Page 1

année

B E L G I A N

B U I L D I N G

M A G A Z I N E

# 89

⎟ 2 parutions par an ⎟ avril 2018 ⎟ 31

ème

BBM

Point de repère rouge vif


Sommaire BBM 89

3

Édito | Ing. Herman Looghe

LRArchitectes |

Numérisation dans la construction : la réalité

La justesse du geste

de demain

4

Point de repère rouge vif | Un immeuble de bureaux qui attire les regards

9

27 Portrait d’architecte :

Péripéties de chantier | Comment les entrepreneurs font-ils face aux problèmes de mobilité ?

12 Bouclier de caractère | Niveau de protection maximal

30 Bienvenue à la lumière ! | Rénovation lumineuse grâce à de nouvelles fenêtres de toit

35 Chronique juridique | Nouvelle loi sur les sûretés réelles mobilières

37 Zuiderzicht | Une nouvelle étoile sur la skyline anversoise

42 Projets à suivre | © VK Architects & Engineers, Michel Rémon & Associés

14 Calculez la toiture parfaite | Le chemin le plus court vers l’économie d’énergie la plus efficace

16 Conception assistée | Avec le générateur BIM/Texture

18 Vitrage à haute transmission lumineuse | Respectueux de l’homme et de la

2

20 L’acoustique au mieux de sa forme |

Plafonds sans joints apparents avec

Une toiture qui ne manque pas d’ambition

49 Question clé | L’introduction du niveau S en Flandre est-elle une bonne chose ?

51 Colophon |

perforations continues

22 Backstage2 Upkot | L’imprimerie Vooruit renaît comme résidence pour étudiants

Photo de couverture : © Wienerberger

BBM ONLINE

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

nature

44 Incinérateur skiable |

Sur le site web de BBM, vous trouverez une version enrichie de ce magazine : davantage de reportages sur des projets, de présentations de produits, d’interviews… Rendez-vous sur www.belgianbuilding.be


Édito

Ing. Herman Looghe Head Agoria Building, Contracting and Technical Services Industries

Numérisation dans la construction : la réalité de demain Vous pensez peut-être que la numérisation concerne surtout des secteurs comme l’informatique, les soins de santé ou l’automobile ? Je peux vous garantir que ce n’est pas le cas. Même le secteur de la construction, pourtant assez traditionnel, entre dans l’ère numérique. Et un certain nombre d’éléments déclencheurs ne feront qu’accélérer le processus. Considérons tout d’abord les infrastructures : la mobilité, intelligente de préférence, est ici la notion-clé. La connectivité entre véhicules et avec les infrastructures fixes va aller crescendo : la signalisation routière variable va faire place aux applications embarquées. En d’autres mots, une infrastructure dite intelligente n’est possible que par le biais d’applications numériques. L’éclairage public est également en pleine mutation. L’éclairage public numérique est l’une des composantes du concept de smart city, dans lequel éclairage, sécurité, santé, énergie et mobilité sont interconnectés. Cet exemple montre que la numérisation et les nouvelles technologies vont engendrer de nouvelles attentes chez les citoyens, les autorités communales ou régionales, les gestionnaires de réseau et les entreprises. Les moteurs de cette évolution sont les économies sur le coût de l’énergie et de l’entretien, la rencontre des objectifs climatiques, ainsi que le besoin de confort et de qualité de vie. La transition d’un éclairage public classique (plus de 95 % fonctionne encore avec l’ancienne technologie) vers un éclairage LED intelligent, connecté et dynamique, constitue un bel exemple de ce que la numérisation peut signifier. Cette numérisation va créer de nouveaux services auxquels les entreprises vont pouvoir répondre ; je pense notamment au city-advertising. La numérisation rattrape également le secteur de la construction, qu’elle soit résidentielle ou non. Prenons le Building Information Modeling (BIM). Le BIM offre une plateforme numérique sur laquelle sont rassemblées les caractéristiques physiques et fonctionnelles d’un bâtiment et de ses composantes. Il procure à tous les acteurs de la construction et aux utilisateurs une source d’information partagée tout au long du cycle de vie du bâtiment, de sa conception à sa démolition. Délais raccourcis, économie de matériaux, élévation de la qualité, gestion et maintenance optimalisées en sont quelques conséquences concrètes. L’introduction de cette technologie disruptive va donner au Project BIM Manager un rôle central. Les bâtiments eux-mêmes deviennent aussi de plus en plus intelligents. Énergie, confort et sécurité constituent les points essentiels d’un smart building. Ici aussi, la numérisation va permettre aux appareils connectés de communiquer entre eux. L’internet des objets en est encore à ses balbutiements dans la construction. L’interrupteur classique fait place à une application qui permet de le commander à distance : grâce à la numérisation, l’électricien se mue en développeur d’applications. C’est la réalité de demain.

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Le plus grand défi se situe dans la recherche de profils capables de développer et d’utiliser pleinement les outils numériques.

3


BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Reportage

4

Un immeuble de bureaux rouge vif qui attire les regards


Dans le centre de Roulers se trouve un nouveau bâtiment plutôt voyant : les nouveaux bureaux des services centraux de deux groupes scolaires lévitent au-dessus d’un socle transparent. De larges baies vitrées et un vaste patio inondent les bureaux de lumière naturelle. Légères et de teinte rouge vif, les tuiles Façatile et Tuiles Tempête 44 de Koramic donnent au bâtiment caractère et couleur.

Construit dans le cadre du programme Écoles pour demain, le nouvel immeuble mutualise les services administratifs des groupes scolaires Sint-Michiel et Arkorum Roeselare. Architecten Groep III en est le concepteur. L’ensemble d’un peu moins de 2 000 m 2 comprend notamment des bureaux paysagers pour les différents services et des salles de réunion, petites et grandes. À l’étage, on trouve un réfectoire faisant office d’espace polyvalent, avec une grande terrasse offrant une belle vue sur Roulers.

Q uand on pénètre dans la Kattenstraat à Roulers, l’imposant édifice saute directement aux yeux. De nombreuses découpes dans le volume et de grandes baies vitrées créent une ouverture qui rend l’ensemble architecturalement plus intéressant que le traditionnel bloc de bureaux. Lien Vansteenkiste, architecte chez Architecten Groep III : « Nous avons procédé à des incisions dans le volume rectangulaire pour créer des angles intéressants et des terrasses. Les fenêtres procurent à la façade un certain équilibre. Et elles offrent naturellement de l’intérieur de magnifiques vues sur les alentours verdoyants. » Grâce à sa construction surélevée, le bâtiment flotte pour ainsi dire au-dessus de son environnement. Ce qui permet de faire le lien avec le parc, car la zone verte est déjà bien visible depuis la rue. « Pour les passants, c’est un immeuble qui se fond dans l’environnement. En même temps, la construction elle-même attire le regard, entre autres en raison de la couleur de la façade et des tuiles. Ce projet se fait donc remarquer, mais sans pour autant détourner l’attention de l’environnement. »

BBM 89 |

Découpes et baies vitrées

5


Reportage

Intégré dans la rue Initialement, il était prévu de construire encore quelques mètres plus en profondeur dans le terrain, explique Lien Vansteenkiste : « C’est un grand terrain qui a été mis à disposition, de la rue à la rangée d’arbres. Les maîtres d’ouvrage avaient d’abord envisagé de positionner le bâtiment plus proche du parc. Nous trouvions cependant sa visibilité et son accessibilité importantes. En le décalant vers la rue, l’immeuble devient plus présent et il libère de l’espace à l’arrière de la parcelle pour davantage de verdure, en connexion avec le parc. » Pourtant, il n’est quand même pas construit directement à front de rue. « En plaçant le bâtiment en retrait par rapport à la rue, nous créons plus d’ouverture vers le parc tout en donnant à la rue plus d’espace. En réalité, la rue se voit élargie à hauteur de l’immeuble. »

BBM 89 |

Plus-value pour le site

6

Avec ce projet, Architecten Groep III voulait absolument créer une plus-value pour les alentours. « Nous ne partons jamais du seul programme, mais intégrons toujours le site. C’est pourquoi nous avons opté pour ce positionnement : cela permettait à la nouvelle construction de s’intégrer de manière optimale dans le site tout en répondant à l’ambition d’attirer le regard depuis la rue », poursuit Lien Vansteenkiste. Aucun cours n’y sera donné mais il était malgré tout important que l’on puisse retrouver les valeurs de l’enseignement catholique dans le projet. On trouve ainsi à l’étage un espace de réflexion accessible à tous, et le patio accueillera une œuvre d’art reflétant les valeurs de la communauté scolaire.


Ce patio joue un rôle crucial. « De l’extérieur, le bâtiment semble être un bloc rectangulaire mais le patio ouvre des vues traversantes et fait le lien entre les différentes parties. La mise en commun des forces était une idée centrale du projet. » Cet espace intérieur apporte également de la lumière au cœur du bâtiment et aux espaces de bureaux tout autour : les parois orientées vers les circulations autour du patio sont toutes vitrées. La lumière afflue ainsi des deux côtés.

Matériaux de façade légers Évidemment, le bardage marquant rouge vif capte lui aussi une grande partie de l’attention. Architecten Groep III a opté résolument pour les tuiles en terre cuite Façatile Rouge naturel de Koramic. L’architecte Lien Vansteenkiste précise : « Le plus important était de pouvoir travailler avec des matériaux de façade légers. On ne peut en effet pas combiner un volume flottant avec des matériaux lourds comme des briques. Nous avons d’abord pensé

au bois comme bardage, mais les tuiles Façatile sont plus faciles à entretenir, et c’est un produit à la fois très durable et abordable. »

Pour les façades en intérieur d’immeuble, le choix s’est porté sur la Tuile Tempête 44 Rouge naturel de Koramic : le même type de matériau et dans la même couleur que Façatile. La combinaison de Façatile et Tuile Tempête a permis une uniformité de couleurs et le maintien d’élégantes finitions d’angles. « Les matériaux utilisés en bardage devaient être complémentaires : nous voulions accentuer les incisions dans le volume, sans exagérer. Nous y sommes parvenus en utilisant le même matériau mais avec un profil différent. » Le choix du Rouge naturel n’était pas arrêté pendant la phase de conception. « Nous avons hésité entre Rouge naturel et Ardoisé, mais Ardoisé est une couleur très sombre, et cela était en contradiction avec notre objectif d’obtenir un bâtiment frais, qui se démarque dans son environnement. »

DBFM Scholen van Morgen nv

• ARCHITECTE : Architecten Groep III, Bruges

• ENTREPRENEUR : THV Juvalho • STABILITÉ ET TECHNIQUES : Stabitec bvba • ACOUSTIQUE :

Uniformité de couleurs

GÉNÉRAL

Bureau De Fonseca • FAÇADE : Koramic Façatile Rouge naturel, Koramic Tuile Tempête 44 Rouge naturel

INFOS

Vues traversantes et liaison

• LOCALITÉ : Roulers • MAÎTRE D’OUVRAGE :

Plus d’informations sur les produits Koramic ? Envoyez un courriel à bbm@koramic.com ou surfez sur www.wienerberger.be

BBM 89 |

Pour le bardage des façades extérieures et intérieures, le choix s’est porté respectivement sur Koramic Façatile Rouge naturel et Koramic Tuile Tempête 44 Rouge naturel : des matériaux légers et complémentaires.

