Issuu on Google+


É ditorial Sommaire Intercommunalité

3 4-5

ZAC du Bourg - PLU

6

Vidéoprotection

7

Social

8

Vie communale

9-10

Scolaire

11

Arboretum de Chèvreloup

12

Europe

13

Victoire finale de l’Empire

14

Pratique

15

Saint-Nicolas

16-17

Pêle-Mêle

18-19

L’USMR et le jumelage

20-21

Judo et Jujitsu Tennis - Tir à l’arc

22-23

AFR

24-25

ACCR

26-27

Accueil - Bibliothèque Rire 78

28

Les Amis du Vieux Rocquencourt

29

Le club de la Sabretache Le Comité de Jumelage

30

Magazine semestriel Vivre à d’informations de la Ville de Rocquencourt Rocquencourt MAGAZINE Directeur de la publication : Jean-François Peumery Rédaction : Roland Huguet, Annick Malétras, Florence Malabre Photos : Mairie de Conception graphique , Rocquencourt réalisation, impression : Pierre-Henry Bouchy La Fourmi, Versailles Maquette couverture : Imprimé sur papier 60 % de fibres recyclées et Ornella Villanova-Peumery 40 % de fibres vierges FSC Site officiel : Dépôt légal www .mairie-rocquencourt.fr 1er semestre 2010

ANTÉ, bonheur, prospérité… Rien de bien original sans doute dans ces vœux, qui ont pour mérite d’être sincères. Du fond du cœur, je souhaite à chacune et à chacun d’entre vous, une vie plus facile, plus sûre et plus plaisante encore dans notre bonne commune.

S

Si j’osais, j’appellerais de mes vœux une évolution de notre ville vers cette « cité radieuse » qu’ambitionnait jadis un architecte de renom : un petit paradis où chacun pourrait éprouver chaque jour davantage le plaisir de vivre ensemble dans la paix et la sérénité… Ne rêvons pas ! L’existence est aujourd’hui si lourde de fardeaux et de menaces qu’il faut beaucoup d’efforts pour les surmonter. Malgré tout, vivre à Rocquencourt reste un privilège aux yeux de nombre de nos voisins, qui rêvent de rejoindre notre petite communauté. Et si votre maire ne devait prendre qu’un engagement, un seul, pour l’an 2010, ce serait celui de poursuivre, voire d’accentuer l’action engagée depuis des lustres pour préserver le confort, la tranquillité et la sérénité de ses administrés. Plus concrètement, cette volonté se traduira par toute une série de réformes tant de forme que de fond. C'est-à-dire touchant à la fois nos règles d’urbanisme et notre cadre de vie. Avec le seul souci de préserver le calme et l’harmonie de la commune. Ainsi, la transformation de notre Plan d’Occupation des Sols (POS) en Plan Local d’Urbanisme (PLU) se veut-elle un outil nous permettant de protéger l’existant au Domaine, au Parc et à Parly 2 tout en encadrant l’aménagement de notre vieux Bourg. Au chapitre de la sécurité, l’idée d’étendre notre projet de vidéoprotection à Versailles Grand Parc, nouvelle communauté d’agglomération, a séduit nos amis. Et c’est ensemble que nous étudions désormais la mise en place de caméras à l’échelle intercommunale. D’autres projets sont à l’étude pour 2010. Ils verront le jour une fois arrivés à maturation, en fonction de nos capacités financières. Le travail ne manque pas. Que l’ardeur et la sagesse qui nous animent vous accompagnent tout au long de l’année nouvelle !

Votre Maire Jean-François Peumery

1er semestre 2010 • n°107

Éditorial

3


Intercommunalité De la Communauté de Communes

à la Communauté d’agglomérati Au 1er janvier, la Communauté de Communes « Versailles Grand Parc » s'est transformée en Communauté d'agglomération : une étape décisive à l'heure de la réforme territoriale et dont les conséquences profiteront à l'ensemble des onze communes-membres, dont Rocquencourt. Qu’est-ce qu’une communauté d’agglomération ? Une communauté d’agglomération est le regroupement de plusieurs communes formant un territoire d’au moins 50 000 habitants d’un seul tenant et sans enclave. Elle exerce des compétences plus larges que la communauté de communes. Aujourd’hui, plus de 90% de la population française vit sous le régime de l’intercommunalité. La gouvernance La communauté d’agglomération se compose de deux instances délibérantes : le bureau communautaire et le conseil communautaire, ainsi que de groupes de travail : les commissions. Le Président, responsable de l’exécutif, s’appuie sur les vice-présidents délégués pour conduire les actions de la communauté d’agglomération. Le bureau communautaire est l’organe de préparation de toutes les décisions majeures de la communauté.

1er semestre 2010 • n°107

La fiscalité en communauté d’agglomération

4

Le passage en communauté d’agglomération implique aussi le passage en Taxe Professionnelle Unique (TPU). La structure intercommunale collectera le produit de l’impôt (ou sa ressource de remplacement) en lieu et place des communes et leur reversera en contrepartie une attribution de compensation fiscale figée dans le temps. Ce reversement aux communes sera diminué du montant des charges transférées à Versailles Grand Parc (école de musique par exemple). Ce sera un jeu à somme nulle pour les deux collectivités la première année de la transformation.

Il définit les lignes directrices de travail des commissions : il est chargé d’analyser et de valider les projets qui en émanent. Structurellement, il est composé de onze élus, soit d’un représentant par commune, soit exclusivement du président et des maires. Le conseil communautaire vote l’ensemble des projets de Versailles Grand Parc (budget, compte administratif, délégation d’un service public…). La représentation des communes au sein de cette assemblée combine un seuil minimal de trois délégués par commune et une représentation proportionnelle au nombre d’habitants. Ces conseillers communautaires sont désignés par les conseils municipaux des onze communes du territoire de Versailles Grand Parc. Les commissions ont pour vocation de préparer les décisions du bureau, puis du conseil. Elles travaillent selon les axes définis par le bureau. Chaque commune est représentée par un délégué communautaire ou à défaut par un conseiller municipal désigné par le maire. Rocquencourt disposera de 4 représentants sur 63, mais conserve 1 voix sur 11 au bureau communautaire qui préparera les décisions transmises pour vote au conseil communautaire. Cela est apparu à chacun comme le juste équilibre entre

une nécessaire représentation des poids démographiques et l’existence d’une majorité en cas extrême d’une part, la volonté des communes associées de favoriser des décisions consensuelles d’autre part. Les compétences Le développement économique et le tourisme La priorité sera mise sur les conditions de développement de l’activité économique et l’attractivité de notre territoire à travers, notamment, la création de pépinières d’entreprise, le soutien aux pôles de compétitivité, le renforcement de la promotion du territoire et du tourisme d’affaires et de loisirs, le transfert de la zone d’activité de Satory, intégrée dans le périmètre de l’Opération d’Intérêt National (OIN). À Rocquencourt, la transformation du POS et PLU et la mise en œuvre de la ZAC du Bourg pourront bénéficier du savoir-faire de la Communauté. L’aménagement de l’espace et les déplacements Versailles Grand Parc mettra tout en œuvre pour valoriser ses espaces naturels et protégés. Elle portera la voix de ses onze communes membres sur les grands dossiers d’infrastructures ou d’aménagement auprès de ses partenaires institu-


on Versailles Grand Parc tionnels (État, Conseil régional, Conseil général, STIF, territoires voisins). Elle participera à la création d’une agence d’urbanisme et de développement durable avec les trois autres intercommunalités concernées par l’OIN. En matière de transports, Rocquencourt a demandé à Versailles Grand Parc la mise en accessibilité de l’ensemble des arrêts de la ligne B de Phébus (Porchefontaine-INRIA) sur le territoire communal. La protection et la mise en valeur du cadre de vie Versailles Grand Parc exerce depuis cinq ans la compétence de la gestion des déchets. Son périmètre d’action sera élargi avec l’élaboration d’un plan climat, des mesures de lutte contre la pollution de l’air et la gestion des nuisances sonores. À Rocquencourt, nous comptons beaucoup sur VGP pour donner plus de poids à nos démarches visant à limiter les nuisances multiples liées à la présence de deux voies départementales à grand gabarit. Il convient aussi de noter la stabilité de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères depuis plusieurs années malgré une hausse générale des coûts. L’équilibre de l’habitat Poursuivre la création de logements sur le territoire restera l’un des objectifs de Ver-

