Issuu on Google+

Prix Humagora 2011 Le Prix Humagora 2011 a été décerné à Orif et Adecco Suisse pour leur partenariat favorisant la réinsertion des bénéficiaires de l’AI dans le monde du travail. www.philias.ch www.orif.ch

Rapport annuel 2010

Orif Aigle Orif Delémont Orif Morges Orif Pomy Orif Renens Orif Sion Orif Vaulruz Orif Vernier Orif Yverdon-les-Bains


partenariat orif -adecco suisse

Prix Humagora 2011 L’Orif n’a de cesse de développer de nouvelles idées pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes qui nous sont confiées. Le partenariat que l’Orif a développé avec Adecco Suisse illustre cette volonté. Le 4 mai 2011, la fondation Philias, dont la mission est de promouvoir la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), a décerné son prix Humagora 2011 à l’Orif et Adecco Suisse pour leur partenariat, initié en 2009 et unique en Suisse, en faveur de la réinsertion des bénéficiaires de l’AI dans le monde du travail. L’Orif est fier de voir son travail récompensé et en particulier celui de son Service Intégration qui fait vivre ce projet sur le terrain dans nos neuf sites Orif en étroite collaboration avec plus de 25 agences Adecco en Suisse romande. Nous montrons par cette collaboration l’importance que nous attachons à mener notre mission d’intégration au-delà de nos portes une fois le travail de formation abouti. Cette vision de partenariat « gagnant-gagnant » continuera d’animer notre stratégie en faveur de la réinsertion. Dominique Rast Directeur général

Ensemble, construisons de nouveaux projets professionnels.


aperçu

Rapport annuel 2010 Sommaire 2

Partenariat Orif-Adecco Suisse

5

Chiffres-clés 2010

6

Rapport du Président du conseil de direction Pierre-Albert Luyet

8

Message du Président du conseil national Jean-René Germanier

10

Rapport du Directeur général Dominique Rast

12

Rapports des sites Orif

18

Statistiques

21

Comptes d’exploitation et bilan

24

Rapport de l’organe de révision

26

Organisation

Chiffres-clés 2010 9 sites en Suisse romande 392 collaboratrices et collaborateurs 144’658 journées d’observation ou de formation 1’408

assuré(e)s AI ont bénéficié de nos prestations

9 Offices cantonaux de l’Assurance-Invalidité nous ont fait confiance

Orif Delémont

Orif Yverdon-les-Bains COPAI Orif Pomy

Orif Morges

Orif Renens

Orif Vaulruz

Orif Aigle Orif Vernier Orif Sion

4

La Diréction générale est à Aigle

5


rapport du président du conseil de direction

Un développement au service de l’intégration L’ année 2010 a marqué un développement important de l’activité de l’Orif. Depuis plusieurs années, malgré la crise économique et sociale, l’Orif connaît une augmentation régulière de son activité. Cet essor s’est accéléré depuis 2007 avec l’ouverture de deux nouveaux sites (neuf actuellement) et une augmentation de près de 40% du nombre de journées d’observation et de formation, pour atteindre plus de 144’000 à la fin 2010. Malgré les changements législatifs intervenus, nous devons constater que l’environnement social est toujours plus demandeur de prestations pour personnes en difficulté.

Le management par la qualité, en place depuis plusieurs années, nous garantit une gestion et un fonctionnement qui peuvent être qualifiés de bons. L’évolution favorable de notre entreprise exige l’adaptation constante de l’outil de travail. La mise en place récente d’une nouvelle structure de management, présentant notamment deux filières de formation (jeune et adulte), en est le dernier exemple important. L’Orif poursuit sa mission avec enthousiasme et conviction au service de nos bénéficiaires. Pierre-Albert Luyet Président du Conseil de direction de l’Orif

Le rythme de croissance de l’Orif, sa capacité à répondre à la demande des offices AI, en adaptant nos prestations aux besoins, démontrent que les choix stratégiques effectués et le positionnement de l’Orif sont judicieux et que nos prestations sont en adéquation avec la demande. Notre mission de formation, d’observation et d’intégration professionnelle, comprend également le suivi des assurés qui ont quitté l’Orif. La situation idéale est celle où chaque personne trouve sa place dans la société. Nous ne devons laisser personne au bord du chemin. Dans ce sens nous améliorerons encore l’aide apportée à certains de nos assurés, en vue de favoriser leur intégration dans la société. L’escalade d’un sommet se prépare et suppose une organisation approfondie afin d’atteindre l’objectif sans accident. De même, l’activité de l’Orif n’est envisageable que si elle se fonde sur une équipe compétente, bien préparée et organisée. C’est grâce à l’engagement de tous les instants et à la compétence de tous nos collaborateurs que l’Orif peut atteindre de tels résultats. Ce sont ces collaborateurs qui par leur créativité et leur dynamisme permettent à notre association de mettre au service des personnes qui nous sont confiées, des prestations de qualité et bien adaptées.

