Page 1

Opéra

de

Puccini

Théâtre National Mohammed V - Rabat Du 12 au 17 Avril 2012

Programme Partenaires Média


S ommaire ĔęĉĚėĴĘĎĉĊēęĉĚĎėĊĈęĔĎėĊĉĚėĴĉĎęĉĚĆėĔĈ ĔęĉĚėĴĘĎĉĊēęĉĊđ̵ ĊĆėĔĈĊęđǯĕĴėĆ ĆĔčijĒĊǦĎĘęėĎćĚęĎĔē đĎėĊĆěĆēęđĊĘĕĊĈęĆĈđĊ ĕĔĖĚĊĊęđĎĊĚĉĊđ̵ĆĈęĎĔē ̵ĆėČĚĒĊēęĉĊđĆĔčijĒĊ čĊċĉ̵ĔėĈčĊĘęėĊ ėĈčĊĘęėĊčĎđčĆėĒĔēĎĖĚĊĉĚĆėĔĈ ĈęĊĚėĘĉĊđĆĔčijĒĊ ĆėĈĔĚėĘēċĆēęĕĊĈęĆęĊĚė   ĊėĔďĊęĔĈĎĆđĆğĆĞĆ ĊĘĊēċĆēęĘĉĊđ̵ ĕĆėęĎĈĎĕĊēęĠđ̵ĕĴėĆ ĊĒĊėĈĎĊĒĊēęĘ ĔĒĎęĴĉǯ ĔēēĊĚėĊęĉĊĔĚęĎĊēĉĊđǯ ĚĘĎĈĎĊēĘĉĊđ̵ ēĆĕĆėđĊĉĊēĔĚĘ ĊĊėĈđĊĉĊđ̵ Directeur de publication : Farid Bensaïd. Comité de rédaction : Bouchra Amrani, Zineb Saaidi Impression : Direct Print

4 5 6 8 9 10 11 12 13 14-16 18-19 20 22 24 26 27 28 31 32

3


MOT

DU PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DU CRÉDIT DU MAROC

Parmi tous les évènements programmés avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc qui nous enchantent chaque année, la soirée Opéra reste un rendez-vous très apprécié du public marocain. Cette année encore, nous vous proposons Puccini. « Tosca » nous avait émerveillé l’an passé ; ce soir « La Bohème » va nous faire rêver et nous émouvoir. Quel beau récit que cette histoire d’amour entre Rodolfo et Mimi qui se rencontrent, s'aiment, sont séparés par la vie et se retrouvent avant la séparation ultime. Cette adaptation est spécialement proposée pour les mélomanes marocains avec le concours de l’Orchestre Philharmonique du Maroc sous la direction de Benoit Girault avec une mise en scène de Jean-Marc Biskup. Le Crédit du Maroc est fier et heureux de participer aux côtés de l’Orchestre Philharmonique du Maroc à la construction d’un programme lyrique qui fait découvrir ou redécouvrir des pièces musicales exceptionnelles avec des interprétations talentueuses pour votre plus grand plaisir. Au nom du Crédit du Maroc, je vous souhaite une excellente soirée.

Pierre-Louis Boissière

4

Président du Directoire Crédit du Maroc


DE

M OT DU P RÉSIDENT L 'O RCHESTRE P HILHARMONIQUE

DU

M AROC

Depuis l’an 2000, l’Orchestre Philharmonique du Maroc a inclus un Opéra dans sa programmation annuelle. Cette année, notre choix s’est porté sur l’une des plus belles œuvres lyriques du répertoire romantique, La Bohème de Puccini, que nous coproduisons avec la Compagnie Française d’Opéra. Cette œuvre a nécessité une préparation de plusieurs mois, aussi bien au Maroc qu’en France. Sur un même plateau, 30 chanteurs du Chœur National du Maroc, 15 enfants du Chœur de l’EIMD et 80 musiciens de l’Orchestre Philharmonique du Maroc, donneront la réplique aux solistes dont le talent exceptionnel ne vous laissera pas indifférent. Comme à l’accoutumée, nous avons souhaité faire profiter le jeune public de cette création. Nous avons ainsi organisé des tournées dans les écoles pour préparer les enfants à l’écoute et leur faire découvrir les étapes clés de la préparation et la mise en œuvre d’un opéra, en allant de sa mise en scène, ses décors, son intrigue jusqu’à sa construction musicale. Je remercie le Crédit du Maroc qui s’engage activement auprès de l’Orchestre Philharmonique du Maroc pour vous présenter ce bel opéra. Ce partenariat qui s’inscrit dans la durée est le meilleur exemple de synergie entre le monde des Affaires et celui de la Culture. Merci également à l’ensemble de nos partenaires qui nous soutiennent fidèlement et sans qui nous ne serions pas là ce soir. Bon concert…et n’oubliez pas de sortir vos mouchoirs.

Président de Ténor Group Président Fondateur de l'Orchestre Philharmonique du Maroc

5


ÄŠĆėĔĈĊęđǯĕĴėĆ ÇŻ”…Š‡•–”‡Š‹ŽŠƒ”Â?‘Â?‹“—‡†—ƒ”‘…‡–ÂŽÇŻÂ’ÂąÂ”Âƒ L’association de la musique, du chant, de la danse et de l’art dramatique fait de l’opĂŠra la forme la plus dĂŠveloppĂŠe et la plus apprĂŠciĂŠe de la musique classique. Depuis sa crĂŠation, l’Orchestre Philharmonique du Maroc produit un OpĂŠra par an et ce depuis l’an 2000, annĂŠe de sa 1ère production : la Traviata de Verdi. Le succès remportĂŠ par les trois reprĂŠsentations donnĂŠes Ă Rabat auxquelles 4 000 spectacteurs ont assistĂŠ, a conduit l’OPM Ă  rĂŠitĂŠrer cet ĂŠvĂŠnement annuel. Depuis 2005, l’OPM a prĂŠsentĂŠ les plus grands opĂŠras : Rigoletto en 2005, l’Enlèvement au SĂŠrail en 2006, Carmen en 2007, Le Barbier de SĂŠville en 2008, Les Noces de Figaro en 2009, la FlĂťte enchantĂŠe en 2010 et Tosca en 2011. Toujours dĂŠsireux d’offrir Ă  son public les plus belles pages musicales de l’art lyrique, l’OPM propose cette annĂŠe une Ĺ“uvre d’envergure, La Bohème de Puccini, l’un des opĂŠra les plus jouĂŠs au monde, qu’il coproduit avec la compagnie française d’OpĂŠra.

OpĂŠra

f lĂťte

La

enchant ĂŠe de Mozar t

Orchestre

OpĂŠra

Philharmo que OpÊra Éclat niqu ed du Maro Direction Ê Midi-PyrÊnÊesc Mise en : BenoÎt Girault scèn ne e : Eric Pere z

TOSC

Dim RÊpÊtition anche 11 avril, 15h00 ThÊâtre NatiogÊnÊrale ouver erte te au public nal Moha mme medd V – Rabat Mardi 13 avril, 20h0 0 Conccert 3J½GIHIW ert de Gala 'LERKIW¯ 'EWE 'EWEFFPERG PERGEE Mercredi 14 avril ril,, 16h3 0 Concert pÊdag 3J½GIHIW Êdago ogiqu giquee 'LERKIW¯ 'EWE 'EWEFFPERG PERGEE Mercredi 14 avrill,, 20h00 Conc rt 3J½GIHIW public 'LERKIW¯ ert 'EWE WEFPER FPERGGEE Vendredi 16 avril, 20h00 Conc ThÊâtre Natio ert de Gala et public nal Mohammed V – Rabat

Or

de Pu

e en scèn n : Ben oÎt Tosca e : Jean-Ma Girault : Sandra rc Liz-Car Biskup tagena Mar : Jean-Phio : Eric Salh a ilippe Lafont

Scarpia

ThÊâtre Natio na

.ma ma Parte

naires

6%&

% l Moha Jeud mmed 8 i 14 Av ( RĂŠp V ril ĂŠtition ouvert 20 11 de 25 e ans, ven aux ĂŠtudia 19 h0 Lund 0 nts de te de i mo bill Mardi 18 Avril 20 ets sur placeins) 11 19 Av ril 20 - 20h00 11- 20 h00

www.opm

MĂŠdia

06

70 ww65 w.opm00 00 .ma

6

A

ccini

Compag chestre Ph ilha nie Fra nçaise rmonique du Ma de l’O pÊra à roc l’OpÊr ette Directio Mis


