Issuu on Google+

Mairie d’Onex | Paraît 9 fois par an | Tirage : 9’700 exemplaires | Responsable d’édition :  Pierre Olivier ( 022 879 59 59 ) p.olivier@onex.ch | www.onex.ch    

   

   

   

oneX  Magazine n° 27  |  Décembre 2010

DOSSIER Cité de l'énergie

éDITORIAL Vœux du Conseil administratif — ACTUALITé Nouvelles de la commune en bref — SOCIAL Antenne médiation — SéCURITé Prévention des chutes — SERVICES INDUSTRIELS Opération Doubléco — éCONOMIE Budget 2011 — DOSSIER éNERGIE Renouvellement du label « Cité de l’énergie » — SéCURITé Parkings à Onex — SPORT Jeunesse natation Onex — CULTURE Spectacles Onésiens — VIE PRATIQUE Noël aux balcons — VIE PRATIQUE Alimentation d’hiver — AÎNÉS Anniversaires — politique Parti Socialiste / Union Libérale–Radicale — Mouvement Citoyens Genevois / Parti Démocrate Chrétien — Les Verts — agenda Décembre 2010 - Février 2011


2

Sommaire

éDITORIAL Vœux du Conseil administratif

ACTUALITé Nouvelles de la commune en bref

SOCIAL Antenne médiation

page 7

SéCURITé Prévention des chutes

page 8

SERVICES INDUSTRIELS Opération Doubléco

page 9

éCONOMIE Budget 2011

DOSSIER éNERGIE Renouvellement du label « Cité de l’énergie »

SéCURITé Parkings à Onex

page 15

SPORT Jeunesse natation Onex

page 16

CULTURE Spectacles Onésiens

page 17

VIE PRATIQUE Noël aux balcons

page 18

VIE PRATIQUE Alimentation d’hiver

page 19

AÎNÉS Anniversaires

page 20

politique Parti Socialiste / Union Libérale–Radicale

page 21

politique Mouvement Citoyens Genevois / Parti Démocrate Chrétien

page 22

politique Les Verts

page 23

agenda Décembre 2010 - Février 2011

page 24

page 3 pages 4–5–6

pages 10–11 pages 12–13-14

IMPRESSUM Magazine de la Ville d’Onex. Mairie, chemin Charles–Borgeaud 27, 1213 Onex mairie@onex.ch / www.onex.ch n°27 – décembre 2010 Responsable d’édition : Pierre Olivier, 022 879 59 59, p.olivier@onex.ch Graphisme : Sophie Neboux / Mise en page : Marianne Bousset Imprimerie : SRO – Kundig / Impression sur papier 100% recyclé / 9’700 exemplaires Prochaine parution le 29 janvier 2010

René Longet, Conseiller administratif délégué à l’énergie, a reçu le nouveau label « Onex, Cité de l’énergie » 2009–2013

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


3

Editorial  |

Philippe Rochat, Conseiller administratif

Carole-Anne Kast, Maire

René Longet, Conseiller administratif

Vœux de fin d'année du Conseil administratif Le moment des vœux est aussi l’occasion pour l’exécutif d’informer la population onésienne de l’évolution des projets d’intérêt public concernant la commune. L’effort pour la petite enfance a atteint une étape décisive cette année, avec l’application de la loi-cadre, dès le 1er janvier 2011 sur les familles d’accueil, avec, désormais, une couverture sociale pour ces dernières et une évolution vers un service adapté aux revenus : les parents qui ont peu de revenus paieront moins et la commune financera la différence. De même, le Service de prévention sociale et de promotion de la santé poursuit son action en faveur du lien social et de l’accompagnement des personnes en difficulté. La politique de soutien à la vie associative, l’action culturelle, sportive, pour les écoles et l’animation par des manifestations communales permet d’activer la citoyenneté et de connaître de nombreux moments festifs. Ceci à l’image de la Fête du Goût qui, point d’orgue d’un programme « Onex, Ville du Goût 2010 » riche et éclectique – ayant impliqué les écoles, les restaurateurs onésiens, la production agricole de proximité, etc. – a connu un large succès le 26 septembre dernier. La sécurité se trouve renforcée par les patrouilles intercommunales et un lien amélioré avec la Police cantonale, qui souffre cependant de problématiques manques d’effectifs. La propreté dans la commune reste un objectif majeur, notamment en luttant contre les encombrants et en installant des « éco-points » enterrés dans la Cité.

Le Conseil administratif prend aussi ses responsabilités face aux générations à venir en agissant pour une meilleure économie d’énergie (offre de bons de réduction sur les abonnements en collaboration avec les TPG), la biodiversité, par l’aide au développement et, de manière générale, pour un développement durable et responsable de notre Planète, la seule que nous ayons. La mise en place du tram s’accompagnera d’une meilleure sécurité pour tous les usagers de la route, par des projets de modération du trafic et d’itinéraires piétons et vélos, et par la requalification d’espaces publics comme la place des Deux-Eglises. Les infrastructures, routes, espaces verts, bâtiments de la commune continuent de faire l’objet d’un entretien soutenu, et la réouverture de la Maison Onésienne début 2011, sera l’occasion d’un redéploiement de l’action du SJAC. Par ailleurs, le projet des contrats de quartier prend forme. Onex est toujours plus solidaire de ses habitants, à l’image du bureau du même nom qui mettra un accent particulier en 2011 sur la recherche d’emplois pour les jeunes. Nous vous souhaitons à toutes et à tous de très belles Fêtes et une bonne année 2011, en restant à vos côtés. Carole-Anne Kast, Maire René Longet, Conseiller administratif Philippe Rochat, Conseiller administratif

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


4

|  Actualité  |  Nouvelles de la commune en bref...

Actualité Fête de l’Escalade

Le Service Jeunesse et Action Communautaire (SJAC) et l’Association des Habitants d’Onex Cité vous invitent à fêter l’Escalade, vendredi 10 décembre, dès 18h (accueil avec verrée conviviale sur la Place du 150e et défilé au son de la fanfare). Dès 19h30, la soirée se prolongera au Café Communautaire (AstrOnex, 2 rue des Evaux, entrée côté parking), avec soupe de l’Escalade et marmite en chocolat. Vous êtes chaleureusement invité-e-s à nous faire découvrir vos soupes préférées ! Déguisements bienvenus. Renseignements : SJAC, 022 879 80 20.

Traditionnel « Noël des Enfants »

Organisé par le SJAC pour les enfants onésiens âgés de 5 à 10 ans, la fête aura lieu mercredi 15 décembre, de 14h à 17h (école François–Chavaz, chemin François-Chavaz 35, Onex). Tout au long de l’après–midi, des ateliers ludiques et créatifs sont organisés sous forme de « rallye ». A 16h, un goûter sera distribué aux enfants avant l’arrivée du Père Noël et de ses cornets de friandises. Les élèves de l’atelier chant donneront ensuite un petit spectacle. La manifestation est gratuite, mais l’inscription obligatoire (50 places au total) avant le 3 décembre, directement sur place à l’Ecole François Chavaz (lundi au vendredi, de 8h à 12h et de 14h à 20h). Renseignements : Aline Fuser (a.fuser@onex.ch)

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

A Vernier, même le pétrole donne des idées de nature

Entre cuves et pipeline, un sentier didactique traite de l’or noir. Détrompez–vous, le décor est bucolique et on y évoque l’une de nos principales ressources à Genève : les économies d’énergie. Il s’agit d’un parcours de trois kilomètres ponctué de 11 bornes. Renseignements : SAPPRO, 143, route de Vernier, 1219 Châtelaine (022 979 05 51).

Nouveau ! La Boîte à Habits pour les enfants de 0 à 12 ans

Il est désormais possible d’habiller gratuitement les tout–petits et les enfants jusqu’à 12 ans, grâce à « La Boîte à Habits (0–12) » qui a ouvert ses portes à « La Petite Maison », chemin Nant–de– Cuard  9. L’idée est ici de valoriser les habits devenus trop petits pour les uns mais pouvant encore servir à d’autres et d’alléger ainsi considérablement le budget des familles. Cette nouvelle prestation du Service prévention sociale et promotion santé (SPPS) est ouverte à tous les Onésien–ne–s, les mercredis de 9h à 12h. Et si vous avez des habits ou du matériel (par exemple des poussettes) à donner, ils peuvent être déposés au SPPS – rue des Evaux 13 – ou à La Petite Maison. Un ramassage à votre domicile sur la commune est aussi possible, sur rendez–vous et en contactant le SPPS au 022 879 89 11. N’hésitons plus à recycler…


5

Stade des Tattes

Le stade des Tattes est ouvert au public, de 8h à 22h, dans la mesure où il n’est pas utilisé par un groupe scolaire ou un club agréé par la Ville d’Onex. L’aménagement en pelouse synthétique a été réalisé pour la pratique du football, et les activités sportives des élèves des écoles et du quartier, dans le cadre de la politique en faveur du réseau d’enseignement prioritaire. Seule la pratique d’un sport adapté à la surface synthétique est autorisée sur ce terrain. Attention : la structure synthétique du terrain est sensible à la chaleur. Donc, pas de cigarettes et encore moins de barbecues ! Tout contrevenant est passible des peines de police.

