Page 1

En hommage au Pr. Abderrahim Harouchi

'32')687 39:)6896)

7%-732

3VGLIWXVI4LMPLEVQSRMUYIHY1EVSG (MVIGXMSR&IRSwX+MVEYPX

DEBUSSY

Prélude à l'après-midi d'un faune

RAVEL

Concerto pour piano

BERLIOZ

Casablanca

Piano : Dina Bensaïd

Symphonie fantastique

Cinéma Rialto Mardi 11 Oct. 20h30 (Concert de gala réservé aux partenaires) Mercredi 12 Oct. 16h30 (Concert pédagogique)

Rabat

Mercredi 12 Oct. 20h30

Théâtre National Mohammed V Jeudi 13 Oct. 20h30

Marrakech

Théâtre Royal Samedi 15 Oct. 20h30

Programme Partenaires Média

Avec le soutien de la Wilaya de Marrakech


S ommaire ĔęĉĚėĴĘĎĉĊēęĉĊ ĔęĔėĘĆėĔĈ ĔęĉĚėĴĘĎĉĊēęĉĊđ̵ ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ ēĊĆĘĘĎĔēĆėęĆČĴĊ ĔđĎĘęĊĎēěĎęĴĊ ėĴĘĊēęĆęĎĔēĉĊĘšĚěėĊĘĊęĉĊĘĈĔĒĕĔĘĎęĊĚėĘ ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊđ̵ ĆēĈĊĒĊēęĉĚĕėĔďĊęĆğĆĞĆ ǯĆēēĴĊĉĊđĆĉĆēĘĊĠđǯ  ĔĒĎęĴĉǯ ĔēēĊĚėĊęĉĊĔĚęĎĊēĉĊđǯ ĔĒĒĆČĊĆĚėĔċĊĘĘĊĚėćĉĊėėĆčĎĒ ĆėĔĚĈčĎ ĚĘĎĈĎĊēĘĉĊđ̵ ĊĒĊėĈĎĊĒĊēęĘ ĊėĈđĊĉĊđ̵

4 5 6 8 10 12-14 18-22 23-24 25 27 28 29 30 32

3


MOT DU PRÉSIDENT DE KIA M O T O R S M A R O C

Les valeurs véhiculées par la musique classique ont une portée universelle. La recherche de l’excellence dans l’exécution et la parfaite synchronisation permettent d’obtenir une symphonie de premier ordre. La musique classique est également amenée à intégrer une dimension d’innovation et de découverte. Cet état d’esprit anime plus que jamais notre marque pour s’associer à l’une des aventures culturelles les plus prestigieuses et les plus réussies de notre pays : l’Orchestre Philharmonique du Maroc. A travers ce partenariat, nous souhaitons renforcer notre image d’entreprise citoyenne, acteur de sa cité, en nous engageant dans le domaine culturel, en plus de notre action sociale et sportive.

4

A partir de cette saison, KIA Motors Maroc se fera un immense plaisir de soutenir les Concerts d’Ouverture de l’Orchestre Philharmonique du Maroc qui seront cette année marqués par un hommage posthume rendu au Professeur Abderrahim Harouchi, un personnage qui a profondément marqué la société marocaine, tant sur le plan politique, humanitaire que culturel. KIA Motors Maroc vous souhaite une excellente soirée et un très beau spectacle !

Président de Kia Motors Maroc


MOT DU PRÉSIDENT ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU MAROC

L’Orchestre Philharmonique du Maroc entame sa 16ème saison musicale avec toujours la même détermination à présenter à son fidèle public une programmation riche et variée. Ce sont donc plus de 30 concerts que les 80 musiciens de l’OPM offriront cette saison aux mélomanes de Casablanca, Rabat, Fès, Marrakech, El Jadida, Tanger et Agadir. Notre saison démarre, comme à l’accoutumée, par les prestigieux concerts d’Ouverture avec l’orchestre dans sa formation complète, renforcé par quelques musiciens de l’orchestre parisien Pasdeloup, notre partenaire depuis 3 ans. Ces concerts vous montreront, je l’espère, le niveau atteint aujourd’hui par l’OPM et l’émergence de jeunes solistes marocains que nous nous faisons un devoir d’encourager. La jeunesse et le dynamisme de

ces artistes ne pourront en aucune manière apaiser notre profonde tristesse après la récente perte du Professeur Abderrahim HAROUCHI. Abderrahim était non seulement membre du comité d’Honneur et de Soutien de l’OPM, mais il était également un ami sincère et fidèle qui a accompagné et soutenu avec sa hargne et son verbe légendaire, le projet de notre orchestre. Sa présence nous manque, mais nous jouerons à chaque représentation pour lui, avec la certitude qu’il nous entend d’où il repose. Ces concerts d’Ouverture, nous te les dédions, cher Abderrahim, en hommage à ton humanisme et à ton action citoyenne au Maroc. Nous sommes à Dieu et à lui nous revenons.

Président Fondateur de l’OPM Président de Ténor Group Pr. Abderrahim Harouchi

5


ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

CLAUDE DEBUSSY Prélude à l’après-midi d’un faune MAURICE RAVEL Concerto pour piano en Sol I. Allegramente II. Adagio assai III. Presto

Soliste : Dina Bensaïd

Entracte HECTOR BERLIOZ Symphonie fantastique I. Rêveries – Passions II. Un bal III. Scène aux champs IV. Marche au supplice V. Songe d’une nuit de sabbat

6


ēĊĆĘĘĎĔēĆėęĆČĴĊ Benoît Girault, Direction Benoît Girault est Directeur artistique et Premier chef invité de l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM). Depuis 2007, il conduit un répertoire classique du niveau des meilleurs orchestres. Il réalise notamment la première intégrale des Symphonies de Beethoven au Maroc. Outre les concerts symphoniques, il dirige également les représentations lyriques et les concerts donnés dans le cadre du Concours International de Piano. Benoît Girault, pianiste de formation, est lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classes d’harmonie et de contrepoint, d’analyse musicale et d’histoire de la musique, d’instrumentation et d’orchestration, d’esthétique et de direction d’orchestre). Finaliste des Concours internationaux de direction d’orchestre de Tokyo et de Besançon, il s’est produit à Paris (Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Élysées, Théâtre du Châtelet), Bruxelles, Stuttgart, Amsterdam, Singapour, Tokyo, Sapporo). Accompagnateur apprécié et doté d’un très large répertoire, il a joué ces dernières années avec des solistes de renommée internationale, tels que Paul Meyer, JeanPhilippe Lafont, Abdel Rahman El Bacha, Gilles Apap, David Guerrier, Pascal Godart, Karen Vourc’h, Nicolas Dautricourt, Siheng Song.

| ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

L’OPM, retour sur une histoire

8

Acteur majeur du paysage culturel marocain, l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM), association à but non lucratif, est devenue en 15 ans d’existence, la référence en matière de musique classique au Maroc. L’OPM s’adresse à toutes les catégories de mélomanes et futurs mélomanes. Son positionnement est « élitiste » de par l’image et la qualité artistique qu’il propose, à travers le choix original de sa programmation. Depuis près de quinze ans, l’OPM a produit plus de 300 concerts et a offert à son public les œuvres les plus importantes du répertoire classique : des plus grandes symphonies (6 des 9 symphonies de Beethoven, Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, la Pathétique de Tchaïkovski…), aux opéras majeurs (Traviata, Rigoletto, l’enlèvement au Sérail, Carmen et le Barbier de Séville, Les Noces de Figaro, La Flûte enchantée et dernièrement Tosca…). Il a accompagné des solistes de renom parmi lesquels Laurent Korcia, David Grimal, Abdel Rahman El Bacha, Paul Meyer, Régis Pasquier, Carles Trépat, Patrice Fontanarosa... L'OPM a également participé à des créations d’œuvres symphoniques. En janvier 2011, l’OPM a interprété une création mondiale de musique classique contemporaine, écrite par le compositeur marocain Ahmed Essyad, souhaitant ainsi rendre hommage au talent de ce grand personnage, mondialement reconnu. Son ambition permanente est de faire rayonner l’image culturelle du Maroc et de valoriser le travail de ses 80 musiciens professionnels. Par son sens du défi et son travail rigoureux, l’OPM souhaite ainsi accéder au niveau des grands ensembles internationaux et acquérir une reconnaissance sur les scènes musicales nationales et internationales. Pour en savoir plus : www.opm.ma


L’esprit sourire Accor Maroc, Sponsor Senior de la 16ème édition consécutive de l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Engagé dans la promotion culturelle et musicale, Accor Maroc, vous invite à découvrir l’ouverture de la 16ème saison musicale de l’Orchestre Philharmonique du Maroc. Fidèle à «l’esprit sourire» qui prime chez Accor Maroc, nous sommes heureux de vous faire partager notre enthousiasme pour cet événement musical. accor.com s accorhotels.com


ĔđĎĘęĊĎēěĎęĴĊ DINA BENSAID, piano

| ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

Née en août 1989 à Rabat, Dina Bensaïd débute le piano à Casablanca. A 12 ans, elle intègre l'Ecole Normale de Musique Alfred Cortot à Paris, où elle obtient trois ans plus tard son Diplôme d'Exécution. En 2005, elle rentre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris (CRR), dans la classe de piano d'Olivier Gardon et de Musique de Chambre du Quatuor Ysaÿe. Elle y obtient son prix en 2007. En 2009, Dina Bensaïd intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Georges Pludermacher et Claire Désert, puis, depuis 2011, dans la classe de Frank Braley et Haruko Ueda. Dans ce même établissement, elle suit les cours de musique de chambre de Philippe Bernold, Emmanuelle Bertrand, Marc Coppey et Bertrand Chamayou. Parallèlement, Dina est dans la classe de Direction d'Orchestre de Nicolas Brochot au Conservatoire à Rayonnement Départemental d'Evry. Elle est régulièrement invitée à jouer dans des festivals comme le Festival des Alizés à Essaouira, le Festival de Puteaux, ou les Rencontres euro-méditerranéennes organisées par Michel Plasson. Dans sa catégorie, elle a obtenu les Premiers Prix du Concours de Son Altesse Royale Lalla Meryem (2002, 2004 et 2006), du Concours Steinway à Paris (2002) du Concours National de Musique du Maroc (2003) et du Concours Flame à Paris (2006)

10

Pourquoi avoir choisi le piano ? ˜”ƒ‹†‹”‡ǡͶƒ•‹Ž‡•–—’‡—†‹ˆϐ‹…‹Ž‡†‡ˆƒ‹”‡—”±‡Ž …Š‘‹šǤ Ž•‡–”‘—˜ƒ‹–“—ǯ‹Ž›ƒ˜ƒ‹–—’‹ƒ‘Žƒƒ‹•‘‡– “—‡–”°•–Ø–‘ǯƒƒ••‹•‡†‡˜ƒ–Ž‡…Žƒ˜‹‡”Ǥ ǯƒ˜‘—‡‡ƒ˜‘‹” ” ˆƒ‹–ƒ••‡œ”ƒ’‹†‡‡–‘‡‹ŽŽ‡—”ƒ‹ǡ†‡’—‹•ǡ‘‡•‡ “—‹––‡’Ž—•Ǥ

3 questions à Dina Bensaïd

Si vous alliez sur une île déserte, quelle partition mettriez-vous dans votre valise ? ǯƒ‹‡„‡ƒ—…‘—’Ž‡•±‹‰‡•ǡƒŽ‘”•Œ‡’”‡†”ƒ‹•–”°•’”‘„ƒ„Ž‡‡–Ž‡‘Ž±”‘ †‡ƒ˜‡Žǡ…ƒ”Œǯƒ‹‡–‡†—†‹”‡“—ǯ‹Ž”‡‰‘”‰‡ƒ‹–†‡›•–°”‡•‡…‡“—‹…‘…‡”‡ •ƒ•–”—…–—”‡Ǥ‡”–ƒ‹•ƒˆϐ‹”‡–²‡“—ǯ—‡•—‹–‡ƒ”‹–Š±–‹“—‡•‡”ƒ‹–Ž‡ϐ‹Ž …‘†—…–‡—”†‡Žǯà—˜”‡Ǥ Que ressentez-vous à l’idée de jouer dans votre pays ? ‘—‡”ƒ—ƒ”‘…‡•–Žƒˆ‘‹•—’Žƒ‹•‹”‹‡•‡‡–—‡’”‡••‹‘‹’‘”–ƒ–‡Ǥ ‡”‡••‡• —‡‰”ƒ†‡ϐ‹‡”–±Žǯ‹†±‡†‡Œ‘—‡”…Š‡œ‘‹ǡ…‡Žƒ‡’‡—–“—‡ǯ‹•’‹”‡”†ƒ˜ƒ–ƒ‰‡ǡ‡– ǯ‹…‹–‡””‡’‘—••‡”‡•Ž‹‹–‡•’‘—”…‘–‡–‡”Ž‡’—„Ž‹…ƒ”‘…ƒ‹†‡’Ž—•‡’Ž—• …‘ƒ‹••‡—”ǡ‡–ƒ˜‡…Ž‡“—‡ŽŒ‡‡•‡•’ƒ”–‹…—Ž‹°”‡‡–Ž‹±‡Ǥ


