__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

N° 24

VERT UN ÉTÉ POUR VOUS METTRE AU

N°24 - JUILLET - SEPTEMBRE 2020

• Nice la belle éternelle • Les spots de la Côte d’Azur • Expériences outdoor • • Les coulisses de l’autoroute •

ÉDITION DÉCOUVERTE NE PEUT-ÊTRE VENDUE


SOMMAIRE

5 ÉDITO

6

35 DÉCOUVERTE ARRIÈRE PAYS Ascensions culinaires 36 Sommeil au sommet 38 Expériences alpines

PORTFOLIO

19

41 DÉCOUVERTE VAR Porquerolles, l’île fantastique

ENVIE D'ICI

52 V  TT / VAE Tourrettes-sur-Loup, le tour des Puys 55 VÉLO Vence - Gréolières Castellaras - col de Vence

20 DÉCOUVERTE NICE Nice la belle... éternelle

45

SPORT / OUTDOOR

45 TERRES DE CHAMPION Germain Grangier

59

IMMERSION

59 UN ÉTÉ DANS LES COULISSES

PHOTOS : VERAN - FONDATION CARMIGNAC / CAMILLE MOIRENC - BASTIEN LEMAIRE - G. VALLERENT - VINCI AUTOROUTES / WILLIAM DANIELS

DE L'AUTOROUTE

60 Anges gardien en réseau 62 Plus qu'une simple route : la culture du service 65 Environnement et autoroute : une réalité surprenante

22 Promenade architecturale autour de Nice 25 D  ÉCOUVERTE CANNES Le Suquet, Cannes autrement 26 Îles de Lérins, la nature en majesté 27 Expos, une saison haute en couleurs 29 S  POTS / CÔTE D'AZUR

46 R  ANDONNÉE / TRAIL Gourdon, le chemin du paradis 48 Coursegoules, la chapelle Saint-Michel 50 Saint-Jeannet, le Castellet NOS AMBASSADEURS

Métropôle Nice Côte d’Azur × Porsche Groupe Segond × Passionnément TNN × Nice-Matin × Banque Populaire Méditerranée × Conseil départemental des Alpes-Maritimes × Crédit Agricole Côte d’Azur × Grimaldi Forum × Mini × Éditions Gilletta × Eneomey × Cabinet Secam × Mas Provence × Opéra de Nice × Mazda × Hyundai × Cadremploi × Kaufman & Broad × Arkopharma × Palais des Festivals de Cannes × Nicexpo × Hôtel Negresco × Vinci Autoroutes × Hippodrome Côte d’Azur × CCI Nice Côte d’Azur × Office de tourisme Nice Côte d’Azur × Perrin Ravioli × Fiat × Azur Trucks × Ville de Vence × Ville de Nice × Ville de Cagnes-sur-mer × Polygone Riviera × Ville de Biot × Station d’Isola 2000 × Home & Garden × Ville de Mougins × Ville de Grasse × Ville de Cannes × Sagec × Le Comptoir 2 Nicole × Renault × Noliju × Infiniti × Cap 3000 × BMW Nice Premium Motors × Chullanka × Morisset Sports × Imprimerie Trulli × Open de Tennis de Cagnes-sur-mer × Mitsubishi × Molinard × Orpi GTI Immobilière × École de ski français d’Isola 2000 × Atry Home × Dermaceutic × Le Figaro Immobilier × Les Étoiles de Mougins × Icade × Zencom × Printemps Cagnes-sur-mer × Tourrettes Esprit Trail × Ruinart × Fitlane × Hôtel Le Druos × Pôle Company × Explorimmoneuf × Nexity × Chalet Belvédère × Audi × Vildéo × Nuits du Sud × UPE 06 × Chevron Villette × Havana Club × Nice Properties × Kineti × One & 1 × Neway × Ren by Perradotto × OGCNice × Vodka La French × Galeries Lafayette × Gros-mots.fr × Home Salons × Turkish Airlines × Suiss Courtage × Hôtel Belles Rives × Mozart Autos × Hôtel Terre Blanche × Hôtel Casadelmar × Viadeo × Aqua Lung × J. Bonet × Pâtisserie Lac × Société des Bains de mer de Monte Carlo × Home Store × Fragonard × Le Cantemerle × Atrium Paysage × Syndicat Mixte de la Vésubie × Air Corsica × Phocéens Voyages × Azimut × Lafage Century 21 × Château Roubine × Champagne Billecart Salmon × Rolex Monte Carlo Master × Musée National du Sport.

Radio VINCI Autoroutes 107.7 votre copilote ! 3


©Istock - Conception réalisation CCI Nice Côte d’Azur - Juin 2020


ÉDITO N°24 - JUILLET - SEPTEMBRE 2020 ÉDITEUR SOPRESS Information & rédaction DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Fabrice Vallerent (f.vallerent@sopress.fr) RÉALISATION SOPRESS - Le LAB www.sopress.fr DIRECTION ÉDITORIALE Fabrice Vallerent RÉDACTEURS Aurélia Lasorsa - Alexandre Benoist François Stagnaro - Mélissa Mari Julie Barbiera - Louise Clément PHOTO Olivier Warter www.ex-presso.fr MAQUETTE Didier Torri www.ex-presso.fr APPLICATIONS TABLETTE / MOBILE ET WEB Olivier Warter - Arnaud Lapouze www.ex-presso.fr PHOTOS DE COUVERTURE 1. F. Vallerent 2. Veran 3. Yann ArthusBertrand 4. G. Vallerent 5. ivanmateev stock.adobe.com 6. Photothèque VINCI Autoroutes - Caesa Picsproduction IMPRESSION Imprimerie TRULLI. www.imprimerietrulli.com CONTACT Fabrice Vallerent (f.vallerent@sopress.fr) DÉPÔT LÉGAL À PARUTION ISNN : 2425-0562. TIRAGE ET DIFFUSION. Édition papier : 5 000 exemplaires. Éditions tablette et mobile : 7 000 applications (nombre d’applications téléchargées sur App Store et Google Play. Source Adobe Digital Publishing). L’éditeur ne peut être tenu pour responsable des éventuelles erreurs de publication. Optimiste Côte d’Azur est une marque déposée et une propriété exclusive. Concept éditorial - Concept Multimédia. Tous droits de reproduction réservés.

OPTIMISTE CÔTE D’AZUR EST PARTENAIRE DE

« ON N'EST PAS BIEN LÀ ? » Vous n’avez qu’une chose en tête : sortir, prendre l’air et vous ressourcer. Nous serions 67 %* à vouloir nous mettre au vert pendant les vacances. Pour plus tard les escapades à l’autre bout du monde, les périples urbains et la moiteur torride des soirées estivales. Bonjour l’air pur, la nature, le sport, la culture et le repos. Pour vous, nous avons mis nos plus belles baskets pour découvrir ou redécouvrir les joyaux de notre territoire. Des instants de vie, des moments partagés, de la beauté aussi, beaucoup de beauté. Professionnels du tourisme, commerçants, restaurateurs, institutionnels et médias, nous sommes tous très fiers de vous accueillir chez nous... comme chez vous.

PHOTO : F. VALLERENT

Profitez-en, on s’occupe de tout ! n *Selon l’institut de sondage YouGov

Fabrice Vallerent

Pour retrouver les quatre derniers numéros de notre magazine sur www.optimistemagazine.fr ou en téléchargeant gratuitement l’application Optimiste Côte d’Azur sur votre tablette et votre mobile (App Store et Google Play). Suivez l’information résolument positive sur Facebook, Twitter et Instagram. 5


ISOLA 2 000 Depuis la station (à 4 km), le Col de la Lombarde (2 235 mètres) est bien connu des randonneurs. Plusieurs parcours à la journée y sont proposés. Ici, le départ du tour de Lausfer depuis le Sanctuaire de Sainte-Anne. En voiture, à moto, c’est le site idéal pour faire une pause pique-nique, avec en bonus, la compagnie des marmottes, très curieuses en cette saison. n F.V.

Photo : Karine Sorci


SE METTRE AU VERT - 7


8 - SE METTRE AU VERT


ROQUEBILIÈRE Découvrez le plaisir d’une baignade en montagne dans ce bassin biologique niché dans un écrin de nature. Sans chlore, ce lac filtré par des plantes, garantit une eau pure et cristalline. Dans le contexte sanitaire actuel, l’accueil est organisé en trois créneaux et pour 100 personnes maximum (avec possibilité de réservation en ligne). n F.V. Photo : Lionel Lecourtier

www.purmontagne.fr


TRADITION Nos paysages de montagnes sont largement façonnés par les pratiques pastorales, essentielles à la préservation des milieux naturels et à la diversité des paysages. Dans les vallées de la Tinée ou de la Vésubie, il n’est pas rare de croiser les troupeaux. C’est l’occasion rêvée de prendre le temps, d’éteindre votre moteur et de profiter de l’instant. Vous êtes en vacances. n F.V.

Photo : F. Vallerent


SE METTRE AU VERT - 11


12 - SE METTRE AU VERT


VÉLO VERT

Photo : Lionel Lecourtier

Comme ici à la Colmiane, nos stations de montagnes proposent des parcours de VTT pour tous les niveaux. Randonnées sur chemins balisés ou structures aménagées de descentes, il y en aura pour tous les goûts. Une journée VTT est l'occasion de quitter le littoral pour se rafraîchir et découvrir la montagne autrement. Renseignez-vous auprès des offices de tourisme de la Colmiane, d’Auron, d’Isola 2 000 ou de Valberg. Sur réservation, il est possible de louer en station. Pour les familles et les cyclistes « du dimanche », la pratique du vélo électrique est conseillée. n F.V.


SAINT-ÉTIENNE-DE-TINÉE Au cœur du Parc national du Mercantour, le col de la Bonette relie la vallée de la Tinée dans les AlpesMaritimes à celle de l'Ubaye dans les Alpes-de-HauteProvence. La route de la Bonette culmine à plus de 2 800 mètres d'altitude (la plus haute d’Europe) dans un cadre absolument grandiose. Pour le défi sportif, l'ascension à vélo offre bien des sensations et fait le bonheur des cyclo sportifs venus du monde entier. Au menu : verts pâturages, ruisseaux et cascades dans un décor de haute montagne. Au sommet, il n’est pas rare de finir l’ascension dans un paysage encore enneigé. n F.V.

Photo : F. Vallerent


SE METTRE AU VERT - 15


16 - SE METTRE AU VERT


MERCANTOUR Peut-être croiserez vous cette salamandre tachetée lors de vos randonnées ! Riche d’une faune encore très sauvage, d’une flore exubérante et de paysages grandioses, le Parc du Mercantour renferme aussi des secrets cachés. N’hésitez donc pas à poser un autre regard sur ce qui vous entoure et découvrez les dessous d’une nature souvent méconnue.

Photo : Mathieu Ancely / PNM

Pour ceux qui souhaitent partager leurs découvertes naturalistes, rendez-vous sur http://obs.mercantour -parcnational.fr à la rubrique Obs’ Mercantour. Ainsi, aidez le parc à inventorier la biodiversité. n F.V.


LE GRAND MAGASIN DES PLUS BELLES MARQUES MODE, ACCESSOIRE ET BEAUTÉ LE GRAND MAGASIN DES PLUS BELLES MARQUES MODE, ACCESSOIRE ET BEAUTÉ

PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE

PHOTOGRAPHIE RETOUCHÉE

Le personnel votre magasin s’s’eengage ngage ààprendre toutes les mesures Le personnel de de votre magasin prendre toutes les mesures d’hygiène et de sécurité pour vous garantir un shopping en toute sérénité. d’hygiène et de sécurité pour vous garantir un shopping en toute sérénité. PRINTEMPS POLYGONE RIVIERA, 137 AVENUE DES ALPES - Tél. 04 83 53 40 00

PRINTEMPS POLYGONE RIVIERA, 137 AVENUE DES ALPES - Tél. 04 83 53 40 00 Horaires d’ouverture de votre magasin sur printempsfrance.com

Horaires d’ouverture de votre magasin sur printempsfrance.com


ÀLAUNE

Nice, Jetée-Promenade, vers 1900.

