PalaceCostes 66

Page 106

98_PC66_HandiedanCMokSRok.qxp_Palace21_ 16/02/2017 11:41 Page106

Les tableauxde Handiedan créent desmondes mystérieux, faitsde voyages intimes

Vesica Piscis n°2, 2014

taires et des têtes de mort, qui représentent l’idée de réincarnation, de renaissance.» Si on insiste et lui pose la question : pourquoi des filles et des billets en morceaux, l’artiste reste mystérieuse: «Mon travail parle du passé, du présent et du futur, d’un équilibre. Mes œuvres sont des trésors emplis de symboles et de motifs. On peut trouver des significations aux tatouages, aux motifs décoratifs symboliques. Ils ont des sens cachés, liés à la métaphysique, la mythologie, la cosmologie, l’astronomie…» Les tableaux-collages d’Handiedan sont, en effet, plus complexes qu’il n’y paraît. L’artiste coupe, découpe, imprime, colle et redécoupe, superpose, creuse encore: ses tableaux sont multicouches. Elle rassemble et fusionne. Car Handiedan ajoute une multitude de couches et de signes à ses collages : des motifs divers, des graffiti, des petits objets, pièces de monnaie, timbres-poste, des cartes à jouer… Les tableaux de Handiedan créent des mondes mystérieux, faits de voyages intimes, où on peut déceler des indices, comme des cartes mystérieuses qu’il faudrait défricher pour retrouver son chemin dans les continents secrets de son imaginaire. Handiedan dit que ses collages sont des «copiés-collés». «Je rassemble tous les jours des images dont je tombe amoureuse. Je me surcharge d’images. Puis, je colle et recolle jusqu’à ce que l’œuvre ait du relief, qu’elle soit presque en 3D. Ensuite, j’ajoute des dernières petites touches : je dessine et j’écris sur l’œuvre, j’ajoute des signes ou des graffiti qui sont des petits messages personnels. Ces commentaires peuvent

être perçus comme des notes de bas de page de l’histoire principale qui se joue au centre de l’œuvre. A la fin, je place le collage dans un cadre minutieusement choisi, qui devient partie intégrante de l’œuvre.» Au fond, Handiedan reconstitue des mondes faits d’images mentales, de rêves, de souvenirs. «La nostalgie est probablement la chose la plus importante», dit-elle. CLAUDE MAGGIORI www.handiedan.com

“The classical pin-up tastefully embodies female sexuality. I like how the sensual female form can symbolise both softness and strenght, radiates both power and vulnerability.” says Hanneke Treffers, aka Handiedan, a 36-year-old Dutch female collage artist based in Amsterdam. “I use pinup girls as the basis of my work and incorporate them into a new aesthetic form rooted in symbolism, with ornamental designs of currency or skulls, which represent rebirth. My work is about the past, present and future and also about balance. My collages are treasure troves of symbols, patterns and hidden meanings, with a focus on metaphysics, mythology, cosmology, astronomy… I collect images every day that I fall in love with. I overload myself with images. Then, I start collaging until the artwork is almost three-dimensional and I add some final touches, sketching and doodling on the piece. Finally, I carefully select an ornamental frame that becomes part of the artwork itself.”

PA L AC E COS T E S F É V R I E R / M A R S 2 0 1 7

10 6


Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.