Issuu on Google+

c i n a org pro

2012 -fév rier vraa g , janvier aan bre 2011 eenvoud ige em éc d — ie op embre) ge vers bre, déc ederlandsta li septem N s, ju in, ôt: A nvers X ar (m par an reau de dép t 4 fois u t – Paraî P802085 – B on o D’hon E .R . Nik ée de publicati ièmme an n 4

14

nr

Aliments bébé:

une fabrication responsable Cosmétique:

DANS CET TE édition:

Visite de

Magasins à la ferme

des gels douche bio de qualité

Magazine POUR Le bioprofessionEl


Une innovation Priméal dans le domaine de la nutrition

*

*  riche en oméga 3 : assimilation optimale des oméga 3 issus de graines de lin (40% de plus que sur une graine de lin cru)

 riche en fibres  une réponse de Priméal aux déséquilibres alimentaires de nos sociétés (rapport oméga 6 sur oméga 3 trop élevé)  facile à utiliser : s'ajoute à toutes vos préparations culinaires, peut également se saupoudrer  saveur douce qui évoque le lin  produit fabriqué en France lin et blé cultivés en France *

procédé de cuisson exclusif breveté

Priméal sélectionne des graines de lin auprès d'agriculteurs français engagés dans la filière Qualité Bleu-Blanc-Cœur. Ce logo de l’association atteste que les graines de lin bio sont issues de variétés françaises riches en Oméga 3.

Euro-Nat - www.primeal.fr - www.blog-primeal.fr - E-mail : euro-nat@euro-nat.com


c i n a g r o pro 14

Contenu...

10 Nieuwe wetgeving voor bio-import van buiten de EU

Een nieuwe onlangs goedgekeurde Europese verordening vereenvoudigt de invoer van biologische producten van buiten de Europese Unie.

11 Stevia eindelijk erkend

Sinds november zijn stevia en steviol glycoside eindelijk officieel erkend als zoetend additief voor voeding, helaas nog niet als ingrediënt. Een stand van zaken.

13 Biologisch shoppen bij de landbouwer

Nergens is de biologische landbouw zo tastbaar aanwezig als in een hoevewinkel. Vandaag zijn sommige winkels erg professioneel en versterken ze het imago van de biolandbouw in hun streek.

19 Biologische babyvoeding: meer argumenten dan ‘onbespoten’ De producenten kunnen zich echter ook gaan onderscheiden op het vlak van ethiek, een verantwoorde beleid rond aroma’s, toegevoegde suikers en gezondheidsclaims.

24

24 Graviola: lekker èn geneeskrachtig

Met een aanenaam frisse smaak en zachte romigheid overtuigt het graviolasap een snelgroeiende schare liefhebbers. Meer info over de graviolavrucht en haar diverse nuttige en geneeskrachtige effecten.

Colofon

Le but d’Organic PRO consiste à apporter sa contribution au secteur biologique. La rédaction est indépendante de la régie publicitaire. Éditeur responsable — Niko D’hont Jozef Guislainstraat 44 boîte 1, B-9000 Gand Tél. +32 (0)9 329 66 96 – Fax +32 (0)9 270 32 01 niko@organicretail.net Tarifs publicitaires — www.organicretail.net

27 Ecologische vaatwasdetergenten maken het verschil

Wat is de milieu-impact van ecologische vaatwasmachinedetergenten en hoe doorstaan zij de vergelijking met de producten voor de handafwas? We stelden de vraag aan een aantal fabrikanten

30 Biologische of natuurlijke douchegels: waar zit het verschil? Met hulp van de sector vergeleken we de biologische en natuurlijke douchegel metgangbare producten.

Rédaction — Niko D’hont (niko@organicretail.net), Martine Cosserat Traduction — AF Translation, Jean-Paul Talbot Photographie — Niko D’hont, Martine Cosserat Photo couverture — Angel_a (Yaymicro ) Révision — Christine Lateur Design — 79d.be - Gentbrugge Impression — Druk in de Weer – Gand L’éditeur ne peut pas être tenu responsable du contenu des publicités publiées. L’autorisation de publier du contenu dans ce magazine vaut également pour la mise à disposition de ce contenu via n’importe quelle forme/voie électronique. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite sans l’autorisation écrite de l’éditeur responsable.

Nederlandstalige versie op eenvoudige aanvraag. Ce magazine est imprimé avec des encres végétales sur du papier 100% recyclé

13

30


4

ORGANIC NEWS Décès d’Emile Noël, fondateur de l’Huilerie Emile Noël Émile Noël, fondateur de l'Huilerie Émile Noël, s'est éteint le 28 septembre 2011 à l'âge de 82 ans. Figure historique de la bio, pionnier des huiles biologiques dès 1972, précurseur du commerce équitable et solidaire, l'enfant de Pont Saint-Esprit a fait d’un moulin familial une entreprise à la conquête des continents. Émile Noël a agi sa vie entière dans la conviction que les relations humaines fondent toute réussite. Sincérité, respect, confiance et excellence ont guidé ses échanges avec ses collaborateurs et tous les partenaires de l'Huilerie, des agriculteurs aux détaillants. Chacun pourra se souvenir d'Émile au grand sourire, Émile aux yeux pétillants, Émile à la simplicité naturelle, qui recevait ses clients comme des amis sur les salons bio autour d'une nouvelle huile à partager. Visionnaire jusqu'au bout, Émile Noël aura préparé bien à l'avance la suite de l'histoire, en confiant dès 1994 la présidence de l'entreprise à sa fille Annick Garnier, et en 2007 la direction générale à son petit-fils David Garnier. Un grand homme s'en est allé : son souvenir demeure dans tous les coeurs.

Une autre proposition, a priori plus probable, définirait des niveaux de SO2 en fonction du taux de sucre des vins. On devrait en savoir plus au cours des rencontres professionnelles de la viticulture bio organisées par l’A gence Bio lors du prochain salon Millésime Bio prévu du 23 au 25 janvier 2012.

Symposium d’Aromathérapie – Grasse – 16 au 18 mars 2012 Thème : la plante au secours de la pollution environnementale, un enjeu pour les générations futures ; huiles saintes et sacrées (16), la plante au secours de la pollution (17), maladies du métabolisme et plantes antitoxiques, adaptogènes (17), l’abeille et le sang des fleurs garants de notre survie (18) www.aromatherapie.ville-grasse.fr

Règlement sur la vinification bio pour février 2012 ? En l’absence de règlement à la fin 2012, les vins « bio » ne pourront plus faire référence en aucune façon à leur démarche bio : la mention « vin issu de raisin de l’agriculture bio » ne sera plus possible. Il y a donc urgence. Depuis le rejet du projet en juillet 2010, un nouveau texte est en cours pour trouver un accord sur la question des sulfites, qui reste le principal point d’achoppement. C’est ainsi, que trois zones géographiques ont été définies avec des niveaux de SO2 différents. La France ainsi que la Roumanie et la Slovénie se situent sur 2 zones.

CERTISYS

Programme du salon sur www.millesime-bio.com

®

Plus de 25 ans d’expérience en

CONTRôlE ET CERTIFICATION en agriculture et agroalimentaire biologiques

•••••••••••••

www.certisys.eu tel 081 600 377

ann 71x200 fr.indd 1

certi

bio

®

•••••••••••••

10/06/10 17:11


organic pro n° 14

NOUVEAUX PRODUITS Priméal Biomélin : mélange riche en oméga 3 Priméal présente un biomélange avec du lin et du blé moulus. Ce mélange avec une saveur douce qui évoque le lin est très riche en oméga 3, optimise l’assimilation et restaure un équilibre alimentaire dans nos sociétés où on consomme trop d’oméga 6 et peu d’oméga3. Biomélin est facile à utiliser : s’ajoute à toutes vos préparations culinaires et peut se saupoudrer.

Ecodoo donne une deuxième vie aux objets Ecodoo agrandit sa gamme avec 4 nouveaux accessoires ménagers écologiques: des lavettes multi-usages, des éponges, des tampons à récurer et des chiffons. Tous 4 sont fabriqués à partir de matériaux recyclés dans une proportion supérieure à 97%. Les lavettes sont fabriquées à partir de fibres recyclées. Composées d'un matelassage très doux, lavables et réutilisables, elles nettoient, épongent, absorbent et désincrustent la saleté sans rayer et s'utilisent sur toutes les surfaces : cuisines, éviers, salles de bain. Elles ont une action dépoussiérante et conviennent pour le nettoyage des véhicules. •• Les éponges sont composées d'une face avec un grattoir et d'une face éponge.

190x136_OrganicRetail_f_BF.indd 1

•• Le grattoir est fabriqué à partir de bouteilles en plastique recyclé et récure vaisselle et ustensiles. Obtenu à partir de mousses issues de la production d'ameublement, le côté éponge absorbe et essuie les gouttes d'eau pour prévenir la formation de calcaire. •• Les tampons à récurer sont fabriqués à partir de bouteilles en plastique recyclé et sont parfaits pour venir à bout des saletés les plus tenaces (plats, grilles de four) et toutes les taches incrustées. •• Les chiffons sont en coton recyclé à 100%, obtenu à partir de rouleaux essuie-mains. Les produits sont présentés dans un emballage carton 100% recyclé, imprimé avec des encres végétales.

Vitasil: le silicium bio activé en solution buvable ou gel d’application Vitasil présente une gamme de produits à base de silicium organique bio-activé. La solution buvable du Silicium Organique favorise le renouvellement du tissu conjonctif, renforce l’élasticité des parois vasculaires, maintien les os forts, en favorisant la minéralisation et est un puissant antioxydant. Le gel à base de Silicium Organique joue un rôle dans l’architecture et la régénérescence cellulaire, renforce l’élasticité de la peau et est un puissant reminéralisant (ossification); Les produits ArticulaSil ont une formulation de silicium bio-activé

08.11.11 09:50


Cuisinier Bio depuis 20 ans

Chaud les marrons ! Dans le cadre protégé du Moulin d’Andiran, nos cuisiniers préparent des produits BIO pour toute la famille depuis 20 ans. Les marrons DANIVAL sont cuits entiers au naturel puis conditionnés méticuleusement à la main, sans jus, pour vous garantir un fruit tendre et entier. Entiers, concassés ou en purée, ces marrons apporteront une touche festive à vos mets salés et de l’onctuosité à vos desserts les plus chaleureux.

K

NOUVEAU LOO

e de marrons er, notre gamm iv l’h de e vé rri Avant l’a te DANIVAL. la nouvelle char de rit sp l’e te adop

s gourmande Des astuces er vos ventes: pp pour dévelo ke salé et ca cettes : soupe · 2 idées de re nier Jérôme. isi cu ef r notre ch · élaborées pa

S FESTIF ! ENCORE poPurLpaUrer nos marrons entiers

rée, Une capsule do aux atouts ! le de urs plus be

DANIVAL - Le Moulin d’Andiran - 47 170 ANDIRAN - Fabriqué en FRANCE


organic pro n° 14 pour aider à maintenir des articulations souples et saines et exercent un effet calmant et bienfaisant. Existent en solution buvable et en forme de gel d’application topique. La solution Silicium bio-activé avec MSM-Glucosamine-Chondroïtine favorise le renouvellement du tissu conjonctif, améliore la mobilité articulaire et optimise et fortifie le cartilage. Distribution : Dexsil Labs (France), Biovita (Belgique) : www.biovita.be

hun bloei. Madare producten zijn Ecocert gecertificeerd en bevat minimum 95% natuurlijke ingrediënten en een minimum van 50% plantaardige ingrediënten van biologische origine. Voor 20 van de 38 producten geldt dat minimu 95% van de ingrediënten van biologische origine zijn.