ėĴĘĊēęĆęĎĔēĉĊĘšĚěėĊĘĊęĉĊĘĈĔĒĕĔĘĎęĊĚėĘ Claude DEBUSSY Rien ne destinait Debussy (1862-1918) à la musique, mais des rencontres vont changer son destin. Tout d’abord, une élève de Chopin lui transmet l’amour du piano (à 10 ans, il est admis au Conservatoire de Paris). Puis, Madame Von Meck, l’égérie de Tchaïkovski, le sort de son milieu étroit parisien et lui fait découvrir Vienne, Venise et la Russie. Il rencontre Wagner, puis le poète Mallarmé, découvre Boris Godounov. L’œuvre de Debussy rassemble tous les genres : la musique de chambre avec le Quatuor à cordes et les Trois sonates, l’opéra avec Pelléas et Mélisande, le piano avec les deux Arabesques, les Préludes, les Images, les Etudes, l’orchestre avec les trois chefs d’œuvre que sont La Mer, les Images, Jeux. C’est en 1917 qu’il parut en public pour la dernière fois, en créant avec Gaston Poulet sa Sonate pour piano et violon. Il s’éteint le 25 mars 1918 dans un Paris encore en guerre.

Prélude à l’après-midi d’un faune

| ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

Composition et création : 1894. Durée : environ 10 minutes.

12

La musique du Prélude à l’après-midi d’un faune est un « coup de théâtre » ! Tout, dans la couleur orchestrale, dans l’harmonie « impressionniste », dans l’importance portée au silence, tout est absolument neuf et ouvre la voie aux plus grands chefs-d’œuvre du XX° siècle. Debussy écrit dans sa note explicative : «La musique de ce Prélude est une illustration très libre du beau poème de Mallarmé ; elle ne prétend pas en être une synthèse. Il s'agit plutôt de fonds successifs sur lesquels se meuvent les désirs et les rêves du faune dans la chaleur de cet après-midi». C'est une des œuvres les plus connues de Debussy, dont le succès fut immédiat, et qui constitue le plus bel exemple de la musique impressionniste. Le « parlé » du poème sera traduit par une flûte solo qui, sans être concertante, servira de fil rouge au sein d’une improvisation d’orchestre. L’instrumentation suggère l’ambiance caniculaire, le déferlement des allusions érotiques, l’abattement qui sanctionnera cette « bonne tempête »...

Saviez vous que… Ravel, à peine né à la composition, dira que le Prélude à l’après-midi d’un faune était à ses yeux « la seule œuvre absolument parfaite de toute l’histoire de la musique ».

Maurice RAVEL Maurice Ravel (1875-1937) pourrait, de par ses origines (père de Haute-Savoie et mère basque) justifier, pour sa minutie sa réputation d'horloger suisse, et pour certains rythmes, son goût pour les choses de l'Espagne. Fasciné par l'Orient, la féerie, le monde de l'enfance, le climat musical de Ravel s'achemine vers une manière de néoclassicisme. Contemporain de Debussy et Rimsky-Korsakov, ses œuvres les plus emblématiques sont Shéhérazade, l'Enfant et les Sortilèges (sur un poème de Colette), Ma mère l'Oye, le Boléro, le Concerto pour la main gauche et le Concerto en sol qui vous est présenté ce soir. Dès 1933, il souffre d'une affection cérébrale. Il reste lucide mais, condamné à l'inaction. Il survivra quatre ans dans sa maison de Montfort-L’amaury.


Concerto pour piano en Sol Composition : achevé à l’automne 1931. Dédicacé à Marguerite Long. Création : le 14 janvier 1932 à Paris, aux Concerts Lamoureux (Salle Pleyel), par Marguerite Long (piano) et Maurice Ravel (direction). Durée : environ 22 minutes.

Le concerto est divisé en trois mouvements : un Allegramente, un Adagio assai et enfin un final Presto. On a souvent commenté l'influence du jazz dans l’œuvre, mais sa beauté transcende les genres. Elle culmine dans le mouvement lent, dont la longue cantilène, d'abord exposée par le soliste, est ensuite reprise, avec le soutien de l'orchestre, par un cor anglais. Cette page a valu à Ravel des efforts considérables et il avouait lui-même l'avoir composée mesure après mesure, en se laissant guider par l'exemple de Mozart. Après une si haute poésie, le finale introduit un contraste saisissant : c'est une sorte de tourbillon, de mouvement perpétuel qui exige de l'interprète une technique hors pair.

Saviez vous que…. En 1920, il refuse la Légion d'honneur au risque de ne pas plaire à tout le monde !

Hector BERLIOZ Voué à être médecin, Hector Berlioz (1803-1869) tient tête à ses parents et entre

Symphonie fantastique Composition : 1830. Création : le 5 décembre 1830 Durée : environ 55 minutes.

La Symphonie fantastique op. 14 (titre original : Épisode de la vie d’un artiste, symphonie fantastique en cinq parties) est une œuvre créée le 5 décembre 1830 au Conservatoire de Paris, six ans seulement après la Neuvième symphonie de Beethoven. Cette œuvre plus proche du poème symphonique que de la symphonie fait partie d’un genre appelé "musique à programme".

| ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

au conservatoire où il suit les cours de Lesueur et de Reicha. Sa première œuvre, la Messe solennelle, est de grande envergure. Le compositeur se plaît à sortir des cadres, et crée des ouvrages aux orchestrations considérables, notamment sa Symphonie fantastique qui apparaît comme un chef d'œuvre romantique de la littérature orchestrale. Il la compose après avoir rencontré l'actrice Harriet Smithson. Amoureux, passionné et déterminé, il parvient à l'épouser en 1833, mais ce mariage ne sera pas une réussite. Berlioz, qui est aussi critique et écrivain à ses heures, entreprend des tournées de concerts en Belgique, en Allemagne, à Prague et en Russie où il est vivement félicité. Ses dernières grandes œuvres à succès sont le Te Deum, L’enfance du Christ et Béatrice et Bénédicte qu'il écrit en 1862, année de la mort de sa compagne Maria Recio, qu'il avait épousé en 1854. Il meurt quinze ans plus tard d'une congestion cérébrale. Berlioz fut aussi un remarquable écrivain (Mémoires, les Soirées de l'orchestre, les Grotesques de la musique, A travers chants) et un excellent critique musical.

