Page 1

L’ESSENTIEL Compte-rendu d’activité de Plan International France de l’année 2015-2016


RAPPORT MORAL DU PRÉSIDENT L’Assemblée Générale de Plan International France est un temps fort dans la vie de notre organisation. En tant que Président, il m’incombe la responsabilité et la tâche de dresser ainsi, avec vous aujourd’hui, le bilan de l’année écoulée, une année riche d’événements, de projets mais aussi de crises auxquelles il nous a fallu répondre efficacement, dans le respect des valeurs qui sont les nôtres, et avec la plus grande rigueur possible.

1. Le contexte externe et les réponses apportées par notre organisation L’Agenda mondial, adopté le 25 septembre 2015 par tous les États membres de l’ONU, se dote d’Objectifs du Développement Durable à horizon 2030, dans la perspective réaffirmée « de transformer notre monde » en « ne laissant personne de côté ». Plan International sera partie-prenante dans le suivi et la réalisation de certains des 17 objectifs fixés par les États, notamment le droit à l’éducation, l’égalité filles/garçons, l’accès à l’emploi des jeunes. Ainsi, Plan International France a organisé en 2015, dans le cadre de la 4e Journée Internationale des filles, une conférence-débat au siège de l’OCDE, sur l’accès à l’emploi des jeunes filles vulnérables, et a fait valoir notre expérience aux côtés de Plan International Inde au travers de notre projet « Saksham » à la conférence Women Deliver qui a rassemblé 6 000 participant.e.s de 169 pays en mai 2016 à Copenhague. Les Accords sur le climat, signés le 12 décembre 2015 lors de la COP21 de Paris, ont été accueillis favorablement par Plan International. Dans ce cadre, notre organisation reste particulièrement active et vigilante, quant à la défense des enfants et des jeunes victimes de catastrophes naturelles et sur la question des droits des générations futures. Marinel Ubaldo, jeune ambassadrice de Plan International Philippines, a porté la parole de Plan International devant les État présents et été choisie pour inaugurer, aux côtés de Ségolène Royal et de Nicolas Hulot, l’espace Générations Climat de la COP21. 2

La multiplication des crises climatiques et sanitaires, mais aussi des conflits armés, a fortement impacté les enfants les plus vulnérables du monde. Plan International se donne les moyens de répondre de plus en plus fréquemment et efficacement à ces urgences, comme ce fut le cas cette année auprès des réfugiés Syriens en Egypte ; les civils victimes du conflit au Sud-Soudan et en République CentreAfricaine ; pour le séisme qui a touché l’Equateur ; lors d’une épidémie de méningite au Togo ; suite à la sécheresse provoquée par El Niño en Afrique de l’Est ; ou encore dans la lutte contre le Virus Zika en Amérique Latine. Pour un certain nombre de ces urgences, Plan International France a collecté des dons privés auprès de ses donateurs, marraines et parrains afin d’appuyer le réseau international dans une réponse d’urgence appropriée.

2. Les principales réalisations de Plan International France Le projet de transformation de notre statut en Fondation Reconnue d’Utilité Publique, a mobilisé notre conseil d’administration tout au long de l’année. L’aboutissement de ce processus marque la reconnaissance de la qualité du travail effectué par nos équipes depuis 23 ans et nous a permis de nous adjoindre l’expertise de deux nouveaux partenaires. La Fondation d’Auteuil et l’association fédérative La Voix de l’Enfant ont ainsi accepté de siéger au futur conseil d’administration de Plan International France.


Le renforcement de notre collaboration avec les bureaux de Plan International au Togo et au Bénin s’est poursuivi avec la visite terrain en décembre 2015 de 4 administrateurs sur les projets portés par Plan International France au sein de ces pays. Les campagnes de mobilisation consacrées à la Journée internationale des filles le 11 octobre 2015 et au recrutement de nouveaux parrains de décembre 2015 à janvier 2016 ont été couronnées de succès. Je félicite les équipes qui se sont consacrées à ces sujets pour la visibilité apportée à notre organisation. Dans la même perspective, la mise en ligne de notre nouveau site internet www.plan-international.fr, aux couleurs de la nouvelle identité globale, est venue appuyer la stratégie de communication initiée par Plan International depuis 2015. La montée en puissance des partenariats publics s’est poursuivie cette année grâce aux efforts menés pour développer les financements avec l’Agence Française de Développement et le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International. La vie associative locale continue à se développer en régions. Nous comptons désormais 15 délégations actives qui, grâce au dynamisme de leurs bénévoles, organisent tout au long de l’année, des actions de sensibilisation et de collecte pour soutenir nos projets de développement. Notre niveau de collecte de fonds est en légère progression ainsi que nos transferts financiers vers nos pays d’intervention. Nous avons consenti comme prévu cette année une dépense significative dans notre nouveau système d’information. Celui-ci, opérationnel depuis juillet 2016, nous permettra à l’avenir d’améliorer notre efficacité, de réduire nos coûts, et de faciliter nos échanges et le partage des bonnes pratiques avec les autres pays du réseau. Nos parrains et marraines restent le socle de notre organisation. Nous nous réjouissons de la pleine confiance qu’ils continuent à nous témoigner, malgré la morosité ambiante.