Carte d’identité 11 communes : Bièvres, Bois d’Arcy, Buc, Fontenay-le-Fleury, Jouy-enJosas, Les Loges-en-Josas, Rocquencourt, Saint-Cyr l’École, Toussus-leNoble, Versailles, Viroflay. 173 307 habitants : Versailles Grand Parc était, au 31 décembre 2009, la plus grande Communauté de Communes de France. Territoire : 83 km² Budget de fonctionnement : 29 millions d’euros Budget d’investissement : 12 millions d’euros sailles Grand Parc grâce aux effets conjoints du Programme Local de l’Habitat Intercommunal (PLHI) et du dispositif Contrat Départemental de l’Offre Résidentielle (CDOR) mis en place par le Conseil Général. Ce mode opératoire sera complété par des actions en faveur des économies d’énergie dans le par social existant. À Rocquencourt, l’appui apporté par Versailles Grand Parc au maire dans ses démarches pour transformer la gendarmerie de Chèvreloup en logements sociaux est fort appréciable. Par ailleurs, quelques opérations ponctuelles ont déjà bénéficié d’aides financières. Le transfert d’équipements culturels et sportifs Le transfert concernera principalement les écoles de musique et certains conservatoires. Cette compétence sera renforcée par un soutien à un nombre limité de manifestations de prestige et à la diffu-

sion culturelle. Le volet sportif sera axé sur les sports de pleine nature : pistes de VTT, parcours de course pédestre, équestre, et sera également enrichi par un volet événementiel. À Rocquencourt, l’école de musique sera gérée désormais par l’intercommunalité. Ce qui permettra aux meilleurs élèves d’accéder plus aisément au Conservatoire à rayonnement régional de Versailles. L’eau potable Pour neuf des onze communes du territoire, cette compétence est déjà exercée au travers d’un syndicat mixte. Le transfert de cette compétence à l’intercommunalité n’entraînera ainsi aucune conséquence pour l’usager. Rocquencourt restera adhérent du SMG-SEVESC qui gère la distribution de l’eau sur la commune.

Une exposition en mairie du 18 au 30 janvier

Versaille Grand Pa s

La vie da

ns le

au temps

rc XIV

de Thierry

Bosque t itinérante

SARL

Exposition

1er semestre 2010 • n°107

Gouaches

de Louis

© Grand Parc Versa illes

Thierry Bosquet. À travers l’œuvre de l’artiste, les habitants pourront redécouvrir des monuments, des sites et des paysages du territoire, un témoignage du passé des communes. De magnifiques vues sont exposées, comme celle de la perspective de l’allée Royale, qui constitue une des initiatives de la communauté d’agglomération par son projet de réhabilitation. L’exposition inédite prendra place à l’hôtel de ville de Rocquencourt du 18 au 30 janvier 2010.

Gouaches

Le « Grand Parc », autrefois domaine de chasses royales créé par Louis XIV, est aujourd’hui en grande partie le territoire d’une communauté dont elle tire son nom Versailles Grand Parc, qui regroupe 11 communes et plus de 173 000 habitants partageant ce patrimoine historique. En préfiguration de son passage en communauté d’agglomération, Versailles Grand Parc, en partenariat avec ses villes membres et l’association les Amis du Grand Parc, accueille pendant 4 mois une exposition de gouaches originales de

52&48(

1&2857

5


Vie communale ZAC du Bourg Le choix de l’aménageur…

C

OMME précisé dans le dernier

bulletin communal, le dossier de ZAC a été approuvé par le Conseil municipal du 8 Juin 2009. Il s’agit maintenant de passer à la réalisation du projet. Bien des étapes sont encore à franchir avec l’aide d’un aménageur à désigner qui aura en charge la réalisation des espaces publics et la vente

des droits de construire auprès des promoteurs qui réaliseront les logements. Une consultation européenne a donc été lancée le 12 novembre En dépit des obstacles, le maire poursuit son action en dans les journaux spéciali- vue de transformer la vieille gendarmerie de sés pour permettre à tout Chèvreloup, monument historique réduit à l'état de ruine, en une cinquantaine de logements sociaux aménageur de se porter majoritairement destinés aux agents du Château de candidat. Des Versailles réponses sont attendues En parallèle, l’élaboration du PLU mi-janvier 2010. (Plan Local d’Urbanisme) va être lanLe choix définitif devrait se faire fin cée. mars, après les négociations qui Philippe Noyer seront menées avec le lauréat Maire adjoint dans le cadre du contrat à l’Urbanisme et aux Travaux de concession d’aménagement.

Un Plan Local d'Urbanisme pour bientôt

1er semestre 2010 • n°107

Le Plan Local d’Urbanisme, qu’est-ce que c’est ?

6

PLU, POS, PADD, PLHI ... autant de sigles énigmatiques qui sont autant de documents fondamentaux et qui racontent le devenir d’une ville. Notre commune vient de se doter d’une ZAC dont le dossier de création a été approuvé au Conseil municipal du 8 juin 2009. Cet aménagement situé au Bourg proposera logements et commerces à de nouveaux Rocquencourtois. Ce développement futur doit se faire en harmonie avec les quartiers existants et avec une utilisation rationnelle de nos équipements communaux. Comment organiser tout cela ? Avec le Plan Local d’Urbanisme (PLU) tel qu’instauré par la Loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000. Le PLU est un document d’urbanisme qui fixe l’utilisation des sols. Qu’elle soit ou non urbanisée, y aura-t-il des logements, des commerces, des services ? Il définit l’aménagement global de la commune dans un souci de développement durable. Il prend en compte l’urbanisme, l’habitat, les déplacements, les activités économiques

et tout ce qui fait la spécificité de notre commune. Notre commune comporte déjà un bâti constitué qui sera repris bien sûr dans le PLU, les modifications seront concentrées sur le Bourg.

Développement de l’Offre Résidentielle) passé avec le Conseil Général des Yvelines, etc.

Ancêtre du PLU : le POS Le PLU remplace l’ancien Plan d’Occupation des Sols (POS). Il est plus Le PADD pour un « urbanisme durable » riche d’informations et sera le nouveau Un PLU ne peut s’élaborer que sur la base document de référence pour l’instruction d’un PADD (Projet d’Aménagement et de des futurs permis de construire. Le POS Développement Durable). Le PADD est un délimitait les zones urbanisables, définissait des Coefficients d’Occupation projet fixant des objectifs de au Sol (COS), et fixait les servitudes et les développement pour la Commune dans contraintes que devaient respecter les les prochaines années. permis de construire. Le PADD poursuit plusieurs objectifs dont : Le Calendrier • l’équilibre entre urbanisation nouvelle Après une phase de diagnostic du territoire (la ZAC du Bourg) et constructions qui durera environ trois mois, la existantes ; constitution du PADD se déroulera au • la protection des zones vertes 2è trimestre 2010. (l’Arboretum, la forêt) ; L’élaboration et la mise en forme du PLU se • la diversité des fonctions urbaines, la poursuivra jusqu’à la fin de l’année 2010. mixité sociale, la maîtrise des L’enquête publique correspondante aura déplacements… lieu au cours du 1er semestre 2011 pour Le PADD s’articule avec les documents communautaires de Versailles Grand Parc : aboutir à une approbation définitive que l’on peut raisonnablement fixer vers la PDU (Plan de Déplacements Urbains), mi-2011. PLHI (Plan Local de l’Habitat Ph. N. Intercommunal), CDOR (Contrat de


Vidéoprotection Nous avançons… et ne sommes plus tout seuls !

Pour votre cette zone

sécurité,

est placée sous vidéo protection .

rappelions dans ces colonnes notre engagement pour l’étude et l’installation au cours du présent mandat d’un système communal de vidéoprotection. La vidéoprotection est, en effet, l’un des moyens qui contribuent à une politique de sécurité – préventive et curative – des citoyens par : • la dissuasion, pour empêcher les actions délictuelles sur le domaine public ; • l’identification possible, sinon en direct du moins a posteriori, des auteurs de ces actions. Si besoin était de se persuader de l’intérêt de la démarche, il n’est que de lire depuis un an la presse quotidienne qui relate régulièrement projets et réalisations de ce type pour des villes de toutes importances et les moyens alloués depuis peu par le Ministère de l’Intérieur. Les contacts et consultations que nous avons pris ces derniers mois

confortent les deux axes de protection de points sensibles du domaine public que nous avions identifiés : • entrées/sorties de ville : les passages obligés des véhicules ; • entrées/sorties de lieux d’études, de sports et de jeux : les enfants. Nous poursuivons nos consultations, avec un élément nouveau d’importance : nous ne sommes plus tout seuls ! En effet depuis plusieurs mois, le Bureau de Versailles Grand Parc (VGP) a été informé à plusieurs reprises de notre projet et la question de la vidéoprotection dans un cadre intercommunal posée par le Maire. Le double intérêt de la démarche (protection maillée et compatibilité des matériels d’une part, subventions majorées à l’échelle intercommunale d’autre part) est maintenant apparu tel qu’un groupe de travail

« Vidéoprotection » présidé par notre Maire vient de voir le jour au sein de VGP. Son objectif est de réfléchir en commun aux moyens raisonnables (efficacité-coût) à mettre en œuvre en termes de : • nombre et implantation de caméras; • compatibilité et évolutivité des matériels; • transmission des images et possibilité d’exploitation en direct par la police nationale; et de faire la part de ce qui devrait être communautaire et de ce qui, suivant le principe de subsidiarité trop peu souvent appliqué, resterait au niveau communal. L’année 2010 verra donc très probablement, dans ce nouveau cadre dont les Présidents de copropriété ont été informés, la prise en compte de ces réflexions pour notre projet et son lancement. Alain-Michel Lambert Premier maire adjoint

1er semestre 2010 • n°107

I

L y a tout juste un an, nous

7


Social Repas à domicile Nos repas à domicile, livrés tous les jours à nos aînés, recueillent toujours un vif succès.

La traditionnelle fête de Noël a eu lieu le 16 décembre 2009. Les enfants, en accueil régulier, ont été heureux d’accueillir leurs parents et le « Père Noël » qui leur a apporté un cadeau et tout ce petit monde a partagé un goûter dans une ambiance chaleureuse et festive.

Maghnia, recrutée pour ce service, assure cette tâche avec gentillesse, courtoisie et dévouement. Sur simple appel téléphonique à la Mairie (01 39 23 11 11), vous pouvez obtenir le passage de la préposée à votre domicile pour vous présenter le choix des menus.

Noël à l’école

Ce service s’adresse à toutes les personnes âgées. N’hésitez pas à nous contacter.

Multi-accueil Afin de répondre au mieux aux besoins des parents et depuis la rentrée, une modification a été apportée pour l’accueil de nos enfants âgés de 3 mois à 3 ans. Une structure « multi-accueil » de 10 places a été créée. Elle regroupe un accueil régulier et un accueil occasionnel (halte-garderie). Ce lieu de vie d’expérience et de découverte permet aux enfants d’enrichir leur personnalité, d’acquérir leur autonomie en compagnie

d’autres personnes, enfants et adultes. L’espace est aménagé pour favoriser leur éveil : apprendre, découvrir, évoluer. Les enfants sont encadrés par un personnel ayant reçu une formation initiale et continue des aspects sanitaires et éducatifs de la vie du jeune enfant.

La crèche permet d’offrir 20 places d’accueil régulier en plus du multiaccueil.

1er trimestre 2010 • n°107

Téléassistance

8

Afin de maintenir nos aînés à leur domicile, nous rappelons qu’un système de téléassistance, est mis à leur disposition. C’est la sécurité assurée 24 h sur 24 h.

télécommande et un transmetteur téléphonique relient l’usager à une centrale où un système informatique permet de gérer efficacement les appels.

Techniquement le système est simple, tout en étant très sûr. En quelques mots : un médaillon de

En cas de nécessité, l'utilisateur appuie sur le bouton du médaillon qu'il doit porter sur lui de jour comme de nuit.

Les intervenants des premiers secours sont immédiatement alertés. Installation gratuite Participation trimestrielle Gratuit pour les personnes non imposées. Mairie 01 39 23 11 11


Vie communale Après des travaux sur la lumière et la sonorisation

Une nouvelle ambiance au

Théâtre André-Malraux

d’ambiance vous accueille grâce à deux colonnes acoustiques en aluminium anodisé couleur champagne. Vous êtes alors informés de l’imminence du spectacle ou de sa reprise. Vous rejoignez rapidement vos places. En pénétrant dans le théâtre, deux éclairages lasers vous plongent dans une animation lumineuse de multipoints, rouges et verts, tandis qu’une musique inspirée de la nature du spectacle est diffusée. Ne vous souciez plus de l’arrêt de votre téléphone portable, la technologie en place vient de le rendre muet. Déjà, sur la scène, dans l’obscurité, un pupitre permet à l’orateur de s’adresser à l’auditoire ; il peut consulter ses notes discrètement éclairées et sa voix porte à merveille dans la salle. Deux micros VHF circulent dans les travées, et vous vous surprenez à l’interpeler de votre place. La netteté du son produit renforce votre propos. Une poursuite lumière, projetée depuis la cabine technique, se focalise sur les différents intervenants. Le spectacle commence, la couleur est partout, au

plafond, sur l’avant-scène, sur le fond de scène, du rouge, du vert, du bleu, du pastel, du tamisé, en variation, en flash, du blanc sur l’immense fond noir. Le son n’est pas en reste. Des enceintes, médium et aiguës, sont installées de part et d’autre de la scène, et d’autres dans la structure métallique derrière le rideau. Vous êtes saisis par l’harmonie et la parfaite coordination du son et de la lumière pilotés depuis la cabine technique. Le spectacle vous comble, tout est à l’unisson, mais comment cela est-il possible ? N’est-ce qu’une illusion ? Un rêve ? Non, vous ne rêvez pas ! Votre théâtre André-Malraux, inauguré voilà un quart de siècle, pourra vous accueillir cette année et vous offrir une technologie « son et lumière » entièrement modernisée. Il continuera ainsi à être la fierté des Rocquencourtois. Il a contribué à l’accroissement des activités culturelles et est devenu l’outil indispensable pour assurer le rayonnement et l’animation de notre commune. Après la rénovation de la salle pour l’amélioration du confort des spectateurs il y a

Cette réalisation, reposant exclusivement sur la toute récente technologie des LED (diodes électroluminescentes) pour ce qui concerne l’éclairage, est économe en énergie et respecte le budget que nous nous étions fixés. Nous vous invitons tous à venir découvrir le nouveau visage du théâtre André-Malraux lors des prochaines manifestations qui vont s’y dérouler. Claude Bobet Maire adjoint Vie locale et associative

Un photocopieur au service du public Depuis le 1er janvier, un photocopieur est installé dans le hall de l’Hôtel de ville, au service du public. Pour une reproduction en noir et blanc, il en coûtera 0,10 centime d’euro à l’utilisateur.

1er semestre 2010 • n°107

D

ÈS l’entrée, la sonorisation

quelques années, il était devenu urgent d’en rénover la partie technique, à savoir l’éclairage scénique, l’audiovisuel et les moyens vidéo. La municipalité s’était engagée auprès des associations concernées à entreprendre les travaux de rénovation indispensables. Tout cela a été mis en œuvre à la fin du mois de décembre. La concertation féconde de la municipalité avec les responsables des associations a privilégié le choix de la société BST qui a su s’adapter à notre attente : « un projet global qui préconise de conserver l’existant s’il s’avère adapté et qui prend en compte les spécificités de nos installations, une salle compacte aux dimensions modestes, une acoustique de qualité, un environnement de salle à ne pas bousculer ».

9


Vie communale Nous sommes tous concernés par la

propreté de notre commune !

D

ans le dernier numéro de « Vivre à Rocquencourt », nous avons terminé notre article sur la propreté de la commune par cette affirmation : « La propreté, c’est l’affaire de tous, mais tous n’en ont pas la même perception. »

1er semestre 2010 • n°107

La Municipalité de Rocquencourt s’engage dans une « démarche propreté », en participant à une Commission nationale créée à l’initiative de la Ville de Versailles, et dont le but est de définir tout d’abord des Indicateurs Objectifs de Propreté (IOP), puis ensuite d’échanger les expérien-

10

ces des diverses Communes participantes - plus de 50 - dont Paris, l’agglomération lyonnaise, Strasbourg , Le Havre, Bourges, Charleville-Mézières, Toulon, etc., afin de définir les actions adaptées pour atteindre nos objectifs de propreté dans notre commune. Avant même que ce dernier point soit abordé, une constatation ressort des discussions entre Municipalités, quel que soit leur nombre d’habitants : l’incivilité des citoyens constitue l’obstacle majeur à la propreté d’une commune !

Cette affirmation mérite d’être méditée, et nous aurons de nombreuses occasions d’y revenir. Nous allons nous efforcer de trouver des moyens adaptés à notre environnement pour remédier à cette situation, tout en reconnaissant que notre commune mérite dès aujourd’hui de figurer au tableau d’honneur des villes propres ! Eva Bistagne, Denis Lehoux, Conseillers municipaux


Scolaire École maternelle

Salle informatique Nous remercions chaleureusement le Sénateur Alain Gournac pour sa participation à l'installation de la nouvelle salle informatique dernier cri mise à disposition des enfants de l'école élémentaire Chèvreloup.

Restaurant scolaire

Céline DIDIER, nouvelle directrice de l'école maternelle, s'exprime : « En juin dernier, j’ai appris avec plaisir ma nomination au poste de directrice de l’école maternelle Chévreloup. Depuis la rentrée j’apprécie chaque jour de pouvoir enseigner dans le cadre agréable qu’offre la ville de Rocquencourt. Il est plaisant de travailler dans une commune à taille humaine, qui favorise les échanges et les contacts entre les personnes. »

Le nouveau contrat avec la Société Avenance est effectif depuis le 16 novembre 2009 et se concrétise par une nouvelle composition des repas telle que suggérée par les parents d'élèves.