6

Formation de en paysagiste Formation cuisine, Orif Sion Orif(Restaurant Sion, Renens et Vernier Petits pois Carottes)

7


Message de soutien

Le travail, source d’équilibre En tant que chef d’entreprise, j’ai très tôt été confronté à la nécessité d’insuffler du dynamisme dans une PME afin de lui donner de l’essor et un certain succès. C’est la réussite d’une équipe diversifiée, faite de collaboratrices et collaborateurs qui ont mis chacun leur savoirfaire au service du groupe. Il en va de même dans le monde politique. Il n’est pas un jour où vous ne mesurez pas la valeur du travail et son importance dans notre équilibre en tant qu’être humain. Ces valeurs, je les retrouve particulièrement dans la mission de l’Orif qui, en Valais, mais aussi dans l’ensemble de la Suisse romande, offre des formations certifiantes et de qualité à des jeunes ou des adultes, en phase d’insertion ou de réinsertion professionnelle. Le parlement a dû légiférer, afin de juguler le déficit de l’Assurance-invalidité et assurer sa pérennité pour les futures générations. L’intégration du plus grand nombre au monde du travail est une priorité de cette réforme de l’AI, approuvée par le peuple suisse. Il est majeur de ne pas oublier que l’un des devoirs de notre société - et en particulier de l’économie - est aussi de permettre à des personnes atteintes dans leur santé de pouvoir se développer harmonieusement, grâce à un travail pour lequel ils ont reçu une formation. Je félicite l’Orif d’être cette passerelle nécessaire entre le social et l’économie et j’encourage les employeurs à ouvrir encore un peu plus leurs portes à celles et ceux qui les sollicitent dans le cadre de leur réinsertion. Jean-René Germanier Président du Conseil National

8

9


RAPPORT du directeur général

La confiance et la volonté des employeurs soutiennent notre mission Ne pouvant continuer à accumuler des déficits hypothéquant leur avenir, nos assurances sociales ont engagé une politique d’assainissement de leurs dettes. Le plus sûr moyen de faire diminuer les coûts réside dans la capacité des politiques sociales à transformer le revenu provenant de l’assurance par un revenu issu du travail. Pour cela il s’agit de renforcer toutes initiatives permettant aux bénéficiaires d’un revenu d’assurance de se mettre dans les meilleures dispositions afin d’accéder au marché de l’emploi, de s’insérer professionnellement et, d’une manière plus large, socialement. A l’écoute de ces défis, l’Orif s’est donné les moyens de répondre aux besoins de l’ Assurance-invalidité, des personnes en difficulté et aussi des employeurs, en corrélant leurs attentes et potentiels. Nous avons pour cela, sans cesse consolidé nos savoir-faire historiques, mais aussi développé de nouveaux concepts d’insertion socioprofessionnelle. Les réponses apportées ont convaincu puisque ces cinq dernières années le volume de nos prestations a pratiquement doublé. Parallèlement, dans le souci d’apporter un service proche de nos bénéficiaires, notre présence s’est étendue sur 9 sites répartis dans 5 cantons romands. Cela a abouti en 2010 à l’accueil de plus de 1400 personnes en processus de réadaptation professionnelle, encadrées par près de 400 collaborateurs/trices. L’année écoulée à donc confirmé que notre stratégie de proximité était opportune. Les succès rencontrés par nos nouveaux sites de Vaulruz et de Renens ainsi que l’ouverture d’une section pour adultes à Vernier ou encore l’offre de formation pour jeunes à Delémont en témoignent.

10

Par ailleurs, nous avons crée des nouveaux produits destinés à soutenir tant l’employé que l’employeur immédiatement après la période de formation en centre spécialisé. Expérimentés en Valais et à Genève, ils ont immédiatement prouvé que les personnes suivies par l’Orif comparativement à celles qui ne l’étaient pas, présentaient un taux de succès bien plus important dans le maintien au travail. Enfin, n’oublions pas que nous parvenons à remplir notre mission grâce à la participation des employeurs dans les projets de réadaptation professionnelle. Nous constatons que la volonté de ceux-ci de collaborer avec l’Orif et la confiance qu’ils nous accordent se renforcent au fil des ans. Qu’elles soient grandes ou petites, les entreprises investissent de plus en plus dans leur responsabilité sociale. Elles ont appris que si la performance d’une entreprise est d’abord économique, elle ne peut se faire sans développer leur engagement social. Non seulement cette attitude est une contribution de l’entreprise au bien-être de la communauté, mais elle est aussi une plus-value interne : car un employeur solidaire engendre confiance et motivation dans ses équipes. La collaboration féconde entre les employeurs et notre Service Intégration - qui construit quotidiennement notre politique de placement - doit être soulignée.