La dotation de la fondation, d’un montant de 1,5 millions d’euros est constituée d’un apport initial de 750 000 euros issus des fonds propres de l’association, les autres 750 000 euros seront mobilisés dans les 10 années à venir au travers de collectes dédiées et d’un excédent de résultat que nous dégagerons chaque année en fin d’exercice. Au travers de la fondation, il s’agira également de fédérer autour de Plan International France les forces vives qui sont les nôtres. Les régions, d’une part, à travers les délégations locales de bénévoles, ont vocation à être plus sollicitées. D’autre part, grâce à la mise en place d’un Conseil Consultatif, les jeunes seront impliqués directement et concrètement dans les actions et projets de la fondation. Enfin, en créant le Cercle des Amis de la fondation, c’est l’ensemble de ces initiatives que nous pourrons faire rayonner à travers toute la France. Dans les mois à venir, le changement de statut sera en outre l’occasion de rassembler dans un même élan les équipes de salariés, de bénévoles et de jeunes autour de notre mission : œuvrer pour un monde plus juste qui fait avancer les droits des enfants et l’égalité pour les filles. La Stratégie 2018-2022 sera élaborée cette année par le Conseil d’Administration de la Fondation, avec l’aide d’Yvan Savy - Directeur de Plan International France - et de l’équipe de direction afin de définir nos axes d’intervention et notre stratégie de développement des ressources pour les 5 prochaines années. Les interventions d’urgences y occuperont une place plus importante, car les enfants restent les premières victimes des crises humanitaires, quelle qu’en soit la nature. Dans cette perspective, nous avons formé une Unité spécialisée d’intervention d’Urgence, en coopération avec nos organisations sœurs implantées en Belgique, en Irlande et en Suisse. Il s’agira également à l’avenir de renforcer l’ensemble de nos collaborations avec les autres pays du réseau international.

3. Les perspectives à horizon 2017 et à plus long terme

Concernant la crise des réfugiés que connaît actuellement toute l’Europe, la fondation veut se donner les moyens d’apporter, en France et à court terme, une première réponse aux besoins spécifiques des mineurs isolés.

Le statut de Fondation Reconnue d’Utilité Publique, obtenu par décret le 2 septembre 2016, nous offre l’opportunité de renforcer sensiblement notre influence et l’impact de nos actions et nous ouvre de nouvelles modalités de levée de fonds (ISF, Philanthropie…).

Au nom de toute l’équipe de Plan International France, je souhaite remercier l’ensemble de nos donateurs et partenaires d’être cette année encore nombreux à soutenir nos actions à travers le monde pour donner aux enfants vulnérables les moyens de défendre leurs droits et permettre une meilleure égalité pour les filles.

PIERRE BARDON Président de Plan International France 3


Plan International France : la force d’un réseau Créée en 1993, Plan International France appartient au réseau Plan International, fondé il y a 80 ans, et qui représente aujourd’hui l’une des plus grandes organisations de développement dans le monde. Nous intervenons dans 52 pays en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine pour un monde plus juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles. Pour leur permettre de devenir des adultes libres, des projets sont conduits grâce aux dons de particuliers, parrainages d’enfants, mécénats d’entreprises et subventions publiques.

1 siège international

Nos principales missions en France sont :

4 bureaux de 4 bureaux 52 bureaux représentation régionaux terrain

21 pays donateurs, dont la France

100,5

millions d’enfants bénéficiaires

1,4

millions d’enfants PARRAINÉS

1,1 million de marraines et parrains

2 606 projets sur le terrain

- Sensibiliser le grand public aux droits des enfants et à l’égalité pour les filles. - Collecter des fonds pour financer nos projets de développement. - Accompagner techniquement le montage, le suivi et l’évaluation de ces projets. - Faciliter le contact entre les marraines, parrains, et leurs filleul.e.s. - Mener des actions de plaidoyer en faveur des droits des enfants et pour l’égalité des filles auprès des institutions gouvernementales et des décideurs français.

NOS 4 DOMAINES D’ACTION

4

RÉPONDRE AUX BESOINS VITAUX DES ENFANTS (SANTÉ, NUTRITION, EAU ET ENVIRONNEMENT SAIN)

PROTÉGER LES ENFANTS CONTRE TOUTES LES FORMES D’EXPLOITATION ET DE VIOLENCE

DONNER AUX ENFANTS ET AUX JEUNES ACCÈS À UNE ÉDUCATION ET UNE FORMATION DE QUALITÉ

PERMETTRE AUX ENFANTS DE FAIRE VALOIR LEURS DROITS


Changer le quotidien des enfants grâce au parrainage Grâce aux dons réguliers des marraines et des parrains, des projets de développement efficaces sont mis en œuvre sur le long terme, avec et pour les enfants vulnérables. Le parrainage est un pilier central du développement communautaire qui garantit les ressources nécessaires à la réalisation de nos projets. En permettant l’implication directe des enfants, des familles, des communautés et des autorités locales il offre aux enfants et à leurs communautés les meilleures perspectives d’avenir.

