Issuu on Google+

14 SAISON 15


Établissement de la Ville de Saint-Étienne, l’Opéra Théâtre bénéficie du soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles), du Conseil régional Rhône-Alpes et du Conseil général de la Loire.


14 15

p. 6 p. 13 p. 70

LA SAISON EN UN COUP D’ŒIL : OPÉRA, MUSIQUE, DANSE, JEUNE PUBLIC... LA SAISON TOUT PUBLIC LA SAISON JEUNE PUBLIC

p. 95 p. 98 p. 99 p. 100 p. 102

1810 À NOS JOURS, 200 ANS D’ART LYRIQUE À SAINT-ÉTIENNE L’ÉQUIPE DE L’OPÉRA THÉÂTRE L’ORCHESTRE SYMPHONIQUE ET LE CHŒUR LYRIQUE DAVID GREILSAMMER ET PIERRE RIGAL, ARTISTES EN RÉSIDENCE LES (CO)PRODUCTIONS DE L’OPÉRA THÉÂTRE VOYAGENT 1

p. 106 UNE SAISON POUR TOUS : FAMILLES, -26 ANS, GROUPES SCOLAIRES, COMITÉS D’ENTREPRISES ACCESSIBILITÉ p. 110 ACTIONS CULTURELLES & ÉDUCATION ARTISTIQUE

p. 117 p. 118 p. 119 p. 120 p. 122 p. 123

FORMULES À LA CARTE (ABONNEMENTS LIBERTÉ ET JEUNE PUBLIC) ABONNEMENTS DÉCOUVERTES JE M’ABONNE ACHETER SES PLACES À L’UNITÉ ACCÈS ET CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE


2


Bienvenue à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne ! Qui n’a jamais été dans les coulisses, quelques minutes avant une représentation, ne peut saisir toute l’intensité qui règne derrière le pourpre rideau. Des notes s’envolent délicatement vers les cintres. Les cuivres se mélangent, des bribes d’airs célèbres surgissent de cette cacophonie... On entend des voix qui s’échauffent derrière les décors. Les techniciens sont concentrés à leurs tâches... Le chef d’orchestre réajuste son habit... Les chœurs s’installent... Toute la magie du spectacle vivant est là, prête à conquérir vos cœurs, à vous faire vibrer comme les cordes du premier violon. Le Maestro saisit sa baguette. Le rideau s’ouvre. Place à la musique, place à la culture, place au plaisir. Ceux qui connaissent la « maison » apprécieront cette saison. Si le divin Mozart est à l’honneur, avec deux opéras majeurs, La Clémence de Titus et La Flûte enchantée, l’opéra bouffe est servi avec le Don Pasquale de Donizetti. Deux perles, le Fortunio de Messager et Le Marchand de Venise de Hahn viennent ouvrir et fermer cette saison lyrique. La danse n’est pas en reste avec le sublime ballet Giselle d’Adolphe Adam et la présence du formidable Benjamin Millepied et son L.A. Dance Project. L’extrême richesse de l’orchestre symphonique est mise en exergue avec des programmes pour tous les goûts : de la Fougue romantique, au génial Beethoven avec son Concerto pour violon en passant par des Cantates profanes de Massenet. Le théâtre saura vous émouvoir avec La Mégère apprivoisée de Shakespeare et vous faire rire avec la géniale Josiane Balasko, pour son grand retour sur les planches. Ceux qui ne connaissent pas l’Opéra Théâtre pourront, en parcourant cet opuscule, comprendre toute la richesse de cette institution. Les Stéphanoises et les Stéphanois sont attachés, depuis très longtemps, à ce temple de la culture. Bien sûr, l’ombre de Jules Massenet plane toujours sur la ville mais pas seulement. Avec une centaine de spectacles par an, mêlant la musique symphonique, l’opéra, la danse, le théâtre, l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne est le vaisseau amiral de la culture stéphanoise, un moyen accessible à tous, même pour le jeune public, de s’enrichir, de s’élever, de partager des émotions uniques. La passion qui anime les spectateurs fidèles, ou les amateurs éclairés, est aussi celle des techniciens, machinistes, décorateurs, constructeurs, couturières, musiciens, choristes, tous ceux qui contribuent dans l’ombre à rendre possible l’impossible, où Norina peut, l’espace d’une saison, croiser Sarastro, où Shakespeare se découvre en musique, et la danse classique rivalise avec l’élégance contemporaine d’un Millepied ! Toute notre gratitude et notre respect vont à l’ensemble du personnel. Et tous nos remerciements à vous, public, pour votre assiduité, qui ne se dément pas saison après saison. Gaël Perdriau Maire de Saint-Étienne Président de Saint-Étienne Métropole

Marc Chassaubéné Adjoint au Maire, en charge des Affaires Culturelles

3


BIENVENUE A L’OPERA THEATRE Profitez pleinement de tous les services et activités de l’Opéra Théâtre ! Réponses aux questions pratiques et idées tenaces...

4

Ça semble loin et compliqué pour y aller. Et pourtant, les deux salles de l’Opéra Théâtre ne sont qu’à 20 minutes à pied du centre de Saint-Étienne, tandis que des parking gratuits accueillent les spectateurs motorisés aux pieds de la structure. C’est sûrement trop cher ! La découverte de nos différents tarifs, en abonnement ou à l’unité, vous révélera le contraire ! Des billets à 10€ sont proposés pour tous les spectacles au Grand Théâtre Massenet. (pp.116-121) Je ne me sentirais pas à ma place. Notre saison s’adresse autant aux amateurs avertis qu’aux curieux. Aucun prérequis n’est nécessaire pour apprécier un spectacle, juste l’envie de passer une belle soirée. La SEULE question à vous poser concerne le choix du spectacle à voir, et, parions qu’avec près de 100 représentations (lyrique, musique, danse, théâtre...) notre programmation saura vous convaincre ! (p.13)

CE N’EST PAS UNE QUESTION D’ÂGE ! L’Opéra Théâtre est un lieu de spectacle où toutes les générations se retrouvent, autour notamment d’une riche programmation jeune public et des places enfants à 6€ dans le cadre d’abonnements. Accompagnez vos enfants et petits-enfants. Et inversement ! (pp.73, 117 et 121) UNE SAISON POUR TOUS... ...Avec notamment des salles accessibles, des emplacements réservés, un surtitrage pour les opéras, la mise à disposition gratuite d’un équipement d’amplification sonore, des adaptations en audiodescription et en langue des signes française... (p.108)


Mais, quel spectacle choisir ? Nos agents de billetterie peuvent vous conseiller. N’hésitez pas à parcourir notre site internet pour vous faire une idée sur nos spectacles. Un opéra ? Les chanteurs semblent difficiles à comprendre... Italien, allemand, anglais, russe, tchèque... l’opéra parle bien des langues ! Et pour vous faire profiter de la musique, sans perdre le fil de l’histoire, l’Opéra Théâtre est équipé d’un système de surtitrage en français (même pour les œuvres chantées en français) lisible aussi bien au parterre qu’aux balcons !

ENVIE DE PLUS D’INFOS TOUT AU LONG DE LA SAISON ? Rendez-vous sur www.operatheatredesaintetienne.fr et retrouvez les détails des spectacles : distributions, vidéos, photos, événements autour des représentations... Profitez-en pour vous inscrire à notre newsletter et ne rien manquer !

J’ai mon premier billet pour un spectacle ! Et maintenant ? Vérifiez bien la date, la salle et l’horaire de votre spectacle. Les représentations commençant à l’heure, les retardataires ne pourront accéder à la salle que lors d’une interruption du spectacle, en fonction de l’accessibilité, et aux places que le personnel d’accueil leur aura indiquées. Il y a sûrement un code vestimentaire ? Oui, le vôtre ! L’important c’est que vous vous sentiez à l’aise au moment où le rideau se lève... À l’Opéra Théâtre, seuls les artistes jouent un rôle, alors restez vous-mêmes !

DEMANDEZ LE PROGRAMME Un programme de salle vous est offert avant chaque représentation. Ce petit livret, rédigé par des auteurs spécialisés, vous renseigne sur tout : l’œuvre, l’histoire, les personnages, les artistes et bien plus encore... Vous pouvez également le télécharger deux jours avant la représentation sur notre site depuis la page du spectacle concerné.

AUCUNE OBLIGATION, MAIS RÉSERVER EST VIVEMENT RECOMMANDÉ. Contrairement aux idées reçues, acheter des places de spectacle à la dernière minute c’est très souvent possible ! Mais pour profiter des meilleures places, mieux vaut réserver un peu avant (billetterie et site internet de l’Opéra Théâtre, et points de vente habituels).

DES SERVICES AUTOUR DES SPECTACLES Un vestiaire mis gratuitement à votre disposition dans le hall du Grand Théâtre Massenet. Une boutique ouverte les soirs de représentation : dédicace d’ouvrages, vente de CDs, d’affiches... En collaboration avec Musicalame Un espace de restauration : le Café Jules, pour des instants conviviaux tout au long de la soirée.

5


OPERA

pp. 20-21 6

pp. 26-27 pp. 38-39 pp. 52-53 pp. 58-59

FORTUNIO – ANDRÉ MESSAGER LAURENT TOUCHE / EMMANUELLE CORDOLIANI DON PASQUALE – GAETANO DONIZETTI ANDREA CIGNI LA CLÉMENCE DE TITUS – WOLFGANG AMADEUS MOZART LAURENT CAMPELLONE / DENIS PODALYDÈS LA FLÛTE ENCHANTÉE – WOLFGANG AMADEUS MOZART LAURENT CAMPELLONE / ÉRIC VIGIÉ LE MARCHAND DE VENISE – REYNALDO HAHN LAURENT CAMPELLONE / ARNAUD BERNARD – BIENNALE MASSENET

DES PROPOS D’AVANT-SPECTACLE Une heure avant chaque représentation lyrique, retrouvez un(e) musicologue pour obtenir des clefs de lecture concernant l’œuvre à laquelle vous allez assister. Ces rencontres sont gratuites, sur présentation d’un billet pour la représentation du jour, et sont annoncées dans cette brochure sur les pages des spectacles concernés.

LES KÉZAKOS ? Laurent Campellone vous emmène à la découverte d’opéras méconnus au cours de soirées où vous pourrez entendre en avant-première quelques airs. Lundi 3 novembre – 19h Fortunio, Kézako ? (p.20) Jeudi 12 février – 19h La Clémence de Titus, Kézako ? (p.38) Jeudi 30 avril – 19h Le Marchand de Venise, Kézako ? (p.58)


DANSE p. 15 p. 17 p. 22 p. 24 p. 32 p. 36 p. 42 p. 51 p. 54

DYPTIK – CIE DYPTIK – EX MELTING FORCE BENJAMIN MILLEPIED – L.A. DANCE PROJECT MOTIFS – COMPAGNIE PARC PAVEMENT – CIE ABRAHAM.IN.MOTION / KYLE ABRAHAM GISELLE – YACOBSON BALLET L’ENFANCE DE MAMMAME – CCN DE GRENOBLE / JEAN-CLAUDE GALLOTTA EN FAMILLE PARIS-NEW YORK-PARIS – CCN-BALLET DE LORRAINE STANDARDS – COMPAGNIE DERNIÈRE MINUTE / PIERRE RIGAL MORPHED – COMPAGNIE TERO SAARINEN

ET AUSSI...

NOUVEAU CIRQUE p. 14

SÉQUENCE 8 – LES 7 DOIGTS DE LA MAIN

À NOTER : Séquence 8 et Dyptik sont programmés en juillet 2014 dans le cadre du Festival des 7 collines.

7


SYMPHONIQUE ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE DIRECTION MUSICALE LAURENT CAMPELLONE p. 18 8

p. 23 p. 31 p. 40 p. 46 p. 61 p. 65

FOUGUE ROMANTIQUE* – SCHUMANN / MENDELSSOHN PIANO, ADAM LALOUM AIMEZ-VOUS SCHUBERT ? LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION* – BEETHOVEN / MOUSSORGSKI VIOLON, ALEXANDRA SOUMM AU CŒUR DE L’ORCHESTRE – BEETHOVEN GRANDE SOIRÉE DE CONCERTOS* DIRECTION ET PIANO, DAVID GREILSAMMER – FESTIVAL PIANO PASSION CANTATES PROFANES*– MASSENET – BIENNALE MASSENET CONCERT DE CLÔTURE* – SAINT-SAËNS / DUKAS VIOLON, FANNY CLAMAGIRAND – BIENNALE MASSENET

* 1h avant la représentation, propos d’avant-spectacle, gratuit sur présentation de votre billet


MUSIQUE p. 19 p. 25 p. 30 p. 47 p. 48 p. 49 p. 50 p. 60 p. 62 p. 63 p. 64

SIMONE – DE NINA À LISA LES TROIS COMBATS DE TAO SANCHUN – OPÉRA DE PÉKIN BACH ET SA FAMILLE – AVI AVITAL / DAVID GREILSAMMER ÉCOLES DE VIENNE – DAVID GREILSAMMER – FESTIVAL PIANO PASSION À LA RENCONTRE DE HAYDN – JEAN-CLAUDE PENNETIER – FESTIVAL PIANO PASSION MOZART, ŒUVRES VIENNOISES– ARTHUR SCHOONDERWOERD – FESTIVAL PIANO PASSION BEETHOVEN, SCHUBERT ET VIENNE – DAVID FRAY – FESTIVAL PIANO PASSION LABO#2 – CHŒURS ET SOLISTES DE LYON - BERNARD TÉTU – BIENNALE MASSENET MÉLODIES DE HAHN – BIENNALE MASSENET LA MUSIQUE TOUT EN COULEURS – RAVEL / BERIO / MURAIL ENSEMBLE ORCHESTRAL CONTEMPORAIN / DANIEL KAWKA – BIENNALE MASSENET SAINT-SAËNS / LALO – QUATUOR DEBUSSY / LAURENT WAGSCHAL – BIENNALE MASSENET

pp. 68-69

CROQ’CHŒUR

THEATRE p. 28 p. 35 p. 41 p. 55

MENSONGES D’ÉTAT – XAVIER DAUGREILH / NICOLAS BRIANÇON UN GRAND MOMENT DE SOLITUDE – JOSIANE BALASKO NINA – ANDRÉ ROUSSIN / BERNARD MURAT LA MÉGÈRE APPRIVOISÉE – WILLIAM SHAKESPEARE / MÉLANIE LERAY

9


JEUNE PU BLIC

10

p.74 p.75 p.76 p.77 p.78 p.79 p.80 p.81 p.82 p.83 p.84 p.88 p.89 p.90 p.92 p.93

TEL QUEL ! – THOMAS LEBRUN – DANSE – DÈS 7 ANS HANSEL ET GRETEL – CIE LA CORDONNERIE – CINÉ-SPECTACLE – DÈS 6 ANS NOUN – ATHÉNOR – MUSIQUE ET DANSE – DÈS 2 ANS DANS LE VENTRE DU LOUP – CIE DIDASCALIE – DANSE ET THÉÂTRE – DÈS 6 ANS LE CHANT DES BALLES – CIE CHANT DE BALLES – JONGLERIE MUSICALE – DÈS 6 ANS MOOOOOOOOONSTRES – COLLECTIF LABEL BRUT – THÉÂTRE D’OBJETS – DÈS 3 ANS L’ENFANCE DE MAMMAME – CCN DE GRENOBLE / JEAN-CLAUDE GALLOTTA – DANSE – DÈS 5 ANS LA BELLE – CIE LA VOUIVRE – DANSE, MUSIQUE ET VIDÉO – DÈS 8 ANS MÊME LES CHEVALIERS TOMBENT DANS L’OUBLI – CIE DU VEILLEUR – THÉÂTRE – DÈS 8 ANS PETITES MUSIQUES DE NUIT ET LE PASSAGER – CIE CHANTIER THÉÂTRE – THÉÂTRE VISUEL ET MUSICAL – DÈS 7 ANS FLOTS, TOUT CE QUI BRILLE VOIT – THÉÂTRE DES CONFETTIS – THÉÂTRE, MUSIQUE ET ARTS VISUELS – DÈS 2 ANS STANDARDS – COMPAGNIE DERNIÈRE MINUTE / PIERRE RIGAL – DANSE – DÈS 13 ANS – FESTIVAL GÉNÉRATION BUZZ ! À PORTÉE DE CRACHAT – THÉÂTRE DE L’INCENDIE – THÉÂTRE – DÈS 13 ANS – FESTIVAL GÉNÉRATION BUZZ ! MÉDINA MÉRIKA – CIE NOMADE IN FRANCE – THÉÂTRE MUSICAL – DÈS 13 ANS – FESTIVAL GÉNÉRATION BUZZ ! PATOUSSALAFOI ! – FRANCESCHINI / DORIN – THÉÂTRE MUSICAL – DÈS 3 ANS LA CARRIOLE FANTASQUE DE MONSIEUR VIVALDI – CIE LES GENTILS – THÉÂTRE MUSICAL ET CABARET – DÈS 8 ANS

OSEZ LA DÉCOUVERTE EN FAMILLE ! Vos enfants ou petits-enfants expriment de la curiosité lorsque vous allez à l’Opéra Théâtre ? Accompagnez-les dans une découverte du spectacle vivant, en toute complicité ! En abonnement > Pour les moins de 18 ans : 6 € la place > Pour les adultes accompagnateurs : jusqu’à 30 % de réduction Informations p.116


FESTIVALS

P.44 PIANO PASSION – 14E ÉDITION DU 21 AU 26 MARS Le Festival propose de découvrir Vienne, la capitale autrichienne au centre de toute l’Europe musicale des XVIIIe et XIXe siècles. Et quand on parle de Vienne, on ne peut s’empêcher de penser aux quatre grandes figures de la musique qui ont consacré une partie de leur catalogue au clavier : Haydn, Mozart, Beethoven et Schubert.

11

P.86 GÉNÉRATION BUZZ ! – 3E ÉDITION DU 31 MARS AU 10 AVRIL Qui sommes-nous vraiment ? Alors que nous appartenons forcément à des groupes, il paraît bien difficile d’exister dans sa propre singularité. Pour sa 3e édition, le Festival Génération Buzz ! vous invite à brouiller les pistes, à dépasser les lieux communs…

P.56 BIENNALE MASSENET – 12E ÉDITION DU 27 MAI AU 18 JUIN L’Opéra Théâtre se penche, pour cette 12e édition, sur Le Marchand de Venise, un opéra méconnu de Reynaldo Hahn, élève de Massenet. Autour de cette recréation, la Biennale explore comme à son habitude le répertoire romantique français avec deux bijoux : les deux cantates profanes Narcisse et Biblis de Massenet.


12


14 SAISON 15

13


NOUVEAU CIRQUE

SEQUENCE 8 LES 7 DOIGTS DE LA MAIN

GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 2 JUIL 20H 14

Mise en scène et chorégraphie Shana Carroll et Sébastien Soldevila Assistante à la mise en scène Sabrina Gilbert Décors et accessoires Anne Séguin-Poirier Costumes Manon Desmarais Lumières Nol Van Genuchten Acrobaties Sébastien Soldevila Appareils acrobatiques Alexandre Lemay et Danny Zen

Musiques originales Seth Stachowski Arrangements musicaux et remix Nans Bortuzzo Avec Éric Bates, Ugo Dario, Colin Davis, Devin Henderson, Alexandra Royer, Maxim Laurin, Camille Legris, Tristan Nielsen

UN SPECTACLE VITAMINÉ PROCHE DU MUSIC-HALL Tout comme le cirque Éloize et le Cirque du Soleil, Les 7 doigts de la main viennent du Québec. Ils sont aujourd’hui au sommet d’un art, du jonglage à la voltige, qu’ils utilisent pour raconter le monde. Une heure et demie d’oubli de soi pour se fondre dans une communauté désireuse de partager un même battement de cœur, une même envie de retenir son souffle, de faire entendre un même éclat de rire, une même ovation. Profond��ment humain, ce spectacle joyeux nous donnerait presque envie de faire partie de la bande ! Récompensé dans plusieurs festivals de cirque à travers le monde, ce cirque de haute voltige émerveillera petits et grands avec ses numéros époustouflants, rythmés par l’électro de C2C !

Un spectacle captivant, original et tout à fait imprévisible. Tout simplement fascinant. Totalement unique. Le Journal de Montréal Habillés en jeans et tee-shirts, ils savent tout faire : chanter, danser, jouer la comédie et de la trompette, chauffer l’ambiance en allant au contact du public. Le Monde, mars 2013 Coproduction Les Nuits de Fourvière / Département du Rhône, Lyon / TOHU (Montréal, Canada). Avec le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts de Montréal

Durée 1h30 sans entracte

Disponible en abonnement à partir du 23 mai Vente à l’unité à l’Opéra Théâtre à partir du 24 juin – placement libre

tarif spécial 20 € Dans le cadre du


DANSE

DYPTIK CIE DYPTIK

THÉÂTRE COPEAU SAM 5 JUIL 21H

Chorégraphie Souhail Marchiche Assistant à la chorégraphie Mehdi Meghari Lumières Richard Gratas Son Patrick De Oliveira

Avec Alison Benezech, Mamadou Camara, Valentina Corosu, Mehdi Meghari, Modibo Keita, Salah Keita, Toufik Maadi, Mamourou Mami

15

LA NOUVELLE CRÉATION DE LA COMPAGNIE STÉPHANOISE DE HIP-HOP ! Ce spectacle trouve ses origines en 2011 lors de la création d’En Quête, pièce construite sur le thème du déracinement. La compagnie a dès lors l’envie d’explorer une deuxième voie : celle des conséquences de ce déracinement sur l’identité. Signe du destin ? Sa rencontre fin 2012 avec des danseurs maliens fait tilt. Les Stéphanois découvrent le regard que le groupe porte sur le hip-hop et la danse, leurs corps si différents, leur humilité. Dyptik est cette œuvre mixte, composée de tableaux complémentaires et indissociables, qui n’ont de sens que dans la fusion d’équipes issues des deux pays. Dans ce cadre, danseurs français et maliens se rencontrent, s’observent, s’effleurent et apprivoisent leurs différences. À travers le mouvement des corps, la dualité des approches s’estompe pour céder la place à une identité artistique commune.

Discrètement (trop), la Compagnie Melting Force [aujourd’hui Dyptik], installée à Saint-Étienne où elle dispose enfin d’un espace de travail, a su maintenir ses deux fenêtres actives. Ses trois membres les plus jeunes sont de redoutables compétiteurs, habitués des battles. Les trois autres, qui s’acheminent vers la trentaine, œuvrent pour un Hip Hop de scène. Libération, Marie-Christine Vernay Production Cie Dyptik, Centre Culturel de La Ricamarie, Communauté de communes du Pays d’Annonay, Le Mille Pattes – Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines, Fondation de France, Parc de La Villette. Avec le soutien de la Caisse des Dépôts et de l’Acsé. Avec l’aide à la création de la DRAC Rhône Alpes, de la Région Rhône-Alpes, du Département de la Loire, de l’Institut Français, de la Ville de Saint Étienne et de l’Adami. Avec le soutien du CDC Les Hivernales d’Avignon, du Centre National de la Danse – Paris, du Centre Culturel L’Échappé de Sorbiers, du Festival des 7 collines, de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne, de l’Essaim de Julie – Saint-Julien Molin-Molette

tarif G 15 €

Durée 1h sans entracte

Disponible en abonnement à partir du 23 mai Vente à l’unité à l’Opéra Théâtre à partir du 24 juin – placement libre

Dans le cadre du


16


DANSE

création mondiale

BENJAMIN MILLEPIED L.A. DANCE PROJECT

GRAND THÉÂTRE MASSENET JEU 25 SEPT 20H

Création 2014 Chorégraphie Roy Assaf

Danseurs du L.A. Dance Project Quatuor à cordes

Création 2014 Chorégraphie Benjamin Millepied Musique originale Andy Akiho Peripheral Stream Création, chorégraphie et concept visuel Hiroaki Umeda

17

ÉVÉNEMENT À SAINT-ÉTIENNE ! Pour la première fois, la Biennale de la danse de Lyon s’installe à l’Opéra Théâtre pour une résidence de création. Mais l’événement, c’est bien la création mondiale du dernier programme de la compagnie américaine du talentueux et très médiatique Benjamin Millepied, nommé tout récemment à la tête du Ballet de l’Opéra National de Paris. Une soirée de prestige en trois parties dont deux créations : l’une bien évidemment de son directeur artistique en personne, et l’autre du chorégraphe israélien tout aussi inventif Roy Assaf. La troisième pièce est une reprise conçue par le Japonais Hiroaki Umeda et présentée pour la première fois il y a seulement quelques mois au Théâtre du Châtelet à Paris. Une soirée sous le signe de la diversité des langages chorégraphiques, sonores et visuels, car la compagnie cherche à être depuis ses débuts un vivier de la création qui réunit des artistes de tous horizons.