Centre de loisirs Le centre de loisirs a bénéficié d'une complète rénovation aux dernières vacances. Les couleurs acidulées lui ont donné un aspect gai et pimpant. La nouvelle distribution des locaux apporte espace et convivialité. La future cuisine amènera la touche finale à l'ensemble.

Deux visites vont être organisées pour la classe de CM2 de Madame de Bloteau pendant l'année scolaire : - Verdun pendant 2 jours en collaboration avec les associations "l'Union Nationale des Combattants" et "le Souvenir Français" section Le ChesnayRocquencourt ; - L'Assemblée Nationale sous la houlette de notre député, Madame Colette Le Moal.

1er semestre 2010 • n°107

Sorties classes de CM2

11


Environnement Les botaniques de Chèvreloup en avril 2010

1er semestre 2010 • n°107

L

12

es 3 et 4 avril 2010, l’Arboretum de Chèvreloup, Muséum National d’Histoire Naturelle, accueillera 60 pépiniéristes et horticulteurs producteurs de plantes exceptionnelles. Ces professionnels ont à cœur de participer à la conservation et à la multiplication de la diversité végétale en proposant aux amateurs des plantes rares ou méconnues. Durant ces deux jours, des conseils de jardinage, des visites des collections d’arbres, des ateliers pour les enfants et un grand jeu de piste botanique seront assurés par les botanistes, techniciens et jardiniers de Chèvreloup. Le partenariat entre le Muséum et l’association des pépiniéristes collectionneurs permettra, dans la très belle région Île-de-France, d’accueillir sur un site prestigieux une diversité unique de végétaux à des prix compétitifs et de trouver des renseignements sur leur culture, directement de la part des cultivateurs et des introducteurs en faveur de tous les amateurs de plantes. Véritable musée de l’arbre vivant, l’Arboretum de Chèvreloup s’étend sur 200 hectares au nord du Domaine de Versailles. Géré par le Muséum National d’Histoire Naturelle, il renferme 2 500 espèces et variétés d’arbres originaires des zones tempérées et froides du monde entier. C’est l’une des plus importantes collections d’arbres en Europe. L'Arboretum est un site d'observation privilégié de toutes les espèces arboricoles de régions tempérées et froides de l'hémisphère Nord : 217 espèces européennes, 37 du Caucase, 500 de Chine, 460 de Japon et de Corée, 700 d'Amérique du Nord. Sans compter les cèdres de l'Atlas, les pins et les rhododendrons...

MUSÉUM NA AT TIONAL D’HISTOIRE NA AT U R E L L E

Aspeco

DÉPARTEMENT DÉP PART PA A TEMENT DES ES JARDINS BOTANIQUES BOT OT TA ET T ZOOLOGIQUES UES

Mftt CCpubojrvft Mf pubbojrrvf r ft eeff Di Diwsfmpvq  fmp wsf m vq 4 fu 5 bwsjm bwwsjm 3121 3121

mb cjppejwtfnstfmmmjumjjggssfsftt jofs mb Kbsejo u m ouf kbsejo ; qmb

Mft bcfjmmft bv

L_ik[b ž 8_Xb_ej^„gk[ Y[djhWb[ Zk Ckiƒkc dWj_edWb ZÊ^_ije_h[ dWjkh[bb[ FWh_i (&&/

Fyqptjujpo.wfouf Fyqp ptjujpo.wf ptjujpo wffouf ef qmbouft q eff dpmmfduj dpmmfdujpot pot Dpot tfjmt ef kb bsejobhf Dpotfjmt kbsejobhf UUpvu pvu p tvs bcfjm mmft fu svd dift bv kb bsejo bcfjmmft svdift kbsejo Wjtju ft hvjef e ft Wjtjuft hvjeft Bufmj jfs kbsejobhf kbsejobhf qpvss mft fogbout Bufmjfs

Bscpsfuvn Bs cpsfuvn ef Diws Diwsfmpvq sfmpvq 41 spvuf ef WWfstbjmmft f fstbjmmft 89 261 Spdrv Spdrvfodpvsu vfodpvsu Cvtt ; mjhof C0I I efqvjt mftt 4 hhbsft bsft ef WfstbjmmftWfstbjmmftbjmmft bss‘uu QQbsmz bsmz JJ Fousf 9 € 0 Ubsjg Ubsjg sevju sevju 7 € Tbnfej ejnbodif Tbn nfej fu ejnb bodif ef 21 i ‰ 2: i SSfotfjhofnfou fotfjhofn fou 12 4: 66 6 64 9 1

xxx/noio/gs x x x/ n o i o / g s

x xxx/btqfdp/ofu x x/ b t q f d p / o f u

Au rendez-vous du printemps 2010

« Jardiner la biodiversité »

Les 3 et 4 avril 2010 Tarif : 8 € (tarif réduit 6 €) Pavillon d’accueil de Chèvreloup, 30 route de Versailles à Rocquencourt Parking, pique-niques autorisés, collation. Vélos autorisés, animaux domestiques interdits même tenus en laisse


Europe Quels changements pour nous, Européens, après la ratification du Traité de Lisbonne ? Après un laborieux processus de ratification, le Traité de Lisbonne est enfin entré en vigueur le 1er décembre dernier. « Vivre à Rocquencourt » (VR) a demandé à Pierre Contat, membre du Mouvement Européen, ce que cet événement signifie pour les près de 500 millions de citoyens de l’Union Européenne. Ministres et le Parlement Européen. Tout d’abord, le Conseil des Ministres siège dorénavant en public, ce qui est un facteur de transparence et de démocratie : nos ministres, de retour dans leur pays, ne peuvent plus afficher par démagogie des positions contraires à celles qu’ils ont eues lors des séances du Conseil. Et surtout le Conseil peut prendre dans un plus grand nombre de domaines des décisions à la majorité qualifiée . Pour 96 articles, au lieu de 63 auparavant, l’unanimité n’est plus requise. Il est impossible d’énumérer ici tous les nouveaux articles ne requérant plus l’unanimité, mais, à titre d’exemple, citons-en deux : l’élection du Président du Conseil Européen par ses pairs, l’élaboration d’un programme spatial européen... Certes, il s’agit là d’une nouvelle délégation de souveraineté à l’Union, mais c’est la condition pour qu’elle soit moins souvent paralysée par le veto d’un pays membre : nous sommes 27 aujourd’hui, sans doute une trentaine demain ! Le Parlement Européen, dont les membres sont élus au suffrage universel direct, est l’organe démocratique par excellence des institutions de l’Union. Le Traité porte de 33 à 73 le nombre d’articles sur lesquels il peut légiférer, en « codécision » avec le Conseil des Ministres. Là aussi impossible d’énumérer les 40 nouveaux domaines de « codécision ». Citons à titre d’exemples : la Politique Agricole Commune, le contrôle aux frontières... VR : vous avez dit délégation de souveraineté. Ce qui reste de compétence aux États membres est-il clair ? PC : avec le Traité, le partage des compétences est nettement clarifié. Ainsi le texte distingue et énumère les compétences exclusives de l’Union, où celle-ci légifère seule,

les compétences partagées entre l’Union et les États membres, ceux-ci intervenant dans les cas où l’Union n’est pas intervenue, enfin les compétences restant du domaine des États, mais où l’Union peut éventuellement intervenir à titre d’appui et de coordination à la demande des États. En outre le Traité prévoit un contrôle du respect du partage des compétences, exercé a priori par les parlements nationaux, sur les projets législatifs de l’Union. VR : Y a-t’il d’autres dispositions dignes d’être signalées ? PC : elles sont nombreuses. Citons, sans pouvoir entrer dans les détails : l’officialisation de l’Eurogroupe (gouvernance de la zone euro), le droit d’initiative citoyenne (référendum populaire paneuropéen), diverses dispositions d’ordre social telles que la notion de service d’intérêt économique général (services publics), diverses avancées dans le domaine de la Défense, des clauses passerelles et de flexibilité (évolution du traité par décision interne) et une clause de retrait possible d’un État membre, possibilité d’une coopération accrue en matière judiciaire... En conclusion, je voudrais mettre l’accent sur la référence dans le traité à la Charte des Droits Fondamentaux, élaborée lors du Traité de Nice, mais qui devient maintenant juridiquement contraignante (sauf, hélas, pour le Royaume-Uni, la Pologne et la République Tchèque). C’est cette charte qui, au-delà de nos intérêts économiques, commerciaux et sécuritaires, définit les valeurs donnant un sens à ce grand projet politique d’union des pays de l’Europe. C’est autour de ces valeurs que l’on peut espérer rassembler les citoyens de l’Union « unis dans la diversité », suivant la devise de l’Union.

1 Hermann VAN ROMPUY, ex Premier Ministre belge. 2 Le Conseil des Ministres réunit les ministres des 27, concernés par le dossier traité : par exemple les 27 ministres des transports, les 27 ministres des finances, etc 3 Catherine ASHTON, britannique, ex Commissaire Européen au Commerce. Majorité constituée par au moins 55 % des États membres, représentant au moins 65 % de la population de l’Union.

