Page 1

L e

j o u r n a l

i n t e r n e

d e

p a l m a f r i q u e

BIMESTRIEL N° 026. Mar.- Avr. 2018

SOMMAIRE • edito ............................................... 1 • DOSSIER DU MOIS : 8 Mars................ 2 Jour d’honneur pour les femmes............ 2 • Cas pratique..................................... 2 • Palm - Manager................................ 2 • NOTION DE SECURITE ....................... 3 • Bonne Santé......................................3 • ACTUALITE BRULANTE......................3 • CLIN D’OEIL............................................. 5 • REPORTAGE............................................. 5 Action citoyenne au college st viateur . d’abidjan.................................................... 5 Creation de club d’anglais......................... 6 Formation : formation des travailleurs de MOTOBE................................................. 6 • MUSAPALM ....................................... 7 Don de sang....................................... 7 Formation........................................... 8 Sensibilisation.................................... 8 COIN DE BONHEUR............................. 8

Edito FEMMES, Femmes,

femmes

FLASH INFOS DELTA DRONE signe un partenariat avec BUREAU VERITAS en Afrique de l'Ouest – Agence Option Finance Delta Drone et Bureau Veritas Afrique ont signé un contrat-cadre de partenariat pour développer ensemble des solutions pour l'agriculture de précision en Côte d'Ivoire et dans différents pays de l'Afrique de l'Ouest. L'objectif affiché est de consolider les données terrains de Bureau Veritas (analyse de sol, feuilles, racines, etc.) avec les données aériennes acquises par drone de Delta Drone pour construire une gamme de produit " precision farming ". Cette gamme de produit sera spécialisée au service de diverses plantations (Hévéa, bananier, palmier à huile, etc.)

Les femmes reviennent de loin ; dans un monde qui n’a pas toujours été tendre avec elles. Droit de vote, droit de signer un contrat de travail, droit d’ouvrir un compte bancaire, et dans nos coutumes, le droit de choisir son époux, le droit de parler en public, d’être chef, bref. Dans certains pays, ce n’est qu’aujourd’hui qu’elles ont le droit de conduire un véhicule. Et pourtant, qu’aurait été le père Adam sans Eve ? A vous nos chères moitiés, soyez assurées que nous vous aimerons toujours, à quelque niveau que vous serez. Que vous dirons – nous de plus que vous ne sachiez déjà? Par Mr Toure Adama

Chargé de la communication


2 Palminfos #26, 2018

DOSSIER DU MOIS

8 mars : jour d’honneur pour Les femmes La Journée internationale des droits de la femme a été décrétée par l’ONU. Désormais, tous les 8 mars, nos mères, nos sœurs, nos voisines, nos servantes, nos épouses, nos patronnes, nos collaboratrices, les FEMMES sont honorées.

personnel, sa vie professionnelle et familiale ?

PA L M A FR I Q U E ,e nt r e p r i s e au fait de l’actualité, n’est jamais en marge de ce genre d’événement. En attendant d’avoir un jour férié, Les femmes se sont manifestées sur tous les sites avec l’accord de la haute Direction.

Photo à la fin de la journée au siège.

Les femmes du Siège se sont offertes la célébrissime Mme Odile POHAN, Psycho–pédagogue pour animer une conférence portant sur le thème «Femme active : comment conjuguer son développement

CAS PRATIQUES LES AVANTAGES DE LA CNPS POUR LE RETRAITE La pension de réversion ans permet de déroger (1ère partie) aux conditions de durée de mariage et d’âge. Par La pension de réversion est ailleurs, le bénéfice de due au conjoint survivant la pension est suspendu et aux orphelins de père et lorsque les enfants cessent mère. d’être à charge ou à leur décès, pour reprendre au La pension de conjoint cinquantième anniversaire survivant (veuf ou veuve) du conjoint survivant. Qui a droit à cette pension ? Quand est-elle payée ? La veuve ou le veuf, La pension est payée par légalement marié, du mois. travailleur (en activité ou Quel est le montant de cette retraité) décédé. pension ? Dans quelles conditions estLa pension de conjoint elle payée ? survivant est égale à la moitié de celle dont -Avoir contracté le mariage bénéficiait ou aurait deux ans au moins avant le bénéficié le conjoint défunt. décès de votre conjoint ; En cas de pluralité d’épouses, -Etre âgé(e) de 50 ans ou de cette moitié est répartie en 45 ans, avec dans ce cas, un parts égales entre elles. En cas de remariage, le droit à abattement définitif de 5 % la pension de réversion cesse du montant de la pension, à compter du premier jour par année d’anticipation. du mois civil suivant. NB : L’existence d’enfants à charge de moins de 16 A suivre.

