__MAIN_TEXT__

Page 1

PALAZZETTO BRU ZANE

FRANรงAIS


Le Palazzetto Bru Zane bĂŠnĂŠficie du soutien de la Fondation Bru fondation-bru.org


L’aventure du Palazzetto Bru Zane se poursuit après dix saisons riches de découvertes et de redécouvertes ! Elle a débuté grâce à des hasards heureux et à deux coups de cœur : Venise et la musique. Grâce à la fidélité de ses partenaires, la motivation des artistes, la curiosité du public et des médias, l’équipe du Palazzetto Bru Zane, toujours aussi passionnée, continue ce travail d’exploration sur tous les genres musicaux du grand XIXe siècle français. Dans la patrie de Monteverdi et Vivaldi, la création d’un centre de musique romantique française est surprenante mais après 10 ans, le pari de faire rayonner ce répertoire à partir de Venise est tenu ! Nicole Bru, Présidente


éditorial Dixième anniversaire oblige, la saison du Palazzetto Bru Zane s’ouvrira par trois événements qui marqueront dix années de redécouvertes : la sortie d’un coffret de dix CD rassemblant des extraits des productions sélectionnés parmi les nombreux temps forts de 10 ans d’activité ; à Venise, un concert de mélodie et de musique de chambre avec Véronique Gens et l’ensemble I Giardini (à retrouver en tournée) et enfin, un gala symphonique et lyrique à Paris au cours duquel les artistes placés sous la baguette d’Hervé Niquet feront entendre des œuvres du romantisme français. Dès l’automne, la première thématique de la saison sera consacrée à Reynaldo Hahn. Afin d’illustrer fidèlement le parcours et l’œuvre de ce compositeur éclectique, le cycle alternera entre comédie musicale en septembre (Ô mon bel inconnu enregistré à Avignon avec Véronique Gens), mélodies et musique de chambre à l'automne (en concert à Venise et au disque sous le label Bru Zane), « Idylle polynésienne » au mois de janvier (L’Île du rêve donnée au Prinzregententheater de Munich) et grand opéra en mars (La Carmélite à Toulouse avec l’Orchestre national du Capitole). Au printemps, un cycle intitulé « La révélation des compositrices », en partie centré sur Mel Bonis, permettra de mesurer la richesse des œuvres de musiciennes encore trop marginalisées aujourd’hui. Comme chaque année, l’activité de production élargit l’approche musicale dans de nouvelles directions. En écho aux « Années folles » de Reynaldo Hahn, le Palazzetto Bru Zane poursuit la collaboration avec Les Brigands pour proposer l’opérette Yes ! de Maurice Yvain. Phèdre de Lemoyne, donnée à Budapest

en version intégrale, illustrera la musique de l’époque préromantique tandis qu’un nouveau programme de musique sacrée rassemblera la Messe de Clovis de Gounod et le Requiem de Fauré joués sur instruments historiques. Trois nouveaux spectacles des Bouffes de Bru Zane seront présentés au Théâtre Marigny dans leur format « poche » adapté pour petits et grands : Le Docteur Miracle de Lecocq, un florilège de chansons de café-concert interprétées par Rodolphe Briand et Vincent Leterme et, pour finir, un diptyque rassemblant Jacques Offenbach (Lischen et Fritzchen) et Frédéric Wachs (Un mari dans la serrure). 45 reprises de production, d’Offenbach colorature à Cendrillon d’Isouard partiront en tournée. Le 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris retrouvera en juin le Théâtre des Champs-Élysées et marquera le début d'un nouveau partenariat avec le musée du Louvre pour une série de concerts de musique de chambre, tandis que la salle Bourgie accueillera au printemps 2020 la deuxième édition du Festival Palazzetto Bru Zane Montréal. Bru Zane Classical Radio permettra de garder un contact étroit avec le répertoire romantique français « 24h/24 » et lors des retransmissions de concerts en direct, tandis que Bru Zane Mediabase, enrichie de nouveaux articles et documents iconographiques, accueillera un fonds d’archive consacré à la compositrice Mel Bonis. Le site internet du Palazzetto Bru Zane fera aussi l’objet d’une importante refonte afin de permettre une meilleure navigation et de faciliter les recherches. Rendez-vous, où que vous soyez, pour une saison festive et pleine de surprises ! 3


2019-2020 les temps forts p. 6

Dix ans de redécouverte 2009-2019 : retour en musique sur une première décennie d’explorations romantiques pour le Palazzetto Bru Zane. p. 10

Cycle Reynaldo Hahn, de la Belle Époque aux années folles

Les mille mutations de la musique française au tournant du siècle explorées à travers l’œuvre du compositeur. p. 22

Cycle La Révélation des compositrices

Si l’époque romantique a bridé les ambitions des musiciennes – Mel Bonis en est un parfait exemple –, la nôtre engage plus que jamais à les redécouvrir.

p. 30

Saison à Venise : concerts, conférences et ateliers-concerts pour les familles


p. 40

Les Bouffes de Bru Zane Le répertoire léger est de retour cette saison dans son irrésistible format « poche » entre intrigant docteur, épopée alsacienne, quiproquos de palier et café-concert. p. 50

2e Festival Palazzetto Bru Zane Montréal

p. 54

8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

De retour au Canada, le Centre de musique romantique française emporte cette année dans ses valises quintettes avec piano, chansons grivoises et opérettes en un acte.

Entre opéra et musique de chambre, pourquoi choisir ? La huitième édition du festival parisien fera la part belle autant à l’un qu’à l’autre.

p. 62

Productions en tournée

Du drame lyrique préromantique au musical cher aux Années folles, un bond entre les époques pour (re)découvrir en tournée toutes les facettes du grand siècle romantique. p. 78

p. 92

p. 84

p. 110

Actualités de la recherche Livres et disques

Calendrier Informations pratiques


Le Temps emportant la Vérité, Sebastiano Ricci © ORCH_Chemollo


Dix ans de redécouverte En octobre 2009, alors que les portes du Palazzetto Bru Zane s’ouvraient au public après d’importants travaux de restauration, naissait une institution chargée d’explorer un pan considérable du répertoire musical : celui de la France du grand XIXe siècle (1780-1920), largement oublié et parfois sous-estimé. Ce lieu aux dimensions intimistes était le laboratoire idéal pour sélectionner, programmer et enregistrer des œuvres de centaines de compositeurs. La période romantique y a été abordée de la manière la plus large possible : depuis les réformateurs de la deuxième partie du XVIIIe siècle (et fondateurs du Conservatoire de Paris) jusqu’à la fin de la carrière de ceux qui s’inscrivirent, au début du XXe siècle, dans la lignée de Camille Saint-Saëns et de Jules Massenet. Parmi eux, Reynaldo Hahn et André Messager ouvrent grand les portes de la modernité. La recherche fut consacrée tour à tour à des auteurs méconnus, à de grands titres oubliés ou à la face cachée de compositeurs célèbres comme Jacques Offenbach, Paul Dukas, Charles Gounod, Édouard Lalo, etc. L’éclectisme de la démarche s’est voulu sans parti pris, en sollicitant aussi bien les instruments historiques et leur interprétation stylistiquement informée que les artistes et orchestres modernes, à l’approche plus traditionnelle. Aucun genre n’a été envisagé comme mineur : romance, cantate, symphonie, musique de chambre, tragédie lyrique bénéficièrent de la même considération. L’opérette, la jeune comédie musicale et la chanson de café-concert ont particulièrement profité d’une estime renouvelée.

L’International Opera Awards a décerné à Nicole Bru et à la Fondation Bru un « Special award for Philanthropy ». Il récompense la création du Palazzetto Bru Zane et le développement croissant de ses activités depuis dix ans en faveur de la redécouverte du patrimoine musical français du grand XIXe siècle.

Cette première décennie d’activité du Palazzetto Bru Zane a tenté de dévoiler un romantisme multicolore : souriant ou grave, recueilli ou spectaculaire, savant ou populaire. Ce n’est encore qu’un coin de page soulevé, mais les résultats obtenus sont source de motivation pour la poursuite de l’aventure. Rendez-vous en 2029 !

7


Dix ans de redécouverte the french romantic experience Nouveauté discographique – coffret 10 CD Bru Zane Afin de livrer un premier témoignage de dix années de redécouvertes musicales, le Palazzetto Bru Zane publie un coffret de dix disques présentant des extraits de quelques-unes des partitions révélées : tragédie lyrique, opéra, opérette et café-concert, cantate, musique sacrée, musique symphonique, musique concertante, musique de chambre, piano et mélodie sont présentés selon un spectre très large (1780-1920). Le contenu de ce coffret rassemble également des enregistrements réalisés en collaboration avec des labels partenaires du Palazzetto Bru Zane depuis 2009. Sortie : septembre 2019

Œuvres de Massenet, Dukas, Godard, Saint-Saëns, Halévy, Méhul, Dubois, Boulanger, Gounod, Offenbach, Spontini… Avec Marc Minkowski, Hervé Niquet, François-Xavier Roth, Christophe Rousset, Diana Damrau, Véronique Gens, Marie-Nicole Lemieux, Charles Castronovo, Bertrand Chamayou, Xavier Phillips…

8


Dix ans de redécouverte les événements

Deux soirées exceptionnelles seront l’occasion de fêter l’anniversaire du Palazzetto Bru Zane dans les deux villes pivots de son activité. À Venise, on retrouvera Véronique Gens et l’ensemble I Giardini pour un programme alternant mélodie et quintette avec piano – deux des genres les plus emblématiques du répertoire de musique de chambre romantique – tandis qu’un « Gala des 10 ans » se tiendra au Théâtre des Champs-Élysées à Paris quelques semaines plus tard. Menés tambour battant par Hervé Niquet, seize solistes, le Chœur du Concert Spirituel et l’Orchestre de chambre de Paris alterneront des pages grandioses ou truculentes d’auteurs comiques (Offenbach, Hervé, Audran, Lecocq…) ou sérieux (Saint-Saëns, Méhul, Godard, Joncières…).

Vendredi 20 septembre à 19h30 Scuola Grande San Giovanni Evangelista VENISE (ITALIE)

Lundi 7 octobre à 20h Théâtre des Champs-Élysées PARIS

Une nuit d’été

gala des 10 ans

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc.

Redécouvertes de SAINT-SAËNS, GOUNOD, HERVÉ, GODARD, OFFENBACH, LEMOYNE, HALÉVY, MÉHUL, AUDRAN…

Véronique Gens soprano I GIARDINI Pierre Fouchenneret, Pablo Schatzman violons Léa Hennino alto Pauline Buet violoncelle David Violi piano

Orchestre de chambre de Paris ChŒur du Concert Spirituel Hervé Niquet direction Romain Gilbert mise en espace et lumières avec Rodolphe Briand, Emmanuel Ceysson, Tassis Christoyannis, Cyrille Dubois, Véronique Gens, Edgaras Montvidas, Lara Neumann, Olivier Py…

9


cycle reynaldo hahn (1874-1947), de la Belle Epoque aux annEes folles Coqueluche des salons parisiens du temps de Marcel Proust, le compositeur né au Vénézuéla est passé maître dans le genre de la mélodie française. Mais pas seulement…


Reynaldo Hahn est un parfait sujet d’étude pour le Palazzetto Bru Zane. Si son nom n’a jamais disparu des histoires de la musique (bien qu’il n’y apparaisse que furtivement), s’il est l’auteur de quelques partitions célébrissimes comme Ciboulette, L’Heure exquise et Si mes vers avaient des ailes, s’il fut l’ami de personnalités aussi connues que Proust et Arletty, il n’en demeure pas moins frappé d’un ostracisme tenace. La raison ? Avoir diverti les salons parisiens de la Belle Époque avec ses mélodies séduisantes auxquelles on le réduit encore, et dont on n’apprécie pas à leur juste mesure la variété et la profondeur. D’ailleurs, l’intégrale des mélodies de Hahn aura dû attendre 2019 pour paraître enfin au disque et se révéler dans toute sa diversité. L’artiste captive en tant que « passeur de siècle », à l’image de Fauré ou Messager, et transforme les fondements du romantisme hérités de Gounod en une modernité influencée par le contact avec la comédie musicale. Dire qu’on trouve de tout dans le catalogue du musicien n’est pas exagéré. Il se fait remarquer aussi bien dans le ballet, l’opérette, le concerto, la mélodie, l’opéra, la musique de chambre ou la musique de piano.

Cet « instrument de musique de génie » qui s’appelle Reynaldo Hahn étreint tous les cœurs, mouille tous les yeux, dans le frisson d’admiration qu’il propage au loin et qui nous fait trembler. Marcel Proust, Essais et articles

11


L’homme en quelques mots Après avoir vécu à Caracas, la famille du futur compositeur s’installe à Paris en 1878. Son intégration dans la haute société est facilitée par les nombreux contacts entretenus par les parents Hahn, issus de la bourgeoisie d’affaire vénézuélienne. Admis au Conservatoire de Paris en 1885, le jeune Reynaldo n’y obtient que de maigres récompenses, mais rencontre le pianiste Risler, avec lequel il entretiendra toute sa vie une correspondance suivie. Ses premiers succès musicaux et sa formation se joueront en dehors des institutions : élève particulier de Jules Massenet, Hahn se distingue en interprétant les mélodies qu’il compose, notamment Les Chansons grises et les Études latines. Ce milieu lui permet de rencontrer Stéphane Mallarmé, Edmond de Goncourt, Sarah Bernhardt et Marcel Proust, dont il sera l’amant puis l’ami intime. Naturalisé français en 1912, il demande à partir au front en 1914 avant de travailler au ministère de la Guerre (1916). Alors qu’il s’était distingué à l’Opéra-Comique au début du siècle (L’Île du rêve en 1898 et La Carmélite en 1902), sa production durant l’entre-deux-guerres s’oriente vers l’opérette – Ciboulette (1923) et Malvina (1935) – dont les frontières avec la comédie musicale sont de plus en plus ténues (Mozart en 1925 pour Yvonne Printemps et Ô mon bel inconnu en 1933 pour Arletty). Il ne faudrait pas méconnaître plus longtemps sa musique de piano (dont Le Rossignol éperdu, 1899-1910) et ses deux ballets (La Fête chez Thérèse en 1910, et surtout Le Dieu bleu créé en 1911 par Sergei Diaghilev sur un argument de Jean Cocteau chorégraphié par Michel Fokine). Reynaldo Hahn obtient une consécration institutionnelle après 1945 : il est nommé membre de l’Académie des beaux-arts et directeur de l’Opéra de Paris (1945-1946). 12


Dans les salons de la Troisième République Le rôle des salons dans la vie musicale, déjà notable depuis leur apparition à la fin du XVIIIe siècle, devient déterminant sous la Troisième République (1870-1940) du fait du désengagement de l’État dans la politique musicale. Nobles et aristocrates (souvent des femmes, elles-mêmes musiciennes de talent) firent de leurs salons des lieux clefs du monde artistique. Entre snobisme et divertissement, les réputations des compositeurs ou des interprètes s’y faisaient (ou défaisaient), les œuvres y étaient commandées, rémunérées et créées. Proust en a donné un fidèle reflet dans sa description du salon de Mme Verdurin. Citons aussi ceux de Mme de Saint-Marceaux, qui influait sur les décisions de l’Académie des beaux-arts, de la comtesse Greffulhe, qui finançait la Société des grandes auditions, de Misia Sert, qui soutenait les Ballets russes, ou de la princesse de Polignac, qui passa commande à Fauré, Stravinsky, Satie, de Falla ou Poulenc – parmi d’autres – et se vit dédier nombre de partitions. Un phénomène sociologique dont les répercussions sur la vie musicale parisienne étaient directes. « Du salon au concert, explique Myriam Chimènes, des réseaux se dessinent, assurant une circulation entre l’espace privé et l’espace public. » C’est dans ce milieu, où la coterie nourrit un goût réel et exigeant pour la création musicale, que Reynaldo Hahn fait ses premières armes et découvre en avant-première le répertoire chambriste de son temps.

C’est pour des salons, qu’on le sache bien, pour des réunions intimes ou mondaines que furent composés les plus beaux lieder, les plus belles « mélodies ». Reynaldo Hahn, Thèmes variés

13


La première nécessité de la déclamation c’est une articulation parfaite ; la seconde, une prononciation correcte.

Coll. fonds de la famille de Reynaldo Hahn

Reynaldo Hahn

14

L’art du mélodiste La mélodie est sans doute le meilleur révélateur des facettes stylistiques de Hahn. La plus évidente est celle d’un goût assumé pour le romantisme hérité de Massenet. Mais un piano aux sonorités capiteuses et une vocalité qui lorgne parfois vers l’opéra ne doivent pas restreindre la manière de l’auteur à cette seule couleur académique. Un penchant pour le néo-classicisme et l’historicisme apporte une touche personnelle au pastel de son style. Lui qui séjourna longuement à Versailles, qui poussa si loin le pastiche lullyste dans certains opéras, se révèle grand promoteur de la musique ancienne recontextualisée qui permet de se réapproprier l’esprit (et non la lettre) de Bach et Couperin. Un dépouillement parfois poussé à l’extrême semble une passerelle jetée entre ce monde ancien et les expériences debussystes que Hahn ne pouvait méconnaître. Tout au bout de ce cheminement vers l’indécision tonale se place « Ma jeunesse » (1918, année de la mort de Debussy) qui se libère complètement des formules romantiques et bascule dans une atonalité révolutionnaire. L’ouverture à des mondes sonores éloignés n’est pas que temporelle, mais aussi géographique, comme le prouvent le pittoresque cycle Venezia ou l’évocation lointaine du Pays musulman. ≥ Retrouvez les mélodies de Reynaldo Hahn interprétées par Tassis Christoyannis et Jeff Cohen en concert au Palazzetto Bru Zane le 22 septembre 2019 et au disque avec la parution de leur intégrale (voir p. 19 et 32).