Avec son petit groupe du L.A. Dance Project, [Benjamin Millepied] se débrouille comme un chef. La compagnie est bel et bien le collectif de créateurs dont il rêvait. Sept danseurs qui épousent des écritures et des énergies différentes avec une précision sidérante, des créations musicales et chorégraphiques variées et des plasticiens dans la danse.  Le Figaro, septembre 2013 L.A. Dance Project - Directeur fondateur Benjamin Millepied. Collectif de créateurs Charles Fabius, Nicholas Britell, Matthieu Humery, Nico Muhly. Partenaires du L.A. Dance Project Théâtre du Châtelet - Paris, Glorya Kaufman Presents at The Music Center - Los Angeles, Sadler’s Wells - Londres, Maison de la Danse / Biennale de la danse de Lyon. Coproduction L.A. Dance Project, Biennale de la danse de Lyon, Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Spectacle créé en résidence à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne, dans le cadre de la Biennale de la danse de Lyon 2014

Série Durée 2h environ

Rencontre avec les membres de la compagnie à l'issue de la représentation

1

Tarif D 29 € Dans le cadre de

Rencontre avec les artistes lors de la résidence de création de Benjamin Millepied, le vendredi 19 septembre à 19h : présentation d’extraits dansés et échanges avec le chorégraphe. Gratuit sur réservation à partir du 1er septembre (nombre de places limité). Plus d’infos sur www.operatheatredesaintetienne.fr

2

3

22 € 14 €

éco 10 €


SYMPHONIQUE

FOUGUE ROMANTIQUE SCHUMANN / MENDELSSOHN

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 30 SEPT 20H

Direction Laurent Campellone Piano Adam Laloum Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

18

Felix Mendelssohn Les Hébrides op.26 « Ouverture » Robert Schumann Concerto pour piano en la mineur op.54 Felix Mendelssohn Symphonie n°3 en la mineur op.56, « Écossaise »

ROMANTISME ET TERRE DE BRUME Ce premier rendez-vous symphonique de la saison nous entraîne dans les pas de deux compositeurs majeurs de l’Allemagne du XIXe siècle. Mendelssohn tout d’abord à travers sa Symphonie n°3 dite « Écossaise » où le compositeur évoque les Highlands et leur folklore dans une partition d’une irrésistible séduction. Pour aborder le plus secret et le plus tendre des concertos pour piano, cadeau d’un Schumann heureux à sa femme bien-aimée, Clara, l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire invite le pianiste Adam Laloum. Un artiste bien connu du public stéphanois qui l’avait déjà élu jeune interprète préféré lors du Festival Piano Passion en 2011. Gageons qu’après le succès unanime de son enregistrement des œuvres de Schumann, il saura révéler toute la beauté de cette partition inoubliable.

À 26 ans, Adam Laloum est un pianiste “lancé”, mis sur orbite par sa victoire, en 2009, au concours Clara-Haskil. Cette célèbre pianiste roumaine aurait reconnu comme l’un des siens cet interprète farouche qui, à son instar, semble à chaque concert à la fois se briser et se reconstruire, osciller entre bonheur et frustration, abandon et réserve. Télérama, septembre 2013

Série Durée 1h40 entracte compris

Une heure avant le concert, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


JAZZ VOCAL

SIMONE DE NINA À LISA

hors les murs SALLE ARISTIDE BRIAND VEN 17 OCT 20H30

Chant Simone

19

3 musiciens

DE NINA À LISA… Fille unique de Nina Simone, Lisa Celeste Stround a tardé à devenir une artiste puisque elle s’engagea dans l’US Air Force et passa onze ans sur une base militaire de Francfort. Celle qui adolescente aimait pourtant chanter dans les églises attendra donc son retour en Amérique pour prouver à ses parents la force de son talent et intégrer dans les années 90 des troupes de music-hall. Débutant sur Broadway dans le musical de Disney Aïda adapté par Elton John, on la découvrit en Europe grâce à la tournée Sing the Truth qu’elle effectua en 2009 aux côtés de Diane Reeves, Lizz Wright et Angélique Kidjo. Aussi rayonnante que sa mère était torturée, douée d’une voix différente mêlant clarté et puissance, celle qui se fait simplement appeler Simone revient pour un show à l’américaine qui alterne swing jazzy, R&B des sixties et ballades langoureuses.

Quand avec une grâce féline, elle entonne I Put a Spell On You, il y a belle lurette que les spectateurs sont envoûtés. Évidemment tout le monde se lève et ondule pour l’inoxydable My Baby Just Care For Me.  Lionel Oger, La Nouvelle République

Durée 1h10 sans entracte

Placement libre Salle Aristide Briand - 42400 Saint-Chamond

tarif spécial 20 € Spectacle co-accueilli avec


OPÉRA

20

FORTUNIO ANDRÉ MESSAGER

FORTUNIO, KÉZAKO ?

Laurent Campellone vous entraîne à la découverte de cet opéra de Messager lors d’une soirée où vous aurez la chance d’entendre en avant-première des airs célèbres de cette œuvre et d’entrer dans l’intrigue du livret. GRAND THÉÂTRE MASSENET – LUNDI 3 NOVEMBRE 19H TARIF I : 5 € Placement libre


GRAND THÉÂTRE MASSENET VEN 14 NOV 20H DIM 16 NOV 15H MAR 18 NOV 20H

Comédie lyrique en 4 actes / Version de Jean-Guy Bailly (1989) Livret de Robert de Flers et de Gaston Arman de Caillavet d’après Le Chandelier d’Alfred de Musset Création le 5 juin 1907 à l’Opéra Comique

Direction musicale Laurent Touche Mise en scène Emmanuelle Cordoliani Assistant à la mise en scène Victor Duclos Scénographie Émilie Roy Costumes Julie Scobeltzine Lumières Vincent Muster

Fortunio NN Jacqueline Norma Nahoun Clavaroche Marc Scoffoni Landry NN Maître André NN Maître Subtil Éric Vignau

Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

UN COLIN-MAILLARD MUSICAL Jour de fête nationale dans une petite ville de province. Maître André, le notaire, parade avec sa très belle épouse Jacqueline. Mariée trop jeune, celle-ci trompe son ennui avec le capitaine Clavaroche. Ce dernier l’invite à trouver un “chandelier”, qui détournera d’eux la jalousie du notaire. Fortunio, jeune clerc au service de Maître André est l’homme idéal. Loin d’être aussi naïf qu’on le pense, il retourne la situation et emporte le cœur de la belle au nez et à la barbe de l’époux et de l’amant... André Messager trouve ici une belle occasion pour composer un petit bijou de légèreté, de raffinement et de grâce. Emmanuelle Cordoliani nous plonge au cœur de la société pré-1968, empêtrée dans ses conflits de générations, sa bourgeoisie satisfaite, son adultère classique et ses qu’en-dira-t-on. À la manière de Jacques Demy ou de Claude Sautet, elle libère le vaudeville de ses chaînes terrestres et aide la poésie à trouver son chemin dans les cœurs. Après la fraîcheur de Véronique qui nous a réjouis en 2011, place au charme frondeur de Fortunio.

 Messager habille les péripéties des couples de rythmes dansants et de quelques grands airs qui, une fois entrés dans les oreilles, n’en sortent plus. Comme l’escarpolette que pousse sa Véronique, l’un de ses grands succès, Fortunio fait valser les nostalgies avec ses incontournables « J’aimais la vieille maison grise », « Si vous croyez que je vais dire qui j’ose aimer » ou autre « ah si j’étais femme, aimable et jolie… ». Webthea, novembre 2013  Comme à son habitude, l’orchestre, sous la direction de Laurent Touche, est parfait. Catherine Scholler, ResMusica, janvier 2014 (à propos de Ciboulette) Production créée à l’Opéra Théâtre de Limoges le 10 novembre 2013. Coproduction Opéra Théâtre de Limoges, Opéra de Rennes

Série Durée 2h10 environ entracte compris

En français, surtitré en français Une heure avant chaque représentation, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif A 54 €

2

3

41 €

24 € 10 €

éco

21


DANSE

Création

MOTIFS

COMPAGNIE PARC / PIERRE PONTVIANNE

22

THÉÂTRE COPEAU JEU 20 NOV 20H VEN 21 NOV 20H

Chorégraphie Pierre Pontvianne Création plastique Pierre Treille Costumes Cathy Ray Lumières Valérie Colas Création sonore Benjamin Gilbert Regards extérieurs Émilie Tournaire et Florence Girardon

Danseurs de la Compagnie PARC Pierre Pontvianne Marthe Krummenacher

UN NOUVEAU DUO TOUT EN FINESSE Après avoir abordé le solo dans sa précédente proposition, Pierre Pontvianne, devenu chorégraphe en titre de la compagnie PARC, a choisi le duo. Un duo homme-femme avec la délicieuse Marthe Krummenacher pour mieux expérimenter, croiser, mêler les composantes de chaque personnalité. Et surtout s’amuser à dérouler et élargir les interstices du présent. À suspendre et découper la musicalité du corps en mouvement. À dissoudre ce corps dans une danse poétique. Cette pièce chorégraphique parle, sans frontière, d’intime et de commun. Elle cherche les fonctions et les instabilités de ce qui motive et dessine le mouvement des corps, de ses motifs... D’où le titre. La sensibilité à fleur de peau propre aux précédentes créations de la compagnie sera encore au rendez-vous.

La Compagnie PARC fait fi du tempo pour le transformer en un allié précieux. Mieux, elle le soumet à ses propres règles. Tempo Rubato danse la vie et l’humanité avec ses instants, son quotidien… pour mieux s’en délivrer. Tribune de Lyon, supplément culture, septembre 2009, (à propos de Tempo Rubato) Production Compagnie PARC. Coproduction l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne. Dans le cadre de l’accueil studio 2014 le Centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape / Direction Yuval Pick, le Centre Chorégraphique National de Grenoble / Groupe Émile Dubois, le Centre Chorégraphique National de Mulhouse / Ballet de l’Opéra National du Rhin, et Le Pacifique | CDC - Grenoble

Spectacle conçu dans le cadre d’une résidence de création à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne Durée 50 min sans entracte – Placement libre

Tarif G 15 €

Rencontre avec les artistes lors de la résidence de création dela compagnie PARC, le samedi 15 novembre à 17h : présentation d’extraits dansés et échanges avec le chorégraphe. Gratuit sur réservation à partir du 1er septembre (nombre de places limité). Plus d’infos sur www.operatheatredesaintetienne.fr


SYMPHONIQUE

AIMEZ-VOUS SCHUBERTt?

ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 25 NOV 20H

Direction et présentation Laurent Campellone Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

Franz Schubert Extraits de : Symphonie n°4 en ut mineur « Tragique » D.417, Symphonie n°8 en si mineur « Inachevée » D.759, Rosamunde, Le Voyage d’Hiver D.797, Le roi des Aulnes op.1 D.328...

23

Schubert fut l’une des figures les plus importantes du romantisme allemand. Dans l’ombre du grand Beethoven qu’il admirait tant mais dont le génie pesait sur ses épaules de compositeur, il reste l’inspirateur de toute la littérature orchestrale moderne. Mort à 31 ans, il laisse pourtant un catalogue riche d’un millier d’œuvres : plus de 600 lieder et environ 130 mélodies pour ensembles vocaux, de très nombreuses pages de musique de chambre (sonates, quatuors, quintettes...), 15 opéras et 9 symphonies. Laurent Campellone vous invite à découvrir la vie passionnante de ce “héros” à travers trois facettes de son talent : l’œuvre pour orchestre en compagnie de l’Orchestre Symphonique SaintÉtienne Loire, la musique de chambre dans laquelle Schubert excella, et le lied dont il fut l’un des créateurs.

Laurent Campellone dirige “sa” formation stéphanoise avec jubilation Diapason, été 2013 (à propos de La Princesse de Trébizonde)

Série Durée 1h30 environ sans entracte

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


DANSE

PAVEMENT

COMPAGNIE ABRAHAM.IN.MOTION KYLE ABRAHAM

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 2 DÉC 20H

24

Chorégraphie Kyle Abraham en collaboration avec Abraham.In.Motion Dramaturgie Charlotte Brathwaite Costumes Kyle Abraham Lumières Dan Scully Son Sam Crawford Musiques Jean-Sébastien Bach, Jacques Brel, Antonio Vivaldi, Sam Cooke, Antonio Caldara...

Danseurs de la Compagnie Abraham.In.Motion Kyle Abraham, Matthew Baker, Rena Butler, Chalvar Monteiro, Jeremy « Jae » Neal, Maleek Washington, Eric Williams

PREMIERS PAS EUROPÉENS D'UN JEUNE PRODIGE DE LA DANSE AMÉRICAINE ! Kyle Abraham est un danseur et chorégraphe noir américain originaire de Pittsburgh en Pennsylvanie. Après avoir étudié la danse à New York, il entame une carrière de créateur très vite saluée par la critique qui le considère comme l'un des chorégraphes les plus créatifs de sa génération. D'aucuns qualifient son travail de “post modern urban dance”, à la croisée de la danse contemporaine et des danses de rue. Un heureux mélange où la virtuosité prend toute sa place. Avec Pavement, il s'inspire du film Boyz'N the hood primé à Cannes en 1991 et place l'action sur un terrain de basket au cœur des quartiers populaires de sa ville natale sur fond de luttes entre bandes rivales. Une sorte de West Side Story d'aujourd'hui... Il nous propose ainsi un ballet envoûtant où la dureté du propos est transcendée par la grâce du langage. Une vraie perle à découvrir !

Pavement est seulement la troisième œuvre majeure de M. Abraham [...] mais c’est aussi sa plus sophistiquée. [...] Oui, l’essence poignante de cette œuvre est son regard pénétrant sur l’état de l’Amérique noire, une œuvre si importante qu’elle sera son héritage. Mais il va bien plus loin que cela avec des thèmes que nous pouvons tous comprendre... Il ne fait aucun doute qu’il est assurément un homme de notre temps. Pittsburgh Post Gazette, février 2013 Production Abraham.In.Motion

Série Durée 1h10 sans entracte

1

Tarif D 29 €

2

3

22 € 14 €

éco 10 €


MUSIQUE–DANSE–THÉÂTRE Dans le cadre de l’année France-Chine

LES TROIS COMBATS DE TAO SANCHUN OPÉRA DE PÉKIN

25

GRAND THÉÂTRE MASSENET SAM 6 DÉC 18H

Pièce contemporaine du grand dramaturge Wu Zuguang d’après une histoire classique de la période des Cinq Dynasties (907-960) Mise en scène Chi Jinsheng

Jeune troupe d’opéra de Pékin de Tianjin Tao Sanchun Mademoiselle Yan Wei

À LA DÉCOUVERTE D’UN GENRE ARTISTIQUE MAJEUR DE LA CULTURE CHINOISE L’opéra de Pékin est un genre de spectacle combinant musique, danse acrobatique, théâtre et costumes flamboyants, faisant le récit d’histoires tirées du passé historique et du folklore chinois. Il est inscrit aujourd’hui au patrimoine culturel immatériel de l’humanité en Chine. Cet opéra romanesque met en scène, à l’époque des Cinq Dynasties (907-960), une héroïne qui l’emporte sur tous ses adversaires, de Zheng En, un brave garçon qui lui vola un melon, jusqu’à l’Empereur en personne. Cette héroïne, Tao Sanchun, est une amazone, une variante du rôle d’héroïne guerrière qui exige que l’actrice soit à la fois une cantatrice chevronnée et une acrobate hors pair, férue d’arts martiaux, ce qui n’est possible qu’au prix d’un entraînement quotidien particulièrement dur. Cette histoire romanesque est très populaire et, depuis sa création, remporte toujours le même succès auprès du public, en Chine comme à l’étranger. Production déléguée pour la tournée en France Scène nationale de Bayonne et du Sud Aquitain. En collaboration avec le Centre Culturel de Chine à Paris

Durée 2h environ sans entracte

tarif F 21 € – Série Éco 10 €

Spectacle co-accueilli avec


OPÉRA

26

DON PASQUALE GAETANO DONIZETTI

CROQ’CHŒUR (p.68)

Retrouvez le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire pour une heure de musique pendant la pause déjeuner. AUTOUR DE DON PASQUALE JEUDI 18 DÉCEMBRE 12H30 – BOURSE DU TRAVAIL VENDREDI 19 DÉCEMBRE 12H30 – AUDITORIUM GROUPE CASINO TARIF I : 5 € Placement libre

Dimanche 4 janvier 15h : représentation en audiodescription Renseignements page 108.


GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 31 DÉC 19H VEN 2 JAN 20H DIM 4 JAN 15H

Opéra bouffa en 3 actes Livret signé par Michele Accursi mais écrit par Giovanni Ruffini, d’après le livret d’Angelo Anelli pour Ser Marcantonio de Stefano Pavesi. Création au Théâtre-Italien à Paris le 3 janvier 1843

Direction musicale En cours Mise en scène Andrea Cigni Scénographie et costumes Lorenzo Cutùli Lumières Fiammetta Baldiserri Chef de chœur Laurent Touche

Don Pasquale Luciano di Pasquale Norina Anna Sohn Ernesto Sergey Romanovsky Docteur Malatesta Alex Martini Le Notaire Jean Vendassi Le Majordome Olivier Papot Une femme de chambre et la Modiste Constance Mathillon Un valet et le Coiffeur Cédric Veschambre Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

COMMEDIA DELL’ARTE À L’OPÉRA Rome. Don Pasquale s’est mis en tête, malgré son grand âge, de se marier afin de donner une leçon à son neveu Ernesto, l’ingrat refusant l’union qu’il a arrangée pour lui. Don Pasquale demande de l’aide à son ami qui lui présente sa sœur Sofronia. Derrière celle-ci se cache en fait Norina, l’élue d’Ernesto. Passé maître dans l’art du bel canto, Donizetti, sans faillir à l’humour, à la verve et au brio de l’opera buffa napolitain, en accompagne la métamorphose : Don Pasquale annonce l’esprit romantique, truffe la farce de sentiments, étoffe les caractères d’âme et d’humanité. En proposant comme principal décor la maison coffre-fort de Don Pasquale, le metteur en scène Andrea Cigni souligne l’opposition des univers du vieux grigou et de la joyeuse Norina, grâce à un ensemble de lumières et de références visuelles et culturelles. Dans cet espace recomposé s’inscrit le jeu de haute voltige de chaque personnage, jusqu’à la révélation du vrai trésor de l’histoire.

Chics et de bon goût, les décors et costumes de Lorenzo Cutùli, qui situent l’action au milieu du XXe siècle, offrent un écrin idéal à la mise en scène d’Andrea Cigni, tour à tour drôle et émouvante, comme l’exige l’ultime chef-d’œuvre bouffe de Donizetti. […] Si vous habitez à proximité d’un des théâtres coproducteurs, ne manquez surtout pas ce Don Pasquale, qui tournera en France et en Italie jusqu’en 2015. Richard Martet, mars 2014, Opéra Magazine Création le vendredi 10 janvier 2014 au Centre lyrique Clermont-Auvergne. Coproduction Centre lyrique Clermont-Auvergne, Opéra Grand Avignon, Fondation Pergolesi Spontini, Opéra Théâtre de Limoges, Opéra de Massy, Opéra de Reims, Opéra de Rouen Haute-Normandie, Opéra Théâtre de Saint-Étienne, Opéra de Vichy

Costumes réalisés au Centre lyrique Clermont-Auvergne Décors réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne et dans l’atelier de Keiko Shiraishi

Série Durée 3h10 (2 entractes compris)

En italien, surtitré en français Une heure avant chaque représentation, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif A 54 €

2

3

41 €

24 € 10 €

éco

27


THÉÂTRE

MENSONGES D’ETAT XAVIER DAUGREILH

GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 7 JAN 20H

Mise en scène Nicolas Briançon Documentation historique Olivier Malavergne Décors Pierre-Yves Leprince Costumes Michel Dussarat Lumières Gaëlle de Malglaive

28

Avec Samuel Le Bihan Marie-Josée Croze Michaël Cohen Jean-Pierre Malo Bernard Malaka Aurélien Wiik Pierre-Alain Leleu Éric Prat

REVIVEZ LA VÉRITABLE HISTOIRE DE L’OPÉRATION FORTITUDE ! 1944. Même si les Alliés pensent être en mesure de débarquer en juin sur les côtes normandes afin de commencer à libérer l’Europe, ils redoutent néanmoins l’ampleur de la riposte nazie qui amoindrirait la réussite de l’opération. Une seule solution : tromper l’ennemi en lui faisant croire que le vrai débarquement aura lieu un mois plus tard dans le Pas-de-Calais. C’est tout l’enjeu de l’Opération Fortitude, orchestrée avec beaucoup de discrétion par un petit groupe d’hommes et de femmes depuis Londres, prêts à tout pour réussir. Intoxications, stratagèmes, contrevérités et mystifications deviennent alors leur quotidien. Jusqu’à la nécessité de sacrifier leurs propres convictions et même parfois leur vie. Une page d’histoire passionnante se déroule sous nos yeux et nous rappelle que derrière toute grande action se cachent des héros, souvent méconnus, qui ont pris tous les risques pour que la liberté triomphe.

À ne pas manquer. Les acteurs, très bons, donnent l’illusion du vrai. Un spectacle original qui tient le public en haleine. Le Figaro magazine, septembre 2013  Production Pascal Legros Productions. En accord avec le Théâtre de la Madeleine

Série Durée 1h40 sans entracte

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


GAGAJAZZ LES SOIRÉES JAZZ AU CAFÉ JULES

29

JEUDI 2 OCT JEUDI 6 NOV JEUDI 4 DÉC JEUDI 5 FÉV JEUDI 12 MARS JEUDI 2 AVR JEUDI 6 MAI JEUDI 11 JUIN 20H30 OPÉRA THÉÂTRE CAFÉ JULES ENTRÉE LIBRE

Renseignements sur www.gagajazz.com ou sur www.operatheatredesaintetienne.fr En partenariat avec


SYMPHONIQUE artiste en résidence

BACH ET SA FAMILLE AVI AVITAL / DAVID GREILSAMMER

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 13 JAN 20H 30

Direction David Greilsammer Mandoline Avi Avital Geneva Camerata

Johann Christoph Friedrich Bach (1732-1795) Symphonie en sol mineur wfv1 :3 Jean-Sébastien Bach (1685-1750) Concerto pour clavier en ré mineur bwv1052 (interprété à la mandoline) Johann Bernhard Bach (1676-1749) Suite en sol mineur « Ouverture » Carl Philipp Emanuel Bach (1714-1788) Concerto pour flûte en ré mineur wq22 (interprété à la mandoline)

INCROYABLE MANDOLINE ! La Geneva Camerata et David Greilsammer proposent, dans le cadre d’une tournée européenne, un voyage musical dédié à Jean-Sébastien Bach et sa famille. L’originalité de ce programme réside en particulier dans les deux concertos interprétés non pas sur leur instrument d’origine – la flûte et le clavecin – mais... à la mandoline. Cette démarche audacieuse aurait certainement fait sourire le grand Bach, fervent amateur de transcriptions et d’arrangements pour divers instruments. Après Yaron Herman, David Greilsammer a choisi d’inviter, pour son deuxième concert à l’Opéra Théâtre cette saison, le mandoliniste virtuose Avi Avital à se produire comme soliste. Avec son charisme fou, son talent et sa manière rock’n’roll d’aborder la musique, cet artiste vous permettra sans nul doute de redécouvrir toute la diversité des œuvres composées par la famille Bach, et de goûter à l’originalité de la mandoline.`

   Un tour de magie : remplaçant d’autres instruments, la mandoline, si petite, crée d’harmonieuses mélodies aux goûts de conte de fées orientaux, habilement racontées par les mains de fée de ce musicien extraordinaire ... Inoubliable. La Gazetta Musicale di Milano Série Durée 1h40 entracte compris

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


SYMPHONIQUE

LES TABLEAUX D’UNE EXPOSITION ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE

GRAND THÉÂTRE MASSENET LUN 19 JAN 20H

Direction Laurent Campellone Violon Alexandra Soumm Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

Ludwig van Beethoven Concerto pour violon en ré majeur, op.61 Modest Moussorgski / Maurice Ravel Les Tableaux d’une exposition

31

BEETHOVEN, MOUSSORGSKI Pour ce rendez-vous symphonique, Laurent Campellone aborde deux œuvres majeures du répertoire de l’orchestre. Le Concerto pour violon de Beethoven est sans doute le plus célèbre des concertos écrits pour cet instrument : c’est une page emplie de vigueur et de lumière. Pour l’interpréter, l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire est heureux d’inviter pour la première fois la violoniste française Alexandra Soumm. Née à Moscou et âgée de seulement 24 ans, elle est l’une des artistes les plus en vue de sa génération. En deuxième partie de ce concert, les Tableaux d’une exposition de Modest Moussorgski nous entraîneront dans un tourbillon musical d’une extrême intensité. Avec cette œuvre initialement composée pour piano, ici magnifiquement orchestrée par Maurice Ravel, le compositeur russe rend hommage à son ami le peintre Viktor Hartmann, en proposant une véritable déambulation pour l’auditeur, qui devient le visiteur d’une exposition sonore.