Cours de baby–sitting 2011 : Il reste encore des places ! Venez vite vous inscrire

Vous êtes à la recherche d’un petit job sympa et utile ? Vous avez envie d’offrir un accompagnement de qualité ? De passer des moments complices avec des enfants ? Et vous avez entre 14 et 18 ans ? Ceci peut vous intéresser… Chaque année le Service prévention sociale et promotion santé (SPPS) organise, en partenariat avec la Croix–Rouge genevoise, un cours de baby–sitting animé par des professionnels de la santé. Ce cours permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour garder des enfants et donne la possibilité de rejoindre le réseau onésien de baby–sitters.

Nouvelles de la commune en bref...  |  Actualité  |

La prochaine session aura lieu les samedis matin 22 et 29 janvier, 5 et 12 février 2011 à la « Grande Maison » (68, avenue des Grandes–Communes). Le prix de ce cours, subventionné par la Ville d’Onex, s’élève à 15 francs pour les Onésiens et à 145 francs pour les non–Onésiens. Montant à régler à l’inscription, au plus tard le 15 décembre 2010. Inscriptions : réception du SPPS, 13, rue des Evaux (rez). Horaires : lundi à vendredi, de 9h à 12h ; lundi, mercredi et vendredi de 14h à 17h. Renseignements : Onex Santé 022 879 89 11.

ANTIGEL : festival international danse et musiques Un événement sur le territoire des communes genevoises du 6 au 19 février 2011

De la danse qui se marie avec de la musique, le mouvement couplé au son. Le tout livré sur le vaste plateau scénique qu’offre le territoire des communes genevoises. L’axe géographique comme la volonté artistique d’Antigel est double. Il s’agit pour le Festival de s’inscrire dans deux logiques complémentaires pour surprendre et explorer. Danse contemporaine, hip–hop, flamenco ou danse du monde et musiques pop, jazz, rock, classique, contemporaine ou électronique conspirent à trouver un terrain d’entente. Cette nouvelle manifestation culturelle a surtout pour objectif de susciter et créer des rencontres entre ces deux sphères qui se côtoient peu. Un registre transgenre

donc, au sein duquel chorégraphes et musiciens pourront expérimenter des projets audacieux, dans des lieux parfois insolites comme une piscine, une salle de gymnastique, une patinoire ou le bureau des automobiles. Autant de spectacles originaux à découvrir dans les communes impliquées grâce notamment aux Transports public genevois (TPG) qui favoriseront la déambulation du public. Se concerter pour construire et étonner, telle est la démarche du nouveau Festival Antigel initié par Eric Linder, Claude Ratzé et Thuy–San Dinh. Contacts : www.antigel.ch

Avis aux abonné–e–s du téléréseau de Téléonex SA

Le chantier du tram Cornavin / Lancy / Onex / Bernex (Tram TCOB) a nécessité la mise en place de nouvelles infrastructures de tubes de la signalisation et du téléréseau au niveau de la route de Chancy. Ces nouvelles infrastructures de tubes sont à présent à disposition des divers services. Le transfert des câbles optiques et coaxiaux dans ces nouvelles canalisations définitives s’effectuera durant la nuit du 6 au 7 décembre 2010 (minuit à midi) et engendrera une coupure du signal du téléréseau qui affectera les abonnés de la Commune d’Onex. Téléonex SA vous remercie par avance de votre compréhension. Contact : 0800 66 88 66

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


6

|  Actualité  |  Nouvelles de la commune en bref...

Jobs d’été

Comme chaque année, la commune offre aux jeunes Onésiens qui le souhaitent la possibilité de travailler dans son administration pendant les vacances d’été. Les jeunes gens/filles intéressé–e–s peuvent s’inscrire en se présentant personnellement à la réception de la Mairie (8h30– 11h30 et 13h30–17h, le vendredi 16h30), du 3 janvier au 18 février 2011. Les inscriptions ne seront pas prises en compte par ordre d’arrivée. Les dates des missions varient en fonction des divers services et il est important de lire bien attentivement le formulaire d’inscription. Ces occupations de vacances, d’une durée maximale de deux semaines, sont offertes aux adolescents domiciliés à Onex et âgés de 15 ans révolus à 20 ans. Les postes seront attribués à un seul enfant par famille et ceux qui ont déjà travaillé au sein de notre administration ne pourront pas renouveler l’expérience. Pour tout renseignement, s’adresser à Madame Catherine Martin, Office du personnel, tél. 022 879 59 59 ou c.martin@onex.ch. Le Conseil administratif

Garderie Le Bocage

Le Bocage diversifie ses activités. Pour les enfants de 3 à 10 ans, dans un cadre idéal et chaleureux – avec petit jardin, animatrices qualifiées, bricolage ou maquillages, château gonflable, jeux – voici les activités proposées les mercredis après-midi, de 15h à 17h :   Ateliers sur différents thèmes (cuisine, poterie, etc.)   Organisation d’anniversaires: bricolages, maquillages, château gonflable, jeux...). Garderie Le Bocage (avec 2 éducatrices diplômées pour encadrer les enfants) - 2, chemin du Bocage, Onex. jeglebocage@belle–cour.ch, tél. 022 793 41 66. Informations et tarifs : Isabelle Courvoisier

Nouveau à Onex: 20 ans - 20 francs

Vous pouvez dès maintenant venir faire votre carte 20 ans-20 francs dans nos bureaux d'Onex, (131, rte de Chancy, du lundi au vendredi de 13h45 à 17h45). Amenez une photo passeport et une pièce d'identité !

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

Achetée une seule fois au prix de 20 francs, cette carte individuelle permet de nombreuses réductions et gratuités dans les divers lieux culturels, musées, théatre, etc. Elle reste valable jusqu’au 21e anniversaire du détenteur.

Bourse cantonale et Prix cantonal du développement durable : lancement du concours 2011

En mai 2011, le Conseil d’Etat décernera, pour la dixième année consécutive, une bourse et un prix cantonaux du développement durable. La première permet la concrétisation d’un projet, tandis que le second récompense une action déjà réalisée. Dotées respectivement d’un montant maximum de CHF 30’000.– et de CHF 10’000.–, ces distinctions visent à soutenir et encourager les initiatives émanant des milieux privés et associatifs favorisant le développement durable. Le concours est ouvert à toute entreprise, personne ou groupement issu des milieux privés ou associatifs, domicilié ou exerçant une activité à Genève ou dans la région frontalière du canton (Ain, Haute–Savoie, district de Nyon). Les projets et réalisations, soumis à un jury composé de membres du conseil du développement durable, doivent contribuer à favoriser la convergence et l’équilibre durable entre efficacité économique, solidarité sociale et responsabilité écologique, pour Genève et sa région. La date limite pour la réception du formulaire d’inscription, accompagné du dossier complet, est fixée au lundi 31 janvier 2011. Le formulaire d’inscription, le règlement du concours, la liste des lauréats des éditions précédentes, ainsi que toutes les informations utiles sont disponibles sur le site Internet www. geneve.ch/agenda21. Pour tout complément d’information : M. Jean–Pierre Tombola, Service cantonal du développement durable, département des affaires régionales, de l’économie et de la santé, tél. : 022 388 19 42 ; télécopieur : 022 388 19 49 ; e–mail : jean–pierre. tombola@etat.ge.ch.


7

Antenne médiation  |  Social  |

Antenne médiation :

un bon moyen de résoudre un conflit ! Votre voisin est bruyant. Vous vivez des tensions avec votre conjoint. Vous ne comprenez plus votre enfant devenu adolescent… L’antenne médiation du Service prévention sociale et promotion santé (SPPS) vous aide, de manière concrète et efficace ! Samuel Perriard, le médiateur professionnel en charge de l’antenne vous rencontrera dans un premier temps pour comprendre la situation et comment vous vivez celle–ci. Vous regarderez ensuite avec lui comment rencontrer l’autre personne avec qui vous êtes en conflit, pour vous mettre autour de la table et trouver ensemble une solution. La médiation est un processus de dialogue dont l’objectif est de trouver un accord qui puisse être vécu au quotidien. Ce service a déjà permis de résoudre bien des soucis à de nombreux Onésiens. Il a permis de trouver des issues en arrangeant des situations conjugales, financières ou techniques. Par exemple, des voisins qui ne se parlaient plus ont pu renouer le dialogue. Une mère qui vivait des tensions permanentes avec sa fille (et réciproquement) a pu trouver un modus vivendi pour communiquer. Un couple a appris à se parler autrement et a mis en place des rencontres pour converser en dehors de la présence des enfants sur des questions éducatives. Un arrangement avec un concierge et une locataire à propos de la chambre à lessive a été signé. Bref, avec de la bonne volonté de chacun, bien des problèmes se résolvent.