Bio by Natur’Inov: gamme de snacks mélanges de fruits secs, séchés et graines Natur’Inov présente une gamme de 4 mélanges subtils de fruits secs, séchés et de graines Bio. Sur le segment plaisir et santé, ces produits sont spécialement conçus pour la vente additionnelle au comptoir (en format poche de 60g) ou la vente en rayon (format familial de 150g). Ces  produits permettent  de stimuler les ventes en diversifiant l’offre sur le segment en forte expansion des produits bio et plaisir  : amandes et cerises, canneberges et arachides, tamari noix et graines, mix haute énergie et sport

Madara Ecocosmetics is niet getest op dieren. Het merk werd gelanceerd in 2005 en kende een opmerkelijk internationaal succes en viel ook in de smaak bij sterren zoals Gwyneth Paltrow en Kimberly Wyatt.

Nat-Ali GatoBio : mélange pour petits-financiers Nat-Ali présente GatoBio, un mélange tout prêt pour préparer des gâteaux. GatoBio permet de varier les plaisirs des gâteaux sucrés et salés : préparation pour faire soi-même des… Petits Financiers, Muffins aux framboises, Gâteaux pavot saveur ananas, Petits cakes salés Méditerrannée. Nat-Ali s’est engagée à utiliser uniquement des ingrédients bio ou équitable d'origine locale

Biosano: du chocolat biologique et équitable Schönenberger Biosano distribue le chocolat biologique et fairtrade du suisse Schönenberger. Cela inclut le Choco Bio-Carré. Choco-Carré est une tablette ultramince de 85 grammes de chocolat, en version noire ou au lait et/ou fourré d’une crème au divers parfums : menthe, fraise ou «Crème irlandaise».

Bionido: Le premier lait bio et équitable en Belgique Une collaboration entre le distributeur Biosano et la coopérative laitière Biomelk Vlaanderen a mené au lancement d’un lait bio assorti d’un prix équitable défini grâce à un modèle de calcul de prix unique et transparent. Deux fois par an, le prix est calculé sur la base de paramètres détaillés : prix des aliments pour les animaux, production moyenne de lait, revenu agricole moyen et coûts de santé. Ce calcul conduit à un prix au litre qui intègre à la fois les coûts et une rémunération équitable pour l'agriculteur. Si la situation du marché évolue, le prix de base peut être recalculé rapidement. www.bionido.be

bio · organic

Des gaufres délicieuses • • • • •

Sucrées avec des édulcorants naturels Au miel, aux noisettes ou au malt Sans lécithine de soja Sans lactose Sans levure

Inchangée ! delicieuse

Biosano verdeelt Madara ecocosmetics Sinds dit najaar verdeelt Biosano het gamma Madara Ecocosmetics in België. Madara is het Letse cosmeticabedrijf dat een uitgebreid gamma semi-luxe verzorgingsproducten ontwikkelde op basis van de typische flora van de Baltische regio. Het harde klimaat en de korte zomerperiode zorgt voor een korte bloei van de planten en een exceptionele kwaliteit van de actieve bestanddelen van de planten tijdens

www.terrasana.com


Martera : le nouveau jus de Graviola GDI nv élargit sa gamme de jus de fruits de Martera avec un nouveau jus de Graviola qui est 100% pur jus, pulpe de fruits de Graviola, assez épais car sans ajout d’eau et délicieusement rafraîchissant. Ces fruits sont riches en vitamine C naturelle et le jus contient pas moins de 26 mg de vitamine C/portion de 100 ml soit 32% de la dose journalière recommandée. Le jus de Graviola de Martera est contrôlé sur les résidus de pesticides pour garantir l’absence de ces derniers. En bouteille en verre de 500 ml. Distribution en Belgique : Sanvita (T 02 522 77 82 – sanvita@skynet.be)

Health XL présente la chia, la nourriture des Aztèques Les graines de chia sont originaires du Mexique et font partie de la nourriture de base des indigènes américains. La Chia qui est plantée dans de nombreux pays d’A mérique du Sud, appartient à la famille de la menthe, et est également liée à la sauge. Les guerriers aztèques en mangeaient pendant la chasse et les Indiens du Sud-Ouest les mélangeaient à de l'eau et le colonisateur espagnol les importait les en Espagne. Cette plante a un taux extrêmement élevé d'acides gras oméga-3 qui se retrouvent dans les graines. La Chia contient également un certain nombre de vitamines, y compris la niacine, riboflavine, thiamine et la vitamine A, de minéraux comme le potassium, le calcium et le zinc, des antioxydants et de protéines de haute qualité. Comparé à d'autres graines comme le lin, chia fournit plus de protéines et contient plus de fibres et de calcium. . Les graines de chia peuvent être mangées crues ou séchées et utilisées comme épaississant pour les sauces ou comme ingrédient, ajoutées à des céréales, yogourts ou jus. Ajoutées au pain, elles prolongent sa durée de conservation. www.healthxl.eu – info@healthxl.eu

Health XL: produits au cacao cru de Big Farm Trees à Bali Health XL présente une nouvelle gamme en provenance des fermes de Big Tree à Bali qui comprend des fèves de cacao, des éclats de fèves, du cacao cru en poudre et du sucre bio de coco. A utiliser ensemble avec le muesli ou comme encas. Tout est naturel, biologique et non-chauffé (sauf le sucre de fleur de noix de coco). www.healthxl.eu – info@healthxl.eu

La Brasserie La Binchoise lance ‘Organic’, une nouvelle gamme de bières bio et présente un primeur mondial… L'ancienne brasserie La Binchoise de Binche (Hainaut, Belgique) a lancé cette année une gamme de bières bio sous le nom «Organic»  : quatre bières belges bio : une triple, une brune, une au miel et une aux fruits rouges. Les recettes des produits conventionnels homologues que La Binchoise brasse depuis des années, ont été retenus pour le brassage bio. Ils ont tout simplement travaillé avec des matières premières certifiés biologiques. «On a utilisé un autre malt, au goût légèrement différent, et le résultat est très réussi.", nous confie Bruno Deghorain. Les bières sont présentées en bouteilles de 37,5 cl avec bouchon de liège et muselet de champagne. Au même moment, la brasserie La Binchoise lançait une première mondiale : le Scot qui est une bière bio triple vieillie en vieux fût de whisky biologique. Scot est une vraie bière de dégustation pour les amateurs de bière et de whisky. Elle est disponible en bouteille de champagne de 75 cl.

bio · organic

Succulent réglisse biologique doux et sucré Ce réglisse sucré de TerraSana est produit suivant une tradition ancestrale avec des ingrédients fraichement récoltés. Une combinaison équilibrée entre autres d’extrait biologique de racine de réglisse doux et d’huile d’anis biologique donne ce goût caractéristique de réglisse doux et sucré qui reste longtemps en bouche. Pour le véritable amateur de réglisse, impossible de ne pas y toucher.

www.terrasana.com

8 nieuwe producten


y b t i f Go Go fit by Bioline Avec la nouvelle gamme « Go fit » de Bioline vous mangez non seulement des produits sûrs et sains mais vous mangez également ce qui est précisément bon pour votre corps. Ces produits à faible teneur en graisse et sans cholestérol vous apportent tonus et vitalité. Les bienfaits du soja, des céréales, des légumes et des épices ressourcent votre corps et favorisent son équilibre. Avec « Go fit » vous mangez mieux et vous vous sentez mieux.

Riches en Oméga 3 Ces produits sont naturellement riches en Oméga 3. Les acides gras Oméga 3 contribuent à la prévention de maladies cardiovasculaires.

                

Pour plus d’informations sur TOUS nos produits, surfez sur:

www.bioline.be - Contact: info@bioline.be


La nouvelle réglementation simplifie l'importation de produits bio provenant de l'extérieur de l'Union européenne et va remplacer l'ancien système d’autorisation d'importation dans les États-membres. Le contrôle de l’origine biologique sera effectué par les organismes de certification (OC) agréés dans chaque pays de production, des règles identique à celles actuelles de l’intérieur de l’Union.

Nouvelle loi pour les

bio-importations hors Union Européenne

30 organismes de contrôle agréés Pour mettre en place le contrôle des produits bio dans les pays d'origine, la Commission a provisoirement approuvé 30 organismes pour le contrôle et la certification dans 59 pays, chaque pays pouvant avoir un ou plusieurs organismes agréés. Fait notoire, la grande majorité des OC reconnus se situe à l'extérieur de l'Union et les quelques OC Européens qui ont eu le feu vert sont des acteurs relativement petits: Certisys (Belgique), CCPB et ICEA (Italie), Organska Controla (Bosnie). Les grands noms tels que Ecocert, IMO ... ne se retrouvent pas dans la liste.

Les pays sans OC ne pourront plus vendre en Europe Un système par agrément des OC Le nouveau système entrera en vigueur le 1Er Juillet 2012 et remplacera peu à peu le système complexe de permis d'importation délivrés par les États membres ou leurs régions. Les importateurs n’auront plus à demander des autorisations d’importation. Par exemple: s’il veut acheter des bananes chez un fournisseur péruvien reconnu et certifié par un organisme de certification agréé dans le pays, l'importateur de bananes peut le faire sans autre formalité à condition bien sûr que les bananes soient accompagnées d’un certificat de lot.

Un ancien système plus lourd L'ancien système où la responsabilité se situe chez l’importateur et les autorités de son pays, reste en vigueur jusqu'en janvier 2015. Chaque importateur fait une demande d’autorisation d’importation à son ministère de tutelle. Par exemple : un importateur irlandais doit faire une demande aux autorités irlandaises pour importer des mangues du Sénégal. A partir de janvier 2015, il ne pourra importer ces fruits que si son fournisseur a obtenu la certification auprès d’un OC agréé au Sénégal.

10 organic > wetgeving

Pour un grand nombre de pays, il n’y a donc pas d’OC reconnu pour l’instant. En théorie, les importations de produits bio en provenance de ces derniers devraient alors devenir impossibles après 2015. L'avenir dira si cette situation reste ainsi, ou si des solutions sont trouvées entre temps

Ce qui change pour les importateurs de l'Union Européenne •• • Au plus tard jusqu’au 30/06/2013, les importateurs, c'est-à-dire les distributeurs et les transformateurs de produits bio, peuvent avoir des autorisations d'importation lorsque leur fournisseur est contrôlé par un OC non reconnu par l'Europe. Ces documents sont valables pour un maximum de 12 mois. •• • Dès le 1er juillet, pour les importateurs qui ont un fournisseur certifié par l’OC, c’est le certificat de ce fournisseur qui fera foi. Ainsi, la démarche sera simplifiée au point de vue administratif et beaucoup plus rapide qu’avant.


organic pro n° 14 Sinds november zijn stevia en steviol glycoside eindelijk officieel erkend als zoetend additief voor voeding, helaas nog niet als ingrediënt. Dit unieke plantje heeft talloze troeven en wordt in de rest van de wereld al jaren frequent gebruikt als zoetmiddel. Een stand van zaken.