Virtuose accomplie, Alexandra Soumm ne fonde pourtant pas l’essentiel de son interprétation sur la seule perfection de sa technique. Ce qui entraîne par-dessus tout l’adhésion de l’auditeur, c’est la sensibilité de la musicienne.  ClassicToulouse, janvier 2013

Série Durée 2h10 entracte compris

Une heure avant le concert, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


DANSE

32

GISELLE

YACOBSON BALLET SAINT-PETERSBURG STATE ACADEMIC BALLET THEATRE


GRAND THÉÂTRE MASSENET VEN 23 JAN 20H SAM 24 JAN 18H

Ballet fantastique en 2 actes Adolphe Adam Livret Jules Henri Vernoy de SaintGeorges et Théophile Gautier Chorégraphie Jean Coralli, Jules Perrot et Marius Petipa Costumes et décors Viacheslav Okunev

Danseurs du Yacobson Ballet / Saint-Petersburg State Academic Ballet Theatre

DANS LA PLUS PURE TRADITION DU BALLET CLASSIQUE... Le Yacobson Ballet, fondé en 1969 par Leonid Yacobson alors Maître de ballet et chorégraphe renommé, est la première compagnie indépendante de Russie. Après la mort de Yacobson, son plus proche collaborateur prend les rênes de la compagnie et développe un répertoire de création basé sur les fondements de la technique du ballet. Depuis 2011, le Yacobson Ballet est dirigé par Andrian Fadeev, ancien danseur principal du Mariinsky Ballet. Composé de 75 danseurs à la technique éblouissante et porté par des solistes de talent, le ballet sublime les pièces du répertoire classique. Allant à l’essentiel, le nouveau directeur artistique redonne à cette œuvre qui a traversé l’histoire, du panache et du rythme pour la mettre au goût du jour. Une très belle manière de redécouvrir le répertoire du ballet servi avec élégance et brio par de magnifiques danseurs.

Durant tout le ballet, les solistes changent perpétuellement leur manière de jouer, passant de la folie au désespoir, de l’amour propre frivole, à la compréhension lucide que la vie n’a aucun sens sans amour. Yacobson Ballet […] combine à la perfection le talent artistique et la technique dans les changements entre le premier acte et l’“acte blanc”, sublimement interprété par les solistes et le corps de ballet. Federica Pezzoli, Radiocitta Ferrara

Série Durée 2h entracte compris

1

Tarif D 29 €

2

3

22 € 14 €

éco 10 €

33


34


THÉÂTRE

UN GRAND MOMENT DE SOLITUDE JOSIANE BALASKO

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 27 JANV 20H

Texte et mise en scène Josiane Balasko

Avec Josiane Balasko et 3 comédiens Distribution en cours

35

LE RETOUR DE JOSIANE BALASKO SUR LES PLANCHES ! Simon Perez, psychothérapeute célibataire de cinquante ans, est agoraphobe. Il se fait donc soigner à domicile par une autre psy, Brigitte Gaillard, du même âge que lui. Elle cache un secret qui va bouleverser l’existence de Simon et peut-être lui faire enfin trouver le bonheur. En couple avec un escroc, parano sur les bords mais surtout recherché par toutes les polices, Brigitte décide de le cacher chez son patient qui, incapable de sortir, ne pourra prévenir personne... Voilà le point de départ d’une intrigue complètement folle, prétexte aux rebondissements les plus inattendus ! Cela faisait trois ans que « la Balasko » n’était pas revenue au théâtre. Pour son grand retour à la scène, elle a fait le choix de tourner sa nouvelle pièce partout en France avant d’attaquer les représentations parisiennes. Une chance pour notre public de découvrir en avant-première cette comédie inédite qui s’annonce particulièrement décoiffante, dans la lignée des meilleurs spectacles de cette artiste aux multiples talents. Production Pascal Legros Production.

Série Durée 1h30 sans entracte

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


DANSE – EN FAMILLE

L’ENFANCE DE MAMMAME JEAN-CLAUDE GALLOTTA

GRAND THÉÂTRE MASSENET VEN 30 JAN 20H

36

Chorégraphie et mise en scène Jean-Claude Gallotta Assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz Musique Henry Torgue et Serge Houppin Musique additionnelle Strigall Lumières Sylvain Fabry et Jean-Claude Gallotta Costumes Jean-Yves Langlais Adaptation Jacques Schiotto

Danseurs du CCN de Grenoble Alexane Albert, Agnès Canova, Alexandre Galopin, Ibrahim Guetissi, Georgia Ives, Bruno Maréchal, Cécile Renard, Gaetano Vaccaro, Stéphane Vitrano

JEAN-CLAUDE GALLOTTA AU PAYS DE LA DANSE Jean-Claude Gallotta reprend la version jeune public de Mammame, spectacle mythique qui a sillonné le monde entier pour devenir l’une des pièces phares du répertoire de sa compagnie. Grâce à l’intermédiaire d’un lutin déluré, sorte de Monsieur Loyal qui présente chaque interprète et introduit les danses, il raconte l’histoire d’un peuple imaginaire qui cherche sans relâche la chaleur du projecteur solaire disparu... L’occasion d’un voyage ludique et très instructif au pays de la danse pour découvrir toutes les facettes de son langage. Danses collectives, duos, portés ou encore danse au sol, tout est expérimenté. Pas étonnant que le public ne se lasse pas de cette palpitante aventure !

  Une occasion magique de revoir son histoire de la danse en prenant une bonne leçon de vie : qui dit mieux ?  Télérama Gallotta, bonnet et lunettes sur le nez, plus que parfait en meneur de Mammames « ces créatures qui boivent l’humour et mangent de la gentillesse » n’a pas eu à forcer le trait pour faire rire le public rien qu’en bruitant sa danse. […] Dans la rue à la sortie du spectacle, de petits garçons scandaient en criant le refrain de Gallotta : « 1,2,3, Mammames ! » Miam Miam. Le Monde, décembre 2013 Production Centre Chorégraphique National de Grenoble. Avec le soutien de la MC2 : Grenoble

Durée 50 min sans entracte

Jauge limitée

tarif F 21 € – Série Éco 10 €


37


OPÉRA

38

LA CLEMENCE DE TITUS WOLFGANG AMADEUS MOZART

LA CLÉMENCE DE TITUS, KÉZAKO ?

CROQ’CHŒUR (p.68)

Laurent Campellone vous entraîne à la découverte de cet opéra de Mozart lors d’une soirée où vous aurez la chance d’entendre en avant-première des airs célèbres de cette œuvre et d’entrer dans l’intrigue du livret. GRAND THÉÂTRE MASSENET – JEUDI 12 FÉVRIER 19H TARIF I : 5 € Placement libre

Retrouvez le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire pour une heure de musique pendant la pause déjeuner. AUTOUR DE LA CLÉMENCE DE TITUS JEUDI 12 FÉVRIER 12H30 – BOURSE DU TRAVAIL VENDREDI 13 FÉVRIER 12H30 – AUDITORIUM GROUPE CASINO TARIF I : 5 € Placement libre


GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 25 FÉV 20H VEN 27 FÉV 20H DIM 1ER MARS 15H

Opera seria en deux actes Livret de Pietro Metastasio, adapté par Caterino Mazzolà Créé au Statovské divalgo à Prague le 6 septembre 1791

Titus Carlo Allemano Vitellia, fille de l’empereur destitué Vitellius Élodie Hache Sesto Giuseppina Bridelli Servilia Maria Savastano Annio Anna Brull Publio Adam Palka

Direction musicale Laurent Campellone Mise en scène Denis Podalydès Dramaturge Emmanuel Bourdieu Chorégraphie Cécile Bon Chef de chœur Laurent Touche Décors Éric Ruf Costumes Christian Lacroix Lumières Stéphane Daniel

Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

ENTRE THRILLER POLITIQUE ET INTRIGUE SENTIMENTALE Créé à l’occasion du couronnement de Léopold II, cet opéra fut composé en même temps que La Flûte enchantée et le Requiem. Écrit en quelques semaines seulement, l’année de sa mort à 35 ans, cet opera seria (sérieux par opposition à buffa ou comique ) est le testament humaniste de Mozart. Longtemps sous-estimé, cet ouvrage est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs opéras du genre jamais écrit. L’action se déroule à Rome, en 79 après J.-C. L’Empereur Titus échappe de justesse à l’attentat que son meilleur ami, Sesto, a fomenté contre lui à l’instigation de sa bien-aimée Vitellia. Titus est devant un choix poignant : suivre ses émotions et accorder la grâce à son ami ou se rendre à la raison et le condamner… Pour cette première coproduction de l’Opéra Théâtre avec le Théâtre des Champs-Élysées, la mise en scène a été confiée à Denis Podalydès. Sa vision de l’œuvre nous plonge dans les arcanes du pouvoir, dans les alcôves d’un grand hôtel qui accueille les acteurs d’une rencontre internationale au sommet, sorte de G8 qui dégénérerait...

Denis Podalydès s’est pris de passion pour l’opéra. Et là, comme au cinéma et sur scène, il frappe dans le mille. Nicole Duault, Le Journal du Dimanche Coproduction Théâtre des Champs-Élysées, Opéra Théâtre de Saint-Étienne. Création le 10 décembre 2014 au Théâtre des Champs-Élysées

Série Durée 2h45 entracte compris

En italien, surtitré en français Une heure avant chaque représentation, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif A 54 €

2

3

41 €

24 € 10 €

éco

39


SYMPHONIQUE

AU CŒUR DE L’ORCHESTRE

ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE

40

GRAND THÉÂTRE MASSENET JEU 5 MARS 20H

Direction et présentation Laurent Campellone

Ludwig van Beethoven Symphonie n°6 en fa majeur, op.68 « Pastorale »

LA « PASTORALE » DE BEETHOVEN Laurent Campellone nous propose d’aller encore plus loin dans l’exploration de l’orchestre et de son répertoire. Autour de la très célèbre Symphonie n°6 dite « Pastorale » de Beethoven, le chef nous entraîne dans les secrets de fabrication d’un concert symphonique. Avec la complicité des musiciens de l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire, et grâce à des caméras qui vont parcourir les différents pupitres et s’approcher au plus près de la musique en train de se faire, nous ressentirons tout ce qui fait la beauté d’une interprétation musicale. Venez, au cœur de l’orchestre, pour découvrir comment le chef et les musiciens réussissent à unifier leurs visions personnelles pour créer une interprétation collective. À l’issue d’une séance de travail sur l’un des mouvements, l’ensemble de la symphonie sera donné pour permettre à chacun d’apprécier ce chef-d’œuvre.

  [...] la réussite miraculeuse de la soirée tient aussi à la direction de Laurent Campellone. Souple et soucieuse de l’articulation du discours, elle fait chanter l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire. Gilles Charlassier, ConcertoNet, novembre 2013 (à propos de Lakmé)

Série Durée 1h30 environ sans entracte

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


THÉÂTRE

NINA

ANDRÉ ROUSSIN

GRAND THÉÂTRE MASSENET LUN 9 MARS 20H

Mise en scène Bernard Murat Décors Nicolas Sire Costumes Carine Sarfati Lumières Laurent Castaingt Musique Benjamin Murat Assistante à la mise en scène Léa Moussy

Avec Mathilde Seigner François Berléand François Vincentelli Michaël Rozen Valentin de Carbonnières

41

SEIGNER-BERLÉAND-VINCENTELLI : UN TRIO GAGNANT POUR UN VAUDEVILLE DE HAUTE VOLTIGE ! Le mari, la femme et l’amant... Voilà trois types de personnages qu’on a l’habitude de croiser dans les vaudevilles. La force d’André Roussin, digne héritier de Feydeau, c’est d’éviter brillamment les rebondissements attendus. Dans Nina, c’est l’amant qui veut quitter sa maîtresse, ce qu’elle refuse bien évidemment en cherchant plutôt à ce que ce dernier et son mari, débarqué pour assassiner le rival, deviennent inséparables afin d’organiser un petit ménage à trois... Au programme : des situations rocambolesques, de bons mots et des scènes d’un comique rarement égalé. De l’excellent théâtre de boulevard qui prend enfin le parti des femmes, où les comédiens s’amusent autant que le public. L’occasion de (re)découvrir l’un des meilleurs auteurs de théâtre de divertissement des années 50-60 curieusement oublié aujourd’hui.

   En renversant les codes du vaudeville, Nina, [...] écrite en 1949, [...] apparaît d’une étonnante modernité. Le Monde – septembre 2013 Production Théâtre Édouard VII

Série Durée 1h40 sans entracte

Représentation en audiodescription (renseignements p.108)

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


DANSE

PARIS-NEW YORK-PARIS CCN-BALLET DE LORRAINE

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 17 MARS 20H CORPS DE BALLET Chorégraphie, scénographie Noé Soulier Costumes Noé Soulier, Martine Augsbourger Lumières Noé Soulier, Olivier Bauer Conception musicale Noé Soulier, Aurélien Azan-Zielinski Musique Schubert 4e mouvement de la Symphonie n°4 en Ut min. D.417, Verdi scène finale de Rigoletto (Arrangements musicaux Jacques Gandard)

42 SOUNDDANCE Chorégraphie Merce Cunningham Décors, costumes et lumières Mark Lancaster Reconstruction Meg Harper et Thomas Caley Musique David Tudor Untitled

RELÂCHE Scénario Francis Picabia Musique Erik Satie Chorégraphie Jean Börlin Film Entr’acte René Clair Reconstitution Chorégraphie Petter Jacobsson, Thomas Caley Dramaturgie Christophe Wavelet Scénographie Annie Tolleter Recréation lumières Éric Wurtz Recréation des costumes Esteban Cortazar Consultante spécialiste de Picabia Carole Boulbés

Danseurs du CCN-Ballet de Lorraine

PAS DE « RELÂCHE » POUR LE BALLET DE LORRAINE ! Après une soirée réjouissante la saison dernière, le Ballet de Lorraine revient avec un nouveau programme qui a déjà fait grand bruit. Cherchant toujours à relier le passé et le présent, la compagnie nous entraîne dans un voyage au cœur de l’histoire récente de la danse. Il commence par Corps de ballet, une création commandée au jeune chorégraphe français Noé Soulier, qui s’amuse des codes de la danse classique. Puis on assiste à la reprise d’une pièce maîtresse de Merce Cunningham, Sounddance, qui compte parmi les plus difficiles à interpréter. Mais le clou de la soirée est sans nul doute la recréation de Relâche, qui réunit Erik Satie, Francis Picabia, René Clair et Jean Börlin. Une sorte de revue déjantée créée pour les Ballets Suédois en pleines Années Folles, qui a contribué au rayonnement artistique de Paris au début du XXe siècle. On l’aura compris, c’est à une soirée pleine de surprises et tout en diversité que le Ballet nous convie. Coproduction avec l’Opéra de Lorraine. Bande-son enregistrée par l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy sous la direction d’Aurélien Azan-Zielinski

Série Durée 1h50 entractes compris

1

Tarif D 29 €

2

3

22 € 14 €

éco 10 €


43


44

PIANO PASSION 14 EDITION E

DU 21 AU 26 MARS


« VIENNE » Se déroulant entre les productions des deux derniers opéras de Mozart, cette édition du festival s’intéresse au lien entre le piano et Vienne, la capitale autrichienne au centre de toute l’Europe musicale des XVIIIe et XIXe siècles. David Greilsammer, en résidence à l’Opéra Théâtre, propose d’explorer cette ville à l’occasion d’un passionnant aller-retour entre les Première et Deuxième Écoles de Vienne, en un récital et une grande soirée de concertos. Et quand on parle de Vienne, on ne peut s’empêcher de penser aux quatre figures de la musique qui ont consacré, chacune à leur manière, une partie de leur catalogue au clavier. Haydn sera servi par l’incomparable Jean-Claude Pennetier, Mozart bien entendu, par un des spécialistes de sa musique, Arthur Schoonderwoerd au pianoforte, et, pour la première fois à Saint-Étienne, David Fray rendra hommage à Beethoven et Schubert.

Sam 21 mars Grande soirée de Concertos, David Greilsammer, direction Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire p.46 Dim 22 mars Écoles de Vienne, David Greilsammer, piano p.47 Mar 24 mars À la rencontre de Haydn, Jean-Claude Pennetier, piano p.48 Mer 25 mars Mozart, œuvres viennoises, Arthur Schoonderwoerd, pianoforte p.49 Jeu 26 mars Beethoven, Schubert et Vienne, David Fray, piano p.50

45


SYMPHONIQUE – PIANO PASSION artiste en résidence

GRANDE SOIREE DE CONCERTOS

ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE 46

GRAND THÉÂTRE MASSENET SAM 21 MARS 18H

Direction et piano David Greilsammer Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

Wolfgang Amadeus Mozart Concerto pour piano n°20 en ré mineur, K.466 Ludwig van Beethoven Concerto pour piano n°1 en ut majeur, op. 15 Anton Webern Symphonie op. 21

VIENNE, VILLE FRONTIÈRE Si Vienne occupe une place majeure dans l’histoire de la musique, c’est sans doute grâce à la quête perpétuelle de grandes personnalités musicales cherchant sans cesse à renouveler leur art. Ainsi dans le premier concerto de Beethoven, composé 4 ans après la mort de Mozart, même si l’on peut encore entendre l’influence de Mozart, c’est bien le génie et la personnalité de Beethoven qui s’affirment déjà. Avec son Concerto n°20, Mozart, quitte à l’inverse, le classicisme pour s’orienter vers l’abstrait, en écrivant en quelque sorte le premier concerto romantique pour piano. Cette démarche aboutira, un siècle plus tard, à l’abstrait de la Seconde École de Vienne dont les compositeurs (Schoenberg, Berg et Webern) se voyaient comme des passeurs, inscrits dans une continuité directe. Pour nous guider dans ce voyage historique à travers Vienne, David Greilsammer, chef et pianiste, mettra comme toujours son enthousiasme et son engagement au service de la musique.

 

 Fraîcheur, élan, vivacité, intelligence, simplicité, évidence… David Greilsammer touche au cœur. Le Monde

Série Durée 1h50 entracte compris

Une heure avant le concert, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


RÉCITAL – PIANO PASSION artiste en résidence

ECOLES DE VIENNE DAVID GREILSAMMER

GRAND THÉÂTRE MASSENET DIM 22 MARS 15H

Piano David Greilsammer

Anton Webern Variations op. 27 Joseph Haydn Variations en fa mineur Alban Berg Sonate op. 1 Wolfgang Amadeus Mozart Sonate en la majeur « alla turca » Arnold Schoenberg Six petites pièces op. 19 Franz Schubert Six moments musicaux D. 780

47

VIENNE, 1783...1936 Ce programme singulier propose tout d’abord une exploration des deux « Écoles de Vienne » : la première, symbole de l’apogée de l’ère des Lumières, qui petit à petit fit son chemin vers le romantisme ; la seconde, qui marque les derniers souffles du romantisme, avec une spectaculaire arrivée à la modernité. Ainsi, anciens et modernes dialogueront : Webern et Haydn, Mozart et Berg, ou encore Schubert et Schoenberg. Mais ce programme présente également une juxtaposition des « formes », celles qui ont joué un rôle si crucial dans l’histoire musicale viennoise. Au cours du concert se confronteront variations, sonates et miniatures, toutes composées à Vienne, avec un siècle d’écart... Encore une fois, David Greilsammer nous propose un programme passionnant, que son jeu exceptionnel saura magnifier.

 J’ai assisté à peu de concerts dans ma vie qui offraient une telle sensation de beauté et de découverte. The Daily News  Le récital de David Greilsammer au Wigmore Hall s’inscrit parmi les débuts les plus impressionnants des dernières années en Grande-Bretagne. The Sunday Times Série Durée 2h entracte compris

1

Tarif E 22 €

2

3

éco

17 €

13 €

10 €


RÉCITAL – PIANO PASSION

A LA RENCONTRE DE HAYDN JEAN-CLAUDE PENNETIER

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 24 MARS 20H 48 Piano Jean-Claude Pennetier

Joseph Haydn Sonate en ut majeur Hob.XVI : 50, Sonate en ut majeur Hob.XVI : 48, Sonate en la bémol majeur Hob.XVI : 43, Variations en fa mineur Hob.XVII : 6 Wolfgang Amadeus Mozart Sonate en la mineur K.310 Franz Liszt Variations sur weinen, klagen…

HAYDN, MOZART ET LISZT Haydn passa le début et la fin de sa carrière à Vienne. La ville eut indéniablement une empreinte forte sur le compositeur qui, malgré de nombreux voyages et séjours à Paris et à Londres, revenait toujours dans la capitale autrichienne. C’est là qu’il rencontra Mozart et que se noua entre eux une profonde amitié. Mozart dit à propos de Haydn : « Lui seul a le secret de me faire rire et de me toucher au plus profond de mon âme ». Ce lien trouve un écho dans ce récital grâce à la Sonate en la mineur de Mozart dont Haydn a utilisé l’andante cantabile pour rendre un hommage posthume à Mozart dans sa Sonate en ut majeur. À chacune de ses venues à l’occasion du Festival Piano Passion, Jean-Claude Pennetier éblouit par son exceptionnelle musicalité et conquiert le public par sa simplicité de jeu.

   Ensorcelant... Cet artiste est décidément l’un des plus grands pianistes français. La déjà longue expérience qu’il a acquise sur tous les fronts de la musique débouche aujourd’hui sur la rencontre avec la vraie simplicité. Sans recherche inutile, Jean-Claude Pennetier semble ne se poser aucun problème : il se contente de placer ses doigts sur le clavier, et de laisser la vérité de la musique naître d’un toucher miraculeux. Le Figaro Série Durée 1h20 entracte compris

1

Tarif E 22 €

2

3

éco

17 €

13 €

10 €


RÉCITAL – PIANO PASSION

MOZART, ŒUVRES VIENNOISES ARTHUR SCHOONDERWOERD

GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 25 MARS 20H

Wolfgang Amadeus Mozart Ouverture, Allemande et Courante KV 399 , Kleiner Trauermarsch en ut mineur KV 453a , Menuet et trio en ré majeur KV 594a, Gigue en sol majeur KV 574 , Rondo en ré majeur KV 485, Fantaisie en ut mineur KV 475, Sonate en ut mineur KV 457, Molto allegro, Adagio, Allegro assai, Adagio en si mineur KV 540

Pianoforte Arthur Schoonderwoerd

TOUT L’ART DU PIANOFORTE Lorsque Mozart s’installe à Vienne en 1781 en tant que compositeur indépendant, la ville représente pour lui le lieu de l’émancipation et de la liberté, au cœur d’une vie musicale effervescente. Son activité de pianiste et de professeur le conduit à écrire des pièces extrêmement variées, dont chacune recèle des trésors, signes de son génie. Aujourd’hui, jouer sur un pianoforte, cet ancêtre du piano à la sonorité assez proche de la harpe ou du clavecin, permet la découverte d’un univers de couleurs et de nuances insoupçonnées. Pour servir ce répertoire, l’Opéra Théâtre a invité un musicien exceptionnel : Arthur Schoonderwoerd. Pianofortiste, pianiste, clavicordiste et claveciniste, ce Hollandais, désormais installé en France près de Besançon, fut l’élève de Jos van Immerseel et voue une véritable passion à Mozart.

