Page 1

SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL EN SERVICES DE GARDE

PP 40063030 – Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada à : ASSTSAS, 5100, rue Sherbrooke Est, bureau 950, Montréal (Québec) H1V 3R9

VOL. 19 NO 2 SEPTEMBRE 2017

GARDEZ L’ÉQUILIBRE POUR VOTRE SANTÉ PSYCHOLOGIQUE TRANSPORTEZ TOUTES SORTES DE CHOSES TRAVAILLEZ À L’ORDINATEUR INITIEZ À LA PRÉVENTION

Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales


S a nt é psyc h o logiq u e

1

En contexte de changement, gardez l’équilibre É q ui p e m e nts

4

Transportez toutes sortes de choses De bonnes pratiques pour travailler à l’ordinateur Org a n isatio n dE L A SS T

9

Parler de prévention dès la première journée

Photo : istock.com

Erg o n o m ie

6

M ot d e la ré d a c ti o n

À votre service ! Nous profitons de la rentrée pour vous offrir une nouvelle publication, la fiche technique Travail à l’ordinateur. Celle-ci contient des repères pour examiner et ajuster la chaise et les autres éléments de votre poste de travail. Faites circuler l’information auprès de vos collègues. Vous avez besoin d’un coup de main pour vous organiser en prévention ? Profitez de nos services-conseils pour analyser vos besoins et trouver des solutions qui tiennent compte de votre milieu de travail. Nous pouvons également vous aider dans vos projets de rénovation et de construction. Ce service est gratuit, profitez-en ! Pour en savoir plus sur notre offre de service, pour de l’information en SST spécifique aux services de garde, visitez notre site Internet et notre page Facebook, et abonnez-vous gratui­ tement à l’infolettre (asstsas.qc.ca/abonnez-moi). Bon automne !

Merci au Cirque Éloize qui a mis gracieusement à notre disposition la photo de la couverture ET CELLE DE LA PAGE 3. Visitez le site pour connaître les prochains spectacles. cirque-eloize.com

Volume 19, numéro 2, septembre 2017 Directrice générale Rédactrice en chef

• Diane Parent • Louise Lefèbvre

• Sylvie Bédard, Andrée-Anne Buteau, Lisette Duval • Marie L'Écuyer Abonnement • Andrée Desjardins / abonnement@asstsas.qc.ca Conception graphique • acapelladesign.com Page couverture • Cirque Éloize / ID © 2010 Production

Révision

Théâtre T & Cie / Valérie Remise

Prépresse et impression

• Impart Litho

5100, rue Sherbrooke Est, bureau 950, Montréal (Québec) H1V 3R9 Téléphone : 514 253-6871 Télécopieur : 514 253-1443 Internet : asstsas.qc.ca

Distribution gratuite Sans pépins est éditée par l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail du secteur affaires sociales (ASSTSAS). Ce numéro, tiré à 19 700 exemplaires, est distribué gratuitement aux CPE et garderies inscrits auprès de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), à leurs regroupements, aux associations syndicales et maisons d’enseignement concernées. Des copies sont aussi expédiées aux bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial. Abonnement Services de garde cotisant à l’ASSTSAS : premier abonnement : gratuit ; abonnement supplémentaire : 12 $ // Non-cotisant, Canada : 16 $ // Autres pays : 30 $. Avis Les articles n’engagent que la responsa­bi­lité de l’auteur et ne reflètent pas nécessai­rement la politique de l’ASSTSAS. Toute re­production est autorisée pourvu que la source soit men­tionnée. Le personnel des services de garde est à 98 % fémi­nin. Pour cette raison et pour faci­liter la lecture, le genre féminin est utilisé le plus souvent, là où le contexte le permet. Les photos dans Sans pépins sont le plus conformes possible aux lois et règlements sur la santé et la sécurité du travail. Cepen­dant, il peut être difficile, pour des raisons techniques, de repré­senter la situation idéale. Dépôts légaux Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2017 Bibliothèque et Archives Canada, ISSN : 1481-3882 Envoi de Poste-publications – Contrat No 40063030


Sa nt é p s ycho lo g iq u e

En contexte de changement, gardez l’équilibre ! Josianne Brouillard

jbrouillard@asstsas.qc.ca

Chaque jour, nous sommes appelés à vivre le changement. Une mauvaise météo chan­gera nos plans de la fin de semaine. L’ab­ sence d’une col­lègue modifiera nos tâches. Notre patron prend sa

T

retraite et une nouvelle directrice le remplacera. ous ces changements, petits et grands, qui surgissent au quotidien, modifient le cours de nos activités et de nos projets, et amènent de nouvelles personnes dans notre entourage, que nous en soyons conscients ou non. Comment vivons-nous ces changements ? Ça dépend.