FICHE PROJET

Les tuiles rouge vif en font un bâtiment frais qui se démarque dans son environnement.

7


L’ardoise céramique Bellus : Super légère Super esthétique Super fine.

Architecte Erik Maeyaert, Diksmuide

Il n’existe pas d’ardoises céramiques plus légères ou plus fines que Bellus de Wienerberger. Avec ses lignes contemporaines, elle confère un look très épuré à votre toit. En nouvelle construction comme en rénovation, cette alternative à la fois élégante et qualitative aux tuiles et aux ardoises est disponible en teinte ardoisé ainsi qu’en teintes rouge naturel, terra brun et gris agate. Découvrez Bellus dans nos showrooms de Londerzeel et Courtrai. Ou demandez votre brochure via info@wienerberger.be

www.wienerberger.be


Péripéties de chantier

Comment les entrepreneurs font-ils face aux problèmes de mobilité ?

François Goubeau, administrateur délégué de Genisol

Gilbert Pierrard, Toitures Pierrard

Kris De Brabander, CEO de In’t Wit

Nancy Vander Putten, ATD Covan

Gino D’herde, CEO de Pagidak

Plusieurs entrepreneurs ont vu leurs temps de trajet augmenter avec les années. François Goubau, administrateur délégué de Genisol : « Notre personnel part en moyenne une heure plus tôt qu’il y a 15 ans pour éviter les bouchons. Nous transportons également moins nous-mêmes et groupons nos livraisons vers les chantiers. » D’autres limitent leur zone d’intervention à certaines régions. « Il nous arrive de refuser des projets dans des régions où le trafic est trop dense », explique Gino D’herde, CEO de Pagidak. « Cela nous coûte trop cher et, pour nos travailleurs, ce n’est pas non plus très drôle de passer des heures dans les embouteillages après une journée de travail. »

Pouvoirs publics ou changement de mentalité ? G ino D’herde ne voit pas l’avenir d’un très bon œil. « Sans un changement de

mentalité de tous les usagers de notre réseau routier, le problème ne va faire qu’augmenter. Je ne pense pas que nous devions attendre une solution de la part des pouvoirs publics. La solution est entre les mains des usagers qui doivent s’engager à repenser leurs modes de déplacement. » Gilbert Pierrard de Toitures Pierrard trouve au contraire que les pouvoirs publics ont une responsabilité dans la problématique de la mobilité. « Les mesures prises pour améliorer la mobilité ont souvent l’effet contraire, elles dissuadent les usagers de prendre le train, n’encouragent pas le carpooling ni le transport ferroviaire ou fluvial. À une époque où nous devons limiter autant que possible l’usage de combustibles fossiles, l’État agit souvent dans le but de percevoir le plus d’impôt Ÿ possible. »

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

La mobilité représente probablement un plus grand défi pour le secteur de la construction que pour tout autre secteur. Les chefs d’entreprise veulent optimaliser le temps de leur personnel et limiter autant que possible leurs temps de trajet. Mais la saturation du réseau routier ne leur facilite pas la tâche. Comment les entreprises de la construction gèrent-elles ce problème ?

9


Péripéties de chantier

BBM 89 | 10

Des solutions innovantes pour diminuer les embouteillages ne sont pas faciles à trouver. Les postes de travail mobiles ou les vélos électriques sont des solutions à trop petite échelle pour un entrepreneur. Les chantiers sont trop éloignés, les déplacements trop longs, le matériel trop volumineux et trop lourd. « Nos chefs de chantier parcourent entre 60 000 et 80 000 kilomètres par an. Il s’agit de planifier cela le plus efficacement possible », explique Kris De Brabander, CEO de In’t Wit. Les solutions de communication mobile connaissent par contre un engouement. Certaines entreprises dans des domaines plus techniques comme le chauffage, l’électricité, la ventilation ou la domotique misent beaucoup sur ce type de solution, par exemple pour réaliser des dépannages à distance. C’est ce qui ressort d’une enquête menée par Batiweb en 2014. Ainsi, 88 % des entreprises actives dans la construction disposaient d’un ou de plusieurs appareils mobiles : 73 % avaient un smartphone (63 % en 2013) et 42 % une tablette (31 % en 2013). Ces appareils étaient utilisés quotidiennement pour consulter les boîtes mail (41 %), envoyer ou recevoir des sms ou des mms (39 %) et effectuer des recherches (34 %). L’utilisation des fonctions de photo/vidéo (38 %), de géolocalisation (31 %), de passation de commandes (14 %) augmente également. De nombreux chefs d’entreprise sont cependant encore en attente de solutions complémentaires. Leurs principales demandes concernent le suivi de chantier (53 %), l’envoi d’offres (43 %), l’accès permanent à la comptabilité (47 %) et la possibilité de répondre à un appel d’offres (28 %). « Les applications mobiles nous permettent de mieux nous organiser et de réduire nos déplacements, surtout pour les chefs de projet et de chantier. Nous avons bien sûr toujours besoin de nos travailleurs et soustraitants sur les chantiers », explique François Goubau.

© Flickr, Rob Dammers

Solutions mobiles

Gilbert Pierrard de Toitures Pierrard : « Les mesures prises par les pouvoirs publics pour améliorer la mobilité ont souvent l’effet contraire, comme par exemple dissuader les usagers de prendre le train. »

François Goubau, administrateur délégué chez Genisol : « Notre personnel part en moyenne une heure plus tôt qu’il y a 15 ans pour éviter les bouchons. »


Nancy Vander Putten de ATD Covan : « Nous ne songeons pas encore aux véhicules électriques. Les fabricants ne proposent pas encore les bons utilitaires. »

© Auto Express

« Sans un changement de mentalité de tous les usagers de notre réseau routier, le problème ne va faire qu’augmenter. » Gino D’herde, CEO de Pagidak

Véhicules électriques

Sur le site web de BBM, vous trouverez une version enrichie de ce magazine avec d’autres acteurs de la construction interrogés sur le même sujet. Surfez sur www.belgianbuilding.be

BBM 89 |

BBM ONLINE

© Flickr, joiseyshowaa

Ce n’est pas seulement l’augmentation constante des temps de trajet qui fait réfléchir les chefs d’entreprise, mais aussi le prix des carburants. Envisagent-ils dès lors des alternatives, comme des véhicules électriques ? « Une augmentation du prix du diesel se répercute directement sur nos factures mensuelles », explique Nancy Vander Putten d’ATD Covan. « Nous ne songeons pourtant pas encore aux véhicules électriques. Les fabricants ne proposent pas encore les bons utilitaires. Quand on voit la quantité de matériel que nous devons transporter quotidiennement, la place prise par la batterie nous fait perdre trop de volume de chargement. » D’autres voient bien les avantages des voitures électriques et y pensent sérieusement. « Étant donné que le prix d’achat, les coûts d’entretien et l’usure entament fortement notre budget, nous y pensons. Nous essayons dans la mesure du possible d’en tenir compte lors de l’achat de nouveaux véhicules, » conclut Gino D’herde.

11


Info produit

Bouclier de caractère

Niveau de protection maximal

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Les nouvelles ardoises TECTA sont la garantie d’un toit et d’une façade qui résistent aux conditions atmosphériques extrêmes. Un ingénieux traitement de surface breveté scelle le revêtement de l’ardoise et la protège ainsi de l’altération et de la décoloration. Le résultat : une forme épurée, une couleur stable et un look authentique.

12


Les ardoises Alterna TECTA possèdent des bords droits et une finition plate épurée.

New Stonit TECTA bénéficie d’un charme comparable à celui de l’ardoise naturelle grâce à sa surface en relief, ses bords épaufrés et sa couleur d’ardoise mate typique.

L’ardoise Umbra TECTA est synonyme d’effet flammé et chaleureux.

L’accord parfait entre esthétique et performance : voilà comment décrire les ardoises TECTA en quelques mots. L’accord parfait entre esthétique et performance : voilà comment décrire les ardoises TECTA en quelques mots. Eternit a présenté son nouveau fleuron en primeur à Batibouw, la grand-messe annuelle de la construction et de la rénovation, pour les professionnels et les particuliers. Le concept novateur y a retenu l’attention.

l’eau. Autrement dit, la technologie TECTA offre une garantie en béton pour un avenir sans tracas. Une promesse qu’Eternit concrétise en offrant vingt ans de garantie sur le vieillissement homogène, dix ans de garantie contre les lichens et trente ans sur la valeur intrinsèque.

Film protecteur

Les ardoises TECTA se déclinent en trois variantes : Alterna TECTA, New Stonit TECTA et Umbra TECTA. Les ardoises Alterna TECTA possèdent des bords droits et une finition plate épurée, qui les font s’intégrer parfaitement dans une architecture contemporaine. Elles sont disponibles dans six teintes douces. New Stonit TECTA vise résolument un aspect authentique. Elle bénéficie d’un charme comparable à celui de l’ardoise naturelle grâce à sa surface en relief, ses bords épaufrés et sa couleur d’ardoise mate typique. L’ardoise Umbra TECTA est quant à elle synonyme d’effet flammé et chaleureux. Elle est disponible avec des bords droits ou épaufrés, en brun et en gris. Toutes ces déclinaisons, combinées à un vaste éventail de méthodes de pose, offrent aux concepteurs une liberté de création quasi illimitée. Les nouvelles ardoises Alterna TECTA gris foncé (40 x 24 et 60 x 30) et New Stonit TECTA gris schiste (60 x 30 et 45 x 30) sont disponibles dès à présent. Tous les autres formats et coloris le seront en août 2018.

Les ardoises TECTA conservent donc leur forme épurée, leur couleur et leur look authentique au fil du temps. Par rapport aux ardoises classiques, elles offrent une protection six à dix fois supérieure contre les chocs, résistent trois fois plus longtemps à la décoloration et ne risquent pas de se déformer grâce à leur surface étanche à

Plus d’informations sur les produits Eternit ? Envoyez un mail à bbm@eternit.com ou surfez sur www.eternit.be

BBM 89 |

Garantie en béton

INFOS

Le grand intérêt pour les ardoises TECTA n’a rien d’étonnant quand on examine les caractéristiques du produit. Grâce à un film pigmenté et durci aux UV, les ardoises TECTA gardent leurs performances optimales du cœur de l’été au plus profond de l’hiver. La brûlure d’un soleil trop ardent, la morsure d’un hiver glacial, une pluie battante ou une averse de grêle, rien ne peut les altérer ou les décolorer. Les impuretés, rayures, effets d’efflorescence et même graffitis ne laissent pas de traces sur ces ardoises mates texturées.