L’esprit sourire Accor Maroc, Sponsor Senior de la 16ème saison musicale de l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Engagé dans la promotion culturelle et musicale, Accor Maroc, vous invite à découvrir le 9 ème Opéra Produit par l’Orchestre Philharmonique du Maroc : La Bohème de Puccini Fidèle à «l’esprit sourire» qui prime chez Accor Maroc, nous sommes heureux de vous faire partager notre enthousiasme pour cet événement musical. accor.com s accorhotels.com


ĆÄ”Ä?ijĒĊÇŚĎĘęėĎćĚęĎĔē

OpÊra en quatre tableaux de Giacomo Puccini Sur un livret de Luigi Illica et Guiseppe Giacosa D’après le roman d’Henri Murger Produit par l’ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DU MAROC En partenariat avec la Compagnie Française d’OpÊra Direction musicale : BenoÎt GIRAULT Mise en scène : Jean-Marc BISKUP DÊcors, costumes et lumières : Didier CHALAUX Direction du projet  Enfants Spectateurs  : Janie LALANDE Chef de chant : Anne-Marie PODEVIN avec la Participation du Chœur National du Maroc et de la Chorale des enfants de l’EIMD (Ecole Internationale de Musique et de Danse)

DĂŠroulĂŠ Tableaux 1 & 2 : 60 min Entracte : 30 min Tableaux 3 & 4 : 75 min

Distribution

8

Rodolfo Eric SALHA (TĂŠnor)

Mimi DorothĂŠe LORTHIOIS (Soprano)

Schaunrad Charlie GLAD (Baryton)

Colline Florian WESTPHAL (Basse)

Musetta Laurence JANOT (Soprano)

Marcello Rodriguez CALDERON (Baryton)

Benoit/Alcindoro Parpignol Jean-Philippe BIOJOUT Roberto CAPOVILLA (Basse) (TĂŠnor)

Chœur National Du Maroc

Choristes SupplĂŠmentaires

Chœur d’enfants (EIMD)

Meriem AMENNA Ilham BENABDELJELIL Wafae BENABDELKAMEL SoďŹ a BENABDEL KAMEL Salma BENBOUA Fatima Zahra BAALIA Mustapha BELKAID Said ELABDELAOUI Yassine ELIDRISSI Rokia ELKORCHI Driss LAAMARTI Housni LAHRIOUI Halima LAKCIR Mohamed MAAROUF Afaf MGHARDAOUI Mustapha MOUHIT Lamia KHOMSSI Achraf SABI Boutaina SEBBAHI Rachid SENHAJI

Dominique DEBREUVE VÊra DHÉDIN-ARZOUMANOV Sanae EL MAHI Nicolas FAHY Annick GUESSOUS Mohamed HAMIDI Katie MCWHORTER Nouha SADIK Anne SAUGER Philippe SAUGER Samia ZENZOUNI

Lilya ADAD Rayan BENNANI Taha CHAREB Ikram DEABJI Ivan DHEDIN Zeyna EL HASNAOUI Yassmin FAZAZI AĂŻda LAHLOU Nihal LOUZGANI Lina MEKOUAR Amina RAFAĂ? Hajar SBIHI Rania TERRAB Jean-Baptiste VIALLARD Mahmoud ZAKARIA


đĎėĊĆěĆēęđĊĘĕĊĈęĆĈđĊ

ÂŽÂąÂ–ÂƒÂ‹Â–—Â?‡ÂˆÂ‘‹•Ǽ ‹ƒ…‘Â?‘—……‹Â?‹Č‹ÍłÍşÍˇÍşÇŚÍłÍťÍ´ÍśČŒ Puccini, ďŹ ls d’un organiste, frĂŠquente le sĂŠminaire avant d’entrer Ă 16 ans au Conservatoire. Le jeune compositeur apprend vite, et signe Ă  l’âge de 18 ans sa première Ĺ“uvre orchestrale, son magniďŹ que PrĂŠlude Symphonique. Toujours au Conservatoire, il compose sa Messa di Gloria destinĂŠe Ă  l’examen de ďŹ n d’Êtudes, une Ĺ“uvre pleine de charme. Puccini se rĂŠvèle au grand public avec son opĂŠra Manon Lescaut en 1893, qui remporte un succès triomphal pour le compositeur, qui lui vaudra d’être perçu comme le vĂŠritable successeur de Verdi. Avec La Bohème, composĂŠe en 1896, Puccini impose un style musical novateur malgrĂŠ un choix du sujet surprenant. Le chef d’œuvre qui vient ensuite est Tosca. Puccini composa ce nouvel opĂŠra car il fut très impressionnĂŠ par l’interprĂŠtation de Sarah Bernhardt dans La Tosca de Sardou. L’œuvre fut de nouveau un triomphe en Italie, mais elle suscita des critiques en France. En 1904, Madame Buttery fur un ĂŠchec, et l’on s’arrĂŞta Ă  la première reprĂŠsentation. Pourtant, tout comme Tosca, Madame Buttery est un des opĂŠras les plus populaires de Puccini aujourd’hui. La dernière Ĺ“uvre de Puccini est Turandot. Atteint d’un cancer de la gorge, le compositeur mourra avant d’avoir pu achever son Ĺ“uvre. Puccini a su assurer la succession du grand Verdi et sa musique a inuencĂŠ nombre de compositeurs, notamment Mahler, Ravel et mĂŞme SchĂśnberg qui ont admirĂŠ ses audaces harmoniques. Son langage musical est rafďŹ nĂŠ, poĂŠtique, ĂŠlaborĂŠ et inventif. 1ere DIĂ€FKHSDU$GROIR+2+(167(,1

‡•…‘Â?–‡Â?’‘”ƒ‹Â?•…¹Ž°„”‡•†‡—……‹Â?‹ÇŁ LittĂŠrature et poĂŠsie : StĂŠphane MallarmĂŠ, Guy de Maupassant, Alphonse Daudet, Victor Hugo, Charles Dickens, LĂŠon TolstoĂŻ, Fiodor DostoĂŻevski, Arthur Rimbaud, Jules Verne, Emile Zola‌ Musique : Gustav Mahler, Richard Strauss, Charles Gounod, Claude Debussy, Guiseppe Verdi, Richard Wagner, Piotr Tchaikovsky, Johannes Brahms, Jules Massenet, Franz Liszt, Leo Delibes, NicolaĂŻ Rimsky-Korsakov‌ Peinture : Amedeo Modigliani, Edvard Munch, Auguste Renoir, Edouard Manet, Paul Gauguin, Claude Monet, Paul CĂŠzanne‌ Hommes politiques Vladimir I. LĂŠnine, Georges Clemenceau, Franklin Roosevelt‌ ScientiďŹ ques Marie Curie, Thomas Edison, Louis Pasteur‌

9


ĕĔĖĚĊĊęđĎĊĚĉĊÄ‘ĚľÄ†ÄˆÄ™ÄŽÄ”Ä“ ǯ‘Θ‹‡Â?–ÂŽÇŻÂƒÂ’Â’Â‡ÂŽÂŽÂƒÂ–Â‹Â‘Â?†‡Çź‘Š°Â?‡Ç˝ La Bohème est une rĂŠgion d’Europe centrale d’oĂš venaient des tribus nomades que l’on appelait les BohĂŠmiens. C’est vers 1840 que l’on verra s’appliquer le terme de bohèmes aux artistes qui mènent une vie dĂŠrĂŠglĂŠe et insouciante et qui surtout mĂŠprisent les usages ĂŠtablis. Anticonformisme, idĂŠes rĂŠvolutionnaires et rejet du classicisme, c’est une mode qui dĂŠrive du grand mouvement du Romantisme. La Bohème de Puccini qui dĂŠcrit la vie joyeuse mais vraiment difďŹ cile des artistes est avant tout un drame de la misère

‡ƒ”‹•†‡Žƒ‘Š°Â?‡ La mansarde sous les toits – le quartier latin (Cf. Tableaux 1 & 4) Le quartier latin ĂŠtait toujours très animĂŠ. Son appellation vient du fait que jusqu’en 1789, date de la rĂŠvolution, la langue ofďŹ cielle de l’enseignement ĂŠtait le latin. MaĂŽtres et ĂŠlèves discutaient mĂŞme en latin dans la vie courante. C’est lĂ que sont ĂŠtablis les Grandes Ecoles, La Sorbonne et le Collège de France. De nos jours c’est toujours le quartier des ĂŠtudiants qui viennent du monde entier. Les cafĂŠs et les restaurants y sont nombreux et la vie nocturne assez bruyante.

