Page 1

ThÊâtre National Mohammed V - Rabat Du 11 au 16 Avril 2013

Programme


S ommaire Mot du Président du Directoire du Crédit du Maroc Mot du Président de l'OPM Le Maroc et l’Opéra La Traviata - Distribution Synopsis Verdi et son époque Direction Musicale Orchestre Philharmonique du Maroc Biographies Le choeur et les danseurs Parcours Enfant Spectateur Actualités de l'OPM Le Programme social Mazaya Actualités de l'EIMD Remerciements Comité d’Honneur et de Soutien de l’OPM Musiciens de l'OPM Cercle de l'OPM Directeur de publication : Farid BensaïD. Comité de rédaction : Bouchra amrani, nathalie nOGUes impression : Direct Print

4 5 6 7 8-9 10-11 12 13 14-17 18 20-21 22-23 24 26 28 30 32 36

3


Mot

Président du directoire du crédit du Maroc

du

Le Crédit du maroc s’est associé à l’Orchestre Philharmonique du maroc et soutient ainsi depuis trois ans deux évènements, devenus des rendez-vous annuels incontournables pour les amateurs de musique classique : Le Concours international de musique du maroc : il y a un mois, nous avons pu assister à la 13ème édition du morocco Philharmony international Piano Competition et apprécier avec grande émotion la prestation de six candidats, tous aussi talentueux les uns que les autres. Ce concours qui rend hommage à l’instrument préféré des compositeurs les plus célèbres, constitue pour la plupart des candidats, le premier pas vers une carrière internationale. L’opéra : ces rendez vous lyriques ravissent les plus mélomanes et font découvrir aux noninitiés, des grands noms du répertoire mondial de la musique classique. après avoir soutenu en 2011 l’opéra « Tosca » et en 2012 « La Bohème » de Giacomo Puccini, le Crédit du maroc accompagne cette année, l’Orchestre Philharmonique du maroc pour son dixième Opéra. « La Traviata » de Giuseppe Verdi, un drame lyrique sous la Direction musicale de Bruno membrey, mis en scène par Jean-marc Biskup, est une adaptation du roman « La Dame aux camélias » d’alexandre Dumas. notre présence aux côtés de l’Orchestre Philharmonique du maroc, traduit notre volonté de contribuer au développement économique du pays, mais aussi notre engagement envers la création artistique. nous souhaitons ainsi participer à la construction d'un vrai pôle lyrique, à la mise en place d’une dimension nouvelle de l'art musical mais également favoriser une large diffusion de la musique classique au maroc et en particulier de l'opéra, genre musical qui commence à s’étendre de plus en plus à travers le royaume. nous espérons que le public marocain ressentira toute la force, la délicatesse et la sensibilité qu’a mis Verdi à la composition de son opéra. excellent spectacle à tous.

Baldoméro VALVERDE

4

Président du Directoire du Crédit du Maroc

d


de

Mot du Président l 'o r c h e s t r e P h i l h a r M o n i q u e

du

Maroc

La Traviata était le premier opéra donné par l’Orchestre Philharmonique du maroc en l’an 2000, dans une co-production maroco-italienne. nous avons souhaité, 13 ans après, le programmer à nouveau, dans une mise en scène totalement différente et dans une co-production maroco-française, en collaboration avec la Compagnie Française d’Opéra. La Traviata est une œuvre dont on ne se lasse pas, représentant le summum de l’art lyrique romantique de Verdi. sa préparation a nécessité plusieurs mois de travail, aussi bien au maroc qu’en France. sur le même plateau, 40 chanteurs des Voix du maroc, 7 jeunes danseurs marocains, 70 musiciens de l’Orchestre Philharmonique du maroc, donneront la réplique aux solistes invités. Comme à l’accoutumée, nous avons souhaité faire profiter le jeune public de cette évènement. nous avons ainsi, tout au long de l’année, organisé des séances d’initiation dans les écoles pour préparer les enfants à l’écoute et leur faire découvrir les étapes clés de la mise en œuvre d’un opéra, de la mise en scène, aux décors, en passant par l’intrigue et la construction musicale. nous devons ce bel évènement au Crédit du maroc, dont l’image est aujourd’hui associée à l’Opéra au maroc. Ce partenariat qui s’inscrit dans la durée, est le meilleur exemple de synergie entre le monde des affaires et de celui de la culture. Je remercie également l’ensemble de nos partenaires qui nous soutiennent fidèlement depuis 17 ans. Je vous souhaite un excellent concert….et comme à l’accoutumée, je vous conseille de préparer vos mouchoirs.

Président de Ténor Group Président Fondateur de l'Orchestre Philharmonique du Maroc

5


le Maroc

e t l ’o P é r a

L’Orchestre Philharmonique du Maroc et l’Opéra

L’association de la musique, du chant, de la danse et de l’art dramatique fait de l’opéra la forme la plus développée et la plus appréciée de la musique classique. Depuis sa création, l’Orchestre Philharmonique du maroc produit un Opéra par an et ce depuis l’an 2000, année de sa 1ère production : la Traviata de Verdi. Le succès remporté par les trois représentations données à rabat auxquelles 4 000 spectacteurs ont assisté, a conduit l’OPm à réitérer cet événement annuel. Depuis 2005, l’OPm a présenté les plus grands opéras : Rigoletto en 2005, l’Enlèvement au Sérail en 2006, Carmen en 2007, le Barbier de Séville en 2008, les Noces de Figaro en 2009, la Flûte enchantée en 2010, Tosca en 2011 et la Bohème en 2012. Toujours désireux d’offrir ces plus belles pages musicales de l’art lyrique, l’OPm propose cette année de retrouver la Traviata, « traviata » dont la traduction pourrait être « dévoyée », celle qui s’est trompée de chemin. Le premier titre choisi par Verdi était : « amour et mort ».

