Page 1

Rapport annuel 2009

Orif Aigle Orif DelĂŠmont Orif Morges Orif Pomy Orif Renens Orif Sion Orif Vaulruz Orif Vernier Orif Yverdon-les-Bains


Ensemble, construisons de nouveaux projets professionnels.


4

Sommaire CHIFFRES 2009

Chiffres 2009 5

MESSAGE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE DIRECTION Pierre-Albert Luyet

6-7

MESSAGE D’UN PARTENAIRE Raymond Léchaire Directeur Région de Vente Suisse romande, Coop

8-9

9 360 123’404 1’221 9

5

sites en Suisse romande

collaboratrices et collaborateurs

RAPPORT DE LA DIRECTION GÉNÉRALE Dominique Rast

10-11

RAPPORTS DES SITES ORIF

12-17

RAPPORT STATISTIQUE

18-19

COMPTES D’EXPLOITATION ET BILAN

21-23

RAPPORT DE L’ORGANE DE RÉVISION

24-25

ORGANISATION

26-27

journées d’observation ou de formation

assuré-e-s ont bénéficié de nos prestations

Offices cantonaux de l’Assurance-Invalidité nous ont fait confiance

Orif Delémont

Orif Yverdon-les-Bains COPAI Orif Pomy

Orif Morges

Orif Renens

Orif Vaulruz

Orif Aigle Orif Vernier Orif Sion La Diréction générale est à Aigle


6

Message du Président du Conseil de direction

LA OÙ IL Y A UNE VOLONTÉ, IL Y A UN CHEMIN

7

L’Orif déploie son activité aux frontières du social et de l’économique. Le partenariat avec les acteurs de l’économie est toujours plus dense et plus étroit. Cette collaboration nous permet d’une part de mieux connaître les besoins et les attentes des entreprises, et ainsi d’adapter les mesures de formation de nos assurés; elle permet également de créer des ouvertures et des chemins qui favorisent la réinsertion économique et sociale des personnes que nous formons. L’accueil fait à nos assurés par nos partenaires de l’économie est essentiel à notre réussite. Que ces partenaires en soient remerciés. L’ouverture de deux nouveaux centres de formation, l’augmentation du nombre de journées, le choix toujours plus grand et plus varié offert à nos assurés, constituent autant de pierres apportées en 2009 à notre édifice. Ce chemin que nous poursuivons, cette volonté de toujours mieux répondre aux besoins sans cesse croissant de formation et de réadaptation, trouve son origine et son assise dans cette famille solide et solidaire que forme l’ensemble des collaborateurs de l’Orif. Une équipe de direction compétente et stimulante, attentive aux besoins externes et aux besoins internes de notre association, veille à adapter notre outil de travail sur le plan de l’organisation et sur le plan financier. Cette équipe peut compter sur des collaboratrices et des collaborateurs soucieux d’effectuer un travail de qualité. Toutes ces personnes participent à la construction de l’Orif, et à sa notoriété. Elles méritent la reconnaissance du Conseil de direction. L’Orif, entreprise de services, entend poursuivre son chemin social et économique, en développant de très bonnes prestations pour le mieux être des personnes qui nous sont confiées.

Pierre-Albert Luyet Président du Conseil de direction de l’Orif


Message d’un partenaire

8

9

NOS RÔLES SONT COMPLÉMENTAIRES Dans une économie en évolution voire en révolution, le monde du travail exige des prestations toujours plus performantes et de nombreuses personnes peinent à trouver leurs marques. L’Orif, forte de sa longue expérience en la matière, joue un rôle essentiel entre la formation et la vie professionnelle. Coop collabore depuis plusieurs années avec l’Orif. Ce partenariat se déroule dans un esprit très positif et notre société se félicite de pouvoir s’associer à un partenaire de cette qualité. Le groupe Coop a d’abord permis l’intégration de plusieurs employés de commerce, avant d’étendre sa coopération avec l’Orif, à la vente. Nous avons, de ce fait, réussi à insérer des personnes à mobilité réduite, connaissant des difficultés scolaires ou souffrant de problèmes d’insertion, dans les magasins de Martigny, Conthey, Onex et La Praille.

Nous ne pouvons bien sûr pas prendre en charge les personnes en difficulté de la même manière que l’Orif, mais nous pouvons seconder l’association en offrant des places de travail. Nos rôles sont complémentaires. Si nous collaborons aussi étroitement avec l’Orif, c’est que nous sommes, par essence, une entreprise formatrice et que nous plaçons notre responsabilité sociale au centre de notre stratégie du personnel : nous sommes fiers de pouvoir aider des personnes à se réinsérer ou à s’insérer dans le monde du travail.