Nos projets de parrainage en 2015-2016 ■ Où

sont-ils ? Dans 36 pays à travers le monde

■ Qui

identifie les besoins ? Les bureaux terrain dans les communautés des filleul.e.s

■ Comment

sont-ils financés ? Les dons de parrainages collectés par l’ensemble des 21 pays donateurs du réseau Plan International sont mis en commun

■ Qui

fait le suivi ? Les bureaux terrain du réseau Plan International

■ Comment

sont informés les donateurs ? Ils reçoivent des rapports sur les filleul.e.s et sur les projets menés dans leur communauté et leur pays

■ Comment

sont-ils contrôlés ? Par des audits internes et externes des projets et des bureaux terrain

Favoriser l’accès à la santé et à l’éducation au Vietnam : Grâce à nos marraines et parrains, nous intervenons au Vietnam, et notamment dans la région d’Ha Giang (située au nord du pays) depuis plusieurs années à travers des projets d’éducation, de protection et de santé, ainsi que d’autonomisation des filles.

33 394 parrainages 26 091 34 617 courriers envoyés aux filleul.e.s (19 694 lettres - 6 397 emails)

89

courriers reçus par les parrains et marraines (29 841 lettres - 4 776 emails)

visites organisées Dont : 15 en Afrique : 17 en Amérique latine : 54 en Asie

Répartition des fonds de parrainages transférés sur le terrain par continent : Asie : 2 487 790 € / Afrique : 2 412 669 € Amérique latine : 2 002 204 € « Nous avons profité d’un séjour au Vietnam pour aller rendre visite à notre filleule dans la province de Phu Tho pour la deuxième fois. Ces visites sont des moments privilégiés dans notre vie. » Patrick, parrain depuis 16 ans aux côtés de Plan International France.

6 902 662 € transférés sur le terrain Votre don de parrainage permet à un enfant de :

Se nourrir et accéder à l’eau potable

Aller à l’école

Être protégé

Etre informé de ses droits

Aider au développement de sa communauté

5


Améliorer durablement la vie des enfants et des jeunes vulnérables Grâce à un fonds dédié, nous mettons en place des projets de développement, d’une durée moyenne de 3 ans, visant à favoriser l’autonomisation des jeunes exclus avec une attention particulière pour les filles : la promotion de l’accès à l’éducation, la protection des enfants et des jeunes, l’accès à un emploi ou à une source de revenus décents sont nos thématiques d’action prioritaire. Nous mettons en œuvre chaque projet sur le plan technique, méthodologique, pratique et financier en veillant toujours à renforcer les compétences de chaque partenaire local impliqué.

Une action durable Plan International France développe une politique de partenariat sur le long terme avec les bureaux terrain de Plan International. Nous participons à l’élaboration de leur stratégie opérationnelle pour favoriser nos actions communes. Grâce au travail de nos équipes locales, nous instaurons des relations pérennes avec nos partenaires de la société civile : associations, groupes de jeunes, etc. Nous appuyons ainsi le renforcement de leurs capacités et favorisons les échanges d’expérience entre acteurs. Nous développons des partenariats opérationnels avec d’autres ONG pour la mise en œuvre de programmes régionaux et transfrontaliers ambitieux.

Nos projets de développement en 2015-2016 ■ Où

sont-ils ? Dans 12 pays (Togo, Cameroun, Egypte, Guinée, Mali, Niger, Tanzanie, Chine, Inde, Vietnam, Colombie, Brésil)

■ Qui

identifie les besoins ? Les bureaux terrain en collaboration avec nos partenaires locaux

■ Comment

sont-ils financés ? Grâce aux dons de particuliers, de bailleurs publics et privés, versés au fur et à mesure de l’avancement de chaque programme

Lutter contre le trafic d’enfants au Togo Depuis 2014, Plan International France intervient au Togo pour contribuer à l’éradication des violences faites aux enfants. Pour protéger les enfants les plus vulnérables et spécifiquement les filles, nous favorisons leur autonomisation et celle de leurs familles, en renforçant l’accès à l’éducation et en alertant les représentants de l’État. 1 700 enfants à risque ou victimes de traite ont pu bénéficier de ce projet qui a vu le jour grâce à la générosité de nos donateurs. Aujourd’hui les bailleurs de fonds publics suivent de près notre action, afin de prolonger notre présence sur le terrain au-delà de décembre 2017.

■ Qui

fait le suivi ? Les bureaux terrain du réseau avec un appui de Plan International France

■ Comment

sont informés les donateurs ? Ils reçoivent des rapports d’activité réguliers

■ Comment

sont-ils contrôlés ? Par des audits internes et externes financés par Plan International France

2 512 876 € transférés sur le terrain

« Ma sœur m’a emmenée à Lomé pour que je devienne domestique dans une famille. Je devais m’occuper des enfants, laver le linge et la vaisselle. Si mon travail n’était pas bien fait, on me frappait. Je ne pouvais pas sortir de la maison et je criais pour que quelqu’un m’aide. Un jour, des personnes de Plan International sont allées voir mes parents. Elles m’ont ramenée chez moi et je vais de nouveau à l’école ! » Esther, une jeune Togolaise de 14 ans, ancienne esclave domestique.