1er semestre 2010 • n°107

VR : que faut-il retenir avant tout des dispositions du traité ? Pierre CONTAT : l’opinion publique retient avant tout que l’Union Européenne a maintenant un Président 1. C’est un progrès de pouvoir mettre un visage sur cet ensemble politique complexe. Cependant, ce nouveau président du Conseil Européen (Conseil composé des chefs d’état et de gouvernement des 27), désigné par ceux-ci pour 2 années et demie, renouvelables une fois, n’a pas de pouvoirs particuliers. Et cela ne met pas un terme à la présidence tournante semestrielle du Conseil des Ministres 2, qui est, avec le Parlement Européen, le véritable organe législatif de l’Union. Cependant il est bon que le Conseil Européen ait en son sein un « facilitateur » à temps plein et que l’Union soit rassemblée autour d’une autorité morale. Il y a aussi un « Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité », une sorte de ministre des affaires étrangères 3. Il est vice-président de la Commission Européenne, et surtout il est doté d’un service diplomatique, car l’Union a dorénavant une personnalité juridique internationale. Ce point est très important (possibilité de signer des accords internationaux, d’avoir un représentant dans les instances internationales, de regrouper à terme les représentations diplomatiques des 27...). Cependant, cette fonction ne sera véritablement efficace que le jour où l’Union sera capable de définir une véritable politique étrangère commune ! VR : mais, pour vous, quelles sont donc les dispositions les plus importantes ? PC : ce sont celles qui tendent à améliorer notablement le processus décisionnel de l’Union. Nous avons vu plus haut que les deux organes législatifs sont le Conseil des

13


Cérémonies Rocquencourt :

la victoire finale de l’Empire

L

E 10 juillet dernier s’est tenue

1er semestre 2010 • n°107

place Exelmans, rue de la Sabretache, devant notre stèle commémorative, une cérémonie militaire empreinte d’une grande dignité et d’une certaine majesté. Le détachement de l’unité des chasseurs de l’Armée de terre basée à Verdun, en route pour le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées, s’était invité à Rocquencourt pour honorer ses militaires les plus valeureux et pour nous rappeler que son régiment avait connu sous les ordres du général

14

Exelmans, en 1815, une gloire éphémère, lors de la bataille de Rocquencourt. Cette cérémonie, à laquelle était conviée la municipalité, réunissait quelque 50 hommes de troupes en tenue d’apparat encadrés par une dizaine d’officiers supérieurs dont plusieurs généraux. Après les remises solennelles de décorations, une évocation de la bataille de Rocquencourt fut prononcée devant la stèle qui décrit l’événement. Le 14 juillet, ce régiment de chasseurs défilait sur les Champs-Élysées devant le char « Rocquencourt », symbole de la libération du pays. Que d’événements à Rocquencourt ! Claude BOBET

11 novembre 2009 Commémoration de l’Armistice de 1918


Pratique Publications municipales

ouert e ueinvcr r q v i c V o Và R A

G

A

M

I

Z

N

Agence postale

E

Un point poste est à votre disposition en mairie. Vous pouvez y effectuer :

• « Vivre à Rocquencourt » • « Mini guide des Associations » • « Guide de la Ville » • « Vivre à Rocquencourt Magazine »

Achat de timbres ;

n 2009

l - N°

Jui 106 -

estrie

Ces brochures gratuites peuvent être obtenues en mairie. Merci de joindre à votre demande une enveloppe pré-timbrée.

les - sem

nicipa

ons mu

ati Inform

Affranchissement des lettres et colis (uniquement pour la France) ; Instances des colis et des lettres recommandées ; Achat de « colissimo » et « prêts à poster ».

Contact : Hôtel de Ville, 2 place de l’Hôtel de Ville 78150 Rocquencourt 01 39 23 11 11

Lundi, mardi, mercredi, vendredi : 8 h 30–12 h • 13 h 30–17 h Jeudi : 8 h 30–18 h Samedi : 8 h 30–12 h 30

Horaires d’ouverture de la Mairie : Lundi, mardi, mercredi, vendredi : 8 h 30–12 h • 13 h 30–17 h Jeudi : 8 h 30 à 18 h sans interruption Samedi : 8 h 30–12 h 30

Allo monsieur le maire ! composer le

08 100 78150

Pour les opérations financières et les envois à l’Étranger, s’adresser à La Poste du Chesnay, 15 rue Pottier – 78150 Le Chesnay

« Vivre à Rocquencourt Magazine » et les dernières éditions des publications municipales sont consultables et téléchargeables depuis la page « Le Kiosque » du site officiel de la mairie de Rocquencourt.

Les informations municipales sont sur le site officiel

1er semestre 2010 • n°107

www.mairie-rocquencourt.fr

15


Saint-Nicolas

5e fête de la Saint-Nicolas : un franc su circonstance, par un orchestre de cuivres de la « Musikverein Schönaich » qui a également interprété, pendant l’après-midi et jusqu’à la clôture de la fête, un florilège de son répertoire devant une assistance nombreuse et ravie. Rendez vous, le 4 décembre prochain, pour la 6e Fête de la SaintNicolas ! Bonne Année à tous ! Nicole et Roland Huguet UELQUE 500 personnes sont venues à la Fête de la SaintNicolas, le 5 décembre dernier. Dès 10 heures, un groupe de musiciens tout spécialement venu de Schönaich, répondant ainsi à l'invitation du Comité de Jumelage, a ouvert la fête. Un peu plus tard, la salle des mariages de la mairie a résonné aux notes joyeuses des chants entonnés par les enfants des classes de maternelle, puis de l’école élémentaire. Un joli brouhaha a accompagné la mise en place des deux

1er semestre 2010 • n°107

Q

16

groupes. De nombreux parents étaient présents, nous les remercions de leur participation. Nos remerciements vont également aux enseignants du Groupe Scolaire de Chèvreloup, qui ont encadré cette belle matinée. Les Associations s'étaient mobilisées : confections de sablés (plus 5 000 !), vin et jus de pommes chauds, crêpes, barbe à papa, et bien sûr, parents et enfants ont apprécié les œuvres

présentées, préparées de longue date dans le cadre de l'Atelier de la SaintNicolas par les jeunes artistes de l’école élémentaire. Cette journée, éclairée par un superbe rayon de soleil, fut ensuite animée par une remarquable prestation de la Chorale de Rocquencourt accompagnée pour la


1er semestre 2010 • n°107

uccès

17


1er semestre 2010 • n°107

Pêle-mêle

18


19

1er semestre 2010 • n°107


Sport L’USMR et le jumelage

T

S

V

USMR

en 2009… Pierre Curvat. La découverte de Paris en bateaumouche, la photo souvenir au pied de la Tour Eiffel et, sport oblige, la visite guidée du Stade de France ont enthousiasmé nos jeunes visiteurs avant l’incontournable promenade à bord du petit train qui permet de rejoindre, sans fatigue, les lieux les plus éloignés de l’ensemble exceptionnel du parc du Château de Versailles.

C’

ÉTAIT prévu de longue date… Dans le cadre des échanges sportifs organisés par l’USMR avec le Comité de Jumelage, les jeunes footballeurs de Schönaich (40 filles et garçons) sont venus à Rocquencourt, pendant les vacances de la Toussaint, accompagnés de leurs parents et amis, et de leurs entraîneurs, Gudrun Wendel , Petra et Rudi Brunner, et Otto Lauxmann. Accueillis à leur arrivée par JeanFrançois Peumery, maire, entouré de membres du Conseil municipal et des représentants de l’USMR et du Comité de jumelage, ils ont été

dirigés vers leurs structures d’accueil. Ce fut le début d’un séjour à l’emploi du temps chargé. Au plan sportif, tournois et matches amicaux ont rassemblé les joueurs du TSV Schönaich et de l’USM Rocquencourt sur la pelouse du stade Brunot, ainsi qu’au gymnase

1er semestre 2010 • n°107

… et en 2010

20

L’

USMR recevra les sportifs du « Lauftreff » de Schönaich qui participeront, le dimanche 11 avril, à la 34e édition du Marathon de Paris. Et ce sera l’occasion de célébrer avec la Municipalité et le Comité de Jumelage, le 10e anniversaire du jumelage entre Rocquencourt et

Schönaich. Nous participerons également à la célébration de cet anniversaire à Schönaich les 2, 3 et 4 juillet prochain en accompagnant un groupe de jeunes footballeurs (U 18) qui se joindront activement et sportivement aux festivités qui seront organisées.

Nous remercions Christina Fuchs pour sa participation à la réalisation de cette page.