Notre société va encore intensifier cette coopération lors de l’installation de la nouvelle structure de l’Orif à Renens, à proximité immédiate de notre Direction Suisse romande. Les préoccupations de l’Orif et de Coop se rejoignent et se complètent sur bien des points. Ainsi, notre entreprise a créé des stages de transition réservés à des jeunes qui ne trouvent pas de place d’apprentissage et à qui nous permettons de mettre le pied à l’étrier pendant une année. Beaucoup d’entre eux ont pu poursuivre leur carrière au sein de notre groupe après cette année d’intégration.

Formation en vente à la Coop La Praille

Raymond Léchaire Directeur Région de Vente Suisse romande Coop


10

Rapport de la Direction générale

L’ORIF SE PRÉPARE À RÉPONDRE AUX DÉFIS DE LA 6e RÉVISION DE L’ASSURANCE-INVALIDITÉ Afin de répondre aux attentes de proximité de l’Assurance-invalidité et à celles de ses assurés, l’Orif a connu en 2009 un fort développement en créant deux nouveaux centres de compétence. Le premier concerne l’offre pour jeunes en formation initiale spécialisée qui était étonnamment peu développée en région lausannoise. De nombreux apprentis devaient se rendre dans d’autres régions, voire hors canton, pour trouver une place d’apprentissage adaptée à leurs besoins. Pour répondre à cette demande, l’Orif a mené une réflexion avec la direction de l’Office AI du canton de Vaud et des institutions de la région. Les besoins étant avérés, nous avons retenu la ville de Renens où nous avons pu occuper des bâtiments de l’entreprise Coop. Cette dernière a grandement facilité notre installation en consentant à des investissements substantiels et en nous proposant néanmoins un loyer très attractif. La Coop démontre ainsi sa volonté de renforcer une collaboration déjà existante avec l’Orif et aussi son implication dans un projet à valeur sociale. A la fin de l’été 2009 l’Orif Renens accueillait sa première volée d’apprentis formée d’une vingtaine de jeunes. Le second centre de compétence touche le canton de Fribourg. L’Orif n’y était pas présente et l’Office cantonale AI de ce canton, qui utilisait nos services dans nos sites vaudois et valaisan, attendait une

extension de nos structures dans leur région. Après définition des besoins avec cet office nous avons ouvert à l’été des ateliers d’observation et de formation pour adultes avec un concept novateur inspiré de nos programmes pédagogiques des sites vaudois. Ce concept allie une observation liée entre les domaines professionnels secondaire et tertiaire. En octobre, la totalité des places étaient occupées, démontrant ainsi la justesse et la cohérence entre la demande de l’AI et les réponses apportées par l’Orif. Sur le plan organisationnel, soulignons la fusion de nos divers services de placement par la création d’un service transversal nommé Service Intégration. Si les collaborateurs de ce nouveau service agissent en priorité dans leur site respectif, ils peuvent sous la conduite d’un responsable global, développer des synergies sur l’ensemble de la Suisse romande et améliorer les perspectives d’intégration des personnes accueillies qui proviennent de multiples régions. Ce nouveau service s’est fortement impliqué dans un partenariat innovant et privilégié entre l’Orif et Adecco suisse - no 1 du travail temporaire - donnant ainsi aux personnes que nous formons un accès facilité aux offres d’emploi temporaires qui peuvent être un tremplin vers l’emploi fixe.

Nous avons également été actifs afin d’élargir notre collaboration avec les employeurs tant publics que privés. Pour ces derniers, outre Coop Suisse Romande et Adecco cités ci-dessus, diverses associations professionnelles ou patronales notamment genevoise, vaudoise et jurassienne, mais aussi des entreprises comme Nestlé ou Merck Serono et nombre de PME, nous ont soutenus dans notre mission par des actes concrets. Relevons que, tel qu’attendu et promis lors du débat sur la 5e révision de l’AI, les entreprises jouent le jeu de la réadaptation professionnelle, s’intéressent de fait à nos activités et y apportent leur soutien.

11

En plus de l’ouverture de deux nouveaux établissements, l’ensemble des sites Orif ont amélioré et développé leurs prestations afin d’être en ligne avec les attentes de nos clients: assurances, assurés et employeurs. Les rapports des directions, ci-après, attestent des cette dynamique. Outre les investissements consentis dans nos équipements technologiques pour rester en phase avec les exigences des entreprises, nous avons en 2009 porté une attention soutenue à l’entretien de nos bâtiments. Des transformations importantes ont été ainsi apportées dans les Orif de Pomy, Morges, Sion, Vernier et Delémont. L’Orif a vécu une année remarquable du point de vue de son développement qui a réclamé un engagement en ressources humaines, financières et en capacités organisationnelles et logistiques considérables. Nous concluons sur un bilan positif en croissance de 13% en termes de journées AI et des finances saines. Les efforts déployés pour adapter nos structures nous mettent déjà en perspective pour répondre aux défis ébauchés dans l’étude de la 6e révision de l’Assurance-invalidité qui mise sur un renforcement de la réadaptation professionnelle. L’Orif sera sans nulle doute sollicitée pour participer à cette volonté de réinsérer «plus et mieux». Avec la confiance des services placeurs, la volonté des employeurs et grâce à l’engagement exceptionnelle de l’ensemble de nos collaboratrices et collaborateurs, à la créativité des directions de sites et le soutien crucial des services transversaux de la direction générale, nous apporterons notre contribution et notre dynamisme à ce projet capital.

