Page 1

OTAL Pierre

PORTFOLIO 2014 _ 2018 Sélection de Travaux


OTAL Pierre

PORTFOLIO 2014 _ 2018 Sélection de Travaux

004 - 005

CURRICULUM VITAE

ARCHITECTURE STRATÉGIE URBAINE & TERRITORIALE PROGRAMMATION 006 - 043

RECHERCHE ÉCRITURE - MISE EN PAGE - ÉDITION GRAPHISME - ILLUSTRATION 044 - 057


OTAL Pierre

Architecte DE Diplomé de l'ENSACF avec mention Très Bien Né le 28.01.1995 à Pau (64) Nationalité : Française Titulaire du Permis B Tél. : 06.78.40.39.00 @ : pierre-otal@orange.fr Langues : Français - langue maternelle Espagnol - parlé et écrit couramment Anglais - bon niveau écrit et oral - Certification CLES

FORMATION : 2009 - 2012 : Obtention du Baccalauréat S Sciences de l’Ingénieur (Mention Assez-Bien) Lycée Saint-Cricq - Pau (64)

2012 - 2015 : Cycle de Licence en Architecture ENSACF École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (63)

2015 - 2016 : Année d’échange international FADU Facultad de Arquitectura, Diseño y Urbanismo - Universidad de Buenos Aires - Argentine

2016 - 2018 : Cycle de Master en Architecture Domaine d’étude ETEH Eco-conception des Territoires et Espaces Habités à l’ENSACF - Clermont-Ferrand (63)

STAGES : 27.04.09 - 01.05.09 : Stage de “découverte” à l’agence Atelier du Té à Pau (64)

27.01.14 - 07.02.14 : Stage de “suivi de chantiers” à l’agence Camborde Architectes à Pau (64) - Maître de stage : Julien CAMBORDE

26.01.15 - 20.02.15 : Stage de “première pratique” à l’agence Hessamfar & Vérons Architectes Associés à Bordeaux (33)- Maître de stage : Florence RENAULD

06.06.17 - 28.07.17 : Stage dans l’organisme Pixel[13] à Busséol (63) - Maître de stage : Sabine THUILIER

04


CURRICULUM VITAE

Retour au sommaire

COMPÉTENCES : CAO - DAO - MODELEURS 3D : AutoCAD ArchiCAD SketchUp 3ds Max Vectorworks Artlantis

GRAPHISME : Adobe Photoshop Adobe Illustrator Adobe InDesign

MONTAGE AUDIO / VIDÉO : Adobe Première Pro Audacity

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES : 2010 : Saisonnier pour les travaux d’écimage du maïs semence du 28/07/2010 au 11/08/2010 2011 : Aide à la bourse des livres au Lycée Saint-Cricq du 05/07/2011 au 08/07/2011 Saisonnier pour les travaux d’écimage du maïs semence du 18/07/2011 au 08/08/2011

2012 : Aide à la bourse des livres au Lycée Saint-Cricq du 23/07/2012 au 27/07/2012 Saisonnier pour les travaux d’écimage du maïs semence du 30/07/2012 au 11/08/2012 Agent technique (manutention) à La Maison du Jambon à Arzacq du 13/08/2012 au 31/08/2012

2013 : Agent d’entretien à l’OPHLM du 18/07/13 au 08/08/13

Guide au Château de MORLANNE du 10/08/13 au 31/08/13

2014 : Ouvrier à l’usine DAIMLER AG (Constructeur Mercedez-Benz à Rastatt – Allemagne) du 23/06/14 au 02/08/14 2016 : Officier de liaison à l’OPHLM du 08/08/16 au 26/08/16 2017 : Agent d’entretien à l’OPHLM du 01/08/17 au 31/09/17 2018 : Présentation du projet de fin d'étude au Ministère de la Cohésion des Territoires et Ministère des Relations avec le Parlement Lors du colloque NOUVELLES RURALITÉS, TERRES D’OPPORTUNITÉ POUR ENTREPRENDRE Organisé par l'Association Nationale Nouvelles Ruralités (ANNR) le 04/07/18

05


Retour au sommaire

ARCHITECTURE STRATÉGIE URBAINE & TERRITORIALE PROGRAMMATION

09 - 015

017 - 023

025 - 031

UN NOUVEAU CHAPITRE : TRANSITION FAMILIALE ET ALTERNATIVE AGRICOLE Période : Sept. 17’Fév. 18 : stratégie territoriale - Fév. 18’ PFE: conception architecturale M2 ETEH ENSACF Site de projet : FR. - Cantal - Secourieux 15170 Communauté de Communes de Saint-Flour Enseignants : Jean-Louis COUTAREL - MarieHelene GAYCHARPIN - Jean-Baptiste MARIE Yan OLIVARES - Bertrand RETIF (paysag.) William SANCHEZ Concours : !mpact organisé par KARIBATI

“CACHÉS RÉVÉLÉS” CENTRE D’HÉBERGEMENT D’URGENCE ET DE RÉINSERTION SOCIALE Période : Février à Mai 2017 - M1 ETEH ENSACF Site de projet : FR. - Puy de Dôme Clermont-Ferrand 63000 Enseignants : Jean-Louis COUTAREL - Catherine G AU T HIER (socio.) - Rémi LAPORTE - Hugo RECEVEUR (paysag.) - William SANCHEZ Concours : !mpact organisé par KARIBATI

“LA SEÑAL” TOUR DE PROGRAMME MIXTE (8000m2 LOGEMENTS - 2000m2 EQUIP.) Période : Mars à Juillet 2016 - M1 FADU (Facultad de Arquitectura Diseño y Urbanismo) Échange international Buenos Aires Site de projet : ARG. - Buenos Aires - Barrio Retiro Enseignants : Débora BELLAGIO - Martin ITZE Concours : Vivienda En Red

033 - 039

041 - 043

COLLEGE À JOYEUSE RESTRUCTURATION URBAINE STRATEGIE TERRITORIALE Période : Février à Juin 2015 - L3 ENSACF Site de projet : FR. - Ardèche Joyeuse 07260 Enseignants : Philippe AYAD - Magdelaine LOUNIS - Olivier MACLES - Bertrand RETIF (pays.)