Trois déclinaisons

13


Info produit

Le chemin le plus court vers l’économie d’énergie la plus efficace

Calculez la toiture parfaite

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Une toiture mal ou pas du tout isolée est à l’origine d’une perte de chaleur considérable. Il est donc primordial d’isoler sa toiture de manière efficace. Avec son calculateur en ligne, ISOVER montre ce dont le consommateur a besoin pour obtenir un résultat optimal lors de la rétro-isolation d’une toiture inclinée.

14


Réalisée soigneusement, une isolation de toiture améliorée permet de réduire la perte de chaleur d’une maison de 30 %.

Sur le site web www.isover.be/calcula teurisolationtoiture, le consommateur peut désormais calculer très facilement de quel matériau (et de quelles quantités) il a besoin pour son projet. Il recevra en outre gratuitement une liste de courses et des conseils d’installation pratiques.

Plagyp I nécessaires (système de fixation pratique en composite armé). Celui qui le souhaite peut ensuite recevoir cette liste de courses par e-mail, ainsi que les fiches techniques et une vidéo avec des conseils d’installation.

Trois étapes simples

Isoler une toiture à versants par l’intérieur est la solution la plus simple et la moins chère. Le système « Toiture parfaite » d’ISOVER est la manière la plus facile pour réaliser une économie d’énergie maximale et une étanchéité à l’air parfaite tout en obtenant une finition soignée à l’aide de plaques de plâtre. En outre, les tiges de suspente PlaGyp I rendent superflues les structures en bois supplémentaires à poser entre les pannes pour pouvoir appliquer de grandes épaisseurs d’isolation. Elles sont disponibles en trois dimensions : 12-16 cm, 16-20 cm et 20-24 cm. La couche d’isolation pourra donc aller jusqu’à 24 cm.

ISOVER propose à chaque fois une solution totale, à base de différents composants. Le consommateur connaîtra donc le nombre de colis de matériau d’isolation, mais aussi les accessoires dont il aura besoin. Il peut s’agir d’un pare-vapeur, de ruban adhésif, d’un mastic d’étanchéité et des suspentes

Réalisée soigneusement, une isolation de toiture améliorée permet de réduire la perte de chaleur d’une habitation de 30 %. « Il s’agit de la première étape, la plus efficace, pour économiser de l’énergie », conclut Annick Hulsman.

Plus d’informations sur les produits d’ISOVER ? Envoyez un courriel à bbm@isover.be

BBM 89 |

Liste de courses

La manière la plus efficace d’économiser de l’énergie

INFOS

« Un calculateur en ligne de qualité doit fournir des informations utiles, mais se doit aussi d’être simple et convivial. C’est la raison pour laquelle nous utilisons trois étapes simples », explique Annick Hulsman d’ISOVER. Dans la première étape, l’utilisateur indique à l’aide de pictogrammes pratiques le type de toiture inclinée concerné. Dans la deuxième étape, il est invité à introduire les dimensions de la toiture et le nombre de fenêtres de toiture présentes. Durant cette étape, des informations supplémentaires concernant les épaisseurs des couches d’isolation et le type de plaque de Gyproc sont également demandées. Évidemment, plus les informations seront précises, plus le résultat le sera également. Le résultat sera donné lors de la troisième étape. Grâce à une liste claire des matériaux, le consommateur saura parfaitement ce dont il a besoin pour isoler de manière efficace et pour assurer une finition étanche à l’air de la toiture inclinée.

Système tout-en-un

15


Info produit

Conception assistée avec le générateur BIM/Texture

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Grâce au générateur BIM/Texture en ligne de Wienerberger, tout qui modélise en BIM peut désormais intégrer les briques de parement et pavés dans le modèle BIM. Ce faisant, l’utilisateur dispose en outre de l’information visuelle et technique correcte sur les produits en terre cuite. Le générateur est un outil pratique pour les utilisateurs d’Autodesk Revit, puisqu’il ajoute automatiquement des propriétés au produit, dont la texture.

16


L’information liée aux briques et pavés se retrouve en grande partie dans le « Navigateur de matériaux » du fichier Revit.

Le générateur BIM/Texture fonctionne suivant le principe WYSIWYG : « What You See Is What You Get ». D’un seul coup d’œil, le concepteur dispose de toute l’information utile liée aux briques et pavés en terre cuite utilisés dans un projet. Cette information se retrouve en grande partie dans le « Navigateur de matériaux » du fichier Revit. Pour ne pas alourdir inutilement ce fichier, un hyperlien y est placé, menant vers la brique ou le pavé sur le site web de Wienerberger. C’est là que les concepteurs trouveront toutes les informations complémentaires sur la brique Terca ou le pavé en terre cuite.

Générer des textures de façade

Les architectes qui ont déjà utilisé le générateur BIM/Texture se montrent enthousiastes. C’est le cas de Fabian Vergote, actif dans la cellule CODO (responsable de l’établissement des demandes de permis et des dossiers d’appel d’offres) chez VK Architects & Engineers : « L’outil est très simple d’utilisation et a le grand avantage de télécharger automatiquement des textures 3D et fichiers Revit des briques souhaitées, en ce compris l’appareillage choisi, l’épaisseur et la couleur des joints. On peut ensuite utiliser directement ces fichiers dans Revit pour les visualisations. »

Plus de possibilités sous les yeux Selon Fabian Vergote, cette innovation permet aux architectes de travailler plus vite et plus efficacement : « Grâce à la création automatique des textures 3D, on peut passer nettement plus rapidement d’une option à une autre et ainsi comparer visuellement beaucoup plus de possibilités. Sans le générateur, il faut rassembler soi-

même toutes ces informations. Cela demande du temps et freine la comparaison entre différentes variantes. Comme nous sommes amenés à présenter de plus en plus de visualisations 3D à nos maîtres d’ouvrage, le générateur BIM/Texture est clairement une aide précieuse. » Avec le BIM (Building Information Modelling), les partenaires de construction sont en mesure de sauvegarder, exploiter et gérer dans un modèle numérique en 3D toute l’information pertinente durant la durée complète du projet. Chacun travaille ainsi sur base des mêmes informations, disponibles en continu et actualisées en permanence. Un autre atout est la disponibilité de métrés par type de brique ou de pavé utilisé. Alors que le travail de maçonnerie est généralement recalculé séparément par le deviseur, le préparateur, le fournisseur, le soustraitant et l’exécutant, le BIM permet à chacun d’extraire des métrés les quantités pertinentes pour son travail.

Moteur de recherche de produits On trouvera le générateur BIM/Texture sur le site web de Wienerberger, via le moteur de recherche de produits, sous l’onglet Générateur BIM/Texture.

Plus d’informations sur les produits de Wienerberger ? Envoyez un courriel à bbm@wienerberger.com ou surfez sur www.wienerberger.be

BBM 89 |

Facile à utiliser

Les textures peuvent être chargées directement dans le modèle 3D et ont un rendu réaliste grâce à leur grand format.

INFOS

Les textures peuvent être chargées directement dans le modèle 3D et ont un rendu réaliste grâce à leur grand format. Par ailleurs, il est possible de générer des textures de façade avec appareillage, épaisseur et couleur de joint adaptés. Pour les textures des pavés, on peut également choisir entre plusieurs appareillages. Il est même possible de mélanger briques et pavés pour obtenir des textures « Brick-mix ». Aucune information complémentaire relative au Brick-mix n’est cependant associée à un fichier Revit.

17


BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Info produit

18


Vitrage à haute transmission lumineuse

Respectueux de l’homme et de la nature Construire durable est aujourd’hui la norme. Saint-Gobain ajoute à l’aspect durabilité deux éléments précieux : le bienêtre et le confort de l’utilisateur qui sont au centre de nos préoccupations. Le vitrage ECLAZ ONE en est un bel exemple. Transmission lumineuse élevée

Bien-être et confort

La lumière du jour est vitale pour l’être humain. Elle diminue le stress, améliore la productivité, réduit l’absentéisme et favorise l’apprentissage. ECLAZ ONE est synonyme d’une transmission lumineuse particulièrement élevée de 80 %. Cela se traduit par un confort accru pour l’utilisateur ainsi que par une économie sur la facture d’énergie suite au recours moins intensif à la lumière artificielle. Le produit se prête donc parfaitement à une utilisation dans les bureaux, hôpitaux, centres sportifs et bâtiments publics. Il offre en outre une solution pour l’orientation nord, souvent sombre, des bâtiments.

Les bienfaits de la lumière naturelle pour notre santé sont incontestables. Dans le spectre lumineux, le champ chromatique bleu clair augmente la sensation de bien-être et de confort. Lors du développement d’ECLAZ ONE, ce champ chromatique a fait l’objet d’une attention particulière afin de laisser pénétrer un maximum de lumière composée de cette couleur spécifique. ECLAZ ONE contribue ainsi à réguler notre rythme biologique et améliore notre bien-être. De plus, en matière de fidélité des couleurs, ECLAZ ONE obtient une note de 98,2 sur 100 avec pour résultat des couleurs très naturelles.

Le vitrage de demain, maintenant En résumé : ECLAZ ONE est le vitrage de demain, disponible dès aujourd’hui, et répond aux exigences pour le verre dans un avenir proche. Ce vitrage isole de façon optimale, laisse pénétrer plus de chaleur solaire gratuite tout en garantissant une transmission lumineuse élevée et un rendu très naturel des couleurs.

Plus d’informations sur les produits de Saint-Gobain Building Glass ? Envoyez un courriel à bbm@saintgobain-glass.com

BBM 89 |

Ce vitrage durable se démarque par un meilleur équilibre énergétique : moins de pertes vers l’extérieur et plus de chaleur solaire gratuite vers l’intérieur. Avec comme résultat une réduction des coûts de chauffage et une meilleure préservation de l’environnement. Le vitrage ECLAZ ONE est adapté aux constructions neuves et aux rénovations, et également aux maisons passives et bâtiments presque énergétiquement neutres.

INFOS

ECLAZ ONE est synonyme d’une transmission lumineuse particulièrement élevée de 80 %.

Équilibre énergétique

19


Info produit

Plafonds sans joints apparents avec perforations continues

L’acoustique au mieux de sa forme Les plafonds acoustiques Rigitone Activ’Air de Gyproc définissent un nouveau standard en matière de confort acoustique pour les écoles, institutions, hôpitaux, bureaux et logements. Ils réduisent la durée de réverbération* et garantissent une meilleure intelligibilité.

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Les plaques Rigitone sont fabriquées à base de plaques de plâtre pourvues de perforations rondes ou carrées. La technologie Activ’Air intégrée dans ces produits élimine jusqu’à 70 % de la concentration en formaldéhyde présente dans l’air, tout en rendant les espaces plus agréables à vivre grâce à un confort acoustique accru. Les plaques Rigitone ont une épaisseur de 12,5 mm pour un poids d’environ 10 kg/m2.

20

Liberté de création

* La prolongation d’un son après l’interruption de la source sonore, du fait des multiples réflexions sur les parois d'un local.

