Page 1

2017 La vie est belge

Belgique Wallonie

Š WBT - Anibal Trejo

www.belgique-tourisme.fr

Vivez nos villes Namur, Liège, Tournai, Charleroi, Mons


Édito

Le club des Cinq

Lille

FRANCE

Mons Charleroi Namur

N WALLO

Reims

IE Luxembourg Metz

© WBT - Gregory MAthelot

P. 10

P. 12

P. 14

Liège

Tournai

Rockerill © Axel pics photography

P. 8

Alors n’attendez plus et venez vivre un city-break en Wallonie ! ALLEMAGNE

© WBT - Gabriele Croppi

P. 6

Toutes différentes, elles ont en commun leur hospitalité, leur sens de l’humour et la convivialité de leurs habitants. Toutes francophones, elles se répartissent en arc de cercle au sud de la Belgique le long de la frontière franco-belge. Et elles sont rapidement accessibles depuis toutes les grandes villes françaises. Que vous choisissiez d’en visiter une ou toutes, vous aimerez leur dynamisme et leurs traditions. Parmi lesquelles, la bière occupe une grande place. Fierté nationale, la bière belge – sa méthode de fabrication et sa dégustation –, a été reconnue patrimoine vivant de l’humanité par l’Unesco fin 2016. Namur, Liège, Tournai, Charleroi et Mons sauront, entre autres, vous initier avec modération à l’univers des bières wallonnes.

DRE FLAN DRE Bruxelles

© WBT - J.P. Rémy

P. 4

Elles sont cinq. Comme le club des Cinq, elles sont proches les unes des autres, mais ont chacune leur propre caractère. Et quel caractère ! Namur, la capitale, se révèle bien espiègle sous ses airs sage et raffiné ; Liège s’invente un nouveau visage à grands coups de réalisations architecturales et ne cesse de faire la fête ; Tournai vous emmène dans le couloir du temps à la découverte de ses monuments millénaires ; Charleroi offre une alternative artistique urbaine avec ses friches industrielles réinventées ; et Mons, Capitale européenne de la culture 2015, est toujours aussi avide d’arts et de culture.

Mer du Nord

© WBT - Gabriele Croppi

Par Laurence Ogiela, journaliste

La brochure Vivez nos villes est éditée par l’Office belge du Tourisme pour la Wallonie 274 boulevard Saint-Germain 75007 Paris presse@belgique-tourisme.fr / www.belgique-tourisme.fr Éditeur responsable : Michel Vankeerberghen, administrateur délégué de Wallonie Belgique Tourisme Conception et réalisation éditoriale : Laurence Ogiela Secrétariat de rédaction : Juliette Callou Conception graphique, direction artistique : Philippe Brulin (maquette intérieur), l’agence Lielens (couverture) Crédits photos : © Laurence Ogiela pages 5, 6, 7, 9, 11, 13 et 14, sauf photos portant une mention contraire Publication annuelle. Tirage : 15 000 exemplaires. Impression : Nord Imprim. Imprimé sur du papier satimat green 60 % recyclé. Les erreurs ou omissions involontaires qui pourraient subsister malgré notre vigilance ne sauraient engager la responsabilité de Wallonie Belgique Tourisme, de ses représentants, partenaires et fournisseurs. Les informations mentionnées dans cette publication sont données à titre indicatif et sous réserve de modifications au cours de l’année.

P. 15 P. 16

SHOPPING AGENDA INFO PRATIQUES


NAMUR raffinée et espiègle

#CULT RE

Cap ou pas cap ? Ben, cap évidemment ! Surtout Cap Estival qui fait vibrer les rives de la Sambre et de la Meuse tout l’été. De mai à septembre, les quais mosans s’animent autour du grognon, le quartier au confluent de la rivière et du fleuve qui doit son nom à sa forme de groin de cochon. Il accueille une terrasse, une péniche et une plage avec chaises longues, fritkot et livres à disposition pour profiter des beaux jours les pieds dans l’eau. « Namur plage » séduit de plus en plus de visiteurs qui viennent goûter les bonheurs aquatiques et les événements organisés comme concerts, spectacles, brocantes, régates…

#PARCOURS INATTENDU Le musée Félicien Rops Caricaturiste, graveur, peintre érotique… Félicien Rops (1833-1898) était un artiste namurois inclassable. Son musée présente tous les aspects de son œuvre, des débuts dans la satire sociale à la lithographie. Plus coquin, une salle retrace son parcours parisien et baudelairien avec son célèbre tableau Pornokratès.

Les Namourettes Ces petites baleinières au look rétro traversent la Sambre et la Meuse d’une rive à l’autre d’arrêt en arrêt. Elles circulent tous les jours en juillet et en août et le week-end de juin à septembre. On peut même en privatiser une avec chauffeur pour une balade romantique.

De mai à septembre 2017 | www.capestival.be

#LIFEST LE

La rédactrice a craqué !

4

Siège des institutions wallonnes, Namur est aussi fille d’Épicure.

Belle et rebelle Un mélange de la beauté de Cécile de France et de l’espièglerie de Benoît Poelvoorde, deux enfants du pays. Sous son air sage, elle cache un esprit malicieux qu’on décèle ici ou là au détour d’une rue. Le cœur historique de la ville, presque entièrement piétonnier, abrite de belles demeures du xviiie siècle et de nombreuses boutiques insolites. Une enseigne de mode installée dans une église, un bar et restaurant avec une cabine de téléphé-

rique dans la cour, ou encore un label local et ses sweat-shirts aux slogans amusants comme Desperate Namuroises. Sur la place d’Armes, les statues des personnages Djoseph et Francwès posent avec leurs escargots en laisse et en cage. Ils sont le symbole de cet art de vivre namurois souvent confondu avec de la lenteur. L’emblème de Namur n’est-il pas un escargot ? Certains disent que les Namurois sont lents. Eux répondent qu’ils prennent leur temps ! Pour en savoir +

www.namurtourisme.be

© Jaques Danzin

Dans cette boutique d’occasion où on trouve des livres, des jeux, des CDs et des vinyls, on aime redonner un coup d’éclat aux vieux standards. Pour cela, ils disposent d’une machine merveilleuse à dépoussiérer les disques pour en faire de nouveau des disques d’or. À voir, car c’est poétique à souhait ! 52 rue des Carmes | www.facebook. com/boutiqueramdam

Le parfum de la citadelle Surnommée la termitière de l’Europe par Napoléon, la citadelle recèle des kilomètres de souterrains. Et on y trouve des trésors comme les parfums de Guy Delforge. Au cœur des casemates Charles Quint, ce nez élabore et fait mûrir ses fragrances uniques que l’on découvre lors de visites guidées.

Le Temps des Cerises

Charlie’s Capitainerie

On y sert de bons plats du terroir, comme la saucisse d’enfer ou les escargots, dans une ambiance populaire et artistique. Tous les acteurs belges et français semblent déjà y être passés. La preuve ? Ils ont laissé un mot ou un dessin en guise de remerciements, comme l’autoportrait de Benoît Poelvoorde. 22 rue des Brasseurs | www.cerises.be

Sur la Meuse, on s’attend à voir passer des péniches, moins des Stand Up Paddle. Pourtant, ce sont bien ces gros surfs sur lesquels on rame debout qui y naviguent aux beaux jours. On peut les louer, ainsi que des bateaux sans permis, à la Charlie’s Capitainerie, une terrasse flottante spécialisée dans les activités nautiques.

Les Tanneurs Un ensemble de onze maisons du xviie siècle a été restauré en un hôtel 4 étoiles. Les sols en marbre et les poutres apparentes lui confèrent un charme intemporel. L’hôtel possède aussi un restaurant gastronomique très réputé au nom judicieusement choisi : L’Espièglerie. 13b rue des Tanneries | www.tanneurs.com

© Denis Erroyaux

Namur est la capitale de la Wallonie et une ville au charme incontestable. Elle jouit d’une situation idéale, au confluent de la Sambre et de la Meuse, protégée par son immense citadelle perchée sur un éperon rocheux. Elle fut convoitée et assiégée par tous les grands d’Europe entre le xve et le xixe siècle. Espagnols, Autrichiens, Français et Hollandais ont apposé leur signature sur cette forteresse devenue l’une des plus vastes d’Europe. Aujourd’hui, c’est un agréable parc urbain où il fait bon se promener le week-end et d’où l’on a un sublime point de vue sur la cité en contrebas.

© WBT - Anibal Trejo

Si la capitale wallonne est le siège des institutions, elle est aussi la garante d’un état esprit vif et malicieux. Il fait bon s’y hâter avec lenteur.

© WBT - J.P. Remy

Ramdam

5


LIÈGE l’archi festive

#PARCOURS ARCHI La Cité Miroir Les anciens Bains et Thermes de la Sauvenière, à l’architecture Bauhaus de style paquebot, sont devenus la Cité Miroir en 2014. Les bassins de l’ancienne piscine Art Déco ont été conservés et servent désormais d’espace d’exposition pour ce lieu citoyen dédié à la mémoire et au dialogue des cultures.

Cet ensemble d’hôtels particuliers datant du xvi , xvii et xviiie siècles abrite les collections du musée d’armes, du musée des arts décoratifs, du musée d’archéologie et du musée d’art religieux.

e

La Boverie

6

les grands noms de l’architecture mondiale. Le Catalan Santiago Calatrava, l’Israëlien Ron Arad ou le Français Rudy Ricciotti y ont déjà apposé leurs signatures. Liège se réinvente, mais elle n’en oublie pas pour autant le charme de ses quartiers historiques.

­Une énergie enivrante Le long de la Meuse, colonne vertébrale fluide qui la traverse du nord au sud, le quartier Hors-Château rappelle que la ville fût une opulente cité médiévale. De là, on accède aux Coteaux de la Citadelle, véritable parc urbain qui s’étale sur plus de 80 hectares et offre une

vue panoramique sur la ville et sur l’île d’Outremeuse. Quartier populaire et siège du folklore liégeois, on vient y guindailler (faire la fête). Car à Liège, il y a toujours un événement à fêter. En Outremeuse, dans le Carré (le fief des étudiants) dans un café chantant typique : l’énergie de Liège enivre. Au sens littéral comme au sens propre ! Car que serait une fête sans le péket ? Cette version wallonne de l’alcool de grain est déclinée dans de multiples arômes… qui produisent tous le même effet. On vous aura prévenu ! Pour en savoir +

www.visitezliege.be

Les revues Métal Hurlant et (À SUIVRE) ont révolutionné le monde de la bande dessinée dans les années 70. À travers plus de 500 dessins originaux, des esquisses, des interviews des dessinateurs encore en vie et des documents audiovisuels, l’exposition retrace le parcours de ces deux publications qui ont ouvert une nouvelle voie au 9e art entre 1975 et 1997. L’occasion d’admirer le trait de crayon de références comme Mœbius, Enki Bilal, Philippe Geluck, Jacques Tardi ou encore Hugo Pratt.

#LIFEST LE e

Si Liège est géographiquement proche des Pays-Bas et de l’Allemagne, elle est culturellement et historiquement francophile. À seulement deux heures de Paris en Thalys, cette fille de Meuse a été française. Et les Liégeois se sentent tellement français qu’ils célèbrent même le 14 juillet ! La « cité ardente » doit son surnom à son caractère frondeur, boute-entrain et dynamique. Riche de son passé de principauté épiscopale, la ville aux 300 clochers s’invente un avenir radieux. Liège s’est lancée dans un programme de rénovation d’envergure. Des bâtiments classés sont revisités avec audace par

La BD fait sa révolution

Du 17 mars au 15 juin à La Boverie | www.laboverie.com

Le Grand Curtius

Entre balade architecturale, expositions culturelles et célébrations locales : à Liège, on ne s’ennuie jamais !

#CULT RE

La passerelle suspendue « La Belle Liégeoise » relie la gare au parc de la Boverie avec ses jardins et surtout son sublime musée d’art moderne. Inaugurée en 2016, la nouvelle aile contemporaine conçue par Rudy Ricciotti se fond harmonieusement dans l’architecture classique du pavillon belge de l’Exposition universelle de 1905.

La rédactrice a craqué ! Brasserie C Au cœur des coteaux de la citadelle, dans un sublime bâtiment historique, cette micro-brasserie de la principauté propose de déguster sa bière brassée sur place, la Curtius. Et d’en découvrir les secrets de sa fabrication. Impasse des Ursulines, 14 | http://brasseriec.com

La Mandibule en Roue Libre Le vendredi soir, c’est menu en roue libre ! Dans ce petit restaurant « pop fantaisiste à la cuisine de saison et d’intuition », tout est surréaliste. Le chef officie seul en cuisine et c’est un convive désigné à chaque table qui fait le service. C’est drôle, c’est décalé et… c’est bon ! Rue Souverain-Pont, 38 | www.mandibule.be

Le Neuvice

La gare Liège-Guillemins Véritable cathédrale ferroviaire signée Santiago Calatrava, cette vague de béton et d’acier accueille magistralement les visiteurs dès leur arrivée à Liège. Adossée à la colline de Cointe, elle est le symbole du vent de renouveau qui souffle sur la ville depuis quelques années.

L’hôtel Neuvice occupe une vieille bâtisse à colombages qui date du xviiie siècle. Sa décoration marie harmonieusement les vieilles pierres avec un design et un mobilier contemporain. Il propose 10  chambres cosy qui se répartissent autour d’une cour intérieure avec sa coursive en bois d’époque. En Neuvice, 45 | www.hotelneuvice.be

7


Dali fait Tournai

© O.T.Liege-MarcVerpoorten

TOURNAI remonte le temps

#CULT RE Le musée des Beaux-Arts de Tournai, seul musée conçu par le maître de l’Art Nouveau belge Victor Horta, accueille l’exposition « Dali-Pitxot : une amitié au cœur du Surréalisme ». Elle réunit une quarantaine d’œuvres de Dali aux côtés d’un ensemble de 30  peintures d’Antoni Pitxot. Parallèlement, l’exposition permanente du musée permet d’admirer les deux seuls tableaux de Manet conservés en Belgique, ainsi que des peintures de Rubens, Watteau, Monet, Van Gogh…

#PARCOURS HISTORIQUE Le beffroi Incontournable, du haut de ses 72 mètres il offre un panorama exceptionnel sur Tournai et ses deux mille ans d’histoire. La vue se mérite et il faudra donc gravir 257  marches pour arriver au sommet du doyen des beffrois de Belgique, dont la construction remonte au xiie siècle.

Du 14 janvier au 16  avril. Musée des Beaux-arts, rue de l’EnclosSaint-Martin 3 | www.visittournai.be

La rédactrice a craqué !

Ville d’histoire et d’art, « la cité des cinq clochers » se découvre à pied ou à vélo, de ses quartiers historiques aux quais de l’Escaut. Fans d’histoire, férus de patrimoine, passionnés du Moyen-Âge, amoureux des belles pierres, Tournai est faite pour vous ! « La cité des cinq clochers » est une agréable invitation à remonter le temps. Non seulement c’est la plus ancienne ville de Belgique avec deux millénaires d’histoire à son actif, mais elle est aussi le berceau de la France. D’ailleurs, elle est distante de seulement 30  kilomètres de Lille. Cette frontalière dans l’âme a vu naître la dynastie des Mérovingiens sous Childéric, avant de devenir la première capitale des Francs sous Clovis. Ce riche passé se découvre au8

jourd’hui encore au fil de ses ruelles pavées et de ses façades classées. Véritable musée à ciel ouvert, la cité a été tour à tour convoitée et conquise par les Couronnes d’Espagne, de France, d’Angleterre et d’Autriche, avant de devenir belge à l’indépendance en 1830.

L’art du temps On la sillonne aisément à pied ou à vélo pour découvrir ses quartiers historiques et admirer ses nombreux monuments classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Mais, celle qui fut au fil des siècles un pôle majeur des arts comme la peinture,

la sculpture ou la tapisserie a su rester une ville d’art… contemporain. Car Tournai conjugue son présent et son passé. Elle organise chaque année à l’automne des festivals réputés qui mêlent art et histoire. Les Rencontres Inattendues associent musique et philosophie dans des sites tournaisiens à haute valeur patrimoniale, et l’Art dans la Ville dissémine des œuvres et des rencontres artistiques dans des lieux insolites à travers la cité. Histoire de rester dans l’air du temps ! Pour en savoir +

www.visittournai.be

© WBT - Anibal Trejo

Tatie Danielle En devanture, le portrait de l’acariâtre Tatie Danielle vous sourit. À l’intérieur, on se croirait chez une vieille tante qui a conservé son mobilier des années septante, avec toile cirée sur les tables et vieux vaisselier d’époque. Dans l’assiette, que des bons produits frais du terroir et un menu unique par jour. 6 rue du Chevet Saint-Pierre | www.facebook.com/ Cheztatiedanielletournai

© WBT - J.P. Remy

#LIFEST LE

La Grand-Place Sa forme triangulaire rappelle qu’elle était à la convergence de plusieurs voies antiques, et ses maisons à pignons arborent des étendards de corps de métiers du Moyen-Âge : potiers, sculpteurs, drapiers… Aujourd’hui, on y trouve plutôt des restaurants et des bars.

La cathédrale Notre-Dame Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis l’an 2000, son architecture imposante édifiée à partir du xiie siècle mêle les styles roman et gothique. Ses cinq clochers ont donné à Tournai son surnom. Elle renferme aussi un précieux trésor. La vieille dame subit actuellement une intense rénovation.

Milypat Dans ce salon de thé à la décoration cosy, on retrouve l’univers d’Alice au pays des Merveilles : le lapin, les pendules, les théières qui servent d’abat-jours aux lampes suspendues au plafond… On y déguste les délicieux cupcakes d’Emily Coppens et ses autres gourmandises  : cookies, macarons, cheesecakes… 1 Grand’Place | http://milypat.be.

Corto Malté Ce restaurant installé dans une ancienne usine textile offre un cadre industriel mais chaleureux, avec son poêle à bois, ses tapis et son mur capitonné. On y goûte de bons plats belges. 1 ruelle Moncheur | www.cortomalte.eu

Le pont des Trous Avec ses deux tourelles et ses trois arches, c’est l’un des vestiges de l’architecture militaire médiévale de la ville. Bâti au xiiie siècle, il défendait contre les envahisseurs le cours de l’Escaut qui traverse la ville. 9


CHARLEROI

#PARCOURS URBAIN

l’alternative culturelle

La Boucle Noire Les terrils, ces montagnes de résidus miniers, sont devenus les poumons verts du pays noir. Ils sont désormais recouverts de végétation et offrent de belles randonnées balisées. À leur sommet, on découvre un panorama unique sur le pays de Charleroi.

Le street art Attention, peinture fraîche ! Charleroi offre un terrain fertile pour toutes les cultures urbaines et les artistes de street art s’emparent de ses murs tristes pour leur redonner des couleurs. Le long de la Sambre, sur les anciens chemins de halage, on part en exploration dans les friches industrielles du siècle passé à la recherche de ces fresques colorées.

#CULT RE

Un musée pas cliché ! Charleroi abrite le plus grand musée de la photographie d’Europe. Installé dans l’ancien carmel de Mont-sur-Marchienne, sa collection compte 80 000 photographies et 3  millions de négatifs, Parmi les 800 clichés en exposition permanente, on peut admirer les premiers daguerréotypes, Les Arènes d’Arles par Baldus datant de 1855 ou le portrait de Georges Sand par Nadar… Parallèlement, le musée organise 6 à 10 expositions temporaires par an. Cette année le photographe de mode Jeanloup Sieff (1933-2000) est à l’honneur avec l’exposition « Les années lumière ». Jusqu’au 7 mai 2017 | www.museephoto.be

#LIFEST LE

La rédactrice a craqué !

10

mutation inédite avec la rénovation des quais de la Sambre rendus aux piétons, l’ouverture du centre culturel dédié à l’image Quai 10, et l’inauguration en mars du Rive Gauche, un centre commercial avec des boutiques, des bureaux et un hôtel 4 étoiles.

Du noir à la couleur Charleroi est aussi une mine de créativité et ses friches industrielles deviennent des lieux de culture. La ville accueille depuis quelques années une biennale d’art urbain, Asphalte#, qui voit les grands noms du street art se succéder. Grâce à

leurs œuvres disséminées un peu partout, le pays noir retrouve des couleurs. Fresques géantes, pochoirs, collages… ornent les murs des usines, les piliers d’autoroute, ou le palais des Congrès comme le célèbre Bisou M’Chou (bisou mon chou) de Steve Powers que l’on voit de loin. Ces œuvres artistiques qui se mêlent au véritable décor cinématographique de la ville font de Charleroi le bonheur des amateurs d’exploration urbaine et de photographie. Pour en savoir +

www.paysdecharleroi.be

Le Vecteur

Le Rockerill Les forges de la Providence ont été transformées en espace de production culturel et de concerts. Les plus grands Djs se sont produits dans cette cathédrale d’acier restée dans son jus, qui organise des ateliers artistiques et des Apéros Industriels.

BPS22 Installé dans l’ancien hall érigé pour l’Exposition industrielle et commerciale de 1911, cet espace de plus de 12 mètres de hauteur avec sa verrière industrielle expose l’art contemporain sous toutes ses formes : performances, arts plastiques, danse, installations vidéo...

Vous hésitez entre visiter une galerie d’art, vous faire un film ou boire une bière  ? N’hésitez plus et rendez-vous au Vecteur, un lieu bouillonnant dédié à la culture atypique. Au programme : concerts underground, films indépendants, performances décalées… Bref, de la culture alternative et des artistes inattendus. 30 rue de Marcinelle | www.vecteur.be © Mélanie van Craesbeeck

« Charleroi n’est pas une belle ville, mais elle a une gueule ! ». C’est l’avis de son bourgmestre sur la cité carolo qui vient de fêter ses 350  ans et qui fut au cœur de la révolution industrielle. Désormais, elle est en plein renouveau. Charleroi innove en puisant dans ses racines et son histoire. Et réussit l’exploit de transformer les stigmates de son passé manufacturier en autant d’opportunités touristiques. Aujourd’hui les terrils, les anciens chemins de halage et les friches industrielles sont devenus des sites à découvrir lors de randonnées urbaines. Le centre-ville connaît également une

On ne peut décemment pas venir en Belgique sans manger des frites. Dans ce fritkot familial, véritable institution carolo depuis 1952, les frites sont épluchées et coupées sur place. Un régal qu’on mange à toute heure du jour et de la nuit. Place de l’Ouest | www.robertlafrite.be

© WBT - Christophe Vandercam

Fière de son passé industriel, la cité carolo s’invente un futur où se mêlent renouveau urbain et événements culturels.

© WBT - Christophe Vandercam

Robert La Frite

La Quille C’est l’archétype du vieux bistrot de quartier et le plus vieux bar de Charleroi. Dans cet ancien bowling, on croise les habitués du quartier, des jeunes et quelques touristes qui viennent goûter l’ambiance populaire. C’est vintage, du coup c’est branché ! 33 rue de Marcinelle | www.facebook.com/La-Quille-188011444568172

11


Mons le son ! Chaque été, dans le pays de Mons, a lieu le Festival de Dour qui met à l’honneur les musiques électro, rock, techno, hip-hop… Les artistes invités se produisent sur pas moins de 7 scènes différentes. La grande scène « The Last Arena » accueille les stars comme les groupes Justice et Metronomy déjà confirmés pour l’édition 2017. Les fans d’indie rock se rassemblent à « La Petite Maison Dans La Prairie », tandis que « La Caverne » séduit les amateurs de techno hardcore et de punk. Inaugurée en 2015, la scène « Le Labo » est plus intime et avant-gardiste que les autres. Comme dans tout bon festival, on finit par patauger dans la gadoue !

dévore la culture

Du 12 au 16 juillet | www.dourfestival.eu

#LIFEST LE

La rédactrice a craqué !

#PARCOURS CULTUREL Le BAM Dans son écrin blanc à l’architecture contemporaine, le musée des Beaux-Arts de Mons (BAM) accueille chaque année plusieurs expositions d’art moderne qui permettent de découvrir un artiste ou un courant artistique en lien avec les collections communales.

© Visitmons - Gregory Mathelot

MONS

#CULT RE

L’Artothèque

Depuis qu’elle a été promue Capitale européenne de la culture en 2015, Mons plonge le visiteur dans son univers riche de nombreux musées. La cité en compte pas moins de douze, dont cinq ont été inaugurés pour l’événement culturel capital. Ainsi, on se promène en ville au gré de ses envies : on découvre l’art moderne au BAM, les musiques nouvelles à l’Arsonic, des collections de pendules et faïences anciennes au Musée des Arts Décoratifs François-Duesberg, ou encore la création plastique contemporaine dans les Anciens Abattoirs. Modernes, les musées montois multiplient les 12

expériences interactives grâce à l’utilisation des nouvelles technologies. La culture s’invite aussi en extérieur avec Passenger II, une monumentale structure hérissée en bois, création d’Arne Quinze face à l’église Sainte-Elisabeth.

Créativité et tradition Si Mons est créative et contemporaine, elle n’en oublie pas pour autant ses traditions. Du sommet de son beffroi qui culmine à 86 mètres de hauteur, le seul de style baroque en Belgique, on a une splendide vue sur la Grand’Place qui sert d’arène au Combat, dit Lumeçon.

Car chaque année, en mai ou juin, Mons voit resurgir le Doudou. Les Montois l’adorent et son effigie est partout. Même les enfants ont leur Doudou. Mais qu’est-ce donc que ce Doudou, dis donc ? Il s’agit d’un folklore traditionnel montois, la fête de la Ducasse, selon lequel le chevalier Saint-Georges doit combattre un dragon vert avec une longue queue et de grandes dents. Un combat qui a lieu depuis le xive siècle et enchante toujours autant les visiteurs comme les habitants. Pour en savoir +

www.visitmons.be

Les collections du patrimoine montois sont riches de 50 000 œuvres, dont la plupart dorment dans des réserves. L’Artothèque propose d’en découvrir 1500 réellement et les autres virtuellement. En effleurant des écrans tactiles, on fait défiler les œuvres et on peut même zoomer pour en découvrir les moindres détails.

Derrière son long comptoir en inox, le chef Luc Broutard, une étoile au Michelin, revisite les goûts du monde. Au menu : jambon noir de Corse, agneau de Sisteron ou gambas rouges d’Espagne en provenance des meilleurs producteurs locaux. 8 rue d’Enghien | www.lecomptoirdemarie.be

Dream Hotel Cet ancien couvent néogothique a été transformé en hôtel 4 étoiles dont certaines chambres ont conservé les fenêtres en ogive avec leurs vitraux. Le dernier étage est décoré sur le thème de la Belgique avec des chambres Magritte, BD belge ou carnaval. 17 rue de la Grande Triperie | www.dream-mons.be

Le musée du Doudou Pour comprendre la fête de la Ducasse de Mons surnommée le Doudou, et la légende de Saint-Georges, du dragon et de Sainte-Waudru, il faut impérativement passer par ce centre d’interprétation. On y découvre le déroulement de la procession et du Combat, ainsi que ses protagonistes.