REPRÉSENTATION EN VERSION DE CONCERT

L’Île du rêve

dimanche 26 JANVIER À 19H PRINZREGENTENTHEATER MUNICH (ALLEMAGNE)

Au début des années 1890, les librettistes Hartmann et Alexandre négocient avec Pierre Loti les droits d’adaptation de plusieurs de ses romans. Deux opéras naissent de cet accord : Madame Chrysanthème, confié aux soins d’André Messager, et L’Île du rêve, première réalisation lyrique du jeune Reynaldo Hahn. La genèse difficile de l’ouvrage lui est profitable : son achèvement coïncide avec un changement de direction à l’Opéra-Comique et il devient la première création montée par Albert Carré sur cette scène. Fidèle au texte original, le livret narre les amours de l’officier européen Loti et de la Tahitienne Mahénu, idylle qui ne dure que le temps du séjour du marin sur l’île. S’il se ressent de l’influence de Jules Massenet, le traitement musical se distingue par un tuilage de l’ensemble des numéros qui impressionne les critiques : « Tout se tient dans cette musique, tout se suit et se poursuit, tous les épisodes sont soudés ensemble, sans un temps d’arrêt », s’exclame Arthur Pougin à l’issue de la création. Tournant le dos aux sentiments exacerbés de l’opéra romantique, Hahn cherche une simplicité qui le mène, selon l’expression de Philippe Blay, « vers un merveilleux méditatif et mélancolique ».

CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Hervé Niquet direction Mahénu Hélène Guilmette Téria / Faïmana Ludivine Gombert Oréna Anaïk Morel Loti Cyrille Dubois Taïrapa / Henri, officier / 3e Officier Thomas Dolié Tsen Lee / Kerven / 2e Officier Artavazd Sargsyan

« Idylle polynésienne » en trois actes, sur un livret de Georges Hartmann et André Alexandre, créée à l’Opéra-Comique le 23 mars 1898. D’après Le Mariage de Loti de Pierre Loti.

Éditions musicales Alphonse Leduc en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane En collaboration avec l’Orchestre de la Radio de Munich et le Chœur du Concert Spirituel Enregistrement pour la collection « Opéra français » – BRU ZANE

≥ L’Île du rêve sera précédée, en première partie, d’un florilège de mélodies avec orchestre de Hahn et Fauré.

15


REPRÉSENTATION EN VERSION DE CONCERT

La Carmélite

Comédie musicale en quatre actes et cinq tableaux, sur un livret de Catulle Mendès, créée à l’Opéra-Comique le 16 décembre 1902.

En dépit d’un sous-titre évocateur d’une tradition musicale ultérieure, l’œuvre de Hahn n’est rien moins que légère. Elle met en scène les amours de Louis XIV et Louise, future duchesse de La Vallière, qui se rencontrèrent par hasard lors de la répétition d’un ballet. La jeune femme (interprétée par la magistrale Emma Calvé le soir de la première) nourrit pour le roi des sentiments désintéressés, qui lui valent d’être aimée en retour. Leur affection est prétexte à de beaux airs, d’une sobriété vocale qui semble fonctionner comme l’indice d’une distinction sociale. La relation des jeunes amants est toutefois troublée par la jalousie d’Athénaïs et l’intervention de L’Évêque, sous les traits duquel il convient de reconnaître Bossuet, qui brandit la menace de la damnation devant Louise. Celle-ci met fin à sa liaison avec le roi et décide d’entrer au carmel. Placée sous le signe d’un remarquable réalisme, la représentation de la prise de voile de Louise – au dernier acte – fit scandale et la scène fut raccourcie dès la deuxième représentation. Cette réception tumultueuse, pourtant dénuée de tout commentaire anticlérical, s’explique sans doute par la tension sociale qui règne au moment de la création de l’opéra, suite à la publication de deux décrets interdisant l’activité de certaines congrégations religieuses.

16

SAMEDI 14 mars À 20H HALLE AUX GRAINS, TOULOUSE

CHŒUR DU CAPITOLE Alfonso Caiani direction ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE Leo Hussain direction Louise de La Vallière Hélène Guilmette Athénaïs Jennifer Holloway Le Roi Yann Beuron L’Évêque Patrick Bolleire Ardélise / 1re Femme Anaïs Constans Acté / L’Écolier / L’Abbesse Axelle Fanyo églé Violette Polchi Hélys Marie Gautrot Olympe / 2e Femme Eléonore Pancrazi La Reine / La Sorcière Ève-Maud Hubeaux Le Musicien Sahy Ratia Le Maître à danser Sébastien Droy Le Poète / Le Sacrilège Jérôme Boutillier Le Comte / 2e Soldat Jean-Sébastien Bou Le Duc / 1er Soldat NN Le Marquis Artavazd Sargsyan En collaboration avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse Enregistrement pour la collection « Opéra français » – BRU ZANE


enregistrement en studio

Ô mon bel inconnu

Comédie musicale en trois actes, sur un livret de Sacha Guitry, créée au théâtre des Bouffes-Parisiens le 5 octobre 1933.

Le chapelier Prosper Aubertin, insatisfait du quotidien de sa vie bourgeoise, rêve d’aventures… extraconjugales. Il est néanmoins contrarié de trouver, parmi les réponses à l’annonce anonyme qu’il a fait paraître dans le courrier du cœur, des propositions venant de sa femme, de sa fille et de sa bonne. Afin de tirer au clair les désirs de chacune, il les invite toutes dans une villa du sud de la France. « Cette tragédie aurait pu s’appeler Connais-toi toi-même, elle aurait pu finir très mal. Au moment de l’écrire en vers alexandrins et de l’offrir à la Comédie-Française, j’ai réfléchi pendant une dizaine de minutes… et j’en ai fait une comédie », plaisantait Sacha Guitry. Cette partition est la seconde collaboration du librettiste avec Hahn. Le compositeur connaît alors une célébrité méritée dans les genres lyriques légers : depuis Ciboulette (1923), il multiplie les succès sur les théâtres secondaires parisiens qu’Ô mon bel inconnu ne dément pas. Le Figaro y retrouve « l’élégance du ton et la distinction de la forme » propre au Hahn de l’entre-deux-guerres tout en voyant en lui le successeur légitime d’André Messager. Qu’est-ce qu’il faut [de plus] pour être heureux ? Une distribution parfaite lors de la création : menée par Jean Aquistapace et pimentée par Arletty dans le rôle de Félicie. ≥ La comédie musicale fera l’objet d’un enregistrement studio à Avignon pour la collection « Opéra français » en septembre 2019. Avec l’Orchestre Régional Avignon-Provence placé sous la direction de Samuel Jean ; Olivia Doray, Véronique Gens, Eléonore Pancrazi, Carl Ghazarossian, Thomas Dolié, Yoann Dubruque et Jean-Christophe Lanièce. 17


cycle reynaldo hahn, de la Belle Époque aux années folles COLLOQUE

Faites vos jeux ! La vie musicale dans les casinos français (XIXe - XXIe siècle) 15 et 16 mai 2020 Villa Montebello, Trouville-sur -Mer voir p. 81

L’une des facettes de la carrière de Reynaldo Hahn sera mise en lumière au cours d’un colloque organisé à Trouville au printemps 2020 : son poste de directeur artistique des casinos de Cannes et Deauville dans l’entre-deux-guerres. Cet événement scientifique ouvrira par ailleurs, au Palazzetto Bru Zane, un nouveau chantier de recherche consacré à ces lieux de divertissement des villes balnéaires ou thermales au cœur desquels s’est déroulée une vie musicale dont il est grand temps de redécouvrir la richesse et la diversité.

18


livre

CD

Reynaldo Hahn Intégrale des mélodies (coffret 4 CD) Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano bru zane

Reynaldo Hahn Musique pour vents et orchestre ENSEMBLE INITIUM ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE Nicolas Chalvin direction TIMPANI (2015)

Sortie : automne 2019

Reynaldo Hahn Le Rossignol éperdu Billy Eidi piano

Reynaldo Hahn. Un éclectique en musique sous la direction de Philippe Blay L’œuvre de Reynaldo Hahn (1874-1947), considérable et variée, est dominée par le poème vocal et le théâtre lyrique sous toutes ses formes. Mais elle embrasse bien d’autres genres, y compris ceux où l’on attend le moins le musicien tels que l’oratorio, la musique de chambre ou le recueil intimiste pour piano. C’est cette œuvre et cet homme protéiformes qu’explorent ici une douzaine d’auteurs dont les contributions éclairent les aspects remarquables d’un parcours créateur inscrit entre deux siècles. ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE (2015)

TIMPANI (2014)

19


cycle reynaldo hahn, de la Belle Époque aux années folles Festival à venise

8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Reynaldo Hahn, de la Belle Époque aux Années folles Du 21 septembre au 26 octobre 2019

Musique en famille 18 juin 2020 à 12h30 Auditorium du musée du Louvre

voir p. 32

20

Parallèlement aux rendez-vous lyriques programmés en France et en Allemagne, un festival à Venise composé de sept concerts permettra d’apprécier les pages les plus intimistes de l’œuvre du compositeur, parmi lesquelles des mélodies interprétées par Tassis Christoyannis et Jeff Cohen, à retrouver en CD (voir p. 19).

voir p. 49

Avec le Quatuor Tchalik, Dania Tchalik, Hugues Borsarello, Tassis Christoyannis, Jeff Cohen, Alessandro Deljavan, Philippe Estèphe, le Quatuor Hermès, Marie Perbost, Violette Polchi, Marine Thoreau La Salle, Francisco Poyato, Sahy Ratia, Guillaume Bellom, le Trio Ayònis et Judith van Wanroij.

QUATUOR TCHALIK Dania Tchalik piano

Reynaldo HAHN Quintette pour piano et cordes en fa dièse mineur Maurice RAVEL Quatuor à cordes en fa majeur


RENDEZ-VOUS LYRIQUES

enregistrement en studio

L’Île du rêve 26 janvier 2020 Prinzregententheater Munich (Allemagne)

La Carmélite 14 mars 2020 Halle aux Grains, Toulouse

Ô mon bel inconnu Septembre 2019

voir p. 16

voir p. 15

CHŒUR DU CAPITOLE Alfonso Caiani direction ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE Leo Hussain direction Louise de La Vallière Hélène Guilmette Athénaïs Jennifer Holloway Le Roi Yann Beuron L’Évêque Patrick Bolleire Ardélise / 1re Femme Anaïs Constans Acté / L’Écolier / L’Abbesse Axelle Fanyo églé Violette Polchi Hélys Marie Gautrot Olympe / 2e Femme Eléonore Pancrazi La Reine / La Sorcière Ève-Maud Hubeaux Le Musicien Sahy Ratia Le Maître à danser Sébastien Droy Le Poète / Le Sacrilège Jérôme Boutillier Le Comte / 2e Soldat Jean-Sébastien Bou Le Duc / 1er Soldat NN Le Marquis Artavazd Sargsyan

Orchestre Régional Avignon-Provence Samuel Jean direction David Zobel chef de chant Marie-Anne Olivia Doray Antoinette Véronique Gens Félicie Eléonore Pancrazi Jean-Paul / Hillarion Carl Ghazarossian Prosper Thomas Dolié Claude Yoann Dubruque M. Victor / Le Garçon Jean-Christophe Lanièce

CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Hervé Niquet direction Mahénu Hélène Guilmette Téria / Faïmana Ludivine Gombert Oréna Anaïk Morel Loti Cyrille Dubois Taïrapa / Henri, officier / 3e Officier Thomas Dolié Tsen Lee / Kerven / 2e Officier Artavazd Sargsyan Version de concert Éditions musicales Alphonse Leduc en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane En collaboration avec l’Orchestre de la Radio de Munich et le Chœur du Concert Spirituel Enregistrement pour la collection « Opéra français » – Bru Zane

voir p. 17

En collaboration avec l’Orchestre Régional Avignon-Provence Enregistrement pour la collection « Opéra français » – Bru Zane

Version de concert En collaboration avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse Enregistrement pour la collection « Opéra français » – Bru Zane 21


D’Hélène de Montgeroult à Louise Farrenc, Marie Jaëll ou Augusta Holmès, les compositrices françaises firent preuve d’une détermination sans faille pour que leur talent soit reconnu…

cycle La révélation des compositrices


Plus encore que ceux de leurs homologues masculins, la mémoire et le travail des compositrices françaises du XIXe siècle se sont complètement perdus et ce n’est qu’à la faveur de recherches et de projets discographiques récents que s’opère peu à peu leur redécouverte. Ces entreprises ont permis de mettre en lumière le fait qu’en dépit des pressions sociales exercées sur les femmes de cette époque (au premier rang desquelles le mariage et la maternité), il existe un corpus quantitativement et qualitativement important qui mérite sa réhabilitation avant tout pour des raisons artistiques. Largement tenues à l’écart des scènes lyriques – dont la conquête représente alors le couronnement d’une carrière –, les compositrices se sont davantage consacrées aux genres de la musique pour piano ou de la musique de chambre. Quelques-unes tentent la voie du sacré, comme Clémence de Grandval. Et si les femmes furent bien représentées dans les classes d’harmonie, de contrepoint et de composition du Conservatoire de Paris tout au long du XIXe siècle, il fallut attendre 1913 pour voir Lili Boulanger devenir la première femme détentrice d’un Premier Prix de Rome – encore qu’il fut délivré ex aequo avec le compositeur Delvincourt…

C’est bien étonnant que les femmes ne restent jamais à leur place. Oh ! orgueil féminin ! Lettre de Pierné à ses parents, 1883 23


Le confinement des salons Les conventions sociales sont pour beaucoup dans le répertoire de prédilection des compositrices romantiques. L’une des premières à ouvrir le XIXe siècle – Hélène de Montgeroult – devait sans doute à sa noblesse l’impossibilité de s’exhiber dans le milieu musical public avec des symphonies ou de la musique opératique. De fait, ce sont essentiellement des partitions pour piano et des mélodies que laissent en abondance ces artistes qui – presque toutes – pratiquaient le clavier à un niveau d’excellence. Certaines étaient d’ailleurs reconnues comme virtuoses de concert, à l’image de Marie Jaëll. Le répertoire de Cécile Chaminade, Mel Bonis, Rita Strohl et surtout Louise Farrenc se tourne, lui, régulièrement vers la musique de chambre. À défaut de triompher dans le domaine lyrique, du moins ces femmes pouvaientelles espérer une reconnaissance du public sur des scènes de musique instrumentale. Sonates, trios et quatuors émaillent ainsi ce catalogue depuis les années 1850 jusqu’à la Grande Guerre. Si les ouvrages demeurent rares, ils se signalent tous par leurs ambitions (quasiment symphoniques) qui développent des structures vastes et complexes. Le quintette avec piano de Strohl, les deux trios de Chaminade, les deux quatuors avec piano de Mel Bonis ou les deux quintettes de Farrenc sont de cette trempe. Même pour les compositrices qui réussissent à franchir les barrières du théâtre ou des sociétés symphoniques (comme Augusta Holmès), un genre prédomine : la mélodie. Pauline Viardot, par exemple, y cantonne presque toute sa créativité, tandis que d’autres tentent de biaiser les conventions en orchestrant – parfois avec une démesure toute wagnérienne – des pièces d’abord conçues modestement avec piano : la Légende des ours de Marie Jaëll ou les Clairières dans le ciel de Lili Boulanger en sont de magnifiques témoignages. Est-ce assez sous-entendre que de préciser le caractère inédit de ce dernier travail de Lili Boulanger ?

24


L’interdit symphonique Sauf quelques cas isolés, les portes de l’Opéra de Paris furent toujours fermées aux compositrices. L’Esmeralda de Louise Bertin (1836) doit beaucoup à Victor Hugo et à la révolte du mouvement romantique pour expliquer sa création (sans lendemain). Les représentations en province du Mazeppa de Clémence de Grandval ou d’Atala de Juliette Folville demeurent aussi des exemples rares et peu suivis. On aurait pu croire que le milieu symphonique serait plus clément envers ces artistes. Elles sont plusieurs, d’ailleurs, à laisser de somptueuses partitions qui exploitent toutes les ambitions du romantisme le plus moderne. Les Symphonie de la mer et Symphonie de la montagne de Rita Strohl, la Symphonie « Grande Guerre » de Charlotte Sohy, la symphonie dramatique Ossiane de Marie Jaëll ou l’orchestration debussyste des Femmes de légendes de Mel Bonis témoignent de conceptions amples, maîtrisées et profondes. Oui, mais voilà : toutes les pages évoquées sont demeurées à l’état de manuscrits, ou – si elles connurent quelques lectures avec orchestre – ne profitèrent d’aucune édition avant les travaux de réhabilitation commencés à la fin du XXe siècle. Le cas des Amazones de Chaminade – symphonie dramatique avec solistes et chœur – matérialise ce problème crucial de la diffusion : copiée à très peu d’exemplaires du vivant de l’auteur, la partition est aujourd’hui déclarée perdue par l’éditeur et égarée par le circuit du dépôt légal de la Bibliothèque nationale de France. Deux compositrices seulement se battirent si bien qu’elles obtinrent un temps les honneurs du concert : Louise Farrenc (dont la Symphonie no 3 est un chef-d’œuvre en son genre) et Augusta Holmès qui se passionna pour les péplums gigantesques.

