Issuu on Google+

83% NOUS INTÉGRONS AVEC SUCCÈS 83% des assurés, jeunes et adultes, ayant quitté l’Orif en 2009 étaient toujours intégrés dans l’économie fin 2011, dont 77,2 % dans le premier marché du travail. (Lire page 2)

Rapport annuel 2011

Orif Aigle Orif Delémont Orif Morges Orif Pomy Orif Renens Orif Sion Orif Vaulruz Orif Vernier Orif Yverdon-les-Bains

Former, intégrer, ensemble


L’Orif forme et intègre avec succès Si le cœur de notre métier est depuis 60 ans la formation professionnelle spécialisée, l’Orif a toujours gardé à l’esprit que la finalité de sa mission est l’intégration dans l’économie et, qui plus est, dans le premier marché du travail (hors ateliers protégés).

83%

Aujourd’hui, l’Assurance-invalidité est mise sous pression, ses finances doivent retrouver le chemin des chiffres noirs et le mot d’ordre «l’intégration prime sur la rente » est plus que jamais d’actualité. Dans ce contexte, l’Orif peut être fière d’afficher des statistiques qui appuient nos qualités de formateur et démontrent la capacité des assurés formés à l’Orif à rejoindre durablement le marché de l’emploi. Les chiffres ci-contre dégagent une vision de l’intégration dans l’économie sur 24 mois (2009 à 2011) pour 192 personnes ayant terminé leur formation en 2009 dans un site Orif.

Etude menée entre juillet et septembre 2011 auprès de 192 personnes. Taux de réponses : 83%

89%

INTÉGRATION

ASSURÉS JEUNES ET ADULTES 83% des assurés jeunes et adultes ayant quitté l’Orif en 2009 étaient toujours intégrés dans l’économie fin 2011, dont 77,2 % dans le premier marché du travail

RENTES

ASSURÉS JEUNES ET ADULTES 89% des assurés intégrés dans l’économie étaient sans rente ou avec une rente partielle fin 2011. Sans rente : 66,5 % 1/4 rente : 6,8 % 1/2 rente : 11,5 % 3/4 rente : 4,2%


Former, intĂŠgrer, ensemble


Sommaire

4

2

L’Orif forme et intègre avec succès

5

Chiffres-clés 2011

7

Rapport du Président du Conseil de direction

9

Message d’Elisabeth Baume-Schneider Présidente du Gouvernement jurassien Ministre de la Formation, de la Culture et des Sports (DFCS)

10

Rapport du Directeur général

12

Rapport du Directeur Filière Jeunes

15

Rapport du Directeur Filière Adultes

16

Rapport du Directeur Finance & Administration

17

Comptes d’exploitation et bilan

21

Statistiques 2011

22

Rapport de l’organe de révision

24

Organisation


Chiffres-clés 2011 9 sites en Suisse romande 400 collaboratrices et collaborateurs 165’658 journées d’observation ou de formation 1’536

assuré(e)s AI ont bénéficié de nos prestations

9 Offices cantonaux de l’Assurance-Invalidité nous ont fait confiance

Orif Delémont

Orif Yverdon-les-Bains COPAI Orif Pomy

Orif Morges

Orif Renens

Orif Vaulruz

Orif Aigle Orif Vernier Orif Sion

La Direction générale de l’Orif est à Aigle

5


Section de formation en maรงonnerie Orif Vernier

6

Formation en intendance, Orif Sion


RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE DIRECTION

Grandir pour mieux servir, consolider pour durer Durant l’année 2011, notre association a fourni 165’658 journées d’observation et de formation, ce qui représente une augmentation de 15% par rapport à l’année 2010. 1536 assurés ont bénéficié de nos prestations pour un chiffre d’affaires de plus de 57 millions. Notre situation financière peut être qualifiée de saine et de solide. Ces excellents résultats ont été obtenus grâce à l’activité, au dynamisme et à la compétence de nos collaboratrices et collaborateurs, des directions de nos centres et de la Direction générale de l’Orif. Au nom du Conseil de direction et en mon nom personnel, j’adresse à toutes ces personnes nos félicitations et nos remerciements. Elles ont droit à toute notre gratitude. Dès le début des années 2000, l’Orif a défini une stratégie de croissance. Se fondant sur cette stratégie, la Direction générale a mis en place un modèle d’entreprise qui a permis le développement de notre association. Durant ces dernières années, l’Orif a élargi la palette de ses prestations, afin de mieux répondre aux attentes de nos assurés, tout en veillant à rester en contact avec les besoins du monde socioéconomique. Cette manière d’agir nous a permis de donner aux assurés de meilleures perspectives de développement personnel et d’intégration sociale.

