqu'au poteau à l'attaque de KOBROUK (Kevin Nabet), auteur d'une excellente fin de course sous 70k, les deux chevaux offrant un beau jumelé à guillaume Macaire, alors que KARELCYtIC (Régis Schmidlin) se classait bon 3ème. Il y a eu une deuxième chute dans ce groupe III, celle de SOLWAY... Autre groupe III de la journée, le Prix de Compiègne mettait aux prises la plupart des meilleurs hurdlers d'âge sur les 3900m pour une répétition avant le grand Prix d'Automne. Le téméraire PRINCE PHILIPPE (Mathieu Carroux) avait une belle avance dans la ligne d'en face mais n'a pu résister au retour des attentistes du peloton. Au saut du dernier obstacle, on a pensé que ROLL ON HAS et HIPPOMENE allaient lutter pour la victoire, lorsque SAINt FIRMIN a fondu sur le duo des gallorini et pris un nez sur le poteau au premier nommé ! Absent de la grande Course de haies après avoir déçu dans le Prix La Barka, le pensionnaire de Robert Collet, monté par un Kevin Nabet très inspiré, avait montré son potentiel dans les Prix Hypothèse et Léon Rambaud en se classant deuxième de DOS SANtOS et VOILADENUO, qui faisaient figure de favoris ici mais se sont classés respectivement 6ème et 5ème tout près du 4ème, LORD PREStIgE... Le grand Prix d'Automne s'annonce passionnant. Mais il faudra se méfier des sauteurs britanniques qui prennent de plus en plus Auteuil pour leur jardin... 28

Hippik # 63


Hippik # 63

29


< AU FIL DES COURSES...... > BAWINA A NEWMARKET L'excellente 4 ans entraînée par Carlos Laffon-Parias, BAWINA, 4ème des Falmouth Stakes, 3ème du Prix Rothschild (à droite sur la photo, à la lutte avec AVENIR CERtAIN), sera au départ des Kingdom of Bahrain Sun Chariot Stakes, groupe I sur le mile disputé à Newmarket le mois prochain. Elle y croisera la route de la championne LEgAtISSIMO. L'entraîneur de la protégée des frères Wertheimer espère voir BAWINA remporter enfin son groupe I avant la fin de l'année. Il envisage également de présenter la jument dans la Breeders' Cup Mile début novembre à Lexington. IRISH ST LEGER : 11 LONGUEURS POUR ORdER OF ST GEORGE ! Si le succès de BONDI BEACH à Doncaster est confirmé en appel (voir notre article) Aidan O'Brien aura remporté les deux St Léger ! Dimanche dernier au Curragh, en effet, son 3 ans ORDER OF St gEORgES a enlevé l'Irish St Léger (2900m) par 11 longueurs devant le 4 ans AgENt MURPHY et WICKLOW BRAVE. SECOND StEP, lauréat du grand Prix de Berlin a terminé 4ème. Le vainqueur, fils de gALILEO, a remporté ainsi sa troisième course consécutive et son premier groupe I. NATIONAL STAKES : AIR FORCE BLUE CONFIRME Monté par Joseph O'Brien, AIR FORCE BLUE, déjà vainqueur des relevés Phoenix Stakes, a remporté dimanche au Curragh un deuxième groupe I consécutif, en enlevant les National Stakes, un groupe I pour 2 ans sur 1400m par 3 longueurs devant le godolphin HERALD tHE DAWN (K.J.Manning), qui venait de s'imposer dans les Futurity Stakes (gr.II) et BIRCHWOOD (Pat Smullen). Le fils de WAR FRONt, actuel leader de la jeune génération en grande Bretagne, est très estimé par Aidan O'Brien. Il ne sera malheureusement pas au départ du Prix Jean-Luc Lagardère comme gLENEAgLES l'an dernier, qui avait également enlevé ces National Stakes. O'Brien a choisi les Dewhurst Stakes... MOYGLARE STUd STAKES : TRIPLE O'BRIEN ! Aidan O'Brien est vraiment dans son jardin sur l'hippodrome du Curragh ! Après avoir enlevé l'Irish St Léger avec ORDER OF St gEORgE, et les National Stakes avec AIR FORCE BLUE, il a réalisé une formidable coup de trois dans les Moyglare Stud Stakes, (son 3ème groupe I de la journée !) sur 1400m, ses trois pensionnaires, MINDINg, BALLYDOYLE et ALICE SPRINgS montant sur le podium !