La

flûte

enchantée

Opéra

de Mozart

onique du Maroc Orchestre Philharm Midi-Pyrénées Opéra Éclaté Benoît Girault Direction : : Eric Perez Mise en scène

avril, 15h00 Dimanche 11 ouverte au public Répétition générale Rabat Mohammed V – Théâtre National 20h00 Mardi 13 avril, Concert de Gala – Casablanca Office des Changes 16h30 Mercredi 14 avril, que Concert pédagogi – Casablanca Office des Changes 20h00 Mercredi 14 avril, public Concert – Casablanca

Office des Changes

20h00 Vendredi 16 avril, public et Concert de Gala Mohammed V – Rabat

Théâtre National

www.opm.ma Partenaire

s Média

Opéra

TOSCA de Puccini

Orchestre

Compagnie

Philharmonique

Française de

Théâtre Nati onal

RABA

Mohammed T V

Jeudi 14 Avr il 201 ( Répétition ouverte aux 1 - 19h 00 étudiants de 25 ans, de moins vente de billets sur place Lundi 18 Avr ) Avri vril ill 201 20 2 0111- 20h00 Mardi 19 0 Avril 201120h00 06 65 70 00

00 www.o .opm.ma Parten

aires

6

du Maro

l’Opéra à l’Opér c ette

Directi Mise en scène on : Benoît Girault : Jean-Marc Biskup Tosca : Sandra Liz-Cartagena Mario Scarpia : Jean-Ph : Eric Salha ilippe Lafont

Média

Opé ra Théâtr e Nat ional Du 12

Pro

d

e P ucc ini Moham med V - Rab

au 17

Avril

gra

2012

mme

at


la traviata - distribution

Opéra en trois actes de Giuseppe Verdi Sur un livret de Francesco Maria PiaVe d’après de le roman "La dame aux camélias" d’alexandre duMaS Produit par l’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU MAROC En partenariat avec la Compagnie Française d’Opéra direction musicale Mise en scène, décors et costumes Chargé de mission, consultant direction du projet « enfants spectateurs » Chœur Chef de chœur

: Bruno Membrey : Jean-Marc Biskup : didier Chalaux : Janie Lalande : Les Voix du Maroc : dominique alévêque

avec la Participation des danseurs de l'école Fit n'danCE de Rabat

déroulé

durée totale : 2h45 acte 1 & acte 2 : 1h15 Entracte : 20 min acte 2 (suite) & acte 3 : 1h10

distribution Violetta alfredo Silvia dalla BEnEtta Valter BORin (Soprano) (ténor) Gaston de Letorières Roberto CaPOViLLa (ténor)

Germont Flora Le baron Kristian PauL Ghezlane hanzazi Florian WEStPhaL (Baryton) (Baryton) (Mezzo-soprano)

annina Corinne GautiER (Mezzo-soprano)

Le docteur alain hERRiau (Basse)

Le marquis thomas huERtaS (Basse)

Choeur Les Voix du Maroc Sopranos-Altos Meriem aMEnna Fatima zahra BaaLaa Sofia BEnaBdELKaMEL Wafae BEnaBdELKaMEL hanane BOuSSELaM dominique dEBREuVE Rokia ELKORChi Sanaa ELMahi asmaa ESSaLMi ute GRadMan

annick GuESSOuS Lamyae KhOMSi afaf MGhaRdaOui Meryem OuanaiM Laila OuzaKEL Sophie PERRiER Meryem REGuay Michaela RuBiE Boutaina SEBBahi hasna taMtaOui

Ténors-basses abdelmottalib BahOuChE Rabie BELaBBES Mustapha BELKaid abdelahad BEnhaLLaM Soufiane ChERKaOui abdelwahad dOuK imad EL aLaMi yassine EL idRiSSi tajeddine EL iSSaOui

Mohamed ESSEFi nicolas Fahy Mohamed haMidi driss haRChaOui Mustapha MOuhit Soufiane RaBBana ismail RaBii Mohamed SaLEK Philippe SauGER

7


synoPs À Paris et dans les environs, vers 1850 acte i un salon dans la maison de Violetta. au cours d'une fête chez la courtisane Violetta Valéry, Gastone, un des invités lui présente le jeune alfredo Germont. La fête bat son plein. au cours de la danse qui suit, Violetta est prise d'un malaise ; alfredo, resté auprès d'elle, lui déclare son amour. Violetta en est touchée mais congédie son prétendant. alfredo sorti, elle s'interroge et se demande si l'amour ne l'a pas gagnée à son tour... mais elle veut rester libre dans ce Paris brillant. au dehors, la voix d'alfredo résonne, faisant naître le doute dans l'esprit de la jeune femme.

acte ii Tableau i une maison de campagne, non loin de Paris. alfredo et Violetta vivent maintenant ensemble non loin de Paris. alfredo est heureux et chante son bonheur. mais la servante annina lui révèle que Violetta doit vendre ses bijoux pour soutenir leur train de vie. inquiet, alfredo part immédiatement pour Paris espérant trouver une solution à ce problème. Un serviteur se présente alors ; c'est le père d'alfredo, Giorgio Germont, qui lui demande de renoncer à son fils pour ne pas discréditer sa famille et ainsi compromettre le mariage de sa jeune sœur. Violetta proteste tout d'abord mais, la mort dans l'âme, finit par se résigner. elle écrit alors deux lettres, l'une à Flora et une autre à alfredo lui annonçant son intention de le quitter et de demander au baron Douphol de l'entretenir. alfredo revenu, Violetta le conjure de lui redire son amour et elle s'enfuit.

8


noPsis

Quelques instants plus tard, on apporte le message de Violetta. affolé, alfredo le lit en tremblant. Germont paraît à son tour et tente de réconforter son fils bouleversé, mais celui-ci se précipite sur les traces de la fugitive.

Tableau ii L'intérieur du palais de Flora Dans la maison de Flora, Violetta entre avec le baron Douphol, son ancien amant, qu'alfredo invite à jouer aux cartes. Ce dernier a de la chance ce qui lui donne beaucoup d'audace. Violetta supplie alfredo de partir pour ne pas provoquer la colère du baron. mais alfredo l'injurie et, devant tous, lui jette l'argent qu'il a gagné au jeu pour la dédommager de ses faveurs. Le baron le provoque en duel. Germont, qui paraît au même instant, réprimande sévèrement alfredo en public.

acte iii La chambre de Violetta Violetta est arrivée au stade final de sa tuberculose. Le docteur Grenvil tente de la rassurer. Violetta lit une lettre de Giorgio Germont où il lui apprend qu'il a tout révélé à alfredo. Ce dernier, informé du sacrifice de Violetta, se précipite à Paris. alfredo arrive et leur passion renaît, vibrante, comme au temps heureux de leur amour. Le jeune homme veut emmener Violetta loin de Paris, dans un lieu où ils pourront s'aimer sans contrainte. mais il est trop tard. La mort emporte Violetta qui s'éteint dans les bras de son amant.