13


ėĴĘĊēęĆęĎĔēĉĊĘšĚěėĊĘĊęĉĊĘĈĔĒĕĔĘĎęĊĚėĘ PROGRAMME DE LA SYMPHONIE FANTASTIQUE PAR…

| ėĔČėĆĒĒĊĚĘĎĈĆđ

L’histoire

14

Un jeune musicien d’une sensibilité maladive et d’une imagination ardente, s’empoisonne avec de l’opium dans un accès de désespoir amoureux. La dose de narcotique, trop faible pour lui donner la mort, le plonge dans un lourd sommeil accompagné d’étranges visions, au cours desquelles ses sensations et ses souvenirs se traduisent en images musicales. La femme aimée elle-même est devenue pour lui une mélodie et comme une idée fixe qu’il retrouve et qu’il entend partout. Première partie : Rêveries, passions Il se rappelle d’abord ce malaise de l’âme, ces mélancolies, ces joies sans sujet qu’il éprouva avant d’avoir vu celle qu’il aime; puis l’amour volcanique qu’elle lui inspira subitement, ses délirantes angoisses, ses jalouses fureurs, ses retours de tendresse, ses consolations religieuses. Deuxième partie : Un bal Il retrouve l’aimée dans un bal au milieu d’une fête brillante. Troisième partie : Scène aux champs Un soir d’été à la campagne, il entend deux pâtres qui dialoguent un Ranz des vaches; ce duo pastoral, le lieu de la scène, le léger bruissement des arbres doucement agités par le vent, quelques motifs d’espoir qu’il a conçus depuis peu, tout concourt à rendre à son cœur un calme inaccoutumé, à donner à ses idées une couleur plus riante; mais elle apparaît de nouveau, son cœur se serre, de douloureux pressentiments l’agitent : si elle le trompait… L’un des pâtres reprend sa naïve mélodie, l’autre ne répond plus. Le soleil se couche… bruit éloigné du tonnerre… solitude… silence… Quatrième partie : Marche au supplice Il rêve qu’il a tué celle qu’il aimait, qu’il est condamné à mort, conduit au supplice. Le cortège s’avance aux sons d’une marche tantôt sombre et farouche, tantôt brillante et solennelle, dans laquelle un bruit sourd de pas graves succède sans transition aux éclats les plus bruyants. A la fin, l’idée fixe reparaît un instant comme une dernière pensée d’amour interrompue par le coup fatal. Cinquième partie : Songe d’une nuit du Sabbat Il se voit au Sabbat, au milieu d’une troupe affreuse d’ombres, de sorciers et de monstres réunis pour ses funérailles. Bruits étranges, gémissements, éclats de rire; cris lointains auxquels d’autres cris semblent répondre. La mélodie-aimée reparaît encore : mais elle a perdu son caractère de noblesse et de timidité; ce n’est plus qu’un air de danse ignoble, trivial et grotesque: c’est elle qui vient au sabbat… Rugissements de joie à son arrivée… Elle se mêle à l’orgie diabolique… Glas funèbre, parodie burlesque du Dies Irae. Ronde du sabbat. La ronde du sabbat et le Dies Irae ensemble.

Saviez vous que…. En 1827, admis au Concours du Prix de Rome, sa cantate la Mort d'Orphée fut déclarée inexécutable par le jury !


La musique sous toutes ses notes sur


ĊęĔĚėĘĚėđĆͳͷijĒĊĘĆĎĘĔēĒĚĘĎĈĆđĊ Des chiffres et des photos La saison 2010/2011 de l'OPM, c'est : 27 représentations 5 villes : Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech, et Fès 22 000 spectateurs en salle 15 000 spectateurs en plein air (Sur la place de la Wilaya de Casablanca) Plus de 3000 fans sur facebook 500 spots radio…

| ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊđ̵

Artistes invités

18

• 8 solistes (musiciens et chanteurs) • 30 choristes adultes • 9 jeunes Pianistes invités • 1 compositeur invité • 2 chefs d’orchestre invités • 2 troupes folkloriques • 67 musiciens supplémentaires invités • 15 enfants choristes


ĊĘĆėęĎĘęĊĘĎēěĎęĴĘ Une plĂŠiade d’artistes invitĂŠs Voici dans le dĂŠsordre, toutes celles et tous ceux qui ont partagĂŠ cette 15ème saison musicale avec les 80 musiciens de l’OPM, en donnant un peu de leur talent et beaucoup de leur temps‌. Merci Ă tous !

Nicolas Dautricourt (Violon, France) Ahmed Essyad (Compositeur, Maroc) Sandra-Liz Carthagena (Soprano, Mexique) Gloria Campaner (Piano, Italie) Roman Lopatynski (Piano, Ukraine) Ah Ruem Ahn (Piano,CorÊe) Qi Xu (Piano,Chine) Inga Fiolia (Piano,GÊorgie) StÊphanie Proot (Piano,Belgique) Alexey Sychev (Piano,Russie) Yekwon Sunwoo (Piano,CorÊe) Dinara Klinton (Piano,Ukraine) Jean-Philippe Lafont (Barython, France) R’Chid Regragui (Direction, Maroc) Aldo Caputo (TÊnor, Italie) Marcello Panni (Direction, Italie) Salvatore Di Cola (TÊnor, Italie) Abdel Rahman El Bacha (Piano, Liban) Ferdaous (Chanteuse, Maroc)

Oct.2010. Artistes italiens

Avril 2011. Sandra-Liz Carthagena (Tosca)

Avril 2011. Jean-Philippe Lafont (Scarpia)

Mars 2011. Qi XU au piano

Janv.

rdaous Juin 2011. Fe

2011.

| ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊÄ‘Ěľ

Nicolas Dautricourt

19

Ahme

d Essy ad


ĆėĈĔĚėĘēċĆēęĕĊĈęĆęĊĚė Dessine moi un opéra L’Orchestre Philharmonique du Maroc programme régulièrement des concerts éducatifs destinés à un jeune public. L’objectif ? faire découvrir de manière vivante et didactique la musique sous toutes ses formes. Conçus autour d’un format d’une heure, les concerts sont commentés par un présentateur pour guider le jeune spectateur dans l’univers de la musique. De clés d’écoutes en anecdotes inédites, ce voyage musical attise l’imagination des enfants. En avril 2010, l’OPM a mis en place un parcours pédagogique adapté intitulé « l’Enfant Spectateur » durant la production de Tosca. Ce parcours comprenait une préparation préalable avec divers ateliers, notamment la venue des chanteurs dans les écoles. Ont été également organisées des rencontres entre les écoliers et l’équipe technique (décorateurs, costumières, metteur en scène…). Pour clôturer l’expérience, plus de 600 enfants ont assisté à la répétition générale et ont découvert « l’arrière du décor ». Leurs dessins ont décoré le hall du Théâtre National Mohammed V durant l'ensemble des représentations. L’OPM réitère cette année l’expérience, lors de la production de La Bohème de Puccini. Si vous êtes enseignant ou directeur d’école et que cette action pédagogique vous intéresse, contactez Caroline Saunier au 06 46 102 102. (contact@opm.ma)

| ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊđ̵

nt ouvre s déc nfant du théâtre e s e L le hall dans

20

leurs

s

dessin

Rencontre avec la costumière


L’OPM recrute son chef comptable Vous êtes jeune et motivé ? Vous disposez d’une expérience d’une année ou plus dans un poste similaire ? Vous souhaitez travailler dans le milieu associatif et relever de nombreux challenges ? Rejoignez-nous en envoyant votre CV à contact@opm.ma. Le poste est basé à Casablanca.

