Page 1

Rapport annuel 2017-2018 Unir les efforts pour renforcer les services aux personnes ayant une dĂŠficience intellectuelle Ă Kingston et en Ontario


Message du président du Conseil des gouverneurs Jack Thompson Alors que je termine ma première année en tant que président du Conseil, je suis fier de faire état du travail souligné dans le présent rapport annuel. Ce fut un plaisir de voir Ongwanada, dans son ensemble, porter son regard sur la collectivité afin de renforcer les soutiens que nous offrons aux personnes qui reçoivent nos services et les personnes qui en ont besoin dans notre collectivité et au-delà. En tant que membre du Conseil, je reconnais le travail qui peut être accompli lorsqu’on réunit des personnes venant de différents milieux, je suis donc heureux de voir Ongwanada adopter une approche intersectorielle et utiliser différentes ressources partout dans la collectivité, la région et la province afin d’atteindre ses objectifs. À mesure que nous allons de l’avant avec cette approche collaborative, je sais qu’Ongwanada continuera d’accorder l’attention et les soins nécessaires aux personnes ayant une déficience intellectuelle, ce qui est devenu une tradition au fil des années malgré les contraintes économiques. Merci pour cette merveilleuse année! Restons chef de file à Kingston et dans la province!

Message du directeur général Wade Durling Le rapport annuel d’Ongwanada est un moment de prendre une pause et examiner notre travail et nos résultats au cours de l’année dernière. Le présent rapport fera le point sur quatre stratégies de notre plan stratégique Vision 2020 ainsi que d’autres travaux importants. Travailler en étroite collaboration avec les personnes ayant une déficience intellectuelle, particulièrement les personnes ayant des besoins complexes, est notre passion. L’inclusion n’est pas toujours facile, ni pour elles, ni pour leurs familles, ni pour la collectivité, mais ce qui n’est pas facile ne signifie pas qu’il n’est pas possible. Je crois fermement qu’en tant que collectivité nous pouvons faire plus qu’un organisme tout seul peut faire. Notre vision parle d’Ongwanada comme organisme travaillant avec la collectivité – nous voir ensemble capables de changer les choses – et encourager l’inclusion des gens. La synergie positive et dynamique au sein d’Ongwanada et de notre collectivité indique clairement que nous allons dans cette direction. Merci de l’intérêt que vous portez au présent rapport. Je vous invite à consulter régulièrement les mises à jour continues à nos plans stratégiques et opérationnels et autres nouvelles sur notre site Web (www. ongwanada.com).

1


Table des matières 1 3 5 7 8

Messages du président et du directeur général Ongwanada en bref Hommage à trois membres du Conseil Vision 2020 : Rapport d’étape Appliquer les principes d’une approche axée sur la personne pour examiner le modèle de service 9 Ouvrir la voie...ensemble 10 Travailler mieux...ensemble 11 Améliorer la responsabilisation et les résultats par une culture dynamique d’apprentissage 12 Participation communautaire 13 Partenariat dans la collectivité 14 Donateurs 15 Faits saillants 16 Remerciement du Conseil des gouverneurs 17 Du bureau du directeur général : Rapport financier

Unir les efforts pour renforcer les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle à Kingston et en Ontario

2


192

participants au programme de jour

Reconnu pour ses

Soutien de

innovations

Collecte de

10 849 $ pour United Way KFL&A Conformité à

100 %

avec les mesures d’assurance de la qualité de l’Ontario

202

par la ville de Kingston

personnes sur le plan résidentiel et participation à

20 371 2 694 activités communautaires

messages sur Twitter

Ongwanad Personnes recevant les services/soutiens (selon l’âge) 38 %

28 % 18 %

Fier partenaire de l’Université Queen’s : collaborer pour améliorer les soins de santé

3

14 % 2%

< 20

20 - 39 40 - 59 60 - 79 Tranche d’âge (années)

80 +


Les services de pharmacie ont profité à

2 376 85 482 clients et

Préparation de

7 238 repas pour le programme Popote roulante dans la collectivité

ordonnances ont été délivrées

a en bref 15 493 212 90

Parmi les

effectif de

grands employeurs à Kingston :

Bénéficiaire des fonds d’investissements stratégiques de programme du MSSC :

