Page 1

JOURNAL D’INFORMATION DE PROXIMITÉ GRATUIT AVRIL 2013 - N°6

éGLISE

SAINT-SEURIN : L'EffET PAPE

695.000€ (photo en pj : bandeau: BEAUCOUP DE CHARME)

Fondaudège

BEAUCOUP DE CHARME

St-Seurin

695 000€

Belle maison pierre prestations anciennes conservées. JARDIN SUD 140m² avec TERRASSE. Vaste salon, belle pièce à vivre cuisine équipée, CHAMBRE et SDE en RDC + 2 chambres, sdb, sde. Grenier, cave.

EMPLACEMENT EXCEPTIONNEL

735 000€

Maison pierre. Vaste séjour plain pied sur JARDIN 120m², grande cuisine, 5 chambres, salle de bain, 2 salles d’eau. Grenier, cave. Parking en location.

4 Place Lucien Victor Meunier – 33000 BORDEAUX – TEL : 05.56.81.83.43


R

N TIO C E SEL

LIE OBI M IM

127 rue Turenne 33000 BORDEAUX



Voici quelques offres en cours pour investir dans notre région ou acquérir sa résidence principale.

IMMOBILIER

IMMOBI LI E R

197 860 € F.A.I.

Tél 05 57 81 82 83 Fax 05 57 81 71 21

ANCI E N

156 669 € F.A.I.

PROCHE TOURNY

CHARTRONS

BORDEAUX, proche de la place Tourny. T2 à rafraîchir comprenant un séjour de 25 m2 avec cuisine américaine, une chambre de 17 m2. Prestations anciennes, parquet, moulures, cave. Dans un immeuble entièrement ravalé, toiture refaite et parties communes rénovées.

BORDEAUX, Vaste studio de 38 m2 entièrement rénové dans une petite copropriété au coeur du quartier des Chartrons, près de l’Eglise Saint-Louis, proche tram Ligne B et C. Comprenant une grande pièce principale de 30 m2 avec ses prestations anciennes conservées, cuisine et salle de bain indépendantes, cave.

IMMOBIL IE R

178 476 € F.A.I.

CHARTRONS BORDEAUX, T2 rénové de 42 m2 au coeur des Chartrons comprenant une grande pièce de séjour avec cuisine américaine de 30m2 , parquet ancien et poutres apparentes, chambre, salle d’eau et W.C. indépendant. Proximité du tram B et C. Cave. Immeuble en pierre entièrement rénové.

N E U F

ENTRE CAUDÉRAN ET CAPEYRON

T2 à partir de

156 000 €

BORDEAUX, entre Caudéran et Capeyron, résidence BBC aux prestations haut de gamme composée de 25 appartements seulement, du T2 au T4. A proximité de toutes les commodités. Jardins-Terrasses et parkings en sous-sol. Une valeur sûre dans un quartier recherché.

CHET François CU

ion

sact tre tran o v z e s is s Réus

Vous souhaitez acheter ou vendre un bien ?

CONTACTEZ-MOI : 06 62 30 79 59

Traditia Immobilier - Transactions sur immeubles et fonds de commerce - Sarl au capital de 20 000 € - Siren n° 500 794 482 RCS Bordeaux – Naf 6831Z NE PEUT RECEVOIR AUCUN FONDS EFFETS OU VALEURS – Carte Professionnelle n°33063-2660 Garantie financière et assurance de responsabilité professionnelle de la société CGPA, 125 rue de la Faisanderie CS 31666 75773 PARIS cedex 16 Il est rappelé que le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.


n

Sur-titrE

aGaPeS

Comme tout bon village, Saint-Seurin organise durant l'année des fêtes pour resserrer les liens entre les habitants. La plus importante, organisée par l'association Village Saint-Seurin, présidée par François Perchais, est programmée le vendredi 31 mai. Au menu : un grand repas sous forme de pique-nique animé par un orchestre. Au dessert, possibilité est offerte de danser et de chanter. Comme à chaque fois, le barde Assurancetourix assistera du haut de son arbre à ces agapes.

WeLCOMe tO... Le Comptoir du Bouteiller 18 rue du Dr. Charles Nancel-Penard Tél : 05 57 59 88 08 Bonpas 1 rue St-Etienne Tél : 09 54 44 07 22 Etat d'Âme 38 rue Bouffard Tél : 05 40 12 39 52 Comptoir de K JU 67 rue Saint-Sernin Tél : 05 57 34 49 45

DrOit De PréeMPtiOn En cas de besoin, on est ravi de trouver près de chez soi sa banque, sa mutuelle, son cabinet d'assurance, son opérateur téléphonique ou son agence immobilière... Sauf que, comme nous n'avons pas tous les mêmes, il existe de nombreuses enseignes qui œuvrent dans ces domaines. À tel point que ces services ont tendance à manger le pain des autres commerçants, en grignotant les pas de portes disponibles. Pour endiguer cette invasion, un dispositif de la loi de modernisation de l'économie (LME) permet aux collectivités de faire jouer un droit de préemption. Elles peuvent acquérir un local pour assurer la diversité commerciale lorsqu'elle est menacée. C'est ainsi que Place Gambetta, ce droit a fonctionné pour un petit pas de porte, celui du journal Paru-Vendu, évitant ainsi l'arrivée d'une énième agence. La ville, propriétaire des lieux, a déjà reçu plusieurs propositions de candidats désireux d'ouvrir une boutique à cet endroit. Initiative ponctuelle ou opération appelée à se multiplier ? Les appels à l'aide ne manquent pas, mais tout dépend des moyens disponibles dans ce domaine. Contrairement aux bonnes intentions, les crédits sont beaucoup plus limités. JULIEN PITET

6-7 | aCtu COMMerCiaLe Les nouveaux venus dans votre quartier

8-9 | entretien Rencontre avec le père Jean-clément Guez

11-13 | COMMerCe À la découverte de la Place tartas

16-18 | interVieW Alain Juppé : "Je veux redevenir président de la cuB"

24-30 | SOrtieS

Le programme de vos prochaines soirées

ÉDITION : PAGE PUBLIQUE - SARL au capital de 5 000€ - 56 rue de Tivoli, 33000 Bordeaux - Tél. : 05 56 52 94 99 - Mail : contact@pagepublique.com DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Julien Pitet RÉDACTEUR EN CHEF : François Puyo PHOTOS : Page Publique, D.R. ONT PARTICIPÉ À CE NUMÉRO : Etienne Douet, Flore d’Anglade, Marine Decremps, Claudie P., Jean-Claude Meymerit. CONCEPTION : Page Publique - Bordeaux ISSN : 2259-8111

La rédaction n’est pas responsable des documents qui lui sont adressés et qui engagent la seule responsabilité de leurs auteurs. La reproduction même partielle, des textes ou illustrations publiés dans ce numéro est interdite sans l’autorisation écrite préalable de l’éditeur. Dépôt légal à parution. © Avril 2013

Ici, les petits commerçants font la grande distribution... àSt-Seurin | Avril 2013 | 3


associations

ESPACE 29, la pépinière qui cultive les talents L'équipe de l'Espace 29 vient de lancer le projet "Les Ateliers Artistiques du AAAH !" pour associer les habitants du quartier à la création artistique. Photo : M.D.

L’ART D’HABITER ST SEURIN

L’Espace 29 accueille depuis 2005 des artistes en quête d’un lieu de création. Ses animateurs préparent actuellement le projet Les Ateliers Artistiques du AAAH !, des œuvres créées in situ, par les habitants du quartier.

E

n janvier 1964, Andy Warhol créait à New York la Factory. Cet atelier d’artistes avait pour vocation de réunir des créateurs en devenir et d’en sortir des pointures. En octobre 2005, Anne-Karine Peret -présidente de l’association A5 bis- et Séverine Etchenique, fondent l’Espace 29. Le but est de soutenir la création dans toute sa diversité. « C’est un lieu très ouvert où les adhérents gèrent l’association. Ce sont eux qui en assurent la direction artistique », explique Anne-Karine Peret. Ici les artistes versent une cotisation de 60 euros à l’année et l’occupation d’un atelier leur en coûte de 33 à 140 euros par mois, selon la superficie. Cette participation donne accès à tous les services de l’Espace ainsi qu’à une

4 | àSt-Seurin | Avril 2013

communication assurée par Amandine Sommier, chargée de la promotion de cette pépinière. Trente-cinq artistes occupent les 800 mètres carrés. « Ici nous avons aussi un espace de co-working. Nous accueillons aussi bien les arts vivants, plastiques que les arts appliqués », précise Anne-Karine Peret. Ce que viennent chercher les locataires ? Un espace au calme propice à l'expression artistique et une ambiance familiale. Le but ici n’est pas de créer des superstars Warholiennes. «  Bien sûr nous avons des gens connus  : Amélie Ducommun qui vient de remporter les francophonies, va être représentée aux JO, Alice Picard qui a été l’une des premières européennes a avoir un prix à Taiwan dans le milieu de la bande desinée  », énumèrent en cœur Anne-Karine Peret et Amandine Sommier.

Loin d’être un lieu fermé, l’Espace 29 s'interroge sur la place de l’artiste au sein de la société. Comment exister dans le quartier ? Pour répondre à cette question existentielle, le projet «  Les Ateliers Artistiques du AAAH !  » a été lancé. Il est piloté par Romain Tacciaria, dans le cadre de son service civique volontaire, et Sophia Jao. Voici leur pitch : « ce projet culturel jouera sur l’interactivité et la participation des habitants du quartier, des associations et des commerçants ». Un appel à projets a été lancé et deux artistes seront sélectionnés. Ensuite, la mise en place d’ateliers, permettra à toute personne du quartier de participer à la création d’une œuvre. «  Le but est aussi de donner envie aux gens de confronter leurs points de vue sur l’art. Le vrai rôle d’un artiste c’est d’être avec les gens  », explique Romain. «  Le regard de l’autre, le partage, et comment on arrive avec l’art à créer du lien, c’est le fer de lance de l’association », ajoute Anne-Karine Peret. Financés par la ville et le club des entreprises, les premiers ateliers se tiendront en mai. Un nouveau projet prometteur pour ce lieu sans cesse en mutation. Le courant Situationniste avait, dans les années 1960, pour utopie de créer des bâtiments en perpétuel mouvement. L'Espace 29 en est le digne héritier puisque ce lieu a été jadis un garage et plus récemment un Laser Game. La suite reste à écrire. M.D.

†† 2  9, rue Fernand Marin Tél : 05.56.51.18.09 www.espace29.com


culture

Les Templitudes, pavillon haut ! La Garonne et son estuaire seront bientôt fêtés, la résidence service de la rue Ségalier organise sur ce même thème une conférence qui promet beaucoup.

D

es Templitudes, on sait que c'est l'une des plus belles résidences de Bordeaux aménagées dans des bâtiments riches d'histoire (voir encadré). Ce lieu de paix est situé au cœur du quartier Saint-Seurin, il offre à ses résidents un environnement et un cadre de vie très exceptionnels : un jardin intérieur propice au calme et à la détente, un restaurant gastronomique de très bon niveau, un club-house aménagé dans une ancienne chapelle avec salon, billard, bibliothèque, salle de bridge... Les appartements des résidents, du studio au 3 pièces, bénéficient tous d'un confort très appréciable. La résidence est sécurisée 24h/24 par la présence sur place d'un personnel attentif et vigilant. Les Templitudes disposent aussi d'une chambre d'hôte ainsi que d'une salle de gymnastique. Loin de vivre en vase clos, cette résidence tient à s'ouvrir sur son quartier et à partager avec d'autres la majesté

Le Cénacle

de ces lieux. Voilà pourquoi des conférences-débats sont régulièrement organisées. Certaines sont réservées aux résidents mais la plupart sont ouvertes au public intéressé par les sujets abordés. C'est ainsi que le mardi 9 avril est invité le Capitaine François Jouison, auteur du livre "Une famille de l'estuaire". Ce spécialiste de la navigation traitera de l'histoire de la marine bordelaise et évoquera l'époque où les grands paquebots venaient accoster au port de la Lune. Cette conférence-débat est proposée en partenariat avec les Dossiers d'Aquitaine. Une bonne occasion de faire escale aux Templitudes.

La résidence senior occupe les bâtiments d'un ancien couvent et de la chapelle Notre-Dame du Cénacle. Sa construction s'est achevée en 1899. Après le départ des sœurs, cette propriété a été rachetée et restaurée en résidence senior. A son ouverture en 1989, elle portait le nom de Symphoniales et depuis 2012, celle des Templitudes. Cette résidence est gérée par le groupe DOMUSVI. Prochaine conférence le 28 mai 2013 à 17h30 : histoire des maires et des archevêques de Bordeaux par André Desforges et Monique Cannelas.

†† Les Templitudes 27 rue Ségalier - Tél : 0 825 165 166

Au cœur du triangle bordelais, venez découvrir en exclusivité la griffe espagnole pour enfants GOCCO ! Des lignes pour bébés (0-24 mois), garçons et filles (0-12 ans) et maintenant aussi pour les teenagers (8-14 ans). Sans oublier les accessoires et chaussures. Des coupes parfaites, des tissus divins à des prix imbattables. Pour que vos enfants grandissent en restant des enfants !

