Page 1

Élections régionales 14 et 21 mars 2010

Notre projet pour la Bourgogne www.francoispatriat2010.fr

> À lire p. 2

Les élections régionales, ça nous concerne tous !

> À lire p. 4 à 13

Tout savoir sur notre projet pour la Bourgogne

Avec François Patriat, la Bourgogne pour tous, un avenir pour chacun

> À lire p. 14

Découvrez les 65 candidats de la liste

Parti radical de Gauche


2

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

Les 14 et 21 mars, Les élections régionales, ça nous concerne tous !

Yonne

Le conseil régional de Bourgogne,

La Bourgogne

votre collectivité locale

4 départements : Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne

La Région Bourgogne ou conseil régional de Bourgogne est une collectivité qui existe depuis 1982. Les conseillers régionaux sont élus au suffrage universel direct depuis 1986.

Côte-d’Or Nièvre

1 637 000 habitants (source INSEE, 2,7% de la population française) 31 582 km2

En Bourgogne, le conseil régional compte 57 conseillers régionaux.

Saône-et-Loire 25 km

François Patriat a été élu en 2004 président du conseil régional de Bourgogne.

Élections régionales, Les compétences

D’où viennent les ressources

mode d’emploi

du conseil régional

du conseil régional ?

L’élection comporte deux tours :

La Région dispose de compétences déterminées dans le cadre des lois de décentralisation : transport TER, lycées, formation professionnelle, apprentissage, aménagement du territoire et développement économique.

273 M€

Dotations de l’Etat

182 M€

Emprunt

La Région,

166 M€

actrice de notre vie quotidienne

Fiscalité indirecte

(taxe sur les cartes grises, taxe intérieure sur les produits pétroliers)

Les transports

243,6 M€

155,1 M€ Formation professionnelle et apprentissage

Source : budget 2010

Lycées et universités

125 M€

Fiscalité directe

150,2 M€

(taxe foncière payée par les propriétaires de biens immobiliers, taxe professionnelle versée par les entreprises)

39 M€

Autres ressources

(participation, fonds européens, fonds de compensation de la TVA)

Qui ne paie pas d’impôts Développement économique

(soutien à l’économie, recherche, innovation, agriculture, artisanat, commerce, tourisme…)

53,3 M€

à la région ? Les locataires ne payent pas d’impôt régional.

Qui paie des impôts Aménagement du territoire, santé et action sociale

Source : budget 2010

(politique de la ville, contrats de territoire, habitat, TIC…)

52,3 M€ Environnement

20,9 M€

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

à la Région ?

Un scrutin au suffrage universel direct. Vous votez pour une liste régionale dont les candidats sont présentés par département.

14rs

Ma 0 201

21ars

M 10

20 Vous choisissez un seul bulletin de vote. Attention, votre bulletin sera nul si vous rayez ou panachez les listes. Le vote par procuration

Si vous ne pouvez pas participer à l’élection,vous pouvez vous faire représenter par un électeur de votre commune que vous choisissez. Pour faire établir la procuration, munissez-vous d’un justificatif d'identité (carte nationale d'identité, passeport, permis de conduire...) et rendez-vous :

• au tribunal d'instance de votre lieu de résidence ou de travail.

Les propriétaires fonciers acquittent les taxes de foncier bâti et de foncier non bâti, correspondant à la propriété de terrains ou d’immeubles.

• au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie de votre lieu de résidence ou de travail.

Les entreprises versent la taxe professionnelle. Le montant des cartes grises est reversé à la Région.

Pour plus d’information :

www.service-public.fr


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

La Bourgogne pour tous, un avenir pour chacun Entretien avec François Patriat, président du conseil régional de Bourgogne et candidat à sa succession à la tête de la Région Bourgogne lors des prochaines élections régionales les 14 et 21 mars prochains.

Quelle Bourgogne voulez-vous bâtir ? François Patriat : « C’est avec les Bourguignons, après une très large consultation, que nous avons élaboré ce projet afin de bâtir la Bourgogne de demain. Une Bourgogne innovante et entreprenante, solidaire et écologique.

Nous traversons une crise économique et sociale sans précédent, dont nous ne voyons pas encore la sortie. Désarroi, souffrance et colère sont le lot quotidien de nos concitoyens qui subissent la politique régressive du gouvernement. Nous voulons être utiles aux Bourguignons et lutter contre l'abandon de l'État. Pour développer les emplois de demain, nous devons œuvrer pour une Bourgogne qui tout à la fois protège et innove. Nous voulons une région qui prépare l’avenir, en accordant les mêmes chances de réussite à tous, sans discrimination aucune. Après avoir été les premiers à se doter d’un plan énergie climat, notre objectif est de devenir une véritable éco-région. De nouveaux logements plus économes, de nouveaux services de santé aux personnes dans les territoires ruraux comme dans les quartiers, des TER encore plus accessibles… voilà la Bourgogne que nous bâtirons ensemble ! »

L’emploi des Bourguignons représente l’un de vos combats majeurs… F. P. : « Préserver les emplois existants tout en préparant les emplois de demain, voilà le défi que nous nous sommes fixé. Nous mettrons en place des Contrats de continuité professionnelle afin d’aider les salariés victimes ou menacés par le chômage. Nous créerons un fonds d’investissement pour les PME, nous intensifierons la recherche et l’innovation pour remporter la bataille de la compétitivité internationale. Nous développerons les emplois verts et renforcerons l’attractivité de la Bourgogne ». Quel contrat voulez-vous passer avec les Bourguignons ? F. P. : « Les Bourguignons nous connaissent. Durant 6 ans, nous avons tenu nos engagements et sommes même allés au-delà… Avec la liste de rassemblement que j’ai l’honneur de conduire, représentative des compétences

Les partenaires NATHALIE VERMORELDE ALMEIDA Parti Communiste franÇAIS

3

Dates clés François Patriat est vétérinaire de profession. 2008 : sénateur de Côte-d’Or. 2004 : président du conseil régional de Bourgogne. 2002 : ministre de l’Agriculture et de la Pêche dans le gouvernement de Lionel Jospin. 2000 : secrétaire d’Etat aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Artisanat et à la Consommation dans le gouvernement de Lionel Jospin. 1981 : il est élu député de Côte-d’Or pour la première fois. Il occupera cette fonction de nouveau en 1986, 1988 et 1997.

et de la diversité de notre région, nous voulons aller encore plus loin. Aujourd’hui, avec ce nouveau contrat de confiance, ce nouveau pacte social et territorial, nous nous tournons résolument vers la Bourgogne du 21e siècle ! Je veux une Bourgogne pour tous, qui offre un avenir à chacun ! »

Le président

du comité de soutien Yves JamaiT Auteur, compositeur, interprète

DANIEL PARIS Parti radicaL de gauche

Pour les candidates et candidats présentés par le PCF : Patrick Blin, Jean-Paul Pinaud, Alain Renault, Monique Choquel, Serge Debrosses, Nelly Goby

Les 14 et 21 mars, nous vous appelons à rejeter la politique de N. Sarkozy et de la droite qui vous fait si mal. Nous vous appelons à ancrer la Bourgogne à gauche. Le conseil régional doit mettre en œuvre des choix combatifs : - pour l’intervention des salariés dans l’attribution des aides aux entreprises, afin de servir l’humain et non le profit ; et pour la promotion de filières industrielles ; - pour le développement de la démocratie participative ; - pour combattre la mise en concurrence des TER et réaliser la Voie Ferrée Centre Europe Atlantique. Votre vote pour la liste conduite par François Patriat sera porteur de ces objectifs.