Mme Odile POHAN, Conférencière

La conférencière n’a pas manqué à sa réputation légendaire : elle a tout simplement édifié l’assistance.

PALM - MANAGER Dans la vie, il faut être positif. Voici Huit attitudes à adopter pour avancer. Le contraire vous fera reculer.

FLASH INFOS En Afrique de l’Est, les petits agriculteurs pourront vendre leurs produits sur mobile - Share America Une nouvelle plateforme numérique est sur le point de révolutionner la commercialisation des produits agricoles en Afrique de l’Est. Baptisée 2KUZE, du Swahili « Grandissons ensemble », la nouvelle plateforme pour téléphone portable aidera les petits agriculteurs du Kenya, de l’Ouganda et de la Tanzanie à trouver des acheteurs tout en simplifiant la vente de leurs produits.


Journal interne de palmafrique

BONNE SANTE

NOTIONS DE SECURITE INCENDIE LES MOYENS D’EXTINCTION D’UN INCENDIE Ils regroupent les matériels que l’on peut utiliser pour éteindre un feu. Ce sont :

La santé se trouve dans nos assiettes ; la maladie aussi. Choisissons la 1ère en faisant attention à ce que nous mangeons.

1° les branchages (lorsque l’on est à l’extérieur, dans les champs) ; 2° les battes à feu (instrument à long manche servant à frapper les flammes pour éteindre le feu) ; 3° le seau (pour puiser de l’eau à verser sur les flammes) ; 4° l’extincteur (appareil à forme cylindrique contenant un agent extincteur extériorisé en pressant sur le poignet de percussion). A suivre…

ACTUALITE BRULANTE 1. Côte d’Ivoire : suite à un consensus avec le secteur privé, le gouvernement abroge certaines dispositions de l’annexe fiscale 2018

L’année 2018 avait commencé sur une grogne suite à la publication de l’annexe fiscale. A l’écoute de la population, le gouvernement a revu sa copie. A l’issue d’une réunion du Conseil

des ministres, le gouvernement ivoirien a adopté une ordonnance relative à l’aménagement de l’annexe fiscale à la loi de finances 2018, ainsi que son projet de loi de ratification. Cette ordonnance modificative de l’annexe fiscale a été adoptée, en vue de prendre en compte les conclusions des discussions intervenues entre les autorités ivoiriennes et le secteur privé, sur instruction du Président Alassane Ouattara. Et ce, suite aux vives protestations qu’avait soulevé l’entrée en vigueur du texte initial. « Ainsi, ont été abrogées notamment les dispositions relatives à l’institution de la taxe sur les transferts d’argent, à l’aménagement sur l’impôt synthétique et au relèvement des seuils de l’impôt minimum forfaitaire.», indique le communiqué sanctionnant ce conseil des ministres.

Ces dispositions abrogées faisaient en effet, partie des principales pierres d’achoppement entre l’Etat et le secteur privé. Ce dernier, tout en s’indignant de n’avoir pas été associé à l’élaboration du texte initial, avait estimé qu’elles (les dispositions – Ndlr) alourdissaient la charge fiscale sur les entreprises, de sorte à les pousser à migrer dans l’informel. A noter, par ailleurs, qu’outre l’abrogation des dispositions conflictuelles, la nouvelle annexe fiscale institue, tout de même, un Droit Unique de Sortie (DUS) ad valorem représentant 10% du prix CAF de la noix brute de cajou exportée. Par Agence Ecofin https://www.agenceecofin.com/finances-publiques/1502-54397-cote-d-ivoire-suite-a-un-consensus-avec-le-secteurprive-le-gouvernement-abroge-certainesdispositions-de-l-annexe-fiscale-2018

FLASH INFOS L’ Afrique possède 60% des terres non cultivées au monde, selon la FAO - Souha Touré Selon l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), l’Afrique est encore loin de prendre la mesure de son potentiel agricole. Le continent hébergerait en effet 60% des terres non cultivées au monde.