Contact : Yves Béraud 06 60 54 41 46


Der USMR und die Partnerschaft 2009…

G

EPLANT war es schon seit

längerem… Im Rahmen des sportlichen Austausches haben der USMR und das Comité de Jumelage erneut ein Treffen mit Schönaicher Jugendfußballern organisiert. 40 Jungen und Mädchen der Schönaicher Jugendfußballabteilung waren in den Herbstferien in

Begleitung von Eltern, Freunden und ihren Trainern, Gudrun Wendel, Petra und Rudi Brunner sowie Otto Lauxmann zu Gast in Rocquencourt. Nach ihrer Ankunft wurden Sie von Bürgermeister Jean-François Peumery, Mitgliedern des Gemeinderates und Repräsentanten des USMR und des Comité de Jumelage empfangen und über das vorgesehene Programm unterrichtet.

in sportlicher Hinsicht natürlich die Führung im Stade de France, sondern auch die Spazierfahrt im kleinen Zug durch den Parc de Versailles, die es einem ermöglicht, ohne müde zu werden den außergewöhnlichen Anblick des großen Geländes zu genießen, haben unsere jugendlichen Besucher begeistert.

Ein schöner Aufenthalt mit einem ausgefüllten Programm begann. Fußballturniere und Freundschaftsspiele, die im Stadion Brunot sowie im sporthalle Pierre Curvat stattfanden, haben die Jugendlichen des TSV und des USMR sportlich zusammengeführt. Nicht nur die Besichtigung von Paris vom Flussboot aus, das Erinnerungsphoto am Fuße des Eiffelturms und

D

ER USMR erwartet die Sportler des Lauftreffs Schönaich, die am Sonntag, 11. April 2010 am 34. Paris Marathon teilnehmen. Diesen Besuch werden wir zum Anlass nehmen, um zusammen mit der Gemeinde und dem Comité de Jumelage den 10. Geburtstag

unserer Partnerschaft zu feiern. Im Gegenzug werden wir an der Jubiläumsfeier, die voraussichtlich am ersten Juli-Wochenende in Schönaich stattfindet, mit unseren Jugendfußballern (U18) dabei sein. Unsere jungen Sportler werden dann aktiv am Programm der Feierlichkeiten mitwirken.

Wir bedanken uns bei Christina Fuchs für ihre Teilnahme an der Durchführung dieser Seite.

Contact : Yves Béraud 06 60 54 41 46

1er semestre 2010 • n°107

… und in 2010

21


Sport Le Judo et le Jujitsu à Rocquencourt

Q

UAND on pousse la porte du dojo, c’est le portrait d’un homme … plutôt âgé, dont la posture inspire le respect, Jigoro Kano, le fondateur du judo, qui attire le regard. Le code moral du judo, dont on peut lire les valeurs humaines inculquées dans cet endroit, est affiché à ses côtés. Des enfants en kimonos bardés de ceintures de couleur combattent en s’agrippant les uns aux autres et en riant. L’ambiance est plutôt détendue, mais de temps en temps une voix masculine les rappelle à l’ordre et donne des consignes … Le calme s’installe et l’ambiance redevient studieuse…

1er semestre 2010 • n°107

Le Jujitsu : techniques de la souplesse

22

Art martial, dont est issu le judo moderne, le jujitsu est aussi un sport de détente et de défense. Inventé et utilisé par les samouraïs sur les champs de bataille, la discipline est basée sur la maîtrise du mouvement et l’utilisation de la force de l’adversaire. Ses techniques, souvent spectaculaires, sont efficaces pour se défendre et faire fasse à d’éventuelles agressions. La pratique régulière du jujitsu permet d’entretenir sa forme physique, d’acquérir confiance et maîtrise de soi et d’apprendre des méthodes pratiques de selfdéfense.

Le regard se porte alors vers le portrait et le code moral et on ressent comme chaque judoka, quelque soit son grade et son niveau, les sentiments de sérénité et de respect que ce lieu impose. Encadrée depuis deux ans par une nouvelle équipe de dirigeants et de professeurs, la section Judo–Jujitsu de l’USM Rocquencourt est en plein essor puisque l’effectif est passé de 34 à 70 adhérents en deux saisons. Elle propose des cours de judo aux plus jeunes dès l’âge de 4 ans et des cours de ju jitsu, discipline de self défense, aux adolescents à partir de 16 ans et aux adultes. Pour se développer, la section a travaillé sur la qualité pédagogique et la diversité technique des cours, la formation des professeurs et des dirigeants et la participation aux compétitions. Loïc, ceinture noire 2e dan, professeur breveté d’État, est assisté de Jérôme, ceinture noire 1er dan, en contrat d’apprentissage. Tous les deux sont des passionnés et ont à cœur de transmettre leur savoir aux élèves. Les cours de judo se succèdent toute la journée du mercredi, en commençant par les babys judo et en terminant par les plus grands, avec toujours le même dynamisme qui anime l’équipe. Conjointement, la section jujitsu s’est développée avec la création d’un 2e créneau horaire dans la semaine et des cours tournés vers des méthodes de self

CODE MORAL DU JUDOKA

LA POLITESSE LE COURAGE LA SINCÉRITÉ LE CONTRÔLE DE SOI L’HONNEUR LA MODESTIE L’AMITIÉ LE RESPECT défense accessibles à toutes et à tous. La participation aux compétitions s’est accentuée avec notamment l’inscription des catégories « benjamins » et « minimes » aux coupes officielles. Ces compétitions nous ont d’ailleurs confirmé que le club avait un potentiel prometteur puisque plusieurs jeunes sont déjà monté(e)s sur le podium. Compétition des secteurs de ligue « benjamins » (15 novembre à Chanteloup) • Stanislas de Camaret : 1er de son groupe Compétition amicale d’Issou – catégorie « poussin(e)s » (18 octobre) • Héloïse Poras : 1re de son groupe • Thomas Petit : 2e de son groupe • Hugues Capitaine : 2e de son groupe • Kevin Borez : 3e de son groupe En dépit de son évolution, la section tient à garder la tête froide et veut privilégier avant tout son esprit familial, en restant à l’écoute de ses adhérents et familles, et en mettant l’accent sur les valeurs qui lui sont

chères : convivialité, entraide et respect.


Nos projets La section souhaite poursuivre son développement en proposant des cours de qualité axés vers le sport de détente, mais aussi pour ceux qui le souhaitent, avec la possibilité de se diriger vers la filière de la compétition. Afin de préparer

correctement nos sportifs, nous avons prévu des créneaux horaires supplémentaires axés notamment sur l’entraînement à la compétition. Un logo club est actuellement à l’étude pour que nos sportifs puissent défendre avec fierté nos couleurs. En fin de saison, comme au printemps dernier, la section organisera une journée « portes ouvertes » au Centre de Sports et Loisirs, et proposera au public « enfants » des démonstrations de judo et jujitsu, tout aussi spectaculaires que techniques.

Le judo : savoir-être et bonne conduite Pouvant être pratiqué très jeune, le judo est une activité d’éveil, ludique et conviviale, qui contribue au bon développement physique et intellectuel de l’enfant. Le code moral, indissociable de l’apprentissage sportif du judo, enseigne à l’enfant les règles de savoir–être et de bonne conduite. Ainsi, l’activité aide l’enfant à créer autour de lui un climat de confiance et il va découvrir la relation avec les autres en toute liberté. En développant sa concentration, sa motricité et son équilibre, l’enfant se construit en prenant progressivement conscience de toutes ses possibilités.

École de

Tennis

La section en chiffres • Équipe « baby judo » (4-5 ans) : 12 enfants • Équipe « mini-poussins » et « poussins » (6 à 9 ans) : 23 jeunes • Équipe « benjamins » et « minimes » (+ 10 ans) : 9 jeunes • Équipe « jujitsu » : 26 adhérents (adolescents et adultes)

Informations pratiques Les cours de judo ont lieu au « dojo » du CSL, 12 rue de la Sabretache, tous les mercredis du calendrier scolaire : • de 9 h 30 à 10 h 30 : baby judo • de 10 h 30 à 12 h 00 : 6 à 9 ans • de 13 h 30 à 15 h 00 : plus de 10 ans Une liaison avec le Centre de Loisirs est prévue pour accompagner les enfants au dojo. Les cours de jujitsu ont lieu deux fois par semaine, le mardi et le vendredi de 20 h 00 à 21 h 30. Contacts : Jean-Luc Petit 06 07 32 66 76 (président) Serge Arnold 06 60 05 28 01 (trésorier) Sophie Catonnet 01 39 54 29 25 (bureau USMR)

Des nouvelles de la section

Tir à l’arc

L

A fréquentation est toujours

maximale, les stages de formation sont très appréciés et malgré le froid de l’hiver l’ambiance est au beau fixe. Contact : Henri Percept 01 39 54 90 38 Sophie Catonnet usmr-tennis@wanadoo.fr

ELLE réussite pour le club de tir à l’arc cette année ! L’équipe féminine de la section Tir à l’arc de l’USM Rocquencourt, après avoir atteint la 3è place au concours départemental, a disputé la finale d’Île-de- France le 13 septembre dernier à Villiers Saint-Frédéric et s’est qualifiée pour concourir en Division Régionale Honneur en 2010 ! Forts de ce succès, les hommes présenteront également, cette saison, une équipe masculine au concours des Yvelines. Bonne chance messieurs !