9 Place Puy Paulin - 33000 Bordeaux - Tél : 05 56 23 90 44 - Mail : boutique@goccobordeaux.com Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 19h00

àSt-Seurin | Avril 2013 | 5


Sur-titrE

CoMMERCES

PAGES RÉALISÉES EN PARTENARIAT AVEC LA VILLE DE BORDEAUX

BRUCELEC, UN ÉLECTRICIEN AU JUS Un artisan électricien qui répond promptement au téléphone, prend votre appel en considération, au point de fournir un devis « raisonnable » dans la foulée, c'est déjà assez rare . Mais quand en plus, après accord, il se déplace dans les plus brefs délais pour réaliser les travaux de dépannage attendus, on se dit que l'on a trouvé la perle rare. Celle-ci a un nom : Bruce Premesnil (Société Brucelec), il vient de s'installer dans le quartier Saint-Seurin, on peut l'appeler au numéro suivant : 06 15 40 99 08. † Brucelec Tél : 06 15 40 99 08

ATELIER 105 Depuis l'été dernier, Virginie Veron a ouvert à son domicile, 105 rue Mondenard, un atelier de tapisserie d'ameublement. Elle a adopté pour cela un statut d'auto-entrepreneur. Sa formation de tapissière, elle l'a reçue au centre Philomathique installé dans le quartier Saint-Seurin (rue Abbé de l'Epée). Fauteuils, chaises, canapés.... Méthode traditionnelle ou technique contemporaine, Virginie est en mesure de réparer les affres du temps ou de changer le look de ce mobilier. Une visite sur son site internet permet d'apprécier l'étendue de son savoir-faire. † 105 rue Mondenard Tél : 06 26 05 49 25 www.atelier105.fr 6 | àSt-Seurin | Avril 2013

Le COMPtOir Du BOuteiLLer, rePÈre DeS GOurMetS La déco de cette cave-épicerie fine est des plus esthétiques, mais comme pour tous les écrins, le plus intéressant à découvrir est à l'intérieur.

E

n France, pays de gastronomes, on a la fâcheuse habitude d'opposer les produits de nos terroirs. Les repas entre amis sont l'occasion de joutes autour des mérites comparés de nos fromages, avec un match Alpes contre Massif Central, nos charcuteries, Italie contre SudOuest et bien sûr le choc des vins. C'est sans doute eux qui déclenchent les plus belles batailles. Rosés de Provence contre Rosés de Loire, Grands crus de Bordeaux contre Clos Bourguignons... le Comptoir du Bouteiller a décidé de hisser le drapeau blanc et de jouer la seule carte qui vaille, celle de la pluralité. Ici, pas de guerre des "trachées", ainsi en a décidé le maître des lieux, Julien Martin. Ce ravissant magasin n'a qu'une seule patrie, celle des bons produits comme les aiment les gourmets et les gourmands. Et il y a de quoi satisfaire tous les goûts à tous les budgets. Pour le vin, cela saute aux yeux quand on découvre la sélection de plus de 40 références, de toutes origines à tous les

prix. Pas de jaloux, les grands crus bordelais côtoient sans difficultés les meilleures appellations de Bourgogne. Côté charcuteries et fromages, la sélection est tout aussi rigoureuse. Les salaisons sont italiennes et les produits laitiers affinés proviennent de chez Rénald Dubarry, un fromager réputé d'Arcachon. Et puis il y a aussi tous les petits à côté comme les confitures venues du Tarn, le top niveau puisqu'elles sont servies sur la table de l'Élysée. Le caviar est d'Aquitaine (Sturia) et les épices proviennent de la maison Dubus. Pour profiter de tous ces bons produits, deux formules ont été instaurées : la vente à emporter ou la dégustation sur place lors d'After-Work très conviviaux organisés les jeudis et vendredis. On peut à cette occasion déguster tous les produits présentés en magasin, sans supplément de prix. † Le Comptoir du Bouteiller 18 rue du Dr. Charles Nancel-Penard Tél : 05 57 59 88 08


Sur-titrE

BONPAS, BON PLAN !

Jeanne Guez et Benjamine Toulemonde se sont rencontrées à la sortie de l’école fréquentée par leurs quatre enfants respectifs. La première arrivait de Paris et la seconde de Lille. Le courant passe très vite entre les deux jeunes femmes qui partagent le désir de reprendre une activité professionnelle. « À Bordeaux, nous avons le sentiment qu'il y a un marché pour la chaussure enfant de bonne qualité, à des prix abordables», explique Jeanne, avant de renchérir  : « j’ai grandi dans le Sud-Ouest et petite, on allait me chausser en Espagne et aujourd’hui encore, les mamans y vont pour leurs enfants». Les deux « managers » sont allées du côté de Valence et d'Alicante pour choisir leurs fournisseurs. Les pas... de porte en centre ville étant trop onéreux, elles optent pour un showroom. Ainsi est né dans le quartier St-Seurin un îlot dédié aux ballerines, mocassins et autres sandales tout cuir (avec pointures allant du 18 au 41). Les prix n’excèdent pas 55 euros pour la collection printemps/été. La meilleure façon d'marcher, c´est encore… d’aller chez « Bonpas » ! † 1 rue St-Etienne - Tél : 09 54 44 07 22 - www.chaussuresbonpas.fr Le mercredi de 10h à 18h, le jeudi et le vendredi de 14h à 18h, le samedi de 10h à 13h et sur rendez-vous.

état D'ÂMe… un Petit BiJOu De MaGaSin La rue Bouffard possède déjà bien des talents, en voilà un supplémentaire.

A

ngélique Bourchenin a du caractère, du tempérament et du talent... Elle affiche ces trois qualités sur le fronton de son nouveau magasin avec l'enseigne qu'elle lui a choisie : "État d'âme". Elle en explique elle-même le sens : "comme tout le monde, j'ai mes états d'âme et l'humeur qui va avec, tout cela interfère sur mes créations". En regardant les travaux d'Angélique, on pourrait s'amuser à deviner ceux qui ont été conçus un jour faste et ceux qui l'ont été à d'autres périodes. À 22 ans, cette créatrice revendique son statut d'autodidacte et l'on est d'autant plus bluffé par la qualité de ses objets et leur évidente maturité. Vu son jeune âge, l'avenir d'Angélique est devant elle et sa marge de progression ne laisse présager que du bon. Ses premières collections démontrent qu'elle est aussi à l'aise avec des matériaux différents comme le métal, le tissu, le cuir ou la nacre. On remarque sa dextérité à passer d'un style à l'autre, d'un objet à l'autre avec le même bonheur. Sacs à main, écharpes, bijoux (colliers, bracelets, boucles d'oreilles, bagues...) et accessoires fantaisie sont traités avec la même justesse, la même rigueur et le même soin arrivés

Angelique expose dans sa boutique atelier ses "États d'âme". ©J.P. au stade de finition. Les prix se veulent toujours raisonnables et varient en fonction de la création de l'objet, de la complexité de son élaboration et des matériaux entrant dans sa fabrication. Un sac à main en jean usagé ne peut pas valoir le même prix qu'un objet confectionné en cuir de vachette véritable. Les petits budgets trouveront de quoi

repartir avec un bijou original ou un sac à main qui s'apparente à une pièce unique. Idéal, lorsque l'on a un cadeau à offrir... sans état d'âme. † Etat d'Âme 38 rue Bouffard - Tél : 05 40 12 39 52 ouvert de mardi au samedi de 10h à 18h30 sans interruption. Web : www.bijoux-etatdame.com àSt-Seurin | Avril 2013 | 7


entretien

Père Jean-Clément Guez “Un effet pape François ? C'est indéniable” Les fêtes Pascales sont l'occasion de rencontrer le père Jean-Clément Guez qui aux côtés du père Alain Dagron, œuvre pour la paroisse de Saint-Seurin. Vous êtes ? Le Père Jean-Clément Guez, j'ai 40 ans cette année. Je suis originaire de Marseille, arrivé à Bordeaux durant l'été 2011. J'étais auparavant en poste à Poitiers. Comme tous les frères dominicains de cette ville, je suis logé au couvent Saint-Paul. J'ai suivi des études d'architecture et de musique au Conservatoire. Je suis entré chez les dominicains à 24 ans et j'y ai appris la théologie.   Quelle est votre mission ? J'ai été nommé par l'Évêque de Bordeaux dans le cadre d'un contrat de trois ans, reconductible, dans le secteur de Saint-Seurin. Nous avons trois églises sous notre responsabilité : La Basilique, Saint-Ferdinand et SaintBruno. Je viens en appui des Pères Alain Dagron et Benoît Domergues qui sont prêtres du diocèse et du diacre JeanPaul Perrot. Les Pères de la Fraternité Saint-Pierre assurent la célébration des messes extraordinaires qui sont célébrées à Saint-Bruno.   Plutôt moderne ou plutôt traditionaliste dans votre façon de vous habiller ? Je porte sans souci la tenue blanche des dominicains, comme j'aime à me promener en ville en "civil". L'habit ne fait pas le moine dit-on, en France on catalogue trop vite les prêtres en fonction de leur tenue. J'ai un ami, prêtre au Luxembourg, que je sais très avant-gardiste. Il revêt pour ses offices des chasubles d'un autre temps. En France, on en fait un symbole de conservatisme. Je lui en ai fait la remarque et il m'a

8 | àSt-Seurin | Avril 2013

répondu avec son accent : "faut bien finir de les user" et personne autour de lui ne trouve cela rétrograde. La paroisse Saint-Seurin est considérée comme celle des fidèles nantis. Info ou intox ? C'est assez caricatural comme image. Nous avons bien sûr de très beaux hôtels particuliers où demeurent des familles que l'on devine aisées, mais tournons notre regard et l'on s'apercevra que ce quartier est socialement beaucoup moins homogène qu'on ne le dit. J'ai célébré il y a quelques mois les obsèques d'une vieille dame qui habitait rue Rodrigue Pereire, juste à côté de l'un de ces beaux immeubles que l'on remarque. La famille m'a confirmé qu'il s'agissait d'une femme très modeste. On l'avait placée dans une ferme pour travailler à l'âge de 7 ans, elle était venue ensuite à Bordeaux comme ouvrière dans le textile. Elle a vécu très chichement de son dur labeur. C'est aussi cela Saint-Seurin et c'est la joie du prêtre de vivre cette diversité.   Quel a été votre premier choc de néo-Bordelais ? La découverte de la Basilique Saint-Seurin, bien sûr. Elle est pleine de recoins, de mystères, chacun peut y trouver sa place. Sa crypte est un endroit magique. Quand on y descend, on se retrouve au IVe siècle. On est face à des tombes de croyants qui partageaient la même foi que vous. C'était il y a 1 600 ans. Voilà la force de Saint-Seurin. On s'interroge sur soi-même, sur la transmission de notre foi. C'est aussi l'occasion d'une

belle réflexion sur le temps, l'histoire... Dans cette crypte, on change d'échelle et nos petites préoccupations s'en trouvent relativisées. Qu'est-ce qu'une panne d'internet à côté de la vie de ces croyants morts il y a 1 600 ans ? Quelle est votre implication dans la vie locale ? C'est une de mes préoccupations lorsque je suis arrivé à Bordeaux. J'ai souhaité que notre église soit plus impliquée qu'elle ne l'était et nous avons œuvré en ce sens. Nous sommes parvenus l'an dernier à relancer la fête de Saint-Seurin. Ce fut un bel échange avec les habitants et les commerçants. Avec l'amicale complicité d'un pâtissier du quartier, Monsieur David, nous avons conçu le gâteau de Saint-Seurin, de délicieuses chouquettes qu'il nous a offertes à la fin de la messe... un délice. Nous avons fait un grand repas avec les fidèles et nous comptons bien remettre le couvert cette année.  


Père Jean-Clément Guez : “Nous avons dans le quartier de très beaux hôtels particuliers où demeurent des familles que l'on devine aisées, mais tournons notre regard et l'on s'apercevra que ce quartier est socialement beaucoup moins homogène qu'on ne le dit” . ©D.R.

Comment avez-vous vécu l'élection du pape François ? Ce pape nous l'accueillons comme quelqu'un qui est donné par l'Église et qui s'est donné à l'Église. La particularité de cette élection, c'est le sentiment des fidèles d'y avoir participé. Les sites Internet qui nous invitent à prier pour les cardinaux ont eu un succès considérable. Chacun a pu ainsi s'impliquer

dans le choix du pape. À Bordeaux cette impression a été amplifiée par la présence à Rome de notre évêque, le Cardinal Ricard.

fidèles dans sa désignation a renforcé l'attachement que nous avons pour lui. Y a-t-il un effet François dans la rue ? C'est indéniable, depuis l'élection du nouveau pape, je rencontre régulièrement des personnes qui me tiennent ce discours : "cela fait belle lurette que je ne m'intéresse plus à ce que l'Église peut dire et bien aujourd'hui ce nouveau pape me redonne l'envie d'écouter ses messages". Voilà l'effet François.   Sera-t-il un pape de rupture selon vous ? C'est la façon dont la presse cherche à le présenter. Cela ne me convient pas. Pourquoi toujours annoncer une cassure ? Cela est très français, on annonce la fracture, la rupture, un changement, de préférence maintenant... on saute de cailloux en cailloux pour traverser un torrent impétueux alors que le Christ nous invite à suivre un chemin. Et sur ce chemin, on peut avancer à petits ou à grands pas, s'arrêter, repartir mais jamais de façon conflictuelle ou en reniant ce qui s'est fait derrière nous. Bien sûr que l'Église va évoluer avec le nouveau pape, mais attendez-vous à ce qu'elle suive le même chemin, celui de la foi, celui de Dieu. 

Le résultat aurait pu décevoir les fidèles ? Le Père François a d'évidentes qualités et je ne suis pas surpris qu'il ait fait l'unanimité dès son apparition, mais je reste persuadé que l'implication des

Propos recueillis par François Puyo

% 0 2

REGROUPEZ VOS CONTRATS À LA MUTUELLE DE POITIERS

et faites des économies !

TION

DUC

LEo* AB R ut U A D rif

É DE R

DEMANDEZ UN DEVIS ! Chez nous, PAS de plateau téléphonique !

e ta agence. sur l*selon conditions en

AGENCE DAMIEN CRUSE • 53 cours de l’Intendance GARANTIE DES ACCIDENTS DE LA VIE

AUTO

HABITATION

Tél : 05.56.52.47.40 Fax : 05.56.44.52.51 agence.damien.cruse@mutpoitiers.fr Orias 13001579 - www.orias.fr

www.mutpoitiers.fr

Société d’Assurance Mutuelle à cotisations variables régie par le code des Assurances.