STEVIA

eindelijk erkend…

Sinds de eeuwwisseling talmde de Europese Unie (zogezegd) door een gebrek aan wetenschappelijke bewijzen omtrent de impact op de gezondheid om stéviol glycosiden goed te keuren. In de lange aanloopperiode werd stevia al verkocht voor ‘uitwendig gebruik’. In 2009 was de afgeleide rebaudioside A, mits gezuiverd tot 97%, al door Frankrijk goedgekeurd als additief voor de verwerkende industrie. Sinds januari 2010 is het daar ook verkoopbaar als apart zoetmiddel. Nu kan het dus in heel Europa.

Een additief met diverse toepassingsmogelijkheden Het zijn de uit de Stevia gehaalde Steviol glycosiden die over een enorme zoetend vermogen beschikken. Een negental van de dertig glycosiden worden gebruikt door de verwerkers: Rebaudioside A, B, C, D, F, Stevioside, Dulcoside, Rubusoside en Steviolbioside. Rebaudioside A is de bekendste molecule omdat ze over de beste organoleptische eigenschappen beschikt. Ze kreeg het Europees additiefnummer E960 en heeft een erg breed toepassingsgebied: zuivel, roomijs, fruit- en groentenconserven, confituur, confiserie en chocolade, kauwgum, granen, gebak, visconserven, soep, sausen, tafelzoetmiddelen, dranken, voedingssupplementen.

Zoetkampioen Steviol glycosiden hebben een zoetende kracht die vele malen groter voor een veel kleinere hoeveelheid dan de andere zoetmiddelen. Twee

eetlepels gedroogd steviablad zoeten even sterk als een volledige tas wit suiker… Bovendien is het een fantastische smaakversterker en heeft het geen bittere nasmaak. De steviol glycosiden weerstaan ook probleemloos verhitting tot rond de 200°C en zijn niet onder invloed van vergisting. Vandaag is Stevia vooral beschikbaar onder de vorm van extract (wit poeder), of poeder van gedroogde blaadjes.

Gezond zoetmiddel Qua gezondheid heeft stevia ongeëvenaarde eigenschappen. Stevia is caloriearm en is dus ideaal in een vermageringsdieet. Het is evenmin verslavend en is een ideaal zoetmiddel voor heel wat diabetici. Bij suikerzieke is bovendien vastgesteld dat stevia glycosiden een positief effect hebben op de pancreas en bijdragen aan een stabielere suikerspiegel in het bloed. Er zijn nog andere positieve effecten vastgesteld die momenteel verder onderzocht worden. Het gaat om ontstekingsremmende effecten en kankerwerende eigenschappen. Momenteel beschikt men echter enkel over in vitro resultaten en resultanten van dierenproeven. Voor mensen met diabetes type 2 zijn er wel een aantal voorzorgsmaatregelen te treffen. Zij moeten hun glucosegehalte goed controleren. Zwangere vrouwen worden opgeroepen hun verbruik ook te matigen. En ja, ook een stevia-allergie is al vastgesteld, maar zou zeldzaam zijn.


12 dossier > stevia In de Verenigde Staten is stevia al langer toegelaten en ondertussen goed voor 10% van alle gebruikte zoetstoffen industriële verwerkers.” Hij is ervan overtuigd dat stevia glycosiden op termijn synthetische zoetmiddelen en voor een deel ook suiker zullen vervangen. “Ter vergelijking: in de Verenigde Staten waar stevia al langer volkomen legaal is, is stevia en goed voor 10% van alle gebruikte zoetstoffen. Eens alle wetgeving hier aangepast is gaat het bij ons zeker dezelfde weg op.”

Steviateelten sterk in opmars

Biologische stevia? De wetgever besliste dat Steviol glycosiden minimum 95% zuiver zijn en spijtig genoeg ook dat het enkel als additief mag gebruikt worden. Dat heeft een aantal gevolgen voor voedingsproducenten. De dagelijks toegelaten hoeveelheid van additief is altijd sterk beperkt en heel wat voedingsverwerkers kunnen daarom voor het zoeten niet louter stevia gebruiken, maar dienen ook nog andere zoetmiddelen toe te voegen. Het gebruik in voeding van de steviaplant zelf blijft verboden. Het gevolg is dat er feitelijk geen biologisch gecertificeerde stevia kan verkocht worden want het is geen ‘eetbare plant’. Verder zijn er eigenlijk geen technische bezwaren om biologische stevia te telen en er de wateroplosbare moleculen uit te trekken. Pierre Moreau van Stevia Natura: “Momenteel is men verplicht om samen te werken met een

Vanzelfsprekend wordt door de groeiende vraag steeds meer stevia aangeplant. De plant is oorspronkelijk afkomstig van de hoogvlakten in de grensregio van Paraguay met Brazilië en Argentinië. Daar wordt ze al lang als medicinale plant gebruikt door de lokale Guarani Indianenstam en ook als zoetmiddel voor de populaire maté thee. Stevia behoort tot de familie van de asteraceae, tweezaadlobbige graslandplanten die wild groeien op hoogvlakten met halfdroog klimaat. De plant wordt makkelijk 40 à 60 cm hoog, soms ook tot 80 à 100 cm. De plant wordt ondertussen op meerdere continenten geteeld, ook in Europa. Er zijn teelten in Spanje, Zuid-Frankrijk en er lopen momenteel testen in Duitsland en België. Op markten treft men de plant zelf ook meer en meer aan. De blaadjes worden geoogst tijdens de bloei en vervolgens gedroogd in de zon. Dan kan men starten met de productie van de stevia glycosiden. De rest van de plant is niet bruikbaar. Het gehalte steviosiden in de bladeren varieert tussen 4 en 20% van het drooggewicht en hangt af van de variëteit en de teeltomstandigheden.

Distributeur Bénélux: Pierre Moreau - Tél. +32(0)489 988 101 Email: info@auxpetitsbonheurs.be - www.auxpetitsbonheurs.be

OR14_STEVIA_NATURA.indd 2

13/12/11 09:04


organic pro n° 14

Des fermes bio

équipées de vrais magasins Nulle part la démarche bio n’est aussi palpable et concrète que dans une ferme et pour certains producteurs, le circuit court est l’unique voie pour maintenir la pérennité. Aujourd’hui, certains magasins à la ferme sont devenus très professionnels et contribuent à véhiculer une image positive du secteur bio tout entier. Quelques exemples de points de vente de ce type aux Pays-Bas, en Belgique et en France.

La Ferme à l'Arbre de Liège à Lantin (Belgique) A Lantin, près de Liège, le magasin bio à la ferme vient d’être complètement rénové. Dorénavant, il s’agit d’un bâtiment écologique en poutres de bois avec des murs isolés avec des ballots de paille bio et plâtrés à la terre. Il est chauffé avec la chaleur produite par la réfrigération et les congélateurs. Le magasin a une superficie de 330 mètres carrés. Michel Pâque: "La ferme est celle où mes grands-parents ont travaillé toute leur vie. Mes parents, qui au départ était employé comme fonctionnaires, sont revenus progressivement à la terre. Les premières cultures maraichères ont débuté en 1978 sur ½ Ha pour s’étendre rapidement à 2 – 3 Ha. Au départ à la retraite de mes grands-parents en 1990, la famille s’est entièrement focalisé sur la ferme et nous avons tout converti en bio. Peu à peu, nous avons créé diverses activités. Cela s’est très bien développé. Aujourd’hui, nous avons 44 hectares, 70 bovins, un élevage de porcs et 600 poules. »

Débuts modestes «  Au début, nous vendions des légumes aux gens dans la région. Puis, nous avons élargi nos activités à la viande bio y compris la

transformation. Par la suite, une petite boutique a été créée dans l'ancienne écurie. Nous vendions la viande et nos propres légumes. Puis on a déménagé dans l’ancienne grange pour élargir notre potentiel de vente. » «Finalement, nous avons décidé de construire un nouveau bâtiment ferme. Sans chercher une maximisation du profit, l’idée était de

faire quelque chose de beau en accord avec notre philosophie de durabilité et de respect de la nature. En voici le résultat dont nous sommes fiers. L'ouverture en octobre a été un petit événement dans la région avec le concours de la presse locale. Nous avons l'impression que les gens en parlent à leurs amis et l’information circule beaucoup par le bouche-à-oreille. "


14 organic > shopping « Un lien direct entre l'agriculture et le consommateur final » Une forte implication « A la Ferme à l’Arbre, les personnes sont très impliquées car chaque jour, nos clients achètent notre propre production : choux, laitues, carottes et aussi viande, oeufs, … De plus, les clients posent beaucoup de questions sur nos produits. Cela nous permet d’expliquer certains aspects, comme par exemple pourquoi nos carottes sont parfois plus petites. Cela crée un vrai lien ».

des produits carnés sont préparés sur place, ce qui est remarquable. «  Tout est fait à la ferme sauf l’abattage. Certains produits, AOC, comme le Filet de Saxe ou le jambon d’Aoste sont achetés. Notre objectif est de proposer une viande de très haute qualité.

C’est pourquoi la race Blanc-Bleu Belge courante en Belgique n’est pas de mise chez nous. Nous avons préféré élever des Blondes d'Aquitaine et des Limousines. Car cette viande est plus savoureuse, plus rouge, un peu plus grasse et plus goûteuse ».

Les produits de la ferme sont vendus moins cher que dans un magasin bio habituel. «Comme la chaîne est très courte, nous avons seulement à prendre en compte notre coût de production et la marge de détail. Cela permet aux clients de retrouver un produit «  équitable  », c’est-à-dire à un prix correct et qui a permit au producteur de vivre de sa production." La Ferme à l'Arbre dispose de sa boucherie à la ferme, ce qui est très rare. Au total cinq personnes y travaillent : deux bouchers, un stagiaire et deux vendeuses. L’offre de viande et charcuterie du magasin est très large et 95%

bio · organic

Pains de seigle biologiques nutritifs Les pains de seigle biologiques de TerraSana sont fabriqués à partir d’ingrédients 100% naturels. Notre pain de seigle est préparé de manière traditionnelle et il ne contient pas de sucre ajouté. Ce pain de seigle est riche en fibres, ce qui est bon pour le transit intestinal. En outre, notre pain de seigle est bénéfique pour le taux de cholestérol et il contient peu de matière grasse et de sel. Nos pains de seigle ont un effet positif sur votre bien-être et ils contribuent à un régime sain Excellent avec du fromage, du jambon ou du sucré.

www.terrasana.com


organic pro n° 14 De Schoffel à Boxtel (Pays-Bas) Installée à Boxtel, un village de la belle campagne du Nord-Brabant (sud des Pays-Bas). la famille De Schoffel élève environ 1100 poules et cultive une large gamme de fruits et légumes. Il y a cinq ans, le petit magasin à la ferme a été rénové pour devenir un magasin bio moderne de 150 mètres carrés. "Tout a commencé comme un loisir», sourit Marina Vogels, qui avec son mari, Kees van Esch a débuté cette ferme bio en 1992. « Aujourd’hui, sur seulement 3,5 hectares, elle nous permet, ainsi qu’à nos enfants, de gagner notre vie. " La famille van Esch a développé une activité agricole viable grâce à un système bien équilibré de vente directe. «Toute notre production est vendue directement aux consommateurs sans fournir les grossistes et distributeurs à aucun moment. Par contre, nous travaillons avec eux pour les produits de notre magasin bio et pour la vente sur les marchés. En valorisant notre production jusqu’au consommateur final, nous pouvons vivre de notre activité, ce qui ne serait pas possible autrement. Mais cela reste un travail dur et exigeant qui n’est pas à sous-estimer. Nous travaillons au moins soixante heures par semaine et souvent plus. L'hiver est un peu plus calme, mais du printemps à l'automne, il y a énormément de travail. En plus, cette année a été difficile. L'été a été humide avec peu de soleil, favorisant les mauvaises herbes et les rendements ont été inférieurs. " Chez De Schoffel, on a opté pour les énergies renouvelables. Les 180 panneaux solaires produisent 19 000 kilowatts-heures d'électricité verte par an.