6


Défendre et promouvoir les droits des filles Grâce à un fonds dédié, Plan International France lutte contre les inégalités dont les filles sont victimes et met en place des actions concrètes pour défendre leurs droits. Grâce aux dons collectés, nous donnons aux filles les moyens de se libérer de la pauvreté et de se construire un avenir meilleur.

Les campagnes de Plan International dans le monde pour les droits des filles depuis 2012 ■ 525

millions d’euros collectés dans 21 pays

■5

millions de filles ont vu leurs droits évoluer en Afrique, Asie et Amérique latine

■ Plus ■5

de 500 projets mis en place

millions de vies transformées

■ 88%

des filles pensent qu’elles ont plus d’opportunités dans leur vie que leurs mères

Promouvoir l’emploi des jeunes en Inde À New Dehli, pour favoriser l’égalité filles/ garçons en matière d’accès à l’emploi, Plan International a ouvert 5 centres de formation professionnelle destinés aux jeunes femmes et aux jeunes hommes issu.e.s de communautés défavorisées. Ici, sont proposées des formations en relations clients, vente et accueil - répondant aux besoins du marché - ainsi que l’enseignement de l’anglais et de l’informatique. Depuis 2015, le projet s’étend à 2 districts ruraux de l’État de l’Uttrakhand et offre une formation en auto-entrepreunariat et l’accès à un réseau de microfinance communautaire. Un moyen pour les jeunes vivant en milieu rural de développer leur propre activité, sans devoir migrer vers la ville ni s’éloigner de leurs familles.

497 907 € transférés sur le terrain 4e Journée internationale des filles - le 11 octobre 2015 Depuis 2012, Plan International agit pour transformer la vie des millions de filles victimes d’inégalités et de discriminations dans le monde, et en particulier dans les pays en développement. En 2015, Plan International France s’est engagée pour faire de l’éducation des filles une priorité de développement. L’organisation s’est spécifiquement mobilisée contre l’esclavage domestique qui prive 11,3 millions de filles et d’adolescentes dans le monde d’éducation. Urmila, jeune Népalaise de 26 ans, était alors venue témoigner de ses 12 années d’esclavage (de 6 à 18 ans) et de son engagement contre les violences faites aux filles.

« Mes parents ont emprunté de l’argent à des gens riches. Ces gens sont revenus et ont demandé qu’ils leur rendent l’argent ou alors que l’on m’envoie comme Kamalari. J’avais 6 ans et je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Durant 12 ans, je lavais la cour, le linge, les chambres, je préparais les repas … ça ne s’arrêtait jamais ! Lorsque j’ai appris que le système des kamalaris était illégal, grâce à Plan International, je ne suis plus retournée chez mon maître et j’aide désormais dans ma communauté les jeunes filles qui ont aussi subi cet esclavage.» Urmila

7


Apporter les secours indispensables en cas de cRISE humanitaire Grâce à un fonds dédié, Plan International France se mobilise pour protéger les enfants en situation d’urgence. Lorsqu’un de nos pays d’intervention est touché par une catastrophe naturelle, un conflit ou une épidémie provoquant une crise humanitaire, nos équipes locales distribuent les premiers secours indispensables aux victimes (comme des kits d’hygiène, des abris, de la nourriture,…), protègent les enfants et les jeunes et participent au travail de reconstruction. Notre action s’inscrit toujours dans une logique de développement sur le long terme, pour faciliter le retour à la vie normale des enfants, de leurs familles et de leurs communautés.

Nos projets pour l’urgence en 2015-2016 ■ Où

sont-ils ? Dans 5 pays (Centrafrique, Cameroun, Egypte, Togo, Népal)

■ Qui

identifie les besoins ? Les bureaux terrain des zones concernées

■ Comment

sont-ils financés ? Grâce aux dons collectés en France et dans les autres pays donateurs auprès de particuliers et partenaires publics et privés

■ Qui

fait le suivi ? Plan International France et les bureaux terrain du réseau

■ Comment

sont informés les donateurs ? États d’avancement réguliers

■ Comment

sont-ils contrôlés ? Par des audits internes et externes des programmes et des bureaux terrain sont mis en place

151 201 € transférés sur le terrain « Je suis de la section menuiserie mise en place par Plan International. Grâce aux activités de l’ONG, j’ai eu la chance d’avoir des nouvelles de mes parents avec qui j’ai perdu contact depuis plus de trois ans […] Je vais les revoir et vivre avec eux. » Yannick, 16 ans, ancien enfant soldat vivant en Centrafrique.

81 674 € versés pour assurer la protection des enfants en Centrafrique Dans ce pays fragilisé par la guerre, la plupart des enfants vivent en situation de déplacement, souvent séparés de leurs parents. Selon l’UNICEF, 6 000 à 10 000 d’entre eux sont exploités par les groupes armés. De nombreux enfants sont ainsi sortis du système scolaire et plus de la moitié des écoles du pays étaient fermées pour raison de sécurité. Plan International France agit pour rétablir les services sociaux de base dans le secteur de l’éducation et de la protection des enfants affectés par le conflit. Le projet vient en aide à 61 220 personnes dont : - 60 000 enfants âgés de 3 à 13 ans - 150 filles et garçons sortis des groupes armés - 540 membres des associations des parents d’élèves - 480 enseignant.e.s - 50 élèves enseignant.e.s

En avril 2016, 27 311 € ont également été collectés suite au séisme en Équateur. Les fonds ont été transférés sur l’exercice fiscal 2016-2017. 8


vie associative Plan International France s’appuie sur des bénévoles qui mènent à bien différentes missions au siège de notre ONG à Paris, depuis leur domicile ou en région. Leur aide et leur engagement sont précieux. Merci à tou.te.s !