Rigitone Activ’Air est ce qui se fait de mieux en matière d’esthétique. Ses multiples modèles de perforations rondes ou carrées et sa finition sans joints apparents en font un système qui défie les limites de l’imagination. Outre des plafonds rectangulaires, le système permet également de réaliser pratiquement toutes les formes : arrondies, triangulaires ou ovales. Rigitone peut en outre aussi se poser à la verticale, en courbe ou de façon voûtée. Sa finition définitive, dans la couleur de votre choix, parachèvera sa personnalisation.


Les multiples modèles de perforations rondes ou carrées et la finition sans joints apparents défient les limites de l’imagination.

Absorption acoustique

Sécurité incendie

Les plaques Rigitone Activ’Air existent avec des perforations régulières, en quinconce ou aléatoires. En plus de l’effet visuel qu’elles produisent, ces perforations assurent une meilleure absorption acoustique. Les plaques Rigitone sont toujours livrées avec un voile de fibres acoustique (noir ou blanc) au dos. Ce voile augmente les propriétés d’absorption acoustique et offre une étanchéité à la poussière tout en dissimulant les structures portantes. Pour une meilleure absorption acoustique et une isolation thermique accrue, il est possible d’ajouter une couche de laine minérale dans le plénum. L’absorption acoustique finale des plafonds Rigitone Activ’Air sera déterminée par la combinaison du voile de fibres acoustique, du modèle de perforation, du taux de perforation, de l’utilisation d’une isolation et de la structure du plafond.

Les plaques Rigitone sont classifiées A2s1, d0 suivant la classification européenne en matière de réaction au feu. Les plafonds réalisés à l’aide de plaques Rigitone sont très sûrs en cas d’incendie grâce au comportement unique de l’âme en plâtre ininflammable, même en cas d’exposition à des températures élevées. Les plaques Rigitone permettent de réaliser des plafonds présentant une stabilité au feu de 30 minutes, conformément aux normes belges.

Plus d’informations sur les produits de Gyproc ? Envoyer un courriel à bbm@gyproc.be

BBM 89 |

Un montage correct des plafonds Rigitone conditionne la qualité du résultat. Une finition soignée des joints est primordiale si l’on veut obtenir l’effet visuel recherché, avec une parfaite continuité des perforations. Avec le kit de jointoiement Rigitone Mix, l’installateur comblera les joints plus vite et plus facilement que jamais.

INFOS

Finition soignée des joints

21


Reportage

L’imprimerie Vooruit renaît comme résidence pour étudiants

22

© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

À Gand, l’ancienne imprimerie reçoit une nouvelle affectation. Les étudiants vont donner un nouveau souffle au site abandonné. La résidence étudiante de grande envergure Backstage2 Upkot s’y implante, avec 142 logements, un espace événementiel en sous-sol et une surface commerciale au rez-de-chaussée.


© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

Transformation profonde en gardant le caractère d’origine L’immeuble distinctif à front de rue abritait des appartements et une pizzeria. Sur la partie arrière du site se trouve un impressionnant bâtiment industriel avec un squelette en béton: l’ancienne imprimerie. Entre les deux était né un enchevêtrement d’annexes et remises. « Notre projet mise sur une transformation en profondeur des deux volumes, explique Yannick Baeyens. Les annexes disparaissent. Les bâtiments sont reliés au rezde-chaussée par une surface commerciale. Avec le garage pour vélos, celle-ci forme un socle pour un volume avant et un volume arrière. Sur ce socle, nous créons entre les

Les étudiants donneront un nouveau souffle au site abandonné.

différents blocs un espace extérieur sur lequel les étudiants pourront se retrouver. » Les deux entités connaissent une transformation en profondeur tout en respectant les caractéristiques des bâtiments originaux. La façade du volume avant est entièrement conservée et restaurée. La façade arrière est quant à elle unifiée pour obtenir un ensemble apaisant. Le volume arrière (l’ancienne imprimerie Vooruit) se voit également entièrement rénové. « Le vide originel au centre du bâtiment industriel est remis en vigueur pour créer un vaste patio, précise Yannick Baeyens. Celui-ci fait pénétrer la lumière jusqu’au cœur de l’imposant volume. Des passerelles à tous les étages contribuent à faire vivre

Ÿ

BBM 89 |

L’ancienne imprimerie Vooruit est située dans le centre de Gand, au cœur de l’animation du quartier étudiant, face au Centre d’art Vooruit. « À l’abandon, le site est longtemps resté sous-utilisé », raconte Yannick Baeyens, ir. architecte chez Baeyens & Beck ir. architecten, le bureau qui a conçu la résidence étudiante. « Le bâtiment à front de rue a une valeur patrimoniale, de même que les bâtiments de l’ancienne imprimerie Vooruit sur la partie arrière du site. Après plusieurs tentatives menées par d’autres promoteurs immobiliers, Upgrade Estate s’est attaqué au projet. Ce promoteur est également à l’origine de tous les logements pour étudiants dans les environs, ainsi que de l’auberge de jeunesse Backstay. »

© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

Le site est transformé en profondeur, en respectant ses caractéristiques les plus marquantes.

23


© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

Reportage

Les deux niveaux supérieurs offrent une vue splendide sur Gand.

BBM 89 |

le patio. » Une menuiserie extérieure moderne remplace les châssis d’époque, mais les encadrements en béton demeurent. Le découpage d’origine de la façade est préservé autant que possible. Le volume existant est en partie complété de deux niveaux. Le revêtement de façade à l’extérieur du volume arrière – constitué de briques rouges avec bandeaux en ciment gris et croisillons en béton – garde son cachet d’origine. Les nouvelles façades du patio et de la rehausse reçoivent une finition en acier inoxydable, qui prendra une teinte rouille avec le temps.

24

L’étanchéité à l’air pour économiser de l’énergie Pour réaliser l’étanchéité à l’air entre les menuiseries extérieures et les façades en

ossature bois du patio dans l’ancienne imprimerie, le choix s’est porté vers les solutions de Soudal. « Nous avons scellé les raccordements entre les menuiseries et les façades avec Flexifoam, une mousse élastique. Celle-ci a ensuite été recouverte par une membrane d’étanchéité liquide : Soudatight », précise Klaas Vandenbossche, gérant de Airtight Solutions. « Nous avons choisi Soudal en raison de sa large gamme offrant une solution pour tous les cas de figure. La membrane liquide de Soudal est facile à poser et permet d’obtenir de très bons résultats, meilleurs qu’avec des films d’étanchéité traditionnels. Le marché est d’ailleurs de plus en plus demandeur de telles membranes. » Pour sa part, l’architecte découvrait les produits Soudal. « Pour cette raison, nous


© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

Nous avons beaucoup d’expérience en matière de kots mais la complexité d’une transformation d’une telle ampleur est hors catégorie.

Hors catégorie « Avec Backstage 2 Upkot, les étudiants gantois disposent d’un endroit unique où koter, affirme Yannick Baeyens. Grâce à la

rehausse, le bâtiment offre une vue splendide sur le centre de Gand. En tant que bureau d’architecture, nous avons de l’expérience en matière de kots mais la complexité d’une transformation d’une telle ampleur est hors catégorie. Nous avons été confrontés à un programme très complexe, aussi sur le plan du patrimoine, de la sécurité incendie, des circulations… La phase de démantèlement des anciens bâtiments a en outre pris beaucoup de temps alors même que nous avions des délais d’exécution très serrés. La construction d’un sous-sol entre les volumes existants sans toucher aux façades n’a pas été simple non plus. La réaffectation de ce patrimoine historique en résidence branchée pour étudiants dans notre propre ville nous rend particulièrement fiers. »

• MAÎTRE D’OUVRAGE : Upgrade Estate • ARCHITECTE : Baeyens & Beck ir. architecten bvba • STABILITÉ : Stedec

• ENTREPRENEUR : Constant Deblaere bvba

• DÉBUT DES TRAVAUX : septembre 2016

• FIN DES TRAVAUX : août 2018

Plus d’informations sur les produits Soudal ? Envoyez un courriel à bbm@soudal.com

BBM 89 |

avons demandé une visite technique du chantier après la pose de la première phase, et le résultat fut positif, se souvient Yannick Baeyens. Après utilisation sur chantier, nous voyons les avantages du produit : aisé à mettre en œuvre, flexible, rapide, facile à réparer, recouvrable et d’une bonne élasticité. Nous sommes satisfaits. » « Quand on sait que 25 % des pertes énergétiques du bâtiment passent par les fenêtres, un bon traitement de l’étanchéité à l’air joue un rôle majeur dans la réduction de la consommation d’énergie », souligne Klaas Vandenbossche.

FICHE PROJET

La nouvelle résidence est située dans le quartier étudiant animé.

INFOS

© Upgrade Estate / Baeyens & Beck / Animotions 3D

Un patio amène la lumière dans l’ancienne imprimerie.

25


LE NOUVEAU SYSTÈME DE PRÉ-CADRE MURAL PROFILS EN PLASTIQUE RENFORCÉ EN FIBRES (PFR) : SOUDAFRAME SWI

COLLE ET ÉTANCHÉITÉ: SOUDASEAL SWI

PIÈCES DE CONNECTIONS: SOUDAFRAME SWI CORNER

CALES FLEXIBLES: SOUDAFRAME SWI CLIP

PLUS D’INFORMATION: BBM@SOUDAL.COM

ADVERT453

SOUDAFRAME SWI (Soudal Window Installation) est un système intelligent de pré-cadre mural modulaire composé de profils en « L » en plastique renforcé en fibres (PFR), qui peuvent être assemblés en atelier ou sur chantier. Le système intègre également : • une colle spéciale qui assure l’étanchéité et l’adhérence initiale du pré-cadre au mur ; • des cales flexibles spécialement développées pour assurer une distance égale entre le pré-cadre et la menuiserie.


Portrait d’architecte Lors de la cérémonie du Grand Prix d’Architecture de Wallonie 2017, LRArchitectes a fait sensation en raflant deux prix et une mention. Carton plein pour Laure Bertrand, Pascal Rahier et Serge Landtmeters, qui ont vu récompenser les trois projets qu’ils avaient soumis. BBM est allé à la rencontre des heureux gagnants. L’équipe de LRArchitectes

LRArchitectes

La justesse du geste « L’une des plus belles écoles du monde »

© Marie-Noëlle Dailly

C’est ainsi que le journal américain The Huffington Post qualifiait en 2012 l’école que LRArchitectes avait livrée 2 ans plus tôt à Barvaux-en-Condroz. Une rénovation et extension d’une petite

structure, comme il en existe tant en Wallonie. Pour le jeune bureau, cette reconnaissance est un déclic. Pascal Rahier : « Nous sommes alors entrés dans une période exceptionnelle où nous avons répondu à 16 appels d’offres sur 3 ans, pour en remporter la moitié ! Ce sont ces projets qui voient le jour actuellement. Nous avons ainsi répondu à de nombreux appels d’offres pour de petites écoles de village, celle de Barvaux constituant la parfaite référence. Il s’agissait de PPT menés en procédure restreinte, ce qui nous a permis de remporter pas mal de petits marchés de ce type, dont l’école de Jeneffe. » Ÿ

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

C’est dans la campagne brabançonne que le bureau s’est installé. Les associés, tous trois ingénieurs civils architectes sortis de l’UCL à l’aube de l’an 2000, partagent une même vision d’une architecture ancrée dans son contexte et répondant en tous points aux attentes du maître d’ouvrage.

