Issuu on Google+

ACT! revue d’architecture, d’art et d’humeur an architecture and art review with attitude

overworld


#1 tours / towers


Présentation ACT! revue d’architecture, d’art et d’humeur, a été conçue comme une alternative aux revues d’architecture françaises existantes. Elle se pose en effet d’emblée comme une revue à vocation internationale se refusant d’être un énième magazine de communication autour du (des) thème(s) de la création architecturale. Elle est, par essence, partiale, engagée, accueille la controverse et donne la place qui leur revient aux créateurs dont nous aimons et estimons le travail. Elle ne se bat pas contre le star system, elle ne s’en préoccupe tout simplement pas. De plus, ancrée dans un territoire – Bordeaux et l’Aquitaine – elle entend donner une visibilité accrue à des acteurs dont la voix n’est pas assez souvent relayée dans les organes de presse dominants. Une revue grand format, annuelle, de 432 pages, tirée à 2500 exemplaires, largement illustrée, publiée sur des papiers de création, labellisés HQE, et faisant appel à des process innovants en termes de conception graphique (jeux de caractères, traitement d’images), et d’impression (mélange d’encres argentiques, trame aléatoire). En elle-même, ACT! est un objet d’expérimentations créatrices au niveau formel, et s’inscrit dans la lignée du blackbox book publié par overworld fin 2008, et consacré au travail de Cecil Balmond. Le travail éditorial englobe ainsi les champs de l’écriture, de l’art et des process graphiques, photographiques et cinématographiques. Chaque volume sera matière à d’autres spéculations.

Lectorat Le lancement d’ACT!, grâce au réseau de contacts international des éditions overworld, fera l’objet d’un envoi d’e-mails ciblés adressés à un public nombreux et diversifié : acteurs politiques, ambassadeurs, promoteurs, professeurs d’université et d’écoles d’architecture et de paysage, d’art et de design, de photographie ; acteurs institutionnels : directeurs de centres d’architecture et centres d’art contemporain, agences d’urbanisme, musées. Ces différents acteurs de la création architecturale et artistique contemporaine constituent, pour les éditions overworld, un lectorat fidèle depuis plusieurs années. Les architectes, urbanistes, paysagistes, ainsi que les étudiants, et bien sûr tous les publics français et étrangers, spécialistes ou amateurs, comptent également parmi les lecteurs fidèles des ouvrages que nous publions. Un bulletin de souscription conçu ad hoc leur sera, de la même manière, adressé.

Diffusion ACT!, publiée par les éditions overworld, bénéficie d’un réseau de diffusion international (librairies spécialisées, médiathèques, centres d’architecture, agences d’urbanisme, institutions culturelles, musées d’art, de design et de photographie, écoles d’architecture, universités enseignant l’architecture et l’urbanisme, le design, les arts plastiques, la photographie et le graphisme).

ACT! est inspirée par : Cecil Balmond, Chet Baker, Batman, Thomas Bishop, William S. Burroughs, Michelangelo Buonarotti, Kurt Cobain, Maurice G. Dantec, Albert Einstein, Bret Easton Ellis, Jean Ferrat, Leonardo Fibonacci, Youri Gagarine, Serge Gainsbourg, Jean Genet, Glenn Gould, Hiroshima, James Joyce, Stanley Kubrick, T.E. Lawrence, Alain Merlet, Issey Miyake, Ludwig Mies van der Rohe, la station Mir, Wolfgang Amadeus Mozart, Robert Musil, New York City, Friedrich Nietzsche, Pan Sonic, le mur de Planck, Robert Rauschenberg, Vincent van Gogh, Throbbing Gristle, Eugène-Emmanuel Viollet-le-Duc, Virgin Prunes, Ayrton Senna, Ludwig Wittgenstein, Yohji Yamamoto, Sonic Youth, 22:22.


ACT! revue d’architecture, d’art et d’humeur

ENCORE DES TOURS ?