161 304 $ Services de radiologie offerts à

5 078

personnes dans la collectivité

86

Queen’s Genomics Lab at Ongwanada est devenu le

5

e

personnes

membres du club du quart de siècle bénévoles actifs

familles ont reçu des services de relève

site pour le Neurodevelopmental Clinical Trial Centre

55

personnes ont reçu le soutien des Services de protection des adultes

4


Ongwanada déplore la perte de trois membres de longue date du Conseil des gouverneurs Dr. Bruce McCreary

30 décembre 1938 – 15 novembre 2017 Dr McCreary, professeur émérite de psychiatrie à l’Université Queen’s était psychiatre de talent, mentor, universitaire et militant compatissant pour les personnes ayant une déficience intellectuelle. Il a terminé sa formation médicale et en psychiatrie à l’Université Queen’s suivie d’études supérieures en pédopsychiatrie et en déficience mentale à l’University of Western Ontario et au Mental Retardation and Human Genetics Kennedy-Galton Centre à St. Alban’s en Angleterre. En 1968, il a trouvé sa vocation et a commencé à consacrer l’œuvre de sa vie aux soins aux personnes ayant une déficience intellectuelle tout en encourageant ses collègues et ses élèves à faire de même. En 1977, il a créé la division des déficiences intellectuelles à l’Université Queen’s, une des deux seules divisions du genre au Canada. Cette division l’a amené à Ongwanada où il a continué à travailler en offrant des services, en enseignant et en faisant de la recherche, ainsi qu’en siégeant au Conseil des gouverneurs de l’organisme jusqu’en 2017. Sa passion pour le travail avec les personnes ayant une déficience intellectuelle continuera à Ongwanada avec la création d’une bourse en son honneur, avec l’objectif d’attribuer la première bourse en avril 2019. « La chose qui m’a impressionné le plus au sujet de Bruce est l’importance qu’il accordait aux clients. Il a enseigné cette attitude à toute personne qu’il a formée et encadrée, y compris moi-même » – Dr Muhammad Ayub, chef du personnel médical (Ongwanada)

5


Tom Lodge

17 avril 1946 – 30 novembre 2017 Tom Lodge a été membre du Conseil des gouverneurs d’Ongwanada pendant plus de 30 ans, dont quatre à titre de président. Durant ses trois décennies au Conseil, il a acquis le respect de ses collègues au sein du Conseil non seulement grâce à son style de leadership, mais aussi son souci de justice, ses vastes connaissances, sa volonté d’écouter l’opinion des autres et ses petits gestes de gentillesse. Tom ferait tout pour que les gens ne se sentent pas exclus. Qu’il s’agisse d’inviter et de recruter les membres du Conseil ou d’accompagner les gens pour souligner le jour du Souvenir, il avait ce don de faire en sorte que les gens se sentent accueillies et non exclus. Il n’avait également aucun problème à aller où les gens avaient besoin de lui. Si des personnes ayant besoin de compagnie ne pouvaient pas sortir, c’est lui qui leur rendait visite, parfois la guitare en main pour leur jouer et chanter ou simplement regarder un film avec eux. Il était tout simplement quelqu’un qui prenait soin des autres de façon authentique. « Je résumerais Tom en un mot – passionné. Il se souciait des gens qui servaient à ses côtés et de ceux recevant les services d’Ongwanada. » – Allan Twohey, ancien président du Conseil et membre actuel

Reverend Ed Schamerhorn

17 juin 1933 – 4 décembre 2017

Rév Ed, comme on l’appelait affectueusement, était membre du Conseil chez Ongwanada pendant 41 ans. Décrit comme un mentor pour de nombreux membres du Conseil avec qui il a siégé, il venait à la salle de réunion avec un niveau de professionnalisme ainsi qu’avec un cœur plein de compassion lui permettant de donner un point de vue de parent aux autres membres. Son fils, Jamie, recevait les services d’Ongwanada; il a pris très au sérieux son rôle de défenseur des droits de Jamie et de tous les enfants et les adultes ayant une déficience intellectuelle. Comme il l’a dit lui-même, « c’est l’élément humain de l’amour et de la compassion qui fait Ongwanada ce qu’il est. J’ai pu étendre mon amour pour Jamie à tous les enfants et les adultes. On peut tendre la main aux gens lorsqu’on vit soi-même la même situation. » Au-delà de sa compassion, Ed a contribué aux changements qu’a connus Ongwanada en passant d’un préventorium pour adultes atteints de tuberculose à ce que l’organisme est aujourd’hui. Il a adopté les changements et il était déterminé à sortir les gens des établissements et les intégrer dans la collectivité. Ed a siégé au Conseil de 1970 à 2011.