Le CafÊ Momus (Cf. Tableau 2) Le cafÊ Momus est un cafÊ du 1er arrondissement de Paris. Il fallait traverser la Seine en empruntant le Pont Neuf. C’Êtait un cafÊ littÊraire oÚ se rÊunissaient la bohème et le monde littÊraire au XIXe siècle. Le cafÊ fut fermÊ en 1850 et un marchand de couleurs prit sa place. De nos jours, le bâtiment est occupÊ par la Clinique du Louvre.

La Barrière d’Enfer (Cf. Tableau 3) C’est entre 1784 et 1791 que l’octroi rentrant mal, il fallut avoir recours Ă un nouveau mur d’enceinte qui cerna Paris de ses 57 barrières. Cela mĂŠcontenta fort les Parisiens ÂŤ Le mur murant Paris, rend Paris murmurant!! Âť. L'appellation de cette barrière venait de la rue d'Enfer, qui dĂŠbouchait lĂ  après avoir traversĂŠ le faubourg Saint-Jacques. Quelques historiens pensent que s'est appelĂŠe rue d'Enfer parce qu'elle a ĂŠtĂŠ ÂŤ un lieu de dĂŠbauches et de voleries Âť. D'autres croient que le nom est une modiďŹ cation de via inferior (ou voie infĂŠrieure), la rue SaintJacques par contre ĂŠtant nommĂŠe via superior (ou voie supĂŠrieure). Selon Michel Roblin, il faut voir en ce nom, plutĂ´t qu’une corruption de via Inferior, un dĂŠrivĂŠ du surnom donnĂŠ Ă  une porte de l’enceinte de Philippe Auguste, la porte ÂŤ en Fer Âť. Elle comporte deux pavillons nĂŠo-classiques construits par l'architecte Claude Nicolas Ledoux en 1787, qui existent toujours. Ces bâtiments sont ornĂŠs de frises sculptĂŠes par Jean Guillaume Moitte, cĂŠlèbre sculpteur français de l’Êpoque, reprĂŠsentant des danseuses. Lors des grands travaux d’amĂŠnagement de la capitale par Haussmann, le boulevard d’Enfer devint le Boulevard Raspail et la vieille place d’Enfer prit le nom de l’hĂŠroĂŻque dĂŠfenseur de Belfort, le colonel Denfert-Rochereau.

10


ĚľÄ†Ä—ÄŒÄšÄ’ÄŠÄ“Ä™ĉĊđĆÄ”Ä?ijĒĊ ›Â?‘’•‹• Tableau I : une mansarde Ă Paris C’est la veille de NoĂŤl, il fait froid sous les toits de Paris. Rodolfo et Marcello travaillent. Marcello peint et Rodolfo ĂŠcrit. Ils cherchent ce qu’ils pourraient bien brĂťler pour faire une ambĂŠe, Marcello propose la toile qu’il est en train de peindre et qui reprĂŠsente ÂŤ la Mer rouge Âť, mais c’est Rodolfo qui sacriďŹ era sa prose : que son Ĺ“uvre parte donc en cendres ! Arrive Colline le philosophe, l’intellectuel de la bande, toujours quelque livre en poche, mais aussi pauvre que les autres. Avec l’arrivĂŠe de Schaunard le musicien le ton change, la bonne humeur revient. Il s’est dĂŠbrouillĂŠ pour obtenir du vin, des cigares, des victuailles, du bois de chauffage et mĂŞme quelques pièces d’argent. L’arrivĂŠe de Benoit le propriĂŠtaire qui vient encaisser le loyer du trimestre met un petit bĂŠmol Ă  leur joie. Les quatre amis ont vite fait de l’Êconduire en le faisant boire, puis le font parler de ses inďŹ dĂŠlitĂŠs conjugales. Verre après verre, Benoit avoue et ils le chassent en lui faisant honte hors de la mansarde et surtout sans lui payer le loyer. L’argent est sauvĂŠ, ils peuvent aller faire la fĂŞte, les amis dĂŠcident d’aller rĂŠveillonner chez Momus. Rodolfo doit ďŹ nir un article, il les rejoindra tout Ă  l’heure : restĂŠ seul, on frappe. C’est une voisine de palier dont la chandelle s’est ĂŠteinte. Mimi, petite brodeuse, semble ĂŠpuisĂŠe et tombe en syncope. Elle en ĂŠgare la clĂŠ de sa chambre. Rodolfo, dĂŠjĂ  sĂŠduit par sa jolie voisine, s’arrange pour qu’elle s’attarde dans la mansarde. La clĂŠ, vite retrouvĂŠe, est soigneusement dissimulĂŠe par Rodolfo qui, de plus, a soufÊ sa chandelle. Cherchant la clĂŠ dans le noir leurs mains se touchent, ils se sentent irrĂŠsistiblement attirĂŠs l’un par l’autre. Ils se prĂŠsentent en deux grands airs. Schaunard et Marcello dans la rue appellent leur

ami et les deux amoureux descendent les rejoindre bras dessus, bras dessous. Tableau II : le rĂŠveillon au cafĂŠ Momus On fĂŞte NoĂŤl. Dans les rues de Paris se croisent des enfants rieurs, des marchands ambulants, dans une joyeuse cohue. A la terrasse du cafĂŠ Momus, Rodolfo prĂŠsente Mimi Ă ses amis. La soirĂŠe s’annonce gaie, quand arrive soudain Ă  grands bruits, la splendide Musetta, l’ex petite amie de Marcello, avec un vieux bourgeois Alcindoro. Marcello a beau jouer les indiffĂŠrents, Musetta veut reconquĂŠrir son peintre, et se lance alors dans une valse lente, provocante, qui a le don d’exaspĂŠrer aussi bien Alcindoro que Marcello. Pourtant celuiĂ?ci ne rĂŠsistera pas longtemps aux avances de Musetta qui, pour pouvoir rejoindre le groupe de ses amis, simule une soudaine douleur au pied dans le seul but d’envoyer Alcindoro chez un cordonnier. RĂŠconciliation de Marcello avec sa Musetta. Elle ďŹ le avec ses amis et tous les six se perdent dans la foule qui suit la retraite aux ambeaux, en laissant pour tout adieu au vieux et riche Alcindoro les additions des deux tables!

Tableau III : la barrière d’enfer – un octroi de Paris Un petit matin d’hiver. Il fait encore nuit et très froid. Entrent dans Paris les travailleurs venus des banlieues : les balayeurs, les laitières, les paysans, tous se prÊsentent à l’octroi surveillÊ par deux douaniers. D’un cabaret tout proche, parvient la voix de Musetta fredonnant sa valse favorite. Elle vit là avec Marcello, elle se charge de l’animation musicale du cabaret et Marcello est embauchÊ pour repeindre la façade. Survient Mimi effondrÊe qui veut parler à Marcello. Elle lui raconte que Rodolfo se montre d’une incroyable jalousie, que la vie à ses côtÊs devient impossible... Rodolfo arrive, elle se cache vite et Rodolfo à son tour parle à Marcello : oui, Mimi est une coquette mais, pressÊ par Marcello, il avoue la vraie raison : c’est qu’elle est gravement malade, elle est atteinte de phtisie et ne peut espÊrer guÊrir si elle reste avec lui pour partager sa misÊrable vie de bohème. N’ayant pas les moyens de la faire soigner, dÊsespÊrÊ, il s’est dÊcidÊ à la quitter... Une quinte de toux : Mimi a tout entendu. Elle se rÊsigne à cette sÊparation inÊluctable, mais elle veut encore attendre jusqu’au printemps. Tandis que les deux amants se raccrochent à ce bref sursis de vie commune, Marcello et Musetta se querellent encore. Pour eux la rupture ne saurait tarder.

Tableau IV : la mansarde sous les toits Retour dans la mansarde du premier acte, Rodolfo et Marcello essaient de travailler. Toujours aussi mal, bien que le printemps soit de retour. La nostalgie les tenaille. Rodolfo ne pense qu’à Mimi ; Marcello à Musetta. Chacun Êvoque nostalgiquement ses souvenirs. L’arrivÊe de Schaunard et Colline les rend à la rÊalitÊ. Plus de crÊdit. Pas un sou. La misère s’est vraiment installÊe. Pour chasser leurs idÊes noires, les quatre amis se livrent à des jeux de gamins, vite interrompus par l’irruption de Musetta bouleversÊe : Mimi arrive, elle monte pÊniblement l’escalier. Tous se pressent autour de la malade, il faudrait un mÊdecin. Musetta sort avec Marcello. Elle va vendre ses boucles d’oreilles pour payer un docteur, un mÊdicament et un manchon. Colline, va se sÊparer de sa vieille redingote. Schaunard se contentera de laisser seuls un instant Rodolfo et Mimi qui n’ont que peu de temps pour Êvoquer les doux souvenirs de leur amour. Mimi va mourir. Elle s’Êteint doucement entourÊe de ses amis.