   Le pianoforte, déjà défendu par de solides représentants comme Paul Badura-Skoda, [...] et plus tard Melvyn Tan ou Andreas Staier, a trouvé un nouveau champion : Arthur Schoonderwoerd, maître des couleurs et des contrastes. [...] Conclusion : si vous apercevez un disque ou un concert de Schoonderwoerd, précipitez-vous ! Frédéric Gabriel, Concertonet.com Arthur Schoonderwoerd joue sur pianoforte, facsimilé d’un pianoforte avec une mécanique viennoise à 5 octaves, sans attrape marteaux et avec grenouillères pour la pédale forte et le moderator, d’Anton Walter, 1782

Série Durée 1h10 sans entracte

1

Tarif E 22 €

2

3

éco

17 €

13 €

10 €

49


RÉCITAL – PIANO PASSION

BEETHOVEN, SCHU BERT ET VIENNE DAVID FRAY

50

GRAND THÉÂTRE MASSENET JEUDI 26 MARS 20H

Franz Schubert Sonate n°6 en mi mineur D.566 Sonate n°14 en la mineur D.784

Piano David Fray

Ludwig van Beethoven Sonate n° 5 en do mineur op.10 n°1 Sonate n°23 en fa mineur op. 57 « Appassionata »

L’APPASSIONATA Aujourd’hui acclamé sur les plus grandes scènes internationales, jouant avec les plus prestigieux orchestres, le pianiste français David Fray sera cette année à l’Opéra Théâtre. Pour sa première venue à Saint-Étienne, il nous propose un concert sur les pas viennois de ces deux géants que sont Schubert et Beethoven. Une occasion d’entendre notamment la Sonate n°14 de Schubert, une page introspective qui jaillit tel un murmure angoissé face aux premiers assauts de la maladie qui commencent à se manifester chez le compositeur. Il donnera également deux sonates de Beethoven : la Sonate n°5 annonçant déjà la Symphonie n°5, dont la célèbre cellule rythmique se retrouve dans le 4e mouvement, et la fameuse sonate « Appassionata » que l’écrivain Romain Rolland qualifia de « torrent de feu dans un lit de granit ».

  Mais au-delà de la grande lucidité et de la pureté du jeu de Fray, c’est son exceptionnelle maitrise des couleurs, son touché et la façon dont il utilise invariablement toute la gamme des sonorités pour mettre en valeur les structures musicales avec intelligence qu’il faut souligner. À bien des égards, c’est du piano de la plus haute classe. Andrew Clements, The Guardian Série Durée 2h entracte compris

1

Tarif E 22 €

2

3

éco

17 €

13 €

10 €


DANSE – EN FAMILLE artiste en résidence

STANDARDS PIERRE RIGAL

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 31 MARS 20H

Conception, scénographie, chorégraphie Pierre Rigal Musique originale en direct Nihil Bordures Lumières Frédéric Stoll Assistante artistique, costumes et maquillage Mélanie Chartreux

Danseurs de la Compagnie dernière minute Julia Flot, Adrien Goulinet Steve Kamseu, Sandrine Lescourant, Camille Regneault, Julien SaintMaximin, Marie-Kaae Schmidt, Joël Tshiamala

LES COULEURS DU HIP-HOP DANS UNE CHORÉGRAPHIE LUDIQUE ET INTRÉPIDE Standards met en scène huit danseurs hip-hop qui vont former à eux seuls une population et s’emparer du drapeau ou plus exactement de l’étendard, symbole collectif du vivre ensemble. De manière littérale et géométrique, ils vont étudier avec leur énergie et leur grâce les proportions et les espaces de cet emblème. Ils vont agrandir et tordre les limites de ces territoires imaginaires dans lesquels le poétique finit par absorber le politique. La danse hip-hop, elle-même structurée par des modèles et des codes, met en avant la subtilité, la complexité voire l’impossibilité de l’élaboration des définitions. Le drapeau est-il un repli sur soi-même ? Quels sont les dangers du formatage ? Au sens propre comme au sens figuré, Standards pose sur scène cette question évolutive et parfois fuyante de la nationalité. Et de cette manière cherche l’individu dans l’universel et l’universel dans l’individu... Liberté, Égalité, Fraternité.

L’atout maître des spectacles de Pierre Rigal est de raconter l’air de rien des histoires. Sans forcer le trait, encore moins la narration, il invite le spectateur à tourner les pages d’un scénario immédiatement accessible.  Le Monde, novembre 2011 Coproduction Compagnie dernière minute, Suresnes cités danse 2012, festival de Marseille – F/D/Am/M. Avec le soutien de l’Adami et du CENTQUATRE – Paris. Remerciement KLAP Maison pour la danse – Marseille. La Compagnie dernière minute est subventionnée au titre de l’aide au conventionnement par le Ministère de la Culture et de la Communication / Préfecture de la Région Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et la Ville de Toulouse. La Compagnie reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets.

Durée 1h10 sans entracte

tarif F 21 € – Série Éco 10 €

51


OPÉRA

52

LA FLUTE ENCHANTEE WOLFGANG AMADEUS MOZART


GRAND THÉÂTRE MASSENET VEN 24 AVR 20H DIM 26 AVR 15H MAR 28 AVR 20H

Opéra en 2 actes Livret d’Emanuel Schikaneder Création le 30 septembre 1791 au Théâtre Schikaneder à Vienne

Direction musicale Laurent Campellone Mise en scène, décors, costumes, lumières Pet Halmen, repris par Éric Vigié Chef de chœur Laurent Touche

Tamino Jussi Myllys Pamina Chiara Skerath Reine de la nuit Hila Fahima Papageno Philippe Spiegel Sarastro, Orateur Richard Wiegold Monostatos Mark Omvlee Papagena Chloé Briot Trois dames émissaires de la Reine de la nuit Camille Poul, Romie Esteves, Mélodie Ruvio Hommes d’arme et Prêtres Enguerrand de Hys, Luc Bertin-Hugault Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire Maîtrise du Conseil général de la Loire

53

LE DERNIER CHEF-D’ŒUVRE DE MOZART ! 30 septembre 1791, dans la petite salle en bois du théâtre d’un faubourg de Vienne fréquenté par un public populaire, Mozart dirige la première représentation de sa Flûte enchantée... deux mois avant sa mort ! Le succès de cette œuvre est tel que la 100e représentation est atteinte un an à peine après sa création et qu’elle est aujourd’hui considérée comme l’aboutissement ultime de son génie. À la fois conte merveilleux et fable philosophique et initiatique, La Flûte enchantée nous entraîne sur les pas de Tamino et Pamina, Papageno et la Reine de la nuit... pour assister au triomphe du jour sur la nuit, de la connaissance sur l’ignorance. La mise en scène de Pet Halmen met en valeur les trésors de cette partition. Elle installe l’action au cœur d’une bibliothèque qui évoque celle d’Anna-Amalia de Weimar dans l’incendie de laquelle une première édition de La Flûte enchantée de Mozart avait brûlé...

Reste la mise en scène, grand point positif de cette production. [...] La vision est souvent d’un esthétisme magnifique. Le premier contact avec la bibliothèque calcinée est un moment fort, hallucinatoire.  Christophe Schuwey, forumopera.com C’est ce spectacle original et intelligent, d’une grande force poétique et monté à l’origine pour Halle et Salzbourg, qui est repris. Claudio Poloni, ConcertoNet.com Production Opéra de Lausanne. Créée à l’Opéra de Lausanne le 19 mars 2010

Série Durée 2h45 environ entracte compris

En allemand surtitré en français Une heure avant chaque représentation, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif A 54 €

2

3

41 €

24 € 10 €

éco


DANSE

Création

MORPHED TERO SAARINEN

54

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 5 MAI 20H

Chorégraphie Tero Saarinen Lumières Mikki Kunttu Costumes Teemu Muurimäki Assistants à la chorégraphie Henrikki Heikkilä et Satu Halttunen Musique Esa-Pekka Salonen

Danseurs de la Compagnie Tero Saarinen Ima Iduozee, Leo Kirjonen, Saku Koistinen, Mikko Lampinen / Janne Aspvik, Jarkko Lehmus, Pekka Louhio Jussi Nousiainen, David Scarantino

DANSE AU MASCULIN... Que se passe-t-il quand un chorégraphe décide de faire danser un groupe uniquement composé d’interprètes masculins ? C’est tout le propos de la nouvelle création du Finlandais Tero Saarinen venu à Saint-Étienne il y a deux ans dans son magnifique solo inspiré du Sacre du Printemps de Stravinsky. Sur la somptueuse musique de son compatriote, le chef Esa-Pekka Salonen, il s’amuse à jouer sur les codes de la masculinité tels qu’on a l’habitude de les concevoir dans nos sociétés contemporaines. Il invente une danse énergique et très physique, portée par des interprètes d’horizons divers. Il les conduit à explorer, au travers de cette confrontation, d’autres pans (insoupçonnés) de leur personnalité. Pour l’accompagner dans son palpitant projet, Tero Saarinen s’est entouré de la crème des artistes de sa Finlande natale, dont le scénographe Mikki Kuntu, plusieurs fois primé et le créateur de costumes Teemu Muurimäki reconnu dans le milieu de la haute couture pour ses collaborations avec Dolce & Gabbana, Gucci ou Armani. Production Compagnie Tero Saarinen. Coproduction avec le Festival d’Helsinki de Finlande et l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Costumes et accessoires réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne.

Série Durée 1h sans entracte

1

Tarif D 29 €

2

3

22 € 14 €

éco 10 €


THÉÂTRE

hors les murs

LA MEGERE APPRIVOISEE

COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNE MAR 19 MAI 20H MER 20 MAI 20H JEU 21 MAI 20H VEN 22 MAI 20H

WILLIAM SHAKESPEARE

Adaptation et mise en scène Mélanie Leray Traduction et dramaturgie Delphine Lemonnier-Texier Scénographie David Bersanetti Costumes Laure Maheo Lumières Christian Dubet Vidéo Cyrille Leclercq Son Jérôme Leray Assistante à la mise en scène Rozenn Tregoat

Avec Philippe Torreton Marie Denarnaud David Jeanne-Comelo (distribution en cours)

PHILIPPE TORRETON DANS L’UNE DES COMÉDIES LES PLUS CÉLÈBRES DE SHAKESPEARE ! Après Cyrano de Bergerac, Philippe Torreton remonte sur les planches dans une nouvelle adaptation de La Mégère apprivoisée. Comme souvent chez le génial dramaturge anglais, il est question de théâtre dans le théâtre. Après une soirée d’ivresse, un sans-le-sou est invité par un riche lord à assister à un divertissement théâtral : comment un vieil aristocrate italien met un point d’honneur à marier sa fille aînée, réputée indomptable, bavarde et provocatrice. Dompter l’insolente Catherine, voilà le défi que Petruccio accepte de relever dans l’espoir de toucher une importante dot... Y arrivera-t-il ? Si le titre nous invite à le croire, il nous reste le plaisir d’assister aux stratagèmes mis en œuvre par cet ingénieux gentilhomme pour parvenir à ses fins. Subtilement modernisée sans pour autant trahir l’auteur, cette nouvelle version saura ravir tous les publics et renouveler le plaisir d’assister à une savoureuse comédie où tous les coups sont permis. Une comédie qui fait de la joute verbale le plus sûr moyen pour une demoiselle de résister au pouvoir des hommes. Production déléguée Théâtre National de Bretagne/Rennes. Coproduction Association 2052 / Théâtre de la Ville – Paris / MC2:Grenoble / Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines/Scène nationale

Durée 2h sans entracte

Disponible en abonnement / Places à l’unité uniquement à La Comédie Comédie de Saint-Étienne 7, avenue Émile Loubet, 42048 Saint-Étienne

tarif spécial 20 € Spectacle co-accueilli avec

55


56

BIENNALE MASSENET 12E ÉDITION


DU 27 MAI AU 18 JUIN Après une Biennale consacrée à la célébration du centenaire de la mort de Massenet en 2012, avec notamment la résurrection du Mage dont l’enregistrement a enthousiasmé la critique, l’Opéra Théâtre se penche, pour cette 12e édition, sur Le Marchand de Venise, un opéra méconnu de Reynaldo Hahn, élève de Massenet. Autour de cette recréation, la Biennale explorera comme à son habitude le répertoire romantique français, avec notamment une soirée pour redécouvrir trois bijoux du grand Massenet : ses cantates profanes. De nombreux artistes et ensembles s’associent à cette exploration : l’Orchestre Symphonique et le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire bien entendu, mais également les Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu, l’Ensemble Orchestral Contemporain et le Quatuor Debussy.

Jeu 30 avril Le Marchand de Venise, Kézako ? p.58 Mar 12 mai Croq’Chœur Autour du Marchand de Venise, Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire p.58 Mer 13 mai Croq’Chœur Autour du Marchand de Venise, Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire p.58 Mer 27 mai Le Marchand de Venise, Reynaldo Hahn p.59 Ven 29 mai Le Marchand de Venise, Reynaldo Hahn p.59 Dim 31 mai Le Marchand de Venise, Reynaldo Hahn p.59 Mar 2 juin Labo#2, Chœurs et solistes de Lyon – Bernard Tétu et Yuval Pick p.60 Jeu 4 juin Cantates profanes, Jules Massenet p.61 Ven 12 juin Mélodies de Hahn, Reynaldo Hahn p.62 Lun 15 juin La Musique tout en couleurs, Ravel / Berio / Murail p.63 Mer 17 juin Saint-Saëns / Lalo, Quatuor Debussy / Laurent Wagschal p.64 Jeu 18 juin Concert de clôture, Saint-Saëns / Dukas p.65

57


OPÉRA – BIENNALE MASSENET

LE MARCHAND DE VENISE REYNALDO HAHN

58

Création

LE MARCHAND DE VENISE, KÉZAKO ?

CROQ’CHŒUR (p.68)

Laurent Campellone vous entraîne à la découverte de cet opéra de Reynaldo Hahn lors d’une soirée où vous aurez la chance d’entendre en avant-première des airs célèbres de cette œuvre et d’entrer dans l’intrigue du livret. GRAND THÉÂTRE MASSENET – JEUDI 30 AVRIL 19H TARIF I : 5 € Placement libre

Retrouvez le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire pour une heure de musique pendant la pause déjeuner. AUTOUR DU MARCHAND DE VENISE MARDI 12 MAI 12H30 – BOURSE DU TRAVAIL MERCREDI 13 MAI 12H30 – AUDITORIUM GROUPE CASINO TARIF I : 5 € Placement libre


GRAND THÉÂTRE MASSENET MER 27 MAI 20H VEN 29 MAI 20H DIM 31 MAI 15H

Opéra en 3 actes et 5 tableaux Livret de Miguel Zamacoïs d’après la comédie de Shakespeare Créé à l’Opéra de Paris le 25 mars 1935

Direction musicale Laurent Campellone Mise en scène, décors et lumières Arnaud Bernard Assistant mise en scène Gianni Santucci Assistant décors Virgile Koering Costumes Carla Ricotti Chef de chœur Laurent Touche

Portia Grabrielle Philiponet Nérissa Isabelle Druet Jessica Magali Arnault-Stanczak Shylock Laurent Alvaro Bassanio Guillaume Andrieux Lorenzo Philippe Talbot Gratiano François Rougier Antonio Frédéric Goncalvès Tubal NN Le Prince d’Aragon, le Masque Vincent Delhoume Le Prince du Maroc, le Doge Frédéric Caton Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

59

DU SHAKESPEARE À L’OPÉRA ! Antonio, un marchand de Venise, emprunte de l’argent à l’usurier Shylock afin de rendre service à son protégé. Certain de pouvoir le rembourser, il signe un contrat où il autorise son créancier à lui prélever une livre de chair en cas de défaut de paiement. Antonio ne pouvant finalement faire face à son échéance, Shylock, par vengeance, insiste pour que le contrat soit appliqué à la lettre... Élève de Massenet, Reynaldo Hahn a commencé à écrire cet opéra au cours de la Première Guerre mondiale, l’imaginant comme un travail “mozartien”, avec le rôle de Portia écrit spécifiquement pour la soprano Mary Garden. Bien que la pièce de Shakespeare qui inspire le livret de cet opéra soit une comédie, l’œuvre contient aussi des passages d’une grande intensité tragique, qui vont inspirer à Reynaldo Hahn une des pages les plus réussies de sa production, injustement méconnue. La Biennale Massenet redonne vie à cette œuvre en confiant la mise en scène au talentueux Arnaud Bernard, qui propose une lecture actuelle du chef-d’œuvre de Hahn.

Alors que d’autres s’époumonèrent à wagnériser, se torturèrent pour se fondre dans l’impressionnisme debussyste, ou se couler dans les méandres fauréens, M. Reynaldo Hahn a suivi sa voie sans s’écarter jamais. Il a choisi la meilleure part : celle du chant, du chant éternel qui charme et qui émeut […] Souhaitons au Marchand de Venise de demeurer au répertoire de l’opéra. Il le mérite. Henri Collet – Lyrica 1935 Décors, costumes et accessoires réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Série Durée 3h45 environ entracte compris

En français, surtitré en français

Une heure avant chaque représentation, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif A 54 €

2

3

41 €

24 € 10 €

éco


MUSIQUE – BIENNALE MASSENET

LABO#2

CHŒURS ET SOLISTES DE LYON – BERNARD TÉTU

THÉÂTRE COPEAU MAR 2 JUIN 20H

Direction Bernard Tétu Composition Samuel Sighicelli Chorégraphie Yuval Pick Musique française et création

Piano Didier Puntos Chœurs et solistes de Lyon – Bernard Tétu Danseurs de la Compagnie du Centre Chorégraphique National de Rilleux-laPape

60

LA TÊTE AILLEURS... Labo# est un laboratoire de création qui met en lumière des musiques rares du répertoire de musique française du XIXe et du début du XXe siècles. L’originalité de ce projet est de créer une nouvelle situation d’écoute par une écriture de l’espace et du temps. Le mouvement (corps au plateau, spatialisation du son, composition des lumières...) et les “sorties de cadres” (silences, transitions, extrapolations, déconstructions...) permettent de placer ce répertoire dans un contexte détourné du concert traditionnel. Cette deuxième édition du « labo » permet aux Chœurs et Solistes de Lyon de poursuivre leur recherche, d’approfondir leur interprétation de la musique française, d’expérimenter plus avant le lien voix/mouvement, pour faire découvrir au public, à travers un regard résolument contemporain, toute la force musicale d’un passé oublié.

 L’ensemble de Bernard Tétu demeure l’une des perles du chant choral français. Nicolas Baron, Diapason Grâce aux Chœurs et Solistes de Lyon-Bernard Tétu, la capitale des Gaules peut se targuer d’avoir l’un des chœurs les plus fascinants de France dans sa capacité à tout aborder et faire entendre des œuvres vocales, mythiques, contemporaines, rares ou oubliées. Audrey Hadorn, Lyon Capitale Coproduction Chœurs et Solistes de Lyon – Bernard Tétu, Opéra Théâtre de Saint-Étienne, CCN de Rillieux-la-Pape

Durée 1h sans entracte – Placement libre

tarif G 15€


SYMPHONIQUE – BIENNALE MASSENET

CANTATES PROFANES JULES MASSENET

GRAND THÉÂTRE MASSENET JEU 4 JUIN 20H

Direction musicale Laurent Campellone Chef de chœur Laurent Touche Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

Jules Massenet Narcisse, idylle antique Biblis, scène religieuse Louise de Mézières, cantate du Prix de Rome 1862

61

CANTATES PROFANES DE MASSENET Massenet présenta deux fois le concours du Prix de Rome. Pour sa deuxième tentative, en 1862, où il n’obtint qu’une mention honorable, il compose une page, Louise de Mézières, où se révèle déjà le talent de l’auteur de Manon. Inspirées des Métamorphoses d’Ovide, Narcisse et Biblis, deux cantates écrites en 1877 et 1887, sont considérées aujourd’hui comme de petits chefs-d’œuvre. Narcisse est une idylle où se manifestent fort bien les qualités de grâce, de charme, de distinction, habituelles au Maître et le poème de Paul Collin est plein de fraîcheur et d’harmonie. Biblis, une mélodie symphonique créée en 1887 sous la direction de Massenet en personne à la Société des concerts, raconte un amour impossible. Alors que l’on s’apprête à célébrer la fête de Vénus, Biblis meurt en exhalant son amour pour son bien-aimé, Caunus. Pris de pitié, Jupiter change la belle en source aux reflets d’or.

Nous connaissons, depuis longtemps, les puissantes affinités du Directeur musical de l’Opéra Théâtre avec le répertoire français de la fin du XIXe siècle. Mais il nous semble qu’il n’avait encore jamais atteint de tels sommets, à la tête d’un Orchestre Symphonique et d’un Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire parfaits de concentration et de cohésion (bravo à Laurent Touche, le chef des chœurs !) Opéra Magazine, décembre 2013 (à propos de Lakmé)

Série Durée 1h20 entracte compris

Une heure avant le concert, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


MUSIQUE – BIENNALE MASSENET

MELODIES DE HAHN REYNALDO HAHN

GRAND THÉÂTRE MASSENET VENDREDI 12 JUIN 20H

Programmation à préciser

62

UN PEINTRE DES SENTIMENTS AU CŒUR DES SALONS PARISIENS Comme Massenet, qui fut son maître, Reynaldo Hahn s’illustra particulièrement dans le genre de la mélodie. Chez lui, ce goût de la mélodie représenta d’abord le moyen d’entrer dans la vie mondaine parisienne. En tant que chanteur, très bon si l’on en croit les témoignages de l’époque, et pianiste, il eu l’occasion, notamment chez Alphonse Daudet, d’interpréter les mélodies de Gounod, Bizet... et ses propres compositions. Il laissa plus de cent mélodies, autant de perles musicales sur les vers des poètes aussi prestigieux que Verlaine, Hugo, Gautier, Daudet... Ce concert donné dans le cadre de la Biennale Massenet est l’occasion de découvrir la beauté de quelques-unes de ces mélodies dans une interprétation particulièrement fine.

Série Durée 1h15 sans entracte

1

Tarif E 22 €

2

3

éco

17 €

13 €

10 €


MUSIQUE – BIENNALE MASSENET

LA MUSIQUE TOUT EN COULEURS RAVEL / BERIO / MURAIL

THÉÂTRE COPEAU LUN 15 JUIN 20H

Direction Daniel Kawka Mezzo-soprano Isabel Soccoja Ensemble Orchestral Contemporain

Maurice Ravel 3 poèmes de Mallarmé Tristan Murail Treize couleurs du soleil couchant Maurice Ravel Le Tombeau de Couperin Luciano Berio Folk Songs

IMPRESSIONNISME ET MODERNITÉ La musique, comme la peinture, est l’art d’articuler les couleurs, de jouer sur les matières et de développer une palette infinie... de sons. L’Ensemble Orchestral Contemporain nous conduit au cœur d’un programme musical d’une grande homogénéité et dont les couleurs les plus variées nous sont dévoilées. Par la magnifique voix d’Isabel Soccoja, mezzo-soprano, les couleurs de la musique traditionnelle populaire se déploient avec les Folk Songs de Luciano Berio, de la Sardaigne à l’Arménie et jusqu’au Kentucky aux États-Unis, en passant par l’Auvergne et la Sicile. Couleurs chatoyantes des pièces de Ravel, qui avec Debussy, fut à la musique ce que Renoir, Monet ou Degas furent à la peinture : reflets brillants, lumière, éclat… La musique de Tristan Murail, enfin, joue sur un spectre sonore très riche et sur des jeux de timbres variés à l’infini ; la couleur présente dans le titre de la pièce est un élément central de son écriture. Production Ensemble Orchestral Contemporain

Durée 1h35 entracte compris – Placement libre

tarif G 15€

63


MUSIQUE – BIENNALE MASSENET

SAINT-SAENS / LALO QUATUOR DEBUSSY LAURENT WAGSCHAL

THÉÂTRE COPEAU MER 17 JUIN 20H

Piano Laurent Wagschal Quatuor Debussy Violon Christophe Colette Violon Marc Vieillefon Alto Vincent Deprecq Violoncelle Fabrice Bihan

64

Guillaume Lekeu Méditation pour quatuor à cordes en sol mineur Camille Saint-Saëns Quintette avec piano en la mineur, op. 14 Édouard Lalo Grand quintette en la bémol avec piano

QUINTETTES... On ne présente plus le Quatuor Debussy qui, depuis plus de vingt ans, parcourt les scènes du monde entier avec l’obsession de montrer que la musique de chambre est une langue des plus vivantes. En parallèle aux projets qui croisent la musique classique avec la danse, le théâtre, les musiques actuelles... il faut souligner que ces quatre musiciens sont également de fervents défenseurs du répertoire français de musique de chambre. Il est donc tout naturel, qu’associés au pianiste Laurent Wagschal, ils présentent, à l’occasion de cette Biennale Massenet, un récital mettant en avant trois compositeurs français : Lekeu, Saint-Saëns et Lalo. De ce dernier ils proposent un Grand Quintette en deux mouvements, véritable bijou musical qui a été retrouvé récemment et qui n’a pas été joué pendant près de 150 ans. Au programme également le Quintette avec piano de Saint-Saëns, composé à 20 ans pour les soirées familiales par le musicien qui a contribué à la renaissance d’un genre auparavant délaissé en France.

