Issuu on Google+

[ ] 2016•2017

ER C ER C C

ER ER

C ER C C R E

ER C

ER C


C

C C

ER

R C


R C

C C

C

Dissidences

D'après À abattre d'Alexandra Badéa Mise en scène Marie Brassard • Ensemble 24 Photo Olivier Quéro • Création jeudi 6 octobre 2016 dans le cadre du Festival Actoral • IMMS


Vesterne

d'après Vesterne de William Pellier • Mise en scène Antoine Oppenheim • Ensemble 24 Photo Olivier Quéro • Création 17 mars 2016 • IMMS • Friche la Belle de Mai (Marseille)


Presque égal à

de Jonas Hassen Khemiri • Mise en scène Renaud-Maire Leblanc • Ensemble 24 Photo Olivier Quéro • Création 14 mars 2016 • IMMS • Friche la Belle de Mai (Marseille)


editorial

E r C Er C C

Er Er

C Er C C Er

Er C

Er C

Moving forward 2015/2016 : the School inaugurated its new premises at La Friche de la Belle de Mai. 2500m2 of stages, technical studios, conference rooms, digital platform and a new organisation to mutualise this facility with the training centre for apprentices to learn the technical skills required to work in performing arts: the Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle (Mediterranean Institute for Professionals in the Performing Arts). Teaching is evolving and opening up to other domains of skills thanks to the creation of joint projects set up to enhance the ties between technical and artistic practices. 2016/2017 : the School is authorised by the Ministry of Culture to deliver the National Diploma in Theatre Teaching: thus opening its doors to a new public seeking vocational training. This new course provides the opportunity to set up the following program: « Words in Acts » : the young actors and experienced artistes will place their skills in the hands of the teachers and their pupils by using acting techniques to develop the following :

This joint work between the artiste and the teacher will enable the pupils in the classes involved to be provided with the tools essential to progressing in the field of culture. With equal rights to access this field, the pupil is free to follow their own career path. Equality : 7 young women and 7 young men are recruited each year. If, during the entrance examination process, two candidates attain the same level, their desire to become an actor will make it possible to distinguish which one to accept and thus enhance their ability to take the first steps along their path and overcome obstacles. Differences : being together despite our differences, is what makes group work so interesting, avoiding self-centredness and other facilities, to develop one’s curiosity. Equal yet different, artistes from a wide variety of cultures and horizons is what I adore in Peter Brook’s troupe, and for a long time now, is that which makes us strong and which unites us. Didier Abadie

- public speaking, - reading out loud, - analyses of theatrical works, - listening to, adroitness, concentration and self-confidence, - the pleasure of reading.

P7


the erac

THE imms

The Regional Drama School in Cannes (École régionale d’acteurs de Cannes) is a higher education level establishment devoted to training to become an actor and performer. The three-year long course is run in Cannes for the first two years and then in Marseille for the third. The university level DNSPC diploma (Diplôme national supérieur professionnel de comédien) is approved by the government. Those students who so wish may complete their studies with a degree in Performing Arts thanks to our partnership with Aix-Marseille University (AMU). The theme of the third-year curricula reinforces students’ abilities to work as professionals and to address the public.

First imagined more than 10 years ago by the teams of the ERAC and ISTS (Institut Supérieur des Techniques du Spectacle - Higher Institute for Technical Studies in the Performing Arts), the IMMS opens its doors today. Inaugurated on 3 September 2015, the Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle is a place for training and innovation in the fields associated with the acting profession (in initial and further training). This institute houses three sections of the CFA (Centre de Formation des Apprentis – Apprentice Training Centre) as well as the third year students at the ERAC, a bridge between training and professionalism.

The ERAC is a signatory of the higher education in drama platform, a platform set up by the Ministry of culture in 2003. It is fully involved in establishing the common principles of quality: places interpretation at the heart of teaching, underlines the importance of essential and fundamental technical skills, general and theatrical culture open to other fields of art as well as preparing students to work as professionals. The course provided by the ERAC aims to offer students with a balanced yet rich and diverse education in the subjects taught and the workshops proposed are structured to encourage and accompany their projects.

This building occupies 2500m2 on three levels, with in its heart the Michel Corvin Room, complete with a rehearsal studio, digital control booth, conference room and classrooms. The Michel Corvin Room is the strong point of the project: here the students and apprentices evolve in a theatre, a realistic and very technically demanding space.

IMMS • Marseille


Villa Barety • Cannes

cannes • marseille

ONE SCHOOL : TWO SITES

Historically the ERAC has always existed in Cannes and Marseille.

CANNES

The School in Cannes develops the first two years of its curricula centred on the acquisition of the fundamental techniques inherent to acting. It has several work spaces: the Barety Villa and studios on the Boulevard de Lorraine.

MARSEILLE

The third year is devoted to learning about working as a professional and entering the working environment: based in Marseille, a true crossroads for actors in the south of France. According to the projects proposed, the young actors are taught to work across the whole of France as well as abroad.

curriculum The curriculum at the ERAC is based on the principle of developing individual skills within a collective study group. This specific approach depends on a specific alchemy : developing the autonomy of the young actor through contact with a multitude of experiences and thus forging their ability to adapt to the continual changes in the field of the dramatic arts. This curriculum is only possible thanks to the synergies set up within the education offered where the young actor stands in a pivotal position. The curriculum is articulated, for each year, around four workshops: in interpretation (each lasting 8 weeks), the fundamentals (body, voice, space and drama), specific workshops (puppets, clowns, high wire) and a variety of encounters with professionals. One aspect of the course requires the students to develop individual as well as group projects.