LOGEMENTS ETUDIANTS CAFÉ THÉÂTRE Période : Février à Juin 2014 - L2 ENSACF Site de projet : FR. - Puy de Dôme Clermont-Ferrand 63000 Enseignants : Arnaud BOYER - François MARZELLE

07


Retour au sommaire

STRATÉGIE TERRITORIALE CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

UN NOUVEAU CHAPITRE : TRANSITION FAMILIALE ET ALTERNATIVE AGRICOLE

Conception de 4 logements, d’une serre, d’ateliers et d’espaces collectifs pour faciliter l’installation de nouvelles exploitations agricoles.

PFE - 2018 (mention Très Bien)

Coupe transversale Maison EME

09


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Notre découverte du pays sanflorain s’est faite par les environs de la ville de Saint-Flour, ses paysages naturels et ses découpes agricoles, sa structure de plateaux, de vallons et de vallées. C’est en arpentant ces territoires que nous étions sensibles à leur diversité, leur poésie et leurs richesses. Nous pensions alors que la ville de Saint-Flour s’identifiait par le bais des paysages qui l’entourent. Cette démarche de travail est partie d’une question commune qui nous avait été formulée : Quel développement soutenable pour les pays de Saint-Flour ? > Cette ville et ses alentours sont indissociables et ils ne peuvent trouver leur force que conjointement. C’est dans ce sens que nous avons préféré regarder la Communauté de communes, le territoire dans son entièreté. Pour entrer sur le territoire nous avons mis en place une grille de lecture qui joint l’approche sensible des paysages que nous avions expérimenté et la collecte de relevés statistiques. Ces données nous ont permis de comprendre les conditions de vie des hommes, les conditions sociales, des tissus économiques, urbains et agricoles qui maillaient le territoire. D’après cette étude croisée nous relevons des situations de creux, des faiblesses, une répartition inégale des chances et des potentiels. Pour rétablir une équité sociale et territoriale nous choisissons alors d’inverser le regard et d’intervenir sur l’ensemble du territoire au delà de SaintFlour. L’intervention s’intéresse ici au cas des « néo-paysans », de personnes qui viennent s’installer à la campagne et qui n’ont aucun lien au départ avec l’agriculture mais qui décident de changer de vie pour devenir paysans.( “Paysans” est employé ici, et non “agriculteurs”, pour témoigner de pratiques à rebours de l’agriculture industrielle, comme l’agriculture raisonnée, biologique, agro-écologie, permaculture etc.) Aujourd’hui, vouloir s’installer et monter son exploitation agricole représente une réelle difficulté comme peuvent en témoigner des documentaires ou des rencontres (Anaïs s’en va-t’en guerre, documentaire de Marion Gervais, 2014 ou le film de John Shanl : « L’hiver dernier » de 2011).

SERRE

LOGEMENTS COLLECTIFS

Réhabilitation

Construction neuve

LOGEMENT INDIVIDUEL

Construction neuve

ESPACES COLLECTIFS Réhabilitation

LABORATOIRE CULINAIRE Réhabilitation

GARAGE AUTO-PARTAGE Réhabilitation

010


ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER II

Retour au sommaire

Les interventions architecturales dans la commune de Secourieux (dans le Cantal) ont ici pour but de re-dynamiser un hameau en réhabilitant 5 édifices aujourd’hui délaissés et en implantant deux constructions neuves permettant d’accueillir des familles et des travailleurs saisonniers ou seuls.

Habitation existante

Garage 31m²

Sous serre Sol : Terre battue

Salle d'eau - 5,3m²

Terrasse - 25m²

Hsp : 2,5m Sol : Chappe béton surfacée Murs : Cloisons sèches Fermacell Powerpanel H2O

Sous serre Sol : Panneaux OSB

Chambre -12,7m²

Hsp : 2,5m Sol : Parquet bois massif Murs : (séjour) OSB étagères murales (sde) Cloisons sèches Fermacell greenline

WC - 2m² ELEC

Entrée - 3m²

SdB 3,4m²

Hsp : 2,4m Murs : Cloisons sèches Fermacell Powerpanel H2O

Palier - 6m²

Cuisine - 13,5m² Hsp : 2,51m Sol : Chappe béton surfacée Murs : Fermacell greenline Plafond : Solives bois massif apparente - Panneaux OSB

Chambre 9,8m²

Hsp : 2,40m Sol : Parquet bois massif sur chappe sèche Murs : Fermacell greenline

Séjour - 26,5m²

Chambre 10,5m²

Hsp : 2,40m Sol : Parquet bois massif sur chappe sèche Murs : Fermacell greenline

Hsp : 2,51m Sol : Parquet bois massif Murs : Fermacell greenline Plafond : Solives bois massif apparente - Panneaux OSB

Terrasse O. 28m² Sous serre Sol : Parquet bois massif

Terrasse - 12,5m²

Terrasse Sud 16,5m²

Sous serre Sol : Panneaux OSB

Sous serre Sol : Parquet bois massif

Plan R+1

Plan logement individuel RDC

Façade EST

De manière à accompagner et faciliter les installations et initiatives des nouveaux paysans, nous créons des logements “passerelles” dans le hameau de Secourieux de la commune de Neussargues en Pinatelles. De plus, la Communauté de Communes du Pays de Murat mène une politique d’accueil et d’accompagnement personnalisé et financier pour les nouveaux arrivants et l’élaboration de projets. Ce projet permettrait à des personnes/familles de venir expérimenter les modes de vie en milieu rural et de pouvoir pratiquer et exercer une activité agricole dans une situation plus stable et moins bancale économiquement. Ces logements seraient en location, avec accession à la propriété possible, une sorte de levier et de tremplin afin d’éviter d’avoir à investir avant même de pouvoir cultiver.