Du nouveau à l’horizon Vous êtes à l’aise dans votre environnement de travail, vous connaissez bien vos collègues, vos tâches vous sont familières. Avec le temps, un lien de confiance s’est établi entre votre patron et vous. Voilà que d’ici quelques se­­mai­nes, vous travaillerez avec un nouveau groupe, dans une autre installation et avec une nouvelle gestionnaire. Beaucoup de changements en peu de temps. « Com­ment seront mes nouvelles collègues ? Quel est le climat de travail à cet endroit ? Est-ce que je devrai de nouveau faire mes preuves pour qu’on reconnaisse mes forces et que l’on me considère comme un membre de l’équipe ? Comment sera la relation avec ma nouvelle patronne ? » Et photo : iStock.com

là, s’ins­tallent peu à peu de l’inquiétude et de la peur liées à ces changements organisationnels. Ces émotions peuvent se traduire par de la frustration ou de la colère. « Pourquoi moi ? Après tant d’années de service,

S A N S

P É P I N S

1

V o l .

1 9 ,

n

o

2


L’inconnu est souvent perçu comme une menace pour l’être humain. Le cerveau et les pensées passent alors en mode « danger ». c’est ce qui m’arrive de mieux ! Il paraît que dans cette installation, certaines éducatrices rendent la vie difficile à leurs collègues, il y a de la tension dans l’air ». Vous pensez à tout ce que vous perdrez avec cette nouvelle situation. Vous craignez d’être malheureuse. L’inconnu est souvent perçu comme une menace pour l’être humain. Le cerveau et les pensées passent alors en mode « danger ». Voilà que peuvent émerger des émotions qui conditionnent un comportement défensif.

Traverser le changement en gardant l’équilibre Une chose est certaine, des changements dans vos vies, il y en aura toujours. Qu’ils soient d’ordre personnel ou professionnel. Ceux qui sont choisis et voulus seront nécessairement mieux acceptés. Les événements imposés, non souhaités ni planifiés, seront-ils aussi bien vécus ? La réponse est « ça dépend ». Ça dépend de qui ? De vous ! C’est tout de même une bonne nouvelle. Vous êtes maître des conséquences du changement. Si le changement n’est pas amorcé par vous, qu’il est imposé et que vous ne pouvez rien y chan­ger, vous avez le loisir de choisir entre le vivre difficilement ou, à l’inverse, avec ouverture sur les effets positifs qu’il pourra vous apporter, à court ou à long terme. À l'occasion d'un changement dans votre équipe de travail, voyez les différences dans les attitudes, le comportement et le langage chez vos collègues.

Des mots qui freinent, des mots qui propulsent1 Mots freins

Mots moteurs

Pourquoi ?

Dans quel but ?

Échec

Observez les personnes qui dégagent une énergie

Résultat

Mais

Et

positive. Comment réagissent-elles ? Que disent-

Contre

Avec

elles ? Surtout, quel effet cela suscite-t-il chez

Essayer

Faire

les autres ? Possiblement un effet d’entraînement,

Explication

Solution

Problème

Objectif

d’action vers un objectif à atteindre. En observant bien les gens qui avancent, vous obtiendrez quel­

Cause Connaître

ques indices sur les moyens qui permettent de vivre un changement sainement et plus aisément.

Conséquence Reconnaître

Opposer

Apposer

Distinguer

Recadrage

Relier

Diviser

Conjuguer

Affronter

Confronter

Opposer

Composer

Le recadrage vous amène à considérer ou à per-

Ne soyez pas inquiet

cevoir une situation autrement, avec un autre point

Limites

Soyez rassuré Opportunités

de vue en vous référant aux faits (et non aux

S A N S

P É P I N S

2

V o l .

1 9 ,

n

o

2


interprétations) liés à cette situation. En d’autres termes, cela signifie percevoir, évaluer, juger une situation sous un autre angle, d’une manière différente, changer de regard sur les choses, les événements ou les personnes, et ce, dès que votre cerveau se met en mode « danger ». Lorsque la pensée recherche la cause d’une situation, c’est le cerveau droit qui est actif, le ration­ nel. Pendant que l’on ressent des émotions de peur, de colère ou de frustration, beaucoup de temps peut s’écouler. Comment se sortir de ce schème de pensées à la forme négative ?