6


Vision 2020 : Aperçu des progrès En 2015, Ongwanada a élaboré Vision 2020 en tant que plan et orientation stratégiques avec quatre principales priorités stratégiques. Un plan opérationnel annuel a été élaboré chaque année au cours des années qui ont suivi, le plus récent étant le plan de 2017-2018. Ces plans opérationnels présentent des mesures précises qui font avancer Ongwanada vers l’atteinte des objectifs de Vision 2020. Ces plans, ainsi que Vision 2020, peuvent être consultés au site Web d’Ongwanada à l’adresse www.ongwanada.com. Des mises à jour et des rapports réguliers décrivant les réalisations dans le cadre de chaque plan opérationnel ont été présentés. Un résumé des rapports et des progrès réalisés au cours de l’année financière figurent dans le rapport annuel suivant. Le rythme régulier et les progrès continus, sur les plans interne externe, nous ont rapprochés de l’atteinte des objectifs de Vision 2020 d’ici l’année civile 2020, soit le but que nous avons fixé.

Mission Ongwanada s’est engagé à appuyer les personnes ayant une déficience intellectuelle, en mettant surtout l’accent sur les personnes ayant des besoins complexes et sur leur famille, afin qu’elles puissent vivre pleinement et qu’elles soient soutenues efficacement dans leur collectivité.

7

Vision En 2020, Ongwanada sera une principale ressource régionale centrée sur la pratique clinique pour l’Est de l’Ontario, reconnue pour son approche axée sur la personne. Conformément à une philosophie de leadership de service, l’organisme sera un partenaire proactif pour renforcer les capacités communautaires et fournir des ressources régionales spécialisées pour permettre aux personnes ayant une déficience intellectuelle, notamment celles qui ont des besoins complexes, de s’épanouir au sein de leurs collectivités.

Principes directeurs Dans le contexte de la sécurité des personnes à qui nous offrons des services et avec qui nous assurons ces services et de la responsabilité envers elles, et conformément au code de déontologie d’Ongwanada, l’organisme est guidé par son engagement à l’égard de trois valeurs de base clés : soutien, respect, choix.


1. Appliquer les principes d’une approche axée sur la personne pour examiner le modèle de service Beaucoup d’efforts ont été déployés l’année dernière pour mettre au point le nouveau processus de planification axée sur la personne à Ongwanada. Un nouveau manuel et de nouvelles politiques et procédures ont été élaborés. Beaucoup de temps a été consacré à la communication de ce changement aux personnes recevant des services de soutien à Ongwanada, à leurs familles et au personnel. Nous avons exprimé notre reconnaissance aux familles qui se sont portées volontaires au début pour mettre à l’essai ce processus et pour nous aider à faire les choses correctement. Leurs commentaires étaient formidables et nous ont confirmé que ce processus était la bonne façon de procéder. Le 2 janvier 2018, nous avons mis en œuvre officiellement ce processus avec pour objectif d’établir des plans axés sur la personne à la fin de décembre 2018 pour toutes les personnes recevant des services d’Ongwanada que ce soit en établissement, en famille d’accueil ou des services de soutien à la participation communautaire. Dans le cadre de ces plans, les personnes détermineront leurs propres objectifs. Notre nouveau système électronique de gestion de l’information sur les clients nous permettra de consigner et mesurer les résultats sur les objectifs des personnes – un ajout merveilleux appelé mesure des résultats personnels. D’autres renseignements à ce sujet seront disponibles au cours des prochaines années.

Être axé sur la personne signifie veiller à ce que la personne ne soit pas exclue et qu’elle soit au centre de notre réflexion et de nos décisions. Le fait d’être axé sur la personne nous aide à trouver des solutions aux obstacles difficiles et aux exigences contradictoires.