011


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Pour la conception des nouveaux logements les intentions architecturales se tournent alors vers 3 notions :

ÉVOLUTIVITÉ (des espaces créés, possibilité d’extensions, un volume capable bien plus grand contenant un volume habité)

012

MODULARITÉ (varier les vues, les espaces, les rapports intérieurs-extérieurs, les usages et l’appropriation. Modularité des évolutions également)

ÉCONOMIE (matières simples/ brutes, mise en œuvre simplifiée et peu de finition, économie d’usage et d’habitat par une efficacité thermique et bioclimatique)


ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER II

Retour au sommaire

8.50 7,60

5,50

4.00 3,40 2,55

0,00

Coupe longitudinale sur l’aire de manutention et l’atelier cuisine

Schéma de conception de la serre En plus des logements capables d’accueil 4 foyers (4 logements, 1 T2, 1 T3 et 2 T4) sont mis en communs des parcelles cultivables, des outils ainsi que des espaces collectifs qui pourraient servir tant d’ateliers, de laboratoire, de local de stockage ou encore d’espace de culture pour les semis. Ces espaces collectifs sont répartis dans le village et s’implante en fonction des usages qui leurs sont attribués. Le laboratoire de cuisine prend place au cœur d’une ancienne grange qui sera réhabilité à l’entrée du village. Ainsi, à proximité du four à pain, elle bénéficie de la visibilité de l’axe de circulation le plus emprunté. Cet emplacement permet également de faire le lien avec le garage partagé aligné en contre bas et de renforcer le tissu rendu labyrinthique par la proximité des édifices et la délimitation des parcelles par les murs en pierre sèche. La serre vient quant à elle profiter de l’emplacement d’une grange à proximité des parcelles cultivables. Elle prend place au niveau haut de cette grange et profite de l’inertie des murs de pierre pour restituer une chaleur supplémentaire à la culture sous serre. Au niveau bas accessible en face de l’accès d’une des parcelles, du matériel et des outils agricoles peuvent être stockés ainsi que la récolte de fruits et légumes. A travers ce projet, j’aimerai être en mesure d’offrir aux nouveaux arrivants tout ce qu’ils pourraient avoir besoin pour pratiquer une activité agricole. N’ayant aucune légitimité à imaginer des espaces et des usages dont je n’ai aucune expérience, je m’appuie sur la pratique, les besoins et l’expérience de trois paysans : deux maraichers bio, Damien et Francelyne, et un cultivateur de pois blonds Henri Bouniol.

7.80

5.55

+2.70

0.00

Coupe transversale sur la serre

013


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

LABORATOIRE CULINAIRE

EXPÉRIMENTATION ET MISE EN VALEUR DU PRODUIT Axonométrie d’usage _ Manutention, travaux & mise en valeur

Échantillon de matières _ Façade EST

Vue intérieure Laboratoire culinaire & bureaux

014


ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER II

Retour au sommaire

MAISON EME

ECONOMIE MODULARITE EVOLUTIVITE

Axonométrie d’usage _

Bricolage, projection et détente

Échantillon de matières _ Façade EST

Perspective Vue sur terrasse Sud

015


Retour au sommaire

CACHÉS RÉVÉLÉS CHU - CHRS

STRATÉGIE URBAINE CONCEPTION ARCHITECTURALE Restructuration urbaine d’un quartier et conception d’un Centre d’Hébergement d’Urgence et de Réinsertion Sociale d’une capacité d’accueil de 100 personnes.

M1 - 2017

Participation au concours IMPACT, une initiative de Karibati, en partenariat avec la Cité de l’Architecture et du Patrimoine et Ecologik.

017


STRATÉGIE URBAINE - CONCEPTION ARCHITECTURALE

Une entrée de ville enclavée Le projet s’inscrit dans une réflexion à l’échelle urbaine qui, par son implantation dans un ancien quartier industriel et ouvrier, se retrouve aujourd’hui en désuétude, dans un entre-deux villes encore peu qualifié. La stratégie tend à revaloriser le tissu existant selon un processus à long terme d’acupuncture urbaine. Le quartier est actuellement marqué par l’emprise de friches industrielles majeures à l’échelle de la ville. Depuis ces friches nous implantons des espaces publics «déjà là» qui soulignent le tissu végétal déjà formé, le tissu viaire ou bâti existant tout en lotissant ces îlots hors d’échelle de façon à refragmenter le parcellaire et offrir un quartier dialoguant davantage avec l’échelle humaine. Selon ce processus d’interventions ponctuelles nous avons pris le parti de densifier et structurer dans un premier temps le cœur du quartier, aujourd’hui isolé du reste de la ville par les enclaves industrielles délaissées et le tissu viaire très dense qui l’entoure. Nous avons choisi d’implanter le Centre d’Hébergement d’Urgence en cœur de quartier, en porte-à-faux entre l’entreprise emblématique des ACC (spécialisée dans le reconditionnement des trains), et l’ancienne friche des Abattoirs (véritable parc urbain enclavé). Le projet sert alors de pivot entre la densification future du quartier Saint-Jean prévue dans le PLU, et la mémoire de la ville industrielle de Clermont-Ferrand. Ainsi, le Centre d’Hébergement se place en front de parc urbain et dans le dessin d’un tissu résidentiel resserré au sein d’un îlot mixte.