La ville générique en (dé)constructions Les tours ont participé, et participeront sans doute, de la construction des villes contemporaines autant que de notre inconscient collectif, suscitant aussi bien la crainte que la fascination, la haine que le culte. Les nouveaux enjeux environnementaux et urbanistiques n’ont guère modifié la donne, si ce n’est à la marge. De nouvelles questions sont posées, de nouvelles réponses apportées : quelles sont-elles et que peut-on en attendre ? C’est toute la matière de ce premier numéro : poser les termes d’une interrogation autour de ces immeubles de grande hauteur et de leur pertinence dans le contexte contemporain. Comment penser la ville de demain ? Quelle place peuvent y tenir les tours ? L’ampleur de la tâche interdit de répondre d’une phrase, même d’un livre, mais oblige à ouvrir des voies, s’engouffrer dans des brèches, réfléchir sur notre passé, imaginer l’avenir. S’il faut dès lors entamer un débat, nous devons entendre ce qu’ont à nous dire chercheurs, urbanistes, architectes, ingénieurs, critiques aussi bien qu’artistes, d’où qu’ils viennent. Il faut multiplier les points de vue et les perspectives. C’est tout l’objet d’une revue dans laquelle l’art n’est pas qu’illustration, le texte simple paraphrase, la forme pure enveloppe. Une économie, mondialisée, a pu installer progressivement une forme urbaine nouvelle, une ville générique, subvertissant jusqu’à son modèle historique pour le fondre peu à peu dans l’uniformité. Une urgence nouvelle en outre s’est imposée comme une injonction à ce qu’il est convenu d’appeler le développement durable, et nous oblige à penser en termes de protection solaire et thermique, d’usage, d’adaptabilité et de modes de vie. Quelles solutions envisager face aux crises qui nous traversent ? Nouvelles typologies de construction, éco-quartiers sans recours à la grande hauteur, nouveaux process, développement urbain alternatif : c’est l’ensemble des acteurs de la ville qui doivent réfléchir maintenant à des réponses potentielles. Dans le monde qui est le nôtre, chacun est responsable des maux qui nous frappent comme des remèdes qui pourraient nous sauver. La vocation internationale d’ACT! s’impose donc naturellement. C’est parce que nous sommes ancrés dans un territoire que nous voulons donner à voir ce qui se fait ici sans nous interdire de recevoir d’ailleurs les leçons qui feront, peut-être, notre futur. ACT!

n°1, décembre 2010 432 p., 24 cm x 34,5 cm, en français, anglais, russe

45 € 432 p. 24 cm x 34.5 cm

overworld 9 782915

233223


Cecil Balmond OMA-Rem Koolhaas Arons en Gelauff architecten BIG - Bjarke Ingels Group B720 Fermín Vázquez C+T Architectures C. F. Møller Arkitektfirmaet David Chipperfield Architects Delugan Meissl Associated Architects Frédéric Druot Architecture Foster + Partners Frits van Dongen / de Architekten Cie Gigon/Guyer Architekten Herzog & de Meuron Steven Holl Architects Toyo Ito & Associates, Architects Kristin Jarmund Arkitekter AS Lacaton & Vassal LAN Architecture Ateliers Lion Mecanoo Architecten Dominique Perrault Architecture Petrén Merom Arkitekter Renzo Piano Building Workshop Pietri Architectes Scheiwiller Svensson Arkitektkontor AB Ian Simpson Architects Eduardo Souto de Moura 51N4E


ACT! 1 Sommaire Éditorial

En France

Actualités

Perspectives  sur  l’histoire  et  l’actualité  de  la construction de grande hauteur en France. Urbanisme, architecture, logement social, quartiers d’affaires, usage et territoire…

Panorama Marc Saboya (historien de l’art, université Bordeaux 3), « L’architecture des tours à travers l’histoire, des origines du mythe aux réalisations des xixe, xxe et xxie siècles. »

La tour, symboles et images Quand la littérature, l’art, la politique, s’emparent du sujet. Ce que les tours peuvent signifier : puissance, crainte, fascination, oppression…