École de Jeneffe. 27


Portrait d’architecte

© Maxime Delvaux

L’Arsenal, logements sociaux dans un ancien site industriel à Pont-à-Celles, est le premier de ces 16 concours auquel le trio participe… pour le gagner, malgré une forte concurrence. Serge Landtmeters : « Remporté en 2009 et achevé en 2016, ce projet, qui fait dialoguer ancien et nouveau, fut laborieux à faire démarrer. Le bâtiment de départ était une boîte vide de 40 m sur 20 dont le gros œuvre fermé avait été réhabilité avec des subsides, ce qui ne permettait pas de toucher à l’enveloppe. Notre proposition restait strictement dans le cadre établi. La personne en charge de juger de la qualité des projets a trouvé notre idée de rue centrale intéressante. » Toute la richesse du projet se trouve en effet dans les transitions entre espaces publics, semi-publics et privés : escaliers, paliers…, ainsi que dans la diversité des logements. Une intervention sobre et subtile, gage d’une vie agréable pour les habitants.

© Maxime Delvaux

Sobriété de bon aloi

L’Arsenal, logements sociaux à Pont-à-Celles, a été couronné Lauréat du Grand Prix d’Architecture de Wallonie 2017 dans la catégorie Logement collectif.

28

© Marie-Noëlle Dailly

© Marie-Noëlle Dailly

BBM 89 |

Ce que l’on propose en concours est exactement ce que l’on livre ensuite. Là est le vrai défi.

Centre d’excellence en technologie de l’information et de la communication (CETIC) sur l’aéropôle de Gosselies.


Portrait d’architecte

Cohérence et confiance

© Maxime Delvaux

Plusieurs projets plus tard (dont un hall sportif à Natoye et le Centre d’Art et de Design de la Céramique à La Louvière, avec lequel LRArchitectes remporte le prix du Jeune Architecte au GPAW 2017), le CETIC voit le jour à Gosselies. Le Centre d’excellence en technologie de l’information et de la communication est une structure privée largement financée par le public, faisant l’interface entre les universités et les entreprises. Ce projet extrêmement simple dans sa volumétrie est intéressant par sa matérialité et son niveau de détail : façades noires en fibres-ciment, structure en béton préfabriqué et nombreux détails en chêne réalisés sur place. Pascal Rahier : « Nous avons remporté l’appel d’offres parce que notre projet était le plus raisonnable. Il répondait parfaitement à la demande et rentrait dans le budget. Ce que l’on propose en concours est exactement ce que l’on livre ensuite. Là est le vrai défi. Tous les architectes sont confrontés au même problème. Le CETIC est en ce sens l’une de nos plus belles expériences car nous étions confrontés à des délais très courts en raison de l’engagement de subsides FEDER. » Deux gros projets du bureau vont bientôt être mis en chantier : l’extension du Collège NotreDame de la Paix à Erpent et un grand ensemble de logements sur le site des Récollets à Nivelles.

Habitation unifamiliale à Achêne.

Maquette pour une galerie de jardin.

INFOS

Parallèlement à ces projets d’envergure, l’équipe de 9 personnes continue à concevoir de petites extensions pour des particuliers. Laure Bertrand : « D’un point de vue architectural, ces petits projets sont tout aussi intéressants et nous procurent autant de plaisir. Financièrement, ils assurent un fonds de roulement vu le côté souvent aléatoire des marchés publics. De plus, les petits projets comportent une part de recherche, et l’expérience que l’on en retire est valorisable sur les gros projets. C’est donc une forme d’expérimentation. » Les trois associés ne renient pas leur ruralité. Laure Bertrand : « Le fait de construire à la campagne nous pousse à une certaine humilité. Il ne faut pas toujours vouloir des gestes incroyables. Il nous faut rester calmes dans notre architecture tout en faisant malgré tout preuve d’une certaine expression contemporaine. » L’équipe aime travailler avec une approche mono-matière lui permettant d’aller à l’essence du projet. Cette volonté d’abstraction se retrouve dans la façon dont les architectes conçoivent. Ils commencent toujours par construire une maquette du site pour tenter de mieux le comprendre. La maquette est un véritable outil de recherche, de conception et de communication. Pascal Rahier : « Avec la maquette, en une seconde, tout le monde comprend de quoi on parle. De plus, la maquette ne triche pas, contrairement aux images de synthèse. Cela colle sans doute avec notre démarche visant la justesse à tous points de vue. »

BBM ONLINE

© LRArchitectes

Le goût des choses simples

LRArchitectes

Rue de Libersart 1b 1457 Tourinnes-Saint-Lambert www.lrarchitectes.com

Sur le site web de BBM, vous trouverez une version enrichie de cet article, avec plus d’illustrations des différents projets, ainsi que d’autres portraits d’architecte. Rendez-vous sur www.belgianbuilding.be

29


Reportage

Bienvenue à la lumière! Quand les maîtres d’ouvrage ont contacté l’architecte Christophe Dozo en 2015, ils étaient loin de s’imaginer ce qu’allait devenir leur maison deux ans plus tard. Leur demande initiale de disposer ponctuellement de plus de place a été magnifiée par une redistribution des espaces dans laquelle la lumière joue les premiers rôles.

Malèves-Sainte-Marie-Wastines, un village de l’est du Brabant wallon, à la fois tranquille et avantageusement situé à proximité de l’autoroute. C’est là que la famille s’installe après avoir craqué pour une villa des années 1980 sur un terrain offrant de belles vues sur la campagne environnante. Quelques années plus tard, un troisième enfant étant annoncé, ils font appel à l’architecte Christophe Dozo du bureau ACDC Architectes pour agrandir les espaces de vie et créer une chambre supplémentaire à l’étage.

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Réorganisation générale au programme

30

Sur place, l’architecte se rend vite compte qu’il est possible de faire d’une pierre deux coups : agrandir grâce à une extension mais aussi réorganiser les espaces de vie pour un plus grand confort. « Typique des années 1980, le plan de la maison était constitué de deux carrés décalés d’environ une demi-longueur l’un par rapport à l’autre, se souvient Christophe Dozo. La cuisine, très petite, se trouvait dans l’espace central résiduel et avait une forme quasi triangulaire, ce qui engendrait beaucoup de pertes de place. Il manquait par ailleurs un bureau… De fil en aiguille, nous avons déplacé les différents espaces pour qu’ils correspondent à la manière actuelle de vivre dans un bâti-

ment. Quitte à agrandir, autant rendre la maison plus fonctionnelle et plus contemporaine dans son aspect extérieur. » Même jeu de chaises musicales à l’étage, pour créer une chambre supplémentaire tout en veillant à équilibrer les surfaces entre les chambres des enfants. Quant aux parents, ils auront droit à une véritable « master bedroom » avec salle de bains et dressing.

Extension en CLT Pour réaliser ce programme, une extension en CLT a été construite à l’arrière du bâtiment, côté jardin. Celle-ci augmente la surface utile de la maison d’environ 30 %, un investissement qui en valait assurément la peine, tant sur le plan financier que sur celui du confort. Vue du jardin, la maison a un tout autre aspect : autrefois dominé par un immense pan de toiture percé par une unique fenêtre de toit VELUX, le bâtiment s’affiche aujourd’hui comme une série de volumes empilés avec autant de toitures plates. Côté rue cependant, rien ne laisse deviner cette métamorphose, ce qui a valu l’obtention du permis en moins de 30 jours. Structurellement, le projet reste très simple. Les murs en CLT sont arrivés sur le chantier d’une seule pièce et font office de poutres : accrochés au gros œuvre, ils supportent les planchers.

Ÿ


31

BBM 89 |


Reportage

La maison avant travaux.

BBM 89 |

Et la lumière fut !

32

La demande initiale de la famille ne portait pas vraiment sur la lumière, mais sur un gain d’espace. « Je leur ai expliqué que l’on pouvait dessiner des bâtiments très petits qui avaient l’air très grands, raconte Christophe Dozo. Que ce n’était qu’une question de quantité de lumière et de profondeur de vue. Nous avons connu un hiver atroce au niveau de la quantité de lumière, qui nous a rappelé combien nous avons besoin de lumière naturelle. Plus on peut en amener dans le bâtiment, mieux c’est ! » Dès l’entrée, on était confronté à une zone sombre entourant l’escalier. En plaçant en toiture (sur la partie du versant proche de la faîtière) un groupe de deux fenêtres de toit VELUX 114 x 118 cm, l’architecte amène énormément de lumière dans cette partie centrale, d’autant plus que l’escalier est à claire-voie. À l’étage, toutes les chambres cumulent vues et lumière en quantité. Pour qu’une pièce soit agréable à vivre, il faut pouvoir se projeter à l’extérieur. Mais une fenêtre verticale ne suffit souvent pas pour faire entrer suffisamment de lumière. « Une fenêtre de toit ne va pas procurer une vue, à part sur le ciel, précise Christophe Dozo. Par contre, une fenêtre de toit amène toujours beaucoup plus de lumière dans une pièce qu’un vitrage vertical, simplement grâce à l’angle d’incidence des rayons lumineux. »

La maison après travaux.

Deux fenêtres de toit VELUX à l’aplomb de l’escalier central créent un puits de lumière.


FICHE PROJET

À surface égale, une fenêtre de toit amène toujours au moins deux fois plus de lumière dans une pièce qu’une fenêtre verticale.

• LOCALITÉ : MalèvesSainte-MarieWastines (Perwez) • MAºTRE D’OUVRAGE : Particulier

• ARCHITECTE : ACDC Architectes

• STABILITÉ ET TECHNIQUES : ACDC Architectes

• ENTREPRENEUR : Construct

Une fenêtre pour toit plat esthétique et fonctionnelle

Homes

• POSE DES FENÊTRES VELUX : Marc Briscot Toitures

• FENÊTRES DE TOIT :

INFOS

4 fenêtres de toit VELUX 114 x 118 et 1 fenêtre pour toit plat VELUX avec verre courbé 120 x 120

Plus d’informations sur les produits VELUX ? Envoyez un courriel à bbm@velux.com

BBM 89 |

La petite fenêtre ne faisant pas entrer assez de lumière, deux fenêtres de toit VELUX ont été ajoutées.