Regarder en arrière ne vous fera pas avancer plus rapidement. En contexte de changement, la recherche des causes, du pourquoi, ne fait pas avancer. C’est avant tout une question d’attitude et de recadrage. Considérez les changements comme des occasions de faire de nouvelles tâches où vous apprendrez de nouvelles choses, en ayant le sentiment, après plusieurs années d’expérience, qu’il est possible de vous développer et, en plus, d’avoir la chance de rencontrer de nouvelles personnes avec qui il est agréable de travailler. « Pour conduire sa voiture, il est préfé­ rable de regarder plus souvent devant soi que dans le rétro­viseur si l’on veut assurer sa protection et arriver à bon port1 ». Regarder en arrière ne vous fera pas avancer plus ra­pidement. En contexte de changement, la recherche des causes, du pourquoi, ne fait pas tirer de positif avec les conséquences réelles (plutôt que celles anticipées) du changement. Certes, un retour sur la situation s’impose, une réflexion. Graduellement, s’installeront des perspectives où vous pourrez dire « Je n’avais pas vu ça comme ça ». Concentrez-vous sur vos objectifs et non sur les événements.

Opportunité de créativité Parfois, il serait facile pour les membres des comités paritaires de SST de baisser les bras face à des changements de budget liés aux ressources matérielles en prévention des accidents. Toutefois, ceux qui persévèrent dans leurs actions sont ceux qui tentent de trouver des solutions en utilisant leur créativité. Ils gardent à l’esprit l’objectif et réflé­chissent aux moyens pour atteindre le résultat souhaité. Ainsi, quel que soit le contexte, si un changement s’impose, il importe de se rappeler l’ob­ jec­tif à atteindre pour demeurer proactif.

Référence

1. KOURILSKY, Françoise. Du désir au plaisir de changer, 5e édition, Paris, Dunod, 316 pages, p. 138 et 173.

Photo : Cirque Eloize / Productions Neuvart / Valérie Remise

avancer. Voyez plutôt ce que vous pourrez


Éq u i p ements

Transportez toutes sortes de

choses

Andrée-Anne Buteau

Alexandre Hébert

abuteau@asstsas.qc.ca

Chef d’équipe, Prévention en santé et sécurité du travail Association québécoise des centres de la petite enfance (aqcpe.com)

Les agentes de conformité et les agentes pédagogiques des bu­­reaux coordonnateurs sont appelées à se déplacer en emportant de nom­ breux objets : rapports, livres, jouets, en plus de leur tablette élec­ ­tronique ou de leur ordinateur. Voici des repères pour choisir le bon équipement pour transporter tout ce matériel.

S

ur le marché, une panoplie de produits est offerte. Les principaux équipements recensés et utilisés par les agentes sont le porte-document, le sac à dos, la valise, le sac fourre-tout et le bac.

Certains produits sont plus pratiques pour le matériel de bureau et d’autres pour transporter des

jeux et des jouets. Vous devez donc analyser vos besoins afin de choisir l’équipement qui convient selon ce que vous transportez et les déplacements à effectuer.

Caractéristiques des différents produits Les compartiments et les séparateurs simplifient le rangement du matériel que vous souhaitez diviser. Un équipement à roulettes évite le soulèvement durant les parcours à pied. Un sac à dos facilite les déplacements dans les escaliers ou sur un parcours accidenté. Un modèle hybride, c’est-à-dire un sac à dos à roulettes, offre le grand avantage de combiner les deux options. Un équipement rigide, tel que le bac, protège les articles transportés. Un bac permet une prise à deux mains et se tient facilement près du corps, ce qui limite l’effort. Tous les bacs ne s’équivalent pas.

Ce type de sac permet de faire rouler le matériel sans effort et de le transporter sur le dos seulement lorsque nécessaire, dans les escaliers par exemple. Un sac à dos répartit la charge de façon symétrique sur les deux épaules, un avantage en SST. Il ne faut pas le porter sur une seule épaule ou en bandou­lière.

Il est important que la prise soit solide et confortable pour les mains et que les bras ne s’éloignent pas plus que la largeur des épaules. Toutefois, si les mains sont occupées à tenir le bac, il devient ardu de tenir la main courante ou d’ouvrir une porte sans faire des acrobaties.