Les Radicaux de Gauche, qui portent des valeurs de laïcité, de justice sociale et d’humanisme, sont fiers de participer à la liste de rassemblement conduite par François Patriat. Services publics de proximité, solidarité en faveur des personnes en difficulté, soutien à l’emploi des jeunes, logements économes en énergie pour tous, moyens de transports plus accessibles et moins coûteux, voilà les mesures phares que nous défendrons avec François Patriat.

Quand François Patriat m’a proposé de présider son comité de soutien, j’ai accepté spontanément. Il aime ce que je fais et j'aime ce qu’il fait. J’apprécie tout particulièrement le véritable homme de contact qu’il est, ainsi que l’énergie qu’il déploie depuis 2004 au service de tous les Bourguignons. François Patriat a vraiment la Bourgogne dans la peau !

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

Notre projet pour la Bourgogne

Une Région bien gérée Durant ce mandat, le budget de la Région a été doublé pour atteindre 782 M€ avec un endettement inférieur à celui des autres Régions et une fiscalité dans la moyenne nationale. En 5 ans, nous avons apuré les engagements non financés de l’ancien exécutif, fait face aux nouvelles charges de décentralisation et développé l’action de la Région.

> À lire p. 10-11

Des transports collectifs plus performants et moins chers La mobilité est un enjeu incontournable d'un développement dynamique et solidaire pour tous les territoires. Accroître l'offre de transport, améliorer le confort des voyageurs et faciliter l'intermodalité, tels sont les principes de notre action.

La Bourgogne, une éco-région

La Bourgogne est aujourd’hui remise à niveau. Dans le même temps, la Région a augmenté sa capacité d’intervention en dépit de la baisse des dotations de l'État et du coût réel des nouvelles compétences transférées. Chaque euro a été dépensé pour réduire les inégalités sociales et territoriales. Constatant la défaillance de l'État, nous avons dû financer de grands équipements structurants qui relèvent pourtant exclusivement de sa compétence : ligne à grande vitesse, routes nationales,… Le conseil régional est ainsi devenu pour tous les habitants de Bourgogne un acteur essentiel de leur vie quotidienne.

La vérité sur la fiscalité régionale : 20 euros en moyenne par ménage propriétaire foncier est concrètement le montant de l'augmentation des impôts décidée en 2004. Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

> À lire p. 12

4

Première région à avoir mis en place un plan énergie-climat, la Bourgogne doit continuer de préserver l’environnement et la biodiversité. Elle a pris l’engagement de réduire de 30% ses émissions de CO 2 d’ici 2020. L’ensemble de ses politiques (emplois, transport, logement, éducation, etc.) intégrera cette préoccupation environnementale.

Défendre les services publics

> À lire p. 10-11

L’accès à la santé pour tous !

Pour lutter contre le désert médical, en particulier dans les campagnes et dans les quartiers, la Région intervient en favorisant l’installation de personnels de santé et en créant des maisons médicales de proximité.

Face à leur remise en cause, la Région renforcera son action pour maintenir les services publics dans tous les territoires.

> À lire p. 10-11


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

5

D’abord

> À lire p. 6-7

l’emploi ! Nous traversons une crise économique et sociale sans précédent. Face à la montée de la précarité et du chômage, la Région ne saurait rester passive. Nos actions ont déjà permis à la Bourgogne d’être la région qui a le plus progressé en 2008 en matière de création d’entreprises et d’exportation. Nous amplifierons l’accompagnement des entreprises qui innovent pour rester compétitives et celui des salariés fragilisés. Nous mettons dès aujourd’hui tout en œuvre pour permettre l’émergence des emplois de demain : c’est en investissant dans la formation, l’enseignement supérieur et la recherche que nous pourrons créer des emplois durables pour tous.

> À lire p. 10-11

Un bouclier territorial

> À lire p. 8-9

Les Bourguignons doivent pouvoir bénéficier des mêmes chances et des mêmes services, quels que soient leur lieu de résidence et leur niveau de revenus. L’aménagement du territoire permet à la Région d’intervenir pour mieux répartir les richesses et compenser les inégalités entre villes et campagnes, entre centre-villes et quartiers. Avec un objectif affiché : protéger les citoyens les plus fragiles.

Pour que les différences sociales ne constituent pas un handicap pour la réussite scolaire, nous avons multiplié le budget des lycées par deux depuis 2004. La gratuité des manuels scolaires et la prise en charge des équipements professionnels personnels des apprentis ont permis de soutenir le pouvoir d’achat des familles tout en facilitant l’entrée de tous dans la vie active. Nous continuerons dans cette voie en mettant en place de nouvelles mesures pour améliorer les conditions d’études en Bourgogne. Avec la création du « pack autonomie » pour les jeunes destiné à faciliter l’accès au logement, à la santé, au permis de conduire, nous affirmons notre volonté de les aider à entrer dans la vie active.

> À lire p. 10-11

Aider les familles Faciliter l’accès au logement En réhabilitant le parc d’habitations à loyers modérés pour le rendre notamment plus économe en énergies, nous voulons réduire le premier poste de dépenses pour les familles modestes : le logement. 

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


6

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

La Bourgogne protège et innove Emploi, économie, formation professionnelle EN BREF Le plan régional

de soutien à l’économie doté de 23 M€ Pour lutter contre la crise, la Région a mis en place, en 2008, 27 mesures concrètes pour soutenir les entreprises, les salariés et les demandeurs d’emploi. 1 000 entreprises en ont déjà bénéficié, ce qui a permis de préserver plus de 6 000 emplois.

12175 apprentis

Lutter contre la crise

Protéger nos emplois !

Face à la crise, la Région doit continuer de jouer un rôle moteur pour préserver les emplois existants, préparer les emplois de demain, accompagner les entreprises et salariés en reconversion et anticiper les mutations économiques.

A

près les réductions d'activité et les plans sociaux subis sur le territoire régional, la Région fait plus que jamais du développement économique sa priorité car il est générateur d’activités nouvelles et d’emplois. D’abord, il s’agit de soutenir les entreprises qui assurent des emplois pérennes, notamment en conditionnant nos aides à des obligations sociales et environnementales. Nous devons aussi aider les entreprises les plus fragiles, les PME et les artisans et commerçants, lors des phases de création, de développement et de transmission, en créant notamment un fonds régional d'investissement. Enfin, nous continuerons à accompagner les territoires en difficulté pour la reconversion de leurs activités.

Créer un fonds régional d'investissement pour les PME. Développer la responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE) en conditionnant nos aides.

en formation chaque année Cette formation est financée par la Région.

150

millions d’euros

FORMATION

Sécuriser les parcours professionnels

Alors que plus de 80 000 Bourguignons sont frappés par le chômage, la Région interviendra par des actions de formation pour favoriser le retour à l’emploi et soutenir les salariés menacés.

sont consacrés chaque année par la Région à la formation professionnelle et à l'apprentissage.

35 000 Bourguignons bénéficient tous les ans d’une formation professionnelle financée par la Région.