L’activité intercantonale, que nous avons voulue et que nous développons, constitue un plus pour notre association. Elle représente, avec la diversité des métiers enseignés, une force de cohésion interne orientée vers notre mission. S’agissant d’une entreprise sans but lucratif, la croissance doit se comprendre comme la volonté de mettre des compétences et des moyens au service des personnes en recherche de réinsertion. Les besoins des personnes en difficulté ne cessent d’augmenter. L’observatoire suisse de la santé déclarait récemment que la souffrance psychique affecte, une fois dans sa vie, un membre sur trois de la population en Suisse. Ce constat a de quoi inquiéter. Il constitue un grand défi pour toutes les institutions en relation avec la santé, en particulier pour l’Orif. L’Orif va poursuivre son développement et trouver des réponses créatives face aux enjeux à venir. Pierre-Albert Luyet Président du Conseil de direction de l’Orif

Les changements législatifs récents de l’Assurance-invalidité augmentent de manière sensible les ressources mises à disposition pour la réadaptation professionnelle et mettent en concurrence ce marché historique de la réadaptation. Ces modifications, indispensables pour garantir la pérennité de l’Assurance-invalidité, nous obligent à rechercher constamment des solutions nouvelles, servies au meilleur coût. La fin annoncée de la prise en charge des déficits, va nous contraindre, encore plus que jusqu’à ce jour, à rechercher l’équilibre financier, afin de maintenir notre association en bonne santé économique. L’Orif, malgré la forte croissance de ces dernières années et les changements législatifs, a su adapter sa gestion tout en préservant sa culture d’entreprise. Cela fait d’elle un partenaire de qualité, reconnu et de confiance, dans le domaine de la formation, de l’observation, de la réadaptation et de la réinsertion professionnelle en Suisse romande.

7


MESSAGE DE SOUTIEN

L’engagement au service de la dignité La place que chacune et chacun trouve dans notre société dépend de plusieurs facteurs d’intégration. Celui qui se réalise et se vit au travers du travail est sans doute l’un des plus importants. L’autonomie et la dignité qu’un emploi procure est une reconnaissance des compétences et de la personnalité des femmes et des hommes concernés. Je sais à quel point le professionnalisme, l’énergie et l’enthousiasme constamment mis en œuvre par l’Orif contribuent à bien former les personnes atteintes dans leur santé et à maintenir un lien social vivifiant. L’Orif participe ainsi de manière significative à leur redonner confiance et dignité. Elle est une magnifique institution qui a su, au fil des années, trouver sa place et sa légitimité au cœur de l’économie jurassienne et romande. Favoriser l’accès ou la reprise d’un emploi est une responsabilité qui nous concerne tous. J’exprime ma reconnaissance à l’Orif et l’invite à poursuivre sa mission. En parallèle, je remercie les employeurs et souhaite vivement qu’ils continuent à lui faire confiance et à s’impliquer en proposant des places de stages, des places de formation ou des emplois à celles et ceux pour qui le travail permettra souvent un nouveau départ. Elisabeth Baume-Schneider Présidente du Gouvernement jurassien Ministre de la Formation, de la Culture et des Sports (DFCS)

8


9


Formation en bureau-commerce, Orif Pomy

Formation en peinture, Orif Sion

Section de formation en maçonnerie Orif Vernier Formation en paysagisme, Orif Aigle

Formation en dessin en bâtiment, Orif Morges


RAPPORT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

La passion d’intégrer est notre force Le devenir professionnel des personnes formées à l’Orif revêt une importance primordiale pour notre organisation. Mais toute notre volonté et notre savoir-faire ne suffisent pas à prouver que notre action porte ses fruits au-delà de nos ateliers. Une fois leur formation aboutie, qu’advient-il des personnes qui nous ont été confiées par nos mandataires les Offices AI?

L’Orif a mis à profit l’année 2011 pour projeter son extension sur le canton de Neuchâtel, seul canton romand dans lequel nous ne sommes pas présents. L’office AI neuchâtelois qui a validé un concept d’observation-formation attend nos prestations avec impatience. La structure sera installée en 2012 pour une ouverture officielle le 1er janvier 2013 à La Chaux-de-Fonds.