9


verdi Biographie

et so

Verdi voit le jour dans une famille paysanne en 1813 à roncole, près de Parme, alors sous domination française. après ses premières études musicales dans la petite ville de Busseto, il arrive à milan en 1832 où il est refusé au conservatoire en raison de sa piètre technique pianistique mais il est remarqué pour ses dons de compositeur. Vincenzo Lavigna, son professeur, lui fait découvrir mozart et Haydn. a vingt-cinq ans, Verdi donne son premier opéra; il n'obtient qu'un succès d'estime. son deuxième opéra Roi d'un jour (1840) est un échec. Puis le destin le frappe durement. il perd sa jeune femme et deux de ses enfants.

Heureusement, la scala lui commande un opéra, Nabucodonosor, en 1842, et c'est un immense triomphe. Dans cette œuvre apparaît le génie novateur de Verdi : un langage lyrique violent et populaire, où le peuple émerge à travers les chœurs comme un personnage épique et indestructible. Les deux opéras suivant connaissent le succès. Les Lombards (1843) et Ernani (1844) : s'y affirment le romantisme et l'innovation lyrique ébauchés dans nabucco. Verdi, désormais célèbre, reçoit des commandes de toutes les grandes scènes d'italie et se met à composer au rythme d'un ou plusieurs opéras par an. Macbeth (1847) et Luisa Miller (1849) marquent un premier tournant dans la structure dramatique de ses œuvres, confirmant également le rôle grandissant de l'orchestre dans sa conception de l'art lyrique. avec Rigoletto (1851), le Trouvère (1853) et la Traviata (1853), Verdi accède à une renommée internationale. La Traviata ne connaît pas un succès immédiat, le compositeur accordant à l'orchestre, ainsi qu'à l'analyse psychologique, une place prépondérante, remettant en cause la suprématie vocale si chère aux italiens. Peu à peu Verdi impose au monde sa nouvelle vision de l'opéra et de la spécificité italienne. Une commande de l'Opéra de Paris lui permet de triompher en France avec les Vêpres Siciliennes. Homme de théâtre, Verdi approfondit les relations entre livret et musique et s'inspire des grands classiques shakespeariens comme du drame romantique allemand. avec Un bal masqué (1859), la Force du destin (1862), créée à saint-Pétersbourg, ou Don Carlos (1867) écrit en français pour l'Opéra de Paris, il affirme son souci de la dramaturgie, là où ses prédécesseurs ne se soucient que de prouesses vocales.

10

Aïda, sur un livret d'antonio Ghislanzoni, fut créé en 1871 au Caire avec une mise en scène et des décors d'un luxe exceptionnel. mais vers 1872, Verdi se met à douter. Critiqué par la nouvelle génération de musiciens italiens, il s'éloigne de l'opéra. il se lance dans la composition de son Requiem (1874), de cantates et de musique instrumentale comme le Quatuor à cordes en mi mineur (1873).


son éPoque après l'abandon presque total de la scène lyrique pendant plus de dix ans, Verdi se remet au travail pour deux œuvres ultimes : Otello (1887) et Falstaff (1893), son seul opéra comique. Le compositeur octogénaire fait preuve d'une incroyable capacité à se renouveler. il achève également en 1898 une série de Pièces sacrées dédiées à sa seconde femme, la cantatrice Giuseppina strepponi, décédée en 1897. À la suite de ce testament musical plein de fraîcheur et de fantaisie, Verdi s'éteignit en 1901.

rammant aire de la naissance de Verdi en prog Nous fêtons cette année le bicenten aitement Parf nt le bicentenaire de Wagner. la Traviata. Cette année est égaleme chacun ue lyriq e géni t outre le sommet du contemporains Verdi et Wagner incarnen e. scèn la de arts les pour iculièrement riche dans leur camp, une période féconde part

Les contemporains célèbres de VERDI :

Le XiXème siècle est une période particulièrement riche en écrivains et artistes de renom.

Littérature :

Honoré de Balzac, alphonse Daudet, Fiodor Dostoïevski, Charles Baudelaire, Léon Tolstoï, emile Zola, Charles Dickens, Jules Verne, Georges sand, Gustave Flaubert, emily Bronte, François-rené de Chateaubriand, alexandre Dumas, Victor Hugo...

Musique :

Georges Bizet, anton Weber, Claude Debussy, Charles Gounod, Frédéric Chopin, richard Wagner, Piotr Tchaïkovski, robert schumann, mendelssohn, Jacques Offenbach, Hector Berlioz, Gaetano Donizetti, Johannes Brahms, Franz Liszt, Léo Delibes, Gioacchino rossini...

Arts plastiques :

ingres, Turner, Gauguin, rodin, Delacroix, Constable, renoir, monet, Pissarro, manet, Cézanne, Degas, Claudel, David...

La Fenice, lieu de création de l'opéra "La Traviata" en 1853

Musiciens à l'orchestre Peinture à l'huile d'Edgar Degas, Francfort-sur-le-Main

11


direction Musicale Bruno MEMBREy Lauréat de la fondation Yehudi menuhin, Bruno membrey, originaire de Douai, suit des cours de piano et de contrebasse au Conservatoire de cette ville avant d'entrer au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en classes d'harmonie, contrepoint, orchestration tout en travaillant la direction d'orchestre avec Louis Fourestier et Pierre Dervaux. Chef de chœurs stagiaire à l'Opéra de Paris, il débute comme chef d'orchestre en 1980 au Théâtre mogador à Paris, puis, attiré par le lyrique, dirige à Lille, avignon, nantes, Tours, Béziers, Limoges, Perpignan, reims, Dijon, saint-Étienne, Toulon, Bordeaux, aix-en-Provence, Troyes, au Festival de saint-Céré, à l’atelier Lyrique de Tourcoing, au Ballet du nord, ainsi qu’en Belgique à l'Opéra royal de Wallonie, allemagne, Grande-Bretagne, Bulgarie, Luxembourg, espagne, Pologne, Tunisie, etats-Unis, Chine et Kazakhstan. il dirige régulièrement l’Orchestre de Douai région nord-Pas-de-Calais. il a dirigé également l’Orchestre national de Bordeaux-aquitaine, l'Orchestre national de Lille, l’Orchestre Philharmonique de saarbrücken (neuvième symphonie de Beethoven), l'Orchestre de la radio de Francfort, l'Orchestre des Pays de la Loire, l'Orchestre de la radio de sofia, l’Orchestre "Viva musica" de moscou, l'Orchestre symphonique de Berlin (requiem de Verdi), l'Orchestre de Bratislava, l’Orchestre de la radio de Varsovie, l'Orchestre de l'Opéra de Chine. Chef d’orchestre de la violoniste Vanessa mae, il eut l’occasion de se produire dans des salles prestigieuses comme la Philharmonie de Berlin. Parallèlement, Bruno membrey poursuit une carrière de pianiste accompagnateur qui lui permet d'aborder tous les styles de musique. il participe régulièrement à des croisières musicales. Bruno membrey est également Directeur artistique du Théâtre de Tourcoing et Directeur du Conservatoire à rayonnement Départemental de Tourcoing. il est Officier des Palmes académiques.