Au travers d’articles de recherche, d’enquêtes, de reportages, d’œuvres d’art, d’entretiens, l’ensemble de ces thèmes sera abordé, faisant varier les points de vue et les approches autour du témoignage d’un grand témoin de la Reconstruction, architecte et urbaniste : Charles Delfante (Grand Prix d’urbanisme 1959 et 1961, urbaniste de la Part-Dieu à Lyon, architecte de tours de logements et de bureaux) Invité – Grand entretien. Éric Martinez, « La réception des gratte-ciel américains dans les revues d’architecture françaises (1880-1940). » Alain Bublex (plasticien), Le Plan Voisin de Paris. Francis Cuillier (Grand Prix d’urbanisme 2006), « Le Paris des tours. Quelle place pour les tours en France ? » (entretien).

La tour : territoire Agnès Baudot & Alan Gentil (architectes, photographes), « Aux pieds des Nuages (Émile Aillaud, architecte, Nanterre). » Gulschan Göthel (architecte, artiste), Épisode en 25 détails. Jean-Christophe Garcia (photographe), «  Les ’’Lieux communs’’ des tours : éléments de liaisons, espaces interstitiels, cages d’escaliers, ascenseurs, passerelles, coursives… » Michael Najjar | Netropolis

Pascal Grandmaison (artiste) Invité – Grand entretien Thierry Paquot (Institut d’urbanisme de Paris, éditeur de la revue Urbanisme) « Gratte-ciel de papier. »

Bertrand Renaudin (architecte, photographe), La Destruction de la cité Yves-Farge à Bègles. « Tout le monde » (Philippe Jacques & Karen Gerbier, architecte et artiste associés) « Hauteurs habitées et territoires dépliés, situations artistiques, échafaudages poétiques à partir des paroles d’habitants. »

Rachel Whiteread (plasticienne, Turner Prize 1993), Embankment. Sanford Kwinter (Université de Columbia, USA), «  Le 11 septembre  . » Anne Raulin (Université Paris 8), « Tour à tour à Lower Manhattan. Vides et pleins de l’après 11 septembre 2001. » Semâ Bekirovic (plasticienne), Props. Peter Root (plasticien), Low rise. Philippe Fontes (artiste), Le Drame du sucre (suivi d’un entretien avec Yann Saboya). Véronique Schiltz (artiste plasticienne), Désastres des astres : Babel. PETERS (isfi), « La Très Grande Bibliothèque et ses avatars : La Tour/Le Livre. » Hubert Blanz | Four Elevators


Débat

Structures & Recherches

La tour, une problématique urbaine : environnement, densité, étalement, fabrication de la ville. Des alternatives ?

Comment les tours, d’hier et d’aujourd’hui, se construisent. Comment penser la tour, l’intégrer dans une pensée globale : ingénierie, théorie, esthétique.

Reportages, témoignages, tables rondes mêlant maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrage et industriels aquitains, analyses, points de vue d’économistes ou d’urbanistes, éclairages artistiques.

Un dossier organisé autour de la rencontre avec un grand invité – Cecil Balmond – architecte et ingénieur, responsable de la conception de nombreuses structures parmi les plus emblématiques de l’architecture contemporaine. Cecil Balmond (ingénieur), Invité – Grand entretien.

Mike Davis (Université de Californie, Irvine), « Dead Cities of Quartz » Invité – Grand entretien. Maurice Goze (Professeur en Aménagement de l’espace et Urbanisme, Université de Bordeaux 3), « Grande hauteur, planification urbaine et habitat. » Gérard Portal (architecte et urbaniste), « Qu’est-ce qui ne va pas avec les tours ? »

Louis Sullivan (architecte), «  Le grand immeuble de bureau considéré d’un point de vue artistique » Jean Castex (historien de l’architecture, prix « La ville à lire » 2010), «  Pour une histoire du gratte-ciel. Des structures tubulaires de Chicago au CCTV de Beijing. »

Pascal Grandmaison (artiste), Je te vois à l’envers ; Double brouillard. Aude Moreau (plasticienne), Sortir. Vincent Debanne (photographe), Troops of Defense. Delphine Costedoat, « Tours énergivores, pavillonnaire sans architectes : quelles solutions alternatives ? »

Tables rondes avec des architectes et maîtres d’ouvrages aquitains Innovations, nouveaux process, nouvelles manières d’envisager la ville. « Autour des tours, points de vue croisés » (en partenariat avec l’AMO Aquitaine et la Maison de l’Architecture Aquitaine) Laurent Dequick (photographe), Convulsions urbaines. Delphine Costedoat, « Deadly cities. » Michael Najjar (photographe), Netropolis. Michael Wolf (photographe), Architecture of density ; The Transparent City.