Au siège 24 bénévoles participent au bon fonctionnement de nos différents départements (en communication, animation régionale, marketing, relecture et traduction de documents, finance et gestion des dossiers de parrainage).

- La Grande Marche à Strasbourg (11 octobre 2015) : plus de 300 personnes se sont mobilisées lors de la Journée internationale des droits des filles.

Depuis leur domicile 595 bénévoles sont en lien direct avec les marraines et parrains pour traduire les échanges de correspondance avec les filleul.e.s. 17 bénévoles francophones et anglophones collaborent avec notre service communication sur des traductions, pour un temps de travail cumulé de 880 heures sur 1 an.

En région Nos 15 délégations régionales comptent 90 bénévoles qui se mobilisent toute l’année pour sensibiliser le grand public et collecter des fonds à travers des forums associatifs, des évènements solidaires et des partenariats d’entreprise, dont voici quelques exemples :

- Le « West Side Comedy Club » (octobre 2015) est un spectacle comique au Palais des congrès de Nantes : plus de 300 spectat.eur.rice.s y ont assisté. Les bénéfices ont été reversés à notre programme de lutte contre le travail des enfants à New Dehli en Inde. - 4 courses Solid’R à Strasbourg, Bordeaux, et Lyon : plus de 8 000 € collectés au profit d’un programme d’accès à l’éducation au Cameroun grâce à la mobilisation de nombreux collégiennes et collégiens.

- L’ultra-trail du Mont Blanc ®, Chamonix (août 2015) : 5 coureurs ont revêtu nos dossards solidaires pour un don global de 10 000 € pour les enfants vulnérables.

- La Women’cup, Pornichet (mars 2016) : 6e édition de cette régate internationale, 1 900 € collectés en soutien aux droits des filles.

75 événements 82 674 € collectés 7 272 personnes sensibilisées 34 articles dans la presse 1 nouvelle délégation à la Réunion

Rejoignez-nous ! Nos délégations sont constamment à la recherche de nouveaux bénévoles pour appuyer leurs actions en faveur des droits des enfants.

9


PLAIDOYER , campagne et éducation au développement Les actions de plaidoyer, de sensibilisation et d’éducation au développement sont des instruments essentiels pour influencer les décideurs politiques et économiques, faire évoluer les mentalités et mobiliser l’opinion publique, afin de provoquer des changements durables dans la vie de millions d’enfants. En 2015-2016, Plan International France s’est principalement mobilisée pour :

La formation et l’autonomisation des filles

Conférence OCDE Lors de la 4e Journée Internationale des filles, le 11 octobre 2015, Plan International France a renouvelé son partenariat avec le Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International pour une conférencedébat organisé à l’OCDE. Il s’agissait notamment de sensibiliser les act.eur.rice.s et responsables politiques sur les enjeux et obstacles spécifiques de l’accès des filles à un emploi décent. Cette conférence a permis le partage de bonnes pratiques et d’expériences, ainsi que la mobilisation d’expert.e.s d’organisations internationales, d’act.eur.rice.s de la société civile et du terrain. Enfin, Plan International France a remis à Madame Brunon-Meunier, directrice adjointe de la Direction du développement durable du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International, son rapport 2015 intitulé « Jeune, femme et sans emploi : le triple défi ».

10

COP 21

Les droits des filles et des femmes À Copenhague, du 16 au 19 mai 2016, Plan International France a participé à la conférence Women Deliver, la 4e conférence mondiale pour les droits des filles et des femmes. 6 000 participant.e.s de plus de 150 nationalités étaient présent.e.s dont les agences des Nations Unies, des leaders politiques et économiques, des jeunes militant.e.s, des act.eur. rice.s de plaidoyer, des activistes, des membres des médias, des entreprises et autres influenc.eur.euse.s à l’échelle mondiale. La conférence était centrée sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) adoptés en septembre 2015 par les chefs d’Etat et de gouvernement. L’accent a été porté sur la santé et les droits sexuels et reproductifs, ainsi que sur leurs répercussions sur l’égalité des sexes, l’éducation, l’environnement et l’autonomisation économique.

L’éducation au changement climatique À l’occasion de la COP21, Plan International a rappelé que si les enfants restent les premières victimes des catastrophes naturelles, ils sont les acteurs du changement climatique. Alors que 170 pays ont remis à l’ONU leurs engagements de réduction des gaz à effet de serre à l’horizon 2025-2030, Plan International s’est mobilisée autour des questions d’adaptation et d’éducation au changement. Les jeunes d’Australie, de Norvège, d’Allemagne et des Philippines ont débattu lors la conférence qui leur était dédiée, la COY11 (2628 novembre 2015). Parmi eux, Marinel Ubaldo, jeune Philippine, survivante du typhon Haiyan, a porté haut et fort la parole de Plan International.