Rappelons que la section Tir à l’Arc, créée il y a 10 ans à la rentrée de la saison 1998-1999, poursuit les cours d’initiation et de perfectionnement tout les mercredis du calendrier scolaire de 19 h 30 à 22 h 30. Contact : Anne-Laure Demelier 01 39 18 95 14

1er semestre 2010 • n°107

B

23


1er trimestre 2010 • n°107

Vie culturelle

24


1er trimestre 2010 • n°107

Légendes à venir

25


Associations Une rentrée riche en événements L’ACCR dont la vocation est, rappelons-le, culturelle, artistique, littéraire et musicale, propose dès le mois de septembre des ateliers d’art et organise tout au long de la saison des manifestations qui sont proposées au théâtre André-Malraux.

D

EPUIS la « Journée Portes ouvertes » des associations où nous avons présenté l’ensemble de nos activités, nous n’avons pas été en mesure d’ouvrir les cours de peinture sur porcelaine, encadrement et cannagepaillage faute d’un effectif suffisant pour animer ces ateliers. En revanche, les cours d’enluminure, peintureaquarelle, création de bijoux et danse sont dispensés aux jours et heures précisés sur le mini-guide 2009-2010. Et il est toujours possible de s’inscrire et de se renseigner en appelant le numéro 06 80 16 78 21.

Pour sa 25e edition, et sous le soleil, la Brocante Saint-Matthieu a réuni plus de 150 exposants et attiré de très nombreux visiteurs et chineurs.

1er semestre 2010 • n°107

Un très large public est venu apprécier le concert donné au théâtre AndréMalraux par le groupe AFTERBEAT. Cet ensemble anglais, qui se produit dans toute l’Europe depuis quelques années, nous a entraînés quarante ans en arrière dans l’ambiance des années 60 et nous a fait revivre la fabuleuse époque des Beatles. Nous sommes très fiers d’avoir présenté ce groupe après son passage à l’Olympia en 2004.

26

En octobre et novembre, nous avons inauguré un cycle de 6 conférences consacré aux « Rencontres avec l’Histoire ». Les prochaines conférences auront lieu les 15 janvier, 5 mars, 23 avril et 11 juin 2010 au théâtre André-Malraux.

L’exposition annuelle, consacrée à la peinture, la sculpture, la photographie et la littérature, était réservée aux artistes de Rocquencourt et de Schönaich, notre ville jumelle. Vingt artistes rocquencourtois et allemands ont exposé leurs œuvres pendant quatre jours et rencontré un public de connaisseurs. Le 21 novembre, le théâtre AndréMalraux a prêté son cadre au concert donné par l’ensemble PHILIDOR composé d’artistes renommés qui ont

interprété des œuvres de Rossini, Pleyel et Beethoven sur leurs instruments à vent anciens (flûte, clarinette, cor naturel et basson). Une semaine plus tard, la musique était toujours à l’honneur avec la Chorale de Rocquencourt, sous la direction d’Alain Pfohl, et la Schola Cantorum di Calcio, sous la direction de Gianluigi Consolandi, qui nous ont présenté un florilège de leur répertoire profane, religieux, classique et


moderne en interprétant des œuvres de F. Schubert, W.A. Mozart, B. Britten, J. Brahms, M. Fugain, C. Saint-Saëns, A. Adam, G. de Marzi, … La Chorale de Rocquencourt a également largement participé aux animations musicales présentées dans le cadre de la Fête de la Saint-Nicolas. D’éminents conférenciers viennent régulièrement nous parler de l’Égypte et d'Alexandrie et nous faire découvrir des hypothèses nouvelles sur la construction de la grande pyramide.

Le théâtre a clôturé l’année 2009 avec la présentation d’une pièce d’Agatha

Christie « La toile d’araignée » par la troupe de la Mimesis.

Et le rideau se lève sur l’année 2010 OUS aurons le plaisir de com-

mencer l’année 2010 au théâtre André-Malraux, le vendredi 15 janvier à 20 h 30, avec la troisième conférence de la série « Rencontres avec l’Histoire » dont le thème sera « Les favorites des Rois de France ». Pascal Arnoux, conférencier et historien, nous livrera quelques secrets et nous fera découvrir l’influence que certaines de ces femmes ont eue sur nos rois et sur l’Histoire. Lever un coin du voile sur les secrets des favorites de nos rois ne pouvait être réalisé en une seule conférence et nous en avons programmé une seconde le vendredi 5 mars prochain.

Réservez vos places dès à présent au 01 39 43 84 53 ou 01 39 23 11 11 (10 € et un tarif étudiant et scolaires à 5 €) Pour terminer le mois de janvier, le mois de janvier « Les Compagnons du Triangle » interpréteront une très belle pièce de Ray Cooney « Impair et Père » (voir encadré) au théâtre André-Malraux. Le samedi 13 février à 20 h 45 au théâtre André-Malraux, Catherine et

Laurent Camus vous convient à leur nouveau spectacle « Danse avec les Dieux » composé d’une trentaine de numéros de danse et de chant interprétés par une trentaine d’artistes avec pour toile de fond les diverses croyances et religions. Réservez vos places dès à présent au 01 39 54 77 85 (22 € et un tarif étudiant et moins de 18 ans à 18 €) Contact : Jean Steib 01 30 56 68 52

Un rendez-vous incontournable

Les Compagnons du Triangle dans

« Impair et Père » C’est le cirque à l’hôpital ! Vaudeville écrit par Ray Cooney, auteur britannique dont le maître à penser est Feydeau. Des situations délirantes attendent le docteur Pierre Jouffroy dans sa clinique. À l’heure où cet éminent chirurgien est sur le point de recevoir la Légion d’Honneur, une jeune fille de 18 ans fait irruption dans sa vie. La pièce vous sera présentée : les 22, 23, 29, et 30 janvier en soirée et les 24 et 31 janvier en matinée Réservez vos places dès maintenant en appelant 01 39 54 39 01 ou 01 39 23 11 11 (10 € et un tarif étudiant et scolaires 5 €)

1er semestre 2010 • n°107

N

27


Associations Beaucoup de « petits nouveaux » !

L

a saison 2008-2009 s’est terminée de façon fort agréable à l’Accueil de Rocquencourt. L’équipe « visites » avait organisé une merveilleuse journée à Melun. Au programme : visite d’un atelier de verrier, déjeuner sur un bateau au fil de la Seine, et promenade au travers des forêts et des lacs en petit train de « La Belle Époque ». Les participants étaient nombreux, l’ambiance on ne peut plus gaie et conviviale : une réussite complète. La rentrée fut très active. De nombreuses personnes sont venues

nous retrouver mi-septembre à la Journée « Portes ouvertes » des associations, s’inscrivant, soit à l’atelier de cuisine, au groupe d’échecs, à la conversation en langue étrangère, aux visites, ou encore à l’informatique…. Les activités sont multiples à l’Accueil ! La toute dernière née a eu beaucoup de succès : le groupe de « scrabble » réunit tous les vendredis depuis début octobre une bonne douzaine de personnes en toute décontraction. Convivialité, détente, et plaisir de se retrouver. Si cela vous

Bibliothèque pour tous

1er semestre 2010 • n°107

Le nouveau polar viendrait-il du froid ?

28

Les nouveaux policiers désabusés, critiques de leur environnement, doutant d’eux-mêmes nous entraînent dans les brumes norvégiennes ou l’obscurité islandaise. Camilla Lackberg, Jo Nesbo, Arnaldur Indridason, Karin Fossum ou Stieg Larson, tous ces auteurs scandinaves, et d’autres, sont présents à la Bibliothèque de Rocquencourt, ainsi que les prix littéraires

de la rentrée. La bibliothèque s’enrichit chaque mois d’une quinzaine d’ouvrages choisis de manière à offrir aux lecteurs un large éventail d’auteurs français ou étrangers : romans, biographies ou documents. Ouverture Mardi, mercredi de 15 h 30 à 17 h 30 Jeudi de 17 heures à 19 heures Samedi de 10 h 30 à 12 heures Vacances scolaires, le jeudi Le mercredi, les enfants peuvent venir lire même s’ils ne sont pas inscrits. Contact : Francette Arrondeau 01 39 55 32 77 famille.arrondeau@gmail.com

tente, venez essayer le temps d’une séance … Tout le programme de notre association est détaillé sur notre site : www.accueil-rocquencourt.org, et vous pouvez venir nous retrouver à nos permanences tous les mardis et vendredis de 10 heures à 12 heures (sauf vacances scolaires) à la Maison des Associations. Tél : 01 39 23 11 46 Vous pouvez également nous contacter sur notre adresse mail : accueil.rocq@wanadoo.fr Contact : Catherine Lasvignes 01 39 55 17 75

« Rire 78 » invité d'honneur du 40e anniversaire de l’ouverture du centre commercial de Parly 2 L'Association des commerçants de Parly 2, présidée par M. Franck Delvau, a fêté ses 40 ans, le 25 novembre dernier, à "La Grande Scène", au Chesnay. La soirée fut animée par des artistes de la troupe de « Rire 78 » : Éric Antoine, illusionniste, Christian Gabriel et sa marionnette Freddy, ventriloque, Éric Bouvron, humoriste plein de sensibilité et le percussionniste Mathos et ses danseurs africains. Ces artistes furent tous lauréats du « Festival d'humour et de café-théâtre » de Rocquencourt.