Dominique Rast Directeur général de l’Orif


12

Rapports des sites Orif

13

Prestations pour jeunes Formations initiales Orif Renens

Eté 2009, l’Orif ouvre une nouvelle structure pour jeunes au cœur de Renens. Le résultat est là : dès septembre, nous disposons de 20 places de formation professionnelles dans les métiers de la maçonnerie, du paysagisme, de la gestion en intendance et de la vente. L’Orif de Renens propose des formations du même type que celles enseignées à Sion ou Vernier, avec un accompagnement uniquement en externat. Le projet prévoit l’accueil de 35 apprentis en 2010 et autant de plus en 2011, dans des professions aussi variées que la peinture en bâtiment, l’installation sanitaire, la conciergerie et le carrelage, et probablement la cuisine. Entre le début du projet, les premiers contacts pour la recherche des locaux, les lourdes transformations du bâtiment, et l’ouverture du centre, la démarche n’a guère pris plus de 18 mois. Nombreux sont les ouvriers des entreprises, architectes, collaborateurs et apprentis des différents Orif de Sion, Vernier ou de la Direction Générale à s’être investis pour que ce projet puisse se réaliser dans d’aussi bonnes conditions. Rinaldo Costantini, directeur Orif Renens

Orif Sion

Partant du souhait clairement exprimé des offices de l’Assurance-invalidité, à savoir une durée de formation accordée en fonction des compétences et du potentiel d’évolution de chaque jeune, nos efforts durant l’année 2009 se sont focalisés sur l’amélioration de la productivité, avec un terme contraignant comme leitmotiv : le rendement. Une notion qui ne doit en aucun cas se substituer à l’essence même de notre travail, la formation, mais y être intégrée dès le début du cursus et dans chaque activité. Des groupes de travail ont dégagé pour chaque secteur des lignes pour un accompagnement idéal afin d’atteindre ce but. Les éléments retenus et validés par la direction du site ont été, ou seront, en fonction de leur ampleur et leur complexité intégrés progressivement dans le programme de formation. Ces adaptations dans la prise en charge, qui devraient à moyen terme, apporter un plus dans le processus d’intégration de ces jeunes dans la vie active, ne doivent pas occulter

le fait qu’elles peuvent défavoriser les jeunes assurés ayant besoin de plus de temps pour faire émerger tout leur potentiel. Cette nouvelle donne nous a également incités à revisiter nos outils d’observation et leurs référentiels, afin d’adopter un langage commun pour la rédaction des divers rapports à transmettre à l’office placeur. Une réflexion qui se poursuivra en 2010 et dont les derniers éléments seront finalisés et adaptés dans le courant de l’année. Plus de 185 filles et garçons fréquentent notre centre et peuvent accomplir une formation dans l’un des quinze métiers proposés sur le site de Sion. Le modèle préconisé est vaste, allant d’une formation spécifique interne à des certifications de type CFC. La durée du cursus global d’apprentissage reste malgré tout fortement dépendante du potentiel de rendement et d’employabilité du jeune. Eric Morand, directeur Orif Sion

Orif Vernier

Ouvert en 2007, l’Orif Vernier a accueilli cette année sa 3e volée d’apprentis. De nouveaux collaborateurs sont venus renforcer nos équipes pour encadrer les 90 jeunes la structure genevoise. Pour répondre à cette augmentation, il a été nécessaire de louer et transformer des locaux adjacents à notre centre. Notre cuisine, qui demandait à être modernisée, a également vécu un important chantier courant 2009. Le résultat est une magnifique installation professionnelle, répondant aux exigences actuelles, que ce soit en termes d’hygiène, de sécurité et d’apprentissage. Grâce à son agrandissement, nous pouvons désormais offrir une douzaine de places de formation dans d’excellentes conditions. Cette réalisation a été rendue possible grâce, entre autres, au soutien financier de la Loterie Romande. Il est à relever qu’une part des travaux a été exécutée par nos apprentis encadrés de leurs maîtres d’apprentissage Afin de diversifier notre offre de formation pour jeunes, nous avons entrepris d’ouvrir de nouvelles sections professionnelles dans les domaines de l’horticulture paysagère et de la conciergerie (agent d’exploitation). Rinaldo Costantini, directeur Orif Vernier

