Issuu on Google+

Travaux

La place des Abattoirs a fait peau neuve

les talents du 15e et 16e

« Apporter la culture à tous »

William Benedetto

page 5

Le

page 7

journal n° 16 - février 2013

En direct de...

Les transports bougent dans les 15-16 ! Page 4

Bus à haut niveau de service (BHNS), nouvelle station de métro, pôle de transport multimodal, bus, navette maritime : les transports collectifs des 15-16 évoluent, se modernisent et vont être renforcés pour faciliter les déplacements des habitants.

Marseille Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture : des spectacles pour tous ! page 2 - 3 Retour sur images

Retour sur les événements des 15-16 page 6

TRAVAUX

Tout sur les projets et les travaux page 5

Agenda culture, sport, loisirs - Page 8 4 avril : chœur lyrique des enfants de l'estaque à l'opéra de marseille les Marionnettes s'installent dans les parcs pendant les vacances de printemps Spectacles, festivals, cinéma cirque... retrouvez toutes les manifestations de Marseille-provence 2013 dans nos quartiers !


2

Dossier

édito

Des projets dynamiques pour nos quartiers

L

e 12 janvier dernier, les festivités de « Marseille, Capitale Européenne de la Culture » ont été lancées de nos quartiers pour se répandre dans toute la ville. Nos arrondissements étaient en première ligne. J’y vois un symbole fort et surtout la reconnaissance du travail accompli par celles et ceux qui se dévouent pour développer la culture pour tous. C’est aussi la preuve que nos arrondissements avancent et se projettent vers l’avenir. Bien sûr, le chemin est long mais nous progressons chaque jour. Je me suis battue pour que nous ayons plus de policiers. Nous avons reçu des moyens supplémentaires mais il nous en faut encore. Nous devons aussi mener la bataille de l’emploi. Les zones franches doivent davantage profiter aux habitants de notre secteur, notamment à nos jeunes. Le dispositif des emplois d’avenir lancé par le Gouvernement doit aussi pouvoir bénéficier à nos quartiers. Je réclamerai notre dû. Dans le domaine des transports, le métro arrivera à Capitaine Gèze en 2014. Les études pour le prolongement du tramway vers Saint-Antoine vont débuter. La ligne 26, très fréquentée par les habitants, va être modernisée avec des bus plus grands et plus confortables. Des navettes maritimes qui feront la liaison entre l’Estaque et le Vieux-Port vont être testées dès le mois d’avril. Faire progresser nos arrondissements est un combat de tous les instants. Continuons à le mener ensemble. Samia Ghali Sénatrice-maire des 15e et 16e arrondissements

le 12 janvier dernier, Marseille Capitale Européenne de la Culture était officiellement lancée avec la Parade des lumières sur le parking du centre commercial Grand littoral.

Marseille Provence 2013 : des s pour tous les publics ! Contexte

Samedi 12 janvier 2013, 450 000 personnes ont participé à la nuit inaugurale de Marseille-Provence 2013, Capitale Européenne de la Culture. Une année d'événements rendue possible par la mobilisation de tous.

L

e samedi 12 janvier, 17 h 30. Sur le parking du centre commercial Grand littoral avec vue sur mer, l’année Marseille Capitale Européenne de la Culture démarre officiellement avec la Parade des Lumières.D'étranges machines prennent vie suivies par le défilé des mécanos... Le tout rythmé par des jeux de lumières éblouissants. Des talents locaux pour des spectacles de qualité Le ton est donné : cette parade, imaginée par Sud-Side, est un concentré de l’esprit Marseille-Provence 2013 (MP2013). Les machines ont été conçues avec les lycéens et apprentis de Marseille. Les mécanos ? 200 enfants de CM1et de CM2 des écoles du secteur. Cette alchimie, si particulière, mixe un projet culturel de qualité, l’implication des talents locaux, des actions éducatives et un public mobilisé. Et