Un nouveau management en réponse au développement de nos prestations Le développement qualitatif et quantitatif de nos prestations a nécessité que nous revoyions l’organisation du management de notre entreprise.

Pour cela le conseil de direction de l’Orif a décidé début 2010 de renforcer la Direction générale en rassemblant l’ensemble des ressources (finances, RH, informatique, MSST, etc.) sous un seul département et en créant deux filières, l’une coiffant l’ensemble des sites pour jeunes (formation initiale), l’autre les sites pour adultes (reclassement). Cette nouvelle direction générale devra garantir une vision stratégique commune, coordonner encore d’avantage le développement de nos produits et concepts pédagogiques. Ces changements sont rendus nécessaires pour adapter la conduite de l’Orif à sa taille et aux défis à venir dont ceux de la 6è révision LAI. Celle-ci mettra l’accent sur la réadaptation des bénéficiaires de rente : l’objectif étant d’étendre et d’accentuer les efforts déployés en ce sens, notamment depuis la 5è révision. Notre nouvelle structure directionnelle aura la mission de favoriser les synergies en coordonnant la création de nouvelles offres de réadaptation et en rendant plus efficients les concepts existants. Année après année, la mission de l’Orif donne du sens à la vie de milliers de personnes. Nous restons à l’écoute du marché et nous savons nous adapter à ses attentes. Cela se fait grâce à votre participation à tous. Merci! à nos fideles partenaires, à l’ensemble de nos collaboratrices et collaborateurs pour leur contribution remarquable. Dominique Rast Directeur général

11


rapports des sites orif

Prestations pour jeunes Orif Renens L’année 2010 a été celle du renforcement de l’équipe professionnelle dans le but de garantir la qualité des prestations mises à disposition de nos apprentis. Nous avons doublé l’effectif, en engageant des maîtres d’ateliers dans les sections professionnelles, des éducateurs, enseignants spécialisés et du personnel administratif. Ce développement s’est accompagné d’une volonté d’intégrer chacun dans de bonnes conditions. Nous avons également étoffé notre palette de métiers, en créant des sections de carreleurs, d’agents d’exploitation, de peintres et d’installateurs sanitaires. Ce qui porte à huit le nombre de professions enseignées à l’Orif Renens. L’ouverture d’une section cuisine est planifiée pour l’été 2011. Pour plonger nos apprentis dans des conditions proches de celles qu’ils rencontreront en entreprise, nous avons mis l’accent sur la réalisation de chantiers externes et les avons aussi impliqués dans les transformations de notre propre bâtiment. Ils sont ainsi d’emblée tenus de rendre un travail de qualité professionnelle dans le respect des délais, ce qui leur permet de se confronter aux exigences de leur profession. Il faut noter que par souci d’équité envers les entreprises privées, nous pratiquons les prix du marché, pour des prestations équivalentes. Durant l’année écoulée, nous avons sollicité un grand nombre de PME disposées à accueillir nos apprentis pour des stages de longue durée. Il faut relever l’excellent accueil que nous avons rencontré de la part de ces employeurs. Ces développements très positifs avec l’économie sont le fruit du travail de nos équipes que nous tenons à remercier chaleureusement pour la qualité de leur engagement. Rinaldo Costantini, directeur Orif Renens

Orif Sion

La réflexion de fond initiée l’an dernier pour adapter notre mode d’accompagnement au quotidien touche à sa fin. Elle a permis à nos équipes pluridisciplinaires de dégager des lignes claires et modulables. Le modèle retenu se veut progressif et a reçu un écho extrêmement favorable de l’ensemble des services placeurs romands. Il offre la possibilité à chaque jeune d’être accompagné de manière ciblée et soutenue à l’interne avant de se voir immergé progressivement dans le premier marché du travail. Il permet ensuite à l’apprenti de se confronter et de se familiariser aux exigences et contraintes de la vie active. Cette orientation pragmatique apporte un plus dans la construction de l’identité socioprofessionnelle de nos bénéficiaires et favorise grandement son processus d’insertion dans l’économie. Partant du constat qu’une coupure nette au terme du cursus de formation peut compromettre l’intégration, le projet de suivi en emploi, initié l’année dernière en collaboration avec l’Office AI du canton du Valais, a été reconduit. 12