S A N S

P É P I N S

4

V o l .

1 9 ,

n

o

2


Optez pour un équipement léger, durable, facile à entreposer et à nettoyer et qui garde le matériel à l’abri des intempéries. En outre, transporter un bac ne vous permet pas de voir où vous marchez, ce qui augmente les risques de chute. Parmi les autres caractéristiques, optez pour un équipement léger, durable, facile à entreposer et à nettoyer et qui garde le matériel à l’abri des intempéries. En ce qui concerne le revêtement extérieur, le polyester offre une bonne durabilité et résiste à l’eau. Le nylon est souple, robuste et durable, mais généralement plus dispendieux. Évaluez l’élément confort du produit, que ce soit par la forme et le matériau des poignées ou des courroies, le rembourrage des sangles ou de la portion arrière d’un sac à dos et les dispositifs d’ajus­ tement des sangles. Assurez-vous de la qualité des fermetures à glissière.

Surtout, bien planifier Quel que soit l’équipement de transport que vous utilisez, vous limiterez vos efforts en prenant le temps de préparer votre déplacement. Planifiez le déroulement de votre journée pour établir le parcours le plus court, pour apporter seulement le matériel nécessaire et pour utiliser l’équipement de transport le plus approprié. Vous pouvez aussi répartir le matériel dans plusieurs sacs ou bacs en fonction des visites. Ce sont des stratégies gagnantes !

Évaluez vos besoins

• Articles à transporter : quantité,

poids, dimensions, etc.

type de parcours (ex. : gravier, asphalte, pente), présence d’escaliers, etc.

• Moyen de transport : à pied, auto,

transport en commun, etc.

Caractéristiques d’un équipement à roulettes

• Roulettes : d’un grand diamètre, en caoutchouc plutôt qu’en plastique. Un modèle à

deux roulettes s’adapte mieux aux différentes surfaces.

• Poignée : réglable en deux ou trois positions pour s’adapter à la taille de l’utilisatrice. • Poids : le plus léger possible. Soupeser la valise ou le sac vide en pensant au poids du

matériel à transporter. En général, les équipements rigides sont plus lourds que les souples.

S A N S

P É P I N S

5

V o l .

1 9 ,

n

o

2

photo : iStock.com

• Trajet : nombre de visites dans la journée,


Er g o n o m i e , a mén a g ement et or g a n i s at i on d u tra va il

De bonnes pratiques pour travailler à l’ordinateur Jocelyne Dubé

jdube@asstsas.qc.ca

Les exigences physiques d’une adjointe administrative qui travaille majoritairement en position assise peuvent sembler inexistantes comparées au travail d’une éducatrice. Et pourtant !

I

l existe bel et bien des risques pour la santé associés au travail prolongé devant un ordinateur. Ils sont moins visibles et plus subtils que les risques liés aux efforts pour soulever des enfants, mais ils peuvent, eux aussi, se traduire par un trouble musculosquelettique (TMS) (tendinite,

syndrome du canal carpien, etc.). Néanmoins, vous pouvez réduire les probabilités de développer de tels maux en mettant en place certaines pratiques

Posture de référence Apprenez ce qu’est la posture de référence. Il s’agit d’une posture symétrique dans laquelle la tête est bien alignée au-dessus de la colonne et les articulations, dans une position neutre ou sans tension. C’est la moins énergivore, elle requiert le moins d’effort de votre part et sollicite moins les structures (articulations, tendons, etc.). Vous ne devez pas nécessairement maintenir en tout temps la posture de référence. D’ailleurs, il est essentiel La posture de référence.

de bouger ! Toutefois, vous devez tenter de vous en ap­­pro­ ­cher le plus souvent possible, surtout quand vous passez de longues périodes devant votre écran.

Chaise adéquate Assurez-vous d’avoir une chaise adéquate et ajustez-la en fonction de la posture de référence. La chaise est l’équi­ ­pement le plus important pour le travail à l’ordinateur.

S A N S

P É P I N S

6

V o l .