Le bâtiment entièrement rénové de l’Orif Renens


14

Rapports des sites Orif

15

Prestations pour adultes Réadaptation et formations initiales Orif Aigle

Rappelons que l’ouverture en 2008 de l’Orif Aigle avait permis d’étendre les prestations des Orif Morges et Pomy dans le Chablais vaudois dans un souci de proximité avec les assurés de l’AI de cette région. En 2009, l’augmentation des demandes a suscité une réorganisation des locaux. Ainsi, le premier étage est maintenant complètement dévolu à la formation. Une cafétéria a été installée au rez-de-chaussée dans un espace convivial. De son côté, l’Atelier d’intégration professionnelle (AIP) a mis en place un nouveau module d’observation dans les activités industrielles légères. Eric Borgeaud, directeur Orif Aigle

Orif Delémont

Le développement des activités proposées à Orif Delémont est en lien avec les réformes et les ambitions stratégiques des instances d’application de l’AI. Au service de l’intervention précoce (IP), Delémont dispose depuis janvier 2009 de prestations de réinsertion (Entraînement à l’endurance / Entraînement progressif (MR)) et d’un concept pour confirmer ou infirmer l’orientation professionnelle dans un domaine défini (MIP – orientation). En juin 2009 et après un minimum de 12 mois de formation en mécanique conventionnelle, une dizaine d’apprentis ont été soumis à la validation de compétences dans des conditions cadre (exigences techniques, qualités et précisions, temps de réalisation) ceci sous la responsabilité globale d’expert externe. L’objectif était double: confirmer l’adéquation du contenu de formation dans le domaine avec les exigences externes (type CFC), et exiger un niveau d’acquis de compétences pour accéder à la certification Orif. A la même époque, 6 apprentis de la section horlogerie ont obtenu la certification d’opérateur en horlogerie, certification externe de la Convention Patronale. (CP). Dans ce domaine, deux apprentis Orif ont été honorés pour l’excellence de leurs résultats. 16 apprentis examinés cette année, tous certifiés. Bravos aux lauréats et à nos formateurs pour l’excellence de leurs prestations professionnelles. Afin de pouvoir proposer à l’avenir des AFP (Attestation Fédérale Professionnelle) dans le domaine de la mécanique de précision, l’Orif Delémont, a déposé un dossier pour une reconnaissance par le Service de la formation professionnelle de la République et Canton du Jura. Les autorités ont validé les plans de formation

et nous autorisent à la conduite de cette certification dès 2010. Nous les remercions pour la confiance accordée à notre institution. Outre la mécanique de précision et l’horlogerie, en 2009 de nouveaux métiers ont été mis en place. Décolletage conventionnel, technique de gravage laser, polissage conventionnel et CNC. Sous mandat de la direction générale, une étude à été réalisée au premier semestre avec la collaboration des Offices de l’assurance invalidité (Oai) du Canton du Jura et de Berne, bureau de Bienne, pour déterminer les besoins, définir les profils des assurés et ébaucher un dispositif de prestation. Validée par l’Orif et les responsables des Oai concernés, la structure à vu le jour dans le deuxième semestre dans des locaux jouxtant les bâtiments d’origine. Cette plateforme d’évaluation, d’orientation et de préformation professionnelles spécifique pour des jeunes entre 16 et 25 ans, candidats à la formation initiale, se veut originale. Une équipe pluridisciplinaire apportera, j’en suis sûr, un service de qualité pour les bénéficiaires. Mario Kucman, directeur Orif Delémont

Orif Morges

La grande satisfaction de l’année 2009 restera l’ouverture de notre nouvelle section horlogerie dont l’inauguration est prévue en 2010. En effet, pour répondre aux demandes récurrentes de la part de personnes en orientation, nous nous sommes lancés dans une aventure passionnante et enrichissante. Le projet est déjà une réussite puisque la section est complète. Pour la rendre opérationnelle nous avons pu compter sur nos collègues jurassiens, qui nous ont mis à disposition tous les documents et concepts qu’ils ont développés lors de l’ouverture de la section horlogerie de Delémont. La Convention Patronale a concrétisé le tout en nous délivrant l’autorisation de former dans leurs modules de formation. A suivi, peu après, l’autorisation pour l’Attestation de Formation Professionnelle (AFP) qui nous a été adressée par le canton de Vaud. Nous nous réjouissons de pouvoir proposer de nouvelles formations dans un domaine aussi complexe et valorisant, mises en place avec professionnalisme et rigueur par tous les intervenants. (suite page 16) Orif Morges, à l’image de Delémont, propose dès lors une formation en horlogerie


16

Afin de se rapprocher des personnes qui lui sont adressées et dans le but d’absorber au mieux les nombreuses demandes, l’Orif Morges étudie activement la possibilité d’offrir dans le canton de Genève des prestations d’intégration dans les domaines du secondaire et plus particulièrement dans les métiers du bâtiment. Eric Borgeaud, directeur Orif Aigle