12

o


o rchestre PhilharMonique du M aroc Orchestre Philharmonique du Maroc acteur majeur du paysage culturel marocain, l’Orchestre Philharmonique du maroc (OPm), est devenu en 16 ans d’existence, la référence en matière de musique classique au maroc. Depuis sa création en 1996, l’OPm a produit plus de 300 concerts et a offert à son public des œuvres phares du répertoire classique. L’Orchestre Philharmonique du maroc est synonyme de passion, d’engagement, de qualité mais aussi d’échanges et de rencontres. Des solistes et chefs de grand talent ont apporté leur savoir faire et partagé leur enthousiasme dans cette riche aventure : abdel rahman el Bacha, Patrice Fontanarosa, régis Pasquier et récemment Gilles apap. Les saisons de l’OPm s’articulent autour de rendez-vous incontournables : les Concerts d’Ouverture (octobre), le Cycle Beethoven (décembre), les Concerts du nouvel an (janvier), le Concours international de musique du maroc (mars), l’Opéra (avril), et la Fête de la musique (juin) ; soit entre 30 et 40 concerts par an. L’Orchestre Philharmonique du maroc s’adresse à tous les publics. il œuvre activement pour la formation des jeunes enfants par la mise en place de véritables parcours pédagogiques, et ceci tout au long de la saison musicale. son ambition permanente est de faire rayonner l’image culturelle du maroc et de valoriser le travail de ses 80 musiciens professionnels. Véritable incubateur de talents, l’OPm a en effet énormément contribué à valoriser le statut de musicien marocain pour lui permettre aujourd’hui de vivre de son art, de sa passion.

Pour en savoir plus : www.opm.ma Facebook/ConcertsOPm

13


biograP Jean-Marc Biskup, metteur en scène Jean-marc BisKUP débute sa carrière en 1985 en chantant l’opérette et très vite on le retrouve sur les grandes scènes françaises. il organise régulièrement des croisières à thème opéra ou opérette à bord des paquebots des compagnies Paquet et Costa. il travaille alors avec de nombreux artistes internationaux : mady mesplé, Jean-Philippe Lafont, Viorica Cortez, Valeria esposito, alain Fondary, alexandrina miltcheva, Paata Burchuladze, Wilhelminia Fernandez, eve ruggieri et le Ballet national d’espagne. membre de la s.a.C.D., il est co-auteur de nouvelles versions de La Vie Parisienne et de La Belle Hélène. soucieux d'explorer toutes les facettes de la profession, Jeanmarc BisKUP s'est lancé rapidement dans la mise en scène en se spécialisant dans les mises en scène à grand spectacle dans de grands lieux qu’ils soient de plein air ou plus traditionnels comme les scènes nationales ou les zéniths et les palais des congrès. il est aussi le directeur artistique de la saison d’opérette au Théâtre sébastopol de Lille. Jean-marc BisKUP participe à la saison inaugurale du nouvel Opéra Carlo-Felice de Gênes en tant qu'assistant metteur en scène. il a réalisé la mise en scène de rigoletto et aïda pour diverses scènes européennes.

Silvia daLLa BeneTTa (Soprano), dans le rôle de Violetta

14

Figure marquante de la nouvelle génération des sopranos italiennes, silvia Dalla Benetta mène une carrière internationale sur les plus grandes scènes européennes ainsi qu’en amérique du nord et du sud. elle débute au Théâtre Coccia de novarre dans le rôle de marguerite dans Faust, micaela dans Carmen et musetta dans La Bohème. elle est ensuite choisie pour interpréter ce rôle au célèbre festival international Puccini de Torre del Lago. elle débute au célèbre festival de arènes de Vérone dans Carmen aux côtés du grand ténor marcello alvarez. sa voix longue, puissante aux aïgus faciles et aux couleurs lyrico-dramatiques lui permettent d'aborder les rôles les plus difficiles comme Norma ou Lucia di Lamermoor dans lesquels elle triomphe en suisse et en italie. ses capacités vocales lui permettent d'être aussi l’une des rares chanteuses au monde capable de chanter le même soir les 3 rôles féminins des Contes d'Hoffman. elle est la spécialiste italienne actuelle du rôle de Violetta dans Traviata qu’elle interprète sur les plus grandes scènes italiennes : Vérone, Florence, Turin, Gènes... ainsi qu’au Festival international Puccini de Torre del Lago l’été 2012.


raPhies Valter BOrin (Ténor) dans le rôle d’alfredo Germont Valter Borin est un tenor italien de renommée internationale au talent à multiples facettes. sa voix de ténor lyrique à la fois puissante et brillante aux aigus superbes, doublée d’une musicalité sans failles acquise par sa formation de pianiste et de compositeur. ses moyens vocaux exceptionnels lui ont permis de gagner plusieurs concours internationaux qui lui ont ouvert rapidement les portes des plus grands rôles du répertoire de ténor. Parmi les étapes marquantes de sa carrière : Nabucco et Carmen dans les arènes de Vérone et à l’opéra de rome, Aïda aux thermes de Caracalla à rome, la Bohème au Festival Puccini de Torre del Lago. Parmi ses rôles de prédilection, il y a le Duc de mantoue dans Rigoletto et alfredo de la Traviata qu’il a interprété à Vérone, Hong Kong, Pekin, Gènes, Parme… il vient de faire des débuts très remarqués dans la Juive d’Halevy à saint Petersbourg. Valter Borin a travaillé avec les plus grands chefs d’orchestre : nello santi, Bruno Campanella et les metteurs en scène Bob Wilson, Pier Lugigi Pizzi.