1 9 ,

n

o

2


L’ergonomie vise à adapter le poste de travail à la personne plutôt que le contraire. Une chaise mal ajustée ou qui ne vous convient pas pourrait vous occasionner bien des malaises au cou, au dos,

Utilisez une souris et un clavier indépendants. L’ordinateur portable sert seulement d’écran.

aux épaules ou, même, aux genoux. Lorsque vous vous appuyez au dossier, si vos pieds ne touchent pas au sol ou si le siège presse l’arrière de vos longue pour vous. De même, si vous devez écarter les coudes pour atteindre les appuie-bras, la chaise est sans doute trop large ou les appuie-bras, trop éloignés. Dans tous ces cas, il vous sera impossible d’adopter la posture de référence. Certaines chaises disposent de mécanismes pour ajus­ ter la profondeur de l’assise ou la largeur des appuie-bras. Si la vôtre ne comporte pas ces caractéris­ tiques ou que les ajustements sont insuffisants, mieux vaut penser à la changer.

Autres éléments du poste Ce n’est qu’une fois la chaise bien ajustée que vous procéderez avec les autres éléments de votre poste de travail. En effet, l’ergonomie vise à adapter le poste de travail à la personne plutôt que le contraire. Ainsi, en ajustant la hauteur de la surface de travail et l’emplacement des périphériques (écran, souris, clavier) en fonction de la posture de référence, vous vous assurez que l’aménagement du poste ne vous forcera pas à adopter des postures contraignantes ou non optimales pendant l’exécution des tâches. Si la surface de travail est trop haute et qu’elle ne peut pas être abaissée, vous pourrez alors compenser en haussant légèrement la chaise et en ajoutant un appuie-pieds. Mais si votre poste est tellement haut que vous devez remonter la chaise au point de ne plus pouvoir vous déplacer avec

La position des équipements

• Écran : directement devant vous, de façon à ce que la partie supérieure de l’écran soit

alignée avec les yeux. Si vous déplacez l’écran lors d’une rencontre, replacez-le devant vous une fois la rencontre terminée. Sinon, installez l’écran sur un bras articulé pour pouvoir le déplacer facilement.

• Clavier et souris : directement devant vous et les deux à la même hauteur. • Téléphone : si vous l’utilisez régulièrement, assurez-vous de pouvoir saisir le combiné

sans avoir à étirer complètement le bras. Pour de longues conversations ou celles qui comprennent du travail simultané à l’ordinateur, privilégiez l’utilisation d’un casque d’écoute.

Illustrations : Jacques Perrault

genoux, il est probable que l’assise de la chaise soit trop


Plusieurs risques associés au travail à l’ordinateur sont liés au fait de demeurer assis, dans la même position, pendant de longues périodes celle-ci parce que les pieds ne touchent plus au sol, il vaut mieux trouver une autre surface de travail plus basse, quitte à couper les pattes d’un vieux bureau. Poste occupé par plusieurs personnes En service de garde, un poste informatique peut être utilisé par plusieurs personnes en alternance. Cela ne devrait pas poser de problème si vous prenez soin de sélectionner des équipements ajustables, à commencer, bien entendu, par la chaise. Un support à clavier réglable en hauteur ou un écran installé sur une glissière permettent de procéder à des ajustements en quelques secondes pour vous assurer d'une posture confortable au poste de travail. Ordinateur portable L’ordinateur portable est un outil très pratique si vous devez vous déplacer. Toutefois, si vous y tra­­vaillez pendant de longues périodes, il est essentiel d’ajouter une souris et un clavier indépendants et d’utiliser seulement l’écran de l’ordinateur. Si c’est le cas, il faut soulever l’ordinateur pour que les yeux soient alignés avec le haut de l’écran.

Pauses, variété et mouvements Prenez régulièrement des pauses, variez les tâches et les postures, bougez ! Plusieurs risques associés au travail à l’ordinateur sont liés au fait de demeurer assis, dans la même position, pendant de longues périodes. Se lever pour aller au photocopieur, se déplacer pour parler à une collègue plutôt que de lui envoyer un courriel, faire un appel téléphonique en position debout, alterner entre des tâches à l’ordinateur et d’autres types de tâches (écriture, rencontres, etc.) sont des moyens efficaces de limiter les effets néfastes de la posture statique prolongée. En résumé, malgré des apparences inoffensives, le travail à l’ordinateur comporte des risques. Toutefois, ceux-ci peuvent être réduits de façon significative par l’adoption de quelques bonnes pratiques.

S A N S

P É P I N S

Fiche technique gratuite jusqu’à épuisement des stocks et à télécharger (FT16).

8

V o l .