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

L

a formation professionnelle est une compétence majeure de la Région. Adaptée aux besoins des entreprises, elle est mise au service des salariés, victimes ou menacés de licenciement, pour les aider à rebondir tout au long de leur vie professionnelle et éviter ainsi une rupture brutale dans les parcours professionnels. La Région apportera également une attention particulière aux jeunes qui sortent sans qualification du système scolaire.

Mise en place d’un contrat de continuité professionnelle pour les salariés victimes ou menacés de licenciement. Création de contrats d’accès à la qualification pour tous les jeunes qui sortent du système scolaire sans qualification.


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

EMPLOIS DE DEMAIN

Innover pour développer nos atouts

La recherche et l’innovation sont des leviers au service de la Région pour soutenir les filières traditionnelles, les secteurs de pointe et faire émerger les filières d’avenir. Avec un objectif majeur : créer les emplois de demain.

L

a Bourgogne doit relever le défi de la compétitivité internationale en investissant dans la recherche et l’innovation pour inventer les emplois de demain et mieux préparer l’avenir. Elle peut s’appuyer sur ses activités traditionnelles et sur des filières d’avenir structurées en grands pôles d’excellence dans les domaines de la recherche médicale (cancérologie, gérontologie, imagerie médicale), de l’alimentation, de l’agriculture, de la métallurgie et de l’automobile. Depuis 2004, nous avons doublé le budget accordé à ce secteur. Nous devons aujourd’hui amplifier cet effort pour y consacrer 5 % du budget régional. Nous voulons également promouvoir de nouveaux domaines en soutenant le développement de l’économie et des technologies vertes (énergies renouvelables, recyclage des déchets, bâtiments

économes en énergie, éco-mobilité, éco-conception, agriculture durable…) qui permettront de créer des emplois à forte valeur ajoutée répondant à l’évolution de nos modes de vie et de comportements.

Favoriser le rayonnement de la Région.

région pour la progression du nombre de création d'entreprises

de Bourgogne

Soutenir la recherche et l’innovation pour le développement de l’économie et des emplois verts. Création d'une fondation régionale pour l'innovation.

Un autre développement est possible

Face à la crise, l’alternative d’un développement plus équitable et plus soutenable est revenue en force. Une autre façon de faire émerger les emplois de demain.

S

1re

J’exporte

Notre objectif est d’attirer des secteurs créateurs d’activités et d’emplois en Bourgogne tout en favorisant les activités bourguignonnes à l’export. 

par un soutien aux associations, par la création de 1085 emplois tremplins, l’aide à la création ou à la reprise d’entreprises solidaires et coopératives. Aujourd’hui elle entend renforcer son aide à ce secteur prometteur, créateur d’emplois et de justice sociale.

EN BREF

En 2008, la Bourgogne a été classée en tête des régions françaises.

ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

i la crise frappe durement, elle a imposé une réflexion sur un autre mode de développement plus respectueux des individus et de l’environnement. Mutualisation, association, coopération, productions locales sont autant d’éléments de réponses aux fractures sociales et aux enjeux environnementaux. Car l’idée est bien de faire émerger des activités de proximité pérennes et, par essence, non délocalisables. C’est l’objectif de l’économie sociale et solidaire qui crée du développement et de la valeur ajoutée autour des solidarités et d’un mode de développement plus juste. En Bourgogne près de 6000 entreprises et 57000 emplois relèvent directement de ce secteur. L’économie sociale et solidaire représente, pour la Région, une alternative sérieuse pour entreprendre autrement. La Bourgogne est une des premières Régions à avoir adopté un schéma de développement de l’économie sociale et solidaire qui s’est traduit

7

Soutenir le développement des Sociétés Coopératives Ouvrières de Production (SCOP). Création d’une mission régionale de lutte contre les discriminations.

est un programme qui vise à aider les entreprises bourguignonnes à se développer sur les marchés internationaux. La représentation à Singapour permet aux entreprises bourguignonnes de gagner des parts de marchés en Asie pour nos productions.

1085

emploistremplins ont été directement créés par la Région dans le secteur associatif pour des jeunes de moins de 30 ans, qui étaient à la recherche d’un premier emploi.

L'écogeste de nettoyage de véhicule : un exemple de l'économie sociale et solidaire.

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


8

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

La Bourgogne prépare l’avenir Éducation, apprentissage, enseignement supérieur, recherche EN BREF Gratuité

des manuels scolaires Chaque année, près de 60 000 lycéens en bénéficient. C'est une économie pour les familles jusqu’à 160 € par élève.

Lycéens, apprentis

Aider les familles

La Région, qui a en charge les lycées et a compétence en matière d’apprentissage, a décidé d’agir en faveur de l’égalité des chances en aidant les familles à supporter les frais de scolarité de leurs enfants.

Aide aux

devoirs

La Région soutiendra les associations labellisées par ses soins pour l'aide aux devoirs des lycéens

Aide aux familles sous condition de ressources à l’achat de fournitures pour les lycéens et les apprentis. Création d'une plateforme d'information pour l'orientation des lycéens et des apprentis.

P

arce que les différences sociales ne doivent plus constituer un handicap pour la poursuite des études dès le secondaire, la Région a fait le choix de soutenir les familles des

lycéens et des apprentis. Elle offre ainsi aux jeunes Bourguignons de meilleures chances de réussite. En multipliant par 2 le budget des lycées, qui est passé de 70 M€ à plus de 150 M€, elle a fait bénéficier tous les lycéens de la gratuité des manuels scolaires. Elle a également investi pour les élèves scolarisés dans des sections de CAP, BEP, bac professionnel et les apprentis en contribuant à la prise en charge de leur équipement professionnel et une partie des dépenses de transport, d’hébergement et de restauration. Alors que le pouvoir d’achat des familles se dégrade et que l’État démantèle l’Éducation nationale avec, notamment, la suppression massive de postes, la Région renforcera son action en faveur des familles pour permettre aux jeunes d’étudier dans de bonnes conditions. 

Apprentissage

Le programme

Faber

mis en place par la Région aide à l’installation de nouvelles équipes de recherche et à l’accueil de chercheurs de haut niveau.

La boîte à outils pour les apprentis

Cette mesure permet d’aider les apprentis à financer leur équipement professionnel, ce qui permet d’obtenir en moyenne 180 € d’économie par apprenti.

Soutenir les 31 centres régionaux de formation d’apprentis Pour un apprentissage de qualité, le conseil régional soutient les 31 Centres de formation et d’apprentis régionaux qui accueillent 12 175 apprentis chaque année.

P

arce que l’apprentissage est un mode efficace de formation des jeunes, la Région doit investir pour en assurer la pérennité sur tout son territoire. En lien avec les entreprises qui les accueillent, la Région doit continuer à moderniser les équipements, et inciter à la mise en place de pratiques pédagogiques efficaces. Nous devons en outre aider au développement du suivi du parcours des apprentis en entreprise, afin d’éviter les ruptures de contrat d’apprentissage. 

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

Aide renforcée à la mobilité des apprentis.


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

Lutte contre les inégalités

EN BREF

Favoriser la réussite scolaire

Pass contraception

Face au désengagement de l’État, nous devons agir pour améliorer les conditions d’études, réduire les inégalités pour favoriser la réussite scolaire de tous les jeunes.