Orif Pomy

L’ouverture d’une nouvelle section en biologie à l’Orif Pomy constitue le fait marquant de l’année 2009. Très impliqués dans le projet, les formateurs de la section chimie relèvent que, « depuis 20 ans environ, la section chimie forme des laboristes et des laborantins en chimie. Cette branche professionnelle s’est de plus en plus ouverte à la biologie, suite à l’émergence des biotechnologies et de la chimie «verte», privilégiant les biotransformations naturelles aux réactions lourdes et polluantes. Une étude a d’autre part démontré que le secteur de la biologie est largement aussi porteur que le domaine de la chimie en termes d’emploi. La nouvelle section de biologie (6 places) et celle de chimie (10 places) forment un pool scientifique de manière à assurer une transversalité des compétences et des ressources pédagogiques. Les stages d’observation portent sur les deux métiers à la fois. Quant aux apprentis, à l’issue de la formation, ils obtiendront un CFC soit en biologie soit en chimie, tout en pouvant se prévaloir de compétences dans les deux domaines. Il est à relever que ces deux professions font déjà l’objet d’un tronc commun pour la première année de formation. » Merci aux trois formateurs responsables de la section chimie-biologie. Ils se sont pleinement investis dans sa mise en place et son ouverture. Déjà bien occupées depuis l’été 2009, les 6 nouvelles places seront consacrées à deux entrées en apprentissage CFC de biologie, une mesure de réentraînement au travail et trois observations, dès août 2010. L’année passée, nous avions évoqué de nouvelles mesures découlant de l’acceptation de la 5e révision de l’AI. La tendance au raccourcissement des mesures accordées aux assurés se poursuit. En sus des mesures courtes d’intervention précoces, les mesures d’instruction sont particulièrement concernées, désormais souvent réduites à un mois au lieu de 3 précédemment. Merci aux formateurs, aux enseignants, aux répondants sociaux, à la conseillère en orientation, aux services administratif et hôtelier : tous se sont adaptés à des délais plus courts, à des prestations nouvelles, à plus de « roulement » chez les assurés. C’est clairement une pression supplémentaire dans le travail quotidien. Pascal Dubrit, directeur Orif Pomy

Orif Vaulruz

L’ouverture de ce site découle d’une demande de l’Office AI du canton de Fribourg pour des prestations du type de celles déjà délivrées dans les Orif Morges et Pomy. Dès l’automne 2008 et jusqu’au printemps 2009, le travail de préparation s’est effectué.

17

Dès avril 2009, Alain Cuennet, l’actuel responsable du site de Vaulruz, a pu coordonner le projet en participant principalement au recrutement des nouveaux collaborateurs, à la mise en place des équipements et à la préparation du concept. Il faut relever l’entente et la cohésion des nouveaux collaborateurs qui ont assuré dès le mois d’août 2009 l’accueil de 24 assurés. La structure s’est d’ailleurs très rapidement avérée complète avec 34 assurés. L’Orif Vaulruz a développé dès son ouverture un concept qui lui est propre, tout en reprenant des programmes des autres sites de l’Orif. Ce concept prend en compte les principes du Processus de Production du Handicap (PPH). L’Orif Vaulruz oriente, évalue et réentraîne au travail les assurés dans les domaines secondaires et tertiaires et les forme dans le bureaucommerce et l’informatique. Les stages dans l’économie, la formation en entreprise et la réalisation de mandats externes permettent de rester toujours en prise avec les exigences de l’économie. Au cœur du nouveau laboratoire de biologie de l’Orif Pomy

Pascal Dubrit, directeur Orif Vaulruz Damien en formation d’employé de commerce (CFC) à l’Orif Vaulruz

Orif Yverdon-les-Bains

Site spécialisé dans l’expertise – COPAI Le Centre d’Observation Professionnelle pour l’Assurance Invalidité (COPAI) d’Yverdon-les-Bains poursuit ses activités d’expertise en intensifiant l’aspect «mise en situation» avec l’organisation de stages et en étoffant son réseau d’entreprises partenaires. Rappelons ici le caractère très spécifique des mandats traités par ce siteI: évaluer les rendements qualitatifs et quantitatifs, déterminer la capacité résiduelle de travail et définir l’horaire de travail adapté. L’équipe est formée de maîtres socioprofessionnels, d’une psychologue-conseillère en orientation professionnelle et d’un médecin-conseil. Les stages pratiques d’observation de 4 semaines débouchent sur un rapport donnant un aperçu global des possibilités professionnelles et de la capacité de gain restante. Eric Borgeaud, directeur Orif Yverdon-les-Bains


Rapport statistique PROVENANCE DES ASSUR(E)ÉS PAR CANTON 18

NOMBRE DE JOURNÉES DE PRÉSENCE DES ASSUR(E)ÉS (SUITE) 19

Chiffres cumulés pour les sites Orif de: Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains/COPAI ORIF RENENS Nombre d’assuré(e)s au total (+20.41%) 2008