Petit guide du spectateur averti Vous êtes confortablement installé dans votre fauteuil. Il est 20h30, le spectacle va commencer dans quelques instants. Profitez de ce court moment pour répondre à un rapide questionnaire qui vous ouvrira les portes de l’étiquette à suivre durant les concerts. Oui Non Vous arrivez toujours ½ heure avant le début du spectacle Si vous êtes en retard, vous entrez dans la salle entre les mouvements et vous installez à l’arrière pour ne pas gêner les autres spectateurs Vous éteignez systématiquement votre téléphone portable Vous ne prenez pas de photos durant les représentations pour ne pas gêner les musiciens avec votre flash Vous ne filmez pas les concerts Vous faites le moins de bruit possible car la musique classique n’est pas sonorisée Vous n’applaudissez pas entre les mouvements Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, Bravo ! Vous êtes un spectateur averti.

| ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊđ̵

21


| ĈęĚĆđĎęĴĘĉĊđ̵

đĘĴęĆĎĊēęđĠȋʹͲͳͲȀʹͲͳͳȌ

22


ÄŠÄ—Ä”Ä?ÄŠÄ™ĆÄ&#x;ĆĞĆĊĘęđĆēĈĴǨ

| ĆėęĊēĆėĎĆęĘĉĊÄ‘Ěľ

Au Maroc, près de 4 enfants sur 10* quittent le système scolaire en primaire, sans l’avoir achevÊ. L’abandon scolaire est d’ailleurs au cœur des prÊoccupations de l’Education Nationale. En marge de son action pour l’OPM, la Fondation TÊnor pour la Culture, association à but non lucratif, a donc voulu elle aussi contribuer à combattre ce Êau, en dÊveloppant un projet social dans le domaine de la musique : Mazaya

24

Dans cette optique, elle s’est lancĂŠe en octobre 2010 dans un vaste projet social. Mazaya est un programme ĂŠducatif destinĂŠ aux enfants dĂŠfavorisĂŠs et dĂŠscolarisĂŠs. Il consiste Ă leur offrir un avenir professionnel Ă  travers le mĂŠtier de musicien, grâce Ă  un parcours ĂŠtalĂŠ sur 5 ans et couplant une formation ĂŠlĂŠmentaire de base Ă  un apprentissage rigoureux de la musique. De cette façon, Mazaya leur donne une place dans la communautĂŠ des musiciens, avec de vĂŠritables perspectives d’ascension sociale. PrĂŠsentĂŠs par Farid BensaĂŻd en octobre 2010 Ă  des leaders d’opinion et de grands mĂŠcènes, le projet social a dĂŠjĂ  reçu le soutien du Ministère du DĂŠveloppement Social, de la Famille et de la SolidaritĂŠ, et de l’Initiative Nationale pour le DĂŠveloppement Humain (INDH). Conscients que l’apprentissage musical seul ne sufďŹ t pas, les initiateurs du projet ont fait appel Ă  la Fondation Zakoura Education pour instruire la formation ĂŠlĂŠmentaire. Cela permettra aux enfants d’obtenir un certiďŹ cat de ďŹ n de primaire, diplĂ´me reconnu par le Ministère de l’Eduction Nationale, et d’ainsi, renouer avec une scolaritĂŠ. Une classe pilote de 36 ĂŠlèves verra le jour en novembre 2011, annĂŠe de dĂŠmarrage du projet Mazaya. Les ĂŠlèves, 18 ďŹ lles et 18 garçons, âgĂŠs de 8 Ă  12 ans, poursuivront le cursus d’apprentissage Ă  l’Ecole Internationale de Musique et de Danse de Rabat. Le projet a dĂŠjĂ  sĂŠduit de nombreux enfants lors des 60 jours de prospection, oĂš plus de 400 foyers basĂŠs dans les quartiers INDH de Rabat-SalĂŠ ont ĂŠtĂŠ visitĂŠs par l’Êquipe. A terme, ce projet devrait concerner une centaine d’enfants Ă  Rabat et Casablanca, qui formeront ainsi l’Orchestre Mazaya des jeunes. Mais de gros challenges attendent cette initiative et de nombreux besoins n’ont pas encore ĂŠtĂŠ satisfaits. Si vous souhaitez vous aussi soutenir le projet Social Mazaya, contactez la Fondation TĂŠnor pour la culture (Caroline Saunier - 0646 102 102. Ou par mail : caroline.saunier@tenorgroup.ma). Č—•‘—”…‡•ÇŁ”ƒ’’‘”–ʹͲͲ͝†‡ÂŽÇŻ  Ǥ


Comment vous est venue l’idée du projet Mazaya ? ’”‘Œ‡–•‹‹Žƒ‹”‡ƒ˜—Ž‡Œ‘—”‹Ž›ƒ’Ž—•†‡͵Ͳƒ•ƒ— ±±œ—±Žƒǡ‡–ƒ’‡”‹•†‡•‘”–‹”†‡Žƒ‹•°”‡’Ž—•†‡ ͵ͲͲͲͲͲ‡ˆƒ–•“—‹•‘–†‡˜‡—•ǡ‰”Ÿ…‡…‡Žƒǡ†‡• —•‹…‹‡•’”‘ˆ‡••‹‘‡Ž•†‡–‘—–’”‡‹‡”’ŽƒǤ‘—” ‡š‡’Ž‡ǡ —•–ƒ˜‘—†ƒ‡Žǡ—†‡•’Ž—•Œ‡—‡•‡–†‡• ’Ž—•–ƒŽ‡–—‡—š…Š‡ˆ•†ǯ‘”…Š‡•–”‡ƒ…–—‡Ž•ǡ•‘”–†‡•ˆƒ˜‡Žƒ• †‡ƒ”ƒ…ƒ•Ǥƒ‹•ǡŽƒ†‹ˆˆ±”‡…‡ƒ˜‡……‡“—‹•‡’ƒ••‡ƒ— ±±œ—±Žƒǡ‘–”‡’”‘Œ‡–ƒ”‘…ƒ‹…‘…‡”‡†‡•‡ˆƒ–•†±•…‘Žƒ”‹•±•‡–‘—•Ž‡—” ‘ˆˆ”‘•†‘…‡’Ž—•’‘—”…‡Žƒ—‡ˆ‘”ƒ–‹‘±Ž±‡–ƒ‹”‡Ǥ