Women Deliver


Nos partenaires publics Plan International France bénéficie du soutien de plusieurs bailleurs publics :

L’Agence française de Développement

L’ONU Femmes

L’Union Européenne (EuropAid)

L’Organisation mondiale pour les migrations

Le Ministère des Affaires Etrangères et du développement international

Le Bureau de la coordination humanitaire

L’UNICEF

La Région Ile de France

Le Programme alimentaire mondial

La Mairie de Paris

Nos partenaires privés Des entreprises et des fondations nous soutiennent financièrement, relaient nos campagnes de communication et nous offrent les compétences de leurs salarié.e.s.

La Fondation CHANEL soutient depuis 2014 un programme d’autonomisation économique des jeunes vulnérables, en particulier des jeunes femmes, en Colombie. Cette année la fondation a renouvelé son engagement auprès de notre ONG en faveur d’un projet d’autonomisation des jeunes femmes en Chine.

Le groupe d’assurance Generali nous aide à réduire significativement notre loyer. Ainsi, nous pouvons consacrer plus de budget à la mise en œuvre de nos projets en faveur des droits des enfants.

Winoa, partenaire depuis 10 ans, soutient un projet de formation professionnelle de jeunes filles en Inde.

La Fondation Orange, partenaire depuis 2012, finance aujourd’hui 4 villages Orange au Cameroun, en Guinée et au Niger.

Le cabinet d’avocats Gide soutient nos projets depuis 2011 dont dernièrement un programme de santé maternelle et infantile au Togo. Les collaborat.eur.rice.s nous apportent une assistance juridique ponctuelle gratuite.

Eurofins Scientific est partenaire de Plan International France depuis 2003, via sa participation financière à de nombreux projets de développement et d’actions d’urgence

La Fondation Stavros Niarchos soutient Plan International France depuis novembre 2015 en faveur notre projet de lutte contre les violences de genre en milieu scolaire à Hanoï, au Vietnam.

Depuis 15 ans, Cora soutient les actions de Plan International France, et a renouvelé son engagement auprès de notre ONG pour lutter contre le travail des enfants en Tanzanie.

Nous tenons aussi à remercier : Anne Carole immobilier - Bostik - Colin Childes Consulting - Diafora - OFFICINEA - CarY - Voisin Consulting Life Sciences

11


GOUVERNANCE

1

Les instances de gouvernance sont propres à Plan International France et ne dépendent pas du réseau Plan International.

PLAN INTERNATIONAL FRANCE STRUCTURE DE GOUVERNANCE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Bureau

Directeur

Comité de direction

Pierre SIQUIER Administrateur Jean-Charles WATTIEZ Administrateur

Le Conseil d’administration

Conseil d'administration Président

Frédérique SCHLUMBERGER Administratrice

Comité d'audit

Le Conseil d’administration Sous le contrôle de l’Assemblée Générale de l’Association, il fixe les grandes orientations et élabore la stratégie de l’association. Il est composé de 15 membres bénévoles, élus pour des mandats de 3 ans :

Christiane SCRIVENER Présidente d’honneur Dominique LEGER Président d’honneur Jean-Louis BITOUZET Vice-président d’honneur

Le Bureau Constitué du président, du trésorier, du secrétaire et d’un administrateur, il se réunit (avec le directeur) tous les deux mois.

Le Comité d’audit

Pierre BARDON Président

Il garantit rigueur et transparence, contrôle les finances et la gestion des ressources pour s’assurer :

Philippe BAETZ Trésorier

- que l’association est gérée en conformité avec les lois et les règles de bonne gouvernance ;

Nicolas BAVEREZ Vice-président

- qu’il existe des processus de gestion formalisés intégrant des contrôles adéquats ;

Damien BACHELOT Administrateur, membre du comité d’audit

- que l’association a identifié et mis en place des mesures pour minimiser les risques auxquels elle fait face ;

Grégoire BERTROU Administrateur

- que la production et l’audit externe des comptes sociaux sont effectués selon la réglementation.

Pierre CHASTAGNIER Administrateur

Il est constitué de deux membres du Conseil et d’une personne indépendante :

Ghislaine COSTANTINI Secrétaire

- Damien BACHELOT, membre du Conseil d’administration,

Didier DESTREMAU Administrateur

- Lionel REQUILLART, membre du Conseil d’administration,

Alexandra DUBLANCHE Administratrice

- Hélène LONING, professeur associée Comptabilité Contrôle de gestion au sein du Groupe HEC, membre indépendante.

Pascal HOUSSIN Administrateur Dominique MARTIN Administratrice Lionel REQUILLART Administrateur, membre du comité d’audit

Comité de direction La direction opérationnelle des activités de Plan International France est confiée à Yvan Savy, directeur de Plan International France qui dirige le comité de direction.