àSt-Seurin | Avril 2013 | 9


actuaLité numériQuE

SEMAINE DIGITALE BoRDEAUx, E-CITé SANS HéSITER Du 25 au 31 mars, la ville de Bordeaux a été le cadre de la troisième édition de la Semaine Digitale. L’occasion de voir ce qui se fait de mieux dans le domaine du numérique et d’aller à la rencontre des startups les plus innovantes et les plus originales.

10 Avril2013 2013 14 | àSt-Seurin LaBastide | | Avril

thoMAS SANSoN-MAIRIE DE BoRDEAUX

N

ous vivons aujourd’hui une seconde révolution du numérique. Demain, le e-commerce et le web social constitueront un potentiel majeur de croissance » tels sont les propos d'Antoine Bidegain, chargé de mission au projet Cité Digitale auprès de la mairie de Bordeaux, entendus en ouverture de cette semaine vouée au numérique. Le e-commerce, la e-éducation, la e-ecologie, la e-culture… autant de mots nouveaux qui vont bientôt entrer dans le langage courant. Découvrir le Village de l’innovation a été l’occasion de se familiariser avec les nouvelles technologies telles que la reconstruction d’un objet grâce à une imprimante 3D, plonger dans la 4D ou même suivre la classe version 3.0 avec tableau interactif. La semaine a également accueilli le Festival International de Twittérature. « La twittérature est ludique et le tweet est un outil qui connaît un champ infini d’application », explique François Moraud, fondateur de Mobilibook. Les tweets, ces messages de 140 caractères sont en passe de devenir dans le milieu scolaire ou professionnel une nouvelle façon de converser. Les politiques (femmes et hommes) en sont d'ailleurs très friands pour faire passer leur message. Parfois à leurs dépends, notre ministre Michèle Delaunay peut en témoigner. Au cœur de la Grande Jonction, autre temps fort de cette semaine digitale, a été abordée la place de l’entreprise dans l'économie numérique. « On constate qu’une entreprise qui dispose d'un service de e-commerce peut bénéficier d'une croissance

de 15% en six mois. Il y a une fracture numérique entre ceux qui ont adopté une visibilité sur Internet et ceux qui n’y sont pas encore », indique Antoine Bidegain.

BoRDEAUx DANS LA RévoLUTIoN NUMéRIQUE

À l'horizon 2030, les spécialistes évaluent à 2 500 le potentiel de créations d'emplois à Bordeaux dans le secteur du numérique. La ville est-elle prête ? Tout est fait pour cela. Bordeaux s'est dotée dès le 4 avril 2013 d’un réseau 4G. La mairie a, elle, ouvert ses données, via l’outil Open data, ce qui permet au public de consulter et d’utiliser les données municipales et de « contribuer à la co-construction de la cité». En outre, la ville est une pionnière dans les services dématérialisés -applications, QR-codes, géolocalisation, réalité augmentée- sont mis au service des usagers grâce à la carte « Bordeaux ma Ville » et sous peu via leur mobile équipé d’une puce NFC. Enfin la ville se dote de services green-it qui encouragent une politique d’achat responsable, l’eco-tic -poste de travail moins énergivore- ou une mutualisation des réseaux. Côté culture et patrimoine, l’Office du

Tourisme s’est doté d’un nouvel objet : Imayana. Il s'agit d'une tablette permettant de découvrir la ville au XVIIIe siècle, en réalité augmentée. Bordeaux et l'Aquitaine occupent une place de choix dans le palmarès des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication). C'est la 4e région pour la création d’entreprises dans le numérique. Un résultat qui s'explique notamment par le développement d'activités dans le domaine de l’informatique de santé, de la mobilité et du patrimoine. Enfin, la ville accorde une place toute particulière au e-commerce. L'ESCEN ou l’Université de Bordeaux et sa licence e-commerce sont d’excellentes formations. En outre, Bordeaux est également le port d'attache (le port à flot !) du géant Cdiscount, leader Français de la vente via internet. « L’entreprise de e-commerce Cdiscount est un véritable vivier de professionnels du numérique », analyse Camille Berteau, fondatrice de l’agence SOS Internet. Alors, bienvenue à e-Bordeaux. 

† http://opendata.bordeaux.fr www.sos-internet.fr www.bordeaux.fr


Saint-Seurin 2.0 Le quartier Saint-Seurin est le lieu d’implantation d’entreprises Êvoluant dans le numÊrique, insoupçonnÊes et discrètes. En voici un Êchantillon reprÊsentatif.

HUB ROCKET LE VIVIER 2.0

SOS INTERNET ALERTE E-REPUTATION  Je suis le père d’un adolescent de 14 ans. Mon enfant nous a avouÊ qu’il se faisait insulter et persÊcuter sur son mur Facebook par des jeunes de son collège. Je me sens impuissant, comment faire pour arrêter son supplice ? Voilà un exemple de tÊmoignage rÊcoltÊ par SOS Internet. C'est pour rÊpondre à ces appels de dÊtresse que Camille Berteau – diplômÊe du bachelor de la BEM – a crÊÊ sa sociÊtÊ. Elle est Êgalement partie d’un constat :   Les internautes sont chaque jour sollicitÊs pour s’inscrire et s’abonner à des sites, à des newsletters commerciales, mais il est beaucoup plus simple de rejoindre un site que de le quitter, je suis là pour les y aider . Première assistance dÊdiÊe aux internautes nÊophytes, SOS internet propose deux pôles : une assistance et un travail sur la e-reputation qui aide les nÊophytes à se refaire une image sur la toile.   †† 54 Rue Saint-Sernin www.sos-internet.fr

Qui croit encore que le numĂŠrique est une activitĂŠ de geek isolĂŠ et associal ? Dans le quartier St-Seurin, les startups du numĂŠrique se regroupent. Le Hub Rocket est un espace de travail partagĂŠ, dit “co-workingâ€?, qui propose un open space et l’accès Ă  un rĂŠseau. En effet, de l’avis des occupants, le Hub Rocket est un lieu  idĂŠal pour se lancer. Le Hub est un lieu de collaboration, de ressources techniques et de crĂŠation . Ici on peut croiser des agences de crĂŠation de contenu, des graphistes, des dĂŠveloppeurs‌ Trois formules sont proposĂŠes aux nouveaux venus : un pack mi-temps (110 euros par mois), un pack rĂŠgulier (140 euros par mois) et un pack permanent (190 euros par mois).   †† 54 Rue Saint-Sernin TĂŠl : 09.72.31.43.63 www.hubrocket.fr

IPRO SERVICE LE B TO BE Ipro service est une sociÊtÊ de conseil à destination des entreprises utilisant des produits Apple. Le bureau implantÊ place Tartas est une antenne de la maison mère de Lyon. Patrice Calligaris prend en charge la gestion au quotidien des plateformes et dÊveloppe Êgalement des applications verticales pour les besoins particuliers des entreprises.   Nous sommes à Bordeaux depuis le dÊbut d’annÊe et nous sommes heureux d'avoir fait ce choix stratÊgique  , explique Patrice Calligaris.   †† 2, rue Chauffour www.iproservice.com

HAPINESS FACTORY TOUT POUR LE JOUR J Toute nouvelle startup dÊbarquÊe dans le quartier, Hapiness Factory propose des services autour du mariage. À 28 ans, Myriam Otayek rassemble plusieurs services : mise en place d’ateliers pour les personnes dÊsireuses d’organiser elles-mêmes une cÊrÊmonie – neuf thÊmatiques abordÊes dont l’art de la composition florale, la customisation d’accessoires, la dÊcoration de salles – mais aussi un  "happy shop" de crÊateurs sur la thÊmatique "mariages&fêtes" . Organisatrice et coordinatrice de jolis moments, Myriam Otayek profite de la toile pour concentrer toutes les activitÊs relatives à la cÊlÊbration des unions.  Avoir un site internet, aujourd'hui, pour des entreprises naissantes comme la mienne, me semble indispensable , indique la jeune femme avant d’ajouter  au dÊbut du projet je me suis posÊe la question, savoir si je prenais un local afin d'avoir un bureau pour recevoir les clients et un showroom avec les articles de crÊateurs ou si je passais pas Internet. Pour des raisons Êconomiques mais aussi de gestion de l'activitÊ au quotidien je me suis tournÊe vers la solution du web et de la boutique en ligne !  LancÊ en mars, le site Hapiness Factory sera disponible dÊbut mai. Vive la mariÊe !‌   †† www.happinessfactory-event.fr et happinessfactory.events@gmail.com   NDLR : Pour alimenter nos prochaines rubriques  2.0  n'hÊsitez pas à nous signaler vos activitÊs liÊes au numÊrique : contact@pagepublique.com

Ă St-Seurin | Avril 2013 | 11


curiosité

Les ateliers du 5e sens A travers ses ateliers olfactifs, « les Olfactines », Clémentine Humeau vous invite aux voyages, au pluriel.

N

ée dans une famille de musiciens, c'est tout naturellement que Clémentine Humeau entre au conservatoire et devint concertiste. De ses tournées dans le monde entier, elle garde un tas de souvenirs en général et d'odeurs en particulier. « J'ai toujours été attirée par l'univers olfactif, se souvient-elle. Petite, j'étais déjà une grande collectionneuse de petites gommes parfumées.  » Vint le jour où elle troque son hautbois contre un orgue en parfums pour changer de gamme. Elle étudie alors à l'école du 5e sens à Paris, et complète sa formation de créateur parfumeur à Grasse, la capitale du parfum. Parallèlement à sa maîtrise des senteurs, Clémentine développe un travail d'écriture - encore une autre de ses passions ! « Une passion, on a envie de la partager, confie-t-elle. C'est donc pour cela que j'ai créé les ateliers, pour initier les gens à cet univers. »  

Le sens des formules

« Souk d'Istanbul », « Les Années folles », « La route des thés »... Chaque mois, Clémentine anime dans l'Annexe Bio des Chartrons un atelier thématique qui

9 place Charles Gruet Fondaudège Bordeaux 05 56 44 68 73

combine l'écriture à l'univers olfactif. Une invitation au voyage qui se décline en deux temps. Les yeux fermés et les narines aux aguets, les participants écoutent Clémentine leur raconter une histoire de sa composition, pensée comme un « portrait d'odeurs  ». «  Sortie de son contexte, une odeur est très abstraite, explique-t-elle. Le texte permet de mettre des mots, de rentrer dans l'odeur.  » Puis elle invite à sentir une douzaine de matières premières, illustrées ensuite par un parfum qui les utilise. Deuxième partie de l'atelier : la création. A partir des mêmes matières premières, chaque participant joue le rôle d'un nez et crée

www.girondins-horizons.com Voyages sur mesure - Séjours - Croisières Circuits - Vols secs - Déplacements professionnels... Spécialiste USA & Canada Evénements sportifs à travers le monde

12 | àSt-Seurin | Avril 2013

son propre parfum. Clémentine les guide dans leur interprétation, selon leur goût et leur personnalité, pour qu'il reparte ensuite avec un parfum unique, « qui leur ressemble ». Le 20 avril prochain, Clémentine vous fera voyager en Inde autour du santal de Mysore et autres senteurs orientales. Alors, à vos pipettes ! Constance Clertan

  †† L es Olfactines - Clémentine Humeau Tel: 06.07.42.82.08 www.ateliers-parfums-bordeaux.com

New-York Monument Valley Venise Californie Polynésie Istanbul Daytona Trekking Sport US Football

(France, Espagne, UK...)

...


commerce

Viviane,  Buraliste et plaque tournante du quartier

PLACE TARTAS, LOIN DES YEUX, PRèS DU CœUR...

Depuis le 1er novembre 2010, Viviane Calt tient le bureau de tabac-presse de la place. Elle reçoit ici une clientèle de quartier et de passage.  Les habitants alentours viennent pour certains tous les jours , explique Viviane avant de prÊciser  :   J’ai un client qui vient chaque matin chercher son journal Sud-Ouest, pour un autre c’est le Figaro et un architecte de la place passe tous les matins prendre ses cigarettes  . Et chaque jour avec ces habituÊs, c’est le même rituel. Ici on se salue, on discute, on prend des nouvelles des uns et des autres et on se montre les photographies de la famille.  Le lien entre les gens, c’est l'attrait de notre mÊtier, le commerçant de quartier c'est pour certaines personnes isolÊes le seul interlocuteur rencontrÊ dans une journÊe , explique la buraliste. Viviane, le cœur sur la main, n’hÊsite pas à rendre

Lorsque les promeneurs empruntent la rue Judaïque jusqu’à sa cÊlèbre piscine, ils passent par ce petit village à l'abri des regards qu'est la place Tartas et ses alentours.

Sousou, Êpicerie sourire LassÊ des petits boulots en intÊrim, Souhail Boufares -dit Sousou- s’est dÊcidÊ il y a deux ans de reprendre l'Êpicerie de la place Tartas. Sur les Êtals et sous l’œil d’un petit canari jaune dont les pÊpiements remplissent l’espace, les clients trouvent tout le nÊcessaire des repas quotidiens : fruits et lÊgumes, Êpicerie, produits frais, d’entretien‌ Et, dans une vitrine près de la caisse, l’œil est attirÊ par des pâtisseries orientales comme des cornes de gazelles dorÊes et des baklawa aux amandes  ; on peut se laisser tenter car elles sont confectionnÊes par la maman de Souhail. Dans la boutique, c'est le papa qui depuis qu'il est en retraite, donne un coup

de main à  son  Sousou. Souhail Boufares reçoit essentiellement une clientèle de proximitÊ.  Nous sommes ouverts tous les jours mais c’est le dimanche que l’on a le plus de passage , explique le jeune homme.  Entre commerçants, il y a une bonne ambiance, le chef du SolÊna vient de temps en temps faire ses courses de dÊpannage , rajoute Souhail. Ici, les pensionnaires de la congrÊgation Les petites sœurs des pauvres passent pour acheter leur chicorÊe ou leurs friandises. Lorsqu’il s’est installÊ, Souhail Boufares ignorait tout de ce quartier, il a appris à le connaÎtre et à l'apprÊcier.  On pourrait croire que la place est en sommeil mais pas du tout. La preuve, on est là et bien là  pour la faire vivre ! , s’enthousiasme le bouten-train. †† 3 place Tartas - TÊl : 05 56 43 13 44

de menus services à ses clients.   Il y a beaucoup de personnes seules dans le quartier, beaucoup d’anciens et notamment ceux logÊs chez les Petites-Sœurs des Pauvres. Alors j’amène les packs d’eau à une voisine, je fais même du bricolage parfois , s’amuse Viviane. Cette dernière est Êgalement membre de la Ronde des quartiers, association auprès de laquelle elle compte bien s’investir. †† 161 rue Judaïque TÊl : 05 56 51 48 76

Ă St-Seurin | Avril 2013 | 13


commerce

MĂŠriadeck immobilier, les clĂŠs de ce paradis !