3 questions à Farid Bensaïd

Comment a été accueilli le projet ? ‘‡–‘—•Ž‡•…ŠƒŽŽ‡‰‡•“—‡‘—•‘—•Žƒ­‘•Žƒ ‘†ƒ–‹‘–±‘”’‘—”Žƒ —Ž–—”‡ǡ‹Ž’”‘…°†‡†ǯ—’ƒ”‹“—‡‘—••‘‡•–‘—•…ƒ’ƒ„Ž‡•ǡ…Šƒ…—‘–”‡ ‹˜‡ƒ—ǡ†‡ˆƒ‹”‡“—‡Ž“—‡…Š‘•‡’‘—”‘–”‡’ƒ›•Ǥ‘—•±–‹‘•†‘…’‡”•—ƒ†±•†‡ Žǯƒ……—‡‹Ž“—‡”‡…‡˜”ƒ‹–…‡’”‘Œ‡–Ǥˆˆ‡…–‹˜‡‡–ǡŽ‡•—……°•ƒ±–±ƒ—”‡†‡œǦ˜‘—• ‡–„‡ƒ—…‘—’†‡’‡”•‘‡•‘–±–±‡š–”²‡‡–‡–Š‘—•‹ƒ•–‡•Ǥƒ‹•‹Ž•ǯƒ‰‹– ƒ‹–‡ƒ–†‡Ǽ–”ƒ•ˆ‘”‡”Žǯ‡••ƒ‹ǽ‡–‘—••‘‡•†ƒ•—‡…‘Œ‘…–—”‡ †±Ž‹…ƒ–‡Ǥƒ‹•…ǯ‡•–Œ—•–‡‡–’‘—”…‡––‡”ƒ‹•‘“—‡‘—•‡˜‘—Ž‘•’ƒ•„ƒ‹••‡”Ž‡• „”ƒ•Ǥǯ‡•–ƒ‹–‡ƒ–“—‡Ž‡ƒ”‘…ƒ„‡•‘‹†ǯ‹‹–‹ƒ–‹˜‡•…‘‡…‡ŽŽ‡•Ǧ…‹Ǥ

Ils soutiennent le projet :

Merci à : Madame Mounia Benchekroun (Oxygen), Monsieur Driss Bencheikh (Fondation Centrale Laitière), Monsieur Ahmed Belghiti (Vidéorama), Monsieur Amine Belkhouya (Kia), Monsieur Dominique Drouet (Holcim), Monsieur Loïc Morin (Sopriam), Madame Maria Saïd (Cochepa), Monsieur Brahim Slaoui (association YPO), Monsieur Karim Tazi (Richbond).

| ĆėęĊēĆėĎĆęĘĉĊđ̵

Avez-vous identifié des "facteurs clés" de succès ? ‹‡•ð”Ǥ‡•‡ˆƒ–•†‘‹˜‡–²–”‡‡–‹°”‡‡–’”‹•‡…Šƒ”‰‡’‘—”“—‡Ǽ­ƒ ƒ”…Š‡ǽǤ‡Žƒ˜‡—–†‹”‡Ž‡—”ˆ‘—”‹”†‡•˜²–‡‡–•…Šƒ—†•‡–…‘ˆ‘”–ƒ„Ž‡•ǡ†‡• ”‡’ƒ•‹†‹‡–†‡•‰‘𖇔•Žǯƒ’”°•Ǧ‹†‹ǤǤǤ Ž•†‘‹˜‡–ƒ—••‹²–”‡‡…ƒ†”±•’ƒ”—‡ ±“—‹’‡†‡’±†ƒ‰‘‰—‡•“—‹•ƒ—”‘––”‘—˜‡”Ž‡•‘–•’‘—””ƒ‡‡”…‡•‡ˆƒ–•†ƒ• Ž‡•›•–°‡•…‘Žƒ‹”‡Ǥ‡Žƒ˜‡—–†‹”‡±‰ƒŽ‡‡–’”‡†”‡‡…Šƒ”‰‡Ž‡—”–”ƒ•’‘”–ǡ‡– †‘…ƒ…“—±”‹”—„—••…‘Žƒ‹”‡ǡ…‡“—‹”‡’”±•‡–‡—‡…Šƒ”‰‡‹’‘”–ƒ–‡†ƒ•‘–”‡ „—†‰‡–†‡ˆ‘…–‹‘‡‡–Ǥ

25


ǯĆēēĴĊĉĊđĆĉĆēĘĊÄ Ä‘ÇŻ  Connue pour la qualitĂŠ de son enseignement acadĂŠmique et l'engagement de ses professeurs, l’Ecole Internationale de Musique et de Danse accueille chaque annĂŠe près de 700 ĂŠlèves Ă  Casablanca et Rabat. Cette annĂŠe, l’EIMD de Casablanca cĂŠlèbre l’annĂŠe de la danse et s’agrandit, en ouvrant deux nouveaux studios de danse. Cet espace, exclusivement dĂŠdiĂŠ Ă  cette discipline, pourra accueillir les ĂŠlèves dans un cadre agrĂŠable et spĂŠcialement ĂŠquipĂŠ pour la danse.

| ĆėęĊēĆėĎĆęĘĉĊÄ‘Ěľ

Niveau encadrement, tout a ÊtÊ pensÊ, avec l’arrivÊe de 2 nouveaux professeurs qui viennent renforcer l’Êquipe pÊdagogique : danseurs à l’OpÊra de Paris, ils sont titulaires de diplômes d’enseignement chorÊgraphique. Ils seront encadrÊs par Jean-Marc Thill, ancien soliste des Ballets de Maurice BÊjart qui prendra Êgalement en charge les stages de danse proposÊs durant les vacances scolaires. Les nouveaux studios de Danse ont ÊtÊ inaugurÊs le 24 septembre dernier, lors de la journÊe Portes Ouvertes de l'Êcole.

26

Mais la musique n’est pas en reste, avec la crÊation de nouvelles salles de classes, d’un auditorium pour accueillir la musique d'ensemble et les concerts mensuels des Êlèves, et d’une salle dÊdiÊe à la batterie et aux percussions. R a p p e l o n s q u e le partenariat avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc permet aux Êlèves de l’EIMD d’assister aux concerts pÊdagogiques et aux parcours proposÊs par l’OPM, et, pour les meilleurs d’entre eux, d’intÊgrer le Chœur d’enfants lors des opÊras de l’orchestre. Cette annÊe, c'est au tour de La Bohème de Puccini. L’EIMD, seule Êcole à proposer des cours pour tous les instruments d’orchestre, accueille les enfants à partir de 4 ans mais aussi les adultes du lundi au samedi. Pour plus d’information, rendez-vous sur eimd.ma ou sur la page facebook eimd.