ça fonctionne ! 450 000 personnes sont sorties dans les rues de Marseille dont 20 000 spectateurs sur le parking du centre commercial à l’occasion de cette inauguration. De mémoire d’anciens, on n’avait jamais vu autant de monde dehors dans la cité phocéenne depuis la Libération. Et ce n’est qu’un début. Tout au long de l’année, plus de 400 ma-

nifestations (expositions, concerts, évènements dans l’espace public, grandes fêtes…) sont prévues et 10 000 000 de personnes attendues. Marseille Capitale Européenne de la Culture est un événement en soi, mais c’est aussi la reconnaissance du travail accompli par ceux et celles qui œuvrent pour promouvoir la culture sous toutes ses formes à

Samia Ghali et Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, ont participé à la fête.

Marseille Provence 2013 : ce qu’ils en disent Charles Pouliquen, directeur du centre commercial Grand littoral. « MP2013 est un évènement majeur pour la ville. Le jour de la grande parade, il y avait plus de 20 000 personnes, le parking du centre commercial était plein à craquer mais il n’y a pas eu d’incident. Les gens ont fait preuve de civisme et le succès a été au rendez-vous.

Au-delà de l’intérêt que cet évènement représente pour les Marseillais, MP2013 va permettre de faire la promotion de la ville. En tant que directeur du centre commercial, je m’investis dans de nombreux projets culturels et celui-ci est un des plus importants. »

Jean-François Chougnet, directeur général de Marseille Provence 2013. « Le week-end d’ouverture de Marseille-Provence 2013 a été une réussite : à Aix-enProvence, à Marseille ou à Arles, le public était au rendez-vous pour découvrir les premières propositions de l’année Capitale Européenne de la Culture. En tout, ce sont plus de 600 000 personnes

qui se sont retrouvées durant le week-end. Cette affluence record nous montre un public enthousiaste, en attente d’évènements, prêt à se laisser surprendre. Nous espérons réussir à conserver cette adhésion lors de prochains grands évènements. »


3

©Patrice Terraz

Dossier

spectacles ©Sud Culture

Dans le 15-16 : tous 2013 ! « Marseille-Provence : tous 2013 ! » est un des slogans portés pour l’année européenne de la culture à Marseille. Dans les 15-16, fortes de l’engagement de la mairie en faveur de la culture, les manifestations proposées seront nombreuses, variées et fidèles à l’engagement de qualité avec une prime au spectacle vivant. Tous les lieux culturels de l’arrondissement (Le Pôle des arts visuels, Alhambra Cinémarseille, le théâtre de la Sucrière, la Maison des associations de l’Estaque, l’Espace Mistral, le Centre de recherche européen des arts du cirque) mais aussi les centres sociaux et les espaces publics (rues, places, parcs et jardins) vont accueillir des événements : expositions, festivals, spectacles pour enfants, ateliers, théâtre, concerts, biennale d’art contemporain, cinéma, etc.

©Patrice Terraz

©Jérémy Paulin

Marseille Capitale

Marseille et parti- Européenne de la va proposer culièrement dans Culture des spectacles de nos quartiers. Avec qualité accessibles en point d’orgue de à tous les publics. faciliter l’accès à la En 2013, les événeculture pour tous ments fleuriront un quels que soient les peu partout en ville freins, économiques et particulièrement ou psychologiques. dans les 15-16. Dans ce domaine, C'est le moment la mairie du 15-16 a d'en profiter ! mis en place une plate-forme d’informations culturelles tournée vers le conseil et l’accompagnement par des travailleurs sociaux pour que les habitants participent aux différentes manifestations proposées. Gageons que chacun saura en profiter !

200 enfants des CM1 et de CM2 des écoles du secteur ont interprété avec brio un défilé des mécanos plus vrai que nature !

La parade des Lumières a sillonné la ville pour la plus grande joie des spectateurs.

Les événements vont se succéder dans les 15-16 avec des temps forts comme le Choeur lyrique des enfats de l'Estaque, le festival Tamazgha ou Un piano à la mer.

Philippe Moutte, Sud-Side . « La Grande Parade, spectacle inaugural de MP2013, a été un évènement très fort humainement. J’ai été très impressionné par la réactivité des jeunes lycéens, essentiellement originaires des quartiers Nord. Les élèves des neuf établissements techniques se sont approprié le spectacle et leur implication est à la hauteur de leur talent. »

Nicole Bouchara, bénévole. « MP2 013 est un évènement incontournable et j’avais envie d’y participer en tant que bénévole pour aider les organisateurs. J’ai pris part à la Grande Parade des lumières en accueillant les élèves des collèges venus participer au spectacle. Jeune retraitée, je compte bien participer à d’autres manifestations durant l’année. »

Au total, plus de 50 manifestations culturelles se tiendront cette année dans les 15-16 pour MP2013. Pour ne rien rater et faire votre choix, la mairie de secteur édite un guide des spectacles et manifestations dans le 15-16, qui sera disponible en mars prochain.

Djounaïd, élève du collège Barnier (16e). « J'étais très content d'être sur la scène, je me suis un peu trompé pendant la clameur mais ce n’est pas grave.. Je me souviens de la parade des lumières et du feu d'artifice c'était magnifique ! J'ai participé à cet événement avec mes camarades de l'ULIS des collèges de l'Estaque. »


4

EN DIRECT DE...

La future ligne 26 du BHNS sera reliée au métro

©D.R.

La nouvelle station de métro de Capitaine Gèze prolonge la ligne 2 de 900 m au Nord. Une gare de bus et un parking relai complèteront cette réalisation (mise en service 2015).

15-16 : les transports bougent ! Le dossier des transports avance dans les 15-16 avec des échéances différentes. Le BHNS est lancé, la navette maritime aussi. La station de métro Capitaine Gèze est annoncée pour 2015. Le tramway est à l'étude dans le cadre du projet Euromed 2.

C

ette fois, c’est fait : les travaux de transformation de l’actuelle ligne de bus 26 en BHNS (Bus à haut niveau de service) vont débuter pour une mise en circulation début 2014. Cette ligne, empruntée chaque année par 2,5 millions de voyageurs, traverse nos quartiers entre Bougainville et Vallon des Tuves. La requalification en BHNS concerne le trajet entre Vallon des Tuves et Capitaine Gèze. "Mix" entre bus et tramway, le BHNS offre un confort bien supérieur à celui du bus, permet de transporter 120 personnes à la fois, et son trajet, en site propre, garantit l’optimisation du temps de parcours et des fréquences de passage plus élevées (5 à 8 mn en heures de pointe). Sa mise en place permet le réaménagement des quartiers traversés : aménagement du site de circulation, élargissement des trottoirs, plantation d’arbres et création de parking. Une nouvelle station de métro Une nouvelle station de métro va être construite sur le rond-point Capitaine Gèze, prolongeant ainsi la ligne n°2 de près de 900 m vers le Nord du terminus actuel (Bougainville). Plus qu’une sta-

tion, c’est un véritable pôle multimodal qui prendra vie avec son parking relai de 625 places réparties sur trois niveaux et une gare de bus (2 lignes de BHNS, 6 lignes de bus urbains et 2 lignes de cars). Les travaux du métro se dérouleront dans le même temps que ceux du BHNS pour une livraison en 2015. A terme, la ligne n°2 du métro pourrait être encore prolongée au Nord. Ce projet est soumis à enquête publique à la mairie de secteur jusqu’au 8 mars 2013. Dans le même esprit, une démarche de concertation avait été menée par la mairie des 15-16 avec les habitants, les CIQ et les commerçants pour le projet de BHNS. Autre mode de transport attendu : une navette maritime entre le Vieux-Port et l'Estaque va être mise en place en avril. Une réunion publique s'est tenue le 20

Une navette maritime entre le Vieux-Port et l'Estaque va être testée dès avril 2013.

février sur ce sujet. Enfin, des études ont été lancées pour un projet de tramway chemin de la Madrague Ville dans le cadre du projet Euromed 2.

Une piste pour obtenir la réduction des nuisances sonores liées aux avions à l'Estaque L'ensemble des élus locaux et les membres du CIQ des Hauts de l'Estaque se sont mobilisés pour obtenir une diminution des nuisances liées au passage des avions au-dessus de l'Estaque. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) propose une alternative qui pourrait entrer en vigueur avant l'été si elle est validée par

l'ensemble des compagnies aériennes. Un nouveau couloir aérien pourrait être utilisé par les avions dans des conditions bien précises. De jour, en cas de bonne visibilité et de vent régulier, les pilotes devraient emprunter ce couloir par "une approche à vue imposée". Cette disposition permettrait de diminuer considérablement les nuisances sonores. A suivre...

L'évolution des transports collectifs dans les 15-16 Entretien avec Marie-Blanche Apercé, présidente du CIQ des Hauts de l’Estaque

Marie-Blanche Apercé

La navette de bus 95 répond-elle aux besoins des riverains  ? Oui, avant la mise en place de cette navette, nous étions dans une "enclave" et les habitants les plus âgés ne pouvaient pas se déplacer à leur convenance. Il fallait environ 45 mn aux personnes âgées pour monter la côte. Mais cette navette sert également au transport scolaire, ce qui est très pratique. La

mairie de secteur a vraiment répondu aux attentes et aux besoins des riverains. Comment jugez-vous les transports en commun dans les 15-16 ? Je suis davantage concernée par l'Estaque, par la force des choses. Mais je pense que la politique de la mairie de secteur en matière de transport est bien menée pour que les habitants de

nos quartiers ne soient pas enclavés. J’estime que tous les moyens de transport qui peuvent desservir les quartiers Nord sont utiles. Pensez-vous que la navette maritime apportera un "plus" aux usagers des transports en commun ? Il y a longtemps que les habitants de l’Estaque attendent cette navette. Je ne sais pas si elle sera adaptée

aux usages des gens qui travaillent, du fait des horaires et des retards inhérents à ce type de moyen de transport. Mais une chose est certaine, elle permettra aux touristes et aux habitants de l’Estaque de rejoindre le Vieux-Port en moins de trente minutes, sans embouteillage. Le seul point qui pourrait poser un problème, est le nombre insuffisant de places de parking.


TRAVAUX

La place des Abattoirs redevient un véritable lieu de vie

5

Et aussi…

Contexte

Fin janvier, les travaux de la place des Abattoirs ont été achevés. Les habitants, qui réclamaient la réhabilitation, vont désormais pouvoir retrouver leurs habitudes au cœur du quartier Bernabo. Située au cœur du 15e arrondissement, la place des Abattoirs a fait peau-neuve avec des matériaux nobles. Les travaux d’aménagement qui viennent de s’achever ont permis de rendre la place aux habitants et d’en faire un lieu de vie. Un marché paysan devrait voir le jour dans les prochains mois. « C’est une véritable renaissance pour un endroit qui durant plus de 150 ans a été un point central de la vie marseillaise », insiste Denis Palacin, président du CIQ Calade Arnavaux. En effet, de 1800 à 1945, les abattoirs ont permis de nourrir la ville. Des milliers de moutons en provenance des Alpes et d’Algérie étaient amenés La rénovation ici, pour y être abattus. Cette réde la place des novation, Denis Palacin l’attendait Abattoirs est depuis plus de 15 ans : « Cela fait terminée. La une éternité que mon prédécesrenaissance seur et moi-même menons un véritable combat pour que cette de cette place place soit rénovée ». La mairie de village est des 15e et 16e a pesé de tout son l'aboutissement poids pour soutenir les revendide 15 ans de cations des habitants. Aujourd’hui revendication des les villageois se sont réapproprié habitants. A eux les lieux avec satisfaction. La maimaintenant de se rie d'arrondissements travaille en réapproprier ce ce moment pour trouver un petit lieu collectif au local au club des boulistes « Les quotidien ! Berna-boules ».

Travaux avant & après

Réfection du trottoir devant les résidences du 341 Chemin de la Madrague Ville, face aux anciens abattoirs. Quartier Bernabo (15e).

Réfection de l'ancien chemin de Saint-Antoine à Saint-Joseph, avec la création d'un cheminement piétons. Quartier de la Mûre (15e).

Réfection des accès au groupe scolaire des Fabrettes. Traverse de l'Arlésienne (15e).

Aménagement du plateau rue Bruno Razzoli. Quartier Saint Henri, Mourepiane (16e).

Travaux réalisés par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole sur demande de la mairie des 15-16.

Réfection de la place Charles Susini : les travaux ont commencé ! Place Susini, les travaux de réhabilitation ont commencé avec comme objectif de récréer une véritable place villageoise en utilisant des matériaux nobles. En haut de la place, le projet permettra de créer un espace convivial que les habitants pourront utiliser comme lieu de vie. Dans le même temps, le stationnement automobile sera complètement réorganisé et une place de parking sera réservée aux personnes à mobilité réduite. La desserte par le Bus à haut niveau de service (actuelle ligne n°26) finalisera le nouveau visage de cette place début 2014.

La mairie obtient la poursuite des travaux boulevard du 7e tirailleurs algériens Suite aux travaux de réfection du boulevard du 7e tirailleurs algériens (la Mure), les habitants ont demandé à la mairie des 15-16 de poursuivre la rénovation jusqu’au terrain vague qui sert aujourd’hui de parking. La mairie de secteur a décidé de répondre à cette demande et a sollicité la communauté urbaine Marseille Provence Métropole pour continuer les travaux. Le terrain en question sera donc également intégré au projet d’aménagement à la plus grande satisfaction des habitants du quartier.

Chaussée Pas de faon Réfection de la chaussée de la Traverse Pas de Faon. Quartier St André (16e arrondissement).


6

retour sur images

Une charte pour encourager le versement de la taxe d’apprentissage dans le 15e et 16e Samia Ghali, sénatrice-maire des 15e et 16e, a annoncé le 11 janvier dernier la signature d’une charte de partenariat avec l’association Cap au Nord Entreprendre (qui rassemble des entreprises du 15e et 16e) représentée par son président, Yann Airaudo. L’objectif ? Encourager les entreprises locales à verser, comme la loi les y autorise, leur taxe d’apprentissage en faveur des établissements technologiques et professionnels du secteur, notamment les collèges et les lycées du 15-16, pour contribuer directement au développement du territoire dans lequel elles se sont installées.

échanger avec les habitants de la Savine (15e) François Lamy, ministre délégué à la Ville, a rencontré le 7 octobre dernier les habitants de la Savine pour discuter du projet de réaménagement en présence de Marie Lajus, préfète à l’Egalité des chances, Samia Ghali, sénatrice-maire des 15-16, Rebia Benarioua, conseiller général et Sylvie Andrieux, députée.

Soutenir les habitants du Régali (16e) Le drame vécu par les habitants du Régali, entre fissures et effondrement de terrain, est bien connu de tous. Le 2 février dernier, Samia Ghali et les élus du 15-16 sont allés dans le quartier à l’invitation de l’Association Cap au Nord. L’occasion pour la mairie de secteur de réaffirmer son soutien aux habitants et de s’opposer de nouveau à la construction de l’immeuble Charon.

Une réunion pour informer les riverains sur les travaux de la route des Usines (16e) La mairie de secteur a organisé, en présence de la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement, une réunion publique le 4 février dernier. Les riverains ont ainsi été informés sur le lancement du « nettoiement » de la route des Usines et des mesures mises en place pour garantir la continuité de la circulation.

Améliorer le quotidien à Valnaturéal (15e) Une réunion de travail a été organisée le 28 janvier pour trouver des solutions dans l’ensemble immobilier Valnaturéal, situé au cœur du quartier Saint-Louis (15e). Samia Ghali remercie les services de Marseille Provence Métropole, la police, les représentants des habitants et le promoteur qui se sont mobilisés à cette occasion pour essayer de résoudre ensemble les problèmes de stationnement et d’incivilité.

Honneur au foot ! Suite à l’organisation d’un derby le 15 décembre dernier, la mairie des 15-16 a accueilli les deux équipes et remis des récompenses aux présidents du Football club de Saint-Henri, Malek Aissanou, et du groupe sportif Consolat, Jean-Luc Mingallon. Une façon de saluer leur engagement auprès des jeunes des quartiers du 15e !


7

les TALENTS du 15e et DU 16e

William Benedetto : « Apporter la culture cinématographique à ceux qui en ont besoin »

William Benedetto a invité Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri à une rencontre avec le public à l'Alhambra Cinémarseille.

A ne pas manquer L’exposition Le temps des sirènes sera présentée au mois de mai 2013 dans l’Atelier du Large. Situé au dernier étage du J1, sous la grande charpente métallique, l’Atelier du large est un lieu d’expositions et de création composé de plusieurs espaces, gratuits et ouverts à tous les habitants et visiteurs dans le cadre de MP2013.

cinéma l’Alhambra La mairie des 15e et 16e arrondissements a organisé sa présentation de la programmation MP2013 au cinéma l’Alhambra à Saint-Henri. Toute l'année, le cinéma accueillera de nombreuses manifestations. Soulignons une rétrospective Robert Guédiguian (du 26 au 30 juin) : une occasion de redécouvrir le film culte Marius et Jeannette.

William Benedetto s'installe à Marseille en 1998. Très vite, il rejoint l’Alhambra (Pôle régional d’éducation au cinéma), un équipement cinématographique installé dans les quartiers Nord qui travaille notamment sur l’éducation au cinéma. Il en prend la direction en 2010. La programmation est diverse pour tous les publics : la participation à MP2013 était une évidence. « La Capitale de la culture doit servir à redonner du dynamisme, de l’optimisme à la population, ainsi que du

souffle et des perspectives à Marseille. » Acteur social impliqué, William Benedetto reçoit chaque année 8 000 gamins et adolescents des quartiers Nord, pour lesquels il organise des séances en collaboration avec plus de 50 établissements scolaires et centres sociaux. Son objectif, démocratiser la culture : « En tant que directeur d’un cinéma situé dans les quartiers Nord, je pense qu’il faut tisser des liens sociaux et apporter la culture à ceux qui en ont besoin ».

Jacques Vialle : « MP2013 pour faire le lien entre tous les publics » Directeur de l’école de l’Estaque et féru d’histoire industrielle, Jacques Vialle est un homme passionné. Avec les enfants de sa classe de CM2 de l’école de l’Estaque Gare, il mène un grand projet sur l’histoire et le patrimoine des tuileries du Bassin de Séon, qui fera l'objet d'une exposition dans l'Atelier du Large. Son amour pour le passé de l’Estaque et de ses environs, il le communique aux élèves de son école. A travers son blog Le Temps des sirènes, il décortique,

analyse et met en scène les vestiges d’un passé industriel qui fit les beaux jours des 15e et 16e arrondissements. Tel Champollion, il décrypte les moindres messages laissés par ce passé récent. Entre regard critique et nostalgie, cet archéologue urbain prolonge la mémoire ouvrière et le patrimoine des immigrations à l’Estaque. Co-fondateur de la revue Agone, il œuvre pour l’édition d’écrits produits par des élèves dans les domaines de l’histoire et des sciences.

Menouar Hammache nous ouvre la culture berbère Militant associatif, Menouar Hammache se consacre depuis vingt ans à la vie associative dans nos quartiers. Avec l'association Sud Culture (fondée en 2006 à Campagne Levêque), ce passionné se bat pour faire connaître le patrimoine musical berbère et, au-delà, nord africain. Sud Culture invite la culture berbère dans les 15-16 en organisant des concerts et en créant les espaces de pratique musicale. Les ateliers itinérants de culture musicale permettent aux jeunes des quartiers de s'initier à la pratique artistique que Menouar juge indispensable à la construction des adolescents. Son festival phare,Tamazgha, entre cette année dans le cadre de MP2013.