On autorise les jeunes filles à suivre les cours les plus ardus du Conservatoire, et c’est au moment où elles pourraient retirer un bénéfice de leurs études qu’on leur dit : halte-là, c’est réservé aux hommes. Augusta Holmès, 1902 25


La reconnaissance par la pédagogie ? Une compositrice méprisée qui refuserait de se cantonner au rôle d’instrumentiste peut encore profiter d’un rôle de pédagogue pour se faire connaître et produire une musique de qualité dans ce cadre. Le principal – et le meilleur ! – de l’œuvre d’Hélène de Montgeroult est ainsi à mettre au crédit de son activité de professeur au Conservatoire de Paris à la fin du XVIIIe siècle. Et même si une grande partie de ses partitions porte le titre d’« étude », pouvant laisser croire à des exercices banals, la plupart aspirent à une profondeur qui anticipe de beaucoup les célèbres études de Chopin. De son côté, Marie Jaëll, virtuose repentante et compositrice éternellement insatisfaite, trouve dans la pédagogie de quoi exprimer toutes ses réflexions sur l’art du piano. Des cycles tels que Ce qu’on entend dans l’Enfer, dans le Purgatoire et dans le Paradis profitent incontestablement de son travail dans le domaine de l’enseignement. La « technique Marie Jaëll », encore enseignée aujourd’hui, a finalement permis à l’artiste d’entrer dans une (relative) postérité à l’heure où tous ses ouvrages sombraient dans un oubli aujourd’hui remis en cause. Une compositrice comme Mel Bonis a elle aussi trouvé grâce aux yeux de l’Histoire à travers quelques partitions « enfantines » qui firent longtemps le bonheur des professeurs de piano.

26


L’exemple de Mel Bonis (1858-1937) Mélanie-Hélène Bonis est issue d’une famille parisienne modeste (son père est contremaître en horlogerie). Après avoir appris en autodidacte jusqu’à l’âge de 12 ans sur un vieux piano, elle obtient de haute lutte que ses parents lui offrent des cours. À dix-huit ans, elle parvient à rencontrer César Franck et entre au Conservatoire de Paris. D’abord élève d’Ernest Guiraud en harmonie (premier prix en 1877), elle est admise dans la classe d’accompagnement d’Auguste Bazille en 1878 où elle est condisciple de Claude Debussy, puis en classe de composition. Elle assiste en auditeur libre à la classe d’orgue de César Franck. Elle fait alors la rencontre d’un élève chanteur dont elle tombe amoureuse : Amédée-Landély Hettich. Pour les séparer, ses parents, qui se méfient du milieu artistique, l’incitent à quitter le Conservatoire pour épouser Albert Domange, un industriel aux enfants desquels elle donnait des leçons de piano. Trois naissances suivront cette union mais la compositrice restera liée à Hettich malgré une longue séparation. Ils auront une fille en 1899 dans le plus grand secret. La production musicale de Mélanie, pour laquelle elle utilise le pseudonyme de « Mel », débute au cours de ses années de Conservatoire, mais ne devient régulière qu’à partir des années 1895. En dehors de son œuvre pour piano aussi variée qu’importante, elle est également auteure de nombreuses pièces pour orgue ou harmonium, d’une quarantaine de mélodies, de chœurs, de motets, de cantiques, d’ouvrages pédagogiques et de très belles productions de musique de chambre (notamment deux quatuors avec piano écrits en 1905 et 1923 qui se distinguent par leur liberté formelle et la subtilité de leur harmonie fauréenne), soit une œuvre résolument romantique mais sensible aux innovations debussystes. On doit aussi à Mel Bonis de la musique symphonique qui témoigne d’un très bon maniement de l’orchestre. 27


cycle La révélation des compositrices

Festival à Venise

Ressources en ligne – Bru Zane Mediabase

La révélation des compositrices Du 28 mars au 25 avril 2020

Mise en ligne du fonds Bonis La publication en mars 2020 du fonds Mel Bonis sur la Bru Zane Mediabase – 7e fonds d’archive mis en ligne sur la base de données consacrée à la musique romantique française – représentera une introduction idéale au festival de printemps à Venise. Tout un panel de documents (photographies, correspondances…) permettra d’approfondir le parcours de la compositrice, de sa vie émouvante à son œuvre prolifique.

voir p. 36

La quantité et la qualité des œuvres de compositrices à redécouvrir ont l’avantage d’offrir l’embarras du choix. Outre celles de Mel Bonis, figure centrale de la saison, des compositions de Louise Farrenc, Hélène de Montgeroult, Marie Jaëll ou encore Rita Strohl seront interprétées lors d’un festival à Venise composé de sept concerts. Avec Guillaume Bellom, Gloria Campaner, Claire Désert, Cyrille Dubois, Luca Fiorentini, Anne Gastinel, I Giardini, Ismaël Margain, le Quatuor Zaïde, Tristan Raës, Blanche Stromboni, Jakub Tchorzewski, le Trio Sora et Marie Vermeulin.

28


à paraÎtre

Livre en français Mel Bonis (1858-1937). Parcours d’une compositrice de la Belle Époque sous la direction d’Étienne Jardin Ce livre collectif met en lumière l’itinéraire d’une musicienne à une époque où les portes s’entrouvrent pour les femmes dans le monde musical parisien.

CD

CD L. Boulanger, N. Boulanger Mélodies Cyrille Dubois ténor Tristan Raës piano APARTÉ / PALAZZETTO BRU ZANE

Sortie : février 2020

L. Boulanger, Migot, De La Presle, Ropartz, Vellones Clairières dans le ciel DUO CONTRASTE Cyrille Dubois ténor Tristan Raës piano

Chaminade, Debussy, Lenormand Trios avec piano TRIO CHAUSSON Philippe Talec violon Antoine Landowski violoncelle Boris de La Rochelambert piano

HORTUS (2015)

mirare (2012)

Mel Bonis Le Songe de Cléopâtre Claudine Simon et Laurent Martin piano

Ravel, Bonis, Fauré Trios avec piano Trio George Sand Virginie Buscail violon Nadine Pierre violoncelle Anne-Lise Gastaldi piano

ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE

Sortie : mars 2020

Ligia (2012)

Zig-Zag Territoires (2012)

29


saison a venise


Des curieux de la première heure à ceux qui découvrent chaque jour le Centre de musique romantique française au détour d’une « calle » (petite ruelle) vénitienne, le public du Palazzetto Bru Zane s’est amplifié et diversifié au fil des ans. Il a appris à se fier aux projets de redécouverte, rendus possibles grâce à la précieuse collaboration de partenaires tels que la Scuola Grande San Giovanni Evangelista ou encore l’Université Ca’ Foscari. Pour introduire cette dixième saison à Venise, un festival d’automne consacré à Reynaldo Hahn permettra de côtoyer les genres musicaux en vogue du dernier XIXe siècle jusqu’aux Années folles. Les événements hors festivals honoreront le répertoire léger : un concert en décembre réunira les « one-woman shows » en un acte de Planquette et Henrion, suivi lors du carnaval par trois représentations d’un autre diptyque rassemblant Offenbach et Wachs. Au printemps 2020, un festival composé de sept concerts permettra de remettre Mel Bonis sur le devant de la scène aux côtés d’autres compositrices. La musique romantique française continuera d'enchanter petits et grands avec la 8e saison du programme Romantici in erba destiné aux élèves de maternelle, primaire et secondaire de Vénétie, ainsi que des ateliers et concerts pour les familles les dimanches après-midi.

Le Palazzetto Bru Zane remercie Colle Anese, producteur de prosecco, ainsi que l’association Laguna nel Bicchiere pour leur collaboration lors des concerts à Venise.

31


Festival reynaldo hahn, de la Belle Époque aux années folles venise / 21 septembre – 26 octobre 2019

mardi 17 SEPTEMBRE À 18H PALAZZETTO BRU ZANE Présentation du festival

Extraits d’œuvres de Reynaldo HAHN Trio Ayònis

samedi 21 septembre dimanche 22 septembre À 19H30 À 17H scuola grande PALAZZETTO BRU ZANE san giovanni evangelista Si mes vers avaient des ailes Belle Époque

Reynaldo HAHN Quatuor à cordes no 2 en fa majeur Romance pour violon et piano Quintette avec piano QUATUOR TCHALIK Dania Tchalik piano

Vendredi 20 septembre À 19H30 scuola grande san giovanni evangelista CONCERT DES 10 ANS UNE NUIT D’ÉTÉ

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc. Véronique Gens soprano I GIARDINI 32

Reynaldo HAHN Mélodies Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano

jeudi 3 OCTOBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE quatuors

Reynaldo HAHN Quatuor à cordes no 1 Gabriel FAURÉ Quatuor à cordes en mi mineur op. 121 QUATUOR HERMèS


Festival reynaldo hahn, de la Belle Époque aux années folles venise / 21 septembre – 26 octobre 2019

vendredi 11 OCTOBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE

mardi 22 OCTOBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE

Salons parisiens

Poèmes sylvestres

Mélodies de Hahn, Viardot, Bizet, Fauré, Debussy

Reynaldo HAHN Le Rossignol éperdu (extrait) Jules MASSENET 10 Pièces de genre op. 10 Théodore DUBOIS Poèmes Sylvestres Reynaldo HAHN Premières Valses

Judith van Wanroij soprano Francisco Poyato piano mercredi 16 OCTOBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE SONATES DE VINTEUIL

Alessandro Deljavan piano

samedi 26 octobre À 19H30 scuola grande SAN GIOVANNI EVANGELISTA Années folles

Reynaldo HAHN Extraits d’opéras, opérettes et comédies musicales avec piano Marie Perbost soprano Violette Polchi mezzo-soprano Sahy Ratia ténor Philippe Estèphe baryton Marine Thoreau La Salle piano

Reynaldo HAHN Sonate pour violon Nocturne Gabriel Fauré Sonate pour violon et piano en la majeur op. 13 Hugues Borsarello violon Guillaume Bellom piano

33


Concerts hors festivals venise / LES BOUFFES DE BRU ZANE

VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE PLANQUETTE & HENRION

Robert PLANQUETTE On demande une femme de chambre Paul HENRION Chanteuse par amour Claudine / Suzanne Ingrid Perruche David Violi piano Pierre-André Weitz mise en scène, décors et costumes Pierre Lebon assistant décorateur À l'occasion des fêtes de fin d'année

34

VENDREDI 21, samedi 22 FÉVRIER À 19H30 dimanche 23 FÉVRIER À 17H PALAZZETTO BRU ZANE Offenbach & Wachs

Jacques OFFENBACH Lischen et Fritzchen Frédéric WACHS Un mari dans la serrure Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes Dans le cadre du Carnaval de Venise


Concerts hors festivals venise / LE CONCERT DU 8 MARS

Pauline Thys (1835-1909) Préludant la seconde thématique de la saison, une œuvre lyrique de Pauline Thys interprétée sur scène au XIXe siècle reprendra vie sur celle du Palazzetto Bru Zane. Fille de compositeur, Pauline Thys est à peine âgée de vingt ans quand paraît son premier album de chansons. Ces productions destinées aux salons bourgeois sont très vite complétées par des œuvres scéniques pour lesquelles elle se charge aussi bien de la musique que du livret : La Pomme de Turquie (Bouffes-Parisiens, 1857), L’Héritier sans le savoir (1858) ou La Perruque du Bailli (1861). Le Pays de cocagne (1862) marque un premier temps d’arrêt dans sa production. Il est rompu en 1875 avec la création à l’Athénée du Fruit vert qui précède différentes opportunités à Bruxelles (1878), Naples (1880) et Berlin (1884). Divorcée en octobre 1885, elle se remarie dès 1886. La Loi jaune (Liège, 1887) est sa dernière création notable : son second mariage, comme le précédent, semble l’avoir détournée de la production musicale. Elle meurt à Ixelles-des-Bruxelles le 5 septembre 1909.

DIMANCHE 8 MARS À 17H PALAZZETTO BRU ZANE La Pomme de Turquie

Pauline THYS La Pomme de Turquie Pierre DELARUELLE El Señor Piffardino Rosette / Castagnetta Faustine de Mones Chicotin / Piffardino Pierre Derhet Cradoussard NN Mary Olivon piano Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes

35


festival LA révélation des compositrices venise / 28 mars – 25 avril 2020

jeudi 19 MARS À 18H PALAZZETTO BRU ZANE

samedi 28 mars À 19H30 palazzetto bru zane

Présentation du festival

Les Heures claires

Louise Farrenc Sonate pour violoncelle et piano no 1 op. 46 (extrait) Marie Jaëll Sonate pour violoncelle et piano (extraits) Mel Bonis Sonate pour violoncelle et piano Luca Fiorentini violoncelle Jakub Tchorzewski piano

Mélodies de N. et L. BOULANGER, CHAMINADE, HOLMÈS, SOHY, BONIS, JAËLL… Cyrille Dubois ténor Tristan Raës piano

DIMANCHE 29 MARS À 17H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA AUTOUR DU PIANO

Louise FARRENC Quintette avec piano no 2 Mel BONIS Quatuor avec piano no 1 en si bémol majeur QUATUOR ZAÏDE Gloria Campaner piano Blanche Stromboni contrebasse SAMEDI 4 AVRIL À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE Mel Bonis

Mel BONIS Trio avec piano Musique de piano Quatuor avec piano no 2 en ré majeur I GIARDINI

36

JEUDI 9 AVRIL À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE Le songe de Cléopâtre

Mel BONIS La Cathédrale blessée Barcarolle Le Songe de Cléopâtre Les Gitanos Hélène DE MONTGEROULT Études (extraits) Marie JAËLL Valses Louise FARRENC Nocturne Cécile CHAMINADE Pièces romantiques Ismaël Margain et Guillaume Bellom piano à quatre mains


festival LA révélation des compositrices venise / 28 mars – 25 avril 2020

jeudi 16 AVRIL À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE

samedi 25 avril À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE

D’un matin de printemps

Méditation

Cécile CHAMINADE Trio no 1 Clémence DE GRANDVAL Intermezzo Charlotte SOHY Trio en la mineur TRIO SORA

MARDI 21 AVRIL À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE Femmes de légendes

Virginie MOREL Étude mélodique no 1 Charlotte SOHY Sonate Marie JAËLL Esquisses romantiques (Les Ombres Métamorphoses - Fantasca) Mel BONIS Femmes de légendes

Rita STROHL Sonate dramatique « Titus et Bérénice » pour violoncelle et piano Mel BONIS Méditation Sérenade Gabriel FAURÉ Élégie op. 24 Anne Gastinel violoncelle Claire Désert piano SAMEDI 20 juin PALAZZETTO BRU ZANE ART NIGHT En partenariat avec l’Université Ca’ Foscari de Venise, le Palazzetto Bru Zane accueillera pour cette édition le trio Quai des Brumes dans un programme de mélodies françaises revisitées façon jazz manouche.

Marie Vermeulin piano 37


ATELIERS-CONCERTS pour les familles

Le dimanche après-midi, parents et enfants sont réunis autour de musiciens et d’un médiateur pour découvrir de manière ludique et interactive des œuvres du répertoire romantique français. Un moment privilégié à partager en famille.

Pour les enfants de 0 à 3 ans Dimanche 10 mai 2020

Souffle de vent avec Sabina Italiano (BarchettaBlu) et les musiciens de l’Ensemble Musagète Pour les enfants de 4 à 7 ans

Dimanche 2 février 2020

Un voyage au rythme des quatre éléments avec Isabella Moro et les musiciens de l’Ensemble Musagète DIMANCHE 1er mars 2020

Une journée spéciale avec Annalisa Metus, Alessandra Sagelli et Cristina Santin

Dimanche 13 octobre 2019

Mouvement et matière : énergie en musique avec Sabina Italiano (BarchettaBlu) Dans le cadre de la Journée nationale des familles au musée Dimanche 17 novembre 2019

Chouchou et la lune avec Elisabetta Garilli, Sonia Maria Luce Possentini et Roberto Paruzzo

Dimanche 8 décembre 2019

Album pour mes petits amis avec Remo Peronato et les musiciens de l’Ensemble Musagète

38

Pour les enfants de 7 à 11 ans Dimanche 10 novembre 2019

Chantons en chœur ! avec Diana D’Alessio et les musiciens de l’Ensemble Musagète

dimanche 19 janvier 2020

Coude à coude avec Annalisa Metus, Alessandra Sagelli et Cristina Santin Dimanche 15 mars 2020

Mots de notes avec Elisabetta Garilli, Camilla Baraldi, Alvise Stiffoni et Elisa Carusi


Conférences

Du contexte historique et artistique à la redécouverte d’un genre musical ou d’un compositeur, de l’histoire de l’art et de la mise en scène à la littérature, ces rencontres permettent au public de se familiariser avec le XIXe siècle français en compagnie de musicologues, d’historiens ou d’artistes. Conférences en italien

JEUDI 26 SEPTEMBRE 2019 à 18h

La Musique vue des Lettres. Marcel Proust « interprète » Reynaldo Hahn Geneviève Henrot

mardi 5 mai 2020 à 18h

Gaspare Spontini : le parcours d’un compositeur de l’Italie à Paris entre les XVIIIe et XIXe siècles Federico Agostinelli

Jeudi 5 décembre 2019 à 18h

La Périchole Carla Moreni

jeudi 20 février 2020 à 18h

« Rire en miniature » : Offenbach et les maîtres inconnus de l'opérette Alberto Mattioli JEUDI 2 avril 2020 à 18h

Mel Bonis et les femmes compositrices Amaya Fernández

visites guidées Petit bijou de l’architecture vénitienne de la fin du XVIIe siècle, le Palazzetto Bru Zane ouvre ses portes au public tous les jeudis après-midi pour des visites guidées gratuites en trois langues. L’occasion de découvrir un casino vénitien orné de fresques de Sebastiano Ricci et de stucs de l’atelier d’Abbondio Stazio. 39


Les de


Dans l’antichambre de la mémoire, des œuvres réjouissantes attendent notre regard. Celle-ci en fait incontestablement partie. Forum Opéra à propos du Retour d’Ulysse

La deuxième édition des Bouffes de Bru Zane au Studio Marigny permettra de faire de nouvelles découvertes. Réalisé en collaboration avec des artistes audacieux et de nombreux partenaires, ce cycle de courts spectacles nomades débutera avec Le Docteur Miracle, un opéra-comique de Lecocq dont le seul titre sous-entend déjà les intrigues. Rodolphe Briand et Vincent Leterme poursuivront avec un réjouissant tour d’horizon du répertoire de café-concert au tournant du siècle intitulé « J’aime pas les concerts ! Mais j’prendrais bien un café… », plongée pleine d’humour dans les émois de la Belle époque. Dernier spectacle de la saison, un diptyque réunissant des œuvres d’Offenbach et de Wachs présentera tour à tour Lischen et Fritzchen, une opérette aux accents alsaciens prononcés puis Un mari dans la serrure, pièce où l’absurde se fera voisin de palier. Parallèlement, les joyeux protagonistes de la première saison des Bouffes de Bru Zane imaginés par Offenbach, Planquette, Lecocq ou Hervé partiront en tournée à la rencontre des spectateurs de l’Hexagone.

