__MAIN_TEXT__

Page 1

FRANÇAIS


Le Palazzetto Bru Zane bĂŠnĂŠficie du soutien de la Fondation Bru fondation-bru.org


Du « premier » Faust de Gounod aux opérettes d'Hervé, Offenbach ou Messager, en passant par la musique sacrée, « Plaisirs d'amour » ou les « Fleurs du Mâle », toujours dans l'esprit de (re)découverte qui anime le Centre de musique romantique française et son équipe, la nouvelle saison du Palazzetto Bru Zane sera passionnante ! Nicole Bru, présidente


ÉDITORIAL L'année 2018 est pour le Palazzetto Bru Zane l'occasion de célébrer le bicentenaire de la naissance de Charles Gounod, l'une des figures majeures du romantisme français. L'auteur sera abordé sous différents angles qui montreront combien la connaissance de son catalogue d'œuvres est aujourd'hui encore incomplète. Dans le domaine lyrique sont programmées la recréation de son dernier opéra, Le Tribut de Zamora – à Munich –, puis celles de La Nonne sanglante – en coproduction avec l'Opéra Comique – et de la première version de Faust (1859) avec dialogues, mélodrames et nombreux morceaux aujourd'hui inconnus – au Théâtre des Champs-Élysées. Mais c'est aussi comme symphoniste et comme compositeur de musique sacrée ou de musique de chambre que Gounod se dévoilera, par le biais de concerts, d'enregistrements, de livres et de colloques. L'automne 2017 aura d'abord mis en lumière l'un des mentors de Gounod : le compositeur tchèque Antoine Reicha, naturalisé français après de nombreuses années passées à Paris, notamment comme professeur de composition du Conservatoire. Reicha influença durablement Berlioz, Liszt et Franck – parmi d'autres – grâce à sa vision moderne de l'harmonie et à sa conception aventureuse du contrepoint. Sonates, trios, quatuors et quintettes donneront un aperçu de son style, proche de celui de Boëly ou d'Onslow.

En parallèle, le Palazzetto Bru Zane présente trois nouvelles productions scéniques. Mam'zelle Nitouche d'Hervé permet à Pierre-André Weitz de poursuivre son travail sur le père de l'opérette après le succès rencontré par Les Chevaliers de Table ronde au cours des deux dernières saisons. Le Centre de musique romantique française retrouve également la compagnie Les Brigands à l'occasion des P'tites Michu d'André Messager dans une mise en scène de Rémy Barché. Enfin, un spectacle intitulé 2 Bouffes en 1 acte, associant Les Deux Aveugles d'Offenbach et Le Compositeur toqué d'Hervé, mis en scène par Lola Kirchner, permettra au public de comparer le talent de ces deux maîtres de l'opérette. Le Festival Palazzetto Bru Zane à Paris, pour sa 6e édition, s'étoffe avec 26 concerts et représentations du 1er au 29 juin 2018, invitant le spectateur à apprécier la diversité artistique du XIXe siècle dans le Paris musical d'aujourd'hui : au Théâtre des Bouffes du Nord, à l'Opéra Comique, au Théâtre de l'Athénée, à l'Auditorium de Radio France, à la Philharmonie de Paris et au Théâtre des Champs-Élysées. En Allemagne, c'est au RADIALSYSTEM V de Berlin que le Palazzetto Bru Zane prendra ses quartiers d'hiver, du 1er au 3 décembre 2017, pour la première édition d'un nouveau festival destiné à faire découvrir la musique romantique française au public berlinois.

3


SOMMAIRE 2017-2018 p. 7

Cycle Antoine Reicha, musicien cosmopolite et visionnaire Professeur de Liszt, Berlioz, Gounod et Franck, Reicha fut l'un des grands importateurs du classicisme viennois dans le Paris de la Restauration.

p. 15

Cycle Charles Gounod, de l'église à l'opéra À l'occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur (1818-2018), le Palazzetto Bru Zane propose de faire mieux connaître celui qui ne fut pas seulement l'auteur de Faust et de Roméo et Juliette…

p. 29

Saison à Venise : concerts, conférences et ateliers-concerts pour les familles


p. 39

Festival Palazzetto Bru Zane à Berlin De l'intimité du quatuor à cordes ou de la harpe à la frivolité de la chanson et de l'opérette, quatre concerts du 1er au 3 décembre 2017 pour se plonger dans le XIXe siècle musical français.

p. 59

Productions en tournée L'opérette sera à l'honneur avec trois nouvelles productions : Mam'zelle Nitouche d'Hervé, Les P'tites Michu de Messager et le dyptique Les Deux Aveugles d'Offenbach / Le Compositeur toqué d'Hervé.

p. 43

6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Opéra, opérette, musique symphonique et de chambre, mélodies et chansons populaires : toute la musique romantique française en 26 événements du 1er au 29 juin 2018.

p. 81

Formation et concours p. 85

Actualités de la recherche p. 91

Livres et disques p. 99

Calendrier p. 115

Informations pratiques


CYCLE ANTOINE REICHA (1770-1836), MUSICIEN COSMOPOLITE ET VISIONNAIRE Professeur de Liszt, Berlioz, Gounod et Franck, Reicha fut l'un des grands importateurs du classicisme viennois dans le Paris de la Restauration.


Après la redécouverte d'œuvres d'Étienne-Nicolas Méhul et de Charles-Simon Catel, le Palazzetto Bru Zane poursuit son exploration des premières décennies du XIXe siècle en s'intéressant cette fois à Antoine Reicha. Compositeur tchèque naturalisé français en 1829, il côtoya Beethoven et Haydn avant de gagner la capitale française sous l'Empire. De son immense corpus de musique de chambre, seuls subsistent au répertoire ses quintettes à vent, pionniers dans leur genre. Mais la qualité du reste de ses partitions, en particulier celle de ses quatuors à cordes, mérite qu'on accorde aujourd'hui une oreille plus attentive à ces pages qui constituent un passionnant trait d'union entre classicisme viennois et romantisme français. Théoricien hors pair, Reicha poussa très loin les recherches érudites sur l'art d'un contrepoint visionnaire et d'une harmonie novatrice.

J'ai toujours aimé passionnément la France, c'est là où j'ai ma manière de voir et de sentir. Antoine Reicha, autobiographie 7


Biographie Originaire de Prague, Antoine Reicha (ou Antonín Rejcha) fut, outre un compositeur reconnu, l'un des plus importants théoriciens et pédagogues de la première moitié du XIXe siècle. Orphelin de père très tôt, il reçoit sa première formation chez son oncle, le compositeur et violoncelliste Joseph Reicha. Nommé Leiter de l'orchestre de cour de Bonn en 1785, l'oncle emmène son neveu avec lui, lequel obtient une place de flûtiste dans l'orchestre de l'institution, aux côtés du jeune Beethoven, lui-même altiste. Cette période de sa vie s'achève en 1794, avec l'occupation de la ville par l'armée révolutionnaire française. Antoine se rend alors à Hambourg puis à Paris et enfin à Vienne, où il complète sa formation notamment auprès de Salieri. C'est en 1808 qu'il s'installe définitivement en France. Bien que perçu comme un compositeur de musique « allemande », il sera, grâce à sa science du contrepoint, nommé professeur au Conservatoire de Paris en 1818. C'est à cette époque qu'il rédige l'essentiel de ses ouvrages théoriques, dont le Traité de haute composition (1824-1826), animé d'un souci constant d'équilibre et de rationalité, ouvrage dans lequel il témoigne d'une exceptionnelle clairvoyance de l'avenir. Ouvert au progrès, son enseignement influença profondément des artistes tels que Berlioz, Liszt, Gounod et Franck. Naturalisé français en 1829, il reçoit en 1835 l'ultime consécration avec son élection à l'Institut. Aujourd'hui méconnue, son œuvre (dont de nombreuses pièces pour piano et pour vents) oscille entre l'expression d'une légèreté héritée du classicisme et un goût prononcé pour l'expérimentation théorique, à la limite du visionnaire (Quatuor scientifique, fugues pour piano).

Un artiste sans goût est comme un philosophe sans raison. Antoine Reicha, autobiographie 8


J'avais toujours un grand penchant à faire des choses extraordinaires en composition. Antoine Reicha, autobiographie

Le goût de l'expérience Reicha revendiqua l'importance de repousser les limites du connu pour parfaire la musique de son temps. Si ses symphonies, concertos et quatuors – du moins pour la plupart – semblent policés par un art viennois porté à son apogée, l'artiste a en revanche mené très loin les recherches harmoniques et rythmiques dans le domaine de la musique de piano, l'instrument-confident de ses caprices artistiques. On ne sait qu'admirer le plus entre l'audace des « mesures composées et irrégulières » ou ses nouvelles théories portant sur la conduite du contrepoint (et de la fugue en particulier). Néanmoins, l'homme ne s'arrête pas au langage, il expérimente aussi le médium sonore. Il excellera en particulier dans l'écriture pour les instruments à vent, maîtrisant parfaitement leurs qualités autant que leurs limites techniques. Son extraordinaire savoir-faire consiste ainsi – imitant en cela ses prédécesseurs Haydn, Mozart et Beethoven – à transformer leurs imperfections en innovations expressives. À Paris, il noue pour ce faire des relations d'amitié avec quelques-uns des meilleurs virtuoses de son époque, pour lesquels il écrit ses quintettes à vent et de la musique de chambre : le flûtiste Joseph Guillou, le hautboïste Gustave Vogt, le corniste Louis-François Dauprat, le clarinettiste Jacques-Jules Bouffil ou encore le bassoniste Antoine-Nicolas Henry. Antoine Reicha a été en fait le véritable créateur, avant Onslow, de ce genre musical qui n'a cessé depuis d'inspirer de nombreux auteurs.

9


Un théoricien méticuleux Parmi les nombreux traités de composition laissés par Reicha, il en est un qu'on peut regarder comme son testament : l'Art du compositeur dramatique ou Cours complet de composition vocale, paru en 1833. Pourtant, son premier texte théorique – le Traité de mélodie (1814) –, publié avant son entrée au Conservatoire, fut réédité à onze reprises et traduit dans plusieurs langues, ce qui n'en fait pas un essai de jeunesse anecdotique. Son Traité de haute composition musicale, de 1824, provoquera de nombreuses réactions et polémiques dans le monde musical conservateur et académique, en particulier de la part de Luigi Cherubini (alors directeur du Conservatoire) et du musicographe belge François-Joseph Fétis. Reicha ne s'en formalise pas, n'ayant de cesse d'innover, d'expérimenter, d'agiter les idées. « J'ai toujours été poussé par le désir de composer quelque chose d'extraordinaire… Je n'y parvenais jamais mieux que lorsque je procédais à des combinaisons et exploitais des idées auxquelles mes prédécesseurs n'avaient jamais pensé », écrira-t-il. Cette profusion d'inventions mit certains musiciens mal à l'aise : « Monsieur Reicha a trop tendance à gaspiller ses idées, cette musique témoigne d'un manque de maîtrise de la forme » estima Louis Spohr.

Repères des éditions théoriques 1814 : Traité de mélodie 1814 : Petit Traité d'harmonie pratique 1818 : Cours de composition musicale, ou Traité complet et raisonné d'harmonie pratique 1824 : Traité de haute composition 1833 : Art du compositeur dramatique, ou Cours complet de composition vocale 10


Un passeur de styles Reicha est le modèle parfait de l'homme de transition n'ayant ni renié le passé, ni ignoré le futur. S'il est un passeur c'est d'abord entre l'art germanique et l'enseignement musical français, rétif aussi bien à l'harmonie de Beethoven qu'au cantabile de Rossini. « L'excellence du style viennois modifie la définition et la perception de la musique », a-t-il déclaré, vouant un culte à Haydn et Mozart dont témoigne une grande partie de sa musique de chambre. Reicha n'est pourtant pas moins estimable comme pédagogue, professeur généreux et confiant dans le génie de ses meilleurs élèves à qui il donne en héritage sa sélection des théories classiques revisitées à l'aune de ses propres recherches. Si l'on écoute bien sa musique d'orchestre, on entendra de loin en loin ce qu'elle inspira à Berlioz, tout épris de liberté et d'individualité qu'il fût. Berlioz, justement, qui écrira au lendemain de la mort de Reicha : « Toujours tranquille dans sa marche, sourd à la voix de la critique, peu sensible à l'éloge, il n'attachait extérieurement de prix qu'aux succès des jeunes artistes dont l'éducation lui était confiée au Conservatoire et auxquels il donnait ses leçons avec tout le soin et toute l'attention imaginables. » (Journal des débats, 3 juillet 1836)

Le sentiment est l'unique objet de la musique. Antoine Reicha, autobiographie 11


ÉVÉNEMENTS

Festival à Venise Antoine Reicha, musicien cosmopolite et visionnaire Du 23 septembre au 4 novembre 2017 voir p. 30

Un festival de huit concerts permettra de découvrir l'éclectisme de Reicha. Duos pour violon et violoncelle, trios avec piano, quatuors à cordes, quintettes pour clarinette et cordes ou pour deux altos : Reicha explorait tout l'éventail des formations possibles. Ce cycle vénitien sera enrichi par deux concerts de l'Ex Novo Ensemble au Teatro La Fenice, des projets pédagogiques ainsi que des conférences. Avec notamment les Quatuor Mandelring et Ardeo, Christophe Coin et Julien Chauvin, le Quintette Klarthe, Ivan Ilic ou le Trio Medici. Colloque Professeur Reicha : le compositeur, le théoricien et l'enseignant Du 10 au 12 novembre 2017 Complesso monumentale di San Micheletto – Lucques, Italie voir p. 87

La collaboration avec le Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini se poursuit cette saison avec un colloque dédié à Antoine Reicha. De nombreux artistes et compositeurs bénéficièrent des méthodes et textes de ce compositeur, théoricien et enseignant tchèque naturalisé français. Ces journées aborderont la nature de sa pédagogie ainsi que sa portée dans le temps. 12

Formation Chapelle Musicale Reine Elisabeth Après un travail mené autour de l'œuvre d'Édouard Lalo en 2015 (dont l'aboutissement a été l'enregistrement et la publication de l'intégrale de sa musique concertante) puis de Camille Saint-Saëns et Fernand de La Tombelle en 2016, le Palazzetto Bru Zane et la Chapelle Musicale Reine Elisabeth font découvrir cette saison à plusieurs jeunes solistes des pièces d'Antoine Reicha. L'occasion pour ces musiciens de venir se produire à Venise et de participer à l'enregistrement d'un coffret monographique.


DISQUES

Musique de chambre Solistes de la Chapelle musicale Reine Elisabeth Pièces pour piano Trio n° 2 en ré mineur op. 101 Trio pour trois violoncelles seuls Quatuor op. 95 n° 1 Quintette en fa majeur à deux altos

PARTITIONS

Quatuors op. 49 n° 1, op. 90 n° 2 et op. 94 n° 3 Quatuor Ardeo PALAZZETTO BRU ZANE / L'EMPREINTE DIGITALE (2014)

En lien avec la parution discographique de pièces de musique de chambre enregistrées par les solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, le Palazzetto Bru Zane publie en édition moderne le conducteur et les parties séparées de deux partitions peu connues de Reicha : le Trio en ré mineur op. 101 no 2 et le Quintette avec deux altos en fa majeur. Deux pièces héritières du classicisme des Lumières dans lesquelles Reicha témoigne aussi des frémissements du romantisme naissant. Disponibles en PDF sur demande à st@bru-zane.com

ALPHA CLASSICS / PALAZZETTO BRU ZANE / CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH

À paraître en septembre 2017

Œuvres pour piano seul Ivan Ilic piano Sonate en ut majeur Sonate en fa majeur « sur La Flûte enchantée » Praktische Beispiele (extraits) CHANDOS

À paraître en septembre 2017 13


CYCLE CHARLES GOUNOD, (1818-1893) DE L'EGLISE A L'OPERA À l'occasion du bicentenaire de la naissance du compositeur, le Palazzetto Bru Zane souhaite faire mieux connaître celui qui ne fut pas seulement l'auteur de Faust et de Roméo et Juliette…


Sa musique est aussi divine que sa personne est noble et distinguée. Gounod a un avenir immense. Pauline Viardot

Gounod passe à raison pour l'apôtre d'un romantisme lyrique, sensuel et séducteur. De l'émerveillement de « l'air des bijoux » dans Faust à la candeur pastorale de Mireille, en passant par la volupté de la scène du balcon de Roméo et Juliette, le compositeur a su saisir et transcrire les palpitations de l'âme humaine victime d'un amour foudroyant ou contrarié. Mais il ne fut pas seulement ce chantre du désir, et montrer l'artiste sous toutes ses facettes est précisément l'objectif du cycle que lui consacre le Palazzetto Bru Zane. C'est pourquoi le confidentiel (Concerto pour piano-pédalier, transcriptions de Mozart ou Palestrina pour chœur a cappella) côtoiera l'événement (recréation de son dernier opéra, Le Tribut de Zamora), en même temps qu'un nouveau regard sera porté sur des pièces plus connues, notamment la première version de Faust avec textes parlés, interprétée sur instruments historiques.