Chaque membre de la famille a ses tâches bien définies : Kees, le père, soigne les poulets et le maraîchage, Marina fait des marchés et aide au point de vente, Mark est responsable du magasin et l’autre fils Jacky, fait des marchés et s’occupe aussi de l’activité maraîchage. La famille De Schoffel est présente sur trois marchés bio dans la province de NoordBrabant : le mardi à Breda, le vendredi à Den Bosch et le samedi à Tilburg. «Notre magasin propose un assortiment complet, tout à fait comparable à celui de tous les autres points de vente bio. Nous mettons en avant nos propres légumes autant que possible, mais bien sûr nous achetons également chez des grossistes comme Udea pour compléter l’offre », explique Mark. Situé au milieu d’une zone rurale et tranquille, Boxtel est loin des grandes villes. «Nous

De gauche à droite: Kees, Mark, Mariska, Jacky et Marina van Esch

sommes le seul magasin bio alentour et le seul magasin à la ferme dans le village. Nous disposons d’un parking assurant le confort des clients. Nous les connaissons personnellement et les plus fidèles sont concernés par ce qui se passe sur la ferme. "

« La vente directe nous permet de gagner notre vie »


TerreNeuve.com


organic pro n° 14 La Ferme Durr en Alsace (France) Raymond Durr a repris la ferme de ses parents avec son épouse Anne-Marie et s’est engagé résolument dans la démarche bio dans les années 1980 « cela n’a pas été facile car, à l’époque il n’y avait pas de conseil. Il ne fallait pas avoir peur de ne pas réussir et ne pas craindre la critique » confie Raymond. La ferme parentale a quitté le centre du village pour s’installer à l’extérieur. Aujourd’hui, près de 30 personnes y travaillent.

Un point de vente qui se développe Le magasin existait depuis longtemps mais sur quelques mètres carrés et vendait uniquement les produits de la ferme : viande de bœuf, charcuterie, farines, jus de pomme, produits laitiers et fromages, bière. Depuis avril 2010, dans un joli cadre, il occupe 40 m 2 et propose un large assortiment. Les produits de la ferme ne sont qu’une petite partie des ventes. « C’est une vraie commodité pour les clients car il n’y a pas de magasin bio à moins de 20km. Nous ouvrons tous les jours sauf dimanche, aux horaires habituels d’un commerce et satisfont à leurs attentes  » explique Denise Roecker, la responsable. Les gens apprécient la diversité des produits dans un petit magasin de proximité.

Des produits alsaciens si possible Grâce à un partenariat à double sens avec un grossiste local, les fruits et légumes sont surtout alsaciens ce que les clients apprécient. Quand c’est possible d’autres produits sont achetés dans la région comme par ex, une partie des volailles. Mais l’objectif est d’avoir un nombre raisonnable de fournisseurs pour ne pas alourdir la gestion et des gammes qui se démarquent de l’offre des grandes surfaces. «  On pourrait avoir encore plus de références mais nos priorités sont ailleurs. Chaque mois nous allons mettre en avant des produits et aller plus vers les clients. Car par ex, certains fidèles sont habitués depuis toujours à venir chercher uniquement du lait frais ne regardent pas l’offre du magasin » explique Denise Roecker

Une large gamme de produits laitiers Le choix de la ferme est d’élaborer des produits artisanaux de grande qualité, sains et savoureux. Elle s’étend aujourd’hui sur 180 hectares  : pâturages, céréales,…. L’élevage comprend 60 vaches laitières, des bovins viande et des porcs sur paille nourris avec le lactosérum de la partie laiterie. La transformation des porcs est réalisée par 2 entreprises extérieures.

Tout le lait produit est transformé sur place, ainsi que celui d’autres producteurs bio alsaciens, des exclus des circuits de collecte des grandes laiteries. La gamme comprend des laits fermentés, des laits gélifiés et des fromages affinés dont certains issus de pratiques très régionales. Parmi eux, la tome du Ried imaginée dans les années 70 par Raymond avec des agriculteurs voisins et les consommateurs pour créer une filière permettant de résister à la vague du tout maïs qui s’emparait de la plaine d’A lsace dont la nappe phréatique, proche du sol, est vulnérable.

Des circuits de vente diversifiés La ferme dégage aujourd’hui 4,1 mllions d’Euros au total dont 12% imputables à la vente directe  : respectivement 7 et 5% entre les marchés de plein vent (5 en Alsace et un à Fribourg en Allemagne) et le point de vente à la ferme. Le reste est orienté vers différents circuits de la région et partout en France, notamment en région parisienne.

« produire localement, sainement des spécialités artisanales »


faire le chef c’est du gat !

Avec Gatobio, variez les plaisirs sucrés et salés : préparation pour faire soi-même des… Petits Financiers, Muffins aux framboises, Gâteaux pavot saveur ananas, Petits cakes salés Méditerrannée, Petits cakes salés aux algues. NAT-ALI s’engage : en utilisant des matières premières bio dont l’origine locale et/ou bio-équitable est privilégiée !

NATURE ET ALIMENTS - Rue Nicolas Appert, ZAC de la Brosse - 44400 Rezé France -

w w w. n a t u r e - a l i m e n t s. c o m

HYGIENA - Oostjachtpark 3 - 9100 Sint-Niklaas Tel.03 780 53 00 - Fax.03 778 14 13 - Email : info@hygiena.be - www.hygiena.be Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé.


organic pro n° 14 Le non traitement des ingrédients est évidemment un argument important de vente des aliments bio pour bébés. Néanmoins, les fabricants bio se démarquent sur bien d’autres aspects également : éthique, politique juste d’utilisation des aromes, des sucres ajoutés et des allégations de santé.

Fabriquer des aliments bio pour bébés une démarche responsable Un secteur très concurrentiel Bien que les aliments bio pour bébé soient en augmentation en Europe, les parts de marché sont très variables. Dans certains pays, ils n’occupent qu’une niche et dans d’autres, ils dominent le marché comme en Allemagne où on est à 60% de bio. En tout cas, il est clair que la concurrence entre les entreprises est féroce et certains grands acteurs utilisent tous les moyens de marketing et de positionnement pour faire la différence.

Des normes strictes en matière de résidus Plus que pour les adultes, non traités ou sans pesticides est un argument de poids face au métabolisme fragile des bébés. Mais le fait est que les normes européennes pour les résidus de pesticides dans les aliments infantiles conventionnels mettent aussi la barre très haut. Ainsi, il n’est pas étonnant que certains produits incorporent également des ingrédients bio, tout simplement parce que c’est parfois la seule manière de rester en deçà des limites maximales de résidus.

Des pollutions toujours possibles Régulièrement dans la presse, on nous informe du fait que plusieurs produits alimentaires pour bébés ont été retirés de la vente pour cause de contamination. Et ce genre d’incident arrive parfois même aux produits bio. En fait, dans notre monde très pollué, il n'y a aucune garantie à 100% d’avoir une pureté parfaite, malgré les

Ook gangbare babyvoeding bevat al eens een volledig biologisch geteeld ingrediënt. Om de wettelijke normen voor pesticidenresidu’s te respecteren...


20 dossier > biologische babyvoeding De toevoeging van DHA Omega 3 aan biovoeding ter bevordering van de visuele ontwikkeling van zuigelingen is omstreden. efforts de tous les fabricants. L’argumentaire le plus solide pour le bio, c'est que, face à l’impact environnemental, la philosophie de production va plus loin : le risque de pollution est moindre car la filière est beaucoup plus contrôlée. Compte tenu de l’intérêt des consommateurs (voir ci-dessous) et des attentes de pureté et d’éthique qu’ils ont pour les aliments infantiles bio, on peut prévoir que ces derniers vont continuer de se démarquer des autres dans les prochaines années et ce de multiple façon.

DHA et oméga 3 : pour ou contre ? Durant cette dernière année, la polémique sur l’ajout d’acide docosahexaénoïque ou DHA mérite d’être expliquée. Cette molécule est une chaîne d'acides gras oméga-3 naturellement présente dans le lait maternel. Beaucoup de chercheurs pensent que sa présence dans les préparations pour nourrissons optimise le développement du visage. Ainsi, certains fabricants supplémentent leurs produits en DHA. Ils expliquent sur les emballages qu’elle contribue au développement visuel normal des nourrissons jusqu'à 12 mois. Cependant, un débat au Parlement européen a eu lieu sur cette allégation et son utilité et même sur les risques de cet ajout. Certains experts ne sont pas certains de son efficacité, et indiquent ne pas savoir à quel niveau il faut ajouter le DHA pour contribuer au développement visuel. Plus inquiétant: encore, pour eux, une dose trop élevée de DHA comporte des risques réels pour les nourrissons. Le problème pourrait venir du 16:51 fait que les HOL11002_190x135_DeNieuweBand_F.ai 1 28.02.11

molécules de synthèse obtenues en laboratoire ne sont pas exactement les mêmes que celle de DHA, naturellement présentes dans le lait maternel. Au final, alors que le Comité Européen de l'Environnement avait voté contre ; le Parlement, lui, a accepté cette orientation. L'European Food Safety Authority (EFSA) a émis un avis positif et la Commission européenne a proposé d’ajouter "L'apport de DHA contribue au développement visuel normal des nourrissons jusqu'à l'âge de 12 mois» à la liste des allégations autorisées. Dans ce contexte, il serait bon que les fabricants d'aliments bio montrent la plus grande retenue et renoncent à ces indications controversées et à l’ajout en général de ces molécules. Certains le font.