P9


dnspc DIPLÔME NATIONAL SUPÉRIEUR

PROFESSIONNEL DE COMÉDIEN (HIGHTER EDUCATION PROFESSIONAL DIPLOMA IN ACTING) ENTRANCE EXAM Since 2008, the ERAC has obtained accreditation from the Ministry of Culture to deliver the DNSPC (Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédien – Higher Education Professional Diploma in Acting). This three-year course is validated by continuous assessment of knowledge and skills. During the first two years, the technical, theoretical and interpretation courses run throughout the week; the fundamental skills are taught during the interpretation courses. The programme is organised into modules composed of an interpretation workshop with its associated technical teaching classes. Each module is capitalised in ECTS credits (European Course Credit Transfer system) as developed by the European Union to facilitate the recognition of educational courses run in different European countries. In the third year, the course concentrates on workshop/productions run in professional settings with renowned artistic directors. 1st year The fundamental skills of acting : technical and reflexive approach to the actor’s language 2nd year Role-playing, experimentation and research 3rd year The actor : artist/creator Addressing different publics and different establishments The teaching offered is free of charge, the students benefit from the student status thus enabling them to acquire the benefits inherent to this status: grants, national insurance coverage, CROUS services (regional organisation providing student bursaries, accommodation, restaurants and cultural activities, foreign student reception, etc.…). Each year welcomes 14 students (7 women and 7 men).

The entrance exam is organised as a twostage process in April/May each year.

ONLINE ENROLMENT

from 1 December 2016 – 15 February 2017 Candidates must enrol online on the ERAC web site then send the required documents and enrolment fees by post. Once registered the candidates will receive a written invitation by post to present themselves to the first stage of the entrance exam. www.erac-cannes.fr 04 93 38 73 30

FIRST ROUND

from 27 March to 1 April 2017 The candidates must prepare two theatrical acts. One an extract from a theatrical piece of work written before 1950 (included), and the other an extract from work written after 1950. Monologues are not accepted and the extracts chosen must last no longer than 3 minutes. The exams will not require the use of costumes, make-up or music.

SECOND ROUND AND TRIALS

from 3 to 11 May 2017 Following successful completion of the first round the candidates retained to the second round of the entrance exam will take part in trials lasting a full week.

ENTRANCE CONDITIONS

- be aged at least 18 and no more than 27* - hold a Baccalaureate or equivalent diploma* - show proof of following initial or practical training in theatre work of at least one year in duration - to have taken the entrance exam no more than 3 times - no restrictions on nationality * waivers granted


de DIPLÔME D'ÉTAT

DE PROFESSEUR DE THÉÂTRE (NATIONAL DIPLOMA IN DRAMA TEACHING) WORDS IN ACTS The DE validates the general and professional knowledge and skills acquired to obtain the first level as a qualified worker in this field.

The Words in Acts programme is linked to the setting up of the National Diploma in Theatre Teaching.

The ERAC obtained the accreditation from the Ministry of Culture to deliver this diploma in July last year alongside the École Supérieure d’Art Dramatique de Paris (Paris Academy of Dramatic Arts) and the École de la Comédie de Saint-Etienne (Saint-Etienne School of Acting) with whom we have worked to set up these courses.

The young actors and confirmed artistes will place their art at the disposition of the teachers and their pupils by using the working techniques of an actor to bring them to :

Since the autumn of 2016, those people wishing to take the DE in theatre teaching can contact one of the three establishments accredited by the Ministry of Culture and Communication, which work together to provide the training for and delivery of this diploma. All three schools can provide the initial and further training as well as the final examinations; the VAE (Validation des acquis de l’expérience – Validation of professional experience) will first be organised only by the ERAC. The four paths Path 1 – Initial training Path 2 – Further training Path 3 – Aptitude testing through examinations Path 4 - Validation of professional experience (VAE) Each of these paths is selected in accordance with the candidate’s profile. The candidates thus oriented towards the path that best corresponds to their needs and the specific skills required. Proof of experience gained and skills acquired must be provided.

- speaking to an audience in public, - reading out loud - analysing works, - listening to, adroitness, concentration and self-confidence, - the pleasure of reading. This joint work between the artiste and the teacher will enable the pupils in the classes involved to be provided with the tools essential to progressing in the field of culture. With equal rights to access this field the pupil is free to follow their own career path. Each 6hr course run (3 x 2hrs) respects a charter defining the teaching objectives and conditions in which the course will take place for the pupils and teachers of each class concerned. Objective To set up « teaching brigades » that provide the practical courses to be run (1500 hrs each year); this is likely, in the future, to increase the demand to set up similar courses within numerous establishments.

An interview prior to admission will enable the candidate’s profile to be evaluated and thus determine the appropriate orientation, as well as determining the relevant financial conditions.

P11


arpa

ATELIER RÉGIONAL DE PRATIQUE D'ACTEUR (REGIONAL WORKSHOP FOR ACTING AND PERFORMING)

The ERAC runs a cycle of 3 theatre workshops between Cannes, Marseille and Avignon. This cycle, organised in partnership with several theatrical institutions, is destined to guarantee equality of access to higher level education in the acting profession. The ARPA is open to highly motivated, young people aged between 18 and 26, and living in the ProvenceAlpes-Côte d’Azur region, and in particular those encountering considerable difficulty in realising their desires to work in the field of the theatre due to a variety of reasons (social, cultural, geographical, …) Accessible to a large public, these workshops are open to diversity, exchange and sharing. Every workshop is run by one or several renowned artiste(s)-teacher(s) and enables the participants to benefit from a concrete teaching programme within a national academy for the dramatic arts.

deust degree

master in preparation

DRAMATIC ARTS, AIXMARSEILLE UNIVERSITY

DIGITAL MEDIA AND AUGMENTED REALITY

Since 2009, Aix-Marseille University and the ERAC have set up a joint curriculum spread across courses run both by the University and the ERAC. This curriculum is particularly original in the field of higher education level drama teaching in France today due to its specificity in linking theoretical and practical studies by setting up modules which privilege trans-disciplinary work between students at the university and the ERAC. The modules taught are validated by the university (ECTS system) and lead to obtaining a DEUST and a Dramatic Arts Degree 3.

The AMU and the ERAC are working together to create a Master’s degree in Digital Media and Augmented Reality, with the help of the IMMS (Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle). This degree will be delivered by the AMU, in partnership with 3 foreign universities, and open to candidates who hold the DNSPC as well as other university students.