Kristian PauL (Baryton) dans le rôle de Giorgio Germont Kristian Paul étudie le chant auprès d'andréa Guiot, JeanChristophe Benoit, travaille la mélodie ainsi que le lied avec Gérard souzay, et l'art dramatique avec Vincent Vittoz. il s'installe ensuite à Paris pour suivre les cours d'interprétation de Gabriel Bacquier et des cours de technique vocale avec la soprano michèle Command. en 2003, Kristian Paul obtient, à l'unanimité, le Premier Prix du concours international de chant de Vivonne (France). Kristian Paul a de nombreux rôles à son répertoire aussi bien dans l’opérette, Le Baron De Gondremark (La Vie Parisienne d’Offenbach), Duparquet (Die Fledermaus de strauss) que dans l’opéra escamillo (Carmen de Bizet), athanaël (Thaïs de massenet), Valentin (Faust de Gounod), enrico (Lucia Di Lammermoor de Donizetti), scarpia (Tosca de Puccini), le Comte (Les Noces de Figaro de mozart), Oneguine (Eugène Oneguine de Tchaïkovski), Don Giovanni (Don Giovanni de mozart), sharpless (Madame Butterfly de Puccini)… en mars 2010 la Bayerische staatsoper de munich l’appelle pour remplacer le baryton alain Verhnes dans le rôle du marquis de la Force, ainsi qu’en novembre 2011, Luther et Crespel dans les Contes d’Hoffmann aux cotés de Diana Damrau et rolando Villazón. Début 2012, il interprète encore Sharpless pour l’inauguration du Théâtre de Fribourg (suisse).

15


biograP Ghezlane Hanzazi (Mezzo-soprano) dans le rôle de Flora Bervoix Ghezlane Hanzazi est née à rabat au maroc. elle débute ses études de piano et de solfège au Conservatoire national de musique et de Danse de rabat. a l'âge de 13 ans, elle rejoint la Chorale de rabat sous la direction du compositeur et chef de chant français Louis Peraudin qui lui enseigne les bases de l'art du chant classique. Ghezlane Hanzazi poursuit ses études secondaires au maroc et après l'obtention de son bac, elle part en France en 1996 se perfectionner en musique et étudier le chant classique. elle obtient alors plusieurs médailles et premiers prix des conservatoires de Bourgoin-Jallieu, de Lyon et de Toulouse ainsi que le Diplôme d'etat d'enseignement de chant et de technique vocale et une licence en musicologie. Ghezlane Hanzazi a toujours su charmer et provoquer beaucoup d'émotion chez son public par la justesse et la sensibilité de ses interprétations.

Florian WeSTPHaL (Basse) dans le rôle du baron douphol il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de Paris en 1990 dans les classes de chant, d'Harmonie, Contrepoint, Fugue, et Histoire de la musique. il obtient en 1997 son Diplôme supérieur de Chant. Depuis, Florian Westphal chante les grandes oeuvres pour voix de basse chantante du répertoire d'opéra et d'oratorio. C’est un habitué du répertoire mozartien. Cependant sa présence scénique lui a valu d¹être engagé aussi dans des rôles plus dramatiques de Verdi à Puccini (La Bohème) en passant par Gounod (Faust) et Bizet (Carmen).

roberto CaPOViLLa (Ténor) dans le rôle de Gaston de Letorières il étudie le chant au Conservatoire de Padoue, dans la classe d’adriana rognoni. Parallèlement, il obtient un diplôme d’architecture et se spécialise dans la scénographie. a son arrivée en France, il obtient une médaille d’or et un D.e.m. dans la classe de maral Jaquelin. il est engagé en qualité d’artiste lyrique soliste et chœurs dans différents théâtres en France et compte déjà à son répertoire de nombreuses opérettes et operas ; notamment les rôles de : abdallo (Nabucco), Don Ottavio (Don Giovanni), arturo (Lucia di Lamermoor), Turridu (Cavalleria rusticana).

16


raPhies Corinne GauTier (Mezzo-soprano) dans le rôle d’annina De 1980 à 1993, Jasmine Herbé-Fouan sera son professeur de solfège et de chant. Pour l'art Lyrique, elle suivra les cours du ténor Jean Giraudeau. Les premiers prix supérieurs d'art Lyrique, en catégories opéra et opérette lui sont décernés, en 1986, au conservatoire des Hauts de seine. Corinne Gautier obtiendra encore d'autres récompenses. au fil des ans, son répertoire s'est étoffé, il comprend aujourd'hui une cinquantaine de rôles. notamment parmi les opéras Mireille, Carmen, Faust, les Pêcheurs de Perles, La Flûte enchantée, la Sainte de Bleecker Street et parmi les opérettes la Mascotte, les Mousquetaires au couvent.

alain Herriau (Basse) dans le rôle du docteur Granville alain Herriau débute le chant à stuttgart en 1993. en 1995 il chante dans Le Dialogue des Carmélites de Francis Poulenc, Tosca de Puccini et Don Procopio de Bizet. en 1996, il entre au CnsmD de Paris où il obtient son Prix de Chant avec mention. il intègre ensuite l’académie européenne de musique d’aix-en-Provence ce qui lui permet de chanter au Festival d’aix-en-Provence. en 2000, il obtient un Prix spécial du jury au Concours international de Chant de marmande avant d’intégrer l’Opéra studio de Lyon. On a pu l’entendre sur de nombreuses scènes lyriques, à rennes, massy, rouen, Tours...

Thomas HuerTaS (Basse) dans le rôle du Marquis d’Obigny il étudie le chant auprès de malcolm Walker du Conservatoire national supérieur de Paris et de roger soyer. en avril 2009, il remporte le 2ème prix du concours national de chant de la ville de Béziers. il s’est récemment perfectionné auprès de Teresa Berganza et de José Cura. après ses débuts en 2004 à l’Opéra de Limoges sous la direction de Guy Condette dans Les saltimbanques de Louis Ganne dans une mise en scène de J.-F. Vinciguerra et Yakuside dans Madame Butterfly dans une mise en scène d’eric Chevalier, il chante Fiorello dans Il Barbiere di Siviglia avec l’Opéra-studio de Genève mis en scène par serge Lipszyc et dirigé par Jean-marie Curti.

17


le choeur et les danseurs Le chœur : Les Voix du Maroc

rassemblant plusieurs choristes ayant une formation solide acquise dans divers conservatoires de musique nationaux et internationaux, les voix du maroc est un chœur qui occupe une place de choix parmi les formations musicales classiques du royaume.

Chef de Choeur : dominique alévêque musicienne accomplie, Dominique alévêque initie des projets artistiques et éducatifs innovants avec de nombreux partenaires institutionnels avec comme principal objectif : Transmettre son art au plus grand nombre. Professeur de piano au conservatoire Gautier d'epinal, chef d'orchestre, organiste, elle dirige le choeur "Les Voix du maroc" depuis septembre 2012."

Les danseurs Les danseurs sont les élèves de madame najia LaTTaOUi, Directrice et chorégraphe de l'école de danse du FiT n' DanCe à rabat.