Arômes : tentation et risque L'ajout d'arômes naturels dans les aliments pour bébés est aussi un sujet discutable. A juste titre, tous les fabricants sont préoccupés par l'acceptation de leurs produits par les bébés. Ils font des tests gustatifs et partent du principe que si les adultes apprécient un produit, ils seront tentés de le donner à leur bébé en toute confiance. La conséquence est que des saveurs moins évidentes ne sont pas utilisées et donc que les bébés ne les connaitront pas. Au-delà de cela, les arômes alimentaires peuvent provoquer des réactions allergiques, surtout chez les bébés et les jeunes enfants. C’est pourquoi les aliments à la vanille sont très populaires. Dans les aliments bio, il semble préférable de renoncer à toute saveur ajoutée,

C

M

Y

CM

MY

CY

CMY

K

Aliments pour bébé issus d'agriculture biologique

A eUt e r E V O U t Dem

Ne c d u l a i av

L'attention et l'entretien minutieux des sols grâce à l'agriculture bio-dynamique apportent une qualité et un développement naturel. Ce procédé n'altère pas la valeur nutritive des fruits et des céréales. Les précieuses substances naturelles sont donc pleinement exploitées. C'est la raison pour laquelle Holle offre depuis plus de 75 ans des aliments pour bébé issus de l'agriculture biologique. Les bouillies Holle ne sont pas sucrées, digestes et faciles à préparer.

Amour, sérénité et Holle

baby food


organic pro n° 14 Les achats des jeunes parents Le comportement des jeunes parents en matière de consommation est remarquable et il y a beaucoup de recherches effectuées et de résultats intéressants sur ce thème parmi lesquels : •• Les parents de jeunes enfants belges attachent une importance au-dessus de la moyenne à l'étiquette ou au certificat quand ils achètent des produits pour leurs enfants. (Recherche OIVO-CRIOC) •• Le prix est un argument qui pèse moins quand il s'agit de nourriture pour les petits. Une étude à grande échelle montre que c’est le critère le plus important lors de l'achat des aliments chez 87% des personnes contre seulement 47% chez les jeunes parents. (Recherche OIVO-CRIOC) •• le moment où on devient parent est un des périodes de la vie ou les habitudes d'achat changent le plus. Ainsi seuls 21% n'auraient rien changé à ce moment-là., alors que 26% optent pour les marques les moins chères, 37% pour les grandes marques et 16% pour les marques distributeurs.

•• Une étude des éditions Sanoma a montré que, juste après une naissance, les parents néerlandais ont plus confiance dans les marques établies. Et l'exploration des produits qu'ils achètent pour leur bébé commence avant ou pendant la grossesse. •• Des études danoises et britanniques de 2008 montrent que l'arrivée d'un bébé a une influence positive sur l'achat d'aliments bio. •• Le pouvoir d’achat joue évidemment un rôle dans le fait d’opter pour plus de bio. Les consommateurs danois consomment plus d’alimentation infantile bio pour un ou deux enfants que pour trois ou plus. •• Une étude réalisée par l'Université de Wageningen en 2010 a démontré la prise en compte par les nouveaux parents de la variété, le côté sain, frais, le goût savoureux, l’aspect non traités, l’absence ou le taux faible en sucre. •• Cette même étude démontre que pour les aliments pour des enfants de plus de 18 mois, les fabricants doivent mettre l'accent surtout sur la saveur.

comme se l’imposent les gammes Déméter. Parfois, les arômes naturels ne sont pas aussi innocents qu'il y paraît. Sans être synthétique, les saveurs ne sont pas toujours des dérivés directs des produits naturels.

sans qu’il soit nécessaire d’en ajouter. Une majorité des fabricants d‘aliments infantiles bio reste opposée à cette pratique ce qui est bonne chose.

Sucres Trop de sucre dans les aliments transformés : c'est un vrai problème de notre époque et l’alimentation infantile n'échappe pas à cela. Certains fabricants ajoutent une matière sucrante, et cela est fortement approuvé par les pédiatres. Comme les bébés raffolent des goûts sucrés on risque des addictions rapides et par la suite, le refus de toute bouchée sans sucre. En général, l’alimentation en contient déjà assez,

bio · organic

TerraSana Naturellement bon! Le vrai sirop d’érable canadien • 100% pur et naturel • Riche en minéraux (calcium, fer et thiamine) • Délicieux sur des crêpes, avec des desserts ou dans le café ou le thé

www.siropderable.info


e g a t r o p e r i Publ

«Offre vrac

plus de variété et de plaisir pour le client» Econological®, un concept de vrac à forte valeur à la fois pour le détaillant et le client Le magasin de la Ferme à l’Arbre à Lantin, a opté pour le concept vrac Econological® by Natur’Inov. Michel Pâque, le responsable, apprécie cet équipement qui lui permet de réduire fortement les emballages et de proposer un shopping fun à ses clients.

« L'offre de snacking ludique est installée dans le meuble à côté des produits plus traditionnels, ce qui la rend très visible pour les clients qui sont souvent immédiatement charmés. Ils fixent par eux-mêmes les quantités et nous constatons qu'ils prennent un peu de tout. Car un large éventail d'apéritifs et une série de snacking pour le travail ou l'école sont proposés. » Pourquoi avoir placé ce mobilier juste à côté du rayon fruits et légumes ? « Cela me semblait évident. D'une part, les fruits et légumes sont très importants dans notre boutique et attirent toutes les personnes. D’autre part, comme ils sont vendus en vrac, il nous paraissait évident de regrouper tout le vrac incluant les farines de notre ferme. Tous ces assortiments sont bien regroupés dans la même partie du magasin : la plus fréquentée. Ainsi, le meuble Econological® est très remarqué, et de nombreuses personnes sont tentées d’essayer certains produits. »

« Avec la rénovation de notre magasin et la création du nouvel espace de vente, il était évident d’opter pour un large éventail de produits en vrac. Nous souhaitions avoir un certain nombre de produits traditionnels et aussi des articles de plaisir. Tout devait être groupé dans un meuble où le client a le choix, y compris pour la quantité. Au total, 76 références se retrouvent dans le mobilier, ce qui est génial par rapport l'espace occupé. Ce qui m’étonne beaucoup, c’est que je vois que les clients aiment s’attarder et regarder tous les produits en vrac. Ils ne sont pas poussés à acheter de grandes quantités. Il n'y a ni contrainte à la surconsommation ni gaspillage. Cela correspond bien aux principes de la Ferme à l'Arbre. »

Quel est le résultat après un mois d’utilisation ? «C'est encore très tôt. D'abord, il faut dire que c'est un investissement important et cela nécessite beaucoup de travail afin de maintenir les meubles propres et tous les bacs bien remplis. Mais le retour est positif : nous avons une très large gamme de produits présentée dans un meuble vraiment joli et nous offrons à nos clients du plaisir et une variété inégalée. Les premiers résultats des ventes sont encourageants et ce concept économique et logique est vraiment flexible. Econological® nous offre l’opportunité de varier l’offre au fil des tendances et des saisons. Je suis convaincu que nous avons fait un bon choix. »

Comment avez-vous opté spécifiquement pour Econological® by Natur'Inov? « Nous recherchions une qualité et une esthétique supérieure, ce qui nous a conduit naturellement vers ce concept. Econological® se distingue par des bons produits avec une offre qui est unique sur le marché sans créer de doublons dans notre assortiment. Enfin, c’est très pratique d’acheter des meubles à ce fournisseur qui est installé pas loin d’ici. »

22

Natur’Inov info@natur-inov.com – Téléphone +32 (0)71 21 37 30


La Caffinière :

25 hectares pour une pépinière d’idées en Bio-Dynamie

Résultat d’une réflexion et de plus de 5 ans de travail, les premières récoltes du jeune verger de la Caffinière ont été mises en marché cet automne. Visite avec Robert Dugast, responsable des vergers aux Côteaux Nantais. « Avec 10 hectares de pommes et 2 de poires, 22000 pieds de fraises, soit au total 10 variétés de pommes, 2 de poires et 6 de fraises pour la vente en frais et la transformation,  des zones humides créées, deux étangs de rétention d’eau de pluie et de dynamisation de l’eau,  nous avons essayé de faire de la Caffinière un véritable verger innovant capitalisant nos recherches et expériences en biodynamie depuis plus de 20 ans. Nous travaillons aussi à préserver la biodiversité variétale avec une palette de 35 variétés, anciennes et nouvelles et sur la qualité des fruits ».  

Une implantation des arbres optimisée et des nouvelles variétés de haies auxiliaires

Le verger garde un enherbement total et comporte seulement 1600 arbres par hectare et les haies implantées en ilots - noisetiers, sureaux, néfliers, châtaigniers et houx - abritent de nouveaux refuges aux auxiliaires et insectes prédateurs.   

Une irrigation limitée et un verger autonome en eau dynamisée

En biodynamie, les arbres ont un enracinement plus profond ce qui leur donne la capacité de puiser les minéraux nécessaires au bon équilibre arbre/fruit et permet de pratiquer une irrigation très limitée. Cela détermine les économies d’eau, une plus grande qualité des fruits avec une plus forte concentration en sucres, une meilleure  conservation et une qualité gustative réhaussée. La création de zones humides autour de deux étangs sur lesquels ont été construits des systèmes de filtration et de dynamisation naturelle de l’eau, assurent l’intégralité des besoins du verger

Des variétés issues d’une longue recherche variétale Pirouette, Crimson Crips, Dalinette, Opale, Reinette d’A njou, Topaz, Valstar, Reinette des Coteaux Nantais, des variétés de pommes suivies et sélectionnées depuis une quinzaine d’années sont implantées dans le verger. La poire «  Président Héron » complète les plantations de Conférence.  

Développement du projet « Fraises »

Pour être moins dépendants des aléas climatiques sur les mois d’avril, mai et juin, des tunnels de protection, non chauffés, protègent  les productions de fraises de pleine terre. L’implantation de haies de phacélie favorise la pollinisation.  

Des emplois créés

3 personnes en CDI au suivi de verger, 1 jeune ingénieur agro pour le suivi du projet « fraises ».    

Les projets futurs

Le verger conservatoire mis en place conjointement avec le Conservatoire de Sucé sur Erdre et un groupe d’arboriculteurs européens en biodynamie constitué en 1998, permet aux Côteaux Nantais de travailler sur des anciennes variétés et de tester différents modes de conduite des fruits en biodynamie. En collaboration avec le centre de formation à l’apiculture de Loire Atlantique, une vingtaine de ruches sont installées en permanence dans les vergers et trente y sont ajoutées pour la période de floraison. L’introduction de moutons est à l’étude. Ecoles, acheteurs de fruits et légumes, responsables de magasins ont déjà été accueillis sur le site de la Caffinière dans le cadre de programmes de découverte ou de formation. Un projet de réhabilitation des  anciens corps de ferme est à l’étude pour développer à terme un véritable pôle d’accueil et de formation pour capitaliser et développer la formation à la conduite des vergers en biodynamie.

Publ


De nouveaux jus de fruits font régulièrement leur apparition dans les magasins bio. Très populaire au Brésil, le corossol, appelé aussi anone, est arrivé en Europe. Avec un goût qui combine des notes fraîches et acidulées à une douce onctuosité, le jus de ce fruit convainc de plus en plus d’amateurs. De plus, il a un grand intérêt pour la santé.