11


čĊċĉ̵ĔėĈčĊĘęėĊ Benoît Girault Benoît Girault est Directeur artistique et Premier Chef invité de l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM). Depuis 2007, il a mis en place une véritable "saison musicale" et conduit un répertoire classique du niveau des meilleurs orchestres. Il réalise notamment la première intégrale des Symphonies de Beethoven au Maroc. Outre les concerts symphoniques, il dirige également les représentations lyriques et les concerts donnés dans le cadre du Concours International de Piano. Benoît Girault, pianiste de formation, est lauréat du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classes d’harmonie et de contrepoint, d’analyse musicale et d’histoire de la musique, d’instrumentation et d’orchestration, d’esthétique et de direction d’orchestre). Finaliste des Concours internationaux de Direction d’orchestre de Tokyo et de Besançon, il s’est produit à Paris (Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Élysées, Théâtre du Châtelet), Bruxelles, Stuttgart, Amsterdam, Singapour, Tokyo, Sapporo). Accompagnateur apprécié et doté d’un très large répertoire, il a joué ces dernières années avec des solistes de renommée internationale, tels que Paul Meyer, JeanPhilippe Lafont, Abdel Rahman El Bacha, Gilles Apap, David Guerrier, Pascal Godart, Karen Vourc’h, Nicolas Dautricourt, Siheng Song. Il est invité régulièrement à diriger l'Orchestre Pasdeloup. Outre les grands chefs d'œuvres du répertoire (Mozart Beethoven et Ravel), la musique de notre temps (Stravinsky, Boulez), il apprécie tout particulierement le répertoire lyrique (La Traviata, Les Noces de Figaro, La périchole, La Flûte Enchantée, Tosca).

12

L'ORCHESTRE PHILHA R


ėĈÄ?ĊĘęėĊÄ?ÄŽÄ‘Ä?ĆėĒĔēĎĖĚĊĉĚĆėĔĈ ÇŻÇĄͳ͸ƒÂ?Â?¹‡•†‡„‡ŽŽ‡•’ƒ‰‡•Â?—•‹…ƒŽ‡• Acteur majeur du paysage culturel marocain, l’Orchestre Philharmonique du Maroc (OPM), association Ă but non lucratif, est devenu en 16 ans d’existence, la rĂŠfĂŠrence en matière de musique classique au Maroc. Depuis près de quinze ans, l’OPM a produit plus de 300 concerts et a offert Ă  son public les oeuvres les plus importantes du rĂŠpertoire classique : des plus grandes symphonies (Six des 9 symphonies de Beethoven, Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, la PathĂŠtique de TchaĂŻkovski, la Symphonie Fantastique de Berlioz, les Tableaux d'une Exposition de Moussorgski-Ravel,...), aux opĂŠras majeurs (Traviata, Rigoletto, l’Enlèvement au SĂŠrail, Carmen, le Barbier de SĂŠville, Les Noces de Figaro, La FlĂťte EnchantĂŠe, Tosca et propose cette annĂŠe son 9ème OpĂŠra La Bohème de G. Puccini). Il a accompagnĂŠ des solistes de renom parmi lesquels Laurent Korcia, David Grimal, Abdel Rahman El Bacha, Paul Meyer, RĂŠgis Pasquier, Carles TrĂŠpat, Patrice Fontanarosa... L'OPM a ĂŠgalement participĂŠ Ă  des crĂŠations d’oeuvres symphoniques. En janvier 2011, l’OPM a interprĂŠtĂŠ une crĂŠation mondiale de musique classique contemporaine, ĂŠcrite par le compositeur marocain Ahmed Essyad, souhaitant ainsi rendre hommage au talent de ce grand personnage, mondialement reconnu. L'OPM a pour mission permanente d'encourager les jeunes talents marocains professionels comme Abdellah Lasri, tĂŠnor, qui interprĂŠtera Alfredo dans la Traviata en avril 2013. Son ambition permanente est de faire rayonner l’image culturelle du Maroc et de valoriser le travail de ses 80 musiciens professionnels. Par son sens du dĂŠďŹ et son travail rigoureux, l’OPM souhaite ainsi accĂŠder au niveau des grands ensembles internationaux et acquĂŠrir une reconnaissance sur les scènes musicales nationales et internationales. Pour en savoir plus : www.opm.ma

A RMONIQUE DU MAROC

13


ĈęĊĚėĘĉĊ đ Metteur en Scène, Jean-Marc Biskup Jean-Marc BISKUP est né à Toulon. Il suit une formation artistique (comédie, chant...) au Conservatoire de Paris. Il obtient ensuite une médaille d'or d'Art Lyrique au Conservatoire National d'Avignon. Egalement comédien, on le retrouve en tournées régionales avec Le Don d'Adèle, Mozart et Faisons un Rêve de Guitry. Membre de la S.A.C.D., il est co-auteur de nouvelles versions de La Vie Parisienne et de La Belle Hélène. Il a réalisé la mise en scène de Rigoletto et Aïda pour diverses scènes européennes et dans un autre registre, la comédie musicale My Fair Lady. On lui doit également la mise en scène du Barbier de Séville dans la version française avec les dialogues de Beaumarchais et une nouvelle production du chef d’œuvre de Verdi La Traviata. En 2008-2009, il réalise la mise en scène des Pécheurs de Perles, de Faust et de la nouvelle production de la comédie musicale No No Nanette. En 2010-2011, il présente une tournée en France de La Flûte Enchantée, puis Tosca au Maroc, une nouvelle production de La Bohème en Italie et Traviata pour le Festival Lyriquement vôtre. En 2011-2012, il reprendra ses mises en scène de La Belle Hélène et de Carmen et signera une reprise de Rigoletto au Palais des Congrès de Lyon avant de présenter La Bohème au Théâtre Mohamed V de Rabat avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc.

Les personnages de la Bohème Mimi Interprétée par Dorothée LORTHIOIS–Soprano , Diplômée du CNR de Reims puis du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse (CNSMD), elle fait son apprentissage auprès de Michèle Lebris, de Peggy Bouveret, de Gerda Hartman, Margreet Hönig, Yvonne Minton, Hartmut Höll, Susan Manoff et Olivier Reboul. Elle fait ses débuts sur scène dans le rôle d'Eurydice dans Orphée aux Enfers d'Offenbach sous la direction d'Alain Altinoglu et mis en scène par François de Carpentries. On a pu la voir dans le rôle de Diane dans Iphigénie en Tauride de Piccinni avec l’Orchestre National de France sous la direction d’Enrique Mazzola, la femme grecque dans Iphigénie en Tauride de Glück sous la direction d’Ivor Bolton et mis en scène par Krzysztof Warlikowski à l’Opéra Garnier.

14


 đĆĔčijĒĊ Rodolfo Interprété par Eric SALHA–Ténor : Dès son adolescence, Eric Salha se tourne vers le chant : il fait partie de divers chœurs d’hommes du Pays Basque. En 1991, il intègre les Chœurs de l’Armée Française et y découvre l’opéra en participant notamment aux productions de Faust (Gounod) à Paris et Lohengrin (Wagner) à Montpellier. Il commence alors des études musicales au Conservatoire de Musique de Tarbes. Il y obtient une médaille d’or et accède ainsi au Conservatoire National Supérieur de Paris. En février 2001, il réussit le concours de recrutement de l’Opéra Bastille et travaille le répertoire avec Janine Reiss. Comme tous les grands ténors, il ne dédaigne pas l’opérette viennoise et on a pu l’applaudir dans Le Pays du Sourire et La Veuve Joyeuse. Eric SALHA est un des ténors les plus brillants de la jeune génération des ténors français.

Musetta Interprétée par Laurence JANOT–Soprano : A l’Opéra de Paris, Laurence était l’élève douée de Claude Bessy, elle franchit rapidement toutes les étapes de petit rat à soliste dans Daphnis et Chloé, Suite en blanc, mais c’est dans le superbe Don Quichotte de Noureev qu’elle brille de tous ses feux. Pourtant, son amour du chant ne la quitte pas son chemin lui fait rencontrer de grands chanteurs internationaux comme Montserrat Caballé, Roberto Alagna. Teresa Berganza. Elle a brillé dans Lucia di Lamermoor aux côtés de Roberto Alagna. Le talent multiple de Laurence Janot s’exprime également dans la comédie musicale (Cats et Trois Valses à l’Opéra-Comique) et même dans le cirque puisqu’elle a été la chanteuse soliste du mythique Cirque du Soleil à Las Vegas.

Marcello Interprété par Rodrigue CALDERON–Baryton : Rodrigue Calderon a commencé en tant que danseur classique à l’Opéra de Nîmes, puis à l’Opéra national de Paris (Choryphé), de 1985 à 1992. Parallèlement, il étudiait le chant avec Geori Boué. En 1992, il reçoit le deuxième prix Opéra des voix d’or de Rouen, et décide de se consacrer à cette discipline. Il débute en 1993 dans Dapertutto (Les Contes d’Hoffman) puis c’est une tournée en Sicile avec l’Opéra-Théâtre de Massy, il est Mercutio (Roméo et Juliette) de Gounod, et se produit dans Rigoletto et La Traviata. Engagé dans le centre de formation de l’Opéra Bastille, ce qui lui donne l’occasion d’interpréter Marcello (La Bohême), Albert (Werther), Malatesta (Don Pasquale).

15


ĈęĊĚėĘĉĊ đĆĔčijĒĊ Schaunard Interprété par Charlie GLAD–Baryton Après s'être diplômé en violon et musicologie, Charlie Glad étudie le chant à Lyon et obtient rapidement une invitation de l'Académie Spazio Musica pour aller étudier à Genova avec la soprano Gabriella Ravazzi. Il est également pensionnaire du Concervatoire National Superieur de Musique de Genève. Il suit les Master-Class de Teresa Berganza, Alain Garichot, David Jones ou Jean-Paul Fouchécourt. Charlie Glad débute dans Madame Butterfly (Commisario Impériale) en 2004 à l'Opéra d'Orvieto où il sera ensuite réinvité pour chanter la Traviata (Il Barone)... En concert, il se produit à Genève avec L'Orchestre de Chambre de Genève, à Paris (Institut Culturel Italien, Eglise des Billettes), Lyon (Opéra) …

Colline Interprété par Florian WESTPHAL–Basse : Après avoir étudié le piano depuis son plus jeune âge, Florian Westphal s'est consacré à l'écriture musicale; une fois ses études classiques accomplies, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1990 dans les classes de chant mais aussi d'Harmonie, Contrepoint, Fugue, et Histoire de la Musique. Il obtient en 1997 son Diplôme Supérieur de Chant. Depuis, Florian Westphal chante les grandes œuvres pour voix de basse chantante du répertoire d'opéra et d'oratorio. Capable d'aborder tous les types de répertoire, Florian Westphal ne cache pas sa prédilection pour l'interprétation de la musique sacrée et de l'oratorio, en particulier la musique de Jean-Sébastien Bach.

Benoit & Alcindoro Interprétés par Jean-Philippe BIOJOUT–Basse : Dans sa jeunesse, il étudie au Conservatoire de musique d’Angoulême le piano et développe rapidement des dispositions pour l’improvisation musicale et la composition. Il se passionne rapidement pour l’art lyrique en découvrant les productions du Grand Théâtre de Bordeaux. Parallèlement à ses postes de directeur, il présente en 1993 le concours d’entrée dans la classe de chant de Michaëla Etcheverry au CNR de Poitiers et fait partie des deux admis. Après son service national au Chœur de l’Armée française. Après avoir été admis au CNSM de Paris, il remporte le 1er Prix de Chant de la ville de Paris en 1999. Artiste invité pendant 3 ans au Centre de Formation Lyrique de l’Opéra national de Paris, il s’y perfectionne avec les plus grands noms. Lauréat de plusieurs concours de chant, il a été triple finaliste (Mélodie-OpéretteOpéra) du Concours International de Marmande.

Parpignol Interprété par Roberto CAPOVILLA –Ténor : D’origine italienne, après des études de piano, il commence ses activités artistiques à l’âge de 15 ans dans les variétés, sous le pseudonyme de « Andy ROBERT »..

16

Très attiré par la musique classique, il continue ses études de chant au Conservatoire C. Pollini de PADOUE, dans la classe d’Adriana Rognoni. Dès 1992, il fait partie de plusieurs ensembles vocaux. En 1993, il entre à l’ensemble vocal « Chœurs J.S. Bach » avec lequel il effectuera de nombreuses tournées et enregistrements. Parallèlement, il obtient un diplôme d’architecture et se spécialise dans la scénographie et la conception des décors de théâtre. A son arrivée en France, il entre dans la classe de chant de Martine Masquelin. Il obtient ensuite une médaille d’or et un D.E.M. dans la classe de Maral Jaquelin. Il est engagé en qualité d’Artiste Lyrique soliste et chœurs dans différents théâtres en France.


La musique sous toutes ses notes sur


Ć Ä— Ĉ Ä” Äš Ä— Ę   Ä“ ċĆ Ä“ Ä™ Passeurs de Lumière : philosophie de l’initiation Ă l’OpĂŠra Pendant 20 annĂŠes, j’ai ĂŠtĂŠ directrice du thÊâtre d’Herblay (Val d’Oise – France). A Rabat l’an passĂŠ, j’ai menĂŠ un travail d’initiation Ă  l’opĂŠra destinĂŠ aux ĂŠlèves âgĂŠs entre 5 et 11 ans. Cette longue expĂŠrience qui a touchĂŠ près de 40 000 enfants, m’a permis de mettre en lumière l’importance essentielle de cette transmission culturelle.

-DQLH/$/$1'( 'LUHFWULFHGXSURMHW&XOWXUHO2SpUD

Le projet de sensibilisation Ă l’opĂŠra Fidèle Ă  la mission qu’il s’est ďŹ xĂŠ auprès du jeune public, l’Orchestre Philharmonique du Maroc a mis en place une initiative originale intitulĂŠe ÂŤ l’Enfant Spectateur Âť. Elle a dĂŠmarrĂŠ en 2011 dans le cadre de la production de l’OpĂŠra Tosca de Puccini et se poursuit cette annĂŠe autour de la crĂŠation de La Bohème, autre Ĺ“uvre du mĂŞme compositeur. Cette action a touchĂŠ 24 classes de Rabat et Mohammedia et près de 1000 ĂŠlèves de 6 Ă  13 ans. Cette formation Ă  l’opĂŠra vise Ă  dĂŠvelopper l’intelligence sensible des enfants dans le but de leur rendre cet art accessible. Grâce Ă  une prĂŠparation menĂŠe en ĂŠtroite collaboration avec les enseignants, l’opĂŠra, domaine ĂŠlitiste et rĂŠputĂŠ difďŹ cile d’accès, devient alors pour le jeune public aussi ĂŠvident et merveilleux que les Contes des mille et une nuits. Des ateliers de dĂŠcryptage de l’œuvre ont ĂŠtĂŠ mis en place depuis le mois de Janvier aďŹ n de favoriser l’Êcoute musicale et la comprĂŠhension de l’œuvre. Des rencontres avec le chef d'orchestre, les chanteurs et le metteur en scène ont ĂŠtĂŠ organisĂŠes dans les classes. Une visite des coulisses a ĂŠtĂŠ faite et les enfants ont pu ĂŠtablir le dialogue avec les artisans, costumiers, dĂŠcorateurs, acteurs et les techniciens. La rĂŠpĂŠtition gĂŠnĂŠrale du 12 avril 2012 sera rĂŠservĂŠe Ă  ce jeune public scolaire.

5HQFRQWUHGHVHQIDQWVDYHF-DQLH/DODQGH-HDQ0DUF%LVNXSHW(ULF6DOKDOH0DUVj5DEDW

18


ē ę   ĕ Ċ Ĉ ęĆę Ċ Ě ė Dessines moi un Opéra… Dans le cadre du parcours « Enfants Spectateurs », l’OPM a proposé au jeune public d’effectuer un travail artistique sur le thème de cette œuvre. Les dessins qui sont exposés dans le hall du Théâtre National Mohamed V sont le fruit de ce travail pédagogique original. L’OPM réitérera cette expérience la saison prochaine avec la Traviata œuvre majeure de Verdi. Il s’agit là d’une manière originale de faire découvrir aux enfants le monde fascinant du spectacle vivant et de l’art lyrique en particulier, d’enrichir leur univers quotidien et d’en faire les spectateurs de demain.

Nous remercions tous les établissements scolaires qui nous ont accompagnés dans cette aventure.