Nul doute que les rencontres de médiation se passent dans un cadre neutre et le médiateur garantit la confidentialité et la bienveillance envers les parties. L’écoute est importante, mais elle ne suffit pas. Il faudra négocier, comprendre et chercher des options. Les échanges permettront de reconnaître les intérêts de chacun et de trouver des solutions gagnant–gagnant. Le service est peu onéreux (30 francs / séance) et tient compte de votre situation financière au besoin. Au regard des tensions, des tracas administratifs ou des frais d’avocat évités, ce service est apprécié. C’est surtout votre engagement et votre volonté à résoudre le litige qui vous permettra de trouver une solution satisfaisante. Si vous désirez vous adresser à l’antenne médiation du SPPS, il suffit de téléphoner au 022 879 89 11 et de faire état de votre demande. Le médiateur, Samuel Perriard, vous rappellera pour fixer un rendez–vous à votre convenance au 13, rue des Evaux, où se trouvent les bureaux du SPPS. Vous pouvez aussi passer directement à cette adresse. A noter que Samuel Perriard est spécialisé et vient de rédiger un ouvrage sur la question : « La médiation en pratique, 8 clés pour réussir », aux éditions Jouvence.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


8

|  Sécurité  |  Prévention des chutes

Prévention des chutes En Suisse, les chutes et faux-pas constituent la cause d’accidents la plus fréquente. Dans le seul contexte professionnel, on enregistre près de 55’000 cas par an, auxquels s’ajoutent près de 100’000 autres cas à la maison et durant les loisirs. Les coûts – 950 millions de francs – sont élevés. Derrière la froideur des chiffres se cachent beaucoup de souffrances, d’expériences douloureuses et d’absences onéreuses. La plupart des chutes et faux-pas seraient pourtant faciles à éviter. Causes d’accidents Marcher constitue une activité physique banale et automatique pour la plupart d’entre nous, d’où une tendance à négliger les obstacles potentiels. Les statistiques montrent pourtant que le risque d’accident encouru par le simple fait de marcher est largement sous–estimé et que l’on aurait tort de croire que les chutes et faux-pas constituent un phénomène marginal. Les chutes et faux-pas ont de nombreuses causes : Causes techniques   sols défectueux ou glissants, chaussures inappropriées, glace, neige   absence ou manque d’éclairage   escaliers dépourvus de main courante, etc. Causes organisationnelles   sensibilisation insuffisante aux problèmes des chutes et faux-pas (obstacles non identifiés ou éliminés)   manque d’ordre et de propreté au poste de travail   stress, agitation   tiroirs ouverts et fouillis de câbles   absence de directives claires, etc. (des études révèlent que plus de 60 % des accidents sont dus au manque d’ordre et de propreté ou à des défauts d’infrastructure) Causes individuelles   objets qui traînent   désordre, inattention   téléphoner et écrire des SMS en marchant, etc.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

D’autres facteurs, tels que le manque d’exercice et les troubles de la coordination, de la force et du contrôle musculaire dus à l’âge peuvent accroître le risque de chute. Les chutes et faux-pas représentent un accident sur trois   Par rapport à l’ensemble des accidents enregistrés, les accidents dus aux chutes et faux-pas (travail et loisirs) ont régulièrement augmenté au cours de ces dernières années.   Les 155’000 accidents enregistrés parmi les assurés LAA génèrent des coûts d’un montant de 950 millions de francs par an.   Les accidents dus aux chutes et faux-pas coûtent cher : chaque cas d’accident coûte environ 5’600 francs, soit 1’400 francs de plus que le coût moyen des accidents des personnes assurées LAA. Travail: les chutes et faux-pas représentent un accident professionnel sur quatre   Les quelque 55’000 chutes et faux-pas qui se produisent sur les lieux de travail (accidents professionnels AP) génèrent des coûts de 435 millions de francs par an.   Chaque cas d’accident coûte environ 7’000 francs, soit 2’300 francs de plus que le coût moyen des accidents professionnels (AP). Loisirs: les chutes et faux-pas représentent un accident non–professionnel sur deux   Les quelque 100’000 chutes et faux-pas qui se produisent durant les loisirs (accidents non professionnels ANP, sports et moyens de transport non compris) génèrent des coûts de 513 millions de francs par an.   Chaque cas d’accident coûte environ 4’900 francs, soit 1’400 francs de plus que le coût moyen des accidents non professionnels (ANP). Source : SUVA (www.suva.ch)


9

Opération Doubléco  |  Services industriels  |

Opération Doubléco : prime offerte aux chasseurs d’énergivores ! Aujourd’hui, éco21, le programme d’économie d’électricité de SIG, lance Doubléco. L’objectif de cette action exceptionnelle est d’aider les Genevois à maîtriser leur consommation d’électricité. Les ménages et petites entreprises pourront s’inscrire gratuitement jusqu’au 30 juin 2011. Une prime sera versée aux clients SIG ayant diminué leur consommation. Les premières actions d’éco21 ont déjà favorisé la réalisation de 15 GWh/an d’économie d’électricité, soit l’équivalent de la consommation de 5’000 ménages. Doubléco a pour objectif la participation d’environ 40’000 clients afin de les aider à réduire en moyenne de 10% leur consommation. « Opération Doubléco » est une action à l’échelle du canton qui vise à inciter les particuliers et indépendants à diminuer leur consommation d’électricité par des éco–gestes simples. Pour récompenser cet engagement, une prime basée sur la diminution de la consommation annuelle réalisée sera versée aux clients

énergétiquement économes. Elle viendra en déduction de la facture annuelle. Par exemple, un client qui réduit de 100 francs sa facture d’électricité en un an, recevra une prime de 100 francs. Les économies sont alors doublées : une dépense évitée et une prime gagnée. Doubléco s’inscrit plus largement dans le programme éco21 qui vise à aider les Genevois à consommer moins et mieux l’électricité. En 50 ans, la consommation d’électricité de notre canton a été multipliée par 5. Sur les 18 kWh que chaque Genevois consomme chaque jour, seulement 4 sont produits dans notre canton. SIG investit massivement dans les nouvelles énergies renouvelables et met tout en œuvre pour augmenter son autoproduction afin de répondre à la demande et de maîtriser ses coûts. Toutefois, il convient en parallèle de limiter la croissance de consommation énergétique du canton afin de la stabiliser. Depuis 2 ans, éco21 a permis d’économiser une quinzaine de GWh/an, soit l’équivalent

de la consommation de 5’000 ménages! L’objectif pour 2013 : atteindre les 150 GWh/an d’économie. Pour y parvenir, plusieurs actions sont prévues tant pour les ménages (Doubléco) que pour les secteurs de l’immobilier et des entreprises. Pour les collectivités publiques, des opérations sont également mises en place. Aujourd’hui débute notamment une action en partenariat avec Vernier dans le quartier dit de « Mouille–Galand ». Environ 500 ménages bénéficieront de conseils individuels, de prix réduits sur l’électroménager efficace et de matériel (ampoules, multiprises, …). Doubléco est une démarche unique tant dans sa philosophie que dans les moyens mis en œuvre pour les atteindre. Cette action s’inscrit plus largement dans le cadre d’éco21, un programme de SIG qui vise à contribuer à la stabilisation de la consommation genevoise d’électricité, sans sacrifier confort ni compétitivité. Eco21, Services Industriels de Genève

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


|  Economie  |  Budget 2011

10

Budget 2011 Philippe Rochat, Conseiller administratif délégué aux finances

Pour la quatrième année consécutive, j’ai le plaisir de présenter un budget 2011 positif pour la Ville d’Onex. Grâce à la nouvelle péréquation qui nous apporte une manne importante, et à une augmentation des revenus des impôts, prévue par le Conseil d’Etat, nous pouvons enfin établir un budget permettant de nouvelles prestations, dont la mise en place du contrat–cadre pour les familles d’accueil, l’amélioration pour les jeunes d’Onex Solidaire et la création d’un certain nombre de nouveaux postes qui étaient repoussés depuis plusieurs années. Nouvel aménagement pour les accueillantes familiales En ce qui concerne la coordination des familles d’accueil, il s’agit d’appliquer le contrat–cadre en conformité avec la nouvelle loi que le Grand Conseil va voter. Dès le 1er janvier 2011, les familles d’accueil seront soumises à impôt et bénéficieront d’assurances sociales. Ainsi, beaucoup de communes appliquent déjà ou appliqueront tout prochainement ce contrat–cadre. Onex–Familles le fera fonctionner pour notre commune, mais également pour Confignon et Petit–Lancy. Les familles d’accueil seront payées par le service, ce qui représente une grosse partie de l’augmentation du budget,