Leur passion mérite la meilleure formation ! Depuis plus de 10 ans, l’Ecole Internationale de Musique et de Danse encadre et développe les talents artistiques des enfants et des adultes. Comptant dans son équipe des professionnels de premier plan, l'EIMD dispense des formations dans un cadre sérieux et convivial, à Casablanca et Rabat.

www.eimd.ma

En octobre 2011, l’EIMD s'élargit avec deux nouveaux studios de danse à Casablanca et renforce son équipe avec des professeurs titulaires de diplômes d'enseignement chorégraphique et danseurs à l'Opéra de Paris.

facebook.com/ecoleeimd Ecole adhérente à la Fédération Française d’enseignement musical, chorégraphique et théâtral.

CASABLANCA 439, route d’El Jadida - Oasis Tél. 05 22 25 74 74

RABAT 73, lot. Meddoun - Birkacem Route des Zaërs - Souissi Tél. 05 37 75 51 51

1RVSULQFLSDX[SDUWHQDLUHV

6SRQVRU2IILFLHO


ĔĒĎęĴĉǯ ĔēēĊĚėĊęĉĊĔĚęĎĊēĉĊ đǯėĈčĊĘęėĊčĎđčĆėĒĔēĎĖĚĊĉĚĆėĔĈ L’Orchestre Philharmonique du Maroc remercie chaleureusement les membres de son Comité d’Honneur et de Soutien pour la qualité de leur engagement en faveur de la musique et de la culture. Leur aide participe concrètement au rayonnement de l’orchestre.

Monsieur Hassan ABOUYOUB, Monsieur Anass ALAMI, Monsieur Hassan AMRANI Monsieur Jacques ATTALI, Madame Christiane AUTIN, Monsieur Jaloul AYED, Monsieur André AZOULAY, Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Monsieur Othmane BENJELLOUN, Madame Amina BENKHADRA, Monsieur Hosni BENSLIMANE, Monsieur Jean-Claude CASADESUS, Monsieur Mourad CHERIF, Monsieur Gerhard DEISS, Monsieur Bruno DETHOMAS, Monsieur Abdel Rahman EL BACHA, Monsieur Ahmed ESSYAD, Monsieur Mustapha FARIS, Monsieur Saâd HASSAR, Monsieur Georges François HIRSCH,

Ambassadeur du Maroc en Italie Directeur Général de la CDG Wali de Rabat Economiste et Ecrivain Conseillère en communication Compositeur et Ministre des Finances, Tunisie Conseiller de Sa Majesté Le Roi Président Directeur Général de la Banque Populaire Président Directeur Général de la BMCE Ministre de l’Energie et des Mines Général de Corps d’Armée Chef de l’Orchestre national de Lille Président du Conseil de Surveillance de la BMCI ancien Ambassadeur d’Autriche au Maroc ancien Ambassadeur de l’Union Européenne au Maroc Pianiste Concertiste Compositeur de musique classique contemporaine Président d’Honneur de la BMCI Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Intérieur Directeur de la Musique et de la Danse au Ministère de la Culture, France

Madame Haruko HIROSE, Monsieur Saïd IBRAHIMI, Monsieur Bruno JOUBERT, Madame Saïda LAMRANI KARIM,

ancien Ambassadeur du Japon au Maroc Directeur général de Casablanca Finance City Ambassadeur de France au Maroc Président du Conseil de surveillance du Crédit du Maroc

Monsieur Eneko LANDABURU, Ambassadeur de l’Union Européenne au Maroc Monsieur Fayçal LARAICHI, Président Directeur Général de la SNRT

28

La Présidence de ce Comité a été confiée à Mustapha FARIS, fervent mélomane qui soutient l'Orchestre depuis sa création.


ĔĒĒĆČĊĆĚėĔċĊĘĘĊĚėćĉĊėėĆčĎĒ ĆėĔĚĈčĎ

Adieu l’ami Abderrahim Harouchi, amoureux de la musique, aimait déplacer des montagnes. Son parcours atypique nous le montre. Ancien interne des hôpitaux de Paris, puis chef de clinique – maître assistant des Hôpitaux de Paris et enfin professeur agrégé des universités des Centres hospitaliers et universitaires de France, il revient au Maroc au début de l’année 1976 en tant qu'enseignant médecin avant d'être nommé Doyen de la Faculté de Médecine de Casablanca (1985) où il crée un bureau de pédagogie. Homme politique à ses heures (ancien ministre de la Santé de 1992 à 1995 puis ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité de 2004 à 2007, Membre du Conseil Consultatif des Droits de l'Homme), il fonde en 1996 une des associations les plus utiles de notre pays, Afak, afin de contribuer à développer les notions de civisme et de citoyenneté au sein de la population. Tout le monde a en mémoire cet accent inimitable et si chantant qui lui donnait la capacité de faire passer toutes les nouvelles même les plus mauvaises de façon positive. Il était membre actif du Comité d’Honneur et de Soutien de l’Orchestre Philharmonique du Maroc et ne ratait jamais un concert. Il avait coutume de dire qu’«un pays vaut ce que vaut son système éducatif et que celui-ci vaut ce que valent ses démarches pédagogiques et ses enseignants. » C’est pourquoi il était si enthousiasmé par les progrès accomplis par l’Orchestre Philharmonique du Maroc depuis sa création. Profondément humaniste, il a voué sa vie à son pays. Il nous a quittés le 21 août dernier. Toutes nos pensées vont à son épouse Claude qui l'a accompagné dans tous ses combats pendant toutes ces années. Nous sommes à Dieu et à lui nous revenons.

29


ĚĘĎĈĎĊēĘĉĊđ̵ ”‡‹‡”•‹‘Ž‘•

‘–”‡„ƒ••‡•

—„ƒ

Farid BENSAID

Gérard GRANIER

(Violon Solo)

(Chef d’attaque)

Jilali OUALD AICHA Rachid BOURHANI

Marianne RIVIERE Ahmed REGRAGUI Hicham IBOURK Mouad ABBAD Gibril BENNANI Youssef BENNANI Omar ECH CHORFI Laszlo FODOR Hicham IHIRI Yassine MATJINOUCHE Ahmed SAIDI Youssef SEMLALI Samir TAMIM

Hakim BOUGHRARA Mohcine LAHLOU Abdelilah MAGHRAOUI Mohamed OUAABOUD Mohamed JOUMAA

‡…‘†•‹‘Ž‘•

Abdelouhab LICHIR

Yassine AJEMAA

(Hautbois solo)

(Chef d’attaque)

Mohamed BEN HAMOU Jawad BOUTAR Abdelkader RAHMANI Mohammed RAHMANI Miyuki Yamaguchi Mahjoub SEGHIRI Zaky ZAZ Toufik EDAHBI Réda AGDI Mohammed YAHYAOUI Oussama EL AIDI

Ž–‘• Judith GODEBERGE (chef d’attaque)