3


4 Palminfos #26, 2018

2. Côte d’Ivoire : cinq choses à savoir sur le dernier rapport de la Banque mondiale

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur la Côte d’Ivoire, rendu public début février, fait apparaître des résultats économiques encourageants, même si l’institution fait remarquer que de nombreux efforts doivent être encore consentis par le gouvernement d’Alassane Ouattara. Voici cinq choses à retenir. C’est un rapport de 64 pages intitulé: « Aux portes du paradis » et sous-titré « comment la Côte d’Ivoire peut rattraper son retard technologique ?». Un document dans lequel la Banque mondiale « note la performance indéniable de l’économie ivoirienne» (un taux de croissance de 7,6% en 2017, « proche de celui observé lors de ces dernières années, et l’un des plus rapides du continent voire même du monde »), mais enjoint les autorités du pays à prendre des « mesures urgentes » pour booster le secteur de l’innovation. Pour la Banque mondiale, le pays doit « se moderniser et rattraper son retard technologique ». Sur le plan social, le rapport salue également le fait qu’en 2017 « les autorités sont parvenues à des accords avec les mutins et les syndicats de la Fonction publique, ce qui a

FLASH INFOS

contribué à apaiser le climat social », note également le rapport, qui souligne cependant que ces gestes ont eu « des coûts budgétaires [qui] ne sont pas anodins ». • Une situation budgétaire « maîtrisée » C’est le premier satisfecit que la Banque mondiale adresse aux autorités ivoiriennes : « La situation budgétaire de l’État reste maîtrisée, même si son déficit a augmenté de 4 % du PIB en 2016 à 4,5 % en 2017 », indique le rapport. Une détérioration du déficit public qui a plusieurs causes. En premier lieu, le fait que « le gouvernement a dû intégrer les dépenses supplémentaires impliquées supplémentaires accordées pour répondre aux revendications de certains groupes dans l’armée et dans le secteur public ». Par ailleurs, « les autorités ont choisi d’absorber la hausse du prix du pétrole ainsi que la baisse du cours du cacao sur les marchés internationaux en réduisant la fiscalité sur ces produits plutôt qu’en répercutant ces variations sur les prix à la pompe et les prix aux producteurs de fèves de cacao ». Cette mobilisation des fonds publics pour répondre aux demandes sociales a eu un impact : « Afin de compenser ces nouvelles dépenses, les autorités ont réalisé des économies budgétaires en cours d’année. Les dépenses d’investissement ont été réduites par rapport au budget voté. Et les autorités ont aussi réussi à accroître le recouvrement de certains impôts, en particulier de l’impôt sur les sociétés ». Par André Silver Konan - à Abidjan http://www.jeuneafrique.com/536552/ economie/cote-divoire-cinq-chosesa-savoir-sur-le-dernier-rapportde-la-banque-mondiale/

CL’IN D’ŒIL Usine d’huile de palme d’Awala: “L’or rouge” qui a changé le quotidien des populations

Sûr, l’usine de production d’huile de palme d’Awala, implantée dans les environs de Kango, à une centaine de kilomètres au sud-est de Libreville, a changé le quotidien de nombreux habitants du département du Komo-Kango. Les populations vivant ici étaient en effet, jadis, en proie à une paupérisation quasi-endémique, du fait du manque d’unités industrielles productives. L’arrivée des palmeraies et la production de l’huile de palme, encore appelée “ or rouge “, auront donc radicalement changé le sort des habitants du coin. «Avant l’arrivée d’Olam ici, la contrée était dépourvue d’activités durables pourvoyeuses d’emplois. C’est grâce aux activités de pêche artisanale qu’on joignait occasionnellement les deux bouts. Encore fallait-il être pêcheur», se souvient une autochtone de Kango, aujourd’hui employée d’Olam. La zone d’Ayem-Bokoué et ses environs était ainsi quasiment sinistrée. Le chômage frappait les jeunes. Mais depuis quelques années, avec la création des plantations de palmier à huile et de l’usine, le département s’est, pourrait-on dire, converti à l’industrie. Kango a retrouvé beaucoup de vitalité. « Des petits commerces ont poussé aux alentours. Des jeunes ont trouvé de l’emploi, des constructeurs de maisons ont trouvé des locataires pour leurs logements », explique une résidente du village AyemBokoue.