15


L'homme en quelques mots Orphelin à cinq ans d'un père artiste peintre, Charles Gounod fut élevé par sa mère, qui l'initia à la musique avant de le confier au célèbre Antoine Reicha. Après avoir poursuivi des études classiques couronnées par un baccalauréat de philosophie, il entra au Conservatoire en 1836 pour y suivre l'enseignement d'Halévy (contrepoint), Le Sueur et Paer (composition), jusqu'à l'obtention d'un premier prix de Rome en 1839. S'il envisagea un temps d'entrer dans les ordres, témoignant d'une réelle dévotion dont naîtra un imposant corpus religieux, sa passion pour le théâtre l'emporta finalement. Sa première tentative, Sapho (1851), ne fut certes qu'un demi-succès, mais elle lui permit de recevoir, l'année suivante, la commande d'une musique de scène pour la Comédie-Française : Ulysse. Suivront bientôt La Nonne sanglante (1855), Le Médecin malgré lui (1858) et surtout Faust (1859), chef-d'œuvre incontesté de l'art français. Aucun de ses autres ouvrages, hormis peut-être Roméo et Juliette (1867), n'égalera par la suite le succès et la postérité de cet opéra inspiré du drame goethéen. Se succéderont néanmoins, avec des fortunes diverses, La Colombe, Philémon et Baucis (1860), La Reine de Saba (1862), Mireille (1864), Cinq-Mars (1877), Polyeucte (1878) et Le Tribut de Zamora (1881). Célébré comme une authentique gloire nationale, élu à l'Institut en 1866, Gounod marqua son époque de sa sensibilité particulière et de son impressionnant catalogue, largement dominé par la voix, malgré d'importantes incursions dans le domaine orchestral et dans la musique de chambre.

Repères chronologiques 1818 : naissance à Paris 1839 : lauréat du prix de Rome 1851 : création de Sapho 1855 : écriture des deux symphonies 1859 : création de Faust 1867 : première de Roméo et Juliette 1893 : décès à Saint-Cloud 16


Paris / Rome / Vienne / Londres Contrairement à des artistes comme Liszt ou Saint-Saëns, Gounod ne fut pas un voyageur aventureux et sa nature plutôt sédentaire lui fit privilégier des installations de longue durée dans quelques capitales européennes. Ce n'est jamais de son propre chef qu'il se lança dans les périples qui jalonnent son existence. Son séjour en Italie fut ainsi le fruit de sa réussite au concours du prix de Rome (1839) : installé à la Villa Médicis pendant de longs mois, il eut la chance d'y côtoyer le peintre Ingres, alors directeur de l'institution, qui le nourrit de ses dogmes classiques. « Je n'ai vu personne admirer plus de choses que lui, précisément parce qu'il voyait mieux que personne par où et pourquoi une chose est admirable. Seulement il était prudent ; il savait à quel point l'entraînement des jeunes gens les expose à s'éprendre, à s'engouer, sans discernement et sans méthode » notera Gounod dans ses Mémoires d'un artiste. De Rome, le jeune compositeur gagne Vienne où il ne restera qu'un court moment. Mais c'est là qu'il écrivit des ouvrages fondateurs de son style de maturité, notamment deux pièces de valeur : son Requiem en ré mineur et sa Messe vocale pour chœur a cappella, laquelle témoigne d'un premier contact avec le style de Palestrina. Si Gounod s'installe longuement à Londres dans les années 1870, c'est à nouveau poussé par les circonstances : la guerre franco-prussienne ne lui inspire aucune tranquillité dans l'Hexagone. Ce séjour verra naître des œuvres maîtresses comme Mors et Vita, l'un des plus ambitieux oratorios du répertoire romantique français, mais aussi l'opéra Polyeucte et la cantate Gallia. Pourtant c'est à Paris que Gounod vécut principalement. Ses ouvrages en étaient l'ornement lyrique, symboles d'un romantisme à son zénith, que l'Europe entière vint applaudir.

17


La musique sacrée en quelques dates 1842 : Requiem de Vienne (inédit) 1854 : Tobie 1855 : Messe de sainte Cécile 1875 : Requiem en fa majeur 1882 : Rédemption 1885 : Mors et Vita 1887 : Messe de Jeanne d'Arc 1891 : Saint François d'Assise 1895 : Messe de Clovis

18

Mystique Gounod n'avait pas que le goût de la musique. Son rêve d'idéal a bien failli lui faire choisir la voie religieuse. Il s'en fallut de peu, et c'est probablement à sa mère qu'on doit son orientation définitive. Lorsqu'il séjournait à la Villa Médicis, elle s'inquiéta régulièrement de voir éclore des élans mystiques chez un fils qu'elle connaissait bien, lui demandant avec délicatesse : « Je ne sais de quel côté tu désireras loger lorsque tu reviendras. Sera-ce près des Missions ou près de l'Opéra ? » Gounod suivra des cours de théologie sous l'habit ecclésiastique, mais il écrira finalement : « Je m'étais étrangement mépris sur ma propre nature et sur ma vraie vocation. » Il reste de cette attirance pour la religion un catalogue de pièces sacrées aussi important par le nombre que par la qualité. La Messe de sainte Cécile – œuvre la plus célèbre – cache des conceptions plus ambitieuses qui demeurent injustement dans son ombre : plusieurs requiem, des oratorios comme Rédemption et Mors et Vita, de nombreux motets aux styles variés, allant du néo-palestrinien au romantisme le plus moderne. Parmi les dernières pièces du compositeur, le petit oratorio Saint François d'Assise a fort heureusement été révélé il y a peu. Saint-Saëns considérera que le pan sacré de l'œuvre de Gounod était celui qui méritait le plus de survivre à l'épreuve du temps, même si la postérité lui a préféré Faust et Roméo et Juliette. On a reproché à cette musique religieuse d'avoir plus souvent les accents de l'amour profane que ceux de l'adoration biblique. C'est que Gounod chante l'un et l'autre avec la même sincérité, celle d'une simple créature humaine face aux mystères de l'existence.


L'éternel féminin Comme Massenet après lui, Gounod aura été le chantre de la femme et de ses passions. Lui-même fut bouleversé par des rencontres qui jalonnèrent son existence sur près de cinquante années : Maria Malibran, Pauline Viardot, Fanny Mendelssohn, Georgina Weldon, Adèle d'Affry, Anna Zimmerman… Toutes furent pour lui des confidentes ou des muses inspiratrices. Le tempérament fougueux de Gounod explique les courriers enflammés qui sont aujourd'hui la mémoire de ces relations aux frontières parfois ambiguës. Mais la première femme de cette liste n'est autre que sa propre mère, Victoire Gounod, qui veilla sur son éducation musicale avec un zèle infatigable, parfois même obsessionnel. Gounod, qu'on devine régulièrement agacé par cette omniprésence, rendra pourtant un juste hommage à celle qui fit tant pour lui, écrivant à sa fiancée : « Elle m'a tant aimé que nous ne serons pas trop de deux pour le lui rendre. » Ce firmament de muses inspiratrices est magnifié dans les opéras du compositeur, dont aucun ne détourne son attention du visage féminin. Au-delà des trois matrones révoltées du Médecin malgré lui, la femme est représentée surtout par Sapho la poétesse, Marguerite la jeune fille sans défense, Juliette et la fragilité de l'amour profane, Pauline et la grandeur de l'amour sacré, Balkis – reine de Saba – et la faiblesse des sens et enfin, Mireille, la plus innocente de toutes. En cette année 2018 reprendront vie les dernières femmes de la pensée gounodienne à n'avoir pas encore recouvré le jour : Xaïma et Hermosa, héroïnes de son dernier opéra, Le Tribut de Zamora.

Dieu créa trois belles choses : la musique, les fleurs et les femmes. Ce sont elles que j'ai toujours chantées. Charles Gounod, Mémoires d'un artiste 19


La France possède un répertoire de musique dramatique d'une valeur immense, et qu'elle est fort loin d'apprécier à sa juste valeur. Hector Berlioz

20

L'homme de théâtre La mère de Gounod avait eu la finesse de mettre dans les bagages du jeune homme en partance pour Rome le Faust de Goethe, traduit par Gérard de Nerval. Le Médecin malgré lui (opéra-comique de 1858) répondit ensuite à une préoccupation qu'elle exprima dès le retour de son fils de la Villa Médicis : ne pas se cantonner au genre sérieux. On le voit, dans le domaine de l'opéra comme dans bien d'autres, c'est encore à sa génitrice que Gounod dut beaucoup. Taxée d'académisme par les tenants d'une modernité débridée, la production lyrique de l'artiste témoigne pourtant de deux qualités essentielles du grand musicien : l'unité d'une pensée stylistique personnelle et la variété d'un homme qui comprend les spécificités de chacun de ses livrets. Si les signatures mélodiques et harmoniques abondent, la manière dont Gounod agence airs, ensembles et finales surprend chaque fois. Généreux en reprises et développements ambitieux dans ses grands opéras, l'artiste se fait économe et parcimonieux dans le genre du demi-caractère (par exemple dans Cinq-Mars ou Philémon et Baucis), aimant à introduire romances de salon (« Si le bonheur » de Siebel dans Faust) et mélodies orchestrées (« Ô ma lyre immortelle » de Sapho ou « Nuit resplendissante » de Marie de Gonzague). S'il écrit volontiers pour toutes les voix, Gounod favorisera toujours le « fort ténor » d'opéra-comique (Roméo, Vincent, Faust, Cinq-Mars) et le soprano lyrique aux accents touchants (Mireille, Marguerite, Juliette), ce dernier emploi étant pensé pour la divine Caroline Miolan-Carvalho, l'épouse du directeur du Théâtre-Lyrique.


Le Tribut de Zamora Après Cinq-Mars (1877) et Polyeucte (1878), Gounod se mesure une dernière fois à l'opéra en 1881 avec son ouvrage sans doute le plus ambitieux : Le Tribut de Zamora. L'auteur se confronte cependant pour la première fois à un sujet exotique et – par certains aspects – « pré-naturaliste ». L'action se passe au Xe siècle en Espagne et notamment, à partir de l'acte II, dans « un site pittoresque sur les rives de l'Oued El Kédir devant Cordoue ». Occasion est donnée à Gounod – qu'on connaissait finalement mieux pour ses pastiches néoclassiques (Le Médecin malgré lui et Cinq-Mars) et son romantisme ardent (Faust et Roméo et Juliette) – de démontrer son talent d'orchestrateur et de coloriste. Il livre un péplum dans la tradition du grand opéra français, non sans y ajouter cette touche originale d'un personnage fou (l'Espagnole Hermosa) retrouvant la raison après maintes aventures à rebondissements. Malgré un succès sans équivoque lors de sa création, Le Tribut de Zamora a sombré dans l'oubli et mérite absolument sa résurrection, ne serait-ce que pour entendre à nouveau l'entêtant hymne national « Debout ! Enfants de l'Ibérie ». On appréciera précisément dans cet opéra ce que lui reprochaient certains détracteurs : le fait qu'on y retrouve le lyrisme irrésistible de Faust et de Roméo et Juliette.

DIMANCHE 28 JANVIER À 19H PRINZREGENTENTHEATER MUNICH

ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH CHŒUR DE LA RADIO BAVAROISE Hervé Niquet direction Xaïma Judith Van Wanroij Hermosa Jennifer Holloway Manoël Edgaras Montvidas Ben-Saïd Tassis Christoyannis Handgiar Boris Pinkhasovich Iglesia / Une Esclave Caroline Meng L'Alcade Mayor / Le Cadi Artavazd Sargsyan Le Roi / Un Soldat arabe Jérôme Boutillier Production Orchestre de la Radio de Munich Enregistrement pour la collection « Opéra francais »

21


FESTIVAL À VENISE

OPÉRAS

Charles Gounod, mystique ou sensuel ? Du 7 avril au 5 mai 2018

Résurrection du Tribut de Zamora 28 janvier 2018 – Prinzregententheater, Munich

voir p. 34

Charles Gounod, mystique ou sensuel ? C'est à travers le prisme de cette interrogation que les huit concerts de ce festival tenteront de dresser un portrait de l'ambivalent Charles Gounod. Mélodies, extraits d'opéras, quatuors à cordes, musique sacrée ou pour piano seul… la production de cet apôtre d'un romantisme tout à la fois séducteur et spirituel sera à l'honneur ce printemps dans la Sérénissime. Avec Hervé Niquet et le Chœur de la Radio flamande, le Quatuor Cambini-Paris, Roberto Prosseda, Tassis Christoyannis, Ismaël Margain, Guillaume Vincent…

voir p. 21

L'Orchestre de la Radio de Munich et le Chœur de la Radio bavaroise, placés sous la direction d'Hervé Niquet, ressusciteront l'ultime opéra de Gounod, Le Tribut de Zamora. Véritable péplum typique de la tradition du grand opéra français, la dernière œuvre de Gounod entraîne le spectateur dans un voyage à travers l'histoire de l'Espagne du Xe siècle et permet au compositeur de développer sa palette. Cette recréation en version de concert fera l'objet d'un premier enregistrement mondial pour la collection de livres-disques « Opéra français ». Cinq-Mars 20 janvier, 11 février et 11 mars 2018 – Opéra de Leipzig Cinq-Mars, publié par Alfred de Vigny en 1826, est considéré comme le premier grand roman historique français. C'est avec une transposition opératique de l'ouvrage que Gounod revient en 1877 sur le devant de la scène lyrique après dix ans d'absence. Le Palazzetto Bru Zane a permis la recréation de l'opéra en janvier 2015, puis sa publication au disque dans la collection « Opéra français ». Séduit par les qualités de l'œuvre, l'Opéra de Leipzig a décidé d'en proposer en mai 2017 une version scénique basée sur la reconstitution de la partition éditée par le Centre de musique romantique française. C'est cette production qui est reprise pour trois nouvelles dates en 2018.

22


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

Quand Gounod prend la relève de Berlioz : La Nonne sanglante Du 2 au 14 juin 2018 – Opéra Comique voir pp. 46, 47

Le metteur en scène David Bobée s'emparera de cette œuvre sombre, peuplée de fantômes et d'esprits sans repos. En compagnie d'Insula Orchestra et du chœur Accentus sous la direction de Laurence Equilbey, l'Opéra Comique et le Palazzetto Bru Zane proposent au public la redécouverte d'un grand opéra « gothique » dont le sujet avait aussi séduit à l'époque Verdi et Berlioz, et où le génie de Gounod traite admirablement les éléments fantastiques. Gala Charles Gounod 16 juin 2018 – Auditorium de Radio France voir p. 54

Pour cette soirée anniversaire (Gounod est né le 17 juin 1818), le Palazzetto Bru Zane s'associe à l'Orchestre National de France pour présenter des pages rares du compositeur aux côtés de quelques-uns des grands succès dont les mélomanes ne se sont jamais lassés. Elsa Dreisig, Kate Aldrich, Benjamin Bernheim et Patrick Bolleire fêteront ainsi Gounod à travers des extraits de Marie Stuart et Rizzio, Roméo et Juliette, Cinq-Mars mais aussi Mors et Vita ou Le Tribut de Zamora.

Le vrai visage du premier Faust 14 juin 2018 – Théâtre des Champs-Élysées

voir p. 52

Ce chef-d'œuvre du répertoire romantique français, présenté régulièrement sur toutes les scènes lyriques, sera proposé dans la version originale et inédite de sa création en 1859, retrouvant ainsi ses dialogues parlés et l'ironie de certains de ses personnages, éléments perdus lors des profondes retouches apportées à l'œuvre entre 1859 et 1869. Christophe Rousset, Les Talens lyriques et le Chœur de la Radio flamande seront les complices de cette recréation en version de concert et de sa sortie au disque, en première mondiale dans la collection « Opéra français ». Colloque Gounod sous les feux de la rampe Du 4 au 6 juin 2018 - Opéra Comique voir p. 87

Ce colloque sera dédié aux opéras de Charles Gounod et notamment à leur circulation et à la manière dont ils ont été mis en scène. Grâce à des sources peu explorées – comme les livrets de mise en scène dont le Palazzetto Bru Zane a financé le nouveau catalogage à la Bibliothèque historique de la Ville de Paris –, et en questionnant de nombreux paramètres scéniques, ces trois journées de rencontre passeront en revue l'ensemble de la production lyrique du compositeur, de Sapho au Tribut de Zamora.

23


MUSIQUE SACRÉE

Gounod gothique Musique sacrée dans l'ombre des cathédrales voir p. 75

28 septembre 2017 – Ninove, Belgique 29 septembre 2017 – Bruxelles, Belgique 13 mars 2018 – Gand, Belgique 14 mars 2018 – Rouen 24 mars 2018 – Metz 26 mars 2018 – Anvers, Belgique 8 avril 2018 – Venise, Italie 3 juin 2018 – Paris Construit autour de deux œuvres sacrées de Gounod pour chœur et orgue, la Messe vocale et Les Sept Paroles du Christ sur la croix, ce programme fait aussi une large place à des transcriptions que le compositeur réalisa d'œuvres de Palestrina, Bach, Mozart ou Händel.

