Page 1

B.T.S. CV1 groupe print - Lycée Léonard de Vinci - Montaigu

Etude de cas web-documentaire - novembre 2010

COLLAPSUS

par Arnaud CHAUVEAU COLLAPSUS Extrait vidéo Chapitre 1

DÉTERMINÉS À PROPOSER DU JEUNE Mars 2010, VPRO dépose un documentaire sur la toile  « Energy Risk », évoquant le passage imminent des énergies combustibles fossiles à des sources d’énergies alternatives. Sachant pertinemment que l’âge moyen des spectateurs est supérieur à 55 ans, VPRO s’est tourné vers SubmarineChannel pour éditer en collaboration avec Tommy Pallotta, un second documentaire web afin de proposer quelque chose de plus accessible, et destiné aux plus jeunes. Nous devons à Tommy Pallotta : « A Scanner Darkly » ainsi que « Waking Life » , des projets rotoscopiques reconnus dans le milieu du cinéma.

Sous forme d’histoires parallèles, et dans un futur proche, un groupe d’une dizaine de personnes tombe à côté d’un conflit mondial : l’énergie fossile est en marge d’être remplacée par les énergie propres dites alternatives. Comment concevoir un nouveau mode de fonctionnement ? Il tend le micro à des experts sur la question de la pénurie d’énergie. A travers les yeux d’un activiste Vera Vlogger, d’un casting de profils secondaires, et par le biais de l’action réelle filmée, et de l’animation rotoscopée, l’ensemble peut paraître linéaire, passif. Les possibilités sont en fait relativement aisées. Pallotta note que « nous nous sommes installés sur un système hybride d’action réelle et d’animation comme

COLLAPSUS Extrait lancement

choix esthétique, mais aussi pour des raisons de temps et de budget. L’histoire se déroule partout dans le monde, nous avons dû trouver un moyen de raconter une histoire globale qui ne montre pas nos limites.  »

page n°

1/4


UNE NAVIGATION INTUITIVE La navigation est extrêmement simple : le cadre du film glisse selon le déplacement du curseur à gauche ou à droite. Trois écrans sont à notre disposition. La manipulation à l’intérieur du site est simple et intuitive, et peu profonde : c’est à dire soit à gauche, ou à droite, toujours pour r ester dans cet esprit de basculement de l’histoire, des différents profils qui se succèdent. A SCANNER DARKLY Illustration technique

La timeline rythme le récit, le chapitrage est déduit et limité par des points repères, qui eux même conduisent ( en cliquant ) aux documents annexes. Vidéos, photographies, titres, commentaires « postés », cartographies, créée avec des pseudo conversations, commentaires anonymes; pour mieux l’engager dans la réalité. Le film est à la fois, sous forme d’images réelles, et d’images rotoscopées. Ce qui accentue grandement l’envie d’approcher un public jeune, avec une sorte de dessin animé particulièrement réaliste, mais qui justifie néanmoins les moyens.

COLLAPSUS CRÉDITS : • directeur : Tommy Pallotta • producteurs : Bruno Felix, Femke Wolting • illustrations & rotoscopie : Aaron Sacco, Nathan Jensen, Leah Lovise, Tom van der Heiden • design de l’interface : Christiaan de Rooij, Jurriaan Esmeijer • storyboard : Gustavo Garcia • casting : Kemna Casting • designer font : René Knip • designer du son : Evelien van den Brink • musique : Michel Banabila • SubmarineChannel producteur : Willeke Steenbeeke a SubmarineChannel production in coproduction with VPRO page n°

2/4


FILM

INTERACTIONS

DOSSIERS窶右TREPORAGES ANNEXES

page nツー

3/4


UN ENGAGEMENT L’auteur alias le demandeur ( VPRO ), considère que le documentaire se doit de répondre à un panel de spectateur plus jeune, il s’est alors penché sur une création visuelle plus percutante. L’internaute peut quand à lui, s’impliquer de façon permanante grâce aux désormais célèbres, Twitter et Facebook : « J’aime, ou J’aime pas ». Il y a alors un « après », une continuité, une COLLAPSUS Extrait vidéo Chapitre 8

fidèlité. Via Youtube, plusieurs vidéos peuvent être visionnées en tapant Citizenergy.

L’interface est facilement compréhensible. L’internaute à un rôle à jouer dans cette histoire, ne serait-ce que par le jeux. Tout est fait pour avoir une place engagée dans le web documentaire.

COLLAPSUS Cartographie interractive

page n°

4/4

plouf  

replouf et comme il faut 10 caractères, re replouf

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you