30

Hippik # 63


Hippik # 63

31


< AU FIL DES COURSES...... > LE RETOUR d'ELM PARK ! Il avait donné de grands espoirs à son entourage en survolant le relevé Racing Post trophy à 2 ans. Las ! ELM PARK n'a pas confirmé depuis le début de l'année, échouant totalement dans le Derby d'Epsom par exemple. Le fils de PHOENIX REACH, entraîné par A.M.Balding et monté par Andrea Atzeni, redescendant nettement de catégorie, a renoué avec la victoire dans une petite listed sur un peu plus d'un mile à Sandown mercredi.

ELM PARK à Newmarket (archives)

BELLE RENTREE dE LACHLANd BRIdGE Steeple-chaser de qualité, LACHLAND BRIDgE n'avait pas tout à fait confirmé son beau succès du mois de mars dans le Prix troytown, même s'il a terminé son été par une 4ème place dans le Prix des Drags. Mardi à Compiègne, l'élève d'Arnaud Chaillé-Chaillé, monté par Mathieu Carroux, revenu de blessure après trois mois et demi sur la touche, a effectué une rentrée victorieuse dans la Course de Haies de Compiègne, venant prendre le meilleur sur le plat au grand rentrant POLYgROOM à l'issue des 4200m du parcours, MALLORCA se classant 3ème devant VENt SOMBRE. Le lauréat portait 72k et ce succès augure bien de la suite de sa saison sur les gros d'Auteuil. Petit rappel  : LACHLAND BRIDgE est aussi un fils de... DUBAWI ! Ce crack-miler produit des chevaux de toutes distances et même des steeple-chasers de classe, à l'image de l'Irlandais DODgINg BULLEtS. SNOW SKY TOP WEIGHT dANS LA MELBOURNE CUP L'Anglais SNOW SKY, vainqueur des Hardwicke Stakes à Ascot avant de décevoir dans les « King george » disputera la prochaine Melbourne Cup (l'Arc australien) où il portera le top weight à égalité avec le tenant du titre, l'Allemand PROtECtIONISt. A noter que le hongre français gAILO CHOP passé sous casaque australienne est programmé dans le Cox Plate et ensuite dans la Melbourne Cup...

32

Hippik # 63


Hippik # 63

33

Julian Herbert


< AU FIL DES COURSES...... > PRETORIO S'AFFIRME, GREY LION dECOIT Listed bien composée le Prix turenne disputée jeudi soir à Saint-Cloud sur 2400m a vu le succès de PREtORIO, monté par Olivier Peslier. L'élève de Markus Nigge qui venait de se classer 2ème du grand Prix du Lion d'Angers, après une bonne 4ème place dans le guillaume d'Ornano, a dominé ses aversaires, s'imposant de 2 longueurs devant LAUNCHED (Stéphane Pasquier), alors que gREY LION (Maxime guyon), favori à moins de 2/1 n'a pu finir que 3ème à plus de 4 longueurs du second...

gREY LION (3ème) ne pourra jamais rivaliser avec PREtORIO (en tête).