100 km 60 mi © © Daniel Daniel Dalet Dalet


16-17 regular partners

Rouen CDN de Normandie - Rouen

Reims Comédie de Reims - CDN

Paris La Colline - national theatre National Theatre Centre Aquarium Theatre

Montréal French Institute L'Usine C Franco-Quebecois Youth Office (Office franco-québécois pour la jeunesse, OFQJ)

Marseille Aix-Marseille University AMU – SATIS department Averroès junior International Centre of Poetry Apprentice Training Centre for professions in the performing arts Collectif La Réplique Marseille Mediterranean National Superior School of Art & Design Actoral Festival Théâtres MUCEM Grenouille Radio Joliette-Minoterie Theatre

Pont-à-Mousson La meéc – La Mousson d’été

Cannes Bristol Lycée Carnot Lycée Hutinel Lycée Jules Ferry Lycée Town of Cannes Cannes Regional Orchestra Mouans-Sartoux Book Festival Nice Nice National Theatre

Aix-en Provence Aix-Marseille University L'ARCADE Avignon Avignon Festival La FabricA Villeneuve lez Avignon La Chartreuse Arles National Superior School of Photography Arles Theatre

P13


fijad FUNDS FOR THE INTEGRATION OF

YOUNG DRAMA ARTISTS

F Ji Đ

Actors graduating from the ERAC who have received three years of financial support from the FIJAD (Fonds d’Insertion pour Jeunes Artistes Dramatiques), are subsidised jointly by the Provence-Alpes-Côte d’Azur Region and the Ministry of Culture. This system is designed to facilitate professional integration while strengthening their future career possibilities as an artist. It enables theatre companies and institutions to receive financial support when employing an actor graduating from the ERAC. The FIJAD is present on an international, national and regional level.

CONTACT FIJAD 04 93 38 73 30

FiJ Đ Đ Ji F

FiJ Đ


Er C C

Er

dnspc 3nd year

THE ACTOR : ARTIST/CREATOR ADRESSING DIFFERENT PUBLICS AND DIFFERENT ESTABLISHMENTS

Er C

L'ENsemble 24

Er

C

Geraud Cayla Rosalie Comby Pablo Jupin Chloé Lasne Marie Levy Édith Mailaender Geoffrey Mandon Malo Martin Clémentine Ménard Séphora Pondi Alexandre Schorderet Yitu Tchang Thibault Villette Antoine Vincenot P15


2

C C

ER

1

R C 5

8

C

4

12

13

6

9


R 3

L'ENsemble 24

PROMOTION 2014 À 2017 Geraud Cayla

2

Marie Levy

3

Alexandre Schorderet

C

1

né le 18/08/1991

née le 10/11/1992

né le 14/08/1993

C 4

Pablo Jupin

5

Rosalie Comby

6

Clémentine Ménard

7

Édith Mailaender

7

née le 06/01/1997

née le 12/12/1990

née le 04/11/1994

C C

né le 08/12/1993

8

Antoine Vincenot

9

Chloé Lasne

10

Thibault Villette

11

Yitu Tchang

12

Séphora Pondy

13

Malo Martin

14

Geoffrey Mandon

10

11

14

né le 20/06/1990

née le 20/11/1991

né le 31/08/1988

née le 16/02/1989

née le 16/04/1992

né le 18/08/1991

né le 28/08/1991

P17


ra

l

Ac

t

O

1

2A

2B

PROJET PERSONNEL

PROJET PERSONNEL

Marie Brassard

Geoffrey Mandon

Clémentine Ménard

Dissidences

Vorace

Quand je serais grande, j'avancerai sur un genou

" Interpellée par la manière dont Didier Abadie considère les acteurs comme des artistes-créateurs, je propose à partir de fragments du texte d’Alexandra une exploration qui déborde sa seule mise en scène. Invitant chaque étudiant, avec sa singularité, à prendre part au processus d’élaboration du court spectacle inspiré par les mots de À abattre, je souhaite qu’ensemble nous puissions créer un nouvel objet, une œuvre satellite à partager, où nous poursuivons cette réflexion autour des thèmes de l’engagement et de la résistance." M.B.

" Quatre personnages pris dans une attraction terrible vers leurs fins. Avec eux, tapies dans l'ombre, deux présences chantantes. Chacun d'eux possède en lui une bête qui veut user de ses crocs. Thomas et Léna sont ensemble, elle est plus jeune et elle l'aime à en mourir. Lui se fait ronger de l'intérieur, il cherche de l'aide chez son voisin, Simon, jeune homme trouble aux envies dangereuses, quand débarque Alice. Lumière au milieu des ténèbres, princesse venue d'ailleurs, elle déboussolle et renverse tout sur son passage. Mais n'est-elle pas aussi vorace que les autres ? " G.M.

" Comment « je » me raconte ? Me présente au monde ? Me nomme ? M’existe ? Voix, parole, corps, peau, « le langage n’est pas exact, il est plein d’à-peu-près, d’ambiguïté, de malentendu, de flou, d’ambivalence et c’est là que la poésie se loge »,écrit Claude Régy. Les formes multiples et intimes de langages, celles qui tentent de faire dealer mon individualité avec les codes/calibrages de la « machine communication sociale », orientent la recherche vers une forme hybride et d’expérimentation visuelle, sensitive, sonore, rythmique. " C.M

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI JEU 12 • VEN 13 • SAM 14 JAN 2017

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI JEU 23 • VEN 24 • SAM 25 FÉV 2017

-M ontr éal

PRODUCTION

Mars

eil

le

Metteur en scène

d'après " À abattre " d'Alexandra Badea

MARSEILLE • IMMS JEU 6 • VEN 7 OCT 2016 MONTRÉAL • USINE C VEN 4 • SAM 5 NOV 2016

Ensemble 24

(titre provisoire)