Intervention au cœur du quartier Saint-Jean

Ruelle

Parc urbain pénètre dans l’îlot Libérer Vues Venelle Artère dynamique

Schéma de construction de l’îlot urbain

018


ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER I

Retour au sommaire

Découlant de notre réflexion urbaine, nous avons pu cibler en équipe des besoins de mixité programmatique au sein du quartier, une valorisation de la place des habitants, un renforcement des liens visuels avec le paysage lointain déjà existant dans les trames urbaines du quartier Saint-Jean ainsi qu’un besoin, à l’échelle métropolitaine, d’une respiration au sein de la ville, qui se matérialiserait par un parc. Le programme de Centre d’Hébergement d’Urgence est alors placé de façon symbolique et géographique en façade de la future transformation du quartier et au cœur même de son développement prochain. Il était important que notre programme ne soit pas dissimulé, tel que c’est le cas actuellement, mais placé, ancré dans une évolution possible de la ville. En effet, notre équipement revêt des enjeux sociaux et économiques majeurs, qui sont habituellement tenus sous silence, mais dont la nécessité de revenir sur la place publique se faisait ressentir, de notre point de vue.

5m

Plan de masse éch. 1/500ème

0

25m 10m

50m

019


STRATÉGIE URBAINE - CONCEPTION ARCHITECTURALE

L’ancienne friche des abattoirs est requalifiée en parc urbain. Le centre d’hébergement prend position dans une bande bâtie en front de parc. La morphologie en peigne permet de prolonger le parc jusque dans l’ilot.

Dans un souci d’économie foncière et constructive, les programmes s’imbriquent pour ne former qu’un seul édifice. La topographie et la répartition des accès permettent à chaque programme de fonctionner de manière autonome tout en gardant la compacité recherchée.

Plan de rez-de-chaussée

020


Retour au sommaire

ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER I

Pour privilégier les vues lointaines et le rapport à l’extérieur, les espaces communs privilégient la transparence. Le patio est ainsi perçu tel une continuité du parc urbain.

Coupe longitudinale

[Description]

Coupe transversale

021


STRATÉGIE URBAINE - CONCEPTION ARCHITECTURALE

Une intériotité intime, se sentir protégé sans être oppressé

022


Retour au sommaire

ARCHITECTURE - ENSACF - MASTER I

Schéma bioclimatique d’un appartement de réinsertion sociale

Les espaces de chambre / studio et la vue sur le paysage

023


Retour au sommaire

LA SEÑAL

CONCEPTION ARCHITECTURALE

Conception d’un édifice de programme mixte (8000 m 2 de logements, 2000 m 2 d’équipements publics et d’espaces collectifs) dans un quartier dense et mixte de Buenos Aires.

BA-24

M1 - 2016 (échange international à la FADU - Buenos Aires)

CÓDIGO: Participation au concours VER, Vivienda En Red, qui met en concurrence des projets de Sao Paulo (Brésil), Buenos Aires et Cordoba (Argentine), et Montevideo (Uruguay), autour d’une programmation de logements et d’équipement de haute densité.

VER 20|16

025


CONCEPTION ARCHITECTURALE

Escala Escala 3 3 Escala Escala 2 2 Escala Escala 1 1

Espacios Espacios comunes comunes Terazas Terazas comunes comunes Viviendas Viviendas EquipamienEquipamiento publico to publico

Le projet s’implante dans un quartier dense composé de typologies hétérogènes. La tour prend parti de cette discontinuité et vient s’adapter à trois échelles d’altitudes différentes. La première échelle est celle du site, de l’environnement proche, sur-lequel le premier volume vient s’appuyer afin de Processus Processus de de Conception Conception former une ligne continue sur l’avenue Juncal. La seconde échelle est celle de la rue Basavilbaso, le second volume vient s’adapter à la hauteur du bâtiment dont il fait face. La dernière échelle est la plus éloignée, celle du quartier, le volume principal prend donc la forme d’une tour pour former une nouvelle ligne urbaine sur le site.

Imbrication Imbrication de de 3 volumes 3 volumes Imbrication de 3 volumes

026

Rythme Rythme structurel structurel Rythme structurel

Escalier Escalier en en contact contact du du Patio Patio Escalier en contact avec le patio

Vues Vues sursur le Paysage le Paysage Lointain Lointain Vues singulières sur le paysage lointain


Retour au sommaire Imbrication de 3 volumes

Rythme structurel

Coupe Axonométrique_ Du Public au Privé

Escalier en contact du Patio

ARCHITECTURE - FADU - MASTER I Vues sur le Paysage Lointain

6

027


CONCEPTION ARCHITECTURALE Axonométrie générale

028


ARCHITECTURE - FADU - MASTER I

Retour au sommaire Espaces modulables

SCÈNE EXTÉRIEURE Les représentations théâtrales ou musicales font également parties des nombreux autres usages que l’on peut trouver sur ces terrasses. Ainsi certains groupes ou troupes de théâtres peuvent investir les lieux le temps d’une représentation.

ESCALIER PATIO L’escalier ainsi que les circulations sont placés an contact du patio pour apporter une ventilation naturelle, un ensoleillement constant et des vues vers le cœur du patio. La brique est utilisée en moucharabié afin de laisser passer la lumière mais préserve l’intimité pour l’entrée des logements.

PROJECTION DE FILMS La projection de films contre la façade contribue à développer de nouveaux usages et implique directement les usagers dans la vie de l’édifice.

BAR La proximité du Patio et de l’espace public offre à ce lieu de réelle qualité d’ouverture et permet de prolonger l’espace dans deux directions possibles. Les fenêtres amovibles prolongent l’espace vers l’espace public où du mobilier est disposé. Le Patio quant à lui est préservé de toute l’agitation de l’espace public et dispose d’une plus grande intériorité.