Source : http://www.union.sonapresse.com/gabon-economie/usine-dhuile-de-palmedawala-lor-rouge-qui-change-le-quotidiendes-populations-17122

Côte d’Ivoire : Après le cacao « Mercedes », voici le « Café Émergence » - Cyrille Leverbe Dans l’optique de relancer la culture caféière en Côte d’Ivoire, le Centre national de recherche agronomique (CNRA) a mis au point l’année passée, une variété de café capable de rentrer en production à partir de 12 mois.


Journal interne de palmafrique

REPORTAGES

plantés dans la cour du collège.

5

par les différents orateurs du jour, à savoir, M. KOMOE

1. ACTION CITOYENNE AU COLLEGE St VIATEUR D’ABIDJAN M. N’GUESSAN Yao Roger,

Le 18 avril 2018, le Collège Saint Viateur d’Abidjan à la Palmeraie, a organisé avec le Groupe OPE (Œuvrer Pour l’Environnement), une action de sensibilisation sur la protection de l’environnement en milieu scolaire. Le thème était « Opération Devoir Vert ». PA L M A F R I Q U E , e n t r e p r i s e citoyenne soucieuse du respect de l’environnement, était partenaire du Groupe OPE lors de cette cérémonie.

Mise en terre d’un plant par M. KOMOE DEAI de PALMAFRIQUE à gauche et M. YAO Philippe, Directeur des études du 2nd cycle à droite représentant le Directeur Général de l’établissement. PALMAFRIQUE était représentée par le DEAI KOMOE, Mme KASSIA chef du Département Ventes et Plantations villageoises et M. N’GUESSAN Yao Roger, chef du departement qualité HSE.

PALMAFRIQUE a fait don de quatre grands bacs à ordures, Et cinquante plants de palmiers

Et le Directeur Général du Groupe OPE, M. KPABEHI Désiré (ci – dessous).

Après ces messages forts reçus en salle en plus de la projection du film institutionnel de PALMAFRIQUE, les élèves ont été invités dehors pour le planting des plants reçus,

Les élèves ont prêté attention aux messages diffusés

avant de mettre fin à la campagne de sensibilisation. Par M. TOURE Adama, chargé de la Communication.

FLASH INFOS Maroc, Côte d’Ivoire et Burkina Faso, premiers francophones dans l’African Investment Index Factors –Idriss Linge L’édition 2017 de l’African Investment Index Factors fait de la Côte d’Ivoire, le premier pays d’Afrique francophone au sud du Sahara et le sixième au niveau de toute la région, présentant le meilleur profil en termes de facteurs d’investissement. L’économie la plus importante de l’UEMOA est suivie du Burkina-Faso qui est deuxième en Afrique Francophone subsaharienne et 10ème en Afrique.


6 Palminfos #26, 2018

2. CREATION DE CLUBS D’ANGLAIS Le 28 mars 2018, une idée qui a germé dans l’esprit de cinq jeunes travailleurs de PALMAFRIQUE a pris forme. Cette idée qui a abouti à la création du 1er club d’anglais de PALMAFRIQUE est l’expression d’une passion pour la langue de Shakespeare. Ce rêve a pu se réaliser parce que soutenu à juste titre par la haute direction qui était présente au lancement au siège.

Le Codir présent au lancement du Club d’Anglais du Siège.

C’est le cas de le dire, de nos jours, la connaissance de langues étrangères en général, et de l’anglais en particulier, est devenue une valeur ajoutée. En effet, l’anglais est devenu l’une des 1ères langues commerciales au monde. Son importance s’est avérée dans les domaines du tourisme, du travail et des affaires. La cérémonie de lancement a été ponctuée ce jour, des discours en anglais par la Présidente,

Mme OUATTARA née GOUEN Salimata,Sécretaire de Direction du Département Production Agricole.