L'E24 DE SEPTEMBRE 2016 > JUIN 2017

Ensemble 24


2C

PROJET PERSONNEL

Malo Martin

2D

3

PROJET PERSONNEL

CURSUS CONJOINT ERAC/CFA

Geraud Cayla

Gérard Watkins

Ensemble 24

Ensemble 24

Metteur en scène

Les Sélénites

Pourvu qu'on vive

« Le ciel, grand, plein de retenue splendide, une provision d’espace, un excès de monde. Et nous, trop loin pour nous laisser façonner, trop près pour nous en détourner. Là-bas une étoile tombe ! Et notre désir à la voir, d’un regard bouleversé, rivé à elle et pressant : Quelles choses ont commencé et lesquelles disparu ? Quelles choses sont coupables ? Et lesquelles pardonnées ? »

" C'est un repas, un moment de partage raté, un rendez-vous loupé. Et si notre tentative de vivre ensemble tournait au fiasco. Et si, prisonniers de notre solitude nous n'arrivions plus à nous ouvrir sur le Monde quand tout nous amène à nous abstraire de ce et de ceux qui nous entourent. Nous vivons dans une société qui sait que ses besoins naturels -manger-boire-dormir- seront assouvis et qui se cherche d'autres besoins. Qu'est-ce qui a le pouvoir de nous tracasser à ce point ? Et si c'était notre humanité ? " G.C.

" Réunis au sein des locaux de l'IMMS, les étudiants de l'ERAC et les apprentis techniciens du CFA des Métiers du Spectacle s'associent pour une expérience de création commune intitulée le Projet H&H. Dirigés par le metteur en scène Gérard Watkins et accompagnés par le songwriter Terry Lee Hale, ils sont conviés à explorer en version originale les textes du poète et romancier américain Richard Hugo. Expérience de jeu en anglais pour les uns, expérience technique de la création pour les autres, le Projet H&H est une surprise, un work in progress. " Laurent Sellier responsable sections CFA

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI SAM 20 • LUN 22 • MAR 23 • MAI 2017

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI JEU 8 • VEN 9 • SAM 10 JUIN 2017

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI VEN 16 DÉC 2016

Terry Lee Hale Musicien

Projet H&H

(Ciel Nocturne et Chute d’Etoiles de Rainer Maria Rilke)

P19


PRODUCTION

4A

PRODUCTION

4B

PRODUCTION

4C

Maëlle Poésy

Antoine Oppenheim

Simon Delétang

Dissection d'une chute de neige

Une maison de poupée

Comme je suis drôle on me croit heureux

" La pièce de Sara Stridsberg interroge ce qu’est la quête d’identité avec humour, violence et poésie. Le parcours du personnage principal : la femme-roi, fonctionne ici comme un miroir qui nous renvoie ses reflexions sur le monde, que faire de son désir de liberté ? Comment se définir quand notre identité ne correspond pas aux normes imposées ? Si être une femme est un crime et ne pas vouloir en être une, l’est également, quel est le choix ? En travaillant sur ce projet, j’ai envie de partager ces questionnements avec les acteurs du groupe, et d’interroger avec eux notre rapport à la norme et à sa possible remise en question. " M.P.

"Une maison de poupée ou plutôt " notre maison de poupée " car c'est par une relecture de ce grand texte classique que nous interrogerons ensemble son intemporalité. Une pièce sur le refus de la norme et la standardisation qu'elle impose, sur la nécessité de se démarquer pour exister librement . Un texte politique et explosif sur des questions on ne peut plus actuelles. A.O.

" Écrivain et photographe, Édouard Levé a laissé une œuvre aussi sidérante que brève. Nous partirons de son ultime texte, Suicide qui s’adresse à son ami tragiquement disparu qu’il suivra dans le même geste après avoir remis le manuscrit à son éditeur en 2007. Nous ajouterons des extraits d’Autoportrait et d’Œuvres et nous nous inspirerons de son travail photographique afin de construire avec les élèves une proposition plastique, théâtrale et poétique. Une matière protéiforme, grinçante et stimulante à explorer avec de jeunes artistes." S.D.

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

PRÉSENTATION PUBLIQUE

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI JEU 13 • VEN 14 • SAM 15 AVR 2017

MARSEILLE IMMS • FRICHE BELLE DE MAI JEU 13 • VEN 14 • SAM 15 AVR 2017

MARSEILLE • MONTÉVIDÉO JEU 30 • VEN 31 MARS • SAM 1ER AVR 2017

Metteur en scène

de Sara Stridsberg

Metteur en scène

de Henrik Ibsen

L'E24 DE SEPTEMBRE 2016 > JUIN 2017

Metteur en scène

d'après Édouard Levé


s

Re

i

m

5

ATELIER CLOWN

ARTS DE L'IMAGE

7

de

Re

ims

PRODUCTION

6

Comé

die

Ludovic Lagarde Metteur en scène

Catherine Germain Comédienne

L'Orestie

PRÉSENTATION PUBLIQUE

Réalisatrice

Pierre-François Créancier Directeur de casting

d'Eschyle

" Nous avons monté la saison dernière une lecture - mise en espace de L’Orestie - trilogie d’Eschyle formée d’Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménides - avec les étudiants de 2ème année. En reprenant ce travail avec eux, j’ai envie d’approfondir une recherche passionnante entreprise sur cette œuvre fondatrice du théâtre occidental tout en concentrant les trois textes en un seul spectacle. Cette fois encore, les jeunes acteurs travailleront avec les comédiens du collectif artistique de la Comédie de Reims. " L.L.

Houda Benyamina

Le clown

Jeu devant la caméra et préparation aux auditions

" Le travail que nous menons sur le clown consiste pour chaque élève à explorer sa nature d'acteur en inventant une créature poétique qui sera l'expression la plus fidèle de son «être intérieur» ". C.G.

" Redéfinir les rapports entre corps et psychologie des personnages, remettre au centre du jeu la place de l’« état », de l’« organique », du « mouvement ». Qu’est ce qu’être soi lorsqu’on joue ? Comment approcher la vérité d’un personnage et saisir « l’ici et maintenant » en audition et en tournage ? Comment marquer un rôle par son individualité ? Travaux autour de séquences tirées de grands films, analyse du jeu de monstres sacrés, masterclass autour du casting et ses enjeux, mise en situation d’auditions… " H.B. et P-F. C.