Dans la chambre d’enfant située du même côté que la chambre des parents, un bandeau vitré fait profiter d’une belle vue cadrée vers le jardin, sans toutefois faire entrer suffisamment de lumière. Une nouvelle fenêtre pour toit plat avec verre courbé de VELUX a donc été placée, avec store pare-soleil motorisé intégré et commandé par radiofréquence. « C’est un produit que j’aime bien prescrire parce qu’il a un design agréable, affirme Christophe Dozo. Il fait davantage que d’amener de la lumière, en combinant esthétique et fonctionnalité. Et son installation est un jeu d’enfant. Tout est prévu. Le produit est vraiment bien étudié. J’en prescris même dans des logements sociaux… du moins en version de base. Et je sais que je peux compter sur le service technique VELUX en cas de problème. »

GÉNÉRAL

33


VELUX INNOVE:

Une nouvelle conception

©2018 VELUX GROUP ®VELUX ET LE LOGO VELUX SONT DES MARQUES DÉPOSÉES ET UTILISÉES SOUS LICENCE PAR LE GROUPE VELUX.

fenêtre pour toit plat avec verre courbé

• La technologie CurveTech garantit un ruissellement optimal de l’eau de pluie. • L’élégant design « glass-to-edge » assure une parfaite étanchéité. • Excellente isolation acoustique et thermique. • Valeur Ug de 0,8. • Le meilleur rapport qualité/prix.

Découvrez la fenêtre pour toit plat avec verre courbé VELUX sur pro.velux.be


Chronique juridique

Nouvelle loi sur les sûretés réelles mobilières

Renforcement de la position du vendeur impayé

Sous l’ancienne législation, le vendeur impayé encourait le risque de voir ses marchandises déjà considérées comme immeubles par incorporation, alors qu’il souhaitait les récupérer. En effet, les biens sont considérés comme immeubles par incorporation dès que ceux-ci sont intégrés ou rattachés à un bâtiment. Considérons, par exemple, les tuyaux, les panneaux solaires, les lavabos, les briques, etc. En conséquence, le vendeur impayé ne pouvait plus réclamer ses biens ou leur valeur, étant donné que ces marchandises étaient devenues partie intégrante du bien immobilier auquel ils se rattachaient. Ces biens tombaient donc dans le champ de l’hypothèque. Sous cette ancienne législation, le vendeur impayé pouvait dès lors uniquement espérer que le bien qu’il avait livré ne soit pas incorporé à un bâtiment.

Nouvelle réglementation La nouvelle loi sur les sûretés réelles mobilières offre désormais une garantie plus large au vendeur impayé. Lorsqu’un vendeur vend un bien sous réserve de propriété, et que ce dernier est par la suite destiné à être installé dans un bâtiment, il pourra toujours invoquer sa propriété sur cette marchandise. La condition à cette règle est que la réserve de propriété soit enregistrée dans le registre national des gages. Notez cependant qu’une réserve de

Ÿ

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

La nouvelle loi sur les sûretés réelles mobilières est entrée en vigueur au 1er janvier 2018. Celle-ci implique une profonde réforme ayant trait à la garantie et la sécurité de la position du vendeur. Le législateur vise par là à encourager le recours aux sûretés en les rendant plus flexibles. Un des grands changements de cette nouvelle loi est la position renforcée du vendeur impayé, notamment grâce à la réserve de propriété. La réserve de propriété consiste en une stipulation garantissant la suspension du transfert de la propriété du vendeur (après livraison) jusqu’au paiement intégral du prix.

35


Chronique juridique

propriété ne doit en principe pas être enregistrée pour être valable et opposable. Toutefois, dans tous les cas où un vendeur vend un bien susceptible de devenir immeuble par incorporation, il est recommandé de procéder à l’enregistrement. Cet enregistrement permet au vendeur de prendre le pas sur le créancier hypothécaire, pour la valeur du bien qu’il a vendu. La seule chose que la loi exige est que l’enregistrement soit réalisé avant le moment de l’incorporation (soit préalablement à l’installation). Lorsque le bien peut encore être détaché du bâtiment, le vendeur impayé peut simplement exiger la remise de son bien en nature. Cela devient plus compliqué quand une récupération en nature n’est plus possible en raison du fait qu’il ne peut plus être séparé du bâtiment sans occasionner de dégâts. Cela ne serait pas économiquement intéressant étant donné que la valeur totale du bâtiment diminuerait en raison des dommages causés par cette opération. Le vendeur impayé peut alors réclamer le prix de vente de la marchandise vendue à l’acheteur, en priorité sur le créancier hypothécaire.

Lorsqu’un vendeur vend un bien sous réserve de propriété, et que ce bien est destiné à être installé dans un bâtiment, le vendeur pourra toujours invoquer sa propriété sur cette marchandise.

Le registre national des gages en pratique Le registre national des gages est une base de données que vous trouverez sur le site du SPF Finances. Une réserve de propriété ne peut être enregistrée qu’à l’initiative du vendeur lui-même. Ce dernier est donc également responsable de l’enregistrement de données erronées. Pour vous inscrire, modifier, supprimer et/ou effectuer des recherches sur le site précité, des frais vous seront imputés au préalable. Le prix d’enregistrement d’une réserve de propriété dépendra du prix de vente du bien mobilier et s’élèvera à un maximum de 500 euros. Pour accéder au registre national des gages, un prix de 5 euros par consultation sera demandé.

BBM 89 |

Exemple

36

Un vendeur vend une installation de chauffage à l’acheteur X, destinée à être installée dans sa maison. La maison est financée par un prêt hypothécaire. Le vendeur de l’installation de chauffage accorde un remboursement échelonné et stipule une réserve de propriété qu’il enregistre dans le registre

national des gages. Dès lors que le chauffage est installé, il devient immeuble par incorporation. Plus tard, le propriétaire de la maison devient insolvable, et la maison doit être vendue. Dans ce cas, le vendeur de l’installation de chauffage reçoit un droit de priorité à être remboursé avant le créancier hypothécaire. L’installation ne pouvant raisonnablement être retirée du bâtiment sans occasionner de dégât, le vendeur, grâce à sa réserve de propriété, sera payé par priorité sur le produit de l’installation de chauffage car sa réserve de propriété a bien été enregistrée. La réserve de propriété permettant au vendeur d’être prioritaire sur d’autres garanties, sa position se voit considérablement renforcée. Alessio Terrasi Junior Legal Consultant | Tax & Legal Deloitte Accountancy


Reportage

Zuiderzicht une nouvelle étoile sur la skyline anversoise

BBM 89 |

© KCAP Architects&Planners et evr-architecten

Une nouvelle tour résidentielle va bientôt venir compléter la ligne d’horizon d’Anvers. Zuiderzicht fait partie du développement Antwerpen Nieuw Zuid, une toute nouvelle zone résidentielle entre l’Escaut et le Palais de Justice. La tour compte 26 niveaux et 132 logements au standard passif.

37


© KCAP Architects&Planners et evr-architecten

Reportage

BBM 89 |

Zuiderzicht est un projet résidentiel comprenant une tour d’habitation, un hôtel et un parking souterrain sur deux niveaux.

38

Zuiderzicht est l’une des huit tours du nouveau quartier. Le masterplan de Nieuw Zuid a été conçu par Studio Associato Secchi-Viganò, tandis que la tour Zuiderzicht a été dessinée par KCAP Architects&Planners (NL) et evr-architecten (B). Fournisseur des menuiseries extérieures, Reynaers Aluminium a mis au point de nombreuses solutions sur mesure pour le projet. L’ensemble de 16 000 m 2 se présente comme une barre de cinq niveaux – dans lequel trouvera place un hôtel – d’où émerge une tour de 26 étages comptant 132 logements sur 80 mètres de haut. Les deux volumes forment un tout, sous lequel on trouve encore deux niveaux souterrains de parking. « La tour fait figure d’icône et les logements profitent d’une vue splendide sur l’Escaut, le quartier et la ville », explique Jan Van Den Broeke de evr-architecten.

Des jardins d’hiver derrière une façade dédoublée La structure du bâtiment est entièrement

entourée d’une sorte d’exosquelette. Ce dernier forme pour ainsi dire une seconde façade, constituée de poutres et colonnes en béton architectonique blanc. « Nous retrouvons ce principe de la double façade, ”bigger and cheaper”, dans plusieurs projets du quartier Antwerpen Nieuw Zuid. C’était d’ailleurs l’un des points de départ du masterplan, poursuit Jan Van Den Broeke. Pour Zuiderzicht, la véritable enveloppe est entourée d’un maillage en béton architectonique blanc sur une double hauteur. Entre les deux façades se trouvent des terrasses et des jardins d’hiver privatifs : des espaces non chauffés mais entièrement vitrés, qui prolongent ainsi les espaces de vie. La combinaison de plans variables avec l’alternance entre terrasses et espaces ”bigger and cheaper” fait naître une image de façade stratifiée et passionnante. » « Le principal défi de Zuiderzicht est le cumul d’une grande variété de plans et parties de programme dans un volume qui reste en même temps rationnel et flexible,


© KCAP Architects&Planners et evr-architecten

La façade dédoublée en béton architectonique blanc est une particularité du projet.

© KCAP Architects&Planners et evr-architecten

Les logements sont pourvus de terrasses et jardins d’hiver privatifs.

L’aluminium est et reste un matériau très polyvalent qui convient à merveille pour une tour comme Zuiderzicht.

tout en visant une identité architecturale forte, affirme Jan Van Den Broeke. La combinaison d’un hôtel et d’une tour résidentielle, la réalisation du volume en escalier avec les terrasses de toit, le passage en double hauteur au rez-de-chaussée, la double façade… autant de solutions que l’on ne rencontre pas tous les jours. »

Construction passive et CLT

Une menuiserie en aluminium pour des normes d’isolation élevées Pour les châssis de la tour, le choix des architectes s’est porté sur les solutions de Reynaers Aluminium. « L’aluminium est le matériau idéal pour ce chantier », affirme

Ÿ

Les architectes ont opté pour les menuiseries extérieures de Reynaers Aluminium, comme ce profilé Masterline 8 HI+.

BBM 89 |

Le bâtiment est conçu au standard passif, avec une isolation très élevée et une ventilation avec récupération de chaleur à haut rendement. Une autre particularité est le fait que la chaleur malgré tout nécessaire sera produite par le réseau de chaleur du quartier. La structure en béton est recouverte d’une façade super isolante et d’une menuiserie aluminium du même acabit, avec triple vitrage. « Nous avons eu recours au CLT (crosslaminated timber) pour les planchers des terrasses et jardins d’hiver : des éléments en bois préfabriqués, légers et autoportants, précise Jan Van Den Broeke. Ceux-ci seront déterminants pour la perception de la ”sixième façade” : la tour vue d’en bas. La cinquième façade (les terrasses de toit) sera quant à elle végétalisée. »

39


© KCAP Architects&Planners et evr-architecten

Reportage

BBM 89 | 40

trade en verre de type Reynaers RB glass est prévue. Dans un tel système, un vitrage feuilleté est pincé sur la face verticale. Les doubles fenêtres ou fenêtres à ouvrant double sont atypiques étant donné la hauteur de la tour. Reynaers Aluminium a mené des recherches et des tests complémentaires pour en garantir la fonctionnalité et l’étanchéité. Les châssis coulissants super isolants sont de type monorail avec un vantail levantcoulissant. Le vantail coulissant se trouve du côté extérieur étant donné le raccord entre les panneaux adjacents et le mur intérieur à l’isolation renforcée. Reynaers a développé ici aussi sur mesure un cadre spécifique pour garantir l’étanchéité à l’eau. Ce profilé de compensation relevé assure un raccord parfait avec le pré-cadre.