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

mais qui n’est pas à comptabiliser en termes de nouveaux postes. Les parents, au lieu de rétribuer directement les familles d’accueil, vont payer la commune, et en fonction de leurs revenus. Il s’agit là du même système que pour les crèches : les parents qui ont peu de revenus paieront moins, ceux qui ont plus de revenus paieront plus. Au niveau des charges pour la commune, cela représente un poste à 60 % de secrétaire–comptable, pour la facturation, ainsi que le différentiel entre les salaires versés aux familles d’accueil et la participation des parents, c’est–à–dire environ 500’000 francs. Les recettes Les recettes augmentent de 3,3 millions de francs. Cela provient principalement des impôts aux personnes physiques, qui augmentent de près de 2 millions de francs (+9,65 %). Par contre, l’impôt aux personnes morales diminue de 30 %, ce qui est peut–être encore dû aux effets de la crise. La péréquation sur le fonds des personnes morales diminue donc aussi de 10 %. Le reste de l’augmentation des recettes vient de la participation des parents aux familles d’accueil.


11

Péréquation intercommunale 13’682’000 francs nous sont accordés par les autres communes, ce qui représente 30 % de nos recettes. En ce qui concerne la répartition des charges, l’administration, qui regroupe une grande partie des salaires, représente le paquet le plus important. Par ailleurs, il est intéressant de relever le fait que la prévoyance sociale, qui inclut les crèches, représente la plus grosse partie des dépenses de la commune. Evolution des revenus Pour l’année 2011, on prévoit une hausse de l’ordre d’un million de francs sur l’impôt des personnes physiques. Une autre hausse provient de l’introduction de la nouvelle péréquation intercommunale. Les autres types de revenus varient relativement peu, si ce n’est les revenus divers provenant de la participation des autres communes qui vont bénéficier des prestations d’Onex–Familles. Evolution des dépenses Les dépenses augmentent d’un peu plus de 3 millions de francs. A 30’000 francs près, cette augmentation correspond à l’augmentation des charges de personnel, dont celles liées aux familles d’accueil, qui vont être rémunérées 5 francs nets par heure et par enfant. Ce qui ne peut être considéré faisant partie de la masse salariale du personnel de la commune. A part l’augmentation liée au personnel, le reste du budget reste équivalent à celui de 2010. Nouveaux postes Voici le détail des 5,09 nouveaux postes :   Un poste de secrétaire général adjoint, qui fait cruellement défaut. Je vous rappelle que pratiquement toutes les communes, même les plus petites, ont un secrétaire général adjoint.

Budget 2011  |  Economie  |

  1,6 poste pour la location des salles et 0,5 poste de technicien pour les Spectacles Onésiens, après le départ du responsable technique de la salle communale et le regroupement des locations, y compris celles du Manège, au sein du même service.   Un demi–poste de concierge est prévu aux Racettes. C’est un poste qui manque depuis de nombreuses années.   Pour le SJAC est prévu un trois–quarts de poste d’éducateur, qui correspond à la titularisation d’un poste d’auxiliaire.   Le poste à 60% pour Onex–Familles, mentionné plus haut.   Deux patrouilleuses scolaires, ce qui représente en tout 0,14 poste (une patrouilleuse scolaire est employée à 7%). Bases de calcul Pour donner quelques éléments–clés, nous avons pris, comme l’année dernière, les dernières estimations fiscales du canton, qui datent du mois d’août 2010. Pour le fonds de péréquation également, le canton nous a communiqué le montant de 7,23 millions. Si on regarde l’évolution des résultats par rapport aux prévisions – à part les années 1995 et 1998 et 2003 – nous avons toujours eu des bonis à Onex. Nous pouvons donc nous montrer relativement confiants. On peut toujours s’attendre à mieux, mais on ne va en tout cas pas prévoir plus que ce que le canton nous dit. Répartition des charges Les charges de personnel représentent 43 % des dépenses de la commune. Les biens, services et marchandises, les entretiens de bâtiments, etc. se montent à 19 %, les amortissements à 10 %. En conclusion Nous avons donc là un budget équilibré et légèrement bénéficiaire. Philippe Rochat, Conseiller administratif délégué aux finances

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


12

|  Dossier  |  Renouvellement du label « Cité de l’énergie »

Renouvellement du label «Cité de l’énergie» Zoom sur les bâtiments 

La Ville d’Onex est propriétaire d’une trentaine de bâtiments. La plupart est située dans la Cité et datent des années 60 ou 70, ce qui explique leur performance énergétique moyenne. Les étapes :   Un audit préliminaire de sept bâtiments (les écoles du Bosson, des Racettes, des Tattes, la mairie et son annexe, la Maison Rochette, les vestiaires du stade municipal ainsi que la salle communale, l’école d’Onex–Village et la salle Hermès–Braillard), effectué par un mandataire externe, a eu lieu afin d’identifier les interventions et les mesures d’assainissement nécessaires.   Un processus d’analyse approfondie sur quatre de ces bâtiments (les écoles du Bosson, des Tattes, des Racettes ainsi que la mairie et son annexe) a pour but de chiffrer les mesures qui permettraient d'atteindre une consommation d'énergie correspondant au standard Minergie. La Maison Onésienne a déjà été rénovée selon ce standard. Le rythme d’assainissement dépendra des ressources financières.

Promotion de la mobilité douce

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

  La priorité est de diminuer les besoins en énergie. Puis, les énergies renouvelables seront privilégiées, afin qu’Onex devienne une société à 2'000 Watts d’ici 2050. Cet objectif nécessite la division par trois de la consommation, les trois– quarts de celle subsistante devant être assurés par des énergies renouvelables.   L’engagement a été pris d’installer des panneaux solaires photovoltaïques sur les toits de bâtiments, en fonction de leur rénovation, parmi lesquels la Maison Onésienne sur laquelle 400 m2 sont en production depuis un mois.   Depuis le début de cette année, des mesures d’optimisation et de réglages sont prises, avec notamment un spécialiste chargé des réglages du chauffage dans le but de diminuer la consommation d’énergie de chauffage et électrique. Anne Buloz

Départ du réseau CADIOM aux Cheneviers


13

Renouvellement du label « Cité de l’énergie »  |  Dossier  |

Construction de l'installation solaire aux Evaux

Agenda 21 : le label « Cité de l’énergie » réattribué à la Ville d’Onex Qu’est–ce que le label « Cité de l’Energie » ? Le label « Cité de l’énergie » est une distinction pour les communes qui mènent une politique proactive en matière d’énergie. Il est décerné par la commission indépendante de l’Association « Cité de l’énergie ». Six domaines sont évalués :   L’aménagement du territoire et les constructions des privés   Les bâtiments communaux et les installations   L’assainissement, la gestion des déchets et des eaux   La mobilité   L’organisation interne   La communication La Ville d’Onex a adhéré à l’Association « Cité de l’énergie » en 2002. Elle a passé un premier audit en 2005, qui lui a permis d'obtenir le label en 2006. La procédure nécessitant un nouvel audit tous les quatre ans, Onex a été réauditée en 2009 et a reçu son diplôme pour la période 2010–2014, le 26 octobre 2010 à Berne.

René Longet : « la vision de la Ville d’Onex est cohérente, mais nous pourrions faire encore mieux » Propos recueillis par Anne Buloz En quoi est–ce important de s’engager pour une politique énergétique plus durable ? L’énergie est une ressource essentielle. La problématique de l’énergie est l’un des volets les plus importants de la démarche du développement durable, dont l’objectif est qu’il y ait sur la Terre une gestion des ressources telle que tout le monde puisse en profiter. Nous avons aujourd’hui une vie basée sur le pétrole, que ce soit pour nous déplacer ou nous chauffer. Or, cette énergie fossile pollue, n’est pas renouvelable et nous rend dépendants d’importations ! De plus, les deux–tiers de l’énergie que nous utilisons sont gaspillés en pure perte à cause des mauvais rendements, de la mauvaise isolation de nos bâtiments et de notre mobilité énergivore. Plus vite on pourra se passer du pétrole, mieux ce sera. Comment s’est passé cet audit, qui a permis à la Ville d’Onex de conserver le label « Cité de l’énergie » pour quatre ans ? Onex a obtenu 63 points sur 100. C’est mieux que les 56 points que nous avions eus lors du premier audit, mais ce n’est pas si bon que cela. Certes, le chemin est difficile ; mais il y a encore à faire pour atteindre les 75 points et recevoir le label Gold, comme Vernier et la Ville de Genève.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


14

© P. Schwander

© P. Schwander

|  Dossier  |  Renouvellement du label « Cité de l’énergie »

Pose du premier panneau photovoltaïque au Centre intercommunal de la Voirie

Le label « Cité de l’énergie » a été remis à René Longet

Quels sont les points forts d’Onex ? Onex est largement reconnu pour de nombreux engagements concrets (alimentation, aide au développement, politique d’achats etc.) et son approche à visée systématique. Nous avons choisi de n’occulter aucun des six domaines pour avoir une vision cohérente. Nos points forts sont notamment le réseau de chauffage à distance Cadiom, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur le toit de l’école du Bosson, de deux abribus, de la Maison Onésienne et du Centre intercommunal de voirie, ainsi que les efforts entrepris dans le domaine de la sensibilisation du public, notamment via Canal Onex. Quelles sont les autres actions concrètes dont Onex peut se montrer fière ? Notre gestion innovante des déchets nous vaut des points. Les actions sont bien avancées et 46 éco–points enterrés sont planifiés dans la Cité pour remplacer les containers brinquebalants et au contenu qui déborde. Nous avons également été partie prenante du retour du tram à Onex et sommes en contact étroit avec les TPG pour défendre de bonnes prestations pour nos habitants. Nous favorisons les places pour les véhicules Mobility et soutenons Caddie Service. Et vos points faibles ? Le reproche majeur qui nous a été fait est que nous n’avons pas de traçabilité suffisante sur la mise en œuvre des engagements et leur évolution d’année en année. Nous avons donc lancé, cet automne, un audit interne qui permettra de voir année après année l’évolution de la situation service par service. Par ailleurs, nous avons intégré début 2010 l’approche développement durable et l’approche énergie, auparavant suivies par deux services différents. C’est désormais la même personne qui est déléguée à l’énergie et à l’Agenda 21 communal, ce qui permet d’importantes synergies. Et pour la suite ? Quelles sont les actions prévues d’ici 2014 ? Tout ne peut pas se réaliser à la même vitesse, pour des raisons financières et de capacité administrative et aussi parce que le temps doit être accordé à une appropriation large des enjeux. Les plans de mobilité douce, pour sécuriser les déplacements à

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

Bertrand Piccard a donné le coup d’envoi de cette journée dédiée à l’énergie

vélo et à pied dans la commune et modérer le trafic dans la cité, sont prêts et seront progressivement mis en application. Nous allons également avoir une communication plus systématique, notamment en direction des écoliers et de notre propre personnel, à l’interne. Peu à peu, les programmes d’assainissement des bâtiments prendront corps. Il faut faire comprendre les liens entre les approches comme la gestion des déchets, l’organisation de la mobilité, les choix alimentaires, Onex a été Ville du Goût 2010, et les enjeux énergétiques. Quelles mesures ont été prises au sein de l’administration communale ? Nous avons défini une politique d’achats favorisant les produits répondant aux critères du développement durable, incluant le commerce équitable. Nous avons acheté des vélos, dont certains électriques, pour faciliter les déplacements entre les sites de l’administration. Par ailleurs, le personnel qui se rend au travail avec un moyen de mobilité douce reçoit une indemnité forfaitaire de 100 francs par an. Enfin, une directive pour les véhicules communaux prévoit l’achat de véhicules classe A ou B. La police municipale a été dotée d’un véhicule hybride et la voirie d’un engin électrique. Quels sont les autres projets à l’interne ? Nous allons organiser, avec la commission du personnel, une visite d’installation au moins une fois par an afin de sensibiliser les employés. La première aura lieu début 2011 et permettra de visiter le chauffage au bois de l’école de Belle–Cour, les installations photovoltaïques de l’école du Bosson et les panneaux solaires photo thermiques sur le vestiaire des Evaux. En 2011, nous testerons une balayeuse à hydrogène (nouveau mode de propulsion) qui va être mise au service de la Voirie par l'Ecole polytechnique de Zürich. Vous vous êtes engagés à compenser vos émissions résiduelles de CO2, de quoi s’agit–t–il ? La proposition consiste à compenser les émissions de CO2 qui subsisteront lorsque nous aurons fait toutes les économies possibles, en soutenant des d’assainissements énergétiques dans une autre région du monde. Car le CO2 est mondialisé ! Ce que l’on peut économiser n’importe où sur Terre entre positivement dans le bilan CO2 de toute la Planète. Penser globalement, agir localement.


15

Parkings à Onex  |  Sécurité  |

Politique du stationnement en Ville d'Onex La politique fédérale en matière de stationnement public vise notamment à préserver la qualité de l'environnement, la santé de la population (bruit, air, énergies fossiles, climat), la vitalité économique du pays et l'équité sociale. Une récente étude sur le stationnement a démontré que l'ensemble du territoire communal est pourvu de places de stationnement en suffisance pour permettre aux habitants de stationner leurs véhicules. Mais, les parkings onésiens sont très occupés, de jour comme de nuit, par des voitures de pendulaires et de nombreux « véhicules tampons » étrangers à Onex. Ce qui diminue fortement les possibilités de stationnement pour les usagers de la commune, habitants et acteurs économiques. La situation devrait encore s'aggraver ces prochains mois, avec l’introduction des zones bleues à macarons sur le territoire de Lancy, ce qui tendra à repousser les véhicules vers Onex; avec également la prochaine mise en service du tram, qui incitera les pendulaires à venir stationner à Onex pour se rendre en Ville en tram. De fait, les autorités onésiennes ont adopté une politique de stationnement adaptée

aux conditions particulières de notre commune, avec introduction de zones bleues à macaron et mise à disposition de cartes de stationnement. Cette politique s'inscrit en partie dans les objectifs du plan directeur du stationnement adopté par le Conseil d'Etat genevois. Elle doit permettre aux usagers onésiens de pouvoir garer facilement leurs véhicules à proximité de leur domicile privé ou professionnel. La zone bleue à macaron présente des avantages, mais ne pourra pas résoudre tous les problèmes. Les macarons, délivrés par la fondation des parkings, ne sont pas comptés. Sur 1'200 places de stationnement en zone bleue, 2'000 à 3'000 macarons potentiels pourraient être délivrés. Dans la Cité-Nouvelle il est encore aisé de trouver de la place en journée. Par contre, les habitants éprouvent de grandes difficultés à garer leur véhicule le soir ou la nuit. Dans le Vieux-Village, au contraire, si l'on trouve aisément de la place en soirée, il est très difficile de s'y stationner en journée. L'introduction de la zone bleue à macaron se fera probablement en même temps que la mise en service de la ligne de tram, afin de décourager les pendulaires de transformer les rues onésiennes en P+R.

L'introduction des cartes de stationnement permettra de supprimer les véhicules stationnés en permanence. Cette mesure prévoit la mise en place d'horodateurs sur les parkings et les personnes qui voudront les utiliser paieront une taxe de stationnement. Les habitants, travailleurs et entreprises d'Onex qui n'ont pas de place de parc privée ou ne peuvent en obtenir, pourront bénéficier d'une carte de stationnement à un tarif forfaitaire. Le nombre de cartes délivrées sera inférieur au nombre de places de parking, garantissant ainsi de la place aux détenteurs de cartes. Il faudra s’adresser à la police municipale pour se procurer ces cartes. Une phase test a débuté début décembre, sur les parkings de la piscine et d'Onex-Parc, qui seront donc désormais soumis à la taxe de stationnement. Au terme de cette phase test, les autres parkings municipaux seront mis en service. Le contrôle du stationnement y sera renforcé afin de garantir des places libres aux titulaires d'une carte de stationnement. Renseignements : Maison de la Sécurité (022 879 51 60) et www.onex.ch

Parking des Tattes : 84 places avec un potentiel de 60 cartes de stationnement. Mise en service problable : 2012. Parking de l'école du Gros-Chêne : 40 places avec un potentiel de 30 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2012 Parking rue des Evaux : 79 places avec un potentiel de 60 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2012 Parking Maison Onésienne : 69 places avec un potentiel de 40 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2011 Parking rue du Vieux-Moulin : 95 places avec un potentiel de 80 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2012 Parking place du 150e : 40 places avec un potentiel de 20 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2012 Parking piscine et Onex-Parc : 130 places avec un potentiel de 70 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2010 Parking Salle Communale : 55 places avec un potentiel de 15 cartes de stationnement. Mise en service probable : 2011 Au total, près de 600 places réparties sur 8 parkings. Dans un premier temps, environ 400 cartes de stationnement pourraient être mises à disposition des habitant-e-s, travailleur-euse-s et entreprises d'Onex.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


16

|  Sport  |  Jeunesse natation Onex

Le JNO, club de natation synchronisée d’Onex La natation synchronisée est l’art de raconter une histoire ayant pour décors un univers imaginaire et aquatique. C’est un sport exigeant qui associe la danse, l’acrobatie et la natation.

d’excellents résultats. Même si leur objectif premier est le plaisir de nager ensemble, monter sur le podium est toujours émouvant et gratifiant (tous les résultats se trouvent sur le site du JNO).

Cette discipline demande de la force musculaire, de la souplesse, de la persévérance et un sens artistique développé. Au même titre que les danseuses, les nageuses doivent donner l'illusion de l'absence d'effort, ce qui n'est pas simple car elles effectuent des mouvements très physiques en apnée (70 % du temps se passe sous l’eau). C’est un sport d’équipe avant tout ! Les groupes sont composés de 8 nageuses. Il y a également des duos, des solos et des combinés (10 nageuses). Depuis 1979 la Ville d’Onex abrite, dans l’Ecole d’Onex-Parc, le Jeunesse Natation Onex (JNO). C’est un club de natation synchronisée modeste, mais qui se mesure aux plus grands sans complexe et avec succès.

Bravo donc à toutes nos sirènes qui consacrent plus de 15 heures hebdomadaires à leur sport favori en donnant le meilleur d’ellesmêmes. Bravo aussi à leurs entraîneurs.

Le JNO compte actuellement environ 40 nageuses, âgées de 5 ans à 20 ans. Certaines d’entre elles font partie des équipes nationales : cadres Kids, Jeunesse et Junior. En 2010, 6 d’entre elles ont représenté les couleurs suisses en Slovaquie, en Grèce et aux Etats-Unis. Elles seront 8 pour la saison 2011. En ce qui concerne les prestations du JNO cette année, nos nageuses ont vu à nouveau leurs efforts récompensés par

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

Nous remercions la Ville d’Onex, via le SRD, et les nombreuses personnes qui soutiennent le JNO dont les prestations font honneur à notre commune ! Le mot de la fin revient aux filles : « La synchro est un sport super et magnifique… le JNO est un club qui nous fait progresser et, en plus, il y a une bonne ambiance !… La synchro, c’est égal à du travail, du plaisir et une super équipe ! We love synchro ! » Anna-Belle Piletta Renseignements : Jeunesse Natation Onex (JNO), école d’OnexParc, rue des Bossons 7, 022 792 71 68, Permanence les vendredis de 16h45 à 19h30, ou répondeur). E-mail : jno1213@bluewin.ch, www.jno.ch.


17

Spectacles Onésiens  |  Activités culturelles  |

Spectacles Onésiens Au programme ces prochaines semaines Kalena — Chants et danses d’Ukraine La magie des voix et des danses slaves (spectacle familial et international) Ce formidable chœur mixte de 80 jeunes musiciens et chanteurs en costumes traditionnels interprète des chants d’Ukraine. Des instruments spécifiques du folklore, des danses virevoltantes, des voix aux timbres inégalables, le tout pour une musicalité parfaite interprétée avec passion.

Mercredi 8 décembre, Salle communale, 20h

Prix des places : 42.— ; AVS, AI, chômeurs, Club Tribu, tarif famille, 35.— ; jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, 30.— ; Carte 20 ans/ 20 francs : 20.—.

Marc Perrenoud — Jazz Marc Perrenoud, piano / Cyril Regamey, batterie / Marco Müller, basse. Vernissage du nouvel album de l’un des plus brillants jeunes pianistes suisses. Après « Logo », son précédent album unanimement salué par la critique, ce musicien au touché délicat et virtuose revient en trio avec ses nouvelles compositions. 

Jeudi 20 janvier 2011, Le Manège, 20h30

Prix des places : 15.— ; AVS, AI, chômeurs, Club Tribu, tarif famille, 10.— ; jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, 10.—.

Massimo Rocchi — Humour

(Spectacle Complet)

RocCHipédia c’est un cours d’histoire d’un autre genre : humoriste, maître de la mimique et de l’expression gestuelle, Massimo Rocchi, se joue  des barrières linguistiques, avec finesse et un grand sens de l’observation. Suisse depuis peu, il a étudié à fond sa nouvelle patrie et s’est plongé dans les particularités helvétiques… Il nous parle de la formation des Alpes, des anciens Confédérés et de leur rôle de premiers « gardes du corps » d’Europe. Sans avoir fumé l’herbe de nos prairies, Massimo sait ce que contenaient les coupes de Calvin et de Zwingli, et il explique pourquoi certains conseillers fédéraux sont nés 500 ans trop tard… Après ce spectacle, vous ne verrez plus jamais la Suisse du même œil... Hilarant!

Jeudi 27 janvier 2011, Salle communale, 20h30

Prix des places : 42.— ; AVS, AI, chômeurs, Club Tribu, tarif famille, 35.— ; jeunes de moins de 20 ans, étudiants et apprentis jusqu’à 30 ans, 30.— ; Carte 20 ans/ 20 francs : 20.—.

Renseignements : 022 879 59 99 l’après-midi / www.spectaclesonesiens.ch Chéquiers culturels acceptés Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


18

|  Vie pratique  |  Noël aux balcons

L’esprit de Noël souffle sur les balcons Bientôt Noël. Boules rouges et guirlandes dorées vont illuminer la maison d’un air de fête. Et si vous donniez aussi à vos fenêtres un joyeux éclat festif ? Les plantes décoratives ne manquent pas pour transformer vos terrasses ou fenêtres en jardins de fête... La gamme de plantes décoratives en automne et en hiver s’est considérablement enrichie ces dernières années : fleurs d’hiver aux couleurs vives, baies aux airs de bonbons colorés,  feuillages remarquables. Que vous disposiez d’une terrasse, d’un balcon ou d’un simple rebord de fenêtre, profitez de ce petit (voire mini) espace jardin pour l’habiller de vert et de couleur. Vous pourrez même l’admirer en restant bien au chaud. Dès les premiers jours de décembre, mettez en scène vos jardins de fenêtre, vous en profiterez tout l’hiver. Les plantes peuvent être plantées en petite vasque, grand bac, suspension ou simple jardinière, mais aussi directement en pleine terre si vous disposez d’un jardin. Pour les jardiniers très pressés, il existe aussi des coupes ou balconnières « prêtes à poser ». Cette année, l’hiver sera coloré ! Des fleurs, des baies et des feuillages Les végétaux utilisés en cette saison sont des espèces persistantes dont le feuillage montre un aspect particulièrement décoratif et qui, pour la plupart, résistent bien aux intempéries. On trouve aussi quelques espèces à fleurs. Le point fort du développement de ces décors d’hiver pour le balcon et la terrasse est aussi d’éveiller l’intérêt du public vers des végétaux à feuillage et lui faire prendre conscience que la beauté d’un jardin n’est pas l’apanage des seules plantes fleuries.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

Pour l’utilisation dans les jardinières d’hiver, il faut privilégier des espèces compactes. Elles présentent un intérêt particulier en cette saison. Vous trouverez facilement un choix de plantes très décoratives en jardinerie. Laissez votre imagination vous guider pour composer les plus belles associations : plantes à feuillage décoratif, arbustes à feuillage persistant, conifères nains. Règles d’or pour balconnières d’hiver Une jardinière d’hiver doit paraître opulente et généreusement plantée. Il est recommandé d’installer trois plantes dans une coupe de 25 cm, cinq dans une jardinière de 50 cm, huit dans une jardinière de 80 cm. Ne jamais oublier le drainage au fond du bac : un lit de 3 cm de gravillons ou de billes d’argile est idéal. Il faut considérer cette plantation comme un jardin à part entière, et composer le décor en mélangeant des plantes d’aspect différent. Occuper tout l’espace et utiliser toujours une plante érigée à côté d’espèces plus basses. La composition sera plus rythmée si on utilise différentes couleurs et textures de feuillage. Il ne faut pas oublier les plantes retombantes pour dissimuler en partie le bac. Les proportions du contenant doivent être équilibrées par rapport au volume des plantes choisies, mais un grand pot est toujours préférable, car la terre s’y dessèche moins vite. Ne pas hésiter à marier et à utiliser différents types de contenants (formes et matériaux). Le terreau utilisé doit être souple et riche, composé de plusieurs matières premières et qui ne se compacte pas lorsqu’on le presse au creux de la main.


19

Alimentation d’hiver  |  Vie pratique  |

L’hiver est une saison propice à divers petits plaisirs.