REIMS • COMÉDIE DE REIMS VEN 28 • SAM 29 • DIM 30 AVR 2017 MARSEILLE • IMMS DIM 7 • LUN 8 MAI 2017

P21


8

CURSUS CONJOINT ERAC/AMU

C Er C C r E

Er

Er C Er C C

Er

C Er C C r E

Er C Er

" Les pratiques artistiques sont inscrites dans un mouvement de mutations et de transformations qui rompent avec les représentations plus classiques et traditionnelles. Performances, installations, formes hybrides, dispositifs… tout un lexique tend à désigner la complexité de ces modes de productions qui ne sont pas sans déterminer de nouveaux modes de réception. De la modernité à la postmodernité, il s’agira de questionner l’histoire de ces nouveaux modes de représentations et présentations. " Y.B.

Er C

Arts, dispositifs, transversalité

Er C

Er C

Critique, dramaturge, professeur en études théâtrales à Aix-Marseille université.

E r C Er C C Er

Yannick Butel


Er C C

Er

dnspc 2ND YEAR

ROLE-PLAYING, EXPERIMENTATIONS AND RSEARCH

Er C

L'ENsemble 25

Er

C

Mathilde Bigan Raphaël Bocobza Fernand Catry Pauline D'Ozenay Anouk Darne Tranguille Nino Djerbir Nicolas Gachet Mouradi M'Chinda Morgane Peters Nathan Roumenov Tamara Saade Frederico Semedo Rocha Angelica Kiyomi Tisseyre-Sekiné Clémentine Vignais P23


C C

ER 1

2

R C 4

5

C

8

12

6

9

13


R L'ENsemble 25

PROMOTION 2015 À 2018 Fernand Catry

2

Raphaël Bocobza

3

Nathan Roumenov

C

1

né le 19/12/1993

né le 19/05/1994

C 4

Pauline d'Ozenay née le 21/12/1990

5 Angelica Kiyomi Tisseyre-Sekiné

7

née le 05/01/1994

6

Nino Djerbir

7

Tamara Saade

né le 03/09/1994

née le 31/08/1993

C C

3

né le 03/05/1992

8

Mathilde Bigan

9

Nicolas Gachet

10

Morgane Peters

11

Mouradi M'Chinda

12

Anouk Darne-Tanguille

13

Clémentine Vignais

14

Frederico Semedo Rocha

10

11

14

née le 25/10/1994

né le 29/12/1992

née le 16/06/1990

né le 20/01/1991

née le 14/01/1993

née le 16/02/1992

né le 01/10/1994

P25


PÉDAGOGIE ET CONNAISSANCE DES PUBLICS

1A

1B

BASES ET DÉVELOPPEMENT DU JEU THÉÂTRAL

1C

CONNAISSANCE DES RÉPERTOIRES, JEU ET DRAMATURGIE

LES 3 MODULES DU DE INTÉGRÉS AU DNSPC

Frédéric Grosche

Coordinateur des études à l'ERAC À partir de la rentrée 2016, l'ERAC est habilitée à décerner le Diplôme d'État de professeur de théâtre. Ce diplôme sera accessible par la formation initiale ou continue ou par un examen sur épreuves ou par la Validation des Aquis de l'Expérience (VAE). Dans le cadre de la formation initiale et continue, cinq modules devront être validés pour obtenir le DE : UE1 • Pédagogie et connaissance des publics UE2 • Bases et développement du jeu théâtral UE3 • Connaissance des repertoires, jeu et dramaturgie UE4 • Transmission des savoirs, pratique pédagogique et jeu théâtral UE5 • Approche de l'environnement professionnel et territorial du théâtre

Jeanne-Sarah Deledicq

Grégoire Ingold

Aurélien Desclozeaux

Jean-Pierre Ryngaert

Valentin L'Herminier

Alain Zaepffel

Aritste lyrique

Chorégraphe • danseur Eutoniste • comédien

Les 3 premiers modules font également partie du cursus DNSPC

L'E25 DE SEPTEMBRE 2016 > JUIN 2017

Metteur en scène Dramaturge

Chanteur • metteur en scène


-Rouen

die an

No

r

THÉÂTRE CONTEMPORAIN É co

ér a ieu gr r l e re d e p h o t o s

Ar

CDN

m

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

2A

2B

up le na nale s d ti o e âtr Thé

L'ART DE LA MARIONETTE

Eva Doumbia

Karim Bel Kacem

Sylvie Osman

Mercy/Home

Overscopia

Antigone

" Cet atelier est une recherche autour du monologue intérieur, technique d’interprétation inventée par le metteur en scène polonais Krystian Lupa. Il s’appuie sur deux romans de Toni Morrison : « Un don » a pour personnages les premières populations américaines au XVIIème siècle, toutes esclaves, indépendamment de la couleur de peau. « Home » raconte le retour de Frank Money, un vétéran de la guerre de Corée. Les souvenirs de la guerre le hantent. A travers le parcours intime de Franck nous traversons l’Amérique de la Ségrégation. " E.D.

" L'observation d’espèces animales a toujours été un moteur de création fort pour les artistes. Passer par l'animal a d'abord permis à ces derniers ( les artistes littéraires du moins ) de proposer une critique de la société humaine . Le recours à l'anamorphisme permettant de « faire dire » aux animaux ce que l'homme ne pouvait plus dire. En réunissant 8 acteurs-performers de l'ERAC et 4 étudiants-photographes de l'école d'Arles nous chercherons à imaginer une création artistique qui puisse aborder la question de l'animal sans être basée sur des rapports de métaphore et de comparaison. Mais dans laquelle l'animal agirait davantage comme un révélateur. " K.B.K.