Une étude1 menée par notre Service Intégration atteste de manière remarquable que notre organisation remplit son objectif fondamental, l’intégration. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 83% des assurés formés à l’Orif sont toujours en emploi deux ans après avoir quitté nos centres de formation. 77% d’entre eux le sont dans le premier marché du travail, à savoir hors ateliers protégés. De plus, sur l’ensemble des personnes intégrées dans l’économie, 89% sont sans rente AI ou avec des rentes partielles. Ces excellents résultats sont dus aux compétences de notre personnel, à son identification à notre mission intégrative, à des méthodes pédagogiques d’excellence et à une organisation d’entreprise qui a permis d’instaurer, au fil des ans, de la rigueur, une optimalisation des résultats et une forte cohésion romande.

Enfin, sur le plan du management, et tel qu’annoncé, nous avons mis en œuvre une Direction générale adaptée à la croissance et à la taille de l’Orif (9 sites, 400 collaborateurs, près de 60 millions de CA). Ainsi, ont été nommés à la Direction générale de l’Orif, MM. Rinaldo Costantini et Eric Borgeaud, respectivement comme directeur de la filière « Jeunes » et de la filière « Adultes ». Pour sa part, M. Jacques Nicolerat, déjà membre de la Direction générale, a vu ses responsabilités enrichies en supervisant désormais l’ensemble des ressources de l’entreprise (finances, RH, IT). Les nouveaux directeurs de filières ayant libéré leur poste de direction dans deux sites Orif, cela a permis les promotions internes suivantes : M. Alain Woodtli a été nommé à la direction de l’Orif Renens et M. Stéphane Francey à celle de l’Orif Pomy. Ils viennent compléter l’équipe des directeurs de l’Orif. Une équipe qui, par un travail collégial et concerté, veut se donner les moyens de relever les défis qui se présentent à elle dans le contexte de la 6e révision LAI.

Grâce à l’ensemble de ces éléments judicieusement coordonnés, la passion d’intégrer est notre force et permettre la dignité, notre défi. Nos centres de formation ont atteint leurs objectifs 2011 en améliorant leurs concepts d’encadrement ou en proposant des nouveaux produits, tant pour les assurés que pour les offices AI. Cela toujours dans un souci de proximité du client tel que le prône notre stratégie globale. Les employeurs sont aussi nos clients à qui nous devons proposer des personnes bien formées, dotées d’un savoir-faire, d’un savoir-être et capables de participer au bon fonctionnement de l’entreprise. C’est ce à quoi nous nous appliquons, en restant à l’écoute des besoins de l’économie. Le développement de notre réseau prouve que nous y parvenons, avec près de 700 employeurs qui ont collaboré avec l’Orif en 2011 pour des stages, des places de formation ou des places fixes. Oui, très nombreuses sont les entreprises qui acceptent de donner une chance à nos bénéficiaires, car elles savent qu’elles peuvent, en tout temps, être soutenues par l’Orif.

L’année écoulée a été féconde et a permis de redonner une place digne dans notre société à nombre de personnes qui nous ont été confiées. Cela est dû à l’immense travail de l’ensemble du personnel, des directions, de la Direction générale et du Conseil de direction. Et bien sûr aussi à nos nombreux partenaires externes, dont le soutien est aussi fort qu’indispensable. Merci à tous. Dominique Rast Directeur général

L’orientation, qui privilégie des modèles de formation permettant une insertion rapide des personnes au sein du monde du travail, a encore été renforcée en 2011 et le sera toujours plus à l’avenir. Systématisée, cette approche à de multiples avantages : elle confronte dès que possible l’apprenant aux exigences de productivité et permet à nos formateurs et nos programmes de formation d’être en phase avec le monde économique. Enfin, elle implique l’entreprise dans des processus de réadaptation professionnelle qui font de plus en plus partie intégrante d’une politique RH responsable et durable. 1

Etude menée entre juillet et septembre 2011 auprès de 192 personnes formées par l’Orif. Taux de retour 83%. Lire aussi en page 2.

11


RAPPORT DU DIRECTEUR FILIÈRE JEUNES

Prestations pour jeunes ORIF SION : INDIVIDUALISER POUR MIEUX ÉVOLUER

ORIF RENENS : RENFORCEMENT ET NOUVEL ATELIER

L’adaptation des processus de formation et d’accompagnement, dans le but d’immerger les assurés au plus proche des réalités du monde économique, est restée l’objectif prioritaire de l’Orif Sion durant l’année écoulée. La réflexion initiée depuis plusieurs mois a permis à la direction du site et à ses équipes pluridisciplinaires, de dégager des lignes claires et modulables et ainsi de répondre aux multiples attentes de ses prestataires.