De gauche à droite Lamyae Chikhi, Zakaria OuTaLeb, Zineb eL amrani, Yasmine benkiran, Soraya aLj, Zakaria bennane, hind GheïT.

18


La musique sous toutes ses notes sur

19


Pa rc o u rs E n fa n t

passeurs de Lumière : philosophie de l’initiation à l’Opéra

Pendant 20 années, j’ai été directrice du théâtre d’Herblay (Val d’Oise – France). A Rabat l’an passé, j’ai mené un travail d’initiation à l’opéra destiné aux élèves âgés entre 5 et 11 ans. Cette longue expérience qui a touché près de 40 000 enfants, m’a permis de mettre en lumière l’importance essentielle de cette transmission culturelle.

janie LaLanDe Directrice du projet Culturel Opéra

L'enfants spectacteur et l'opéra L’opéra, grâce à son visuel très fort et à l’émotion qu’il fait naître, permet de déclencher facilement un éveil à la musique chez les élèves. Un programme pédagogique est mis en place chaque année autour de la production d’opéra de l’Orchestre Philharmonique du maroc. Ce programme est destiné plus spécialement aux jeunes élèves des écoles élémentaires et début de collège. il s’appuie à la fois sur la connaissance approfondie de l’œuvre présentée mais aussi sur la découverte des métiers des différents acteurs artistiques et techniques. Un dossier pédagogique complet est remis aux enseignants. nous proposons ensuite une intervention en classe : « Comment le compositeur raconte l’histoire par la musique ». enfin les élèves rencontrent les acteurs de cette création Cet approfondissement dans la connaissance d’une œuvre permettra aux élèves et à leur enseignants, le jour de la représentation, d’en goûter pleinement toute l’émotion et la magie de cet art lyrique. nous remercions tous les établissements scolaires qui nous ont accompagnés dans cette aventure. Classes de Rabat inscrites au programme Traviata : au total 27 classes allant de la classe de la moyenne section à la quatrième : ecoles : Paul Cézanne, andré Chénier, andré malraux, albert Camus, Pierre de ronsard, Collège saint-exupéry.

20

Les enfants découvrent les décors et costumes de l'Opéra. au Théâtre national mohammed V à rabat


n t S p e c tat e u r Quelques témoignages

Collège Saint-Exupéry – Rabat « nous avons choisi de faire de l'intervention de Janie Lalande le point de départ de notre projet opéra […]. L'intervention a été extrêmement appréciée par les professeurs pour sa richesse et sa clarté. nous avons été très agréablement surpris par toutes les connaissances que les élèves ont pu restituer par la suite […] Du point de vue de la trame, il est intéressant de voir leurs réactions concernant le rôle de la courtisane, mais aussi celui du père (Germont) qui lui demandera de se sacrifier pour le bonheur de sa fille ».

rencontre des enfants avec janie Lalande, le 15 janvier 2013 à rabat

nale de rience. Il s’agit là d’une manière origi L’OPM réitérera annuellement cette expé lyrique fascinant du spectacle vivant et de l’art faire découvrir aux enfants le monde ain. dem de quotidien et d’en faire les spectateurs en particulier, d’enrichir leur univers

représentation scolaire de la bohème en avril 2012 à rabat

21


aCTuaLiTe d 13ème édition du Concours international de Musique du Maroc Une finale internationale de très haute tenue !

La 13ème édition du Concours international de musique du maroc, dédiée au Piano, s’est clôturée samedi 16 mars 2013, par un concert donné par les lauréats au rialto à Casablanca. Pour la première fois l'orchestre philharmonique du maroc a accompagné les candidats sur toutes les épreuves (demi-finales et finales), ce qui représente une opportunité pour les condidats. C’est une finale qui fera date ce jeudi 14 mars 2013 à rabat : en effet, devant l’exceptionnelle qualité des candidats et l’impossibilité de départager deux d’entre eux, le jury a créé la surprise en sélectionnant non pas trois mais quatre finalistes. Cet évènement est soutenu par le Crédit du maroc pour la 3ème année consécutive.

De gauche à droite jamal LemriDi, DG du Crédit du maroc, baldoméro VaLVerDe Président du Directoire du Crédit du maroc et Farid benSaïD Président de l'Orchestre Philharmonique du maroc

Palmarès de l’édition 2013

22

Antonii BARyCHEVSkI, 24 ans - Ukraine Grand Prix du Jury Alexander SINCHUk, 25 ans - Russie 2ème Prix du Jury Prix du Public Prix de l'Orchestre Sean CHEN, 24 ans - USA 3ème Prix du Jury Hanbin CHyUNG, 22 ans - Corée du Sud 4ème Prix du Jury

Légende 1 : antonii barYCheVSki Légende 2 : alexander SinChuk Légende 3 : Sean Chen Légende 4 : hanbin ChYunG


e de L'OPM

Ski k

printemps Musical des Alizés d'Essaouira : Pour sa 13ème édition, le Festival de musique de chambre prévu du 25 au 28 avril 2013 invite l'Orchestre Philharmonique du Maroc, qui sera dirigé par Benoît GIRAULT. Vendredi 26 avril 2013 à 21h Ouverture de la Traviata (G.Verdi) : abdellah Lasri (Ténor), silvia Dalla Benetta (soprane) Concerto pour piano n°5, dit "l'empereur" (L.V.Beethoven) : abderrahmane el Bacha (Piano) Samedi 27 avril 2013 à 21h extraits du Lac des Cygnes (P.L.Tchaîkovski) rhapsodie sur un thème de Paganini (s.rachmaninov) : marouan Benabdellah (Piano) Concerto pour piano en la mineur (e.Grieg) : Pascal amoyel (Piano)

L'OpM célèbre la Fête de la musique Concert parrainé par la Fondation CDG Direction : Laurent Noguès Jeudi 20 Juin à 20h30 : Concert gratuit, Cinéma rialto, Casablanca Vendredi 21 Juin à 20h30 : Concert gratuit, Théâtre national mohammed V, rabat Programme : Ouvertures en Fête Orfeo de monteverdi Les noces de Figaro de mozart Coriolan de Beethoven Créatures de Prométhée de Beethoven La Force du destin de Verdi La Traviata de Verdi Barbier de séville de rossini Tannhäuser de Wagner West side story de Bernstein Danzon n°2 de marquéz