A

u-delà de sa mission de construction et d’entretien des bâtiments, la Région doit continuer à intervenir pour offrir les meilleures conditions d’études et de vie aux jeunes Bourguignons. Si l’Etat fait le choix de diminuer le nombre d’enseignants (- 700 postes en 5 ans) et de personnels éducatifs dans les lycées, la Région investit pour que la vie scolaire et l’ouverture vers l’extérieur perdurent avec des moyens importants. Le cartable numérique pour tous les lycéens sera un des outils essentiels de l'accès à la connaissance que nous développerons dans tous les établissements de la Bourgogne.

Ce dispositif permet une visite médicale gratuite et un accès gratuit à tous les modes de contraception pour les lycéens et les apprentis.

Le cartable numérique pour tous les lycéens et apprentis. Mise en place dans les lycées de médiateurs de vie scolaire.

Étudiants

Enseignement supérieur, recherche

Améliorer les conditions de vie

Investir dans

Précarité, baisse des ressources, augmentation des frais de scolarité… les conditions de vie des étudiants se dégradent. La Région est à leurs côtés pour améliorer leur quotidien.

L’

enseignement supérieur est une mission optionnelle de la Région. Mais conscients de la richesse que représentent les 40 000 étudiants bourguignons, nous avons choisi d’investir pour faciliter les conditions de vie des étudiants dans les sept sites de l’Université de Bourgogne, des écoles d’ingénieur ou des grandes écoles : Auxerre, Chalon-sur-Saône, Cluny, Dijon, Le Creusot, Mâcon et Nevers. Nous devons continuer à agir en œuvrant dans le domaine du logement (rénovation de chambres universitaires), en réhabilitant des locaux universitaires, en créant des bourses de mobilité internationale, en participant au fonds d’urgence d’initiatives étudiantes ou en facilitant les

9

déplacements dans la Bourgogne. Face à la précarisation des conditions de vie des étudiants, nous devons lutter, plus que jamais, pour permettre à tous les étudiants de réussir leurs études.

L’aide à l’acquisition de matériel (ouvrages et ordinateur) pour les étudiants à faibles ressources. Plan de rénovation et de création de 1 000 chambres universitaires.

l'enseignement supérieur et la recherche La Région doit soutenir la recherche en Bourgogne, garante d'une offre d'enseignement supérieur de qualité.

N

ous avons doublé en six ans les crédits régionaux à la recherche. Nous avons également participé au financement des équipements, à l’accueil de nouveaux chercheurs, à l’organisation de colloques scientifiques organisés en Bourgogne et à la construction ou à la réhabilitation des laboratoires de recherche. La Région renforcera son action dans ce domaine, en finançant notamment les recherches des étudiants via l’attribution de bourses de thèse ou postdoctorales et en investissant dans des équipements et des projets de recherche structurants. 

5 % du budget régional consacré à la recherche et l'enseignement supérieur Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


10

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

La Bourgogne pour tous Transports, logement, santé EN BREF

+30% de voyageurs utilisent les TER bourguignons chaque année. La Région finance ce mode de déplacement économe en énergie, et abordable financièrement. Au total, 16 millions de voyageurs par an utilisent le TER.

Faire baisser les émissions de CO2 liées au transport Nous voulons fixer l’objectif concret de réduire de 30 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, avec les 13 autorités organisatrices de transport de Bourgogne.

Transports régionaux et mobilité

Des moyens de transports pour tous et partout

Répondre aux besoins de mobilité de tous sur l’ensemble du territoire bourguignon est un défi que nous tenons à relever.

L

a mobilité est un enjeu social, économique et territorial. Penser autrement les transports, c’est d’abord les penser pour tous, partout et durablement. Le confort des usagers, les tarifs et la fréquence des trains ont été améliorés en 6 ans. Nous allons poursuivre notre action : inter-modalité des transports, un titre unique, rénovation du matériel roulant, aménagement et accessibilité des gares, tarif social en complément de la grille tarifaire actuelle. Nous développerons aussi un système alternatif à l’automobile dans tous les territoires (plateformes de mobilité, covoiturage,…) géré par une centrale régionale de mobilité à partir de MOBIGO. Nous entendons ainsi assumer la compétence transport, premier budget de la Région, en poursuivant la concertation avec les usagers.

Un titre de transport unique, valable pour tous les déplacements en Bourgogne. Des abonnements domicile-travail inférieurs à 1 € par trajet, dans le cadre des plans de déplacement d’entreprise.

Santé

Des soins de qualité pour tous

Face à la difficulté d’accès aux soins, la région Bourgogne doit intervenir pour permettre à tous les citoyens de se faire soigner dans de bonnes conditions.

F

Des gares

pôles de services Nous nous engageons à poursuivre la rénovation des gares de Bourgogne. Elles ont vocation à devenir de véritables pôles de services à la population. En parallèle, nous devons poursuivre les efforts pour faciliter les connexions et donc les déplacements des voyageurs.

Favoriser l'implantation de nouvelles maisons de santé en zone rurale comme dans les quartiers.

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

ace à la baisse du financement par l'État des hôpitaux aggravant la désertification médicale, la Bourgogne souffre d’un déficit d’offre de soins, particulièrement en milieu rural et dans les quartiers. Dans ce contexte, le conseil régional a souhaité s’engager pour garantir à chacun d’entre nous un accès aux soins performants. La Région agit dans deux directions : elle facilite l’installation de professionnels de santé en Bourgogne et finance les déplacements de santé. La Région amplifiera son action en faveur de la prévention en soutenant notamment des campagnes d'information et de sensibilisation.


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

Aménagement du territoire dans les villes et les campagnes

Mettre en place un bouclier territorial Maisons régionales de service public dans les quartiers et territoires ruraux. Déploiement du très haut débit.

Défendre les services publics

P

ces fractures en se dotant d’un véritable “bouclier territorial régional”. Nous entendons relever le défi de l’accès à la santé et aux logements, de la mobilité pour tous, de l’égalité entre les territoires.

EN BREF

2180 logements

Face à l’abandon des territoires par l’État, la Région doit jouer son rôle de garant du développement équilibré des territoires.

arce que l’État se désengage toujours plus, les inégalités sociales augmentent entre villes, périphéries urbaines et campagnes. Le conseil régional veut agir pour réduire

11

La Région s’impliquera totalement dans la défense des services publics de proximité (bureaux de Poste, crèches, antennes pôle emploi, maisons de santé, etc.) alors que l’État les réduit. Et parce que la fracture numérique est toujours d’actualité, nous devons intensifier les programmes en faveur de l’équipement numérique, de l’accès à l’internet haut débit et très haut débit, même dans les zones les plus enclavées du territoire, et notamment pour les foyers qui en étaient jusqu’à présent privés. 

ont été réhabilités dans les communes de moins de 3500 habitants avec Cœurs de villages.

Des maisons de santé près de chez vous Pour pallier le déficit de personnels médicaux dans les territoires, la Région a aidé l’implantation de 17 maisons médicales. 16 nouvelles maisons sont en projet.

Logement

Répondre à la crise du logement

Face à la crise du logement, la Région accompagne financièrement les communes pour la construction et la rénovation de logements.

F

ace à une crise du logement, qui se traduit par une augmentation croissante du foncier et des tarifs immobiliers, et qui fait de l’habitat le premier poste de dépenses pour un bon nombre de familles modestes, la Région doit continuer de contribuer à la rénovation et à la construction de logements. La Région a déjà consacré 90 millions d'euros pour la rénovation urbaine de 23 quartiers de Bourgogne. 1280 logements sociaux économes en énergie ont été réhabilités et construits grâce aux appels à projets basse consommation. La Région fait sien l’impératif environnemental qui nous impose aujourd’hui de promouvoir des habitats économes en énergie pour réduire les charges qui pèsent sur les familles. Une action publique indispensable pour que l'habitat basse consommation ne soit pas réservé à quelques uns.

1280 logements sociaux

économes en énergie, ont été construits et réhabilités grâce aux appels à projet basse consommation.

500

contrats Réciprosanté Aide à la réhabilitation du parc de logements à loyer modéré et économes en énergie pour réduire les charges des locataires. Création d’un Établissement public foncier régional pour aider les communes et opérateurs à acheter du foncier à un prix abordable.

La Région finance la formation de professionnels de santé en contrepartie de leur engagement d'exercer leur activité en Bourgogne.

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


12

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

La Bourgogne une éco-région Écologie, climat, agriculture, transport, logement EN BREF 140 M€

C’est la somme que la Région consacre sur 7 ans pour relever les défis énergétiques et climatiques.

Bâtiments basse consommation

La Région a soutenu financièrement la réalisation de 180000 m2 de bâtiments neufs ou réhabilités, se plaçant ainsi à la tête des régions en matière de bâtiments de basse consommation et à énergie positive.

Le pôle “bâtiment de demain”

a été lancé par la Région. En fédérant l'ensemble des acteurs du bâtiment sur le territoire bourguignon, ce pôle accélérera la construction de bâtiments économes en énergie.

Enjeux sociaux, climatiques, environnementaux et énergétiques

Un nouveau modèle de société s’impose

Entre crise climatique, économique et sociale, il est urgent d’imaginer un nouveau modèle de société plus équilibré, plus juste et plus soutenable.

N

ous sommes tous conscients des dangers qui pèsent sur notre planète et qui ont un impact manifeste sur notre vie quotidienne. Reconsidérer nos modes de vie, de production, de consommation, pour qu’ils soient plus sobres, plus économes, plus solidaires, plus responsables et moins émetteurs de carbone doit être à la portée de tous. La Région veut être une collectivité exemplaire à valeur incitative en fixant de nouvelles exigences pour ses politiques de déplacements, de développement, de formation, d’éducation, d’aménagement du territoire, de logement, d’urbanisme, d’agriculture et de biodiversité. Les crises que nous traversons aujourd’hui viennent renforcer la nécessité d’imaginer un nouveau mode de développement qui permette de mieux vivre ensemble et de développer de nouvelles solidarités. 

Promotion des énergies renouvelables pour réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Le soutien à la construction de logements économes en énergie pour réduire les charges des locataires.

Ressources naturelles

Agriculture, sylviculture, viticulture, filière bois

Préserver la biodiversité

Accompagner

a diversité des milieux, des paysages, de la faune et de la flore est une clé essentielle du développement durable. Nous devons agir pour préserver la biodiversité dans notre région, en protégeant les espèces, les populations et les écosystèmes. Forêts, bocages, vergers, zones humides, ruchers… autant de systèmes menacés que nous devons protéger sous peine de les voir disparaître.

L’

L

Mise en place d'un observatoire régional de la biodiversité. Élaboration d'un schéma régional de sauvegarde de la biodiversité et de la ressource en eau.

les mutations

agriculture couvre près de 60 % du territoire bourguignon et représente plus de 36 000 emplois, soit 5,5 % de la population active. Le maintien de cette activité traditionnelle est vitale pour la structuration et la préservation de notre territoire. Elle passera par l’amélioration des pratiques de cultures et de la qualité des produits, ainsi que par le rapprochement des producteurs et des consommateurs. La Région poursuivra son effort pour favoriser les mutations dans ces secteurs et promouvoir ainsi des savoir-faire locaux respectueux de l’environnement.

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr

Soutien aux circuits courts et à une agriculture de proximité et de qualité. La création d’une plateforme régionale d’approvisionnement pour conforter les productions locales et une alimentation de qualité.


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

13

La Bourgogne qu’on aime Culture, patrimoine, sport Patrimoine et canaux

EN BREF

Valoriser nos atouts naturels et culturels

La Région doit préserver son patrimoine inestimable. Une seule solution : le valoriser pour en faire un élément attractif et structurant du territoire.

La Région renforcera ses actions de solidarité internationale avec les pays du sud, en particulier dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et de l’environnement.

L

e patrimoine bourguignon est mondialement connu. Mais il est fragile et doit être préservé pour être transmis aux générations futures. La Région doit continuer de valoriser ce patrimoine et en faire un atout durable de son développement. Elle encourage la rénovation du patrimoine historique, public comme privé, et met en place des chantiers de bénévoles, qui conjuguent sauvegarde du passé et insertion professionnelle. Suite à l'abandon des canaux par l'État, la Région a choisi de les sauvegarder et de les intégrer dans une démarche de valorisation touristique.

Développer le patrimoine touristique et naturel des canaux de Bourgogne. Un programme régional de vacances pour tous, basé sur la pratique sportive et la découverte du patrimoine bourguignon.

Culture

Pratiques sportives

Favoriser

Du sport

la culture pour tous

L

a Région s'engage à aider à la production et à la diffusion artistique de qualité, dans les villes comme dans les campagnes, pour tous les publics. Nous devons continuer à soutenir la création artistique en finançant la production cinématographique, les compagnies ou les lieux de spectacle. Pour promouvoir le spectacle vivant de qualité, nous devrons aider les associations, les collectivités, les fédérations d’éducation populaire et les établissements culturels.

Une Carte culture pour tous les jeunes afin de leur permettre d'accéder aux activités culturelles à moindre coût. Création de bourses artistiques pour soutenir les jeunes talents.

partout en Bourgogne

L

a Région doit favoriser la pratique sportive des 350 000 amateurs et des 500 professionnels dans les quatre départements. Cela passe par le soutien des clubs et des ligues sportives mais également par la rénovation et la construction des équipements. Notre objectif : mettre le sport à la portée de tous par l'accompagnement de la formation des éducateurs et des bénévoles dans tous les clubs. Cela facilitera ainsi l'enseignement du sport partout et pour tous

+ de 200 spectacles vivants et manifestations culturelles aidés chaque année par la Région La Région favorise en outre la création et la rénovation d'équipements culturels et sportifs.

Favoriser

la découverte du patrimoine par les lycéens et apprentis de Bourgogne.

Accompagner fortement les éducateurs sportifs pour favoriser la pratique du sport pour tous. Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


14

Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

Avec François Patriat

Liste de Rassemblement de la Gauche pour une Bour CÔTE-D’OR

1. François Patriat 66 ans

2. Safia OTOKORE

3. Michel NEUGNOT

4. Françoise TENENBAUM

5. Stéphane WOYNAROSKI

6. Fadila KHATTABI

7. Hamid EL HASSOUNI 39 ans

40 ans Collaboratrice parlementaire

59 ans Ingénieur EDF Conseiller municipal de Semur-en-Auxois

59 ans Expert santé publique Maire-adjointe de Dijon

38 ans Enseignant Conseiller municipal de Talant

47 ans Enseignante

3. Jean-Paul PINAUD

4. Martine VANDELLE

5. Philippe COLLANGE

Président de l'OPAC de Dijon Conseiller municipal de Dijon

8. Sylvie MARTIN 42 ans Avocate Conseillère municipale de Beaune

NIÈVRE

CÔTE-D’OR

Docteur vétérinaire Président du conseil régional de Bourgogne

Conduite par François Patriat, la liste de Rassemblement de la Gauche pour une Bourgogne innovante et entreprenante, solidaire et écologique, est composée à parité d’hommes et de femmes venant des quatre départements de la Bourgogne : Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire et Yonne. Elle est présentée par le Parti socialiste, le Parti radical de gauche et le Parti communiste français. Cette liste porte notre projet "La Bourgogne pour tous, un avenir pour chacun."

Pour nous contacter ou nous écrire : Permanence de campagne François Patriat 4 avenue Raymond-Poincaré 21000 Dijon Tél. 03 80 29 89 79

18. Nelly GOBY

19. Sylvain COMPAROT

1. Christian PAUL

2. Florence OMBRET

59 ans Directrice d'établissement spécialisé Conseillère municipale de Saint-Apollinaire

27 ans Juriste

49 ans

43 ans

58 ans

60 ans

43 ans

Administrateur civil Député de la Nièvre

Enseignante Maire adjointe de Nevers

Technicien agricole Maire adjoint de Garchizy

Formatrice Maire de Parignyles-Vaux

Directeur d’Hopital Conseiller municipal de Decize

SAÔNE-ET-LOIRE

4. Nathalie VERMOREL-DE ALMEIDA 49 ans Assistante sociale

5. Jérôme DURAIN

6. Edith GUEUGNEAU

7. David MARTI

8. Florence ROGNARD

9. Karim KHATRI

10. Sophie LASAUSSE

40 ans Attaché territorial Maire-adjoint de Chalon-sur-Saône

56 ans Préparatrice en pharmacie Maire-adjointe de Bourbon-Lancy

46 ans Responsable socioculturel Maire-adjoint du Creusot

33 ans Chargée de communication

37 ans Agent Éducation nationale

43 ans Cadre territorial Tournus

SAÔNE-ET-LOIRE

YONNE

20. Germaine FOUCHEROT

21. Antoine DESFRETIER

1. Guy FEREZ

2. Frédérique COLAS

3. Jean-Yves CAULLET

4. Micheline ROCHE

5. Patrick BLIN

62 ans Proviseur Retraitée

33 ans Administrateur territorial

56 ans

29 ans

53 ans

63 ans

52 ans

Cadre Maire d’Auxerre

Assistante sociale Maire adjoint de Joigny

Préfet hors cadre Maire d’Avallon

Employée hôtellerierestauration Retraitée

Cheminot

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


Bourgogne /// Élec tions régionales des 14 et 21 mars 2010

15

gogne innovante et entreprenante, solidaire et écologique

9. Didier MARTIN

10. Isabelle LAJOUX

11. Alain RENAULT

53 ans Médecin hospitalier Maire-adjoint de Dijon

49 ans Employée de banque Maire de Savolles

64 ans Cadre culturel Retraité

12. Christine RENAUDINJACQUES 50 ans Conseillère GRETA Conseillère municipale de Talant

13. José ALMEIDA

14. Christelle SILVESTRE

15. Louis LEGRAND

40 ans Attaché territorial Maire-adjoint de Longvic

32 ans Coordinatrice Enfance-Jeunesse Maire de Montbard

56 ans Médecin hospitalier Conseiller municipal de Chevigny-SaintSauveur

16. Julienne FIOSSONANGAYE 59 ans Aide-soignante

17. Alain BECQUET 34 ans Postier Conseiller municipal de Seurre

SAÔNE-ET-LOIRE

6. Blandine DELAPORTE

7.Carlos OLIVEIRA

8. Elisabeth GAUJOUR

9. François CORMIERBOULIGEON

10. Monique CHOQUEL

11. Aït BELKACEM

1. Philippe BAUMEL

2. Nisrine ZAÏBI

3. Jean-Claude LAGRANGE

34 ans

51 ans

55 ans

Archiviste hospitalière Maire adjoint de la Charité-sur-Loire

Agent SNCF Conseiller municipal de Nevers

54 ans

44 ans

Chargée de mission Maire de Giry

37 ans

Directrice d'école

Photographe indépendant

48 ans Cadre de collectivité Maire du Breuil

22 ans Étude de commerce Conseillère municipale de Chalon-sur-Saône

53 ans Ingénieur territorial Maire de Sanvignes

11. Jacques REBILLARD

12. Élodie VENDRAMINI

13. Serge DESBROSSES

14. Philomène BACCOT

15. Stéphane GUIGUET

16. Lucie DESBROSSES

17. Laurent SELVEZ

18. Francine DESPRES

19. Fernand BOUILLER

55 ans Agriculteur Conseiller général de Marcigny

24 ans Chargée de mission handisport Conseillère municipale de Montceau-les-Mines

49 ans Agent de Maîtrise Conseiller municipal du Creusot

60 ans Agent des impôts Conseillère municipale de Digoin

38 ans Professeur d'éducation physique

22 ans Étudiante Conseillère municipale d’Autun

39 ans Enseignant Maire-adjoint de Montceau-les-Mines

50 ans Enseignante

63 ans Inspecteur enseignement agricole Maire-adjoint de Gueugnon

6. Dominique LAPÔTRE

7. Daniel PARIS

8. Maryse NAUDIN

9. Mourad YOUBI

10. Françoise MARTIN

11. José DA SILVA

12. Madeleine RAILLARD

13. Daniel LUBRANESKI

14. Lila KADI

54 ans

49 ans

Maire-adjointe de Sens

Médecin Maire de Sens

54 ans Conjointecollaboratrice d'artisan

27 ans Technicien logistique

40 ans Animatrice relaisassistante maternelle Conseillère municipale de Pont-sur-Yonne

36 ans Commercial Adjoint au maire de Migennes

63 ans Principale de collège retraitée

64 ans Cadre éducation nationale retraité

Cadre de collectivité

47 ans Conjointe collaboratrice d'artisan

Toutes les infos sur www.francoispatriat2010.fr


La Côte-d’Or avec François Patriat

C

e qui caractérise François Patriat, c’est sa volonté d’agir dans la durée pour promouvoir la Bourgogne, la Côte-d’Or, et Dijon, notre capitale régionale. Sa politique de partenariat a permis l’émergence d’une conviction profonde et partagée : être au service de tous les citoyens de la Bourgogne et de ses territoires. Notre capitale régionale et notre département auront pu ainsi accentuer leur attractivité et leur rayonnement, consolider leurs atouts, apporter les moyens nécessaires aux entreprises, investir dans la recherche et la formation, développer l’enseignement supérieur, renforcer notre environnement pour répondre aux enjeux et aux défis du 21e siècle. L’enjeu de cette élection régionale est de permettre à François Patriat de poursuivre l’action engagée avec succès depuis 2004. Avec François Patriat, nous avons choisi de renforcer la citoyenneté, la solidarité et la démocratie au service du développement économique et de l’emploi. Le 14 mars, votez pour la liste de gauche et de rassemblement conduite par François Patriat. Parce que François Patriat aime notre région, la Bourgogne, il a la volonté d’agir concrètement pour ses habitants et pour Dijon notre capitale régionale. François Rebsamen, Sénateur-Maire de Dijon

Nos 10 propositions phares pour la Bourgogne Des Contrats de continuité professionnelle pour les salariés victimes ou menacés de licenciements et un accès à la qualification pour les jeunes sortis du système scolaire.