SolÊna, table raffinÊe Au 5 de la rue Chaufour trônait jadis le Bar des Copains, sa terrasse, ses retransmissions de match animÊes et ses habituÊs... Mais, il y a deux ans, le lieu tombÊ en dÊcrÊpitude est vendu aux enchères à la demande du Tribunal de commerce. À cette date, AurÊlien Crosato revient de deux ans passÊs à San Francisco. Le quartier il le connaÎt pour avoir effectuÊ quelques annÊes plus tôt son apprentissage à la table de l'hôtel-restaurant ÊtoilÊ le Burdigala situÊ rue Bonnac... Avec son Êpouse Serena Lee il rachète le lieu et à l’issue de cinq mois d’intenses travaux, le couple inaugure le SolÊna. Le restaurant de vingt couverts, intime et cosy, propose à ses convives une cuisine contemporaine ÊlaborÊe à base de produits locaux.  Ici, je fais une cuisine tout en fraÎcheur basÊe sur les lÊgumes et de bonnes viandes, des poissons sauvages avec peu de matières grasses. Nous mettons l’accent sur les saveurs, la justesse des cuissons et de l’assaisonnement , explique AurÊlien Crosato. Le chef fait Êgalement partie des AffamÊs, un groupe de cuistos bordelais qui prônent la qualitÊ dans l’assiette. RecommandÊe par le guide Michelin, le Fooding et le Gault Millau, l’adresse d’AurÊlien Crosato jouit d’une clientèle d'habituÊs. Bon nombre d'entre eux habitent le quartier.  C’est un endroit rÊsidentiel oÚ les gens vivent depuis longtemps. Je demeure sur la place et j’ai d’excellentes relations avec mes voisins  , dÊcrit AurÊlien. En salle, Serena Lee assure avec une bonne humeur communicative le service, du mercredi au dimanche. À noter que le restaurant est Êgalement ouvert le dimanche midi.

†† 5  rue Chaufour - TÊl : 05 57 53 28 06 www.solena-restaurant.com

14 | Ă St-Seurin | Avril 2013

 Les personnes qui passent la porte de mon agence cherchent à se loger ici, dans ce quartier et mieux encore autour de la place Tartas , observe l'expÊrimentÊ Phillipe Chami, directeur de l’agence Meriadeck Immobilier avec Pascal Boustet. InstallÊ depuis une dizaine d’annÊes sur la place, il est le tÊmoin privilÊgiÊ de l'attractivitÊ de ce quartier notamment auprès des familles avec enfants en quête de tranquillitÊ.   Nous sommes idÊalement situÊs, le quartier est proche de l’Êcole Saint-Seurin, de l’Êcole Saint-Bruno et puis ici tout se fait à pied et le tram n’est pas loin , explique Philippe Chami. Mais un quartier aussi tranquille, avec ses commerces de proximitÊ et de telles commoditÊs, ça se paye.  Pour une maison bordelaise de 120 mètres carrÊ avec un petit jardin, le ticket d’entrÊe ici c’est minimum 450 000 euros. En deçà on ne peut rien proposer , assène l’agent immobilier. À raison de 3 500 euros le mètre carrÊ en moyenne, le quartier a connu une forte augmentation. Si le marchÊ prend en moyenne 6 à 7 pourcents par annÊe, ici il a doublÊ, assure Philippe Chami. CôtÊ studio, la proximitÊ avec la facultÊ de mÊdecine explique les loyer en vigueur qui vont jusqu'à 650 euros pour un petit T2. Comme l'ensemble du quartier Saint-Seurin, la place Tartas a la cote !

†† 1  place Tartas - TÊl : 05 56 02 74 51 www.meriadeckimmobilier.com


Bel Quento, la pause gourmande Derrière les vitrines, chou et crème, chocolats et fruit frais. Derrière le comptoir les baguettes sont dorÊes à souhait. La boulangerie Bel Quento est le repère des gourmands de la place Tartas. Michel Amoury, le maÎtre des lieux, a dÊjà eu -à la fin des annÊes 1980une boulangerie à Bordeaux. Puis ce compagnon du devoir s’en est allÊ travailler en principautÊ d’Andorre. C’est à son retour dans le chef lieu de la rÊgion Aquitaine en 2009, que Michel Amoury dÊcide de reprendre une affaire.  Ici c’Êtait fermÊ mon prÊdÊcesseur avait ÊtÊ contraint de mettre la clÊ sous la porte. MalgrÊ son Êchec, j'ai voulu relever ce dÊfi, je savais qu'il y avait du potentiel dans ce quartier et les moyens de bien travailler à la condition de proposer de la bonne marchandise  . Dès son ouverture, la clientèle, essentiellement du quartier, est venue tester le nouveau boulanger. Avec succès, puisque depuis lors les fidèles sont au rendez vous. Michel Amoury s'en rÊjouit :  il y a des habituÊs qui viennent chaque jour et le chef du SolÊna prend son pain ici aussi pour son restaurant .

Le ComitĂŠ Aquitaine de la FFN dans son local...

Six personnes travaillent dans la boulangerie. Outres des apprentis -et notamment son fils- la compagne de Michel Amoury tient la boutique. Les produits phares de la maison ? Le Victoria et son mariage de chocolat et pralinÊ croquant‌

À deux pas de la piscine Judaïque est installÊ le ComitÊ rÊgional de la FÊdÊration française de natation. Dans ce local grand comme un.... bocal, ce ne sont pas les lignes d'eau du grand bassin que l'on enchaine mais un studieux travail de secrÊtariat. Le comitÊ d'Aquitaine, c'est 115 clubs et plus de 12 000 licenciÊs. Cet effectif est à la hausse et atteste que la natation française profite de l'effet JO. Le comitÊ rÊgional est actuellement prÊsidÊ par HÊlène Tachet des Combes.

†† 157 rue Judaïque - TÊl : 05 56 24 90 93

†† 161, rue Judaïque - TÊl : 05 56 98 77 34

160 PARFU FRA

160 parfumeries en France

Promotions et prix doux toute l’annÊe

Bien-être|Amincissement|Relaxation Soins visage & corps - Soins homme - Maquillage Manucure - Épilation - U.V.A.

24, rue JudaĂŻque - 33000 Bordeaux | TĂŠl. 09 54 54 95 15 | www.passion-beaute.com/bordeaux ouvert en continu du mardi au samedi de 10h Ă 19h et le jeudi de 11h Ă  20h Ă St-Seurin | Avril 2013 | 15


interview

Alain Juppé :

"Je veux redevenir président de la CUB"

À un an des élections municipales, le maire de Bordeaux, candidat à sa succession, répond à nos questions... Bordeaux 2030, Osez Bordeaux, sorties de nouvelles publications, organisation de plusieurs réunions publiques... Vous avez mené au cours de ces dernières semaines une grande offensive de communication, allez-vous faire une pause jusqu'au démarrage officiel de votre campagne ? Communiquer, c'est une nécessité. Je suis très surpris, lorsque je rencontre des Bordelais, de constater que beaucoup d'entre eux ne savent pas ce que fait la ville. C'est vrai dans le domaine social, pour les travaux de voiries comme pour notre politique culturelle... Je reconnais qu'en ce début d'année nous avons beaucoup communiqué mais nous avions beaucoup de choses

16 | àSt-Seurin | Avril 2013

Les élus socialistes se demandent si Vincent Feltesse pourra rester président de la CUB en cas d'échec à Bordeaux. Alain Juppé donne la réponse. Photo : J.P.

à dire. Nous allons sans doute diminuer le rythme mais j'aurai de belles occasions de m'adresser aux Bordelais dans les semaines à venir. Je pense à la deuxième édition des Participiales, à la Fête du fleuve... Il y a peu de maires en France qui se risqueraient à « promettre la Lune » à leurs administrés, de peur de se faire « chambrer ». En étiez-vous conscient ? (sourire) Effectivement c'était un risque, heureusement rien de tel ne s'est produit. Mais je ne pense pas que nous allons axer notre communication sur ce seul thème. Reconnaissez que cette image de lune renvoie à une réalité géographique. Le croissant, c'est celui que fait la Garonne à Bordeaux, d'où le nom de notre port. Tout le monde le

connaît. En y englobant, le projet Belcier, la Bastide et celui des Bassins à flot, du Lac, on élargit ce croissant qui prend la forme d'un cercle, c'est cela l'ambition pour 2030. On parle à l'envi de l'ambition de Vincent Feltesse de devenir maire de Bordeaux, mais ne devrait-on pas plutôt parler de la vôtre, celle de (re)devenir président de la CUB, c'est possible selon vous ? Bien sûr que c'est possible. Je souhaite redevenir le président de la Cub. Il me semble logique que le maire de la ville centre soit aussi celui de l'agglomération. Cela facilitera d'ailleurs bien des choses. Cela me paraît tout à fait réalisable, je m'y emploie et je trouve les socialistes bien téméraires de considérer cette reconquête comme impossible.


Au titre de Communauté d'avenir, je pense que nous pourrons reprendre Bruges et Saint-Médard, progresser de façon significative à Mérignac et à Pessac notamment et conforter nos bases. Dans la nouvelle configuration prévue par la loi, avec la réduction du nombre de délégués, tout est envisageable. On salue votre faculté à avoir réveillé la belle endormie, et par contrecoup les Bordelais -et surtout les néo-Bordelais- ont une idée très négative de ce qu'était la ville avant que vous n'en deveniez maire. Or, vous venez d'honorer la mémoire de votre prédécesseur avec la pose d'une statue et l'attribution de son nom à un nouveau pont. N'est-ce pas paradoxal ? Non. Je ne me gêne pas pour dire que Jacques Chaban-Delmas a été un excellent maire de Bordeaux pendant 38 ans mais que sa dernière décennie n'a pas été bonne. 38 ans de réussite, ce n'est déjà pas si mal. On lui doit notamment les franchissements de la Garonne, le quartier du Lac dont nous tirons aujourd'hui profit, Mériadeck que les bordelais ont fini par aimer.

Quel était l'état de la ville à votre arrivée ? Il y avait une dette considérable, des finances très mal en point, une fiscalité à revoir, une gestion de la ville à l'arrêt et surtout une inquiétante diminution de la population bordelaise. Nous venions de perdre, en quelques années, près de 30 000 habitants. Il faut savoir que dans les années 1900, Bordeaux, sans Caudéran, comptait très exactement 256 906 habitants, chiffre tiré d'un guide publié à l'époque. Bordeaux, au début des années 90 ne comptait que 210 000 habitants. Il fallait stopper cette hémorragie en redonnant à la ville toute son attractivité. Nous sommes aujourd'hui 240 000 et mon ambition est d'atteindre le chiffre de 340 000 à l'horizon 2030. On a vu une école à Ginko ouvrir sans élèves, des navettes qui vont arriver sans leur ponton, un nouveau pont qui n'aura pas les débouchés à sa hauteur, les archives municipales qui vont se construire en pleine friche... peut-on parler d'emballement dans les programmes d'aménagement ? Je ne crois pas que l'on puisse parler

Osez Bordeaux, une des nombreuses opérations de communication réalisées en début d'année. Photo : D.R.

d'emballement. Méfions-nous des épiphénomènes. À la rentrée, les effectifs de l'école du nouveau quartier Ginko étaient maigrelets, ils se sont depuis étoffés. La crèche est déjà pleine. Lorsque les Archives municipales ouvriront à la Bastide, le quartier sera, je pense, en pleine transformation. Quant aux navettes de la Cub, nous allons les aider à accoster. Je concède que pour le débouché du Pont Chaban sur la rive droite, nous avons pris du retard. Ce pont n'a d'intérêt que si un tramway l'utilise pour irriguer tous les quartiers de la rive droite depuis la presqu'île de Bassens jusqu'au futur pont JeanJacques-Bosc. J'espère que nous allons rattraper ce retard. La ville est passée en 2012 au PV électronique, leur nombre a grimpé de 40 % passant de 220 000 amendes à 335 000. Avec le projet de Jean-Marc Ayrault de tripler le prix des amendes, ne craignez-vous pas que la note soit trop salée pour les usagers

qui viennent faire leurs courses en centre ville ? Notre objectif n'est pas de gagner de l'argent mais de chasser les voitures ventouses qui sont les ennemis des commerces de proximité. Dans certains quartiers, des riverains et des commerçants nous demandent d'élargir le périmètre de stationnement payant, sachant que la formule d'abonnement proposée aux résidents pour se garer ne coûte que 15 € par mois. Maintenant je suis bien conscient qu'il faut trouver un équilibre. On vous a trouvé très indulgent avec Philippe Starck. On imagine quelle aurait été votre réaction avec un fournisseur anonyme qui vous présente un produit pas fini, en retard, plus cher qu'annoncé et plus lourd que prévu. Vous l'auriez assassiné alors que ce bon Philippe Starck a été reçu comme un prince. Le talent excuse-t-il tout ? Le talent certainement et encore plus lorsque s'y ajoute une pointe de génie et qu'ils se mettent gracieusement au service de notre ville. Le retard pris va être rattrapé. Bordeaux avait tout à gagner à travailler avec un designer aussi réputé. Notre première commande est modeste et gageons que nous allons à

àSt-Seurin | Avril 2013 | 17


interview (suite)

quartier Saint-Seurin Un aménagement de la rue Bouffard comparable à celui de la rue Notre-Dame est-il envisageable et si oui, quand ? Cela fait des années que l'on envisage de donner à cette rue un autre aspect. Elle possède des commerces très intéressants, originaux, un petit bijoux avec le musée des Arts décoratifs, mais il faut pour y accéder franchir un mur de "bagnoles". On est en discussion avec les riverains et les commerçants comme nous l'avons été avec ceux de la rue Notre-Dame avant de la transformer. Et aujourd'hui, l'aménagement retenu fait l'unanimité. Le cours Clémenceau est en piteux état, a-t-on prévu sa restauration ? Oui et j'espère le plus tôt possible. Le cours Clémenceau, c'est une horreur. J'ai failli me casser la figure l'autre jour en vélo. La chaussée est bombée et déformée. Ce n'est pas la seule voie qui nécessiterait une remise en état. Mais il faut savoir que je me suis fait plumer par la Cub, par les communes socialistes mais aussi par celles dirigées par mes amis de l'UMP. Chaque année la Cub décide d'une enveloppe de fonds d'intervention pour les travaux de voirie. La ville de Bordeaux n'en perçoit que 25 % alors que nous représentons 33 % de la population. L'Auditorium a été livré avec retard, la ville va-t-elle faire jouer les pénalités prévues dans ces cas-là ? Quel pourrait en être le montant ? La procédure est en cours pour défendre nos intérêts. Nous sommes en mesure de réclamer une somme de 1,5 millions d'euros au titre des pénalités de retard.