Cecil Balmond, ingénieur + OMA-Rem Koolhaas, architecte CCTV | Beijing | China

Mikael Levin (photographe), Margins Michel Jacques (architecte), « Les tours de Rem Koolhaas / OMA : l’invention d’une esthétique. » Hubert Blanz (photographe), Four elevators.  Delphine Costedoat (historienne de l’art), « Ingénierie : passés, présents, futurs. »

Semâ Bekirovic | Props series

Bernard Blanc (maître d’ouvrage), « Des rapports contrastés entre maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre aux xxe et xxie siècles. »


Fictions de tours L’imaginaire des tours : fictions et inventions. Ce qu’il aurait pu se passer dans les tours, celles qui existent et celles qui n’ont pas encore vu le jour. Bruce Bégout, (philosophe, écrivain) Invité – Grand entretien. Xavier Rosan (écrivain, éditeur), « Les tours dans le cinéma depuis Metropolis. » Zhongjie Lin (Université de Caroline du Nord, Charlotte), « Utopies métabolistes » Alain Bublex (plasticien), Plug-in City. PETERS (isfi), Les Séparés de la tour Eiffel (variation – texte et images – sur l’œuvre de Jean Cocteau). Alex Lukas (plasticien), Untitled.

Sélection de tours construites ou projetées (2005-2015) Vingt-sept réalisations ou projets récents présentés sous forme de plans, coupes, images, photographies et accompagnées de notices critiques (par Alan Gentil et Delphine Costedoat) Cecil Balmond | OMA-Rem Koolhaas Arons en Gelauff architecten | BIG - Bjarke Ingels Group | B720 Fermín Vázquez | C+T Architectures | C. F. Møller Arkitektfirmaet | David Chipperfield Architects | Delugan Meissl Associated Architects | Frédéric Druot Architecture | Delugan Meissl Associated Architects | Foster + Partners | Frits van Dongen / de Architekten Cie | Gigon/Guyer Architekten | Herzog & de Meuron | Steven Holl Architects | Toyo Ito & Associates, Architects | Kristin Jarmund Arkitekter AS | Lacaton & Vassal | LAN Architecture | Ateliers Lion | Mecanoo Architecten | Dominique Perrault Architecture | Petrén Merom Arkitekter | Renzo Piano Building Workshop | Jean-Baptiste Pietri | Scheiwiller Svensson Arkitektkontor AB | Ian Simpson Architects | Eduardo Souto de Moura | 51N4E

BIG - Bjarke Ingels Group | Escher Tower | Copenhaguen | Denmark


Renzo Piano Building Workshop | The New York Times Building | New York City | NY | USA


Toyo Ito & B720 Fermín Vázquez | Torres Porta Fira | L’Hospitalet de Llobregat | Spain


Dominique Perrault Architecture | H么tels NH-Fiermilano | Milano | Italia


Steven Holl Architects | Linked Hybrid | Beijing | China


Herzog & de Meuron | 56 Leonard Street | New York City | NY | USA


Extrait de la série Le Drame du sucre DX. Sucre #4 temps 01 © Philippe Fontes


Semâ Bekirovic Hubert Blanz Alain Bublex Vincent Debanne Laurent Dequick Philippe Fontes Jean-Christophe Garcia Gulschan Göthel Pascal Grandmaison Philipe Jacques & Karen Gerbier Mikael Levin Alex Lukas Aude Moreau Michael Najjar Bertrand Renaudin Peter Root Véronique Schiltz Rachel Whiteread Michael Wolf