Laure Carrère-Pascal : voyages culturels au cœur des livres

Le festival Tamazgha Menouar Hamma che a fondé le festival Tamazgha pour diffuser la culture Amazigh et aider à la professionnalisation des métiers de la musique et du spectacle vivant. L'édition 2013 se déroulera du 30 avril au 29 juin. Il fait partie de la programmation MP2013. www.festivaltamazgha.org

C’est A l'Encre bleue, librairie située en plein cœur de l’Estaque que Laure invite les amoureux des livres à la retrouver pour un voyage culturel. Quand la jeune femme a ouvert sa librairie en 2009, c'était une première à l'Estaque : le quartier en était dépourvu. Plus de la moitié du magasin est consacrée aux livres pour enfants et pour adolescents. Grâce à cette femme discrète, les établissements scolaires du 16e

arrondissement ont à leur disposition les ouvrages et manuels scolaires dont ils ont besoin. Dans le cadre de Dream City 2013 - Voyage à l'Estaque (du 3 au 20 mai 2013), promue par l'association Karwan, elle donne rendez-vous à tous les curieux d’ici ou d’ailleurs, à tous ceux qui inventent de nouvelles manières de vivre en commun pour rencontrer l'écrivain, poète, dramaturge et journaliste Mustapha Benfodil. Dream

Dream City 2013 voyage a l'estaque L'association Karwan, basée à La Cité des arts de la rue (15e), a invité les fondateurs de Dream City, Selma et Sofiane Ouissi, à l’Estaque. Depuis un an, ils travaillent avec les habitants, commerçants, acteurs locaux, à la création d'un événement. Dream City 2013 – Voyage à l'Estaque proposera trois parcours artistiques, une vingtaine d’œuvres (plastiques, sonores, multimédias) et de performances (danse, théâtre, lectures) d’artistes méditerranéens et estaquéens qui mettront en regard l’Estaque et la Médina de Tunis. Du 3 au 20 mai 2013.

City 2013 - Voyage à l'Estaque vous fera découvrir les différents lieux du quartier tout en vous invitant au voyage dans la Médina de Tunis.


8

agenda culture sport loisirs 10 avril 2013 « Souk des Sciences ». •  Aix-Marseille université. Renseignements : 04 91 28 85 90

Mars Sorties d'Ateliers des artistes stagiaires de la FAIR (Formation avancée itinérante des arts de la rue).

©Abdelatif Snoussi

13 Avril 2013 - 14 h 30 Carnaval des 15-16. « Le Musée Mobile ou le Centre National de l'Exagération ». •  De l'Estaque gare à l'Espace Mistral. Renseignements : 04 91 14 61 24

• Cité des arts de la rue ou différents lieux sur le secteur. Renseignements : 04 91 69 74 67 www.faiar.org

•  Biennale d’art contemporain en espace public initialement organisée à Tunis et Sfax, accueillie à l’Estaque, dans le cadre de « La Folle Histoire des Arts de la Rue » Karwan (du 3 au 20 mai). R  enseignements : 04 96 15 76 30 www.karwan.info

©Ludovic Alussi

« Ecrans Voyageurs » L'Alhambra accueille pendant 3 jours le réalisateur brésilien Walter Salles.

18 & 19 mai 2013 « Dream City » parcours artistiques.

• Alhambra Cinémarseille. R  enseignements : 04 91 46 02 83 www.alhambracine.com

25 mai 2013 « Tamazgha » 2e soirée.

Vacances de Pâques « Marionnettes dans les Parcs ».

Du 30 mars au 9 avril 2013 Exposition Christiane Moro-Reynier, artiste peintre.