Au mois d’août, avec la rentrée de la troisième volée, l’Orif de l’ouest lausannois a atteint sa taille adulte. Douze collaborateurs ont rejoint l’Orif Renens dès l’été 2011, renforçant ainsi tous les corps de métier du centre que ce soit dans l’équipe éducative, des maîtres socioprofessionnels ou de l’administration. Afin de renforcer le personnel encadrant, deux nouveaux postes ont été créés : celui de psychologue, dans le but d’accompagner le parcours des jeunes dans le besoin et celui de responsable pédagogique qui a un mandat de soutien aux formateurs ainsi que d’établir une ligne pédagogique adaptée au centre.

Le concept de base retenu met en avant le principe de l’individualisation et offre la possibilité à chaque jeune d’évoluer favorablement dans un environnement sans cesse adapté à ses forces, ses besoins et ses compétences. Ce modèle permet à la personne, sur un plan aussi bien social que professionnel, de s’aguerrir au début de son parcours, dans un cadre précis et sécurisant à l’interne avant d’accéder, en fonction de sa progression, au premier marché du travail. Cette démarche offre en outre l’avantage de nouer de multiples partenariats avec le monde économique. Elle permet ainsi de faciliter le processus d’insertion de tous ces jeunes au sein d’entreprises socialement engagées et prêtes à leur offrir un projet solide pour leur avenir. La force de nos sites réside dans leur capacité à innover. L’Orif Sion en est le parfait exemple et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que ses collaborateurs s’engagent au quotidien auprès de nos bénéficiaires. ORIF VERNIER: OBJECTIF PONT-ROUGE 2012

Notre centre de Vernier a poursuivi son développement durant l’année 2011, avec notamment un renforcement des mesures d’accompagnement des apprentis lors de leurs premiers engagements en entreprise. Ces mesures, destinées à offrir du soutien aussi bien aux employeurs qu’aux jeunes travailleurs, ont été très appréciées par les différents partenaires et ont trouvé un soutien actif auprès de l’office de l’Assurance-invalidité de Genève. Nos statistiques d’intégration démontrent qu’un appui ciblé et limité dans le temps, adressé à ceux qui nécessitaient un tel soutien, permet une meilleure intégration et augmente les chances de placement. Durant cette année, l’Orif Vernier a œuvré à la préparation de l’ouverture des nouveaux ateliers de PontRouge, dans le quartier de la Praille, prévue pour l’été 2012. Ce projet d’envergure exige de préciser nos objectifs pédagogiques et offrira des perspectives très attrayantes pour nos apprentis, qui verront leurs possibilités de formation améliorées.

12

Début juin, un neuvième atelier a vu le jour, celui de la cuisine. Ce magnifique outil de travail a été construit en grande partie par nos apprentis, tenus par des délais exigeants au même titre qu’une entreprise. Une aide financière de la Loterie Romande a permis la création de cette cuisine produisant quotidiennement une centaine de repas d’une qualité indiscutable, ainsi que des prestations de traiteur, avec à la clé des places d’apprentissage de cuisine. La clarification des procédures internes, le réseautage avec les entreprises régionales, le raffermissement des liens avec les offices AI ou la formation des collaborateurs sont maintenant nos lignes prioritaires afin que ce jeune centre de formation atteigne sa maturité. La filière des sites jeunes de l’Orif a connu une année 2011 intense. La qualité de nos formations, l’intégration du plus grande nombre de nos apprentis dans l’économie sont sources de fierté. Ce travail est dû à l’ensemble de nos collaborateurs. Qu’ils soient ici chaleureusement remerciés.

Rinaldo Costantini Directeur Filière Jeunes


De gauche à droite Rinaldo Costantini, Directeur Filière Jeunes et Directeur a.i. Orif Vernier Eric Morand, Directeur Orif Sion Alain Woodtli, Directeur Orif Renens

13


De gauche à droite

14

Stéphane Francey, Directeur Orif Pomy et Vaulruz Eric Borgeaud, Directeur Filière Adultes Mario Kucman, Directeur Orif Delémont Antonio Romano, Directeur Orif Morges, Aigle et Yverdon-les-Bains


RAPPORT DU DIRECTEUR FILIÈRE ADULTES

Prestations pour adultes ORIF MORGES SOUS LE LABEL EDUQUA

Le site de Morges a accueilli 426 assurés, soit une augmentation de 10% par rapport à 2010. Cette hausse est en lien avec l’ouverture d’un Atelier d’Intégration Professionnelle (AIP) à Vernier. Plus de 40 Mesures d’Intervention Précoce (MIP) ont été réalisées sous l’effet de la 5e révision LAI. Cela correspond à quatre fois plus que la moyenne des mesures entre 2008 et 2010. Par ailleurs, le site a obtenu en juin la certification Eduqua. Cette dernière est une étape importante dans la reconnaissance des concepts et des modalités de formation existants.