(1) Cette structure de gouvernance est celle de l’association, avant transformation en fondation reconnue d’utilité publique (décret du 2 septembre 2016). 12


rapport Rapport financier 2015-2016 79,2 %

Plan International France bénéficie du soutien deAffectation plusieurs bailleurs publics : par

EMPLOIS

Emplois 2015-2016 (= compte de résultat) (en milliers d’E)

1 - MISSIONS SOCIALES 1.1 Réalisées en France

11 123 1 557

9 269 1 397

1.2 Réalisées à l’étranger

9 567

7 872

2 - FRAIS DE RECHERCHE DE FONDS 2.1 Frais d’appel à la générosité du public 2.2 Frais de recherche des autres fonds privés 2.3 Charges liées à la recherche de subventions publiques

1 751 1 474 112 165

1 571 1 323 101 148

3 - FRAIS DE FONCTIONNEMENT

1 153

1 035

TOTAL DES EMPLOIS DE L’EXERCICE INSCRITS AU COMPTE DE RESULTAT

14 028

DOTATIONS AUX PROVISIONS ENGAGEMENTS A REALISER SUR RESSOURCES AFFECTEES

11 1 741

TOTAL GENERAL

15 780

11 875 341

Neutralisation des dotations aux amortissements des immobilisations financées à compter de la première application du règlement par les ressources collectées auprès du public

33

Total des emplois financés par les ressources collectées auprès du public

12 183

20 42 0

TOTAL

RESSOURCES

62

Ressources 2015-2016 (= compte de résultat) (en milliers d’E)

REPORT DES RESSOURCES COLLECTEES AUPRES DU PUBLIC non affectées et non utilisées en début d’exercice 1 - RESSOURCES COLLECTEES AUPRES DU PUBLIC Dons et legs collectées - Dons manuels affectés - Legs et autres libéralités affectés

11 972 11 972 11 795 176

2 - AUTRES FONDS PRIVES 3 - SUBVENTIONS & AUTRES CONCOURS PUBLICS 4 - AUTRES PRODUITS

Frais de recherche de fonds

8,2 %

Frais de fonctionnement

0,1 % Excédent et provisions de l’année

Les missions sociales représentent 11 123 000 €, soit 79,2 % de nos emplois :
 - 9 567 000 €, dont 7 872 000 € provenant de la générosité du public, sont consacrés à nos actions sur le terrain dans nos pays d’intervention.

Les frais de recherche de fonds s’élèvent à 1 751 000 €. Les frais de fonctionnement représentent 1 153 000 €. Les frais d’appel à la générosité du public soit 1 323 000 € représentent 11 % des sommes collectées à ce titre ( 11 972 000 € ).

Suivi des ressources colléctees auprès du public et utilisées sur 2015-2016 €(en milliers d’E)

566 11 972 11 972 11 795 176

808 1 337 104

Total des ressources de l’exercice inscrites au compte de résultat

5,3 %

14 220

Report des ressources affectées non utilisées des exercices antérieurs

Autres dons récurrents

75,7 %

1 473

Variation des fonds dédiés collectés auprès du public Insuffisance des ressources de l’exercice

Parrainage d’enfants

-163 86

TOTAL GENERAL

15 780

Total des emplois financés par les ressources auprès du public SOLDE DES RESSOURCES COLLECTEES AUPRES DU PUBLIC NON AFFECTEES ET NON UTILISEES EN FIN D’EXERCICE EVALUATION DES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES EN NATURE Bénévolat Prestations en nature Dons en nature

12,5 %

- 1 557 000 € sont utilisés en France, soit 11,1 % des emplois, pour la mise en œuvre de nos programmes sur le terrain, le plaidoyer pour les droits des enfants et la en relation entre parrains et filleul.e.s.

Part des acquisitions d’immobilisations brutes de l’exercice financées par les ressources collectées auprès du public

EVALUATION DES CONTRIBUTIONS VOLONTAIRES EN NATURE Missions sociales Frais de recherche de fonds Frais de fonctionnement et autres charges

Missions sociales

emplois des ressources collectées auprès du public utilisées sur 2015-2016 (en milliers d’E)

11 808 12 183

5,3 %

Subventions privées (entreprises et fondations)

9,5 % Subventions publiques

2,2 %

Dons ponctuels

1,2 % Legs et assurance-vie

0,7 %

Autres produits de la collecte

192 62 0 0

TOTAL 62

Les produits de la générosité du public représentent 11 972 000 € (soit 84,2 % de la collecte totale. - Les subventions privées sont en légère augmentation à 808 000 €. - Les subventions publiques s’élèvent à 1 337 000 €.

13


Bilan

2015-2016 en milliers d’e€

CONTRÔLE ET TRANSPARENCE

2014-2015 en milliers d’e€

Commissaire aux comptes « Nous certifions que les comptes annuels sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères et donnent une image fidèle au résultat des opérations de l’exercice écoulé, ainsi que la situation financière et de patrimoine de l’association à la fin de cet exercice. »

Bilan Actif Immobilisations nettes Autres biens Trésorerie

3 532 420 290 2 822

3 539 81 693 2 766

Bilan Passif Fonds Propres Résultat de l’exercice Fonds dédiés Dettes et provisions Produits constatés d’avance

3 532 892 - 86 1 741 647 337

3 539 864 28 1 473 864 Neuilly-sur-Seine, le 27 octobre 2016 310 Le Commissaire aux comptes Francis

Chartier

PricewaterhouseCoopers Audit

LABEL IDEAS et COMITÉ DE LA CHARTE Depuis 2011, Plan International France bénéficie de l’agrément du Comité de la Charte du don en confiance. Notre organisation a également le label IDEAS (Institut de Développement de l’Ethique et de l’Action pour la Solidarité).