Un ouvrage «de saison» aux éditions Jouvence par René Longet

Alimentation d’hiver : les bonnes stratégies anti–froid Doux, froid, très froid, plutôt humide ? Quelle météo nous réservera l’hiver ? Quoi qu’il en soit, soyons parés pour aborder en pleine forme les premiers frimas ! Notre première arme, c’est la qualité de notre alimentation ! Les potages, aussi réchauffants que reconstituants ! Une soupe, ça fait toujours du bien et ce n’est pas compliqué ! Quelques légumes de saison (poireaux, carottes, céleri) sous la main ? Hop, plongeons–les dans l’eau bouillante parfumée d’un bouillon cube de volaille, ajoutez de l’ail… patientons le temps de la cuisson, mixons et le tour est joué. Un bon conseil pour varier les plaisirs : faire une soupe relativement compacte, dont on pourra congeler l’excédent. Il suffira ensuite de la rallonger au gré de ses envies avec eau, crème fraîche, lardons, mini–pâtes à potage, épices… Gratins à gogo : pour les petits et les grands ! Les gratins d’hiver sont une aubaine pour faire apprécier les légumes aux enfants ! Napper de béchamel choux–fleurs, brocolis ou poireaux, on fait gratiner… et c’est gagné ! Quelques autres suggestions pour régaler toute la famille : endives au jambon, pommes de terre au lard, potiron et muscade… Variante plus légère que la classique béchamel : délayer 2 bonnes cuillères à soupe de Maïzena dans 1/2 litre de lait, puis faites épaissir à feu moyen en remuant au fouet. Ajouter une poignée de fromage râpé, du sel, du poivre ou de la muscade selon son goût ! Vitamine D : le petit déficit d’hiver à combler La vitamine D, aussi dénommée « calciférol » (qui porte le calcium) contribue à optimiser l’absorption du calcium, essentiel pour la santé des os et des dents. Principalement d’origine animale (huiles de foie de poisson, poisson gras, jaune d’œuf, produits laitiers), la vitamine D est aussi directement synthétisée par la peau, sous l’effet des rayons solaires.

Ce bienfaisant soleil fait souvent défaut en hiver, d’où la nécessité de renforcer les apports de vitamine D au travers de l’alimentation et de compléments alimentaires. Stimuler ses défenses naturelles ! Parce qu’ils stimulent les défenses immunitaires, certains aliments vous rendent plus forts face aux petits maux d’hiver. Ainsi, un apport accru en oligo–éléments et minéraux, tels que le magnésium et le manganèse, est recommandé pour combattre les infections des voies respiratoires. Miser sur les amandes, les noisettes, les légumes secs et céréales complètes. La vitamine C, largement présente dans les agrumes et surtout dans le kiwi, apporte aussi le bon coup de tonus qui aide à combattre rhumes, bronchites, toux… Parmi les compléments alimentaires, la propolis est considérée comme  l’antibiotique naturel de l’hiver. Riche en nutriments précieux, cette substance résineuse récoltée par les abeilles éloigne les risques d’infection. Chocolat chaud et petits bonheurs d’hiver L’hiver est une saison propice à divers petits plaisirs. Quelques suggestions :   Au retour d’une balade revigorante, un bon vrai chocolat chaud confectionné avec du chocolat à cuire que vous ferez fondre dans du lait.   Faire griller des châtaignes au feu de bois… Ne pas oublier de les entailler d’un côté pour éviter qu’elles explosent et pour les éplucher plus facilement !   Les crêpes permettent de passer un bon moment aux enfants. La recette est simple : 2 œufs pour un verre de lait + un verre de farine + une pincée de sel + une bonne cuillère à soupe d’huile. Bon appétit !

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


|  Aînés  |  Anniversaires

20

Bojidar PAVLOVIC a fêté ses 100 ans, le 8 octobre 2010 , en compagnie de sa famille et de Carole–Anne KAST

Marie–Thérèse et Bernard ANGELOZ ont fêté leurs 50 ans de mariage , le 18 octobre 2010, en compagnie de leurs deux filles, de leur petit fils, d'une amie et de Philippe ROCHAT

Odette et Serge BLANCHE ont fêté leurs 50 ans de mariage, le 2 novembre, en compagnie de Philippe ROCHAT

Amorino SCOLARI a fêté ses 90 ans, le 8 novembre , en compagnie de René LONGET

Marie–Claire et Antoine GACHET ont fêté leurs 50 ans de mariage , le 9 novembre, en compagnie de Carole–Anne KAST

Paulette et Horst SOLTERER ont fêté leurs 50 ans de mariage, le 12 novembre, en compagnie de Carole–Anne KAST

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


21

Parti Socialiste  |  Union Libérale-Radicale  |  Politique  |

Parti Socialiste Enfin une bonne nouvelle pour les jeunes chômeurs onésiens Dans le cadre du budget 2010, nous avions dû reporter un projet important d’aide aux jeunes chômeurs à cause d’une baisse d’impôts. Mais grâce à une motion socialiste votée en début d’année qui a mis ce projet au premier plan des priorités communales, et à une amélioration des finances, il pourra démarrer dès 2011. Nous nous en réjouissons car les jeunes chômeurs onésiens ont été pénalisés par deux décisions prises récemment en votation.   D’abord, en septembre 2009 le peuple genevois a accepté la baisse d’impôts qui a conduit au report de ce projet d’Onex Solidaire. Mais cette baisse ne profitait pas aux jeunes chômeurs, puisqu’ils ne paient pas beaucoup d’impôts.  

Ensuite, en septembre 2010 le peuple suisse a accepté une nouvelle loi sur le chômage qui est particulièrement défavorable aux jeunes.   C’est pourquoi il était particulièrement important de pouvoir les aider à trouver un emploi rapidement. Car il est très difficile de convaincre un employeur potentiel tant qu’on n’a pas pu faire ses preuves en ayant une première expérience professionnelle. Nous sommes donc soulagés que la commune puisse contribuer à cela dès maintenant.

Ivan Schmidt Conseiller municipal

Union Libérale-Radicale Les accueillantes familiales répondent à un réel besoin De tout temps, la droite  humaniste libérale onésienne a soutenu les prestations sociales répondant aux besoins de la population. Ainsi, depuis plus de 40 ans, des personnalités onésiennes libérales se sont engagées dans ce sens. Madame Monique Bauer– Lagier a créé les cuisines scolaires et la crèche Rondin Picotin, Monsieur Pierre Wellhauser, avec quelques autres, a fondé le FC Onex, la présidence de l’association des cuisines scolaires est aujourd’hui assurée par une libérale, Madame Gabrielle Keller. C’est dans la poursuite de cette logique que nous soutiendrons la prise en charge par la commune de la coordination des relations entre les familles d’accueil et les parents. Les mamans de jour ne sont pas une concurrence aux crèches, mais une alternative de qualité, socialement et économiquement intéressante. Actuellement, Onex compte

90 mamans de jour qui accueillent plus de 200 enfants. Cette nouvelle gestion permettra d’une part aux accueillantes familiales de bénéficier d’un statut non précaire ainsi que d’une couverture sociale et d’autre part aux parents de payer la redevance de garde – comme c’est la cas pour les crèches – en fonction de leur capacité économique, ce qui nous paraît équitable. Le coût annuel pour la commune de cette nouvelle prestation est de l’ordre de 300’000 francs. Ce montant couvre les frais administratifs et le différentiel entre le montant versé par la commune aux mamans de jour et celui qui sera facturé aux parents en fonction de leurs revenus. Le refus de ce projet aurait à terme pour

conséquence la réalisation d’une crèche supplémentaire, soit plus de 1 million d’investissement et 1 million pour le fonctionnement chaque année. Le groupe Union Libérale–Radicale a soutenu cette nouvelle dépense dans le cadre du budget 2011. Il veillera cependant à ce que ce que la gestion administrative de la coordination des familles d’accueil reste souple et efficiente. Les mamans de jour doivent conserver leur liberté de contracter et ne pas devenir des fonctionnaires communaux.

François Mumenthaler Conseiller municipal

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


|  Politique  |  Mouvement Citoyens Genevois  |  Parti Démocrate Chrétien

22

Mouvement Citoyens Genevois MOUVEMENT CITOYENS GENEVOIS

La liberté à la mode socialiste… Lors de la dernière séance du conseil municipal, lors des questions du conseil municipal au conseil administratif, M. Vuagnat Conseiller municipal MCG à posé une question au conseil administratif. Suite à un différent sur la réponse apportée par le conseil administratif M. Vuagnat a choisi de quitter la salle, Mme Kast à elle continué à répondre aux conseillers municipaux présents donnant les explications nécessaires, puis M. Longet à continué à lancer des piques concernant M. Vuagnat et sa famille les qualifiants d’intégristes religieux soit disant que ceux–ci fréquentent la paroisse de St–François–de–Sales, ceci est une atteinte a une liberté fondamentale M. Longet.