8


2. Ouvrir la voie…ensemble (renforcer les capacités dans le secteur) Nous continuons de travailler avec notre collectivité de plusieurs façons, notamment l’élaboration d’un nouveau modèle qui nous aidera à partager les soutiens cliniques et autres, quelque chose qui était très important pour nos partenaires communautaires et pour notre personnel lorsque nous avons créé Vision 2020. L’année dernière, le projet pilote sur la gestion de cas complexe s’est conclu après trois ans de succès. Nous nous réjouissons que ce travail fasse partie du mandat révisé des Réseaux communautaires de soins spécialisés (RCSS) – pour prendre maintenant le nom de coordination du soutien en matière de soins complexes. Une mise à jour de l’évaluation concernant le travail et sur nos apprentissages a été menée à terme. Ongwanada a été également désigné comme l’organisme imputable pour les RCSS dans ce domaine. Il a assumé la responsabilité quant au rôle lié à la gestion de cas en milieu judiciaire pour les personnes ayant reçu un diagnostic mixte qui relevait auparavant de Dépendances et santé mentale KFLA. Les RCSS ont également embauché un nouveau facilitateur de soins de santé. Ongwanada a consacré du temps l’année dernière à la recherche de modèles de soutien et en a déterminé un qui nous passionne. Le concept consiste en des chambres personnalisées sous un même toit. Chaque chambre aura la capacité de soutenir une personne et permettre l’évaluation, la stabilisation, le traitement ou les services de répit, selon les besoins de la personne. L’espace global comprendra d’autres dispositifs de sécurité qui rendront les choses plus sécuritaires et meilleures pour le personnel. Nous modifions actuellement un logement qui aura trois chambres individualisées et nous ajouterons un changement semblable à la maison de traitement. Un examen interne de nos programmes de jour a été mené à terme cette année. Les conclusions issues de cet examen seront utilisées en combinaison avec la planification axée sur la personne afin de tirer parti d’un modèle renforcé axé sur la collectivité. Nous remercions particulièrement les partenaires communautaires et les membres du personnel qui ont travaillé avec nous pour réexaminer notre maison de traitement et la manière dont elle fonctionne. Les résultats de ce travail ont été réunis dans une présentation PowerPoint et présentés dans l’ensemble de notre région. Cela a permis partenaires communautaires d’avoir une mise à jour sur la maison de traitement et les processus connexes. Ongwanada continue de participer activement et de faire preuve de leadership au sein de la communauté aux niveaux local, régional et provincial. Nous sommes heureux de signaler que Wade Durling, directeur général, a été nommé président du Réseau provincial des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en février 2018.

9


3. Travailler mieux…ensemble Il y a maintenant deux ans qu’Ongwanada a mis en place son système électronique de gestion de l’information sur les clients. Alors que la portée et la fonctionnalité du système continuent de s’élargir, Ongwanada se réjouit d’annoncer un niveau de satisfaction générale de 84 pour cent par les utilisateurs; une augmentation de neuf pour cent par rapport à la première année de mise en service. De plus, 90 pour cent des utilisateurs estiment que ce système a amélioré les communications dans l’ensemble de l’organisation et 85 pour cent croient qu’il a amélioré l’accès à l’information. Au cours de l’année dernière, Ongwanada a continué de travailler avec le fournisseur de ce système, NucleusLabs, pour : • Mettre à jour la Com-Box avec le système électronique de gestion de l’information sur les clients pour le rendre accessible aux organismes partenaires des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle. Cela permet d’avoir une méthode sûre et sécurisée pour les messages électroniques et l’information entre les organismes; • Mettre en œuvre les rapports d’erreur de médication; • Accroître la fonctionnalité incluant les statistiques de groupe qui donnent un aperçu de la participation communautaire avec les personnes recevant les services d’Ongwanada. L’organisation continue de rationaliser ses pratiques de fonctionnement en simplifiant les processus d’achat et passation de marchés et en augmentant les fonctions de GP Dynamics par l’acquisition d’un système de paye électronique. Les autres pratiques qui ont été simplifiées comprennent l’élaboration d’une nouvelle taxonomie pour appuyer une structure de classement d’entreprise pour l’organisation. Au cours de l’année dernière, Ongwanada a également mené à terme les examens de son service de radiologie sur les lieux et son parc de véhicules.