23


le PrograMMe social Mazaya Rencontres musicales

Le 11 mars dernier, les enfants du programme mazaya ont suivi des master class avec trois grands musiciens: Diane Dubon (altiste), rené Benedetti (violoncelliste) et Gérard Granier (contrebassiste). Des rencontres enrichissantes, constructives qui ont permis un véritable échange musical. Pour rappel, mazaya est un programme éducatif destiné aux enfants défavorisés et déscolarisés de 8 à 14 ans, porté par la Fondation Ténor pour la Culture. Le programme mazaya dont l’ambition est de faire de la musique un outil de développement social, offre à ces jeunes enfants démunis un avenir professionnel à travers le métier de musicien.

nous remercions chaleureusement toutes les entreprises, institutions, organismes publics et personnes qui contribuent de près au développement de ce programme social. Nous contacter : Fondation Ténor pour la Culture : Tél. : +212 (0)5 22 42 81 80 - Fax : +212 (0)5 22 42 81 83 Bouchra amrani : +212 (0)6 46 11 13 41 - bouchra.amrani@opm.ma Caroline saunier : +212 (0)6 46 10 21 02 - caroline.saunier@tenorgroup.ma

24


actualités de l'eiMd Weekend guitare : les 20 et 21 Avril

a l'eimD de Casablanca, des master class d’erik marchelie et des concerts d'élèves et de professeurs.

Galas de danse : le 12 Mai et le 1er Juin

- Gala de danse de l'eimD de rabat, le dimanche 12 mai à 13h00, au Théâtre national mohammed V de rabat - Gala de danse de l'eimD Casablanca, le samedi 1er juin à 16h00, au Théâtre national mohammed Vi de Casablanca.

Concours des Jeunes Talents Mars à mai 2013

afin d’encourager ses élèves talentueux, l’ecole internationale de musique et de Danse (eimD) organise un « Concours des Jeunes Talents », ouvert exclusivement aux élèves instrumentistes, chanteurs et danseurs (danse classique), inscrits dans le « Parcours diplômant» des eimD de Casa et de rabat. La limite d'âge est fixée à 15 ans. Lors de la finale qui aura lieu en mai, chaque élève présentera un programme instrumental libre ou une variation chorégraphique de son choix. Deux « prix des Jeunes Talents » seront ensuite remis par le jury présidé par Farid Bensaïd.

Concours National de Musique du Maroc

Épreuves : du lundi 24 au samedi 29 juin 2013 Concert des lauréats du concours : le samedi 29 juin 2013 Cette 11ème édition, organisée par l’ecole internationale de musique et de Danse, sera consacrée au piano. Le Concours est ouvert aux pianistes de toutes nationalités vivant au maroc âgés de 5 à 30 ans à la date limite de l'inscription. Contact et renseignements EIMD Casablanca 439, route el Jadida – Oasis - Casablanca 0522 25 25 74 EIMD Rabat 73, lot meddoun Bir Kacem – souissi – rabat 0537 75 51 51 www.eimd.ma / facebook.com/EcoleEimd

26


reMercieMents nos remerciements les plus sincères aux institutions, aux organismes et aux personnes qui ont accompagné et soutenu l’Orchestre Philharmonique du Maroc depuis sa création, ainsi qu’aux artistes étrangers. Forces Royales air Garde Royale Gendarmerie Royale Ministère de la Culture Conseil Préfectoral de Rabat Wilaya du Grand Rabat Communauté urbaine de Rabat Wilaya de Rabat Conseil de la Commune urbaine de Rabat Conseil Préfectoral de Casablanca Wilaya du Grand Casablanca Région du Grand Casablanca Conseil de la Commune urbaine de Casablanca Mohammed BEnhSain, directeur du théâtre national Mohammed V Ecole internationale de Musique et de danse (Rabat et Casablanca) Fondation ténor pour la Culture Conservatoire de Musique et de danse de Rabat accolade Studio Flash Rabat Carrefour des Livres Casablanca Les Eaux Minérales d’Oulmès Orchestre Pasdeloup CtM nadia SaLah, administrateur du Groupe Eco-Médias La direction Communication de FnaC Maroc Laila MatJinOuChE anna PaStORE, directrice institut Culturel italien de Rabat Piergiorgio ChERuBini, ambassadeur d’italie au Maroc nous remercions chaleureusement les musiciens étrangers pour leur participation aux concerts, ainsi que toutes les personnes qui ont collaboré de près ou de loin à l’organisation de cet évènement.

28


Open

New Frontiers in Hospitality

Accor Maroc, Partenaire de la 17ème édition de l’Orchestre Philharmonique du Maroc Ouvrir de nouvelles frontières, c’est vivre et imaginer autrement l’hôtellerie de demain. C’est réinventer nos offres, nos services et nos métiers, avec passion. Cette passion, nous la cultivons jour après jour avec l’exigence de faire grandir chacun de nos 145 000 collaborateurs, respecter les communautés qui nous accueillent et transmettre le meilleur aux générations futures. Du luxe à l’économique, plus de 4 426 hôtels dans le monde répondent à toutes vos envies de voyage, à tous vos besoins et à tous vos budgets. Partout dans le monde. Accor au Maroc, c’est déjà 35 hôtels dans 13 villes du royaume : 7 Sofitel, 2 Pullman, 2 Mgallery, 1 Novotel, 1 Suite Novotel, 2 Mercure, 16 ibis, 3 ibis budget et 1 Coralia Club.


coMité d’honneur et de soutien de l'oPM L’Orchestre Philharmonique du maroc remercie chaleureusement les membres de son Comité d’Honneur et de soutien pour la qualité de leur engagement en faveur de la musique et de la culture. Leur aide participe concrètement au rayonnement de l’orchestre. hassan aBOuyOuB, anass aLaMi, hassan aMRani Jacques attaLi, Christiane autin, andré azOuLay, Mohamed BEnChaaBOun, Othmane BEnJELLOun, amina BEnKhadRa,

ambassadeur du Maroc en italie directeur Général de la CdG Wali de Rabat Economiste et Ecrivain Conseillère en communication Conseiller de Sa Majesté Le Roi Président directeur Général de la Banque Populaire Président directeur Général de la BMCE directeur Général de l'Office national des hydrocarbures et des mines

hosni BEnSLiManE, Jean-Claude CaSadESuS, Mourad ChERiF, Gerhard dEiSS, Bruno dEthOMaS, abdel Rahman EL BaCha, ahmed ESSyad, Mustapha FaRiS, Charles FRiES, alberto José naVaRRO GOnzÁLEz Saâd haSSaR, Georges François hiRSCh,

Général de Corps d’armée Chef de l’Orchestre national de Lille Président du Conseil de Surveillance de la BMCi ancien ambassadeur d’autriche au Maroc ancien ambassadeur de l’union Européenne au Maroc Pianiste Concertiste Compositeur de musique classique contemporaine Président d’honneur de la BMCi ambassadeur de France au Maroc ambassadeur d'Espagne au Maroc ancien Secrétaire d’Etat au Ministère de l’intérieur ancien directeur de la Musique et de la danse au Ministère de la Culture, France

haruko hiROSE, ancien ambassadeur du Japon au Maroc Saïd iBRahiMi, directeur Général de Casablanca Finance City Saïda LaMRani KaRiM, Président du Conseil de surveillance du Crédit du Maroc

Eneko LandaBuRu, Ex ambassadeur de l’union Européenne au Maroc Fayçal LaRaiChi, Président directeur Général de la SnRt

30

La Présidence de ce Comité a été confiée à mustapha Faris, fervent mélomane qui soutient l'Orchestre depuis sa création.