Cette nouvelle prestation rencontre un succès considérable auprès des divers acteurs impliqués et permet dans la majeure partie des cas de pérenniser l’emploi. C’est ainsi que plus de 83% des jeunes ayant bénéficié de ce suivi étaient toujours actifs au sein d’une entreprise 12 mois après leur sortie de notre structure. Ces résultats plus que probants nous incitent à proposer ce nouveau produit à d’autres prestataires et nous indiquent clairement que le temps est un allié précieux dans la construction de projets durables. La mise en place de ces nouveaux concepts est un défi de taille à relever pour l’Orif Sion ces prochains mois et va sensiblement modifier notre approche dans la conduite de nos cursus individualisés de formation. Nous sommes convaincus de la nécessité de tels changements et allons nous engager avec force et conviction à leur réalisation. Eric Morand, directeur Orif Sion

Orif Vernier La journée des promotions des 23 premiers apprentis formés à l’Orif Vernier a marqué cette année 2010. Cette manifestation a couronné trois ans de travail, autant pour les jeunes en formation que pour l’ensemble des collaborateurs qui ont œuvré à la mise en place de notre nouvelle structure. Elle a été l’occasion de remercier l’ensemble des entreprises partenaires pour le temps consacré à nos apprentis durant leurs stages. Il faut noter que la majorité des apprentis de cette première volée a trouvé un emploi dans leur profession et cela parfois avec un soutien de l’ Assurance-invalidité du canton de Genève avec laquelle nous entretenons une excellente collaboration. En effet, grâce aux actions coordonnées de l’Orif et de l’AI, nous disposons de mesures qui nous permettent d’élaborer des projets socioprofessionnels adaptés aux besoins de nos apprentis. Nous avons notamment mis sur pied un projet de suivi en emploi afin de garantir un soutien au jeune et à l’employeur durant les premiers mois d’intégration suivant la fin de la formation. Une structure AIP (Atelier d’Intégration Professionnelle) pour adultes a été créée à Vernier sous la direction de l’Orif de Morges. Pour garantir une cohabitation harmonieuse avec les apprentis adolescents, nous avons conçu un projet architectural avec des zones réservées aux adultes et d’autres aux jeunes. Nous pouvons affirmer que cette mixité entre jeunes et adultes est tout à fait positive. Nos vifs remerciements vont à nos collaborateurs qui ont traversé une année parfois chargée émotionnellement, mais toujours riche et porteuse de grandes satisfactions. Rinaldo Costantini, directeur Orif Vernier

Formation en maçonnerie Orif Vernier

13


rapports des sites orif

Prestations pour adultes et jeunes adultes Orif Delémont Depuis son ouverture en 2001, le site Orif Delémont n’a cessé de développer la formation professionnelle dans les domaines industriels afin d’être constamment en adéquation avec l’économie de l’Arc Jurassien. Notre secteur d’activité est de fait fortement dépendant de la situation économique de nos industries. Entre crise et reprise économique, l’année 2010 a – malgré un contexte instable - été marquée par des succès encourageants et notre effort, pour l’intégration de nos bénéficiaires, a permis l’accès à l’emploi de nombre de personnes en fin de formation à l’Orif Delémont. Cette phase de « retour en emploi » est particulièrement sensible pour nos bénéficiaires comme pour les employeurs. Afin d’aider les deux parties à bien passer ce cap, notre Service Intégration a créé une place de Conseiller Service Intégration au sein du site de Delémont. Depuis l’été, son rôle se partage entre la recherche et l’organisation de stages, la recherche de formations en entreprise et l’accompagnement de nos apprentis. Notre Conseiller du Service Intégration est un lien de confiance entre les employeurs et l’Orif. Il est un facilitateur au service de l’intégration. L’année écoulée a également vu les instances compétentes certifier les métiers enseignés à l’Orif Delémont et cela à différents niveaux : Mécanique conventionnelle Décolletage conventionnel Polissage boîte de montres Opérateur-trice en horlogerie

Certification Orif / AFP Certification Orif / AFP Certification Orif / CFC Certification Orif / AFP / CP (Convention Patronale)

L’ Attestation Fédérale de Formation Professionnelle (AFP) sur deux ans tient particulièrement compte des besoins et des compétences individuels des apprenti-e-s. Elle est un titre reconnu par la Confédération, qui permet à celui ou celle qui l’obtient d’exercer une profession à part entière, dont les activités sont essentiellement tournées vers la pratique. En mai, l’ Orif Delémont a participé en tant qu’exposant à la foire internationale de la machine outils (SIAMS) à Moutier. Dans un cadre où la technologie de production industrielle expose sa performance et sa créativité légendaire, nous avons noués des contacts essentiels avec les employeurs, présenté nos offres aux mandataires ainsi qu’aux nombreux visiteurs.