FOYER La grande superficie de cette pièce permet également de séparer les usages en deux au travers de cloisons amovibles. Ainsi plusieurs familles peuvent se partager cet espace afin de travailler, se divertir, ou pour tout loisirs. La séparation en deux espaces différents permet d’ouvrir partiellement les cloisons amovibles au centre de l’édifice afin d’offrir un espace de lecture en doubles hauteurs.

SALLE D’EXPOSITION La position stratégique à l’angle de la parcelle donne à cet espace une grande visibilité et une facilité d’accès. Un espace d’exposition artistique et culturel peut prendre place dans ce lieu. Les fenêtres coulissantes côté espace public permettent de réguler l’entrée des personnes et offrent des vues partielles vers l’intérieur de cet espace invitant progressivement l’usager à rentrer à l’intérieur.

FOYER Cet espace est conçu comme un espace flexible, adaptable et dont les fonctions peuvent évoluer dans le temps en rapport avec les pratiques habitantes. En ville, les espaces pour se retrouver en famille ou entre amis sont peu nombreux, alors nous imaginons ce lieu comme un espace d’échange et de convivialité lors de temporalités ponctuels comme les anniversaires, les fêtes et autres évènements annuels.

SALLE DE CONFÉRENCE La proximité du quartier d’affaires de Retiro permet de développer un espace de conférence pouvant être utilisé par des hommes d’affaires. Cet espace peut se fermer totalement et jouir ainsi d’une intimité nécessaire pour cet usage.

029


CONCEPTION ARCHITECTURALE

Aceso Viviendas y Equipamineto Publico

Aceso SUM

+ 0.37

+_ 0.0

Plan RDC Plandu RDC

Plan de l’étage courant

030 Plan Etage Courant Logement

7


Retour au sommaire

ARCHITECTURE - FADU - MASTER I

Coupe longitudinale

031


Retour au sommaire

STRATÉGIE TERRITORIALE CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

COLLÈGE À JOYEUSE (07)

Analyse et conception d’une stratégie territoriale sur la CC du Pays de Beaume-Drobie en Ardèche. Intervention programmatique, architecturale et urbaine d’un collège et de la restructuration d’une entrée de bourg

L3 - 2015

Affiche conceptuelle de communication du projet Dans la conception du CDI, suspendu au dessus de l’entrée du collège, le mobilier est pensée en amont, faisant partie intégrante du projet. Les dispositifs comprennent des assises, des espaces de travail et des rayonnages, conforme aux usages attendus par le programme. Ils sont confondus et solidaires de la structure en treillis en lamellé collé. La reprise du style de «La Linea» montre cette intégration du mobilier ici poussée à l’extrême où le sol, la structure, les dispositifs et même le personnage font partie d’un ensemble.

033


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Phase 1 - Redonner la place au piéton

Phase 2 - Élaboration d’une trame urbaine et paysagère

Phase 3 - De l’échelle domestique à l’échelle territoriale

034

Requalification urbaine L’élaboration d’un phasage de l’aménagement permet l’extension du centre bourg de façon cohérente en repensant radicalement les logiques de planification en milieu rural. Cela permet de favoriser le lien social, de développer les mobilités douces, d’entretenir une synergie entre les programmes proposés (et avec le site existant). La première intervention consiste à redonner la place au piéton avec l’implantation d’une borne à l’entrée du centre ancien afin de contrôler les circulations automobiles. Les trottoirs sont détruits et permettent la création d’une trame paysagère pour les accès aux logements en centre bourg. L’habitat groupé constitue la première intervention sur ce secteur. Dans un second temps, la création d’une crèche et d’un Fab Lab vient renforcer cette planification. La mise en place de dispositif urbain s’appuyant sur la trame permet de gérer intimité et seuils en fonction des usages, des végétations denses permettent une mise à distance de l’entrée au logement, d’autres accueillent un potager, etc. L’implantation du futur collège marque le troisième temps fort de cette planification. Il est conçu comme le levier permettant la création d’un axe de mobilité doux reliant Joyeuse à Lablachère.


ARCHITECTURE - ENSACF - L3

Retour au sommaire

1

Marquer l’angle Entrée de Centre-Bourg

2

Consolider l’axe Création d’un front bâti

Qualifier l’entrée de bourg

3

Intériorité intime et protégée Continuité de l’espace public

Une posture claire

Favoriser le lien social

Intervention architecturale Le site est un emplacement stratégique à l’entrée de bourg, il est l’articulation entre deux axes de mobilités de caractères différents. Aujourd’hui en friche végétales, il nécessite une requalification par l’implantation d’un programme fort, à l’articulation du bourg de Joyeuse et des villages alentours. L’implantation de l’équipement et du stationnement à l’entrée du bourg se veut être une transition littérale au mode de mobilité doux. Les usagers des villages alentours se rendent au stationnement afin d’amener leurs enfants au collège, leurs plus jeunes enfants à l’école primaire en contre bas, ou encore à la crèche. Le stationnement fait également office de point relais vers ces mobilités douces les jours de marchés, de courses, ou d’événements dans la ville. Le collège se veut tourner vers cet axe de mobilité doux en direction du centre ancien, les salles de cours étant implantés en front bâti le long de l’axe majeur, elles permettent de bénéficier d’une intériorité sur la parcelle et d’ainsi créer une cour intime et protégée. La cour se voulant être une prolongation de l’espace public, on accède au collège sous le CDI, suspendu, marquant un seuil et laissant un préau généreux sur le parvis.