L’équipe rédactionnelle

Directeurs de la publication : PETERS isfi (Delphine Costedoat et Pier Fossey). Delphine Costedoat est historienne de l’art et critique d’architecture, enseignante à l’Université de Bordeaux 3 et à l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux, collaboratrice d’arc en rêve centre d’architecture depuis 2003, auteur de divers ouvrages. Pier Fossey est spécialiste du plurimédia, créateur de sites Internet, vidéaste, graphiste, consultant de l’agence d’urbanisme de Bordeaux de 2004 à 2009 et du CFDU (Conseil Français Des Urbanistes) depuis 2009, ainsi que de Cap-Sciences, Bordeaux, depuis 2009. Il est l’auteur de nombreuses installations d’envergure internationale, telles celles réalisées pour arc en rêve centre d’architecture depuis1999, les expositions consacrées à Lacaton & Vassal par l’AA School of Architecture de Londres (2004) et la villa de Noailles (2006), Agora, biennale d’architecture, d’urbanisme et de design de la ville de Bordeaux (2006) ou celle du dernier pavillon français de la biennale d’architecture de Venise (2008). Delphine Costedoat et Pier Fossey (PETERS isfi) ont fondé Overworld en 2007, et créé ACT!, revue d’architecture, d’art et d’humeur, en 2009.

Directeur de la rédaction : Éric Martinez Rédacteur en chef : Pierre Perrollet Rédactrice en chef adjointe : Julie Maigret Rédaction : Julia Parhomenko, Stéphanie Dauget, Fanny Delmotte, Adrien Merlet. Assistants de rédaction  : Mathieu Branger, Samuel Drapeau, Thomas Massabuau, Arthur Perbet, Margaux Puech. Directeur marketing : Érik de Fontanges Diffusion/distribution : Antoine de Lassée, Florence Nisse, Yann Saboya Secrétaire général : Franck Bourdais Secrétaire comptable : Christophe Ratier Comité éditorial : Francis Cuillier, urbaniste consultant, professeur associé à l’Université de Bordeaux 3, Grand Prix de l’urbanisme 2006, président. Patrick Baggio, architecte-urbaniste, président de AMO Aquitaine. Robert Coustet, professeur d’histoire de l’art émérite, Université de Bordeaux 3. Marc Saboya, professeur d’histoire de l’art à l’université Bordeaux 3. Michel Jacques, architecte, co-fondateur et directeur artistique d’arc en rêve centre d’architecture. Bernard Blanc, maître d’ouvrage, directeur général d’Aquitanis. Alan Gentil, architecte, chef de projet à arc en rêve centre d’architecture 19992009, co-fondateur de l’agence d’architecture Le Bureau Baroque, 2009. Traducteurs : Lucy Edwards (anglais), Serguei Mambetov, Julia Parhomenko, Yulia Palukhina (russe), Jeanne Saboya (italien), Tristan Coignard (allemand), David Vernet (néerlandais), Grégory Seiller, Masato Hara (japonais), Shao Baoqing (chinois), Abdessamad Lamarti (arabe).


Expositions Le lancement de ACT! donnera lieu à une série d’expositions, à Bordeaux et à l’étranger, durant l’année suivant la parution de la revue. De mai à juin 2010, divers événements viennent se greffer à l’élaboration éditoriale d’ACT!. Le premier d’entre eux a rassemblé le 19 mai dernier Patrick Baggio, architecte-urbaniste, président d’AMO ; Bernard Blanc, directeur général d’Aquitanis ; Philippe Barrieu, directeur de Tourny Meyer ; Alain Triaud, architecte ; Pascal Teisseire, architecte et président de la Maison de l’architecture Aquitaine ; Norbert Fradin, promoteur ; Daniel Palmaro, directeur de Clairsienne ; Jean-Denis Mège, directeur du développment et des affaires sociales du Foyer Rémois ; Delphine Costedoat, directrice des éditions Overworld ; Francis Cuillier, urbaniste consultant, professeur associé à l’Université de Bordeaux 3, Grand Prix de l’urbanisme 2006, membre du Comité éditorial d’ACT!.