14

Atelier d’Intégration Professionnelle (AIP) Orif Aigle

Notre section d’observation, d’évaluation et d’orientation professionnelle (SEOP) a eu l’occasion cette année d’ajuster sa performance et a su, en regard de son expérience, adapter son offre pour les jeunes et les adultes inscrits dans un nouveau projet de vie professionnelle. Pour conclure, nous remercions nos mandataires, nos partenaires de formations et les entreprises pour leur précieuse collaboration ainsi que pour la confiance témoignée en nos ressources professionnelles. Mario Kucman, directeur Orif Delémont

Orif Morges, Orif Aigle et Orif Yverdon-les-Bains La section horlogerie de l’Orif Morges a été inaugurée le 15 avril 2010 en présence de nombreux représentants des Offices AI, de la formation professionnelle et de l’économie. Actuellement complète, cette section offre des formations qui assurément répondent à une demande qui était latente. Nous remercions nos collègues de l’Orif Delémont qui ont partagé leur savoirfaire, leurs compétences et leur concept pédagogique afin que notre section s’inscrive dans une même perspective pédagogique. La réfection complète de l’enveloppe du bâtiment sud de l’Orif Morges a été finalisée. Les principaux travaux ont été la suppression des bow-windows, le remplacement du vitrage, y compris la verrière zénithale et la mise en place d’une isolation périphérique. Ces rénovations donnent à ce bâtiment une allure résolument plus moderne mais surtout beaucoup plus en phase avec la règlementation dans le domaine des économies d’énergie. Dans le canton de Genève, nous avons passé de l’étude à la concrétisation concernant une structure d’accueil pour les adultes implantée dans le site Orif de Vernier sous la conduite de l’Orif Morges. En effet, dès la rentrée scolaire 2010, nous avons mis à disposition de nos mandants un atelier d’intégration professionnelle (AIP) qui, tout comme l’horlogerie à Morges, a rapidement affiché complet. La particularité du concept de cette structure réside dans l’intégration de modules consacrés aux métiers du bâtiment. Notre reconnaissance va aux collaborateurs qui ont mis en place cet atelier dans des délais extrêmement courts.

15


rapports des sites orif

Et, comme pour prouver que chaque site évolue dans une constante envie de progresser et de répondre le mieux possible aux besoins, le site Orif Aigle a augmenté de 4 unités le nombre de place d’accueil dans le domaine du bureau-commerce et la structure Orif d’Yverdon-les-Bains a retrouvé de la vigueur en regard des années passées avec un dépassement des mandats budgétisés. L’augmentation du nombre de journée de l’Orif Morges à près de 30’000 (+ 3’700 ou + 14 %) démontre également le dynamisme de notre organisation et l’engagement permanent et sans faille de toutes les collaboratrices et de tous les collaborateurs. Qu’ils en soient ici sincèrement remerciés. Nous adressons également nos chaleureux remerciements aux partenaires des offices de l’assurance invalidité et aux employeurs qui, année après année, nous font confiance et proposent aux personnes en formation des places de stage, de formation ou de travail. Eric Borgeaud, directeur Orif Aigle, Orif Morges et Orif Yverdon-les-Bains

Orif Pomy et Orif Vaulruz La section de biologie de Pomy ouverte en 2009 fonctionne parfaitement dans un domaine porteur d’emploi. Dans un premier temps, elle a permis de répondre à des mesures d’observation et de réentraînement au travail. Rapidement, elle a accueilli ses deux premiers apprentis en vue d’une formation de laborantin en biologie avec certificat fédéral de capacité. Rappelons que la section peut accueillir jusqu’à 6 personnes. Issue de la filière bureau-commerce, la première volée des assistants de bureau est sortie en juillet. La mise en place des formations internes d’aide comptables et de réceptionnistes en tant qu’options pour les assistants de bureau est un facteur favorisant l’intégration dans l’économie. Ces compétences complètent au mieux une formation généraliste. Nous devrons toutefois rester vigilant à l’accueil que le marché du travail donnera à cette nouvelle filière en terme d’employabilité. Concernant notre section informatique, deux apprentis ont terminé et réussi leur CFC. Une grande attention a été portée aux outils d’observation et d’orientation. Notre psychologue conseillère en orientation travaille en complémentarité avec les formateurs et les répondants sociaux. Les mandats des Offices AI demandent de plus en plus des suivis très individualisés ; les projets sont complexes et il