La liberté de religion. Peut–être même que certains de ces intégristes comme vous les appelez, ont voté pour vous lors des élections passées. En outre qui êtes vous pour porter des accusations sur une personne absente ? Malgré plusieurs remarques de conseillers municipaux, vous enjoignant d’arrêter vous avez choisi de continuer, ceci M. Longet est inexcusable de la part d’un magistrat chevronné comme vous. Eric Oulevey Président de la section onésienne du MCG Conseiller municipal

Parti Démocrate Chrétien

Budget 2010 Les comptes 2009 de notre commune se sont soldés avec un bénéfice d’environ Fr. 2 000 000.–. Nous le devons en partie à l’excellente gestion de notre Conseiller administratif, M. Philippe ROCHAT, qui démontre, si cela est encore nécessaire qu’il sait maîtriser les finances communales avec professionnalisme et rigueur.

qui font un très grand travail en s’occupant d’enfants ne trouvant pas de place en crèche. Elles seront soumises dès 2011 à un nouveau contrat cadre. Celui–ci sera géré par Onex famille qui le fera également pour Confignon et le Petit–Lancy. Les familles d’accueil seront soumises à l’impôt et aux charges sociales qui en découlent.

Pour 2011, le budget laisse apparaître une augmentation des recettes de Fr. 3  000  000.–. Nous le devons à l’amélioration de la nouvelle péréquation financière mise en place ces dernières années et à une augmentation des revenus des impôts. Cette manne pour notre commune nous permettra d’assumer de nouvelles prestations telles que les mamans de jour

Une amélioration financière pour Onex– solidaire pour mieux aider les jeunes en recherche d’emploi. Ces actions sont dans les lignes de notre parti et nous estimons que cela est nécessaire. Dans le cadre de ce budget, nous avons proposé d’améliorer l’embellissement de la Cité–Nouvelle à Noël.

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010

Pour la sécurité des enfants qui vont à l’école, deux nouvelles patrouilleuses scolaires entreront en service en 2011. Le budget, c’est le moment politique le plus important pour un Conseil municipal car c’est grâce au budget voté que toutes nos institutions peuvent fonctionner, social, sécurité, école, administration.

Pierre-Jean Bosson Conseiller municipal


23

Les Verts  |  Politique  |

les verts Oui à des futurs transports en commun forts, mais le prix doit être adapté aux prestations ! Lors du Conseil municipal d’octobre, les socialistes et les Verts d’Onex ont déposé un projet de résolution urgente contre l’augmentation du tarif des Transports Publics Genevois qui devait prendre effet dès le mois de décembre 2010. Notre résolution demande au Conseil administratif d’intervenir auprès du Grand Conseil et du Conseil d’Etat pour annuler la hausse prévue et de combler le manque à gagner par d’autres financements. Si nous comprenons que des nouvelles prestations (nouvelles lignes de tram, augmentation des fréquences, etc.) nécessitent un budget de fonctionnement toujours plus important, nous estimons que le moment

et le montant de la hausse des tarifs sont tout à fait inappropriés  : Pourquoi le moment ? Les habitants d’Onex subissent actuellement et depuis plus de quatre ans, les nuisances liées au rattrapage du développement d’infrastructures de transports publics. Souvenons–nous que nous accusons un retard de plus de 30 ans sur la plupart des autres villes de suisse et européennes en la matière. Ces travaux sont non seulement nécessaires, mais vitaux si nous ne voulons pas étouffer en ville à l’avenir.

Pourquoi le montant ? Passer de frs 3.– à frs 3.50, ce n’est pas négligeable ! Même si en le comparant aux tarifs pratiqués dans d’autres villes, il ne semble pas excessif, il faut bien reconnaître que nos prestations en termes de vitesses de déplacement, de fréquences, etc. sont en deçà de ce que ces autres villes peuvent offrir. Les Verts Onex

Onex Magazine  |  n°27  |  Décembre 2010


|  Agenda  |  Décembre 2010 - Février 2011 Date

Catégorie

Evénement

Lieu

Horaires

Renseignements

2 décembre

Culture

Ciné-Club: Vertigo - Sueurs froides

Aula du Collège de Saussure

20h

Culture & Rencontre 022 388 43 93 (70)

3 décembre

Fête

Noël de l’Ondine genevoise

Salle communale

18h30-22h30

Mme Monique Von Rohr / 022 320 05 07

3 décembre

Animation réservée aux moins de 18 ans

Disco: DJ’s Speed-Blackstyle

Café Communautaire (Astr’Onex)

18h-22h

Service Jeunesse et Action Communautaire 022 879 80 20

4 décembre

Fête

Concours de salsa cubaine et soirée salsa (entrée libre de 17h à 19h)

Salle communale

Dès 17h

M. Carlos Cervantes 022 733 83 63

5 décembre

Exposition

Vente d’artisanat bolivien

Salle communale

14h-17h

Mme Véronique Özazman (association Voix libres) / 022 794 13 64 et 022 793 20 20

7 décembre

Culture

Ciné-Kid: Kung Fu Panda

Aula du Collège de Saussure

16h45

Culture & Rencontre 022 388 43 93 (70)

8 décembre

Spectacles Onésiens

KALENA (chants et danses d’Ukraine)

Salle communale

20h

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

9 décembre

Culture

Ciné-Mondes: Gigante - Géant

Aula du Collège de Saussure

20h

Culture & Rencontre 022 388 43 93 (70)

10 décembre

Fête

L’Escalade: soirée multiculturelle Café Communautaire (Astr’Onex)

Place du 150e

18h

Service Jeunesse et Action Communautaire 022 879 80 20

Dès 19h30

10 décembre

Fête

Soirée albanaise

Salle communale

20h30-02h

Mme Marielle Torrens 022 792 56 40

12 décembre

Fête

Arbre de Noël de Pro Ticino

Salle communale

14 décembre

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis 022 879 59 59

15 décembre

Fête

Noël des enfants

Ecole FrançoisChavaz

14h-17h

Service Jeunesse et Action Communautaire 022 879 80 20

20 décembre

Fête

Noël de la crèche du foyer Arabelle

Salle communale

Soirée

Mmes Sylviane Baudet et Françoise Huttenmoser / 022 792 70 84

21 décembre

Ecoles

Noël des cuisines scolaires

Salle communale

11h30-13h30

Mme Gabrielle Keller 022 792 00 36

21 décembre

Culture

Ciné-Kid: Nanny McPhee

Aula du Collège de Saussure

16h45

Culture & Rencontre 022 388 43 93 (70)

21 janvier 2011

Spectacles Onésiens

MARC PERRENOUD (jazz)

Le Manège

20h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

23 et 26 janvier

RécrésSpectacles

CLOWN OLIVE (dès 4 ans, 45 minutes)

Le Manège

14h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

24 janvier

Solidarité

Don du sang

Salle communale

13h30-19h30

dds@samaritains-onex.ch / 078 928 24 99

27 janvier

Spectacles Onésiens

MASSIMO ROCCHI (humour)

Salle communale

20h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

29 janvier

Culture

Tournoi national de Scrabble

Salle communale

4 février

Animation tout public

Karaoké

Café Communautaire

19h

Service Jeunesse et Action Communautaire 022 879 80 20

5 février

Fête

Sabor latino

Salle communale

Dès 17h

M. Carlos Cervantes / 022 733 83 63

8 février

Spectacles Onésiens

PIAZZOLLA - QUATRE SAISONS DE TANGO (musique et danse)

Salle communale

20h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

8 février

Politique

Conseil municipal

Salle du Conseil municipal

19h

Mme Jeannette Sanchis 022 879 59 59

10 février

Spectacles Onésiens

CIE MEMBROS (danse Hip-hop)

Salle communale

20h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

12 février

Fête

Repas du SRD Galaica

Salle communale

19h-02h

M. Augustin Canedo / 079 625 20 44

16 février

RécrésSpectacles

SAUTECROCHE «Boxes» (chanson — dès 5 ans))

Salle communale

14h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

17 et 18 février

Spectacles Onésiens

JEAN BART (chanson)

Le Manège

20h30

022 879 59 99 www.spectaclesonesiens.ch

18 février

Animation réservée aux moins de 18 ans

Disco: DJ’s Speed-Blackstyle

Café Communautaire (Astr’Onex)

18h-22h

Service Jeunesse et Action Communautaire 022 879 80 20

M. Giuliano Castelli 022 318 77 22

Mme Lucia Dussoix / 022 792 47 12


Onexmag_n27