Bronze clair anodisé La palette de couleurs fut l’une des raisons du choix des architectes en faveur de Reynaers Aluminium. Ils ont choisi une anodisation en bronze clair C31, une teinte qui, selon Jan Van Den Broeke, se marie bien avec le béton architectonique blanc des éléments de façade.

• LOCALITÉ : Anvers • MAÎTRE D’OUVRAGE : Triple Living nv • ARCHITECTES : KCAP Architects&Planners (NL) et evrarchitecten (B) en coll. avec Bureau Bouwtechniek (B)

• ENTREPRENEUR GÉNÉRAL : Interbuild

• CONSTRUCTEUR : Sanpa

ALUMINIUM

Industries / Reynaers Aluminium

• FIN DES TRAVAUX : Mars 2019

INFOS

Peter Koolen de Sanpa Industries, l’entreprise en charge de la construction aluminium. « La tour doit satisfaire aux exigences très élevées spécifiques à la construction de grande hauteur en matière d’étanchéité au vent et à l’eau, les mêmes normes qu’il faut respecter quand on construit sur la digue à la côte. L’aluminium est et reste un matériau très polyvalent, qui convient à merveille pour cette application en termes de charges à reprendre, de stabilité et de valeur d’isolation des profilés. C’est toute la tour qui est construite au standard passif et les exigences en isolation sont extrêmement élevées. » Les systèmes mis en œuvre par Reynaers sont basés sur la Masterline 8 HI + pour les fenêtres et CP 155-LS HI pour les fenêtres coulissantes. Ces deux systèmes ont été ensuite adaptés sur mesure pour une intégration et une fonctionnalité optimale. La menuiserie est montée dans un pré-cadre afin qu’elle soit sur le même plan que celui de la façade extérieure. Les châssis sont répartis en différents types, allant d’éléments fixes, à ouvrant simple et à ouvrant double. En l’absence de terrasse devant des éléments ouvrants, une balus-

FICHE PROJET

La tour est entièrement construite au standard passif.

Plus d’informations sur les produits de Reynaers Aluminium ? Envoyez un courriel à bbm@reynaers.com


IMAGINE…

Fenêtres, portes et murs rideaux de Reynaers Aluminium dans tous vos projets Vous pénétrez dans un bâtiment qui n’existe pas encore. Qui n’est encore qu’un simple projet. Mais vous êtes là. Vous scrutez chaque détail. Vous éprouvez les différentes pièces. Et vous n’êtes pas seul. Vos partenaires dans ce projet sont à vos côtés dans ce monde virtuel. Vous pouvez discuter. Les modifications sont apportées en temps réel. Tout cela dans votre projet. Tout cela au campus Reynaers.

Info & inspiration sur reynaers.be


Projets à suivre

INFOS

© VK Architects & Engineers, Michel Rémon & Associés

Quels joyaux architecturaux enrichiront le paysage dans les années à venir ? Prouesses esthétiques, tours de force durables ou constructions ingénieuses : un aperçu.

ARCHITECTES : VK Architects & Engineers, Michel Rémon & Associés

42

C’est la totalité du campus des Cliniques universitaires Saint-Luc (CUSL) à Woluwe-SaintLambert qui est en passe d’être revitalisée. Il s’agit d’un projet gigantesque : 400 millions d’euros sont prévus pour le projet « Hôpital 2025 », qui redessinera la skyline de cette partie est de Bruxelles. VK Architects & Engineers et Michel Rémon & Associés (Paris) en ont conçu la pièce maîtresse, une nouvelle tour d’hospitalisation de 52 000 m2 et 900 lits, appelée « HospitaCité ». Sa construction débutera courant 2019.

Reconversion de la tour Philips

INFOS

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

© CONIX RDBM Architects

HospitaCité

ARCHITECTE : CONIX RDBM Architects

Avec ce projet nommé Multi, CONIX RDBM Architects se lance dans la redéfinition d’un bâtiment de bureaux moderniste emblématique de la place de Brouckère à Bruxelles. La tour est amenée à devenir un connecteur urbain par un travail d’ouverture de son socle et la création d’une plateforme accessible au public. Le projet se distingue par un objectif ambitieux et précis en matière de réemploi de matériaux, ce qui lui a déjà valu d’être parmi les 7 lauréats de l’appel à projets be.exemplary 2017, destiné à promouvoir l’économie circulaire.


© B-architecten

INFOS

ARCHITECTE : B-architecten BUREAU D’ÉTUDES : boydens engineering

Rénovation du musée d’Ixelles

INFOS

© BRUT

Le musée d’Ixelles s’apprête à subir d’importants travaux de rénovation dès le mois de mai et pour une durée de trois ans. C’est le cabinet d’architectes B-architecten qui a été choisi par le musée pour mener à bien ce projet. Le principe directeur du projet est d’ouvrir le musée vers l’extérieur et de créer un dialogue avec son environnement urbain. Le musée d’Ixelles est actuellement composé d’un ensemble de bâtiments dont un abattoir du XIXe siècle, une ancienne salle des fêtes et une aile datant des années 1970. Une nouvelle zone de circulation reliera les quatre bâtiments entre eux pour les fondre en un seul espace.

ARCHITECTES : COBE, BRUT BUREAU D’ÉTUDES : ARA, Util, Buro Move

Rond-point Schuman

INFOS

© infunctievan

Les bureaux d’architecture danois COBE et bruxellois BRUT ont été choisis pour réaménager le rond-point Schuman, cœur du quartier européen à Bruxelles. Aujourd’hui principalement dédié au trafic automobile, le rond-point devrait redonner une place importante à la mobilité douce. Inspiré de la forme de l’hémicycle du Parlement européen, le projet place au centre du nouvel espace un lieu de rencontre, créé en modelant le terrain en forme de cuvette, surplombé par un auvent destiné à abriter les passants. De là partent des cercles concentriques qui vont en s’amplifiant sur toute l’étendue de la zone du projet.

ARCHITECTES : Souto de Moura + META architectuurbureau ENTREPRENEUR : CFE Bouw Vlaanderen NV

Sur le site web de BBM, vous trouverez d’autres projets à suivre. Rendez-vous sur www.belgianbuidling.be

BBM 89 |

Après des années de réflexion et de discussion, l’administration communale de Bruges a finalement décidé de démolir l’ancien hall des foires et de le remplacer par un bâtiment contemporain appelé à abriter les foires et congrès. C’est l’association Souto de Moura – META – CFE qui a été désignée comme soumissionnaire privilégié. Pour autant que les négociations se déroulent sans encombre, la mission pourrait être attribuée définitivement au printemps. Le budget pour la construction et les aménagements extérieurs est plafonné à 40 millions d’euros tout compris.

BBM ONLINE

Site des foires à Bruges

43


Reportage

IncinĂŠrateur skiable

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Une toiture qui ne manque pas d’ambition

44


Ce projet visionnaire situé à Copenhague (Danemark) est un brillant exemple d’utilisation durable d’énergie et d’espace. L’architecte star Bjarke Ingels a conçu une imposante centrale transformant les déchets ménagers en chaleur et en électricité, mais possédant également un parc avec piste de ski sur le toit.

Copenhague veut devenir d’ici 2025 la première capitale climatiquement neutre du monde. En 2018, elle renforce ses ambitions avec l’un des projets architecturaux les plus révolutionnaires au monde. Voici Amager Bakke, une centrale énergétique transformant les déchets ménagers en chaleur et en électricité, respectivement pour 160 000 et 62 500 ménages, mais qui accueille également un parc public récréatif et une piste de ski.

Gigantesque chaudière à haut rendement

Des clôtures de sécurité ont été placées tous les 15 mètres pour garantir la sécurité du personnel.

BBM 89 |

Le célèbre concepteur danois Bjarke Ingels (BIG) peut se targuer de réussir l’intégration de technologies environnementales dans une architecture contemporaine. Il était naturellement la personne adéquate pour dessiner le projet de ce nouvel incinérateur dans la zone urbaine de Copenhague. BIG a choisi d’habiller cette icône durable d’une enveloppe élégante, pour en faire un symbole de la conscience environnementale de la ville. Fonctionnant comme une gigantesque chaudière à haut rendement, le complexe produit d’énormes quantités d’énergie à partir de la vapeur condensée présente dans les gaz de combustion. Un tiers de cette énergie est transformé en électricité, tandis que la chaleur résiduelle est destinée à alimenter le réseau de chauffage local. À pleine capacité, la centrale brûlera 400 000 tonnes de déchets par an. Grâce à une technologie de filtration avancée, il n’est pas question d’émissions polluantes – l’air aux alentours d’Amager Bakke serait même plus sain que dans le centre-ville tout proche. Le nouvel incinérateur est au moins 25 % plus performant que son prédécesseur – le Amager Resource Center, qui sera quant à lui transformé en centrale biomasse en 2020 – le tout résultant en une réduction des émissions de CO2 d’environ 100 000 tonnes. Ce dernier est en service depuis l’an passé et fournit de l’énergie propre en quantité. Ÿ

45


Reportage

BBM 89 |

Parc récréatif et piste de ski

46

Malgré sa forme compacte et plissée, l’incinérateur possède une énorme empreinte au sol. Heureusement, l’espace disponible en toiture ne reste pas inutilisé et sera transformé d’ici l’automne prochain en zone récréative pour le public, avec parc multiactivités et une piste de ski longue de 500 mètres. En été, le parc fera la joie des visiteurs grâce à ses chemins de promenade et pistes de jogging, équipements de fitness, plaines de jeu, son mur d’escalade (le plus grand au monde avec 86 m de haut pour 10 m de large) et ses vues à couper le souffle sur la ville et la zone portuaire. Une végétation typique et des rochers stratégiquement positionnés doivent lui donner des allures de montagnes scandinaves. L’hiver, l’ensemble fera essentiellement office de domaine skiable, où les amateurs de sports d’hiver pourront se défouler sur trois pistes à la difficulté variable – dont une piste noire avec une pente maximale de 45 %. Habitants de Copenhague et touristes sont attendus en nombre toute l’année pour le sport et la détente. Étant donné son caractère vert et naturel, le toit d’Amager Bakke sera également un havre de biodiversité et un habitat idéal pour quantité d’oiseaux, abeilles, papillons et insectes. La façade de l’incinérateur n’est pas en reste. Elle est en effet recouverte de bacs à fleurs métalliques dont la forme et la taille diffèrent en fonction des conditions d’ensoleillement et d’irrigation. À terme, la façade aura l’aspect d’une paroi entièrement végétale.

Depuis le Amager Bakke Rooftop Park (ici en cours d’aménagement), on profite d’une magnifique vue sur Copenhague.

L’espace disponible sur la toiture du complexe a été aménagé en zone verte récréative.