à monter en puissance par la suite. Les échos médiatiques obtenus par ce nouveau vélo sont très prometteurs. Le prochain franchissement de la Garonne dont vous parlez, c'est le pont J.J. Bosc, mais où en est-on du projet de passerelle piétonne imaginé par Winny Mass, entre la Bastide et les Quinconces. Vu sur plan, cela semble séduisant.

18 | àSt-Seurin | Avril 2013

Mass en tout cas, lui, il en parle... Je veux qu'on me démontre qu'il ne s'agit pas d'un fantasme d'architecte. J'attends un chiffrage du projet et surtout des solutions techniques qui permettront à cette passerelle de se replier pour laisser libre la circulation des navires. Pour un grand stade de football, il faut une grande équipe. Cela n'en prend pas le che-

min. Ne regrettez-vous pas de ne pas avoir lancé, avant ce chantier, une consultation comparable à celle récemment ouverte pour savoir si une grande ville avait réellement besoin d'un évènement culturel ? Une grande ville a-t-elle forcément besoin d'une grande équipe de football ? Une grande équipe, nous l'avons, n'oublions pas que nous avons été champion de France en 2009. Aujourd'hui les performances des Girondins sont plutôt en deçà mais c'est le propre des équipes de haut niveau de connaître ce genre de fluctuation. Le pari de ce nouveau stade n'est pas seulement sportif. Ce sera un lieu de vie, une possibilité d'accueillir des spectacles. Ce sera l'un des moins chers de France, le seul stade moderne de la façade atlantique et un stade de taille raisonnable sachant que sa capacité ne sera « que de  » 42 000 places.   Michèle Delaunay a eu récemment un contentieux avec des représentants de la Police Municipale. L'un d'eux s'est plaint du caractère agressif de son animal domestique, y aura-t-il une suite à cette altercation ? J'ai consulté le rapport de police, il y a bien eu une attaque de la part de ce chien mais heureusement pas de morsure. Je ne compte pas donner de suite à cette affaire. Vincent Bolloré est venu à Bordeaux pour vous proposer sa flottille de voitures électriques en libre service, en avez-vous profité pour lui parler du futur chantier naval des bassins à flot spécialisé dans l'entretien des yachts de luxe? Cela pourrait être un premier client ? (sourire) Je ne lui en ai pas parlé mais c'est une bonne idée, une prochaine fois....      Propos recueillis par François Puyo


commerce

LA CLINIQUE HORLOGÈRE REMET LES PENDULES à L'HEURE Robert Fauconneau est l’horloger de la rue Judaïque depuis 22 ans. Fidèle à sa minuscule boutique, sa « pendule » affiche déjà 40 ans de carrière, comme le temps passe...

À

la Clinique Horlogère, pendules, montres, horloges patientent dans la salle d’attente du talentueux Robert Fauconneau. « J’ai ici une montre Cartier en or gris et diamants, elle est magnifique  », confie l’horloger. «  J’ai des horloges comtoises et des pendules démontées que je dois réparer  », poursuit l’artisan en blouse blanche. Sa petite boutique regorge de mécanismes malades, figés dans le temps et auxquels il redonnera le rythme. Un métier que l’homme de soixante-trois ans a découvert suite à un accident. Alors que le jeune Robert était paysan avec son père, il quitte le foyer familial pour apprendre le métier de charpentier. « Le 31 juillet 1969 j’ai fait une chute de dix mètres. J’avais 19 ans et je ne pouvais plus porter de charges  », relate avec émotion Robert Fauconneau. Après douze mois d’hôpital et un an de rééducation, le jeune homme originaire de Soulac-sur-Mer, s’oriente vers un stage mêlant rééducation et apprentissage de l’horlogerie dans la région de Besançon. À l’issue de trois ans d’école, il parfait

ce lien est indispensable. Malheureusement, Robert Fauconneau n’est pas très optimiste quant à son métier. « Ce qui me sauve c’est la réparation de pendules anciennes comme les mouvements de Paris, les comtoises, les carillons », déplore l’horloger. Pourquoi  ? L’artisan explique qu’aujourd’hui se procurer des pièces de grandes marques devient presque impossible. « Pour réparer des mouvements de marques célèbres il faut être agréé. Sinon on ne nous envoie pas les pièces… Et pour être agréé il faudrait que j’aie une plus grande boutique pour commencer...», explique Robert Fauconneau. Soucieux de l’avenir de ce métier, il accueille des étudiants de l’école Marcel Dassault et tente de les intéresser à ce métier qui ne séduit plus autant qu’avant. Pourtant, le temps c'est de l'argent, et il faudra bien continuer à mesurer celui qui passe et accessoirement réparer les pannes de... réveils.

son art à Paris, chez un horloger situé non loin du Centre Beaubourg. « En cas d’erreurs, je prenais des coups de baguette sur le bout des doigts  ! J’en ai souffert mais j’ai très bien appris », évoque Robert Fauconneau avec nostalgie. Après un an passé auprès de cet artisan, il rejoint la région bordelaise. Quelques places en centre ville ou à Langon l’ont conduit il y a 22 ans à acquérir la boutique de la rue Judaïque.  

Marine Decremps

†† 7  0 Rue Judaïque Tél : 05 56 96 25 45 

UN MÉTIER EN PéRIL ?

« Tout le monde m’adore dans le quartier », confesse Robert Fauconneau. «  Les gens me font confiance et viennent chez moi par le bouche à oreille », explique-t-il avant d’accueillir un client. « Bonjour maître ! », clame le visiteur. Après inspection de la montre arrêtée, le diagnostic tombe. « C’est un problème d’étanchéité ! Je vous la garde, je la prendrai dans mon bain ce soir pour être sûr ! » plaisante Robert Fauconneau. Une scénette habituelle dans cette boutique où les clients n’hésitent pas à prendre quelques minutes pour discuter avec le « maître » du temps. Pour lui

M. Hubert Massenet

Spécialiste de votre secteur

06 66 66 06 87

AVIS DE VALEUR OFFERT 2 Place Gabriel Delaunay (angle Croix-Blanche / Marc Nouaux)

33000 BORDEAUX - Tél 05 56 81 88 88

àSt-Seurin | Avril 2013 | 19


commerces

“J'aime Bordeaux”, un concept pour VIP malins et radins Un nouveau réseau en quête de ristournes et de petits cadeaux est né. Signe distinctif : un bracelet blanc à présenter aux commerçants qui adhèrent à la formule.

C

artes de fidélité, associations, sites Internet... les tentatives pour mobiliser les consommateurs afin de déclencher des effets de groupe pour séduire les commerçants apparaissent à intervalles réguliers. Le dernier en date, sous le nom de GROUPON, a connu un pic de popularité avant semble-t-il de rentrer dans le rang. Et voilà qu'arrivent un nouveau concept et un nouveau slogan "J'aime ma ville", avec le cœur pour logo. Les VIP, ou supposés tels, constituent le cœur de cible côté consommateurs. La ville de Toulouse a mordu à l'hameçon et à ce jour, les VIP en quête de ristournes se comptent par milliers. Le bouche à oreille et plus sûrement les réseaux sociaux ont assuré la promotion de ce nouveau réseau pour radins et malins piloté en coulisse par une agence de com.. À Bordeaux, on n'en est pas (encore) là, mais la déclinaison du "J'aime Bordeaux" destiné à nos VIP a tout pour réussir. Il faut dire qu'elle est portée par deux ambassadrices de chic, de choc et de charme. Christelle Rodriguez et son amie Nelly Chadaud sont

20 | ôchartrons Avril 2013 2013 àSt-Seurin || Avril

capables de vendre des réfrigérateurs au Groenland et du chauffage central au Burkina Faso. Christelle a mis entre parenthèses ses activités dans l'événementiel pour se consacrer à plein temps à un porte à porte destiné à trouver des commerçants susceptibles d'adhérer à son concept. On a peu de chance de retrouver dans sa liste Gifi, Babou et les rois du discount. Christelle démarche les beaux quartiers et rentre dans les magasins et institutions où elle a ses habitudes : cinémas, théâtres, clubs de sport, discothèques, boutiques de fringues, coiffeurs, épiceries fines, restaurants... Le discours promotionnel est simple : "plus la liste des commerçants participants s'étoffe et plus le nombre de VIP désireux de profiter des remises offertes le sera et... réciproquement ». Contrairement à d'autres formules, la

recette du "J'aime Bordeaux" ne repose pas sur le versement d'une cotisation de la part des commerçants. Ils adhèrent au système pour un an et s'engagent à pratiquer un certain nombre de réductions sans mise de fonds. Seule l'adhésion des consommateurs qui souhaitent profiter du système entre en ligne de compte. Pour rentrer dans la ronde, les VIP s'acquittent d'un abonnement d'une quinzaine d'euros. En échange, ils se voient remettre un bracelet élastique qu'ils portent au poignet. Ce sésame, présenté aux commerçants complices de la formule, donne lieu à ristournes. Un site Internet prochainement en ligne donnera la liste de tous les commerçants adhérents et des remises offertes aux porteurs de bracelets. †† Facebook : Bracelet VIP Bordeaux


naturE

EN AvRIL, LE PRINTEMPS NE TIENT QU'À UN fIL... Question météo un léger mieux s'amorce, après un hiver particulièrement pourri . Le temps d'aller dans son jardin ou sur son balcon pour biner, racler et planter est venu... avec la prudence qui est de mise dans ce mois d'avril où le printemps ne tient qu'à un fil...

Plantez des plants d’artichaut, ou les œilletons que vous avez prélevés sur vos pieds déjà en place. N’oubliez pas d’enrichir le sol de compost ou d’engrais organique avant la plantation. Butez les fèves, les pois et les haricots qui ont été semés il y a de ça quelque temps et atteignant maintenant une quinzaine de centimètres. Commencez la récolte des asperges, elle débute ce mois-ci. Plantez les pommes de terre, semez les courges et les potirons dans un sol bien ameubli.

anna’s shop Pour la Fête des Mères, la Fête des Pères, les cadeaux de fin d’année pour les Maîtresses, et pour toutes les occasions possibles… Offrez des cadeaux pratico-bo-rigolos d’anna’s shop™! Disponibles sur le site de la marque www.annasshop.com et dans les boutiques branchées de la ville !

AU JARDIN D’oRNEMENT

p.com un coin très tueront sshobalcon, navotre w.ansur Pour qu’elles se développent bien, prévoir des contenants suffisamment grands et un endroit ensoleillé. Remplissez vos pots d’un mélange riche et drainant . Attention pas d’excès d’arrosage ! Les aromatiques qui disparaissent l’hiver mais reviennent au printemps : céleri vivace, ciboulette, mélisse, menthe, persil, et le basilic qui est considéré comme annuel. Les aromatiques que l’on récolte toute l’année : lavande, romarin, sarriette, sauge, et le thym. Avec les brillantes floraisons des forsythias et des arbres fruitiers, le jardin a repris des couleurs. C'est le moment de semer et planter en pleine terre, tout en suivant scrupuleusement le dicton "en avril, ne te découvre pas d'un fil".

ww Quand la floraison des narcisses, tulipesè esthétique. et jacinthes est achevée, débarrassezles de leurs fleurs fanées. Vous pouvez laisser les bulbes de narcisses en place, ils refleuriront l’année prochaine. Dès les dernières gelées, il est temps de semer en pleine terre des capucines, de la monnaie du pape, des cosmos, du maïs, des immortelles ou des mufliers. C’est aussi le moment idéal pour planter les bulbes à floraison estivale ou automnale (lys, glaïeuls, cannas...). Les tubercules de dahlias peuvent aussi aller rejoindre la pleine terre. Les mimosas et les forthysias peuvent être taillés si cela n'a pas déjà été fait. Les rosiers doivent être nourris avec de l’engrais organique ou du compost.

AU BALCoN

Préparez votre jardinière d’aromatiques, incontournable pour ceux qui aiment jardiner et cuisiner. Quel plaisir de couper sa propre ciboulette pour agrémenter sa salade ou de cueillir son basilic pour relever le goût de ses tomates. En pots ou en jardinières, elles consti-

05 56 52 46 22

AU PoTAGER

La terre se réchauffe, les semis en place peuvent commencer, choux, carottes, poireaux, laitues. Tentez quelques légumes anciens comme le panais, le topinambour, la betterave, la crapaudine et bien d’autres .