Metteur en scène

d'après Toni Morisson

PRÉSENTATION PUBLIQUE

ROUEN • CDN DE NORMANDIE-ROUEN MER 12 OCT 2016 MARSEILLE • IMMS VEN 28 • SAM 29 OCT 2016

3

'A

le

u

ie

Ro

s

ph

en

Metteur en scène

Cie Arketal Metteur en scène

d'après Sophocle

" Acteur ou manipulateur, on ne met pas en jeu la même chose. La marionnette replace l’acteur en son centre. Elle n’engage pas, à priori, une approche psychologique du personnage à jouer. La marionnette est action. L’approche du texte, via le « manipulacteur », est abordée à la fois par le corps et l’interprétation. La marionnette est à la fois un instrument qui nécessite l’apprentissage d’une technique, mais elle est également objet sensible. Fort de sa liberté de pensée, fragile de par sa solitude, le personnage Antigone pose l’éternel débat qui oppose la raison humaine primitive à la raison d’état, l’individu à la cité. Les personnages sont joués par des marionnettes portées, de taille humaine, très proches du corps du comédien. Les visages sont inspirés des formes des pierres, abstraits, de toute éternité. " S.O.

P27


THÉÂTRE CONTEMPORAIN

4

Daniel Danis

Dramaturge Metteur en scène

" Comme si nous tentions l’expérience d’un rituel laïque comme un aller vers quelque part, sur une scène, devenant un atelier d’art, un cercle de mise en chemin des corps qui parlent de déplacement, des corps qui transforme la matière dans l’instant, devenant représentation, puis se défait, se questionne, recommence autrement, une expérience d’un certain état du monde qui s’écrit directement, se sculpte, se filme, se raconte pour un revenir de ce quelque part nourrit de ce séjour théâtral. " D.D.

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

5

Laurent Brethome Comédien Metteur en scène

6

ARTS DE L'IMAGE ET DU SON

Judith Depaule

Metteur en scène

Hanokh Levin

Julien Fezans

" Avec ce cabaret, c’est un travail en fil rouge sur 3 ans que je propose à cette promotion. Une immersion dans l’œuvre d’Hanokh Levin et un travail où tous les processus de la création sont interrogés. En proposant un montage à partir de ces pièces cabaret - Une mouche Être ou ne pas être - Que d’espoir - Parce que moi aussi je suis un être humain - et en y intégrant diverses chansons présentes dans toutes son œuvre traduite ou non encore traduite, je propose avec ce cabaret une narration monstrueuse et décalée. " L.B.

" Les techniques spécifiques de la prise de son et du mixage, viendront enrichir les acquis vidéo de la première année (tournage et montage) et conduiront le groupe 25 à la réalisation collective d’une série entièrement autoproduite. " J.D.

L'E25 DE SEPTEMBRE 2016 > JUIN 2017

Ingénieur son


7

DU COMITÉ DE LECTURE À LA REPRÉSENTATION CURSUS AMU/ERAC

THÉÂTRE CLASSIQUE

8

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

9

CLR Alexis Moati

Didier Galas

Mathieu Bauer

Pierre Laneyrie

Le masque

Federico Fellini

Du Comité de lecture à la représentation remplace l'Atelier des Écritures Contemporaines, l’un des dispositifs phares du partenariat développé entre l’ERAC et Aix-Marseille Université. Il permet de transmettre le goût des textes et d’ouvrir la curiosité des élèves aux formes les plus novatrices de l’écriture. Dans un premier temps, une multitude de textes inédits sont collectés. Puis un comité de lecture mêlant élèves, dramaturges et metteurs en scène associés se réunit pour sélectionner trois textes. Deux textes seront mis en espace avec les élèves de l’ERAC et le troisième sera mis en lecture avec les élèves de l’AMU. Cette année les metteurs en scène marseillais Alexis Moati et Pierre Laneyrie accompagnent les élèves / comédiens dans ce parcours.

" Cette année, il s’agit de continuer un travail débuté la saison dernière. Chaque élève-comédien va développer une relation forte et personnelle avec un masque de commedia dell’arte. Travail de base qui touche à toutes les caractéristiques essentielles du métier de comédien : présence, improvisation, gestion des émotions, du corps et du personnage avec la distanciation nécessaire. Nous allons aussi parallèlement continuer notre recherche sur le langage en vue du projet de la saison prochaine : un travail sur l’invention de la parole avec la participation d’artistes japonais. " D.G.

" Depuis longtemps, j’avais envie de travailler à partir de ce petit bijou de film qu’est Prova d’Orchestra de Federico Fellini, film hommage à Nino Rotta qui met en scène une répétition d’orchestre. C’est une douce folie qui traverse cette répétition où chaque individu sera confronté à son instrument, au collectif, à l’autorité, au politique… Bref, une mine d’or pour travailler avec toute une promotion tant la matière proposée est riche. C’est aussi l’occasion d’un travail plus spécifique pour embarquer les acteurs du côté de la musique. " M.B.

Metteur en scène

Metteur en scène Comédien

Metteur en scène

Metteur en scène

P29


10

CURSUS CONJOINT ERAC/AMU

Arnaud Maïsetti

Maître de conférences

Jean-Pierre Ryngaert Dramaturge

" Ce module a pour but une approche sensible, réflexive et scénique des textes dramatiques contemporains, depuis une étude de ses spécificités jusqu’à la mise en espace, en passant par la constitution d’un espace de dialogue et de débat. Les élèves associés aux étudiants du Master Pro «arts de la scène» de l’université Aix-Marseille sont invités à lire près de trente textes adressés par différentes institutions théâtrales, puis à l’issue d’un Comité de lecture d’en choisir trois qui seront interprétés par les élèves et les étudiants. " A.M.