16

faut être créatif dans les propositions de projets professionnels. Les collaborateurs de l’Orif Pomy ont été sensibilisés à l’approche selon le concept du PPH (Processus de Production du Handicap) déjà utilisé à l’Orif Vaulruz (lire ci-après). L’Orif Pomy a travaillé en flux tendu toute l’année, essayant de répondre au mieux aux mandats des offices AI. La volonté de proposer des formations certifiantes, proches des besoins de l’économie, en partenariat avec des entreprises a été constante. Il faut relever l’augmentation du nombre de formation en collaboration avec les entreprises dans lesquelles les assurés passent plusieurs jours par semaine. A l’Orif Vaulruz, les sections se sont remplies très rapidement depuis l’ouverture du site en août 2009. Alors que 25 places étaient créées la première année, ce nombre est passé à 40 en 2010. Ces chiffres prouvent que cette structure répond à un véritable besoin. La possibilité d’effectuer des observations et orientations dans différents domaines professionnels (secondaires et tertiaires) est un excellent outil. Le site fribourgeois s’est caractérisé par une écoute attentive des demandes des offices AI. L’Orif Vaulruz s’appuie sur un référentiel, un concept et des outils développés par l’anthropologue québécois Patrick Fougeyrollas : le processus de production du handicap ou PPH. Ce modèle permet d’identifier et d’expliquer les causes et les conséquences des maladies, traumatismes et atteintes au développement d’une personne. Le PPH montre que la réalisation de nos habitudes de vie est le résultat de notre identité, de nos choix, de déficiences de nos organes, de nos capacités et incapacités, mais également des caractéristiques de notre milieu de vie (environnement). Le PPH est donc un modèle positif qui ne place pas la responsabilité du handicap sur la personne. Concrètement dans notre mission d’insertion et de formation professionnelle, l’assuré est dès lors au centre de l’équipe, au centre de notre mission. Cette approche permet de condenser les forces présentes de l’équipe là où le besoin est réel et primordial au projet professionnel. L’Orif Vauruz va continuer à se développer en proposant des produits tels que les mesures de réinsertion, les mesures d’intervention précoces et le job coaching. Il s’agit enfin de remercier les équipes de Vaulruz et de Pomy qui ont démontré tout au long de l’année une motivation et un professionnalisme sans faille. Pascal Dubrit, directeur Orif Pomy et Orif Vaulruz

Formation en bureau-commerce Orif Vaulruz

17


Statistiques

statistiques

Nombre de journées de présence des assur(E)és (suite)

provenance et nombre d’assur(E)és par canton (Chiffres cumulés pour les sites Orif de: Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains/COPAI)

orif RENENS

Nombre d’assuré(e)s au total (2010 : +15,31%)

1) Ouverture en août 2009

2010

2008 2009

1185

10’000

6835

5’000 0

1’014 1’221 1’408

orif SIon

45’000

2006

2007

2008

20091

2010

32281

38846

41576

42967

43205

2006

2007

2008

2009

2010

35’000

BE 48

39 37

FR 125 148 185

JU 40

45 59

GE

NE

VD

VS

Autres

106 150 177

25 18 13

408 486 566

241 303 342

18 29 29

Nombre de journées de présence des assur(E)és

25’000

orif vaulruz 1) Ouverture en août 2009

orif Delémont

9’000

5870

6192

6384

6848

5666

3’000

7708 0

5’000

2006

2007

2008

2009

2008

20091

2010

2071

8262

14031

18483

2006

20071

2008

2009

2010

2796

1700

1600

1690

1872

2006

20071

2008

2009

2010

2010

orif VERNIER 1) Ouverture en août 2007 30’000

2007

2006

7’000

orif MORGES

1608

6’000

20809

21677

23087

26453

29633

20’000 10’000 0

25’000 20’000 2006

2007

2008

2009

2010

orif Yverdon-les-bains orif Pomy

2’000

30’000 25’000

3’000

22663

25053

27898

28619

30408

1’000

20’000 2006

18

2007

2008

2009

2010

Les journées réalisées à l’Orif Aigle sont réparties dans les sites Orif de Morges, Pomy et Sion.

19


statistiques

Récapitulatif des journées de présence Pour nos sites Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdonles-Bains le total des journées d’observation/ formation AI/non AI égale : 144’658 (+17,22 % par rapport à 2009).

Orif de Aigle, Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz et Vernier En nombre (journées AI)* 2006 81’602 2007 93’389 2008 107’107 2009 121’714 2010 142’9039

1’408 assur(e)és ont bénéficié de nos prestations. En 2010, 392 collaboratrices et collaborateurs étaient actifs dans l’ensemble des sites Orif.

(*Les statistiques de journées COPAI ne figurent pas avec celles des centres de formation) Orif Yverdon-les-Bains/COPAI 2006 2007 2008 2009 2010

151 mandats d’expertise 91 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise 98 mandats d’expertise 94 mandats d’expertise

Comptes et bilan

Comptes d’exploitation 2010 Comptes cumulés des sites Orif de Delémont, Morges, Pomy, Renens, Sion, Vaulruz, Vernier et Yverdon-les-Bains (COPAI). 2009

2010

Recettes

43’327’045.55

51’114’277.30

Total des recettes

43’327’045.55

51’114’277.30

Charges Frais personnel + honoraires

27’956’325.96

33’266’501.85

506’092.88

508’122.97

Informatique

1’016’765.39

1’320’230.31

Frais de location et d’hébergement

4’384’194.38

5’428’972.16

Frais charges diverses

4’954’686.16

5’634’789.75

Frais d’immeuble

2’935’790.74

3’834’003.49

Frais d’amortissement

1’675’999.65

1’487’703.98

0.00

0.00

43’429’855.16

51’480’324.51

(-102’809.61)

