Issuu on Google+

Numéro 23 JUIN 2011 Editorial : et si l’innovation technologique bousculait les idées reçues en matière de coûts…

De nombreuses évolutions viennent enrichir la version 6.02 de COOX : venez les découvrir !

COOX - MESbox SCADA Premium : Comment faire pour créer un rapport des consommations d’énergie avec COOX ?

Dans toutes les industries, une fois l’avantage commercial apporté par l’innovation consommé, il y a deux méthodes pour maintenir et développer la profitabilité : réduire les coûts ou… réduire les coûts. Très logiquement, c’est vers les coûts de main d’œuvre, représentant une part importante des coûts industriels, que l’effort de réduction s’est porté. La délocalisation est apparue rapidement comme une évidence, une de ces certitudes qu’il n’y aurait pas lieu de questionner.

faire de plus en plus important : la commande et la supervision des équipements, le pilotage des opérations, la mise en œuvre d’une traçabilité poussée, la mesure de l’efficacité requièrent des compétences techniques de haut niveau. Plutôt que de « donner » ce savoir-faire à de futurs concurrents sous forme de transfert de compétence, les industriels qui parviennent à le capitaliser par une technologie adaptée peuvent ainsi réduire leurs coûts sans entrer dans une politique de délocalisation à outrance.

Et pourtant, plusieurs industriels ayant fait le bilan en toute honnêteté de leur démarche de délocalisation, ont constaté des gains bien moindres que ceux escomptés, voire même pas de gain du tout ! C’est que la réduction des coûts de main d’œuvre n’est pas neutre vis à vis d’autres coûts, pas forcément pris en considération, justement parce ce qu’ils étaient faibles. Certains industriels ont ainsi vu exploser leurs coûts de non-qualité, et vu surgir des coûts de perte d’image, très dommageable et parfois fatale pour l’entreprise. Ceci sans parler des coûts sociaux, dont l’entreprise qui se veut « citoyenne » ou « éthique » ne peut se désengager complètement.

Bien sûr il y a une logique d’ensemble, amplifiée par des préoccupations écologiques, qui mène à rapprocher les lieux de production des lieux de consommation, et la relocalisation d’industries produisant des biens pour le marché chinois n’a que peu de sens à être relocalisée. Mais à l’inverse, les industriels peuvent légitimement se questionner aujourd’hui, avec un coût de l’énergie en constante augmentation, sur le meilleur endroit où produire les biens consommés en Europe. A propos d’énergie, vous trouverez dans cette lettre un moyen de mesurer et de visualiser vos consommations énergétiques avec le module MESbox SCADA Premium de COOX… Philippe ALLOT

En Europe, l’exemple de l’Allemagne a montré que maintenir et développer la profitabilité ne rimait pas forcément avec une politique axée sur la délocalisation. L’investissement constant dans l’outil industriel permet en effet de maintenir des niveaux de qualité exceptionnels et d’alimenter une innovation régulière. Conforter une image « premium » protège de l’érosion des marges.

Une formation de base COOX (3 jours) se tiendra du mardi 27 septembre au jeudi 29 septembre, en région parisienne. N’hésitez pas à nous contacter pour toute inscription souhaitée : contact@ordinal.fr Retrouvez tous nos programmes de formation sur notre site : http://www.ordinal.fr/html/formations.htm Philippe ALLOT

Au sein des applications industrielles se trouve également un gisement de savoir-

1


Numéro 23 JUIN 2011

La sortie de la version 6.02 de COOX est fixée au Jeudi 30 Juin 2011. Cette nouvelle version a été enrichie de nombreuses évolutions. Découvrez ci-dessous les principales :

Cas concrets

Nouvelles fonctionnalités Mémorisation de la vue ouverte sur un client et changement dynamique de la langue du client avec relance automatique

Outre que ce type de fonctionnalité correspond essentiellement aujourd’hui au cache habituel sur les navigateurs Internet, cette fonction est particulièrement utile en cas de changement de langue ou toute autre cause qui oblige à relancer le client

Représentation des états des alarmes dans le journal d’événements avec des couleurs personnalisables

L’opérateur visualise la couleur de l’état dans la colonne Date, les autres colonnes indiquant la couleur de sévérité

Amélioration du contrôle de saisie

Le développeur d’application peut effectuer un contrôle de saisie même lorsque le champ utilisé affiche et modifie la même variable

Accès aux variables à partir d’un chemin relatif

Facilite la réalisation de modèles hiérarchisés comportant des scripts

Modes de reprise et de récupération pour le composant métier de Pilotage de phases

Permettre quoi qu’il arrive (coupure secteur, arrêt de l’application, désynchronisation du dialogue avec les automatismes) une reprise du procédé et le maintien de la traçabilité

Option d’appel des fonctions onInit, onStart et onStop

Gain de performance si ces fonctions ne sont pas utilisées

Mode pas à pas pour l’exécution des procédés

L’opérateur peut passer un ordre de travail dans un mode qui lui permette de prendre la main et d’exécuter en pas à pas. L’opérateur peut à tout moment reprendre l’exécution en automatique

Homogénéisation du paramétrage de la personnalisation des composants métier

Le développeur d’application dispose d’une interface homogène pour le paramétrage des composants métier des différents modules en ce qui concerne : -Taille de la police de référence -Taille des barres d’outils -Présence ou absence des touches -Placement des textes -Présence et dimensionnement des colonnes pour les panneaux sous forme de tableau