ôchartrons àSt-Seurin | Avril 2013 | 21


aGGLomération

CHanGeMent De LOOK À tV7, La Petite CHaÎne Qui MOnte, Qui MOnte... Désormais, la télévision locale assume sa filiation avec sa maison mère, le journal Sud-Ouest. Les habillages de l'antenne, les supports de communication, le discours ambiant... tout a été repensé en conséquence. La chaîne bénéficie du même coup d'une plus grande implication de la rédaction du quotidien dans le traitement de sujets d'informations diffusés à l'antenne. Un nouveau visage fait son apparition, celui de la souriante Chantal Follona. Il lui revient le soin de présenter les journaux de TV7. Comme toujours, l'accent est mis sur l'innovation pour accompagner cette mini révolution culturelle. La plus marquante réside dans le passage au format 16/9e. La direction insiste aussi à la création d'un nouveau magazine de territoire consacré au bassin d'Arcachon. La réalisation en est confiée à l'ostréi-acteur, Joël Dupuch. Il aura carte blanche pour nous présenter ses amis du Bassin avec, pour premier invité, Philippe Starck. Par la suite, Guillaume Canet devrait arriver à bride a-battue, contrairement aux sentiers empruntés par cette série. Henni soit qui mal y pense.

FLOrenCe, VeniSe, iBiZa... eMBarQueMent iMMéDiat !

Après celui de Nantes, c’est le tarmac de Mérignac que la compagnie espagnole Volotea a choisi comme base pour deux Boing-717. Dans le courant de l'été 2013, trois nouvelles destinations viendront s’ajouter aux vols directs déjà en service. Munich (31 mai), Florence (1er juin) et Olbia (2 juin). Elles complètent une liste édifiante de villes déjà desservies : Ajaccio, Bastia, Lille, Strasbourg, Toulon, Venise, Palerme, Malaga et Ibiza. À partir de 29,99 euros l’aller-simple, les vols, pour low-cost qu'ils soient, ne soldent pas les éléments de confort comme des placements et sièges attribués dès la réservation évitant ainsi la cohue... Face au succès, la compagnie envisage d’ores et déjà de nouvelles propositions pour 2014. † Tél : 08.99.23.20.50 - www.volotea.com/fr

vehrtsCOMPANY bleu

Le spécialiste des véhicules électriques

Vélos - Voitures - Scooters - Motos

Vente - Location - Réparation - Adaptation

vélo classique

FLASHEZ-MOI !

www.vehicules-electriques-aquitaine.com facebook.com/vehrtsbleu

22 | LaBastide àSt-Seurin | | Avril Avril2013 2013

ique

Beach Cruiser électr

Solex

000 265, rue Judaïque - 33

Tél. 06 64 88 91 87

e

voiturette électriqu

aïque) Bordeaux (Barrière Jud

05 56 69 72 93 ou*vehrtsbleucompany@orange.fr


CaPC : une eXPO DéJantée À l'occasion de ses 40 ans, le CAPC a fait une fois encore sensation en présentant une exposition qui a laissé perplexe plus d'un visiteur. Des tonnes de pneus entassées, élevées au rang d'œuvre d'art, voilà ce qui est proposé par la direction (assistée) de cet établissement qui n'en est pas à sa première sortie de route. Il ne faudrait pas que tous les professionnels du pneumatique qui oeuvrent sans le savoir dans ce même univers artistique en profitent pour augmenter leurs prix ou fassent payer la visite de leur dépôt. Les passionnés de ces oeuvres déjantées pourraient à l'avenir disposer d'un guide recensant tous les lieux d'exposition à Bordeaux. Le nom de cet ouvrage ? le guide Michelin à moins que cela ne soit déjà pris !

oN A ToUS BESoIN D'UN JULES...

Bricolage, maintenance, manutention... Grâce au vélo-atelier, Les Jules arrivent chez vous dans les plus brefs délais ! Photo : J.P.

P un treMPLin Qui Va reBOnDir Bravo au groupe Le A qui a remporté le 23 février dernier la grande finale de Bordeaux mon Tremplin à la Rock School Barbey. Représentant le quartier du centre ville, la formation de quatre musiciennes a séduit par son univers original. Le groupe se produira le 2 juin aux Quinconces pour la clôture de la fête du fleuve. Sarah Bromberg, conseillère municipale déléguée à l'animation culturelle de proximité, tire un bilan positif de ce festival : « Les groupes ont été ravis de se produire sur scène. La finale a réuni un très nombreux public et au total plus de 100 groupes étaient présents aux premières sélections ! ». Un Tremplin en 2014 ? c'est un oui définitif, avec une nouveauté, un prix spécial attribué pour les groupes qui chanteront en français .

PUBLI-RÉDACTIONNEL

eut-être avez-vous vu leur étonnant vélo électrique atelier aux couleurs rose et vert ? Ou, lu un des flyers – Besoin d’un Jules ? - distribués dans le centre-ville de Bordeaux ? Derrière ce clin d’œil Les Jules, une équipe de bricoleurs polyvalents souriants et surtout efficaces qui fournit un service d’hommes à (presque) tout faire. Les Jules interviennent aussi bien chez les particuliers que dans les entreprises pour réaliser des travaux souvent délaissés par les artisans car trop petits. La force des Jules est leur polyvalence, le même Jules installera votre cadre, votre meuble en kit, changera votre prise électrique ou votre joint de silicone. Un Jules peut être utile pour monter une étagère, un luminaire, prendre les pinceaux, la perceuse, les clés allen ou encore débarrasser une cave, porter des choses lourdes, aider pour un déménagement, tailler une haie… Ils sont aussi une aide précieuse pour les bons bricoleurs qui veulent faire avancer leurs projets plus vite en étant à deux. Ils viennent bien entendu avec leurs outils et la facturation s’adapte aux besoins du client avec 3 forfaits : S, M, L. Savoir être et savoir-faire sont leurs deux moteurs, la formation interne est continue. Lauréat de nombreux prix dont le dernier, celui de l'inno-

vation 2012 au Salon des Services Généraux - Bureaux Expos, Les Jules sont présents bien entendu à Bordeaux mais aussi à Lyon, Nice, Nantes, Paris et Evry. Inscrite à la Chambre des Métiers, la dynamique entreprise est assurée pour les travaux qui lui sont confiés. Depuis que Fréderic Odinet a ouvert l’antenne régionale des Jules à Bordeaux, son équipe ne chôme pas. Des entreprises comme Yellow Korner (entretien des points de vente), Leroy Merlin (service de pose), des études de notaires (archivage) ou encore La Société Générale lui font confiance. Les Jules interviennent essentiellement sur Bordeaux – le vélo électrique atelier circule facilement dans le centre piétonnier - et les communes de la CUB, même si un récent contrat a été réalisé sur le bassin d’Arcachon. Si, comme tout le monde, vous ne comptez plus toutes les bricoles à réparer chez vous, sans jamais avoir le temps ou l’envie pour vous en occuper, appelez un Jules. Il débarquera rapidement avec ses outils, et son sourire prêt à vous dépanner. Les Jules des hommes à (presque) tout faire !

† Les Jules - Bordeaux Tel : 0811 85 12 25 Port : 06 87 53 84 85 Web : www.lesjules.com

àSt-Seurin LaBastide | Avril 2013 | 23


ĂŠvĂŠnEmEnt

BoRDEAUx fĂŠTE LA GARoNNE : UN PRoGRAMME fLEUvE ! Du 24 mai au 2 juin 2013, les amoureux de la fĂŞte, de la Garonne et de son estuaire, sont invitĂŠs Ă un rendez-vous exceptionnel, convivial et festif. En voici les temps forts.  LA SOLITAIRE dU FIgARO

 LA TRAVERSÊE dE BORdEAUX À LA NAgE

La 7ème Êdition de cette course originale est programmÊe le dimanche 7 juin. Elle est ouverte à tous, relie les deux rives de la Garonne, avec un dÊpart (16h30) sur le ponton d’honneur et une arrivÊe au Port Bastide rive droite.  

 LES BALAdES NAUTIqUES

Du 24 mai au 2 juin, des balades nautiques sont proposĂŠes sur le fleuve. L’embarquement et le dĂŠbarquement se font sur le ponton d’honneur (voir encadrĂŠ) Â

 EXPOSITIONS

Durant les dix jours de Bordeaux Fête le Fleuve, deux expositions sont installÊes le long des quais : l'une en l’honneur de l’Estuaire de la Gironde et une seconde, en partenariat avec la CCI de Bordeaux

24 || Ă St-Seurin LaBastide | | Avril 24 Avril2013 2013

PHOTO PHOTO

Š CRoISIĂˆRES BURDIGALA

Le prologue de la Solitaire du Figaro, avec plus de 45 voiliers, est l'Êvènement de cette huitième Êdition de la fête du fleuve. C’est la première fois que cette course s'Êlance depuis un cœur de ville. Les bateaux arriveront le 24 mai, le prologue du port de la Lune est prÊvu le 1er juin et le vÊritable dÊpart sera donnÊ depuis Pauillac le lendemain. La course se dÊroule en quatre Êtapes, la première entre Bordeaux et Porto, puis cap sur Gijon et Roscoff pour s’achever à Dieppe. Entre le 24 mai et le 1er juin auront lieu à Bordeaux la prÊsentation des skippers et diverses manifestations de promotion de cette Êpreuve autour d'un village installÊ sur les quais.  

consacrÊe à la dÊcouverte de la filière nautique girondine. Ses constructeurs et distributeurs viendront prÊsenter leurs bateaux ou leurs prototypes pour mettre en valeur leur savoir-faire. Un village "Bordeaux Nautic" s'installera sur les quais, de la place des Quinconces au Miroir d’Eau.  

 L'ESCALE dU CUAUHTEMOC

Du 24 mai au 2 juin, le fameux troismâts mexicain dotÊ de 28 voiles et long de 90 mètres, considÊrÊ comme l’un des plus beaux bateaux au monde, fera escale à Bordeaux avant de rejoindre Rouen et sa grande Armada. Il ouvrira la parade nautique prÊvue le 24, son passage sous le pont Chaban est prÊvu aux alentour de 17 heures. Deux navires de croisières, gÊants des mers, seront de la fête : le Seven Seas Voyager (204 mètres) et le Quest For Adventures (165 mètres). Le premier sÊjournera † † † †

dans le Port de la Lune du 29 au 31 mai et le second du 31 mai au 2 juin. Â

 LES qUAIS dANSENT

Le 25 mai, dans la foulÊe de la prÊsentation des skippers de la Solitaire, le bal des marins est organisÊ sur la grande scène du Miroir d’eau. Du 27 au 30 mai, de 19h à 22h, l’association "Danse avec nous" propose une animation autour du thème "Les Quais dansent".  

 qUANd LA MUSIqUE EST BONNE...

Les vendredi 24 mai et le samedi 1er juin (sur la scène du Miroir d’Eau). Dimanche 26 mai : Tremplin des talents de la Rock School Barbey. Dimanche 2 juin : Concert NRJ gratuit. Â

 dEUX FEUX d'ARTIFICE

Vendredi 31 mai et le samedi 1er juin Ă 23h.

Croisières Burdigala - TÊl. : 05 56 49 36 88 - Web : croisieres-burdigala-bordeaux.fr Gens d'Estuaire - TÊl. : 05 56 39 27 66 - Web: gensdestuaire.fr Arawak - TÊl. : 06 43 86 04 12 - Web : bateauarawak.com Pour en savoir plus : www.bordeauxfeteleeuve.com


PAR ICI LA SORTIE ! VOTRE JOURNAL DE QUARTIER VOUS PROPOSE QUELQUES EXCURSIONS CULTURELLES À TRAVERS LA CUB.

AVRIL - MAI 2013 PHOTO PHOTO :: D.R. D.R.

JUSQU’AU 14 AVRIL

JUSQU’AU 27 AVRIL

DRÔLES DE BÊTES, TRÉSORS DU BASSIN D’ARCACHON

RÉTROSPECTIVE BABOU. CHROMOSCOPIE D’ICONOPHILE

Qui aurait soupçonné que de minuscules limaces de mer aux couleurs chatoyantes ou encore des «chevaux de mer» peuplaient le bassin d’Arcachon ?

Exposition rétrospective consacrée à l’artiste Christian Baboulène dit Babou (1946-2005), dont la pratique s’est exclusivement concentrée sur la peinture. Il s’agit de la première grande exposition de cet artiste, ayant longtemps vécu dans le Lot-et-Garonne.

› Maison écocitoyenne

JUSQU’AU 3 DÉCEMBRE

› FRAC Aquitaine

LES MOTS DU MARDI

JUSQU’AU 6 JUIN

Visuel de l’exposition Rêves de Venise, à l’Institut Bernard Magrez du 23 mars au 21 juillet

JUSQU’AU 19 OCTOBRE

PHOTO-PHYLLES

ESCALES DE PAQUEBOTS ET NAVIRES MILITAIRES Très régulièrement, les quais de Bordeaux s’animent grâce aux bateaux de croisière et navires militaires qui mouillent au Port de la Lune. Leur accostage et leur appareillage constituent un réel spectacle, toujours renouvelé.

› Le Poquelin Théâtre

6ee édition du salon international de la photographie. Cette année, le Jardin Botanique, en partenariat avec le club photo du Val de l’Eyre, invite les auteurs et les clubs-photo à présenter leurs meilleurs clichés sur le thème du monde végétal.

JUSQU’AU 27 AVRIL

› Jardin Botanique de Bordeaux Bastide

Vous aimez écrire, dire, lire, jouer et écouter les mots. Toute l’année, depuis 23 ans, le premier mardi de chaque mois à 20h30 : expression libre (poèmes, écrits, contes, théâtre, nouvelles, anecdotes, chants,...) par les spectateurs présents. Ce concept permanent autour des mots est unique en France.

LES SAMEDIS DE LA MAISON DU JARDINIER ET DE LA NATURE EN VILLE Férus de jardinage et d’écologie, les deux jardiniers-animateurs de la Maison du jardinier et de la nature en ville vous proposent des ateliers gratuits autour de ces thèmes tous les samedis. Ils vous livrent leurs trucs et astuces au rythme des saisons.