ECTOT-GAILO CHOP : CHOC dE COUPE Joli plateau pour la Coupe de Maisons-Laffitte (groupe III, 2000m) vendredi : ECtOt et gAILO CHOP que l'on n'a pas revus depuis leur déconvenue des Prince of Wales Stakes en juin à Ascot vont s'affronter sur l'exigeante ligne droite des bords de Seine. Pour gAILO CHOP, ce sera la dernière sortie en France avant un départ pour l'Australie (voir notre info). Mais ces deux chevaux de classe ne seront pas seuls... SEAPORt, qui porte la même casaque que NEW BAY, CANNDAL, ROYALMANIA ou AL WAAB tenteront de jouer les arbitres. A noter qu'ECtOt, compagnon de casaque de tREVE, sera épaulé d'un leader, FURWAItH, venu tout exprès d'Angleterre.

34

Hippik # 63


Hippik # 63

35


< LA CHRONIQUE D’ALLISON >

ÉmOTIONS fUSIONNÉES Ne nous interdisons plus rien. Osons les mots. Osons les rêves. Remercions la nature, d'avoir fait d'elle cette sublime créature. Ouvrons les yeux, savourons ce don de soi qui nous émeut. Balayons ces craintes qui nous éreintent. Quittons l'esprit humain, pénétrons dans nos songes sans fin. Imaginons. Admirons. Ce miracle de la vie. Ce témoignage infini. Cette chance, que nous avons tous, d'être témoin. D'être là, au moment opportun.

Allison parle des courses avec amour, tendresse et passion. Vous pouvez aussi retrouver toutes ses chroniques à l’adresse suivante : andtheyreoff.overblog.com

Soyons nombreux. Pour elle, soyons heureux. Peu importe ce qu'il se passera ce fameux dimanche. Que Longchamp soit théâtre de revanche. Ou que nos cris d'émotions, soudain par milliers, provoquent une merveilleuse avalanche. Elle n'a pas dit son dernier mot... Elle n'a même encore jamais pris la parole. Que dirait-elle ? Enracinée sur ses quatre sabots, Les crins bercés par le souffle du vent, Elle humait la caresse de ses naseaux, Et arrêtait le temps.

Le cadeau d’Allison

Nous ne vivrons plus jamais de telles émotions. Elle est à nous. Alors profitons, profitons... Et d'amour, acceptons de devenir fou. Laissons les mots plagiés de papiers en papiers, Il n'y a plus rien à dire. Plus rien à écrire. Plus rien à faire. Que se taire. Et sourire, Rire. S'abandonner...

A l’approche des fêtes de Noël (oui, déjà, Allison nous fait un formidable cadeau : regrouper ses chroniques dans un livre ! Il y aura les plus belles (notamment celle sur TRÊVE ou CIRRUS DES AIGLES), mais aussi des inédites. Voilà une vraie bonne nouvelle. En temps et en heure, nous vous dirons comment se procurer ce recueil qu’on attend avec impa-

Comme elle le fait pour nous, à chaque foulée.

tience.

38

Hippik # 63


« Remercions la nature, d'avoir fait d'elle cette sublime créature. Ouvrons les yeux, savourons ce don de soi qui nous émeut. Balayons ces craintes qui nous éreintent. Quittons l'esprit humain, pénétrons dans nos songes sans fin.».

Hippik # 63

39


ALEX SHTORKH Ret r ouvezdèsàpr ésent ,enl i br ai r i eetdansl er éseauf nac l eder ni erouvr agephot ogr aphi que d’ Al exSht or kh, Néspourt r i ompher , l escour seshi ppi quesf r ançai sesvuesparunj ockeyr usse.

Al exSht or k hes tnéàMos c ouen1937.Apr èsav oi rmenéunec ar r i èr edej oc k eypr of es s i onnel pendantdouz eans ,i l es tdev enupei nt r eetphot ogr aphe. I l es tl ’ aut eurdenombr euxal bumsdephot ogr aphi ec ons ac r ésauxc hev aux ,par mi l es quel s: «Lesder ni er sc av al i er sdumonde»,«Legr andl i v r edesc hev auxr us s es»,«Lesc hev auxdes s abl esnoi r s»,«Moment sol y mpi ques».

39€

Edi t i onsVi l o


HippiK numérique numéro 63E hippik 63