API d’affectation d’un équipement à un container

Le développeur d’applications dispose d’une API des containers pour pouvoir affecter un équipement et rendre la localisation visible sur le composant métier Genealogy

Identifier qui est à l’origine d’un mouvement de matière pour une phase manuelle ou pour une phase lancée par le PhaseControl

Besoin : Identifier qui est à l’origine d’un mouvement de matière

Améliorations ergonomiques du composant métier de généalogie

Rendre la généalogie plus pertinente -filtre sur la colonne quantité (quantité et pourcentage) -ajout de deux colonnes pour horodatage et fenêtre de sélection du lot -ajout des filtres sur l’horodatage et les équipements -ajout des filtres sur les propriétés de lots

Paramétrage de l’unité pour le Visuel PhaseControl et de l’ordre de travail pour ProcedureMonitor

Le développeur d’application peut fixer l’unité (par son nom) pour le visuel PhaseControl et l’ordre de travail pour ProcedureMonitor, le paramétrage est également possible en mode applet

Application cadre (StandardFrame) en format 16/9

Application StandardFrame 1600 ajoutée dans le répertoire LibTemplates d’installation

2


Numéro 23 JUIN 2011

Nous devons également définir sur le ChartView le type de représentation graphique que nous souhaitons afficher.

La MESbox SCADA-Premium de COOX vous propose une fonction prête à l’emploi pour créer des rapports sous forme de camembert, d’histogramme…

Le composant métier « ChartView » vous permet de visualiser sous forme de représentation graphique multiforme, des données stockées en base de données (MySQL, SQLServer, Oracle, DB2, H2…) Pour afficher un rapport de consommations d’énergie, il vous suffit de connecter et de paramétrer un DataSet (composant d’interface avec la base de données) à un ChartView.

Voici le type de rapport que nous pouvons obtenir très rapidement, par simple paramétrage : aucune programmation n’a été nécessaire.

Facette diagramme de la vue rapport

On peut aussi afficher la répartition des consommations par zone, sous forme de camembert et de tableau. Le graphique indique de manière native les %.

Le DataSet doit être connecté à la table de consommation des énergies (table spécifique à votre installation « Energie ») et filtré sur les zones pour lesquelles nous souhaitons avoir la consommation.

Le composant CharView appartient au module MESbox SCADA Premium de COOX.

3


Numéro 23 JUIN 2011

JUILLET

Voici les rendez-vous du trimestre prochain en liaison avec l’activité industrielle. Certains salons n’ont pas encore fixé leurs dates de manière définitive, renseignezvous…

Dates

Salon

Lieu

Descriptif

10, 11, 12, 13

FOODPRO

Sydney (Australie)

Salon de l’industrie agro-alimentaire http://www.foodproexh.com/

19, 20, 21, 22

FIPAN

São Paulo (Brésil)

SEPTEMBRE

AOUT

20, 21, 22, 23

INDUSTRIAL AUTOMATION 2011 Kuala Lumpur (Malaisie)

Salon de la panification, de la pâtisserie et de la biscuiterie http://www.fipan.com.br/index_en.html Salon international des automatismes industriels, des procédés de fabrication, du contrôle et de la mesure. Equipements et technologies http://www.asean-ia.com/

10, 11, 12

EXPOCLEAN 2011

Buenos Aires (Argentine)

Salon international du nettoyage industriel et de l’assainissement http://www.expoclean.com.ar/

18, 19, 20, 21

AGROKOMPLEX 2011

Nitra (Slovaquie)

Salon international de l’agriculture et de l’agro-alimentaire http://www.agrokomplex.sk/vystava/131/

25, 26, 27

NATURAL PRODUCTS EXPO ASIA 2011

Hong-Kong (Asie)

Salon de l’industrie des produits naturels et bio http://www.naturalproductsasia.com/ea11/public/enter.aspx

7, 8, 9, 10

AFEX – ASIA FOOD EXPO

Manille (Philippines)

15, 16, 17, 18

ISTANBUL FOOD-TECH 2011

Istanbul (Turquie)

19, 20, 21, 22, 23

OGF – OPEN GRID FORUM 2011

Lyon (France)

William Saurin, via notre partenaire ISII-Tech situé en SeineMaritime, choisit la plateforme COOX pour la supervision, la gestion et la traçabilité du procédé d’une de leurs lignes de fabrication de sauces. Le groupe appartenant à la société Financière Turenne Lafayette,

Salon international des machines, équipements et technologies pour les procédés agro-alimentaires, l’emballage et la manutention http://www.afex.com.ph/ Salons sur les technologies alimentaires - Boissons, lait et produits laitiers, technologies pour la viande, le pain, les céréales, technologies pour l'hygiène et le contrôle qualité http://www.foodtechistanbul.com/ Le grand événement consacré aux technologies Grid http://www.gridforum.org/

comprend deux activités : le pôle conserve, déjà bien connu à Pouilly-surSerre et le pôle « plats cuisinés frais » sur la zone du griffon à Laon. Il réalise un chiffre d’affaires de 450 millions d’euros au rayon épicerie.

4


n° 23 - Lettre du Caméléon