2009

1’014

1’221

Ouverture en août 2009

48

39

BS 2

0

FR 125 148

JU 40

45

GE

NE

106 150

25 18

TI 1

0

VD

VS

Autres

408 486

241 303

18 29

NOMBRE DE JOURNÉES DE PRÉSENCE DES ASSUR(E)ÉS

2’500

2006

2007

2008

2009

28156

32281

38846

41576

42967

2005

2006

2007

2008

2009

45’000

25’000

ORIF VAULRUZ

5’000

1608

2’500

7’000 0

2005

5’000 3’000

5689

5870

6192

6384

6848

2005

2006

2007

2008

2009

ORIF VERNIER Ouverture en août 2007

ORIF MORGES

2005

35’000

Ouverture en août 2009

ORIF DELÉMONT

1185

0

ORIF SION BE

5’000

2006

2007

2008

2009

2071

8262

14031

15’000 7’500

30’000 0 20’000 10’000

19861

20809

21677

23087

26453

2005

2006

2007

2008

2009

ORIF YVERDON-LES-BAINS/ COPAI ORIF POMY

2006

2007

2008

2009

3133

2796

1700

1600

1690

2005

2006

2007

2008

2009

3’000 2’000

30’000 25’000

2005

20682

22663

25053

27898

28619

1’000

20’000

2005

2006

2007

2008

2009

Les journées réalisées à l’Orif Aigle sont réparties dans les sites Orif de Morges, Pomy et Sion.


Récapitulatif des journées de présence Pour nos sites Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains le total des journées d’observation/formation AI/non AI égale 123’404 (+13.38 % par rapport à 2008).

Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz et Vernier 20

En nombre (journées AI)* 2005 2006 2007 2008 2009

74’388 81’602 93’389 107’107 121’714

1’221 assur(e)és ont bénéficié de nos prestations. En 2009, 360 collaboratrices et collaborateurs ont été actifs dans l’ensemble des sites Orif.

(*Les statistiques de journées COPAI ne figurent pas avec celles des centres de formation) Orif Yverdon-les-Bains/COPAI 2006 2007 2008 2009

151 mandats d’expertise 91 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise

Comptes d’exploitation 2009 Comptes cumulés des sites Orif de Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains (COPAI). 2008 RECETTES

38’893’952.45

43’327’045.55

Total des recettes

38’893’952.45

43’327’045.55

CHARGES Frais personnel + honoraires

24’313’059.82

27’956’325.96

Frais de fonctionnement

466’233.76

506’092.88

Informatique

865’454.22

1’016’765.39

Frais de location et d’hébergement

3’785’388.07

4’384’194.38

Frais charges diverses

4’270’777’.52

4’954’686.16

Frais d’immeuble

2’014’941.09

2’935’790.74

Frais d’amortissement

2’058’244.06

1’675’999.65

0.00

0.00

37’774’098.54

43’429’855.16

1’119’853.91

(-102’809.61)

Réserve autorisée Copai Total des charges * Excédent (Découvert) (* Montant avant subvention OFAS)

Les formations sur décolleteuse à l’Orif Delémont nous plongent dans un univers fascinant

2009

21


Bilan au 31 décembre 2009 ACTIF 22

1)

LIQUIDITÉS Total des liquidités MOBILISÉ Débiteurs AI Débiteurs Orif, travaux Débiteurs clients cartes Rottes Débiteurs avances stagiaires Sion Débiteurs avances stagiaires Morges Impôt anticipé cc Alloc. Familiales VD cc Alloc. Familiales Delémont/Vaulruz cc. Alloc. Familiales VS Compte d'attente Actifs transitoires Actifs transitoires Mt-d'Or Total de l’actif mobilisé Total de l’actif circulant

2)

3) 3) 3)

IMMOBILISÉ Garanties loyers + dépôts Agencement Direction Générale Vevey Agenc.Machines+véhic. Morges Agenc.Machines+véhic.Pomy Agenc.Machines+véhic.Vernier Agenc.Machines+véhic.Sion Agenc.Machines+véhic. Delémont Agenc.Machines+véhic. Vaulruz Agenc.Machines+véhic. Renens Immeuble Mont d'Or Immeuble Morges terrain Immeuble Morges construction Immeuble Morges rénovation 05-06 Immeuble Pomy terrain Immeuble Pomy construction Immeuble Pomy construction 2008-2009 Immeuble Sion Couvert maçonnerie Terrain Sion + Conthey Terrain Halle d'exercice Sion Immeuble Sion construction Halle d'exercice Sion construction Halle d'exercice Conthey construction Halle d'exercice Rottes 2006 Terrain Halle d'exercice Rottes 2006 Halle Rottes Transformation 07-09 Sub. OFAS Halle Rottes Conthey Fonds d'amortissement rénov. Halle Rottes Total de l’actif immobilisé

Total de l’actif 1) 2) 3)

Comptes courants BCVS/BCVD à l’actif en 2008 Rénovation Morges 2005-2006 Rénovation Sion - Halle des Rottes Conthey