Le corossol:

délicieux et thérapeutique Un fruit (sub)tropical répandu En français, le fruit du corossolier (dont le nom botanique est Annona muricata) est le corossol, mais le mot portugais graviola est très utilisé. En Indonésie et en Malaisie, il est appelé Durian Belanda ou durian hollandais, et en Espagne, il se nomme guanabana ou guanavana. Le corossol provient d’un arbre toujours vert, qui peut atteindre cinq à six mètres et qui pousse dans les zones climatiques tropicales et subtropicales des pays d’A mérique du Nord, Centrale et du Sud et dans les Caraïbes. Cet arbre est aussi cultivé dans les pays asiatiques. Ses fruits atteignent facilement 30 cm de long pour un poids pouvant avoisiner trois kilos, voire plus. Ils ont une couleur jaune-vert et une surface irrégulière piquée d’épines, avec une chair pulpeuse de couleur crème et des graines foncées.

Rafraîchissant et doux La chair du corossol est riche en vitamines B1, B2, B3 et C et en minéraux comme le calcium, le phosphore et le fer qui sont présents en abondance. Les corossols contiennent trois acides aminés essentiels : tryptophane, méthionine et lysine. Le goût du fruit associe des touches fraîches et acidulées, comme il y en a chez l’ananas et le fruit de la passion, avec un arrière-goût doux et crémeux qui rappelle la banane ou la noix de coco. Il n’est donc pas étonnant que le jus de corossol soit une boisson désaltérante très populaire, notamment au Brésil. Grâce à son goût savoureux, le jus de corossol est une bonne base pour un smoothie rafraîchissant (avec d’autres fruits), un milk-shake (avec du yaourt ou du lait), des cocktails, ainsi que des sorbets et des glaces. Il entre aussi dans divers produits dérivés, comme jus, thé, poudres, etc.


organic pro n° 14

Utilisé depuis longtemps pour soigner Le corossol est un remède souvent utilisé dans la phytothérapie traditionnelle de la population indigène d’A mérique du Sud. Ainsi, toutes les parties de la plante sont mises à profit : écorce, feuilles, racines, fruits et graines. Le fruit et le jus interviennent pour lutter contre les vers et les parasites, soulager la fièvre, doper la production du lait maternel après la naissance et combattre la diarrhée et la dysenterie. Les graines écrasées sont quant à elles utilisées contre les parasites internes et externes, comme p. ex. les poux et les vers. L’écorce, les feuilles et les racines ont plutôt des propriétés calmantes, antispasmodiques et antihypertensives et fortifient les nerfs.

Des actifs anti-cancer Depuis 40 ans, on réalise des études sur les effets du corossol dans la lutte contre le cancer, entre autres au National Cancer Institute aux USA. Ainsi, les chercheurs ont réussi à isoler des acétogénines (dérivés d’acides gras) d’annonacées. Ces molécules ont montré une puissance remarquable lors de tests in vitro et prouvé leur efficacité contre les tumeurs et les parasites et semblent avoir une action insecticide et antimicrobienne.

Qui pense durable vient à BioVak

MERCREDI 18 JANVIER 2012 de 14h à 22h Salon professionnel de l’agriculture durable, la nature, la qualité alimentaire et les entrepreneurs du goût

IJSSELHALLENCOMPLEX - ZWOLLE - HOLLANDE

JEUDI 19 JANVIER 2012 de 11h à 21h

Plus d’information? Vis itez le site

Proud to be part

www.biovak.nl


nouveau EcovEr Soft touch

La nouvelle liquide vaisselle Ecover Soft Touch dégraisse à fond et est doux pour les mains. Cette innovation sera introduit en 2 variétés: Lotus & Huile d’Amande et Grenade & Huile de Jojoba (750ml). pointS fortS • Testé dermatologiquement, doux pour les mains • Contient de l’huile d’Amande / huile de Jojoba, aux vertus adoucissantes • Lave et dégraisse en profondeur • A base de composants d’origine végétale et de mineraux • Ne contient pas d’activateurs de mousse

emballage renouvelable Ecover Soft Touch, comme tous nos produits liquids, est emballé dans du plastique écologiquement responsable fabriqué à base de canne à sucre. Les avantages les plus importants: • une bouteille Ecover produit trois fois moins de CO2 • la canne à sucre est renouvelable et pousse sans interruption • 100% recyclable


organic pro n° 14 De laatste generatie vaatwasmachines gaan erg spaarzaam om met water en energie en blijken zelfs qua waterverbruik niet meer te kloppen door de mens. Maar hoe zit het eigenlijk met de detergenten voor de vaatwasmachine? Wat is hun milieu-impact en hoe doorstaan zij de vergelijking? We stelden de vraag aan een aantal fabrikanten van ecologische afwasmiddel en detergenten voor vaatwasmachines.

Ecologische vaatwasdetergenten maken het verschil

Dans un lave-vaisselle, il faut se rendre compte que la chimie doit compenser pour l’effort mécanique que l'homme n’a plus à faire. C’est pourquoi la comparaison de l’impact chimique entre vaisselle à la main et à la machine est toujours en faveur du premier. Par contre, les alternatives écologiques réduisent considérablement l'impact environnemental. Examinons les différents produits utilisés dans le lave-vaisselle : poudre et tablettes de lavage, produits de rinçage et de régénération du sel.

Sel régénérant Tout lave-vaisselle dispose d’un adoucisseur d'eau qui utilise du sel pour neutraliser le calcium et le magnésium de l'eau du robinet. Sans cette action, le dépôt blanc de calcaire sur la vaisselle serait inévitable. De plus, le calcium et le magnésium empêcheraient le bon fonctionnement du détergent. De tous les produits éco pour lave-vaisselle c'est le sel régénérant qui est le moins différent de son homologue conventionnel. Dans les deux cas, il s’agit de sel, mais dans le produit éco, on se passe de certains additifs qui empêchent l'agglutination parce qu’ils sont mauvais pour l'environnement.

Détergent : encore les phosphates Sur la poudre ou les tablettes de lave-vaisselle il y a bien plus à dire. L’alternative écologique évite surtout les phosphates et les phosphonates et l'EDTA présents dans tout produit conventionnel. Alors qu’ils ont disparu des détergents pour le linge, les phosphates et phosphonates sont toujours bien présents (jusqu'à 40%) dans les produits pour lave-vaissselle. Leur rôle consiste à neutraliser les minéraux qui rendent l'eau dure, et à améliorer considérablement l'action du lavage. Le Parlement européen a décidé d'interdire ces substances dans les produits de lave-vaisselle, mais pas avant 2015.

A l’inverse des produits pour le linge, les détergents de lave-vaisselle contiennent toujours des phosphates, parfois jusqu’à 40%.


Car l’impact des phosphates sur l'environnement est considérable. Ils provoquent une croissance excessive d'algues et, finalement, la mort biologique de l'eau par eutrophisation. Les activités humaines sont la principale source de pollution par les phosphates. L'agriculture utilise de grandes quantités d'engrais et l’épuration des eaux usées génère beaucoup de phosphates également. Un autre ingrédient très nuisible est l'EDTA (acide éthylènediaminetétraacétique). C’est une substance adoucissante non biodégradable. Les problèmes environnementaux causés par l'EDTA ne sont pas à sous-estimer : il se lie avec des polluants comme les métaux lourds et l’ensemble se retrouve inévitablement dans les eaux de surface. Les tablettes et poudres écologiques sont composées principalement de citrate de sodium, carbonate de sodium et le percarbonate de sodium. Ce trio récure, enlève la saleté et fait briller. Certains fabricants y ajoutent des silicates qui détachent la graisse et saleté.

Des liquide de rinçage écologiques spécifiques Après le lavage, le lave-vaisselle rince… Le liquide de rinçage a trois rôles : éviter le dépôt de calcium, ne pas laisser de traces et raccourcir la durée de séchage. Ce liquide empêche également l’usure trop rapide de la verrerie. Les produits communs contiennent souvent des détergents qui ne sont pas biodégradables dont parfois le dioxane, une substance connue pour ses effets mutagènes et cancérigènes. Réaliser un liquide de rinçage bio et avec les mêmes qualités n’est pas facile pour les fabricants. Cependant, ils abordent cela avec d'autres solutions. Presque tous utilisent de l'éthanol, de l'acide citrique et parfois des huiles essentielles pour l’effet de détartrage. Le liquide de rinçage réduit également la tension de surface de l'eau pour s'assurer que l'eau s’écoule plus facilement de la vaisselle et sèche plus vite.

Tablettes «tout en 1» : plus polluantes Les produits conventionnels proposés sont de plus en plus des solutions tout en un : une solution saline, du détergent, le rinçage et la protection du verre. Un choix qui parmi les fabricants écologiques n’est guère approuvé. Tous soulignent que cela implique toujours un surdosage. Ces tablettes comprimées sont issues d’une chimie assez sophistiquée, parce que l'une des composantes doit se dissoudre plus vite que les autres. Ces procédés très ingénieux sont aussi plus néfaste pour l'environnement. Dans la gamme écologique, les tablettes ont une seule fonction qui est de laver. Elles sont très faciles à utiliser et préviennent le gaspillage de poudre. L'inconvénient est qu'il est difficile de réduire de moitié la dose si la machine est à moitié pleine. Mais en réalité, démarrer le lave-vaisselle lorsqu'il n’est pas plein n’est pas une bonne idée. Bien que les machines comportent des programmes demi- remplissage, la consommation d'énergie n’est jamais réduite de moitié ni la consommation d'eau.

Toujours surdosées, les tablettes «tout en un» sont plus polluantes pour l'environnement.

Les tablettes conventionnelles sont souvent présentées dans un film hydrosoluble qui certes, se dissout dans l'eau, mais néanmoins, n’est pas biodégradable. Il finit inévitablement dans notre environnement.

Attention aux machines sales Un lave-vaisselle encrassé peut devenir moins performant. Face à cela, les fabricants conventionnels ont développés un produit qui, aux dires des fabricants d’alternatives écologiques ne sont qu’une source de pollution en plus. Le problème est dû surtout à un entretien insuffisant des filtres et à l’utilisation du programme «éco» du cycle. Avec cet ecoprogramme, les températures pratiquées sont plus basses ce qui diminue la consommation d'énergie. L'inconvénient est que certaines parties ne sont pas nettoyées aussi bien qu’avec la température standard de 60 °, explique Sonett.

Qu’est ce que la biodégradabilité ? Pour les fabricants de produits ménagers écologiques, dans l’absolu la question de la biodégradabilité peut être toute relative si on ne parle pas de la durée de « dégradation ». Ainsi, de nombreux produits écologiques se décomposent assez rapidement, alors que d'autres, plus communs sont là pour quelques années !

Merci à Els De Ridder (Ecover), Carole Breux, Céline Herbaux et Claudie Villard de Etamine du Lys, Beate Oberdorfer de Sonett.