24

Messe Solennelle de Pâques En tournée en France au cours de l'été 2018 avec l'orchestre de l'Opéra de Rouen Normandie et le chœur du Concert Spirituel sous la direction d'Hervé Niquet.

voir p. 113

La Messe solennelle de Pâques fait partie des œuvres tardives de Gounod puisqu'elle date de 1883. Loin des formules ascétiques héritées du contrepoint de la Renaissance que l'artiste prône dans la musique sacrée des décennies précédentes, la messe s'épanouit dans un romantisme classique dont Gounod est coutumier. À noter qu'aucun soliste n'est requis, ce qui donne au chœur un rôle essentiel – comme rarement dans la musique d'église du XIXe siècle.


AUTRES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX

Musiques pour piano-pédalier 20 mars 2018 – Madrid, Espagne 8 et 10 juin 2018 – Milan, Italie

voir pp. 107, 111

On a aujourd'hui oublié le répertoire que les compositeurs français écrivirent pour l'instrument hybride qu'est le piano-pédalier, destiné à permettre aux organistes de travailler chez eux pendant les froides journées d'hiver. Mais, avec Alkan et Boëly, une perception toute artistique du piano-pédalier apparaît, qui se matérialise ensuite dans les deux pièces avec orchestre qu'imagina Gounod. La Suite concertante puis le Concerto placent l'instrument sur la scène de concert, non sans laisser le public médusé par les prouesses rendues possibles grâce au jeu des pieds. Marie Stuart et Rizzio 19 avril 2018 – Padoue, Italie voir p. 109

Depuis plusieurs années déjà, l'Orchestre de Padoue et de la Vénétie accompagne le Palazzetto Bru Zane dans sa redécouverte du répertoire romantique français oublié. Après Alkan, Onslow et Saint-Saëns, c'est bien sûr Gounod qui sera mis à l'honneur cette saison à travers la création de la cantate Marie Stuart et Rizzio que le compositeur n'eut jamais l'occasion d'entendre. L'épisode historique est ici romancé pour permettre aux deux protagonistes l'effusion de passions violentes.

Festival international du Domaine Forget Du 16 juin au 11 août 2017 – Québec

voir pp. 99 et 100

Le Festival international du Domaine Forget, avec qui un partenariat a été mis en place depuis 2015, consacrera à Gounod un cycle de six concerts qui permettront d'entendre certaines de ses mélodies, des œuvres de musique de chambre comme des pages plus connues extraites de son Faust. Hommage à Gounod à la Wallace Collection 22 juin 2018 – Londres, Royaume-Uni voir p. 113

Avec Katherine Watson soprano Simon Lepper piano Nés à quelques jours d'intervalle en juin 1818, Richard Wallace et Charles Gounod se connaissaient et eurent l'occasion de se fréquenter notamment à Londres où le compositeur séjourna à plusieurs reprises. Ce concert sera l'occasion de proposer une sélection de mélodies composées par Gounod sur des poèmes anglais ainsi que des extraits de son opéra Cinq-Mars en clin d'œil à une toile de la Wallace Collection : Richelieu remontant le Rhône (1829) de Paul Delaroche, où le cardinal est représenté avec ses prisonniers conspirateurs, Cinq-Mars et de Thou…

25


PUBLICATIONS

CD

Charles Gounod et le prix de Rome Brussels Philharmonic Chœur de la Radio flamande Hervé Niquet direction PALAZZETTO BRU ZANE COLLECTION « PRIX DE ROME » VOL. 6

À paraître en janvier 2018

Charles Gounod Saint François d'Assise Hymne à sainte Cécile Franz Liszt Légende de sainte Cécile Accentus Orchestre de chambre de Paris Laurence Equilbey direction NAÏVE / PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en avril 2018

Musique pour piano Roberto Prosseda piano UNIVERSAL

À paraître en février 2018 Anthologie de mélodies Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano APARTÉ / PALAZZETTO BRU ZANE

26

À paraître en mars 2018

Intégrale des quatuors à cordes sur instruments historiques Quatuor Cambini-Paris APARTÉ / PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en avril 2018

Cinq-Mars Chœur de la Radio bavaroise Orchestre de la Radio de Munich Ulf Schirmer direction avec Véronique Gens, Mathias Vidal, Tassis Christoyannis Andrew Foster-Williams PALAZZETTO BRU ZANE COLLECTION « OPÉRA FRANÇAIS » (2016)


Livres

Ressources en ligne – Bru Zane Mediabase Correspondance entre Victoire Gounod et Charles Gounod Très attachée à la formation musicale de son fils, Victoire Gounod fut pour lui un véritable professeur, commentant minutieusement chaque partition que le jeune artiste soumettait à sa relecture attentive. Lors du séjour de Gounod à la Villa Médicis dans les années 1840, ce lien ne fut pas interrompu, comme en témoigne une abondante correspondance conservée par les descendants du compositeur. Longtemps inédites, ces lettres seront mises en ligne sur bruzanemediabase.com, sous la direction scientifique de Dominique Hausfater. Mise en ligne en 2018

Charles Gounod Mémoires d'un artiste Présentés par Gérard Condé

Lettres de Charles Gounod à Pauline Viardot Ouvrage coordonné par Melanie von Goldbeck

ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE

ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE (2015)

À paraître en janvier 2018

Partitions À l'occasion du bicentenaire Gounod, le Palazzetto Bru Zane a réalisé les premières éditions modernes de plusieurs pièces méconnues : Requiem en ré mineur « de Vienne » Messe de Saint-Louis des Français Messe vocale a cappella Christus factus est Hymne sacrée Marie Stuart et Rizzio (cantate pour le prix de Rome) La Vendetta (cantate pour le prix de Rome) Disponibles en PDF sur demande à st@bru-zane.com

27


À Venise, dans l'écrin du casino Zane restauré par Nicole Bru en 2008, la saison s'articulera autour de deux festivals consacrés l'un à Reicha en septembre-octobre 2017, l'autre à Gounod en avril-mai 2018. Le premier permettra notamment d'entendre, avec une dizaine de concerts et conférences, plusieurs quatuors à cordes, un original quintette à deux altos et des œuvres pour piano faisant ressortir l'art de l'expérimentation de Reicha. Une partie de la production du compositeur pour instruments à vent sera également présentée, en particulier dans le cadre de la collaboration avec l'Ex Novo Ensemble lors de deux concerts au Teatro La Fenice. Le deuxième festival proposera de découvrir un Gounod intimiste, à travers ses mélodies, quatuors à cordes et pièces pour piano à deux ou quatre mains, mais aussi mystique, avec le Chœur de la Radio flamande qui interprétera des œuvres sacrées du compositeur. L'Orchestre de Padoue et de la Vénétie illustrera une autre facette de Gounod avec la création mondiale de sa cantate Marie Stuart et Rizzio, composée pour le concours du prix de Rome en 1837. Hors festivals, le Palazzetto Bru Zane présentera, au moment du Carnaval de Venise, le spectacle 2 Bouffes en 1 acte, une nouvelle production puisant dans le répertoire loufoque et réjouissant des opérettes en un acte d'Hervé et Offenbach. Le 8 mars 2018, c'est à Lili Boulanger qu'un hommage sera rendu, à l'occasion du centenaire de sa mort, avec un programme de mélodies de la compositrice et de sa sœur Nadia. Le programme Romantici in erba se poursuivra pour la sixième saison consécutive et permettra de sensibiliser à la musique plus d'un millier d'enfants des écoles maternelles, primaires et secondaires, à travers des ateliers et des concerts imaginés spécifiquement pour eux. Le dimanche après-midi, c'est aux familles que le Palazzetto Bru Zane ouvrira ses portes avec sept rendez-vous à destination des petits comme des grands.

29


FESTIVAL ANTOINE REICHA, MUSICIEN COSMOPOLITE ET VISIONNAIRE VENISE / 23 SEPTEMBRE – 4 NOVEMBRE 2017

JEUDI 14 SEPTEMBRE À 18H PALAZZETTO BRU ZANE PRÉSENTATION DU FESTIVAL

Djordje Radevski piano

Antoine REICHA Quatuor en ut mineur op. 49 no 1 Quatuor en sol majeur op. 90 no 2

En partenariat avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth

QUATUOR ARDEO

Extraits d'œuvres d'Antoine REICHA

LUNDI 11 SEPTEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE REFLETS MUSICAUX Airs et mélodies de Gounod, Lalo, Massenet, Pierné, Widor… Chiara Skerath soprano Antoine Palloc piano Concert lyrique autour du thème du verre à l'occasion de la Venice Glass Week 10-17 septembre 2017

30

SAMEDI 23 SEPTEMBRE DIMANCHE 24 SEPTEMBRE À 20H À 17H SCUOLA GRANDE PALAZZETTO BRU ZANE SAN GIOVANNI EVANGELISTA

Antoine REICHA Trio pour violon, violoncelle et piano en ut majeur op. 47 Duo pour violon et violoncelle op. 84 Fugues pour piano op. 36 (extraits) Trio pour violon, violoncelle et piano en la majeur op. 101 no 6

Julien Chauvin violon Christophe Coin violoncelle Jean-Jacques Dünki piano

JEUDI 28 SEPTEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

Antoine REICHA Sonate en ut majeur Praktische Beispiele (extraits) Six Études dans le genre fugué op. 97 Ivan Ilic piano MERCREDI 4 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

Antoine REICHA Quatuor à cordes en mi majeur op. 95 no 1 Quintette avec deux altos en fa majeur QUATUOR GIRARD Tanguy Parisot alto En partenariat avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth


FESTIVAL ANTOINE REICHA, MUSICIEN COSMOPOLITE ET VISIONNAIRE VENISE / 23 SEPTEMBRE – 4 NOVEMBRE 2017

MERCREDI 11 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 21 OCTOBRE À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

VENDREDI 27 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 4 NOVEMBRE À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

Antoine REICHA Sonate en fa majeur sur « La Flûte enchantée » Fugue pour piano no 9 Variations sur un thème de Gluck Étude pour piano no 29 « L'enharmonique » Sonate en mi majeur op. 46 no 3

Antoine REICHA Quintette à vent op. 88 no 2 Quintette à vent op. 100 no 5

Antoine REICHA Quintette pour clarinette et cordes George ONSLOW Quatuor à cordes en sol mineur op. 9 no 1

Antoine REICHA Trio avec piano en ré mineur no 2 Henri REBER Trio no 4 « Sérénade »

QUINTETTE KLARTHE

MANDELRING QUARTETT Laura Ruiz Ferreres clarinette

TRIO MEDICI En partenariat avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth

Victoria Vassilenko piano Djordje Radevski piano Josquin Otal piano En partenariat avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth

31


CONCERTS HORS FESTIVALS VENISE / NOVEMBRE 2017 – MARS 2018

MARDI 28 NOVEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 20 JANVIER À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

LES FLEURS DU MÂLE

Gabriel FAURÉ Quatuor à cordes Ernest CHAUSSON Quatuor à cordes

Chansons coquines de café-concert

Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace

QUATUOR HERMÈS

DIMANCHE 11 FÉVRIER À 17H LUNDI 12 FÉVRIER À 20H PALAZZETTO BRU ZANE 2 BOUFFES EN 1 ACTE

HERVÉ Le Compositeur toqué (1854) Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles (1855) Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières Dans le cadre du Carnaval de Venise

Ma sœur n'a pas peur, elle fait ça dans l'ascenseur ! Henri Bérény 32


CONCERTS HORS FESTIVALS VENISE / NOVEMBRE 2017 – MARS 2018

JEUDI 8 MARS À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

Nadia et Lili BOULANGER Les Clairières dans le ciel (extraits) Les Heures claires Mélodies DUO CONTRASTE Cyrille Dubois ténor Tristan Raes piano

Pour la Journée internationale des droits de la femme, le Palazzetto Bru Zane rend hommage à Lili Boulanger, disparue en 1918 à l'âge de 25 ans. Des mélodies de la compositrice et de sa sœur Nadia Boulanger, pour certaines inédites, seront présentées lors de cette soirée.

SAMEDI 17 MARS À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

Édouard LALO Sonate pour violoncelle et piano Albéric MAGNARD Sonate pour violoncelle et piano op. 20 DUO URBA Marius Urba violoncelle Vita Kahn piano Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2016

Vu Lili Boulanger. Cette petite est très bien douée. Théodore Dubois, Journal intime 33


FESTIVAL CHARLES GOUNOD, MYSTIQUE OU SENSUEL ? VENISE / 7 AVRIL – 5 MAI 2018

JEUDI 29 MARS À 18H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 7 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 14 AVRIL À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

MARDI 17 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

PRÉSENTATION DU FESTIVAL

Charles GOUNOD Extraits d'opéras

Charles GOUNOD Mélodies

Extraits d'opéras et mélodies de Charles GOUNOD

Chantal Santon Jeffery soprano Juliette Mars mezzo-soprano Jérôme Boutillier baryton Marine Thoreau La Salle piano

Charles GOUNOD et ses contemporains Mélodies anglaises

Juliette Mars mezzo-soprano Marine Thoreau La Salle piano

Ce qui me plaît surtout chez lui, c'est qu'il veut toujours savoir le pourquoi. Antoine Reicha, au sujet de Gounod

34

DIMANCHE 8 AVRIL À 17H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA GOUNOD GOTHIQUE

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart… CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

Katherine Watson soprano Simon Lepper piano

Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano


FESTIVAL CHARLES GOUNOD, MYSTIQUE OU SENSUEL ? VENISE / 7 AVRIL – 5 MAI 2018

VENDREDI 20 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

MERCREDI 2 MAI À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 5 MAI À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

Charles GOUNOD Trois Romances sans paroles Six Préludes et fugues Six Pièces pour piano

Charles GOUNOD et ses contemporains Mélodies à une et deux voix

Charles GOUNOD Quatuor en sol mineur Théodore GOUVY Quatuor à cordes en la mineur op. 56 no 2

Roberto Prosseda piano

Clémence Tilquin soprano Anaïs Constans soprano Anne Le Bozec piano

QUATUOR CAMBINI-PARIS

JEUDI 26 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

Charles GOUNOD Sonate pour piano à quatre mains Paraphrases sur des thèmes d'opéras à deux et quatre mains Guillaume Vincent, Ismaël Margain piano

SAMEDI 16 JUIN PALAZZETTO BRU ZANE ART NIGHT Associé à l'Académie internationale de musique Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz, le Palazzetto Bru Zane accueille pour la troisième année dans le cadre d'Art Night quelques-uns des lauréats pour un programme consacré aux œuvres travaillées pendant la session de septembre.

35


ATELIERS-CONCERTS POUR LES FAMILLES

Le dimanche après-midi, parents et enfants sont réunis autour de musiciens et d'un médiateur pour découvrir de manière ludique et interactive des œuvres du répertoire romantique français. Un moment inoubliable à partager en famille.

POUR LES ENFANTS DE 4 À 7 ANS

POUR LES ENFANTS DE 7 À 11 ANS

DIMANCHE 5 NOVEMBRE

DIMANCHE 22 OCTOBRE

Les Contes de Ma Mère l'Oye DIMANCHE 14 JANVIER

Un voyage au rythme des quatre éléments

DIMANCHE 25 FÉVRIER

Moi dedans, moi dehors. Histoires en musique

Œuvres d'Antoine Reicha QUINTETTE KLARTHE

DIMANCHE 21 JANVIER

Œuvres de Gabriel Fauré et Ernest Chausson QUATUOR HERMÈS DIMANCHE 18 MARS

Œuvres d'Édouard Lalo et Albéric Magnard DUO URBA Marius Urba violoncelle Vita Kahn piano DIMANCHE 6 MAI

Œuvres de Charles Gounod QUATUOR CAMBINI-PARIS

VISITES GUIDÉES Petit bijou de l'architecture vénitienne de la fin du XVIIe siècle, le Palazzetto Bru Zane ouvre ses portes au public tous les jeudis après-midi pour des visites guidées gratuites. L'occasion de découvrir un casino vénitien orné de fresques de Sebastiano Ricci et de stucs de l'atelier d'Abbondio Stazio. 36


CONFÉRENCES

Du contexte historique et artistique à la redécouverte d'un genre musical ou d'un compositeur, de l'histoire de l'art et de la mise en scène à la littérature, ces rencontres permettent au public de se familiariser avec le XIXe siècle français en compagnie de musicologues, d'historiens ou d'artistes. Conférences en italien

MARDI 17 OCTOBRE À 18H

Antoine Reicha, un innovateur du début du XIXe siècle Maria Teresa Arfini MARDI 14 NOVEMBRE À 18H

Olimpie entre Paris et Berlin. Spontini et la naissance de l'opéra européen. Oreste Bossini

JEUDI 8 FÉVRIER À 18H

« Une sorte de fièvre éruptive artistique » : la naissance de l'opérette à Paris sous le Second Empire Emilio Sala JEUDI 8 MARS À 18H

Les heures claires de la musique : Nadia et Lili Boulanger Paola Gallo MERCREDI 11 AVRIL À 18H

Faust mis en scène Maria Ida Biggi JEUDI 17 MAI À 18H

Caterina Cornaro Reine de Chypre d'Halévy à Donizetti Giovanni Gavazzeni

37


FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE A BERLIN


1ère ÉDITION DU 1er AU 3 DÉCEMBRE 2017 En collaboration avec le RADIALSYSTEM V

Quatre ans après le lancement de son festival parisien, le Palazzetto Bru Zane tourne maintenant son regard vers Berlin où le RADIALSYSTEM V accueillera un premier week-end de musique romantique française. Située sur les rives de la Spree, cette salle à la programmation pluridisciplinaire et novatrice se transformera en « salon parisien » le temps de quatre concerts : salon où l'on devise, où l'on danse et où l'on séduit, dans l'ambiance joyeuse de l'opérette et de la chanson, mais où l'on apprécie tout autant la harpe délicate, l'intimité du quatuor à cordes comme le piano tour à tour virtuose et moderne de Saint-Saëns ou Debussy.