(-366’047.21)

Frais de fonctionnement

Réserve autorisée Copai Total des charges * Excédent / (Découvert) (* Avant subvention OFAS)

20

Formation en cuisine Orif Sion (Restaurant Petits pois Carottes)

21


Comptes et bilan

Bilan au 31 décembre 2010 Actif

2009

2010

703’457.49

1’886’480.17

passif

2009

2010

Créanciers divers

4’730’644.20

4’628’202.21

Banques

1'559'129.05

3'119'681.40

179'106.80

1'136'578.70

5'829.00

367'399.00

-102'809.61

-366'047.21

Liquidités Total des liquidités

Mobilisé Débiteurs AI

3'743'101.00

5’929’344.00

138’304.30

204’529.81

982.54

788.80

621’029.05

539’882.28

Total de l’actif mobilisé

6’674’544.89

4'503'416.89

Total de l’actif circulant

8’561’025.06

5’206’874.38

Autres débiteurs Impôt anticipé Actifs transitoires

287'151.30

287’673.95

Agencement Direction Générale

42'214.45

38’140.30

Agenc.Machines+véhic. Morges

328'960.20

414'638.97

Agenc.Machines+véhic.Pomy

317'312.90

367'321.99

Agenc.Machines+véhic.Vernier

300'590.75

185'582.30

Agenc.Machines+véhic.Sion

354'629.77

370'237.22

Agenc.Machines+véhic. Delémont

142'721.65

156'025.65

Agenc.Machines+véhic. Vaulruz

216'500.00

185'634.70

Agenc.Machines+véhic. Renens

224'900.00

176'355.52

Immeuble Mont d'Or

616'113.38

616'113.38

Immeuble Morges

3'794'471.65

4'475'811.35

Immeuble Pomy

3'111'400.00

2'960'381.20

Immeuble Sion

5'508'031.50

5'235'122.75

15’244’997.55

15’468’642.51

Total de l’actif immobilisé

Total de l’actif

Passifs transitoires Passifs transitoires Mont d'Or Résultat provisoire de l'exercice en cours, avant subvention/restitution OFAS Résultat reporté exercice précédent (cc Ofas)

20’451’871.93

105’367.88

Total fonds étrangers à court terme

6'371'899.52

8’991’182.00

Hypothèque BCV

8'254'697.05

8'379'177.85

258'822.00

251'241.15

3'883'541.90

4'548'541.90

Total fonds étrangers à long terme

12'397'060.95

13’178’960.90

Total des fonds étrangers

18'768'960.47

22’170’142.90

0.00

300'000.00

16'129.76

6'671.90

Provisions Mt-d'Or

247'734.05

299'426.55

Total Provisions

263'863.81

606’098.45

215'000.00

215'000.00

14'331.20

9'809.85

OFAS, Réserve Yverdon (COPAI)

590'221.38

391'501.75

Fonds de réserves sites

131'926.15

169'545.70

951'478.73

785’857.30

467'568.92

467'568.92

Capital au 31 décembre

467'568.92

467'568.92

Total des fonds propres

1'419'047.65

1’253’426.22

20'451'871.93

24’029’667.57

Hypothèque BCV Mont d'Or

Immobilisé Garanties loyers + dépôts

FONDS ETRANGERS

Hypothèque BCVs

PROVISIONS Provision Loterie Romande (don 2010, affectation 2011) Provision cas non AI

FONDS PROPRES Réserve générale Réserve pr frais non subventionnés

24’029’667.57 Capital Capital au 1er janvier Bénéfice hors exploitation de l'exercice en cours

Total du passif

22

23


rapport

Rapport de l’organe de rÊvision

24

25


organisation

Conseil de direction Président Pierre-Albert Luyet Avocat-notaire, Sion Vice-président Serge Reichen Administrateur de société, Lausanne Anne-Françoise Comte Fontana1 Ancienne juge des mineurs, Genève Michel Délitroz Chef de l’Office de l’enseignement spécialisé, Sion Erwin Fischer Directeur du Service de la formation professionnelle du canton de Genève Pierre Kaech Orienteur professionnel, Marly

Equipes de direction des sites Orif Dr Roland Moeri Médecin, Crissier Nadine Noherie Pin Adjointe DRH, Coop Cheffe du Personnel Retail et Logistique SR, Renens Jean-Marc Veya Chef de service de l’action sociale, République et Canton du Jura, Delémont Maia Wentland Forte Professeur HEC Lausanne-Unil Vice-doyen Relations Extérieures Dominique Rast Directeur général de l’Orif, Aigle Membre consultatif

