Page 65

(1er film d’Alex Lutz dont il est le coscénariste avec Tom Dingler et Bruno Sanches) en est la meilleure illustration. Quand on demande à Tom comment il vit le fait d’être dans l’ombre — même si c’est moins vrai aujourd’hui après son rôle en « off » dans Guy et le César du meilleur acteur d’Alex — la réponse fuse : « Il n’y a jamais eu de jalousie. On a trop de respect l’un pour l’autre pour que la réussite altère notre amitié ». Quand quelqu’un brille, les autres en profitent. « Quand tu vis avec un type comme Alex, avec le talent qu’il a, tu ne peux pas être envieux ».

65

Un talent d’artisan précise Alex. « J’ai eu un cheminement tranquille, j’ai construit mon parcours dès l’âge de quinze ans ». Mais ils se connaissent assez pour avoir le droit de porter un regard sur l’autre sans complaisance, mais avec une infinie

Tom Dingler dans la série Plan Cœur sur Netflix

Profile for Or Norme

Passages | Or Norme #33  

Passages | Or Norme #33  

Advertisement