Feu de tout bois Les Amis du Vieux Rocquencourt ayant plusieurs cordes à leur arc, c'est dans différentes directions que leurs activités se manifestent.

L

E 1er octobre dernier, nous avons

procédé aux vendanges de notre vigne. Les grappes n'étaient pas très abondantes, mais de bonne qualité. Avec huit membres des AVR, nous avons cependant récolté quelques quatre-vingt kilos de raisin, ce qui devrait nous permettre d'obtenir environ soixante bouteilles du Clos du Roy 2009. Le vin est actuellement en cuve à Villennes-sur-Seine et la mise en bouteille se fera au printemps. Voici une des plus belles grappes récoltées par une de nos plus actives vendangeuses. En attendant que la prochaine Assemblée générale (prévue le mercredi 13 janvier) confirme cette décision, Philippe Bougouin a été coopté comme 2e vice-président. Parmi ses activités, il est chargé de la mise à jour régulière du site de notre association. Vous pouvez d'ailleurs consulter ce site à l'adresse suivante : www.avr-hist-gene.info

Le dépouillement des Archives municipales s'est achevé avec le relevé des 25 années autorisées par la nouvelle loi, de 1909 à 1934. Tout est entré dans le logiciel généalogie et les vérifications de différentes incohérences sont en cours. Il y a aussi des enseignements à tirer, des statistiques à établir et des recherches diverses à mener. Encore plusieurs mois de patience avant de pouvoir dire « tout est terminé ». Nous avions visité l'immeuble

François-Mitterrand de la Bibliothèque Nationale de France (la BN pour les intimes). Nous avons complété ce déplacement par la visite, le 20 octobre, de l'immeuble Richelieu, avec 13 membres de l'association. Il est regrettable que les travaux de restauration en cours (ils ne se termineront qu'en 2015 !) gênent un peu la découverte des lieux. Comme souvent, un déjeuner fort

sympathique, au « Vin qui chante », petit restaurant du 2e arrondissement, a clos la visite. La sortie de printemps se déroulera dans notre banlieue ouest ; les déplacements à Paris posent toujours des problèmes liés aux embouteillages. En mai, après Émile Zola et Alexandre Dumas, nous irons sans doute visiter la maison littéraire de Victor Hugo (autrefois appelée Château des Roches) à Bièvres. Les AVR nous font souvent part de leurs connaissances dans le domaine de l'Histoire comme dans celui de la généalogie. C'est ainsi que, grâce à Nicole Chabrol, nous n'ignorons plus rien de la vie d'Olympe de Gouges qui a rédigé au XVIIIe siècle la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ». Michel Péroche nous a expliqué comment étaient attribuées les dispenses de consanguinité. En mars, nous découvrirons la vie du Général François Fournier-Sarlovèze, tandis que l'existence du Duc de Morny sera passée au crible en mai. Vous voyez que nos activités sont multiples et que le groupe est très sympathique. Il ne tient qu'à vous de nous rejoindre. A bientôt… Contact : Jean-Stéphane Binet 01 39 54 29 39

D

ans le cadre du partenariat avec les résidences pour personnes âgées, « Les Lys » à Rocquencourt et « La Fontaine » à Marly le Roi (ORPEA), l’Association du Festival de Rocquencourt a organisé, le mardi 10 novembre 2009, un après-midi récréatif à l’intention des résidents et résidentes. Les Fers & Magnésium, deux jeunes artistes claquettistes percussionnistes, ont su créer une

vraie ambiance de fête et de joie. Au micro de Djoé accompagné de Fifi, les spectateurs n’ont pas hésité à pousser la chansonnette et à esquisser quelques pas de danse. M. Brunon, directeur des« Lys » et Mme Laurens, directrice de « La Fontaine », ainsi que tout le personnel soignant, s’étaient mobilisés afin que chacun puisse assister au spectacle qui s’est terminé par un goûter auquel ont participé les artistes.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine pour un autre moment de bonheur partagé.

1er semestre 2010 • n°107

L'AFR visite la résidence « Les Lys »

29


Associations Club de la Sabretache

A

PRÈS les longues

vacances d'été, le Club a repris ses activités. Le jeudi 1er octobre, notre sortie à Pierrefonds fut une réussite ; nous étions une quarantaine. Un petit train nous conduisit au château car il est situé en hauteur. Pierrefonds fut construit en 1393 pour en faire une demeure fortifiée, à proximité de Compiègne, destinée à la surveillance des échanges entre les Flandres et la Bourgogne. Mais, en 1616, Louis XIII livre un siège fatal au château qui devint une ruine. Au XIXè siècle, Napoléon III éprouva le désir de le transformer. Il choisit le DE L

CLUB A SABRETACHE

célèbre architecte Violet-le-Duc pour réaliser une vraie création. C'est donc un château magnifique que nous visitons. En forme de vaste quadrilatère, la haute enceinte crénelée est flanquée de 8 tours. Tout ceci nous fut précisé par une conférencière très érudite. Le repas pris dans une auberge a satisfait tout le monde. Les activités continuent au Club : le jeudi 5 novembre, le thé dansant a réuni une trentaine de membres. Le pot de fin d'année a eu lieu le lundi 13 décembre. Nous allons vous communiquer quelques dates pour 2010 : • lundi 11 janvier, réouverture du Club le avec l'Assemblée Générale à 15 h 30 et la galette des Rois à 16 h 30 ; • jeudi 11 février, paëlla – bingo à 12 h 30 ; • jeudi 4 mars, thé dansant à 15 heures ;

• jeudi 20 mai, visite du château de Maintenon et déjeuner ; • jeudi 3 juin, thé dansant à 15 heures ; • jeudi 17 juin, visite des serres de Rungis. Puis ce sera le temps des vacances… Rappelons que : • les cours de gymnastique ont lieu tous les lundis à 10 h 30 au gymnase Pierre Curvat ; • le Club est ouvert pour les jeux (bridge, rami, scrabble) tous les lundis et jeudis ; • les anniversaires sont souhaités régulièrement. Tout cela dans une joyeuse ambiance et dans l'amitié. Jacqueline Leclerc Présidente – 01 39 54 60 71

Comité de Jumelage Rocquencourt – Schönaich

Rocquencourt-Schönaich :

10 ans déjà !

U

1er semestre 2010 • n°107

N tel événement doit être

30

dignement célébré, c’est la raison pour laquelle nos deux communes jumelées sont déjà au travail depuis quelques semaines afin de mettre au point les manifestations qui animeront cet anniversaire. À Rocquencourt, nous fêterons les 10 ans du Jumelage pendant le weekend du 9 au 11 avril. Le point fort des réjouissances est fixé au vendredi 9 avril, au Théâtre André-Malraux où une réception sera organisée en l’honneur d’une délégation de la Mairie de Schönaich et de la Musikverein, accompagnées des 14 coureurs de fonds qui participeront au Marathon de Paris le dimanche 11 avril en partenariat avec l’USMR. Un

spectacle de musique et de théâtre, suivi d’un buffet, sera proposé à tous les participants. Le Comité de Jumelage vous fera connaître ultérieurement le programme précis de ces événements. À Schönaich, nos amis allemands souhaitent célébrer les 10 ans du Jumelage le samedi 3 juillet 2010, à l’occasion de leur Fête du sport. Un groupe de jeunes footballeurs de l’USMR fera le déplacement et participera aux tournois organisés par les Associations Sportives de Schönaich. Ils seront accompagnés de JeanFrançois Peumery, maire, et d’une délégation de la Municipalité de Rocquencourt, ainsi que des membres

du Comité de Jumelage. Bien que le programme ne soit pas encore totalement établi, nous pouvons d’ores et déjà annoncer que cette manifestation se déroulera dans une franche atmosphère d’amitié et de convivialité. Toujours dans le cadre du Jumelage, et avec la participation de l’ACLER, un groupe d’élèves de l’École élémentaire de Chèvreloup recevra des correspondants de Schönaich, au mois de mai, et sera accueilli dans la ville jumelée au début du mois de juillet. Denis Lehoux Président 01 72 78 40 17


Vivre à Rocquencourt n°107