39


1er FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À BERLIN VENDREDI 1er DÉCEMBRE À 20H RADIALSYSTEM V BERLIN

SAMEDI 2 DÉCEMBRE À 19H RADIALSYSTEM V BERLIN

LA SOIRÉE DU QUATUOR

L'ENFANT TERRIBLE DE LA HARPE

George ONSLOW Quatuor à cordes en sol mineur op. 9 no 1 Claude DEBUSSY Quatuor à cordes (extrait) Félicien DAVID Quatuor à cordes en la majeur no 2 (extrait) Maurice RAVEL Quatuor à cordes en fa majeur (extrait) Fernand de LA TOMBELLE Quatuor à cordes en mi majeur op. 36

Œuvres de DUBOIS, FAURÉ, RENIÉ, GODEFROID, ZABEL

MANDELRING QUARTETT

40

Emmanuel Ceysson harpe


SAMEDI 2 DÉCEMBRE À 21H RADIALSYSTEM V BERLIN

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE À 16H RADIALSYSTEM V BERLIN

LES FLEURS DU MALE

EH BIEN ! DANSEZ MAINTENANT

Chansons coquines de café-concert

Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d'Italie Valse canariote Valse langoureuse Étude en forme de valse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk' suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26 Philippe Bianconi piano

41


6 FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE A PARIS e


6e ÉDITION DU 1er AU 29 JUIN 2018

Pour la sixième édition de son festival parisien, le Palazzetto Bru Zane retrouve le Théâtre des Bouffes du Nord lors de sa soirée inaugurale avec une Nuit du quatuor qui présentera un panorama de ce genre à l'époque romantique à travers huit ouvrages rares. La programmation lyrique du festival fera une large place à Gounod avec son opéra fantastique La Nonne sanglante mis en scène par David Bobée à l'Opéra Comique, la version inédite de Faust de 1859 sous la baguette de Christophe Rousset au Théâtre des Champs-Élysées et un « Gala Gounod » proposé à l'Auditorium de Radio France avec l'Orchestre National de France et plusieurs solistes de prestige : Kate Aldrich, Benjamin Bernheim, Elsa Dreisig, etc. Le cycle des concerts se poursuivra également au Théâtre des Bouffes du Nord, avec un programme original de musiques sacrées du Chœur de la Radio flamande dirigé par Hervé Niquet, un récital de mélodies françaises de Tassis Christoyannis et Jeff Cohen, la reprise d'Au pays où se fait la guerre (Isabelle Druet et I Giardini) et la présentation d'une nouvelle production : 2 Bouffes en 1 acte, mise en scène par Lola Kirchner, mêlant dans un même esprit jubilatoire une opérette d'Hervé et une autre d'Offenbach. Enfin, le festival 2018 étendra ses ramifications à la Philharmonie de Paris avec deux concerts de l'Orchestre de Paris et au Théâtre de l'Athénée pour Les P'tites Michu d'André Messager.

43


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

NUIT DU QUATUOR FRANÇAIS VENDREDI 1er JUIN À PARTIR DE 18H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

Avant le trio, avant le quintette, avant même la sonate, le quatuor à cordes s'imposa dès la fin du XVIIIe siècle comme le médium favori des compositeurs de musique de chambre parisiens. Si l'on connaît la révolution beethovénienne du genre, on sait moins que la France n'était pas alors en retard sur ses voisins germaniques. Hyacinthe Jadin, en particulier, développait à Paris un style personnel dont le caractère tout à la fois incisif et poétique n'a rien à envier à Mozart ou Haydn. Cette esthétique allait se développer sous la plume d'un Gossec d'abord puis d'un Onslow, d'un Reicha ou d'un Boëly. Porté à sa perfection stylistique vers 1820, le quatuor devient un lieu d'expérimentation et de confidences du compositeur. Tandis qu'outre-Rhin Schubert, Mendelssohn, Schumann ou Brahms écrivent à profusion, ce sont en France Reber, David, Blanc, Gouvy ou Castillon qui se distinguent. Dans le dernier quart du siècle, les partitions sont moins nombreuses mais plus denses. Le répertoire s'approfondit : à côté de Gounod, et tandis que Saint-Saëns et Fauré évitent d'abord le genre, Franck lui apporte en 1890 une contribution majeure qui inspire le jeune Debussy, mais aussi d'Indy, Chausson ou Magnard, et dont Ravel sera le premier à s'émanciper en 1903.

C'est l'histoire d'un genre éminemment romantique que le Palazzetto Bru Zane vous propose de découvrir en quatre concerts et huit compositeurs. 44


À 18H30

À 21H30

Gabriel FAURÉ Quatuor Ernest CHAUSSON Quatuor

Charles GOUNOD Quatuor en sol mineur Théodore GOUVY Quatuor en la mineur op. 56 no 2

QUATUOR HERMÈS À 20H

Antoine REICHA Quatuor en ut mineur op. 49 no 1 George ONSLOW Quatuor en ut majeur op. 64 QUATUOR ARDEO

En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

QUATUOR CAMBINI-PARIS

Nous entendons discuter quatre personnes intelligentes, nous pensons saisir des morceaux de leur conversation. Lettre de Goethe

À 23H

Camille SAINT-SAËNS Quatuor no 1 Juan Crisóstomo de ARRIAGA Quatuor no 3 en mi bémol majeur QUATUOR MODIGLIANI

45


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

LA NONNE SANGLANTE SAMEDI 2, LUNDI 4, MERCREDI 6, VENDREDI 8 JUIN À 20H DIMANCHE 10 JUIN À 15H MARDI 12, JEUDI 14 JUIN À 20H OPÉRA COMIQUE

Cet opéra inconnu de Gounod, au titre pourtant si accrocheur, se fonde sur un livret de Scribe et Delavigne tiré en partie du Moine (1796) de Matthew Gregory Lewis. Il prolonge le goût des années 1820 pour le roman historique « gothique », où spectres et fantômes régissent de macabres aventures nimbées de fantastique. Le sujet était à ce point séduisant que Verdi et Berlioz avaient songé à le traiter. La création de l'opéra de Gounod, en octobre 1854, correspond à une période de crise de l'Opéra de Paris et semble avoir contribué à la démission de son directeur, Nestor Roqueplan. Son remplaçant, François-Louis Crosnier, prendra évidemment à cœur de suspendre les représentations du répertoire initié par son prédécesseur, n'hésitant pas à qualifier La Nonne d'« ordure » intolérable sur la première scène lyrique française. Une oreille aujourd'hui attentive n'aura aucune peine à contredire ce jugement et à reconnaître partout le vrai talent du compositeur. Dans la tradition du style fantastique de Robert le Diable de Meyerbeer (1831), Gounod adapte savamment son coloris orchestral aux situations mi-pathétiques, mi-héroïques qui structurent le livret.

J'écris une grande partition en quatre actes sur un livret de Scribe intitulé La Nonne sanglante. Je crois que cette fois, on ne se plaindra pas du défaut d'intérêt de la pièce… Berlioz, 3 octobre 1841 46


Grand opéra en 5 actes sur un livret d'Eugène Scribe et Germain Delavigne, créé le 18 octobre 1854 à l'Opéra de Paris (salle Le Peletier).

Charles Gounod La Nonne sanglante CHŒUR ACCENTUS INSULA ORCHESTRA Laurence Equilbey direction David Bobée mise en scène Aurélie Lemaignen scénographie Stéphane Babi Aubert lumières Rodolphe Michael Spyres Agnès Vannina Santoni La Nonne Marion Lebègue Luddorf André Heyboer Arthur / Urbain Jodie Devos Pierre / L'Ermite Jean Teitgen Anna Olivia Doray Moldaw Luc Bertin-Hugault Fritz / Le Veilleur de nuit Enguerrand de Hys

Production Opéra Comique Coproduction Palazzetto Bru Zane, Insula Orchestra

47


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS DIMANCHE 3 JUIN À 16H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

LUNDI 4 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

GOUNOD GOTHIQUE

UN SIÈCLE DE MÉLODIES FRANÇAISES

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

48

En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Mélodies de DAVID, LALO, GODARD, GOUNOD, LA TOMBELLE, SAINT-SAËNS… Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano


MARDI 5 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

MERCREDI 6 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

2 BOUFFES EN 1 ACTE

AU PAYS OU SE FAIT LA GUERRE

HERVÉ Le Compositeur toqué (1854) Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles (1855) Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières

Œuvres de BONIS, OFFENBACH, CHAMINADE, FAURÉ, DONIZETTI, GODARD, DUPARC, DEBUSSY, HAHN, N. BOULANGER, DUBOIS Isabelle Druet mezzo-soprano I GIARDINI

Mercredi 6 juin, séance famille à 14h30

49


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

MUSES D'ORIENT SAMEDI 9 JUIN À 20H30 DIMANCHE 10 JUIN À 16H30 PHILHARMONIE DE PARIS GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ

50

Époque des voyages, de l'attrait pour l'exotisme mais aussi des ambitions coloniales, le XIXe siècle aborde l'altérité artistique de manière scientifique. Les compositeurs découvrent ainsi l'Orient et l'Afrique avec une méthode presque ethnologique. De Saint-Saëns à Debussy, de Roussel à Schmitt, l'imaginaire occidental se nourrira non seulement des mythes et légendes ainsi importés, mais aussi de motifs musicaux notés sur le vif et réintégrés dans un langage harmonique savant. L'exotisme romantique de David ou de Massenet cède la place à un Orient irisé de couleurs inouïes et moteur d'un formidable élan de modernité musicale. Le basculement d'un siècle à l'autre saura tirer parti de toutes ces expériences pour offrir un catalogue d'œuvres typique de l'art français que le monde entier enviera à l'Hexagone.


Vincent d'INDY Istar, variations symphoniques Maurice RAVEL Shéhérazade, trois poèmes pour voix et orchestre Albert ROUSSEL Padmâvatî, suite no 2 Claude DEBUSSY / Charles KOECHLIN Khamma, musique de ballet Florent SCHMITT Antoine et Cléopâtre, suite no 2 ORCHESTRE DE PARIS Fabien Gabel direction Measha Brueggergosman soprano

Dans le cadre du week-end Rêves d’Orient Coproduction Orchestre de Paris, Philharmonie de Paris

51


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

FAUST

52

JEUDI 14 JUIN À 20H

Opéra en 5 actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré (d'après Goethe), créé le 19 mars 1859 au Théâtre-Lyrique. Version de concert.

THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

Il semble que Gounod ait commencé à réfléchir à la mise en musique d'un Faust dès son séjour à la Villa Médicis dans les années 1840. Mais il faudra attendre presque vingt ans pour que l'une des plus fameuses partitions du XIXe siècle français voie le jour. Si l'on croit connaître aujourd'hui ce pilier du répertoire, créé en 1859 au Théâtre-Lyrique, c'est parce que son entrée au Grand Opéra en 1869 l'a propulsé ensuite – sous sa nouvelle forme – sur toutes les scènes du monde. Mais de nombreuses modifications furent le prix à payer pour accéder à ce temple parisien. Entre le Faust de 1859 et celui de 1869, une partie de l'esprit a disparu : celui de la spontanéité du dialogue parlé, parfois traité en mélodrame, celui de la gouaille de Dame Marthe – rôle de caractère – ou de l'ironie plus comique que cynique de Méphistophélès. On a oublié le charme des premiers ténors qui chantèrent « Salut, demeure chaste et pur » avec ce coloris typique de la voix mixte d'opéra-comique. Un grand nombre de morceaux sont aussi demeurés inconnus suite à ces modifications, dont un splendide duo entre Marguerite et Valentin, un air de Siebel, un trio d'introduction valorisant Wagner, la Chanson de Maître Scarabée de Méphisto (plus tard remplacée par le Veau d'or) ou un curieux chœur de Sorcières. Redécouvrir ce premier Faust, c'est mieux comprendre l'esthétique française du demi-caractère, si particulière au Paris des années 1850.


Charles GOUNOD Faust LES TALENS LYRIQUES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Christophe Rousset direction Marguerite Véronique Gens Faust Jean-François Borras Valentin Jean-Sébastien Bou Méphisto Andrew Foster-Williams Siebel Juliette Mars Dame Marthe Ingrid Perruche Wagner Guillaume Andrieux

Coproduction Bru Zane France Théâtre des Champs-Élysées

53


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

GALA CHARLES GOUNOD SAMEDI 16 JUIN À 20H AUDITORIUM DE RADIO FRANCE

54

En hommage à Gounod, l'Orchestre National de France proposera une soirée spéciale retraçant la carrière de l'artiste à travers des pages rares et méconnues : sa cantate pour le prix de Rome de 1837 (Marie Stuart et Rizzio), la première version inédite de l'air du philtre de Roméo et Juliette, un fragment de Cinq-Mars redécouvert seulement en 2015, mais aussi des extraits de son péplum religieux Mors et Vita ou encore le grand duo féminin du Tribut de Zamora, dernier opéra du compositeur. Hommage oblige, le concert rappellera aussi quelques-uns des grand succès de Gounod, avec l'ouverture de Mireille et le ballet de Faust, dont les mélomanes, pendant plus d'un siècle, ne se sont jamais lassés.


Charles GOUNOD Tobie (extrait) Le Tribut de Zamora (extrait) La Reine de Saba (extrait) Faust (ballet) Cinq-Mars (extrait) Mors et Vita (extraits) Roméo et Juliette (extrait) Mireille (extrait) ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE Jesko Sirvand direction Olivier Latry orgue Elsa Dreisig soprano Kate Aldrich mezzo-soprano Benjamin Bernheim ténor Patrick Bolleire baryton-basse

Production Orchestre National de France

55


6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

LES P'TITES MICHU MARDI 19, MERCREDI 20, VENDREDI 22, DIMANCHE 24, MARDI 26, MERCREDI 27, VENDREDI 29 JUIN ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET

56

Opérette en 3 actes sur un livret d'Albert Vanloo et Georges Duval, créée le 16 novembre 1897 aux Bouffes-Parisiens. Transcription de Thibault Perrine.

Après Les Chevaliers de la Table ronde d'Hervé fin 2016, la compagnie Les Brigands et le Palazzetto Bru Zane retrouvent le Théâtre de l'Athénée pour y présenter leur nouvelle production d'opérette. Les P'tites Michu – ce titre a quelque chose de désuet – sont en fait les deux jeunes filles d'une famille drôlement composée. Dans cet opéra du quotidien, les petits drames amoureux se substituent aux grands enjeux de la tragédie. À la lecture de cet ouvrage oublié on pense aux Demoiselles de Rochefort, à Eric Rohmer, à l'Éveil du Printemps, à Delphine et Marinette voire par certains aspects à Virgin Suicides de Sofia Coppola. La musique de Messager joue sur le registre de l'émotion légère, de la mélancolie, sur le charme d'une écriture où tout semble clair alors que rien n'y est banal. À sa création, le succès fut énorme et se prolongea à Broadway en 1907 sous le titre The Little Michus.


André MESSAGER Les P'tites Michu compagnie LES BRIGANDS Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène avec Damien Bigourdan, Romain Dayez, Philippe Estèphe, Boris Grappe, Marie Lenormand, Caroline Meng, Artavazd Sargsyan

Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra Production exécutive compagnie Les Brigands En coréalisation avec l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet

57


PRODUCTIONS EN TOURNEE


Après le succès des Chevaliers de la Table ronde, qui continuent leur périple pour la troisième saison consécutive, c'est une opérette plus tardive mais non moins savoureuse d'Hervé, Mam'zelle Nitouche, qui sera recréée dans une mise en scène de Pierre-André Weitz à l'Opéra de Toulon avant de partir en tournée. Une autre facette des genres légers sera explorée avec Les P'tites Michu, l'une des œuvres les plus séduisantes d'André Messager, que Rémy Barché remettra au goût du jour, d'abord avec Angers Nantes Opéra en mai puis à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet dans le cadre du 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris. Enfin, la production « de poche » 2 Bouffes en 1 acte mettra en regard Les Deux Aveugles et Le Compositeur toqué, opérettes des rivaux Offenbach et Hervé, avec la complicité de la jeune et inventive metteuse en scène Lola Kirchner. À suivre à Venise et sur les routes de France… Cette saison sera aussi l'occasion de mieux faire connaître les trésors cachés de la mélodie orchestrée avec Sandrine Piau et Le Concert de la Loge dans le récital Plaisirs d'amour, et aussi le répertoire encore peu fréquenté du café-concert avec le spectacle Les Fleurs du Mâle. Enfin Charles Gounod sera mis à l'honneur à travers le programme sacré Gounod gothique, qui permettra de retrouver le Chœur de la Radio flamande sous la baguette d'Hervé Niquet. Ces nouvelles productions viennent enrichir un catalogue de spectacles et concerts qui, de Phèdre de Lemoyne au Ventre de Paris, poursuivent leur tournée au cours de cette saison.