Le Mundaneum

L’Excelsior Derrière sa devanture en bois avec ses vitraux Art Déco, la brasserie L’Excelsior sert les meilleures bières belges depuis cent ans. Sans oublier les spécialités gastronomiques locales, comme la côte de porc à la montoise et sa sauce crème, champignons, lardons. 29 Grand’Place | www.excelsior-mons.be

Surnommé le « Google de papier », ce musée unique au monde rassemble 12 millions de fiches, soit près de 6 kilomètres de documents sur toutes les connaissances du monde. L’idée de répertorier et d’indexer ces savoirs remonte au xixe  siècle, et on la doit aux visionnaires Paul Otlet et Henri La Fontaine. © Mundaneum - Frédéric Reaven

Visiter Mons, c’est plonger dans un grand bain culturel. Elle allie avec subtilité création contemporaine et folklore traditionnel.

© WBT - Anibal Trejo

Le comptoir de Marie

13


#SHOPPING

#A ENDA

C’est belge et c’est bon

Événements : collection 2017

Chaque ville wallonne possède ses spécialités culinaires, ses boutiques uniques, et surtout ses propres bières. Goûtez, c’est du belge.

Petite sélection d’expériences prêtes-à-vivre. Plus de choix en magasin sur www.belgique-tourisme.fr

Le Bierodrome

NAMUR

Une toute nouvelle micro-brasserie urbaine qui vend aussi des bières de toute la Belgique et, bien sûr, la Diôle et la Tournay locales. 21 quai Marché aux Poissons | www.facebook. com/lebierodrome

Les biétrumés

Ces caramels mous au beurre ou au chocolat avec des éclats de noisettes torréfiées se dégustent à toute heure et collent aux dents. La Maison des desserts | 17 rue Haute Marcelle | www.maison-des-desserts.be

CHARLEROI

L’Empreinte Belge

On y trouve des créateurs belges, des spécialités gastronomiques et les bières namuroises : la Caracole, la Houppe et la Blanche de Namur. 22 rue Godefroid | http://lempreintebelge. wixsite.com/lempreintebelge

Les gayettes de Charleroi

Ces truffes garnies de crème au beurre sont en forme de « gayette », le petit morceau de charbon que le mineur recevait autrefois pour se réchauffer. Maison Pilloy | 60 rue Neuve

Printemps

Eté

Automne

Expo Vices et vertus

Festival Namur en mai

W Food Festival

Combat de l’échasse d’or

Vices et des vertus dans l’art du Moyen Âge à nos jours. Du 18/02/17 au 21/05/17 www.museerops.be

Une caverne d’Ali Baba du design et de la déco qui vend aussi des tee-shirts carolos et les bières Pays Noir et 1666, en référence à l’année de naissance de la ville. 13 rue de Montigny | www.wonderfriends.be

Wattitude

Plus de 300 créateurs wallons sont exposés dans cette boutique qui vend des bijoux, des vêtements, des objets de décoration et des bières, dont la Curtius évidemment. 7 rue Souverain-Pont | www.wattitude.be

TOURNAI

Le gâteau Clovis

Créé pour les 1500 ans de la mort du roi franc Childéric, père de Clovis, enterré à Tournai, c’est un gâteau à la frangipane avec un fond de confiture d’abricot et d’ananas. Pâtisserie Quenoy | 2 place Crombez | www.patisseriequenoy.be

© WBT - Philippe Lermusiaux

La gaufre de Liège

Elle est de forme ovale avec une pâte levée à la cannelle et au sucre perlé. On en trouve des variantes type gaufre quatre-quarts. Une gaufrette Saperlipopette | 7 rue des Mineurs | www.facebook.com/UneGaufretteSaperlipopette

200 spectacles d’arts forains dans les rues piétonnes Du 26 au 28/05/17 www.namurenmai.org

Fête gastronomique avec de grands chefs et artisans wallons Du 1er au 3/07/17 www.wfoodfestival.be

Intime Festival

Festival littéraire pluridisciplinaire dirigé par Benoit Poelvoorde Du 2 au 4/09/17 www.intimefestival.be

LIÈGE

Expo Terracotta

250 pièces grandeur nature retracent l’héritage de l’Empereur chinois éternel Jusqu’au 23/04/17 www.terracotta-liege.be

Mithra Jazz festival

Prestigeux RDV des grosses pointures Du 10 au 14/05/17 www.jazzaliege.be

Les Ardentes

Festival électro pop rock Du 6 au 09/07/17 www.lesardentes.be

Les Epicuriales

TOURNAI

Festival Next

Festival théâtre, danse, performances Du 17/11/17 au 3/12/17 www.nextfestival.eu

Spectacle folklorique vieux de 600 ans Le 17/09/17 www.echasseurs.org

Antica Namur

LE nouveau rendez-vous des galeristes de Belgique et d’Europe Du 11 au 19/11/17 www.antica.be

Expo Archipel

Dans le cadre du festival Europalia Indonésie Du 25/10/17 au 25/02/18 www.laboverie.com