ENVIE D’ICI

En 1887, Stéphen Liégeard baptisait ce coin de terre, « Côte d’Azur » sans peut-être imaginer qu’elle allait devenir une destination capable de charmer le monde entier. Et qui, hier comme aujourd’hui, n’a pas besoin de vernis pour le faire…

C

Par Alexandre Benoist

PHOTO : JEAN-JACQUES PANGRAZI / EDITIONS GILLETTA

ette année, 87 % des Français partant en vacances le feront en France. C’est ce que révèle un sondage mené en mai dernier par BVA pour Les Entreprises du Voyage. Au cours des années précédentes, cette proportion était de l'ordre de 2/3 pour la France et de 1/3 pour l’étranger. Autre fait marquant de cette étude, la mer est la destination la plus plébiscitée par les voyageurs (54 %). Dernier info à noter : ces dernières semaines – marquées par les événements que nous connaissons tous – ont montré un changement de mentalité avec notamment l’émergence d’une volonté forte de renouer avec les choses simples qui font ces petits bonheurs du quotidien.

architecturales ou picturales. Une destination qui continue à cultiver cet « authentique » à la Pagnol que l’on prend plaisir à (re) découvrir au détour d’une crique cachée, d’une ruelle moyenâgeuse, d’un sentier sinueux, d’un étal de marché ou d’une façade Belle-Epoque. Bref, c’est un voyage simple auquel nous vous invitons. Un voyage vers un ailleurs qui n’est pas bien loin. Juste à quelques pas. Là, où le temps aime prendre son temps l’espace d’un instant. Un instant fait d’essentiel. Le plaisir comme levier de développement Cette notion de retour à l’essentiel est d’ailleurs le leitmotiv de Philippe Baute, Directeur Général de l'Office de Tourisme et des Congrès d'Antibes Juan-les-Pins. Une pensée qui, toute individuelle soit-elle, exprime un sentiment collectif. « Peut-être y aurait-il un phénomène positif suite à la crise du Covid. Nous étions sur les standards qui nécessairement aujourd’hui doivent se réformer de par les circonstances. Nous sommes habitués à une complexité de services qui risque d’être remise en cause. Un pique-nique sur des rochers en bord de mer ou observer des vieux gréements croiser au large reprend aujourd’hui tout son sens. C’est du plaisir. Et qui dit plaisir, dit bien-être, dit loisir et donc dit tourisme. C’est le plaisir comme levier de développement. » Que dire de plus sinon… Bon voyage ! n

Voyage vers un ailleurs qui n’est pas bien loin Autant d’éléments qui nous ont convaincus de vous proposer un dossier 100 % Côte d’Azur. Parce que justement la Côte d’Azur, telle que nous l’aimons, telle que nous la défendons, et telle que nous voulons la partager avec vous est celle-là même qui offre de quoi satisfaire toutes ces envies de rapprochement avec un monde plus aimable. La richesse d’une histoire marquée par le destin des Hommes. La beauté évidente de paysages façonnés par la nature. Des personnalités aussi qui ont fait de ce terroir une destination forte en émotions et en sensations qu’elles soient gastronomiques, sportives, 19


DÉCOUVERTE / NICE

NICE LA BELLE… ÉTERNELLE

F

aire une virée à Nice, c’est avant tout s’imprégner d’une ambiance. Pour la trouver, un tour dans la vieille ville semble indispensable : c’est ici que le folklore est le plus palpable. À l’ombre des ruelles, on profite, dès tôt le matin, de l’âme niçoise : entre les discussions à (très) haute voix des commerçants entre eux, les odeurs de café qui se mêlent à celle de la daube qui mijote, et les terrasses qui, lentement, s’installent et se remplissent d’habitués. Parmi les ruelles à découvrir, la rue Droite, promesse d’un tour du monde culinaire (Chez Teresa, Palmyre, le Restaurant du

Gésù, L’Acchiardo, Le Banthaï, l’Indian Lounge…), la rue Sainte-Réparate du nom de la splendide cathédrale qui s’y trouve et de sa place où sont installés les meilleurs glaciers de la ville, la rue de la Préfecture, connue comme lieu d’évasion de Spaggiari… Jusqu’à arriver, enfin, au Cours Saleya, célèbre dans le monde entier pour son marché aux fleurs, et prisé des locaux pour voir et être vus. Il est le relai idéal entre le Vieux Nice et la Prom’. C’est par ici que les plus courageux pourront gravir les nombreuses marches (les autres prendront l’ascenseur) qui mènent d’abord à la Tour Bellanda, puis à la colline du Château. Points de vue inégalés sur la Baie des Anges, la ville et les montagnes qui l’entourent. En redescendant, on s’arrête prendre le pouls du Port, devenu en quelques années le quartier incontournable pour qui aime sortir. On s’attable au choix au Café Paulette, Chez Papa, au Comptoir Central 20

Électrique, ou l’on s’enfonce un peu plus dans les petites rues, pour une fois encore trouver ce qui fait l’âme de Nice, savant pêle-mêle de restaurants aux charmes désuets et de lieux tendance comme la Côte d’Azur en a le secret. Bonne balade et surtout, ouvrez les yeux : le surnom de Belle n’a pas été donné à la ville par hasard…. n

PHOTOS : VERAN

Par Aurélia Lasorsa


LA PAUSE GOURMANDE

DÉCOUVERTE / NICE

L

es fins gastronomes le connaissent comme ancien de la galaxie Ducasse : il officiait notamment à L’Hostellerie de l’Abbaye de La Celle, dans le Var. Mais il y a quelques années, Thomas Hubert a fait le choix de l’indépendance et, avec son épouse Aurélie, ils ont ouvert, en plein cœur du Vieux Nice, Olive & Artichaut. Un établissement comme un mouchoir de poche qui désemplit peu. Et pour cause, la cuisine du chef est sublime, faite de passion et de produits locaux. Tarte fine façon pissaladière et risotto qui évolue au gré des saisons, foccacia, anchoïade et légumes croquants, volaille du haut-pays cuite en cocotte façon grand-mère, etc. : la carte estivale promet encore de belles surprises. Depuis sa réouverture post-crise sanitaire, l’établissement a modifié ses horaires et propose de nouveaux services… Ainsi, les plats à emporter mis en place durant le confinement sont toujours d’actualité (à découvrir sur le site), et l’on peut également réserver, pour un événement privé ou professionnel le vélo Olive & ArtiShow pour déguster une merenda nomade, comme on les aime (mention spéciale à la socca garnie). Les plus chanceux croiseront même la route de cette table « mouvante » qui s’installe parfois dans les rues du Vieux Nice, toujours pour le plus grand bonheur des gourmets en quête de simplicité et de goût ! Car c’est bien cela qui nous séduit dans la cuisine de Thomas : le goût, toujours juste, que l’on retrouve aussi bien en plat du jour que dans le menu dégustation Carte blanche, délice en cinq services à réserver pour tous les convives d’une table. En résumé, découvrir Olive & Artichaut, c’est l’adopter ! n A.L.

MAMAC, L’INSTANT CULTURE Des galets de la Promenade des Anglais aux plus grands artistes contemporains, il n’y a qu’un pas. Accessible à tous, le Mamac, bâtiment de marbre qui domine la « coulée verte », offre à voir en plein centre-ville quelque 200 œuvres majeures. Si les artistes azuréens sont bien entendu largement à l’honneur (Niki de Saint Phalle, Yves Klein, Ben, Ernest Pignon-Ernest, etc.), le parcours ressemble fort à une plongée dans l’histoire de l’art contemporain, des années 60 à nos jours. Génies du Pop Art et du Nouveau réalisme, créations de Chubac, Rottier, Longo, Calder ou Soulages… Le musée est un passage obligé pour les amateurs d’art. Les moins férus, eux, apprécieront de grimper sur le toit-terrasse pour admirer une vue incroyable sur Nice et ses alentours. Pour l’été, le lieu a prévu un programme exceptionnel : des workshops pour petits et grands le mardi, des ateliers pour les plus jeunes le mercredi, de la méditation dans les jardins du musée, du théâtre d’impro, et diverses autres animations. Parce que les musées aussi sont des lieux de vie. n A.L.

PHOTOS : VERAN - ANTHONY LANNERETONNE

Place Yves Klein, Nice. www.mamac-nice.org

Olive & Artichaut - 6 rue Sainte-Réparate, Nice. Ouvert du mardi au samedi. https://oliveartichaut.com 21


DÉCOUVERTE / NICE

PROMENADE ARCHITECTURALE AUTOUR DE NICE Fondée par les Grecs, colonisée par les Romains, Nice, tour à tour provençale, piémontaise puis française, porte dans son architecture les traces de son passé. Et pour en découvrir tous ses secrets, rien ne vaut les conseils d’un guide de choix. Son nom ? Luc Svetchine. Par Louise Clément

Villebois-Mareuil. À ne pas rater non plus Le Bleu Rivage, sur le boulevard Franck Pilatte. Le caractère balnéaire de la résidence est affirmé plus fortement encore que pour les immeubles de la Promenade des Anglais. L'ambiance y est plus cannoise que niçoise. Nous sommes proches du parc Vigier et de la Réserve ; un quartier cher à Jean-Marie Le Clézio, lequel y situe ses souvenirs d'enfance. Le Capitole, 51 Promenade des Anglais et ses balcons dont les ondulations répétitives évoquent un mouvement de reptation en quête de la précieuse vue sur mer. Et que dire du 56 du boulevard du MontBoron, la villa Kermaguy qui valide sereinement les acquis de la modernité ? Autant de petites merveilles et bien d’autres encore à découvrir, à pied ou à vélo, seul ou en famille ! n *Sur les collines de Nice, balades choisies/ Nice, voyage en poétique architecturale/Editions Giletta

Radio VINCI Autoroutes 107.7 votre copilote ! 22

PHOTOS : JEAN-JACQUES PANGRAZI / EDITIONS GILLETTA

C

onnu pour ses créations de villas contemporaines, mais aussi pour des projets hôteliers prestigieux, l’architecte Luc Svetchine s’est donné comme mission de mettre en lumière ce patrimoine exceptionnel à travers des aquarelles d’une grande délicatesse. Deux ouvrages sont d’ores et déjà parus*. L’approche n’est pas un cours magistral d’architecture ou d’urbanisme, mais le partage d’une passion « de terrain » pour une ville explorée quartier par quartier. L’ouvrage révèle le charme insolite d’une mosaïque d’ambiances collectées lors de déambulations dans les passages, escaliers, calades et autres voies sans issue. La villa bourgeoise des années vingt, la plus modeste des « maisons de poupées » ou encore la traditionnelle maison niçoise au toit à quatre pentes fusionnent pour créer un décor truculent. Exemple avec une surprenante fresque d’un décor japonisant sur maison niçoise, au 236 du boulevard de la Madeleine. À découvrir aussi au 37 du chemin du Haut-Magnan, à l’ouest de la crête conduisant à Saint-Pierre-de-Féric, une maison traitée dans un esprit classique avec sa colonnade et ses chapiteaux corinthiens. Changement de style avec l’Alhambra (1900), l'icône incontournable de l'éclectisme architectural à Nice ici dans sa déclinaison mauresque, entre le boulevard de Cimiez et l'avenue


E-1027, UNE ICÔNE DE LA MODERNITÉ Connue dans les années 1920 comme la plus mystérieuse et innovatrice des ensembliers à Paris, Eileen Gray s'est forgé une nouvelle réputation comme architecte moderne grâce à la publication de la maison E-1027 en 1929 dans un numéro spécial du célèbre magazine Architecture Vivante. En 1926, elle achète un terrain à Roquebrune-CapMartin et commence à dessiner et à construire cette maison en bord de mer qu'elle nomme « E-1027 ». Celle-ci est maintenant reconnue comme un chef-d’œuvre d'architecture moderne et comme une réflexion sur l'art de vivre moderne et humain. En 2014, l’association Cap Moderne, présidée par Michael Likierman est mandatée par le Conservatoire du littoral afin de prendre en charge la suite de la restauration du site de la Villa E-1027 et du Cabanon de Le Corbusier. Une première phase de restauration est réalisée et, le 1er mai 2015, le site ouvre ses portes aux visites rencontrant immédiatement l’enthousiasme du public. n L.C.

PHOTOS : ADAGP PARIS 2018 - CULTURESPACES C. RECOURA - MORLOTTI_STUDIO - COLOMBE CLIER/CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX 2020

https://capmoderne.com/fr/

VILLA EPHRUSSI DE ROTHSCHILD

DÉCOUVERTE / NICE

Ce joyau de l’architecture hérité de la Belle Époque a été construit par l’excentrique baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild. Elle découvre le Cap-Ferrat en 1905 à l’époque où la Côte d’Azur était un lieu de villégiature de la haute société et y acquiert sept hectares de terrain. Cinq années de travaux ont été nécessaires pour construire ce « palazzino » rappelant les grandes demeures de la Renaissance italienne. En connaisseuse, elle a reconstitué un décor pour chaque pièce dans le respect d’une demeure aristocratique du XVIIIe siècle à partir de boiseries provenant de la destruction de prestigieux hôtels parisiens. Béatrice a acheté sans compter meubles signés, tapis d’Aubusson et de la Savonnerie, tableaux de Boucher, de Lancret, croquis et esquisses de Fragonard, tapisseries des Gobelins, services de porcelaine de Sèvres… mais aussi des œuvres d’art médiéval et Renaissance et des objets venus d’Extrême-Orient. Au total, l’éclectique collection de la villa compte plus de 5 000 œuvres et objets d’art. n L.C. Tél. 04 93 01 33 09 - www.villa-ephrussi.com

VILLA KÉRYLOS : UN HOMMAGE À LA GRÈCE ANTIQUE

A

u bord de la Méditerranée, entre Nice et Monaco, elle est l’un des monuments les plus extraordinaires de la Riviera. Édifiée à la Belle Époque entre 1902 et 1908 sur la pointe rocheuse de la baie des fourmis à Beaulieu-sur-Mer, elle est la reconstitution unique au monde d’une demeure grecque antique. « Kérylos » signifie alcyon ou hirondelle de mer, oiseau poétique de la mythologie qui annonçait un présage heureux. Tel est l’hommage rendu à la civilisation grecque par deux amoureux de la Grèce

antique, Théodore Reinach, archéologue, mécène et homme d'État français, et Emmanuel Pontremoli, architecte inspiré. La Villa Kérylos est un lieu magique chargé de mémoire offrant un regard très vivant sur la culture antique, mais restant également un témoin de son temps. Car loin du pastiche, l’idée de Reinach et Pontremoli était de créer une œuvre originale en « pensant grec », alliant le luxe antique et le confort moderne propre aux villas de la Belle Époque. n L.C. Tél. 04 93 01 01 44 - www.villa-kerylos.com 23


LICENCE D’ENTREPRENEUR DE SPECTACLES 1-1105890 / 2-1105892 / 3-1105893 - CONCEPTION VILLE DE NICE - MAI 2020

CONSTRUISONS ENSEMBLE UN FUTUR QUI NOUS R ESSEMBLE

A

Rejoignez-nous !

www.opera-nice.org

24


DÉCOUVERTE / CANNES

LE SUQUET, CANNES AUTREMENT Dans le dédale des venelles moyenâgeuses, entre étapes gourmandes et sites historiques, ce quartier, isolé du tumulte de la Croisette, se déploie pour embrasser une vue magique, la baie et les îles de Lerins. Par Louise Clément

Périple gastronomique et artistique De la rue du Mont-Chevalier jusqu'à la place du Suquet, on découvre un itinéraire sinueux et étroit se déroulant autour de la citadelle. Vous longerez la plus ancienne rue de la ville, la rue Saint-Antoine, celle des commerçants et des restaurants du Suquet. C’est ici que vous trouverez l’Auberge Provençale, le plus vieux restaurant de Cannes fondé par Alexandre Bouttau… en 1860 ! On s’y installe dans l’une des petites salles de style classique pour apprécier des recettes traditionnelles. Un peu plus loin on aimera s’attabler au Relais des Semailles, splendide bistrot à l’ancienne qui propose une carte française à l’accent du Sud et aux intonations canailles. Enfin, la Table 22 de Noël Mantel reste une valeur sûre. Un cocon raffiné et contemporain en parfaite adéquation avec l’esprit méditerranéen de sa cuisine. Voilà, très rapidement pour les gastronomes avertis. Féru d’art ? Alors ne manquez pas les deux journées entièrement gratuites réservées à l’art* destinées à valoriser le travail des artistes cannois dans toute sa diversité : concerts, spectacle vivant, cinéma de plein air… n

PHOTOS : MAIRIE DE CANNES

S

on nom nous vient du dialecte ligure « sukk » qui signifie sommet. Et du diminutif « et » qui, on l’aura compris, modère l’amplitude de ce sommet. Le Suquet est donc un « petit sommet ». Par la taille certes – 66 mètres par rapport au niveau de la mer - mais si important dans l’histoire d’une ville, Cannes, à la notoriété internationale. Autant le dire, tout a commencé ici. Pour preuve, la tour carrée qui domine l'ensemble de ses 22 mètres est le plus ancien bâtiment de la cité du cinéma et date de la fin du XIe siècle. Ce vestige du château médiéval des moines de Lérins abrite le Musée de la Castre, qui contient une importante collection d'antiquités du bassin méditerranéen. Cette colline-forteresse est donc aujourd’hui un pittoresque quartier. Celui-ci est piétonnier sur une surface d'environ 6 000 mètres carrés, héritage d'une configuration médiévale faite de ruelles pentues.