En partenariat avec l’Agence Iséroise de Diffusion Artistique (AIDA), La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée, Festival musique française Semur-en-Auxois, Nuits Musicales en Armagnac, Opéra et Orchestre de Montpellier, Opéra de Saint-Étienne, Opéra de Tours, Promenades musicales du Pays d’Auge, Salle Bourgie – Montréal, Les Théâtres – Jeu de Paume, Théâtre Impérial de Compiègne, Théâtre Marigny, Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre dramatique national

41


Visuel © Loïc Le Gall


le docteur miracle Opéra-comique en un acte, sur un livret de Léon Battu et Ludovic Halévy et une musique de Charles Lecocq, créé aux Bouffes-Parisiens le 8 avril 1857.

Quelques mois après l’ouverture des Bouffes-Parisiens, Jacques Offenbach organise en juillet 1856 un concours de composition qui fait grand bruit. Coup de publicité pour son établissement, la démarche reflète également les aspirations esthétiques du compositeur : rappeler le passé glorieux de l’opéra-comique français et permettre aux genres légers de garder une place de choix à Paris. Les finalistes sont appelés à écrire une partition sur un livret imposé : Le Docteur Miracle. L’argument s’inscrit dans la tradition des œuvres comiques du XVIIIe siècle : un jeune militaire parvient, par le truchement d’un déguisement, à obtenir du Podestat de Padoue la main de sa fille Laurette. Rétrospectivement, le palmarès du concours prouve la clairvoyance du jury et la qualité de l’idée d’Offenbach : Georges Bizet et Charles Lecocq, deux figures appelées à régner sur l’opéra français dans la seconde partie du XIXe siècle, sortent vainqueurs ex aequo de l’épreuve. Si l’ouvrage de Bizet est aujourd’hui régulièrement joué, restait à redécouvrir celui de Lecocq, dont le jeune metteur en scène Pierre Lebon offrira une lecture particulièrement truculente.

JEUDI 26, VENDREDI 27, SAMEDI 28 SEPTEMBRE À 20H DIMANCHE 29 SEPTEMBRE À 17H STUDIO MARIGNY, PARIS VENDREDI 4 OCTOBRE À 20H THÉÂTRE COPEAU, OPÉRA DE SAINT-ÉTIENNE JEUDI 12 DÉCEMBRE À 14h30 (séance scolaire) VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 10H ET À 14h30 (séances scolaires) SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 20H (tout public) OPÉRA DE TOURS

Le Podestat Laurent Deleuil Le Capitaine Silvio David Ghilardi Véronique, femme du Podestat Lara Neumann Laurette, fille du Podestat Makeda Monnet Assistant du Docteur Miracle Pierre Lebon Martin Surot piano Pierre Lebon mise en scène, décors et costumes Coproduction Bru Zane France / Opéra de Tours / Opéra de Saint-étienne Coréalisation Théâtre Marigny Décors et costumes réalisés par les ateliers de l’Opéra de Tours 43


Visuel © Loïc Le Gall


J’AIME PAS LES CONCERTS ! MAIS J’PRENDRAIS BIEN UN CAFÉ… Si l’histoire officielle ne retient généralement que les productions des grandes scènes lyriques ou symphoniques, l’ambition du Palazzetto Bru Zane de redécouvrir le répertoire romantique français l’incite à explorer d’autres formes artistiques et d’autres lieux musicaux. Les cafés-concerts, présents à Paris dès la fin du XVIIIe siècle, fleurissent dans la France de la deuxième partie du XIXe siècle. Lieux de divertissement et de rencontre, on connaît leur influence sur la production de certains peintres (notamment Toulouse-Lautrec), mais la musique qui y était jouée reste un continent à redécouvrir. Rodolphe Briand, accompagné au piano par Vincent Leterme, nous donne une première visite guidée de cet Eldorado.

JEUDI 12, VENDREDI 13, SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 20H DIMANCHE 15 DÉCEMBRE À 17H STUDIO MARIGNY, PARIS

Rodolphe Briand ténor Vincent Leterme piano Production Palazzetto Bru Zane Coréalisation Théâtre Marigny

Le fonds Bornemann, source d’inspiration Les œuvres présentes au programme de ce spectacle sont issues du fonds Bornemann, récemment catalogué et numérisé par le Palazzetto Bru Zane dans le cadre d’un projet de recherche initié en 2015. Il contient des chansons de café-concert et des romances de salon dont les pages de titre illustrées, souvent amusantes et pittoresques, sont accessibles en ligne sur Bru Zane Mediabase. bruzanemediabase.com

45


Visuel © Loïc Le Gall / Coll. et photogr. BNU de Strasbourg


offenbach & wachs Lischen et Fritzchen

« Conversation alsacienne » en un acte, sur un livret de Paul Boisselot et une musique de Jacques Offenbach, créée au Kursaal de Bad Ems le 21 juillet 1863.

Cette opérette connaît un succès public immédiat que sa reprise aux Bouffes-Parisiens ne dément pas. Le choix d’un couple de personnages alsaciens est bien sûr lié au contexte de création : les touristes européens venant l’été profiter des eaux de Bad Ems durent beaucoup s’amuser d’entendre les langues françaises et allemandes joyeusement entremêlées ; pour peu, ils auraient même pu s’imaginer que la farce s’adressait à eux. Qui sait… Un mari dans la serrure

Opérette en un acte sur un livret de Péricaud et Villemer et une musique de Frédéric Wachs, créée à l’Eldorado en 1876.

L’opérette de Wachs s’aventure dans les contrées expérimentales de l’absurde. Entré par erreur chez sa voisine du dessous, Bigorneau entrevoit Thérézina en train de poignarder un homme. Il ne comprendra que plus tard qu’il s’agissait d’un mannequin et que la jeune comédienne répétait une scène de théâtre. Encore difficile à évaluer, le succès de cette pièce semble cependant être confirmé par les suites que ses librettistes lui ont données en 1878 au Concert du XIXe siècle : Un mari à l’essai (musique de Bernicat) et Un mari à grande vitesse (musique de Delormel).

VENDREDI 14 FÉVRIER À 20H SAMEDI 15 FÉVRIER À 15H THÉÂTRE DU JEU DE PAUME AIX-EN-PROVENCE VENDREDI 21, SAMEDI 22 FÉVRIER À 19H30 DIMANCHE 23 FÉVRIER À 17H PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) VENDREDI 28 FÉVRIER À 20H SAMEDI 29 FÉVRIER À 20H DIMANCHE 1er MARS À 17H Mardi 3, mercredi 4, jeudi 5 mars à 20h STUDIO MARIGNY, PARIS SAMEDI 28 MARS À 17H DIMANCHE 29 MARS À 11H Salle Pasteur / Le Corum MONTPELLIER

Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes Coproduction Bru Zane France / Les Théâtres - Jeu de Paume Coréalisation Théâtre Marigny

47


reprises de productions

Sauvons la caisse De lecocq Faust et Marguerite de barbier

DIMANCHE 21 JUILLET À 18H CHÂTEAU LOUIS XI LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ

les deux aveugles d’offenbach Le compositeur toqué D’HERVé

JEUDI 18 JUILLET À 20H30 CHÂTEAU TEYSSIER DE SAVY SAINT-CHEF

DIMANCHE 28 JUILLET À 21H Cour des Marronniers de Lectoure

DIMANCHE 4 AOÛT À 18H MARCHÉ COUVERT PONT-L’ÉVÊQUE

VENDREDI 19 JUILLET À 20H MUSÉE HÉBERT, LA TRONCHE

VENDREDI 15 NOVEMBRE À 20H30 SALLE POLYVALENTE, BRESLES

SAMEDI 20 JUILLET À 18H HALLE SAINT-MARTIN-DE-CLELLES

SAMEDI 16 NOVEMBRE À 20h30 MAISON DES ARTS ET LOISIRS, LAON

SAMEDI 29 FÉVRIER, À 17H DIMANCHE 1er MARS À 11H Salle Pasteur / Le Corum MONTPELLIER

mardi 10 MARS À 20H45 LA FERME Du BUISSON NOISIEL dimanche 19 avril À 14H30 SALLE BOURGIE MUSÉE DES BEAUX-ARTS MONTRÉAL (CANADA) MERCREDI 27 MAI À 12H SALLE MOLIÈRE OPÉRA DE MONTPELLIER

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes 48

Giraffier / Séraphin Flannan Obé Patachon / Fignolet Raphaël Brémard Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières


ON DEMANDE UNE FEMME DE CHAMBRE de planquette chanteuse PAR AMOUR D’HENRION VENDREDI 11 OCTOBRE À 21H THÉÂTRE DE SEMUR-EN-AUXOIS VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 19H30 PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (italie) VENDREDI 20 DÉCEMBRE À 20H SAMEDI 21 DÉCEMBRE À 15H THÉÂTRE DU JEU DE PAUME AIX-EN-PROVENCE

Claudine / Suzanne Ingrid Perruche David Violi piano Pierre-André Weitz mise en scène, décors et costumes Pierre Lebon assistant décorateur

Le retour d’Ulysse D’HERVé MERCREDI 4 DÉCEMBRE À 20H30 JEUDI 5 DÉCEMBRE À 19H30 THÉÂTRE DE SARTROUVILLE ET DES YVELINES CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL

Pénélope Marion Grange Ulysse Artavazd Sargsyan Coqsigru David Ghilardi Albinus Didier Girauldon Frédéric Rubay piano Constance Larrieu mise en scène Camille Vallat décors et costumes Gaspard Gauthier lumières

49


2 festival palazzetto bru zane montrĂŠal e


2e édition DU 17 AU 19 avril 2020 En collaboration avec Arte Musica Salle Bourgie du Musée des beaux-arts de Montréal Canada

La précieuse collaboration avec la salle Bourgie du Musée des beaux-arts se poursuit pour la deuxième édition du Festival Palazzetto Bru Zane Montréal. Encouragé par le vif intérêt du public canadien pour le répertoire romantique français lors des rendez-vous de 2019, le Centre a souhaité proposer pour sa prochaine session outre-Atlantique un programme de choix : le festival sera inauguré par des quintettes pour piano et cordes de Fauré et de Pierné interprétés par les musiciens de l’Orchestre Symphonique de Montréal. Intitulé Les Fleurs du mâle, le spectacle à suivre contrastera par une composition piquante de chansons et d’airs licencieux, connus en France à partir de la Belle Époque. L’atmosphère sera encore légère lors du dernier rendez-vous rassemblant les impayables couples des opérettes en un acte de Lecocq (Sauvons la caisse) et Barbier (Faust et Marguerite). Informations et réservations : sallebourgie.ca

Des concerts originaux de cet acabit et de cette tenue, on en redemande. Le Devoir, à propos du concert de Valérie Milot, Jean-François Lapointe et des Violons du Roy dirigés par Mathieu Lussier dans le cadre du 1er Festival Palazzetto Bru Zane Montréal 51


2e festival PALAZZETTO BRU ZANE montréal vendredi 17 avril À 18H30 Salle Bourgie, Musée des Beaux-Arts de montréal

samedi 18 avril À 20H Salle Bourgie, Musée des Beaux-Arts de montréal

COULEURS PARISIENNES

les fleurs du mAle

Gabriel FAURé Quintette pour piano et cordes no 1 Gabriel PIERNé Quintette pour piano et cordes, op. 41 Musiciens de l’Orchestre Symphonique de Montréal

52

Présenté en collaboration avec l’Orchestre Symphonique de Montréal dans le cadre de l’exposition Paris 1900 et le postimpressionnisme : Signac et les Indépendants, au Musée des beaux-arts de Montréal

Airs d’opérettes et chansons coquines

Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace


dimanche 19 avril À 14H30 Salle Bourgie, Musée des Beaux-Arts de montréal

lecocq & barbier Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes

samedi 18 avril À 14H30 SALLE BOURGIE, Musée des Beaux-Arts de montréal conférence OPÉRETTE ET CAFÉ-CONCERT À L'ÉPOQUE DU MOULIN ROUGE Alexandre Dratwicki conférencier Si Berlioz, Debussy, et le grand opéra de Meyerbeer semblent résumer à eux seuls la musique romantique française, c’est oublier un peu vite l’autre icône qu’est Jacques Offenbach et, derrière lui, les milliers d’œuvres légères aujourd’hui bien oubliées, du café-concert montmartrois aux petits théâtres du Boulevard du Crime. 53


8e édition du 2 AU 25 juin 2020

Cette année, le Centre de musique romantique française souhaite un équilibre entre les rendez-vous lyriques et concerts de musique de chambre pour un 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris tout en harmonie. Marquant le renouvellement de la collaboration avec l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Cendrillon de Nicolas Isouard inaugurera le festival avec cinq représentations du 2 au 7 juin 2020 assurées par Julien Chauvin et Le Concert de la Loge. Les rôles bouffons et l’ironie sous-jacente de cet opéra-comique permettront de découvrir sous un nouveau jour l’inoubliable scénario du conte de fées. À partir du 15 juin, le festival prendra ses quartiers au musée du Louvre avec cinq rendez-vous. Une nuit d’été, concert avec Véronique Gens et le quintette avec piano I Giardini, baptisera le nouveau partenariat noué avec l’institution. Les quatre concerts à suivre permettront d’apprécier des quintettes pour piano et cordes de Saint-Saëns, Franck ou Hahn par le Quatuor Arod et David Kadouch, suivis par le Quatuor Tchalik et Dania Tchalik au piano. Anne Gastinel et Claire Désert mettront les compositrices à l’honneur avant que le Quatuor Doric, Alina Ibragimova au violon et Cédric Tiberghien au piano ne viennent clore ce chapitre dans un programme Lekeu, Debussy et Chausson. Psyché d’Ambroise Thomas, opéra-comique en trois actes, sonnera la conclusion lyrique du festival le 25 juin 2020 au Théâtre des Champs-Élysées dans sa version de concert avec l’Orchestre de chambre de Paris et le Chœur de la Radio flamande sous la direction de Pierre Bleuze.

55


Kasimir Malevich, The Wedding, 1903, Museum Ludwig, Colonia Š RheinischesBildarchiv, rba_c001312


8e festival PALAZZETTO BRU ZANE paris

cendrillon d’isouard Opéra-comique en trois actes sur un livret de Charles-Guillaume Étienne, créé le 22 février 1810 à l’Opéra Comique

Créé le 22 février 1810 à l’Opéra Comique, Cendrillon de Nicolas Isouard connut un succès de plusieurs décennies, s’étendant à l’Europe tout entière. Sait-on que La Cenerentola (1817) de Rossini n’est autre qu’une adaptation italienne de cet opéra-comique français, lequel fut traduit dans de nombreuses langues avant d’être plusieurs fois imité ? La partition d’Isouard confère au rôle-titre des pages touchantes que sa créatrice – Mme Saint-Aubin – sut interpréter à la perfection, si l’on en croit les critiques du temps. La romance « Je suis fidèle et soumise » fut bientôt jouée sur tous les pianos et transcrite pour tous les instruments. Mais ce sont surtout les deux méchantes sœurs, Clorinde et Tisbé, qui se virent dotées de morceaux d’une virtuosité époustouflante. Mmes Duret et Regnault y faisaient assaut de bravoure. Deux rôles comiques – le baron de Montefiascone et l’écuyer Dandini – se partagent quant à eux une panoplie de répliques cocasses où transparaît l’énorme boursouflure de leur fatuité. Marc Paquien poursuit sa collaboration avec le Palazzetto Bru Zane et le chef Julien Chauvin, dans une démarche originale mettant en relief la spécificité de cette Cendrillon : ici, la féerie cède la place à une dimension comique démultipliée. Mais ne nous y trompons pas : cet humour de façade laisse poindre une ironie pleine d’actualité, dans un monde où le « paraître » tapageur vaut mieux que la discrète modestie.