1 9 ,

n

o

2


O r g a n i s at i on dE L A SST

Parler de prévention dès la première journée Andrée-Anne Buteau abuteau@asstsas.qc.ca

La façon d’accueillir les nou­veaux employés permettra à ceux-ci d’être à l’aise, de s’intégrer rapidement à l’équipe et de prendre la

A

mesure de l’importance accordée à leur bien-être. vez-vous pensé intégrer les éléments de santé et de sécurité du travail (SST) à votre processus d’accueil des nouveaux employés ? En plus de répondre à certaines exigences de la Loi sur la SST, vous montrez l’importance que le service de garde

porte à ses ressources humaines et à la réduction des risques de blessure. à transmettre aux nouveaux employés. Pour améliorer votre processus d’ac­cueil, déterminez celles qui sont propres à votre service de garde et rassemblez ces informations dans un guide. Ce document servira pour intégrer le nouveau personnel et celui de rempla­ce­ment. Un beau projet pour le comité paritaire !

Illustration : Christiane Beauregard

L’encadré présente des exemples d’informations en SST

RéférenceS

MULTIPRÉVENTION. Inclure la santé et la sécurité dans un programme d’accueil, Fiche technique, Gestion de la prévention (multiprevention.org). ASP AFFAIRES MUNICIPALES. Intégration compétente et sécuritaire des nouveaux employés, Fiche technique no 64 (apsam.com)

Informations en SST à inclure au processus d’accueil

Pratiques organisationnelles

Pratiques propres à la tâche

Politiques : SST, code vestimentaire, harcèlement, civilité, etc.

Présentation des membres du CPSST et de leur rôle

Procédure en cas d’accidents/incidents : déclaration de situations dangereuses, déclaration d’accidents, personne à avertir, etc.

Consignes sur les méthodes de travail : collaboration des enfants, bonnes postures (éviter de se pencher, plier les genoux pour prendre une charge au sol, s’asseoir pour aider les enfants au vestiaire, etc.)

Plan d’évacuation d’urgence : sorties de secours, procédures, alarmes d’incendie, etc.

Directives avec certains équipements : utilisation du marchepied de la table à langer, rangement et sécu­ rité avec les escabeaux, etc.

Premiers soins / secours : trousses, secouristes, etc.

Règles en prévention des infections : lavage des mains, port de gants, désinfection des jouets et des surfaces (méthodes et produits utilisés, rangement, fiches signalétiques des désinfectants, etc.)


Visitez notre site Internet Dossiers thématiques : sous chacun des thèmes, explorez les sous-dossiers pour les services de garde : publications à télécharger gratuitement, liens utiles, formations associées.

Ergonomie Fiche technique Ergonomie de bureau – Travail à l’ordinateur [FT16]* > (asstsas.qc.ca/ft16) Ajustez la chaise et les autres éléments de votre poste de travail et adoptez la posture de référence AFFICHe Méthodes de travail bonnes pour la santé > (asstsas.qc.ca/a12) Évitez les postures contraignantes à l’aide de cet aide-mémoire

- Services de garde [A12]*

Santé psychologique Webinaire

La civilité en services de garde, c'est aussi une question de prévention

> (asstsas.qc.ca/civilite-cpe) Reconnaissez l’influence de la civilité pour créer un environnement où il fait bon travailler Article

Un babillard de conseils pour mieux vivre les périodes de changement

> (asstsas.qc.ca/op382016) Explorez des capsules d’experts proposant différentes façons d’aborder la question du changement afin de mieux soutenir votre équipe de travail

Risques biologiques Webinaire Désinfection des jouets en services de garde > (asstsas.qc.ca/desinfection-jouets) Apprenez comment désinfecter les jouets sans risque de lésion professionnelle et interprétez les renseignements inscrits sur l’étiquette des produits AFFICHe Mesures pour prévenir les infections - Services > (asstsas.qc.ca/a18) Découvrez les gestes à pratiquer pour prévenir les infections

de garde [A18]*

*aussi disponible en version anglaise

I N S C R I V E Z- V O U S À L’ I N F O L E T T R E

Envoi de Poste-publications Contrat N o 40063030

Pour recevoir les nouvelles de l’ASSTSAS, abonnez-vous gratuitement à l’infolettre asstsas.qc.ca/abonnez-moi

Sans pépins – 19-2  

Nous profitons de la rentrée pour vous rappeler que l’ASSTSAS est à votre service. Notre équipe possède l’expertise pour soutenir vos démarc...

Advertisement