*22 et 23 août 2020.

Radio VINCI Autoroutes 107.7 votre copilote ! 25


DÉCOUVERTE / CANNES

ÎLES DE LÉRINS, LA NATURE EN MAJESTÉ

Par Louise Clément

S

ainte-Marguerite est la plus grande des îles de Lérins. Son patrimoine historique complète une richesse naturelle d'une beauté apaisante. Promenez-vous dans la forêt domaniale le long des 22 kilomètres de sentiers aménagés de panneaux pédagogiques, tables et bancs. L’Office National des Forêts propose d’ailleurs des visites guidées avec des écogardes sur la réserve biologique de l’île. À l’est, l’étang du Batéguier, mélange d’eau douce et d’eau salée accueille de nombreux oiseaux migrateurs et certaines espèces s’y reproduisent. Un observatoire a été aménagé pour les contempler et les reconnaître, jumelles conseillées. À ne pas rater non plus le fort Royal. Bâti par Richelieu, il a été renforcé par les Espagnols puis par Vauban et servit de prison d’état, puis, après la Révolution, de prison militaire. Il accueille (outre la fameuse cellule du Masque de Fer) le Musée de la Mer présentant des collections d’archéologie sous-marine. Pour un stop rafraîchissant, on ne saurait trop vous conseiller d’installer votre rabane sur la plage du Cimetière de Crimée au Nord et celle de la Partègue à l’Ouest.

Saint Honorat, un paradis sur mer L’écrivain Paul Claudel a qualifié ainsi l'île Saint Honorat : « une miette d’éternité au milieu de l’immensité de la mer ». Cette île devient lieu de pèlerinage, à partir de l'année 1391 et vit toujours aujourd’hui au rythme des prières d’une communauté de moines Cisterciens. Nourriture spirituelle donc, mais aussi gouleyante car l’île est réputée pour sa culture de la vigne, sur un terroir unique en son genre qui donne un vin de grande qualité se retrouvant sur les meilleures tables. Une fois ripailles faites, adonnez-vous à une promenade digestive sur les sentiers ombragés. La bordure forestière de l’île et son cordon littoral sont particulièrement préservés : une vingtaine de plantes rares ou protégées y trouvent refuge. Côtés criques, on privilégiera celles situées au Nord, à l’Est et celles à l’Ouest car elles sont les plus accessibles et les plus… paradisiaques ! n 26

PHOTOS : YANN ARTHUS-BERTRAND - JÉRÔME KÉLAGOPIAN - HERVÉ FABRE - VILLE DE CANNES

À quelques encablures de la ville de Cannes, cet archipel composé de l’île Saint-Honorat et de l’île Sainte-Marguerite, offre une escapade de douceur et de verdure presque en dehors du temps. À (re)découvrir et surtout à respecter...


DÉCOUVERTE / CANNES

HYDE BEACH CANNES, LA NOUVELLE PLAGE TENDANCE DU GRAND HÔTEL C’est certainement l’une des meilleures infos de la saison. L’établissement hôtelier, situé au cœur de la Croisette, s’est fait fort de donner le ton du « beach pleasure » version Cannes 2020. Pour l’occasion, un nouveau décor élégant et confortable conçu par le cabinet d’architecture Humbert et Poyet. Le duo, désormais célèbre, se livre ici à un exercice plein de pétillance tout en assurant une rigueur moderniste teintée d’esprit balnéaire. On aime les tables en tôle émaillée à l’ancienne, les banquettes claires, les transats accueillants… Un écrin parfait qui accueillera la cuisine du Chef David Robert et son second Jean-Baptiste. Les deux compères proposent le midi la carte en annexe, d’inspiration méditerranéenne aux accents siciliens, faisant la part belle aux poissons : thon de Méditerranée au couteau, avocat, mangue ; artichauts braisés, crème piquillos-citron ; petites sèches en persillades ; homard au gratin de maccheroni ; poulet contisé à la truffe... n L.C. Cannes, 45 boulevard de la Croisette – Tél. 04 93 38 19 57

EXPOS, UNE SAISON HAUTE EN COULEURS Depuis le mois de mai, la Mairie de Cannes a rouvert les musées et autres lieux culturels afin d’accueillir de nombreuses expositions. Alors autant en profiter !

PHOTOS : PRESSE

L

’objectif de la programmation d’été est de proposer au public de (re)découvrir les magnifiques œuvres d’artistes comme le peintre Olivier Masmonteil qui expose une partie des mille tableaux qui constitue l’anthologie du paysage quelle que soit la minute du jour, réalisée après son premier tour du monde, prend place aux côtés de paysages rencontrés dans les toiles des peintres qui l’inspirent. Le public pourra aussi aller à la rencontre de Kehinde Wiley, icône de la peinture américaine contemporaine. Partant d’un constat sociologique, ses toiles reprennent des peintures d’histoire pour y faire figurer ceux qui y ont été oubliés. Dans ses œuvres Napoléon, Les trois Grâces ou encore Sainte Adelaïde ont pour modèles de jeunes afro-américains. Les amateurs de photographie seront séduits par le travail de l’artiste allemand

Louis Cane, Sculptures Villa Domergue, 15 avenue Fiesole, Cannes. Jusqu’au 27 septembre.

Kehinde Wiley, peintre de l’épopée

Centre d’art La Malmaison, 47 boulevard de la Croisette, Cannes. Jusqu’au 1er novembre.

Olivier Masmonteil, Des horizons si grands Suquet des Artistes, 7 rue Saint-Dizier, Cannes. Jusqu’au 6 décembre.

En somme, j’ai vu de l’eau, du soleil, des nuages… Photographies d’Elger Esser Musée de la Mer, Fort Royal, Île Sainte-Marguerite, Cannes. Du 2 août 2020 à mi-avril 2021.

Renseignements au 04 97 06 45 21 ou sur www.cannes.com

27

Elger Esser, qui expose au Musée de la Mer des clichés de paysages - dont certains ont été pris lors de sa résidence sur l’île Sainte-Marguerite inspirés de la peinture et des techniques photographiques du XIXe siècle. Pour rester dans l’art photographie et pour ne pas oublier aussi que nous sommes dans la cité du cinéma, la Mairie de Cannes expose les portraits de 50 des plus belles actrices, issus de la collection Traverso. Un bel hommage rendu à ces figures emblématiques du Festival de Cannes, de 1945 à 2019. Enfin, la Villa Domergue et ses jardins, propose une exploration inattendue du travail de sculpture du français Louis Cane membre fondateur du groupe Support/surface. Ménines, sorcières, Vénus… une quarantaine de pièces sont disséminées dans les salons et les jardins de la villa. n L.C.


I

déalement situé, à deux pas de la Promenade des Anglais et du Cours Saleya, le Comptoir 2 Nicole est l’adresse idéale pour organiser vos événements privés. Notre restaurant, à la cuisine et à la décoration méditerranéennes, est reconnue pour la qualité de ses produits régionaux, son ambiance chaleureuse, ses expositions d’artistes locaux, ses

chanteurs et musiciens et ses soirées DJ set. Nous apportons une attention toute particulière au choix de nos producteurs et à la qualité de leurs produits. Pour la plupart, ils sont Niçois ou Italiens et nous accompagnent au rythme des saisons dans une recherche perpétuelle de qualité, de goût et de traditions culinaires niçoises.

20, rue Saint-François-de-Paule, Nice - Parking Sulzer - Tél. : 04 93 01 59 59 lecomptoir2nicole@orange.fr - www.comptoir2nicole.com 28

POUR VOTRE SANTÉ, PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE RÉGULIÈRE.

DES PRODUITS D’AQUI DANS VOTRE ASSIETTE


SPOTS / CÔTED'AZUR

C’est au 2 rue d’Aubusson, dans le vieil Antibes que l’on trouve depuis peu le deuxième point de vente Periko. Bien connue de ceux qui fréquentent la technopole de Sophia Antipolis, cette enseigne (dont le nom est inspiré d’un célèbre critique gastronomique) a décidé de faire du snacking bio, local et de saison. Un pari risqué qui a trouvé ses adeptes parmi les Sophipolitains et qui vient aujourd’hui à la rencontre d’un public plus familial. Ici, donc, on se délecte de sandwiches, soupes et salades dont tous les ingrédients sont issus de producteurs du coin, lorsque cela est possible : les légumes viennent de chez Vidal à Mouans-Sartoux ou du Gaec Federzoni à Grasse, la viande est celle de la Maison Rostain à Gap, etc. C’est ouvert tous les midis, et les soirs du jeudi au samedi, et on peut même pré-commander en ligne, pour manger sain et éthique sur la plage cet été. n A.L.

PARENTHÈSE FARNIENTE

PAUSE BIO & LOCALE

Le printemps n’a pas été de tout repos… Mais l’hôtel 4* Les Terrasses d’Eze nous propose, cet été, un vrai moment d’évasion, à deux pas de chez nous avec son offre Pool Day, histoire de nous remettre de nos émotions. Au programme un accès à la piscine extérieure à débordement (transat inclus, serviette non fournie), une pause déjeuner (entrée + plat + dessert) au restaurant Le Tillac, une glace pour se rafraîchir dans l’après-midi et des softs à volonté. Le tout avec une vue imprenable sur la Méditerranée et à prix doux (55 € la ½ journée, 65 € la journée). Les plus chanceux iront jusqu’à prolonger cette douce parenthèse par une offre court séjour en all inclusive, un forfait accessible à partir de deux jours/une nuit. De quoi oublier, l’espace d’une journée, la crise sanitaire et profiter des plaisirs de la région… Attention, la réservation est plus que conseillée. On vous aura prévenu ! n A.L. www.periko.fr

https://www.hotel-terrasses-deze.fr

CAP D'ANTIBES : LE SENTIER DES SPLENDEURS

PHOTOS : PRESSE - F. VALLERENT

L

a plage de la Garoupe est bien connue pour la qualité de ses eaux cristallines et sa vue panoramique sur nos montagnes. C’est aussi l'un des points de départ du sentier du littoral, l’une des plus belles promenades de la Côte d’Azur qui serpente au plus près des vagues dans une atmosphère de « bout du

monde ». Ce sentier des douaniers, accessible à tous, est un chemin escarpé entre les roches du bord de mer et les murs d’enceinte des villas du Cap. La balade se termine aux pieds des jardins de la Villa Eilenroc et le retour vers la Garoupe se fait par les petites routes du Cap d’Antibes. Magique ! n F.V. 29


SPOTS / CÔTED'AZUR

D

RELAIS DES MERVEILLES

ans cette entreprise familiale, construite en 1985 par Albert et Maryse Duhet, aujourd’hui tenue par leur fils Jean-Paul et les enfants Léa et Valentin, tout est une histoire de cœur. Et comment ne pas tomber sous le charme de cet établissement typique, niché dans le décor verdoyant de la vallée des Merveilles, où roches majestueuses et forêts sont baignées de soleil ? Qu’on y passe une nuit au plus près des étoiles, la journée pour une excursion

9790 Route de la Gordolasque, Belvédère http://relaisdesmerveilles.com

gourmande, ou un séjour prolongé, la déconnexion est garantie. Après avoir arpenté les alentours, jouissant notamment d’activités de pleine nature, les fins gourmets seront ravis d’y découvrir une cuisine d’inspiration méditerranéenne généreuse, essentiellement composée de produits biologiques, frais et de saison. Et les spécialités réservent des surprises savoureuses. Un authentique adresse bucolique, à découvrir sans plus attendre ! n M.M.

Certes, nous sommes loin des conditions de vie difficiles de Robinson Crusoé. Mais il existe bien un point commun entre la Plage du Buse et le héros échoué : c’est ce petit coin de plage loin de tout… ou presque. Car ici, nous ne sommes qu’à quelques mètres de la gare de Roquebrune-Cap-Martin, et il est d’ailleurs conseillé de choisir ce moyen de transport pour passer une journée détente dans ce coin de paradis méditerranéen. Une fois sur place, on ne peut qu’apprécier le cadre, les eaux claires et l’établissement gourmand, point de passage obligé. Ce Cabanon propose une carte snacking ou des mets plus élaborés, qui empruntent aux gastronomies française et italienne. On déguste ainsi, selon notre humeur, des raviolis frais, gnocchetti et autre fritto misto dans un cadre simple, ou l’on cède à la tentation d’une pizza à la coupe, d’un pan bagnat ou d’une focaccia à savourer directement sur la plage, les pieds dans l’eau. n A.L. http://plagedubuse.com 30

PHOTOS : PRESSE - F. VALLERENT - ANTHONY LANNERETONE

Le départ de ce sentier du littoral bien connu des Azuréens se fait soit de la plage de Passable, soit du port de Saint-Jean-CapFerrat. Un parcours d’une rare beauté, entre une végétation méditerranéenne luxuriante et les récifs acérés de bord de mer. Après l’instant « instagram » au phare du Cap, vous apprécierez la vue imprenable « depuis la mer » sur le Grand Hôtel du Cap Ferrat et sur l’architecture parfois improbable des plus belles villas. Un moment à partager en famille ou en amoureux. L’endroit idéal pour un parcours de running, le matin à la fraiche car la chaleur et la luminosité peuvent surprendre. n F.V.