MARDI 2 juin À 19H MERCREDI 3, VENDREDI 5, SAMEDI 6 JUIN À 20H DIMANCHE 7 JUIN À 15H ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET

LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Marc Paquien mise en scène Emmanuel Clolus décors Claire Risterucci costumes Nathy Polak maquillages et coiffures Dominique Bruguière lumières Abdul Alafrez effets spéciaux Cendrillon Anaïs Constans Clorinde Jeanne Crousaud Tisbé Louise Pingeot Ramir, prince de Salerne Sahy Ratia Alidor, son précepteur Jérôme Boutillier Dandini, écuyer du prince Christophe Vandevelde Le Baron de Montefiascone Jean-Paul Muel Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane Coproduction Bru Zane France / Opéra de Saint-étienne Coréalisation Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris Décors et costumes réalisés par les ateliers de l’Opéra de Saint-étienne

57


8e festival PALAZZETTO BRU ZANE paris lundi 15 juin À 20H auditorium du MUSÉE DU louvre

mercredi 17 juin À 20H auditorium du MUSÉE DU louvre

UNE NUIT D’ETE

QUINTETTES FRANÇAIS

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc.

Camille SAINT-SAËNS Quintette pour piano et cordes en la mineur op. 14 César FRANCK Quintette pour piano et cordes en fa majeur FWV 7

Véronique Gens soprano I GIARDINI David Violi piano Pierre Fouchenneret, Guillaume Chilemme violons Léa Hennino alto Pauline Buet violoncelle

58

En coproduction avec le Musée du Louvre

David Kadouch piano QUATUOR AROD Jordan Victoria, Alexandre Vu violons Tanguy Parisot alto Samy Rachid violoncelle


jeudi 18 juin À 12H30 auditorium du MUSÉE DU louvre

vendredi 19 JUIN à 20H auditorium du MUSÉE DU louvre

MERCREDI 24 JUIN à 20H auditorium du MUSÉE DU louvre

MUSIQUE EN FAMILLE

VIOLONCELLE FRANÇAIS

LE CONCERT DE CHAUSSON

Reynaldo HAHN Quintette pour piano et cordes en fa dièse mineur Maurice RAVEL Quatuor à cordes en fa majeur

Mel BONIS Méditation pour violoncelle et piano op. 33 Rita STROHL Sonate dramatique « Titus et Bérénice » pour violoncelle et piano Gabriel FAURÉ Sonate pour violoncelle et piano no 2 en sol mineur op. 117

Guillaume LEKEU Sonate pour violon et piano en sol mineur Claude DEBUSSY Quatuor à cordes en sol mineur Ernest CHAUSSON Concert pour piano, violon et quatuor à cordes en ré majeur op. 21

Dania Tchalik piano QUATUOR TCHALIK Gabriel Tchalik, Louise Tchalik violons Sarah Tchalik alto Marc Tchalik violoncelle

Anne Gastinel violoncelle Claire Désert piano

Alina Ibragimova violon Cédric Tiberghien piano QUATUOR DORIC Alex Redington, Ying Xue violons Hélène Clément alto John Myerscough violoncelle

59


William-Adolphe Bouguereau


8e festival PALAZZETTO BRU ZANE paris

psyché de thomas Opéra-comique en trois actes, sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré, créé à l’Opéra Comique le 26 janvier 1857 et révisé en opéra en quatre actes en 1878.

jeudi 25 JUIN à 19h30 THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

L’ouvrage composé par Ambroise Thomas narre les amours contrariées d’Éros et Psyché, manipulés par le cynique Mercure. Le style de la partition se ressent d’une forte influence italienne par les flots de vocalises que déversent tour à tour l’héroïne (« première chanteuse légère à roulades ») et le rôle travesti d’Éros prévu pour une mezzo-soprano rossinienne à la tessiture très large. Deux versions existent, dont les différences fondamentales – outre la transformation de dialogues parlés en récitatifs – résident dans l’exclusion, en 1878, de deux rôles comiques masculins (Antinoüs, ténor et Gorgias, baryton-basse) et l’allègement de la part accordée aux deux sœurs de Psyché (Dafné et Bérénice, précédemment dotées d’un duo et d’un quatuor particulièrement amusants), jalouses de sa beauté. Sans doute les partisans de l’opéra français toléraient-ils de moins en moins le mélange du comique et du tragique en 1878. La seconde version déroule désormais un lyrisme chatoyant, mais, en multipliant les interventions de Psyché et d’Éros, se prive d’un contraste qui en altère l’intérêt dramatique. À noter également que le rôle de Mercure, initialement confié à une basse chantante, est transformé en baryton vocalisant avec force transpositions et ajouts d’ossias virtuoses pour la seconde version. Le sujet, situé à l’époque légendaire de la Grèce antique, témoigne du regain d’intérêt du Second Empire pour les thèmes mythologiques dont Les Troyens sont le plus fulgurant exemple… ainsi que La Belle Hélène d’Offenbach.

1re version - 1857 CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS Pierre Bleuse direction Psyché Jodie Devos éros Karine Deshayes Mercure Tassis Christoyannis Dafné Ludivine Gombert Bérénice Marie Gautrot Antinoüs Artavazd Sargsyan Gorgias Jérôme Boutillier Le Roi Patrick Bolleire Version de concert Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane voir p. 79 Coproduction Bru Zane France / Théâtre des Champs-Élysées / Orchestre de chambre de Paris

61


productions en tournĂŠe


La diversité, mot d'ordre du grand siècle romantique, sera aussi celui des prochaines productions en tournée. Celle des périodes d’abord, entre la version intégrale en concert de Phèdre de Lemoyne (1786) et la comédie musicale Yes ! d’Yvain (1928) qui fera une percée joyeuse dans le paysage lyrique. Celle des genres également, des représentations d’Une nuit d’été (airs, mélodies et pièces instrumentales interprétées par Véronique Gens et l’ensemble I Giardini) à celle d’Ombre & Lumière (les deux visages de la musique sacrée au XIXe siècle présentés par Le Concert Spirituel). Plusieurs reprises viendront compléter ce tableau, parmi lesquelles La Périchole par Marc Minkowski et Les Musiciens du Louvre à Grenoble et Versailles, Madame Favart, toujours d'Offenbach, à Limoges et à Caen, Les P’tites Michu d’André Messager à l’Opéra de Tours, Cendrillon d’Isouard interprétée par Le Concert de la Loge à Caen et Massy, les Messes de Berlioz et Martini à Montpellier et Bruxelles ainsi que le concert Parisiens / Parisiennes à l'Opéra de Lille, sans oublier les pépites vocales d’Offenbach colorature emmenées au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles par Jodie Devos et l’Ensemble Contraste.

63


Visuel © Loic Le Gall //Under a Moonbeam, c.1895, Alphonse Osbert / © Christie's Images / Bridgeman Images


Une Nuit d’été Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc.

Symbiose entre l’art du poète et celui du compositeur, la mélodie française est devenue le fleuron de la musique « Belle Époque » dans tous les salons parisiens, entre 1870 et 1914. Tournant peu à peu ses regards vers la salle de concert symphonique, le genre s’est aussi paré des couleurs de l’orchestre grâce au talent de Duparc, Saint-Saëns ou Debussy. Mais, curieusement, entre le simple piano accompagnateur et le vaste ensemble symphonique, seules quelques œuvres ont su tirer parti de la richesse et de la variété des effectifs de musique de chambre. Regroupant quatuor à cordes et piano autour du chanteur, la Chanson perpétuelle de Chausson, le Nocturne de Lekeu et le cycle La Bonne Chanson de Fauré allient l’art de la mélodie et celui du quintette avec piano, dans un ensemble dont les couleurs oscillent entre intimité et ambitions orchestrales. Isolées dans l’histoire de la musique, ces pages pionnières ont acquis une célébrité jamais démentie. Le programme proposé par le Palazzetto Bru Zane, avec la complicité de Véronique Gens, expérimente l’art de la transcription appliqué au répertoire de prédilection de l’artiste. Aux côtés des trois œuvres citées, des pièces de compositeurs célèbres voisinent avec des pages inconnues pour retracer les émois d’une ambiance nocturne : souvenir, apaisement, rêve ou terreur.

SAMEDI 24 AOÛT À 20H30 Espace Gartempe Montmorillon VENDREDI 30 AOÛT À 20H30 église Sainte Bernadette ANNECY VENDREDI 20 SEPTEMBRE À 19H30 SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA, VENISE (ITALIE) LUNDI 15 JUIN À 20H AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE, PARIS

Véronique Gens soprano I GIARDINI Pierre Fouchenneret, Pablo Schatzman Guillaume Chilemme, Shuichi Okada* violons Léa Hennino alto Pauline Buet violoncelle David Violi piano Production Bru Zane France * distribution variable selon les représentations

65


Phèdre, Alexandre Cabanel


Phèdre de lemoyne Tragédie lyrique en trois actes, sur une musique de Jean-Baptiste Lemoyne et un livret de François-Benoît Hoffmann (d’après Racine), créée le 26 octobre 1786 au château de Fontainebleau.

Librettiste encore dans la fougue de la jeunesse, François-Benoît Hoffmann (1760-1828) – à qui l’on devra, en 1797, les vers de la fulgurante Médée de Cherubini – transforma le texte de la Phèdre de Racine pour n’en conserver que quelques bribes saillantes. L’heure était à une concentration des intrigues classiques (ici le raccourcissement de cinq actes à trois). La modification essentielle reste la suppression du personnage d’Aricie, focalisant l’attention du spectateur sur le rôle-titre. La musique composée sur cette trame resserrée hérite des expériences menées par Gluck pendant la décennie 1770-1780. Les brèves incises orchestrales, les modulations imprévisibles, les ruptures mélodiques et les silences mêmes renforcent un discours particulièrement expressif et dramatique. Lemoyne utilise plusieurs effets qui rendent sa « manière » assez vite reconnaissable, et en ce sens personnelle. En particulier, les unissons d’orchestre qui confèrent un inquiétant mystère à chaque apparition de Phèdre. La partition use aussi avec succès du style « frénétique » développé par Cherubini et Méhul notamment (Berlioz y verra les sources indiscutables du premier romantisme), style qui permettait à Mlle Saint-Huberti – pour qui le rôle principal avait été créé – de faire valoir tout son potentiel scénique et toute la puissance de sa voix.

mercredi 11 SEPTEMBRE à 19h30 MÜPA, BUDAPEST (HONGRIE)

PURCELL CHOIR ORfEO ORCHESTRA György Vashegyi direction László Paulik premier violon Phèdre Judith van Wanroij Œnone Melody Louledjian La Grande Prêtresse Ludivine Gombert Hippolyte Julien Behr Thésée Tassis Christoyannis Un Grand de l’État / Un Chasseur Jérôme Boutillier Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane Coproduction Palazzetto Bru Zane / Orfeo Music Foundation Budapest, avec le soutien du Hungarian Ministry of Human Capacities (EMMI), du National Cultural Fund of Hungary (NKA) et de la municipalité du Buda Castle District – Tradition and Renewal D’abord présentée en transcription pour 10 musiciens et 4 solistes, Phèdre de Lemoyne sera, grâce à cette collaboration avec Orfeo Orchestra et le Purcell Choir, recréée dans sa version intégrale avec chœur, orchestre et 7 solistes. Enregistrement pour la collection « Opéra français » – Bru Zane

67


Visuel © Loïc Le Gall


YES ! D’Yvain Opérette en trois actes sur un livret de Pierre Soulaine, René Pujol et Jacques Bousquet. Musique de Maurice Yvain. Lyrics d’Albert Willemetz. Créée au théâtre des Capucines, à Paris, le 26 janvier 1928.

« L’originalité de cette partition résidait dans son écriture. Elle était conçue pour deux pianos. Wiener et Doucet m’avaient convaincu de la possibilité de remplacer l’orchestre par un tel attelage. Deux virtuoses : Léon Kartun et Raffit furent les artisans du grand succès de Yes !, nouveau titre de la pièce. La presse fut unanime pour louer livret et musique. Le fait étant rare, il mérite d’être mentionné. » Ainsi Maurice Yvain raconte-t-il lui-même la création de l’ouvrage dans ses souvenirs intitulés Ma belle opérette. La distribution compte sur le succès de la célèbre Arletty, embarquée in extremis dans l’aventure en remplacement de Christiane d’Or. La partition, aux rythmes typiques de l’entredeux-guerres, est d’abord conçue pour deux pianos étant donné le faible espace du théâtre des Capucines. Au gré des reprises, Yvain ajoute 12 musiciens de jazz (théâtre des Variétés) et jusqu’à 35 pour l’Apollo (mais sans jamais renoncer aux deux pianos d’origine qui confèrent une saveur unique à cette opérette). L’action déroule tous les fils de la comédie bourgeoise héritée de Feydeau, non sans autoriser quelques airs particulièrement nostalgiques.

69


YES ! D’YVAIN

René Gavard, le roi du vermicelle éric Boucher Maxime Gavard, son fils Célian d’Auvigny César Mathieu Dubroca Roger Flannan Obé Totte Clarisse Dalles Loulou / Lady Winchester Caroline Binder Mme de Saint-Aiglefin Anne-Emmanuelle Davy M. de Saint-Aiglefin Gilles Bugeaud Marquita Negri Emmanuelle Goizé Matthieu Bloch contrebasse Paul-Marie Barbier piano et vibraphone Thibault Perriard percussions et piano Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène François Gauthier-Lafaye scénographie Benjamin Moreau costumes Yvon Julou lumières

70

Production déléguée Bru Zane France Production exécutive Compagnie Les Brigands Coproduction Théâtre Montansier – Versailles / Opéra de Reims / La Coursive - Scène Nationale de La Rochelle Coréalisation Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris


VENDREDI 8, SAMEDI 9 NOVEMBRE À 20H30 DIMANCHE 10 NOVEMBRE À 15H THÉÂTRE MONTANSIER VERSAILLES MERCREDI 13 NOVEMBRE À 19H JEUDI 14 NOVEMBRE À 20H LES 2 SCÈNES – THÉÂTRE LEDOUX BESANÇON DIMANCHE 24 NOVEMBRE À 17H LE FORUM, FRÉJUS VENDREDI 29 NOVEMBRE À 20H30 Puteaux Conservatoire J.B. Lully JEUDI 5 DÉCEMBRE À 19H30 VENDREDI 6 DÉCEMBRE À 20H30 LA COURSIVE, LA ROCHELLE MARDI 10 DÉCEMBRE À 20H30 THÉÂTRE DES JACOBINS DINAN VENDREDI 13, SAMEDI 14 DÉCEMBRE À 20H30 OPÉRA DE REIMS

DIMANCHE 29 DÉCEMBRE, DIMANCHE 12 JANVIER À 15H MARDI 31 DÉCEMBRE, MARDI 7, MARDI 14 JANVIER À 19H JEUDI 19, VENDREDI 20, SAMEDI 21, JEUDI 26, VENDREDI 27, SAMEDI 28 DÉCEMBRE JEUDI 2, VENDREDI 3, SAMEDI 4, MERCREDI 8, JEUDI 9, VENDREDI 10, SAMEDI 11, MERCREDI 15, JEUDI 16 JANVIER À 20H ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET paris DIMANCHE 19 JANVIER À 15H OPÉRA DE VICHY DIMANCHE 26 JANVIER À 16H PALAIS DES BEAUX-ARTS DE CHARLEROI (BELGIQUE) JEUDI 26 MARS À 20H30 LE MOULIN DU ROC, NIORT MARDI 31 MARS À 20H30 RELAIS CULTUREL, HAGUENAU 71


Metz church


Ombre & Lumière La musique sacrée, à l’époque romantique, visite les extrêmes du sentiment religieux : de la joie la plus spontanée à l’introspection la plus méditative. Aux graves Requiem répondent les messes solennelles exubérantes. L’écriture musicale elle-même parcourt un spectre large, allant du « style historique » se référant à la musique composée sous la Renaissance par le maître du genre, Palestrina, à la musique éminemment romantique s’appuyant sur les harmonies et les instrumentations les plus modernes. Deux compositeurs presque contemporains se partagent, dans le programme proposé par le Palazzetto Bru Zane en collaboration avec Le Concert Spirituel, l’exploration de ces approches antagonistes : Gounod, l’homme de mémoire, et Fauré, le passeur de siècle. D’autres compositeurs ont été convoqués pour colorer le concert par des motets caractéristiques de la fin du XIXe siècle, avec les instruments habituels des grandes tribunes parisiennes des années 1880 : violon, violoncelle, contrebasse, harpe et orgue. L’occasion de découvrir quelques fleurons de la musique sacrée signés Lili Boulanger, Théodore Dubois, Alexandre Guilmant ou Louis Aubert.

samedi 16 mai à 20h Théâtre des Champs-Élysées paris

Charles GOUNOD Messe de Clovis Gabriel FAURé Requiem CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Chouchane Siranossian premier violon et violon solo Regula Mühlemann soprano Jean-Sébastien Bou baryton Coproduction Bru Zane France / Théâtre des Champs Élysées / Le Concert Spirituel

73


reprises de productions

BERLIOZ & MARTINI MESSES

MADAME FAVART D'offenbach

MERCREDI 17 JUILLET à 20H Le Corum – Opéra Berlioz MONTPELLIER

DIMANCHE 3 NOVEMBRE À 15H MARDI 5, JEUDI 7 NOVEMBRE À 20H OPÉRA DE LIMOGES

MERCREDI 6 NOVEMBRE À 20H BOZAR BRUXELLES (BELGIQUE)

Hector BERLIOZ Messe solennelle Jean-Paul-Égide MARTINI Messe des morts CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Adriana Gonzalez / Diana Axentii* soprano Sébastien Droy ténor Mikhail Timoshenko / Andreas Wolf* basse * pour le concert au BOZAR de Bruxelles Coproduction Bru Zane France / Festival Berlioz / Le Concert Spirituel

74

DIMANCHE 29 DÉCEMBRE À 15H MARDI 31 DÉCEMBRE À 19H THÉÂTRE DE CAEN

CHŒUR ET ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE LIMOGES Laurent Campellone direction Anne Kessler mise en scène Guy Zilberstein dramaturgie Andrew D. Edwards décors Bernadette Villard costumes Glyslein Lefever chorégraphie Arnaud Jung lumières Madame Favart Marion Lebègue Charles-Simon Favart Christian Helmer Suzanne Anne-Catherine Gillet Hector de Boispréau François Rougier Major Cotignac Franck Leguérinel Marquis de Pontsablé Éric Huchet Biscotin Lionel Peintre Sergent Larose Raphaël Brémard Éditions musicales du Palazzetto Bru Zane Production Opéra Comique Coproduction Opéra de Limoges / théâtre de Caen / Bru Zane


la Périchole D’offenbach MERCREDI 11 DÉCEMBRE À 19H30 MC2: GRENOBLE* JEUDI 19, VENDREDI 20 DÉCEMBRE À 20h SAMEDI 21 DÉCEMBRE À 19h DIMANCHE 22 DÉCEMBRE À 15H OPÉRA ROYAL DE VERSAILLES

LES MUSICIENS DU LOUVRE CHŒUR DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX Marc Minkowski direction Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes Emilie Valantin, Jean Sclavis marionnettes Lyla Meynard, Bertrand Couderc lumières La Périchole Aude Extrémo Piquillo Stanislas de Barbeyrac Don Andrès de Ribeira Alexandre Duhamel Don Miguel de Panatellas éric Huchet Don Pedro de Hinoyosa Anas Seguin Le Marquis / 1er Notaire Sebastian Monti Second Notaire François Pardailhé Guadalena / Manuelita Olivia Doray Berginella / Frasquinella Julie Pasturaud Mastrilla / Brambilla Adriana Bignagni Lesca Ninetta Marie-Thérèse Keller Coproduction Bru Zane France / Opéra National de Bordeaux * version mise en espace

OFFENBACH COLORATURE Airs et pièces instrumentales tirés d’opérettes d’Offenbach VENDREDI 13 DÉCEMBRE À 20H THÉÂTRE ROYAL DE LA MONNAIE BRUXELLES (BELGIQUE)

Jodie Devos soprano ENSEMBLE CONTRASTE Arnaud Thorette alto Antoine Pierlot violoncelle Jean-Luc Votano clarinette Johan Farjot piano, arrangements Production Palazzetto Bru Zane

75


reprises de productions

Les P’tites Michu De messager VENDREDI 27, SAMEDI 28 DÉCEMBRE À 20H DIMANCHE 29 DÉCEMBRE À 15H MARDI 31 DÉCEMBRE À 19H OPÉRA DE TOURS

ORCHESTRE SYMPHONIQUE RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE/TOURS CHŒUR DE L'OPÉRA DE TOURS Christophe Grapperon direction Rémy Barché mise en scène Alix Fournier-Pittaluga assistante à la mise en scène Salma Bordes scénographie Oria Steenkiste costumes Florent Jacob lumières Marianne Tricot illustrations Stéphane Bordonaro vidéo Marie Bonnier régie générale Marie-Blanche Violette Polchi Blanche-Marie Anne-Aurore Cochet M lle Herpin Ingrid Perruche Gaston Philippe Estèphe Général des Ifs NN Monsieur Michu Damien Bigourdan Madame Michu Marie Lenormand Aristide Artavazd Sargsyan Bagnolet Romain Dayez Éditions Choudens en collaboration avec le Palazzetto Bru Zane Coproduction Bru Zane France / Compagnie Les Brigands / Angers Nantes Opéra Décors et costumes réalisés par les ateliers d'Angers Nantes Opéra Création le dimanche 13 mai 2018 au Théâtre Graslin de Nantes

76


cendrillon D’isouard VENDREDI 31 JANVIER À 20H THÉÂTRE DE CAEN SAMEDI 25 AVRIL À 20H DIMANCHE 26 AVRIL À 16H OPÉRA DE MASSY MARDI 2 JUIN À 19H MERCREDI 3 JUIN À 20H VENDREDI 5 JUIN À 20H SAMEDI 6 JUIN À 20H DIMANCHE 7 JUIN À 15H ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET, paris

LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Marc Paquien mise en scène Cendrillon Anaïs Constans Clorinde Jeanne Crousaud Tisbé Louise Pingeot Ramir, prince de Salerne Sahy Ratia Alidor, son précepteur Jérôme Boutillier Dandini, écuyer du prince Christophe Vandevelde Le Baron de Montefiascone Jean-Paul Muel Coproduction Bru Zane France / Opéra de Saint-étienne Coréalisation Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris

PARISIENS / PARISIENNES Toutes les facettes du parisianisme Belle Époque MERCREDI 3 JUIN À 18H OPÉRA DE LILLE

Airs d’OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, VARNEY, SERPETTE, LECOCQ, YVAIN, BOILEAU, HAHN… Marie Lenormand mezzo-soprano Loïc Félix ténor Flore Merlin piano Production Palazzetto Bru Zane

77


actualitĂŠs de la recherche


La partition de Psyché À l’occasion de la recréation de Psyché d’Ambroise Thomas, le Palazzetto Bru Zane réalisera la première édition de la grande partition et du matériel d’orchestre. Composée en 1857, soit une dizaine d’années avant Mignon et Hamlet, Psyché est une œuvre qui noue magistralement épisodes tragiques et comiques, loin de l’académisme terne souvent reproché à son auteur. Sur un livret des fameux Barbier et Carré, l’opéra-comique en trois actes sera révisé vingt ans plus tard en opéra en quatre actes, avec récitatifs en lieu et place de dialogues parlés. L’édition proposée se basera presque entièrement sur la version de 1857, qui connut un succès beaucoup plus vif que sa version ultérieure. Nous avons néanmoins choisi d’y adjoindre quelques passages de la version de 1878, en particulier un air magnifique entonné par Psyché à l’acte I.

Extrait de la partition d’orchestre autographe de Psyché d’Ambroise Thomas. © BnF

Une grande partie du répertoire défendu par le Palazzetto Bru Zane est conservée aujourd’hui à l’état de manuscrits dans des collections privées ou dans les fonds peu accessibles de grandes bibliothèques internationales. L’édition en partitions et matériels d’orchestre et, parfois, en réduction pour voix et piano demeure la condition nécessaire à toute exécution publique. Sont déjà au catalogue du Palazzetto Bru Zane des œuvres d’Offenbach, Lemoyne, Hervé, Isouard, Massenet, La Tombelle, Saint-Saëns… La saison 2019-2020 sera notamment l’occasion de réaliser la première édition moderne du Voyage dans la lune d’Offenbach, l’édition complète de Psyché d’Ambroise Thomas, ainsi que diverses pièces de Joncières, David, Gounod, Auber, Clapisson, Halévy, Godard, Dubois, Hérold, Messager, Luce-Varlet.

79


COLLOQUES

9-10 juillet 2019 Palazzetto Bru Zane Venise (italie)

Hervé Entamé la saison dernière, le chantier de recherche sur le « compositeur toqué » se poursuit dès le mois de juillet. Deux journées d’étude vénitiennes permettront d’aborder l’activité d’Hervé sous des angles variés : ses relations avec Offenbach, son regard sur l’Orient, ses ballets, ses partitions religieuses, ses interprètes ou encore sa période anglaise.

18-19 octobre 2019 Complesso Monumentale di San Micheletto LUCQUES (ITALIE)

30 novembre-2 décembre 2019 Complesso Monumentale di San Micheletto LUCQUES (ITALIE)

Performing Arts and Technical Issues

Popular Songs in the 19th Century

Dans la continuité des travaux sur la mise en scène lyrique soutenus par le Palazzetto Bru Zane depuis sa création, ce colloque international sera centré sur les contingences de productions : depuis l’organisation des troupes et le rôle des impresarios jusqu’à l’éclairage et la régie des spectacles. En partenariat avec le Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini

80

Tandis que des spectacles font actuellement revivre le répertoire populaire du XIXe siècle – et notamment celui du café-concert –, ce colloque international a pour objectif d’étudier cette musique en la considérant sur un temps long et à l’échelle du continent européen. En partenariat avec le Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini


JOURNÉES D’éTUDE

15-16 mai 2020 Villa Montebello, Trouville-sur-Mer

Faites vos jeux ! La vie musicale dans les casinos français (XIXe-XXIe siècle) Dès le milieu du XIXe siècle, la vogue des bains de mer et des soins thermaux a un impact très positif sur l’activité artistique de villes petites ou moyennes. Touristes et curistes, loin de leur réseau de connaissances, y cherchent une façon de divertir les nombreux temps libres de leur séjour. Rivalisant d’ingéniosité pour attirer vers elles le plus de monde possible, les stations bâtissent bien vite de nouveaux temples destinés aux loisirs saisonniers : les casinos. Si on y joue de l’argent, on s’y rend aussi pour les offres parallèles qu’ils proposent, notamment des concerts, des spectacles et même des opéras. Relativement négligée jusqu’à présent, l’importance de ces espaces musicaux doit désormais être pleinement considérée. En partenariat avec l’université Paris-Sarclay – Évry-Val-d’Essone 81


RESSOURCES NUMÉRIQUES EN LIGNE - Bru Zane Mediabase

Le site de ressources en ligne consacré à la musique romantique française, Bru Zane Mediabase, a bien grandi depuis sa création. Continuellement alimenté de nouveaux contenus liés à l’actualité artistique, il s’enrichit également de textes spécifiques chargés d’offrir aux lecteurs un panorama le plus large possible du XIXe siècle musical français. À l’occasion du 150e anniversaire de la mort de Berlioz, des notices de présentation de toutes ses œuvres ont, par exemple, été mises en ligne. Par ailleurs, la campagne de traduction (en italien et en anglais) se prolonge afin de faciliter l’accès des non-francophones à ces sources documentaires. Aux côtés de fiches s’adressant au grand public, des documents destinés aux chercheurs sont proposés : archives numérisées, sources transcrites et articles scientifiques tirés de colloques ou journées d’étude peuvent désormais être consultés librement.

Bilan 2019 850 textes de présentation d’œuvres 250 textes biographiques 230 articles scientifiques 544 articles de presse du XIXe siècle transcrits 3440 images 6 fonds d’archives 82


RESSOURCES NUMÉRIQUES EN LIGNE - Bru Zane Mediabase

Fonds Bonis Le septième fonds d’archive mis en ligne sur la Bru Zane Mediabase sera consacré à Mel Bonis (1858-1937). Cette publication, concomitante à celle d’un livre collectif sur cette compositrice (voir page 87), aura lieu en mars 2020, en prélude du festival vénitien de printemps. Photographies, correspondances et documents divers y illustreront le parcours resté bien trop confidentiel de cette créatrice de la Belle Époque qui œuvra notamment pour la promotion de l’art contemporain au sein de la Société des compositeurs de musique. bruzanemediabase.com À consulter aussi sur Bru Zane Mediabase • les actes des colloques organisés avec l’Opéra Comique entre 2010 et 2018 • le fonds d’archive des descendants des violonistes Pierre Baillot, Martin-Pierre Marsick et Lucien Durosoir • un fonds de pages de titre illustrées de chansons de café-concert • la réception de nombreux opéras dans la presse parisienne : L’Île du rêve de Hahn, L’Œil crevé d’Hervé, Psyché de Thomas, Cendrillon d’Isouard, L’Éclair d’Halévy, etc. • la collection iconographique du Palazzetto Bru Zane 83


livres et disques


La publication de livres permet de matérialiser la connaissance sans cesse améliorée du répertoire romantique, de transmettre les réflexions et les synthèses actuelles de chercheurs, convoqués éventuellement dans des disciplines connexes à la musicologie comme la littérature et l’histoire de l’art. Pour ce faire, le Palazzetto Bru Zane a développé une collection de livres en co-édition avec Actes Sud et soutient également des publications chez d’autres éditeurs. Parallèlement, une politique d’enregistrement discographique fixe l’aboutissement artistique des projets développés, que ce soit par le biais du label Bru Zane ou à travers la coproduction de disques en collaboration avec des labels comme Alpha Classics, Aparté ou Naïve. Le Palazzetto Bru Zane a reçu pour ses collections de livres-disques le Grand prix de l’Académie Charles Cros dans la catégorie « Opéra » en 2013, l’International Classical Music Award en 2016, le Prix de la critique discographique allemande en 2017 et l’Opera Award special 2019 de la revue Opera.

85


livres Actes Sud / Palazzetto Bru Zane À paraître La collection de livres coéditée avec Actes Sud – ouvrages collectifs, essais musicologiques, actes de colloques ou écrits d’époque – donne la parole aux acteurs et aux témoins de l’histoire artistique du grand XIXe siècle ainsi qu’à leurs commentateurs d’aujourd’hui. Elle aborde le répertoire romantique français et la vie musicale de cette époque sous de multiples facettes, en s’intéressant aux parcours de compositeurs illustres ou méconnus, mais aussi à l’histoire du concert, des genres musicaux et des interprètes. Elle est à la fois un complément littéraire étroitement lié à la programmation des concerts du Palazzetto Bru Zane et le terrain d’investigation pour de futures redécouvertes musicales.

Déjà parus

86

Charles Lamoureux. Chef d’orchestre et directeur musical au XIXe siècle Par Yannick Simon Fondateur des concerts qui portent son nom, Lamoureux est surtout célèbre pour avoir fait connaître et accepter la musique de Wagner en France. Sortie : janvier 2020


À paraître Mel Bonis (1858-1937) Parcours d’une compositrice de la Belle Époque. Sous la direction d’Étienne Jardin Ce livre collectif met en lumière l’itinéraire d’une musicienne à une époque où les portes s’entrouvrent pour les femmes dans le monde musical parisien.

Écrits de Vincent d’Indy Vol. 1 : 1877-1903 Rassemblés et présentés par Gilles Saint Arroman Ces écrits publics, réunis pour la première fois, montrent l’évolution des idées esthétiques, politiques et pédagogiques d’une figure majeure de la vie musicale française sous la Troisième République.

Sortie : mars 2020

Sortie : septembre 2019

Déjà parus

87


LIVRES-DISQUES Collection « Opéra français » BRU ZANE La collection de livres-disques « Opéra français » est consacrée à la résurrection d’ouvrages lyriques rares et propose des enregistrements assortis d’un accompagnement documentaire (bilingue français/anglais) et iconographique.

Déjà parus

88

Catalogo completo Vol. 1 : J. C. Bach Amadis de Gaule Vol. 2 : Rodolphe Kreutzer La Mort d’Abel Vol. 3 : Jules Massenet Thérèse Vol. 4 : Antonio Sacchini Renaud Vol. 5 : Jules Massenet Le Mage Vol. 6 : Victorin Joncières Dimitri Vol. 7 : Charles-Simon Catel Les Bayadères Vol. 8 : Camille Saint-Saëns Les Barbares Vol. 9 : Antonio Salieri Les Danaïdes Vol. 10 : Félicien David Herculanum Vol. 11 : Charles Gounod Cinq-Mars Vol. 12 : é. Lalo et A. Coquard La Jacquerie Vol. 13 : L.-F. Hérold Le Pré aux clercs Vol. 14 : étienne-Nicolas Méhul Uthal Vol. 15 : Camille Saint-Saëns Proserpine Vol. 16 : Benjamin Godard Dante Vol. 17 : Fromental Halévy La Reine de Chypre Vol. 18 : Charles Gounod Le Tribut de Zamora Vol. 19 : André Messager Les P’tites Michu Vol. 20 : Gaspare Spontini Olimpie Vol. 21 : Jacques Offenbach La Périchole


À paraître Jacques Offenbach Maître Péronilla (1878) ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE CHŒUR DE RADIO FRANCE Markus Poschner, Véronique Gens, Antoinette Dennefeld, Chantal Santon, Anaïs Constans, Diana Axentii, Éric Huchet, Tassis Christoyannis, François Piolino,  Patrick Kabongo, Loïc Félix, Yoann Dubruque,  Mathieu Lécroart, Raphaël Brémard, Jérôme Boutillier,  Philippe-Nicolas Martin, Antoine Philipot « Il y a plus d’Espagne dans le cerveau d’Offenbach que dans l’Espagne même », applaudit un critique à la création. Mais si la musique se teinte d’accents hispanisants, elle butine aussi un bouquet de styles différents. Soulignons qu’Offenbach est le propre auteur de son livret, ce qui fait de cet opus un objet exceptionnel dans le catalogue offenbachien.

Charles Gounod Faust (1859) LES TALENS LYRIQUES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Christophe Rousset, Véronique Gens, Benjamin Bernheim, Andrew Foster-Williams, Jean-Sébastien Bou, Juliette Mars, Anas Seguin, Ingrid Perruche L’entrée à l’Opéra de Faust en 1869 propulse l’œuvre dans le monde entier, mais de nombreuses modifications par rapport à la première version de 1859 furent le prix à payer pour accéder à cette notoriété. Redécouvrir le premier Faust, c’est mieux comprendre l’esthétique française du demi-caractère, si particulière au Paris des années 1850. Sortie : automne 2019

Sortie : 2020

À partir de la parution de La Périchole de Jacques Offenbach, il est possible de télécharger à l'achat en ligne les contenus musicologiques et livrets des publications discographiques du label Bru Zane.