PROGRAMME :

Collège et gymnase destinés à accueillir 350-400 élèves Parking souterrain relais

_Gymnase : Terrain de handbal Bureau enseignants EPS 2* vestiaires + sanitaires Stockage Surface totale : 1000 m2

_Cour : Cour de récréation sur deux niveaux (0,0 - 4,0m) Cour minérale partie haute, dominence végétale partie basse

_CDI : Accueil - Bureau documentaliste 6 postes informatiques Mobiliers intégrés ( assises / postes de travail) Rayonnages Surface totale : 600 m2

_Self : Self-service Salle de restauration Cuisine : 40m2 Plonge : 40m2 Chambre froide - Stockage Local Poubelle Vestiaires Surface totale : 350 m2

_Administration : 5 bureaux : - direction - gestionnaire (*2) - secrétaire - COP Vie Scolaire Infirmerie Surface totale : 250 m2

_Salles de Cours : 21 Salles, dont : - salle de Musique - salle de Technologie, commun avec FabLab - 2 salles de Physique-Chimie - salle d’Arts-Plastiques - salle informatique 30 postes Surface totale : 1250 m2

_Parking : Parking deux niveau Niveau haut réservé : enseignants, personnel administratif et agents - Collège Niveau Bas stationnement public

035


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Coupe transversale sur le projet

Plan R+1 du CDI

Façade SUD, sur axe de mobilité douce

036


ARCHITECTURE - ENSACF - L3

Retour au sommaire

Dispositif de travail

Dispositifs d’assises

Rayonnage sur treillis

Perspective intérieure CDI: trame structurelle/circulation

037


STRATÉGIE TERRITORIALE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Plan bâtiment de cours

Perspective intérieure salle de cours

038


ARCHITECTURE - ENSACF - L3

Retour au sommaire

Publication Le travail de cet atelier (Semestre 6 - L3 - 2015) a donné lieu à une publication en partenariat avec la Communauté de Communes Pays Beaume Drobie, le Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche, avec le soutien de la région Auvergnes Rhônes-Alpes et du département de l’Ardèche.

Consultation en ligne à l’adresse suivante : https://fr.calameo.com/books/00079914074ac31f915aa

039


Retour au sommaire

STRATÉGIE URBAINE CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

LOGEMENTS ÉTUDIANTS CAFÉ-THÉÂTRE

Conception de logements étudiants à proximité du nouveau site de l’école d’architecture de Clermont-Ferrand et d’un équipement en relation avec le quartier et ses habitants.

L2 - 2014

Plan masse : Mesurer l’impact d’un nouvel équipement dans la dynamique urbaine Le point de départ du projet est l’ouverture prochaine de la future école d’architecture de Clermont-Ferrand. Ce nouvel équipement sera fréquenté par un nombre d’étudiants, relativement important à l’échelle de ce quartier, dont les besoins ne seront pas forcement pris en compte à proximité. Il s’agit donc de déterminer quels sont ces besoins en termes d’équipements et de logements à partir d’une analyse approfondie du territoire proposé. Au-delà de la gestion fonctionnelle d’un programme donné, il s’agit d’apporter des réponses en termes de stratégie d’implantation vis-à-vis du contexte et des nouveaux usages potentiels de l’espace public en présence.

041


STRATÉGIE URBAINE - CONCEPTION PROGRAMMATIQUE ET ARCHITECTURALE

Schéma d’implantation

Plan du Rez-de-chaussée haut - Accès aux logements (+10,0m)

Après la première démarche analytique du territoire de Clermont Nord, il appartenait à chaque étudiant de déterminer le terrain sur lequel construire. Ainsi, mon choix s’est porté sur une parcelle en pente (10m niveau entre point haut et bas). La parcelle était auparavant une bande fine de végétation non maîtrisée. La stratégie a donc été dans un premier temps de séparer les accès des logements et de l’équipement. De part cette stratégie, on obtient un niveau de rez-dechaussée haut rendant accessible par les circulations verticales les niveaux de logements inférieurs. Le RDC bas, faisant front à un axe de circulation important, est le niveau de l’équipement.

Plan du RDC bas - Equipement Café-Théâtre

Façade SUD

Façade EST

042

Au rez de chaussée l’équipement est un café théâtre. Le territoire Nord de ClermontFerrand avec la présence des cités Michelin et de nombreux pavillonnaires est une cité dortoir. Quartier peu animé, les habitants rentrent chez eux après le travail et ne ressortent que pour retourner travailler le lendemain matin. Le but de l’implantation d’un tel équipement est donc de dynamiser le quartier en proposant un programme à la fois culturel et divertissant pour toucher un maximum de population, du jeune au retraité, du parent actif à l’étudiant.


ARCHITECTURE - ENSACF - L2

Retour au sommaire

R

Coupe longitudinale

R

16 15

R

14 13 12 11 10 9

1 2

14

16 x 19 = 300

7

6

5

4

5

3

4

2

= 300

15

8

3

5

16

1

17 x 17

17

6

13 12

7 8

10

9

11

Plan R-1

ML

ML

ML

ML

ML R

ML

ML

ML

ML

ML

ML

ML

ML

ML

ML

ML 16 15 14 13 12 11 10 9

1 2

8

16 x 19 = 300

3

14

7

4 5

6

15

5

16

4

17

3

SE

SE

2

SE

SE

1

SE

SE

= 300

SE

SE

5

SE

SE

17 x 17

SE

SE

6

13 12

7 8

10

9

11

Plan du R-2

Du rez-de-chaussée, on accède aux deux niveaux de logements étudiants disposés respectivement en R-1 et R-2. Le bâtiment en longueur s’articule en deux parties, une première composée de T3 mono-orientés puis un espace de détente, collectif créant un lien avec la seconde partie, composée de T1, parsemés d’espaces collectifs. Des cuisines collectives sont disposées en proue ouvrant sur des terrasses. Les lamelles de bois faisant office de brise-soleil sur les espaces collectifs sont reprises pour créer les gardes-corps des terrasses collectives.