Lave-vaisselle ou à la main: la compétition entre homme et machine Question consommation d’eau, la machine est devenue plus performante que l’homme, selon une étude de l'Université de Bonn. Un lave-vaisselle moderne est si économe que le lavage à la main demande plus d’eau pour un résultat même inférieur à celui de la machine... L'Université de Bonn a fait le test avec 113 Européens dans dix pays. Comme ils le feraient à la maison, ils devaient laver douze couverts (140 pièces, couverts et verres), souillés d’épinards durcis, bœuf haché, farine d'avoine, lait, margarine, thé et jaune d'oeuf. On a constaté d'énormes différences sur la quantité d'eau utilisée, en fonction de la méthode de lavage des personnes. En moyenne, ils ont eu besoin de 79 minutes, 103 litres d'eau, et ont consommé 2,5 kWh d'énergie pour obtenir une vaisselle propre. Aucun d'entre eux n’a gagné contre deux lave-vaisselle avec l'étiquette environnementale A / A /A du laboratoire. Malgré des températures de lavage plus élevées, les machines ont consommé en moyenne moitié d'énergie, et la vaisselle est sortie plus propre. Une autre étude s'est intéressée à l'utilisation du lave-vaisselle dans les ménages européens. Elle a montré que les familles avec lave-vaisselle utilisent 30% d’énergie et 50% d’eau en moins, comparé aux ménages qui font la vaisselle à la main. Cependant, cela reste très dépendant de l'efficacité avec laquelle on fait la vaisselle à la main, la quantité de vaisselle à laver, et aussi, côté lave-vaisselle de la discipline à attendre de le mettre en route quand il est plein. Etamine du Lys met en garde contre un mauvais choix de programmes de lavage sur la machine. Certaines ont des cycles plus courts, ce qui n’est pas de nature à économiser l'énergie ou l'eau parce que le lavage à température plus élevée augmente facilement la consommation d'énergie de 15%.

28 dossier > détergents pour lave-vaisselle


ed.oft: de11-311

Biossons rafraîchissantes avec des ingrédients bio issus du commerce équitable

www.oxfamfairtrade.be


Par de nombreux aspects, notre vie diffère de celle que nos parents menaient il y a quelques dizaines d’années à peine. Le rite de la toilette n’échappe pas à cette évolution. Autrefois, on se lavait entièrement une à deux fois par semaine au savon et les métiers étaient salissants. Aujourd’hui, dans nos pays, la plupart des gens se salissent peu mais la douche est devenue quotidienne de par sa fonction primordiale de détente à laquelle le gel douche doit contribuer.

Gels douche:

pour un moment de détente

Ainsi outre le fait d’être un bon nettoyant, il a dû s’assortir de qualités plus subtiles  : respect de la peau et de son équilibre hydrolipidique, pH adapté, sensation et parfum agréable. Les produits bio quant à eux doivent respecter l’environnement et écartent la plupart des ingrédients issus de l’industrie pétrochimique. Ce dernier point est important puisque le gel douche termine à l’égoût dans son intégralité.

Savon ou gel douche ? Essentiellement composé d’eau et assez récent, le gel douche est parfois perçu comme un pur produit de la société de consommation, le traditionnel savon étant plus simple dans sa composition, plus économique et même, plus écologique. Pour Michel Knittel de Bleu Vert, ce n’est pas aussi simple : « le savon est bien adapté pour enlever les saletés sur les mains qui sont hydrosolubles mais ne convient pas très bien pour les salissures du corps qui sont de nature grasses et liposolubles sauf s’il est surgras ou d’A lep» En outre, même liquide, sa fabrication fait intervenir une base, potasse, soude ou autre et a un pH basique (entre 9 et 11) alors que le corps est plutôt acide (entre 5,5 et 6). Il y a risque d’agression du film lipidique qui protège la peau. Pour Rita Stiens, auteure de « La vérité sur les cosmétiques », tout dépend du type de peau de chacun, une peau saine s’adapte et se régènère facilement après usage d’un savon. C’est plus compliqué pour une peau abîmée. Les bon gels douche ont un pH acide (4,5 à 5,5) et conviennent à toutes les parties du corps et pour les 2 types de salissures : grasses ou hydrosolubles.

30 dossier > gels douche

Fameux tensioactifs Ce sont les tensioactifs, une grande famille de molécules complexes qui n’existent pas à l’état naturel et toutes, à la fois hydrophiles et lipophiles qui permettent cette efficacité. Après l’eau, les tensioactifs, souvent présents par 2 ou 3, constituent la base lavante et sont les principaux composants d’un gel douche. En conventionnel, une grande famille se retrouve partout. Ce sont les composés éthoxylés qui regroupent les polyéthylènes glycols ou PEG (suffixes eth ou oxynol ou préfixes en hydroxyéthyl). Ils sont fabriqués via des procédés dangereux, sont peu biodégradables et en cause dans certaines allergies. Il sont bannis par la filière bio qui dispose encore d’un grand choix parmi : sodium et ammonium lauryl sulfate (SLS et ALS) ou encore cocosulfate, cocamidopropyl betaïne, dérivés de sucre et acyl glutamates. La tendance aujourd’hui est à supprimer les SLS et ALS qui sont décriés. Nature et Progrès les a exclu de son cahier des charges. Fabriqués à partir d’huile de coprah sans solvant d’origine pétrochimique, ils sont jugés irritants. Ils ont l’avantage de bien mousser, de donner une bonne viscosité et d’être peu onéreux. Pour Laurent le Faucheur, Responsable scientifique aux laboratoires Florame, si l’A LS est en effet agressif utilisé seul, sa formulation avec d’autres ingrédients permet d’obtenir des produits doux ce que confirme Betty Santonnat de Cosmébio : «Les sulfates ne posent pas de grands problèmes mais cela n’est pas facile à expliquer au consommateur, c’est pourquoi les fabricants préfèrent les remplacer» C’est ainsi que plusieurs laboratoires les ont écarté même si ce n’est pas chose facile.


organic pro n° 14

Schuim is een van de grote uitdagingen voor elke producent van natuurlijke en biologische douchegels Pourvu que ça mousse ! Aujourd’hui les fabricants bio se tournent vers les dérivés de sucres qui sont des produits doux pour la peau, provenant de ressources renouvelables et facilement biodégradables. C’est l’option retenue par Bleu Vert (marques Logona, Santé Naturkosmetik et Néobio), Melvita, laboratoires Gravier. Depuis un an, les équipes de recherche planchent aussi sur les acyl glutamates encore plus doux, et qui se biodégradent de façon satisfaisante. Weleda, Melvita, Coslys ont déjà mis sur le marché des produits utilisant ces molécules. Inconvénient : ils ne moussent pas beaucoup, coûtent cher et leur viscosité n’est pas idéale. Pour Laurent le Faucheur : « il nous faut travailler pour gagner en coût de revient par ex sur les packagings et aussi sur les qualités moussantes et le confort d’utilisation. Si on dit que c’est meilleur et que la sensation n’y est pas, le consommateur ne l’adoptera pas » La mousse obsède les fabricants car chacun associe la propreté à son abondance. Pourtant, cela n’a pas de lien. «Nos produits lavent très bien sans mousser beaucoup et ils se rincent facilement avec moins d’eau que d’autres » affirme Françoise Delarche de Centifolia dont les Acyl Glutamates sont à la base de la gamme.

Une durée de conservation variable Sur les gels douche, c’est la DLUO = durée limite d’utilisation qui informe sur la durée de conservation ou le plus souvent, la PAO = période après ouverture. Cette dernière est variable  : 12 à 24 mois selon les produits. Un cosmétique doit être stable sur le plan microbiologique. Aidé de recommandations des autorités et de tests, le fabricant fixe lui-même la PAO de ses produits,par calcul, et y ajoute ou non un conservateur parmi ceux autorisés (3 chez Nature et Progrès, 4 chez BDIH, 5 chez Cosmébio, 6 chez Natrue et Cosmos). Mais, en bio, on mobilise toutes les solutions possibles pour améliorer la conservation : Florame s’appuie sur les huiles essentielles, Natessence utilise le sodium levulinate, une forme de levure qui permet de protéger la flore cutanée. Les tensio-actifs ont un effet conservateur également et la plupart des fabricants optimisent les flacons type airless : ceux dits distributeur ne sont pas hermétiques à l’air et conviennent bien aux petits conditionnements. Plus coûteuses, les pompes sont étanches à l’oxygène et sont de mise pour les plus grands contenants. De nombreux flacons sont opaques pour protéger le produit dont la coloration peut évoluer à la lumière. Car même si tout est question de dosage, tout conservateur par nature peut être agressif pour la peau. Pour Jean-François Gravier des Laboratoires Gravier, l’idéal est de s’en passer car il y a de plus en plus de problèmes. Ainsi, il vient de valider un brevet très innovant sur un procédé d’utilisation de la chaleur pour supprimer l’usage des conservateurs dans tous les cosmétiques.Les produits sont chauffés très peu de temps puis refroidis avant d’être conditionnés en milieu stérile.

La gamme Dermatherm bénéficie déjà de cette avancée et d’autres devraient arriver sur le marché au printemps.

Une conservation assez facile Pour Michel Knittel tout comme pour Laurent le Faucheur, il n’y a pas de difficulté pour fabriquer un gel douche bio si on travaille bien sur les parfums. Il faut montrer qu’un gel douche bio sent bon et on peut avoir des choses très basiques avec des parfums très agréables. En bio, il y a une difficulté sur le vieillissement : la couleur et l’odeur des produits peuvent évoluer. Par ex, l’intensité de l’huile essentielle de vanille diminue avec le temps. Mais, cela ne change pas l’efficacité de nettoyage et le produit n’en est pas moins doux. Précisons qu’en conventionnel la gamme des conservateurs est très étendue  : parabens (toujours un peu présents malgré la pression médiatique) ; phénoxyéthanol (très décrié) ; différentes molécules libérant du formaldéhyde (allergène et cancérigène) comme le 2-Bromo –2-Nitropropane 1,3,…  ; thiazolinones (allergisant fort). En général, les produits sont formulés avec plusieurs conservateurs. Cela réduit le


Met hun neutrale zuurtegraad zijn douchegels beter voor de huid dan zeep dosage de chacun comme pour les parabens, toujours par 5, et limite les risques de problèmes sur la peau. Ajouté aux nombreux additifs qui contrôlent effets sur la peau, confort, viscosité,… cela explique des compositions complexes allant jusqu’à 35 ingrédients pour un même produit.

Il y en a pour tous les prix ! Le prix d’un gel douche bio peut varier fortement en fonction de différents paramètres. Les sytèmes pompes sont plus onéreux, les tensio-actifs ont des prix très variables et les parfums dont certaines huiles essentielles, font grimper le coût de revient. Ils conditionnent le confort d’utilisation et le bien-être et servent à rendre le produit toujours plus fun comme par exemple pour la gamme kid de chez Natessence qui est déclinée en version Cola, vanille fraise, framboise. Côté matières premières, les prix sont aussi variables. Certains fabricants comme Coslys cherchent à privilégier la provenance locale, ce qui constitue une démarche cohérente mais également contraignante y compris au niveau prix. A noter aussi qu’on trouve sur le marché toute une panoplie de contenances donc de prix : près de 10 formats allant de 100 ml (volume maxi toléré en cabine des avions) au modèle économique familial d’un litre de plus en plus présent.