UN PEU COMME ROBINSON

CAP FERRAT, LE LUXE À L’ÉTAT SAUVAGE


EXC LUS I V I TÉ - N I CE - M ONT BOR ON

D

ans une petite copropriété , superbe dernier étage de 90 m2 avec terrasses de 80 m2, calme, exposition sud ouest, vue féerique mer et verdure, parfait état, prestations de qualité. Il se compose : hall, grand séjour avec cuisine américaine équipée, 3 chambres, 2 salles de bains, placards, dégagements, terrasse sur le toit de 60 m2. 1 garage. Proche des commerces, bus et plage.

DR

In small charming building, top floor apartment for 90 m2 with 80 m2 of terraces. South west facing, quiet, panoramic view on the sea and the gardens. Perfect conditions. It is composed : Hall, living room with open kitchen, 3 bedrooms, 2 bathrooms, cupboards, terraces. Terrace on the roof of 60 m2. 1 garage. Close to the shops, bus and beach.

Prix : 950 000 €

Charges/an : 1500 euros - Lot 4 - D.P.E : D - N-40087

EXCLUS I V I TÉ - V I LL E FRANC H E - S U R - M ER

V

illa de 210 m2 dans un domaine privé et sécurisé, bénéficiant d’une superbe vue sur la rade de Villefranche et le Cap Ferrat. Cette villa se compose d’un hall, un séjour très lumineux avec une cuisine américaine aménagée et équipée, 3 chambres situées à l’étage, 2 salles d’eau, 1 salon de télévision, 1 chambre d’amis avec salle de bains, buanderie. Belle terrasse de plus de 100 m2 avec une piscine . 2 parkings extérieurs. Proche commerces. À seulement 20 minutes de Monaco

DR

Villefranche Sur Mer, villa of 210 m2 in a private and secured domain, enjoying a superb view on the harbor of Villefranche and the Cap Ferrat. This villa is composed of a hall, a very bright living room with an open fitted kitchen, 3 bedrooms upstairs, 2 bathrooms, 1 TV room, 1 guest bedroom with dressing and bathroom, Landry. Beautiful terrace of 100 m2 with swimming pool . 2 parking place’s. Close to the shops Only 20 minutes from Monaco.

Prix : 1 680 000 € D.P.E : D - N-40071

8 agences à votre service du port de Nice Corvésy à Saint-Jean-Cap-Ferrat VENTE NEUF ET ANCIEN - MURS COMMERCIAUX - LOCATION - GESTION - SYNDIC

Tél. 04 92 00 82 82 - lafage@casaland.com

www.french-riviera-property.com 31


ÉVÈNEMENT

RENDEZ-VOUS LES 26,27 ET 28 AOÛT POUR FÊTER LE THÉÂTRE ET NOS HÉROS DU QUOTIDIEN L’ensemble des chefs d’entreprises niçois, partenaires de l’association Passionnément TNN, Benjamin MONDOU, Président de l’association et Muriel MAYETTE-HOLZ, Directrice du Théâtre National de Nice, avec le soutien de Christian ESTROSI, Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, ont à cœur de monter une action dédiée à nos héros qui ont organisé notre quotidien. L’équipe du Théâtre de Nice, travaille dès à présent pour monter 3 soirées en plein air les 26, 27 et 28 août et faire de ce spectacle un moment exceptionnel. Nous sommes heureux de tous se retrouver, dans la passion et le respect des nouvelles normes sanitaires !

32

RÉALISATION : MOUVEMENTCOM.FR - CRÉDIT PHOTO : © ADOBE STOCK

REDONNONS VIE À

En partenariat avec :


RANDONNÉE PADDLE

SPOTS / CÔTED'AZUR

P

armi les spots préférés des habitués de la Côte d’Azur, la baie de Villefranche est un incontournable. Libre à vous de partir depuis la plage des Marinières (dont le départ est règlementé) ou depuis celle de Passable à Saint-JeanCap-Ferrat où il vous faudra frayer votre chemin entre les baigneurs et la clientèle de la plage privée. Le mieux étant de partir le matin avant 10 heures. C’est la garantie d’un plan d’eau calme et d’une place de stationnement pour y déposer le matériel. Pour se croire aux Antilles ou dans un lagon des Seychelles, on vous conseille les Iles de Lérins au large de Cannes, depuis le Palm Beach... où vous pourrez d’ailleurs louer du matériel. Un peu plus contraignant, car il faut descendre à pied jusqu’à la plage, la Mala à Cap-d’Ail est un site paradisiaque pour la pratique de ce sport. Plus confidentiel, la plage de l’Olivette à Antibes est le spot rêvé pour découvrir le Cap jusqu’à Juan-les-Pins. En direction du Var, par la route du littoral, les spots ne manquent pas : la baie de Théoulesur-Mer est parfaite, car souvent très calme. Plus loin, la plage de la Figueirette vous fera découvrir des paysages de roche rouge à couper le souffle. On les compare souvent à un petit Colorado. Jusqu’à Saint-Raphaël, vous n’aurez que l’embarras du choix pour vous poser dans une crique ou sur une plage. Là encore, il faut arriver les premiers. Un conseil, restez prudent ! Avant chaque départ, renseignez vous sur les conditions météo car elles peuvent vite changer en Méditerranée. Prenez-soin de vous renseigner auprès des offices du tourisme ou des capitaineries car certaines municipalités interdisent la pratique de ce sport sur leur littoral. n F.V.

TU TIRES OU TU POINTES ?

PHOTOS : F. VALLERENT - PRESSE

Que serait le Sud sans une bonne partie de pétanque ? Heureusement nous n’aurons jamais la réponse car qui dit Côte d’Azur dit… boulistes. Mais attention ! La chose étant sérieuse conseil est donné de passer tout d’abord à la boutique Obut située à Vallauris afin de connaître tous les secrets qui vous permettront d’approcher au plus près le cochonnet. Vous aimez pointer ? Préférez alors les boules striées auxquelles il est plus facile de donner un effet. Tireur ? Pas d’autre choix que les boules lisses qui n’accroche pas la main lors du tir. Prêt ? Alors direction Saint-Paul pour une mise en pratique sur un terrain mythique, la célèbre place en sable dur posée sous les platanes juste à l’entrée du village. C’est ici qu’Yves Montand pointait et que Lino Ventura tirait. Et vous ? Pour le savoir lancezvous ! Ou si vous n’êtes pas trop sûr de vous, l’Office de tourisme propose de vous initier à ce sport - pardon, cet art (7 €/personne) ! n L.C.

Office de Tourisme de Saint-Paul de Vence - 2 rue Grande 06570 Saint-Paul de Vence - Tél. 04 93 32 86 95 Boutique Obut - 1193 Chemin de Saint-Bernard 06220 Vallauris - Tél. 04 93 64 11 36 33


PLUS QUE JAMAIS À VOS CÔTÉS POUR REDONNER LE SOURIRE À VOTRE ACTIVITÉ

En tant que 1ère BANQUE DES ENTREPRENEURS*, notre rôle est, plus que jamais, de répondre à vos priorités et vous accompagner dans vos projets. Votre conseiller se mobilise pour vous.

Document à caractère publicitaire et promotionnel *Banque Populaire : 1ère banque des PME incluant les Banques Populaires, le Crédit Coopératif et les Caisses de Crédit Maritime Mutuel, selon l’Etude Kantar PME-PMI 2019. ÉQUIVALENCE QUADRI Banque Populaire Méditerranée, société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable (articles L. 512-2 et suivants du code monétaire et financier et l’ensemble des textes relatifs BANQUE POPULAIRE Quad aux banques populaires et aux établissements de crédit). 058 801 481 RCS Nice. N° d’immatriculationLogo auprès de l’organisme registre des DÉGRADÉpour CYAN 100 le % MAGENTA 85 % NOIR 35 % intermédiaires en assurances (ORIAS) : 07 005 24/08/2018 VERS CYAN 66 % MAGENTA 6 % 622. Siège social : 457 Promenade des Anglais - BP 241 - 06292 NICE CEDEX 03 - www.bpmed.fr - Téléphone : 04.93.21.52.00 (appel non surtaxé, coût selon opérateur) CYAN 100 % MAGENTA 85 % NOIR 35 % Crédit photo : © Shutterstok - © commeuneimage.net - 06/2020 Ce fichier est un document d’exécution créé sur 24, rue Salomon de Rothschild - 92288 Suresnes - FRANCE Tél. : +33 (0)1 57 32 87 00 / Fax : +33 (0)1 57 32 87 87 Web : www.carrenoir.com

Illustrator version CS6.

CYAN 75 % MAGENTA 23 %

CYAN 100 % MAGENTA 85 % NOIR 35 %

Optimiste_à_vos_cotés_Print_170x240.indd 1

34

23/06/2020 16:38


ASCENSIONS / CULINAIRES Par Mélissa Mari

À

AUBERGE QUINTESSENCE

bien des égards, la dégustation d’un mets s’apparente à la montée en puissance émotionnelle que procure l’ascension d’un sommet. Certains mettent un point d’honneur à soigner cet interlude gustatif, comme dans l’incontournable Auberge Quintessence. Sur la route du col de Couillole, à 1 600 mètres d’altitude, la pépite gastronomique tenue par Pauline et Christophe Billau promet de belles sensations. Là-haut, le terroir est roi et le savoir-faire exceptionnel, idéal

Col de la Couillole, Roubion. auberge-quintessence.com

pour ceux qui cherchent une halte dépaysante. À l’arrivée de la belle saison, l’auberge se fond dans un charmant décor champêtre. Au programme : une cuisine de haute volée, légère, savoureuse et originale, à base de produits frais, locaux et de saison, où les plats sont travaillés avec délicatesse, souvent agrémentés de trésors cueillis ci-et-là dans l’écrin naturel environnant. Les quelques lacets entre gorges du Cians et vallée de la Tinée en valent incontestablement le détour ! n

PHOTOS : PRESSE - PEACE OF OHM PHOTOGRAPHY - COOKANDSHOOT/ ALINE GERARD

Dans l’arrière-pays grassois, certains paradoxes titillent nos sens, particulièrement sur les terres abruptes, et non moins verdoyantes, du plateau de Caussols. C’est dans ce petit coin de campagne, que l’étonnante Auberge de Caussols vient parfaire cette délectation sensitive, avec une cuisine originale. Tenue par deux chefs passionnés, l’adresse mêle authenticité et dépaysement. Arnaud et Sébastien y travaillent des produits frais, de saison et locaux, donnant à chaque plat une tonalité nouvelle. Véritables épicuriens, tombés dans la marmite dès le plus jeune âge, et aujourd’hui gardiens des traditions culinaires, ces deux amis n’ont pas à rougir de leurs impressionnantes expériences, notamment à l’international. Un passé qui essaime aujourd’hui leurs compositions inspirées, où saveurs d’ici et d’ailleurs laissent place à une large palette gustative. n

Route départementale 12, Caussols - Tél. 04 83 26 39 15

AUBERGE LO ROBUR

AUBERGE DE CAUSSOLS

Déborah Georges est une cheffe entière et passionnée qui met un point d’honneur à soigner sa cuisine, par amour du produit. C’est à Roure, perchée à 1100 mètres d’altitude dans l’Auberge Lo Robur que la jeune femme dévoile ses inspirations du moment, au travers de compositions d’une grande finesse. Pour un intermède gustatif délicat, rien de mieux qu’une halte dans cet établissement élégant et authentique. Ici, on privilégie les circuits courts et biologiques, les récoltes des petits producteurs et la saisonnalité. Discrète et pourtant dominante sur la vallée de la Tinée, l’Auberge Lo Robur est une adresse incontournable, tant pour la richesse de sa carte que pour son esprit indépendant. Là où la nature domine, à quelques pas seulement du fascinant Arboretum de Roure, on s’installe le temps d’une dégustation, face aux montagnes, laissant s’exalter nos cinq sens, de l’assiette au sentier. n 38 rue Centrale, Roure - aubergelorobur.com 35


SOMMEIL / AUSOMMET

À l’arrivée de la belle saison, sur le chemin de la plus haute route d’Europe, certains amoureux de la montagne perpétuent l’estive traditionnelle dans le hameau le plus haut perché des Alpes-Maritimes. Un écrin de verdure à 1900 mètres d’altitude où Laurence et Claude gardent le gîte de Bousieyas. Le lieu a tout d’un refuge douillet et salutaire, idéal pour se restaurer et passer la nuit au plus près des étoiles, après des heures d'ascension pédestre, cyclo ou auto. Car à une telle hauteur, on a vite le tournis, galvanisé par la promesse d’un point de vue majestueux au sommet du col de la Bonette-Restefond. Dans cette bâtisse au charme alpin désuet, la halte prend tout son sens. Laurence et Claude, aux petits soins, vous accueillent dans le Café montagnard, réputé pour sa cuisine gourmande et des dortoirs coquets. Rien de mieux qu’un sommeil au sommet, à côté des animaux, pleine vue sur un paysage luxuriant. n M.M.