FLASH INFOS

du Directeur Général,

M. Thierry DAVAILLE exhortant à parler l’anglais.

Et du Secrétaire Général,

M. Benjamin Ben LAKP LOW, Parrain du Club.

Le Bureau exécutif a été présenté à l’assistance :

Présidente: Mme OUATTARA Salimata Vice - Président: RAIMI KAMAL Secrétaire à l’organisation: KOUADIO Pascale Secrétaire à la communication: ELLOH Jean Jacques Conseiller : ZE Thomas Précisons que le DG et le DGA sont les Membres d’Honneur de ce Club. Le programme hebdomadaire

arrêté est le suivant : -English days : mardi et vendredi (on parle Anglais au siège ces deux jours) -English class : mercredi de 12h15 à 13h00 (classe d’Anglais avec plusieurs rubriques : écoute, chants, étude de textes, discours…). Vu l’importance de cette initiative, la Direction Générale a sorti une note d’information pour exhorter les autres sites à mettre en place leurs clubs pour améliorer le niveau de chacun. Cette action fait naitre pour Palminfos une nouvelle rubrique appelée « English Club » qui sera animée dès le prochain numéro par les membres du Club. Nous souhaitons bon vent au Club d’Anglais. Rendez – vous au prochain numéro pour le lancement sur les autres sites. Par M. TOURE A. Chargé de la Communication.

3. FORMATIONS Formation des travailleurs de MOTOBE Lors de la formation du 2nd groupe des représentants du Personnel du 6 au 7 novembre 2017 à Dabou, sur le thème <<communiquer pour negocier>> NANAN OKAIGNY Yapi Michel, chef traditionnel, homme influent dans le département d’Alépé, facilitateur entre PALMAFRIQUE et les villages du département a fait partie des participants. Ayant apprécié la formation, il a demandé expressément à la Direction Générale par courrier,

Les orangs outans ( singes anthropoïdes) peuvent s’adapter à la destruction des forêts primaires – Sciences & Avenir De très récentes études scientifiques confirment les témoignages visuels : les orangs outangs s’adaptent à la déforestation et fréquentent même les champs de palmiers à huile sur lesquels ils se nourrissent.


Journal interne de palmafrique

de programmer cette formation pour le village de Motobé qui représente un cas particulier parmi les villages où PALMAFRIQUE a signé des contrats pour la culture du palmier à huile. Demande à laquelle la Direction Générale a répondu favorablement, d’où le présent reportage rendant compte de la formation qui s’est déroulée à Dabou les 8 et 9 février 2018. Le projet de Motobé est un projet phare dans la région de Grand – Bassam. Trois mille hectares sont en projet de plantation. Les travailleurs de ce site, fraichement engagés, présentent souvent des fébrilités devant les moindres problèmes. La formation a eu lieu à l’Hôtel Leboutou de Dabou les 8 et 9 février 2018. Le nombre total de participants était de 24 dont 20 travailleurs, la DRH Mme OUFFOUE Bertine, le chef du projet M. KOUADIO Simon, NANAN OKAIGNY

Et le chargé de Formation M. TOURE Adama. La formation s’est faite en un groupe. Les 20 travailleurs retenus sur 107 personnes sont ceux considérés comme les leaders du village. A l’ouverture de la formation le 8 février, M. Ben LOW le formateur a expliqué et présenté le

contexte de Motobé. Il a expliqué l’apport de NANAN OKAIGNY à Motobé pour entrer en collaboration avec PALMAFRIQUE depuis 2013. Ce dernier a donné sa bénédiction à cette activité et a exhorté tous les participants.

7

(ci – dessus) ainsi que le chef du projet (ci – dessous)

L ’après-midi, les apprenants ont reçu la visite surprise du DGA M. ETTIEN, du DEAI KOMOE du DPI DIBI, et du CEAI de Dabou Mr AMANI qui étaient en mission à Dabou (ci – dessous).

Par M. TOURE A. Chargé de la formation.

A la fin de la 1ère journée, les apprenants ont rendu une visite de courtoisie au domicile du formateur, M. Ben LOW. A l’issue de cette visite, les apprenants ont été autorisés à effectuer une visite de l’huilerie de Yassap.