/HVHQIDQWVGpFRXYUHQWGHVFRVWXPHVGHO·2SpUD

5HSUpVHQWDWLRQVFRODLUHGH7RVFD$YULO

Quelques impressions des élèves sur l’Opéra Tosca en Avril 2011 : « J’ai découvert, grâce au projet Tosca, que je pouvais aimer autre chose que la musique en anglais » (Kenza, 12 ans) « J’ai découvert, grâce au projet Tosca, que quand on connaît l’histoire et que l’on comprend comment fonctionne la musique, on aime beaucoup plus l’opéra ! » (Kenza, 14 ans) « Je suis impatiente d’aller à l’opéra après tout le travail que nous avons fait en classe ! » (Rim, 10 ans) « J’aime dans Tosca le personnage de Scarpia car il est violent, sa voix vibre fort et sans lui il n’y aurait pas d’histoire. » (Cédric, 8 ans)

19


  12ème Êdition du Concours International de Musique du Maroc Sara Daneshpour, Une jeune amÊricaine d’origine iranienne remporte le 1er prix ! La 12ème Êdition du Concours International de Musique du Maroc, organisÊ par l’Orchestre Philharmonique du Maroc avec le soutien du CrÊdit du Maroc, s’est clôturÊe samedi 17 mars, par le des laurÊats au Rialto de Casablanca. Les mÊlomanes casablancais sont venus nombreux applaudir les laurÊats du concours, rÊcompensÊs la veille à Rabat, devant plus de 1500 spectateurs. Pour la deuxième fois en 12 ans d’existence, les membres du jury, avec à leur tête Ahmed Essyad, ont sacrÊ une femme, Sara Daneshpour, jeune amÊricaine d’origine iranienne, Grand prix du Jury. Anecdote intÊressante, c’est avec le même concerto (n° 1 de Tchaïkovski) que la 1ere laurÊate du Concours avait remportÊ le prix. Olga kern, alors âgÊe de 25 ans, avait donnÊ au concours ses lettres de noblesse en remportant la même annÊe le prestigieux prix Von Cliburn aux USA. Comme tous les ans, les laurÊats ont interprÊtÊ un concerto accompagnÊs par les 80 musiciens de l’Orchestre Philharmonique du Maroc dirigÊ pour la 1ère fois par Olivier Holt, chef d’orchestre invitÊ pour l’occasion.

RÊsultats de l’Êdition 2012 Sara DANESHPOUR, 25 ans - USA Grand Prix du Jury Prix de l’Orchestre Minsoo HONG, 18 ans - CorÊe du Sud 2ème Prix du Jury Prix du Public Hongbo QUAN, 30 ans - Chine 3ème Prix du Jury

1 3

Í´

3KRWR6DUD'$1(6+328586$ 3KRWR0LQVRR+21*&RUpHGX6XG 3KRWR+RQJER48$1&KLQH

Prix spÊciaux d’excellente exÊcution de rÊcital Madoka FUKAMI, 23 ans - Japon Mikhail MOROZOV, 24 ans - Russie Sasha GRYNUK, 30 ans - Ukraine

20

0DGRND)8.$0,-DSRQ

0LNKDLO0252=295XVVLH

6DVKD*5<18.8NUDLQH


Ä&#x160;Ä&#x2014;Ä&#x201D;Ä?Ä&#x160;Ä&#x2122;Ä&#x201D;Ä&#x2C6;Ä&#x17D;Ä&#x2020;Ä&#x2018;Ä&#x2020;Ä&#x;Ä&#x2020;Ä&#x17E;Ä&#x2020; Dans la continuitĂŠ de la conception du programme pĂŠdagogique ÂŤ Mazaya Âť, la Fondation TĂŠnor pour la Culture a mandatĂŠ lâ&#x20AC;&#x2122;implĂŠmentation du module ENF ÂŤ Education Non Formelle Âť Ă la Fondation Zakoura Education qui compte Ă  son actif 15 annĂŠes dâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrience dans le domaine de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠducation.

ÇŻÂ&#x2020;Â&#x2014;Â&#x2026;Â&#x192;Â&#x2013;Â&#x2039;Â&#x2018;Â?Â&#x2018;Â? Â&#x2018;Â&#x201D;Â?Â&#x2021;Â&#x17D;Â&#x17D;Â&#x2021;ÇŁÂ&#x17D;ÇŻÂąÂ&#x2026;Â&#x2018;Â&#x17D;Â&#x2021;Â&#x2020;Â&#x2021;Â&#x17D;Â&#x192;Â&#x2022;Â&#x2021;Â&#x2026;Â&#x2018;Â?Â&#x2020;Â&#x2021;Â&#x2026;Â&#x160;Â&#x192;Â?Â&#x2026;Â&#x2021; Lâ&#x20AC;&#x2122;UNESCO dĂŠďŹ nit lâ&#x20AC;&#x2122;ENF comme ÂŤtoute activitĂŠ ĂŠducative organisĂŠe et durable Ă des personnes de tout âgeÂť. Par ailleurs, le Maroc compte 300 000 Ă  400 000 ĂŠlèves qui quittent lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcole chaque annĂŠe. L'ĂŠducation non formelle tente de les sauver en les rĂŠintĂŠgrant ou en complĂŠtant leur formation. 38 197 ĂŠlèves et collĂŠgiens en ont bĂŠnĂŠficiĂŠ au titre de l'annĂŠe 2009-2010. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agit sans doute de lâ&#x20AC;&#x2122;un des plus grands dĂŠďŹ s que doit relever le Maroc quant Ă  la gĂŠnĂŠralisation de lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcole Ă  tous les enfants de moins de 15 ans et lâ&#x20AC;&#x2122;amĂŠlioration par la mĂŞme occasion de son classement en matière de dĂŠveloppement humain.

Â&#x192;Â&#x2022;Â&#x2013;Â&#x201D;Â&#x192;Â&#x2013;ÂąÂ&#x2030;Â&#x2039;Â&#x2021;Â&#x2020;ÇŻÂ&#x192;Â&#x2019;Â&#x2019;Â&#x201D;Â&#x2021;Â?Â&#x2013;Â&#x2039;Â&#x2022;Â&#x2022;Â&#x192;Â&#x2030;Â&#x2021; La stratĂŠgie adoptĂŠe est une stratĂŠgie dâ&#x20AC;&#x2122;apprentissage, centrĂŠe sur lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlève. Elle propose deux approches : â&#x20AC;˘ Approche par compĂŠtences, elle est centrĂŠe sur lâ&#x20AC;&#x2122;apprenant, qui devient acteur de lâ&#x20AC;&#x2122;acquisition de son savoir (autonomie et solidaritĂŠ). â&#x20AC;˘ Approche participative elle repose sur lâ&#x20AC;&#x2122;attachement Ă la libertĂŠ de chacun, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠgalitĂŠ des chances pour tous et Ă  une construction collective et solidaire du savoir.

ÇŁÂ&#x201E;Â&#x201D;Â&#x2021;Â&#x2C6;Â&#x201D;Â&#x192;Â&#x2019;Â&#x2019;Â&#x2021;Â&#x17D;Â&#x2020;Â&#x2014;Â&#x2019;Â&#x201D;Â&#x2018;Â&#x152;Â&#x2021;Â&#x2013; Mazaya est un programme ĂŠducatif destinĂŠ aux enfants dĂŠfavorisĂŠs et dĂŠscolarisĂŠs. Il consiste Ă leur offrir un avenir professionnel Ă  travers le mĂŠtier de musicien, grâce Ă  un parcours ĂŠtalĂŠ sur 5 ans minimum, couplant une formation ĂŠlĂŠmentaire de base Ă  un apprentissage rigoureux de la musique.

| Ä&#x2020;Ä&#x2014;Ä&#x2122;Ä&#x160;Ä&#x201C;Ä&#x2020;Ä&#x2014;Ä&#x17D;Ä&#x2020;Ä&#x2122;Ä&#x2DC;Ä&#x2030;Ä&#x160;Ä&#x2018;Ěľ

Â&#x17D;Â&#x192;Â?Â&#x2026;Â&#x2021;Â&#x2022;Â&#x2018;Â?Â?Â&#x2018;Â&#x2020;Â&#x2014;Â&#x17D;Â&#x2021;Çź Ç˝

22

Le dĂŠmarrage du module ÂŤ ENF Âť dĂŠmarre le 09 Avril 2012 Ă lâ&#x20AC;&#x2122;Ecole Internationale de Musique du Maroc Ă  Rabat. A cet effet, la Fondation TĂŠnor pour la Culture (initiateur du projet), fera partie du tissu associatif qui compte 264 associations au Maroc ayant pris part Ă  ce programme dâ&#x20AC;&#x2122;ENF. Nous remercions chaleureusement toutes les entreprises, institutions, organismes publics et personnes physiques qui contribuent de près ou de loin au dĂŠmarrage de ce projet et nous restons Ă  la disposition de tous ceux qui souhaitent nous accompagner dans cette aventure humaine.