Virginie DAVEZAC Jamal ASSOUAD Moulay Ismail ALAOUI Mohamed BRAROU Lahcen FASSAL Mustapha HAFSSI Redouane GUENNOUN Mohammed OUAKKI Abdelghani ZOUITNI

‹‘Ž‘…‡ŽŽ‡• René BENEDETTI (Chef d’attaque)

30

Žð–‡• Johanne FAVRE-ENGEL (Flûte Solo)

Abdessamad LAZRAK (Flûte et Piccolo)

Zoubir LAAJAJ

ƒ”’‡ Audrey PERRIN (1ère Harpe)

Marta POWER LUCE

‡”…—••‹‘• Anwar BELHAMIDI Mustapha BENDAOU Abdellah EL MAHJOUR

‹„ƒŽ‡• Lucas MAZERES

ƒ—–„‘‹• Hayat ABOU EL HAJA Nabil M’HIRIZ (Cor anglais)

ƒ••‘• Gyula BELHAZY (Basson Solo)

Mohamed SAMARI

Žƒ”‹‡––‡ Floriane TARDY (Clarinette Solo) Abdelali ZAKARIA

‡–‹–‡Žƒ”‹‡––‡ Stéphane EDOUARD

‘”• Todor TACHEV (Cor solo)

Jamila BOUCHEKARA Abdelilah HASSINI Ali EL MOUSSAOUI

”‘’‡––‡• Philippe ROBERT (Trompette solo)

Abdelkbir CHAREB Driss TOUHAMI Abdelkrim TAJI

Abderrafik CHERRAF

”‘„‘‡•

(Chef d’attaque)

Abdelali LAMAALEM

Anouar ESSAIDI (Trombone solo) Mohammed Habib BELAABAR Hassan RAZIKI Mohammed Amine RAHAIM Gyula KONCZ Abdelmounim CHERRAF Anas SEMLALI Eric VILLEMINEY

“—‹’‡ƒ†‹‹•–”ƒ–‹˜‡ Présidence Farid BENSAID Secrétariat Général Yassine MATJINOUCHE Direction artistique Benoît GIRAULT Direction Développement Bouchra AMRANI Trésorier Lotfi KOSSEMTINI Organisation & Production Adnane ZOUGARI Communication Hicham TAIBI Responsable Technique Mohamed LOUZGANI Affaires Générales Ahmed BECHTAOUI Régie Brahim EL FAIZ Boubker FAHIM Toufik GUENNOUN Parthothèque Hakim ENNASER Fondation Ténor pour la Culture Communication et partenariats Caroline SAUNIER Chef de projet Mazaya Imane BELATIR


ĊĒĊėĈĎĊĒĊēęĘ Nos remerciements les plus sincères aux institutions, aux organismes et aux personnes qui ont accompagné et soutenu l’Orchestre Philharmonique du Maroc depuis sa création. Forces Royales Air Garde Royale Gendarmerie Royale Ministère de la Culture Conseil Préfectoral de Rabat Wilaya du Grand Rabat Communauté Urbaine de Rabat Monsieur Hassan Amrani, Wali de Rabat Monsieur Fathallah Oualalou, Président du conseil de la Commune Urbaine de Rabat Conseil Préfectoral de Casablanca Wilaya du Grand Casablanca Communauté Urbaine de Casablanca Monsieur Mohamed HALAB, Wali de la Région du Grand Casablanca et Gouverneur de la Préfecture de Casablanca Monsieur le Gouverneur de la Préfecture des Arrondissements de Casa-Anfa Monsieur Mohammed Sajid, Président du Conseil de la Commune Urbaine de Casablanca Wilaya de Marrakech Commune urbaine de Marrakech Monsieur Mohammed Mhidia, wali de la région de Marrakech tensift El haouz Monsieur abdellatif Azzouzi, Chef de Cabinet de Monsieur le Wali Monsieur Younès Bathaoui, Secrétaire Général de la Wilaya Madame Fatime-Ezzahra Mansouri, Présidente du Conseil de la Commune Urbaine de Marrakech Monsieur le Directeur du Théâtre Royal de Marrakech Théâtre National Mohammed V Rabat Monsieur Mohammed Benhsain, Directeur du Théâtre National Mohammed V Madame Marianne Rivière et Monsieur Roland Chosson de l'Orchestre Pasdeloup Cinéma Rialto Casablanca Conservatoire de Musique et de Danse de Rabat Accolade Studio Flash Rabat Le Grand Comptoir Rabat Carrefour des Livres Casablanca Mifa Yamaha Musique Cinéma Colisée Marrakech Ecole Internationale de Musique et de Danse Les Eaux Minérales d’Oulmès La CTM La Fondation Ténor Pour la Culture

31


ÄŠĊėĈđĊĉĊÄ‘ÇŻėĈÄ?ĊĘęėĊ Ä?ÄŽÄ‘Ä?ĆėĒĔēĎĖĚĊĉĚĆėĔĈ L'Orchestre Philharmonique du Maroc tient Ă remercier l'ensemble de ses partenaires pour leur conďŹ ance et leur soutien gĂŠnĂŠreux et ďŹ dèle. 2M Accor Hospitality Adecco Afric Audit Conseil Alcatel Maroc Atlanta Atlas Voyages Attijari Finances Corp. Aswat Axa Assurance Bourse de Casablanca Bymaro C.G.I. C.I.H. C.M.H. CNIA SAADA Coca Cola CrĂŠdit Agricole du Maroc CrĂŠdit du Maroc C.T.M. DHL Logistics Morocco Ecole Internationale de Musique et de Danse Eqdom Ernst & Young Fondation Banque Populaire Fondation BMCI Fondation CDG Fondation ONA Fondation TĂŠnor pour la Culture Groupe AFMA Groupe RMO Maroc InfomĂŠdiaire Isaaf Mondial Assistance Jet4You JLEC

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

KIA Motors Maroc Label'Vie L’Economiste La Nouvelle Tribune Le Matin du Sahara Les Eaux MinÊrales d’Oulmès Lydec Marsa Maroc M.C.M.A. Mamda MÊditel Ministère de la Culture Mifa Yamaha Musique Office National des AÊroports Office National des Pêches ONCF O.N.M.T. Poste Maroc RMA Watanya Rekrute.com Royal Air Maroc Sigmatel SociÊtÊ GÊnÊrale Stokvis Sunergia Synchronism Team Young & Rubicam TÊnor Group ThÊâtre National Mohammed V Top Class Lavazza TOTAL Maroc UGGC Wafa Assurance Wafasalaf Zurich Assurances Maroc

Association Ă but non lucratif soutenue par la TĂŠl : 05 22 42 29 52 www.opm.ma

Programme ouverture saison 2011 2012