Huiles essentielles et allergies Au niveau des produits cosmétiques, 45% des allergies proviendrait des substances parfumantes contre seulement 21% serait imputables aux conservateurs. C’est pourquoi, depuis 2005, le législateur a dressé une liste de 26 parfums réputés allergisants et qui doivent être explicités en toutes lettres sur l’étiquette du produit (et non sous le terme général de parfum ou fragrance). Pour Laurent le Faucheur, de Florame, dont le 1er métier est la fabrication d’huiles essentielles, cela a permis de clarifier les choses et limite les problèmes. Par contre, le choix et la qualité des huiles essentielles : production, transformation et conservation font toute la différence.

Hydratants et doux Non hydratants à proprement parler, les gels douche peuvent porter cette allégation s’ils comportent un actif hydratant ou si le produit fini a été testé pour prouver cette allégation. Un gel douche est hydratant lorsqu’il n’est pas trop détergent et qu’il préserve le film lipidique : on ne doit pas délipider trop et déshydrater le moins possible. « En bio on utilise de nombreux actifs pour renforcer la douceur et apporter un surcroît de plaisir à l’utilisateur comme le miel riche en sucre et vitamines, l’huile d’olive qui nourrit la peau et la protège, l’eau florale de reine des prés qui est adoucissante et antiinflammatoire,etc » explique Claudie Villard de Coslys. En classique on ajoute des silicones ou des quaterniums. « il peut y avoir de légers avantages de confort d’utilisation car les conditionneurs qui sont interdits en bio, donnent une douceur perceptible au rinçage » précise Laurent le Faucheur. Néanmoins, il ne fait aucun doute qu’avec l’offre d’ingrédients qui s’est élargie en quelques années, les fabricants bio mettent aujourd’hui sur le marché des produits douche exigeants et tout aussi performants et agréables que leurs confrères classiques, du point de vue du plaisir d’utilisation.

Quelle offre avoir en magasin ? De nos jours, tout comme pour les parfums, le gel douche est devenu personnel ce qui est logique puisqu’il contribue à la détente. Une segmentation s’est donc opérée sur les gammes des fabricants. Pour Michel Knittel, tout bon magasin devrait pouvoir proposer au moins 6-7 gels douches différents : peaux sensibles, homme, femme (plus fleuri), jeune (plus fun), passe-partout (pour tous), familial (économique). Pour Claudie Villard, tout dépend de la place prévue pour la cosmétique qui est très variable selon les magasins spécialisés. En général, dans ce rayon mieux vaut différencier cosmétique et toilette, segmenter shampoings, produits douche et savons solides, puis fonctionner par marque. Par gamme, il peut être intéressant de réunir un produit avec ses différentes contenances afin que le consommateur puisse comparer le prix au litre. Mais tout cela est totalement à personnaliser selon l’espace car si on segmente trop, le rayon devient illisible.

La composition des gels douche bio (non exhaustif) Famille d’ingrédients

Fonction

Spécificité

Sulfates : ammonium lauryl sulfate, sodium lauryl sulfate

Tensio-actif

• Mousse bien • bon marché • irritants, de plus en plus décriés

cocamidopropylbetaïne

Tensio-actif secondaire

• En partie issu de la pétrochimie

Acyl glutamates : sodium cocoyl glutamate, disodium cocoyl glutamate, sodium lauroyl glutamate

Tensio-actif

• • • • •

Alkylpolyglucosides (APG) : coco glucoside, decyl glucoside, lauryl glucoside, capryl glucoside, Sucrose

Tensio-actif

• Doux pour la peau • Dérivé du sucre • Mousse onctueuse

Conservateurs : acides benzoïque, sorbique, salicylique, benzylique, déhydroacétique

Conservation

• Les plus doux parmi les produits de ce type

Huiles essentielles

Parfum conservation

• Issues de produits végétaux • Peuvent être allergènes

32 dossier > gels douche

Très doux pour la peau, Bonne biodégradabilité, Dérivé d’acides aminés Ne mousse pas bien Couteux, viscosité délicate


organic pro n° 14 Le 18 et 19 janvier prochains se déroulera la 5ème édition de Biovak. Le salon professionnel hollandais reçoit la filière complète : de l’agriculteur au détaillant, du fabricant au restaurateur et responsable de collectivité. Cette édition festive promet d’être la plus grande avec un programme très large pour tout les professionnels.

Biovak

fête son cinquième anniversaire Les participants seront certainement surtout des cuisiniers. Le but est de créer le lien entre les entrepreneurs durables et bio et le horeca.

Agriculteurs bio du monde entier

350 Stands Au total plus de 350 exposants et plus de 17.000 visiteurs sont attendus. Comme d’habitude, l’organisation crée des ‘places’ et ‘rues pour chaque thème : •• La rue des repas fins : longue avec plus de 32 exposants, dont grossistes et fabricants qui présentent leurs mets délicats •• Un pavillon français en collaboration avec Ubifrance •• La place de la biodynamie pour l’offre bio-dynamique et Demeter. •• La place de la santé animalière •• La place de la santé du sol •• La place de l’énergie renouvelable et le climat •• La place des semences (en collaboration avec Organicseeds.nl) •• La place des spécialités locales •• Le pavillon de la cosmétique où on peut faire connaître les cosmétiques bio et leur mode de production et les ingrédients utilisés. En collaboration avec ICADA, un label allemand pour les produits cosmétiques naturels et bio. •• Une terrasse horeca. Au milieu du salon, les visiteurs et exposants peuvent s’entretenir sur un espace avec musique live, repas et boissons.

Biovak reçoit de plus en plus de visiteurs étrangers. Des agriculteurs allemands, belges, danois et anglais seront de nouveau présents. Il y aura aussi des délégations de pays plus lointains : Canada, Suède, Ukraine, Pérou, Espagne. Sjoerd de Hoop, co-organisateur de Biovak se félicite de cet intérêt croissant de l’étranger. Il organise des hébergements chez des agriculteurs bio hollandais de la région. Cela devrait leur permettre de rester un peu plus et d’échanger avec leurs collègues hollandais sur leurs méthodes de travail.

Biovak : zéro impact sur le climat L’édition 2012 sera la première année sans impact sur le climat. Joop et Mike de Looze, organisateurs de Biovak, s’engagent à réduire au maximum les émissions liés à l’organisation du salon. La pollution générée, autour de 200 tonnes de CO2, sera compensée par l’achat des droits d’émissions de projets de compostage chez Soil & More. Sjoerd de Hoop  (Biovak) : « Nos visiteurs, les agriculteurs bio, font beaucoup d’efforts pour réduire les émissions de gaz carbonique. Il nous paraît donc normal d’en faire autant. »

Congrès pour l’horéca et les collectivités Biovak veut montrer le développement des repas bio dans les collectivités hollandaises. Bertus Buizer (Buizer Adies) organisera un congrès qui sera ouvert par Dick Slootweg de l’entreprise Foodservice Deli XL. Pour la préparation de ce congrès et les ateliers, Koksgilde, une association de cuisiniers hollandais est partie prenante. Ook Organic Retail is aanwezig op Biovak. Plezier ons met een bezoek!


Du 15 au 18 février 2012, Nuremberg (Allemagne) sera la capitale du monde bio. Les salons BioFach et Vivaness offrent une belle vitrine de la gamme étendue de produits et cosmétiques bio et équitables ainsi que des séminaires d'information, avec un le focus sur un pays qui développe très bien son agriculture bio : l'Inde.

Nuremberg reçoit à nouveau le secteur bio mondial Marché aux poissons bio Pour la première fois, le salon organise un vrai marché aux poissons sur Biofach en collaboration avec Naturland. Il sera installé dans le hall 6 avec un bateau de pêche réel et entouré d’espaces de restauration.

Les textiles biologiques

Pour la deuxième année consécutive, l'Inde est l’invitée des salons BioFach et Vivaness, ce qui n’est pas injustifié, car l'agriculture bio s’y développe rapidement. Actuellement, cela concerne 2 millions d'hectares et ce pays est le principal producteur de coton bio dans le monde. Cette grande démocratie connaît une vraie politique de promotion de l’agriculture bio. Dans pas moins de six de ses états, elle est rendue obligatoire. Il s’agit de : Uttarakhand, Sikkim, Arunachal Pradesh, Mizoram, Karnataka et Himachal Pradesh. Dans le même temps, l’Inde s’applique à mieux développer la transformation des matières premières bio. Le marché local se développe assez bien. Actuellement, il y a environ 2000 magasins bio et une douzaine de distributeurs ont une gamme de plus de 200 produits dans leur assortiment. Au-delà des frontières, le principal marché pour l'agriculture bio indienne est l'Union européenne avec 44% des volumes exportés. La réglementation indienne pour les produits bio s’appelle NPOP (National Program for Organic Produts) et est reconnue par l'Union européenne.

Traditionnellement Biofach laisse une belle place aux vêtements écologiques et équitables et à la mode. Des études de marché montrent que la production de coton équitable a eu une croissance de 29% en 2010 et concerne 2,6 millions de vêtements, dont 15% est biologique. Ces vêtements sont pour la plupart achetés par des consommateurs exigeants qui cherchent la mode contemporaine de qualité sans tape-à-l’œil. On constate également que les écoles de mode informent leurs élèves sur l'écologie et l'éthique dans le monde des vêtements. La nouvelle génération des couturiers fait de plus en plus attention à cela. Le prochain BioFach prévoit plus d’information sur les questions d'éthique et d'écologie dans la confection avec une vraie question : est-ce que la démarche bio est suffisamment aboutie dans ce domaine? Comment gère t- on la coloration et l'impression des textiles? Comment lutter contre les mauvaises conditions de travail dans les ateliers de confection ?

Quatre jours autour du marché mondial des produits biologiques BioFach aura lieu le mercredi 15 Février jusqu'au samedi 18 Février, 2012. Ouvert de 09h00 à 18h00, samedi de 9,00 à 17,00 Les organisateurs attendent autour des 45.000 visiteurs (43% hors Allemagne). Au moins 2.500 exposants dont 70% provenant de l'étranger sont attendus.

www.biofach.de www.vivaness.de

34 expositions > biofach et vivaness 2012


Le blé n a s a r o h k

®

T U M A K du blé moderne

veur et sa Apprécié pour sa sa UT® M A K n sa a or h k é bl digestibilité le de vous offre une gran ation. SAVEUR t polyvalence d’utilis men naturelle’arôme douce à lisette de no

GES A T N A V DA es,

in de proteides, de lip minés a d’acidesamines de vit éraux n et de mi

ENT M E V I S EXCLU GIQUE BIOLO M NON OG RICHE EN

Se digère facilement

(gluten diffé

rent)

sélénium, zinc et magnésium

www.

kamut.com

Création : Narur’Idée - www.natur-idee.net © Crédits photos : Kamut 2010

e r t ê c ! n a r i s n i U la p d n a r g s lu p e r pour vot


AVEC LES SAUCES SOJA, AJOUTEZ UNE TOUCHE DE FANTAISIE DANS VOS ASSIETTES.

Les sauces soja aux condiments de Lima, ce sont 5 nouvelles variétés pour débrider votre créativité. Woks, salades, nouilles, marinades, riz ne manqueront plus d’imagination. Les sauces soja de Lima, saines pour le corps et surprenantes dans vos plats.

www.limafood.com

Contrôle Certisys BE-BIO-01

La nature. Ni plus, ni moins.


Organic Pro 14