Nocturne des coteaux de la citadelle

Le plus grand restaurant à ciel ouvert Du 1er au 05/06/17 www.epicuriales.be

Wonder Friends

LIÈGE

14

NAMUR

Hiver

Promenade féérique sur les plus beaux sites Le 07/10/17 www.lanocturnedescoteaux.eu

La caravane vanne

Art dans la ville

Randonnée cyclo humoristico touristique Le 8/05/17 www.accordeontournai.be

L’art contemporain investit les lieux insolites Du 1er au 30/10/17 www.artville.tournai.be

Carnaval

MONS

De l’air de l’eau, de la terre, du feu… et des confettis ! Du 24 au 26/03/17 www.carnavaldetournai.be

Le cayau montois

Ce délicieux pavé arrondi cache un sablé recouvert d’une ganache chocolat-noisette avec de la meringue, et est décoré d’une pastille en chocolat à l’effigie du singe du Grand Garde. La Boulangerie Montoise | 38 rue de Nimy

Mons Où Venir

Comme son nom l’indique, une boutique de souvenirs montois avec des doudous de toutes formes, des badges de patois montois, et les bières La Montoise et la Trinité. 13 rue des Clercs | www.mons-ou-venir.be

CHARLEROI

Expo Marthe Wéry

Charleroi Wake Up !

Les apéros Indus

Expo Raphaël Zarka

MONS

Expo Eloge de l’heure

Procession du Doudou, combat dit Lumeçon

Expo Nendo

Expo David Lachapelle – After the deluge

1re rétrospective de l’artiste non figurative, œuvres inédites Du 25/02/17 au 23/07/17 www.bps22.be

Six siècles d’affichage de l’heure Du 22/01/17 au 30/04/17 www.cid-grand-hornu.be

Soirées éphémères délirantes à suivre sur Facebook Plusieurs dates www.facebook.com/charleroiwakeup

Ducasse folklorique et festive classée Unesco Le 11/06/17 www.doudou.mons.be

Soirées ambiance électrosidérurgique Tous les jeudis de 21 h à 4 h www.rockerill.com

Expo exclusive en Europe d’Oki Sato Du 28/05/17 au 01/10/17 www.cid-grand-hornu.be

Le plasticien français transforme le BPS22 en un skatepark inédit. Du 02/09/17 au 07/01/18 www.bps22.be

Plus de 100 photos de l’artiste américain Du 14/10/17 au 25/02/18 www.bam.mons.be

Triennale de l’affiche politique

115 affiches d’artistes internationaux Jusqu’au 25/06/17 www.lemanege.com

15


Carnet de voyage Se déplacer

Belgique Wallonie www.belgique-tourisme.fr

Réseau autoroutier dense et gratuit Temps de parcours moyen : 1 heure entre chaque ville et 1 heure de Bruxelles vers chaque ville wallonne. Thalys : en direct depuis Paris vers Bruxelles et Liège www.thalys.com TGV au départ de nombreuses villes françaises vers Bruxelles www.tgv.com Réseau intérieure belge : 1 heure de parcours entre Bruxelles et chaque ville wallonne  et entre chacune des villes entre elles / trains très fréquents : www.b-rail.be www.b-europe.com Aéroport de Charleroi desservi par Ryanair et Jetairfly www.charleroi-airport.com Aéroport de Bruxelles desservi par Brussels Airlines, Air France, Hop, Easyjet www.brusselsairport.be Aéroport de Lille (à 25 km de Tournai et 75 km de Mons) : www.lille.aeroport.fr Liaisons en bus avec www.eurolines.fr et www.ouibus.fr

Préparer son voyage

Office belge de tourisme Wallonie

@tourismebelge

tourismebelge

Tourisme Belge

Guide du Routard Belgique, Hachette Carte de Belgique, Michelin Guide vert Belgique, Grandes villes wallonnes, Michelin Guide vert Belgique, Michelin Cartes Use-It Liège, Namur, Charleroi www.use-it.travel

A savoir Le lundi est généralement le jour de fermeture des musées. Le Wifi est disponible gratuitement dans les cinq villes. Les villes disposent de pass touristiques attractifs et d’hôtels de toutes gammes et catégories : Namur www.namurtourisme.be Liège www.visitezliege.be Tournai www.visittournai.be Charleroi www.paysdecharleroi.be Mons www.visitmons.be Auberges de Jeunesse www.laj.be

© WBT - Philippe Lermusiaux

Office belge de Tourisme pour la Wallonie www.belgique-tourisme.fr Infos : info@belgique-tourisme.fr

Vivez nos villes - La vie est Belge  
Vivez nos villes - La vie est Belge  

lles sont cinq. Comme le club des Cinq, elles sont proches les unes des autres, mais ont chacune leur propre caractère. Et quel caractère! N...