59


Dessin de Pierre-AndrĂŠ Weitz


MAM'ZELLE NITOUCHE D'HERVÉ

Son œuvre est un mélange foldingue de poésie décalée, d'humour à double sens et de mélodies populaires.

Vaudeville-opérette en 3 actes et 4 tableaux d'Hervé sur un livret de Henri Meilhac et Albert Millaud, créé le 26 janvier 1883 au Théâtre des Variétés.

Libération, novembre 2015, à propos de la production Les Chevaliers de la Table ronde d'Hervé

Mam'zelle Nitouche, même si elle n'est pas la dernière œuvre d'Hervé, peut être regardée comme son testament musical, ou tout au moins l'accomplissement de sa carrière. L'ouvrage, dont le sujet s'inspire de la vie même du compositeur – un organiste de couvent devenant homme de théâtre et compositeur léger à la nuit tombée –, mélange habilement le ton comique d'après 1870 (celui de Lecocq, en particulier), l'esprit des revues de café-concert et le rythme effréné du théâtre parlé hérité de Labiche. D'ailleurs, à la création en janvier 1883, l'œuvre était intitulée « comédie-vaudeville », mention qui dit assez combien l'action y est tout, et la musique plus spécifiquement destinée à des « numéros » spirituels de solistes. Le rôle-titre, en particulier, est doté d'un nombre important d'airs et de duos pour faire valoir l'abattage scénique et vocal d'Anna Judic, première Mam'zelle Nitouche d'une longue série de vedettes. Le succès ira bien au-delà des espoirs d'Hervé, et se prolongera au XXe siècle à travers des reprises cinématographiques dont l'une des dernières mettra en scène Fernandel, dans le rôle de Célestin créé par Hervé. Traduite dans de nombreuses langues, Mam'zelle Nitouche est encore présente dans la mémoire collective de certaines générations en Russie ou en Italie.

61


VENDREDI 13 OCTOBRE À 20H DIMANCHE 15 OCTOBRE À 14H30 OPÉRA DE TOULON* JEUDI 14, VENDREDI 15, MARDI 19, MERCREDI 20 DÉCEMBRE À 20H DIMANCE 17 DÉCEMBRE À 14H30 THÉÂTRE GRASLIN NANTES**

62

Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra / Opéra de Toulon


Jean-Pierre Haeck direction musicale Pierre-André Weitz mise en scène Victoria Duhamel assistante à la mise en scène Pierre-André Weitz costumes et scénographie Pierre Lebon et Mathieu Crescence assistants aux costumes et à la scénographie Bertrand Killy lumières Iris Florentiny chorégraphie *avec le CHŒUR ET ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE TOULON **avec l'ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE et le CHŒUR D'ANGERS NANTES OPÉRA Denise de Flavigny Valérie McCarthy Le Major, comte de Château-Gibus Eddie Chignara Le Directeur Antoine Philippot Célestin Damien Bigourdan Fernand de Champlatreux Samy Camps Loriot Olivier Py Gustave, officier Pierre Lebon Robert, officier David Ghilardi Le Régisseur Piero (alias Pierre-André Weitz) La Supérieure / Corinne Miss Knife La Tourière / Sylvia Lara Neumann Lydie Clémentine Bourgoin Gimblette Ivanka Moizan

DISQUE

Chœur et Orchestre de l'Opéra de Toulon Jean-Pierre Haeck direction À paraître en décembre 2017

LIVRE

Hervé par lui-même Écrits du père de l'opérette présentés par Pascal Blanchet ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE (2016)

63


LES P'TITES MICHU DE MESSAGER Opérette en 3 actes sur un livret d'Albert Vanloo et Georges Duval, créée le 16 novembre 1897 aux Bouffes-Parisiens.

Deux fillettes, l'une de haute naissance, l'autre d'origine plus modeste, échangées dans leur bain ; un projet de mariage imminent ; des premiers émois amoureux et quelques intrigues… C'est sur cet amusant canevas que Messager crée une partition alerte et joyeuse, aussi gracieuse que tonique. Sous l'apparente facilité d'un style qui rappelle parfois Lecocq, la sûreté de main du compositeur s'exprime dans toute sa plénitude. Si les mélodies, à la fois simples et élégantes, séduisent immédiatement, c'est leur harmonisation et leur instrumentation qui en font tout le prix. La création des P'tites Michu aux Bouffes-Parisiens, le 16 novembre 1897, est un succès immédiat. La distribution réunit pour l'occasion deux immenses vedettes de la scène parisienne dans les rôles titres, Alice Bonheur (Marie-Blanche) et Odette Dulac (Blanche-Marie). Chacun des titres de l'ouvrage devient très vite un « air à succès », tel le duetto « Blanche-Marie et Marie-Blanche ». Après plus de 150 représentations, l'oeuvre gagne les provinces puis l'étranger, finissant même par devenir un musical de Broadway, 20 ans plus tard.

La musique de M. Messager, toujours très fine et distinguée. Le Matin, 17 novembre 1897 65


DIMANCHE 13 MAI À 14H30 MARDI 15, JEUDI 17, MERCREDI 23, JEUDI 24 MAI À 20H THÉÂTRE GRASLIN NANTES* JEUDI 31 MAI À 20H30 CENTRE DES BORDS DE MARNE LE PERREUX DIMANCHE 10 JUIN À 14H30 MARDI 12 JUIN À 20H GRAND THÉÂTRE ANGERS* MARDI 19, MERCREDI 20, VENDREDI 22, DIMANCHE 24, MARDI 26, MERCREDI 27 JUIN ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET PARIS

66


Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène compagnie LES BRIGANDS avec Damien Bigourdan, Romain Dayez, Philippe Estèphe, Boris Grappe, Marie Lenormand, Caroline Meng, Artavazd Sargsyan *avec l'ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE et le CHŒUR D'ANGERS NANTES OPÉRA (Xavier Ribes direction)

Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra Production exécutive compagnie Les Brigands

67


2 BOUFFES EN 1 ACTE Le Compositeur toqué (1854) Bouffonnerie musicale en un acte, paroles et musique d'Hervé. Les Deux Aveugles (1855) Bouffonnerie musicale en un acte, musique de Jacques Offenbach sur un livret de Jules Moinaux.

VENDREDI 6, SAMEDI 7 OCTOBRE À 20H45 LA FERME DU BUISSON MARNE-LA-VALLÉE

Croirait-on que les opéras et opérettes en un acte représentent presque les deux tiers du répertoire lyrique français de l'époque romantique, tant ils sont rarement joués aujourd'hui ? Prévus pour des petits théâtres qui manquaient bien souvent de moyens financiers, ces spectacles étaient asservis aux proscriptions d'un décret de 1807 : pas plus de deux ou trois personnages en scène, pas de chœur, pas de ballet… Mais Hervé et Offenbach – passés maîtres dans l'art de détourner les interdits – surent faire beaucoup avec peu en laissant imaginer ce qu'ils ne pouvaient montrer. Deux ténors sur scène, simplement accompagnés d'un piano, interprétent tour à tour Fignolet – le compositeur toqué en personne – et son domestique Séraphin puis les mendiants Patachon, « Haveugle de nessance », et Giraffier, « Aveugue par axidans » qui se disputent la meilleure place sur un pont… Ce répertoire incroyablement drôle et inventif ne manque pas de prendre à parti le public pour que scène et salle ne fassent qu'un, célébrant à l'unisson cet « esprit de Paris » à mi-chemin entre comique grivois et surréalisme des situations.

DU 13 NOVEMBRE AU 3 DÉCEMBRE

Nul ne pourrait parier du vainqueur de cette concurrence entre Hervé et Offenbach. Journal des débats, septembre 1855

5 représentations en tournée dans la Communauté d'agglomération Béthune-Bruay, Artois Lys Romane En partenariat avec La Clef des Chants décentralisation lyrique région Hauts-de-France

DIMANCHE 11 FÉVRIER À 17H LUNDI 12 FÉVRIER À 20H PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) MARDI 5 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières Résidence de création à La Ferme du Buisson Avec le soutien d'Arcadi Île-de-France

69


LES FLEURS DU MÂLE Chansons coquines de café-concert

Belle Époque et Années folles sont les temps bien connus de l'émancipation d'une sensualité que la morale du XIXe siècle a tenté de réprouver sans succès. Dès les années 1860, l'opérette cultive la romance à double sens grivois, tandis que le café-concert populaire voit fleurir des chansons aux paroles sans équivoque dont la charge érotique est à la limite de la pornographie. Si, en ces temps-là, le pouvoir de la femme ne peut s'exprimer ni en politique, ni en économie, c'est du moins par la puissance de ses charmes qu'elle peut gouverner l'homme et lui imposer ses vues. Des courtisanes mondaines aux prostituées des bas quartiers, les « marchandes de plaisir » défrayent la chronique depuis le milieu du Second Empire jusqu'à la Première Guerre mondiale. Leurs charmes sont même vantés sur les scènes musicales, et les grandes artistes que sont Hortense Schneider ou Anna Judic ne sont pas moins les « protégées » des hommes puissants du moment. Les titres de leurs plus grands succès parlent d'eux-mêmes : « Les oranges de mon étagère », « Turlurette et Rantanplan », « Je n'savais pas qu'c'était ça », « Par le trou », « Ma sœur fait ça dans l'ascenseur »…

MARDI 28 NOVEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE SAMEDI 2 DÉCEMBRE À 21H RADIALSYSTEM V BERLIN (ALLEMAGNE)

Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace

En regardant par le trou, c'est comm'ça qu'on connaît tout… par le trou de la serrure. Maurice Yvain, Pas sur la bouche, 1925 71


PLAISIRS D'AMOUR Tandis que s'achève le siècle romantique, au milieu de l'effervescence de la Belle Époque, la mélodie française quitte le salon privé pour conquérir la salle de concert. Considérée comme un art national capable de rivaliser avec le wagnérisme, la mélodie avec orchestre revendique le raffinement et la ciselure, en opposition complète avec ce que d'aucuns appelaient le « vacarme et la grandiloquence » de l'opéra italien et allemand. Tous les sujets sont exploités, de la veine sentimentale aux thématiques guerrières, du mysticisme à la nature salvatrice, cette dernière prônée par les Parnassiens amateurs de symbolisme. Et bien entendu, c'est souvent sur les plus grands poètes français que s'appuient les compositeurs – Hugo, Lamartine, Gauthier, Verlaine… – car ce genre poétique est avant tout littéraire. Les mélodies choisies pour ce récital de Sandrine Piau évoquent l'attente, le désir et l'abandon aux plaisirs charnels, racontant à l'auditeur le cheminement d'une héroïne romantique dans les méandres de l'amour.

DIMANCHE 25 MARS À 16H ARSENAL DE METZ SAMEDI 31 MARS À 20H LA SEINE MUSICALE BOULOGNE BILLANCOURT JEUDI 5 AVRIL À19H30 MC2, GRENOBLE SAMEDI 7 AVRIL À 20H PHILHARMONIE, ESSEN (ALLEMAGNE) SAMEDI 14 AVRIL À 20H THÉÂTRE DE CAEN

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES… Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction

Puisque j'ai mis ma lèvre à ta coupe encore pleine... Victor Hugo, Les Chants du Crépuscule, 1835 73


GOUNOD GOTHIQUE Musique chorale et transcriptions pour chœur d'œuvres de Bach, Palestrina, Händel, Mozart…

Gounod s'intéressa avec passion à la transcription chorale et aux styles du passé, au moment même où le restaurateur Viollet-le-Duc réinterprétait les architectures gothiques des églises et des cathédrales de France. Le compositeur se penche ainsi tour à tour sur Bach, Palestrina, Händel, Arcadelt, Arbeau et même Mozart, dont il adapte pour chœur la « Marche des prêtres » de La Flûte enchantée ou le célèbre Ave verum corpus. Ce contact avec le passé lui permet d'approfondir sa science de l'harmonie et du contrepoint de la Renaissance. De retour de la Villa Médicis, il compose à Vienne, en 1843, une originale Messe vocale dans le style palestrinien qui n'a jamais été publiée ni redonnée depuis sa création. Ponctué de chorals à la manière de Jean-Sébastien Bach, l'ouvrage va beaucoup plus loin que le simple pastiche : il parcourt les esthétiques du passé en les enrichissant des vibrantes harmonies du siècle romantique. Mais ce mysticisme fervent et passionné se retrouve plus encore dans Les Sept Paroles du Christ sur la croix (1855) dont le sujet à la fois funèbre et spirituel correspond bien à la personnalité ambiguë de la musique de Gounod, tiraillée entre ferveur et sensualité.

Au bout du chemin, on se trouve porté à des hauteurs prodigieuses. Gounod, Mémoires d'un artiste, au sujet de Palestrina

JEUDI 28 SEPTEMBRE À 20H ABBATIALE DE NINOVE (BELGIQUE) VENDREDI 29 SEPTEMBRE À 20H ABBATIALE DE LA CAMBRE (BELGIQUE) MARDI 13 MARS À 20H SALLE MIRY, GAND (BELGIQUE) MERCREDI 14 MARS À 20H CHAPELLE CORNEILLE ROUEN SAMEDI 24 MARS À 20H ARSENAL DE METZ LUNDI 26 MARS À 20H15 CATHÉDRALE NOTRE-DAME D'ANVERS (BELGIQUE) DIMANCHE 8 AVRIL À 17H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE) DIMANCHE 3 JUIN À 16H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

75


REPRISES DE PRODUCTIONS MARDI 4 JUILLET À 21H FESTIVAL DE SAINT-RIQUIER

REQUIEM POUR LOUIS XVI & MARIE-ANTOINETTE Charles-Henri PLANTADE Messe des morts en ré mineur Hector BERLIOZ Méditation religieuse (extrait de Tristia) Luigi CHERUBINI Requiem en ut mineur CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction

76


SAMEDI 7 OCTOBRE À 14H15 CONCERTGEBOUW AMSTERDAM (PAYS-BAS)

NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri (ouverture) Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur Franz Xaver KLEINHEINZ Messe en la bémol majeur « dite de Méhul » LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton Dans le cadre du bicentenaire de la mort d'Étienne-Nicolas Méhul (1817-2017)

77


REPRISES DE PRODUCTIONS VENDREDI 10 NOVEMBRE À 20H30 OPÉRA DE REIMS

PHÈDRE

Tragédie lyrique en 3 actes sur un livret de François-Benoît Hoffmann, créée le 26 octobre 1786 au Château de Fontainebleau. Adaptation pour quatre chanteurs et dix instrumentistes de Benoît Dratwicki.

Jean-Baptiste LEMOYNE LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction musicale et violon Marc Paquien mise en scène Victoria Duhamel assistante à la mise en scène Emmanuel Clolus scénographie Claire Risterucci costumes Dominique Bruguière lumières Nathy Polak création maquillages et coiffures Pierre Gaillardot direction technique Vincent Combette régie plateau Flore Merlin chef de chant Phèdre Judith Van Wanroij Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié

78

Production Bru Zane France Coproduction Théâtre de Caen / Centre de musique baroque de Versailles / Opéra de Reims Avec le soutien de la SPEDIDAM Décors fabriqués par les ateliers de l'Opéra de Reims Costumes fabriqués dans les ateliers du Théâtre de Caen


VENDREDI 8 DÉCEMBRE À 19H AMIATA PIANO FESTIVAL POGGI DEL SASSO (ITALIE)

LE VENTRE DE PARIS Comédie musicale philosophico-burlesque en un acte sur la gastronomie française.

Airs et ensembles d'opérettes d'OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, LECOCQ… LA CLIQUE DES LUNAISIENS Judith Fa soprano Caroline Meng mezzo-soprano David Ghilardi ténor Arnaud Marzorati baryton Mélanie Flahaut flageolet et basson Isabelle Saint-Yves violoncelle Daniel Isoir piano Florent Siaud dramaturgie et mise en espace

VENDREDI 29, SAMEDI 30 DÉCEMBRE À 20H DIMANCHE 31 DÉCEMBRE À 17H THÉÂTRE DE CAEN

LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE Opéra-bouffe en trois actes, paroles d'Henri Chivot et Alfred Duru. Musique de Louis-Auguste-Florimond Ronger dit Hervé (1825-1892). Version pour treize chanteurs et douze instrumentistes.