Hameau de Bousieyas - Saint-Dalmas le Selvage. Tél. 06 15 86 49 46 - 04 93 02 69 73

S’évader au coeur de la vallée Fontanalbe c’est faire un bond dans le temps, dans un site archéologique à ciel ouvert, riche de 4 000 ans d’histoire. Si le circuit est accessible à la journée (cinq heures aller-retour depuis Casterino, accessible aux enfants), l’idée est de jouer la carte du dépaysement à fond, et l’on s’adresse ici aux marcheurs audacieux. Pour se préparer au mieux aux grandes ascensions dans la vallée des Merveilles voisine (Mont Sainte Marie, Mont Bego, Cime du Diable), nous vous recommandons le refuge de Fontanalbe, doté de 35 couchages et situé à 2018 mètres d’altitude. Il est niché dans un cirque naturel verdoyant, entouré de fascinantes peintures rupestres et de superbes petits lacs. Sur place, une charmante équipe et de bons petits plats. Et si vous n’y faites qu’une halte, prenez le temps de profiter du point de vue depuis la terrasse. Un tel balcon sur la vallée séculaire, ça n’a pas de prix ! n M.M. Refuge Fontanalbe - Casterino - Tél. 04 93 04 89 19

LES GRANGES DE LA BRASQUE

ntre Saint-Dalmas Valdeblore et Utelle, nichées dans une forêt d’arbres primaires, à plus de 1700 mètres d’altitude, dix cabanes en bois rustiques accueillent les amateurs d’escales authentiques. À l’origine, les maisonnettes du site des Granges de la Brasque avaient été construites par les militaires, en garnison jusqu’en 1931. Sur place, gravures et stèles témoignent de leur passage. Rénovées depuis, les cabanes forment aujourd’hui un havre de paix, où le confort rudimen-

Sur le GR5 entre Saint-Dalmas Valdeblore et Utelle - Tél. 04 93 03 17 01. https://utelle.fr/les-granges-de-la-braque 36

taire est la norme, véritable invitation à la déconnexion. Convivialité maximum et impact écologique minimum ! Franck, gardien des lieux à l’année, se fera un plaisir de vous apprendre à lâcher prise. Quelle que soit l’envie : randonnée, vélo, excursion familiale ou amicale, vous ne serez pas déçu de l’expérience. D’ailleurs, de nombreuses surprises vous attendent aux alentours : sentiers, cités historiques, balades asines, produits du terroir… Un vrai retour aux sources ! n M.M.

PHOTOS : PRESSE - A.TURPAUD

E

REFUGE DE FONTANALBE

GÎTE DE BOUSIEYAS


TOUTES LES SOLUTIONS POUR FAIRE FACE AU FROID CHEZ VOTRE SPECIALISTE DES GRANDES LEESS SS O O LL U U T I O N SS PP O UR FAIRE FACE T TOOUUTTEESS LM ARQUE S TDIEOPN U I S 2O4 UARN FS A! I R E F A C E PE A AU U F FR ROOI IDD CCHHEEZZ VV OO TT RR EE SS P E CC II AA LL II SS TTEE DDEESS GGRRAANNDDE ES S DE EP PU MMAARRQQ UU EE SS D U II SS 22 44 AANNSS ! !

GRAS S E

www.atryhome.com 37


EXPÉRIENCES / ALPINES

S

CHALET MARANO, LA NATURE EST UN LUXE...

ur les hauteurs de la station d’Isola 2000, le Chalet Marano est bien connu des sportifs, des randonneurs et des familles à la recherche de calme et de confort. Ici, tout est réuni pour se ressourcer et se mettre au vert. Une vue magnifique sur la station et les sommets environnants, une terrasse panoramique ensoleillée, le spa Eskimo avec hammam et sauna à disposition pour se détendre, le tout dans une décoration raffinée. Les connaisseurs ne s’y trompent pas, comme l'équipe « leader » des derniers tours de France qui a choisi ce petit coin de paradis pour se préparer dans les meilleures conditions. n F.V. www.chaletmarano.com

Station de La Colmiane, Valdeblore. Informations et réservations sur puremontagne.fr

Course d'orientation, endurance, stratégie, via cordatta, parcours du combattant, grimpette, équilibre, épreuve des poteaux… Non, il ne s’agit pas de la cent cinquantième édition de Koh Lanta. Imaginez plutôt une façon originale de vous amuser en faisant travailler méninges et biscotos, dans un décor 100% montagne : c’est le bootcamp d’Auron. Dans les bois de la station, rondins, filets, mur d’escalade et autres modules vous attendent pour un jeu grandeur nature, particulièrement compétitif, parfait pour se dérouiller, après des mois d’inertie. Trois heures durant (promis, on ne voit pas le temps passer) on se dépasse, on rigole, on se prend au jeu, le tout, avec un accompagnateur qui surmotive les troupes et vous dévoile les challenges au fur et à mesure. En prime, cette année, un “mini bootcamp” sera accessible aux enfants à partir de six ans. Elles sont là les bonnes résolutions post-confinement, plein soleil et air pur ! n M.M. Station d’Auron - Informations et réservations sur auron.com 38

PHOTOS : PRESSE - ROBERT PALOMBA PHOTOGRAPHE

Comment faire pour voler ? Il vous suffit de rêver d’aventures ! Notre Neverland à nous, c’est un territoire montagneux unique, où les sommets cachent de bien belles surprises. D’ailleurs, il suffit de lever les yeux vers le ciel pour apercevoir quelques téméraires narguer les pentes, tels des oiseaux en plein vol. Ces sensations vertigineuses on les retrouve sur la tyrolienne géante de La Colmiane, la plus grande de France, nichée dans un écrin de verdure au cœur de la Vésubie. Terminés les fantasmes de confinés. S’envoler, c’est pour cet été ! Départ à 1 776 mètres d’altitude, arrivée à 1 489 mètres. Près de trois cent mètres de dénivelé en une minute cinquante, propulsé à 120 km/h de moyenne. Même dans vos meilleures parodies Tik Tok, vous ne pourriez pas faire mieux. C’est le moment de mettre vos abdos en chocolat à rude épreuve et de prouver à vos enfants que vous n’avez pas perdu votre âme d’aventurier ! n M.M.

BOOTCAMP À AURON

TYROLIENNE DE LA COLMIANE


NATURE - CULTURE - BIEN-ÊTRE

UN DOMAINE DE CHARME

UN SPA AVEC VUE PANORAMIQUE SUR LA MÉDITERRANÉE

UNE TABLE GOURMANDE DANS UN JARDIN PROVENÇAL UNE AMBIANCE CHIC ET DÉCONTRACTÉE

258, chemin Cantemerle, Vence info@hotelcantemerle.com Tél. +33 (0)4 93 58 08 18 - Fax +33 (0)4 93 58 32 89 www.cantemerle-hotel-vence.com facebook.com/Hotel.Cantemerle 39


COUVRANCE

PROTECTION

50 SPF

H Y D R ATAT I O N

3 EN 1

Derma Defen s e Crème DD

TEINTE CLAIRE

DD

TEINTE MEDIUM

Derma Defense, soin de jour complet : Hydrate intensément, unifie le teint, couvre les imperfections (taches, couperose…) et protège la peau contre les UVA, UVB et des radicaux libres. Texture couvrante et tenue longue durée pour une teinte parfaite. 95% Teint unifié* * Auto-évaluation- 20 personnes. Etude clinique sous contrôle dermatologique réalisée par un organisme indépendant.

Disponible en pharmacie et parapharmacie I www.dermaceutic.fr 40

EFFICACITÉ PROUVÉE


DÉCOUVERTE / VAR

PORQUEROLLES, L’ÎLE FANTASTIQUE

PHOTOS : FONDATION CARMIGNAC - PHOTO LIONEL BARBE - MARC DOMAGE - LAURENT LECAT

Par Aurélia Lasorsa

Ugo Rondinone, Four seasons 2018

O

n y vient la plupart du temps pour profiter de ses célèbres plages et de ses eaux turquoises. Mais Porquerolles, c’est bien plus qu’une île dédiée au farniente (même si on apprécie forcément l’exercice). Venir ici, c’est la promesse d’un moment d’exception. Le tout, à seulement quelques encablures d’Hyères et un gros quart d’heure de la Tour Fondue, en bateau navette. Alors, certes, il sera bien difficile de ne pas succomber à l’appel de la Grande Bleue, mais avant cela, un petit tour de l’île s’impose. Sur cet espace d’une vingtaine de kilomètres carrés, on découvre – ô surprise - des vignobles (Domaines de l’île, La Courtade et Perzinsky), dont les vignes bénéficient d’un micro-climat et d’un terroir essentiellement schisteux et argileux, balayé par les embruns. Pour qui aime le patrimoine architectural, les nombreux forts que compte encore l’île sont une véritable aubaine : le fort Sainte-Agathe devenu lieu d’exposition où se raconte l’histoire de Porquerolles, le fort de la

Repentance, ouvrage de défense, le fort du Langoustier, désormais propriété privée à découvrir durant les Journées du Patrimoine, et le fort de l’Alycastre, autre site de défense, dont la légende dit que le Masque de Fer y aurait séjourné. Mais depuis trois étés, Porquerolles est aussi un repaire d’art contemporain. Et pour cause, en 2018, un mas provençal a entièrement été réhabilité et repensé par la Fondation Carmignac pour en faire un lieu dédié à la création contemporaine. Cette année, la Villa Carmignac accueille ainsi durant tout l’été l’exposition Photojournalisme – 10 ans de reportages : un accrochage exceptionnel de 100 clichés témoins des bouleversements irréversibles que subit la planète et un regard journalistique sur le traitement des droits humains. Un coup de projecteur à la fois violent et esthétique sur le monde tel qu’il ne va pas… À prolonger par une visite générale de cette parenthèse culturelle dans un écrin de nature préservée. n 41


DÉCOUVERTE / VAR

O

DORMIR DANS UN CUBE VINTAGE

ui mais attention, pas n’importe lequel ! À Hyères, c’est à 100 mètres seulement de la plage et à moins de 5 kilomètres de l’embarcadère pour les Îles d’Or que l’on déniche cette adresse pas comme les autres, pourtant bien cachée. Le Cube est un établissement disposant de quatre chambres doubles, à mi-chemin entre l’hôtel et la chambre d’hôtes, qui a su tirer le meilleur des deux formules : une literie de très haute qualité, une cuisine commune où chaque chambre possède son propre réfrigérateur et son placard attitré, une terrasse privative pour chaque hôte, un ménage fait quotidiennement, etc. Mais si l’on est tant séduit par le lieu c’est parce que, comme son nom l’indique, il s’agit d’une grande villa « cube » construite au début des années 60 sous l’impulsion de l’architecte toulonnais Pierre Pascalet. Le bâtiment avantgardiste par sa forme est habillé d’une fresque colorée aux motifs géométriques. L'ensemble a été entièrement restauré en 2016, sous l’impulsion d'Elise et Bastien, tombés sous le charme de cet endroit atypique et qui ont conservé l’esprit des années 60 en y ajoutant le confort et les standards actuels. Une vraie réussite pour ce lieu qui accueille aussi bien des clients lambda que des stars internationales, tous venus chercher ici le calme nécessaire pour se ressourcer, entre détente au bord de la piscine, activités nautiques et découverte des trésors des environs. n A.L.

LA VILLA NOAILLES, LIEU D'ART PAR EXCELLENCE C’est l’histoire d’une villa entièrement consacrée à l’art. Non pas qu’elle ait été créée pour être un centre d’expositions, mais plutôt parce que ceux qui l’ont faite construire étaient d’importants mécènes du XXe siècle qui en ont fait un lieu de rencontres et d’échanges autour de la création artistique. Charles et Marie-Laure de Noailles ont confié leur désir de « petite maison intéressante à habiter » à l’architecte Robert Mallet-Stevens en 1923. Au gré des changements, la demeure et ses jardins atteignent, en 1931, 1800 m2. Le tout respectant les codes architecturaux de la rationalité (fonctionnalité, toit-terrasse, lumière…) et convoquant grands artistes et artisans d’art : Louis Barillet, Jean Prouvé, Francis Jourdain, Eileen Gray, etc. C’est en 1973 que la Ville d’Hyères acquiert la villa et l’ouvre au public. Depuis, elle accueille chaque année le Festival International des Arts de la Mode et le festival Design Parade. La Villa Noailles ravit aussi bien les férus d’architecture et de design (conquis par l’exposition permanente) que les curieux en quête d’un point de vue d’exception. n A.L.

PHOTOS : OLIVIER AMSELLEM - JOEL TETTAMANTI - STEPHANERUCHAUD_VILLANOAILLES - LE CUBE

www.lecube-hotel-hyeres.com

villanoailles-hyeres.com 42


44


SPORT / OUTDOOR

Palmares : >> 2019

9e : UTMB – Ultra Trail du Mont Blanc 3e : 90k Mont-Blanc 1er : XxL Maxi-Race Annecy 1er : Vibram Maremontana

>> 2018

5e : CCC – UTMB 1er : Maxi-Race Annecy 1er : Madeira Ultra 85km 2e : Pierra Menta été

>> 2017

1er : La 6000D La Plagne 1er : Pierra Menta été 1er : Transrockies Run

>> 2015

3e : OCC – UTMB

TERRES DE CHAMPION Qui mieux que Germain Grangier notre champion régional de trail pour vous donner l’envie de découvrir nos routes et nos sentiers de l’arrière pays Vençois ? Propos recueillis.

PHOTO : BASTIEN LEMAIRE

«

E

t si on prenait le temps de ralentir, souffler, contempler, se laisser aller à l’oisiveté de la découverte hors du temps. Voilà maintenant près de 20 ans que j’arpente le territoire des Alpes-Maritimes, tantôt sur deux roues, deux skis ou bien, tantôt baskets aux pieds, à chaque fois émerveillé, à chaque fois surpris par ses trésors cachés. « Alpes-Maritimes » tout est dans le nom, ici, on ne vous ment pas sur la marchandise. Toute la magie d’un territoire à la croisée entre la mer Méditerranée et les premiers bastions des Alpes du Sud, remparts du sauvage Parc National du Mercantour et de

ses sommets titillant les 3 000 m d’altitude. Ivresse des montagnes et littoral abyssal, c’est une aventure 360° que d’expérimenter ces contrées. Alors à l’heure du 2.0, du « air-drop », de l’intelligence artificielle, pour ne citer qu’eux, je vous invite à lacer de nouveau vos chaussures, dépoussiérer le sac à dos du garage et partir à l’aventure, à l’insouciance de la découverte inopinée. Re-connexion lente 1.0, transfert de connaissance interminable, chassons le temps, prenons le temps de nous ennuyer au détour d’un chemin. Délaissons un instant la 4k pour quelque chose de plus extra. C’est parti ! » n Germain Grangier

Dossier réalisé en collaboration avec le magazine gratuit aQui. Disponible en agences immobilières partenaires sur Tourrettes-sur-Loup et Vence. 45


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL

1

GOU R D ON

LE CHEMIN DU PARADIS Accès : à Pont du Loup, après l’école prendre la petite route qui monte à droite (attention c’est étroit !), pendant 900 m suivre la route de l’Ancien chemin de fer et vous y êtes. Se garer : parking gratuit au départ du chemin du Paradis. Départ de la randonnée : 100 m après le parking, le départ de la randonnée est indiqué par un panneau sur votre droite.