› Port de la Lune

JUSQU’AU 29 MAI

JUSQU’AU 3 MAI

ADULTÈRES

VENDREDI, JE GOÛTE AU MUSÉE !

Deux pièces de Woody Allen. Adultères, mensonges et autres trahisons domestiques... Infidèles et trompeurs, les personnages de Woody Allen aussi chics à la ville que lâches dans l’intimité de leurs luxueux appartements se trouvent confrontés à la révélation de leurs plus troublants secrets.

Pour les 5-12 ans. Visite commentée du Musée des Compagnons du Tour de France suivie d’un atelier de construction puis d’un goûter. › Musée des Compagnons du Tour de France

› Théâtre des Salinières

JUSQU’AU 4 MAI

› Parc Rivière

LILY ET LILY

MUSIQUE

Un vaudeville déraisonnable, une star de cinéma déjantée, entourée de personnages qui ne le sont pas moins !

THÉÂTRE / DANSE EXPOS / ATELIERS

› Théâtre Trianon

SPORT àSt-Seurin | Avril 2013 | 25


DIRECTION ARTISTIQUE Nathalie Lamire-Fabre & Vincent Bengold Itinéraires des Photographes Voyageurs 45 cours du Médoc 33300 Bordeaux

CONTACT PRESSE

JUSQU’AU 20 AVRIL

Vincent Bengold / Pixels & Grains d’Argent

AMOUR ET CHIPOLATAS

06 62 85 38 41

De Jean-Luc Lemoine. Pour mettre à l’épreuve Tanguy, son futur mari maladivement jaloux et très violent, Margot a décidé d’inviter ses trois «ex» à un diner informel...

info2013@itiphoto.com

Site presse www.itiphoto.com/presse Téléchargez (en cliquant sur les vignettes du site presse) les images haute définition libres de droit dans le cadre exclusif de la promotion de la manifestation

› Théâtre des Salinières

JUSQU’AU 20 JUIN DU 23 MARS AU 21 JUILLET

ATELIER FAMILLE DU PETIT JARDINIER ÉCOLO A partir de 5 ans (accompagné d’un adulte). Venez avec vos enfants et vos petits enfants partager un atelier autour du jardinage et de la nature ! › Parc Rivière

JUSQU’AU 24 AVRIL

VIENS T’AMUSER AU MUSÉE Pour les 6 à 12 ans. Chaque mercredi de l’année, le musée propose des animations (visite du musée et atelier) pour les enfants. › Musée des Arts décoratifs

JUSQU’AU 24 OCTOBRE

LEGUM’ ATTACK Au printemps 2013 et pendant sept mois, le jardin Botanique de la Ville de Bordeaux, décline le thème des légumes : leurs formes, leurs couleurs, leurs odeurs, leurs anatomies, leurs qualités nutritives, leurs pays d’origines, leurs histoires passées et à venir… Ouvert de 8h à 20h pour le jardin, Ouvert du mardi au dimanche, de 11h à 18h Fermé les lundis et jours fériés pour les serres et salles d’expositions Fermé les 20, 21, 22 Septembre 2013 › Jardin Botanique de Bordeaux Bastide

Visuel de l’exposition LEGUM’ ATTACK

26 | àSt-Seurin | Avril 2013

Site public www.itiphoto.com

RÊVES DE VENISE « Bien que la légende de Venise ait été beaucoup raillée par les rationalistes, les sceptiques et les démystificateurs résolus, l’attrait qu’exerce la Sérénissime est extraordinairement impérieux ». Ces mots de l’écrivain James Morris accueillent le visiteur de la cinquième exposition de l’Institut Culturel Bernard Magrez intitulée Rêves de Venise. Cette exposition propose un voyage artistique inédit à travers les rêves et les visions d‘artistes de siècles et de cultures divers. Cette réunion d’oeuvres dans les salons du Château Labottière ancrage public du culturel de Bernard  Magrez, désire recréer cet univers    mécénat  unique au monde par l’accord et l’écho des interprétations  singulières provoquées par « la Ville assise sur la Mer »...

Rencontres

Rocher



    Magrez   › L’Institut Culturel Bernard       7 AVRIL JUSQU’AU 1ER MAI  RE-DESIGN BOXON BOURSE AUX VÉLOS  Peintures, sculptures, design d’objets et vidéos du

Arrêt sur l' puis parcours à travers to (voir le détail

itinERA

Rocher

Cette 23e édition s’enrichit d'un nouvel évén François Jonquet et Christopher Héry. Cett partage

Pour trouver sa nouvelle monture ou vendre

Re-Design Boxon ponctueront le printemps bordele sien, Vélo-Cité organise deux fois par an un  lais 2013 par leur présence au coeur de la cité dépôt-vente de vélos d’occasion.              › Placette   › Bordeaux de Munich        DU 5 AU AVRIL       7   8 AVRIL  e

ECO’VIE BORDEAUX. 2 UNE HEURE, UNE ÉDITION DU SALON      OEUVRE,  UN VIN DE LA VIE ÉCOLOGIQUE      Au programme :La Naissance de Venus de S. 

Eco’vie, le salon de la vie écologique de Bor-  Botticelli     Offices-Florence) & Château (1485, deaux Latour Martillac,        Pessac Léognan.          du CIVB › Parc des Expositions de Bor› Bar àvin deaux Lac   9 AVRIL  7 AVRIL GABLÉ  QUATUOR FAURÉ Rock/Pop indé français. Depuis maintenant dix         Un évènement «Concerts en balade». Au proans, ce trio originaire de Normandie explore les  gramme : Mendelssohn. contours de la musique expérimentale et dé gomme joyeusement les conventions musicales. › Grand-Théâtre de Bordeaux  › Le Bootleg  7 AVRIL  9 AVRIL  LES       SEPT PAROLES  DU CHRIST EN CROIX ORPHÉE AUX ENFERS   DE JOSEPH HAYDN Un évènement Orphée aux Enfers. Conférence  Spectacle proposé dans le cadre du «Festival de de Laurent Croizier, organisée par Les Amis de          Pâques» de l’Ensemble Orchestral de Bordeaux. l’ONBA.  › Théâtre Trianon › Grand-Théâtre de Bordeaux                    MUSIQUE THÉÂTRE / DANSE EXPOS / ATELIERS SPORT                       

Les projections seront présen

Les photographes Maitetxu Etche


Lamire-Fabre cent Bengold

aphes Voyageurs 5 cours du Médoc 33300 Bordeaux

CT PRESSE

Grains d’Argent

62 85 38 41

@itiphoto.com

Site presse

to.com/presse

s vignettes du aute définition cadre exclusif manifestation

Site public

w.itiphoto.com

23 È ME

ÉDIT I ON

BORDEAUX DU 2 AU 28 AVRIL 2013

Du 2 au 28 avril 2013, à Bordeaux, « Itinéraires des photographes voyageurs » invite le public dans les principaux lieux culturels de la métropole aquitaine, autour de 17 expositions à la découverte de regards singuliers sur notre planète.

DU 9 AU 20 AVRIL

De la Base Sous Marine, à la Salle Capitulaire Cour Mably au cœur de la ville, cette 23e édition du festival propose aux visiteurs d’effectuer leur propre itinéraire Comédie avec Cécilia Zanin, Moa Khouas, au fil des expositions, et de découvrir ainsi le travail de Xavier Matte.confirmés Une Comédie Xavier photographes professionnels ou de issus de Matte. la nouvelle génération. › Comédie Gallien

COUPLE EN PANNE

Toutes les expositions sont libres.

10 AVRIL AU 4 MAI À partir du 2 avril,DU l’intégralité des images présentées lors du festival, sont consultables sur le portail de la manifestation www.itiphoto.com.

CARTE BLANCHE CIE MATAM MALAM

De quoi s’agit-il ? 4 solos, un quatuor en création

ncontres avec les photographes collective, un trio autour d’Etty Hillesum... Un mois Vendredi 5 avril et six spectacles qui s’alternent et se complètent. Rocher de Palmer, Cenon à 18h00

› La Boîte à Jouer Samedi 6 avril

Arrêt sur l'image Galerie à partir de 10h 10 AVRIL urs à travers tous les lieux en compagnie des photographes (voir le détail du parcours sur www.itiphoto.com)

LEILA MARTIAL TRIO Avec Jean-Christophe Jacques (saxophones), Laurent Chavois (contrebasse) et Eric Perez (batterie).

itinERAIRES EN PROJECTION

› Théâtre Trianon Vendredi 5 avril

Rocher de Palmer, Cenon à 18h00

10 AVRIL

t d'un nouvel événement : « Itinéraires en Projection » à l’initiative de Harold Lagaillarde, topher Héry. Cette soirée de projection/débat propose au public un moment unique de partage et de débat avec les photographes.

FAMILLES DE MEUBLES

les 6 àau 12 Rocher ans. Unde évènement seront présentées tout au long Pour du festival Palmer.

«Viens t’amuser musée». A l’atelier, crée ton jeu de es photographes : Daniel Shea, Ben Huff, GabrielleauDuplantier, Maitetxu Etcheverria, Julio Bittencourt, Fournier septVincent familles sur le mobilier. › Musée des Arts décoratifs

10 AVRIL

MODERN STRING QUARTET Quatuors. Au programme : «Mercy, mercy, mercy», programme 25e anniversaire. › Auditorium

11 AVRIL

COEUR DE PIRATE Après avoir fait salle comble en Europe, aux Etats Unis et au Canada avec ses musiciens, après avoir gagné les Félix du meilleur album pop pour Blonde et de l’interprète féminine de l’année 2012, Coeur de Pirate prépare un retour sur scène plus intime, en 2013. › Théâtre Fémina

DU 11 AVRIL AU 18 MAI

TÊTE DE GONDOLE La rencontre explosive d’une ex vedette de la TV animateur de supermarché... et d’un manutentionnaire buté que la vie n’a pas épargné. › Café-théâtre des Beaux Arts

23 È ME

É D I T I ON

GAËLLE ABRAVANEL MARC BLANCHET JOSEPH CHARROY LUC CHÉRY NICOLAS CONTANT FRANCES DAL CHELE ALEXANDRE DUPEYRON FABRICE FOUILLET NATHALIE HUBERT MARINE LÉCUYER MAUSSIÈRE DUKARINE 2 AU 28 AVRIL FLORENT MAZZOLENI CLÉMENCE MÉNARD SAMER MOHDAD eFRANÇOIS MOURIÈS TILBY VATTARD Du 2 auLAURENT 28 avrilVILLERET 2013, à Bordeaux, «Itinéraires des photographes voyageurs» invite le public PATRICK WILLOCQ

ITINÉRAIRES DES PHOTOGRAPHES VOYAGEURS 23 ÉDITION

© Photographie Joseph Charroy, Design Graphique Pixels & Grains d’Argent 05 56 92 65 30

RTISTIQUE

dans les principaux lieux culturels de la métropole aquitaine, autour de 17 expositions à LA BASE SOUS-MARINE MUSÉE la découverte deD’AQUITAINE regards singuliers sur notre planète. De la Base Sous Marine, à la Salle SALLE CAPITULAIRE COUR MABLY ESPACE SAINT-RÉMI au cœur de la ville, cette 23e édition du festival propose aux visiCapitulaire Cour Mably MARCHÉ DE LERME GRILLES DU JARDIN PUBLIC teurs d’effectuer leurGALERIE propre itinéraire au fil des expositions, et de découvrir ainsi le travail ARRÊT SUR L'IMAGE INSTITUT CERVANTES BORDEAUX DUde 2la nouvelle AU 28génération. AVRIL 2013 de photographes professionnels confirmés ou issus Toutes les PORTE 44 - MC2A LE SOIXANTE-NEUF VOYAGEURS DU MONDE expositions sont libres. www.itiphoto.com LE ROCHER DE PALMER

17 EXPOSITIONS 12 LIEUX

› Bordeaux

DU 11 AU 12 AVRIL

13 AVRIL

GURIDI / FALLA / BIZET

GIRONDINS DE BORDEAUX – MONTPELLIER HÉRAULT SC

Au programme : Jesús Guridi, Aventura de Don Quijote. Manuel de Falla, Nuits dans les jardins d’Espagne. Georges Bizet, Symphonie en Ut, L’Arlésienne, suite n°2. Orchestre invité.

Championnat de France de ligue 1. 32e journée – Match retour

› Auditorium

› Stade Chaban-Delmas

DU 11 AU 14 AVRIL

13 AVRIL

COURS TOUJOURS !

BRUCKNER INTIME

C’est l’histoire d’un homme mis en retraite amoureuse forcée sans aucune compensation. Après un divorce vite fait, il se retrouve sur la jetée à regarder l’objet de son bonheur prendre le large. L’heure de la reconquête a sonné, pour le meilleur et pour le rire !

Un évènement «Concerts en balade». Au programme : Bruckner, Transcription de la Symphonie n°7.

› Théâtre Trianon

12 AVRIL

› Auditorium

16 ET 17 AVRIL

LES CHEVALIERS DU FIEL. CROISIÈRE D’ENFER.

Championnat de France de basket Pro B. Match retour.

Après «Vacances d’enfer» la suite : «Croisière d’enfer» ! Les chevaliers du fiel sont toujours deux et pourtant les personnages se multiplient évoluant dans une comédie totalement cinglée !