• LOCALITÉ : Copenhague, Danemark

• MAÎTRE D‘OUVRAGE : Amager Resource Centre • ARCHITECTE : Bjarke Ingels Group (BIG)

• ARCHITECTE PAYSAGER : SLA

• ENTREPRENEUR GÉNÉRAL : NCC, GEO Copenhagen, Tvilum Landinspektørfirma A/S

• COUVREUR : Multi Tag Entreprise

• MEMBRANE D’ÉTANCHÉITÉ

:

Derbigum GC AR

Plus d’informations sur les produits Derbigum ? Envoyez un courriel à bbm@derbigum.com

BBM 89 |

en effet déjà pas mal d’expérience avec de telles réalisations (tablier en béton sous l’étanchéité et toiture végétalisée avec 20 cm de tourbe par-dessus). Nous avons cependant dû niveler les éléments porteurs en béton pour optimaliser le support et intégrer deux grands joints de dilatation avec un jeu d’environ 10 cm, mais cela a parfaitement réussi. L’étanchéité a été posée par Multi Tag Entreprise, un partenaire agréé avec lequel nous travaillons souvent. La hauteur et la pente ont nécessité quelques solutions créatives. Ainsi, les lourdes membranes bitumineuses en rouleaux ont été acheminées par le biais d’un astucieux système de rails, des machines à souder spéciales ont été utilisées pour ancrer les membranes au tablier en béton et des clôtures de sécurité ont été placées tous les 15 mètres pour garantir la sécurité du personnel. Tout cela a porté ses fruits et le résultat vaut le coup d’œil ! »

INFOS

Étanchéité à l’eau spéciale Le Amager Bakke Rooftop Park sera ouvert toute l’année, mettant la toiture fortement à l’épreuve. Une membrane d’étanchéité particulièrement robuste est donc nécessaire pour protéger le tablier en béton sous-jacent des intempéries, du vent et de l’usage intensif. BIG s’est adressé à Derbigum, qui disposait de la solution idéale avec la membrane GC AR. « Celle-ci possède une double armature en polyester et en voile de verre et résiste aux racines », explique Peter Kranz d’Eurotag Danmark, le distributeur exclusif des produits Derbigum au Danemark. « Précisément ce dont les architectes avaient besoin ! » « Nous devions certes régler quelques détails spécifiques et 13 000 m2 n’est pas une petite surface, mais techniquement parlant, ce projet n’était pas non plus la mer à boire pour nous, poursuit Peter Kranz. Nous avons

FICHE PROJET

Une membrane d’étanchéité particulièrement robuste est nécessaire pour protéger le tablier en béton sous-jacent des intempéries, du vent et de l’usage intensif.

47


Vous rêVez d’un toit sans souci ?

Derbigum, le toit de votre vie. Vous êtes sur le point de (faire) installer une toiture plate ? Optez dans ce cas, pour une sécurité absolue : faites confiance à l’étanchéité bitumineuse 100% APPROOFED de Derbigum. Nos membranes parfaitement étanches protègent votre habitation bien plus longtemps que tout autre matériel, et même au-delà de 40 ans. Que vouloir de plus !

Plus d’infos ou offre gratuite ? Surfez sur www.derbigum.be

Made in Belgium Étanchéité d’exception installation professionnelle Longévité prouvée de > 40 ans 100% recyclable


Question clé

La question

Dans chaque numéro du BBM, nous posons une question d’actualité en rapport avec la construction à quatre professionnels du secteur.

L’introduction du niveau S en Flandre est-elle une bonne chose ?

Le niveau S permet une bonne compréhension des différents aspects énergétiques de l’enveloppe du bâtiment.

Nous devons être attentifs à ce que la réglementation PEB ne réduise pas la politique climatique à une donnée purement énergétique.

Kati Lamens Présidente NAV (Organisation flamande des architectes)

En tant qu’architectes, nous sommes plus que n’importe quelle autre profession convaincus que les changements climatiques nécessitent une réaction adéquate. Mais cette réaction doit être efficace et réalisable. Remplacer, dans les arrêts de jeu et sans concertation ni soutien des professionnels du bâtiment, un niveau S38 accepté par toutes les parties par un niveau S31, c’est une occasion pitoyablement manquée. La communication tardive du ministre, à peine deux mois avant l’entrée en vigueur, a contraint de nombreux maîtres d’ouvrage à revoir leur budget et à reprendre des dossiers de demande de permis déjà préparés. Les architectes ont été formés au niveau S38 et n’ont ensuite plus eu le temps de s’informer sur le niveau S31. De plus, les innovations produits, nécessaires pour maintenir la construction à un prix abordable, suivent difficilement le rythme. Nous devons également être attentifs à ce que la réglementation PEB ne réduise pas la politique climatique à une donnée purement énergétique – basée sur le bâtiment, dans un jeu virtuel où des points E sont à gagner. On ne peut pas ignorer la base, à savoir la réduction des émissions de CO2. À ce titre, les bâtiments sont un facteur important Ÿ mais sûrement pas le seul.

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

Le niveau S est une bonne chose. D’ici quatre ans, nous ne construirons plus que des bâtiments Q-ZEN (quasi zéro énergie), ce qui correspond au niveau E30 pour les habitations. Pour passer du niveau E40 (niveau E à partir de 2018) au niveau E30 (le standard européen à partir de 2021), il est imporAnneleen Haers tant de se concentrer sur Ingénieur architecte l’ordre logique des mesures Agence flamande de d’économie d’énergie : l’Énergie tout d’abord être attentif à l’enveloppe, pour réduire les besoins énergétiques, et, dans un deuxième temps, utiliser des techniques renouvelables performantes pour les besoins en énergie restants. Entre 2010 et 2016, les valeurs U maximales ont été abaissées tous les deux ans. Avec l’arrivée du niveau S, on n’évalue plus uniquement le niveau d’isolation, mais aussi l’étanchéité à l’air, l’ombrage, la taille, l’orientation et le type de vitrage, les risques de surchauffe, l’apport solaire utile et la performance formelle. Le niveau S permet une bonne compréhension des différents aspects énergétiques de l’enveloppe du bâtiment et est dès lors un bon exercice dans la perspective du Q-ZEN. Actuellement, on construit déjà pour plus de 50 % suivant la norme Q-ZEN.

49


Question clé

Luc Dedeyne Architecte et consultant en énergie Bouwunie

En soi, remplacer le niveau K par le niveau S n’est sûrement pas une mauvaise chose. Le niveau K tenait uniquement compte de l’isolation, alors que le niveau S se base également sur l’orientation et l’étanchéité à l’air du bâtiment. De plus, tous les appartements d’un même bloc auront leur propre niveau S, ce qui est une avancée. Voilà pour le positif, car je trouve la norme trop stricte. Pour les constructions 3 ou 4 façades, un niveau S de 31 est difficilement réalisable. Nous parlons en effet d’un surcoût de 2 000 à 5 000 euros, qui par ailleurs ne sera pas vite amorti. En outre, l’introduction dans le futur de

normes plus strictes en matière d’isolation risque de mettre hors jeu certains matériaux. Bref, le niveau S fera sensiblement augmenter le coût d’une habitation, et cela alors que le nombre de demandes de permis en 2017 a diminué de plus de 30 % par rapport à 2016.

Le niveau S fera sensiblement augmenter le coût d’une habitation.

Johan Poelmans

BBM 89 |

Gérant AVL Woningbouw

50

BBM ONLINE

En soi, l’introduction du niveau S est une évolution juste et positive.

Le niveau S est synonyme de performance formelle exprimée dans un seul paramètre global. Le calcul du niveau K était basé sur la compacité de l’habitation et les valeurs d’isolation, avantageant les grandes habitations par rapport aux plus petites, moins énergivores. Le nouvel indice tient également compte de l’étanchéité à l’air, de l’ensoleillement et d’autres facteurs qui déterminent l’efficacité énergétique d’un logement. L’introduction du niveau S est donc en soi une évolution juste et positive qui récompensera les constructeurs soucieux de l’énergie pour leur projet compact. La nouvelle mesure et le poids qu’elle accorde à la performance formelle ont évidemment des conséquences sur le plan architectural. Souhaitez-vous ajouter de multiples recoins et facettes pour donner à votre habitation un cachet particulier ? C’est possible, mais sachez que cela pèsera sur le budget parce qu’il faudra ensuite optimaliser l’enveloppe du bâtiment. Autrement dit, les petits détails formels ont un prix. Les maîtres d’ouvrage doivent en être conscients pour envisager d’éventuellement adapter leur projet.

Sur le site web de BBM, vous trouverez une version enrichie de ce magazine, avec notamment d’autres réponses à la question. Rendez-vous sur www.belgianbuiding.be


KORAMIC 056 24 96 38 | bbm@koramic.com www.koramic.com

ETERNIT 0800 14 144 | bbm@eternit.be www.eternit.be

SOUDAL 014 42 42 31 | bbm@soudal.com www.soudal.com

ISOVER 03 360 23 50 | bbm@isover.be www.isover.be

VELUX BELGIUM 010 42 09 09 | bbm@velux.be www.velux.be | pro.velux.be

WIENERBERGER TERCA - DESIMPEL - POROTHERM 056 24 96 38 | bbm@wienerberger.com www.wienerberger.be

REYNAERS ALUMINIUM 015 30 88 10 | bbm@reynaers.be www.reynaers.be

BBM ONLINE

Colophon

Plus d’actualités du bâtiment sur

www.belgianbuilding.be Souhaitez-vous en savoir plus sur l’actualité du secteur de la construction en Belgique ? Surfez sur le site web de BBM, véritable prolongement numérique du magazine. Vous y retrouverez non seulement les textes du magazine, souvent accompagnés de photos supplémentaires, mais vous y découvrirez aussi quantité d’articles originaux, rédigés spécialement pour le site. Vous pourrez en outre vous inscrire gratuitement à la newsletter, qui paraît quatre fois par an.

www.belgianbuilding.be

SAINT-GOBAIN BUILDING GLASS 02 556 37 10 | bbm@saint-gobain-glass.com www.saint-gobain-glass.com | www.choixduvitrage.be

IMPERBEL 02 334 87 00 | bbm@derbigum.com www.derbigum.be

GYPROC Éditeur responsable Sabine Merlevede Kapel Ter Bede 121 8500 Kortrijk

Rédaction et traduction www.palindroom.be

Mise en page, prépresse et impression www.roularta.be

Tirage 35 000 exemplaires

BBM 89 | www.belgianbuilding.be

03 360 22 11 | bbm@gyproc.be www.gyproc.be

51


• ARCHITECTE DE CONCEPTION ET D’EXÉCUTION : Architecten Groep III, Bruges

© Wienerberger

© Wienerberger

BBM EST UNE INITIATIVE DE DERBIGUM - ETERNIT - GYPROC - ISOVER - KORAMIC - REYNAERS ALUMINIUM - SAINT-GOBAIN BUILDING GLASS - SOUDAL - VELUX - WIENERBERGER

Profile for Redactiebureau Palindroom

Point de repère rouge vif  

BH1801

Point de repère rouge vif  

BH1801