HERVÉ compagnie LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Bru Zane France Coproduction Opéra de Reims / Centre des bords de Marne / La Coursive – Scène nationale La Rochelle Avec le soutien de la SPEDIDAM et de l'ADAMI

Bonheur de la table, bonheur véritable. Giacomo Meyerbeer 79


FORMATION ET CONCOURS

80


Prononcer le chant français : vers une approche historiquement informée Nous connaissons bien mal aujourd'hui ce qu'était la réalité sonore des auditeurs de la période romantique. L'ouverture des urnes de l'Opéra – dans lesquelles avaient été placés, en 1907 et pour servir de témoignage aux générations futures, des enregistrements des premiers chanteurs du temps – fait découvrir des interprétations parfois éloignées de nos standards actuels, aussi bien en terme d'intonation que de prononciation. Nécessaire pour comprendre le passé, l'investigation sur la manière de chanter le français au XIXe siècle est également un besoin permanent pour le Palazzetto Bru Zane : chaque production lyrique apporte avec elle son lot de questions sur la façon de faire sonner telle syllabe ou de marquer telle consonne. Deux journées d'étude seront organisées en juillet 2017 à Venise afin de formaliser certaines solutions trouvées sur le terrain, de les confronter aux sources dont on dispose aujourd'hui pour appréhender la prononciation lyrique, ouvrant un vaste chantier de recherche et de formation pour les années à venir.

81


Académie internationale de musique Maurice Ravel Le Palazzetto Bru Zane et l'Académie internationale de musique Maurice Ravel, qui célèbre cette année ses 50 ans, poursuivent pour la troisième saison leur partenariat portant sur l'enseignement du répertoire romantique français. Prononciation et sens du théâtre « à la française » pour les chanteurs, notion d'« école stylistique » pour les instrumentistes seront au programme des cours, master classes et conférences proposés en public aux jeunes musiciens participant à l'édition 2017. Des lauréats de la session de septembre présenteront le fruit de leur travail en juin 2018 à Venise, à l'occasion de la nuit de la culture Art Night.

Chapelle Musicale Reine Elisabeth À l'occasion du cycle dédié à Antoine Reicha à l'automne 2017, le Palazzetto Bru Zane et la Chapelle Musicale Reine Elisabeth ont mis en place un partenariat destiné à faire découvrir l'œuvre du compositeur à de jeunes solistes en résidence à la Chapelle. Treize instrumentistes ont été sélectionnés pour enregistrer, après un travail de préparation approfondi, un coffret de trois disques consacré à Reicha, pour une publication par le label Alpha Classics. En parallèle, ces jeunes musiciens sont invités à se produire à Venise dans des pièces pour piano, trio, quatuor ou quintette.

82


Concours international de musique de chambre de Lyon Fondé en 2004, le CIMCL a choisi de contribuer efficacement à l'enrichissement du répertoire en imposant chaque année des œuvres contemporaines et d'autres rarement interprétées dans les programmes habituels de concerts. Depuis 2009, une collaboration avec le Palazzetto Bru Zane accompagne et prolonge cette démarche : élaboration d'une liste d'œuvres de compositeurs romantiques français imposée aux épreuves du concours et accueil des lauréats pour un concert à Venise. C'est ainsi que plusieurs dizaines de jeunes musiciens ont pu découvrir les sonates pour violon de Pierné, Hahn et Alkan, des quatuors à cordes de Dubois et Onslow ou encore des sonates pour violoncelle de Godard et Strohl. Après le quintette à vent en 2017 (avec près d'une trentaine de candidats), le concours 2018 aura pour thème le trio avec piano.

L'Europe du piano En 2017, le Palazzetto Bru Zane s'associe à « L'Europe du piano », un projet de coopération entre plusieurs acteurs européens du monde pianistique qui vise à permettre l'insertion professionnelle de cinq jeunes pianistes : Mariam Batsashvili, Nathanaël Gouin, Benedek Horvath, Alexia Mouza et Florian Noack. Durant 12 mois, leur seront proposés des compléments de formation de haut niveau à travers des master classes, des rencontres professionnalisantes ainsi que des conférences musicologiques. Le Palazzetto Bru Zane a proposé une liste d'œuvres de compositeurs romantiques français que ces jeunes artistes incluront dans leurs programmes de concerts. De Toulouse à Viterbe, Rome ou Budapest, ils se feront les ambassadeurs de Mel Bonis, Reynaldo Hahn ou Charles-Valentin Alkan. « L'Europe du piano », projet européen inscrit dans le cadre du programme Europe Créative, est le fruit de la coopération du Festival Piano aux Jacobins, de l'Académie Liszt de Budapest et de l'Associazione Musicale Muzio Clementi.

83


ACTUALITÉS DE LA RECHERCHE


Les fonds documentaires Le Palazzetto Bru Zane encourage les institutions et les descendants de compositeurs détenteurs de collections documentaires liées au romantisme musical français à les valoriser et à en faciliter l'accès aux chercheurs et aux musiciens. Il a ainsi financé ou réalisé le catalogage ou la numérisation du fonds musical de la bibliothèque de la Villa Médicis, des archives des familles Baillot, Marsick et La Tombelle ou de la collection des livrets de mise en scène lyrique de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. En 2017-2018, le Palazzetto Bru Zane travaille en particulier à la numérisation et au catalogage des archives Leduc dont il a reçu une partie du fonds en 2015, et notamment des chansons populaires publiées par l'éditeur Bornemann, qui s'avèrent une mine inexploitée d'un répertoire méconnu.

Les partitions Une grande partie du répertoire défendu par le Palazzetto Bru Zane est conservé aujourd'hui à l'état de manuscrits dans des collections privées ou dans des fonds peu accessibles de grandes bibliothèques internationales. L'édition en partitions et matériels d'orchestre et, parfois, en réduction pour voix et piano demeure la condition nécessaire à toute exécution publique. Sont déjà au catalogue du Palazzetto Bru Zane des œuvres de Gounod, Dukas, David, Godard, Hérold, Plantade, Saint-Saëns, Halévy, Bruneau… La saison 2017-2018 sera notamment l'occasion de réaliser les premières éditions modernes de nombreuses pièces de Gounod méconnues : Marie Stuart et Rizzio, La Vendetta, Hymne sacrée, Requiem en ré mineur, Christus factus est, Messe de Saint-Louis-des-Français…

85


La mise en scène : un point d'aboutissement d'une recherche au long cours L'étude de la mise en scène lyrique au XIXe siècle est un axe de recherche prioritaire pour le Palazzetto Bru Zane depuis sa fondation. L'objectif est notamment d'identifier les éléments de scénographie conçus lors de la création des ouvrages et pouvant légitimement être considérés comme faisant partie intégrante de l'œuvre elle-même. Cette préoccupation s'est en particulier exprimée au travers d'un soutien aux travaux de Michela Niccolai, musicologue spécialiste de la scène lyrique française : l'aide à la publication, aux éditions Brepols, des volumes consacrés aux mises en scène de Madame Butterfly (en 2012) et de Pelléas et Mélisande (en 2017) et le financement du catalogage du fonds de l'ART (Association des régisseurs de théâtre) de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris (achevé fin 2016). Fort de son aide – et dans le cadre du partenariat avec l'Opéra Comique –, le colloque consacré cette année à Charles Gounod sera ainsi centré sur la mise en scène des œuvres du maître.

86


COLLOQUES

11-12 JUILLET 2017 PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Prononcer le chant français Faut-il rouler le « r » quand on chante en français ? Peut-on « tricher » en transformant des syllabes afin que le public comprenne mieux le texte ? Comment enseignait-on l'art de la prononciation dans les écoles de musique ? Deux journées d'étude permettront de faire le point sur les récentes avancées de la recherche concernant la prononciation du français chanté au XIXe siècle.

10-12 NOVEMBRE 2017 COMPLESSO MONUMENTALE DI SAN MICHELETTO LUCQUES (ITALIE)

11-12 JANVIER 2018 PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

4-6 JUIN 2018 OPÉRA COMIQUE PARIS

Mel Bonis

Gounod sous les feux de la rampe

La vie de Mel Bonis (1858-1937) est digne d'un roman victorien – amours contrariées par la volonté familiale, enfant Enseignant au Conservatoire cachée, révélations tardives, pendant presque vingt culpabilité – et elle est ans (classe de contrepoint), souvent prise en exemple pour Reicha a formé Berlioz, Liszt, montrer les grandes difficultés Franck, Habeneck, Kastner d'expression rencontrées par ou encore Onslow. Comme la les musiciennes au XIXe siècle partie immergée d'un iceberg, notamment dans le cadre d'un ces musiciens de renom ne mariage bourgeois. On tentera doivent pas faire oublier la néanmoins, au cours de ces foule d'inconnus qui a colonisé deux journées d'étude, de la vie musicale européenne regarder au-delà du symbole : romantique. À cette armée explorer son catalogue dans s'ajoutent les très nombreux toute sa diversité et placer artistes qui ont bénéficié de ses cette production au sein méthodes et textes théoriques. de son temps. Au cours de ce colloque international, on abordera ainsi à la fois la nature de l'enseignement de Reicha et sa portée dans le temps. Professeur Reicha : le compositeur, le théoricien et l'enseignant

Avec l'aide de sources peu explorées – comme les livrets de mise en scène –, mais en questionnant de nombreux paramètres scéniques, ce colloque passera en revue l'ensemble de la production lyrique de Gounod. Chaque ouvrage servant de support à une analyse spécifique, les chercheurs s'intéresseront à la fois au rôle qu'ont pu jouer certains interprètes de renom (comme Pauline Viardot pour Sapho), au rapport entre passages instrumentaux et déplacements scéniques, aux décors, à la circulation des œuvres et de leur mise en scène ou encore aux costumes. En partenariat avec l'Opéra Comique

En partenariat avec le Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini 87


RESSOURCES NUMÉRIQUES EN LIGNE - BRU ZANE MEDIABASE

Lancé début 2015, le site de ressources numériques Bru Zane Mediabase continue de s'enrichir de nombreux documents. Il met à la disposition des chercheurs, du public et des professionnels de nombreuses informations sur le patrimoine musical français du XIXe siècle : notices de présentation (personnes, œuvres ou thèmes) rédigées par des musicologues et des historiens et aussi de nombreux articles scientifiques sur la musique et la vie artistique à l'époque romantique, dont une partie résulte de colloques organisés par le Centre de musique romantique française. Des documents iconographiques ou littéraires, issus notamment de fonds d'archives numérisés et catalogués, permettent de voyager virtuellement dans le siècle de Berlioz et de Victor Hugo. De nouveaux contenus sont mis en ligne chaque mois, au gré des travaux de recherche et de numérisation du Palazzetto Bru Zane dans le but de fournir, à terme, un aperçu le plus complet possible de la vie musicale française à cette période. Il suffit de se laisser guider par les liens proposés au fil des pages pour redécouvrir un monde musical en pleine renaissance…

88


La nouvelle rubrique « Témoignages » Inaugurée en 2017 avec un important corpus de lettres de Dauvergne, directeur de l'Opéra vers 1780-1790, à Papillon de La Ferté, cette rubrique permet de lire et télécharger des textes d'époque laissant la parole aux acteurs du siècle romantique. Elle sera régulièrement enrichie de nouveaux documents.

Le fonds « Fernand de La Tombelle » Mis en ligne au printemps 2017, le fonds La Tombelle est constitué de documents ayant appartenu à l'artiste. Programmes de concert, articles de journaux, manuscrits musicaux, cartes et photographies dédicacées font apparaître un large réseau de sociabilité musicale à travers l'Europe.

À consulter aussi sur Bru Zane Mediabase šb[iWYj[iZ[iYebbegk[ieh]Wd_iƒiWl[Y l'Opéra Comique entre 2010 et 2015 šb[\edZiZWhY^_l[Z[iZ[iY[dZWdjiZkl_ebed_ij[ et pédagogue Pierre Baillot et de la famille Marsick šbWhƒY[fj_edZ[decXh[knefƒhWiZWdibWfh[ii[  parisienne : Adrien de Méhul, Herculanum de David, Cinq-Mars de Gounod, Mam'zelle Nitouche d'Hervé, Xavière de Dubois, etc. šbWYebb[Yj_edZ_cW][iZkFWbWpp[jje8hkPWd[ bruzanemediabase.com 89


LIVRES ET DISQUES


La publication de livres permet de matérialiser la connaissance sans cesse améliorée du répertoire romantique et de transmettre les réflexions et les synthèses actuelles de chercheurs, convoqués éventuellement dans des disciplines connexes à la musicologie (littérature, histoire de l'art…). Pour ce faire, le Palazzetto Bru Zane a développé une série de livres coéditée avec Actes Sud et soutient des publications chez d'autres éditeurs comme, cette saison, les Lettres choisies de Maurice Emmanuel chez Vrin, les Écrits de Dukas chez Aedam Musicae ou les actes du colloque Alkan : le piano visionnaire avec la Société française de musicologie. Parallèlement, une politique d'enregistrement discographique fixe l'aboutissement artistique des projets développés, que ce soit dans la série des livres-disques publiés en partenariat avec Ediciones Singulares, ou par la coproduction de disques en collaboration avec d'autres labels comme Aparté, Alpha Classics ou Naïve… Le Palazzetto Bru Zane a reçu pour ses collections de livres-disques le Grand prix de l'Académie Charles Cros dans la catégorie « Opéra » en 2013, l'International Classical Music Award en 2016 et le Prix de la critique de disque allemande en 2017.

91


COLLECTION ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE La collection de livres coéditée avec Actes Sud – ouvrages collectifs, essais musicologiques, actes de colloques ou écrits d'époque – donne la parole aux acteurs et aux témoins de l'histoire artistique du grand XIXe siècle ainsi qu'à leurs commentateurs d'aujourd'hui. Elle aborde le répertoire romantique français et la vie musicale de cette époque sous de multiples facettes, en s'intéressant aux parcours de compositeurs illustres ou méconnus mais aussi à l'histoire du concert, des genres musicaux et des interprètes. Elle est à la fois un complément littéraire étroitement lié à la programmation des concerts du Palazzetto Bru Zane et le terrain d'investigation pour de futures résurrections musicales.

92

Charles Gounod Mémoires d'un artiste Présentés par Gérard Condé Cette réédition de l'autobiographie de Charles Gounod est au plus près du texte original du compositeur, passablement modifié lors de sa première publication. À paraître en janvier 2018

André Messager Le passeur de siècle Par Christophe Mirambeau Célèbre chef d'orchestre et compositeur de génie, André Messager a marqué son temps par des productions légères et populaires dont La Basoche, Véronique et Fortunio. À paraître en mai 2018


Déjà parus

Le Fer et les Fleurs Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817) Sous la direction d'Alexandre Dratwicki et Étienne Jardin Cet ouvrage collectif présente pour la première fois de façon aussi détaillée les diverses facettes du compositeur. À paraître en septembre 2017

93


COLLECTION OPÉRA FRANÇAIS En collaboration avec Ediciones Singulares La collection de livres-disques « Opéra français » est consacrée à la résurrection d'ouvrages lyriques rares et propose des enregistrements assortis d'un accompagnement documentaire (bilingue français/anglais) et iconographique.

Une grande et belle œuvre, qui n'attendait que le réveil de ses charmes endormis. Concertclassic, juin 2016 à propos d'Olimpie de Spontini 94

Camille Saint-Saëns Proserpine (1887) Créée en 1887 à l'Opéra-Comique, la Proserpine de Saint-Saëns n'est pas la réincarnation de la déesse antique mais une courtisane de la Renaissance rompue aux amours coupables. Visiblement transporté par le délice de l'horreur, Saint-Saëns verse dans une modernité orchestrale sans précédent. Il conclut : « Proserpine est, de toutes mes œuvres théâtrales, la plus avancée dans le système wagnérien. » À paraître en mai 2017

Gaspare Spontini Olimpie (1819) Cette partition, ciselée par une instrumentation étonnante, est nourrie d'effets spectaculaires. L'omniprésence d'un chœur pléthorique, la vaillance des interventions d'Antigone, le pathétique du rôle de Statira : tout concourt à marquer les esprits au point d'avoir ému Berlioz aux larmes. L'un des premiers péplums du XIXe siècle, assurément. À paraître au printemps 2018


Déjà parus Vol. 1 : Johann Christian Bach Amadis de Gaule Vol. 2 : Rodolphe Kreutzer La Mort d'Abel Vol. 3 : Jules Massenet Thérèse Vol. 4 : Antonio Sacchini Renaud Vol. 5 : Jules Massenet Le Mage Vol. 6 : Victorin Joncières Dimitri Vol. 7 : Charles-Simon Catel Les Bayadères Vol. 8 : Camille Saint-Saëns Les Barbares Vol. 9 : Antonio Salieri Les Danaïdes Vol. 10 : Félicien David Herculanum Vol. 11 : Charles Gounod Cinq-Mars Vol. 12 : Édouard Lalo et Arthur Coquard La Jacquerie Vol. 13 : Louis-Ferdinand Hérold Le Pré aux clercs Vol. 14 : Étienne-Nicolas Méhul Uthal

Hors des sentiers battus sommeillent parfois de jolies trouvailles oubliées. Un bel exemple. Classica, mars 2017 – à propos d'Uthal de Méhul 95


COLLECTION PRIX DE ROME En collaboration avec Ediciones Singulares À l'heure de la renaissance du répertoire romantique français, cette collection s'intéresse particulièrement aux ouvrages composés dans le cadre du concours du prix de Rome : chœurs et cantates jugés par l'Institut, mais aussi « envois de Rome » composés à la Villa Médicis. Hervé Niquet, le Brussels Philharmonic et le Chœur de la Radio flamande sont des partenaires de premier ordre dans cette aventure de redécouverte. Après Debussy (2009), Saint-Saëns (2010), Charpentier (2011), d'Ollone (2013) et Dukas (2015), le sixième volume sera publié début 2018 et sera consacré à Charles Gounod. Gounod s'est présenté à trois reprises aux concours du prix de Rome, laissant des partitions (toutes inédites) où brillent déjà les talents exceptionnels de l'homme de théâtre qu'il fut. À paraître en janvier 2018

96


COLLECTION PORTRAITS En collaboration avec Ediciones Singulares Chaque livre-disque de la collection « Portraits » est consacré à un compositeur français aujourd'hui méconnu et présente, en associant le talent de nombreux artistes, un panorama musical varié de son œuvre. Des textes bilingues (français/anglais) sont illustrés par une iconographie riche et en partie inédite. Après les portraits de Théodore Gouvy (2014), Théodore Dubois (2015) et Marie Jaëll (2016), c'est à Félicien David que sera consacré le 4e volume de la collection, dans la continuité du cycle que le Palazzetto Bru Zane avait consacré au compositeur en 2014.