Rez - 3D

GSPublisherEngine 0.96.100.100

Vue perspective écorchée d’un studio type

Rendus 3D en maquette blanche

043


Retour au sommaire

RECHERCHE ÉCRITURE - MISE EN PAGE - ÉDITION GRAPHISME - ILLUSTRATION

045 - 047

048 - 051

053 - 055

MÉMOIRE HÉBERGER LES SANS-ABRI : UN ACCUEIL PLURIEL ET INDIVIDUEL Période : Fév. 17 à Janv. 18 : enquête, entretiens et écriture du mémoire. M1-M2 ETEH ENSACF Enseignants encadrants : Shahram ABADIE - Amélie FLAMAND (socio.) - Marie-Helene GAYCHARPIN - Rémi LAPORTE Édition : 131 pages, reliure dos carré-collé, imprimé en 8 exemplaires

LE CARNET DU JEUNE ARCHITECTE Période : Sept. 16 à Fév. 17 - M1 ETEH ENSACF Enseignante encadrante : Sabine THUILIER Intervenant extérieur : Amélie FLAMAND (socio.) Édition : - 1er tirage : 54 pages, reliure spirale, imprimé en 30 exemplaires pour les élèves. - 2nd tirage : 58 pages, reliure dos carré-collé, imprimé en 60 exemplaires pour communication extérieure de l’ENSACF et distribués par Agnès BARBIER, directrice de l’établissement.

À L’ÉCOLE DES CABANES Période : Juin - Juillet 2017 Stagiaire chez Pixel (13) Maître de stage : Sabine THUILIER Édition : Livret de 12 pages, reliure piqûre à cheval, distribué par la Ville de Clermont-Ferrand, nbr. d’exemplaires inconnu.

045


Retour au sommaire

MÉMOIRE

RECHERCHE - ECRITURE - EDITION

Ecriture d’un mémoire sur les conditions d’accueil en centre d’hébergement à grande capacité d’accueil. Enquête et entretien sur deux terrains d’étude : Le Refuge géré par la Mie de Pain (réalisé par Atelier Robain Guieysse - Paris 13e) et La Cité de Refuge (réalisé par Le Corbusier et Pierre Jeanneret en 1933 et réhabilité par François Gruson, Agence Opéra, et François Chatillon)

M1-M2 - 2017

047


RECHERCHE - ECRITURE - ÉDITION

Ce mémoire est l’occasion de se questionner sur les conditions d’hébergement des personnes sans-abri dans la lutte contre l’exclusion sociale. Les travaux des sociologues, les hébergés et les travailleurs sociaux rencontrés, s’accordent sur le fait que le réapprentissage de la vie sociale et individuelle, représente le principal levier pour s’en sortir. L’arsenal législatif mis en place à la fin des années 2000, impulsé par l’action sociale des enfants de Don Quichotte, montre la nécessité de réhumaniser l’offre sociale. Cette politique se traduit par la réhabilitation ou la construction neuve d’équipements de grande échelle, dans la course contre le déficit de places disponibles. La conception architecturale de centre d’hébergement à grande capacité d’accueil est-elle en mesure de répondre aux besoins individuels et sociaux d’une personne sans domicile fixe ?

048


Retour au sommaire

MEMOIRE - ENSACF - M1-M2

049


Cartographie sensible finale réalisée par les enfants des classes de CE2 et CM1 pour la participation au concours Cartographie ton Quartier organisé par la Cité de l’Architecture.


Retour au sommaire

ECRITURE - ÉDITION - ILLUSTRATION - SENSIBILISATION

LE CARNET DU JEUNE ARCHITECTE

Action de sensibilisation à l’architecture auprès d’une classe de CE2-CM1 de l’école Charles Perrault, quartier de la Gauthière (Zone d’Education Prioritaire) à ClermontFerrand.

M1 - 2017

051


ECRITURE - ÉDITION - ILLUSTRATION - SENSIBILISATION

-TU CONNAIS ? E LA VILL

THÉORIE ET PRATIQUE

INITIATION THÉORIQUE

UTILISATION

Le carnet du jeune Architecte a une double vocation : apporter un premier enseignement sur l’architecture et l’urbanisme, et le support des ateliers et balades urbaines.

La première partie du carnet amène l’élève à s’interroger sur différentes échelles de l’espace qu’il habite au quotidien. L’étude commence par une amorce théorique et générique à grande échelle : ce qui compose la ville et les différents moyens de la représenter et de la qualifier. Ensuite vient l’étape d’appropriation par des exercices ludiques sur le cas Clermontois.

La lecture de cette première partie se fait de manière autonome par l’enfant comme une extension ludique et créative hors du cadre scolaire ou un appui au programme. Il permet ainsi de diversifier les méthodes d’apprentissage et d’illustrer le contenu théorique.

PERSONNALISER SA MISSION L’idée d’un personnage provient du besoin d’un support de communication épuré, dynamique et universel. Spark (« étincelle » en anglais) permet d’intégrer de manière uniforme et innovante les différents supports culturels et pédagogiques qui composent le carnet. Une modularité totale du personnage a permis une présentation intuitive des exercices LUDIQUES et des APPORTS théoriques.

052


SENSIBILIS’(ACTIONS) - ENSACF - M1

#1 - De la VILLE à chez MOI

Présentation de SPARK A qui appartient ce carnet ? Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qui la compose ? p.1 THEORIE / JEUX

#2 - Cartographie ton quartier

SOMMAIRE

Retour au sommaire

Présentation du concours p.23

Représenter la ville p.4 THEORIE / JEUX

IDENTITÉ GRAPHIQUE

Le quartier p.9 THEORIE / JEUX Habiter p.19 THEORIE / JEUX

THEORIE Parcourir le quartier : p.25 - Public/Privé

- Bâti

- Matériaux

- Végétation

THEORIE / JEUX

Basé sur une ligne identitaire, sa structure narrative et son identité permettent d’obtenir un univers graphique et une transmission des informations plus fluides, plus aérés mais surtout plus adapté à l’âge de la cible. L’évolution de l’enseignement architectural s’adapte à l’échelle tout comme la trame narrative. De la ville, au quartier puis à l’habitat, les apports théoriques sont liés par des jeux interactifs,amenant à une réflexion personnelle. La méthode pédagogique employée assure à l’enfant une meilleure perception de «son» environnement.

Ballade dans le quartier p.39 Qu’est-ce que l’ENSACF ? p.49 Exploration de Montferrand p.51

« C’EST MON CARNET ! » Le carnet est propre à chaque enfant. Utilisé au fil des séances, l’enfant peut dessiner, écrire et qualifier chaque étape des balades urbaines. L’élève y exprime ses ressentis et ainsi s’approprie l’ouvrage...

EXPOSITION Le travail de sensibilisation mené à l’Ecole Charles Perrault et l’outil pédagogique ludique créé pour l’occasion : Le Carnet du Jeune Architecte ont donné lieu à une exposition sur un stand de la Biennale Internationale des Rendez-vous des Carnets de Voyage les 17 et 18 Novembre 2017.

053


Retour au sommaire

A L’ÉCOLE DES CABANES

ECRITURE - ÉDITION - GRAPHISME - SENSIBILISATION

Carnet “bilan et retour sur expérience” réalisé à la suite d’un accueil de loisirs à l’école d’architecture de Clermont-Ferrand, organisé par Pixel(13) et financé et distribué par la ville de Clermont-Ferrand à tous les enfants ayant participé

M1 - 2017

e l e o l c o é ’ c l é ’ AA l S E S N E A N B A A B C A ddeess C

Accueil de loisirs à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand - Eté 2017

Ville de Clermont-Ferrand : Léa GOTMANN - Animatrice audiovisuel Caroline PERRIN - Directrice de l’accueil de loisirs Selim TIGRINE - Animateur audiovisuel Pixel[13] : Yasmine CHAMAND - Etudiante en Master à l’ENSACF et animatrice sur l’accueil de loisirs Pierre OTAL - Etudiant en Master à l’ENSACF et animateur sur l’accueil de loisirs Sabine THUILIER - Directrice artistique Pixel [13] et enseignante à l’ENSACF ENSACF : Agnès BARBIER - Directrice de l’ENSACF Zakia DOUAKA - Responsable de communication Denis MAUTRET - Service intérieur Jean Yves MONPERTUIS - Responsable de l’atelier Jacques POUILLET - Responsable audiovisuel

Remerciements : Olivier BIANCHI - Maire de Clermont / Président de Clermont Auvergne Métropole Cécile AUDET - Adjointe au Maire de Clermont-Ferrand en charge de l’éducation, l’enfance et la petite enfance Clément VOLDOIRE - Responsable du service des Loisirs Pretty GAZEL - Gestionnaire pédagogique extra-scolaire Alexandre CUBIZOLLES et Romane DOMAS Le personnel de l’ENSACF Sandrine et Anne pour le bambou Pixel[13] reçoit le soutien de la DRAC Auvergne Rhône Alpes. Ce document a été réalisé par Pixel[13]. @ : pixel@pixel13.org Tel.: 04.73.78.23.20 Plus d’informations sur : www.pixel13.org

Participants aux ateliers : Alice - Anaïs - Antoine - Alycia - Bayram - Caroline - Chloé - Ecrin Elias - Emie - Emile - Emilie - Emma - Enzo - Eulalie - Fleur - Florian - Juliette - Juliette - Justine - Kanya - Kenny - Léon - Lise - Liz - Lola Marius - Martin - Mathieu - Nicolas - Nino - Sophie - Tobias - Thomas - Timeo - Yoen

055


ECRITURE - ÉDITION - ILLUSTRATION - SENSIBILISATION

Présentation Été 2017, un accueil de loisirs « architecture » est organisé pour la première fois à Clermont-Ferrand. Grâce au partenariat tri-partie Pixel[13], Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand (ENSACF) et le Service de l’enfance de la Ville de Clermont-Ferrand, L’ENSACF a été le terrain d’expérimentation architecturale et de construction pour des enfants de 8 à 12 ans. La complémentarité des acteurs de ce partenariat, avec la question de la sensibilisation à l’architecture au cœur du travail de Pixel[13] ; la diffusion de la Culture architecturale, comme une des missions de l’ENSACF et l’ouverture culturelle dans l’offre des lieux d’accueil de la Ville de Clermont-Ferrand fut propice à cette initiative inédite de centre de Loisirs « Architecture ». Pixel[13] a coordonné l’ensemble de l’opération et accueilli deux étudiants stagiaires de l’ENSACF pour concevoir et mettre en œuvre des ateliers à la fois ludiques et pédagogiques de découverte de l’architecture, l’ENSACF a initié et mis à disposition ses locaux et son personnel, la Ville de Clermont-Ferrand a intégré cette proposition dans son offre de vacances avec la logistique qui en découle. Sur deux semaines, du 10 au 21 juillet 2017 une quarantaine d’enfants sont accueillis pour découvrir l’architecture.

056


Retour au sommaire

SENSIBILISATION - STAGE PIXEL (13) - M1

057


Portfolio & CV - Pierre OTAL - Architecte DE  
New
Advertisement