M


Musiciens de l'oPM Premiers Violons

anas semLaLi

(Violon solo)

Contrebasses

Farid BensaïD

mouad aBBaD Gibril Bennani Youssef Bennani Omar eCH CHOrFi Laszlo FODOr Hicham iBOUrK Hicham iHiri Yassine maTJinOUCHe ahmed reGraGUi Youssef semLaLi samir Tamim

Seconds Violons

mohammed HaCHOUmi Yassine aJemaa (Chefs d’attaques)

(Chef d’attaque)

Flûtes

Johanne FaVre-enGeL (Flûte solo)

abdessamad LaZraK ( Flûte)

Hautbois

Hayat aBOU eL HaJa (hautbois solo) nabil m'HiriZ

Bassons

Altos

Todor TaCHeV (Cor solo) Jamila BOUCHeKara abdelilah Hasini ayoub saHrOUTe

(Chef d’attaque)

Jamal assOUaD moulay ismail aLaOUi mohamed BrarOU redouane eLGUennOUni Lahcen FassaL mustapha HaFssi mohammed maGHssOUL mohammed OUaKKi abdelghani ZOUiTni

Violoncelles

rené BeneDeTTi abderrafik CHerraF (Chefs d’attaques) mohammed Habib BeLaaBar adil BOUmaH Laurence mUraTeT anwar saiDi

anwar BeLHamiDi mustapha BenDaOU

mohamed JOUmaa abdelilah maGHraOUi mohamed OUaaBOUD

réda aGDi mohamed Ben HamOU Jawad BOUTar morad DOUiDa Toufik eDDaHBi abdelkader raHmani mahjoub seGHiri miyuki YamaGUCHi Zaki ZaZ Cécile LUCas

32

Gérard Granier

Percussions

Laurent nogues (Basson solo) mohamed samari

Clarinettes

Vincent LOCHeT (Clarinette solo)

abdelali ZaKaria

Cors

Trompettes

abdelkbir CHareB (Trompette solo)

mohammed aFTaHi

Trombones

abdelali LamaaLem (Trombone solo)

said KannOUri Hassan raZiKi

Tuba

rachid BOUrHani

Timbales

raphaël LePreTre

Equipe administrative Présidence Farid BensaiD Secrétariat Général Yassine maTJinOUCHe Direction Déléguée Bouchra amrani Trésorier Lotfi KOssemTini Chef Assistant Laurent nOGUes Direction Technique mohamed LOUZGani Organisation & Production adnane ZOUGari Affaires Générales ahmed BeCHTaOUi Régie Brahim eL FaiZ Boubker FaHim Toufik GUennOUn Parthothèque Hakim ennaser Programme social Mazaya Hanaa BOUTaLeB

Fondation Ténor pour la Culture Relations Publiques et Partenariats Caroline saUnier Conseiller Artistique Benoît GiraULT

Contrôle de Gestion mariam DaHmane Finance radouane aHLiYaT Juridique Lotfi KOssemTini


ts


souvenirs en images des meilleurs moments de l'OpÊra La Bohème -avril 2012


On a parle de nous

Special thanks to À l'occasion de la production de Traviata, alain Carbonare, Maître Luthier, offrira à l'Orchestre Philharmonique du Maroc un magnifique violon alto. ancien pianiste, arrangeur, compositeur, ayant participé aux arrangements et à la création d'une dizaine de disques dont certains ont été disques d'or, alain Carbonare a été lauréat du grand prix du disque de montreux en 1981. il est très connu dans le milieu artistique pour avoir produit plus de 700 instruments, dont certains destinés à de grandes stars, telles que Yehudi menuhin, rostropovicth ou encore, Céline Dion et son orchestre. C'est le second instrument que le luthier met à la disposition de l'OPm, après un violon offert en 2006. Dans le futur, il prévoit de d'offrir un violoncelle et un autre violon pour que l'orchestre marocain ait un quatuor complet de sa fabrication. Un grand merci à alain Carbonare pour ce beau cadeau ! www.alaincarbonare.fr


Le Cercle de l’Orchestre Philharmonique du Maroc L'Orchestre Philharmonique du Maroc tient à remercier l'ensemble de ses partenaires pour leur confiance et leur soutien généreux et fidèle. 2M accor hospitality afric audit Conseil atlanta atlas Voyages attijari Finances Corp. aswat axa assurance Bourse de Casablanca Bymaro C.i.h. C.M.h. Cnia Saada Coca Cola Crédit agricole du Maroc Crédit du Maroc C.t.M. Ecole internationale de Musique et de danse Eqdom Ernst & young FnaC Maroc Fondation Banque Populaire Fondation BMCi Fondation CdG Fondation ténor pour la Culture Groupe aFMa Groupe RMO Maroc infomédiaire isaaf assistance JLEC Kia Motors Maroc

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Label'Vie L’Economiste Les Eaux Minérales d’Oulmès Lydec MaMda MCMa Maroc assistance internationale Marsa Maroc Méditel Ministère de la Culture Mifa yamaha Musique Office national des aéroports Office national des Pêches OnCF O.n.M.t. Poste Maroc RMa Watanya Rekrute.com Royal air Maroc Sigmatel Société Générale Stokvis Synchronism team young & Rubicam ténor Group théâtre national Mohammed V tOtaL Maroc uGGC Wafa assurance Wafasalaf zurich assurances Maroc

Association à but non lucratif Tél : + 212 (0)5 22 42 29 52 | Fax : + 212 (0)5 22 47 31 74 www.opm.ma | contact@opm.ma

Web opm programe avril13  
Advertisement