Moins de deux ans après son ouverture, l’Orif Vaulruz a accru son offre de prestations, pour continuer à satisfaire les attentes des offices AI et de l’office fribourgeois en particulier. Une douzaine de places supplémentaires a été créée pour répondre à l’accroissement des demandes de prestations dans les domaines secondaire et tertiaire. Ceci pour maintenir des délais d’attente raisonnables et pouvoir proposer des mesures de réinsertion (MR). ORIF VAULRUZ RENFORCE SA PRÉSENCE DANS LE TISSU ÉCONOMIQUE LOCAL

A nouveau, l’Orif Yverdon-les-Bains boucle l’année avec un taux d’occupation optimum des places de stage à disposition, prenant même des mandats supplémentaires à caractère urgent. Sur 102 assurés confiés, plus de 67 ont pu bénéficier d’un stage de courte durée en entreprise afin de parfaire l’observation. La disponibilité et la spontanéité des employeurs du nord vaudois permettent ce succès.

Avec plus de 50 places disponibles et une large palette de prestations (MIP, MR, orientation-observation, formation, réentraînement, coaching), l’Orif Vaulruz est en mesure de répondre aux attentes des offices AI et de s’adapter rapidement à de nouvelles sollicitations. Plus particulièrement, sur un plan qualitatif, les efforts ont été poursuivis pour permettre d’assurer des mesures d’orientation qui touchent à la fois les domaines secondaire et tertiaire et pour développer nos outils d’évaluation. Les liens avec les entreprises de la région ont été renforcés pour proposer à nos assurés des possibilités accrues d’immersion en économie (stages ou placements) et pour accroître le volume de nos travaux de production. Les assurés sont ainsi confrontés à des activités pratiques en centre qui correspondent aux exigences du marché.

Généralement, une nette tendance à la réduction de la durée des mesures est observée, engendrant une accélération du tournus des assurés en observation, en formation ou en réentraînement au travail.

2012 verra la poursuite de l’intégration du site de Vaulruz dans le tissu économique local, tout en entretenant le dynamisme qui le caractérise depuis son ouverture.

MAINTIEN DU CFC DE LABORISTE EN 2 ANS À POMY

10 ANS D’INTÉGRATION À L’ORIF DELÉMONT

La fin de l’année 2011 a vu la reprise d’une activité industrielle légère dans le domaine de l’électricité. Elle permettra d’avoir un outil d’observation supplémentaire pour notre atelier d’intégration de Morges dès le début de l’année 2012.

A l’Orif Pomy, l’accent a été mis sur le développement de notre réseau de partenaires externes, afin de favoriser l’insertion de nos assurés dans l’économie, ainsi que sur l’adaptation de notre offre pédagogique, pour faire face à un accroissement d’assurés présentant des difficultés d’apprentissage. Malgré une vive concurrence dans le secteur du bureau-commerce et de l’informatique, les perspectives d’emploi à terme sont encourageantes pour les assurés disposant d’une formation certifiée. La première volée d’aides en informatique AFP a débuté en août 2011, avec huit apprentis. L’actuelle palette de formations des métiers de laboratoire devrait être assurée, puisque le CFC en 2 ans de laboriste sera maintenu jusqu’à la probable mise en œuvre d’une formation de niveau AFP, dès 2015 en principe. Cette formation complète les CFC en 3 ans de laborantin en chimie et en biologie.

