Page 1


Il y a 100 ans, les troupes de l’Empire Britannique, les soldats canadiens plus particulièrement, libéraient Mons et sa région, mettant ainsi un terme à des années de guerre et de folie meurtrière. Via des activités commémoratives, culturelles et festives, la ville de Mons se souvient du sacrifice de ses libérateurs et tient à leur rendre hommage et à enseigner les valeurs de paix aux jeunes générations. Le coup d’envoi des événements fut donné en janvier dernier lorsque le canon QF 18 pdr canadien, qui donna les derniers coups de canon après 100 jours de guerre, quitta les collections de la Ville de Mons pour le rejoindre le Musée de la Guerre à Ottawa. A travers une programmation riche et diversifiée, le souhait est de rassembler les populations autour de la mémoire de ce que leurs ancêtres ont vécu et du coût de la paix et de la liberté. Surtout, les commémorations poursuivent un but pédagogique et éducatif auprès des jeunes générations afin que, jamais, les erreurs du passé ne soient répétées. Le Canada sera particulièrement représenté puisque les troupes canadiennes ont joué un rôle prépondérant dans notre libération. Symboliquement, Mons représente pour les troupes de l’Empire Britannique le début et la fin de la Grande Guerre. Pour le Canada, la « Poursuit to Mons » est le symbole de l’émancipation et de l’identité canadienne. Gageons que ces Commémorations puissent être, pour nos deux nations, un moment privilégié de fraternité et de communion des peuples. Elio DI RUPO, Bourgmestre de la Ville de Mons « Mons est hautement symbolique dans l’histoire de la Grande Guerre. Notre ville résonne encore comme « The First and the last » car c’est ici que les armées britanniques rencontrèrent pour la première fois les soldats allemands et que les régiments canadiens libérèrent la ville le jour de l’Armistice. Mons tient à commémorer la mémoire et le sacrifice de ceux qui nous ont apporté notre bien le plus précieux : notre liberté ».

2


Les Canadiens libérateurs Ce jour de gloire si espéré, si attendu arrive enfin... Au bruit de l'arrivée de nos libérateurs, la population se réveille, se répand dans les rues et se livre à des acclamations et à des démonstrations exubérantes de joie. Les cris dans les rues nous arrachent au sommeil vers les 6 heures et demie. Nous participons au bonheur général qui nous échoit avec une émotion mêlée de larmes de joie et de tristesse . 1

A 11h a lieu la revue glorieuse des troupes de la brigade victorieuse. Le Général Clarke qui la commande salue la ville et fait pousser des hourras en l'honneur du roi des Belges. On admire la bonne tenue des soldats canadiens, leur allure dégagée, l'élégance et leur commodité des divers uniformes . 2

Evocation

Le 11 novembre 1918, la ville de Mons est libérée par les troupes canadiennes et par la 5th Royal Irish Lancers. Ces soldats sont arrivés depuis le nord de la France au terme d’une campagne plus connue sous le nom des «Les cent jours du Canada» et dont l’apothéose est la libération de Mons. Cette ville symbolique où plus de 50 mois auparavant, le 23 août 1914, les troupes Britanniques ont rencontré pour la première fois les troupes allemandes. Mons et sa région deviennent ainsi l’alpha et l’oméga de la Grande Guerre pour les armées du Commonwealth. Le jour même de l’entrée des troupes canadiennes à Mons, des rumeurs courent selon laquelle la guerre prendrait bientôt fin mais le général Currie a ordre de prendre la ville. Les troupes canadiennes se frayent donc un passage au matin du 11 novembre et les civils belges les accueillent en libérateurs. Au même moment, dans le village de Ville-sur-Haine, alors que l’armistice prendra effet dans quelques minutes, le soldat canadien Price est abattu d’une balle par un sniper allemand. Il devient le symbole d’une génération perdue et est considéré comme le dernier tué de la Grande Guerre. Il repose aujourd’hui au cimetière militaire de Saint-Symphorien non loin des soldats britanniques Ellison et Parr, respectivement, première et dernière perte du Royaume-Uni lors de la Première Guerre Mondiale.

1 2

Journal d’Adolphe Hambye le 11 novembre 1918. Journal d’Adolphe Hambye le 11 novembre 1918.

3


Le 11 novembre 1918 une parade des troupes victorieuses a lieu sur la Grand’Place de Mons et le 15 novembre 1918, une grande cérémonie en l’honneur des soldats canadiens a lieu sur la Grand-Place de Mons où les officiers du corps canadien passent de nouveau les troupes en revue. Ce moment fort des événements de 1918 ont marqué la population locale et les troupes alliées de façon considérable. De nombreuses traces (vidéo, photo, descriptions écrites) de cet évènement historique existent. Les cents jours du Canada et la libération de Mons sont important dans l’émancipation du Canada. Alors qu’en 1914, ce pays est vu comme une simple domination de l’Empire britannique, à la sortie de la guerre, il a acquis des connaissances et de l’expérience qui le guidera dans sa politique future, aboutissant également à une certaine forme d’indépendance, de reconnaissance et de fierté nationale. Au-delà de la libération de Mons et de sa région par les troupes canadiennes, c’est l’armistice et la fin de plusieurs années d’occupation de nos régions qu’il faut commémorer. Les privations de nourriture, de libertés de la presse ou d’association mais aussi les réquisitions et les contrôles permanents de la population sont enfin terminés. Les civils et les militaires doivent reconstruire le pays et beaucoup s’interrogent sur les raisons de ce conflit mondial qui fera plus de 10 millions de morts et autant de disparus, invalides ou traumatisés.

4


PROGRAMMATION MONS Samedi 18 août 2018 Cet été, le beau vélo de Ravel fera étape à Mons où la thématique du centenaire de la libération de Mons par les troupes canadiennes sera mise à l’honneur. Un Kid’s Village amusera les plus petits, un brunch sera offert et l’adeps et ses animateurs prévoient une chouette balade. Rendez-vous au Grand Large pour le top départ ! Weekend du 8 et 9 septembre 2018 En septembre 1918, les habitants de Mons ont accueilli les citoyens de la région de Douai, déportés par les Autorités militaires allemandes. Les Montois, alors déjà en restriction alimentaire, les ont reçus et hébergés. Conjointement avec la Ville de Douai, la Ville de Mons souhaite souligner l’importance de l’accueil des réfugiés de guerre par une cérémonie officielle et l’installation d’une plaque commémorative. Un concert de carillon très particulier résonnera dans la ville pour démarrer la cérémonie.  Samedi 22 septembre 2018 The international Cavalry Association reconstituera les troupes de la cavalerie Alliée lors de l’offensive des 100 jours, plus connue comme « The Pursuit to Mons » et qui amena à la signature de l’Armistice. La colonne de cavalerie débutera de Cambrai et conclura son périple par Mons où une cérémonie aura lieu (Grand Place). Les cavaliers porteront les uniformes des soldats canadiens, australiens, anglais et allemands de l’époque. Le dimanche, ils seront à l’Hippodrome de Wallonie pour une démonstration du maniement et entrainement militaire des chevaux.

5


Du 26 octobre au 11 novembre 2018 Mapping sur l’histoire de la libération de Mons à travers les yeux du dernier soldat tombé sous les balles de l’ennemi avant l’armistice, George Price. Chaque soir, à 19h et 21h, ce spectacle son et lumière sera projeté sur la façade de l’Hôtel de Ville. Entièrement gratuit, cet évènement familial et international bilingue (français et anglais) permettra de découvrir l’histoire de la libération de Mons par le Canada sous le prisme du destin tragique du dernier soldat de l’Empire Britannique à être tombé, deux minutes avant l’Armistice. Présenté dans le cadre de la Biennale 2018/19 de Mons, Capitale culturelle en coproduction avec la Fondation Mons 2025.

Vendredi 26 octobre 2018 La Nuit des Musées c’est un moment privilégié pour vivre des expériences détonantes dans les musées et les espaces d’exposition montois. Le temps d’une soirée, la richesse du patrimoine muséal se dévoile de manière créative, parfois surprenante, souvent délirante. Pour sa quatrième édition, qui aura lieu exceptionnellement en octobre, la nuit des musées donnera le LA des commémorations en faisant la part belle à la thématique des libertés. Présenté dans le cadre de la Biennale 2018/19 de Mons, Capitale culturelle en coproduction avec la Fondation Mons 2025.

Vendredi 26 octobre 2018 Dans le cadre des commémorations de la bataille de Mons d’août 1914, nous vous convions à la balade rétro à vélo « en selle Marcel » depuis le Mons Memorial Museum jusqu’au cimetière militaire de Saint-Symphorien. Une manière originale de se souvenir des soldats tombés dans la région. Adoptez votre plus beau look « so british » : tweed, chapeaux, moustaches saillantes et beaux vélos.

6


Du 9 novembre au 2018 au 24 février 2019 Le Mundaneum et le palais de la Paix de La Haye (sites Label Patrimoine Européen) mettent en lumière les architectes de paix à travers l’exposition inédite « L’Europe commence ici  !  ». Au fil d’archives et d’expériences ludiques, vous découvrirez le long processus de construction qui a mené la pacification de l’Europe. Présenté dans le cadre de la Biennale 2018/19 de Mons, Capitale culturelle en coproduction avec la Fondation Mons 2025.

Samedi 10 novembre 2018 Les violons du Roy (Canada) et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie rendent hommage aux soldats canadiens décédés à Mons alors qu’ils libéraient notre ville, lors d’un concert de la libération. Les deux ensembles s’uniront fraternellement pour cette soirée spéciale. Ils joueront successivement pour finalement se rejoindre sous la direction de Franck Braley. Les musiciens joueront également une œuvre spécialement créée par le compositeur belgo-canadien Michel Lysight. Présenté dans le cadre de la Biennale 2018/19 de Mons, Capitale culturelle. Projet porté parl’ORCW en coproduction avec la Ville de Mons, la Fondation Mons 2025, les Violons du Roy, l’Ambassade du Canada et le Gouvernement du Québec.

Samedi 10 et dimanche 11 novembre 2018 Découvrez le Mons Memorial Museum et notre patrimoine mémoriel de manière insolite à travers une enquête palpitante sur les traces des Anges de Mons. Partez à la rencontre d’un soldat canadien, d’Arthur Conan Doyle, d’Arthur Machen et d’autres personnages historiques qui vous aideront à résoudre une énigme en lien avec la Grande Guerre et Mons.

7


Dimanche 11 novembre 2018 En ce jour centenaire de l’armistice, les traditionnelles cérémonies commémoratives qui ont lieu sur l’ensemble du territoire du Grand Mons seront un peu particulières. 11h00 : La cérémonie commémorative au cimetière communal de Mons sera également spécifiquement marquée à l’occasion du 100ème anniversaire de notre libération. 15h30 : Le 11 et 15 novembre 1918, les troupes canadiennes et de la 5th Royal Irish Lancers paradaient sur la Grand’Place de Mons, fraichement libérée. Cent ans plus tard, une reconstitution de cette même parade sera proposée au public pour commémorer ce moment de liesse et de joie populaire. Des troupes des armées belge, canadienne, française ou encore britannique ainsi que des vétérans des régiments héritiers de nos libérateurs composeront la parade. Des groupes de musique et des reconstituteurs canadiens et belges, munis de matériel d’époque, agrémenteront ce défilé haut en couleurs au cours duquel nous vous réservons d’autres surprises. 16h00 : La cérémonie commémorative sur la Grand’Place sera un moment fort de recueillement et de souvenir. Nous évoquerons la vie des civils, des militaires et des nombreux canadiens et britanniques venus défendre nos libertés fondamentales. Les Violons du Roy, l’ORCW et la Chorale Britannique Leatherhead Choral Society nous accompagneront, tout comme les autorités belges et canadiennes Tout au long de l’année Le Mons Memorial Museum invite les visiteurs à s’interroger sur l’impact de la guerre sur notre société. Une vaste exposition permanente confronte le public à l’histoire militaire de la région depuis le Moyen Âge jusqu’au XXe siècle. À travers le destin des témoins de la guerre, le visiteur plonge dans le quotidien des soldats et des civils. Leurs témoignages forment le véritable fil conducteur de la visite et viennent donner vie aux centaines d’objets exposés (lettres, carnets de notes…). Durant la période des commémorations, des activités seront organisées dans et autour du musée lors d’un parcours de mémoire qui nous permettra de mieux comprendre l’histoire de nos aïeux.