•  Théâtre de la Sucrière Parc François Billoux. R  enseignements : 04 91 03 08 86 www.festivaltamazgha.org

•  18 représentations de spectacles de Marionnettes dans les parcs du secteur et une à l'Hôpital Nord. Renseignements : 04 91 14 61 24

• Pôle des Arts Visuels Maison des Associations, Estaque. Renseignements : 04 91 09 29 93 04 91 14 61 24

Du 28 mai au 4 juin 2013 « La Quinzaine des Réalisateurs ».

30 avril 2013 « Tamazgha » - Sud Culture.

•  Section parallèle non compétitive du Festival de Cannes, une sélection de longs et courts métrages inédits. A  lhambra Cinémarseille. Renseignements : 04 91 46 02 83 www.alhambracine.com

•  1ère soirée du Festival de Musiques Berbères et populaires d'Afrique du Nord. •  Théâtre de la Sucrière - Parc François Billoux (15e). R  enseignements : 04 91 03 08 86 www.festivaltamazgha.org

Avril 4 avril 2013 à 20 h « Chœur Lyrique des enfants de l'Estaque » à l'Opéra de Marseille

Mai

•  Après le Louvre, La Criée, l'Odéon et la famille royale de Belgique, c'est l'Opéra de Marseille qui présente « Opérassimo, le Choeur lyrique des enfants de l'Estaque ». Au programme : Mozart, Puccini, Bellini, Bizet, Verdi. 1 2€ l'entrée – tarif unique (placement libre). Durée : 1 h 30. R  enseignements : 04 91 46 52 72 06 13 06 35 44 www.harmonie-estaqueasso.com

1er Mai Fête dans le Parc Francois Billoux. •  Renseignements : 04 91 14 61 24

Incrivez-vous pour être mieux informé Pour recevoir les informations de la mairie de Marseille 15e et 16e, il vous suffit de compléter le bulletin ci-dessous, de le déposer à la mairie ou de nous l’adresser par courrier : Mairie de Marseille 15e et 16e – 246, rue de Lyon – 13015 Marseille.

Mme

Le 30 janvier dernier, Samia Ghali, sénatrice-maire des 15e et 16e, a présenté ses vœux aux habitants, au centre social de la Castellane, en présence de son directeur Nassim Khelladi et de toute l’équipe du centre social. Une occasion de se rencontrer et de partager un moment festif pour petits et grands.

Du 3 au 20 mai 2013 La Folle Histoire des Arts de la Rue.

Le Journal Marseille 15-16 est le journal municipal de la mairie du 8e secteur. Pour tout renseignement : Mairie du 8e secteur – 246, rue de Lyon – Parc François Billoux – 13015 Marseille – Tél. : 04 91 14 60 40 – Courriel : mairie-info15-16@mairie-marseille.fr. Directrice de la publication : Samia Ghali. Conception, réalisation : Opérationnelle. Rédaction : Opérationnelle, Jean Santiago, mairie des 15-16. Photos : Yohanne Lamoulère, mairie des 15-16, MP2013, Marseille Provence Métropole. Impression : Imprimerie Bremond.

info

Vœux au centre social de la Castellane (15e)

•  Edition spéciale en 2013 avec des compagnies d’Europe et de Méditerranée (Finlande, Royaume-Uni, Suisse, France, Grèce, Tunisie…). Karwan. R  enseignements : 04 96 15 76 30 www.karwan.info

M.

Nom Prénom

Date de naissance

e-mail

@ Le courriel est le moyen le plus économique et le plus écologique pour vous contacter.

Adresse Code postal Ville Mobile

Tél.

Le SMS est le moyen le plus direct et le plus rapide pour vous contacter en cas d’urgence.

Merci de nous indiquer les sujets qui vous intéressent pour que nous puissions vous envoyer les informations correspondantes.

Environnement Transport Aînés

Famille Sports et loisirs Travaux

Culture Économie - Emploi Informations municipales

Conformément à la loi relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés (loi du 6 janvier 1978), vouspouvez exercer votre droit de rectification et de suppression en vous adressant à la sénatrice-maire de Marseille 15e et 16e – 246, rue de Lyon – 13015 Marseille.


Marseille n°16