Cette table-ronde, filmée et retranscrite dans la revue, elle-même diffusée sur les cinq continents, constituera l’un des supports d’expression de tous ceux qui, en Aquitaine, ont conscience qu’une identité spécifique doit pouvoir être entendue, et exportée. La seconde, prévue en septembre, rassemblera d’autres acteurs aquitains et se déroulera également en partenariat avec l’AMO Aquitaine et avec le 308, Maison de l’Architecture. Le 20 octobre, Michel Desvigne, paysagiste, donnera une conférence-débat, liée à son approche spécifique du grand territoire. Ces tables rondes et cette conférence se tiendront au 308, Maison de l’Architecture, avenue Thiers, Bordeaux. De septembre à décembre 2010, une exposition en deux volets réunira les oeuvres de divers artistes et architectes liés à ACT! à l’Atelier Dartois, rue Tourat à Bordeaux, sur une scénographie conçue par Bertrand Nivelle, architecte et PETERS isfi. Cet événement sera lié à la présentation de vidéos conçues par Pascal Grandmaison à la galerie Eponyme, rue Cornac à Bordeaux. À partir de janvier 2011, une autre série d’expositions, conférences et événements se dérouleront, en lien notamment avec la figure majeure de Cecil Balmond, et les travaux conçus sous forme d’échos, transpositions, et clins d’œil à son œuvre par PETERS isfi dans divers lieux bordelais, français et internationaux.


Peter Root | Low-Rise


ACT!

revue d’architecture, d’art et d’humeur

n°2, décembre 2011

FRONTIÈRES : MURS, PASSAGES 432 p., en français, anglais, russe (versions japonaise, chinoise, arabe, disponibles en ligne sur notre site)


Tarifs des annonces publicitaires en vigueur pour 2010 1re Double page 3200 € 2e Double page 2800 € 3e Double page 2400 € Pages en vis-à-vis du sommaire ou de l’édito Edito 2150 € Page intérieure 1820 € Demi-page intérieure 1275 € Quart de page intérieure 905 € Présence du logo de la société sur la 3e de couverture de la revue 1275 € Des tarifs identiques sont appliqués aux publicités couleurs et monochromes. Un acompte du tiers de la somme est exigé à la signature du contrat. Les annonces publicitaires nécessitant un travail d’adaptation en termes de process créatifs nécessitent un paiement préalable. La revue ACT! se réserve la possibilité de refuser toute publicité qui ne correspondrait pas à l’esprit dans laquelle elle a été conçue, et ce, après réception de ladite publicité. Toutes les publicités doivent faire clairement apparaître le logo et le nom des annonceurs. ACT! n’est en aucun cas responsable des propositions commerciales dont font état les annonceurs. Les fichiers envoyés par les annonceurs, et comportant les images et les textes des publicités, doivent être adaptés à la forme imprimée. ACT! ne saurait être tenue pour responsable d’erreurs liées à un travail artistique non validé par les annonceurs. Les agences publicitaires doivent s’assurer que les images et les supports graphiques ou tout support fourni à ACT! sont libres de droit. Toute page de publicité achetée doit être accompagnée d’une commande écrite et signée. Dans le cas où un espace publicitaire aurait été réservé, mais que le fichier ne parviendrait pas à l’éditeur avant la date limite précisée dans le contrat, liée au départ à l’impression de la revue, cet espace devra être cependant réglé dans son intégralité. Le format de ACT! 24cm x 34.5cm Prix à l’unité 45 € Directeur Marketing Érik de Fontanges +33 (0) 952 834 872 erik.defontanges@overworld.eu Tout usage de la matière constituant ACT! par les annonceurs, à des fins promotionnelles et publicitaires, sur tous supports, y compris Internet, est soumis à un accord préalable avec l’éditeur. www.overworld.eu


overworld 41, rue Borie 33300 Bordeaux - France +33 (0)952 834 872 project@overworld.eu www.overworld.eu


médiakit annonceurs