« Mon expérience avec le système électronique de gestion de l’information sur les clients a été merveilleuse – j’ai maintenant un accès plus rapide aux données. – citation d’un membre du personnel

10


4. Améliorer la responsabilisation et les résultats par une culture dynamique d’apprentissage Alors que les données deviennent plus importantes que jamais dans la manière dont nous travaillons sur les plans interne et externe, Ongwanada s’est employé au cours de l’année dernière à améliorer ses pratiques de reddition de comptes en déterminant les principaux éléments mesurables : • Amorcer l’élaboration du cadre organisationnel des indicateurs de rendement clés (IRC); • Mettre en place un comité sur les risques liés à la qualité et le rendement des résultats; • Lancer la fonction de mesure des résultats personnels dans le système électronique de gestion de l’information sur les clients pour faire le suivi des objectifs; • Présenter aux planificateurs de l’approche axée sur la personne les paramètres concernant les objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et relié à un Temps précis); • Élaborer et mettre en harmonie avec Vision 2020 l’objectif annuel de l’amélioration continue de la qualité (ACQ) (Intégration communautaire/Citoyenneté); • Le directeur général continue de communiquer le changement organisationnel issu du plan opérationnel annuel et autres initiatives aux petits groupes de personnel et aux partenaires externes.

11


Participation communautaire • Lors de son dîner annuel, le Conseil des gouverneurs a encore abordé son approche axée sur la collectivité et la personne. La participation au dîner continue d’augmenter alors que plus de personnes de la collectivité y participent, tout comme les personnes qui reçoivent des soutiens dans le secteur des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle; • Le cercle d’amis continue de recevoir des groupes de plus de 40 participants à Kingston et Napanee. Au cours de l’année dernière, les groupes ont participé à plusieurs événements communautaires, notamment The Mansion en décembre. • Organisation du 4e service commémoratif annuel en juin pour réunir la collectivité afin de se souvenir des personnes recevant du soutien et des membres de la famille décédés au cours de l’année dernière. • Organisation du repas de Noël; plus de 350 repas ont été servis dans la collectivité.

12


Partenariat dans la collectivité Les partenaires du KIC sont Ongwanada (l’organisme hôte), Providence Care Hospital, Kids Inclusive (Kingston Health Sciences Centre), Université Queen’s (Developmental Disabilities Consulting Program), et Maltby Centre (Southeast Region Autism Program)

Kingston Internship Consortium

(partenariat en matière d’éducation)

Après une brève pause en raison des changements dans le budget du Réseau communautaire de soins spécialisés, le ministère des Services sociaux et communautaires a accepté de fournir du financement pour permettre au Kingston Internship Consortium (KIC) de continuer. Le KIC est composé de cinq organismes qui travaillent en partenariat pour mettre en œuvre un programme de formation sur la psychologie clinique dans le domaine de la déficience et concerne 12 psychologues issus des organismes partenaires, qui participent activement au programme global et sa fonction, notamment le recrutement et l’examen internes, la supervision clinique et la surveillance et l’examen du programme. Jusqu’à trois stagiaires sont recrutés chaque année universitaire de partout au Canada. Entre 2002 et 2016, un total de 26 stagiaires issus de 15 différentes universités de partout au Canada ont participé à ce programme de stages.

Partenariat avec l’Université Queen’s • Queen’s Genomics Lab at Ongwanada (Q-GLO) est devenu le cinquième site de l’Ontario Neurodevelopmental Disorders (POND) Clinical Trial Network. • Dr Ouellette-Kuntz, épidémiologiste à Ongwanada et professeur à l’Université Queen’s, travaille dans le domaine de la recherche sur la fragilité avec Dre Lynn Martin (Université Lakehead) depuis 2013. Au cours de la dernière année, des étudiants de l’Université Queen’s, sous la direction de Dr OueletteKuntz, ont mené des recherches en utilisant des données recueillies auprès de 170 adultes recevant des soutiens d’Ongwanada pour examiner la présence de 42 déficits identifiés précédemment dans l’index de fragilité.

Autres partenariats communautaires La Légion royale canadienne a fait un don de 5 389 $ pour l’acquisition d’un cadre de marche afin de permettre aux personnes qui manquent de force et qui ont un faible contrôle postural de marcher sans le soutien direct du personnel. Ongwanada a recueilli 10 849 $ pour le KFL&A United Way. Le maire de Kingston a visité Ongwanada dans le cadre de sa tournée relative à l’innovation et le président lui a présenté le travail en matière d’innovation qu’Ongwanada accomplit concernant son plan stratégique, Vision 2020.

13


Organisations qui continuent de soutenir des activités à Ongwanada : Community Foundation of Kingston Area (CFKA), Napanee District Community Foundation, FrontRunner, Kingston Webworks, Union Gas, Roblin Group, Cantabile Choirs, United Way KFL&A, Ville de Kingston, Rotary Club of Kingston, et la Légion royale canadienne, Ontario Provincial Command Branches et Ladies’ Auxiliaries Charitable Foundation.

Liste des donateurs : M. J. Ogryzek Frontenac Society of Model Engineers FrontRunner Professional - K Montroy Monika & Jeff Cook Simpler Times William & Pat McCormack Shelly Nixon Nora Gaspar Linda Bertoldi Rob Blackstein

V Caccamo & C Finlayson Marcia & Jonathan Jones Maria & Mario Iorfida Daniel Daniels Danny & Susan Keyes John Cuddihy Northland Power Inc Valerie Burgess Margaret Wright M & S Vellone

Pat Smith & Dwight Boyce Carolyn McCreary Kathleen & Alastair Lamb Evelyn Norton Donna Blake Marylee Frysinger Dennis Paproski Jean Read Douglas & Ella Hogeboom Robert Mallette

Susan Marshall John Cornfield Anne Cornfield Sally Burke Mary Ann Maxell Peter Schamerhorn & Caroline Stone David & Kathryn Carpenter Dolores Wielgus Eithne Dunbar

14


Participation à l’échelle régionale et provinciale • Ongwanada était l’un des six organismes des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle à participer au cours de l’année dernière à un projet pilote régional intitulé Conscious Care and Support Project (CCS). Le programme de CCS comprend l’apprentissage de plus de 25 stratégies et outils spécifiques qui ont fait leur preuve en matière de réduction de l’anxiété, d’atténuation des comportements agressifs et d’encouragement des comportements positifs auprès de nombreuses personnes ayant des déficiences; • Le directeur général a participé à un groupe de discussion pour aborder le thème Success, Obstacles, and the Road Forward: a look at interministerial collaboration in developmental services à la conférence sur la santé et le bien-être de 2017 (une conférence nationale à laquelle participent les professionnels des soins de santé); • Le directeur général et le personnel ont fait des présentations au Forum de la Stratégie des ressources humaines pour les services aux personnes ayant une déficience intellectuelle en février 2018.

Prix et reconnaissance • Dr Xudong Liu a reçu le prix d’excellence à la conférence de l’OADD en avril 2017; • Dr Fenton Weston a été récompensé pour ses 40 ans de service au dîner annuel en mai 2017; • Le directeur général Wade Durling a été récompensé par le gouvernement de l’Ontario pour service bénévole; • Du financement a été reçu du fonds d’investissements stratégiques de programme pour le projet lié au plan de reconnaissance de l’expérience et d’enrichissement professionnel.

Autres réalisations de l’organisme • Nous avons lancé l’élaboration d’un nouveau site Web d’Ongwanada pour permettre aux utilisateurs d’avoir un meilleur accès aux ressources dont ils ont besoin; • Nous avons terminé l’installation de systèmes d’extincteurs à eau du type sprinkleur bien avant la date limite de janvier 2019 conformément aux nouvelles exigences du Code de prévention des incendies; • Nous avons poursuivi le travail visant à répondre aux exigences de la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO) et les exigences liées à l’utilisation de la langue française; notamment l’installation de la signalisation bilingue partout dans le Centre des ressources.