89


LIVRES-DISQUES Collection « Prix de Rome » Bru Zane À l’heure de la renaissance du répertoire romantique français, cette collection s’intéresse particulièrement aux ouvrages composés dans le cadre du concours du prix de Rome : chœurs et cantates jugés par l’Institut, mais aussi « envois de Rome » composés à la Villa Médicis. Hervé Niquet, le Brussels Philharmonic et le Chœur de la Radio flamande sont des partenaires de premier ordre dans cette aventure de redécouverte. Six volumes sont déjà parus dans la collection : Debussy (2009) Saint-Saëns (2010) Charpentier (2011) d’Ollone (2013) Dukas (2015) Gounod (2018)

90


LIVRES-DISQUES Collection « Portraits » Bru Zane Chaque livre-disque de la collection « Portraits » est consacré à un compositeur français aujourd’hui méconnu, et présente, en associant le talent de nombreux artistes, un panorama musical varié de son œuvre. Des textes bilingues (français/anglais) sont illustrés par une iconographie riche et en partie inédite. La collection comprend quatre volumes, dédiés à : Théodore Gouvy (2014) Théodore Dubois (2015) Marie Jaëll (2016) Félicien David (2017) À paraître Fernand de La Tombelle Portrait Brussels Philharmonic Chœur de la Radio flamande Hervé Niquet, Yann Beuron, Hannes Minnaar, Jeff Cohen, Pascal Amoyel, Emmanuelle Bertrand, François Salque, Hermine Horiot, Adrien Bellom, I Giardini, François Saint-Yves, Nabila Chajai Doté d’un fort tempérament et curieux de nature, Fernand de La Tombelle constitue une figure attachante et intéressante parmi les compositeurs romantiques français. Il laisse une œuvre considérable, protéiforme, stylistiquement éclectique voire atypique, qui mérite d’être reconsidérée non seulement pour ses propres mérites, mais aussi parce qu’elle illustre une forme d’activité sociale et artistique en France au tournant des XIXe et XXe siècles. Sortie : automne 2019

91


JEUDI 18 JUILLET CHÂTEAU TEYSSIER DE SAVY, SAINT-CHEF

VENDREDI 19 JUILLET MUSÉE HÉBERT, LA TRONCHE

SAMEDI 20 JUILLET HALLE, SAINT-MARTINDE-CLELLES

Les Dames d’Offenbach

Lecocq & barbier

Lecocq & barbier

Lecocq & barbier

Chantal Santon soprano ENSEMBLE CONTRASTE

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en espace, costumes

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en espace, costumes

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en espace, costumes

En collaboration avec l'AIDA, dans le cadre des « Allées Chantent », une initiative du Département de l’Isère

En collaboration avec l'AIDA, dans le cadre des « Allées Chantent », une initiative du Département de l’Isère

En collaboration avec l'AIDA, dans le cadre des « Allées Chantent », une initiative du Département de l’Isère

En collaboration avec Les Musicales de Normandie

MERCREDI 17 JUILLET Le Corum – Opéra Berlioz Montpellier BERLIOZ & MARTINI MESSES

Hector BERLIOZ Messe solennelle La Marseillaise Jean-Paul-Égide MARTINI Messe des morts CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Adriana Gonzalez soprano Sébastien Droy ténor Mikhail Timoshenko basse En collaboration avec le Festival de Radio France Occitanie Montpellier

Cycle Reynaldo Hahn

SAMEDI 6 JUILLET LE RAYON VERT SAINT-VALERY-EN-CAUX

Cycle La révélation des compositrices

CALENDRIER 2019

93


CALENDRIER 2019

DIMANCHE 21 JUILLET CHÂTEAU LOUIS XI LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ

DIMANCHE 28 JUILLET Cour des Marronniers de Lectoure

DIMANCHE 4 AOÛT MARCHÉ COUVERT PONT L’EVÊQUE

SAMEDI 24 AOÛT Espace Gartempe Montmorillon

Lecocq & barbier

Lecocq & barbier

OFFENBACH & HERVÉ

Une nuit d’été

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles HERVÉ Le Compositeur toqué

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en espace, costumes

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en espace, costumes

En collaboration avec l'AIDA, dans le cadre des « Allées Chantent », une initiative du Département de l’Isère

En collaboration avec Les Nuits Musicales en Armagnac

Giraffier / Séraphin Flannan Obé Patachon / Fignolet Raphaël Brémard Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc.

En collaboration avec Les Promenades Musicales du Pays d’Auge

Véronique Gens soprano I GIARDINI En collaboration avec le Festival des Lumières de Montmorillon

VENDREDI 30 AOÛT église Sainte Bernadette ANNECY Une nuit d’été

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc. Véronique Gens soprano I GIARDINI 94

Dans le cadre du Festival Variations Classiques d'Annecy


CALENDRIER 2019

Jean-Baptiste LEMOYNE Phèdre

Présentation du festival

PURCELL CHOIR ORFEO ORCHESTRA György Vashegyi direction László Paulik premier violon Phèdre Judith van Wanroij Œnone Melody Louledjian La Grande Prêtresse Ludivine Gombert Hippolyte Julien Behr Thésée Tassis Christoyannis Un Grand de l’État / Un Chasseur Jérôme Boutillier En collaboration avec Orfeo Music Foundation Budapest

Extraits d’œuvres de Reynaldo HAHN TRIO AYÒNIS VENDREDI 20 SEPTEMBRE SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE) Concert des 10 ans Une nuit d’été

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc. Véronique Gens soprano I GIARDINI

SAMEDI 21 SEPTEMBRE SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE) belle époque

Reynaldo HAHN Quatuor à cordes no 2 en fa majeur Romance pour violon et piano Quintette avec piano QUATUOR TCHALIK Dania Tchalik piano

SAMEDI 21 SEPTEMBRE CLOÎTRE DES JACOBINS TOULOUSE NUIT DE LA MUSIQUE ROMANTIQUE FRANÇAISE

Ismaël Margain piano Alessandro Deljavan piano Schaghajegh Nosrati piano En collaboration avec le Festival Piano aux Jacobins

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) si mes vers avaient des ailes

Reynaldo HAHN Mélodies Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano

Cycle La révélation des compositrices

MARDI 17 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Cycle Reynaldo Hahn

MERCREDI 11 SEPTEMBRE MÜPA BUDAPEST (HONGRIE)

95


CALENDRIER 2019

JEUDI 26, VENDREDI 27, SAMEDI 28, DIMANCHE 29 SEPTEMBRE STUDIO MARIGNY PARIS

JEUDI 3 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VENDREDI 4 OCTOBRE THÉÂTRE COPEAU, OPÉRA DE SAINT-ÉTIENNE

quatuors

Charles LECOCQ Le Docteur Miracle

Reynaldo HAHN Quatuor à cordes no 1 Gabriel FAURÉ Quatuor à cordes en mi mineur op. 121

Charles LECOCQ Le Docteur Miracle

Le Podestat Laurent Deleuil Le Capitaine Silvio David Ghilardi Véronique, femme du Podestat QUATUOR Hermès Lara Neumann Laurette, fille du Podestat Makeda Monnet Assistant du Docteur Miracle Pierre Lebon Martin Surot piano Pierre Lebon mise en scène, décors et costumes En collaboration avec le Théâtre Marigny

96

Le Podestat Laurent Deleuil Le Capitaine Silvio David Ghilardi Véronique, femme du Podestat Lara Neumann Laurette, fille du Podestat Makeda Monnet Assistant du Docteur Miracle Pierre Lebon Martin Surot piano Pierre Lebon mise en scène, décors et costumes En collaboration avec l’Opéra de Saint-étienne

LUNDI 7 OCTOBRE THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES PARIS GALA DES 10 ANS

Redécouvertes de SAINT-SAËNS, GOUNOD, HERVÉ, GODARD, OFFENBACH, LEMOYNE, HALÉVY, MÉHUL, AUDRAN… ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Romain Gilbert mise en espace et lumières avec Rodolphe Briand, Emmanuel Ceysson, Tassis Christoyannis, Cyrille Dubois, Véronique Gens, Edgaras Montvidas, Lara Neumann, Olivier Py…


VENDREDI 11 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

MARDI 22 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

DIMANCHE 3, MARDI 5, JEUDI 7 NOVEMBRE OPÉRA DE LIMOGES

Planquette & henrion

salons parisiens

poèmes sylvestres

Robert PLANQUETTE On demande une femme de chambre Paul HENRION Chanteuse par amour

Mélodies de Hahn, Viardot, Bizet, Fauré, Debussy

Reynaldo HAHN Le Rossignol éperdu (extrait) Jules MASSENET 10 Pièces de genre op. 10 Théodore DUBOIS Poèmes Sylvestres Reynaldo HAHN Premières Valses

Jacques OFFENBACH Madame Favart

Claudine / Suzanne Ingrid Perruche David Violi piano Pierre-André Weitz mise en scène, décors et costumes Pierre Lebon assistant décorateur En collaboration avec le Festival Ouverture – Musique française à Semur-en-Auxois

Judith van Wanroij soprano Francisco Poyato piano MERCREDI 16 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Hugues Borsarello violon Guillaume Bellom piano

En collaboration avec l’Opéra Comique, l’Opéra de Limoges et le théâtre de Caen

Alessandro Deljavan piano

sonates de vinteuil

Reynaldo HAHN Sonate pour violon Nocturne Gabriel Fauré Sonate pour violon et piano en la majeur op. 13

CHŒUR ET ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE LIMOGES Laurent Campellone direction Anne Kessler mise en scène

SAMEDI 26 OCTOBRE SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE) années folles

Reynaldo HAHN Extraits d’opéras, opérettes et comédies musicales avec piano Marie Perbost soprano Violette Polchi mezzo-soprano Sahy Ratia ténor Philippe Estèphe baryton Marine Thoreau La Salle piano

MERCREDI 6 NOVEMBRE BOZAR BRUXELLES (BELGIQUE)

Hector BERLIOZ Messe solennelle Jean-Paul-Égide MARTINI Messe des morts CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Diana Axentii soprano Sébastien Droy ténor Andreas Wolf basse

Cycle Reynaldo Hahn

VENDREDI 11 OCTOBRE THÉÂTRE DE SEMUR-EN-AUXOIS

Cycle La révélation des compositrices

CALENDRIER 2019

En collaboration avec Le Palais des Beaux-Arts, Bruxelles 97


CALENDRIER 2019

VENDREDI 8, SAMEDI 9, DIMANCHE 10 NOVEMBRE THÉÂTRE MONTANSIER VERSAILLES

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec le Théâtre Montansier, Versailles

MERCREDI 13, JEUDI 14 NOVEMBRE LES 2 SCÈNES – THÉÂTRE LEDOUX BESANÇON

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon

98

VENDREDI 15 NOVEMBRE salle polyvalente, Bresles

SAMEDI 16 NOVEMBRE Maison des Arts et Loisirs, Laon

DIMANCHE 24 NOVEMBRE LE FORUM FRÉJUS

Lecocq & barbier

Lecocq & barbier

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite

Maurice YVAIN Yes !

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes

Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes

En collaboration avec le Festival En Voix ! du Théâtre Impérial de Compiègne

En collaboration avec le Festival En Voix ! du Théâtre Impérial de Compiègne

COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec le Théâtre Le Forum, Fréjus

VENDREDI 29 NOVEMBRE Puteaux Conservatoire J.B. Lully

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec le Conservatoire Jean-Baptiste Lully de Puteaux


CALENDRIER 2019

HERVÉ Le Retour d’Ulysse

COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène

Pénélope Marion Grange Ulysse Artavazd Sargsyan Coqsigru David Ghilardi Albinus Didier Girauldon Frédéric Rubay piano Constance Larrieu mise en scène Camille Vallat scénographie et costumes Gaspard Gauthier lumières En collaboration avec le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines – Centre dramatique national

Maurice YVAIN Yes !

En collaboration avec La Coursive, Scène Nationale La Rochelle

MARDI 10 DÉCEMBRE THÉÂTRE DES JACOBINS DINAN

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec le Théâtre des Jacobins, Dinan

MERCREDI 11 DÉCEMBRE MC2: GRENOBLE

Jacques OFFENBACH La Périchole LES MUSICIENS DU LOUVRE CHŒUR DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX Marc Minkowski direction Romain Gilbert mise en espace La Périchole Aude Extrémo Piquillo Stanislas de Barbeyrac Don Andrès de Ribeira Alexandre Duhamel Don Miguel de Panatellas Éric Huchet Don Pedro de Hinoyosa Anas Seguin En collaboration avec la MC2: Grenoble

JEUDI 12*, VENDREDI 13*, SAMEDI 14 DÉCEMBRE OPÉRA DE TOURS

Charles LECOCQ Le Docteur Miracle Le Podestat Laurent Deleuil Le Capitaine Silvio David Ghilardi Véronique, femme du Podestat Lara Neumann Laurette, fille du Podestat Makeda Monnet Assistant du Docteur Miracle Pierre Lebon Martin Surot piano Pierre Lebon mise en scène, décors et costumes En collaboration avec l’Opéra de Tours * séances scolaires

Cycle La révélation des compositrices

JEUDI 5, VENDREDI 6 DÉCEMBRE LA COURSIVE LA ROCHELLE

Cycle Reynaldo Hahn

MERCREDI 4, JEUDI 5 DÉCEMBRE THÉÂTRE DE SARTROUVILLE ET DES YVELINES CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL

99


CALENDRIER 2019

jeudi 12, VENDREDI 13, SAMEDI 14, DIMANCHE 15 DÉCEMBRE STUDIO MARIGNY PARIS J’AIME PAS LES CONCERTS ! MAIS J’PRENDRAIS BIEN UN CAFÉ…

Rodolphe Briand ténor Vincent Leterme piano En collaboration avec le Théâtre Marigny

VENDREDI 13 DÉCEMBRE THÉÂTRE ROYAL DE LA MONNAIE BRUXELLES (BELGIQUE) OFFENBACH COLORATURE

Jodie Devos soprano ENSEMBLE CONTRASTE En collaboration avec le Théâtre Royal de la Monnaie, Bruxelles

VENDREDI 13 DÉCEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) PLANQUETTE & HENRION

Robert PLANQUETTE On demande une femme de chambre Paul HENRION Chanteuse par amour Claudine / Suzanne Ingrid Perruche David Violi piano Pierre-André Weitz mise en scène, décors et costumes Pierre Lebon assistant décorateur VENDREDI 13, SAMEDI 14 DÉCEMBRE OPÉRA DE REIMS

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec l’Opéra de Reims 100

JEUDI 19, VENDREDI 20, SAMEDI 21, DIMANCHE 22 DÉCEMBRE OPÉRA ROYAL DE VERSAILLES

Jacques OFFENBACH La Périchole LES MUSICIENS DU LOUVRE CHŒUR DE L’OPÉRA NATIONAL DE BORDEAUX Marc Minkowski direction Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes Émilie Valantin, Jean Sclavis marionnettes Lyla Meynard, Bertrand Couderc lumières La Périchole Aude Extrémo Piquillo Stanislas de Barbeyrac Don Andrès de Ribeira Alexandre Duhamel Don Miguel de Panatellas éric Huchet Don Pedro de Hinoyosa Anas Seguin En collaboration avec Château de Versailles Spectacles


CALENDRIER 2019-2020

PLANQUETTE & HENRION

Robert PLANQUETTE On demande une femme de chambre Paul HENRION Chanteuse par amour

COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène

Claudine / Suzanne Ingrid Perruche David Violi piano Pierre-André Weitz mise en scène, décors et costumes Pierre Lebon assistant décorateur

En collaboration avec l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, Paris

En collaboration avec Les Théâtres – Jeu de Paume

Maurice YVAIN Yes !