L'E25 DE SEPTEMBRE 2016 > JUIN 2017


Er C C

Er

dnspc 1rST year

THE FUNDAMENTAL SKILLS OF ACTING : TECHNICAL AND REFLEXIVE APPROACH TO THE ACTOR'S LANGUAGE

Er C

L'Ensemble 26

Er

C

Tiebeu Marc-Henry Brissy Ghadout Flora Chéreau Sophie Claret Samuel Diot Léa Douziech Juliette Evenard Ana Maria Haddad Zavadinack Thibaut Kuttler Tamara Lipszyc Nans Merieux Eve Pereur Robin Redjadj Lucas Sanchez Antonin Totot P31


C C

ER 1

2

R C 4

5

C

8

12

6

9

13


R L'ENsemble 26

PROMOTION 2016 À 2019 Sophie Claret

2

Ana Maria Haddad Zavadinack

3

Samuel Diot

C

1

née le 19/02/1993 né le 23/01/1991

C 4

Antonin Totot

5

Eve Pereur

6

Juliette Evenard

7

Thibaut Kuttler

7

né le 06/10/1995

née le 09/07/1994

née le 18/03/1996

né le 14/06/1993

C C

3

née le 06/02/1994

8

Lucas Sanchez

9

Marco Brissy Ghadout

10

Léa Douziech

11

Robin Redjadj

12

Flora Chéreau

13

Tamara Lipszyc

14

Nans Merieux

10

11

14

né le 24/05/1994

né le 14/06/1995

née le 09/08/1995

né le 13/10/1994

née le 10/03/1994

née le 23/11/1994

né le 29/09/1994

P33


THÉÂTRE CLASSIQUE

1

THÉÂTRE CLASSIQUE

2

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

3

Richard Sammut

Annie Mercier

Catherine Baugué

Paul Claudel

Sénèque

Heiner Müller

" Le soulier de satin de Paul Claudel : un fleuve épique, baroque, mystique pour ces premiers pas à l’ ERAC. On travaillera sur le souffle, l’engagement, la longueur, peut-être l’épuisement pour mieux cerner nos limites mais aussi élargir notre horizon puisque « la scène de ce drame est le monde». Et comme « Le pire n’est pas toujours sûr » je nous souhaite une belle traversée... " R.S.

" Pourquoi Sénèque ? Une parole exigeante, des états paroxistiques, des récits, monologues, dialogues, choeurs. Des personnages hantés, bouleversés, qui tentent d'éclaircir leur existence pour en venir à bout ou y echapper. Un formidable terrain de jeu pour l'acteur en tant que decouverte, exploration et connaissance de soi." A.M.

Comédien Metteur en scène

Comédienne

L'E26 D'OCTOBRE 2016 > JUIN 2017

Comédienne Metteur en scène

" 1802- Bonaparte restaure l’esclavage, aboli huit ans plus tôt, dans l’enthousiasme des (bons) sentiments révolutionnaires. La France manque d’argent (sale). En Jamaïque, le Consulat abandonne donc les émissaires missionnés pour fomenter une révolution fraternelle en 1794, ce sont désormais des traitres. Dans « La Mission », Müller démasque un à un les acteurs de cette révolution avortée, et compose le lamento des illusions perdues. Nous chercherons à discerner sous le jeu des masques ce qu’il en est de l’ « authenticité », du « naturel », du « vrai visage » de l’acteur, et à questionner cette mise en abîme de la révolution comme « théâtre dans le théâtre » de nos vies. " C.B.


THÉÂTRE CLASSIQUE

4

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

5

Éric Louis

David Lescot

Didier-Georges Gabily

Portrait politique d'une génération

Comédien

" Écrits pour et avec les acteurs, les textes de D.G. Gabily sont un inépuisable terrain de jeu poétique pour qui veut s’engager à la recherche de sa « voix inouïe », de son « geste non reconnaissable », de son « corps non repérable ». Principalement à partir du diptyque Violences, nous ouvrirons un atelier qui aura pour centre l’acteur aux prises avec ce que cette langue demande d’engagement physiologique, espérant « … que tout cela travaille en chacun, en tous, et qu’il en restera quelque chose d’utile (…) à tous, à chacun ». " E.L.

Dramaturge, Comédien Metteur en scène

" Ce serait le portrait politique d’un groupe : quelles représentations, quelles idées, quel intérêt/désintérêt, quels engagements sont les leurs, et quel théâtre pourrait en surgir ? Ce serait documentaire et poétique, fondé sur notre rencontre, et développé sur 3 ans. La première session sera un vaste brassage de textes, de matériaux, la réalisation d’entretiens, afin de constituer notre matière. J’aimerais que s’y mêlent danse, musique, chant, l’éventail le plus large des expressions artistiques collectives. " D.L.

THÉÂTRE CONTEMPORAIN

6

Nadia Vonderheyden Metteur en scène

" Après avoir travaillé sur des langues exigeantes et fortes comme Claudel, Sénèque, Müller, Gabily, après avoir travaillé sur eux même et leur positionnement dans le monde je voudrais qu'ils terminent cette première année dans la relation avec un auteur vivant. Il s'agira de dresser la table de l'atelier pour qu'ils puissent regarder au plus près le processus d'écriture. Qu'ils puissent comprendre que dire, jouer, parler c'est aussi et d'abord comprendre ce que c'est qu'écrire. Un auteur quand il travaille cherche aussi à inventer une langue, construire un rapport au monde. " N.V.

P35


ARTS DE L'IMAGE

7

Judith Depaule Metteur en scène

8

CURSUS CONJOINT ERAC/AMU

Louis Dieuzayde

Maître de conférences

Grégoire Ingold Metteur en scène

Arnaud Maïsetti

Maître de conférences " Il s’agira d’acquérir les techniques de la vidéo à partir d’outils accessibles à tous, afin de tourner et monter de façon autonome aussi bien des scènes travaillées durant l’année dans les différents ateliers, qu’un exercice individuel de reprise d’une séquence de film puisé dans le répertoire mondial. La maîtrise de la vidéo permet de prolonger le travail de plateau en le fixant, en le sublimant, en le déplaçant vers un ailleurs. C’est aussi apprendre à construire une histoire, à analyser des images et à affirmer son regard. " J.D.

" Analyse des modalités d’énonciation de l’acteur, articulant les apports décisifs de certains praticiens de la scène (Louis Jouvet, Valère Novarina, Claude Régy…) à l’étude du travail singulier de la langue et du dire produit par les écritures théâtrales actuelles. " L.D.

L'E26 D'OCTOBRE 2016 > JUIN 2017


cours fondamentaux

VOIX

CORPS

DRAMATURGIE

Jeanne-Sarah Deledicq

Valentin L'Herminier

Jean-Pierre Ryngaert

" Cet atelier est destiné à travailler la voix chantée et parlée de l'élève. Le travail commence par l’exploration du souffle (le soutien) et la découverte des résonateurs de la voix. C'est par divers exercices et par la régularité du travail dans la durée, que l'élève peut découvrir toutes les possibilités de sa voix. L'accent est également mis sur le travail collectif, la polyphonie." J-S.D.