2008

2009

1’992’949.70

703’457.49

3'673'401.00 69'791.95

3'743'101.00 137'695.70 53.60 150.00 405.00 982.54 -9'381.40 233'515.05 96'859.80 1'119.50 298'916.10

150.00 2'950.00 5'575.52 234'402.10 34'749.60 28'850.00 79'377.00 710.00 4’129’957.17 6’122’906.87

145'822.20 10'785.80 400'634.85 373'605.45 255'312.20 315'173.72 104'024.65

4'503'416.89 5’206’874.38

616'312.68 754'699.65 1'389'574.00 1'832'858.30 286'980.00 2'092'136.15 200'579.50 26'006.80 390'257.40 73'600.00 2'986'040.65 96'220.00 363'167.55 602'591.10 323'400.00 2'165'530.85 -445'000.00 -314'540.10 15’045’773.40

287'151.30 42'214.45 328'960.20 317'312.90 300'590.75 354'629.77 142'721.65 216'500.00 224'900.00 616'113.38 754'699.65 1'313'329.00 1'726'443.00 286'980.00 1'918'831.35 905'588.65 24'580.00 390'257.40 73'600.00 2'822'197.10 90'940.00 343'241.00 569'527.10 323'400.00 2'165'530.85 -931'334.00 -363'907.95 15’244’997.55

21’168’680.27

20’451’871.93

PASSIF FONDS ETRANGERS Créanciers divers C/C TVA C/C chauffage Mont d'Or Créancier AVS Créancier AVS Ass.mat.GE CC BCV Morges c/c BCV Sion 0150.25.02 Passifs transitoires Passifs transitoires AI + Cautions assurés Passifs transitoires Mont d'Or c/c Indemnités maladie accident (Découvert)/excédent provisoire de l'exercice en cours, avant subvention/restitution OFAS (Découvert)/excédent provisoire de l'exercice en cours, avant attribution réserve Avance tarif compensatoire Vernier Excédent reporté exercice précédent (PT AI) Total fonds étrangers à court terme Hypothèque BCV Morges Hypothèque BCV Morges Hypothèque BCV Morges (Hypo.rénov.05-06) Hypothèque BCV Mont d'Or Hypothèque BCV Pomy Hypothèque BCV Sion Hypothèque BCV Sion (Halle Rottes + PPC) Hypothèque BCV Sion Total fonds étrangers à long terme Total des fonds étrangers PROVISIONS Provision cas non AI Provision Mt d'Or (machine à laver) Provision Mt d'Or (travaux entretien) Total Provisions FONDS PROPRES Réserve générale Réserve pr frais non subventionnés OFAS, Réserve COPAI Fonds de réserve Delémont Fonds de réserve Vernier Fonds de réserve Morges Fonds de réserve Pomy Fonds de réserve Sion

Capital Capital au 1er janvier Bénéfice hors exploitation de l'exercice en cours

2008

2009

3'983'618.66

4'751'341.68

-10'319.50

-13'531.40

-7'459.85

77'525.00 18'940.00 7'789.00 190.00 971'264.39

-7'166.00 1'400'040.40 159'088.65 152'700.60 21'280.00 5'829.00 5'126.20 -228'958.00

148'589.52

126'148.39

500'000.00 5'690'137.22

6'371'899.52

2'072'298.65 2'115'722.80 1'800'000.00 266'116.35 3'100'000.00 2'587'112.65 1'450'000.00 581'429.25 13'972'679.70 19'662'816.92

1'856'025.65 1'898'671.40 1'600'000.00 258'822.00 2'900'000.00 1'987'112.65 1'350'000.00 546'429.25 12'397'060.95 18'768'960.47

16'129.85 6'095.40 253'622.50 275'847.75

16'129.76 7'255.40 240'478.65 263'863.81

215'000.00 100.50 441'632.38

8'741.75 13'772.35 83'199.70 762'446.68

215'000.00 14'331.20 590'221.38 700.00 1'400.00 8'741.75 12'582.55 108'501.85 951'478.73

467'568.92

467'568.92

Capital au 31 décembre

467'568.92

467'568.92

Total des fonds propres

1'230'015.60

1'419'047.65

21'168'680.27

20'451'871.93

Total du passif

23


Rapport de l’organe de rÊvision 24

25


Conseil de direction 26

Président Pierre-Albert Luyet Avocat-notaire, Sion Vice-président Serge Reichen Délégué de la Banque Cantonale Vaudoise, Lausanne Anne-Françoise Comte Fontana Ancienne juge des mineurs, Genève Michel Delitroz Chef de l’Office de l’enseignement spécialisé, Sion Erwin Fischer Directeur du Service de la formation professionnelle du canton de Genève