Pour conclure, soulignons que notre site de Delémont a fêté son dixième anniversaire en présence de nombreuses personnalités du monde industriel et politique. Ce jubilé a aussi été marqué par la signature d’une convention de collaboration entre la Commune de Delémont et l’Orif en la présence de M. Pierre Kohler, maire de Delémont. Nous souhaitons à notre site jurassien tout le succès qu’il mérite pour les dix prochaines années, au service de la formation professionnelle. Eric Borgeaud Directeur Filière Adultes

15


RAPPORT DU DIRECTEUR FINANCE & ADMINISTRATION

2011, une année de transition Cette année 2011 se ponctue par un résultat excédentaire réjouissant de 419’258 CHF. Il marque un tournant dans nos liens avec l’OFAS avec la fin des tarifs compensatoires : filet de garantie plafonné des déficits des institutions. A noter, toutefois, que nos sites de Vaulruz et de Renens ne bénéficient plus de cette assurance depuis une année déjà, contrairement aux autres sites Orif. L’exercice écoulé montre que nous sommes sur la bonne voie pour 2012 qui sera notre première année sans aucune couverture déficitaire. Afin de se préparer au mieux à ces changements, le Conseil de direction de l’Orif a validé la vente d’une partie de son patrimoine hors exploitation avec l’aliénation du bâtiment Mont-d’Or à Lausanne. Propriété de notre association depuis plusieurs décennies, ce bâtiment nécessitait un investissement important pour garder une rentabilité suffisante. L’objectif étant d’affecter les ressources à notre mission en priorité, sa vente, le 30 juin 2011 à la ville de Lausanne, a permis de disposer de liquidités supplémentaires appréciables. Corollaire à la croissance des recettes fixée à + 11,9% en 2011 par rapport à 2010, le volume des charges a augmenté de + 9,2% sur la même période. Le type de charges à l’Orif étant majoritairement de nature fixe, cet accroissement s’explique principalement avec une affectation des ressources au niveau de l’entretien et de l’aménagement de nos infrastructures en propriété et en location. Opérés depuis plusieurs exercices, ces investissements conséquents permettent de disposer de bâtiments en excellent état pour accueillir les bénéficiaires de nos prestations. L’engagement des collaborateurs, l’optimisation de nos processus et les économies réalisées ont également permis de réduire les autres charges d’exploitation et de conduire à ce résultat positif. Jacques Nicolerat Directeur Finance & Administration

16


COMPTES ET BILAN

Comptes d’exploitation 2011 Comptes cumulés des sites Orif de Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains (COPAI).

2010

2011

RECETTES

51’114’277.30

57’176’943.11

Total des recettes

51’114’277.30

57’176’943.11

33’266’501.85

36’006’539.11

508’122.97

627’519.52

Informatique

1’320’230.31

1’625’204.13

Frais de location et d’hébergement

5’428’972.16

5’839’092.58

Frais charges diverses

5’634’789.75

6’296’930.10

Frais d’immeuble

3’834’003.49

4’693’404.18

Frais d’amortissement

1’487’703.98

1’668’995.11

51’480’324.51

56’757’684.73

(-366’047.21)

419’258.38

CHARGES Frais personnel + honoraires Frais de fonctionnement

Total des charges Excédent / (Découvert)