Outre la magie orchestrale des introductions ou de la tempête et l'entrain de certains chœurs, on gardera en mémoire la douceur impalpable de la Rêverie du Matelot. Diapason, 2014 – à propos de Christophe Colomb de Félicien David

Félicien David n'est pas que l'auteur du Désert. Ce « Portrait » le prouve en valorisant autant les facettes de symphoniste, de chambriste et d'auteur lyrique – avec le premier enregistrement mondial de l'ode-symphonie Christophe Colomb – d'un compositeur qui opère un retour marqué dans l'histoire de la musique. À paraître à l'automne 2017

97


CALENDRIER


CALENDRIER 2017

VENDREDI 16 JUIN DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (CANADA)

MARDI 4 JUILLET ABBATIALE SAINT-RIQUIER

VENDREDI 14 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (CANADA)

SAMEDI 29 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT- IRÉNÉE (CANADA)

Charles GOUNOD Six Mélodies pour cor et piano

REQUIEM POUR LOUIS XVI & MARIE-ANTOINETTE

Charles GOUNOD Ô ma belle rebelle Le Soir Départ Barcarole Gabriel FAURÉ La Chanson d'Ève op. 95 André JOLIVET Poèmes intimes Camille SAINT-SAËNS Aimons-nous Danse macabre Le Cygne El Desdichado

Œuvres de GOUNOD, CHAMINADE, MENDELSSOHN, SCHUMANN, SCHUBERT

VENDREDI 23 JUIN DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (CANADA)

Charles GOUNOD Petite Symphonie pour vents Mathieu Dufour flûte Jacques Tys, Lise Beauchamp hautbois Michael Collins, Marie Picard clarinettes Laurent Lefèvre, Richard Gagnon bassons Marjolaine Goulet, Guillaume Roy cors En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Production Bru Zane France

François Leroux baryton Dominique Labelle soprano Olivier Godin piano En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

Marie-Nicole Lemieux contralto Karina Gauvin soprano David Zobel piano En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

Cycle Charles Gounod

En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

Charles-Henri PLANTADE Messe des morts en ré mineur Hector BERLIOZ Méditation religieuse (extrait de Tristia) Luigi CHERUBINI Requiem en ut mineur

Cycle Antoine Reicha

Louis-Philippe Marsolais cor Philip Chiu piano

99


CALENDRIER 2017

SAMEDI 5 AOÛT DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (CANADA)

Charles GOUNOD Faust (ouverture) Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI Concerto pour violon Charles GOUNOD Faust (musique de ballet) Igor STRAVINSKY L'Oiseau de feu (suite) ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC Midori Goto violon Jacques Lacombe direction En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

VENDREDI 11 AOÛT DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (CANADA)

Charles GOUNOD Quatuor no 2 en la majeur Axel Strauss, Mark Fewer violons Atar Arad alto Raphael Wallfisch violoncelle 100

En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

SAMEDI 9 SEPTEMBRE SAINT-PIERRE DES CUISINES TOULOUSE

Benedetto MARCELLO / Johann Sebastian BACH Concerto en ré mineur BWV 974 Johann Sebastian BACH / Ferruccio BUSONI Chaconne de la partita pour violon no 2 en ré mineur Frédéric CHOPIN Andante spianato et Grande polonaise brillante op. 22 Mel BONIS Berceuse op. 23 Le Moustique La Cathédrale blessée Il pleut op. 102 Romance sans paroles Près du Ruisseau op. 9 Franz LISZT Après une lecture de Dante Fantasia Quasi Sonata Mariam Batsashvili piano En partenariat avec L'Europe du piano – Piano aux Jacobins

LUNDI 11 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 14 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Airs et mélodies de GOUNOD, LALO, MASSENET, PIERNÉ, WIDOR

Extraits d'œuvres de Antoine REICHA

Chiara Skerath soprano Antoine Palloc piano

Djordje Radevski piano En partenariat avec la Chapelle Musicale Reine Elisabeth

LUNDI 11 SEPTEMBRE SAINT-PIERRE DES CUISINES TOULOUSE

LUNDI 18 SEPTEMBRE SAINT-PIERRE DES CUISINES TOULOUSE

Leoš JANÁCEK In the mists Mel BONIS Femmes de légende (extraits) Béla BARTÓK For children (extraits) Franz LISZT Sonate en si mineur

Frédéric CHOPIN Impromptu en la bémol majeur op. 29 no 1 Impromptu en sol bémol majeur op. 51 no 3 Louis AUBERT Sillages Maurice RAVEL Sonatine Sergei RACHMANINOFF Variations sur un thème de Chopin op. 22

Benedek Horvàth piano En partenariat avec L'Europe du piano – Piano aux Jacobins

Florian Noack piano En partenariat avec L'Europe du piano – Piano aux Jacobins


CALENDRIER 2017

VENDREDI 29 SEPTEMBRE ABBATIALE DE LA CAMBRE BRUXELLES (BELGIQUE)

Antoine REICHA Quatuor en ut mineur op. 49 no 1 Quatuor en sol majeur op. 90 no 2

Antoine REICHA Sonate en ut majeur Praktische Beispiele (4 extraits) Six Études dans le genre fugué op. 97

GOUNOD GOTHIQUE

QUATUOR ARDEO

Ivan Ilic piano

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 28 SEPTEMBRE ABBATIALE DE NINOVE (BELGIQUE)

Antoine REICHA Trio pour violon, violoncelle et piano en ut majeur op. 47 Duo pour violon et violoncelle op. 84 Fugues pour piano op. 36 (extraits) Trio pour violon, violoncelle et piano en la majeur op. 101 no 6

GOUNOD GOTHIQUE

Julien Chauvin violon Christophe Coin violoncelle Jean-Jacques Dünki piano

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc.

VENDREDI 6, SAMEDI 7 OCTOBRE LA FERME DU BUISSON MARNE-LA-VALLÉE 2 BOUFFES EN 1 ACTE

HERVÉ Le Compositeur toqué Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles

CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières

MERCREDI 4 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Production Bru Zane France Résidence de création à La Ferme du Buisson Avec le soutien d'Arcadi Île-de-France

Antoine REICHA Quatuor à cordes en mi majeur op. 95 no 1 Quintette avec deux altos en fa majeur QUATUOR GIRARD Tanguy Parisot alto

Cycle Charles Gounod

JEUDI 28 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Cycle Antoine Reicha

SAMEDI 23 SEPTEMBRE SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE)

101


CALENDRIER 2017

SAMEDI 7 OCTOBRE CONCERTGEBOUW AMSTERDAM (PAYS-BAS)

MERCREDI 11 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VENDREDI 13, DIMANCHE 15 OCTOBRE OPÉRA DE TOULON

SAMEDI 21 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Antoine REICHA Sonate en fa majeur sur « La Flûte enchantée » Fugue pour piano no 9 Variations sur un thème de Gluck Étude pour piano no 29 « L'enharmonique » Sonate en mi majeur op. 46 no 3

HERVÉ Mam'zelle Nitouche

Antoine REICHA Quintette à vent op. 88 no 2 Quintette à vent op. 100 no 5

Etienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri (ouverture) Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur Franz Xaver KLEINHEINZ Messe en la bémol majeur « dite de Méhul » LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton Production Palazzetto Bru Zane

102

Victoria Vassilenko piano Djordje Radevski piano Josquin Otal piano

CHŒUR ET ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE TOULON Jean-Pierre Haeck direction musicale Pierre-André Weitz mise en scène Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra / Opéra de Toulon

QUINTETTE KLARTHE VENDREDI 27 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Antoine REICHA Quintette pour clarinette et cordes George ONSLOW Quatuor à cordes en sol mineur op. 9 no 1 MANDELRING QUARTETT Laura Ruiz Ferreres clarinette


CALENDRIER 2017

Joseph HAYDN Trio pour flûte, violoncelle et piano en fa majeur Hob. XV:17 Antoine REICHA Sonate pour basson et piano en si bémol majeur Wolfgang Amadeus MOZART Sonate pour basson et violoncelle K 292 Antoine REICHA Grand Quatuor concertant pour flûte, basson, violoncelle et piano en mi bémol majeur op. 104

Antoine REICHA Dix-huit Variations et Fantaisie sur un thème de Mozart pour flûte, violon et violoncelle op. 51 Ludwig van BEETHOVEN Sept Variations sur un thème de Mozart pour violoncelle et piano WoO 46 Antoine REICHA Sonate pour flûte et piano en ré majeur op. 103 Carl Philipp Emanuel BACH Quatuor pour flûte, alto, violoncelle et piano en ré majeur Wq. 94 H.538

EX NOVO ENSEMBLE Daniele Ruggieri flûte Roberto Giaccaglia basson Carlo Teodoro violoncelle Aldo Orvieto piano

EX NOVO ENSEMBLE Daniele Ruggieri flûte Carlo Lazari violon En partenariat avec Ex Novo Musica Mario Paladin alto Carlo Teodoro violoncelle Aldo Orvieto piano En partenariat avec Ex Novo Musica

SAMEDI 4 NOVEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Antoine REICHA Trio avec piano no 2 en ré mineur Henri REBER Trio no 4 « Sérénade » TRIO MEDICI VENDREDI 10 NOVEMBRE OPÉRA REIMS

Jean-Baptiste LEMOYNE Phèdre LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction musicale et violon Marc Paquien mise en scène Phèdre Judith Van Wanroij Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié Production Bru Zane France Coproduction Théâtre de Caen / Centre de musique baroque de Versailles / Opéra de Reims

VENDREDI 24 NOVEMBRE ÉGLISE SAINTE-JEHANNEDE-FRANCE AGEN

Antoine REICHA Trio pour violon, violoncelle et piano en ré mineur op. 101 no 2 Felix MENDELSSOHN BARTHOLDY Trio pour violon, violoncelle et piano en ré mineur op. 49 no 1 Maurice RAVEL Trio pour violon, violoncelle et piano TRIO MEDICI

Cycle Charles Gounod

VENDREDI 3 NOVEMBRE SALE APOLLINEE, TEATRO LA FENICE VENISE (ITALIE)

Cycle Antoine Reicha

DIMANCHE 29 OCTOBRE SALE APOLLINEE, TEATRO LA FENICE VENISE (ITALIE)

103


CALENDRIER 2017

MARDI 28 NOVEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VENDREDI 1 DÉCEMBRE RADIALSYSTEM V BERLIN (ALLEMAGNE)

SAMEDI 2 DÉCEMBRE RADIALSYSTEM V BERLIN (ALLEMAGNE)

DIMANCHE 3 DÉCEMBRE RADIALSYSTEM V BERLIN (ALLEMAGNE)

LES FLEURS DU MÂLE

George ONSLOW Quatuor à cordes en sol mineur op. 9 no 1 (extraits) Claude DEBUSSY Quatuor à cordes (extraits) Félicien DAVID Quatuor à cordes no 2 en la majeur (extraits) Maurice RAVEL Quatuor à cordes en fa majeur (extraits) Fernand de LA TOMBELLE Quatuor à cordes en mi majeur op. 36

Œuvres de DUBOIS, FAURÉ, RENIÉ, GODEFROID, ZABEL

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d'Italie Valse canariote Valse langoureuse Étude en forme de valse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk' suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26

Chansons coquines de café-concert Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace

MANDELRING QUARTETT Festival Palazzetto Bru Zane à Berlin

Emmanuel Ceysson harpe Festival Palazzetto Bru Zane à Berlin

SAMEDI 2 DÉCEMBRE RADIALSYSTEM V BERLIN (ALLEMAGNE) LES FLEURS DU MÂLE

Chansons coquines de café-concert Norma Nahoun soprano Marie Gautrot mezzo-soprano I GIARDINI Pauline Buet violoncelle David Violi piano Victoria Duhamel conception et mise en espace Festival Palazzetto Bru Zane à Berlin

104

Philippe Bianconi piano Festival Palazzetto Bru Zane à Berlin


CALENDRIER 2017 - 2018

Airs et ensembles d'opérettes d'OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, LECOCQ… LA CLIQUE DES LUNAISIENS Judith Fa soprano Caroline Meng mezzo-soprano David Ghilardi ténor Arnaud Marzorati baryton Mélanie Flahaut flageolet et basson Isabelle Saint-Yves violoncelle Daniel Isoir piano Florent Siaud dramaturgie et mise en espace Production Palazzetto Bru Zane

HERVÉ Mam'zelle Nitouche CHŒUR D'ANGERS NANTES OPÉRA ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE Jean-Pierre Haeck direction musicale Pierre-André Weitz mise en scène Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra / Opéra de Toulon

VENDREDI 29, SAMEDI 30, DIMANCHE 31 DÉCEMBRE THÉÂTRE DE CAEN

SAMEDI 20 JANVIER OPER LEIPZIG (ALLEMAGNE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde

Charles GOUNOD Cinq-Mars

compagnie LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Bru Zane France Coproduction Opéra de Reims / Centre des bords de Marne / La Coursive – Scène nationale La Rochelle

SAMEDI 20 JANVIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Gabriel FAURÉ Quatuor à cordes Ernest CHAUSSON Quatuor à cordes QUATUOR HERMÈS

GEWANDHAUSORCHESTER CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Le Marquis de Cinq-Mars Mathias Vidal La Princesse Marie de Gonzague Fabienne Conrad Marion Delorme Danae Kontora Ninon de L'Enclos / Un Berger Sandra Maxheimer Le Conseiller de Thou Jonathan Michie Le Père Joseph Mark Schnaible Le Vicomte de Fontrailles Sebastien Soules Le Roi Randall Jakobsh Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

Cycle Charles Gounod

LE VENTRE DE PARIS

JEUDI 14, VENDREDI 15, DIMANCHE 17, MARDI 19, MERCREDI 20 DÉCEMBRE THÉÂTRE GRASLIN NANTES

Cycle Antoine Reicha

VENDREDI 8 DÉCEMBRE AMIATA PIANO FESTIVAL POGGI DEL SASSO (ITALIE)

105


CALENDRIER 2018

DIMANCHE 28 JANVIER PRINZREGENTENTHEATER MUNICH (ALLEMAGNE)

DIMANCHE 11 FEVRIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

LUNDI 12 FEVRIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 8 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD Le Tribut de Zamora

2 BOUFFES EN 1 ACTE

2 BOUFFES EN 1 ACTE

HERVÉ Le Compositeur toqué Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles

HERVÉ Le Compositeur toqué Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles

Nadia et Lili BOULANGER Les Clairières dans le ciel (extraits) Les Heures claires Mélodies

Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières

Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières

CHŒUR DE LA RADIO BAVAROISE ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Hervé Niquet direction Xaïma Judith Van Wanroij Hermosa Jennifer Holloway Manoël Edgaras Montvidas Ben-Saïd Tassis Christoyannis Handgiar Boris Pinkhasovich Iglesia / Une Esclave Caroline Meng L'Alcade Mayor / Le Cadi Artavazd Sargsyan Le Roi / Un Soldat arabe Jérôme Boutillier Production Orchestre de la Radio de Munich

DIMANCHE 11 FÉVRIER OPER LEIPZIG (ALLEMAGNE)

Charles GOUNOD Cinq-Mars GEWANDHAUSORCHESTER CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

106

DUO CONTRASTE Cyrille Dubois ténor Tristan Raes piano


MERCREDI 14 MARS CHAPELLE CORNEILLE ROUEN

SAMEDI 17 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

MARDI 20 MARS AUDITORIO NACIONAL DE MADRID (ESPAGNE)

Charles GOUNOD Cinq-Mars

GOUNOD GOTHIQUE

Édouard LALO Sonate pour violoncelle et piano Albéric MAGNARD Sonate pour violoncelle et piano en la majeur op. 20

Charles GOUNOD Musique pour piano-pédalier Robert SCHUMANN 6 Kanonische Etüden für den Pedalflügel op. 56 (extraits) Alexandre-Pierre-François BOËLY Fantaisie et Fugue op. 18 no 6 Felix MENDELSSOHN Lieder ohne Worte (extraits) Introduzione e Rondo Capriccioso op. 14 Charles GOUNOD Marche funèbre d'une marionette Concerto en mi bémol majeur pour piano-pédalier (extrait) Charles-Valentin ALKAN 13 Prières op. 64 (extraits) 11 Grands Préludes (extraits) Franz LISZT Après une Lecture de Dante : Fantasia quasi Sonata

GEWANDHAUSORCHESTER CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

MARDI 13 MARS SALLE MIRY GAND (BELGIQUE) GOUNOD GOTHIQUE

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

Charles GOUNOD Messe vocale a capella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue Production Bru Zane France

DUO URBA Marius Urba violoncelle Vita Kahn piano Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2016

Roberto Prosseda piano-pédalier

Cycle Antoine Reicha

DIMANCHE 11 MARS OPER LEIPZIG (ALLEMAGNE)

Cycle Charles Gounod

CALENDRIER 2018

107


CALENDRIER 2018

SAMEDI 24 MARS ARSENAL DE METZ GOUNOD GOTHIQUE

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue Production Bru Zane France

DIMANCHE 25 MARS ARSENAL DE METZ PLAISIRS D'AMOUR

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES… Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Production Bru Zane France 108

LUNDI 26 MARS CATHÉDRALE NOTRE-DAME D'ANVERS (BELGIQUE)

SAMEDI 31 MARS LA SEINE MUSICALE BOULOGNE-BILLANCOURT

JEUDI 5 AVRIL MC2 GRENOBLE

GOUNOD GOTHIQUE

PLAISIRS D'AMOUR

PLAISIRS D'AMOUR

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc.