› Salle Jean Dauguet

› Théâtre du Casino

JSA BORDEAUX – HYÈRES TOULON

àSt-Seurin | Avril 2013 | 27


16 ET 17 AVRIL

PASCAL OBISPO Millésimes... 20 ans de tubes pour lui et les autres. Pour accompagner la sortie de son 1er best of, Pascal Obispo part en tournée entouré de 5 musiciens et de son piano. › Théâtre Fémina

DU 16 AU 19 AVRIL

2 HOMMES JONGLAIENT DANS LEUR TÊTE à partir de 8 ans. Jérôme Thomas, roi du jonglage, et Roland Auzet, compositeur et percussionniste virtuose, fusionnent leurs univers respectifs pour créer une symphonie étonnante. › TnBA

12 AVRIL

16 AVRIL

MICHAËL GREGORIO

DE COUR À JARDIN : ORPHÉE AUX ENFERS. Rencontre avec les artistes de l’opéra Orphée aux Enfers de Jacques Offenbach, organisé par Les Amis de l’ONBA. › Grand-Théâtre de Bordeaux

DU 17 AU 19 AVRIL

ichaël Gregorio repousse encore une fois les limites de ses prouesses vocales, et continue de réinventer l’imitation, un genre qui contient difficilement toute l’originalité de ce jeune performer. Véritable déclaration d’humour musical, «En ConcertS» est un moment unique de rire et de rythme, de joies et d’émotions. Ce passionné de musique nous offre des voix nouvelles, des groupes incontournables et des duos aussi improbables que drôles et émouvants. Il rassemble un public très large : certains écoutent David Guetta ou Christophe Maé ; d’autres aiment Ray Charles, fredonnent Brel et Piaf mais tous se retrouvent avec Michaël Gregorio, «En ConcertS». › Théâtre du Casino

FRAGMENTS «L’urgence» en pièces détachées : trois solos et un duo percutant. Sylvain Emard taille, ici, pour et avec ses interprètes, des rôles nourris par une recherche intime sur la notion d’urgence dans la vie.

19 AVRIL

20 AVRIL

JSA BORDEAUX / PAU LACQ ORTHEZ

UNION BORDEAUXBÈGLES / BIARRITZ

› Glob Théâtre

Championnat de France basket Pro B. Match retour.

DU 18 AU 21 AVRIL

› Salle Jean Dauguet

Match de gala au stade Chaban-Delmas. Championnat de France de Top 14. 25e journée – Match retour

1789 LES AMANTS DE LA BASTILLE

19 AVRIL

› Stade Chaban-Delmas

Mis en scène par Giuliano Peparini et produit par Dove Attia et Albert Cohen › Patinoire Mériadeck

18 ET 19 AVRIL

BACH Au programme : Johann Sebastian Bach, Passion selon Saint Matthieu.

SOLISTES DU CNIPAL DE MARSEILLE

22 AVRIL

A l’heure du déjeuner, venez profiter d’un moment de détente en compagnie de grands artistes lyriques. Dans une atmosphère plus intimiste que celle d’une représentation d’opéra, sopranos, ténors, barytons... viendront vous proposer un délicieux voyage musical !

Un évènement Prokofiev / Debussy / Strawinsky. Conférence de Jacques Clémenty, organisée par Les Amis de l’ONBA.

› Grand-Théâtre de Bordeaux

KARITA MATTILA. EVÉNEMENT EXCEPTIONNEL

› Auditorium

20 AVRIL

DU 19 AU 21 AVRIL

ENSEMBLE SAGITTARIUS

L’OISEAU DE FEU

› Grand-Théâtre de Bordeaux

23 AVRIL

Thierry Samitier est le parrain de cette édition 2013. Au programme : 6 spectacles

Au programme : «Opéras de chambre chez la Princesse de Guise». Charpentier, Actéon, opéra de chasse en un acte, Les Arts Florissans, idylle en musique.

Au programme : Poulenc : Banalités. Debussy : Cinq poèmes de Baudelaire. Sallinen  : Neljä laulua unesta. Marx : Nocturne, Waldseligkeit, Selige Nacht, Valse de Chopin, Hat dich die Liebe berührt ?.

› Théâtre Trianon

› Auditorium

› Auditorium

3E FESTIVAL D’HUMOUR DE THÉÂTRE AMATEUR

28 | àSt-Seurin | Avril 2013

MUSIQUE

THÉÂTRE / DANSE

EXPOS / ATELIERS

SPORT


DU 23 AU 25 AVRIL

USHIO AMAGATSU – TOBARI Compagnie Sankai Juku – en partenariat avec le TnBA. Mise en scène, chorégraphie et conception Ushio Amagatsu – Compagnie Sankai Juku › TnBA – Salle Antoine Vitez (Grande salle)

DU 23 AU 27 AVRIL

RIYAD BASSIM. JUSQU’ICI TOUT VA BIEN. One man Show. Mise en scène Eric Henon et Gratiane de Rigaud. Un spectacle de Briac Agresti-Biagi et Riyad Bassim. › Comédie Gallien

25 ET 26 AVRIL

PROKOFIEV / DEBUSSY / STRAWINSKY Au programme : Sergeï Prokofiev, Concerto pour piano n°3. Claude Debussy, Prélude à l’après-midi d’un faune. Igor Strawinsky, L’Oiseau de feu (version de 1919).

DU 11 AU 27 AVRIL

BIENNALE DE DANSE

La deuxième édition de la Biennale Danse Toujours réunit 17 scènes culturelles et communes qui s’engagent autour des projets de cinq chorégraphes et de leur compagnie: Carlotta Ikeda/Compagnie Ariadone (Bordeaux), Sylvain Emard (Québec), Mathilde Monnier/ CCN de Montpellier, Didier Théron (France) et Foofwa d’Imobilité (Suisse). Au-delà du regard porté sur une actualité de la danse contemporaine, la Biennale déploie de nouveaux modes de rencontre artistes-publics en favorisant la participation des habitants, des amateurs et des curieux à des formes artistiques singulières et hors les murs. › Divers lieux - www.dansetoujours.fr

30 AVRIL

DU 7 AU 12 MAI

› Auditorium

JSA BORDEAUX / CHARLEVILLE-MÉZIÈRES

BORDEAUX CITÉ TANGO FESTIVAL

Championnat de France basket Pro B. Match retour.

26 AVRIL

› Salle Jean Dauguet

PINK MARTINI

3 MAI

Préparez-vous pour vivre au son du tango argentin... Bals, spectacles, orchestres, cours de danse et ateliers de musique, expositions, ciné-débat et démonstrations de danse seront à l’honneur !

JC BROOKS & THE UPTOWN SOUND

› Bordeaux

Un savant mélange entre Otis Redding et The Stooges, dont l’énergie ressemble étrangement à celle d’un groupe de rock garage.

DU 9 AU 11 MAI

FULL METAL MOLIÈRE

Au carrefour d’un orchestre de danse cubaine des années 1930, d’un ensemble de musique de chambre, d’une fanfare de batucada brésilienne et de l’ambiance d’un film noir japonais, douze musiciens, un groupe : Pink Martini. › Théâtre du Casino

› Comptoir du Jazz

Deux acteurs ratés prennent en otage tout un théâtre pour infliger aux spectateurs une version très spéciale du «Malade imaginaire».

INCURSION BRÉSILIENNE AVEC MADRUGADA

6 MAI

› Théâtre Trianon

UNE HEURE, UNE OEUVRE, UN VIN

DU 11 AU 12 MAI

Cours de samba avec Angélica de almeida, dîner brésilien, concert avec Madrugada et DJ Izabelita.

Au programme : La vision après le sermon de P. Gauguin (1888, National Gallery of Scotland, Edimbourg) & Château du Tertre, Margaux.

Un week-end artistique et festif avec la 7e édition des Journées Européennes de l’Opéra.

› H36

› Bar à vin du CIVB

27 AVRIL

TOUS À L’OPÉRA ! › Grand-Théâtre de Bordeaux

27 AVRIL

11 MAI

GIRONDINS DE BORDEAUX / STADE DE REIMS

GIRONDINS DE BORDEAUX / AS NANCY LORRAINE

Championnat de France de ligue 1. 34e journée – Match retour

Championnat de France de ligue 1. 36e journée – Match retour

› Stade Chaban-Delmas

› Stade Chaban-Delmas

PHOTO : D.R.

àSt-Seurin | Avril 2013 | 29


14 MAI

THIERRY FISCHER Un évènement «Wagner / Berg / Berlioz». Rencontre/conférence de Séverine Garnier en compagnie de Thierry Fischer, organisée par Les Amis de l’ONBA. › Grand-Théâtre de Bordeaux

DU 14 AU 18 MAI

LES NOUVEAUX BARBARES. La violence à l’oeuvre dans les relations de travail lorsque les considérations professionnelles piétinent la dignité humaine. Une création qui parle de notre époque : à la recherche des nouveaux barbares... › Glob Théâtre

DU 15 AU 16 MAI

DU 14 AU 17 MAI

FRANCK DUBOSC SE PRÉPARE À L’ÉTAT SAUVAGE

LES APACHES

«Tel un lion trop vieux, Franck Dubosc casse les barreaux de sa prison dorée pour fuir au bout du monde loin des emmerdes... Jusqu’à ce que tout lui manque... Redevenu sauvage, il est trop tard pour revenir, mais assez tôt pour en tirer des conclusions, sur le monde pas si mauvais...» Franck Dubosc.

Conception, mise en scène, décor et costumes : Macha Makeïeff. La directrice de La Criée Théâtre national de Marseille, cofondatrice des Deschamps/Deschiens, rend hommage aux voyous classieux et artistes déclassés de la Belle Epoque. › TnBA – Salle Antoine Vitez (Grande salle)

DU 14 AU 25 MAI

CLASS ENEMY Texte Nigel Williams. Traduction Daniel Loayza. Mise en scène Nuno Cardoso. Production/création TnBA. Dans une salle de classe dévastée, six adolescents rageurs laissés là par des professeurs terrorisés se font cours à tour de rôle : jardinage, cuisine, sexe bien sûr... › TnBA

› Théâtre Fémina

DU 15 AU 16 MAI

DU 17 AU 19 MAI

WAGNER/BERG/BERLIOZ

FEU SACRÉ

Au programme : Richard Wagner, Siegfried Idyll. Alban Berg, Concerto «A la mémoire d’un ange». Hector Berlioz, Symphonie fantastique.

Avec Macha Méril et Jean-Marc Luisada au piano. Une pièce-concert à l’image de deux grandes figures du 19e siècle.

› Auditorium

› Théâtre Trianon

16 MAI

18 ET 19 MAI

SERGE BALSAMO

WEEK-END DES GRANDS CRUS DE BORDEAUX 2013

Une soirée de clôture pour cette première saison de «Jazz au Trianon». Avec Julie Laderach (violoncelle), Eric Dubosc (basse) et Carlton Rara (percussions). › Théâtre Trianon

DU 16 MAI AU 8 SEPTEMBRE

DAVID LIESKE Expositions de Markus Schinwald, Sylvia Sleigh, Pauline Boudry & Renate Lorenz, et David Lieske. Un évènement «Le CAPC a 40 ans».

› Hangar 14

› CAPC

LE RÊVE D’ARIANE OU LE QUATUOR RACONTÉ AUX ENFANTS

17 MAI

QUATUOR ALFAMA

30 | àSt-Seurin | Avril 2013

MUSIQUE

Cette année, pour la 8e édition, plus de cent propriétaires de Grands Crus vous feront découvrir le millésime 2010. Des dîners dans les châteaux, des visites du vignoble, une soirée, ainsi qu’un tournoi de golf complètent ce week-end épicurien.

18 MAI

Ariaga, Quatuor à cordes n°1 en ré mineur. Granados, Danzas espanolas (Galante &– Oriental &– Fandango &– Villanesca &– Andaluza). Schumann, Quintette en Mi bémol majeur pour piano et cordes.

à partir de 8 ans. Les quatre musiciens du Quatuor Alfama sont invités à l’Auditorium pour leur nouveau concert jeune public. Grâce aux histoires d’Ariane, le concert fera la part belle à l’histoire du quatuor, de Haydn à nos jours.

› Auditorium

› Auditorium

THÉÂTRE / DANSE

EXPOS / ATELIERS

SPORT


VOYEZ

GRAND ! À PETIT PRIX !

AUTOCOLLANT VITRINE 129 €HT VINYLE MICRO-PERFORÉ - QUADRI RECTO - 1,25 X 2 MÈTRES

159 €

HT

BÂCHE PVC

PVC M1 IGNIFUGÉ -QUADRI RECTO - 1,25 X 3 MÈTRES

PANNEAUX AKYLUX

®

4 OEILLETS - QUADRI RECTO - 60 X 80 CM

À LOUER 05 56 52 94 99 À VENDR E

139 €HT LES 10

05 56 52 94 99

05 56 52 94 99 PRIX D’UN APPEL LOCAL

S E H C I F F A & S R E POST ! T I U T A R G S I V DRAPEAUX DE E T R E F F O N O S I A R PLV LIV

EN FRANCE

AU 31 MAI TIONS VALABLES JUSQU’ PRIX HORS TAXE, PROMO

2013 - RCS BORDEAUX 527

879 530 - © AVRIL 2013 àSt-Seurin | Avril 2013 | 31


Vos détaillants FDJ à Bordeaux vous ont fait gagner

plus de 2,2 millions d’euros lors de ces 2 derniers mois ! Le Chiquito

Loto 21/02

2 297 €

Le Vincennes

astro 6/03

2 000 €

Café de la Bourse

Loto Foot 15/02

2 199 €

La Mouette

Loto 18/02

1 966 €

L’Escale

parions sport 14/03

2 138 €

L’hippocampe

Loto Foot 16/03

1 955 €

Le Rallye

amigo 27/02

2 040 €

Le Napoléon

Loto 9/02

1 806 €

Le Fontenoy

goaL 4/03

2 000 €

Chez Dany

KEno 12/03

1 350 €

Le Marigny

astro 15/03

2 000 €

Le Longchamp

amigo 28/02

1 205 €

restez maîtredujeu ! fixez vos limites j o u e r c o m p o rt e d e s r i s q u e s : e n d e t t e m e n t, d é p e n d a n c e . . . a p p e l e z l e 0 9 7 4 7 5 1 3 1 3 ( a p p e l n o n s u r t a x é )

À St-Seurin - Avril 2013 - n°6  

Journal d'information de proximité - Quartier Saint-Seurin à Bordeaux

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you