Éducation

Aider les familles par la gratuité des fournitures scolaires des lycéens et apprentis et l’acquisition d’ouvrages et d’ordinateurs pour les étudiants, sous conditions de ressources.

Santé

Des maisons de santé en zone rurale comme dans les quartiers.

Logement

Plus de logements neufs ou rénovés à loyers modérés, économes en énergie, pour réduire les charges supportées par les locataires.

Mobilité

Jeunes

Un Pack pour l’Autonomie des Jeunes pour faciliter l’accès au logement, à une mutuelle, au permis de conduire, au BAFA.

Alimentation

Soutien à une agriculture de proximité et de qualité en favorisant les circuits courts et les productions locales.

Environnement

Préserver le patrimoine naturel bourguignon par un grand plan en faveur de la biodiversité.

Changement climatique

Promotion des énergies renouvelables dans le logement, les transports et l’industrie.

Tourisme

Un programme régional de vacances pour tous, basé sur la pratique sportive et la découverte du patrimoine bourguignon.

Un titre unique de transport pour voyager en Bourgogne et des abonnements de transport domicile-travail inférieurs à 1 € par trajet.

Les 14 et 21 mars, votez François Patriat Trois grandes réunions publiques de la liste : Meeting départemental Premier tour Mercredi 24 février à 19h30, Dijon, Salle Devosge En présence de François Hollande

Meeting Régional Premier tour Mercredi 10 mars à 20h, Blanzy Salle des Fêtes

Meeting Régional DEUXIÈME tour Mercredi 17 mars à 19h30 Dijon, Salle Devosge

Ne pas jeter sur la voie publique - Impressions, papier 100% recyclé - Crédits photos : Fotolia

Emploi


La Nièvre avec François Patriat et Christian Paul

N

otre projet s’inspire des attentes très fortes que vous avez exprimées en matière d’emploi, d’égalité et de solidarité. Avec vous, nous voulons construire une Bourgogne plus forte, plus solidaire plus écologique, en favorisant dès maintenant une “sécurité sociale” professionnelle qui protègera plus efficacement les salariés victimes ou menacés de licenciement ; en créant une carte unique de transport pour une mobilité plus facile et moins chère ; en organisant une plate-forme d’approvisionnement pour les cantines en produits issus de l’agriculture bourguignonne, fermière ou biologique ; en proposant un pack favorisant l’autonomie des jeunes en les aidant pour la santé, les études, le logement.

• Contrat de revitalisation économique de Château-Chinon et du Nivernais-Morvan pour recréer en 3 ans les emplois supprimés. • Contrat Nevers Sud Nivernais Imphy et aide à l’installation du centre d’appel Armatis à Nevers, pour la création à terme de 400 emplois. • Les emplois tremplins ont permis à 174 jeunes Nivernais de trouver un premier emploi depuis 2004. • Les aides à l’emploi (ARPEGE) auront permis de soutenir la création de 530 emplois dans la Nièvre. • Dans la Nièvre, ce sont 52 millions d’euros qui ont été investis dans les lycées au cours du mandat (Cosne-sur-Loire, Nevers, Decize, Clamecy, Château-Chinon, etc.) • La gratuité des manuels scolaires et des boîtes à outils des apprentis permet aux familles nivernaises de faire en moyenne une économie de 160 E par enfant chaque année. • Création d’une école d’aide soignante à Decize. • Lancement du chantier de l’école d’infirmière de Nevers. • La Région soutient la création d’une maison médicale dans chaque canton (Moulins-Engilbert, Luzy, Neuvy-sur-Loire, Montsauche-les-Settons, etc). • Prise en charge des formations d’infirmière, de sages femmes et de kinésithérapeute avec le dispositif Réciprosanté. 100 Nivernais en ont déjà bénéficié depuis 2004. • Ligne TER Dijon / Nevers : passage de 6 allers-retours à 9 allers-retours par jour dans des TER neufs. • Rénovation et accessibilité des gares de Nevers, Decize, Clamecy, Cosne-sur-Loire, La Charité-sur-Loire, etc. • Maintien et rénovation de la ligne ferroviaire Auxerre / Cravant / Clamecy / Corbigny (18 millions d’euros). • La Région soutient les pays nivernais (9 millions d’euros) et l’agglomération de Nevers (3,7 millions d’euros). • Avec Cœurs de Villages + et Villages avenir, nous soutenons la rénovation des bâtiments communaux et la création de logements dans le monde rural. • La Région aux côtés du Conseil Général de la Nièvre et de l’agglomération de Nevers a financé le déploiement de la boucle départementale haut débit pour 5,6 millions d’euros. • Le conseil régional de Bourgogne soutient la poursuite de l’A77 et le projet de TGV.

Meeting départemental lundi 8 mars à 18h30, Nevers Salle Patrick Birocheau boulevard Léon Blum Meeting Régional

Meeting RÉGIONal Mercredi 10 mars à 20h Blanzy (Saône-et-Loire) Salle des Fêtes

Ils nous soutiennent… Martine Carrillon-Couvreur, députée de la Nièvre « Je connais la détermination de François sur les grands projets d’aménagement de la Nièvre, comme sur toutes les politiques qui améliorent la vie quotidienne de nos concitoyens. C’est pourquoi mon engagement aux côtés de François PATRIAT et de l’équipe qu’il conduit est sans faille. »

Gaëtan Gorce, député de la Nièvre « Depuis 6 ans, l’équipe de François Patriat a apporté un véritable soutien à la Nièvre. Nous savons par conséquent, ce que nous avons gagné en 2004 et nous savons aujourd’hui ce que nous avons à perdre. Nous ne voulons pas que Dijon s’éloigne à nouveau du Morvan, de Nevers, de notre Val de Loire ! Soutenir François Patriat, c’est en fait soutenir la Nièvre en Bourgogne et la Bourgogne en Nièvre ! »

Didier Boulaud, sénateur-Maire de Nevers et président de l’Agglomération de Nevers « La région a été exemplaire depuis 2004 sur de nombreux dossiers pour Nevers et le bassin de vie : les études TGV, l’entreprise Armatis, l’école d’ingénieurs Isat. C’est surtout l’une des régions françaises qui a décidé de financer le plus fortement des opérations de rénovation urbaines comme la Grande Pâture à Nevers. Quand on a un bon président, on le garde ! »

Docteur René-Pierre Signé, sénateur de la Nièvre « Gardons et renforçons même nos régions à gauche, elles le méritent. Ce sera notre victoire éclatante avant d’autres. »

Marcel Charmant, Président du Conseil Général de la Nièvre « Depuis 2004, la Nièvre a enfin retrouvé toute sa place en Bourgogne avec François Patriat et la majorité du conseil régional qui ont toujours été à nos côtés pour réaliser nos projets, soutenir les entreprises qui innovent et créent des emplois, améliorer les transports, étendre le rayonnement de l’ISAT et de Magnytude, ils sont, bien loin devant l’État, le 1er partenaire du développement de la Nièvre ! »