Merci ĂŠgalement Ă Madame Amina Najioualah, Monsieur Youssef Mouaddib et Monsieur Mohammed Zaari de la Fondation Zakoura Education. Nous contacter : Fondation TĂŠnor pour la Culture : TĂŠl. : +212 (0)5 22 42 81 80 - Fax : +212 (0)5 22 42 81 83 Bouchra Amrani : +212 (0)6 46 11 13 41 - bouchra.amrani@opm.ma Caroline Saunier : +212 (0)6 46 10 21 02 - caroline.saunier@tenorgroup.ma


Leur passion mérite la meilleure formation ! Depuis plus de 10 ans, l’Ecole Internationale de Musique et de Danse encadre et développe les talents artistiques des enfants et des adultes. Comptant dans son équipe des professionnels de premier plan, l'EIMD dispense des formations dans un cadre sérieux et convivial, à Casablanca et Rabat.

www.eimd.ma

En octobre 2011, l’EIMD s'élargit avec deux nouveaux studios de danse à Casablanca et renforce son équipe avec des professeurs titulaires de diplômes d'enseignement chorégraphique et danseurs à l'Opéra de Paris.

facebook.com/ecoleeimd Ecole adhérente à la Fédération Française d’enseignement musical, chorégraphique et théâtral.

CASABLANCA 439, route d’El Jadida - Oasis Tél. 05 22 25 74 74

RABAT 73, lot. Meddoun - Birkacem Route des Zaërs - Souissi Tél. 05 37 75 51 51

1RVSULQFLSDX[SDUWHQDLUHV

6SRQVRU2IILFLHO


Ä&#x160;Ä&#x2DC;Ä&#x160;Ä&#x201C;Ä&#x2039;Ä&#x2020;Ä&#x201C;Ä&#x2122;Ä&#x2DC;Ä&#x2030;Ä&#x160;Ä&#x2018;Ěľ Ä&#x2022;Ä&#x2020;Ä&#x2014;Ä&#x2122;Ä&#x17D;Ä&#x2C6;Ä&#x17D;Ä&#x2022;Ä&#x160;Ä&#x201C;Ä&#x2122;Ä Ä&#x2018;ĚľÄ&#x2022;Ä´Ä&#x2014;Ä&#x2020; Lâ&#x20AC;&#x2122;EIMD marque une belle prĂŠsence dans la bohème ! Le ChĹ&#x201C;ur dâ&#x20AC;&#x2122;enfants de lâ&#x20AC;&#x2122;EIMD chante La Bohème La distribution de lâ&#x20AC;&#x2122;opĂŠra La Bohème accueille quinze jeunes talents de lâ&#x20AC;&#x2122;Ecole Internationale de Musique et de Danse de Rabat et de Casablanca. Ils vont ainsi joindre leurs voix Ă  celles du ChĹ&#x201C;ur National du Maroc et des choristes invitĂŠs et des chanteurs solistes. Le dĂŠcor ĂŠvoquera le Paris de la Belle Epoque. Pour ce faire, lâ&#x20AC;&#x2122;OPM a organisĂŠ en dĂŠcembre dernier deux auditions Ă  Casablanca et Rabat aďŹ n de sĂŠlectionner des jeunes talents vocaux susceptibles de participer Ă  cette aventure. Au total, près dâ&#x20AC;&#x2122;une cinquantaine dâ&#x20AC;&#x2122;enfants âgĂŠs de 8 Ă  14 ans ont ĂŠtĂŠ ĂŠcoutĂŠs. Ces jeunes choristes ont ĂŠtĂŠ sĂŠlectionnĂŠs en fonction de leur capacitĂŠ vocale, mais ĂŠgalement par rapport Ă  leur motivation et leur sĂŠrieux. Parmi ces enfants, cinq font partie de la chorale de lâ&#x20AC;&#x2122;Ecole Internationale de Musique et de Danse de Rabat et dix sont issus des chorales de lâ&#x20AC;&#x2122;EIMD Casablanca. Un grand merci Ă  eux et Ă  leurs parents pour leur disponibilitĂŠ et leur soutien Ă  ce grand projet !

Une jolie griffe de danse est Ă lâ&#x20AC;&#x2122;honneur Connue pour la qualitĂŠ de son enseignement acadĂŠmique et lâ&#x20AC;&#x2122;engagement de ses professeurs, lâ&#x20AC;&#x2122;Ecole Internationale de Musique et de Danse (Rabat & Casablanca) ĂŠtoffe les troupes de la bohème pour servir sa distribution en chant et en danse.

Les deux professeurs en charge des cours de danse Ă lâ&#x20AC;&#x2122;EIMD, sont issus des grandes formations de danse en France. CĂŠdric Godefroid, danse comme soliste Ă  l'OpĂŠra de Paris et Anne Tomas-Bouil est titulaire d'un master de danse et du diplĂ´me d'Ă&#x2030;tat. Ils seront prĂŠsents au second tableau de La Bohème.

24


ĊĒĊėĈĎĊĒĊēęĘ Nos remerciements les plus sincères aux institutions, aux organismes et aux personnes qui ont accompagné et soutenu l’Orchestre Philharmonique du Maroc depuis sa création, ainsi qu’aux artistes étrangers. Forces Royales Air Garde Royale Gendarmerie Royale Ministère de la Culture Conseil Préfectoral de Rabat Wilaya du Grand Rabat Communauté Urbaine de Rabat Monsieur Hassan Amrani, Wali de Rabat Monsieur Fathallah Oualalou, Président du conseil de la Commune Urbaine de Rabat Conseil Préfectoral de Casablanca Wilaya du Grand Casablanca Communauté Urbaine de Casablanca Monsieur Mohamed HALAB, Wali de la Région du Grand Casablanca et Gouverneur de la Préfecture de Casablanca Monsieur Marc Thépot, Vice Président du Directoire de la société RISMA Madame Houda Chraïbi, Directeur Communication du Crédit du Maroc Monsieur Mohammed Benhsain, Directeur du Théâtre National Mohammed V Madame Sofia Rafai, Responsable administrative de l’Ecole Internationale de Musique et de Danse (EIMD Casa et Rabat) Monsieur Emmanuel Pagenel,Y&R Monsieur Lotfi Rachidi Conservatoire de Musique et de Danse de Rabat Studio Flash Rabat Accolade Carrefour des Livres Casablanca Les Eaux Minérales d’Oulmès Madame Laila Matjinouche La Fondation Ténor pour la Culture

Nous remercions chaleureusement les musiciens étrangers pour leur participation aux concerts, toutes les personnes qui ont collaboré de près ou de loin à l’organisation de cet évènement ainsi que les parents d’élèves (chœur d’enfant) de l’EIMD Un remerciement particulier pour les membres de la compagnie Française d’Opéra, les artistes et collaborateurs étrangers : Madame Janie Lalande, Jocelyne Legrand, Anne-Marie Podevin, Françoise Aubry Monsieur Didier Chalaux, Jean-Marc Biskup, Michel de Carol, Etienne Milin, Olivier Laporte, Ali Belamtaouch, Arcal, Compagnie nationale de théâtre lyrique et musical – France-

26

M


ĔĒĎęĴĉǯ ĔēēĊĚėĊęĉĊĔĚęĎĊēĉĊ đǯėĈčĊĘęėĊčĎđčĆėĒĔēĎĖĚĊĉĚĆėĔĈ L’Orchestre Philharmonique du Maroc remercie chaleureusement les membres de son Comité d’Honneur et de Soutien pour la qualité de leur engagement en faveur de la musique et de la culture. Leur aide participe concrètement au rayonnement de l’orchestre.

Monsieur Hassan ABOUYOUB, Monsieur Anass ALAMI, Monsieur Hassan AMRANI Monsieur Jacques ATTALI, Madame Christiane AUTIN, Monsieur Jaloul AYED, Monsieur André AZOULAY, Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Monsieur Othmane BENJELLOUN, Madame Amina BENKHADRA, Monsieur Hosni BENSLIMANE, Monsieur Jean-Claude CASADESUS, Monsieur Mourad CHERIF, Monsieur Gerhard DEISS, Monsieur Bruno DETHOMAS, Monsieur Abdel Rahman EL BACHA, Monsieur Ahmed ESSYAD, Monsieur Mustapha FARIS, Monsieur Alberto José NAVARRO GONZÁLEZ Monsieur Saâd HASSAR, Monsieur Georges François HIRSCH,

Ambassadeur du Maroc en Italie Directeur Général de la CDG Wali de Rabat Economiste et Ecrivain Conseillère en communication Compositeur et Ministre des Finances, Tunisie Conseiller de Sa Majesté Le Roi Président Directeur Général de la Banque Populaire Président Directeur Général de la BMCE ancien Ministre de l’Energie et des Mines Général de Corps d’Armée Chef de l’Orchestre national de Lille Président du Conseil de Surveillance de la BMCI ancien Ambassadeur d’Autriche au Maroc ancien Ambassadeur de l’Union Européenne au Maroc Pianiste Concertiste Compositeur de musique classique contemporaine Président d’Honneur de la BMCI Ambassadeur d'Espagne au Maroc ancien Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Intérieur Directeur de la Musique et de la Danse au Ministère de la Culture, France

Madame Haruko HIROSE, Monsieur Saïd IBRAHIMI, Monsieur Bruno JOUBERT, Madame Saïda LAMRANI KARIM,

ancien Ambassadeur du Japon au Maroc Directeur général de Casablanca Finance City Ambassadeur de France au Maroc Président du Conseil de surveillance du Crédit du Maroc

Monsieur Eneko LANDABURU, Ambassadeur de l’Union Européenne au Maroc Monsieur Fayçal LARAICHI, Président Directeur Général de la SNRT La Présidence de ce Comité a été confiée à Mustapha FARIS, fervent mélomane qui soutient l'Orchestre depuis sa création.