Parcours

Moyenne montagne 6 km

+ 570 m - 570 m

Niveau de difficulté : moyen

L

a randonnée débute sur les hauteurs, à mi-chemin entre Bar-sur-Loup et Pont-du-Loup, le but étant d’arriver à Gourdon en grimpant le magnifique chemin du Paradis. Et vous verrez, son nom prend tout son sens au fur et à mesure de l'ascension et lorsque que vous atteindrez le sommet. Cette randonnée est mythique. Elle se transforme fréquemment en un parcours bien spécifique pour les adeptes de trail qui viennent s’entraîner sur un fort dénivelé et sur une courte distance. Le paradis n’est pas facile à atteindre ! Attention ça grimpe. Les premiers mètres sont très raides, mais pas d’inquiétude, toute la montée ne sera pas 46

aussi sèche. Comptez 2.5 km d’ascension avant d’arriver au village. À mi-parcours, vous trouverez une fontaine sur votre droite, au niveau des « gros tuyaux » nommé le canal de Foulon. Profitez-en pour vous ravitailler en eau fraiche. Vous apprécierez peu à peu la vue sur la côte qui se dégage. Le paysage devient grandiose, on s’est senti tout petit face à l’immense falaise qui s’est dressée devant nous. L’arrivée au village est rapide, la montée prend des allures de zigzags avant d’apercevoir les gorges du Loup et une vue panoramique sur la Côte d’Azur. Si le ciel est bien dégagé vous distinguerez le cap d’Antibes et la Marina. Vous voilà au sommet ! Avant

PHOTOS : JULIE BARBIERA

Informations pratiques

Par Julie Barbiera


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL 1. À quelques mètres du village de Gourdon, on distingue à la fois la mer et les gorges du Loup. 2. Le village de Gourdon, perché sur son rocher. 3. Entrée du village de Gourdon, avec ses petites rues et commerces.

2

3

Avant / Après >> À Gourdon, arrêt incontournable à la fabrique de pain d’épices pour une dégustation gourmande.

>> Si vous n’avez pas prévu de pique-nique, prenez le temps de déjeuner

PHOTOS : DENIS DECLERCK - JULIE BARBIERA

en terrasse avec une vue panoramique à La taverne.

d’entrer dans le village, prenez sur votre droite si vous souhaitez pique-niquer dans les grands champs. Etape incontournable avant la redescente, un petit tour du village, qui fait partie des 149 plus beaux de France. Profitez-en pour aller boire un verre en terrasse et déguster une glace. Dirigezvous jusqu'à la place centrale pour y découvrir un magnifique panorama sur le littoral. Attention aux pierres lors de la redescente, ouvrez les yeux et restez attentifs. n

>> De retour à Pont-du-Loup, la confiserie Florian comblera vos envies de sucreries.

On a aimé... >> La diversité des paysages, des points de vue sur la mer, les gorges

et les falaises. Le village de Gourdon et sa petite église située sur la place de la Mairie.

Conseils Pensez à remplir votre gourde, pas de point d’eau avant la mi-parcours. Partir idéalement le matin pour profiter d’une vue plus dégagée (les nuages arrivent l’après-midi !).

Itinéraire Strava : Pour ceux qui ont l’application Strava, vous pouvez suivre le segment « Place des Marronniers Climb ». 47


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL

1

COU R SE GOU LES

LA CHAPELLE SAINT-MICHEL Accès : montez le col de Vence (RD 2) et poursuivre en direction de Coursegoules. Se garer : parking du Colombier gratuit en haut du village. Départ de la randonnée : après le cimetière à côté du parking, départ en contrebas à quelques mètres à droite.

Parcours

Moyenne montagne 7,8 km

+ 480 m - 480 m

Niveau de difficulté : moyen

Q

uelques kilomètres après le mythique col de Vence, le petit village de Coursegoules apparait. La mer n’est pas bien loin, pourtant, le dépaysement est bien là. Situé à 1020 mètres d’altitude, Coursegoules porte en son nom la racine [Cr] qui désigne la pierre. Car oui ! Le village comme beaucoup d’autres dans l’arrière-pays niçois est situé sur un plateau de calcaire. Ainsi, les roches sont nombreuses et s’intègrent parfaitement au paysage. Le temps d’une balade, vous aurez l’occasion de mieux comprendre ce rapport à la pierre. Au départ, depuis le village de Coursegoules, plusieurs itinéraires s’entrecroisent. Nous 48

nous sommes rendus sur les chemins afin de vous proposer deux balades qui, selon l’endurance de chacun, pourra se transformer en une unique randonnée. Suivez la flèche direction la Chapelle SaintMichel qui se trouve seulement à deux petits kilomètres du départ. Le chemin est propre, plat et accessible à tous. Arrivé à la chapelle, le terrain est idéal pour poser sa couverture et apprécier un bon pique-nique. Autour, les restanques sont nombreuses, vous retrouverez ce type de construction provençal tout au long de la randonnée. Retour au village pour les moins téméraires et pour les autres, la balade continue. Poursuivez en suivant l’itiné-

PHOTOS : JULIE BARBIERA

Informations pratiques

Par Julie Barbiera


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL 1. Une vue panoramique à l’arrivée au sommet, on aperçoit Gréolières, Cipières et son observatoire. 2. La chapelle Saint-Michel, lieu de jonction avec le « circuit du Viériou ». 3. Le rituel des randonneurs, la pierre à l’édifice, pour laisser une trace de votre passage.

2

3

PHOTOS : JULIE BARBIERA

Avant / Après >> Pour ceux qui ont tout prévu pour le pique-nique sauf le pain frais,

raire « circuit du Viériou ». Attention ça se corse. En forme de zigzags, la balade « facile » prend du dénivelé. La montée n’est pas raide, mais longue ! Rien ne sert de monter trop vite : presque 3 kilomètres avant d'atteindre votre objectif. Une fois arrivé, vous aurez l’opportunité d’ajouter votre propre pierre pour attester de votre passage sur les chemins. Pas de panique si vous le ratez, on a compté au moins 5 tas de pierre au sommet… Vous serez émerveillés par une vue 360° à la fois sur les montagnes du Mercantour, la mer et le plateau de Caussols avec son observatoire. La descente se fait rapidement, petit passage dans la forêt avant de rejoindre le parking. n

arrêt obligatoire au Lou Bara di Païs pour acheter son pain cuit au feu de bois. >> Après une belle randonnée profitez en pour vous rafraîchir en terrasse au P’tit creux. >> Et si vous restiez dormir ? De nombreux gîtes sont présents dans le village, plus que bien notés, vous serez bien lotis. Itinéraire Strava : Pour ceux qui ont l’application Strava, vous pouvez suivre le segment « Montée Col de Coursegoules ».

49

Conseils Pensez à prévoir une veste dans votre sac à dos, l’air au sommet est très frais ! Malgré tout le soleil est présent est la crème solaire reste bien sûr de rigueur. Attention, ne vous approchez pas des troupeaux, les patous sont là pour les défendre, gardez vos distances !


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL

1

SAINT-JEANNET

LE CASTELLET Accès : direction Saint-Jeannet. Se garer : parking gratuit à l’entrée du village en contrebas. Départ de la randonnée : au cœur du village, rue du Baou.

Parcours

Moyenne montagne 8 km

+ 450 m - 450 m

Niveau de difficulté : moyen

V

ous l’avez forcément remarqué, le baou de Saint-Jeannet s’impose majestueusement dans le paysage de notre arrière-pays niçois ! Vous pouvez même le repérer depuis la mer. Mais alors, qu’est-ce qu’un baou dans notre culture méditerranéenne ? Un drôle de terme souvent méconnu des non-sudistes qui désigne tout simplement une falaise dont le sommet est plat. A coup sûr, un beau terrain de jeu pour faire une belle balade et profiter d’une vue exceptionnelle sur le littoral. Au départ depuis le village de Saint-Jeannet, vous avez le choix entre plusieurs circuits, 50

de niveaux équivalents. C‘est le circuit du Castellet que nous avons sélectionné et nous avons enfilé nos plus belles baskets pour parcourir l’itinéraire. Le départ de la rando débute au cœur du village et nous vous conseillons de garer votre voiture à l’entrée, au parking gratuit. À peine quelques mètres vous sépareront du départ du chemin balisé et vous pourrez ainsi profiter des jolies ruelles et de l’ambiance calme et paisible. Quelques mètres d’ascension et vous apprécierez déjà la vue splendide, alors imaginez-vous, l’arrivée au sommet ! Ça démarre fort donc, attention la montée est raide, pendant deux bons

PHOTOS : DAPHNÉ VALLERENT

Informations pratiques

Par Julie Barbiera


SPORT / OUTDOOR - RANDONNÉE / TRAIL 1. Depuis le Castellet : vue panoramique sur la Côte d’Azur, de Nice jusqu’au cap d’Antibes. 2. Environ 15 minutes après le début de balade, prenez l’embranchement à gauche pour suivre le circuit du Castellet. 3. La ruine du Castellet datant du XIVe siècle. 4. Eau fraîche et potable de l’ancien lavoir du village.

2

3

4

Avant / Après >> Pour ceux qui n’ont pas de pique-nique, un passage à la boulangerie du village qui propose des spécialités niçoises.

>> Repartez avec votre repas du soir et découvrez les raviolis des baous (fabrication sur commande le mercredi et samedi matin).

>> Restez pour dîner ou déjeuner : le restaurant La table des Baous est

PHOTOS : DAPHNÉ VALLERENT

une adresse très appréciée des gastronomes.

kilomètres. Prenez votre temps, n’allez pas vous fatiguer trop vite ! Arrivé sur le plateau, vous pourrez vous reposer quelques minutes à l’ombre des arbres. Avec un peu de chance (selon les saisons), les papillons viendront se poser sur vos bras, dans un calme absolu vous entendrez le chant des oiseaux et l’eau qui coule… la Cagne ! Lors de la redescente, vous apercevrez le fameux Castellet qui donne son nom à la balade, une ancienne maison fortifiée du XIVe siècle devenue ruine. n

On a aimé... >> Le paysage varié et la montée avec une magnifique vue sur toute la côte. Le hameau du Castellet, idéal pour une pause pique-nique ou une petite sieste sur une pierre ancestrale.

Conseils Pensez à vous hydrater. Avant d’amorcer la montée, petit stop à la fontaine du lavoir pour remplir votre gourde d’eau fraiche. Chapeau, lunettes et protection solaire car en haut il y fait très chaud.

Itinéraire Strava : Pour ceux qui ont l’application Strava, vous pouvez suivre le segment « rue du baou climb ». 51


SPORT / OUTDOOR - VTT / VAE

1

TOU R R ETTE S-SU R- LO UP

LE TOUR DES PUYS Merci à Stéphan Barbiera, Pierre Bono et David Maillet.

Parcours

Moyenne montagne 31 km

+ 1181 m - 1181 m

de 3 h à 3 h 30 Niveau de difficulté : enduro confirmé

Partir tranquille La « fausse » bonne surprise de ce parcours, c’est qu’il faut d’entrée rejoindre le chemin situé à 800 m d'altitude. Pour cela, au départ du village de Tourrettessur-Loup, il vous faut grimper la petite route étroite du Caire (bien connue des habitants), bitumée, qui fait entre 3 et 4 kilomètres (à plus de 10 %). De là, et déjà bien échauffé, vous retrouverez la piste qui mène au domaine des Courmettes. Après quelques tours de roues, vous quittez la piste et prenez en direction nord-ouest vers l’ancienne voie romaine (anciennement chemin de Gréolières) qui vous amène sur un magnifique 52

« single track » (petit chemin étroit) en balcon au-dessus du village de Courmes. Le parcours surplombe alors les gorges du Loup et offre un point de vue « aérien » sur Gourdon, Cipières et Gréolières. Derrière-vous, prenez le temps d’observez le littoral. Par beau temps, la vue sur la côte est imprenable et vous distinguerez même l’Estérel. C’est aussi le seul endroit ou vous trouverez une source d’eau fraîche sur tout le parcours ! Direction Saint-Barnabé Vous continuez plein nord jusqu’à la forêt de Garavagne en passant par le village. Le chemin est assez vallonné et toujours

PHOTOS : STEPHAN BARBIERA

N

ous avons demandé à trois sportifs locaux de vous proposer un parcours complet. C’est parti pour 30 km intenses en « cardio » et paysages grandioses. Dernier conseil, munissez-vous d’un bon vélo à suspension !


SPORT / OUTDOOR - VTT / VAE

2

1. Début de la descente après le Puy de Naouri. 2. La montée est raide mais le paysage est splendide ! 3. Au sommet, la vue est exceptionnelle, avec les montagnes enneigées du Mercantour (selon les saisons).

PHOTOS : STEPHAN BARBIERA

3

très rocailleux ! Vous montez ensuite sur un bout de piste pendant environ 1 km. Au-dessus du village de Saint-Barnabé vous attaquerez une très belle descente côté nord en sous-bois jusqu’au niveau du col de Vence. Prenez directement à droite, plein sud, direction le Puy de Naouri (c’est indiqué). Vous dominez alors le village de Tourrettes-sur-Loup, la crête du Cheiron et tout le littoral de Monaco jusqu’à la baie de Saint-Tropez. La descente est technique, avec des marches et des épingles très resserrées. Il est conseillé aux moins aguerris de ne pas hésiter à descendre à pied et de ne pas jouer les champions du monde. Vous rejoignez ensuite le Mas des Sources afin de prendre la piste initialement empruntée pour la montée. Soyez attentif, vous devez rejoindre la descente de la

Clapière. Cette dernière est très sinueuse et les racines peuvent être glissantes. Laissez-vous porter jusqu’au village de

Tourrettes-sur-Loup ou vous aurez mérité un bon déjeuner et le traditionnel rafraîchissement à la fontaine. n J.B.