VENDREDI 27, SAMEDI 28, DIMANCHE 29, MARDI 31 DÉCEMBRE OPÉRA DE TOURS

André MESSAGER Les P’tites Michu ORCHESTRE SYMPHONIQUE RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE/TOURS CHŒUR DE L'OPÉRA DE TOURS Christophe Grapperon direction En collaboration avec l’Opéra de Tours

DIMANCHE 29, MARDI 31 DÉCEMBRE THÉÂTRE DE CAEN

DIMANCHE 19 JANVIER OPÉRA DE VICHY

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec l’Opéra de Vichy

Cycle La révélation des compositrices

VENDREDI 20, SAMEDI 21 DÉCEMBRE THÉÂTRE DU JEU DE PAUME AIX-EN-PROVENCE

Jacques OFFENBACH Madame Favart CHŒUR ET ORCHESTRE DE L’OPÉRA DE LIMOGES Laurent Campellone direction Anne Kessler mise en scène En collaboration avec l’Opéra Comique, l’Opéra de Limoges et le théâtre de Caen

Cycle Reynaldo Hahn

JEUDI 19, VENDREDI 20, SAMEDI 21, JEUDI 26, VENDREDI 27, SAMEDI 28, DIMANCHE 29, MARDI 31 DÉCEMBRE JEUDI 2, VENDREDI 3, SAMEDI 4, MARDI 7, MERCREDI 8, JEUDI 9, VENDREDI 10, SAMEDI 11, DIMANCHE 12, MARDI 14, MERCREDI 15, JEUDI 16 JANVIER ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET PARIS

101


CALENDRIER 2020

DIMANCHE 26 JANVIER PRINZREGENTENTHEATER MUNICH (ALLEMAGNE)

DIMANCHE 26 JANVIER La Barcarolle Saint-Omer

Reynaldo HAHN L’Île du rêve

les dames d’OFFENBACH

Mélodies avec orchestre de Hahn et Fauré en première partie

Chantal Santon soprano ENSEMBLE CONTRASTE

CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Hervé Niquet direction Mahénu Hélène Guilmette Téria / Faïmana Ludivine Gombert Oréna Anaïk Morel Loti Cyrille Dubois Taïrapa / Henri, officier / 3e Officier Thomas Dolié Tsen Lee / Kerven / 2e Officier Artavazd Sargsyan En collaboration avec l’Orchestre de la Radio de Munich et le Chœur du Concert Spirituel

102

DIMANCHE 26 JANVIER PALAIS DES BEAUX-ARTS CHARLEROI (BELGIQUE)

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec le Palais des Beaux-Arts de Charleroi

VENDREDI 31 JANVIER THÉÂTRE DE CAEN

Nicolas ISOUARD Cendrillon LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Marc Paquien mise en scène Cendrillon Anaïs Constans Clorinde Jeanne Crousaud Tisbé Louise Pingeot Ramir, prince de Salerne Sahy Ratia Alidor, son précepteur Jérôme Boutillier Dandini, écuyer du prince Christophe Vandevelde Le Baron de Montefiascone Jean-Paul Muel En collaboration avec le théâtre de Caen

VENDREDI 14, SAMEDI 15 FÉVRIER THÉÂTRE DU JEU DE PAUME, AIX-EN-PROVENCE OFFENBACH & wachs

Jacques OFFENBACH Lischen et Fritzchen Frédéric WACHS Un mari dans la serrure Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes En collaboration avec Les Théâtres – Jeu de Paume


CALENDRIER 2020

Jacques OFFENBACH Lischen et Fritzchen Frédéric WACHS Un mari dans la serrure Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes

offenbach & wachs

Jacques OFFENBACH Lischen et Fritzchen Frédéric WACHS Un mari dans la serrure Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes En collaboration avec le Théâtre Marigny

SAMEDI 29 FÉVRIER, DIMANCHE 1er MARS Salle Pasteur / Le Corum Montpellier offenbach & hervé

Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles HERVÉ Le Compositeur toqué Giraffier / Séraphin Flannan Obé Patachon / Fignolet Raphaël Brémard Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières En collaboration avec l’Opéra Orchestre National Montpellier

DIMANCHE 8 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) la pomme de turquie

Pauline THYS La Pomme de Turquie Pierre DELARUELLE El Señor Piffardino Rosette / Castagnetta Faustine de Mones Chicotin / Piffardino Pierre Derhet Cradoussard NN Mary Olivon piano

Cycle La révélation des compositrices

offenbach & wachs

VENDREDI 28, SAMEDI 29 FÉVRIER, DIMANCHE 1er, Mardi 3, mercredi 4, jeudi 5 MARS STUDIO MARIGNY PARIS

Cycle Reynaldo Hahn

VENDREDI 21, SAMEDI 22, DIMANCHE 23 FÉVRIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

103


CALENDRIER 2020

MARDI 10 MARS LA FERME DU BUISSON NOISIEL

SAMEDI 14 MARS HALLE AUX GRAINS TOULOUSE

JEUDI 19 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

lecocq & barbier

Reynaldo HAHN La Carmélite

Présentation du festival

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes En collaboration avec La Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée

CHŒUR DU CAPITOLE Alfonso Caiani direction ORCHESTRE NATIONAL DU CAPITOLE DE TOULOUSE Leo Hussain direction Louise de La Vallière Hélène Guilmette Athénaïs Jennifer Holloway Le Roi Yann Beuron L’Évêque Patrick Bolleire Ardélise / 1re Femme Anaïs Constans Acté / L’Écolier / L’Abbesse Axelle Fanyo églé Violette Polchi Hélys Marie Gautrot Olympe / 2e Femme Éléonore Pancrazi La Reine / La Sorcière Ève-Maud Hubeaux Le Musicien Sahy Ratia Le Maître à danser Sébastien Droy En collaboration avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse

104

Louise Farrenc Sonate pour violoncelle et piano no 1 op. 46 (extrait) Marie Jaëll Sonate pour violoncelle et piano (extraits) Mel Bonis Sonate pour violoncelle et piano Luca Fiorentini violoncelle Jakub Tchorzewski piano

JEUDI 26 MARS LE MOULIN DU ROC, NIORT

Maurice YVAIN Yes ! COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène En collaboration avec Le Moulin du Roc, Scène nationale à Niort

SAMEDI 28, DIMANCHE 29 MARS Salle Pasteur / Le Corum MONTPELLIER offenbach & wachs

Jacques OFFENBACH Lischen et Fritzchen Frédéric WACHS Un mari dans la serrure Lischen / Thérézina Adriana Bignagni Lesca Fritzchen / Bigorneau Damien Bigourdan Alphonse Cemin piano Romain Gilbert mise en scène Mathieu Crescence scénographie et costumes En collaboration avec l’Opéra Orchestre National Montpellier


MARDI 31 MARS RELAIS CULTUREL, HAGUENAU

JEUDI 9 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

jeudi 16 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

les heures claires

Maurice YVAIN Yes !

Le Songe de Cléopâtre

d’un matin de printemps

COMPAGNIE LES BRIGANDS Vladislav Galard et Bogdan Hatisi mise en scène

Mel BONIS La Cathédrale blessée Barcarolle Le Songe de Cléopâtre Les Gitanos Hélène DE MONTGEROULT Études (extraits) Marie JAËLL Valses Louise FARRENC Nocturne Cécile CHAMINADE Pièces romantiques

Cécile CHAMINADE Trio no 1 Clémence DE GRANDVAL Intermezzo Charlotte SOHY Trio en la mineur

Mélodies de N. et L. BOULANGER, CHAMINADE, HOLMÈS, SOHY, BONIS, JAËLL… Cyrille Dubois ténor Tristan Raës piano

En collaboration avec le Relais Culturel de Haguenau

DIMANCHE 29 MARS SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTa VENISE (ITALIE)

SAMEDI 4 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

autour du piano

Louise FARRENC Quintette avec piano no 2 Mel BONIS Quatuor avec piano no 1 en si bémol majeur QUATUOR ZAÏDE Gloria Campaner piano Blanche Stromboni contrebasse

mel bonis

Mel BONIS Trio avec piano Musique de piano Quatuor avec piano no 2 en ré majeur I GIARDINI

Ismaël Margain et Guillaume Bellom piano à quatre mains

TRIO SORA VENDREDI 17 AVRIL SALLE BOURGIE MUSÉE DES BEAUX-ARTS MONTRÉAL (CANADA) COULEURS PARISIENNES

Gabriel FAURé Quintette pour piano et cordes no 1 Gabriel PIERNé Quintette pour piano et cordes, op. 41 MUSICIENS DE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MONTRÉAL Dans le cadre du 2e Festival Palazzetto Bru Zane Montréal

Cycle Reynaldo Hahn

SAMEDI 28 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Cycle La révélation des compositrices

CALENDRIER 2020

105


CALENDRIER 2020

SAMEDI 18 AVRIL SALLE BOURGIE MUSÉE DES BEAUX-ARTS MONTRÉAL (CANADA)

DIMANCHE 19 AVRIL SALLE BOURGIE MUSÉE DES BEAUX-ARTS MONTRÉAL (CANADA)

LES FLEURS DU MÂLE

lecocq & barbier

Airs d’opérettes et chansons coquines

Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Victoria Duhamel conception et mise en espace Dans le cadre du 2e Festival Palazzetto Bru Zane Montréal

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Dans le cadre du 2e Festival Palazzetto Bru Zane Montréal

106

MARDI 21 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

SAMEDI 25 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

femmes de légendes

méditation

Virginie MOREL Étude mélodique no 1 Charlotte SOHY Sonate Marie JAËLL Esquisses romantiques (Les Ombres Métamorphoses - Fantasca) Mel BONIS Femmes de légendes Marie Vermeulin piano

Rita STROHL Sonate dramatique « Titus et Bérénice » pour violoncelle et piano Mel BONIS Méditation Sérenade Gabriel FAURÉ Élégie op. 24 Anne Gastinel violoncelle Claire Désert piano


CALENDRIER 2020

LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Marc Paquien mise en scène Cendrillon Anaïs Constans Clorinde Jeanne Crousaud Tisbé Louise Pingeot Ramir, prince de Salerne Sahy Ratia Alidor, son précepteur Jérôme Boutillier Dandini, écuyer du prince Christophe Vandevelde Le Baron de Montefiascone Jean-Paul Muel En collaboration avec l’Opéra de Massy

ombre & lumière

Charles GOUNOD Messe de Clovis Gabriel FAURÉ Requiem CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Chouchane Siranossian premier violon et violon solo Regula Mühlemann soprano Jean-Sébastien Bou baryton En collaboration avec le Théâtre des Champs-Élysées et Le Concert Spirituel

MERCREDI 27 MAI SALLE MOLIÈRE, OPÉRA DE MONTPELLIER lecocq & barbier

Charles LECOCQ Sauvons la caisse Frédéric BARBIER Faust et Marguerite Fille de l’air / Marguerite Lara Neumann Cruchinet / Faust Flannan Obé Pierre Cussac accordéon, arrangements Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes En collaboration avec l’Opéra Orchestre National Montpellier

MARDI 2, MERCREDI 3, VENDREDI 5, SAMEDI 6, DIMANCHE 7 JUIN ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET PARIS

Nicolas ISOUARD Cendrillon LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Marc Paquien mise en scène Cendrillon Anaïs Constans Clorinde Jeanne Crousaud Tisbé Louise Pingeot Ramir, prince de Salerne Sahy Ratia Alidor, son précepteur Jérôme Boutillier Dandini, écuyer du prince Christophe Vandevelde Le Baron de Montefiascone Jean-Paul Muel Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Cycle La révélation des compositrices

Nicolas ISOUARD Cendrillon

SAMEDI 16 MAI THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES PARIS

Cycle Reynaldo Hahn

SAMEDI 25, DIMANCHE 26 AVRIL OPÉRA DE MASSY

107


CALENDRIER 2020

MERCREDI 3 JUIN OPÉRA DE LILLE PARISIENS / PARISIENNES

Airs d’Offenbach, Hervé, Audran, Varney, Serpette, Lecocq… Marie Lenormand mezzo-soprano Loïc Félix ténor Flore Merlin piano En collaboration avec l’Opéra de Lille

108

LUNDI 15 JUIN AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE PARIS

MERCREDI 17 JUIN AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE PARIS

JEUDI 18 JUIN AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE PARIS

UNE NUIT D’ÉTÉ

quintettes français

musique en famille

Airs, mélodies et pièces instrumentales de Saint-Saëns, Ropartz, Berlioz, Chausson, Offenbach, Fauré, etc.

Camille SAINT-SAËNS Quintette pour piano et cordes en la mineur op. 14 César FRANCK Quintette pour piano et cordes en fa majeur FWV 7

Reynaldo HAHN Quintette pour piano et cordes en fa dièse mineur Maurice RAVEL Quatuor à cordes en fa majeur

Véronique Gens soprano I GIARDINI Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

QUATUOR AROD David Kadouch piano Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

QUATUOR TCHALIK Dania Tchalik piano Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris


SAMEDI 20 JUIN PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VIOLONCELLE FRANçAIS

Mel BONIS Méditation pour violoncelle et piano op. 33 Rita STROHL Sonate dramatique « Titus et Bérénice » pour violoncelle et piano Gabriel FAURÉ Sonate pour violoncelle et piano no 2 en sol mineur op. 117 Anne Gastinel violoncelle Claire Désert piano Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

MERCREDI 24 JUIN AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE PARIS

JEUDI 25 JUIN THÉÂTRE DES CHAMPS-élysées PARIS

Mélodies françaises revisitées façon jazz manouche

LE CONCERT DE CHAUSSON

Ambroise THOMAS Psyché

QUAI DES BRUMES Federico Benedetti clarinette Tolga During guitare Roberto Bartoli contrebasse

Guillaume LEKEU Sonate pour violon et piano en sol mineur Claude DEBUSSY Quatuor à cordes en sol mineur Ernest CHAUSSON Concert pour piano, violon et quatuor à cordes en ré majeur op. 21

CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS Pierre Bleuse direction Psyché Jodie Devos éros Karine Deshayes Mercure Tassis Christoyannis Dafné Ludivine Gombert Bérénice Marie Gautrot Antinoüs Artavazd Sargsyan Gorgias Jérôme Boutillier Le Roi Patrick Bolleire

ART NIGHT

QUATUOR DORIC Alina Ibragimova violon Cédric Tiberghien piano Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Dans le cadre du 8e Festival Palazzetto Bru Zane Paris

Cycle Reynaldo Hahn

VENDREDI 19 JUIN AUDITORIUM DU MUSÉE DU LOUVRE PARIS

Cycle La révélation des compositrices

CALENDRIER 2020

109


tarifs et réservations

à venise Palazzetto Bru Zane

réservations

Scuola Grande San Giovanni Evangelista

SUR internet

tarif :

15 euros | 5 euros* *tarif réduit pour les étudiants et les moins de 28 ans

ABONNEMENTS

Les abonnements (à partir de trois concerts) peuvent être souscrits à tout moment de la saison et permettent de bénéficier d’un pourcentage de réduction de 25%. Le choix des concerts est à effectuer au moment de la souscription de l’abonnement.

bru-zane.com tickets@bru-zane.com vivaticket.it

8e Festival Palazzetto Bru Zane paris

Par téléphone

Athénée Théâtre Louis-Jouvet Square de l’Opéra Louis-Jouvet 7, rue Boudreau 75009 Paris Réservations +33 1 53 05 19 19 athenee-theatre.com

AU PALAZZETTO BRU ZANE

Auditorium du musée du Louvre Musée du Louvre (sous la Pyramide), 75001 Paris Réservations sur place, au +33 1 40 20 55 00 ou sur fnac.com

Palazzetto Bru Zane : +39 041 52 11 005 Call Center Vivaticket : du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi de 9h à 14h (fermé le dimanche). Depuis l’Italie : 892 234 Depuis l’étranger : +39 041 27 19 035 Du lundi au vendredi, 14h30 – 17h30 et dans chaque lieu de spectacle, une heure avant le début du concert. SUIVEZ-NOUS SUR :

Théâtre des Champs-Élysées 15, avenue Montaigne 75008 Paris Réservations +33 1 49 52 50 50 theatrechampselysees.fr

111


lieux des concerts à venise

SAN StAe

Palazzetto Bru Zane San Polo, 2368 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia, San Tomà ou Riva de Biasio

RIVA de bIASIO

St R

Ad AN

gARe de SANtA LUCIA

p.te p.t e SCALzI

e LL CA A Ng LO

CAmpO S. gIACOmO dA L’ORIO

AR

IN

pIAzzALe ROmA

CAL L

CAmpO de LA LANA

e de

pALAzzettO bRU zANe

te

SCUOLA gRANde SAN gIOVANNI eVANgeLIStA LA L ACA

e CALL

e

zAN

C.Le

ONÀ CA’ d

CAmpO SAN pOLO

CAmpO SAN StIN CALLe

’ AmAI de CA

pIAzzALe ROmA CAmpO deI tOLeNtINI

CAL Le

Scuola Grande San Giovanni Evangelista San Polo, 2454 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia ou San Tomà

O

m

Nd

O

Se CO

RI

F.t A

RIO

FeRROVIA

OV A

deL Le C

HIOV eRe

CAmpO deI FRARI

CAmpO SAN tOmÀ

SAN tOmÀ


CONSEIL D’ORIENTATION ET éQUIPE FO

Nd

Nicole Bru présidente

Am

eN

te

NU

CONSEIL D’ORIENTATION

OV

e

Didier Voydeville président Luc Bourrousse Gérard Condé Thierry Fouquet Michèle Roche Emilio Sala

SS. g IOVA e pA NNI OLO

éQUIPE

Andrea Simionato responsable administratif Viola Costantini chargée d’administration

S.

Alexandre Dratwicki directeur scientifique Étienne Jardin responsable scientifique des publications et colloques Sébastien Troester responsable scientifique des éditions musicales Marie Humbert chargée de mission des éditions musicales A RI A m A OS Rm

FO

Baptiste Charroing directeur du développement Rosa Giglio coordinatrice artistique Elena Vignotto responsable de la production Giulia Trevisanato chargée de production et régisseuse Joséphine Kirch chargée de production Laura Stagetti chargée de production Katia Amoroso responsable relations presse Mathilde Guesdon chargée de communication Viviana Bianchi coordinatrice marketing et développement du public à l’international SAN mARCO I RIVA degL I Anna Da Rozze chargée des relations avec leAVON public SCHI Camille Merlin coordinatrice éditoriale – département communication Marianne Jugan assistante éditoriale – département communication

CONTACTS PRESSE France Opus 64 : Valérie Samuel et Sophie Nicoly

+33 1 40 26 77 94 | s.nicoly@opus64.com Allemagne Ophelias Culture PR : Ulrike Wilckens +49 89 67 97 10 50 | letter@ophelias-pr.com AVEC LA COLLABORATION DE

Carlos Céster conseiller éditorial Benoît Dratwicki conseiller artistique Marie Grémont assistante de production, Bru Zane France Louise-Marie Mollard communication Remo Romano webmaster

© 2019 - Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française Toute reproduction, photocopie incluse, est interdite sans autorisation préalable. Le Palazzetto Bru Zane est à la disposition des ayant-droits pour les éventuelles sources iconographiques non identifiées.

ART DIRECTION AND GRAPHIC DESIGN Tapiro IMPRESSION Grafiche Veneziane


Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française San Polo 2368, 30125 Venise - Italie tél. +39 041 52 11 005 contact@bru-zane.com

bru-zane.com

Ressources numériques autour de la musique romantique française

La webradio de la musique romantique française

MEDIABASE

CLASSICAL RADIO

Profile for Palazzetto Bru Zane

Palazzetto Bru Zane | Saison 2019-2020  

Brochure de saison 2019-2020. En savoir plus sur www.bru-zane.com

Palazzetto Bru Zane | Saison 2019-2020  

Brochure de saison 2019-2020. En savoir plus sur www.bru-zane.com

Advertisement