Direction des sites Orif Pierre Kaech Orienteur professionnel, Marly Dr Roland Moeri Médecin, Crissier Nadine Noherie Pin Adjointe DRH, Coop Cheffe du Personnel Retail et Logistique SR, Renens Jean-Marc Veya Chef de service de l’action sociale, République et Canton du Jura, Delémont Maia Wentland-Forte Professeur école HEC, vice-recteur UNIL, Lausanne Dominique Rast Directeur général de l’Orif, Aigle Membre consultatif

Direction générale Services de la Direction générale Dominique Rast Directeur général

Karin Astrie Responsable Comptabilité & Administration

Jacques Nicolerat Membre de la Direction générale Directeur Financier et Administratif

Vincent Botet Responsable Service Intégration

Sonja Scherb Membre de la Direction générale Responsable Ressources humaines

Laurent Kobi Responsable Communication Eric Porcher Responsable Projets et Développement (jusqu’en septembre 2009)

Bruce Prince Responsable Système de management de la qualité Eric Schaller Responsable IT

ORIF RENENS (OUVERTURE AOÛT 2009)

ORIF AIGLE Eric Borgeaud Directeur

Jean-Paul Métry Responsable d’antenne

Rinaldo Costantini Directeur

ORIF DELÉMONT

ORIF SION

Mario Kucman Directeur

Eric Morand Directeur

Véronique Allegro Responsable de l’équipe professionnelle

Damien Métrailler Directeur adjoint

Marie-Jeanne Cornu Responsable du service administratif

Lucia Steiner Assistante de direction

ORIF MORGES

Alain Woodtli Responsable

Alexandre Comby Adjoint de direction

Eric Borgeaud Directeur

Hubert Schaller Responsable pédagogique

Antonio Romano Directeur adjoint

Gérard Thurre Responsable de l’équipe professionnelle

Catherine Gremion Adjointe de direction secteur social

Christophe Surdez Responsable de l’équipe professionnelle

Pierre-André Cusin Responsable de l’équipe professionnelle

Catherine Moulin Roh Responsable de l’équipe sociale

John Geiser Responsable pédagogique Sandra Chuard (dès le 1.07.09) Viana Martin (jusqu’au 30.06.09) Responsable du service administratif

ORIF POMY Pascal Dubrit Directeur Stéphane Francey Directeur adjoint Laurent Henriod Responsable pédagogique (jusqu’au 31.10.09) Joao Lopes (dès le 1.11.09) Responsable de l’équipe sociale et des enseignants Lucien Avvanzino Responsable de l’équipe sociale Michèle Martin Responsable du service administratif

ORIF VAULRUZ (OUVERTURE AOÛT 2009) Pascal Dubrit Directeur

Alain Cuennet Responsable d’antenne

ORIF VERNIER Rinaldo Costantini Directeur Jean-Christophe Schütz Adjoint de direction Pierina Bertossa Responsable du secteur social Chantal Röthlisberger Responsable du service administratif

ORIF YVERDON-LES-BAINS/COPAI Eric Borgeaud Directeur Jacques Randin Responsable de l’équipe professionnelle Nicole Théraulaz (dès le 1.07.09) Sandra Chuard (jusqu’au 30.06.09) Responsable du service administratif

27


Orif Direction générale Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 00 Fax 024 468 67 01 info@orif.ch www.orif.ch

Sites Orif Orif Aigle Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 07 Fax 024 468 67 08 aigle@orif.ch Orif Delémont Rue St-Maurice 7 2800 Delémont Tél. 032 423 47 10 Fax 032 423 47 12 delemont@orif.ch Orif Morges Chemin de Bellevue 8 1110 Morges Tél. 021 802 83 83 Fax 021 802 83 84 morges@orif.ch Orif Pomy Chemin du Mont-de-Brez 2 1405 Pomy Tél. 024 424 12 12 Fax 024 424 12 13 pomy@orif.ch Orif Renens Ch. du Chêne 5 1020 Renens Tél. 021 623 03 03 Fax 021 623 03 04 renens@orif.ch Orif Sion Digue de la Morge 41 Case postale 112 1962 Pont-de-la-Morge Tél. 027 345 38 18 Fax 027 345 38 10 sion@orif.ch Orif Vaulruz Grand-Rue 96A 1627 Vaulruz 026 919 21 21 026 919 21 22 vaulruz@orif.ch Orif Vernier Via Monnet 4 Case postale 710 1214 Vernier Tél. 022 306 00 60 Fax 022 306 00 61 vernier@orif.ch Orif Yverdon-les-Bains - COPAI Rue des Uttins 38 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 024 447 44 44 Fax 024 447 44 40 copai@orif.ch

Impression et photolithographie Robert Busch, ar-grafic, Lausanne Réalisation et photographies Laurent Kobi, Responsable communication Orif © Orif, juin 2010. Tous droits de reproduction réservés. Imprimé sur papier Edixion Offset blanc obtenu à partir de fibre de bois provenant de forêts gérées et certifiées selon les normes du Forest Stewardship Council (FSC).

Rapport annuel 2009  

Rapport annuel 2009

Advertisement