Itinéraire Strava : Pour ceux qui ont l’application Strava, vous pouvez suivre le segment « VTT – montée Caire ».

Conseils • Profitez du panorama en restant concentré. Ne pas aller au-delà du danger. • Casque et gants obligatoires. Vous pouvez ajouter d’autres protections : tibias et dorsal. • Vélo de type enduro ou descente (fortement recommandé). • Attention aux rencontres pendant le parcours. Selon les saisons, chiens de bergers ou chasseurs.

53


54


SPORT / OUTDOOR - VÉLO

VENCE - GRÉOLIÈRES CASTELLARAS - COL DE VENCE Nous avons demandé à trois jeunes cyclistes du cru, tombés dans la marmite du vélo quand ils étaient petits, de vous proposer l’un de leurs plus beaux itinéraires d’entraînement au départ de Vence. C’est parti pour une sortie de 80 km avec Alexandre, Mathis et Gaspard. Ouvrez grand les yeux, vous allez en prendre plein les poumons.

C

Merci à Alexandre Le Negaret, Mathis Lopez et Gaspard Vallerent.

’est une institution, les départs de sorties à vélo se font à la fontaine, au pied du col de Vence. Montez environ 20 mètres puis prenez à gauche direction Tourrettes-sur-Loup dont la vue dès la sortie du village sera votre première pause Instagram. Ensuite, vous profiterez d’une belle descente ombragée jusqu’à Pont-du- Loup où il faudra prendre à droite direction Gréolières par les Gorges du Loup. Là, les choses sérieuses commencent car vous allez vite comprendre que « chez nous, ça grimpe ». La montée vers Gréolières Vous longez alors les roches encore humides à flan de montagne et en contrebas vous profiterez d’une vue sur le Loup où de nombreux passionnés s’adonnent aux joies du canyoning. Après votre deuxième pause photo à la cascade (photo 1) vous arrivez à Bramafan. Passez alors le pont de pierres et prenez direction du village de Gréolières. Au rythme de votre ascension (photo 2), le village vous apparaîtra tel un

1

2

Parcours

Moyenne montagne

PHOTO : G. VALLERENT

80 km

+ 1484 m - 1484 m

de 3 h à 4 h Niveau de difficulté : cyclosportif confirmé 55


SPORT / OUTDOOR - VÉLO

3

4

joyau dans l’écrin grandiose des Préalpes. C’est le moment de remplir vos gourdes à la fontaine située au centre du village. Continuez votre parcours direction les clues et dès les premiers lacets de la route qui mènent au Cheiron, vous admirerez le village et l’ensemble harmonieux de ses toitures dont les couleurs se détachent sur le vert profond des Gorges du Loup (photo 3). La route traverse ensuite des tunnels et des clues (photo 4) puis vous atteindrez un point de vue panoramique sur la chaîne des Alpes, pour ensuite rejoindre la cuvette du Grand-Pré dominée à droite par le majestueux Cheiron. Après ce long plat qui vous reposera les jambes et l’esprit, et passée la réserve biologique du Mont d’Azur, il vous faudra prendre à gauche le Col de Castellaras dont le sommet se situe à 1248 m. Rassurezvous, il ne dure que 3,70 km et le pourcentage moyen n’est que de 5 %. Après quelques minutes de descente, un embranchement vous proposera plusieurs parcours. Il vous faudra prendre à gauche pour engager la redescente vers le village de Gréolières. Une route à couper le souffle par la beauté des couleurs et des contrastes entre 56


SPORT / OUTDOOR - VÉLO

verdure, pierres et ciel azur. De retour à Gréolières, nous vous conseillons une pause bien méritée au centre du village pour un café en terrasse et un ravitaillement en eau. Retour sur Vence Les jambes sont lourdes et jusque là tout est normal. Vous enchaînerez sur une longue descente (prudence) avec, sur votre droite, une vue imprenable sur le village de Cipières. Au giratoire (attention de nombreux triathlètes y font des « tout droit » pendant l’Ironman) il faudra prendre la direction de Saint Pons – col de Vence. Normalement, ça devrait commencer à « piquer un peu ». C’est normal, le changement de rythme fait mal aux jambes et l’idée de rejoindre le col de Vence (14 km) fait toujours son petit effet. Pourtant le paysage est merveilleux et fait oublier le pourcentage. Vous allez traverser des gorges, de la forêt, des prairies (photo 5) pour arriver sur le village (au loin) de Coursegoules. Reste à rejoindre le sommet du col de Vence par un faux plat descendant. Bingo ! Passé la pancarte indiquant le sommet (il y aura toujours un cyclo du coin pour vous faire le sprint sur le coup de cul final - l’endroit est connu), vous allez vivre un grand moment avec une vue dégagée sur tout le littoral (photo 6). Attention à la descente, restez prudent pour le retour sur Vence. Vous avez mérité une bonne sieste. n F.V.

5

6

PHOTOS : G. VALLERENT

Conseils • Prudence dans les descentes. Nombreux départs de balades et voitures en bordure de route. • Partir entre 8 h et 9 h pour la chaleur et le trafic en période estivale. • Bulletin météo avant de partir. Orage et froid possibles sur ce type de parcours.

57


DOSSIER / IMMERSION

UN ÉTÉ DANS LES COULISSES DE L’AUTOROUTE L’autoroute, ça n'est pas qu'une simple route à grande circulation. Surtout sur la Côte d’Azur. Son existence nous paraît simple et évidente ? Pourtant, derrière cet axe routier stratégique se cachent d’énormes contraintes d’exploitation et de nombreux défis à relever. Des centaines de femmes et d’hommes travaillent à ce que ce fil de vie entre les territoires ne soit jamais rompu, selon une organisation millimétrée. Découvrez-les dans notre reportage, au-delà des idées reçues.

N

PHOTO : VINCI AUTOROUTES

ous nous apprêtons à vivre un été pas tout à fait comme les autres, au cours duquel les Français seront invités à redécouvrir les richesses de leur territoire national. La Côte d’Azur en fait partie. Ses paysages si particuliers attirent les touristes du monde entier, dans une géographie torturée qui complique la fluidité des voies de circulation. C’est pourquoi tant de visiteurs privilégient la voiture pour se rendre d’un point A à un point B - le seul moyen de transport permettant de multiplier les activités : prendre un petit-déjeuner à Saint-Tropez, puis passer la matinée sur la plage à Cannes, déjeuner à Juan-les-Pins, visiter la Fondation Maeght à Saint-Paul de Vence, explorer les rues du Vieux-Nice une glace à la main, prendre un apéritif face au soleil couchant à Eze, assister à un concert à Monaco… Tout cela est possible en une seule et même journée, grâce à l'autoroute, le seul axe routier qui permette de relier efficacement toutes ces villes, notamment en période estivale. Un réseau sous tension Ce qui frappe quand on se penche sur le réseau autoroutier azuréen, c’est la densité de ses flux et la diversité de ses usagers. D’ailleurs, bien qu’Escota constitue le plus petit des trois grands réseaux de VINCI Autoroutes, c’est le plus dense en trafic au kilomètre, avec des spécificités nombreuses. Dans une topographie particulière, il constitue toute l'année un lien indispensable pour irriguer les territoires :

Par François Stagnaro

CHIFFRES 7,2 milliards de km parcourus chaque année par l’ensemble des usagers sur le réseau Escota. 1 079 salariés, dont 284 « hommes et femmes en jaune ». 471 km d'autoroutes. 6 départements traversés. 90 000 événements par an (incidents, accidents…) gérés par les services du réseau Escota, dont un tiers avec dépannage.

59

maillon essentiel du transport international (l’A8, qui relie la France à l’Italie, est un axe majeur pour les échanges européens), il joue aussi le rôle d’un super périphérique desservant toutes les villes du Sud-Est (l’autoroute est souvent la seule solution envisageable pour des centaines de milliers d’actifs de la région), et permet enfin de conduire dans la région tous les visiteurs saisonniers, qui continuent de l'emprunter au quotidien une fois sur place. Relever un défi permanent Répondre à une telle diversité de besoins dans un relief aussi exigeant (le réseau Escota compte pas moins de 23 tunnels et 62 viaducs) est un défi que près de 1 100 femmes et hommes contribuent à relever quotidiennement. Ces équipes ont la pression : celle de ne jamais voir cet itinéraire interrompu, et d’assurer à ses usagers les meilleures conditions de trajet possibles. Ils assurent une continuité de service 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an, dans une variété de métiers qu’on ne soupçonne pas. Ensemble, ils garantissent une sécurité maximale, sur un réseau disponible en permanence, avec des services d’information et de confort toujours plus nombreux. Le tout en se préoccupant d’intégrer le mieux possible l’autoroute dans l’intermodalité des moyens de transport, et de limiter l’impact de ses imposantes infrastructures sur leur environnement. Cet été, nous vous invitons à les rencontrer, dans les coulisses de l'autoroute. n


DOSSIER / IMMERSION

ANGES GARDIENS EN RÉSEAU Les conditions d’exploitation d’une autoroute sont régies par un cahier des charges très strict. Celui-ci implique pléthore de métiers et d’équipements permettant de veiller à la sécurité des usagers. Une mission à laquelle contribuent les nouvelles technologies.

L

e PC sécurité est un élément clé de la surveillance du réseau autoroutier. Escota en compte trois. Nous nous sommes rendus dans celui consacré au Var et aux Alpes-Maritimes, à Saint-Isidore (Nice). Comme dans un film, on découvre une grande salle de contrôle, avec un mur recouvert d’écrans. On apprend que, dans les Alpes-Maritimes, pas un kilomètre de chaussée n’échappe au regard du PC, grâce à un réseau de 550 caméras (le réseau Escota, dans son ensemble, compte 1 200 caméras de surveillance orientables, et 82 panneaux à messages variables.) Face à ce mur, trois à quatre opérateurs travaillent

à l’interprétation et au traitement des données. Nous sommes accueillis par Guy Oribes, responsable du service exploitation et sécurité pour la direction régionale Sud-Est, qui assure à ce titre la supervision du PC : « La mission du PC Sécurité est directement liée à l’exploitation, au terrain. Elle consiste à remonter et traiter les informations fournies par les patrouilleurs, les bornes d’appel d’urgence, la vidéosurveillance, les dispositifs de détection automatique d’incident, les appels des usagers au 112 (services d’urgence) ou au 3605 (numéro unique de VINCI Autoroutes), les signalements via les applis Waze ou Coyote, etc. Ces informations permettent ensuite de prévenir les usagers (notamment par le biais des panneaux à messages variables), et de décider des actions nécessaires : patrouilleurs, gendarmes, pompiers, fermeture éventuelle de tout ou partie des voies dans un tunnel, biseau de rabattement automatique… »

Marc Betto est opérateur principal de transmission au PC Sécurité d’Escota, à Nice. Il veille sur l’autoroute depuis plus de 30 ans. 60

PHOTO : F. VALLERENT

Récolter, informer, assister Marc Betto, opérateur principal de transmission, nous décrit un incident en direct : « Vous pouvez voir ici un camion citerne transportant du carburant, tracté par un dépanneur. Il est escorté par les gendarmes, pour assurer la sécurité du convoi. Derrière, un patrouilleur ferme le convoi avec une flèche lumineuse déployée sur le fourgon pour prévenir les automobilistes. » Son métier ? Il en apprécie tout particulièrement l’utilité et le résume en trois mots : récolter, informer et assister. En trente ans, les équipements ont beaucoup changé, le trafic s’est intensifié, les procédures se sont renforcées, et la société a évolué. « Ce qui se passe sur l’autoroute est en grande partie le reflet de la société. Nous devons suivre ces évolutions pour mieux prévenir les risques. » Pour autant, Marc Betto ne se vit pas comme une « ange gardien ». Il préfère le terme d’assistant : « L’assistance, c’est le cœur de notre métier, et cela peut aller jusqu’à sauver des vies. »


À partir du moment où un événement se produit sur le réseau et où il est signalé aux opérateurs du PC Sécurité, ces derniers ont 3 minutes pour engager une action.

LE SAVIEZ-VOUS ? Paco, un ami qui vous veut du bien >> Depuis deux ans, un système d’aide à l’exploitation baptisé PACO (Patrouilleur Connecté) permet au PC Sécurité de missionner directement un patrouilleur sur un événement, mais aussi au patrouilleur de renseigner le PC Sécurité une fois sur place. Via une application sur son Smartphone, il saisit directement toutes les informations sur l’incident (nature, gravité, nombre éventuel de blessés…), sur les actions entreprises, et il peut prendre des photos et des vidéos. Ces informations sont diffusées en temps réel via le système Cockpit, accessible à toute la chaîne d’astreinte, permettant ainsi de limiter les échanges et de gagner en efficacité.