Orif aigle Eric Borgeaud Directeur

Orif renens Jean-Paul Métry Responsable d’antenne

Alain Woodtli Adjoint de direction

orif Delémont Mario Kucman Directeur

José Gondelle Responsable de l’équipe sociale

Véronique Allegro Responsable de l’équipe professionnelle

orif Sion

orif Morges

Eric Morand Directeur

Eric Borgeaud Directeur

Damien Métrailler Directeur adjoint

Pierre-André Cusin Responsable de l’équipe professionnelle John Geiser Responsable pédagogique

Direction générale Membres de la direction générale

Sandra Plubel Responsable du service administratif

responsables des services

Dominique Rast Directeur général

Karin Astrie Responsable Comptabilité & Administration

Jacques Nicolerat Membre de la Direction générale Directeur Financier et Administratif

Vincent Botet Responsable Service Intégration

Sonja Scherb Membre de la Direction générale Responsable Ressources humaines

Laurent Kobi Responsable Communication Patrick Lanfranconi Responsable Projets infrastructures Bruce Prince Responsable Système de management intégré Eric Schaller Responsable Service informatique

Pascal Dubrit Directeur

Alexandre Comby (jusqu’au 31.07.2010) Adjoint de direction Hubert Schaller Responsable pédagogique Pierre-André Rossier Responsable pédagogique

Christophe Surdez Responsable de l’équipe professionnelle

Stéphane Francey Directeur adjoint Joao Lopes Responsable de l’équipe professionnelle Lucien Avvanzino Responsable de l’équipe sociale et des enseignants Michèle Martin Responsable du service administratif

Catherine Moulin Roh Responsable de l’équipe sociale Michael Kindel Responsable de l’équipe sociale

orif Vernier Rinaldo Costantini (jusqu’au 31.07.2010) Directeur

Orif vaulruz Pascal Dubrit Directeur

Lucia Steiner Assistante de direction

Gérard Thurre Responsable de l’équipe professionnelle

orif Pomy

Alain Cuennet Responsable d’antenne

orif Yverdon-les-Bains/COPAI

26

Chantal Albrecht Responsable du service administratif

Marie-Jeanne Cornu Responsable du service administratif

Antonio Romano Directeur adjoint

1) Jusqu’à juin 2010

Rinaldo Costantini Directeur

Nicolas Diserens (dès le 1.08.2010) Directeur Jean-Christophe Schütz Directeur adjoint

Eric Borgeaud Directeur

Jean-Pierre Pahud (dès le 1.10.2010) Responsable de l’équipe professionnelle

Jacques Randin Responsable de l’équipe professionnelle

Pierina Bertossa Responsable du secteur social

Nicole Théraulaz Responsable du service administratif

Chantal Röthlisberger Responsable du service administratif

27


Orif Direction générale Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 00 Fax 024 468 67 01 info@orif.ch www.orif.ch

Sites Orif Orif Aigle Chemin de Pré-Yonnet 2 Case postale 398 1860 Aigle Tél. 024 468 67 07 Fax 024 468 67 08 aigle @orif.ch Orif Delémont Rue St-Maurice 7 2800 Delémont Tél. 032 423 47 10 Fax 032 423 47 12 delemont@orif.ch Orif Morges Chemin de Bellevue 8 1110 Morges Tél. 021 802 83 83 Fax 021 802 83 84 morges@orif.ch Orif Pomy Chemin du Mont-de-Brez 2 1405 Pomy Tél. 024 424 12 12 Fax 024 424 12 13 pomy @ orif.ch Orif Renens Ch. du Chêne 5 1020 Renens Tél. 021 623 03 03 Fax 021 623 03 04 renens@orif.ch Orif Sion Digue de la Morge 41 Case postale 112 1962 Pont-de-la-Morge Tél. 027 345 38 18 Fax 027 345 38 10 sion @ orif.ch Orif Vaulruz Grand-Rue 96A 1627 Vaulruz 026 919 21 21 026 919 21 22 vaulruz@orif.ch Orif Vernier Via Monnet 4 Case postale 710 1214 Vernier Tél. 022 306 00 60 Fax 022 306 00 61 vernier @ orif.ch Orif Yverdon-les-Bains - COPAI Rue des Uttins 38 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 024 447 44 44 Fax 024 447 44 40 yverdon @ orif.ch

Impression et photolithographie Robert Busch, Arts Graphiques, Lausanne Réalisation et photographies Laurent Kobi, Responsable communication Orif © Orif, juin 2011. Tous droits de reproduction réservés. Imprimé sur papier Edixion Offset blanc obtenu à partir de fibre de bois provenant de forêts gérées et certifiées selon les normes du Forest Stewardship Council (FSC).


Rapport annuel 2010