27


ĚĘĎĈĎĊēĘĉĊđ̵ ”‡‹‡”•‹‘Ž‘•

‘–”‡„ƒ••‡•

”‘„‘‡„ƒ••‡

Farid BENSAID

Gérard GRANIER

Gyula KONCZ

(Violon Solo)

(Chef d’attaque)

Mouad ABBAD Gibril BENNANI Youssef BENNANI Omar ECH CHORFI Laszlo FODOR Hicham IBOURK Hicham IHIRI Yassine MATJINOUCHE Ahmed REGRAGUI Ahmed SAIDI Youssef SEMLALI Samir TAMIM

Hakim BOUGHRARA Mohamed JOUMAA Mohcine LAHLOU Abdelilah MAGHRAOUI Mohamed OUAABOUD

ƒ”’‡

Žð–‡•

‡”…—••‹‘•

Johanne FAVRE ENGEL

Anwar BELHAMIDI Mustapha BENDAOU Abdellah MAHJOUR Adil TOUMI

‡…‘†•‹‘Ž‘•

ƒ—–„‘‹•

Yassine AJEMAA

Abdelouhab LICHIR

(Chef d’attaque)

(Hautbois solo)

Réda AGDI Mohamed BEN HAMOU Jawad BOUTAR Toufik EDAHBI Oussama EL AIDI Abdelkader RAHMANI Mohammed RAHMANI Mohammed ROUIJEL Mahjoub SEGHIRI Mostapha STIKI Miyuki YAMAGUCHI

Nabil M’Hiriz

Ž–‘• Benjamin ROTA (Chef d’attaque)

Zoubir LAAJAJ (piccolo)

Abdessamad LAZRAK

(cors anglais)

Hayat ABOU EL HAJA

ƒ••‘• Gyula BELHAZY (Basson Solo)

Mohamed SAMARI

Žƒ”‹‡––‡• Elodie ROUDET (Chef d’attaque)

Abdelali ZAKARIA

Žƒ”‹‡––‡ƒ••‡

Jamal ASSOUAD Moulay Ismail ALAOUI Redouane BELMSAGUEM Mohamed BRAROU Lahcen FASSAL Redouane GUENNOUN Mustapha HAFSSI Mohammed OUAKKI Abdelghani ZOUITNI

Laurence PERRY

‹‘Ž‘…‡ŽŽ‡•

Abdelkbir CHAREB

‘”• Todor TACHEV (Cor solo)

Jamila BOUCHEKARA Abdelilah HASSINI Ayoub SAHROUTE

”‘’‡––‡•

René BENEDETTI

(Trompette solo)

(Chef d’attaque)

Abdelkrim TAJI Driss TOUHAM

Abderrafik CHERRAF (Chef d’attaque)

28

(Flûte Solo)

Mohammed Habib BELAABAR Anouar ESSAIDI Maude FEREY Laurence MURATET Mohammed Amine RAHAIM Anas SEMLALI

”‘„‘‡• Abdelali LAMAALEM (Trombone solo)

Aziz NIYA Hassan RAZIKI

Audrey PERRIN

‹„ƒŽ‡• Benoît BOURLET

“—‹’‡ƒ†‹‹•–”ƒ–‹˜‡ Présidence Farid BENSAID Secrétariat Général Yassine MATJINOUCHE Trésorier Lotfi KOSSEMTINI Direction Artistique Benoît GIRAULT Direction Déléguée Bouchra AMRANI Direction Technique Mohamed LOUZGANI Organisation & Production Adnane ZOUGARI Communication Hicham TAIBI Zineb SAAIDI Affaires Générales Ahmed BECHTAOUI Régie Brahim EL FAIZ Boubker FAHIM Toufik GUENNOUN Parthothèque Hakim ENNASER Chargée de projet Mazaya Hanaa BOUTALEB

‘†ƒ–‹‘±‘”’‘—”Žƒ —Ž–—”‡ Relations Publiques et Partenariats Caroline SAUNIER Contrôle de Gestion Mariam DAHMANE Finance Radouane AHLIYAT Juridique Lotfi KOSSEMTINI


ĘĔĚěĊēĎėĘĊēĎĒĆČĊĘĉĊĘĒĊĎđđĊĚėĘĒĔĒĊēęĘ ĉĊĉĊđ̵ĕĴėĆĔĘĈĆǦĆěėĎđʹͲͳͳ

Association à but non lucratif soutenue par la Tél. : 05 22 42 29 52 • Fax : 05 22 47 31 74 www.opm.ma • contact@opm.ma


ēĆĕĆėđĊĉĊēĔĚĘ

Une petite faim en sortant du concert à Rabat? Le restaurant Le Bartoldi vous accueille les soirs de représentation jusqu’à 1 heure du matin. 83 avenue Oqba - Agdal- RABAT T : 05 37 77 77 59


Ä&#x160;Ä&#x160;Ä&#x2014;Ä&#x2C6;Ä&#x2018;Ä&#x160;Ä&#x2030;Ä&#x160;Ä&#x2018;ÇŻÄ&#x2014;Ä&#x2C6;Ä?Ä&#x160;Ä&#x2DC;Ä&#x2122;Ä&#x2014;Ä&#x160; Ä?Ä&#x17D;Ä&#x2018;Ä?Ä&#x2020;Ä&#x2014;Ä&#x2019;Ä&#x201D;Ä&#x201C;Ä&#x17D;Ä&#x2013;Ä&#x161;Ä&#x160;Ä&#x2030;Ä&#x161;Ä&#x2020;Ä&#x2014;Ä&#x201D;Ä&#x2C6; L'Orchestre Philharmonique du Maroc tient Ă remercier l'ensemble de ses partenaires pour leur conďŹ ance et leur soutien gĂŠnĂŠreux et ďŹ dèle. 2M Accor Hospitality Adecco Afric Audit Conseil Alcatel Maroc Atlanta Atlas Voyages Attijari Finances Corp. Aswat Axa Assurance Bourse de Casablanca Bymaro CDG Capital C.G.I. C.I.H. C.M.H. CNIA SAADA Coca Cola CrĂŠdit Agricole du Maroc CrĂŠdit du Maroc C.T.M. DHL Logistics Morocco Ecole Internationale de Musique et de Danse Eqdom Ernst & Young Fondation Banque Populaire Fondation BMCI Fondation CDG Fondation ONA Fondation TĂŠnor pour la Culture Groupe AFMA Groupe RMO Maroc InfomĂŠdiaire Isaaf Mondial Assistance Jet4You

â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘ â&#x20AC;˘

JLEC KIA Motors Maroc Label'Vie Lâ&#x20AC;&#x2122;Economiste La Nouvelle Tribune Le Matin du Sahara Les Eaux MinĂŠrales dâ&#x20AC;&#x2122;Oulmès Lydec Marsa Maroc MAMDA MCMA MĂŠditel Ministère de la Culture Mifa Yamaha Musique Office National des AĂŠroports Office National des PĂŞches ONCF O.N.M.T. Poste Maroc RMA Watanya Rekrute.com Royal Air Maroc Sigmatel SociĂŠtĂŠ GĂŠnĂŠrale Stokvis Sunergia Synchronism Team Young & Rubicam TĂŠnor Group ThÊâtre National Mohammed V TOTAL Maroc UGGC Wafa Assurance Wafasalaf Zurich Assurances Maroc

Association Ă but non lucratif soutenue par la TĂŠl : 05 22 42 29 52 | Fax : 05 22 47 31 74 www.opm.ma | contact@opm.ma

Programe opera