A la fin de la formation, le formateur a fait un bref exposé sur la grève. Les apprenants ont été édifiés et ont donné leurs avis sur cette formation qu’ils ont considérée comme la bienvenue. Ils ont reçu pour terminer, des attestations de formation. La DRH recevant son attestation de formation

MUSAPALM 1. Don de sang Le Centre National de Transfusion Sanguine le dit toujours haut et fort dans la presse, que la demande de poches de sang est largement supérieure à l’offre disponible dans notre pays. Les membres des organisations de tout genre (syndics de quartiers, communautés religieuses, entreprises, corporations...) se mobilisent pour faire « saigner » leur cœur pour sauver des vies. PALMAFRIQUE a entendu le cri de cœur du CNTS et s’est mobilisée : en tout 257 poches collectées sur ses différents sites du 08 décembre 2017 au 08 février 2018.

FLASH INFOS L’Ethiopie et la Côte d’Ivoire sont les moteurs de l’agriculture africaine, selon Havas - Espoir Olodo En Afrique, le dynamisme de l’agriculture est impulsé par l’Ethiopie et la Côte d’Ivoire. C’est ce que révèle le récent rapport publié par le groupe de conseil Havas Horizons.


DATE

SITES

NBRE DE POCHES

TOTAL

08/12/17

ELOKA

97

97

19/12/17

DABOU CENTRE

16

55

26/12/17

YASSAP

21

29/12/17

YOUHOULIL

07

09/02/18

TOUPAH

11

06/02/18

ANGUEDEDOU V1

46

07/02/18

ANGUEDEDOU V2

42

08/02/18

ANGUEDEDOU V3

17

TOTAL

257

257

2. Formation

Du 23 au 25 avril 2018, les agents administratifs de notre mutuelle MUSAPALM, ont été formés au contrôle de gestion par le Cabinet JN Consulting. Trois jours pendant lesquels nos travailleurs ont approfondis leurs connaissances de la notion.

3. Sensibilisation L’adage le dit : il vaut mieux prévenir que guérir. Cela, les administrateurs de notre mutuelle l’ont compris. Après la campagne de l’année passée, cette année encore, rebelote.

Le jeudi 26 avril 2018, a eu lieu le lancement de la journée de la santé du travailleur de PALMAFRIQUE.

105

Ce lancement démarre une campagne de dépistage et de déparasitages des travailleurs du siège et des sites avec le laboratoire Inoxpharma. Sur place, les travailleurs ont reçu gratuitement une plaquette de 2 comprimés déparasitant de LICDAZOL. L’assistance a été édifiée par un exposé de M. Charles Niamien OBI, le Directeur pays du laboratoire Inoxpharma. Il a démontré images et vidéos à l’appui, les dangers que représentent les vers dans l’organisme.

COIN DU BONHEUR MAHO Edwige, commerçante de son état, a atteint son objectif : convaincre M. YAO Toussaint Konan Pacôme qu’elle est la femme de sa vie. Oui, notre cher chauffeur à la DPI l’a si bien compris, qu’il n’a pas hésité à dire oui à la

DIRECTEUR DE PUBLICATION :

M. Thierry DAVAILLE Directeur Général.

REDACTEUR EN CHEF :

M. Benjamin Ben LAKP LOW Secrétaire Général.

QUANTITE PRODUITE : 500 NUMERO DISPONIBLE SUR :

cérémonie de dote le samedi 31 mars 2018. Cette cérémonie coutumière qui consacre l’union des deux familles fut belle en couleur. Il y eu à boire et à manger. Nous souhaitons une longue vie faite de santé, de bonheur et de beaux enfants !

Numéro disponible sur : http://issuu.com/palmafrique Disponible sur le site de www.palmafrique.ci

FLASH INFOS L’Indonésie va troquer l’huile de palme contre des avions de chasse russes – La Croix Djakarta veut profiter des sanctions américaines et européennes qui frappent la Russie pour renforcer ses liens commerciaux avec la Russie. Ce protocole d’accord prévoit en effet l’achat de 11 avions de chasse russes Sukhoï contre de l’huile de palme (dont l’Indonésie est premier producteur mondial), du café ou encore du thé. Aucune précision n’a été fournie sur la durée ou la valeur de l’échange.

Palminfos N° 26  
Palminfos N° 26  
Advertisement