17


COMPTES ET BILAN

Bilan au 31 décembre 2011 ACTIF

2010

2011

1’886’480.17

4’136’640.00

5’929’344.00

3’839’375.00

204’529.81

183’742.71

788.80

1’916.31

539’882.28

276’021.30

Total de l’actif mobilisé

6’674’544.89

4’301’055.32

Total de l’actif circulant

8’561’025.06

8’437’695.32

287’673.95

297’051.25

Agencement Direction Générale

38’140.30

48’972.35

Agenc.Machines+véhic. Morges

414'638.97

551’321.25

Agenc.Machines+véhic.Pomy

367'321.99

327’661.82

Agenc.Machines+véhic.Vernier

185'582.30

263’167.10

Agenc.Machines+véhic.Sion

370'237.22

560’429.47

Agenc.Machines+véhic. Delémont

156'025.65

234’687.80

Agenc.Machines+véhic. Vaulruz

185'634.70

172’673.25

Agenc.Machines+véhic. Renens

176'355.52

205’446.54

Immeuble Mont d'Or

616'113.38

0.00

Immeuble Morges

4'475'811.35

4’257’151.05

Immeuble Pomy

2'960'381.20

2’809’362.40

Immeuble Sion

5'235'122.75

5’062’214.00

15’468’642.51

14’790’138.28

24’029’667.57

23’227’833.60

LIQUIDITÉS Total des liquidités

MOBILISÉ Débiteurs AI Autres débiteurs Impôt anticipé Actifs transitoires

IMMOBILISÉ Garanties loyers + dépôts

Total de l’actif immobilisé

Total de l’actif

18


PASSIF

2010

2011

Créanciers divers

4’628’202.21

6’153’901.14

Banques

3'119'681.40

0.00

Passifs transitoires

1'136'578.70

1’098’855.40

367'399.00

0.00

-366'047.21

419’258.38

105’367.88

0.00

Total fonds étrangers à court terme

8’991’182.00

7’754’156.66

Hypothèque BCV

8'379'177.85

7’674’702.55

251'241.15

0.00

4'548'541.90

3’813’541.90

Total fonds étrangers à long terme

13’178’960.90

11’488’244.45

Total des fonds étrangers

22’170’142.90

19’242’401.11

0.00

58’819.07

300'000.00

0.00

6'671.90

2’318’358.15

Provisions Mt-d'Or

299'426.55

0.00

Total Provisions

606’098.45

2’377’177.22

215'000.00

215'000.00

9'809.85

8’067.70

OFAS, Réserve Yverdon (COPAI)

391'501.75

698’702.75

Fonds de réserves sites

169'545.70

218’915.90

785’857.30

1’140’686.35

467'568.92

467'568.92

Capital au 31 décembre

467'568.92

467'568.92

Total des fonds propres

1’253’426.22

1’608’255.27

24’029’667.57

23’227’833.60

FONDS ETRANGERS

Passifs transitoires Mont d'Or Résultat provisoire de l'exercice en cours, avant subvention/restitution OFAS Résultat reporté exercice précédent (cc OFAS)

Hypothèque BCV Mont d'Or Hypothèque BCVs

PROVISIONS Prov. Vernier (don LoRo + Wilsdorf) Provision Loterie Romande (don 2010, affectation 2011) Provision cas non AI

FONDS PROPRES Réserve générale Réserve pr frais non subventionnés

Capital Capital au 1er janvier Bénéfice hors exploitation de l'exercice en cours

Total du passif

19


20

Formation en chimie et biologie, Orif Pomy


Statistiques PROVENANCE ET NOMBRE D’ASSURÉS PAR CANTON (Chiffres cumulés pour les sites Orif de: Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains/COPAI) Nombre d’assurés au total (2011: + 9,09 %) 2009 2010

2011

1’221 1’408 1’536

BE 39

37 47

FR 148 185 184

JU 45

59 69

GE

NE

VD

VS

Autres

150 177 220

18 13 16

486 566 620

303 342 328

29 29 52

RÉCAPITULATIF DES JOURNÉES DE PRÉSENCE Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz et Vernier En nombre (journées AI)* 2007 93’389 2008 107’107 2009 121’714 2010 142’939 2011 163’868

Pour nos sites Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdonles-Bains le total des journées d’observation/ formation AI/non AI égale : 165’658 (+14,52 % par rapport à 2010). 1’536 assur(e)és ont bénéficié de nos prestations. En 2011, 400 collaboratrices et collaborateurs étaient actifs dans l’ensemble des sites Orif.

(*Les statistiques de journées COPAI ne figurent pas avec celles des centres de formation) Orif Yverdon-les-Bains/COPAI 2007 2008 2009 2010 2011

91 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise 94 mandats d’expertise 99 mandats d’expertise

21


Rapport de l’organe de rÊvision

22


23


ORGANISATION

Conseil de direction Président Pierre-Albert Luyet Avocat-notaire, Sion Vice-président Serge Reichen Administrateur de sociétés, Lausanne

Dr Roland Moeri Médecin, Crissier Nadine Noherie Pin Adjointe DRH, Coop Cheffe du Personnel Retail et Logistique SR, Renens

Michel Délitroz Chef de l’Office de l’enseignement spécialisé, Sion

Jean-Marc Veya Chef de service de l’action sociale, République et Canton du Jura, Delémont

Erwin Fischer Directeur du Service de la formation professionnelle du canton de Genève

Maia Wentland Forte Professeur HEC Lausanne-Unil Vice-doyen Relations Extérieures

Pierre Kaech Orienteur professionnel, Marly

Dominique Rast Directeur général de l’Orif Membre consultatif

Direction générale MEMBRES DE LA DIRECTION GÉNÉRALE

RESPONSABLES DES SERVICES

Dominique Rast Directeur général

Sonja Scherb Responsable Ressources humaines

Jacques Nicolerat Directeur Finance et Administration

Laurent Kobi Responsable Communication

Eric Borgeaud Directeur Filière Adultes

Vincent Botet Responsable Service Intégration

Rinaldo Costantini Directeur Filière Jeunes

Karin Astrie Responsable Comptabilité & Administration Eric Schaller Responsable Service informatique Bruce Prince Responsable Système de management intégré Patrick Lanfranconi Responsable Projets infrastructures