Quant au Quatuor Debussy, il fait honneur à son patronyme - tout comme Debussy lui-même avait tenu à honorer la mémoire de Lekeu, en participant, au clavier, à la création posthume du Quatuor avec piano de son cadet, deux ans après sa disparition. Télérama, janvier 2011 Un des meilleurs spécialistes du piano français. TJacques Bonnaure, Classica (à propos de Laurent Wagschal) Le Quatuor Debussy est conventionné par le Ministère de la Culture (DRAC Rhône-Alpes), la Région Rhône-Alpes et la Ville de Lyon. Il est soutenu par la Spedidam, l’association Musique nouvelle en liberté et La Banque Rhône-Alpes

Durée 1h40 entracte compris – Placement libre

tarif G 15€


SYMPHONIQUE – BIENNALE MASSENET

CONCERT DE CLOTURE SAINT-SAENS / DUKAS

GRAND THÉÂTRE MASSENET JEU 18 JUIN 20H

Direction musicale Laurent Campellone Violon Fanny Clamagirand Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

Camille Saint-Saëns Concerto pour violon n°3 en si mineur op .61 Paul Dukas L’Apprenti sorcier Symphonie en ut majeur

65 Ce dernier concert symphonique de la saison met à l’honneur deux compositeurs français trop souvent considérés comme académiques l’un et l’autre. Et pourtant, les œuvres que nous sommes invités à entendre révèleront chacune de grandes personnalités musicales et une musique particulièrement sensible et touchante. De Paul Dukas, on connaît bien L’Apprenti sorcier passé à la postérité grâce notamment à Walt Disney et son Fantasia. On connaît un peu moins la très belle Symphonie, qu’il est urgent de redécouvrir et qui est traversée d’un souffle de vie d’une beauté pure. Camille Saint-Saëns, grande figure de la vie musicale française de la fin du XIXe et du début du XXe siècles, composa son 3e concerto pour violon pour l’illustre Pablo de Sarasate. C’est la jeune violoniste Fanny Clamagirand, dont le jeu est salué par tous, qui donnera vie à cette page extrêmement brillante et virtuose mais d’une grande sensibilité. Ce concert clôture la 12e Biennale Massenet à l’Opéra Théâtre.

”Culotté !” se sont dit pas mal d’amateurs de violon en voyant paraître en 2007 l’enregistrement de l’intégrale des Sonates pour violon seul d’Eugène Ysaÿe (1 CD Nascor) par une jeune artiste française âgée à l’époque de vingt-trois ans seulement : Fanny Clamagirand. Mais une fois posée la galette sur la platine, l’évidence s’est imposée : lumineuse autorité, intelligence poétique, spontanéité ; la personnalité de [Fanny Clamagirand] se distingue parmi la jeune génération des violonistes français. Alain Cochard, concertclassic.com

Série Durée 1h40 entracte compris

Une heure avant le concert, propos d’avant-spectacle Gratuit sur présentation de votre billet

1

Tarif C 39 €

2

3

28 € 16 €

éco 10 €


L’OPERA THEATRE ENRICHIT SA DISCOTHEQUE !

66

APRÈS LE MAGE EN 2013... L’engagement de chacun force le respect, comme le soin apporté par l’éditeur à ce magnifique objet discographique. Livret, documents, photographies, étude sur la création : Le Mage quitte son purgatoire sur un tapis rouge. François Laurent, Diapason … SORTIE DU DISQUE LES BARBARES À L’AUTOMNE 2014 Impressionnante par sa variété d’écriture et la puissante évocation des scènes dramatiques, la partition des Barbares l’est aussi au regard des effectifs requis : chœur de vestales, chœur de Germains et un orchestre pléthorique requérant un puissant aéropage de cuivres et de percussions, dont un énorme maillet frappant la mort du consul Euryale. Marie-Aude Roux, Le Monde

Tarif spécial réservé aux abonnés à la boutique de l’Opéra Théâtre


L’Opéra Théâtre de Saint-Étienne est membre de La Réunion des Opéras de France, le réseau national des opéras en France. La ROF est engagée dans la défense et la promotion de l’art lyrique et chorégraphique sous toutes ses formes et fédère aujourd’hui 26 maisons d’opéra, scènes ou festivals lyriques.

67


68

CROQ’CHŒUR LA PAUSE MUSICALE DE MIDI


CROQ’CHŒUR

1h

DE MUSIQUE

5 EUROS

AUTOUR DE DON PASQUALE JEU 18 DÉC 12H30 BOURSE DU TRAVAIL VEN 19 DÉC 12H30 AUDITORIUM GROUPE CASINO

AUTOUR DE LA CLÉMENCE DE TITUS JEU 12 FÉV 12H30 BOURSE DU TRAVAIL VEN 13 FÉV 12H30 AUDITORIUM GROUPE CASINO

AUTOUR DU MARCHAND DE VENISE MAR 12 MAI 12H30 BOURSE DU TRAVAIL MER 13 MAI 12H30 AUDITORIUM GROUPE CASINO

Direction et présentation Laurent Touche Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire

Le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire a pris l’habitude d’aller régulièrement à la rencontre du public stéphanois à l’heure du déjeuner, pour une pause musicale en toute simplicité et pour notre plus grand plaisir. Laurent Touche concocte des menus équilibrés, entre légèreté et produits du terroir, avec assaisonnement d’extraits d’œuvres présentées à l’Opéra Théâtre un peu plus tard, légumes oubliés, cultivés avec amour par les artistes, et espèces à découvrir sans faute. Aux sauces, un pianiste qui sait lier tout cela avec finesse. Un régal !

D’une précision qui ferait pâlir bien de plus prestigieuses formations, le Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire force l’admiration dans une partition qui le sollicite largement. ConcertoNet, novembre 2012 (à propos du Mage) N’oublions pas le chœur de la maison, admirablement préparé par Laurent Touche. ConcertoNet, novembre 2013 (à propos de Lakmé) tarif I 5€

Bourse du Travail 10 cours Victor Hugo, Saint-Étienne Siège social du Groupe Casino Châteaucreux, à proximité de la Gare de Saint-Étienne

En partenariat avec

69


70


71


72

Tout au long de la saison Jeune Public, des metteurs en scène, chorégraphes, auteurs, artistes... partageront avec le public des moments d’échanges à l’occasion de nombreuses représentations à l’Opéra Théâtre. Ces rendez-vous sont à retrouver au fil de la saison sur le site www.operatheatredesaintetienne.fr et sur les programmes de salle des spectacles.


14/15

P. 76 P. 79 P. 84 P. 92

POUR LES PETITS NOV NOUN – MUSIQUE ET DANSE JAN MOOOOOOOOONSTRES – THÉÂTRE D’OBJETS MAR FLOTS, TOUT CE QUI BRILLE VOIT – THÉÂTRE, MUSIQUE ET ARTS VISUELS MAI PATOUSSALAFOI ! – THÉÂTRE MUSICAL

P. 74 P. 75 P. 77 P. 78 P. 80 P. 81 P. 83

POUR LES ENFANTS SEP TEL QUEL ! – DANSE OCT HANSEL ET GRETEL – CINÉ-SPECTACLE DÉC DANS LE VENTRE DU LOUP – DANSE ET THÉÂTRE JAN LE CHANT DES BALLES – JONGLERIE MUSICALE JAN L’ENFANCE DE MAMMAME – DANSE FÉV LA BELLE – DANSE, MUSIQUE ET VIDÉO MAR PETITES MUSIQUES DE NUIT... – THÉÂTRE VISUEL ET MUSICAL

P. 74 P. 75 P. 78 P. 81 P. 82 P. 83 P. 93

SEP OCT JAN FÉV MAR MAR JUIN

POUR LES PRÉ-ADOS TEL QUEL ! – DANSE HANSEL ET GRETEL – CINÉ-SPECTACLE LE CHANT DES BALLES – JONGLERIE MUSICALE LA BELLE – DANSE, MUSIQUE ET VIDÉO MÊME LES CHEVALIERS... – THÉÂTRE PETITES MUSIQUES DE NUIT... – THÉÂTRE VISUEL ET MUSICAL LA CARRIOLE FANTASQUE DE MONSIEUR VIVALDI – THÉÂTRE MUSICAL ET CABARET

POUR LES ADOS P. 88 MAR STANDARDS – DANSE P. 89 AVR À PORTÉE DE CRACHAT – THÉÂTRE P. 90 AVR MÉDINA MÉRIKA – THÉÂTRE MUSICAL

FESTIVAL GÉNÉRATION BUZZ !

73


DANSE – DÈS 7 ANS

THOMAS LEBRUN

!

74

THÉÂTRE COPEAU SAM 27 SEPT 17H

Chorégraphie Thomas Lebrun Lumières Jean-Marc Serre Costumes Thomas Lebrun Son Maxime Fabre Musique Lilo And Peter Cookson, Franck Pourcel, Luis Mariano, Cole Porter, Bernstein Conducts Barber and Schumann, Harold Gomberg, Isaac Stern...

Avec Julie Bougard Matthieu Patarozzi Véronique Teindas Yohann Têté

Être gros, mais pas trop. Être soi-même sans être différent. Passer inaperçu mais avoir de la prestance. Ne pas être trop grand, ni trop maigre, ne pas avoir d’accent ni trop de caractère... Thomas Lebrun, qui se présente lui-même comme un “danseur grassouillet”, sait mieux que quiconque combien peuvent être contraignantes et cruelles les règles sociales du paraître... Encore plus chez les enfants soumis très tôt à la pression du groupe et aux enjeux de la différence. Persuadé du pouvoir de conviction de la danse sur tous les publics quels que soient leur âge ou leur origine, il a choisi d’interroger pour sa toute dernière création jeune public notre rapport à la norme. Un spectacle pour faire réfléchir tout en s’amusant, car ce pétillant chorégraphe ne manque pas d’humour ! Production Centre Chorégraphique National de Tours – Le Centre Chorégraphique National de Tours est subventionné par le Ministère de la Culture et de la Communication - DGCA - DRAC Centre, la Ville de Tours, le Conseil régional du Centre, le Conseil général d’Indre-et-Loire. Spectacle présenté avec la participation exceptionnelle de la Région Rhône-Alpes. L’Institut français contribue régulièrement aux tournées internationales du CCN de Tours.

tarif G 15 €

Durée 1h sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

Représentation adaptée en langue des signes française par un(e) interprète-comédien(ne)

Dans le cadre de


CINÉ-SPECTACLE – DÈS 6 ANS

Cie LA CORDONNERIE

75

THÉÂTRE COPEAU MER 15 OCT 15H VEN 17 OCT 20H SAM 18 OCT 17H

D’après le conte des frères Grimm Adaptation, réalisation et mise en scène Métilde Weyergans / Samuel Hercule Musique Timothée Jolly

Voix, bruitages Samuel Hercule Voix, bruitages Métilde Weyergans Piano Timothée Jolly Percussions, soubassophone Florie Perroud

Avec la compagnie La Cordonnerie, les ciné-concerts ne ressemblent vraiment pas à ce que l’on pourrait imaginer ! Car en plus de mettre en voix et en musique des films en direct, les artistes réalisent eux-mêmes préalablement ce qui est montré sur l’écran ! Pour leur nouvelle création, ils ont choisi de s’inspirer du conte des frères Grimm en l’adaptant à leur sauce, toujours décalée, pleine d’humour et de poésie. Dans cette version, Hansel et Gretel ne sont plus des enfants mais les grands-parents d’une famille du Nord touchée par la crise économique des années 70... Une relecture originale qui insuffle à cette célèbre histoire un éclairage bien contemporain. Production Nouveau théâtre de Montreuil, Centre Dramatique National (producteur délégué), La Cordonnerie. Coproduction Le Granit-scène nationale de Belfort, Opéra Théâtre de Saint-Étienne. Avec l’aide du TRAFFO CarréRotondes. Avec le soutien de la Région Rhône-Alpes. Dans le cadre de l’APSV - Réseau des villes

Décors réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Durée 1h sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du vendredi 17 octobre 20h

tarif G 15 € Spectacle co-accueilli avec


MUSIQUE ET DANSE – DÈS 2 ANS

ATHÉNOR

76

THÉÂTRE COPEAU SAM 29 NOV 15H ET 17H

Direction artistique Brigitte Lallier-Maisonneuve Lumières et scénographie Bernard Poupart

Voix Aurélie Maisonneuve Percussions Philippe Foch Danse Kazumi Fuchigami

L’Opéra Théâtre avait accueilli il y a deux saisons la compagnie Athénor avec Azuki qui s’adressait déjà aux tout-petits. La revoilà avec Noun, sa toute dernière création, qui mêle voix, corps et percussions autour d’un conte musical et dansé inspiré du mythe égyptien de la rencontre des quatre éléments universels – l’air, l’eau, la terre et le ciel – à l’origine de la naissance et du commencement du monde. Dans un espace épuré, tout proche des spectateurs, une chanteuse, une danseuse et un percussionniste incarnent le rythme, le mouvement et le souffle de ce récit fondateur, pour une expérience sensible qui met en éveil tous les sens. Une belle façon de découvrir le spectacle vivant. Production Athénor. Coproduction Communauté de communes Sud Pays Basque, Communauté de communes d’Erdre et Gesvres, Centre d’animation de la cité à Lausanne. Avec le soutien à la création du Conseil régional des Pays de La Loire et de la Spedidam

Durée 35 minutes sans entracte – Jauge limitée

tarif G 15 €


DANSE ET THÉÂTRE – DÈS 6 ANS

ie

C DIDASCALIE

nt 77

THÉÂTRE COPEAU SAM 13 DÉC 17H

Texte Marion Aubert Conception et mise en scène Marion Lévy Collaboration musicale Piers Faccini Scénographie et lumières Julien Peissel Costumes Hanna Sjödin Lumières Pauline Falourd, Nicolas Gros Vidéo Collectif Scale

Avec Séverine Bidaud Aline Braz da Silva Marjorie Kellen Johanna Nizard

Fruit d’une judicieuse collaboration entre une chorégraphe et une auteure, Dans le ventre du loup est un spectacle entre danse et théâtre qui revisite Les Trois petits cochons, le conte le plus moralisateur qui soit : l’histoire de trois personnages qui doivent faire le deuil de leur insouciance s’ils veulent sécuriser leur avenir. Ramenant le conte à cette trame essentielle, elles ont réuni trois danseuses-comédiennes pour le mettre en voix et en gestes et symboliser trois étapes de la vie. Grâce à un va-et-vient constant entre mouvements, mots, chansons, images projetées et même langue des signes revisitée, cette charmante équipe explore avec malice toutes les facettes de nos désirs ambivalents. Coproduction Le Théâtre National de Chaillot - Le Théâtre Anne de Bretagne de Vannes - La Ménagerie de Verre - La Grande Ourse / Théâtre de Villeneuve-lès-Maguelone, Scène Conventionnée Jeune Public en Languedoc-Roussillon - Le Rayon Vert, Scène Conventionnée de Saint-Valéry-en-Caux. Création soutenue par Le Prisme - Communauté de Communes de Saint-Quentin-en-Yvelines. Avec le soutien de l’Adami

Texte paru aux éditions Actes Sud/Papiers

Durée 50 minutes sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

tarif G 15 €


JONGLERIE MUSICALE – DÈS 6 ANS

CIE CHANT DE BALLES

78

THÉÂTRE COPEAU MER 7 JAN 15H SAM 10 JAN 17H

Mise en scène Rémy Ballagué Scénographie Bruno de Lavenère Lumières Laurent Queyrut

Musique Éric Bellocq Jonglerie Vincent de Lavenère

Le Chant des Balles, c’est la rencontre entre un jongleur aux gestes amples et envoûtants qui danse et virevolte avec des balles tantôt imaginaires, tantôt réelles, et un luthiste qui, lui, jongle avec des œuvres musicales des XVIe et XVIIe siècles complétées de quelques compositions personnelles. Leurs échanges de facéties et de musiques soutiennent avec une émotion constante un sentiment de bonheur offert sans artifice mais avec force. Gant de chistera, sonnettes béarnaises, luth et théorbe sont conviés pour ce spectacle envoûtant qui s’adresse autant aux yeux qu’aux oreilles et ravira tous les publics. Quand la musique rencontre le cirque...

Un spectacle ludique, émouvant et fascinant, qui a fait date dans l’histoire du cirque par son invention, et qu’on ne se lasse pas de voir et de revoir – Télérama Production Cie Chant de Balles

Durée 1h sans entracte

Passez un après-midi en famille à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne et visitez nos ateliers de création à 13 h30, juste avant la représentation du mercredi 7 janvier. Tarif : 3 €. Réservation obligatoire. Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du samedi 10 janvier

tarif G 15 €


THÉÂTRE D’OBJETS – DÈS 3 ANS

COLLECTIF LABEL BRUT

79

THÉÂTRE COPEAU SAM 24 JAN 15H ET 17H

Conception et interprétation Laurent Fraunié Regard extérieur Harry Holtzman, Babette Masson Scénographie Grégoire Faucheux Couture et accessoires Élodie Grondin

Création lumières Sylvain Séchet Création sonore Laurent Fraunié et Xavier Trouble

Qui du monstre ou de la peur est arrivé en premier ? C’est à cette question hautement philosophique que ce spectacle cherche à répondre au milieu de draps, coussins, couettes, plumes, veilleurs et autres mobiles suspendus... Car c’est l’heure du coucher, le moment d’aller au lit avec son cortège de peurs et d’appréhensions ! Les paupières sont lourdes, l’imagination se déchaîne... Ça ressemble à quoi un monstre ? Ça s’affronte comment ? Peut-on manipuler un monstre ou, au mieux, en faire son ami ? Venez donc gentiment vous faire peur...

Un petit bijou visuel et sonore pour combattre ses peurs par le rire et l’émotion. Le Pariscope, décembre 2012 Production Label Brut. Coproduction Le Carré, scène nationale de Château-Gontier, Espace culturel Boris Vian, Scène conventionnée jeune public et adolescents des Ulis

Durée 45 minutes sans entracte – Jauge limitée

tarif G 15 €


DANSE – DÈS 5 ANS

’ JEAN-CLAUDE GALLOTTA

80

GRAND THÉÂTRE MASSENET VEN 30 JAN 20H

Chorégraphie et mise en scène Jean-Claude Gallotta Assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz Musique Henry Torgue et Serge Houppin Musique additionnelle Strigall Lumières Sylvain Fabry et Jean-Claude Gallotta Costumes Jean-Yves Langlais Adaptation Jacques Schiotto

Danseurs du CCN de Grenoble Alexane Albert Agnès Canova Alexandre Galopin Ibrahim Guetissi Georgia Ives Bruno Maréchal Cécile Renard Gaetano Vaccaro Stéphane Vitrano

Jean-Claude Gallotta reprend la version jeune public de Mammame, spectacle mythique qui a sillonné le monde entier pour devenir l’une des pièces phares du répertoire de sa compagnie. Grâce à l’intermédiaire d’un lutin déluré, sorte de Monsieur Loyal qui présente chaque interprète et introduit les danses, il raconte l’histoire d’un peuple imaginaire qui cherche sans relâche la chaleur du projecteur solaire disparu... L’occasion d’un voyage ludique et très instructif au pays de la danse, pour découvrir toutes les facettes de son langage. Danses collectives, duos, portés ou encore danse au sol, tout est expérimenté ! Pas étonnant que le public ne se lasse pas de cette palpitante aventure ! Production Centre Chorégraphique National de Grenoble. Avec le soutien de la MC2 : Grenoble

Durée 50 minutes sans entracte – Jauge limitée

tarif F 21 € – Série Éco 10 €


DANSE, MUSIQUE ET VIDÉO – DÈS 8 ANS

COMPAGNIE LA VOUIVRE

81

THÉÂTRE COPEAU SAM 28 FÉV 17H

Conception et chorégraphie Bérengère Fournier / Samuel Faccioli Musique Gabriel Fabing Vidéo Florian Martin Costumes et accessoires Nathalie Martella

Avec Bérengère Fournier Samuel Faccioli Joachim Maudet

Depuis cent ans qu’elle dort, la Belle repose en paix dans son lit. Mais à quoi peut-elle donc bien rêver depuis tout ce temps ? C’est le point de départ de la nouvelle création chorégraphique de la Compagnie La Vouivre qui excelle dans l’art de créer des images fascinantes inspirées de nos rêves les plus fous. Au travers d’une gestuelle toujours précise et rigoureuse, La Belle est une variation onirique sur le temps, qui parle de la perte de l’innocence et de la quête de soi. Dans cette envoûtante version – cette vision même ! – la Belle rêve de deux princes, comme ses deux yeux restés clos, prêts à vaincre toutes les épreuves pour la réveiller et la faire entrer dans un autre âge de la vie. Car n’est-il pas vrai qu’à poursuivre son chemin, joliment, patiemment, en dormant ou veillant, on finit toujours par le trouver ? Production La Vouivre. Coproductions La Comédie de Clermont-Ferrand-Scène Nationale, Festival Puy-de-Mômes Cournon d’Auvergne, La Rampe et La Ponatière scène conventionnée Échirolles, CCN de La Rochelle Poitou-Charentes / Kader Attou Cie Accrorap, L’Avant Scène, Scène Nationale de Cognac. Avec le soutien du Conseil général du Puy de Dôme. En accueil au Dancing / Cie Beau Geste, à KLAP Maison pour la Danse de Marseille, au CND de Lyon. La Compagnie est soutenue par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne et le Conseil régional d’Auvergne

Durée 1h sans entracte

Passez un après-midi en famille à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne et visitez nos ateliers de créations à 15h30, juste avant la représentation du samedi 28 février. Tarif : 3 €. Réservation obligatoire Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

tarif G 15 €


THÉÂTRE – DÈS 8 ANS

hors les murs

’ CIE DU VEILLEUR

82

COMÉDIE DE SAINT-ÉTIENNE MER 4 MARS 19H VEN 6 MARS 19H

Texte Gustave Akakpo Mise en scène Matthieu Roy Collaboration artistique Johanna Silberstein Scénographie Gaspard Pinta Costumes Noémie Edel Lumières Manuel Desfeux Espace sonore Mathilde Billaud Vidéo Nicolas Comte Assistante à la mise en scène Marion Lévêque

Avec Gisèle Adandedjan Charlotte van Bervesseles Carlos Dosseh et la participation de Claire Aveline

Tout a commencé le jour où la maîtresse a dit à Mamadou : « Parle-nous de ta culture ». Mais du haut de ses huit ans, Mamadou n’a qu’une seule envie : se fondre dans la masse, passer aussi inaperçu que les autres enfants de Seine-Saint-Denis. Dans la même classe, il y a George. Elle est blanche et elle aurait adoré que la maîtresse lui pose la question, parce qu’elle en a des histoires à raconter sur ses origines... Car ça ne se voit pas beaucoup, mais elle est africaine. C’est ce qu’elle se dit. Elle sent qu’elle n’est pas d’ici, qu’il y a eu comme une erreur de livraison de lieu et de peau. Depuis toute petite, elle se sent noire. De l’Afrique, elle connaît toutes les images qu’elle s’est fabriquées... Sur un texte spécialement écrit par Gustave Akakpo, Matthieu Roy réunit une distribution franco-béninoise, et nous invite à questionner le rapport de chacun d’entre nous avec ses origines et la façon dont notre identité parvient ainsi à se définir. Production Cie du Veilleur Coproduction Conseil Général de Seine-Saint-Denis, Théâtre des Bergeries Noisy-le-Sec, Forum – Scène conventionnée du Blanc-Mesnil, Théâtre du Fil de l’eau – Pantin, Théâtre Jacques Prévert d’Aulnay-sous-bois, Espace Georges-Simenon Rosny-sous-Bois, Espace 1789 – Saint-Ouen, Théâtre de Thouars – Scène conventionnée, Moulin du Roc - Scène Nationale de Niort. Commande d’écriture pour le jeune public du Conseil général de Seine-Saint-Denis (93) et des théâtres de Noisy-le-Sec, Blanc-Mesnil, Pantin, Aulnay-sous-Bois, Rosny-sous-Bois et Saint-Ouen

Durée 45 minutes sans entracte Texte paru aux éditions Actes Sud / Papiers

Comédie de Saint-Étienne 7, avenue Émile Loubet, 42048 Saint-Étienne

tarif G 15 € Spectacle co-accueilli avec


THÉÂTRE VISUEL ET MUSICAL – DÈS 7 ANS

CIE CHANTIER THÉÂTRE

Création 83

THÉÂTRE COPEAU VEN 13 MARS 20H

Auteur et mise en scène Florence Lavaud Création sonore François Weber Scénographie Stéphane Zang Lumières et vidéos Benjamin Nesme

Avec Pierre-Yves Massip Distribution en cours

Spécialiste d’un théâtre d’images et de sons qui ne cherche pas à faire appel aux mots, Florence Lavaud se plonge avec délice dans les quatre mouvements de la célèbre Petite Musique de Nuit de Mozart, complétée de quelques divertimentos du même compositeur. Convaincue de trouver dans cette musique un hymne à la vie, à la découverte, à l’effort et à la joie, elle a pensé immédiatement à lier cet univers sonore au thème du voyage. Ainsi, au gré des mouvements et des couleurs de la partition - jouée en direct par un quintette à cordes issu de notre orchestre, un voyageur imaginaire prend les commandes d’un étrange vélo. Il traverse différents univers imaginés par des plasticiens et projetés sur la scène. Gageons que la féérie propre aux spectacles de cette illustre compagnie sera encore au rendez-vous. Production Chantier Théâtre Coproduction Opéra Théâtre de Saint-Étienne, Opéra national de Bordeaux, L’Odyssée - Scène conventionnée de Périgueux, OARA – Office Artistique Région Aquitaine. Avec le soutien de la Ville de Pantin et de la Ville d’Eysines. En partenariat avec le Théâtre de Nîmes, l’Orchestre symphonique de Bretagne-Rennes, Très tôt Théâtre-Quimper, le Théâtre Ducourneau-Agen, le Théâtre Les Carmes-Langon

Durée 1h sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

tarif G 15 €


THÉÂTRE, MUSIQUE ET ARTS VISUELS – DÈS 2 ANS

hors les murs

,

*

THÉÂTRE DES CONFETTIS

84

SALLE JACQUES BREL DE TERRENOIRE MER 25 MARS 10H ET 15H SAM 28 MARS 15H ET 17H

Conception et mise en scène Véronique Côté Décor, costumes et éclairages Erica Schmitz Musique originale Josué Beaucage Paroles et musique de la chanson Juste beaux Josué Beaucage

Avec Josué Beaucage Guy Daniel Tremblay

Au début, il faut marcher, suivre le petit chemin de coquillages et de pierres qui fait le tour d’une grande tente de draps. On entend des sons d’harmonica. Il y a peut-être déjà des gens dans la tente. Il faut qu’on aille voir. Alors on y va. On arrive. On est dans la tente et on est bien. Une petite mélodie nous fait battre le cœur plus lentement. La lumière est douce comme un soleil qui se couche. Un grand homme rêve de la mer. Il fait apparaître le sable et les tortues, les mouettes et les poissons, le foin, le ciel, les bateaux et le temps qui passe. Telle une carte postale, ce poème théâtral est une invitation à entrer en contact avec l’autre, celui qui nous attend. Véronique Côté réalise avec le Théâtre des Confettis, compagnie emblématique du jeune public au Québec, sa première proposition pour que les tout-petits vivent une expérience artistique tout en douceur.