8


PROGRAMMATION PAIX & LIBERTÉ DANS LE CADRE DE LA BIENNALE Vivez au rythme des commémorations dans une ode à la Paix et la Liberté. A l’occasion de la Biennale 2018, des d’événements artistiques compléteront les cérémonies officielles. Petits et grands, habitants de la cité et visiteurs s’imprégneront de l’ode à la liberté exprimée par les artistes d’aujourd’hui. Parcours mémoire au MMM Mons mémorial Museum A partir du 15.09.18 Mapping des commémorations Grand-Place 26.10 > 11.11.2018 Kirina Théâtre le Manège 06.11 > 07.11.18 Danse / Musique Guerre et Térébenthine Théâtre le Manège 15.11.2018 Théâtre Nuit des musées : un vent de Libertés 26.10 > 27.10.18 Concert de la Libération Théâtre Royal de Mons 10.11.2018 Mons street Festival Maison Folie + Théâtre Le Manège + Arsonic 17.10 > 31.10.18 Festival des cultures urbaines Lueurs de tirs Jardins de la Maison Losseau 25.08 & 26.08.18 Littérature du Hainaut L’Europe commence ici Le Mundaneum 09.11.18 > 24.02.19 Retrouvez le programme complet de la Biennale sur www.monscapitaleculturelle.eu/biennale

9


LA VILLE DE MONS COLLABORE POUR LA SECONDE FOIS AVEC L’ECOLE ARTS² Comme lors des commémorations du centenaire du début de la Première Guerre mondiale en 2014, la Ville de Mons a fait appel au talent des étudiants montois d’Art² pour la réalisation d’une œuvre originale qui symboliserait la Grande Guerre à Mons. L’artiste lauréate est Audrey Marques Miller qui nous proposé un travail très personnel: «Cet hommage aux soldats de la Grande Guerre résulte d’une immersion dans l’histoire et dans les témoignages uniques et poignants d’hommes qui ont vécu l’indicible et la tourmente au cœur de l’Enfer 14-18. Marcher à leurs côtés sur les lignes des écrits, entamer un voyage commémoratif à travers les témoins de la collection du Mons Mémorial Museum, m’a permis d’entrevoir la possibilité d’un hommage au-delà des frontières» L’oeuvre d’Audrey, qui a été remise officiellement au Ministre des Vétérans canadiens, sera exposée à la fin du parcours permanent du MMM durant les commémorations.

10


PARTENAIRES

11


Plus d’infos ? Shahiness Benabdelouahed AttachÊe de presse adjointe Ville de Mons 0032490/66.55.18 Shahiness.benabdelouahed@ville.mons.be

12

14 - 18 Commemorations - Mons  

Il y a 100 ans, les troupes de l’Empire Britannique, les soldats canadiens plus particulièrement, libéraient Mons et sa région, mettant ains...

14 - 18 Commemorations - Mons  

Il y a 100 ans, les troupes de l’Empire Britannique, les soldats canadiens plus particulièrement, libéraient Mons et sa région, mettant ains...