15


Remerciements de la part du Conseil des gouverneurs dâ&#x20AC;&#x2122;Ongwanada de 2017-2018

Jack Thompson, President

Roy Smith, Vice President

Allan Twohey, Past President

Michael Dominik, Treasurer

Wade Durling, Secretary

Janice Spencer

Dwight Boyce

Randy Casford

Leanne Hunt

Glen Cavanagh

Sandra Vellone

David Ariss

Dr. Muhammad Ayub

Carol Cartier

Geoff McMullen

Kathy Pringle

16


De la part du bureau du directeur général : Rapport financier 2017-2018 (non vérifié) Ongwanada continue de travailler en vue d’atteindre les objectifs du plan stratégique Vision 2020. Nous avons entamé la mise en œuvre de la planification axée sur la personne, nous avons acquis et rénové une nouvelle propriété à chemin Haig pour offrir des services aux personnes ayant des besoins complexes, nous avons mis en œuvre le nouveau mandat provincial pour les Réseaux communautaires de soins spécialisés et nous avons terminé l’examen de nos services cliniques qui a mené à une certaine restructuration supplémentaire des programmes. Nous avons également répondu à plusieurs demandes de services pour les personnes ayant des besoins complexes, ce qui a nécessité l’embauche de nouveaux membres du personnel et l’élaboration de contrats avec des fournisseurs de services externes. Avec l’aide financière du ministère des Services sociaux et communautaires, les systèmes d’extincteurs à eau du type sprinkleur ont été installés aux deux dernières résidences communautaires fonctionnelles cette année, travail que nous avons achevé bien avant le délai du 1er janvier 2019 exigé par les changements au Code de prévention des incendies. De plus, avec l’aide financière du Ministère, nous avons remplacé sept véhicules, modernisé le matériel informatique, remplacé le système de chauffage et de déshumidification du bassin de Dectron, remplacé la cuisine à Wilson, le plancher à Church, la terrasse à Seaforth et nous avons réparé les fenêtres à Balsam Grove. Le projet de loi 148, qui a révisé la Loi sur les normes d’emploi, a eu une incidence sur l’organisation de plusieurs façons, notamment la modification aux indemnités de jours fériés, la mise en œuvre de la rémunération de congé d’urgence personnelle d’une journée, la mise en place de taux minimaux d’indemnité de disponibilité plus élevés, l’augmentation du délai de préavis pour les annulations du quart de travail, l’augmentation du salaire minimum (qui a une incidence sur les emplois d’été pour étudiants), et la prolongation des congés parentaux. Un financement supplémentaire a été offert pour aider à couvrir les coûts de la mise en œuvre de ces changements. De plus, les règles concernant la classification et le paiement des fournisseurs ont été modifiées, ce qui a eu une incidence sur le paiement des services de certains intervenants auxquels les familles ont recours, dont le financement est obtenu par l’entremise du programme Passeport.

17


TLes dépenses brutes totales de cette période financière ont augmenté de 3,7 pour cent à 36,8 millions de dollars comparativement à l’exercice précédent. Le financement provenant du ministère des Services sociaux et communautaires a augmenté de 2,0 pour cent à 31,9 millions de dollars. Ongwanada collecte presque 1 $, dans d’autres recettes et recouvrements de compensation, pour chaque 6 $ du financement de base du Ministère. Les recettes totales de compensation ont augmenté de 3,7 pour cent à 4,9 millions de dollars, ce qui porte les recettes totales brutes à 36,8 millions de dollars et se traduit par un budget équilibré. En 2018-2019, le financement global du ministère des Services sociaux et communautaires devrait augmenter pour la première fois en presque 10 ans. Les conventions collectives ont expiré le 31 mars 2018 et seront renégociées au cours de la nouvelle année financière. La gestion rigoureuse des coûts de fonctionnement assurera à Ongwanada le maintien des services stables de qualité supérieure et des installations et des équipements bien entretenus. KPMG, États financiers vérifiés pour l’exercice se terminant le 31 mars 2018 disponibles sur demande.

Où l’argent a été dépensé

Comment l’argent a été dépensé (En milliers)

(En milliers)

2 764 $

18 915 $

986 $ 1 990 $

3 469 $ 1 573 $ 28 794 $

15 132 $

Salaires et avantages Milieu résidentiel communautaire

Nourriture et besoins personnels Transport et voyages

Clients et collectivité

Hébergement et remplacements

Administration

Autres

Les services en établissement représentent jusqu’à 51,4 % des dépenses totales

Les salaires et avantages sociaux représentent jusqu’à 78,2 % des dépenses totales

18


191 Portsmouth Ave Kingston, ON K7M 8A6 613.548.4417 info@ongwanada.com facebook.com/Ongwanada1 Twitter: @Ongwanada www.ongwanada.com

Rapport Annuel 2017 / 2018  
Rapport Annuel 2017 / 2018  
Advertisement