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES…

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES…

Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction

Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction

Production Bru Zane France

Production Bru Zane France

CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue JEUDI 29 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Extraits d'opéras et mélodies de Charles GOUNOD Juliette Mars mezzo-soprano Marine Thoreau La Salle piano


CALENDRIER 2018

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES… Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Production Bru Zane France

SAMEDI 7 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD Extraits d'opéras Chantal Santon Jeffery soprano Juliette Mars mezzo-soprano Jérôme Boutillier baryton Marine Thoreau La Salle piano

GOUNOD GOTHIQUE

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc. CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue

SAMEDI 14 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

MARDI 17 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD et ses contemporains Mélodies anglaises

Charles GOUNOD Mélodies

Katherine Watson soprano Simon Lepper piano SAMEDI 14 AVRIL THÉÂTRE DE CAEN PLAISIRS D'AMOUR

Mélodies avec orchestre de BIZET, SAINT-SAËNS, DUBOIS, MASSENET, VIERNE, BORDES… Sandrine Piau soprano LE CONCERT DE LA LOGE Julien Chauvin direction Production Bru Zane France

Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano JEUDI 19 AVRIL AUDITORIUM POLLINI PADOUE (ITALIE)

Marcello PANNI Dalla terra del rimorso Charles GOUNOD Marie Stuart et Rizzio, scène lyrique pour soprano, ténor et orchestre Georges BIZET Symphonie en ut majeur ORCHESTRA DI PADOVA E DEL VENETO Gabrielle Philiponet soprano Enguerrand de Hys ténor Marcello Panni direction En partenariat avec l'Orchestra di Padova e del Veneto

Cycle Charles Gounod

PLAISIRS D'AMOUR

DIMANCHE 8 AVRIL SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE)

Cycle Antoine Reicha

SAMEDI 7 AVRIL PHILHARMONIE ESSEN (ALLEMAGNE)

109


CALENDRIER 2018

VENDREDI 20 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

MERCREDI 2 MAI PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD Trois Romances sans paroles Six Préludes et fugues Six Pièces pour piano

Charles GOUNOD et ses contemporains Mélodies à une et deux voix

Roberto Prosseda piano JEUDI 26 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD Sonate pour piano à quatre mains Paraphrases sur des thèmes d'opéras à deux et quatre mains Guillaume Vincent, Ismaël Margain piano

Clémence Tilquin soprano Anaïs Constans soprano Anne Le Bozec piano SAMEDI 5 MAI PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

DIMANCHE 13, MARDI 15, JEUDI 17, MERCREDI 23, JEUDI 24 MAI THÉÂTRE GRASLIN NANTES

André MESSAGER Les P'tites Michu Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE CHŒUR D'ANGERS NANTES OPÉRA

Charles GOUNOD compagnie LES BRIGANDS Quatuor en sol mineur Production Bru Zane France Théodore GOUVY Coproduction Angers Nantes Opéra Quatuor à cordes en la mineur op. 56 no 2 QUATUOR CAMBINI-PARIS

JEUDI 31 MAI CENTRE DES BORDS DE MARNE LE PERREUX

André MESSAGER Les P'tites Michu Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène compagnie LES BRIGANDS Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra

VENDREDI 1er JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS

Quatuors de FAURÉ, REICHA, CHAUSSON, ONSLOW, GOUVY, GOUNOD, SAINT-SAËNS, ARRIAGA QUATUOR HERMÈS QUATUOR ARDEO QUATUOR CAMBINI-PARIS QUATUOR MODIGLIANI

110

6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord


CALENDRIER 2018

CHŒUR ACCENTUS INSULA ORCHESTRA Laurence Equilbey direction David Bobée mise en scène Aurélie Lemaignen scénographie Stéphane Babi Aubert lumières Rodolphe Michael Spyres Agnès Vannina Santoni La Nonne Marion Lebègue Luddorf André Heyboer Arthur / Urbain Jodie Devos Pierre / L'Ermite Jean Teitgen Anna Olivia Doray Moldaw Luc Bertin-Hugault Fritz / Le Veilleur de nuit Enguerrand de Hys 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Opéra Comique Coproduction Palazzetto Bru Zane

MARDI 5 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

MERCREDI 6 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

GOUNOD GOTHIQUE

2 BOUFFES EN 1 ACTE

Charles GOUNOD Messe vocale a cappella Les Sept Paroles du Christ sur la croix, Transcriptions de Bach, Palestrina, Händel, Mozart, etc.

HERVÉ Le Compositeur toqué (1854) Jacques OFFENBACH Les Deux Aveugles (1855)

AU PAYS OÙ SE FAIT LA GUERRE

CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction François Saint-Yves orgue 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris – En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

LUNDI 4 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

Mélodies de DAVID, LALO, GODARD, GOUNOD, LA TOMBELLE… Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris – En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Flannan Obé ténor Raphaël Brémard ténor Christophe Manien piano Lola Kirchner mise en scène, décors et costumes Cyril Monteil lumières 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Œuvres de BONIS, DUBOIS, CHAMINADE, FAURÉ, GODARD, DUPARC, HAHN Isabelle Druet mezzo-soprano I GIARDINI 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris – En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

VENDREDI 8, DIMANCHE 10 JUIN AUDITORIUM DI MILANO (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Danse macabre Symphonie no 3 Charles GOUNOD Concerto pour piano-pédalier ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE MILAN GIUSEPPE VERDI Patrick Fournillier direction Roberto Prosseda piano-pédalier En partenariat avec l'Orchestre symphonique de Milan Giuseppe Verdi

Cycle Charles Gounod

Charles GOUNOD La Nonne sanglante

DIMANCHE 3 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD, PARIS

Cycle Antoine Reicha

SAMEDI 2, LUNDI 4, MERCREDI 6, VENDREDI 8, DIMANCHE 10, MARDI 12, JEUDI 14 JUIN OPERA COMIQUE PARIS

111


CALENDRIER 2018

SAMEDI 9, DIMANCHE 10 JUIN PHILHARMONIE DE PARIS GRANDE SALLE PIERRE BOULEZ

Vincent d'INDY Istar, variations symphoniques Maurice RAVEL Shéhérazade, trois poèmes pour voix et orchestre Albert ROUSSEL Padmâvatî, suite no 2 Claude DEBUSSY / Charles KOECHLIN Khamma, musique de ballet Florent SCHMITT Antoine et Cléopâtre, suite no 2 ORCHESTRE DE PARIS Fabien Gabel direction Measha Brueggergosman soprano 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Coproduction Orchestre de Paris / Philharmonie de Paris

112

DIMANCHE 10, MARDI 12 JUIN GRAND THÉÂTRE ANGERS

JEUDI 14 JUIN THEATRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES PARIS

SAMEDI 16 JUIN AUDITORIUM DE RADIO FRANCE PARIS

André MESSAGER Les P'tites Michu

Charles GOUNOD Faust

Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène

LES TALENS LYRIQUES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Christophe Rousset direction

Charles GOUNOD Tobie (extrait) Le Tribut de Zamora (extrait) La Reine de Saba (extrait) Faust (ballet) Cinq-Mars (extrait) Mors et Vita (extraits) Roméo et Juliette (extrait) Mireille (extrait)

compagnie LES BRIGANDS ORCHESTRE NATIONAL DES PAYS DE LA LOIRE CHŒUR D'ANGERS NANTES OPÉRA Production Bru Zane France Coproduction Angers Nantes Opéra

Marguerite Véronique Gens Faust Jean-François Borras Valentin Jean-Sébastien Bou Méphisto Andrew Foster-Williams Siebel Juliette Mars Dame Marthe Ingrid Perruche Wagner Guillaume Andrieux 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Coproduction Bru Zane France / Théâtre des Champs-Élysées

ORCHESTRE NATIONAL DE FRANCE Jesko Sirvand direction Olivier Latry orgue Elsa Dreisig soprano Kate Aldrich mezzo-soprano Benjamin Bernheim ténor Patrick Bolleire baryton-basse 6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Orchestre National de France


ART NIGHT

Carte blanche aux lauréats de l'Académie international de musique Maurice Ravel MARDI 19, MERCREDI 20, VENDREDI 22, DIMANCHE 24, MARDI 26, MERCREDI 27, VENDREDI 29 JUIN ATHÉNÉE THÉÂTRE LOUIS-JOUVET PARIS

André MESSAGER Les P'tites Michu

MERCREDI 20 JUIN STUDIO 2 MÜNCHNER FUNKHAUSES MUNICH (ALLEMAGNE)

Antoine REICHA Trio pour violon, violoncelle et piano op. 101 no 2 en ré mineur Quintette pour clarinette et cordes Quintette à vents op. 88 no 2 SOLISTES DE L'ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH En partenariat avec l'Orchestre de la Radio de Munich

compagnie LES BRIGANDS

VENDREDI 22 JUIN WALLACE COLLECTION LONDRES (ROYAUME-UNI)

Pierre Dumoussaud direction musicale Rémy Barché mise en scène

Charles GOUNOD Mélodies anglaises Cinq-Mars (extraits)

6e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Bru Zane France En coréalisation avec l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Katherine Watson soprano Simon Lepper piano En partenariat avec la Wallace Collection

VENDREDI 6 JUILLET LES FLÂNERIES MUSICALES DE REIMS

SAMEDI 7 JUILLET FESTIVAL DE SAINT-RIQUIER

César FRANCK Les Éolides Messe Solennelle à trois voix en la majeur Hector BERLIOZ Tristia : Médiation religieuse ; La Mort d'Ophélie Charles GOUNOD Messe Solennelle de Pâques

César FRANCK Les Éolides Messe Solennelle à trois voix en la majeur Hector BERLIOZ Tristia : Médiation religieuse ; La Mort d'Ophélie Charles GOUNOD Messe Solennelle de Pâques

CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE ROUEN Hervé Niquet direction

CHŒUR DU CONCERT SPIRITUEL ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE ROUEN Hervé Niquet direction

Cycle Antoine Reicha

SAMEDI 16 JUIN PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Cycle Charles Gounod

CALENDRIER 2018

113


INFORMATIONS PRATIQUES


TARIFS ET RÉSERVATIONS

6e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

À VENISE TARIFS

RÉSERVATIONS

Palazzetto Bru Zane 15 euros | 5 euros*

SUR INTERNET

Scuola Grande San Giovanni Evangelista 20 euros | 5 euros* *tarif réduit étudiants et moins de 28 ans

ABONNEMENTS

Les abonnements (à partir de 3 concerts) peuvent être souscrits à tout moment de la saison et permettent de bénéficier d'un pourcentage de réduction de 25%. Le choix des concerts est à effectuer au moment de la souscription de l'abonnement.

bru-zane.com tickets@bru-zane.com vivaticket.it PAR TÉLÉPHONE

Palazzetto Bru Zane : +39 041 52 11 005 Call Center Vivaticket : du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi de 9h à 14h (fermé le dimanche). Depuis l'Italie : 892 234 Depuis l'étranger : +39 041 27 19 035 AU PALAZZETTO BRU ZANE

Du lundi au vendredi, 14h30 – 17h30 et dans chaque lieu de spectacle, une heure avant le début du concert. SUIVEZ-NOUS SUR :

Théâtre des Champs-Élysées 15, avenue Montaigne 75008 Paris Réservations theatrechampselysees.fr Opéra Comique 5, rue Favart – 75002 Paris Réservations opera-comique.com Théâtre des Bouffes du Nord 37 (bis), boulevard de la Chapelle 75010 Paris Réservations bouffesdunord.com Auditorium de Radio France 116, avenue du Président Kennedy 75220 Paris Réservations maisondelaradio.fr Philharmonie de Paris 221, avenue Jean-Jaurès 75019 Paris Réservations philharmoniedeparis.fr Athénée Théâtre Louis-Jouvet 7, rue Boudreau 75009 Paris Réservations athenee-theatre.com

115


LIEUX DES CONCERTS À VENISE

SAN STAE

Palazzetto Bru Zane San Polo, 2368 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia, San Tomà ou Riva de Biasio

RIVA DE BIASIO

ST R

AD AN

GARE DE SANTA LUCIA

P.TE P.T E SCALZI

E LL CA A NG LO

CAMPO S. GIACOMO DA L’ORIO

PIAZZALE ROMA

E LA

LAC A

TE

SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA

CAL LE D

CAMPO DE LA LANA

PALAZZETTO BRU ZANE

O

N

E CALL

E

ZAN

C.LE

ONÀ CA’ D

CAMPO SAN POLO

CAMPO SAN STIN DE CALLE

AI CA’ AM

PIAZZALE ROMA CAMPO DEI TOLENTINI

CAL LE

DEL LE C HIOV

Scuola Grande San Giovanni Evangelista San Polo, 2454 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia ou San Tomà

ND

M AR I

SE CO

RI O

F.T A

RIO

FERROVIA

OV A

ERE

CAMPO DEI FRARI

CAMPO SAN TOMÀ

SAN TOMÀ


CONSEIL D’ORIENTATION ET ÉQUIPE FO

Nicole Bru présidente

ND AM EN TE

NU O

VE

CONSEIL D'ORIENTATION

Luc Bourrousse Gérard Condé Thierry Fouquet

Michèle Roche Emilio Sala Didier Voydeville

ÉQUIPE

CONTACTS PRESSE

Florence Alibert directeur général SS. G Alexandre Dratwicki directeur scientifique IOVA E PA N N I OLscientifique O Étienne Jardin responsable des publications et colloques Sébastien Troester responsable scientifique des éditions musicales

France Opus 64 : Valérie Samuel et Sophie Nicoly +33 1 40 26 77 94 | s.nicoly@opus64.com Allemagne Ophelias Culture PR : Ulrike Wilckens

+49 89 67 97 10 50 | letter@ophelias-pr.com

S.

Baptiste Charroing directeur du développement A RI A MA OS RM

FO

Rosa Giglio coordinatrice artistique Elena Vignotto responsable de la production Joséphine Kirch chargée de production Rocco Grandese régisseur Katia Amoroso responsable de la communication Camille Merlin coordinatrice éditoriale et partenariats discographiques Mathilde Guesdon chargée de communication Davide Callegaro chargé des relations avec le public Andrea Simionato responsable administratif Viola Costantini comptable SAN MARCO CONSEIL

Benoît Dratwicki conseiller artistique

I RIVA DEGL I SCHIAVON

© 2017 - Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française Toute reproduction, photocopie incluse, est interdite sans autorisation préalable. Le Palazzetto Bru Zane est à la disposition des ayant-droits pour les éventuelles sources iconographiques non identifiées.

ART DIRECTION AND GRAPHIC DESIGN Tapiro IMPRESSION Grafiche Veneziane


Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française San Polo 2368, 30125 Venise - Italie tél. +39 041 52 11 005 contact@bru-zane.com

BRU-ZANE.COM

Ressources numériques autour de la musique romantique française

La webradio de la musique romantique française

MEDIABASE

CLASSICAL RADIO

Profile for Palazzetto Bru Zane

Palazzetto Bru Zane | Saison 2017-2018  

Palazzetto Bru Zane | Saison 2017-2018  

Advertisement