Les 14 et 21 mars, votez François Patriat et Christian Paul

Ne pas jeter sur la voie publique - Impressions, papier 100% recyclé - Crédits photos : Fotolia

2004-2010, les engagements de la Bourgogne pour les nivernais ont été tenus

Christian Paul et les candidats de Rassemblement de la Gauche


La Saône-et-Loire avec François Patriat et Philippe Baumel

T

Philippe Baumel et les candidats de Rassemblement de la Gauche

Ils soutiennent la liste de François Patriat et Philippe Baumel Plus de 2 000 personnes ont déjà rejoint le comité de soutien à notre liste. Les premiers signataires : Daniel Basset ; Josette Beda ; Marc Bechet; Didier Bernard ; André Billardon, maire du Creusot ; Michèle Bretin ; André Cercy René Clere ; Guy Capdeville ; Sophie Charrière ; Bruno Cicciu ; Rémi Chaintron, maire de Louhans ; Franck Charlier ; Laurent Colombo ; Christian Combe ; Laurent Cottenceau ; Daniel Cornibert ; Patrick Dambleve ; Marie-Claire Demeusoy ; Bernard Desbriere ; Michèle Dilly ; Jean-Paul Drapier, maire de Bourbon-Lancy ; Jean Claude Dufourd ; Alain Eckel ; Guy Emorine, maire de Blanzy ; Laurence Fluttaz ; Jean-François Forest ; Julien Gabon ; Jean-Claude Gamet ; Jean-Pierre Gaudillière ; Jean-Marc Georg ; Marianne Giller ; Raymond Gonthier ; Michel Guillaume ; Anne d’Heilly ; Michel Jaeger ; Michèle Jobert ; Claude Jouve ; Guy Kirche ; Denis Lamard ; Jean-Luc Lambolez ; Yves Lemoine ; Valérie Ledain ; Emmanuelle Lieby ; Dominique Lotte, maire de Gueugnon ; Lionel Magnin ; Gérard Maitre ; Antoine Marzio Nicolas Masuez ; Didier Mathus, député-maire de Montceau ; Monique Monnot ; Jean Mondy ; Arnaud Montebourg, député de la Bresse et président du conseil général ; Habib Mostefai ; Renée Nectoux ; Jean-Jacques Nevers ; Daniel Nicolas Jean-François Nicolas, maire d’Epinac ; Yves Oudelette ; Philippe Page ; Annie Pecoil ; Claude Pirroddi ; Alain Philibert, maire de Saint Vallier, Christiane Putet ; Nelly Rameau ; Rémi Rebeyrotte, maire d’Autun ; Jacques Salles ; Christine Sébille Michel Scheaffer ; Christophe Sirugue, député-maire de Chalon-sur-Saône ; Joël Tonneau ; Monique Vaillant ; Edmond Valette Marcel Vanparys ; Jean Venot ; Jean-Yves Vernochet, maire de Montchanin ; etc.

Les 14 et 21 mars, votez François Patriat et Philippe Baumel Trois grandes réunions publiques de la liste en Saône-et-Loire : Vendredi 26 février à 20h Mâcon Salle de conférence du Parc des expositions

Vendredi 5 mars à 19h Gueugnon Foyer municipal

Meeting Régional Mercredi 10 mars à 20h Blanzy Salle des Fêtes

Ne pas jeter sur la voie publique - Impressions, papier 100% recyclé - Crédits photos : Fotolia

rès fier du bilan collectif de notre mandat, et particulièrement dans le domaine des lycées dont j’avais la charge et pour lequel nous avons multiplié le budget par 2 depuis 2004, je suis heureux de conduire en Saône-et-Loire la liste de gauche rassemblée autour de François Patriat qui sollicite vos suffrages. Nous vous présentons dans notre département une liste de rassemblement à gauche renouvelée à 83%, avec des candidats jeunes représentatifs de notre société, à l’image de Nisrine Zaïbi, une Chalonnaise de 23 ans, qui est en deuxième position dans cette équipe qui fait place aussi à des candidats de tous les territoires. La défense de l’emploi, particulièrement celui des jeunes, sera sans conteste notre priorité pour les quatre années qui viennent. Cela passera par l’innovation pour un autre développement, par le soutien aux entreprises mais aussi par la formation que nous voulons performante tout au long de la vie. Ces objectifs aideront véritablement chaque Bourguignon à avoir un parcours professionnel sécurisé, ce qui est bien logiquement la préoccupation première pour chacun d’entre nous. »


L’Yonne avec François Patriat et Guy Férez

N

otre département, nos villes et nos campagnes ont largement bénéficié de l’aide du conseil régional de Bourgogne. Le développement des liaisons ferroviaires, les rénovations des villages, les aides environnementales, le soutien aux projets des associations dans les quartiers, au développement des entreprises, ont permis de soutenir le dynamisme des acteurs locaux. Nous avons pu, dans un environnement difficile, marqué par le désengagement de l’Etat, maintenir et même renforcer le lien social, l’attractivité de nos territoires et notre capacité à résister aux effets destructeurs de la crise. Nous devons maintenir et amplifier cet effort, pour plus de solidarité entre les territoires, pour préparer la Bourgogne et l’Yonne de demain, pour que les hommes et femmes qui y vivent s’y sentent bien, aient envie d’entreprendre et de bâtir l’avenir. C’est à ce défi, rassemblés autour de François Patriat, que nous sommes tous appelés. Grâce à votre confiance, avec votre soutien, nous pouvons continuer, pour une Bourgogne plus juste, plus solidaire et plus écologique.

Un programme régional cohérent, qui apporte des réponses pratiques aux préoccupations des Icaunais comme notamment : Pour l’emploi et la formation professionnelle  • La mise en place d’un contrat de continuité professionnelle pour les salariés victimes ou menacés de licenciements et le développement de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises (RSE) en conditionnant nos aides. Pour un meilleur pouvoir d’achat • Un titre de transport unique, valable pour tous les déplacements en Bourgogne, et des abonnements domicile-travail inférieurs à 1€ par trajet, dans le cadre des plans de déplacement d’entreprise. • Pour les lycéens et apprentis : l’aide aux familles sous condition de ressources à l’achat de matériel scolaire ainsi que la dotation, pour chacun d’entre eux, d’un cartable numérique.

Pour des services publics plus proches de vous • Le développement des maisons de santé en zone rurale comme dans les quartiers. Pour préserver notre environnement • Le soutien à la construction de logements économes en énergie pour réduire les charges des locataires. • La promotion des énergies renouvelables pour réduire de 30% les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

Les 14 et 21 mars, votez François Patriat et Guy Férez Trois grandes réunions publiques de la liste dans l’Yonne : Mercredi 24 février à 20h Avallon Salle du marché couvert

Lundi 1er mars à 19h30 Joigny Salle de l’Hôtel de ville

Mercredi 3 mars Auxerre à 20h Salle Vaulabelle

Meeting Régional Mercredi 10 mars à 20h Blanzy (Saône-et-Loire) Salle des Fêtes

Ne pas jeter sur la voie publique - Impressions, papier 100% recyclé - Crédits photos : Fotolia

Guy Férez, Maire d'Auxerre

GS Bourgogne  

GS Bourgogne

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you