Trois minutes maximum Parfois, les incidents sont récurrents, comme l’engorgement du trafic dans certains tunnels. Celui de l’A500 par exemple, qui dessert Monaco, doit périodiquement être fermé, y compris aux heures de pointe, quand il y a trop de trafic. Guy Oribes nous en explique la raison : « L’arrêté d’exploitation de ce tunnel – comme celui de Toulon, d’ailleurs – interdit les bouchons à l’intérieur, pour

grèves des poids lourds de 1998 avec manifestations et blocages des raffineries, la neige de 2001 ou celle de 2018, qui nous ont mobilisés pendant plusieurs jours, les dramatiques inondations de 2015… » Qu’il s’agisse d’incidents ou d’accidents, l’opérateur a trois minutes pour saisir une fiche dans le système d’aide à l’exploitation. Celle-ci déclenche une aide à la décision, et certaines actions automatiques. Toutes ces informations sont aussi transmises simultanément au Centre d’information trafic (CIT) de Mandelieu, dont nous allons découvrir le rôle ensemble… n

« Ce qui se passe sur l’autoroute est en grande partie le reflet de la société. » des raisons de sécurité. Dès que les détecteurs relèvent 100 mètres de congestion dans le tunnel, une alerte se déclenche au PC Sécurité, et un opérateur actionne les barrières. » D’autres incidents sont plus rares – et plus marquants aussi. Guy Oribes se rappelle de certains d’entre eux, qui ont exigé une mobilisation exceptionnelle ces dernières années : « Les

PHOTOS : F. VALLERENT - VINCI AUTOROUTES / WILLIAM DANIELS

P O RT R AI T

ON SE SENT VRAIMENT UTILE

« Je suis patrouilleur depuis plus de vingt ans. Ce métier m’attirait, j’avais envie de rendre service. Les qualités requises ? Être toujours disponible, garder son calme et son sang froid à tout moment, être capable d'analyser la situation. Chaque jour, je patrouille dans mon fourgon pour m’assurer que tout aille bien, qu’il n’y ait pas d’obstacle, de véhicule en panne… Le PC peut aussi m’appeler pour m’informer d’un événement sur mon secteur. La plupart du temps, il s’agit d'objets tombés de véhicules. En cas d’accident, on commence par baliser les lieux. Mes souvenirs les plus marquants ? Des accidents terribles, bien sûr. Mais aussi d'autres qu'on a réussi à éviter. Parfois, les gens écrivent pour nous remercier. On se sent alors vraiment utile. »

Jean-Claude JARUS Patrouilleur

61


PLUS QU’UNE SIMPLE ROUTE : LA CULTURE DU SERVICE Qu’est-ce qui fait la différence entre une autoroute et une route secondaire ? La sécurité – on l’a vu –, le nombre de voies, la vitesse maximale autorisée, mais aussi le confort. Et cela concerne tout autant les conditions de circulation que les aires.

Informer tous azimuts Les équipes se préoccupent donc surtout de service, et moins d’opérationnel, comme

nous l’explique Olivier Candelier, responsable exploitation, sécurité et trafic du réseau Escota : « Le CIT utilise les mêmes systèmes que le PC Sécurité, et exploite les mêmes données de terrain. Mais ici, elles servent à l’information routière, dans le cadre de la relation client. » Le CIT échange ainsi des informations avec les autorités au sens large, les partenaires de VINCI Autoroutes, les applications de navigation Waze et Coyote (en permanence et dans les deux sens). Il fournit en outre des renseignements aux usagers du réseau Escota via l’application Ulys, trois fils d’infotrafic Twitter et, bien sûr, Radio 62

VINCI Autoroutes 107.7, auxquels les opérateurs du CIT sont directement reliés. En moins de 4 minutes Une relation que nous confirme Gilles Ravarino, rédacteur en chef de cette radio pour le réseau Escota : « L’information doit être communiquée à nos auditeurs en moins de 4 minutes. C’est pourquoi, contrairement à la plupart des autres radios, nous n’hésitons pas à couper le fil musical ou les émissions de divertissement. Notre priorité, c’est d’être utiles aux usagers. » Raphaëlle Burel, son adjointe, insiste pour sa part sur l’évolution qu’a connue la radio ces dernières années :

PHOTO : VINCI AUTOROUTES / CAESA PICSPRODUCTION

L

e confort d’utilisation d’une autoroute, c’est avant tout de pouvoir profiter des meilleures conditions de circulation possibles. Et c’est le Centre d’information trafic (CIT) qui y veille, pour tout le réseau Escota. Sa salle de contrôle, située dans les bureaux de VINCI Autoroutes à Mandelieu, ressemble à celle du PC Sécurité. Sauf qu’ici, il s’agit avant tout de récolter et produire de l’information trafic, à destination des clients.


DOSSIER / IMMERSION

La circulation sur le réseau Escota est surveillée et analysée par le Centre Information Trafic de Mandelieu pour produire de l’infotrafic destinée aux usagers.

PHOTOS : F. VALLERENT - VINCI AUTOROUTES / JEROME KELAGOPIAN

« Notre approche a beaucoup évolué, notamment dans le ton. On est davantage dans l’humain, dans la proximité, on se met avant tout à la place de l’usager, en essayant de comprendre au mieux ses besoins et quelles informations sont les plus pertinentes pour lui. » Un été en douceur L’été, sur la Côte d’Azur, le trafic autoroutier n’est pas plus intense, contrairement aux idées reçues. Simplement, sa nature change : moins de pics aux heures de pointe, plus de clients saisonniers, et une fréquentation lissée sur la journée. Pendant cette période, les opérateurs de télé-assistance ont davantage affaire à des étrangers. Francis Giotard, assistant de péage, est en bout de ligne : « Notre service répond en moyenne à 3 000 appels par jours, mais ça peut monter à beaucoup plus ! » Comment font-ils quand leurs interlocuteurs ne parlent pas français ? « Nous disposons d’un logiciel d’aide à la traduction, qui pose des questions simples et invite les personnes à répondre par oui ou par non. » En juillet et août, les aires renforcent également leurs dispositifs, pour mieux accueillir les vacanciers – même si Anne Giroudon, responsable communication et clientèle Sud-Est, regrette d’avoir dû renoncer à certaines animations en raison du contexte sanitaire : « Nous proposerons quand même des

animations sur certaines aires qui consisteront surtout à accueillir et rassurer nos clients pour les inviter à faire une pause dans des conditions sanitaires optimales, en leur distribuant des kits (nappes en papier, gel hydroalcoolique, cendriers de poche, goodies pour petits et grands…), en mettant à leur disposition des cabines bébés entièrement nettoyées et désinfectées, etc. » n

CHIFFRES-CLÉS 150 000 véhicules/jour en moyenne au niveau de Saint-Laurent du Var (l’équivalent du périphérique parisien). 3 fils Twitter dédiés à l’information trafic sur l’A8 (@A8Trafic), dans le tunnel de Toulon (@TunnelToulon) et à l’approche de Marseille (@MarseilleTrafic). 1 application ULYS. 1 studio Radio VINCI Autoroutes. 23 aires de services. 19 aires de repos.

P O RTR A IT

Gilles RAVARINO

Rédacteur en chef de Radio VINCI Autoroutes, réseau Escota

L’ÉTÉ, ON DEVIENT LA RADIO DES VACANCES

« J’ai quitté une radio de divertissement pour Radio VINCI Autoroutes en 2001. Je voulais me sentir vraiment utile. Ici, quand on est en studio, on est seul face à nos écrans (jingles, fil musical, outils de suivi du réseau, informations trafic…) et on gère tout. On reçoit les messages du CIT en format texte brut, et on les traduit à l’antenne. L’idée est d’informer et d’accompagner au mieux les usagers, de leur faire sentir qu’on est avec eux. Environ 75 % d’entre eux nous écoutent au moins un moment au cours de leur trajet. L’été, la durée d’écoute augmente sensiblement : on n’est pas loin des 2 heures ! On devient la radio des vacances… Mon équipe est composée d'une quinzaine de personnes. En plus du studio, la plupart réalise aussi des reportages sur le terrain. »

63


VINCI AUTOROUTES EST PARTENAIRE DES MOBILITÉS DURABLES DANS LES TERRITOIRES .

MOBILITÉ ÉLECTRIQUE, PARKINGS DE COVOITURAGE, MULTIMODALITÉ, AMÉNAGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX, COLLECTE ET VALORISATION DES DÉCHETS 64


DOSSIER / IMMERSION

ENV IR ONNE M ENT ET AUTO R O UTE

UNE RÉALITÉ SURPRENANTE Contrairement aux idées reçues, les préoccupations environnementales sont intégrées dès la construction de cette infrastructure et tout au long de sa vie, avec des actions concrètes et de la prévention. La prévention, il en est aussi question en matière de sécurité, avec la Fondation VINCI Autoroutes.

T

out le monde ne connaît pas la « Fondation VINCI Autoroutes pour une conduite responsable », créée en 2011. Elle avait initialement pour objet exclusif la sécurité : celle des usagers comme celle des salariés de VINCI Autoroutes (www.roulons-autrement.com). Mais la sécurité de ces derniers étant également en cause lorsqu’ils ramassent des déchets jetés sur l’autoroute, son domaine d’action initial s'élargit à tout ce qui touche à l'éducation et au changement de comportement : respect des limitations de vitesse, des corridors de sécurité des hommes en jaune, mais aussi de l'environnement en évitant de jeter ses déchets sur la chaussée et de polluer les aires.

Regarder « vert » 2030 À plus grande échelle, VINCI Autoroutes s’engage aussi dans un plan « Ambition Environnement 2030 », pour une transition vers une « autoroute bas carbone » signée avec la Région Sud. Ce plan comporte différents volets, dont la transformation des bâtiments et des véhicules pour réduire de moitié leurs émissions de CO2, l’incitation des sous-concessionnaires à utiliser 40 % d’énergie renouvelable sur les aires et à bannir l’utilisation des plastiques à usage unique, la généralisation des bornes de recharge sur toutes les aires de services, le développement du covoiturage et de l’intermodalité avec les transports en commun, la diminution de l’impact écologique des chantiers, l’incitation des pratiques vertueuses, la suppression des produits phytosanitaires, la réduction de la consommation d’eau, et plus généralement la réduction ou la compensation de l’impact des autoroutes sur les écosystèmes.

PHOTOS : VINCI AUTOROUTES

Les aires « zéro plastique » Sensibiliser la clientèle à ces sujets, c’est aussi l’affaire d’Anne Giroudon, qui cite quelques expériences menées sur le réseau Escota : « Dans la perspective de valoriser, à terme, 100 % des mégots collectés sur nos aires, on passe par le jeu : un dispositif de collecte invite le client à répondre à une question en jetant son mégot dans l’un ou l’autre des tubes proposés. Et ça marche ! » VINCI Autoroutes mène par ailleurs une démarche expérimentale d’« aires zéro plastique ». Parmi les neuf aires sélectionnées, deux sont désignées comme « pilotes » et déploient des actions en partenariat avec deux associations membres du réseau CPIE (Centre permanent d’initiatives pour l’environnement), à Aix-en-Provence et Cannes – Pays de Lérins. Écoponts, zones humides, refuges… Les dispositifs destinés à limiter les nuisances de l’autoroute sur les écosystèmes se multiplient ces dernières années. 65


« Elles accompagnent par exemple les installations commerciales de certains sous-concessionnaires pour remplacer les gobelets et les pailles en plastique par du carton. » Des loups sur l’autoroute ! La biodiversité est aussi un enjeu crucial pour les écosystèmes aux abords de l’autoroute, comme le rappelle Maréva Cojan, responsable prévention et environnement. En partenariat avec la Ligue de protection des oiseaux (LPO), des zones de refuge sont ainsi aménagées, et notamment des « zones humides » destinées à attirer les oiseaux et autres animaux loin des voies. « Des castors et des loutres ont même été aperçus récemment dans certaines de ces zones ». Dans le même esprit, des « écoponts » et des « écoducs » sont développés pour permettre le passage des animaux au-dessus ou en dessous de l’autoroute. « Grâce à des capteurs d’images, nous y avons recensé le passage de 350 espèces, y compris des loups ! »

Toutes les aires sont désormais équipées d’un point de tri sélectif des déchets, tandis que plusieurs expérimentations sont menées sur neuf d’entre elles (mégots, plastiques, etc.).

CHIFFRES-CLÉS

Territoires cultivés D’autres partenariats visent à valoriser des espaces verts non exploités, que nous détaille Maréva Cojan : « Nous en mettons à disposition d’apiculteurs, d’éleveurs ovins, d’associations (promotion de la permaculture, insertion sociale par la culture d’arbres fruitiers ou d’oliviers), etc. Cela nous donne aussi des occasions de sensibiliser le public. » Sensibiliser, c’est aussi le but des partenariats auxquels VINCI Autoroutes travaille avec des agriculteurs de la région, dont la production devrait, à terme, être proposée sur certaines aires. Enfin – et parce que s’intégrer à son environne-

6 écoponts. 7 écoducs.

4 actions visant à rétablir la continuité piscicole en rivière.

4 parkings de covoiturage.

Actions de résorption des « Points Noirs Bruit » dûs à la pollution sonore.

39 bornes électrique de recharge.

ment, c’est aussi s’intégrer à son territoire et à ses activités –, VINCI Autoroutes vient de signer un partenariat avec le Comité régional du tourisme Côte d’Azur pour promouvoir la région cet été. Bonnes vacances à toutes et tous et, lorsque vous emprunterez l’autoroute, pensez aux femmes et aux hommes qui œuvrent en coulisses pour notre confort et notre sécurité ! n

P O RT R AI T

OBJECTIF : ZÉRO BLESSÉ

« Je travaille pour VINCI Autoroutes depuis un an. Mon poste est très diversifié, avec deux casquettes qui se rejoignent parfois. Le volet prévention concerne avant tout le personnel en matière d’hygiène, de santé et de sécurité. L’un de nos objectifs en la matière est “zéro blessé”. Cela passe, notamment, par la prévention des accidents lors d’interventions sur l’autoroute : depuis le début de l’année, sur l’ensemble des réseaux VINCI Autoroutes, nous déplorons encore 25 heurts de fourgons d’intervention, soit un par semaine en moyenne ! L’autre volet concerne l’environnement, une préoccupation de plus en plus importante pour nous, notamment avec le plan “Ambition Environnement 2030”, que nous déclinons à l’échelle du réseau Escota. »

Maréva COJAN Responsable prévention et environnement

66

PHOTOS : F. VALLERENT - VINCI AUTOROUTES

2 ouvrages de protection de champs de captage de l’eau.


©AGENCE ANTARES - crédits photos Fotolia - Shutterstock

Jusqu’au 31 AOÛT Tous les jeudis soir

LIVE MUSIC * Tous les dimanches

CONCERTS

en terrasse vue mer Concours de chant

VOICES3000

+d’infos sur cap3000.com Photo retouchée * Musique en direct

3 0 0 B O U T I Q U E S & R E S T A U R A N T S | PA R K I N G G R AT U I T 3 H | O U V E R T 7 J / 7

67


INNOVATION

Profile for Sopress - Presso

Optimiste Côte d'Azur N°24 (Juillet - Septembre 2020)  

Optimiste Côte d'Azur N°24 (Juillet - Septembre 2020)  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded