Page 1

e l b o n t n o m m u r o f ĂŠdition 2013


sommaire

2

forum mont-noble programmation

p5 p7

presse

p 16

biographie des membres de l'association forum mont-noble

p 21

contacts

p 24


4

particularité théâtre ouvert sur 3 côtés

à 1300m d'altitude

rideaux d'obscurcissement

sur tout le pourtour

forum mont-noble

la scène ouverture mur à mur

14.64 m

profondeur maximum

14.50 m

hauteur du plateau

0.00 m

nature du plancher

bois naturel, plancher flottant

le gril hauteur sous gril

5.00 m

porteuse

12x (perche fixe 1.5")

la jauge places

192

type

chaise coque

gradin

8 rangs avec 2 couloirs

parties cour et jardin

2x 32 places

partie centrale

1x 128 places


6

du 13 juin au 23 juin | danse/théâtre | avant-premieres "titre en cours" - BOLL & ROCHE

p8

jeudi 27 juin | théâtre

programmation 2013

Abraham - MiCHEL JONASZ

p9

jeudis 4, 11, 18, 25 juillet | cinéma programmation en cours - Commission culturelle Mont-Noble

p 10

jeudi 8 août | opéra/danse L'oubli des anges - Cie INTERFACE

p 11

jeudi 15 août | théâtre | création Famille d'artistes - Cie ANGLEDANGE

p 12

jeudi 22 août | théâtre Demain, il fera jour - vincent clergironeT

p 13

jeudi 29 août | humour Le Zapping - YANN LAMBIEL

p 15


BOLL & ROCHE

michel jonasz

"titre en cours"

abraham

"Je suis dans la cuisine de mes parents, ma mère me parle. Elle me parle de mon oncle, celui qui me faisait voler si haut, qu’une fois, de rire, j’en ai fait pipi sur sa tête. Derrière ma mère, il y a une photo. Cette photo de mes frères et moi. J’ai à peine 4 ans, c’est l’été, je suis pieds nus, coupée à la garçonne, le teint hâlée, ma robe tachée de myrtilles et j’ai le sourire fier. Le même sourire que mes frères. On a gravi, seuls, cette montagne, pieds nus, face au soleil. Ma mère parle et derrière elle, rien que la photo me donne le vertige. Je n’arrive toujours pas à croire que cette petite fille ait pu un jour, être moi. Moi, qui ai peur du vide, des insectes, des serpents, des chiens, de l’eau.

avant-premières

Je ne sais pas qui est cette enfant qu’on me désigne sur les photos comme étant moi.

conception Stéphanie Boll et Alain Roche texte Marie Fourquet chorégraphie Stéphanie Boll musique et scénographie Alain Roche costumes Iris Aeschlimann lumière Antoine Friderici direction d'acteur philippe soltermann jeu Stéphanie Boll et Alain Roche

Cette enfant rayonne de bonheur, de joie de vivre et d’innocence, on dirait une pub pour un shampoing à la camomille et moi je suis le profil idéal à qui on vend des assurances..."

30 ans après sa dernière apparition au théâtre, Michel Jonasz revient sur les planches avec une pièce écrite et mise en scène par lui-même. Il incarne Abraham, son grand-père maternel juif polonais, qui juste avant de mourir va se souvenir de sa vie... Son enfance, le départ de Pologne, l’arrivée en Hongrie, la rencontre avec sa femme, leurs enfants, l’amitié, les joies, les peines... jusqu’à l’exil et la déportation.

théâtre

Danse

8

Les moments d’humour et d’émotion se succèdent, entremêlés de chansons, car au- delà des liens de sang qui les unissent, le cantor Abraham et son petit-fils Michel ont en commun l’amour du chant. "Il est évident que cette pièce, que je considère comme un devoir de mémoire, dépasse le simple hommage à la musique tzigane. C’est avant tout pour moi, un message de fraternité. Aucune vie n’est plus importante qu’une autre. Chaque vie est sacrée." Michel Jonasz

Les avant-premières! Le Forum Mont-Noble, un outil de travail, un laboratoire!

Le coup de coeur!

Cette année, le Forum Mont-Noble Festival donne la possibilité à une compagnie de présenter son travail de création en cours en organisant durant le mois de juin deux semaines de représentations en avant-premières dans une version plus intimiste de 50 places en gradin.

Nous avons le plaisir d'accueillir Michel Jonasz non pas en chanteur sur la scène du Forum, mais en comédien exceptionnel dans cet hommage à son grand-père qui s'intitule "Abraham". Ce spectacle nous a bouleversés et c'est une chance tout à fait rare de pouvoir partager ces moments avec le public du Forum Mont-Noble.

du jeudi au dimanche

du 13 au 23 juin - 20h00

jeudi 27 juin - 21h30

texte, mise en scène, jeu michEL jonasz


Conception et mise en scène Géraldine Lonfat & André Pignat Texte original Stéphane Albelda Musique originale André Pignat & Nicolas Gravier Chorégraphie Géraldine Lonfat Régie Jérôme Hugon Costumes Gerda Pignat Peinture Jean-Blaise Évequoz Décors Max Ziegler

cinéma les jeudis du cinéma

cie interface l'oubli des anges

organisés par la commision culturelle de la commune de mont-noble Organisés par la commission culturelle de Mont-Noble, les JEUDIS DU CINEMA proposent - chaque jeudi de juillet à 20h.30 - un film original et de qualité. Par une programmation exigeante et variée, les films présentés s’adressent  à un public avide de découvertes et intéressé par un cinéma porteur d’histoires émouvantes, insolites ou amusantes. La qualité technique des projections est particulièrement soignée avec un matériel performant. Tous les films sont projetés en version originale sous-titrée en français. Le prix d’entrée de CHF 10.00 est modique pour encourager l’accès de tous au plus grand nombre de films.

les jeudis 4, 11, 18, 25 juillet - 20h30

jeu Géraldine Lonfat, Cathy Sottas, Nicolas Gravier, Thomas Laubacher, Paul Patin, Adeline Duval, Marie Fournier

L’Oubli des Anges, c’est un Opéra-Danse qui nous raconte ce qui lie le premier et le dernier battement de coeur, le premier et le dernier souffle, le premier et le dernier sentiment… une expérience qui plonge l’être humain aux coeur de lui-même, pour chercher aux deux extrémités de la vie, cette pulsion d’amour qui nous amène, un jour ou l’autre, à briser le cercle, à passer de l’autre côté… « On ne meurt un jour que de se souvenir. »

L'habituel! Initiatrice du projet de construction du Forum Mont-Noble, la compagnie Interface restera la bienvenue dans ce festival en proposant, au fil des années, ses nouvelles créations! En l'occurrence, pour cette édition, elle présentera "L'oubli des anges", spectacle créé en janvier 2013 au Théâtre Interface.

jeudi 8 août - 21h30

opéra-danse

10


vincent clergironnet demain, il fera jour

cie angledange famille d'artistes

La famille FINOCHIETTO est une famille d’artistes en voie d’être expulsée de sa maison pour faire place à un centre commercial. Mais il y a un problème: ils sont tous très médiocres. Pourquoi les défendre alors ? Parce que la poésie, il faut toujours la défendre, et pas uniquement quand elle est gagnante ou rentable ; parce que la culture éloigne la barbarie, parce qu’il faut rendre honneur à tous ces peintres, poètes, chanteurs dont le talent ne leur a jamais permis d’atteindre la reconnaissance dans la grande ville. Et ils sont restés là, en province, et avec courage ils ont continué, et ils continuent encore à rappeler à tout leur voisinage que faire de la culture rend meilleur l’être humain. Présenter ce spectacle en décentralisation, c’est rendre hommage à tous ceux qui avec courage et extrême qualité défendent sur le territoire la culture et ses bienfaits.

texte alfredo arias Kado Kostzer mise en scène andrea novicov jeu en cours Coproduction Théâtre de l'Orangerie-Genève, Arc en Scènes-La Chaux-de-Fonds, Le Granit-F-Belfort Avec le soutien du Canton du Jura

La création! Le Forum Mont-Noble Festival en collaboration avec la commune de Mont-Noble se réjouit d'accueillir cette année la nouvelle création d'Andrea Novicov "Famille d'artistes" d'Alfredo Arias et Kado Kostzer, et met à disposition de l'équipe la salle de spectacles, une salle de répétition ainsi qu'un lieu d'hébergement, leur permettant de poursuivre le travail après leur passage au théâtre de l'Orangerie à Genève.

jeudi 15 août - 21h30

Au début de sa propre histoire, un «personnage» n’a qu’une idée en tête: vivre une aventure extraordinaire, décrire la grandeur de l’âme humaine, vivre en héros une histoire fabuleuse....

théâtre

héâtre t 3 1 0 2 n io t a é r c

12

«Oui, je comprends, vous autres les personnages êtes régulièrement victime de ce genre de malentendu. Vous descendez des sphères étoilées des rêveries de vos auteurs, la tête pleine des exploits de ceux qui vous ont précédé, vous pensiez marcher dans les pas des plus grands, vous vous rêviez en d’Artagnan ou en Cyrano et patatras la réalité est bien plus complexe que les histoires inventées ! Allons remettez-vous mon vieux, elle est périmée cette idée du héros qui décrit la grandeur de l’âme humaine ! Les héros de nos jours sont juste bons à tirer des coups de révolver dans les séries télé ou à vendre du camembert dans les publicités. Les hommes capables de changer le cours de l’histoire, ce n’est plus qu’un souvenir. .. Il n’y a plus de héros...»

Les scolaires! Après la réussite de l'organisation de scolaires pour les enfants en 2012, nous souhaitions proposer cette année un spectacle s'adressant aussi aux adolescents! Et c'est avec "Demain il fera jour", petit joyau que nous avons découvert au Festival d'Avignon, que nous espérons toucher et questionner ces jeunes gens. représentations scolaires: jeudi 22 août - 14h00 et vendredi 23 août - 10h00

jeudi 22 août - 21h30

texte Vincent Clergironnet Musique Cédric Le Guillerm Lumières et scénographie Valentin Monnin jeu Vincent Clergironnet


HUMOUR

14

yann lambiel le zapping

Yann Lambiel, imitateur phare du paysage suisse, ne cesse de surprendre en proposant à son public l’art de l’imitation, à chaque fois, sous un nouveau jour. Cette fois, il a concocté pour une tournée francophone, un zapping live incroyable, une sorte de grand-huit, un voyage à travers l’actualité de ces cinquante dernières années. Seul sur scène, Yann Lambiel se lance le défi de zapper à une vitesse folle 50 ans d’images, de citations, d'événements politiques, de chansons, de répliques de films qui nous ont marqués. Un condensé d’émotions et de souvenirs. Une performance vocale et physique pour l'artiste mais une performance d'imagination pour le public.

En première valaisanne! Nous sommes très heureux d'accueillir la dernière création de Yann Lambiel "Le zapping" en toute première valaisanne! Ayant parcouru la suisse romande dans de petites salles afin de faire mûrir son projet, c'est au Forum Mont-Noble qu'il s'arrêtera l'espace d'une représentation avant de se lancer dans de nouvelles aventures à l'étranger... texte yann lambiel mise en scène jean-luc barbezat lumière alain boon jeu yann lambiel

jeudi 29 août - 21h30


LLET 2012 LE NOUVELLISTE

16

à une qualité desonore de et lestéressés sous-vêtements de Véronic la technique. Le temps Dicaire», poursuit-elle, amusée. festival, l’environnement. On du pourra enle Palladium de Rien apprendre de bien méchant, donc, il Champéry est transformé en beaucoup sur le son. suffit de répondre gentiment salle de spectacle ultraperLa pollution sonore un des aux demandes, qui, ici, n’ont sera formante. Ici, c’est Valentin rien de très extravagant. «Hier,débats, Jacquaz,avec directeur technique points forts des on nous a demandé des tomates- et régisseur général, qui règne du territoire et la La scène et les cerisesl’aménagement et du fromage», explique sur le domaine.

SION RÉGION 11 valises.»RÉGION 11 SION RÉGION 11 ses trésors et sesSION création de nouveaux habitats.

MARDI 31 JUILLET 2012 LE NOUVELLISTE jmt - bm

Cette nécessité vitale de «s’aimer  et d’aimer l’autre, avec

a été victime de casseurs. Acte de vandalisme intolérable.

Mélanie, Angeline et Christiane, responsables des loges. HOFMANN

LE MAG

mal’équipe et Pierre Mariétan. Dans une heure environ, au sein de technique AnthonyBender Kavanagh du festival, gère la salle de de Gabriel 14hquiconférence à fera son arrivée dans lesenloges, quelques 950 places. l’hôpital de Malévoz, architecture, heures avant de se produire psychiatriUne télévironnement et un journalet musique sur la scène du Palladium. Tout Un détour par la grande salle est prêt pour l’accueillir. Pour que. qui reçoit les invités et autres Maxime et Mathieu, la journée çJeudi 22 août, Saillon, conférences V.I.P. et nous voici de retour au ne fait que commencer...  dès 9 h 30. ConcertLUNDI à 2011h JUIN 30 2012 LE NOUVELLISTE Vendredi 24 août, Saillon, conférences finales à 10 h et 10 h 45. Dans une etbelle lumière 19 h concert sculptures à la VidonLe troisième album d’Amy MacDonald est dée. une collection de perles folk-pop inspirées Durée des contributions, environ 45 des petitsEnbonheurs du quotidien et des de 2. politique culturelle: minutes. présence matière d’Espace malheurs de la planète. PAGE 20 «Amener une dynamique pour MUSIQUE

Le sonAudans le paysage hibitionnisme (une qualité rareFESTIVAL Forum Mont-Noble, Nax s’offre une saison culturelle estivale de qualité. Parmi les invités, Carlotta dans l’autobiographie), touche par la sincérité et l’humilité de Daro, docteure en histoire de sonauteur,etemporteparlaqua- l’art, a exploré l’impact des tech- L’apparition des nouvelles technologies du son au début du XXe siècle de l’enthousiasme et la foi(radio, télé- va transformer les villes. WESTERN UNION COLLECTIONSMITHSONIAN INSTITUTION du son lité de son écriture comme par sa Avecnologies peut soulever des montaLA PROGRAMMATION phone, télégraphe...) subtile nature de conte de l’ordi-on gnes. On peut aussi l’embellir si sur les vilcréer des échanges. Les artistes ont ç 14 JUIN 21 H: pent et écrivent des texte en prose 18 Allegria par la troupe de spectacle en écho libre au texte de Peter modernes, une étude qui sera naire. Que vous aimiez ou non labesoinlesétait par un acte culturel. la possibilité de venir travailler leur en chansons dont le chœur des Handke chanson,cette humour, théâ- aux Presses spectacle pendant un mois. Ce sont publiée année cesquestions.Lelégislateursembande dessinée, offrez-vous saDanse, enseignants du Valais romand. tre et clown, l’été sera donc culdes gens que nous avons vus artistiç 9 AOÛT 21ble H 30:dépassé face à la rapide évoluréel. Elle est aussi rencontre,cepourleplaisird’uneturel du à l’Espace Mont-Noble de une spéciaquement parlant à Avignon ou à ç 21 JUIN 19 H: Loïc Lantoine, chanson La danseuse-chorégraphe Paris», note Stéphanie Cuche et Barbezat de la législation acoustique tion du son. Les constructeurs de Boll. La très belle histoire d’amour, pas deNax. liste font des bêtises. Théâtre. Stéphanie Boll et le pianiste a ainsi mis à disposition ç 16 AOÛT 21villes H 30: se montrent comune et de sa réception par les archipeu sensibles celles nimbées de rose, mais decompositeur, scénographe Alain des groupes une maison qui se siBrigitte Rosset, humour ç 28 JUIN 21 H 30: et les En bref, au problème. Letue2edans Congrès celles que l’on vit et qui nous par-Rochetectes ont voulu une urbanistes. programl’ancienne cure ver Pazzi, par la compagnie Interface, ç 23 AOÛT 21 H 30: populaire au bon sens du l’égliseleetcompte qui permet d’héberger comprendre comment le son est Danse. d’écologie sonore fera lent au plus profond de nous. mation «Par le boudu» de et par terme mais surtout professionjusqu’àdixpersonnes.Lesartistes les architectes, et comdes faillites ré- élaborer et Bonaventure Gacon. Théâtre et des réussites. ç 5, 12, 19, 26 JUILLET À 20 H 30: Cuchepar et Barbezat, Brigitte nelle:géré en résidenceIl peuvent Les jeudis du cinéma. Extrait de «Le livre de ma vie» par 30 ment il transforme Rosset, Loïc Lantoine... «ce sontles villes, c’est Réservation:unira les différents mettredomaines ainsi sur pied leur spectades gens quiaffaire. défendent Car, des choses www.forummontnoble.ch, cle. «On met delieu la vie dans ce lieu ç 2 AOÛT 21 H 30: personnalités de Suisse romande, 2011. son on le sait peu, concernés. Débat d’idées et artistiquement et qui sont très Cuche et Barbezat vont faire des bêtises à Nax. P. FERNANDEZ en échange de la résidence. Il n’y a «Nous sommes vivants» création. 027 203 17 38 ou 1 h 30 avant CARLOTTA DARO CHERCHEUSE À L’UNIVERSITÉ MCregrouGILL, MONTRÉAL Payot Librairie, photo: Pierre-Michel Delessertouverts mais le son ahumaine» modelé nos paysade rencontres, le congrès estqu’ilausCinq auteurs de théâtre se la représentation. à la dimension qu’en Valais y a des communes assezfollespouroserça»,seréjouit gesdeStéphanie urbains. si l’occasion de sensibiliser un Le collectif «nous sommes vivants» dans le nouveau théâtre de Nax. Le collectif «nous sommes vivants» dans le nouveauexplique théâtre Nax. Boll. Une scène couverte mais ou- entre les poteaux et pouvant être rie, l’espace offre une ouverture tagnes et le spectacle. J’y ai dansé seuse qui s’y produira le 28 juin. ladanseuse.Avecunmotd’ordre: LE NOUVELLISTE LE NOUVELLISTE Carlotta Daro rappelle que la largede Mont-Noble public à a la «Tous question JOËL JENZER verte sur trois côtés, 200 places déroulées rapidement pour pro- sur la vallée: «L’endroit est une là et tu ne peux pas tricher. Ça La commune les jeudis, ildu y a quelque chose NAX typique lesd’intempéet organise minisociétés patrimoine paysager font voulu pas- faireson. assises, des bâchesville textilesnord-américaine, fixées téger la scène en cas belle des confrontation entre les mon-ausonne ou pas!» continue la danencore qui seANNIVERSAIRE passe à Nax!»  DCRÉUSSI  plus fort en UN En cet après-midi, si le temps avec ses ilbanlieues dans des Unités d’habitation. ser au deuxième plan les nuisan- INFO NAX NAX Le Maxi-Rires Festival a fermé ses porest maussade, règne une très étalées, née avec lesmurs nouvelles tech- Mais ces modèles de villes res- ces sonores, en augmentation 2e Congrès d’écologietessonore: samedi soir sur un bilan excellent: douceest agitation dans les ce cinquième anniversaire a tenu toudu Palladium Champéry. nologiesdeet l’apparition des trans- tent des utopies. La réalité est constante: «Les mêmes questions Les Rencontres Architecture Musique et tes ses promesses: «La fréquentation a Le Maxi-Rires Festival bat Ecologie fondées par Pierre Mariétan ports motorisés: voiture et télémoins enthousiasmante: «Les se posent toujours: comment comtop, nous les 6500 enson plein, et l’équipe des orgaLes auteurs suisses sont bien vi- avec la respiration même de partenaires de ce été congrès quiavoisinons se trées», des deux coprésinisateurs s’affaire avant lesde communiAUJOURD’HUI: LE PÈRE NOËL phone permettent nouvelles technologies entraînent battre la pollution sonore et com- sont vants et ils le font savoir. Pour leurs auteurs. Une case spéciale tiendra à Arc et Senans du 17relève au 18l’un août deux quer spectacles dans auteurs suisses sont bien Les auteurs suisses sont bien vi- avec la respiration la respiration même de même deprévus briser tous les clichés, leLes collectif permettra à vi-un avec spectateur et à Saillon du 19 au 25dents, août. Mathieu Exhenry. «C’est la malgré la distance: «On reune grande peur» relève Carlotta ment la définir. La notion de pollufois que nous doublons le soirée. Maxi-Rires foncvantsseetréils led’écrire font savoir. Pouren leurs vants et ils le font savoir. Pour leurs auteurs.laUne auteurs. caseLe spéciale «nous sommes vivants», le programme despremière conférences, un texte direct, si le Une case spéciale des éléments Daro, et les nuisances sur la san- tion sonore est liée à des questions Tout nombre de spectacles, notamment grâce àforts de la culexpositions, promenades d’écoute dans et ça s’est super clichés,lelepermet. collectif permettra à un spectateur briser tous les clichés, le collectif permettra àtionne untrouve spectateur unit ponctuellementbriser afintous deles hasard bien passé.» Avec deux spectacles par l’aideen de 185nord-américaine, bénévoles. Au ture l’importé, réelles ou supposées, resurgisde culture et de perception personla nature et concerts sur «nous sommes vivants», se ré«nous sommes vivants», se réd’écrire un texte en direct, si le d’écrire un texte direct, si le é bouchés. Ici, des panneaux de coffrage empêchent les eaux de s’écouler dans un tuyau. DR faire connaître les écrivains roLe spectacle est tout public et soir, les programmateurs bureau du festival, le calme architecturemusiqueecologie.com ou sur ont pu ainsi unitlesponctuellement de hasard unit ponctuellement afin de hasard le permet. tance de l’individu qui est libre, sent à chaque nouvelle inven- nelle, et non pas à une question de le aspermet. mans. Jeudi, à 21 h 30, au- les œuvresafin présentées seront étoffer l’offre proposée au public de règne encore. «C’est le matin www.bruit.fr x points du Bisse-Vieux ont été bouchés. Ici, des panneaux de coffrage empêchent les eaux de s’écouler De nombreux dans un tuyau. points ontfaire été bouchés. Ici, des panneaux de de coffrage empêchent eaux de s’écouler dans un tuyau. DR connaître écrivains rofaire connaître les écrivains roLe spectacle tout public et Le spectacleque estnous tout public et teursDRduduBisse-Vieux groupe présenteront sezles courtes afin garder un estles grâce à la voiture, et qui possède sa tion. Au début du XXe siècle, des décibels», pourtant note Carlotta Champéry. «Cetteetannée, nous avions faisons notre briefing», «Les présentations qui seront faites Jeudi, àrythme 21 h 30, les au-La musique mans. Jeudi, à 21 h 30, les au- les œuvres présentées les œuvresdeprésentées seront asseront as- Exhenry, au théâtre s» explique Michel Bovier, dans les résidences de la station, nombreux hectares dans la ré- une création originalemans. soutenu. styles vraiment explique Mathieu jouées sont différents au proPère Noël, c’est l’été commentteurs occupez-vous terre». A époque, voix s’élèvent pour condamner Daro, «créer des règles pour le son, les musiques qui serontdes teurs du groupe présenteront du groupe présenteront sez courtes afin sez courtes un la même du forum Mont-Noble, à Nax. sident du consortage, «ce causant des dégâts matériels im- gion de Fey et Bieudron. Manon Pierrehumbert et afin de garder un gramme: des spectacles destinés à un l’un de desgarder deux fondateurs du à tous, la seule condition RAPHAËL BORNET de lades station, dans les résidences demusique la station, une création auBovier, théâtre sera tions» Michel Bovier, dans les résidences tions» explique MichelMembrez journées? nombreux dans la ré- aller nombreux hectares dans la ré- une création originale au théâtre rythme soutenu. rythme soutenu. La devos La musique de l’Europe propose un autre mo- les fils électriques dans le pay- c’est le mesurer. Tout le reste est accessibles publicpoètes, plus jeune, comme ceux de Kev festival, qui partage la présiLa grogne représentants du hectares portants. Une occasion pour à la ren- originale tETpas un acte anodin, c’est du explique Olivier interpréétant l’envie de découvrir»: dégâts matériels im- gion causant desdudégâts matériels im-etEngion du forumdu Mont-Noble, Nax. forumClaus Mont-Noble, à Nax. Manon Pierrehumbert du consortage consortage,est«ce consortage, «ce Fey et Bieudron. Feyprésident et Bieudron. Manon Pierrehumbert et dencedèle, de la plus manifestation etc. ou se de Cauet, et des spectacles tantdeque de la sociétédu «Santa & concentré. Le sage, symboles de la modernité. subjectif». Depuis les années 70, architectes, philosophesAdams va également à de l’enLe assurécausant en res- desconsortage contre de ces artistesprésident romands. et simple vandalisme, président les détée en directà et suivra les aléas casseurspuont Les Laselon grogne petits des casseurs représentants ont failli du n’est Unepas occasion pour aller à lareprésentation. renn’est pas un acte anodin, c’està hauteur du portants. un actehasard anodin, du portants. Olivier Une Membrez sera interpré- La grogne des représentants du Une occasion pour aller à la ren- Olivier Membrez sera interpréavec l’autre fondateur, Maxime succèdent au micro. pour des gens un peu plus âgés, ponsabilité civile d’un contre de la commune qui, auraient êtrefailli terribles.» de c’est la je prépare notre assemblée générale Corbusier ros coup samedi der- pur et simple vandalisme, les déconsortage un gros vacoup également samediàderl’en- pur consortage va également à l’en- contre Le consortage est assuré en res- réussir Le consortage assuré en rescontre de cesvandalisme, artistes romands. de ces anartistes romands. tée en direct etDélez. et simple les dé- tée en direct etest suivra les aléas duco», suivra les aléas dudessine des villes idéa- La pollution visuelle et l’atteinte l’écologie sonore pose et repose comme celui de Pascal Légitimus.»

ventemporte»d’YvesNavarreou le tristement visionnaire «Americanintolérable. Psycho» de Bret Z Le Bisse-Vieux a été victime de casseurs. Acte de vandalisme NENDAZintolérable. Le Bisse-Vieux a été victime de casseurs. Acte de vandalisme Easton Ellis, profondément marqué. Livre coup de poing, il est l’un des plus brillants récits autobiographiques qu’il m’ait été donné de lire en bande dessinée comme en littérature. Il m’a, par safraîcheuretsasimplicité,faitle cadeau d’un regard frontal sur le partage amoureux, sur notre irrémédiable égoïsme ainsi que sur cettenécessitévitaledes’aimer et d’aimer l’autre, avec ses trésors et ses valises. Ecrit en trois mois Le collectif «nous sommes vivants» dans le nouveau théâtre de Nax. LE NOUVELLISTE sans volonté première de publi-

on évitée de justesse ondation évitée de justesse Inondation évitée de justesse

Scène ouverte sur la vallée du Rhône

« Les nouvelles  technologies ont un impact sur l’organisation du territoire.» Ils œuvrent dans l’ombre du rire

dc - ym

MAXI-RIRES FESTIVAL Le rendez-vous humoristique de Champéry a fermé ses portes sur un succès. Visite guidée au Palladium, dans les coulisses du petit festival devenu grand.

Entendre le cri des auteurs L'interview imaginaire Entendre le cri des auteurs Entendre le cri des auteurs suisses: nous existons. suisses: nous existons. suisses: nous existons.

+

Un été pour mieux préparer la rentrée

presse 2012

Jeu littéraire manche, les responsables du million. «C’est dérisoire», affirme eux, «n’assume pas sa part de resmusique qui se veut moderne, débattrons la date du prochain réLE NOUVELLISTE JEUDILes16organisateurs AOÛT 2012 le Bisse-Vieux, à gâts auraient pu être terribles.» contresur de lalecommune Bisse-Vieux, qui, selon à gâts auraient pu être terribles.» contreNous de laycommune qui,deselon ponsabilité civile à hauteur d’un nier ponsabilité à hauteur d’un hasard de lacivile représentation. Unenuelle. hasard de la représentation. Unede l’organisaLes deux forçats relèvent encore les Jeudi, un véritable jeu lessans ponsabilités la sécurité desÀ hauteur Michel Bovier. «Siduun chalet e sont retournés sur les lieux. se bornerdu à un million. style défini. belles rencontres effectuées: «Nous ne semoderne, reposent guère durant Jeu littéraire littéraire hauteur de la télécaNendaz. eux, «n’assume pas sa deàpart laNax, télécade reseux, «n’assume pas sa part de resmillion.à «C’est dérisoire»,dans affirme «C’est affirme veillon Dimanche, les responsables Dimanche, responsables musique qui dérisoire», se veut moderne, se veut et de la modernisation de nosJeuateliers de LE PÈRE NOËL musique qui tion littéraire sera mis bisse enJeudi, place. bisses». côté, Sébastien ou quatre millions endom- Bovier. dégâts constatés alorssonttrois de sera au à«Si cham - gb ne savions pas trop à quoi nous atles cinq jours de folie du festival. àretournés Nax, L’acte un sur véritable jeu Michel Jeudi, à Nax, un véritable jeu près de 500 mètres,sontbisse ponsabilités et sur près dans dela500 sécurité mètres, des ponsabilitésdedans la sécurité des «SiDe un son chalet à bine un chalet retournés sur les lieux. estMichel sont lescréation lieux. sansdonc se Bovier. borner un style défini.à production sans se borner à un style défini. ET DISTRIBUTEUR jouets du Pôle Nord. Je proposerai FABRICANT Chacun écrivains sedégâts trans-sera Epiney, Nendaz ce sontsont les membres du ou co-quatre importants. centre de pièce,trois pour tendre avec Cauet et c’est quelqu’un «Nous sera dormons littéraire mis sont en laalors place. place. rigation a été «En bou- plus bisses». d’irrigation De son côté, a des été Sébastien bou- Les millionsdirecteur est endom-del’artère ou transquatre millionssera est endomLesdes dégâtsmagé, constatés alors trois constatés L’acte de création donc au bisses». De son côté, Sébastien littéraire sera mis L’acte de création doncenviron au de 4 heuDE en JOUETS EN GROS formeradeen un piontrès de jeu de Tourisme, réfute mité qui «En auront neaux de coffrage bou-importants. mettre nouscesomaux actionnaires d’améliorer notreécrivains de très humain, de sympathique.» à 8 heures.» Un sommeil alléChacun des écrivains semessage: transChacun des se trans- centre de la res ommagée. Les van- quitrès chée Epiney, et endommagée. directeur Les Nendaz vanEpiney, directeur de Nendaz magé, ce sont les membres duces co-accusations: sontlales membres co- également plusà en desrépondre». importants. «En leplus des magé, centre de pièce, pourdutranspièce, pour transl’oieune etinondation parcourra un plateau. «Des àsurveillances sontdales misesontencausé comité ient un tuyau causant panneaux l’inon- Par mes vivants! S’il est encore trop tôt pour parler de gé dû aux formera en pion de de mité en un pion de jeu de mettre le message: usé une inondation Tourisme, réfute ces accusations: Tourisme, réfute ces accusations: mitéd’adqui auront en répondre». qui le auront à en répondre». de conséquent, coffrage qui le boupanneaux de un coffrage qui jeu boumettre message: nous som-service nouspréparatifs som- d’avantde livraison en remplaçantformera nos rennes bilan chiffré, il semble que les compspectacles et aux «mondanités» Chaque représentera un place etlenous allons réagirqui à cet acte a décidé couper on, un pont été brisé,chaient et les unministration l’oie etun parcourra un plateau. parcourra un plateau. igée vers les ahabita«Des s’est surveillances dirigée verssont lescase mises habitaen chaient «Des mises en l’oieunettiers conséquent, comité d’adtuyau causant l’inon- dePar tuyau causant l’inon- Par mesconséquent, vivants! le comité d’ad- par dessurveillances chameaux, sont qui consomment de carburant en moins.mes Quevivants! les syn-de fin de soirée, qui n’en finistes devraient être équilibrés. La Un but commun lieu de Nax, telles la via ferrata, de vandalisme». Sébastien Epiney l’eau jusqu’à nouvel avis. «Nous ds du bisse ont été détruits à Chaque un ministration a décidé de couper place et nous allons réagir à cet acte Chaque case représentera un trebas. placeen et nous contrebas. allons réagir à cet acte dation, dation, un pont a été brisé, et les ministration a décidé de couper tions un case pont areprésentera été brisé, et les sixième édition du festival est prévue se rassurent: notre plan sociallieu prévoit quetelles «Donner», «Blitzer» «Rudolph» etsent pas de se prolonger dans Marie Fourquet, ces endroits de la la scierie... ne pouvons supporter les conains endroits pour être projetés UnGilbert, but commun Un but commun lieu de Nax, la via ferrata, de Nax, la via ferrata, de vandalisme». SébastienTous Epiney de vandalisme». Sébastien Epiney jusqu’àprécise nouvelque avis.d’autres «Nous actes l’eau jusqu’à nouvel avis. «Nous dicats bords du bisse ont étépas détruits à l’eau bords duont bissetelles ont été détruits à Julie Mathieu Exhenry et Maxime Délez, les deux fondateurs et co-présidents du Maxi-Rires Festival, au Palladium, avant l’entrée des artistes. HOFMANN du 28 mai au 1er juin 2013. l’espace V.I.P. Jérôme Richer, Antoinette fait l’objet de plusieurs textes sorte sont commis sur différents séquences de ces actes imbéciles», snle canal», témoigne Martial autresque soient récupérés parlala SPA. Inondation Fourquet, Julie les Gilbert, Marie Fourquet, Julie Gilbert, la scierie... Touspour ces être endroits ont ne Marie la scierie... Tous ces endroits ont que d’autres actes de la certains d’autres actes de pouvons pas supporter con- lesprécise certains endroits pour être projetés ne pouvons pas supporter les con- précise endroits projetés Rychner, ettextes Philippe Soltercréés sur par lesdans écrivains. explique Michel Bovier. séquences deproduits vènes, gardelesduhabiBisse-Vieux. medi passé, A 22réguh, samedi passé, les habiJérôme AntoinetteVous Antoinette fait plusieurs fait l’objet de plusieurs textes Jérôme Richer, sorte sont commis sur place différents sortene sont commis surpas différents ces actestouristiques imbéciles», assez séquences deRicher, ces actes imbéciles», dans le canal», témoigne Martial lel’objet canal»,detémoigne Martial «Smarties, kleenex et Canada prenez donc de vacances? d’amour, de manque d’amour, jours. Car si les histoires Les dessous du festival mann, partagent tous un idéal: C’est un dé numérique qui décilièrement et que la commune Une plainte pénale sera dépopense qu’il ne peut pas s’agir alet le plus proche Devènes, garde du Bisse-Vieux. explique Michel Bovier. tants du chalet le plus proche Rychner,Michel et Philippe créés surgarde place du par Bisse-Vieux. les écrivains. explique produits touristiques assez régu- Devènes, Bovier. Solter- produits touristiques assez régu- créés sur place par les écrivains. Rychner, et Dans lesSolterentrailles du que bureaulesduhistoifestival. Dans un Angeline Exhenry. «C’est toudoivent finissent être mo- mal, Dry», c’est le menu propose bien sûr. Vous direz pas à C’est Brigitte mais jequi suis parti mann, à la chasse à Philippe de trop d’amour, de kleenex,installations de d’amour permettre visibilité desplainte écri- pénale de lapense pièce. peine à panser plaies fautifs fantspar quiles’amusaient tés bruit des car été en alertés pardula ledéroulement bruit des «Je mann, partagent tous undépoidéal:Si,lièrement partagent tous unnous idéal:croisons C’est un dé numérique quilas’agir déciunBardot dé numérique décilièrement etdera que commune et quenelalecommune plainte pénale seratoutes dépo- lesont Une sera «Jecerpense sée qu’ilcontre ne peutinconnu. pas s’agirLes Une qu’il ne peut pas Palladium, les jours gérable grâce au petit magade manière différente coin, l’équipe de la web TV du cepréposées soir Brigitte Rosset auquipublic polaire. Histoire renouveler mesducostumes. Le Père m’a accomcouteaux suisses, de fragilité,delées de chaque res d’humour elles,festival finissent ux famillesnécessitaient ont eu le d’enfants deux«Nous familles eu le permettre la visibilité écri-l’ours la dames visibilité des écrivains suisses par leur réunion dera déroulement decar la pièce. déroulement de la Fouettard pièce. permettre un canevas dedu base, peineLes à panser toutesavons lesont plaies en d’enfants peine à panser toutesde les plaies en dera temps. sée contre même inconnu. Les fautifs eaux. sée contre inconnu. Lesdes fautifs entre-aperçus parcerles témoins s’amusaient car qui s’amusaient cers travaux beau- qui à l’accueil des sin monteplules capsules huse trouve à côté.» L’équipe pour artiste. «C’est immédiate- tains travaux réflexe d’appeler vains«Les suisses leurtémoins réunionpagné. vainsAvec suisses par du leurLesréunion «Nous avons nécessitaient un canevas debeaubase,entité. «Nous avons un s’ canevas base, même temps. mêmeD’ailleurs, temps. les écologistes feraient entre-aperçus parenquête les témoins entre-aperçus tains travaux Une sera ouverte mais dans une même or- par les mais lesimmédiatetextes lus seront choisis n’ontnécessitaient pas pu êtrebeauidentifiés avec pppeler de force». stars se montrentmoristiques etque les reportags réades loges commence sa journée Forum Mont-Noble. Un bien de occuperdede son cas. sonartistes. que labien. seule prosurmenage, de colère(s), de quand col- même tôtfoutrès Le spectacle, Uneàont enquête sera ouverteNous maisencoup Une enquête e. Les pompiers sont coup de force». ment l’aide. par Les pompiers sont danspeur unepu même entité. «Les or-charbon, «Les or-«En mais textesganisateurs lus seront choisis mais les textes lus seront choisis dans une même n’ont pas pulesêtre identifiés n’ont pas être identifiés avec deles force». ellesentité. capricieuses? règle géquotidiennement, tandis à seule 7 heures: croissants et netduction suisse du festivalRosset est celle alisés membres duavec consortage ont moins de le hasard. avons écrit précision. spectacle qu’elle joue en il émetsera plusouverte de COmais qu’un Concorde en vol. chiques dans les prés, d’abanBrigitte écrit toute nérale, ça sepeur passe de bien», raconte toyages sont au menu avant de qui nous a embêtés avec la techni- que «La Gazette du Maxi-Rires lescoupamembres dudébarrasser consortage les ontmaispar débarrasser intervenus pour ganisateurs moins le hasard. en avons écrit précision. précision. npour coup porté aulestourisme prendre un collectif qu’un auteuront moins peur de les membres du consortage2ont par le hasard. Nous en avons écrit ganisateurs ont une cinquantaine nous n’en Nous Finalement, ce sont les con- peu d’espoir de voir les scène, qui aborde avec humour Vous n’êtes donc pas prêt à prendre votre retraite? don, de terre glaise, de plombs seule, est mis en scène par Christiane Anthony, responsaFestival», concotée sur place, passer le relais à l’équipe du que. Les Français, eux, ils s’adapUn coupsorts porté au tourisme Un coup porté au tourisme peu d’espoir de voir les coupapeu d’espoir de voir les coupas àetl’agriculture permettre l’écouobstructions et permettre l’écouprendre un collectif qu’un auteur prendre un collectif qu’un auteur une cinquantaine mais nous n’en une cinquantaine mais nous n’en Finalement, ce sont les conFinalement, ce sont les conisolé», explique Jérôme Richer. du Bisse-Vieux et le monde bles contraints à payer les frais lirons qu’une dizaine.» des «Nous avons dû reconstrucpresse, comme chaque soir... tent.» CesGeorges petits accrocs mis sortetdeJean-Luc lesloges. blessures et les ducontraints tout. Monàseul souci, c’est qu’avec l’âge,dizaine.» je deviens sourd. Ça me pose par-bleJérôme qui pètent, de chevaliers pauGuerriero à l’agriculture et quelque à l’agriculture bles contraints àmoins payer lesvoulu frais faire bles payer les frais sncident ou moins normal plus ou«Nous normal isolé», Jérôme isolé», explique Richer. lirons qu’une dizaine.» lirons qu’une et le monde duexplique Bisse-Vieux et leRicher. monde Pas aurait pu causeretdes d’intervention. Pour lement l’instant «Nous écrivons dessorts choses difféavons agricole qui pâtissent le sorts plus du de Bisse-Vieux repasser le caleçon de Kev Adams jour. La visite se poursuit du côté à part, l’ambiance est bonne L’incident aurait pu causer des L’incident aurait pu causer des d’intervention. Pour l’instant d’intervention. Pour l’instant D’après nos calculs, il des eaux. «D’après nos calculs, il «Nous écrivons des choses diffé«Nous écrivons des choses diffé«Nous avons voulu faire quelque «Nous avons voulu faire quelque agricole qui pâtissent le plus de agricole qui pâtissent le plus de mmages plus graves. En l’ab- ces actes de vandalisme. Outre donc, le Bisse-Vieux se retrouve chose qui soit ancré dans l’immé- rentes mais c’est cette même volond’une de femme à l’approche fois quelques problèmes au niveau des commandes. Comme la fois où un petitet lestions més, de Smarties, de lucioles,aude Barbezat. Il s’agit Dans de son Véronic de la technique. Le temps unetroiheure environ, sein de l’équipe technique graves. En l’ab- leces dommages plusancré Enl’immél’abdonc,tout leetBisse-Vieux retrouve donc, le Bisse-Vieux retrouve ecemême 150 litres dommages s’agit de même 150 litres rentes cette mêmeOutre volon- «Pilules volonchose qui soit chose qui soit ancré dans l’immé- rentes mais c’est cettesous-vêtements actes de vandalisme. Outre ces actes dec’est vandalisme. bleues»jesecrois, du Suisse des depropriétaires, une saplus à sec, pénalisant les touristes tégraves. et ladans passion du théâtre quimais nous diateté.dese C’est ici et maintenant. fonction touristique, BisseJJ/C demême ses ans.amusée. du festival, le Palladium de Valaisan, Christophe desicilattes pour la Patrouille gla-Dicaire», pantalon en velours côtelé borsième one woman show. Kavanagh poursuit-elle, fera son du festival, qui gère la salle de Anthony sence desVieux propriétaires, une sa fonction sence des une réunir». à sec,à pénalisant les à sec, pénalisant les touristesm’a et demandé econde quiseseserait déver- produite d’eau la seconde quitouristes seauraient déver-et été et laL’assopassion du théâtrelequi nousFrederikPeetersestl’undeslivres té et lades passion du théâtre qui40 nous diateté. C’estpropriétaires, ici et maintenant. diateté. C’est et maintenant. touristique, le Bissesatéfonction touristique, Bissendation agriculteurs. poussent à nous Les textes différents permet l’irrigation de les  Rien de bien méchant, donc, il arrivée dans les loges, quelques Champéry est transformé en 950 places. Il est question de rupture senticiers. J’ai mal compris, je lui ai envoyé la révision de la LAT (ndlr: Loi sur l’aménadeaux, de trahison, de plombier, inondation seciation seraitétéde produite les agriculteurs. irection des habita- inondation se serait produite Vieux permet l’irrigation de saient en direction habitapoussent àdenous l’irrigation réunir». L’assoLesoutextes différents Les textes auraient été différents poussent à nous réunir». L’assopermet de les agriculteurs.   des plusieursVieux réseaux si nous étions en hiver dansauraient suffit deréseaux répondre gentiment salle de spectacle ultraperheures avant de se produire de ma vie. De ceux. que j’aime of-rires. ciation de plusieurs réseaux de ciation de plusieurs de si nous étions en hiver ou dans si nous étions en hiver ou dans «Smarties, kleenex et Canada Dry», ce soir à mentale, de dépression et par gement du territoire) Ho ho ho, les Reste que le gamin a réclamé. Alors je d’amitié, d’Œdipe raté, de visid’autres conditions», explique connaissances permettra en ouUne télé et un journal aux demandes, qui, ici, n’ont formante. Ici, c’est Valentin sur la scène du Palladium. Tout frir et partager. Il m’a, comme connaissances permettra en ou- de«Hier, d’autres duconditions», expliqued’optimiser d’autres explique Un détour de très extravagant. est prêt pour l’accueillir. Pour Jacquaz, technique tre au groupe ses permettra en ou-lui ai refilé le dernier référendum que Antoinette Rychner, membre 21 hpar 30 laaugrande Forum salle Mont-Noble à Nax.. conséquent: Canada Dry, directeur de j’avaisconditions», en stock. Que le minotconnaissances ne s’inquièterien tes, de valises, du temps qui treentendre au groupe d’optimiser sesd’autres ouvrages de bande dessid’optimiser sesdes tomates- et régisseur général, qui règne Antoinette membre Antoinette Rychner, membre du tre au groupe qui àreçoitRéservations: les invités et027 autres on nous a demandé Maxime et Mathieu, la journée ATELIERS À SIONATELIERS À SION chances de sedufaire collectif. Le public pourra dé- Rychner, Brigitte Rosset porte un regard 203 17 38 et plantes alpines, de clinique, de pas, je le gâterai au prochain Noël. Il suffit qu’il pense à ramoner sa cheminée… passe, de désillusions, de bac ATELIERS À SION faire entendre collectif. Le public pourra dé- chances de se faire entendre collectif. Le public pourra dé- chances de se V.I.P. et nous voici de retour au ne fait que commencer...  cerises et du fromage», explique sur le domaine. La scène et les Mélanie, Angeline et Christiane, responsables des loges. HOFMANN RB VÉRONIQUE RIBORDY hors de nos frontières. née tels que les chroniques sociacouvrir des textes originaux lus  couvrir des textes originaux lus hors de nos frontières.  RB couvrir des textes originaux lus hors de nos frontières. thérapies, de perte de poids, décalé sur le fait d’avoir 40 ans. DR sable, d’espoir et d’humour tou- www.forummontnoble.ch  RB  Aline Carrupt

FORUM MONT-NOBLE Brigitte Rosset présente son spectacle en solo ce soir à Nax.

LE LIVRE DE MA VIE DE...

RECHERCHE Un congrès franco-suisse pour évoquer pollution et qualité du son.

PHILIPPE DUVANEL, directeur artistique

de Bd-Fil, festival de bande dessinée de Lausanne

La créativité l’enfance La dès créativité dès l’enfance

de9hàmidi,avecunepaused’un L’atelierdesartsplastiquesorgade9hàmidi,avecunepaused’un L’atelierdesartsplastiquesorgad’heure. Le prochain atelier nise cet été des activitésnise artistiquart d’heure. MÉMENTO Le prochain atelier cet étéquart des activités artistiqui dure une duune semaine est fixé du ques pour les enfants dès 5ques anspour ré- les quifixé dure enfants dès 5semaine ans ré- est

16 LE MAG ÉTÉ

les d’Etienne Davodeau, «L’asLa créativité dès l’enfance cension du Haut Mal» de David

MÉMENTO

L’atelierdesartsplastiquesorga- B.,de9hàmidi,avecunepaused’un «Chaque chose» de Julien nise cet été des activités artisti- quart d’heure. Le prochain atelier MÉMENTO qui dure une«L’incontournable semaine est fixé du ques pour les enfants dès 5 ans ré- Neel,

L’humour au secours de l’amour

Sons des villes et sons des champs, des mots pour les dire Qui comptabilise les bruits

FESTIVAL Au Forum Mont-Noble, quotidiens, de l’ascenseur au fri- Nax s’offre une saison culturelle estivale de qualité. gidaire, du téléphone à la télévi-

UN PEU D’ÉCOUTE Après deux jours dans les Salines d’Arc et Senans, le congrès se dé-


Adrien Moignard, Benoît Convert, Guillaume Singer et Jérémie Arranger, quatre représentants de la relève du jazz manouche. DR

18

Grâce aux réseaux «sociaux,  on a pu nouer contact dans une simplicité incroyable» CINÉMA

GRÉGORY PITTET, MEMBRE DE SWING MANIAK ET CO-ORGANISATEUR

Père de famille très nombreuse

ELITE

David Wosniak faisait don de son sperme étant jeune. Résultat il est le Nicolas Fardel. guitare de garder des centaines de vidéos pèredede 533 enfants, et lesLaennuis lui et là, on était installés dans son l’hôte bien en vue, commencent! PAGEGreg 18 destudio, à discuter avec lui», sourit mande s’il peut l’essayer. Puis,

a bien dû regarder «desOncentaines  de vidéos

d’Adrien et là, on était installés dans son studio...»

Convert, âgé de 25 ans, s’est fait une réputation mondiale, notamment au sein du groupe Les Doigts de l’Homme. A la contrebasse, Jérémie Arranger fait lui aussi partie de ce «sang neuf» qui anime le jazz manouche. Il a notamment accompagné Angelo Debarre, Rodolphe Raffalli, David Reinhardt ou Sébastien Giniaux. Enfin, le violoniste Guillaume MERCREDI AOÛT 2012entre LE NOUVELLISTE Singer22officie, autres, au sein du fameux Trio Belleville. 

LE MAG

NICOLAS FARDEL MEMBRE DE SWING MANIAK ET CO-ORGANISATEUR

la passion commune opère et une «jam» s’ensuit… «J’ai fait «la pompe» (Ndlr: rythmique

typique du jazz manouche, sur laquelle s’exprime le soliste). J’étais tétanisé», rigole Greg

+

INFO

Vendredi 24 août à la Maison de la Musique, Martigny. Masterclass, 17 h, concert 21 h. Réservations: 027 323 49 65 ou reservation@ejma-vs.ch Renseignements: www.ejma-vs.ch

15

NAX Dernière soirée du Forum Mont-Noble Festival.

JAZZ MANOUCHE Ce vendredi, le guitariste virtuose Adrien Moignard et son quartet

erts et une Le rire monde donneront un Valaisanne masterclass et un concert à la contre Maison del’horreur la Musique dedu Martigny.

Pour l’amour du swing presse 2012

rien moins que la relève acclamée du genre, à savoir le français Adrien Moignard, accompagné de son quartet.

La pianiste Béatrice Berrut jouera ce jeudi avec Shlomo Mintz. DR

du lundi au vendredi, de 10 à 13 heures, contre facture, au 027 323 85 28. 

Le Forum Mont-Noble Festival se termine jeudi soir par une soirée clownesque. Un clown atypique incarné par Bonaventure Gacon. Le Boudu est triste, sale, ivre et méchant. Il mange des enfants, mais ne paraît pas sanguinaire. Ce bonhomme peu ragoûtant mélange poésie et phrases d’une haute cruauté. Avec sa gueule tordue et sa barbe non entretenue, le Boudu ne paie pas de mine. Il regarde les couchers de soleil, écrit des poèmes et maltraite les petites filles, dans une désinvolture surprenante. C’est en endossant toute l’horreur du monde sur ses larges épaules que le bonhomme fait éclater les rires du public. Bonaventure Gacon en a parcouru du chemin avec son Boudu. Il a

Pittet. En sortant de l’entrevue, les Swing Maniak décident en quelques minutes de monter un concert en Valais, et le tout s’organise dans une simplicité rare pour un tel niveau de musiciens.

Des pointures Dansexiste. leur spécialité, les quatre Déjà plus de dix ans que cet Auguste provoquant D. GREGOIRE

conquis la France et beaucoup ont déjà qualifié le bonhomme d’undesgrandsclownsdel’histoire du cirque. Ancien élève du CNAC (Centre national des arts du cirque) en France, Bonaventure Gacon est autant bon comédien

«Selmer 607»

A la base de cette démarche se trouve une compilation pour initiés intitulée «Selmer 607», du nom d’une guitare de légende, descendante directe de la «Selmer 503» sur laquelle jouait le maître Django Reinhardt himself. «L’idée de la compilation était de réunir cinq solistes d’exception, le renouveau du jazz manouche, et de les faire jouer sur

Adrien Moignard, Benoît Convert, Guillaume Singer et Jérémie Arranger, quatre représentants de la relève du jazz manouche. DR

La Saison culturelle de Montreux 2011-2012 avait connu une remarquable fréquentation: plus de 33 000 spectateurs sur 21 dates et onze soirées qui ont affiché complet. Au vu de l’affiche 2012-2013, l’attrait du L’installation d’Edelbert W. Bregy avant... et après la censure. L’artiste a recouvert son œuvre avec des sacs où il a inscrit: «Censuré». WALLISER BOTE public devrait être aussi fort. La ville annonce en effet de nombreuses têtes d’affiche, Ils ont donc demandé à l’artiste, Desoncôté,l’artisteexplique:«Je Il remarque que, le 29 juin lors «Walliser Bote». Elle commence à tous styles et genres confondus. soit qu’il adoucisse son œuvre, n’avais pas l’intention de choquer, de l’inauguration, l’installation se répandre et à susciter commenEn vrac, citons Maurane, soit qu’il l’enlève. Edelbert mais de faire réfléchir. Je ne fais pas n’avait provoqué aucune réaction. taires et discussions. «Qu’onappréI Muvrini, Archive, Luz Casal, W. Bregy l’a corrigée à sa manière. de l’art décoratif. Je fais de l’art enga- Ensuite, les responsables du parc cie ou non mon œuvre, cela n’en Michel Fugain ou Marie-Thérèse Il a placé des sacs sur la sculpture gé. Si cette représentation de la na- étaient venus lui demander des reste pas moins un acte de censure.» LE NOUVELLISTE 8 AOÛT 2012 Porchet. DeMERCREDI la chanson, du rock, et y a inscrit: «censuré». Que va- ture massacrée fait peur aux enfants, corrections. Qu’il a apportées à sa L’installation s’intitule: «Ende l’humour, de l’art choral ou jfa - jh t-il en advenir? «Elle va demeurer c’est aux parents d’en expliquer la si- manière. La chose a été remar- chaînements hostiles à la vie». de la musique classique... telle qu’elle est», promet Klaus gnification. Il ne faut pas laisser quée par des journalistes, d’abord Censurée, elle n’en devient que Chacun y trouvera son compte. Andereggen. l’émotion brute prendre le dessus.» de la radio locale, puis par le plus intrigante.  www.lasaison.ch. 

16 MAG ÉTÉ

FORUM MONT-NOBLE Le Français Loïc Lantoine est en concert ce jeudi soir à Nax. De la chanson à texte de grande facture. LANDART Sollicité pour une installation, Edelbert W. Bregy se voit contraint de corriger le tir. Il recouvre EN BREF

«C’est se bagarrer un peu pour découvrir le beau...» pudiquement bien son œuvrede et y inscrit: «Censuré».

Un artiste est censuré au Binntal Deux albums se créent ainsi, «Badaboum» (2004) ¬ qui connaît un écho national ¬, puis

JEAN-FRANÇOIS ALBELDA dc - ym

Montreux Jazz 2009), Makar Novikov à la contrebasse et Aleksandr Mashin à la batterie. Le programme oscillera entre jazz et classique, du swing dur au lyrisme songeur. JEAN-FRANÇOIS ALBELDA Ce dimanche 26 août, à 18 heures, l’église dessortiez Jésuites, Pourà peu que vous quel- à de chez vous, que vous Sion,quefois se produira le Leipziger fréquentiez les bars, les clubs Quartett. Au programme deoucet les salles de concerts valaisans, excellent ensemble, pièces vous aurez sûrementtrois eu le plaisir émouvantes: le Quatuor à cord’entendre jouer le groupe Swing Maniak. comme le nom des No 4 enFondé, si bémol majeur (dit l’indiqueassezbien,pardeuxgui«sunrise») de Joseph Haydn, le taristespassionnésau-delàduraiQuatuor à cordes enmanouche, fa mineur sonnable par le jazz de Mendelssohn estFardel, en fait Grégory Pittet etqui Nicolas le projet n’a cessele deQuatuor jouer par- à un requiem etdeenfin toutNo où il15 est possible de le faire.de cordes en la mineur Mais unequi fois n’est coutume, Beethoven est pas l’une de ses la paire est passée ce coup-ci de dernières œuvres. l’autre côté de la programmation Onpour peutfaire notamment commanvenir en Valais ¬ pour ¬ der un lesconcert billetset un parmasterclass téléphone,

sommet, ensuite une poule morte accrochée dessous. Et au-dessous une sorte d’angelot d’albâtre au cou et au torse sanguinolants. On dirait que le cou est sectionné et séparé du tronc. Au-dessous du jeune homme, il y a une tombe et une croix. La signification est immédiate. Mais elle provoque un choc, en particulier auprès des enfants. «Nous ne cessions de recevoir des téléphones de réclamations de la part des promeneurs», explique Klaus Andereggen, le président de l’Association du Parc du Binntal. «Les enfants étaient effrayés.» Au bout d’un mois, les responsables du parc n’en pouvaient plus.

membres du quartet sont effectivement des pointures... Adrien Moignard, tout d’abord, qu’acrobate.IlseproduiraàNaxdès est né en 1985. Il découvre 21 h 30Django jeudi Reinhardt soir pour àla16 dernière ans et franchit rapidement toutes les soiréethéâtraledel’édition2012du barrières techniques du style. Il SJ Forumfonde Mont-Noble Festival. Zaiti, en 2005 l’ensemble qui se fait un joli nom sur la Infos et réservations auprès de l’office du il scène internationale. Depuis, de faire027 évoluer son jeu, tourismene decesse Mont-Noble: 203 17 38. d’une façon totalement débridée, amenant le jazz manouche vers de nouveaux territoires. Au long de son parcours, il a côtoyé sur scène des «monstres» comme Costel Nitescu, Stochelo Rosenberg, Didier Lockwood, Romane, Christian Escoudé ou Biréli Lagrène. Son acolyte guitariste Benoît Convert, âgé de 25 ans, s’est fait une réputation mondiale, notamment au sein du groupe Les Doigts de l’Homme. A la contrebasse, Jérémie Arranger fait lui aussi partie de ce «sang neuf» qui anime le jazz ma-

«Une chanson est belle autant de fois que les gens la trouvent belle. Mais en elle-même, elle n’est rien.» Originaire du Nord-Pas-DePASCAL CLAIVAZ Calais, Loïc Lantoine a vissé à l’âme une humilité de tous les insEdelbert Bregy, artiste indétants. Face W. à l’écriture, à la musipendant Naters, a vouluil exprique et auxdegens. Pourtant, est de mer sa façon de voir la nature meceux ¬ en voie de raréfaction tout nacée. Il l’a¬fait toute bonne fois, de même quien soignent leur écrisans rechercher la provocation. ture, qui ne cherchent jamais à Actuellement les CFF, nol’élimer ou à laretraité, lisser pour accéder tamment, lui ont reconnaissance. commandé pluà une supposée sieurs sculptures, à l’époque mais où il La formule est galvaudée, était directeur du bureau n’en encore demeure pas moins vraie de change de Loïc la gare de Brigue. dans son cas, Lantoine est un En juin passé, il a honoré artisan de la chanson, ciseleurune de commande organisateurs mots, poète des à fleur de peau. du LandArt au Binntal avec une installation très actuelle: «La musique a aussi le massacre subit la nature un peu sonque propos» partout sur la mesProche, dansplanète. la vie Le comme sage semblait clair, d’artistes en cet espace dans la démarche, exisauvé et privilégié de la haute valgeants issus de milieux populailée detels la Binn: s’attaque à la res, que silal’on Rue Kétanou, nature, l’on s’attaque également Jehan ou Juliette, c’est surtoutà l’homme. par sa rencontre avec Allain Leprest qu’il a pris réellement Enfants effrayés «J’étais un lecgoût à l’écriture. L’installation est placée long teur régulier de poésie, maislejamais d’un chemin, au-dessus village jusque-là je n’avais songédu à écrire», d’Ausserbinn et en direction du Binntal. Elle est en quatre parties: d’abord un bouquet de fleurs au sommet, ensuite une poule morte accrochée dessous. Et au-dessous une sorte d’angelot d’albâtre au cou et au torse sanguinolants. On dirait que le cou est sectionné et séparé du tronc. Au-dessous du jeune homme, il y a une tombe et une croix. La signification est immédiate. Mais elle provoque un choc, en particulier auprès des enfants. «Nous ne cessions de recevoir des téléphones de réclamations de la part des promeneurs», explique Klaus Andereggen, le président de l’Association du Parc du Binntal. «Les enfants étaient effrayés.» Au bout d’un mois, les responsables du parc n’en pouvaient plus.

bien loin du calibrage et des refrains repris en chœur par l’audience. «On se garde sur scène cette

Une chanson est belle autant «de fois  que les gens la trouvent belle. Mais en elle-même, elle n’est rien...» LOÏC LANTOINE CHANTEUR

Loïc Lantoine (à gauche) et le contrebassiste François Pierron. Le duo de base est devenu quintette aujourd’hui. FRÉDÉRIC CHAPOTAT

raconte-t-il. «C’est Allain qui m’a mis le pied à l’étrier.» Et lors d’une performance en solo, où ses textes étaient seulement habillés de la lumière crue d’une scène, Loïc fait la connaissance du contrebassiste François Pierron. La complicité est immédiate et la complémentarité évidente. L’un

écrit, l’autre réagit à l’instinct sur son instrument. Les deux dialoguent sans hiérarchie chanteur/musicien. «Dès le départ, nous avions cette idée que la musique n’est pas qu’un accompagnement. Elle apporte un vrai propos et nous voulions confronter ces deux paroles».

«Tout est calme» (2006). A mesure que l’attention des observateurs de la chanson et du public se porte sur Loïc Lantoine, le projet s’étoffe et devient quintette. C’est sous cette formule qu’est enregistré en 2008 l’album live «A l’attaque». Le disque restitue toute la force de Loïc Lantoine et de ses éminents acolytes. Ce qui n’est pas chose aisée à réussir. Car à chaque concert le groupe se permet de digresser, d’improviser sur la matière textuelle. A nouveau, on est

liberté de ces cascades fragiles, qui reflètent l’état d’esprit du moment. C’est un peu risqué, mais les musiciens ont passablement frayé avec le jazz et maîtrisent bien l’exercice. Mais j’aime être porté par l’humeur de mes camarades, et cette absence de routine nous maintient en éveil, c’est certain.»

Susciter l’émotion sans l’imposer

Dompter l’instant, par les mots, par les notes... Une façon de prendre une émotion dans ses fi-

L’installation d’Edelbert W. Bregy avant... et après la censure. L’artiste a recouvert son œuvre avec des sacs où il a inscrit: «Censuré». WALLISER BOTE

Ils ont donc demandé à l’artiste, soit qu’il adoucisse son œuvre, soit qu’il l’enlève. Edelbert W. Bregy l’a corrigée à sa manière. Il a placé des sacs sur la sculpture et y a inscrit: «censuré». Que vat-il en advenir? «Elle va demeurer telle qu’elle est», promet Klaus Andereggen.

Desoncôté,l’artisteexplique:«Je n’avais pas l’intention de choquer, mais de faire réfléchir. Je ne fais pas de l’art décoratif. Je fais de l’art engagé. Si cette représentation de la nature massacrée fait peur aux enfants, c’est aux parents d’en expliquer la signification. Il ne faut pas laisser l’émotion brute prendre le dessus.»

Il remarque que, le 29 juin lors de l’inauguration, l’installation n’avait provoqué aucune réaction. Ensuite, les responsables du parc étaient venus lui demander des corrections. Qu’il a apportées à sa manière. La chose a été remarquée par des journalistes, d’abord de la radio locale, puis par le

«Walliser Bote». Elle commence à se répandre et à susciter commentaires et discussions. «Qu’onapprécie ou non mon œuvre, cela n’en reste pas moins un acte de censure.» L’installation s’intitule: «Enchaînements hostiles à la vie». Censurée, elle n’en devient que plus intrigante. 

REVUE DU VALAIS

Onetcherche des auteurs. lets de lui rendre sa liberté en La première «Revue du Valais» l’offrant au public. «Mon but est de se jouera du 8 mars aude20latitude avril donner suffisamment 2013. Lesde organisateurs aux gens, ne pas être du trop illusspectacle la recherche tratif, afin sont qu’ilsà puissent se créer d’auteurs. Les plumes leur propre émotion. Je ne veux rien intéressées peuvent envoyer imposer.» des sketches (drôles!) àd’écriture, Derrière l’exigence suivante: Alexis trace Giroudde onl’adresse ne distingue aucune r. Félix Corthay 7, 1934 Le Châble. prétention ou de préciosité mal Date limite pour l’envoi des placée. «Je ne prends simplement sujets: le 25 août. Les meilleurs pas les gens pour des idiots. Je ne sketches seront sélectionnés en veux pas leur mâcher le boulot. C’est vue de composer ce nouveau joli, un texte un petit peu tendu... Et spectacle satirique, pour lequel c’est bien qu’on se aussi bagarre l’équipe cherche desavec gensles choses pour découvrir le beau.» pour œuvrer en coulisses Rendre l’auditeur actif, ne pas le (costumes, maquillage, sous-estimer... vision moperruques…) LesUne personnes deste et noble à la fois du métier intéressées peuvent écrire à la demême chanteur, adresse.que  le public du Forum Mont-Noble pourra partager ce jeudi soir. 

MONTREUX Saison culturelle 2012. INFO

+

Jeudi soir, 21 h 30.: Billetterie: 027 203 17 38 ou www.forummontnoble.ch www.myspace.com/loiclantoine Retrouvez notre vidéo sur ce sujet iPad Le Nouvelliste + Epaper

Le groupe Archive, l’un des points forts de la saison. DR La Saison culturelle de Montreux 2011-2012 avait connu une remarquable fréquentation: plus de 33 000 spectateurs sur 21 dates et onze soirées qui ont affiché complet. Au vu de l’affiche 2012-2013, l’attrait du public devrait être aussi fort. La ville annonce en effet de nombreuses têtes d’affiche, tous styles et genres confondus. En vrac, citons Maurane, I Muvrini, Archive, Luz Casal, Michel Fugain ou Marie-Thérèse Porchet. De la chanson, du rock, de l’humour, de l’art choral ou de la musique classique... Chacun y trouvera son compte. www.lasaison.ch. 


danielle schmid

20    

    

  

Danielle Schmid suit une formation de base à l’école normale de Sion puis une formation d’enseignante spécialisée à l’université de Fribourg. Elle est depuis toujours intéressée par la culture comme spectatrice. Elle participe à des créations d’amateurs dans le domaine du chant: chorale des enseignants pour divers spectacles; chorale de la chanson de Vercorin pour deux spectacles.

Elle travaille bénévolement à la bibliothèque de Nax depuis son installation dans le village, elle en est actuellement la responsable.

la présidente

  Elle fait partie de la commission culturelle de la  commune de Nax puis de celle de Mont-Noble.  Ayant aussi un intérêt pour la vie publique,   elle s'engage dans différentes sociétés et leurs comités. Vice-juge de commune durant  une période, elle est actuellement députée au  Grand Conseil comme représentante du district d’Hérens.   Elle entend poursuivre son engagement en faveur de la culture en fréquentant les divers  lieux qui la proposent mais aussi en consacrant  un peu de son temps libre pour la promouvoir.  Depuis janvier 2012, elle préside l'Association  Forum Mont-Noble.  


22

stéphanie boll danseuse-chorégraphe

alain roche pianiste-compositeur, scénographe

r u e t a m m a r g o r p s le

s

Jeune gymnaste, Stéphanie Boll est admise, à 9 ans, dans le Cadre National de gymnastique rythmique et sportive (GRS) à Macolin. Elle est sacrée à plusieurs reprises championne suisse de sa catégorie, ce qui l'amène à se produire dans de multiples compétitions internationales (Moscou, Faro, Bruxelles, etc.) Après l'obtention d'une maturité en langue moderne, elle rejoint la compagnie INTERFACE en 1999 et se forme à la danse classique (méthode Vaganova) et moderne avec Géraldine Lonfat puis dès 2005 avec Nathalie ZuffereyPellegrini (médaille d'or du Conservatoire de Paris). Prenant part à la démarche de recherche d'INTERFACE, Stéphanie Boll se révèle en tant que chorégraphe. Elle crée avec Géraldine Lonfat et André Pignat les spectacles TERUEL, SHABBATH, PAZZI, KAOS et MATHILDE qui l'amèneront en tournée internationale notamment en France, en Espagne, en Allemagne, en Iran, au Liban, au Burkina Faso, etc. Depuis janvier 2012 elle s'installe à Nax pour la création de nouveaux projets artistiques et s'implique notamment dans la programmation du Forum Mont-Noble Festival.

Formé au conservatoire de musique actuelle E.T.M. à Genève, Alain Roche se tourne très vite vers la création de musique de spectacle. Nourri de ses expériences au service du théâtre et de la danse, il crée à travers sa musique un univers singulier, pur et emprunt d'émotion. En 1999, il devient animateur du Casino-Théâtre (300 places) et du Café-Théâtre La Grange (80 places) au Locle. Il collabore sur la programmation de 9 saisons. Alain Roche produit des projets tels que Sion 2006 quand même, la Revue Fait Son Cirque, etc. Il conçoit entre autres la scénographie d'un spectacle de Yann Lambiel et du Béret de la Tortue. Il assure la direction technique de divers festivals et autres créations événementielles. Depuis janvier 2012, il est en résidence à Nax pour la création de nouveaux projets artistiques et s'implique notamment dans la programmation du Forum Mont-Noble Festival.


résidence

24

Afin de permettre aux artistes professionnels de développer leurs projets de création sur une plus longue période, à moindre coût et dans un cadre idyllique, la commune de Mont-Noble en collaboration avec la compagnie Boll & Roche met à disposition un lieu de résidence, au cœur du village de Nax, à quelques pas du Forum Mont-Noble. Cet espace contient une salle de répétition de 6m/8m avec tapis de danse, barres classiques, miroirs et piano à queue, ainsi qu'un lieu d'habitation qui permet d'accueillir jusqu'à 8 personnes. Un pôle de recherche intimiste et retiré du monde, propice à une démarche de travail authentique et singulière.


contacts

association

forum mont-noble La Place 1973 Nax

prĂŠsidence: danielle schmid danielleschmid@netplus.ch +41 79 314 23 62

programmation: stĂŠphanie boll stephanie@forummontnoble.ch +41 27 565 31 12 alain roche alain@forummontnoble.ch +41 79 250 73 62


Festival Forum Mont-Noble  

Festival Forum Mont-Noble 2013

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you