Contrôles internes Le Comité d’audit s’assure qu’il existe en permanence des processus formalisés et des contrôles de qualité adéquats sur nos activités, ainsi qu’une identification et une maîtrise des risques éventuels. Le contrôle des programmes sur le terrain s’appuie également sur les ressources du service de contrôle interne de Plan International (Global Assurance Department).

RESSOURCES HUMAINES EN CHIFFRES - 30,2 salariés (équivalent en temps plein) - 5 stagiaires - 4,2 bénévoles au siège (en équivalent temps plein) - La mise en œuvre de nos programmes étant effectuée par les équipes locales de Plan International, il n’y a pas d’expatriés chez Plan International France. - La rémunération des 3 plus hauts cadres salariés représente un total de 246 812 € brut. - Les membres du Conseil d’administration sont bénévoles et ne perçoivent pas d’indemnités.

POLITIQUE DE RÉSERVES La structure du modèle économique de Plan International France est telle qu’une grande partie (81 % en 2016) des recettes est issue des revenus récurrents mensuels du grand public ; cela donne une sécurité et une prévisibilité des recettes significatives. - En conséquence, le Conseil d’administration de Plan International France a fixé que le montant de la trésorerie de sécurité toujours disponible doit être équivalent à trois mois de dépenses effectuées en France. - En ce qui concerne la structure de notre bilan, la politique établit que la proportion de fonds propres sur le total du bilan doit atteindre 20 % - Le résultat comptable de l’exercice est déficitaire de 86 000 €, en raison des dépenses liées au changement de système d’informations. Ceci est compensé par l’utilisation d’une réserve qui avait été spécialement constituée lors d’un exercice précédent.

14


Comment agir avec nous ? Pour permettre aux enfants démunis d’améliorer leurs conditions de vie et leur offrir un avenir meilleur, différents moyens d’action s’offrent à vous pour nous aider.

Faites un don :

Parrainez un enfant :

Aidez-nous à sortir des millions d’enfants de la pauvreté en soutenant des programmes de développement d’envergure.

Offrez un avenir meilleur à un enfant vulnérable en l’aidant à devenir acteur du développement de sa communauté, de sa région et de son pays.

Engagez votre entreprise ou fondation :

Mobilisez-vous :

Soutenez nos actions et impliquez vos collaborat.eur. rice.s en faveur des droits des enfants.

Près de chez vous ou grâce aux réseaux sociaux, organisez une collecte de fonds en faveur des enfants démunis.

Faites-nous connaître :

Transmettez :

Soutenez-nous en parlant de nos actions pour les droits des enfants autour de vous, suivez-nous sur les réseaux sociaux et recevez notre newsletter.

Faites des enfants les plus pauvres du monde les bénéficiaires d’un legs, d’une donation ou d’une assurance-vie.

Essentiel (juillet 2015- juin 2016) Publication de Plan International France, décembre 2016 / Directeur de publication : Yvan Savy / Rédactrices en chef : Céline Merlet, Axelle Nawrot Rédactrice : Geneviève David / Conception graphique : Sylvain Lefebvre / Crédits photos : Plan International

15


I C R E M

NES N O S R E P LES À TOUTES LEUR T N E D R O OUS AC C N I U Q S ENER ION M T A R S I U N O A P G ET OR S OUTIEN R U ERRAIN, E T L E T L E R E U C IONS S S C ONFIAN S I M S O MENT N E C A C I F F NTS. E A F N E S E OUR L P T E C E V A

Plan International intervient dans 52 pays en développement pour un monde juste qui fait progresser les droits des enfants et l’égalité pour les filles. Pour Plan International, leur donner les moyens de construire leur avenir constitue en effet la clé d’un développement à long terme. Depuis plus de 80 ans, les programmes de Plan International ont pour but d’assurer aux enfants un accès aux soins de base (santé, nutrition, eau et environnement sain), de les protéger contre toutes les formes de violence et d’exploitation, de leur donner une éducation puis une formation de qualité et de leur fournir les moyens de faire valoir leurs droits. Actuellement, 2 606 projets de développement bénéficient à 100,5 millions d’enfants grâce aux dons de particuliers, aux parrainages, au mécénat d’entreprise et aux subventions publiques. Dans le cadre des efforts à fournir pour ceux qui en ont le plus besoin, Plan International mène depuis 2007 une campagne de sensibilisation du grand public et des décideurs sur les droits des filles.

Plan International France 14, boulevard de Douaumont 75017 Paris Tél : 01 44 89 90 90 contact@plan-international.fr Pour en savoir plus sur nos actions en faveur des enfants, rendez-vous sur www.plan-international.fr PlanInternationalFrance

@PlanFrance

Plan International France

Plan International France

planfrance

L'Essentiel  

Compte-rendu d'activité de Plan International France de l'année 2015-2016

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you