On crée vraiment une bulle autour des tout-petits, de recueillement et de plaisir. Anne-Josée Cameron, Retour sur le monde, Radio-Canada, mai 2012 * « Tout ce qui brille voit », citation de Gaston Bachelard, tirée de son livre La poétique de l’espace, PUF

Durée 35 minutes sans entracte – Jauge limitée Salle Jacques Brel – 3, espace Christian Bail, 42100 Saint-Étienne

tarif G 15 €


85


86

LE FESTIVAL DES 13-19 ANS THÉÂTRE, DANSE, MUSIQUE DU 31 MARS AU 10 AVRIL


87

EDITION 3

« PIÈCES D’IDENTITÉ(S) » Qui sommes-nous vraiment ? Alors que nous appartenons forcément à des groupes, il paraît bien difficile d’exister dans sa propre singularité. Montrer sa véritable identité devient même un enjeu insurmontable lorsque la communauté à laquelle on appartient véhicule des clichés pas forcément positifs. Pour sa 3e édition, le Festival Génération Buzz ! vous invite à brouiller les pistes, à dépasser les lieux communs… Des artistes inventifs et pleins d’humour vous proposent de jouer sur les rapports entre l’individu et le groupe, mais également sur nos idées reçues face à ceux que nous ne connaissons pas !


DANSE - GÉNÉRATION BUZZ ! – DÈS 13 ANS

PIERRE RIGAL

88

GRAND THÉÂTRE MASSENET MAR 31 MARS 20H

Chorégraphie Pierre Rigal Musique originale en direct Nihil Bordures Lumières Frédéric Stoll Assistante artistique, costumes, maquillage Mélanie Chartreux

danseurs de la Compagnie dernière minute Julia Flot, Adrien Goulinet, Steve Kamseu, Sandrine Lescourant, Camille Regneault, Julien Saint-Maximin, Marie-Kaae Schmidt, Joël Tshiamala

Standards met en scène 8 danseurs hip-hop qui vont former à eux seuls une population et s’emparer du drapeau ou plus exactement de l’étendard, symbole collectif du vivre ensemble. De manière littérale et géométrique, ils vont étudier avec leur énergie et leur grâce les proportions et les espaces de cet emblème. Ils vont agrandir et tordre les limites de ces territoires imaginaires dans lesquels le poétique finit par absorber le politique. La danse hip-hop, elle-même structurée par des modèles et des codes, devient l’outil ludique et dynamique de cette étude. Elle met en avant la subtilité, la complexité, voire l’impossibilité de l’élaboration des définitions. Le drapeau est-il un repli sur soi-même ? Quels sont les dangers du formatage ? Au sens propre comme au sens figuré, Standards pose sur scène cette question évolutive et parfois fuyante de la nationalité. Et de cette manière cherche l’individu dans l’universel et l’universel dans l’individu... Liberté, Égalité, Fraternité. Coproduction Compagnie dernière minute, Suresnes cités danse 2012, festival de Marseille – F/D/Am/M. Avec le soutien de l’Adami et du CENTQUATRE – Paris. Remerciement KLAP Maison pour la danse – Marseille. La Compagnie dernière minute est subventionnée au titre de l’aide au conventionnement par le Ministère de la Culture et de la Communication / Préfecture de la Région Midi-Pyrénées, la Région Midi-Pyrénées et la Ville de Toulouse. La Compagnie reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets

tarif F 21 € – Série Éco 10 €

Durée 1h10 sans entracte

artiste en résidence


THÉÂTRE - GÉNÉRATION BUZZ ! – DÈS 13 ANS

LAURENT FRÉCHURET

THÉÂTRE COPEAU VEN 3 AVR 20H

89 Auteur Taher Najib Mise en scène Laurent Fréchuret Traduction de l’hébreu Jacqueline Carnaud Assistante à la mise en scène Élise Vanderhaegen Lumières Thierry Opigez

Comédien Mounir Margoum

De Ramallah à Tel-Aviv en passant par Paris, Taher Najib raconte sur le ton de l’ironie douce-amère les tribulations d’un acteur palestinien sans cesse confronté à des images de lui-même qu’il récuse : celle du guerrier arabe avide de vengeance qu’il incarne sur scène, celle du djihadiste en puissance dans les aéroports internationaux, celle du terroriste potentiel dans son propre pays, Israël, où il n’est jamais perçu ni traité comme un citoyen de plein droit. Ce témoignage drôle et poignant sur les paradoxes de l’identité israélo-palestinienne ouvre une réflexion sur l’existence elle-même. Usant du détour par le rire, cette pièce en forme de monologue-récit interroge l’identité, sans dogmatisme. Laurent Fréchuret met en scène le comédien Mounir Margoum dans cette partition entre poésie pure et dure réalité.

À Portée de crachat est aussi un monologue, dense, fluide et percutant, traversé d’humour souvent acide, d’ironie désenchantée, et porté avec finesse et justesse par l’excellent acteur Mounir Margoum. La Terrasse, mars 2014 Production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN. Production déléguée Théâtre de l’Incendie. Spectacle créé dans le cadre d’Odyssées en Yvelines, biennale de création théâtrale conçue par le Théâtre de Sartrouville–CDN, en collaboration avec le Conseil général des Yvelines. Remerciements à l’Arcal

Durée 1h15 sans entracte

tarif G 15 €

Texte paru aux Éditions Théâtrales, éditeur et agent de l’auteur, en partenariat avec la Maison Antoine Vitez.

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation


THÉÂTRE MUSICAL - GÉNÉRATION BUZZ ! – DÈS 13 ANS

CIE NOMADE IN FRANCE

90

THÉÂTRE COPEAU VEN 10 AVR 20H

Texte Orhan Pamuk, Abdelwaheb Sefsaf Musique Georges Baux, Abdelwaheb Sefsaf Vidéo Cyril Besnard Scénographie Pierre Heydorff

Avec Claude Gomez, Georges Baux, Marion Guerro, Toma Roche, Abdelwaheb Sefsaf

C’est l’histoire du rêve américain depuis la Médina, la ville orientale, sur fond de Printemps arabe à la dérive. Un “Made in America” revu et corrigé à la sauce Médina Mérika. Ou bien l’inverse ? Car ce spectacle musical est une tentative d’établir un état des lieux sans concession, sans complaisance et dépouillé de tout romantisme, sur l’Orient et l’Occident qui se regardent depuis longtemps avec un grand désir sans pour autant toujours parvenir à se comprendre. Chacun empêtré dans des clichés qui collent finalement peu à la réalité. Pour incarner ce passionnant face à face, Georges Baux, collaborateur entre autres de Bernard Lavilliers, et Abdelwaheb Sefsaf, leader du groupe Dezoriental, jouent sur leurs univers musicaux très différents et parviennent à inventer une musique à la croisée des Nords et des Suds, une sorte de bric-à-brac oriental sur fond de “loop electro”. Le tout accompagné par l’excellent Fantasia Orchestra. Production Cie Nomade In France. Coproduction La Ville du Chambon-Feugerolles, Le Train Théâtre/Portes-lès-Valence, Le Théâtre Municipal de Roanne

Durée 1h30 sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

tarif G 15 €


91


THÉÂTRE MUSICAL – DÈS 3 ANS

FRANCESCHINI / DORIN

nouvelle production 92

THÉÂTRE COPEAU MER 20 MAI 15H SAM 23 MAI 17H

Musique Matteo Franceschini Texte Philippe Dorin Mise en scène Johanny Bert

Distribution en cours

« C’est une histoire que tout le monde veut raconter en même temps. Chacun crie plus fort que l’autre. Tout le monde se coupe la parole. Comment s’y prendre pour que chacun puisse, à sa manière, dire sa version des faits, sans que ce soit la cacophonie complète ? Ce serait quoi, cette histoire, au fond ? Personne n’en sait rien. Ce serait une pièce chorale, avec des duos, des trios, des tutti. Difficile de placer un solo là-dedans ! ». Sur cette trame, toute simple mais non dénuée d’un humour qui sait parler aux plus jeunes, Philippe Dorin et Matteo Franceschini ont décidé de se retrouver pour une sorte d’opéra a cappella. Et c’est Johanny Bert, spécialiste du théâtre d’objets et de marionnettes, qui met en scène cette création produite par l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne et signe ainsi son retour aux spectacles pour le tout jeune public. Création à l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne / La Belle Saison. Production Opéra Théâtre Saint-Étienne. Coproduction CDN de Montluçon – Le Fracas. Avec le soutien de Carré Rothondes (Luxembourg), la MAC de Créteil, Théâtre du Vellein, Espace culturel la Buire de l’Horme, Centre culturel Le Sou de La Talaudière

Décors et costumes réalisés dans les ateliers de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne

Durée 40 minutes environ sans entracte – Jauge limitée / public sur scène

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du 23 mai

tarif G 15 €


THÉÂTRE MUSICAL ET CABARET – DÈS 8 ANS

CIE LES GENTILS

hors les murs AMPHITÉÂTRE DU CHÂTEAU DE SAINT-VICTOR-SUR-LOIRE VEN 5 JUIN 20H

Mise en scène Aurélien Villard Lumières Alexandre Bazan Son Franck Morel Décors Jean-Marie Villard Costumes Cie Les Gentils

93

Avec Marie De Pauw, Sébastien Depommier, Violette Jullian, Kim Laurent, Colin Melquiond, Tom Porcher, Doriane Salvucci Piano François Marailhac

À partir de l’histoire improbable d’un certain Monsieur Vivaldi, musicien errant dont on a retrouvé le journal de bord, la jeune compagnie Les Gentils nous entraîne dans un cabaret loufoque, décalé mais surtout très drôle, qui revisite avec panache le répertoire de la chanson française du début du siècle dernier. Au milieu d’un décor tout droit sorti d’une brocante, les dix comédiens-chanteurs et leur pianiste revisitent quelques airs et autres raretés de Luis Mariano à Trenet en passant par les Frères Jacques ou Bourvil, en leur insufflant un nouvel éclairage bien senti. Au final, un spectacle accessible à tous, enfants comme parents, pour une véritable fête musicale... Une formidable occasion de terminer dans la gaîté notre saison ! Coproduction Théâtre Nouvelle Génération / CDN Lyon. Avec le soutien de l’Espace 600 / Scène Rhône-Alpes. Avec le soutien exceptionnel de la région Rhône-Alpes.

Avec le concours de l’Association des Amis de Saint-Victor-sur-Loire.

Durée 1h30 sans entracte

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation

tarif G 15 €


94


DECOUVRIR L’OPERA THEATRE

95


1810 À NOS JOURS 200 ANS D’ART LYRIQUE À SAINT-ÉTIENNE À Saint-Étienne, quatre lieux ont abrité au fil du temps la passion des Stéphanois pour l’art lyrique et l’opéra en particulier : 1813 – 1853 : Le Théâtre du Pré de la Foire (Casino Lyrique) 1853 – 1928 : Le Théâtre municipal (rebaptisé par la suite Théâtre Massenet) 1928 – 1969 : L’Eden Théâtre 1969 – 2014 : L’Opéra Théâtre de Saint-Étienne (ancienne Maison de la Culture et des Loisirs, puis Esplanade)

96

Le Théâtre municipal entre 1853 et 1928 entre 1853 et 1928

Carte postale, Archives municipales de Saint-Étienne

Différentes sources rapportent la fascination de la cité forézienne pour le genre lyrique. Au XVIe siècle, l’une des premières tentatives de création d’opéra en France aurait été donnée dans la salle La Diana à Montbrison avec une représentation de La Pastourelle de Loÿs Papon en 1588. Deux cents ans s’écoulent avant que l’on puisse témoigner de l’existence d’art lyrique dans notre région. À la veille de la Révolution en 1787, la Comédie de M. Le Blanc présente pour la première fois, dans l’enceinte de l’Armeville à Saint-Étienne, des soirées d’art lyrique. Au début du XIXe siècle, c’est le Théâtre des Minimes, érigé dans l’actuelle église Saint-Louis, qui accueille ce genre de spectacles. Mais le véritable lieu de naissance de la passion lyrique est le Théâtre du Pré de la Foire...


1969-2014 La Maison de la Culture et des Loisirs est inaugurée le 5 février 1969 avec une représentation de l’opéra Porgy and Bess de George Gershwin, célébrant ainsi la création contemporaine placée au cœur du projet artistique. Maison de la Culture et des Loisirs (1969) 2 Entrée centrale en 1969, Maison de la Culture et des Loisirs

1

3 Avant la verrière… Maison de la Culture et des Loisirs (1969)

97

5 Ancien espace d’expositions et d’art plastique au 6e étage (1969)

4 Extrait du journal L’Espoir « L’inauguration de la Maison de la Culture et des Loisirs » Jeudi 6 février 1969

6 Affiche de la 1ère biennale Massenet en 1990 8 Le Grand Théâtre Massenet aujourd’hui (2013)

7 Extrait du journal La Tribune « Appelez-la Esplanade », 18 mai 1994,

1. fonds de l’Opéra Théâtre / 2. Archives municipales de Saint-Étienne, 3R73 / 3. Archives municipales de Saint-Étienne, 11 M 33 icono 4 / 4. Archives municipales de Saint-Étienne, 11 M 33 icono 15 / 5. Cyrille Sabatier, fonds de l’Opéra Théâtre / 6. Archives municipales de Saint-Etienne, 6663 W 147 / 7. Archives municipales de Saint-Étienne, 6762 W 87 / 8. Charly Jurine, fonds de l’Opéra Théâtre


L’ÉQUIPE DE L’OPÉRA THÉÂTRE DIRECTION ARTISTIQUE ET GÉNÉRALE

DIRECTION TECHNIQUE

Directeur artistique et général Vincent Bergeot Directeur musical Laurent Campellone Secrétaire général David Camus Conseiller théâtre et danse Grégory Cauvin

Directeur technique Michaël Lacroix Directeur technique adjoint et régisseur général Emmanuel Journoud Régisseur général Sylvain Thouly Assistante Évelyne Comignani

DIRECTION ADMINISTRATIVE Directrice administrative et financière Marie-Anne Rosset Contrôleur de gestion Édouard Barthélémy Assistante administrative et de direction Chimène Massacrier Gestionnaire ressources humaines Nathalie Erintchek Comptables Catherine Gomez, Bernard Granouillet Agents de la paie intermittents Amina Sahel, Marie-Carmen Vernay

PRODUCTION ARTISTIQUE Déléguée générale Sophie Platret

FORMATIONS MUSICALES Assistante aux formations musicales Geneviève Dumagny Régisseur Cédric Klein Bibliothécaire Raphaël Danis Chef de chœur Laurent Touche Chef de chant Cyril Goujon

98

PRODUCTION Chargées de production Hélène Bouillot, Sandrine Chalendard, Louise Merly

JEUNE PUBLIC Responsable Grégory Cauvin Assistante Patricia Gauchet

UNITÉ VIDÉO Responsable Georges Flores Régisseurs vidéo Thibaud Degraeuwe, Augustin Joubert

SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Secrétaire générale adjointe Élodie Michaud Assistante Marie-Christine Comignani Assistante presse Catherine Fauvin Chargée d’éditions Aurélie Souillet

DÉVELOPPEMENT DES PUBLICS / MÉDIATION Chargée du développement des publics Fanny Loingeville Chargées de la médiation et de l’action culturelle Clarisse Giroud, Marie-Anne Mazza

BILLETTERIE Responsable Joëlle Bruyas Locationnaires Josiane Dris, Patrick Zapata

ACCUEIL Responsable Jacqueline Salque Chef de salle Bernard Sagnol Et l’ensemble des agents d’accueil de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne.

SCÈNE Chefs machinistes Philippe Benesse, Pascal Creston, Jean-François Dumontet Machinistes Abdelkrim Aït Moukhas, Ahmed Freh-Bengabou, Gaëtan Milazzo, Magali Triomphe Machinistes – Cintriers Hocine Benmakhlouf, Philippe Fargier Machinistes – Accessoiristes Jean-Claude Allier, Karim Lalhou Chef électricien Cédric Valla Électriciens Stéphane Bouteyre, Brahim Jalady, Gilles Martellino, Guillaume Vandevelde Chef sonorisateur Bruno Comignani Technicien son David Reynaud Chef habilleuse Ouardia Benabdeslam

ATELIERS Chef constructeur Pierre Roustan Chargé d’études Jean-Luc Grail Constructeur – Menuisier Robert Borne Constructeurs – Serruriers Alain Clavier, Loïc Ferrara Chef décorateur Alain Bouchet Peintres décorateurs Nasser Benhammada, Cyrille Cauvet, Franck Lestard Chef couturière Yvette Paccallet Couturières Vanessa Bevilacqua, Dominique Nicolosi-Mansard, Pany Sie, Sora Soualmi

SERVICES INTÉRIEURS Responsable NN Agents de maintenance bâtiment Bensabeur Benarabi, Éric Bruyère Agent de maintenance électrique André Arsac Gardien chef Thierry Hume Gardiens Benjamin Benarabi, Moussa Bendjeddou, Patrice Bory, Alexandre Dumas, Pierre Dziri, Patrick Frachon Standard Violette Bisaccia/Marie-Louise Mistretta, Joël Gayton Ainsi que tous les personnels vacataires administratifs et techniques. Ont également contribué à cette saison : Josquin Macarez (conseiller aux distributions vocales) Stagiaires Mélody Baverez, Sarah Beaumont, Camille Davy, Manon Gourdy Organigramme au 1 avril 2014


ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE HAUTBOIS

DIRECTION Laurent Campellone

VIOLONS I Louis-Jean Perreau, soliste Françoise Chignec, soliste Élisabeth Gaudard Isabelle Reynaud Agnès Pereira Tigran Toumanian Virginie Fioriti

VIOLONS II François Vuilleumier, soliste Alain Meunier Solange Becqueriaux Marie-Noëlle Villard Christophe Gerboud Françoise Guiriec

ALTOS Anita Blandeau, soliste Anne Perreau Marc Rousselet Geneviève Rigot Fabienne Grosset

Sébastien Giebler, soliste Mylène Coïmbra

CLARINETTES

TROMBONES

Bernard Gaviot-Blanc, soliste André Guillaume

Nicolas Vazquez, soliste Gilbert Bonnet Joël Castaingts

VIOLONCELLES

BASSONS

TIMBALES

Florence Auclin, soliste Marianne Pey Louis Bonnard

Pierre-Michel Rivoire, soliste Charles Villard

Philippe Boisson, soliste

CONTREBASSES

CORS

Jérôme Bertrand, soliste Daniel Romero Marie Rossbach

Frédéric Hechler, soliste Serge Badol Thierry Gaillard Philippe Constant

Nicolas Allemand, soliste François-Xavier Plancqueel Patrick Gagne

FLÛTES

TROMPETTES

Denis Forchard, soliste Gilles Bauer

Didier Martin, soliste Jérôme Prince

PERCUSSIONS

Ainsi que l’ensemble des musiciens supplémentaires.

99

CHŒUR LYRIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE * CHEF DE CHŒUR Laurent Touche

TÉNORS I

Marie-Hélène Beignet Françoise Cabanac Catherine Hureau Geneviève Laloy Catherine Séon

François Bescobo Alain Brumeau Robert Courtasson Olivier Clairet Pierre Driguez Gil Hanrion Patrick Jeanne Frédéric Sabard

Christophe Bernard Zoltan Csekö Frédéric Foggieri Frédéric Garcia-Fogel Jean-Louis Georgel Daniel Marinelli Frédérik Prévault Christophe Rossetti Éric Soufflet

ALTOS

TÉNORS II

Anne Bescobo Stéphanie Boré Pascale Chareyre Anne Crabbe Françoise Delplanque Nicole Loustau Isabelle Ruban

Emmanuel Adnet Sébastien Beaulaigue Éric Chorier Tigran Guiragosyan Terence Newcombe Alessandro Tarchi Marc Tesnière

BASSES

SOPRANOS I Claire Babel Catherine Bernardini Roselyne Giraud Amélie Grillon Yu-Ling Huang Claire Marbot Elsa Vacquin Annick Vivares

SOPRANOS II Brigitte Chosson Ghezlane Hanzazi Geneviève Kostaki Patricia Palamara Sophie Poulain Véronique Richard

BARYTONS

MEZZOS

*Ensemble à géométrie variable distribué parmi les artistes cités.

Ivan Ivanov Pascal Guillot Alexandre Pechkov Laurent Pouliaude David Robbe Bernardo Scopazzo Dominique Trouve


RÉSIDENCES D’ARTISTES DAVID GREILSAMMER

PIANISTE ET CHEF D’ORCHESTRE

100

Diplômé de la Juilliard School et sacré « Révélation » aux Victoires de la musique classique, David Greilsammer est reconnu comme l’un des artistes les plus audacieux et visionnaires de sa génération. Chef d’orchestre, pianiste et chambriste, il est salué par la presse et le public pour ses interprétations captivantes et son approche musicale singulière. Épris de liberté et passionné par les projets innovants, David Greilsammer porte une affection particulière à la création et au travail avec les compositeurs de notre temps. Toujours à la recherche de nouveaux modes d’expression, il collabore fréquemment avec des musiciens de jazz, ainsi qu’avec des artistes issus des univers de la danse, du théâtre et des arts plastiques. Né à Jérusalem, David Greilsammer vit aujourd’hui entre Paris, Tel-Aviv et Genève où il a occupé de 2009 à 2013 le poste de Directeur musical de l’Orchestre de Chambre. Il est également Directeur musical et artistique du Geneva Camerata, avec lequel il donnera cette saison deux concerts exceptionnels en compagnie de Yaron Herman et d’Avi Avital. À Saint-Étienne, David Greilsammer pourra, cette saison encore, montrer l’étendue de son talent : en concerto, en musique de chambre, en récital et en tant que chef d’orchestre.

13 janvier 20h Bach et sa famille Avi Avital, mandoline / David Greilsammer, direction (p.30) 21 mars 18h Grande soirée de concertos David Greilsammer, direction / Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire (p.46) 22 mars 15h Écoles de Vienne David Greilsammer, piano (p.47)


PIERRE RIGAL CHORÉGRAPHE

31 mars 20h Standards Pierre Rigal / Compagnie dernière minute (p.51 et p.88)

Cette saison, l’Opéra Théâtre est particulièrement fier d’accueillir un nouveau chorégraphe en résidence. Athlète, Pierre Rigal poursuit des études d’économie mathématique et est diplômé d’un DEA de cinéma de l’École Supérieure d’Audiovisuel de Toulouse. Pendant sa formation, il croise le chemin de chorégraphes et de metteurs en scène. En 2003, il fonde la Compagnie dernière minute, conçoit et interprète sa première pièce, le solo Érection, co-mise en scène avec Aurélien Bory. Il donne régulièrement des master-class à Séoul avec les danseurs de la Korea National Contemporary Dance Company ou avec les élèves de l’Académie Vaganova à Saint-Pétersbourg. En 2011, il est nommé Chevalier des Arts et des Lettres. En 2012, il présente Standards, spectacle pour 8 danseurs hip-hop au Festival Suresnes cités danse, qui sera donné cette saison à l’Opéra Théâtre. Son dernier spectacle Théâtre des opérations est créé à Séoul en septembre 2012. En 2013, Pierre Rigal collabore avec JeanMichel Ribes pour la reprise de Théâtre sans animaux, et Emmanuel Daumas pour la pièce Anna. Il met également en scène Bataille, au Festival d’Avignon, avec le chorégraphe Hassan Razak. Il sera les 14, 15 et 16 octobre 2014 à la Comédie de Saint-Étienne pour son spectacle Press.

101


LES (CO)PRODUCTIONS DE L’OPÉRA THÉÂTRE VOYAGENT ORCHESTRE SYMPHONIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE ET CHŒUR LYRIQUE SAINT-ÉTIENNE LOIRE La saison dernière, grâce au soutien du Conseil général de la Loire, l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire et le Chœur Lyrique SaintÉtienne Loire ont pu se produire dans plusieurs villes du département : Saint-Maurice-en-Gourgois, Saint-Priest-la-Prugne, l’Estival de la Bâtie...

102

FESTIVAL DE LA CHAISE-DIEU – 21 AOÛT 2014 Direction Laurent Campellone Piano Adam Laloum Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Mendelssohn Les Hébrides, Symphonie n°3 / « L’Écossaise » Schumann Concerto pour piano EN TOURNÉE DANS LES VILLES ET VILLAGES LOIRE – 19, 20, 21 SEPTEMBRE 2014 Direction Laurent Campellone Trombone solo Nicolas Vazquez Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Mozart Ouverture de Don Giovanni, Symphonie n°36 en do majeur KV 425 / Linz David Concertino pour trombone op.4 en mi bémol

DE LA

ESTIVAL DE LA BÂTIE D’URFÉ – JUILLET 2014 Direction Laurent Campellone Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire


OPÉRA

MUSIQUE

« CARMEN » Élaboration et arrangement musical Mario Tronco et Leandro Piccioni Orchestra Di Piazza Vittorio Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire Le 24 juin 2014 au Festival de Caracalla (Italie)

LE « MYSTÈRE » SCRIABINE CIE VLADIMIR STEYAERT / VINCENT LARDERE Le 5 juin 2014 au Grand Palais à Paris

LA FLÛTE ENCHANTÉE – MOZART Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire Les 19 et 21 septembre 2014 à l’Opéra de Vichy LA BELLE HÉLÈNE – OFFENBACH Mise en scène Bernard Pisani En décembre 2014 à l’Opéra de Toulon LA GIOCONDA – PONCHIELLI Mise en scène Jean-Louis Grinda En octobre 2014 à l’Opéra de Marseille ORPHÉE ET EURYDICE – GLÜCK / BERLIOZ Mise en scène Frédéric Flamand En 2015 au Teatro del Canal à Madrid (Espagne) LA TRAVIATA – VERDI Mise en scène Jean-Louis Grinda En février 2015 à l’Opéra de Lausanne (Suisse) DON PASQUALE – DONIZETTI Mise en scène Andrea Cigni En janvier 2015 à l’Opéra Théâtre d’Avignon En février 2015 à l’Opéra de Massy En février 2015 à l’Opéra de Vichy

DANSE MORPHED – CIE TERO SAARINEN En août 2014 au Festival d’Helsinki (Finlande) En mars 2015 au Staatstheater de Hanovre (Allemagne)

JEUNE PUBLIC 103

HANSEL ET GRETEL – CIE LA CORDONNERIE En tournée en France d’octobre 2014 à juin 2015 UNE PETITE MUSIQUE DE NUIT ET LE PASSAGER CIE CHANTIER THÉÂTRE En mars 2015 à l’Opéra national de Bordeaux En avril 2015 à l’Odyssée à Périgueux, au Théâtre d’Agen et aux Carmes à Langon En mai 2015 au Théâtre de Nîmes SIEGFRIED ET L’ANNEAU MAUDIT – WAGNER Mise en scène Charlotte Nessi repris à l’Opéra Bastille, en mars et avril 2015 PATOUSSALAFOI – FRANCESCHINI / DORIN Mise en scène Johanny Bert En mai 2015 à la Maison des Arts de Créteil Saison 2015-2016 à l’Horme, La Talaudière, Le Théâtre du Vellein, Les Fracas CDN de Montluçon, CarréRotondes à Luxembourg.


104


AU SERVICE DES PU BLICS

105


UNE SAISON POUR TOUS LES APPLAUDISSEMENTS NE FAIBLISSENT PAS. LES ARTISTES SALUENT LE PUBLIC STÉPHANOIS. L’ÉMOTION EST PERCEPTIBLE... Théo vient de vivre son premier opéra avec son grand-père, fidèle abonné de l’Opéra Théâtre depuis de nombreuses années. Le garçon a apprécié ce spectacle, surtout « le beau costume du colonel et la voix de la grande blonde ». DES SORTIES EN FAMILLE > En abonnement, 6 € par spectacle pour les -18 ans qui vous accompagnent > À l’unité, -30% pour toute la famille (p.121) > Une programmation pensée spécialement pour les enfants et les ados à découvrir (p.73)

106

Une autre grande blonde, Léonie, commente à chaud avec sa voisine la mise en scène. Confrontation des points de vue entre l'étudiante en arts et son amie en école d'ingénieur. « Ingénieux », le terme est lancé et semble être l'adjectif autour duquel tous les membres d'une association d'amateurs d'art lyrique s'accordent : ils n'avaient jamais vu de tels décors. Des décors, Catherine et Arnold en verront encore de nombreux dans les semaines à venir, eux qui se sont concocté une belle saison culturelle avec les services et le soutien de leur Comité d’Entreprise. Le prochain spectacle à l'Opéra Théâtre sera avec un grand nom de la danse.

ENRICHIR L’OFFRE CULTURELLE DES ADHÉRENTS ET MEMBRES DES CE, GROUPES ET COLLECTIVITÉS Nos offres et services : > Une personne référente au sein de l’Opéra Théâtre, pour vous conseiller et vous assister dans vos abonnements et réservations de places > 10 % de réduction pour l’achat de places à l’unité > Pose d’options à confirmer au plus tard un mois avant la représentation > Organisation d’une présentation de notre saison au sein de votre structure, en juin ou septembre 2014 Groupes et collectivités (minimum 10 personnes) : bénéficiez de ces mêmes avantages par l’intermédiaire d’un correspondant


Ce soir, c’était un grand nom du répertoire romantique, un “classique”, dont les 3 actes sont passés très vite pour les élèves d’une classe de 4e. Ils participent à l’ovation générale des artistes qu’ils ont pu rencontrer plus tôt lors d’un parcours dans les coulisses du Grand Théâtre Massenet. Un moment qu’ils savourent aux côtés de leur enseignant. Ce même enseignant se réjouit d’ailleurs d’avoir partagé avec ses élèves un intérêt personnel, lui spectateur occasionnel de l’Opéra Théâtre, qui prend un plaisir non dissimulé à apprendre toujours quelque chose en venant au spectacle et en lisant le programme de salle qu’on lui a remis, comme tout un chacun... Chacun d’ailleurs se lève de son siège à présent. Aux clameurs succède un enthousiaste brouhaha. 3 actes de découvertes plus tard, les timides a priori semblent réévalués et Thibault et Nader, jeunes actifs, se réjouissent de cette soirée impromptue et du tarif de dernière minute.

ÉLABORER DES PROJETS CULTURELS EN LIEN AVEC LA PROGRAMMATION DE L’OPÉRA THÉÂTRE, ET FORMER LES SPECTATEURS DE DEMAIN > Participez à nos programmes de médiation (p.112) ou bénéficiez d’un tarif -50% pour assister avec vos élèves aux spectacles présentés dans cette brochure (hors dispositifs spéciaux, tels que Lycéens et Apprentis à l’Opéra...). > Pour les spectacles de la saison Jeune Public, reportez-vous à la brochure Jeune Public / Groupes scolaires et extrascolaires, disponible sur demande (p.109).

POUR LES -26 ANS, UNE (NOUVELLE) ALTERNATIVE POUR VOS LOISIRS ET VOS SORTIES Des réductions garanties tout au long de la saison allant de 30 % à 50 % pour l’achat de places à l’unité ou en abonnement, soit des spectacles à partir de 6,50 € ! Idéal pour les distraits : un tarif dernière minute à 5 € (p.121). En 2013-2014, plus de 910 billets ont été vendus en dernière minute ! Encore quelques années pour en profiter ! > saintepass.fr La plateforme numérique gérée par la Ville de Saint-Étienne offre aux inscrits un tarif 5 € sur tous les spectacles de la saison de l’Opéra Théâtre, dans la limite des places disponibles. Inscription gratuite : www.saintepass.fr > La Carte M’Ra Remise gratuitement par la Région Rhône-Alpes, elle offre aux jeunes Rhônalpins de nombreux avantages, notamment culturels, sous la forme de réductions ou de gratuité d’accès. Renseignements : www.rhonealpes.fr

107


Moins d’une minute par personne c’est ce qu’il aura fallu pour prêter et expliquer l’utilisation du matériel d’audiodescription aux spectateurs aveugles et malvoyants venus sur cette représentation adaptée. Un rendez-vous important dans la saison.

UN ÉTABLISSEMENT ACCESSIBLE. DES SPECTACLES ADAPTÉS. > Pour les personnes à mobilité réduite Des places de parking réservées, un ascenseur accessible, une rampe d’accès et des emplacements réservés dans les salles > Pour les personnes déficientes visuelles Nous proposons cette saison deux représentations en audiodescription : Don Pasquale, opéra de Donizetti (p.26) et une pièce de théâtre Nina (p.41), avec des découvertes tactiles des costumes et des décors, ainsi que des programmes en braille et caractères agrandis. > Pour les personnes malentendantes Des boucles magnétiques ainsi que des casques d’amplification sonore sont mis gratuitement à votre disposition, sur plus de 40 spectacles cette saison.

108

> Pour les personnes sourdes signantes Nous vous proposons deux rendez-vous accessibles en Langue des Signes Française : – un spectacle de danse Tel quel ! le 27 septembre à 17h (p.74), avec l’adaptation en LSF des airs chantés par les danseurs. – un parcours à la découverte de l’Opéra Théâtre, avec un(e) interprète Français-LSF.

Avis aux personnes en situation de handicap : Afin de pouvoir vous réserver le meilleur accueil lors de votre venue à l’Opéra Théâtre, nous vous remercions de nous signaler votre handicap au moment de l’achat de vos billets. Pour l’ensemble des représentations, vous bénéficierez, ainsi que votre accompagnateur, d’un tarif préférentiel.

avec le soutien de

en partenariat avec


Ce rendez-vous était tout autant attendu par les élèves d’une école de musique de la Loire, fiers et attentifs à la prestation de leur enseignant, membre de l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire. Une soirée à l’Opéra Théâtre qui ressemble aux nombreuses autres de la saison, même si chacune est unique

VOS CONTACTS BILLETTERIE

Du lundi au vendredi de 12h à 19h 04 77 47 83 40 www.operatheatredesaintetienne.fr

GROUPES SCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

Réservations : Jacqueline Salque 04 77 47 83 52 jacqueline.salque@saint-etienne.fr Programme de médiation : Clarisse Giroud 04 77 47 83 62 clarisse.giroud@saint-etienne.fr Marie-Anne Mazza 04 77 47 87 54 marie-anne.mazza@saint-etienne.fr

> COMITÉS D'ENTREPRISES > GROUPES ET COLLECTIVITÉS > COMMUNAUTÉS ÉTUDIANTES > SPECTATEURS AUX BESOINS SPÉCIFIQUES :

Fanny Loingeville 04 77 47 83 60 fanny.loingeville@saint-etienne.fr

109


ACTIONS CULTURELLES & ÉDUCATION ARTISTIQUE 1

2

110

3

4


RETOUR SUR LA SAISON 2013-2014 En parallèle à la venue aux spectacles, plus de 6 200 personnes ont participé à un dispositif d'action culturelle ou d'éducation artistique, dont plus de 2 900 jeunes venus sur le temps scolaire. De la sensibilisation à travers une rencontre avec des artistes, jusqu'aux actions plus longues de création artistique, retour sur quelques moments forts de la saison : L'OPÉRA THÉÂTRE À LA FÊTE DU LIVRE

Sous le Magic Mirror de la Place Jean-Jaurès, la « Carmen » de l'Orchestra di Piazza Vittorio a conquis le public par l'interprétation des airs chantés et joués par des musiciens indiens et des danseurs roumains. LA VOIX À L'OPÉRA THÉÂTRE

– Suite au concert Le C(h)œur des hommes, onze artistes du Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire accompagnés de leur chef Laurent Touche ont sensibilisé les jeunes oreilles d'une douzaine de classes d'écoles élémentaires et collèges de Saint-Étienne, du département et au-delà. – Un groupe de femmes du Centre social L'Arlequin du quartier de Terrenoire (SaintÉtienne) a découvert l'Opéra Théâtre de Saint-Étienne à travers un parcours mettant en valeur la diversité de la voix chantée. Lors du concert Sounds of Freedom, elles ont rencontré Ilene Barnes. Ensuite elles se sont immergées dans la « Carmen » revisitée par l'Orchestra di Piazza Vittorio, et dans l'opéra Lakmé de Léo Delibes. – Dans le cadre du partenariat avec la Direction Petite Enfance, une formation ''Voix et chant'' a été proposée au personnel des crèches de la Ville par une artiste du Chœur Lyrique Saint-Étienne Loire. Cette formation a été le prélude à l'intervention, dans les crèches, de musiciens de l'Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire pour une sensibilisation à l'écoute musicale et pour l'accompagnement des chansons enfantines. LES CRÉATIONS DU FESTIVAL GÉNÉRATION BUZZ !

L’atelier de création théâtrale Les Mioches, ( et ) avec une vingtaine d’adolescents de tous horizons, et sous la direction de Corinne Méric de la Cie Bande d’Art et d’Urgence, a abouti à des restitutions publiques, dont une représentation intégrale au Théâtre Copeau. – Un public participatif pour Domaine public ( et ). La création de la compagnie Roger Bernat / FFF a engagé un atelier d’écriture avec des groupes de lycéens stéphanois. Les textes sont devenus la matière première de la performance Domaine public qui a investi les cours de récréation d’établissements scolaires et la place de l’Hôtel de Ville de Saint-Étienne. PLUS DE 860 ÉCOLIERS, COLLÉGIENS ET LYCÉENS de la région ont pu découvrir l’opéra à travers des dispositifs complets (préparation en classe grâce à un dossier pédagogique, parcours à la découverte de l’Opéra Théâtre, rencontre avec des artistes ou des maîtres d’œuvre, représentation) autour de 5 productions lyriques : Orfeo de Monteverdi, «Carmen» d’après Bizet, Lakmé de Delibes, Werther de Massenet et Les Noces de Figaro de Mozart.

111


EN MILIEU SCOLAIRE FORMATIONS POUR LES ENSEIGNANTS Les enseignants bénéficient tout au long de la saison de formations en lien avec des thématiques relatives à la scène et à la programmation des spectacles.

À L’ÉCOLE ÉCOLIERS À L’OPÉRA

L’Opéra Théâtre propose aux écoliers stéphanois et métropolitains de participer à une première approche des œuvres lyriques. Un parcours sur mesure pour découvrir, rencontrer et écouter... Des dossiers pédagogiques sont conçus par l’Opéra Théâtre pour les équipes enseignantes.

AU LYCÉE LYCÉENS ET APPRENTIS À L’OPÉRA

L’Opéra Théâtre de Saint-Étienne participe au dispositif Lycéens et Apprentis à l’Opéra mis en place par la Région Rhône-Alpes. Chaque saison, près de 500 lycéens de la région découvrent l’opéra à travers des rencontres, des visites et une représentation. L’ensemble des actions culturelles en milieu scolaire est organisé en collaboration avec l’Inspection académique de la Loire et le Rectorat de Lyon.

LES ÉCOLIERS ET LA DANSE

112

L’Opéra Théâtre poursuit sa participation au projet pédagogique et artistique, mené conjointement par le Conservatoire Massenet et le groupe scolaire stéphanois Saint-Saëns – Montreynaud. Il favorise les rencontres avec des chorégraphes et danseurs professionnels, l’accès à des temps de répétition de compagnies chorégraphiques en création, la découverte des ateliers, des coulisses et des salles de spectacles de l’Opéra Théâtre...

AU COLLÈGE COLLÉGIENS À L’OPÉRA

Autour de certaines productions d’opéra de la saison, ce dispositif est proposé aux collèges du département de la Loire. Des établissements ligériens construiront un parcours, côté scène et côté salle, pour découvrir le travail préparatoire et la représentation d’un opéra : rencontres en classe, échanges avec les artistes, parcours à la découverte de l’Opéra Théâtre, répétitions...

À NOTER L’Opéra Théâtre inscrit l’éducation artistique et culturelle dans le cadre des nouveaux rythmes scolaires, en proposant des ateliers de découverte Voix, Danse ou Musique.


L’ENSEIGNEMENT ARTISTIQUE PARRAINAGE MUSICAL

L’Opéra Théâtre en partenariat avec le Conservatoire Massenet propose un dispositif de parrainage des élèves par les musiciens de l’Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire. Ce programme permet aux jeunes musiciens de découvrir les métiers de l’orchestre à travers un parcours qui les mènera jusqu’à la chaise, au cœur de l’orchestre.

AVEC LES ACTEURS SOCIO-ÉDUCATIFS POLITIQUE DE LA VILLE

L’Opéra Théâtre s’associe à la Direction du Développement Social et de la Solidarité pour construire et développer, avec des quartiers de Saint-Étienne, des projets culturels originaux. LES CRÈCHES MUNICIPALES

Le partenariat avec la Direction Petite Enfance de la Ville se diversifie et s’intensifie par des formations en direction du personnel des crèches municipales, des sensibilisations à l’écoute musicale et des spectacles plus particulièrement dédiés aux tout-petits.

MAIS AUSSI...

113

Des ateliers de sensibilisation et de pratique artistique en lien avec les spectacles, des rencontres et des propos d’avant-spectacle, des parcours à la découverte de l’Opéra Théâtre, des ateliers, des lectures, des projections thématiques... La grande majorité des spectacles de la saison est accompagnée d’actions de médiation pour préparer la venue au spectacle ou pour la prolonger.

VOS CONTACTS CHARGÉES DE LA MÉDIATION ET DE L’ACTION CULTURELLE

Clarisse Giroud 04 77 47 83 62 clarisse.giroud@saint-etienne.fr

Marie-Anne Mazza 04 77 47 87 54 marie-anne.mazza@saint-etienne.fr

Vous retrouverez l’ensemble de ces actions sur chacune des pages spectacles du site www.operatheatredesaintetienne.fr au fur et à mesure de leur mise en place. En partenariat avec la Médiathèque, la Cinémathèque, le Musée d’Art et d’Industrie, le Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole, la Cité du Design, le Conservatoire Massenet (Musique, Danse, Art dramatique)...


114


VOTRE SAISON MODE D’EMPLOI

115


ABONNEZ-VOUS, L’OPÉRA THÉÂTRE S’ENGAGE À...

116

SATISFAIRE TOUTES VOS ENVIES DE SPECTACLES  

PROPOSER UNE PROCÉDURE D’ABONNEMENT SIMPLE

Abonnement à partir de 3 spectacles, à choisir librement parmi les nombreuses représentations de la saison

Souscription possible à distance (par courrier, par téléphone, par internet) et ce tout au long de la saison

FACILITER LA VENUE DE TOUS  

VOUS ACCUEILLIR DANS LES MEILLEURES CONDITIONS

Économie de 20 % à 50 % sur les tarifs pleins

Changement gratuit de date de spectacle en cas d’empêchement

RÉUNIR LES FAMILLES

VOUS RÉSERVER UN ENSEMBLE DE PRIVILÈGES ET D’AVANTAGES  

6 € la place pour les enfants de -18 ans accompagnant un abonné

Réservation de vos places pour les grands rendez-vous de la saison 2 mois avant le début des ventes à l’unité... (disponibilités plus larges et choix de sa zone d’emplacement)

PENSER AUX INDÉCIS ET AUX INSATIABLES - 20 % pour l’achat de places supplémentaires tout au long de la saison


FORMULES À LA CARTE ABONNEMENT LIBERTÉ Jusqu’à 50% de réduction sur toute la saison ! Pour toute souscription à un abonnement Liberté -26 ans ou accessibilité, un justificatif correspondant à votre situation vous sera demandé.

LIBERTÉ 3

3 OU 4 SPECTACLES

– 20 %

LIBERTÉ 5

5, 6 OU 7 SPECTACLES

– 30 %

LIBERTÉ 8

8, 9, 10 OU 11 SPECTACLES

– 40 %

LIBERTÉ 12

12 SPECTACLES ET PLUS

– 50 %

LIBERTÉ -26 ANS

– 50 %

LIBERTÉ ACCESSIBILITÉ 

– 50 %

(POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET LEUR ACCOMPAGNATEUR)

3 SPECTACLES OU PLUS, À PARTIR DE 22,50 €

PASSIONNÉS D’OPÉRA, choisissez nos 5 titres lyriques en abonnement (en violet sur le bulletin d’abonnement Liberté). Nous vous invitons aux 3 Kézakos de la saison ! (voir p.20, p.38 et p.58)

117

PRIVILÈGES ABONNÉS LIBERTÉ

Si vous souhaitez venir accompagné(e) d’1, 2 ou 3 jeunes (âgés de -18 ans) sur des spectacles de votre abonnement Liberté, remplissez sur votre bulletin de souscription la colonne « jeune accompagnant de -18 ans ». Pour eux, la place est à 6€.

ABONNEMENT SAISON JEUNE PUBLIC POUR LES ENFANTS ET LES ADOS

3 SPECTACLES OU PLUS À PARTIR DE 54€

Sélectionnez vos spectacles dans la programmation dédiée au public jeune (p.70 à p.93). Pour les -18 ans, la place est à 6 €. Les adultes bénéficient de réductions allant jusqu’à -30 %.

(1 ENFANT + 1 ADULTE)

MOINS DE 18 ANS

ADULTES

3 OU 4 SPECTACLES

6€ / SPECTACLE

– 20 %

5 SPECTACLES ET +

6€ / SPECTACLE

– 30 %

À NOTER : Une brochure pour les groupes scolaires et extrascolaires est disponible sur simple demande par mail à jacqueline.salque@saint-etienne.fr


ABONNEMENTS DÉCOUVERTES 4 SPECTACLES = 71 €

ABONNEMENT DÉCOUVERTE Quatre facettes de l’Opéra Théâtre au meilleur prix 4 spectacles : 1 à choisir dans chaque catégorie du tableau ci-dessous Tarif : 71 €, soit jusqu’à 50 % de réduction par rapport au tarif plein, placement en 1ère ou 2e série, selon disponibilités.