" Le mot eutonie (du grec "eu"= bien, harmonie, juste et "tonos"= tonus, tension) traduit l'idée d'une tonicité harmonieusement équilibrée et en adaptation constante, en rapport juste avec la situation ou l'action à vivre. C'est une discipline qui exerce notre conscience corporelle par l'observation de nos sensations, au repos et dans l'action. " V.L.

Aritste lyrique

Eutoniste • comédien

Dramaturge Professeur des universités (émérite en septembre 2011) à l’Université Paris III " Dans l’enseignement de la dramaturgie, il s’agit d’éclairer textes et contextes en relation étroite avec le travail du plateau, de repérer des lignes directrices dans le jeu, de susciter des curiosités et d’être attentif à l’évolution des formes théâtrales, y compris les plus récentes, sur les scènes et dans les écritures. " J-P.R.

Aurélien Desclozeaux Chorégraphe • danseur

" Training basé sur les techniques issues des arts martiaux. Danses urbaines : développer le collectif, la rythmique, la liberté d'expression, la notion de battle... Danse théâtre : à partir d'un personnage ou d'une situation, créer une gestuelle et une écriture chorégraphique singulières. Danses de couple, contact improvisation, cabaret. " A.D.

P37


l'équipe Président Directeur

CANNES

Secrétaire générale de scolarité Coordinateur des études Comptabilité Insertion / Comm. / Concours Agent maintenance bâtiment

MARSEILLE

Production / Communication Production Formation continue / DE Régie générale Apprenti son/vidéo Agent d'accueil IMMS

COMITÉ PÉDAGOGIQUE Didier Abadie Valérie Dréville Catherine Germain Frédéric Grosche Ludovic Lagarde

Jacques Baillon Didier Abadie

Marie-Claire Roux-Planeille Frédéric Grosche Corine Gabrielli, David Maire Emmanuelle Fournier Christophe Oberlé

Olivier Quéro Émilie Guglielmo Florence Gayraud Blayo Nanouk Marty Soliman Doré Michel Bernardi

Isabelle Lusignan Laurent Poitrenaux Jean-Pierre Ryngaert Nadia Vonderheyden

taxe d'apprentissage La taxe d’apprentissage a pour but de financer le développement des formations technologiques et professionnelles. Elle est obligatoire et due par tous les employeurs, quel que soit leur statut : entreprise commerciale, industrielle ou artisanale, entrepreneur individuel, association, coopérative agricole, groupement d’intérêt économique (GIE). Son montant est calculé sur la base des rémunérations versées. Les entreprises doivent s’acquitter avant le 1er mars de l’année auprès d’un organisme collecteur agréé de la taxe d’apprentissage (OCTA) de leur choix. Ainsi, vous pouvez décider que l’ensemble ou une partie de votre versement soit reversé à notre école en le mentionnant clairement lors de votre déclaration. L’ERAC bénéficie d’un agrément de la préfecture de Région au titre de sa formation professionnelle d’acteurs dans la catégorie B – niveau de formation II et III - hors quota.

En 2016, nous remercions pour leur versement : Arketal, Art plus, Artefact Production, Audit Méditerranée, Azur Property, Bonfils Guy, Cie 1057 roses, Cie l'Entreprise, Cie le Menteur volontaire, Cie Pour ainsi dire, Cie Tandaim, Cie Vol plané, Cleaning solution, Clinique vétérinaire Univet, Collège international - Cannes, Comédie de Reims, Dans les régles, Docteur Caubet, FCA, Festival d'Avignon, ISTS, Le Cabinet des curiosités, Le Goeland, Le Maschou, MC2 - Maison de la culture, Mer et Yacht assurance, Pêcherie cannoise, Rescotech, S2 MB, Sarl Charlier, Simones, Texen, Théâtre La passerelle, Théâtre de Lorient, Théâtre du Chêne noir, Théâtre du Labardor, Théâtre Joliette Minotterie, Théâtre Liberté, Théâtre national de Marseille La Criée, Théâtre national de Nice.


Dissidences

D'après À abattre d'Alexandra Badéa Mise en scène Marie Brassard • Ensemble 24 Photo Olivier Quéro • Création jeudi 6 octobre 2016 dans le cadre du Festival Actoral • IMMS


Ta bouche mon paradis

Film réalisé par Émilie Aussel • Ensemble 24 • Photo Olivier Quéro Première diffusion 14 octobre 2016 • Cinéma le Gyptis (Marseille)


C C

ER

C

R C

Presque égal à

de Jonas Hassen Khemiri • Mise en scène Renaud-Maire Leblanc • Ensemble 24 Photo Olivier Quéro • Création 14 mars 2016 • IMMS • Friche la Belle de Mai (Marseille)


R C

C C

C

L'École régionale d'Acteurs de Cannes est subventionnée par : le Ministère de la Culture et de la Communication la Région Provence-Alpes Côte d'Azur la Ville de Cannes le Département des Alpes-Maritimes et la Ville de Marseille

P43


E r C Er C C

Er Er

C Er C C Er

Er C

Er C

RAISON SOCIALE

École régionale d'Acteurs de Cannes Association loi 1901 Non assujetti à la TVA N° SIRET : 379 700 446 00022 Code APE : 8542 Z Licence d'entrepreneur du spectacle : 2 - 140721

Villa Barety 68 avenue du Petit Juas • 06400 Cannes 04 93 38 73 30 nouvelle adresse contact06@eracm.fr

ÉTABLISSEMENT SECONDAIRE

IMMS - Institut Méditerranéen des Métiers du Spectacle Friche la Belle de Mai 41 rue Jobin • 13003 Marseille 04 88 60 11 75 nouvelle adresse contact13@eracm.fr

www.erac-cannes.fr

Conception graphique Olivier Quéro

SIÈGE ET ADMINISTRATION


ERAC BOOK 16 17 (english version)