24

Etat au 31 décembre 2011


Formation en restauration Restaurant d’application Petits pois Carottes, Conthey

25


Equipes de direction des sites Orif ORIF AIGLE Antonio Romano Directeur

ORIF RENENS Jean-Paul Métry Responsable d’antenne

Alain Woodtli Directeur Bruno Castrovinci Responsable de l’équipe professionnelle

ORIF DELÉMONT Mario Kucman Directeur

José Gondelle Responsable de l’équipe sociale

Véronique Allegro (Jusqu’au 31.11.2011) Responsable de l’équipe professionnelle

Chantal Albrecht Responsable du service administratif

Marie-Jeanne Cornu Responsable du service administratif

ORIF SION Eric Morand Directeur

ORIF MORGES Antonio Romano Directeur

Damien Métrailler Directeur adjoint

John Geiser Directeur adjoint Pierre-André Cusin Responsable de l’équipe professionnelle François Barbezat Responsable de l’équipe sociale et services généraux Lionel Marti Responsable pédagogique Sandra Plubel Responsable du service administratif

ORIF POMY

Hubert Schaller (Jusqu’au 30.06.2011) Responsable pédagogique Pierre-André Rossier Responsable pédagogique Gérard Thurre Responsable de l’équipe professionnelle Christophe Surdez Responsable de l’équipe professionnelle Catherine Moulin Roh Responsable de l’équipe sociale

Stéphane Francey Directeur Lucien Avvanzino Directeur adjoint et responsable de l’équipe des enseignants, responsable de l’équipe sociale et intendance (en suppléance)

Michael Kindel Responsable de l’équipe sociale

ORIF VERNIER

Jean-François Martin Responsable de l’équipe professionnelle

Rinaldo Costantini Directeur ad interim

Corinne Baltar Responsable du service administratif

Jean-Christophe Schütz Directeur adjoint

ORIF VAULRUZ

Jean-Pierre Pahud Responsable de l’équipe professionnelle

Stéphane Francey Directeur

Alain Cuennet Responsable d’antenne

ORIF YVERDON-LES-BAINS/COPAI Antonio Romano Directeur Jacques Randin Responsable de l’équipe professionnelle Nicole Théraulaz Responsable du service administratif

26

Lucia Steiner Assistante de direction

Pierina Bertossa Responsable du secteur social Chantal Röthlisberger Responsable du service administratif


Portraits d’apprentis Nous remercions chaleureusement les apprenti(e)s, jeunes et adultes, qui ont aimablement accepté de figurer dans ce rapport annuel : Annalisa Céline César Charlotte Denis Granit

Milena Nuno Paloma Robert Romeo Tricia

Ainsi que Geneviève Fournier, MSP en intendance à l’Orif Sion (p. 6)

Impressum Edition Orif Direction générale Graphisme & Photos Laurent Kobi, Orif Impression Imprimerie Gasser SA, Le Locle © Orif, juin 2012. Tous droits de reproduction réservés


www.orif.ch

Direction générale Orif Direction générale Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 00 Fax 024 468 67 01 info@orif.ch

Orif Aigle Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 07 Fax 024 468 67 08 aigle@orif.ch Orif Delémont Rue St-Maurice 7 2800 Delémont Tél. 032 423 47 10 Fax 032 423 47 12 delemont@orif.ch Orif Morges Chemin de Bellevue 8 1110 Morges Tél. 021 802 83 83 Fax 021 802 83 84 morges@orif.ch Orif Pomy Chemin du Mont-de-Brez 2 1405 Pomy Tél. 024 424 12 12 Fax 024 424 12 13 pomy@orif.ch Orif Renens Ch. du Chêne 5 1020 Renens Tél. 021 623 03 03 Fax 021 623 03 04 renens@orif.ch Orif Sion Digue de la Morge 41 Case postale 112 1962 Pont-de-la-Morge Tél. 027 345 38 18 Fax 027 345 38 10 sion@orif.ch Orif Vaulruz Grand-Rue 96A 1627 Vaulruz 026 919 21 21 026 919 21 22 vaulruz @orif.ch Orif Vernier Via Monnet 4 Case postale 710 1214 Vernier Tél. 022 306 00 60 Fax 022 306 00 61 vernier@orif.ch Orif Yverdon-les-Bains COPAI Rue des Uttins 38 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 024 447 44 44 Fax 024 447 44 40 copai@orif.ch


Rapport annuel Orif 2011