ABONNEMENT DÉCOUVERTE SCOLAIRE Réservé aux étudiants (-26 ans), lycéens et collégiens 3 spectacles, chacun dans une catégorie différente parmi les 4 proposées : Lyrique, Symphonique, Musique et Danse. Tarif : 30 € (Paiement possible avec la carte M’Ra délivrée par la Région Rhône-Alpes)

3 SPECTACLES = 30 €

118 À NOTER : Un groupe de 15 élèves (âgés de -18 ans) bénéficie d’une place gratuite par spectacle pour un accompagnateur.

LYRIQUE

SYMPHONIQUE

MUSIQUE

DANSE

Fortunio p.20 Ven 14 nov Dim 16 nov Mar 18 nov ou La Clémence de Titus p.38 Mer 25 fév Ven 27 fév Dim 1er mars ou Le Marchand de Venise p.58 Mer 27 mai Ven 29 mai Dim 31 mai

Fougue romantique p.18 Mar 30 sept ou Les Tableaux d’une exposition p.31 Lun 19 janv ou Grande soirée de concertos p.46 Sam 21 mars ou Concert de clôture p.65 Jeu 18 juin

Les Trois combats de Tao Sanchun p.25 Sam 6 déc ou Écoles de Vienne p.47 Dim 22 mars ou Beethoven, Schubert et Vienne p.50 Jeu 26 mars ou Saint-Saëns / Lalo p.64 Mer 17 juin

Pavement p.24 Mar 2 déc ou Paris-New York-Paris p.42 Mar 17 mars ou Standards p.51 Mar 31 mars ou Morphed p.54 Mar 5 mai


JE M’ABONNE OÙ ? À l’Opéra Théâtre Notre équipe d’abonnement est à votre disposition pour vous renseigner et vous conseiller. AU 04 77 47 83 40 (paiement par CB uniquement) En renvoyant votre bulletin d’abonnement et votre règlement à : Opéra Théâtre Service Billetterie Jardin des Plantes – BP 237 42013 Saint-Étienne cedex 2 Nouveau : sur www.operatheatredesaintetienne.fr (à partir du lundi 25 août)

119

QUAND ? Du lundi au vendredi de 12h à 19h à partir du 23 mai et ouverture exceptionnelle le samedi 24 mai de 10h à 18h Fermeture de la billetterie au public du 15 juillet au 22 août inclus. L’envoi et le retrait des billets s’effectuent à partir du 8 septembre.

COMMENT ? Chèques (à l’ordre de l’Opéra Théâtre), espèces, cartes bancaires, chèques-cadeaux de l’Opéra Théâtre, chèques vacances, carte M’Ra, carnet culture.


ACHETER SES PLACES À L’UNITÉ OÙ ? à la billetterie du Grand Théâtre Massenet 04 77 47 83 40 (paiement par CB uniquement) PAR COURRIER : en envoyant votre demande et votre règlement à : Opéra Théâtre / Service Billetterie – Jardin des Plantes BP 237 – 42013 Saint-Étienne cedex 2 SUR INTERNET : www.operatheatredesaintetienne.fr Pour tout achat de place à tarif réduit, un justificatif ouvrant droit à la réduction sera exigé au moment du retrait des billets à la billetterie de l’Opéra Théâtre. SUR PLACE :

PAR TÉLÉPHONE :

DANS VOS POINTS DE VENTE HABITUELS

QUAND ? À partir du 8 septembre 2014, du lundi au vendredi de 12h à 19h et les soirs de spectacles, avant les représentations ou pendant l’entracte. 120

À NOTER : Pour les deux premiers spectacles de la saison 14-15, Séquence 8 et Dyptik (pp.14-15), les ventes de places à l’unité, pour ces spectacles exclusivement, débuteront le 24 juin 2014.

COMMENT ? Chèques (à l’ordre de l'Opéra Théâtre), espèces, cartes bancaires, chèques vacances, carte M’Ra, carnet culture, chèques-cadeau Opéra Théâtre.

SÉRIE

1

SÉRIE

2

SÉRIE

3

SÉRIE ÉCO

GRAND THÉÂTRE MASSENET * Pour les représentations lyriques, les places en bas de parterre ne sont pas mises en vente.


LES TARIFS TARIF A

TARIF B

TARIF C

TARIF D

TARIF E

TARIF F

SÉRIES

TARIF PLEIN

– 10 %

– 20 %

– 30 %

1

54 €

48,60 €

43.20€

37,80 €

– 50 % 27 €

2

41 €

36,90 €

32,80 €

28,70 €

20,50 € 12 €

3

24 €

21,60 €

19,20 €

16,80 €

ÉCO

10 €

-

-

-

-

1

46 €

41,40 €

36,80 €

32,20 €

23 €

2

34 €

30,60 €

27,20 €

23,80 €

17 €

3

20 €

18 €

16 €

14 €

10 €

ÉCO

10 €

-

-

-

-

1

39 €

35,10 €

31,20 €

27,30 €

19,50 €

2

28 €

25,20 €

22,40 €

19,60 €

14 €

3

16 €

14,40 €

12,80 €

11,20 €

8€

ÉCO

10 €

-

-

-

-

1

29 €

26,10 €

23,20 €

20,30 €

14,50 €

2

22 €

19,80 €

17,60 €

15,40 €

11 €

3

14 €

12,60 €

11,20 €

9,80 €

7€

ÉCO

10 €

-

-

-

-

1

22 €

19,80 €

17,60 €

15,40 €

11 €

2

17 €

15,30 €

13,60 €

11,90 €

8,50 €

3

13 €

11,70 €

10,40 €

9,10 €

6,50 €

ÉCO

10 €

-

-

-

-

1

21 €

18,90 €

16,80 €

14,70 €

10,50 €

ÉCO

10 €

-

-

-

-

TARIF G

SÉRIE UNIQUE

15 €

13,50 €

12,00 €

10,50 €

7,50 €

TARIF H

SÉRIE UNIQUE

11 €

9,90 €

8,80 €

7,70 €

5,50 €

TARIF I

SÉRIE UNIQUE

TARIF SPÉCIAL

SÉRIE UNIQUE

5 € / 3 € (MOINS DE 26 ANS / CHÔMEURS / PERSONNES NON IMPOSABLES / PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP ET LEUR ACCOMPAGNATEUR) 20 €

18 €

16 €

14 €

10 €

LES RÉDUCTIONS À L’UNITÉ (sauf spectacles Croq’Chœur et Kézako) Collectivités / Comités d’entreprises / Groupes de 10 personnes et plus / Abonnés de La Comédie de Saint-Étienne et du Musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole.

• GROUPES - 10 %

• ABONNÉS DE L’OPÉRA THÉÂTRE - 20 %

-26 ans / Chômeurs / Personnes non imposables / Titulaires du RSA / Personnes en situation de handicap et leur accompagnateur. • SCOLAIRES - 50 % Groupes scolaires ou extrascolaires de -26 ans (hors dispositifs spéciaux. Voir p.112). • FAMILLE - 30 % Une famille (1 ou 2 adulte(s) + enfant(s) de -18 ans) bénéficie d’une réduction de 30 % pour l’ensemble des billets achetés pour le même spectacle (à l’exception des spectacles en tarif I). • TARIF 15 MINUTES 5 € Pour les -26 ans, les chômeurs et les personnes non imposables (sur présentation d’un justificatif) ; en vente 15 minutes avant chaque représentation, dans la limite des places disponibles. • SAINTEPASS.FR : Le « coupon Opéra Théâtre » ouvre droit au tarif 5 € sur tous les spectacles de la saison, dans la limite des places disponibles. Informations et inscription gratuite : www.saintepass.fr • SOLIDARITÉ - 30 %

121


ACCÈS EN VOITURE Coordonnées GPS Latitude : 45.4337258 Longitude : 4.3978143 (ou préciser : « Allée Shakespeare »). • DEPUIS LYON : A47, sortie n° 20 Beaulieu/Montplaisir • DEPUIS CLERMONT-FERRAND : A72, sortie Montplaisir. • DEPUIS LE PUY-FIRMINY : RN 88, sortie n° 21 Le Rond-Point. Des parkings gratuits (non surveillés) sont à votre disposition (avec des places destinées aux personnes à mobilité réduite).

Avez-vous déjà pensé au covoiturage ? Une solution écologique et conviviale pour vous rendre à l’Opéra Théâtre ! www.saint-etienne.fr/ et http://www.agglo-st-etienne.fr/

EN TRANSPORTS EN COMMUN • Lignes 6, 7 et 9 (Arrêt Place Villebœuf ) • Ligne 16 (Arrêt Villebœuf-le-Haut) • LIGNE AFFRÉTÉE SPÉCIALEMENT pour l’Opéra Théâtre les dimanches lors des représentations lyriques de 15h, et mise gratuitement à disposition des spectateurs. Renseignements au 04 77 47 83 40

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE RÉDUCTIONS 122

Toute personne prétendant à un tarif réduit (en abonnement ou pour les places à l’unité) doit impérativement fournir, au moment de l’achat ou du retrait des billets, un justificatif correspondant à sa situation (carte d’identité, avis de non imposition, attestation Pôle Emploi, justificatif RSA, carte d’invalidité G.I.C./G.I.G.).

ÉCHANGE À effectuer au minimum 48h avant le spectacle à la billetterie, dans la limite des places disponibles. Aucun échange ne peut être effectué par téléphone. Abonnements Liberté et Saison Jeune Public (pour les enfants et les ados) : en cas d’indisponibilité, vous pouvez échanger gratuitement vos billets. Hors abonnement : vous pouvez échanger vos billets moyennant la somme de 3 € par billet.

DUPLICATAS Aucun duplicata ne peut être délivré en cas de perte ou d’oubli des billets.

MODIFICATION Les spectacles et les distributions ne sont pas contractuels ; la Direction de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne se réserve le droit de les modifier, sans que cela entraîne le remboursement des places. Les billets vendus ne sont ni repris, ni échangés. Si le spectacle doit être interrompu au-delà de la moitié de sa durée, les billets ne sont pas remboursés.

HORAIRES DES SPECTACLES Les spectacles commencent précisément aux horaires indiqués (5 minutes avant le début du spectacle, les places numérotées non occupées peuvent être librement utilisées par l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne). Les retardataires ne pourront accéder à la salle que lors d’une interruption du spectacle, en fonction de l’accessibilité, et aux places que le personnel d’accueil leur aura indiquées. En application des articles 39 et suivants de la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des informations qui vous concernent. Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à la responsable de la billetterie de l’Opéra Théâtre au 04 77 47 83 61.


CALENDRIER

123


JUILLET Séquence 8

Les 7 doigts de la main

p.14

Dyptik

Cie Dyptik

p.15

GTM

Benjamin Millepied

LA. Danse Project

p.17

17h

TC

Tel Quel !

Thomas Lebrun

p.74

20h

GTM

Fougue romantique

Schumann / Mendelssohn

p.18

Mer 15/10

15h

TC

Hansel et Gretel

Cie La Cordonnerie

p.75

Ven 17/10

20h

TC

Hansel et Gretel

Cie La Cordonnerie

p.75

Ven 17/10

20h30

SAB

Simone

De Nina à Lisa

p.19

Sam 18/10

17h

TC

Hansel et Gretel

Cie La Cordonnerie

p.75

19h

GTM

Fortunio, Kézako ?

Laurent Campellone

p.20

Mer 02/07

20h

GTM

Sam 05/07

21h

TC

Jeu 25/09

20h

Sam 27/09 Mar 30/09

SEPTEMBRE

OCTOBRE

124

NOVEMBRE Lun 03/11 Ven 14/11

20h

GTM

Fortunio

André Messager

p.20

Dim 16/11

15h

GTM

Fortunio

André Messager

p.20

Mar 18/11

20h

GTM

Fortunio

André Messager

p.20

Jeu 20/11

20h

TC

Motifs

Compagnie PARC / Pierre Pontvianne

p.22

Ven 21/11

20h

TC

Motifs

Compagnie PARC / Pierre Pontvianne

p.22

Mar 25/11

20h

GTM

Aimez-vous Schubert ?

OSSEL

p.23

Sam 29/11

15h

TC

Noun

Athénor

p.76

Sam 29/11

17h

TC

Noun

Athénor

p.76

20h

GTM

Pavement

Compagnie Abraham.In.Motion / Kyle Abraham

p.24 p.25

DÉCEMBRE Mar 02/12 Sam 06/12

18h

GTM

Les Trois combats de Tao Sanchun

Opéra de Pékin

Sam 13/12

17h

TC

Dans le ventre du loup

Cie Didascalie

p.77

Jeu 18/12

12h30

BT

Autour de Don Pasquale

Croq'chœur

p.69

Ven 19/12

12h30

AGC

Autour de Don Pasquale

Croq'chœur

p.69

Mer 31/12

19h

GTM

Don Pasquale

Gaetano Donizetti

p.26

Opéra Théâtre de Saint-Étienne : GTM : Grand Théâtre Massenet – TC : Théâtre Copeau Hors les murs : CS : Comédie de Saint-Étienne – BT : Bourse du Travail – AGC : Auditorium Groupe Casino – SJB : Salle Jacques Brel à Terrenoire – SVL : Amphithéâtre du château de Saint-Victor-sur-Loire – SAB : Salle Aristide Briand à Saint-Chamond Spectacles de la Saison Jeune Public OSSEL : Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire

Représentations en audiodescription Représentation adaptée en Langue des Signes Française


JANVIER Ven 02/01

20h

GTM

Don Pasquale

Gaetano Donizetti

p.26

Dim 04/01

15h

GTM

Don Pasquale

Gaetano Donizetti

p.26

Mer 07/01 Mer 07/01

15h

TC

Le Chant des Balles

Cie Chant de Balles

p.78

20h

GTM

Mensonges d'État

Xavier Daugreilh

p.28

Sam 10/01

17h

TC

Le Chant des Balles

Cie Chant de Balles

p.78

Mar 13/01

20h

GTM

Bach et sa famille

Avi Avital / David Greilsammer

p.30

Lun 19/01

20h

GTM

Les Tableaux d'une exposition

OSSEL / Alexandra Soumm

p.31 p.32

Ven 23/01

20h

GTM

Giselle

Yacobson Ballet

Sam 24/01

15h

TC

Mooooooooonstres

Collectif Label Brut

p.79

Sam 24/01 Sam 24/01

17h

TC

Mooooooooonstres

Collectif Label Brut

p.79

18h

GTM

Giselle

Yacobson Ballet

p.32

Mar 27/01

20h

GTM

Un grand moment de solitude

Josiane Balasko

Ven 30/01

20h

GTM

L'Enfance de Mammame

Jean-Claude Gallotta

Jeu 12/02

12h30

BT

Autour de La Clémence de Titus

Croq'chœur

p.69

Jeu 12/02

19h

GTM

La Clémence de Titus, Kézako ?

Laurent Campellone

p.38

Ven 13/02

12h30

AGC

Autour de La Clémence de Titus

Croq'chœur

p.69

Mer 25/02

20h

GTM

La Clémence de Titus

Wolfgang Amadeus Mozart

p.38

Ven 27/02

20h

GTM

La Clémence de Titus

Wolfgang Amadeus Mozart

p.38

Sam 28/02

17h

TC

La Belle

Cie La Vouivre

p.81

Dim 01/03

15h

GTM

La Clémence de Titus

Wolfgang Amadeus Mozart

p.38

Mer 04/03

19h

CS

Même les chevaliers...

Cie du Veilleur

p.82

Jeu 05/03

20h

GTM

Au cœur de l'orchestre

OSSEL

p.40

Ven 06/03 Lun 09/03

19h

CS

Même les chevaliers...

Cie du Veilleur

p.82

20h

GTM

Nina

André Roussin

p.41 p.83

p.35 p.36/80

FÉVRIER

MARS

Ven 13/03

20h

TC

Petites musiques de nuit...

Cie Chantier Théâtre

Mar 17/03

20h

GTM

Paris-New York-Paris

CCN – Ballet de Lorraine

p.42

Sam 21/03

20h

GTM

Grande Soirée de Concertos

OSSEL / David Greilsammer

p.46

Dim 22/03

15h

GTM

Écoles de Vienne

David Greilsammer

p.47

Mar 24/03

20h

GTM

À la rencontre de Haydn

Jean-Claude Pennetier

p.48

Mer 25/03

10h

SJB

Flots, tout ce qui brille voit

Théâtre des Confettis

p.84

Mer 25/03 Mer 25/03

15h

SJB

Flots, tout ce qui brille voit

Théâtre des Confettis

p.84

20h

GTM

Mozart, œuvres viennoises

Arthur Schoonderwoerd

p.49

Jeu 26/03

20h

GTM

Beethoven, Schubert et Vienne

David Fray

p.50

Sam 28/03

15h

SJB

Flots, tout ce qui brille voit

Théâtre des Confettis

p.84

Sam 28/03

17h

SJB

Flots, tout ce qui brille voit

Théâtre des Confettis

Standards

Pierre Rigal

Mar 31/03

20h

GTM

p.84 p.51 / 88

125


AVRIL Ven 03/04

20h

TC

À portée de crachat

Théâtre de l'Incendie

p.89

Ven 10/04

20h

TC

Médina Mérika

Cie Nomade In France

p.90

Ven 24/04

20h

GTM

La Flûte enchantée

Wolfgang Amadeus Mozart

p.52

Dim 26/04

15h

GTM

La Flûte enchantée

Wolfgang Amadeus Mozart

p.52

Mar 28/04

20h

GTM

La Flûte enchantée

Wolfgang Amadeus Mozart

p.52 p.58

19h

GTM

Le Marchand de Venise, Kézako ?

Laurent Campellone

Mar 05/05

20h

GTM

Morphed

Tero Saarinen

p.54

Mar 12/05

12h30

BT

Autour du Marchand de Venise

Croq'chœur

p.69

Mer 13/05

12h30

AGC

Autour du Marchand de Venise

Croq'chœur

p.69

Mar 19/05

20h

CS

La Mégère apprivoisée

William Shakespeare

p.55

Mer 20/05

15h

TC

Patoussalafoi !

Franceschini / Dorin

p.92

Mer 20/05

20h

CS

La Mégère apprivoisée

William Shakespeare

p.55

Jeu 21/05

20h

CS

La Mégère apprivoisée

William Shakespeare

p.55

Ven 22/05

20h

CS

La Mégère apprivoisée

William Shakespeare

p.55

Sam 23/05

17h

TC

Patoussalafoi !

Franceschini / Dorin

p.92

Mer 27/05

20h

GTM

Le Marchand de Venise

Reynaldo Hahn

p.58

Ven 29/05

20h

GTM

Le Marchand de Venise

Reynaldo Hahn

p.58

Dim 31/05

15h

GTM

Le Marchand de Venise

Reynaldo Hahn

p.58

Mar 02/06

20h

TC

Labo#2

Chœurs et Solistes de Lyon – Bernard Tétu / Yuval Pick

p.60

Jeu 04/06

20h

GTM

Cantates profanes

Jules Massenet

p.61

Ven 05/06

20h

SVL

La Carriole fantasque de Monsieur Vivaldi Cie les Gentils

p.93

Ven 12/06

20h

GTM

Mélodies de Hahn

Reynaldo Hahn

p.62

Lun 15/06

20h

TC

La Musique tout en couleurs

Ravel / Berio / Murail

p.63

Mer 17/06

20h

TC

Saint-Saëns / Lalo

Quatuor Debussy / Laurent Wagschal

p.64

Jeu 18/06

20h

GTM

Concert de clôture

Saint-Saëns/Dukas

p.65

Jeu 30/04

MAI

126

JUIN

Opéra Théâtre de Saint-Étienne : GTM : Grand Théâtre Massenet – TC : Théâtre Copeau Hors les murs : CS : Comédie de Saint-Étienne – BT : Bourse du Travail – AGC : Auditorium Groupe Casino – SJB : Salle Jacques Brel à Terrenoire – SVL : Amphithéâtre du château de Saint-Victor-sur-Loire Spectacles de la Saison Jeune Public OSSEL : Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire


127

Cette brochure est éditée par l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne Directeur de la publication Vincent Bergeot Rédacteur en chef David Camus Coordination générale Élodie Michaud Suivi de conception et de fabrication Aurélie Souillet Conception graphique Et d’eau fraîche / www.etdeaufraiche.com Crédits photographiques : p.100 © Julien Mignot / p.101 © Sylvain Gripoix / pp.102-106-107-110(3 et 4) © Charly Jurine / pp.110(1 et 2) © DR/Opéra Théâtre Licences n°1063987 – 1063988 – 1063989 Téléphone administration : 04 77 47 83 47


LES PARTENAIRES ENTREPRISES Vous prévoyez une opération de relations publiques ou une soirée pour réunir vos collaborateurs ou clients ? L’Opéra Théâtre accueille chaque année des entreprises pour l’organisation dans un cadre original et culturel de soirées uniques.

FORMULE ENTREPRISE AUTOUR D’UN SPECTACLE (10 personnes minimum), comprenant : Un espace de réception privatisé, un accueil personnalisé et la remise du programme de salle aux invités, des places en 1ère série et un cocktail (champagne et amuses bouches) : 150 € TTC / pers. (opéra) ; 110 € TTC / pers. (symphonique, danse ou théâtre) Formule sans le cocktail, mais possibilité d’en organiser un aux frais de l’entreprise dans l’espace privatisé : 135 € TTC / pers. (opéra) ; 95 € TTC / pers. (symphonique, danse ou théâtre) Contact : Jacqueline Salque 04 77 47 83 52 ou jacqueline.salque@saint-etienne.

128

L’Opéra Théâtre remercie l’ensemble des entreprises partenaires et mécènes qui contribuent à son activité et à son rayonnement. MÉCÈNES PRINCIPAUX

MÉCÈNES DE PROJET

LE CLUB DES PARTENAIRES DE L’OPÉRA THÉÂTRE DE SAINT-ÉTIENNE

Les partenaires de l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne s’engagent à soutenir le projet artistique et les actions de médiation en direction des publics les plus jeunes ou les plus éloignés du monde culturel. Ils se retrouvent régulièrement autour de l’activité de l’Opéra Théâtre pour des temps de rencontre, d’échange, de découvertes et de spectacles. Devenir partenaire, c’est possible pour un grand groupe économique ainsi que pour une PME, et ce, à partir de 2500 € (soit 1000 € après déduction fiscale). Pour connaître les modalités pour devenir partenaire, vous pouvez contacter : David Camus, Secrétaire général au 04 77 47 83 41 ou marie-christine.comignani@saint-etienne.fr


20 ANS DE PARTENARIAT : L’OPÉRA THÉÂTRE ET LA BANQUE POPULAIRE LOIRE ET LYONNAIS FÊTENT CETTE ANNNÉE LEURS NOCES DE PORCELAINE ! Ce qui n’aurait pu être qu’une simple alliance de circonstance est devenue au fil des saisons une union solide, basée sur le respect mutuel des équipes et le partage de valeurs communes : l’enthousiasme, l’innovation et l’enracinement régional. Entreprises de proximité, le deux partenaires contribuent au rayonnement de leur région : rayonnement culturel pour l’Opéra Théâtre à travers des créations et une programmation toujours plus variée et talentueuse, rayonnement économique pour la Banque Populaire Loire et Lyonnais à travers le soutien apporté à l’ensemble de ses clientèles. À l’issue de ces 20 ans de compagnonnage, la Banque Populaire Loire et Lyonnais, plus que jamais enthousiasmée par la qualité et le professionnalisme de toute l’équipe de l’Opéra Théâtre s’engage une fois encore à ses côtés en soutenant cette nouvelle saison qui, j’en suis sûr, sera riche d’émotions, de découvertes et d’audace ! Jean-Pierre Levayer Directeur général de la Banque Populaire Loire et Lyonnais

DES ENGAGEMENTS PARTAGÉS Le Groupe Casino soutient des partenaires qui partagent avec lui des valeurs et une vision commune. Créée en 2009 pour prévenir l’exclusion, la Fondation d’entreprise Casino s’engage pour l’éducation des enfants à travers la pratique du théâtre. Une démarche soutenue également par l’Opéra Théâtre de Saint-Étienne qui joue un rôle capital auprès du jeune public et mène des actions au profit de personnes n’ayant pas spontanément accès à la culture. Une solidarité mise en œuvre au profit du plus grand nombre, grâce, une nouvelle fois, à la programmation de très grande qualité de l’Opéra Théâtre. Groupe Casino


www.operatheatredesaintetienne.fr Jardin des Plantes - BP 237 42013 Saint-Étienne cedex 2 Locations / réservations du lundi au vendredi de 12h à 19h 04 77 47 83 40


OTSE - Brochure de saison 14-15